Deux députées veulent couper les bourses aux jeux vidéo sexistes

Deux députées veulent couper les bourses aux jeux vidéo sexistes

Les crédits commandements

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

03/11/2015
627

Deux députées veulent couper les bourses aux jeux vidéo sexistes

Trop sexistes, les jeux vidéo ? Si la question se pose souvent, deux députées de la majorité ont peut-être une idée pour limiter ce phénomène en France. Elles proposent que le respect de l'égalité hommes-femmes soit pris en compte dans l’éligibilité au crédit d’impôts jeux vidéo (CIJV).

Depuis juin dernier, les jeux destinés à un public adulte (de type PEGI 18) sont éligibles au CIJV. Cette aide d’État permet aux entreprises ayant dépensé au moins 100 000 euros dans le développement d’un jeu d’obtenir jusqu’à 20 % du montant total des sommes engagées pour la création d’un titre : rémunération des auteurs, dépenses de personnel, charges sociales, fournitures, frais de déplacements, etc.

Les jeux « comportant des séquences à caractère pornographique ou de très grande violence » sont exclus du dispositif, mais un barème a été mis en place pour subventionner des titres qui ne seraient pas trop durs. Sous réserve de ne pas répondre à plus de trois de ces critères, un jeu peut être éligible au CIJV :

  • « La violence présente un caractère disproportionné et gratuit ».
  • « La violence présente un caractère cru et détaillé dans un environnement visuellement réaliste ».
  • « Dans le cas où la séquence ferait état d'une violence répondant aux deux précédents critères, la violence dans cette séquence est quantitativement accentuée ».
  • « La violence ne peut pas être contournée ».
  • « La violence est encouragée ».

Vers de nouveaux critères pour le barème d’éligibilité au CIJV ?

Au travers d’une question écrite parue aujourd’hui au Journal officiel, la députée Édith Gueugneau suit sa collègue Catherine Coutelle et déplore que « la loi ne prévoit pas, à ce jour, de dispositions similaires permettant de signaler la présence de contenu sexiste dans un jeu vidéo. La promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les médias est pourtant un objectif fort des politiques publiques, fait valoir l’élue socialiste, comme l'a démontré la loi du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes ». On comprend ainsi que les deux parlementaires voudraient que le respect de l’égalité hommes-femmes fasse son entrée parmi les critères d’éligibilité au CIJV.

La députée insiste sur le fait que la Suède a lancé l’année dernière « une réflexion autour de la création d'un label, indiquant si une œuvre participe, ou non, à la reproduction des stéréotypes de genre ». Selon elle, un tel dispositif pourrait permettre « de disposer des outils nécessaires pour identifier le contenu sexiste de certaines œuvres éligibles aux financements publics ».

Priée de « s'assurer que les financements publics alloués au secteur du jeu vidéo soient conditionnés au respect de l'égalité femmes-hommes et à la lutte contre les stéréotypes de genre », la secrétaire d’État au Numérique Axelle Lemaire dispose désormais de deux mois pour répondre à Édith Gueugneau.

627

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Vers de nouveaux critères pour le barème d’éligibilité au CIJV ?

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (627)


Le 03/11/2015 à 09h 23

Cte titre ! <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 09h 24

Couper les financements tout court, oui. A tous.


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 26

Adibou powâ !!!


Le 03/11/2015 à 09h 26

y’a Xavier et Kevin qui se font la course au titre de l’année! <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 09h 28

&nbsp;Deux députées veulent couper les bourses

<img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 09h 28

Définissez “sexiste”, histoire qu’on ait une nouvelle vague (française) gamergate.


Le 03/11/2015 à 09h 29

ils feraient mieux d’encourager les femmes à intégrer le monde du jeu vidéo… à gommer les différence de salaire etc… etc…

La rustine sur une jambe de bois sans déconner…

Si y avait moins d’hommes aux commandes, y aurait moins de sexisme dans le JV.

M’enfin bref…


Le 03/11/2015 à 09h 29

&nbsp; Ça veut dire que tous les jeux où faut sauver la princesse sont sexistes?


bakou Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 30

Déjà que je trouve que la France n’aide pas assez la production videoludique, pas sur que de vouloir encore plus réduire celles-ci aille réellement dans le bon sens.



C’est quand meme triste de voir que nos éditeurs maison partir les uns après les autres vers des pays qui eux ont compris l’importance de cette industrie en terme de retombées économiques.



Comme d’habitude, une bonne intention (décourager le sexisme dans les JV) mais une idée merdique (réduire une aide déjà insuffisante)


Le 03/11/2015 à 09h 31

Non mais vous voudriez pas quand même que ces sénateurs prennent un problème à bras-le corps, c’est tellement plus facile d’agiter le bâton et le porte-monnaie que de proposer de vrais projets…








NonMais a écrit :



ils feraient mieux d’encourager les femmes à intégrer le monde du jeu vidéo… à gommer les différence de salaire etc… etc…

La rustine sur une jambe de bois sans déconner…

Si y avait moins d’hommes aux commandes, y aurait moins de sexisme dans le JV.

M’enfin bref…





Encourager les femmes à intégrer le monde du JV…

Donc faire une discrimation positive ?



Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.

Si elles le voulaient vraiment, à mon avs le monde du JV les acceuillerait avec plaisir.



Le 03/11/2015 à 09h 34

Et les jeux où les orcs sont systématiquement des bourrins, c’est pas du racisme ?


Le 03/11/2015 à 09h 34

Ben il semblerait puisque la dite princesse n’est au fond qu’un simple trophé et qu’elle ne sert à rien.

Cela dit entre toi et moi, on s’en battait les couilles d’aller sauver Peach, l’important c’était de ratatiner la gueule des tortues et ça la SPA ou la Cause Animale Nord n’ont pas encore flairé le pot aux roses.


Le 03/11/2015 à 09h 34

plus dans le sens: “si vous embauchez une femme, elle doit avoir le même salaire qu’un homme au même poste”

pas dans le sens “merci d’avoir tel quota de femme dans vos effectifs”.


Le 03/11/2015 à 09h 35

non, y’a des orcs femelles dans le lots. c’est comme pour les nains, on fait pas bien la différence. <img data-src=" />



edit: pardon tu parlais de racisme, pas de sexisme.

ceci dit c’est un trait de caractère de l’espèce. c’est comme si tu voulais qu’un poisson grimpe dans les arbres ou qu’un oiseau accouche au lieu de pondre.


Le 03/11/2015 à 09h 35







Jhorblocks a écrit :



Ça veut dire que tous les jeux où faut sauver la princesse sont sexistes?





Non, ça veut dire que tous les jeux ou les héros sont en armure et les filles héroines de 13 ans sont en bikini sont sexistes <img data-src=" />



plus sérieusement, c’est une mauvaise solution à un vrai problème, quand tu vois ceci, on est en droit de se dire qu’il y a un truc qui ne tourne pas rond



Le 03/11/2015 à 09h 36

Lara croft va prendre cher


Le 03/11/2015 à 09h 36







Drepanocytose a écrit :



Si elles le voulaient vraiment, à mon avs le monde du JV les acceuillerait avec plaisir.





C’est déjà le cas de toute façon, il me semble qu’il y a un petit paquet de femmes dans différents domaines du monde du JV qui sont plus ou moins connues et ont eu une influence importante, c’est juste que, ben celles qui sont intéressées par ce domaine la y travaillent déjà, les autres.. font autre chose qui les intéressent plus!&nbsp;

&nbsp;



Le 03/11/2015 à 09h 38

Mais en faite c’est quoi un jeu sexiste ?


Le 03/11/2015 à 09h 38

Bientôt, faudra être encarté auprès d’un parti “validé” pour bénéficier des aides &nbsp;remises d’impôts.&nbsp;


Le 03/11/2015 à 09h 38

Ben voyons. c’est toujours pareil.

Y’a plus de sous donc on explose les impots des citoyens&nbsp; et on sabre dans les services.

Par contre les entreprises des copains on leur fait des cadeaux.








Flandre5carlet a écrit :



C’est déjà le cas de toute façon, il me semble qu’il y a un petit paquet de femmes dans différents domaines du monde du JV qui sont plus ou moins connues et ont eu une influence importante, c’est juste que, ben celles qui sont intéressées par ce domaine la y travaillent déjà, les autres.. font autre chose qui les intéressent plus!





C’est ce que je pense aussi.

Y’en a marre de “si les femmes ne vont pas là ou là c’est parce qu’on ne les incite pas, ou qu’on ne les prend pas par la main, etc.”.

Dans le monde moderne, les femmes vont déjà où elles veulent depuis longtemps, cessons SVP de les considérer comme des petites choses fragiles pour lesquels c’est aux hommes de décider ou d’inciter” les choix de leurs vies.



Elles font déjà leurs propres choix, et vont où elles veulent.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 39







Drepanocytose a écrit :



Encourager les femmes à intégrer le monde du JV…

Donc faire une discrimation positive ?



Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.

Si elles le voulaient vraiment, à mon avs le monde du JV les acceuillerait avec plaisir.





C’est un peu plus compliqué que “Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.”.



La réalité des choses est tout autre et le sexisme en entreprise est un vrai problème et je parle pas que des salaires ce qui en soit est déjà anormal









Zyami a écrit :



C’est un peu plus compliqué que “Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.”.



La réalité des choses est tout autre et le sexisme en entreprise est un vrai problème et je parle pas que des salaires ce qui en soit est déjà anormal





C’est peut-être plus compliqué, certes.

Mais EN AUCUN CAS ce n’est spécifique au monde du JV, donc c’est hors de propos dans le contexte de la news



Aisyk Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 40

C’est une solution.



Ça permet d’éviter que de l’argent public soit dépensé pour cela et réorienté vers d’autres projets. Mais comme d’habitude, ce qui posera soucis, ce seront les interprétations et si les sélections sont trouvées trop restrictives.


Le 03/11/2015 à 09h 41



La députée insiste sur le fait que la Suède a lancé l’année dernière « une réflexion autour de la création d’un label, indiquant si une œuvre participe, ou non, à la reproduction des stéréotypes de genre »



ha la Suède ! Ce pays qui a inventé le test de “Bechdel” pour attribuer un label “non-sexiste” aux films. Problème : les critères sont débiles à souhait, du genre “il faut qu’il y ait au moins 2 femmes dans le film, qu’elles se parlent, et qu’elles parlent d’autre chose que les hommes”.

Du coup, on a pu voir en 2013 des tas d’article en France sur Gravity qui échouait au test, donc considéré comme sexiste : en effet il n’y a qu’un seul personnage féminin…



Vite faisons ça pour le jeux vidéo en France, ça donnera une raison de plus aux studios et créateurs de partir à l’étranger où ils seront mieux lotis (Canada, Angleterre, Europe de l’Est…) !


Le 03/11/2015 à 09h 41

Il faut rétablir l’égalité des sexes. En finir avec le sexisme.



Il faut que les personnages féminins soit enfin autant torturées, trucidées, idiotes, déformées, carbonisées, accidentées, assassinées que les protagonistes mâles qui forme la quasi exclusivité des ennemies grouillots en pixel.



Pas sur que ca plaise finalement. (quand tu vois le taulé qu’a fait le seul personnage féminin qui doit mourir dans GTA 5 …)


Le 03/11/2015 à 09h 43







dump a écrit :



Mais en faite c’est quoi un jeu sexiste ?





Haha, c’est là que tout devient encore plus drôle.&nbsp;



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 43







Drepanocytose a écrit :



C’est peut-être plus compliqué, certes.

Mais EN AUCUN CAS ce n’est spécifique au monde du JV, donc c’est hors de propos dans le contexte de la news





C’est toi qui en parle et oui ce n’est pas spécifique aux JV mais dire que rien ne les empêche est une absurdité.









Picos a écrit :



Il faut rétablir l’égalité des sexes. En finir avec le sexisme.



Il faut que les personnages féminins soit enfin autant torturées, trucidées, idiotes, déformées, carbonisées, accidentées, assassinées que les protagonistes mâles qui forme la quasi exclusivité des ennemies grouillots en pixel.





Comment ca ?

Les femmes sont toutes des êtres gentils et incapables de faire du mal aux autres, voyons.







Picos a écrit :



Pas sur que ca plaise finalement. (quand tu vois le taulé qu’a fait le seul personnage féminin qui doit mourir dans GTA 5 …)





J’aimerais beaucoup voir la réaction de nos féministes modernes si on mettait en place, demain, ce genre de vraie égalité “de forme”…



Le 03/11/2015 à 09h 43

Ha oui tiens, à quand une princesse allant péter les couilles à des orcs et tirer les cheveux d’elfettes pour sauver un abruti de prince en collant qui a coincé sa cape dans le gond de la porte du donjon?

Mais attention tout ça sans violence ou en pouvant la contourner bien sûr parce qu’heureusement l’Etat veille sur nous. D’ailleurs si les jeux sont PEGI18 pourquoi leur interdire des subventions comme les autres? Parce que bon par principe ils sont destinés à un public adulte qui est assez grand pour se prendre en main tout seul.


Le 03/11/2015 à 09h 44







Drepanocytose a écrit :



Encourager les femmes à intégrer le monde du JV…

Donc faire une discrimation positive ?



Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.

Si elles le voulaient vraiment, à mon avs le monde du JV les acceuillerait avec plaisir.





C’est assez faux. Dans notre société le sexisme et la discrimination coulent encore des jours heureux, et l’industrie vidéo ludique, indépendante ou non, n’échappe pas à ces harcèlements.



C’est pourquoi, sous l’impulsion de l’association Feminist in Game, Rebecca Cohen Palacios, conceptrice d’interface utilisateur chez Ubisoft Montréal, et Tanya Short, directrice chez Kitfox Games, ont fondé l’association à but non lucratif Pixelles Montréal. L’association propose notamment des incubateurs mais aussi du mentorat pour les femmes, cisgenre ou transgenre, qui souhaitent se lancer dans ce domaine.



&nbsp;http://pixelles.ca/

http://twitter.com/pixellesmtl



Le 03/11/2015 à 09h 44



s’assurer que les financements publics alloués au secteur du jeu vidéo soient conditionnés au respect de l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les stéréotypes de genre.



C’est pour le financement des jeux mobiles ça (les candy crush etc…), parce que sur PC/Console il n’y a pas de jeu sexiste et il y a une égalité homme-femme.


vizir67 Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 44

“l’égalité réelle entre les femmes et les hommes&nbsp;»

&nbsp;ça-y-est….elles ont lâcher “le grand mot”, ça faisait lgt. que je NE l’avais PAS entendu, c’lui là !

“ah..il commençait à me manquer” !!! <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 09h 44







Jhorblocks a écrit :



&nbsp; Ça veut dire que tous les jeux où faut sauver la princesse sont sexistes?





Si on lui met des bourses entre les jambes à la princesse,&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; non. <img data-src=" />







(vive le mariage pour tous bande de salaud ! <img data-src=" />)









Zyami a écrit :



C’est toi qui en parle et oui ce n’est pas spécifique aux JV mais dire que rien ne les empêche est une absurdité.





Rien ne les empêche d’aller là plutôt qu’ailleurs je veux dire, où elles seront payées plus ou moins pareil, et plus ou moins au même niveau de différence avec les hommes.



Je répondais à qqun qui nous disait qu’il fallait les “encourager” à aller là…



Le 03/11/2015 à 09h 45

I have come here&nbsp; to kick ass and chew bubble gum … <img data-src=" />







Drepanocytose a écrit :



Elles font déjà leurs propres choix, et vont où elles veulent.





Oui, mais biaisé par des visions/codes de la société.

Pourquoi

les figurines type Action Man c’est rangé dans la catégorie “garçon”

des catalogues de jouets? Pourquoi “Barbie” c’est rangé dans la section

“fille” des catalogues de jouets?



Pourquoi on constate environ 10% de féminisation dans les écoles d’ingénieur et 10% de masculinisation dans les écoles d’infirmières?



Le 03/11/2015 à 09h 46

Tu sais reconnaître un bonbon mâle d’un bonbon femelle toi dans Candy Crush ?

Il faudrait pas que les bonbons mâles rapportent plus de points que les bonbons femelles….


Crazy Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 48







Jhorblocks a écrit :



Ça veut dire que tous les jeux où faut sauver la princesse sont sexistes?





Une bonne partie, oui, à priori.

Regarde un peu les vidéos de Sarkesian. Je ne cautionne pas tout, mais autant je peux comprendre qu’un héros puisse aller sauver un enfant sans défense (parce que c’est presque un pléonasme), autant présenter la personne à sauver comme sans défense parce que c’est une femme… :/



De même, on peut aussi parler des groupes de héros où les persos sont définis par leur rôle : “le chef, le fidèle second, la grosse brute au coeur tendre … et la fille”. Autrement dit, ce personnage est défini par son sexe et non par sa personnalité (ou même un archétype), contrairement aux mâles, qui ont chacun un type différent.



Après, tous les jeux ne sont pas comme ça, hein, ça commence à évoluer. Mais beaucoup de studios considèrent encore que leur public cible est un mâle cisgenre hétéro (et blanc, le plus souvent).

Et les femmes qui font partie de ces studios ? Ben elles font ce qu’elles peuvent… et ce qu’on les laisse faire. Les gros studios ont toujours peur d’innover en ce sens. Je suppose qu’on doit déjà se réjouir de voir des héros non-blancs…



Le 03/11/2015 à 09h 49

“Tiens,qu’est ce que je pourrais trouver comme idée aujourd’hui ? “


Le 03/11/2015 à 09h 49

Xavier, t’es un fou !!!



GG pour le tire !!! <img data-src=" />


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 50







Drepanocytose a écrit :



Rien ne les empêche d’aller là plutôt qu’ailleurs je veux dire, où elles seront payées plus ou moins pareil, et plus ou moins au même niveau de différence avec les hommes&nbsp;





Le problème c’est que “là où elles seront payées plus ou moins pareil,”, ça n’existe pas encore ou si peu que c’est risible et puis il ni a pas que le salaire a changer mais les mentalités, la société entière est sexiste, dans tout les domaines, de la plus tendre enfance et à tout les âges et c’est pas prêt de s’arrêter malheureusement.



&nbsp;



Le 03/11/2015 à 09h 50

a contrario moi j ai a mes plaindre de discrimination a la promotion car &nbsp;j’ai un petit sexe&nbsp;<img data-src=" />



&nbsp;


Le 03/11/2015 à 09h 50

+1








CrazyCaro a écrit :



Une bonne partie, oui, à priori.





Je crois que tout est dit….

“a priori”, donc…… <img data-src=" />







Zyami a écrit :



Le problème c’est que “là où elles seront payées plus ou moins pareil,”, ça n’existe pas encore ou si peu que c’est risible et puis il ni a pas que le salaire a changer mais les mentalités, la société entière est sexiste, dans tout les domaines, de la plus tendre enfance et à tout les âges et c’est pas prêt de s’arrêter malheureusement.





Personne ne dit le contraire, et surtout pas moi.

Et je suis persuadé qu’une société à majorité féminine, ou matriarcale, serait aussi sexiste que la notre, malheureusement.



Le 03/11/2015 à 09h 51

Beach spikers &gt; all.


Le 03/11/2015 à 09h 54







DahoodG4 a écrit :



Beach spikers &gt; all.





DoA Extreme Beach Volley était plus abouti, niveau euh… gameplay <img data-src=" />



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 54







CrazyCaro a écrit :



Une bonne partie, oui, à priori.

Regarde un peu les vidéos de Sarkesian. Je ne cautionne pas tout, mais autant je peux comprendre qu’un héros puisse aller sauver un enfant sans défense (parce que c’est presque un pléonasme), autant présenter la personne à sauver comme sans défense parce que c’est une femme… :/



De même, on peut aussi parler des groupes de héros où les persos sont définis par leur rôle : “le chef, le fidèle second, la grosse brute au coeur tendre … et la fille”. Autrement dit, ce personnage est défini par son sexe et non par sa personnalité (ou même un archétype), contrairement aux mâles, qui ont chacun un type différent.



Après, tous les jeux ne sont pas comme ça, hein, ça commence à évoluer. Mais beaucoup de studios considèrent encore que leur public cible est un mâle cisgenre hétéro (et blanc, le plus souvent).

Et les femmes qui font partie de ces studios ? Ben elles font ce qu’elles peuvent… et ce qu’on les laisse faire. Les gros studios ont toujours peur d’innover en ce sens. Je suppose qu’on doit déjà se réjouir de voir des héros non-blancs…





Ahah, ça me rapelle qu’un père de famille canadien si j’ai bonne mémoire avait réécrit Zelda avec la princesse qui devait sauvé Link pour sa fille.



Là :http://www.tomsguide.fr/actualite/Zelda-Link-modification,20622.html



&nbsp;



Le 03/11/2015 à 09h 54

C’est comme les féministes qui se plaignent que c’est toujours des beaux chevaliers qui doivent aller sauver la princesse greluche enfermé dans son chateau.

Bah euh oui il fut un temps où on se souciait peu de ces histoires de féminisme et donc oui les chevaliers étaient des hommes et oui c’était donc eux qui allait se battre et qui sauver (enfin violer) la prude princesse ou otage ou ce qu’on veut. Ca s’appelle le moyen âge et l’histoire est comme ça donc pour les besoins du cinéma, de la littérature ou du JV on va pas réinventer l’histoire et la réécrire sous prétexte que ça ne rentre plus dans nos codes actuelles.

Pour moi dès qu’un jeu traite d’une période où la société était bien plus sexiste qu’aujourd’hui il faut l’accepter comme ça. On va pas jouer à Jeanne d’Arc boute les anglais hors de France en permanence et encore même là il faudrait leur faire plaisir en changeant la fin de l’histoire.



Et les histoires de quotas ça me fait rire aussi on se retrouve aujourd’hui aussi bien dans le cinéma que dans le JV avec des protagonistes noir ou féminin dans des contextes absurdes juste pour remplir des quotas. Et on reproche même aujourd’hui à la BD Astérix d’être raciste parce que les noirs sont des esclaves.


vizir67 Abonné
Le 03/11/2015 à 09h 57



Drepanocytose a écrit :



J’aimerais beaucoup voir la réaction de nos féministes modernes si on mettait en place, demain, ce genre de vraie égalité “de forme”…&nbsp;

ah non, L’EGALITE : OUI ..mais seulement, si elle va dans ‘le bon” sens !

“oh…on a une réputation à défendre, sans déc.”&nbsp; ! <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 09h 57







Zyami a écrit :



C’est un peu plus compliqué que “Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.”.



La réalité des choses est tout autre et le sexisme en entreprise est un vrai problème et je parle pas que des salaires ce qui en soit est déjà anormal







Pas d’accord, avant l’entreprise il faut bien faire des études là non ? Et pourtant on voit pas des masses de femme en école d’informatique…



Une image qui résume pas mal la situation: The gender disparity in stem fields explained



Le 03/11/2015 à 09h 57

Bah oui hein, les MBCH quand ils créent un jeu c’est FORCEMENT pour rappeler à la femme que sa place c’est à la cuisine. <img data-src=" />

Que ces jeux renforcent des idées sexistes, sans doute.

Qu’il soient conçu pour ça, non.


Le 03/11/2015 à 09h 57

si je comprends bien on demande aux jeux PEGI 18 de ne pas présenter de violence disproportionnée pour qu’ils puissent toucher des aides. Mais si ils ne sont plus violent, pourquoi ils seraient PEGI 18? <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 09h 57







Guyom_P a écrit :



Ha oui tiens, à quand une princesse allant péter les couilles à des orcs et tirer les cheveux d’elfettes pour sauver un abruti de prince en collant qui a coincé sa cape dans le gond de la porte du donjon?

Mais attention tout ça sans violence ou en pouvant la contourner bien sûr parce qu’heureusement l’Etat veille sur nous. D’ailleurs si les jeux sont PEGI18 pourquoi leur interdire des subventions comme les autres? Parce que bon par principe ils sont destinés à un public adulte qui est assez grand pour se prendre en main tout seul.







Déjà fait !



Super Princess Peach



Ensuite, t’as toute la saga des Samus



Le 03/11/2015 à 09h 59

On pourrait faire un jeu sur les femmes en politique: De Dufoix à Morano, en passant par Marion(nette)-Maréchal(nous voilà!), Cresson, Ségolène… Le tout sous l’oeuil d’une arbitre affligée: Momone!



Ca les remettrait peut-être face a des responsabilités plus urgentes?!


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 00







Drepanocytose a écrit :



.

Et je suis persuadé qu’une société à majorité féminine, ou matriarcale, serait aussi sexiste que la notre, malheureusement.





Oui certainement mais c’est pas le cas.



&nbsp;





Guyom_P a écrit :



C’est comme les féministes qui se plaignent que c’est toujours des beaux chevaliers qui doivent aller sauver la princesse greluche enfermé dans son chateau.

Bah euh oui il fut un temps où on se souciait peu de ces histoires de féminisme et donc oui les chevaliers étaient des hommes et oui c’était donc eux qui allait se battre et qui sauver (enfin violer) la prude princesse ou otage ou ce qu’on veut. Ca s’appelle le moyen âge et l’histoire est comme ça donc pour les besoins du cinéma, de la littérature ou du JV on va pas réinventer l’histoire et la réécrire sous prétexte que ça ne rentre plus dans nos codes actuelles.

Pour moi dès qu’un jeu traite d’une période où la société était bien plus sexiste qu’aujourd’hui il faut l’accepter comme ça. On va pas jouer à Jeanne d’Arc boute les anglais hors de France en permanence et encore même là il faudrait leur faire plaisir en changeant la fin de l’histoire.





Il fut un temps ou les JV était crée uniquement par des mâles, du dessins jusqu’aux codes, d’ailleurs je me rappelle avoir eu plein de copain avec des Amstrad, des Atari ST, des Commodores mais alors jamais de copines avec un ordinateur.



Dingues cela, puis les temps changent et c’est tant mieux, avant c’était tarte.



Le 03/11/2015 à 10h 00

Je propose d’exclure aussi les jeux qui font un usage immodéré de la couleur rose.


Le 03/11/2015 à 10h 01

Ah ben attends, le moteur physique défie toutes les lois de la gravité ! <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 01

Pas grave, certains trouveront bien un truc pour dire que Metroid c’est aussi sexiste.


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 02







CryoGen a écrit :



Pas d’accord, avant l’entreprise il faut bien faire des études là non ? Et pourtant on voit pas des masses de femme en école d’informatique…



Une image qui résume pas mal la situation: The gender disparity in stem fields explained





Oui d’ailleurs on ne vois pas non plus bcp d’ado boutonneux rêvant de faire une école d’infirmier, étonnant non ?



Le 03/11/2015 à 10h 03

Ça me fait penser à un vieil article où la rédactrice s’insurgeait de ne pas voir de femmes lors du débarquement en Normandie dans “Il faut sauver le soldat Ryan”, avec en titre un joli : “Le respect historique est-il plus important que le respect de l’égalité des genres ?”

En tout cas si c’était un troll fake, c’était joliment fait <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 03

Quand on voit ce qu’est le sexisme pour certains courant d’idée, il vaudrait mieux ne pas leur donner trop d’importance avec ce type loi.


Le 03/11/2015 à 10h 04

Pour ceux qui m’ont répondu et aux autres (tout le monde au final quoi)



Supposons un jeu réaliste qui se passe au Moyen Age. C’était quand même bien bourrin et la place de la femme à l’époque était…. ce qu’elle était.

Si un jeu comme ça sortait, il se ferait saquer juste pour avoir respecté le contexte de l’époque?


Le 03/11/2015 à 10h 05

Metroid,c’est un jeu féministe du coup ? <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 06

Toi t’as pas joué au reboot de Tomb Raider, parce que les morts sadiques….



Ma pauvre Lara <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 06







Séphi a écrit :



Ça me fait penser à un vieil article où la rédactrice s’insurgeait de ne pas voir de femmes lors du débarquement en Normandie dans “Il faut sauver le soldat Ryan”, avec en titre un joli : “Le respect historique est-il plus important que le respect de l’égalité des genres ?”

En tout cas si c’était un troll fake, c’était joliment fait <img data-src=" />





C’est tellement ridicule que l’article est probablement véridique ! <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 07

Non mais plutôt que de créer une enième aide qui se soustraie à la pléthore d’impot ils feraient aussi bien de baisser directement les charges dans ce secteur(en nombre ou en montant). Ce sera plus clair pour tout le monde.



&nbsp;Après ils pourront sanctionner les boites au cas par cas selon le thème à la mode (sexisme, violence, pollution…), je suis sûr qu’ils seront imaginatif pour ca.


Le 03/11/2015 à 10h 07







Zergy a écrit :



Pas grave, certains trouveront bien un truc pour dire que Metroid c’est aussi sexiste.





elle est en sous-vêtement sous sa combi <img data-src=" />









Jhorblocks a écrit :



Supposons un jeu réaliste qui se passe au Moyen Age. C’était quand même bien bourrin et la place de la femme à l’époque était…. ce qu’elle était.





Juste pour préciser, la place de la femme au moyen-âge était bien meilleure que ce qu’en a “retenu” la mémoire collective;

Cette “mémoire collective” est fortement influencée par les idées sexistes du 19eme siècle, siècle qui a généralisé l’enseignement pour tous (Jules Ferry, toussa).



Au moyen age les femmes étaient assez respectées, car c’était un maillon indispensable dans la vie de tout le monde. Une “femme ua foyer”, au moyen-âge, ca n’existatit pas ou très peu chez les pauvres, par exemple : la femme était un élément primordial d’une famille, rien que par son travail. Et tout le monde le savait bien.



Le 03/11/2015 à 10h 07







L’eclaireur a écrit :



Non mais plutôt que de créer une enième aide qui se soustraie à la pléthore d’impot ils feraient aussi bien de baisser directement les charges (en nombre ou en montant). Ce sera plus clair pour tout le monde.



 Après ils pourront sanctionner les boites au cas par cas selon le thème à la mode (sexisme, violence, pollution…), je suis sûr qu’ils seront imaginatif pour ca.







Forza et Gran Turismo interdit pour cause d’incitation au changement climatique ? ^^



eglyn Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 08











DarKCallistO a écrit :



Metroid,c’est un jeu féministe du coup ? <img data-src=" />





Chell dans Portal aussi <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 08







Wikus a écrit :



elle est en sous-vêtement sous sa combi <img data-src=" />







Oui ^^ Beaucoup de gens sont en sous vêtement sous leurs habits ^^



Le 03/11/2015 à 10h 10







Drepanocytose a écrit :



Juste pour préciser, la place de la femme au moyen-âge était bien meilleure que ce qu’en a “retenu” la mémoire collective;

Cette “mémoire collective” est fortement influencée par les idées sexistes du 19eme siècle, siècle qui a généralisé l’enseignement pour tous (Jules Ferry, toussa).



Au moyen age les femmes étaient assez respectées, car c’était un maillon indispensable dans la vie de tout le monde. Une “femme ua foyer”, au moyen-âge, ca n’existatit pas ou très peu chez les pauvres, par exemple : la femme était un élément primordial d’une famille, rien que par son travail. Et tout le monde le savait bien.







Serait tu en train de dire que la libération sexuelle de la femme au cours du 20 ème siècle est la négation de ce que la femme apportait à notre société ? Et au passage, pkoi avoir sorti que s’occuper d’un foyer était si dégradant ? Pkoi avoir fait croire aux femmes qu’en ayant un boulot elles seraient mieux dans leur vie ? <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 10

J’espère qu’ils ne déraperont pas sur la définition de sexiste.

Si l’on sauve la princesse, c’est sexiste parce que c’est un stéréotype ?

Il faut rajouter des filles moches dans les jeux (et ne pas réserver ça qu’aux mecs moches et trop musclés) ?

Les filles devront statistiquement gagner les bras de fer contre les grosses baraques masculines pour ne pas être sexistes ?&nbsp;



On a besoin d’une définition propre, sinon, ça ne peut que mal finir !


Le 03/11/2015 à 10h 10







Jhorblocks a écrit :



&nbsp; Ça veut dire que tous les jeux où faut sauver la princesse sont sexistes?





Du coup ça veut dire que quelque soit le support (ciné, jeu, livre, …), quand un homme combat pour sauver la vie d’une femme c’est sexiste?

Donc les grands succès de Disney sont sexistes? Shakespeare ou Molière aussi?



Le 03/11/2015 à 10h 10







eliumnick a écrit :



Oui ^^ Beaucoup de gens sont en sous vêtement sous leurs habits ^^





justement il aurait fallu supprimer cette scène du jeu, ou alors lui mettre un col roulé <img data-src=" />



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 10







Jhorblocks a écrit :



Pour ceux qui m’ont répondu et aux autres (tout le monde au final quoi)



Supposons un jeu réaliste qui se passe au Moyen Age. C’était quand même bien bourrin et la place de la femme à l’époque était…. ce qu’elle était.

Si un jeu comme ça sortait, il se ferait saquer juste pour avoir respecté le contexte de l’époque?





Le truc c’est qu’historiquement l’image que tu te fais du moyen âge est certainement&nbsp; fausse, la place de l’homme était tout aussi misérable que celle de la femme si tu n’appartenais pas à la bonne caste.



Le 03/11/2015 à 10h 11

Un jeu PEGI &gt; 3ans


Le 03/11/2015 à 10h 12

Zelda c’est pas le mec ? :o


Le 03/11/2015 à 10h 13

Toi ce qui a été écrit par un homme est sexiste.

A moins que tu ne puisses prouver que sa femme y ait pris une part active


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 13







Toorist a écrit :



Zelda c’est pas le mec ? :o





Non ;) C’est la princesse…



Le 03/11/2015 à 10h 14







Zyami a écrit :



Oui d’ailleurs on ne vois pas non plus bcp d’ado boutonneux rêvant de faire une école d’infirmier, étonnant non ?





Et vois beaucoup d’hommes s’en plaindre ? Non. Elle est là la différence. Il n’y a pas beacoup “d’éboueuses” non plus… et là personne. Donc le “sexisme” a bon dos quand même, et c’est bien ce que je dis. Contrairement à toi qui nous annonce tranquillement que s’il n’y a pas de femme dans le monde du jv c’est à cause du sexisme en entreprise… à croire même que toutes les femmes de la terre sont bloqués dans leurs foyers car sans emploi.



Le 03/11/2015 à 10h 15







Drepanocytose a écrit :



Juste pour préciser, la place de la femme au moyen-âge était bien meilleure que ce qu’en a “retenu” la mémoire collective;

Cette “mémoire collective” est fortement influencée par les idées sexistes du 19eme siècle, siècle qui a généralisé l’enseignement pour tous (Jules Ferry, toussa).



Au moyen age les femmes étaient assez respectées, car c’était un maillon indispensable dans la vie de tout le monde. Une “femme ua foyer”, au moyen-âge, ca n’existatit pas ou très peu chez les pauvres, par exemple : la femme était un élément primordial d’une famille, rien que par son travail. Et tout le monde le savait bien.





Oui mais tout le monde un tant soit peu cultivé c’est que les femmes avaient un pouvoir et/ou un rôle important (selon leur classe social) mais on sait aussi que c’est pas les femmes qu’on envoyait en armure, l’épée à la main monté sur un canasson pour aller troncher la gueule de l’ennemi.

&nbsp;Tout comme pendant les 2 guerres et surtout la première elles ont sauvés le pays et les soldats de la famine en se se tuant à la tâche dans les champs mais on n’envoyait pas les femmes courir entre les tranchées avec la baïonnette.

Donc, je vois pas pourquoi&nbsp; au nom d’une guerre contre le sexisme demain on devrait sortir des films ou des jeunes vidéo avec des femmes partant à la guerre en première ligne et des hommes dans les champs.

On ne dénigre pas le rôle de la femme dans l’histoire mais juste que pour faire un JV il est plus intéressant de l’axer sur les batailles que sur le travail dans les champs quand même. lol



Le 03/11/2015 à 10h 15

J’imagine bien le prochain Far Cry respectant le principe d’égalité hommes - femmes.



Vu le contexte,ça pourrait être drôle. <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 15

Tychus Findlay aussi n’est pas beaucoup vêtu sous sa combinaison, cf l’intro de Wings of Liberty. ^^


Crazy Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 15

Remplacez juste “sexiste” par “raciste” et réexaminez le problème.








eliumnick a écrit :



Serait tu en train de dire que la libération sexuelle de la femme au cours du 20 ème siècle est la négation de ce que la femme apportait à notre société ? Et au passage, pkoi avoir sorti que s’occuper d’un foyer était si dégradant ? Pkoi avoir fait croire aux femmes qu’en ayant un boulot elles seraient mieux dans leur vie ? <img data-src=" />





C’est pas dégradant d’être femme au foyer, et je ne l’ai jamais insinué.

Par contre, ce faisant, tu dépends matériellement de celui qui amène le pognon. Et donc, celui ci a plus de poids sur toi. Et donc, reciproque, si tu amènes tes propres sous (si tu bosses donc) tu dépends moins des gens, et ils ont moins de prise sur toi.

Les femmes au MA bossaient : leur mari avaient d’une moins de prise sur elles, mais aussi, et sûrement le plus important, ils avaient besoin d’elles.



Ces conditions là ne sont plus les mêmes aujourd’hui.



Le 03/11/2015 à 10h 16







CUlater a écrit :



Du coup ça veut dire que quelque soit le support (ciné, jeu, livre, …), quand un homme combat pour sauver la vie d’une femme c’est sexiste?

Donc les grands succès de Disney sont sexistes? Shakespeare ou Molière aussi?





Pour certains se sera sans doute considéré comme sexiste. S’il faut les écouter tu ne pourras rien faire qui ne puisse être vu comme sexiste…<img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 18







Drepanocytose a écrit :



C’est pas dégradant d’être femme au foyer, et je ne l’ai jamais insinué.

Par contre, ce faisant, tu dépends matériellement de celui qui amène le pognon. Et donc, celui ci a plus de poids sur toi. Et donc, reciproque, si tu amènes tes propres sous (si tu bosses donc) tu dépends moins des gens, et ils ont moins de prise sur toi.

Les femmes au MA bossaient : leur mari avaient d’une moins de prise sur elles, mais aussi, et sûrement le plus important, ils avaient besoin d’elles.



Ces conditions là ne sont plus les mêmes aujourd’hui.







Ce n’était pas la ou je voulais en venir : aujourd’hui, on fait croire aux femmes que rester au foyer c’est mal, on attend d’elle qu’elle ai un job, mais on attends aussi qu’elles fassent les taches ménagères.



Donc au final, grâce à cette libération, elles se font entuber 2 fois : une fois pour le taff, une fois pour les tâches ménagères.



Le 03/11/2015 à 10h 18







v1nce a écrit :







after_burner a écrit :





C’est bien ce que je pensais du point de vue des élues…&nbsp;<img data-src=" />



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 19







CryoGen a écrit :



Et vois beaucoup d’hommes s’en plaindre ? Non. Elle est là la différence. Il n’y a pas beacoup “d’éboueuses” non plus… et là personne. Donc le “sexisme” a bon dos quand même, et c’est bien ce que je dis. Contrairement à toi qui nous annonce tranquillement que s’il n’y a pas de femme dans le monde du jv c’est à cause du sexisme en entreprise… à croire même que toutes les femmes de la terre sont bloqués dans leurs foyers car sans emploi.





Je n’ai jamais prétendu cela.



Mais avoue que ça ne fait rêver pratiquement aucune filles de 15 ans de devenir conducteur de grues ou de pelleteuses pourtant rien ne les empêche.



Quand à ton exemple d’éboueurs, il est ridicule, je ne connais pas bcp de garçons que ça fait rêver non plus.









eliumnick a écrit :



Ce n’était pas la ou je voulais en venir : aujourd’hui, on fait croire aux femmes que rester au foyer c’est mal, on attend d’elle qu’elle ai un job, mais on attends aussi qu’elles fassent les taches ménagères.



Donc au final, gràa





C’est là que tu te trompes, “on” est nombreux à ne plus attendre ca des femmes.



Exemple : je suis maniaque. Et bah c’est pas demain la veille que je laisserai une femme faire ma vaisselle, la plupart de celles que j’ai rencontré n’vaient pas le 14 du niveau d’exigence que je me mets à moi même.



Et pour être un peu plus léger, j’attends pas non plus que les femmes fassent la bouffe : la plupart des jeunes femmes ne savent même plus la faire, d’ailleurs….



Le 03/11/2015 à 10h 21







Drepanocytose a écrit :



C’est là que tu te trompes, “on” est nombreux à ne plus attendre ca des femmes.



Exemple : je suis maniaque. Et bah c’est pas demain la veille que je laisserai une femme faire ma vaisselle, la plupart de celles que j’ai rencontré n’vaient pas le 14 du niveau d’exigence que je me mets à moi même.



Et pour être un peu plus léger, j’attends pas non plus que les femmes fassent la bouffe : la plupart des jeunes femmes ne savent même plus la faire, d’ailleurs….







Le “on” n’était pas les hommes, mais la société dans son ensemble.



Le 03/11/2015 à 10h 22







Zyami a écrit :



Oui d’ailleurs on ne vois pas non plus bcp d’ado boutonneux rêvant de faire une école d’infirmier, étonnant non ?





ah j’ai essayé! on m’a gentiment envoyé ailleurs en me disant que je n’avais pas le profil de l’emploi…



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 22







Drepanocytose a écrit :



Exemple : je suis maniaque. Et bah c’est pas demain la veille que je laisserai une femme faire ma vaisselle, la plupart de celles que j’ai rencontré n’vaient pas le 14 du niveau d’exigence que je me mets à moi même.



Et pour être un peu plus léger, j’attends pas non plus que les femmes fassent la bouffe : la plupart des jeunes femmes ne savent même plus la faire, d’ailleurs….&nbsp;





J’ai été papa au foyer pendant plus de 10 ans et je confirme pour la bouffe moi j’aime manger et même manger correctement mais la plupart des copines que j’ai eu&nbsp; si ça avait été pizza à la place, ça les auraient pas dérangé.



Le 03/11/2015 à 10h 23







0xFlame a écrit :



ah j’ai essayé! on m’a gentiment envoyé ailleurs en me disant que je n’avais pas le profil de l’emploi…





Fallais te mettre de face <img data-src=" />



Geologic Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 24

Même si je suis d’accord avec le principe, on sait que pour des comportements sociétales, une prohibition même déguisée engendre plus de problème qu’autre chose. Il serait nécessaire à mon avis d’envisager une autre approche et d’impliquer les associations de lutte contre les discriminations faites aux femmes dans le circuit sans non plus tomber dans de l’extrémisme

@MrPresident : Ou est donc la Halde :(


Le 03/11/2015 à 10h 25







Haemy a écrit :



Vivement un street fighter avec un ryu moche obèse, débile et faible, comme ca les filles ne fantasmeront plus sur les mecs parfait et nous auront enfin une chance de mettre la fourchette dans les ravioli.



Sinon vous n’avez jamais rever d’une grosse lara croft qui ne se lave pas et qui possède une toison rivalisante avec demis roussos ? comment ca non ?







J’aimais bien quand Lara avait des triangles pointus à la place des seins ^^



Le 03/11/2015 à 10h 26







Zyami a écrit :



Mais avoue que ça ne fait rêver pratiquement aucune filles de 15 ans de devenir conducteur de grues ou de pelleteuses pourtant rien ne les empêche.



Alors que les garçons si? C’est un raisonnement sexiste!&nbsp;<img data-src=" />&nbsp;

Quand à ton exemple d’éboueurs, il est ridicule, je ne connais pas bcp de garçons que ça fait rêver non plus.

Si ça ne fait rêver aucun des deux genres, pourquoi y a-t-il plus d’hommes alors?

Comme le dit CryoGen, le sexisme a bon dos quand ça l’arrange…

&nbsp;



Le 03/11/2015 à 10h 26







Wikus a écrit :



Fallais te mettre de face <img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 28







Haemy a écrit :



Vivement un street fighter avec un ryu moche obèse, débile et faible, comme ca les filles ne fantasmeront plus sur les mecs parfait et nous auront enfin une chance de mettre la fourchette dans les ravioli.



Sinon vous n’avez jamais rever d’une grosse lara croft qui ne se lave pas et qui possède une toison rivalisante avec demis roussos ? comment ca non ?





Ménon mais quand c’est les hommes qui sont supers beaux et toussa c’est un fantasme de puissance masculin, tu comprends!&nbsp;









Guyom_P a écrit :



Oui mais tout le monde un tant soit peu cultivé c’est sait que les femmes avaient un pouvoir et/ou un rôle important (selon leur classe social)





<img data-src=" />



Ça fait un peu tâche, une faute pareille avec un tel préambule <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 29







eliumnick a écrit :



J’aimais bien quand Lara avait des triangles pointus à la place des seins ^^









Bha y’a déjà des jeux non sexiste hein !



Fat Princess



C’est sexiste ça ?



Le 03/11/2015 à 10h 29







Aisyk a écrit :



C’est une solution.



Ça permet d’éviter que de l’argent public soit dépensé pour cela et réorienté vers d’autres projets. Mais comme d’habitude, ce qui posera soucis, ce seront les interprétations et si les sélections sont trouvées trop restrictives.





A ce moment là autant couper toutes les subventions aux secteurs dits culturels. <img data-src=" />



Charly32 a écrit :



I have come here  to kick ass and chew bubble gum … <img data-src=" />



Oui, mais biaisé par des visions/codes de la société.

Pourquoi

les figurines type Action Man c’est rangé dans la catégorie “garçon”

des catalogues de jouets? Pourquoi “Barbie” c’est rangé dans la section

“fille” des catalogues de jouets?



Pourquoi on constate environ 10% de féminisation dans les écoles d’ingénieur et 10% de masculinisation dans les écoles d’infirmières?





Dans le même genre, pourquoi dans les Dessins animés, les filles ont toutes baties sur le même modèle alors que les garçons ont des physiques tous très différents ? Il y a du sexisme dans notre monde, c’est une réalité.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 30







CUlater a écrit :



Alors que les garçons si? C’est un raisonnement sexiste!&nbsp;<img data-src=" />&nbsp;Si ça ne fait rêver aucun des deux genres, pourquoi y a-t-il plus d’hommes alors?

Comme le dit CryoGen, le sexisme a bon dos quand ça l’arrange…

&nbsp;





Bien sûr que c’est sexiste, c’est l’éducation qui veut cela, pas autre choses et l’éducation se fait à travers les mères de la même manière.

Si la société est ainsi, c’est aussi tout le monde qui est responsable, les mentalités sont juste bien ancrées dans les mœurs et c’est pas prêt de changer.



Ça veut plus de Léa Passion et d’Alexandra Ledermann ? <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 32







Picos a écrit :



Bha y’a déjà des jeux non sexiste hein !



Fat Princess



C’est sexiste ça ?





j’adore la description <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 32







Zyami a écrit :



Je n’ai jamais prétendu cela.



Mais avoue que ça ne fait rêver pratiquement aucune filles de 15 ans de devenir conducteur de grues ou de pelleteuses pourtant rien ne les empêche.



Quand à ton exemple d’éboueurs, il est ridicule, je ne connais pas bcp de garçons que ça fait rêver non plus.







Non mais tu les fais exprès, avoue ! <img data-src=" />



Tu as lancé le débat sur le sexisme en entreprise et maintenant tu m’expliques que c’est une histoire de rêve ?



Donc pour reprendre mon exemple ridicule : les femmes ont le droit à leur rêve mais les hommes peuvent aller se faire cuire un oeuf alors d’après toi ?

Je rappel que tu nous a balancé que c’est le sexisme en entreprise qui empêche les femmes d’aller dans le JV et maintenant que si elles n’y vont pas c’est parce que ca ne les intéressent pas (ce qu’on dit depuis le début finalement <img data-src=" />)



Le 03/11/2015 à 10h 32







Picos a écrit :



Bha y’a déjà des jeux non sexiste hein !



Fat Princess



C’est sexiste ça ?









Description : Fat Princess est un jeu d’action et de stratégie disponible sur le Playstation Store de la PS3. Dans le mode principal, deux équipes s’opposent et cherchent à capturer la princesse retenue prisonnière du camp adverse. Ceux-ci peuvent gaver la demoiselle en question de pâtisseries afin de rendre son évasion moins aisée.





La femme est l’objet à récupérer pour gagner la partie, mais tu as raison, ce n’est pas sexiste du tout :x



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 32







FunnyD a écrit :





Parce que souvent le rôle d’une fille dans un JV ou un film c’est… d’être une fille, pas d’être une aventurière, une astronaute, une écrivaine de talent, une scientifique…



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 34







CryoGen a écrit :



Non mais tu les fais exprès, avoue ! <img data-src=" />



Tu as lancé le débat sur le sexisme en entreprise et maintenant tu m’expliques que c’est une histoire de rêve ?



Donc pour reprendre mon exemple ridicule : les femmes ont le droit à leur rêve mais les hommes peuvent aller se faire cuire un oeuf alors d’après toi ?

Je rappel que tu nous a balancé que c’est le sexisme en entreprise qui empêche les femmes d’aller dans le JV et maintenant que si elles n’y vont pas c’est parce que ca ne les intéressent pas (ce qu’on dit depuis le début finalement <img data-src=" />)





Déformes pas mes propos stp, tu racontes n’importe quoi.

Ca te fais rêver de devenir éboueurs ? Fonces si c’est le cas, personne ne t’en empêche.



C’est possible de faire la même chose avec le paye et avantages en nature des politiciens quand on estimes qu’ils sont incompétents ?



Parce que la je dis OOOUIIII <img data-src=" />





ps :

Jeu de shoot : discrimination contre des aliens, des animaux, personnes d’un pays, d’une ethnie ou d’une planète…

RPG, MMO, idem que ci dessus

jeux de foot, discrimination du ballon

jeux pour “fille pré-ado” (Léa passion, barbie, etc… Scusez du raccourci ) discrimination du cerveau.


Il y a clairement des stéréotypes sexistes dans les JV, mais est-ce vraiment au gouvernement de légiférer sur la bêtise humaine ?


Le 03/11/2015 à 10h 38

bah si c’est la France oui, c’est normal…. <img data-src=" />


Arona Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 39

Ils sont connaisseurs en même temps. ====&gt; [ | ]


Le 03/11/2015 à 10h 40







Flandre5carlet a écrit :



Ménon mais quand c’est les hommes qui sont supers beaux et toussa c’est un fantasme de puissance masculin, tu comprends!







C’est clair que tout le monde rêve d’être un playboy gominé torse poil …









Arona a écrit :



Ils sont connaisseurs représentatifs en même temps. ====&gt; [ | ]





Fixed <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 10h 41







Zyami a écrit :



Déformes pas mes propos stp, tu racontes n’importe quoi.

Ca te fais rêver de devenir éboueurs ? Fonces si c’est le cas, personne ne t’en empêche.





je pense que ce qu’il a voulu dire, c’est que pour toi si il y a peu de femmes dans les métiers du JV c’est à cause de portes fermées, mais si il y en a peu chez les éboueurs, c’est parce que ca ne les fait pas rêver.

Autrement dit une femme a plus le droit à ses reves qu’un homme? puisque éboueur ne fait pas réver, mais qu’on y vois que des hommes.



Le 03/11/2015 à 10h 42







Zyami a écrit :



Déformes pas mes propos stp, tu racontes n’importe quoi.

Ca te fais rêver de devenir éboueurs ? Fonces si c’est le cas, personne ne t’en empêche.







Oulà c’est toi qui comprend pas du tout. C’est toi qui dit que ca ne fait pas rêver d’être éboueurs (et tu as raison) mais tu t’en sers pour expliquer pourquoi il n’y a pas (très peu) de femme éboueur : donc majoritairement des hommes -&gt; homme s’assoie sur son rêve ; femme ne fait pas car c’est pas son rêve. Je n’ai rien déformé c’est exactement ton propos.



Le 03/11/2015 à 10h 42

&nbsp;Celles et ceux&nbsp;qui sont pas contents, à vos claviers et IDE et go faire votre propre jeu avec le scénario qui va avec.



J’ai souvenir d’une époque pas si lointaine où pour faire fuir une fille, tu lui parlais d’ordinateurs et de jv, succès garanti. Tu te retrouvais catalogué geek boutonneux puceau paria lépreux etc.


Le 03/11/2015 à 10h 42







eliumnick a écrit :



Oui ^^ Beaucoup de gens sont en sous vêtement sous leurs habits ^^





Ah non, moi je n’ai rien dessous mes vêtements…



Le 03/11/2015 à 10h 46







x689thanatos a écrit :



&nbsp;Jeu de shoot : discrimination contre des aliens, des animaux, personnes d’un pays, d’une ethnie ou d’une planète…



StarCraft : Apologie de Zergicide ! <img data-src=" />







shadowfox a écrit :



&nbsp;Celles et ceux&nbsp;qui sont pas contents, à vos claviers et IDE et go faire votre propre jeu avec le scénario qui va avec.





J’ai souvenir d’une époque pas si lointaine où pour faire fuir une

fille, tu lui parlais d’ordinateurs et de jv, succès garanti. Tu te

retrouvais catalogué geek boutonneux puceau paria lépreux etc.





Et tu avais la PAIX. <img data-src=" />



#TeamCélibataireEndurci



Le 03/11/2015 à 10h 47







Arona a écrit :



Ils sont connaisseurs en même temps. ====&gt; [ | ]





<img data-src=" />

Tu es une femme politique ? Ministre de la famille !



Winderly Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 48

Des députés ont une idée à propos de jeux vidéos, quel est le pourcentage de chances que cette idée soit stupide ?



Au vu des actualités nextinpact qui parlent de ces idées, le pourcentage est plutôt élevé.

Et même si il y a des stéréotypes dans les jeux vidéo, il y en a infiniment plus partout ailleurs.


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 48







BeaverFever a écrit :



je pense que ce qu’il a voulu dire, c’est que pour toi si il y a peu de femmes dans les métiers du JV c’est à cause de portes fermées, mais si il y en a peu chez les éboueurs, c’est parce que ca ne les fait pas rêver.

Autrement dit une femme a plus le droit à ses reves qu’un homme? puisque éboueur ne fait pas réver, mais qu’on y vois que des hommes.









CryoGen a écrit :



Oulà c’est toi qui comprend pas du tout. C’est toi qui dit que ca ne fait pas rêver d’être éboueurs (et tu as raison) mais tu t’en sers pour expliquer pourquoi il n’y a pas (très peu) de femme éboueur : donc majoritairement des hommes -&gt; homme s’assoie sur son rêve ; femme ne fait pas car c’est pas son rêve. Je n’ai rien déformé c’est exactement ton propos.





Troll de compèt, j’abandonne.



Le 03/11/2015 à 10h 49







Zyami a écrit :



Parce que souvent le rôle d’une fille dans un JV ou un film c’est… d’être une fille, pas d’être une aventurière, une astronaute, une écrivaine de talent, une scientifique…





-Hylo Visz, swtor, contrebandière de renom

-Linoa Heartilly, Final Fantasy VIII, chef d’un mouvement de résistance

-Léliana, dragon age inquisition, maitre espion puis chef d’une religion

-Meetra Surik, kotor 2, perso principal

-Lara Croft, tomb raider, grande exploratrice et archéologue

-Mary Reed, AC4 black flag, pirate qui a une place plus qu’importante dans l’évolution du perso principale

et j’en passe…



Citan666 Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 49

Bah c’est tout simplement parce que ça ne les intéresse pas !



On va pas les forcer non plus... <img data-src=">  






Il est indéniable qu'une partie des comportements que l'on développe sont entretenus, voir poussés, par des codes culturels. Typiquement, le sport : il n'y a pas un "gène sportif" qui serait présent chez le garçon et pas la fille, d'ailleurs on le constate bien dans les premières années, tout le monde joue ensemble sans soucis.       






Le fait que beaucoup de filles se détachent sur sport ensuite provient certainement en bonne partie de l'image que la société a du sport ("c'est pas un truc de gonzesses"), mais pas que.       

&nbsp;

Nier qu'il existe des tendances naturelles chez l'un comme l'autre, dictées par un développement différent, un fonctionnement hormonal différent et des milions d'années d'existence, c'est se voiler la face...






Une femme pourrait-elle être un aussi bon informaticien qu'un homme ? Toutes choses égales par ailleurs il n'y a aucun doute là dessus.       






Pourtant, 10% des informaticiens sont des femmes. Pourquoi ?       

Je laisse évidemment la question ouverte, n'ayant pas de réponse substantiellement justifiée à apporter.

Néanmoins, je constate que...

- l'informatique est associée à une image de nerd (bon, ça change bien depuis quelques années mais tout de même).

- l'informatique est loin d'être la profession amenant le plus de chances de relations sociales, or, que l'on veuille bien le reconnaître ou non, le fait de rencontrer régulièrement de nouvelles personnes est important pour les femmes, bien plus que pour les hommes.

- l'informatique est loin d'être la profession permettant le plus facilement d'exprimer sa créativité, à moins d'être réellement bon et d'avoir les coudées franches sur un projet (la deuxième condition étant très difficile à remplir dans la plupart des boîtes <img data-src=">). Et qu'on veuille bien le reconnaître ou non, il s'agit également d'un aspect très important pour la plupart des femmes.






Résultat... :)      

D'ailleurs à dire vrai, il faudrait faire remonter la question du "pourquoi tel % de femmes" bien plus haut, au moment du choix des filières pour le bac. Aux dernières nouvelles la proportion des sexes est presque égale en S, à majorité nette pour les mecs en ES, à majorité écrasante pour les filles en L . Ce type de répartition se retrouve également dans les bacs technos.

Il est donc tout à fait logique que, au fil de la dispersion entre les filières, cette tendance s'affine...






C'est au niveau du lycée qu'il faut se demander 1) pourquoi ces disparités fortes 2) est-ce réellement un problème 3) si oui comment y remédier.

Le 03/11/2015 à 10h 52

Avec “Des sauvages” de Pocahontas, tu peux te poser pas mal de questions déjà.&nbsp; Sur les 54 classiques de disney, même si je les ai pas tous vu, il y en a que 5 où le prince sauve la princesse


Le 03/11/2015 à 10h 52







Zyami a écrit :



Parce que souvent le rôle d’une fille dans un JV ou un film c’est… d’être une fille, pas d’être une aventurière, une astronaute, une écrivaine de talent, une scientifique…







Et bien non.



Les nouvelles tortues Ninja, April est une jeune adolescente qui apprend a se battre. La fille de Splinter est une ninja.

Dans Ninjago, la “fille” qui les aide est une mecano-navigatrice et également le “samouraï légendaire” qui est plus fort que l’ensemble des 4 ninjas.

Jonnhy Test est certes le “héro” du dessin animé mais c’est juste un gamin casse-cou qui test les exépriences de ses deux soeurs, génies de la biologie/informatique/mecanique/robotique. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Johnny_Test)

Tu as également Ben 10 ou le héro de la série est un mâle mais qui est accompagné de sa soeur qui est loin d’être désoeuvré.

Je passe sur les “super nanas”.



On peut parler de Gawayn (http://www.gulli.fr/Chaine-TV/Dessins-animes/Gawayn) ou bien que le principe c’est de présenté une escouade d’aventuriers partie sauver la princesse qui a rapetissé et qui contient un chevalier. On a le cliché du chevalier pret a tout pour sauver la belle princesse. Mais en même temps on a un chevalier con comme ses pieds, accompagné d’une autre fille magicienne et très intelligente et d’un chinois karateka.

Donc on a un peu le cul entre deux chaises.



Pour moi je trouve que les dessins animés pour garçon sont pas mal ouvert finalement.



Par contre, je vous présente “Infirmière La Peluche” qui est un dessin animé pour petit qui passe le matin sur M6 et qui est une petite fille qui ranime ses peluches par son collier magique et qui les soignes. On a le cliché fille -&gt; infirmière (car sa mère est médecin).



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 52







0xFlame a écrit :



-Hylo Visz, swtor, contrebandière de renom

-Linoa Heartilly, Final Fantasy VIII, chef d’un mouvement de résistance

-Léliana, dragon age inquisition, maitre espion puis chef d’une religion

-Meetra Surik, kotor 2, perso principal

-Lara Croft, tomb raider, grande exploratrice et archéologue

-Mary Reed, AC4 black flag, pirate qui a une place plus qu’importante dans l’évolution du perso principale

et j’en passe…





Pas faux et je rajouterais Shepard dans ME <img data-src=" />



Arona Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 52

Ministre de la famille, si ça c’est pas du sexisme! <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 57

ah, toi aussi? <img data-src=" />


Le 03/11/2015 à 10h 57

je pense plutot que c’est toi qui t’es perdu dans ton raisonnement, on ne fait que résumer tes arguments, c’est pas de notre faute s’ils sont parfois contradictoires


lanoux Abonné
Le 03/11/2015 à 10h 59







Zyami a écrit :



Oui d’ailleurs on ne vois pas non plus bcp d’ado boutonneux rêvant de faire une école d’infirmier, étonnant non ?







ouais, c’est une fois que le dit ado a vieillit et est en école d’informatique qu’il se dit merdoume pourquoi j’ai pas fait école d’infirmière…..(perso cette pensée m’a traversé quand j’ai été passé un week end sur bruxelle et que j’ai été logé dans un internat de sage femme….gloups)



Le 03/11/2015 à 11h 00







Citan666 a écrit :



Bah c’est tout simplement parce que ça ne les intéresse pas !



On va pas les forcer non plus... <img data-src=">









Mais oui c’est bien ce que je dis… en cas où tu n’aurais pas lu je citais le troll qui raconte que c’est à cause du sexisme en entreprise… Évidemment que les gens tentent de faire ce qui les intéresse enfin ! Mais venir faire la morale à grand coup d’argument féministe/sexiste pour le plaisir de râler çà me dépasse.



Maintenant est-ce qu’il y a une erreur pendant l’éducation ? Je ne crois pas non. Dans les films ou les dessins animés ? Même dans mon enfance il y avait des héroïnes (et donc pas seulement des princesses en détresse). Dans les bouquins ? Plein d’héroïnes, et pas seulement en personnage secondaire. A la TV ? Le journal de 20h ? mixte. La météo ? mixte… les émissions pour les enfants ? Mixte.



Alors “le monde du JV est sexiste car il n’y a peu de femme qui bosse dans le secteur” merde quoi. Et c’est oublier qu’il n’y a pas que des développeurs mais il y a aussi le coté artistique, le marketing, la comptabilité… et là le soucis de parité ce fait moins sentir.



Le 03/11/2015 à 11h 02

Sans parler d’infirmière, ma femme a fait bio et moi informatique. Dans ces deux fillières, le constat est flagrand.



90% homme pour l’informatique

90% femme pour la biologie.



Je n’ai jamais senti que l’on m’interdisait la biologie ou que l’on me disait que c’était pour gonzesse …


Le 03/11/2015 à 11h 09

KOE DE OSHIGOTO,Work Using Voice!&nbsp;Amusant de voir comment en france, au final on cherche à cliver plutot que de comprendre pourquoi un genre est un genre.L’histoire de ce manga est amusante puisque la majorité du staff est feminin et qu’au final, cette serie montre que le sexe est deja une exploration de son cerveau avant d’etre un acte phisique.


bakou Abonné
Le 03/11/2015 à 11h 12

T’es un marrant, un troll ou alors juste un mec qui ne connait pas le sujet.

Pourquoi le Canada donne-t-il des aides pour ce secteur? Parce que ça rapporte encore plus dans les caisses de l’Etat.

Le secteur videoludique est un des secteurs économiques les plus importants en terme de CA, il dépasse même parfois celui du cinéma (qui bénéficie de beaucoup plus d’aides, au passage)

Une entreprise comme Ubisoft, CA 2014 de 1 464 M€ (source en bas), tu préfères qu’il paye ses impots en France ou à l’étranger? Les Canadiens, ils ont choisit que ce serait chez eux :)



Dans les années 8090, les éditeurs de jeu français étaient nombreux. Aujourd’hui, le paysage du jeu video français est beaucoup plus parsemé. Je fais partie de ceux qui trouve cela très dommage.


Le 03/11/2015 à 11h 12







Zyami a écrit :



Parce que souvent le rôle d’une fille dans un JV ou un film c’est… d’être une fille, pas d’être une aventurière, une astronaute, une écrivaine de talent, une scientifique…





Et pourquoi Tomb raider 2013 à été sous les feus des critiques de sexismes?



Le 03/11/2015 à 11h 15

Je n’ai jamais accroché à Tombe Raider. Est-ce sexiste de choisir une héroïne avec des gros nibards, ou est-ce bien de choisir un héro d’aventure féminin?

Cela voudrait-il dire aussi que Conker’s Bad Fur Day serait handicapé face à Banjos Krazooie&nbsp; (aucune idée de l’orthographe exacte).

Star Wars Battlefront, est-il sexiste? Formula1?&nbsp;



Les politiques sont un peu trop mono-maniac de la parité sexuelle. (À quand la parité privé-public, je ne détaillé même pas les professions et les classes sociales).&nbsp; &nbsp;


lanoux Abonné
Le 03/11/2015 à 11h 17







Picos a écrit :



Sans parler d’infirmière, ma femme a fait bio et moi informatique. Dans ces deux fillières, le constat est flagrand.



90% homme pour l’informatique

90% femme pour la biologie.



Je n’ai jamais senti que l’on m’interdisait la biologie ou que l’on me disait que c’était pour gonzesse …







d’un autre coté le sujet avec le sexysme dans le jv me fait doucement sourire….suis développeur et effectivement en cours nous étions 95% de mecs, mais ma femme est infographiste (bon okay elle a pas fait ses études en france) et elle c’était 70% de nanas….bha pour faire des jv faut quand même des dev et des graphistes….et pas mal de nanas dessines les bombasses en question dans ces jeux.



Je précise que ma femme est une spécialiste des pin up rétro qui a été son sujet de thèse de fin d’année avec un 2020



tazvld Abonné
Le 03/11/2015 à 11h 21

Et du coup, ça veut dire pas de jeux avec des héro masculin bodybuildé et tout huilé. Pas de Kratos à la française mais un Gérard on ventre bien rebondis ?











Drepanocytose a écrit :



Encourager les femmes à intégrer le monde du JV…

Donc faire une discrimation positive ?



Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.

Si elles le voulaient vraiment, à mon avs le monde du JV les acceuillerait avec plaisir.







Cependant, l’histoire montre qu’a l’origine l’informatique était une profession essentiellement féminine avec une femme comme Grace Hopper qui est juste à l’origine des compilateurs et du langage haut niveau Cobol. Bon, à la base, c’était parce qu’effectivement c’était un boulot de “secrétaire”. Et c’est dès lors que le métier fut considéré comme une science technique que la tendance s’est inversé.



Tout ça pour dire, ce n’est peut être pas un métier fuit par les femmes, mais plutôt couru par les hommes. Ce que l’on observe, ce n’est pas un manque de femme, mais un trop plein d’homme.







Jhorblocks a écrit :



Ça veut dire que tous les jeux où faut sauver la princesse sont sexistes?







Où que les mecs développant le jeu se sont rendu compte qu’à un moment donné il fallait quand même trouver un début de scénario (ou s’est inspirer d’un film où justement le méchant avait la facheuse tendance à capturer les blondes).







Drepanocytose a écrit :



Juste pour préciser, la place de la femme au moyen-âge était bien meilleure que ce qu’en a “retenu” la mémoire collective;

Cette “mémoire collective” est fortement influencée par les idées sexistes du 19eme siècle, siècle qui a généralisé l’enseignement pour tous (Jules Ferry, toussa).



Au moyen age les femmes étaient assez respectées, car c’était un maillon indispensable dans la vie de tout le monde. Une “femme ua foyer”, au moyen-âge, ca n’existatit pas ou très peu chez les pauvres, par exemple : la femme était un élément primordial d’une famille, rien que par son travail. Et tout le monde le savait bien.





Quelques femmes ont marqué l’histoire franaçaise : Anne De Bretagne qui est toujours adulé par les bretons.

Sinon il y a aussi l’autre pucelle totalement folle qui à au moins eu le mérite de botter du cul d’anglais.







FunnyD a écrit :



A ce moment là autant couper toutes les subventions aux secteurs dits culturels. <img data-src=" />

Dans le même genre, pourquoi dans les Dessins animés, les filles ont toutes baties sur le même modèle alors que les garçons ont des physiques tous très différents ? Il y a du sexisme dans notre monde, c’est une réalité.







Les stéréotypes féminin sont très stricte, entre la moe, la tsundere, la yandere & co ça ne laisse pas beaucoup de manœuvre dans l’originalité des designs. Pire, même les coup de cheveux sont codifié, que le personnages ait des 1 ou 2 queue de cheval ou des “antennes” ça va avec un type de caractère précis. Et bon, j’ai appris même que la hauteur de la mini jupe répond à une formule mathématique.



Mais pour les personnages masculin, il y a toujours des stéréotypes aussi, mais ça peut aller du personnages hyper androgyne au gros bodybuildé.



Le 03/11/2015 à 11h 21

Y’a toujours quelqu’un pour dire que les dépenses débiles rapportent indirectement ou contribuent au PIB, du blabla de politicien.


Le 03/11/2015 à 11h 21







after_burner a écrit :



Et pourquoi Tomb raider 2013 à été sous les feus des critiques de sexismes?







Parce qu’on vit dans un monde qui s’offusque de tout maintenant. Le seul sujet sur lequel personne ne s’offusque (voir ne défend…) c’est l’homme blanc athée/chrétien hétéro.



Tu fais une femme forte : sexisme contre la femme au foyer. Tu fais une femme au foyer : sexisme contre la femme indépendante. Tu fais une femme noire qui réussi : elle a vaincu les salopards masculins. Tu fais un homme noir qui bégaie : racisme.



Tout est sujet à venir râler, à monter les gens les uns contre les autres… Tu ne peux plus rien faire sans être pris à partie par une organisation aux arguments minables relayée par les média. Parfois à raison… très souvent à tort.



Le 03/11/2015 à 11h 31

J’attends qu’ils étendent leur projet obligeant à signaler dans les magazines qu’une photo a été retouchée à la modélisation de personnages.



Avec des encarts sous la plupart des persos :&nbsp;

Attention les polygones de ce personnage ne sont pas représentatifs de la morphologie féminine moyenne. IRL les femmes sont plus moches que cela. Ne tombez pas dans l’anorexie.



Attention les polygones du héros ne sont pas représentatifs de la morphologie masculine moyenne. IRL vos bras ne sont pas plus épais que les cuisses de vote voisin. Dites-non à la créatine. Le tatouage est une technique indélébile réfléchissez avant de vous faire tatouer.&nbsp;


Le 03/11/2015 à 11h 32

Le problème du sexisme c’est quand même un plus subtile que ça.



Dire “elles ne veulents pas” c’est oublié qu’elles sont dans un environnement qui ne le y encourage pas (ou moins) et qui ne les oriente pas faire ce genre de carrière. Voir même qui les décourage parfois. Ce n’est d’ailleurs pas spécifique au JV, on retrouve le même phénomène en science fondamentale par exemple.


Le 03/11/2015 à 11h 32

Mué… pour en revenir au sujet principal, je suis tout à fait d’accord pour épingler ces jeux et les rentrer dans une catégorie !



Du coup, quand j’irai chercher un jeu, je n’aurai pas à chercher longtemps et irai directment dans le rayon “jeu sexiste caca boudin fopayalé !” <img data-src=" />



Quitte à m’amuser dans un jeu, si je peux joindre l’agréable à l’agréable… <img data-src=" />



Sinon quand ma femme joue, elle fait des personnages féminins si possibles beaux, et parfois, pour le délire, un gros bozo (masculin du coup)… et je ne m’offusque pas !


loser Abonné
Le 03/11/2015 à 11h 34

Tu peux remplacer “JV” dans ton post par “politique” ou “direction/conseil d’administration de grandes entreprises”, ça fonctionne aussi. Sauf que c’est déjà obligatoire.


Le 03/11/2015 à 11h 36







CryoGen a écrit :



Parce qu’on vit dans un monde qui s’offusque de tout maintenant. Le seul sujet sur lequel personne ne s’offusque (voir ne défend…) c’est l’homme blanc athée/chrétien hétéro.



Tu fais une femme forte : sexisme contre la femme au foyer. Tu fais une femme au foyer : sexisme contre la femme indépendante. Tu fais une femme noire qui réussi : elle a vaincu les salopards masculins. Tu fais un homme noir qui bégaie : racisme.



Tout est sujet à venir râler, à monter les gens les uns contre les autres… Tu ne peux plus rien faire sans être pris à partie par une organisation aux arguments minables relayée par les média. Parfois à raison… très souvent à tort.





C’est bien le problème, éviter les prise de positions extrêmes. Pour TR je me rappelle que l’on voyais quand même des truc du genre: elle gémit trop (avec ça faire une femme pousser un cris peut être taxer de sexiste) ou que les plans de caméra n’était pas adaptés (ok, y avais pas non plus des scènes de porno mais bon…)



Il faut déjà clarifier les choses, là en partant sur des sanctions sur les aides, ça ne clarifient rien et ça ne fera qu’alimenter la polémique.



loser Abonné
Le 03/11/2015 à 11h 37

&nbsp;Zelda c’est un prénom féminin hein (bon, plus très usité c’est vrai <img data-src=" />

&nbsp;)


Le 03/11/2015 à 11h 38

Ce n’est pas une question d’interdire, mais de formation des consciences. Croire que l’on aime les choses par sa volonté rationnelle c’est un peu simpliste.



Le sujet du sexisme, c’est aussi prendre en compte que nos choix et nos envies sont guidés par des désirs et que ces désirs sont influencés en grande partie, presque forgés, par les structures qui nous entourent (la famille, l’état, l’école, les autres). Du coup, reconnaître que la société est sexiste c’est reconnaître qu’on encourage pas de façon égale les hommes et les femmes à faire certaines professions. L’absence cruelle d’homme dans les professions de soin (infirmier, assistant sociaux) est tout aussi sexiste que l’absence de femme dans le monde du développement informatique.


Le 03/11/2015 à 11h 38







Aricko a écrit :



Sinon quand ma femme joue, elle fait des personnages féminins si possibles beaux, et parfois, pour le délire, un gros bozo (masculin du coup)… et je ne m’offusque pas !







C’est pake tu es devenu un féministe dur ^^



Le 03/11/2015 à 11h 39







twildawnight a écrit :



Ce n’est pas une question d’interdire, mais de formation des consciences. Croire que l’on aime les choses par sa volonté rationnelle c’est un peu simpliste.



Le sujet du sexisme, c’est aussi prendre en compte que nos choix et nos envies sont guidés par des désirs et que ces désirs sont influencés en grande partie, presque forgés, par les structures qui nous entourent (la famille, l’état, l’école, les autres). Du coup, reconnaître que la société est sexiste c’est reconnaître qu’on encourage pas de façon égale les hommes et les femmes à faire certaines professions. L’absence cruelle d’homme dans les professions de soin (infirmier, assistant sociaux) est tout aussi sexiste que l’absence de femme dans le monde du développement informatique.







Et en quoi vouloir faire changer le JV est une solution à ce problème ?



Ca fait vraiment le pansement sur une jambe de bois.



Le 03/11/2015 à 11h 40







Aricko a écrit :



Sinon quand ma femme joue, elle fait des personnages féminins si possibles beaux



“beaux” en toutes objectivité bien sûr…



Le 03/11/2015 à 11h 43







Aricko a écrit :



Sinon quand ma femme joue, elle fait des personnages féminins si possibles beaux, et parfois, pour le délire, un gros bozo (masculin du coup)… et je ne m’offusque pas !





C’est forcément un&nbsp; message subliminal pour te faire aller à la salle de musculation <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 11h 46

« La violence présente un caractère disproportionné et gratuit ».

« La violence présente un caractère cru et détaillé dans un environnement visuellement réaliste ».

« Dans le cas où la séquence ferait état d’une violence répondant aux deux précédents critères, la violence dans cette séquence est quantitativement accentuée ».

« La violence ne peut pas être contournée ».

« La violence est encouragée ».



En somme, cinq critères vagues (et parfois wtf) qui prêtent forcément à interprétation. Ajouter le sexisme, ô combien sujet à interprétation lui aussi selon la personne qui en parle, ça s’inscrit donc dans la continuité d’une mesure dénuée de sens.

Légiférer de cette manière et dans de telles conditions dans ces conditions - pas seulement pour l’aspect “sexisme” - est complètement idiot. Même si l’intention peut sembler louable.



Le 03/11/2015 à 11h 47

Je commence a en avoir ma claque de cette égalité homme femme à tout va.

Et toujours dans le même sens bien sur.



On instaure toujours des cota là où il y a moins de femme que d’homme.

On parle d’éducation non ? Très bien alors qu’on foute ratio homme/femme de 50% pour le concours de prof des écoles.

Ben oui une très large majorité des prof sont des femmes ! Du coup cela renforce dans les faits et l’idée que c’est la femme qui s’occupe des enfants et non l’homme non ?



On veut toujours attiré la femme vers quelque chose car elle n’y est pas assez représenté ou que sais-je encore, mais on peut aussi attirer les hommes, si y a plus d’homme à faire prof c’est qu’ils libèrent des place ailleurs cqfd.



Mario et Zelda c’est sexiste non ? Toujours cette imbécile de princesse qu’on doit sauver.&nbsp;


Le 03/11/2015 à 11h 48

Quand on parcourt les commentaires, ça donne l’impression que la communauté du JV est très sexiste. Et en plus ça se vexe facilement le joueur masculin….



Personnellement ce qui me choque dans cette mesure c’est que je ne vois pas en quoi elle va luter contre le sexisme. Elle crée presque une sorte de stigmatisation débile et encore une fois, l’état se mêle des choses dans le mauvais sens. Je ne pense pas en l’occurrence qu’interdire empêchera les joueurs de penser comme des bourrins binaires (division H/F de tout la société et du monde…) qu’ils peuvent s’avérer être. Et à voir une partie significative des réactions à cet article c’est presque l’inverse. Ils se rebiffent, s’insurgent, grognent et ça n’a pas l’air de faire avancer les choses.



Quand est-ce que le gouvernement se mettra à remplir son rôle : faire de l’éducation histoire que tout le monde comprenne que le sexisme, c’est un phénomène plus global que des filles aux gros seins (qui n’est qu’une manifestation un peu triste d’un problème de fond plus complexe)



C’est une mesure débilitante et absurde, pas de démarche pédagogique pour deux sous. Y’a encore du boulot….


Le 03/11/2015 à 11h 55

Dans Hyrule Warriors, Zelda (ou sa version héros masqué) botte des fesses. D’ailleurs Link est quasi exclusivement entouré d’héroïnes femmes.

Pour Mario, faire porter la moustache à des femmes et les faire jouer avec des tuyaux provoquerait un tollé bien plus conséquent. Ne jouons pas avec le feu.


Le 03/11/2015 à 12h 00

pas besoin d’une société pour le prouver, les groupuscules féministes sont déjà misandres au possible…


Le 03/11/2015 à 12h 05







twildawnight a écrit :



Quand on parcourt les commentaires, ça donne l’impression que la communauté du JV est très sexiste. Et en plus ça se vexe facilement le joueur masculin….







Non, ca montre surtout qu’il y en a marre du catalogage négatif…



Besoin de vie privée -&gt; terrorisme, pédophilie

Accès à la culture -&gt; pirate, effondrement de l’économie

Jeu vidéo -&gt; violence, sexisme



Tout le monde est mis dans le même sac, si tu te défends on t’enfonces encore plus. J’ai le même plaisir de jouer avec Lara Croft que Nathan Drake. Découper des Locust en tranche et monter ma ville sur Cities XL.



Avant l’ère du multimédia on avait déjà toutes les formes de violences, sexismes et discriminations. Par contre on avait pas le recoupement d’information pour nous le montrer de façons aussi flagrante.



Comme tu le dis toi même le sujet est bien plus vaste que le jeu vidéo ou l’informatique, alors qu’on nous lâche la grappe et qu’on s’occupe du problème à la racine., directement.



J’en ai marre d’être traiter de raciste quand je parle d’un sujet en rapport avec un noir ou l’Afrique (d’ailleurs j’habite au Mali et eux ne sont pas offusquer qu’en on discute) par ce que je suis blanc. Marre d’être un terroriste parce que je ne veux pas qu’on lise mes courriels. Marre d’être sexiste parce que les femmes m’attirent ! Marre de ne pouvoir critiquer un partie politique sans être automatiquement ranger dans le parti diamétralement opposé. Marre de me faire traiter de pirate dans le bluray que j’ai acheté…



Bref, faut pas être étonné d’avoir ce genre de réaction ici : le lectorat de NXi est principalement lié à l’informatique et au jeux : donc principalement des hommes. Des hommes qui peuvent se faire insulter pour avoir retenu une porte… ou simplement qui se tape tous les jours des réflexions de notre cher gouvernement sur leur affiliation pedtoterroriste violent et sexiste.



Et le pire d’en tout çà, est que la majorité des femmes ne se retrouvent pas non plus dans la communication délirante du gouvernement ou des associations…



Le 03/11/2015 à 12h 06

D’autant, qu’au fond, la représentation de la femme aux gros seins, sans l’arrière pensée sexiste, n’est qu’une expression d’un idéal féminin, on peut très bien faire la même chose côté masculin.

Le problème n’est pas vraiment la représentation que l’on donne aux genres (tous les goûts sont dans la nature hein !) mais la façon dont certains s’en servent.

Ce n’est pas parce que l’outil est mal utilisé qu’il est foncièrement mauvais.

De façon tout à fait subjective, il est quand même bien plus agréable de voir quelque chose de joli, surtout si c’est une création qui sort de l’esprit d’une ou plusieurs personnes.

Je pense donc que l’on peut apprécier, d’un côté comme de l’autre, des personnages visuellement attrayants et charismatiques sans forcément offusquer les genres.

On est en train de transposer des expression d’idéaux de genres à une société qui au final n’a peut être rien à voir avec les œuvres retranscrites et c’est bien dommage car cela peut nuire complètement à la créativité…


Le 03/11/2015 à 12h 07







twildawnight a écrit :



Ce n’est pas une question d’interdire, mais de formation des consciences. Croire que l’on aime les choses par sa volonté rationnelle c’est un peu simpliste.



Le sujet du sexisme, c’est aussi prendre en compte que nos choix et nos envies sont guidés par des désirs et que ces désirs sont influencés en grande partie, presque forgés, par les structures qui nous entourent (la famille, l’état, l’école, les autres). Du coup, reconnaître que la société est sexiste c’est reconnaître qu’on encourage pas de façon égale les hommes et les femmes à faire certaines professions. L’absence cruelle d’homme dans les professions de soin (infirmier, assistant sociaux) est tout aussi sexiste que l’absence de femme dans le monde du développement informatique.





ouai, donc au choix, on aseptise la personnalité de tout le monde, ou on tue toute l’humanité et on fout des robots identiques .. enfin non tuons l’humanité. Après tout ça fait des années qu’on parle de sexismes racismes mélanges etc .

Au final, je trouve qu’ils essaient plus d’aseptiser les idées , de les effacer, de forcer à marcher au pas SELON la volonté de quelques personnes …&nbsp;

Pourquoi ne pas parler plus généralement du respect de l’individu de façon aveugle … Il y a des cons, il yen aura toujours, je suis con pour certains, je trouve con d’autres ça tourne …&nbsp;



C’est comme vouloir forcer un chien à devenir végétalien car son maitre l’est .. le chien naif qu’il soit, va juste en crever .. nous humains, ont fini fanatique à s’entretuer.

Evidemment je grossi le trait.



Lyzz Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 08







Drepanocytose a écrit :



Personne ne les empêche. Elles ne veulent pas parce que ca ne les intéresse pas, voilà tout.

Si elles le voulaient vraiment, à mon avs le monde du JV les acceuillerait avec plaisir.



Toi t’as absolument aucune idée de ce que les femmes se prennent dans la gueule dans le monde du jeux vidéo (que ce soit en tant que joueuse, développeuse ou autre métiers lié au domaine vidéoludique).

Si les femmes n’y vont pas c’est qu’elles sont rejetées, massivement.

Le sexisme dans ce milieu est omniprésent et très pesant.

Il n’est pas rare de voir des développeuses ou joueuses quitter le milieu à cause des remarques et du harcèlement constant qu’elles subissent.



Le 03/11/2015 à 12h 09

Au final (gros résumé), la tonne de commentaires avant toi est sexiste (pourtant ce n’était a priori pas l’intention de leurs auteurs respectifs), notamment du fait que la notion ne soit pas comprise. Et ce que propose l’état n’est ni adapté, ni constructif.



Dans ce cas, aies au moins la gentillesse de détailler un peu ta définition du mot, histoire d’être constructif. Dire que les gens ne comprennent pas sans même prendre la peine de leur expliquer ta vision avec tes propres mots, ça ne fait que décrédibiliser ton propos.



Le 03/11/2015 à 12h 14

Titre &gt; Sous titre, pour une fois.



Heureusement que ca touche pas les jeux coréens&nbsp; :).


Le 03/11/2015 à 12h 14

Bah pour te donner un indice en Italie on a eu récemment un bouquin pour enfant avec une princesse qui tue un dragon. Résultat plainte des parents, “bouuuh gender theory toussa toussa”. Donc bon. Tu peux faire ce que tu veux y aura toujours des gens pour trouver une idée à la con et se plaindre.


Lyzz Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 15







Zyami a écrit :



Il fut un temps ou les JV était crée uniquement par des mâles, du dessins jusqu’aux codes, d’ailleurs je me rappelle avoir eu plein de copain avec des Amstrad, des Atari ST, des Commodores mais alors jamais de copines avec un ordinateur.





En fait c’est assez faux.

Au tout début de l’informatique, il y avait beaucoup de femmes qui programmaient.

Ceci était notamment dû au fait que c’était un métier «proche» de la dactylographie qui était un milieu très féminin.



On remarque qu’entre 1975 et 1980 le pourcentage de femmes ayant un diplôme d’école d’ingénieur en informatique a été multiplié par 2.

Puis entre 1980 et 1995 ce nombre a été divisé par 2. Les femmes furent poussées vers la sortie au fur et à mesure que les métiers de l’informatiques étaient de mieux en mieux reconnus.

https://ticetsociete.revues.org/955



carbier Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 17

En même temps quand la plupart des gamers trouvent normal qu’une armure pour une femme ne lui couvre que 10% du corps ou qu’une femme se bat bien mieux en talon aiguille qu’en rangers…

Il ne faut pas s’étonner que beaucoup ne comprennent pas la notion de sexisme…


Le 03/11/2015 à 12h 19







Galalua a écrit :



Bientôt, faudra être encarté auprès d’un parti “validé” pour bénéficier des aides &nbsp;remises d’impôts.&nbsp;





C’est déjà le cas pour de nombreuses associations: je pense particulièrement à SOS racisme dont les liens avec le P.S ne sont plus à démontrer, et sans lesquels elle aurait déjà sombré les catacombes de l’oubli. (et vu la merde qu’ils font, ils ne devraient même pas avoir droit à la parole)



&nbsp;

&nbsp;



dump a écrit :



Mais en faite c’est quoi un jeu sexiste ?





Ha ça…<img data-src=" />



Sachant que même devant la justice, ce genre de définition n’est pas figée, je suis curieux de savoir comment ils comptent appliquer une telle mesure de façon “administrative” sans créer de contentieux.



eglyn Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 20

Roh mais c’est une armure magique c’est pour ça, et puis l’ennemi, déstabilisé par la crédibilité de l’armure sera plus facile a vaincre !


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 23







Elwyns a écrit :



pas besoin d’une société pour le prouver, les groupuscules féministes sont déjà misandres au possible…





La société le prouve effectivement très bien, pas besoin d’être féministe ou le dernier de macho pour cela.



Papa au foyer plus de 10 ans avec mes 2 filles, j’ai eu le droit à toutes les attentions des mémères à chaque sorties d’école,&nbsp; chaque maladies de mes enfants, à la fin j’ai cru appartenir à une secte.

Je plaisante pas, n’en déplaise au Troill, c’est un vrai dilemme pour ces nanas qu’un papa puisse élever ses propres enfants sans la maman pour s’occuper de leur éducation et de leur futur sexualité.

&nbsp; Le pire étant que mes filles soient dans une école publique pour certaine bonnes femmes, les même qui trimballaient leurs mômes encore en poussette à 5 ans, il y en avait encore une qui donnait le sein à son gamin au CP…



Ceci dit mes 2&nbsp; filles sont pour une en prépa MANAA (école d’art appliqué) et l’autre passe son BAC L cette année, bizarrement elle était plus destinée à faire une école d’ingé qu’autre chose, j’ai beau l’avoir poussé dans ce sens, je n’ai pas réussi, malgré tout elle s’en sort bien avec les langues et la philo hein, mais elle a une calculette dans le cerveau elle aussi tout comme moi.



&nbsp;Bref, il faut de tout pour faire un monde, et même si je ne crois pas en dieu (je suis athée et ne suis en aucun cas les préceptes de la bible et autre bouquin qui ne m’intéresse pas), ça m’a pas empêcher de jouer de la musique avec une hollandaise témoin de Jéhovah ainsi qu’un guitariste évangélique, z’ont du bol ces croyants d’avoir d’aussi bons instruments.



nb :&nbsp; je fabrique un sampler en ce moment, d’où la réf musicale… Me manque une bonne lib pyton ou JS, le design UI est déjà fait.



Le 03/11/2015 à 12h 24

Il y a des réactions intéressantes dans les commentaires:





  1. la solution au sexisme par l’égalité et le traitement identique.

    C’est un truc qui revient souvent mais qui ne marche pas: s’il y a discrimination initiale, ce n’est pas en soudainement appliquant un traitement identique que les choses se rééquilibre (http://ncase.me/polygons/ )

    Et surtout: quand le contexte est différent, en appliquant les mêmes méthodes, les effets sont différents.

    Un exemple pour illustrer ça: dans une classe, il y a un étudiant qui est en général bon et qui est bien vu par ses camarades. Lors d’un exercice de math, il fait une bête faute et le prof déclare en rigolant que c’est une faute stupide. dans une autre classe, il y a un étudiant qui est en général mauvais et la classe se moque de lui. Lors d’un exercice de math, il fait une bête faute et le prof déclare en rigolant que c’est une faute stupide.

    Dans les deux cas, pour certains, il s’agit là d’égalité. Or, le reste de la classe ne va pas du tout réagir de la même façon dans un cas ou dans l’autre.

    C’est pareil avec le sexisme: un personnage masculin sexy sera vu comme un bon leader, un individu indépendant, … parce que ce sont des caractéristiques associées au “masculin sexy”. un personnage féminin sexy sera vu comme un fantasme sexuel sans réelle personnalité, parce que ce sont des caractéristiques associées au “féminin sexy”.

    Donc, non, dire que s’il y a des personnages masculins sexy, il n’y a donc pas de problème, n’est pas une réponse satisfaisante.



  2. le mot “sexiste” est tabou.

    Le mot “sexiste” signifie simplement: qui renforce les préjugés. Il arrive donc à tout le monde de faire des trucs sexistes sans le vouloir. Ce n’est pas honteux, c’est comme ça.

    Ainsi, par exemple, le fait de devoir délivrer une princesse, c’est sexiste, car ça renforce les préjugés des hommes sauvant les femmes. J’ai l’impression que pour certains, cela ne peut pas être sexiste parce que le type qui a créé le jeu n’était pas un gros mec obsédé, ou parce que le type a tiré au sort pour savoir si ce serait un homme qui sauve une femme ou une femme qui sauve un homme et que par hasard, ça a été le premier. Sauf que le préjugé, il s’en fout de savoir si le créateur est lui-même sexiste, le préjugé ne dépend que de son impact dans la société en général.

    Mais apparemment, dès qu’on souligne un élément sexiste, c’est comme si on prétendait que la personne est pédophile: la personne se sent hyper-insultée et cherche à se justifier par tout les moyens. Par exemple, ici, c’est “ce secteur n’est pas pire qu’un autre”. Très bien, pas de problème, mais en quoi est-ce pertinent pour refuser de faire des éléments qui font progresser les choses. D’autant plus que même si la situation est identique ailleurs, cela ne veut pas dire que certains secteurs ne sont pas plus “impactant” que d’autres. Par exemple, les jeux vidéos, c’est une grosse partie de la culture des ados. C’est donc normal qu’on considère que les dérives sexistes dans le JV sont plus prioritaires que les dérives dans, par exemple, l’industrie des joints de culasses: ce dernier n’a pas d’impact sur les préjugés qu’auront les futurs adultes.



  3. l’impact de cette proposition est soit important si cette proposition est une bonne idée, soit nul si cette proposition est inutile. En tout cas, cela n’est pas du tout dangereux.

    Si c’est vrai que le jeu n’est pas sexiste, alors, changer le personnage masculin A par un personnage féminin ne change rien. L’histoire reste la même, sauf pour ceux qui trouve que si A est une femme, c’est moins bien, parce que bon, une femme, ça ne colle pas avec ce que fait A. Mais dans ce cas, c’est qu’il y a bien un préjugé.

    Bref, 0% des jeux devraient être touchés par cette mesure: il suffit d’éviter de ne pas satisfaire les critères négatifs, et cela ne change rien sur le gameplay ou l’histoire du jeu lui-même.


Le 03/11/2015 à 12h 30

19 pages pour arriver à un commentaire réfléchi.


Le 03/11/2015 à 12h 35







Lyzz a écrit :



En fait c’est assez faux.

Au tout début de l’informatique, il y avait beaucoup de femmes qui programmaient.

Ceci était notamment dû au fait que c’était un métier «proche» de la dactylographie qui était un milieu très féminin.



On remarque qu’entre 1975 et 1980 le pourcentage de femmes ayant un diplôme d’école d’ingénieur en informatique a été multiplié par 2.

Puis entre 1980 et 1995 ce nombre a été divisé par 2. Les femmes furent poussées vers la sortie au fur et à mesure que les métiers de l’informatiques étaient de mieux en mieux reconnus.

https://ticetsociete.revues.org/955





Ça signifie qu’on est passé de une à deux femmes pour 400 mecs ?



&nbsp;Les nombres sont tellement bas que ça ne signifie pas grand chose !



Rester sans parler toute la journée à taper du code, ce n’est pas vraiment le métier de rêve pour une femme (ironique). C’est en ignorant les différences psychologiques (maintes fois prouvées) entre hommes et femmes que les féministes nous font croire que la disparité est anormale. En réalité elle est choisie par les femmes elles-mêmes.



&nbsp;Mais j’attends que les féministes s’attaque à l’absence de femmes chez les éboueurs, les égoutiers, les balayeurs, les maçons, les vitriers, les carreleurs, les plombiers, etc : tous ces métiers un peu physiques et un peu sales. Non, elles préfèrent regarder les PDG, et les métiers scientifiques : étonnant.



&nbsp;



Le 03/11/2015 à 12h 35

Le problème existe bel et bien dans le domaine du JV. Historiquement ce sont de jeunes hommes qui s’y sont intéressés, de fil en aiguille, il y a plus de jeux faits par des hommes pour des hommes, et parfois l’image de la femme est négative, OK.



Après il y a deux écoles :




  • limiter, réguler, voire interdire les jeux trop typés masculin (comme Edith et Catherine)

  • compenser le manque en développant des jeux typés féminin (comme ces gentils papas geek)



    C’est dingue ce réflexe de vouloir interdire, plutôt que de créer.



    Et après c’est souvent le marché qui décide. Si les jeux “filles” ne se vendent pas, les éditeurs n’en font pas. On fait quoi ? Une loi pour obliger les gamers à acheter un jeu fille en même temps que Call of ? Il s’agit d’un problème de fond sur la place de la femme dans la société, inutile de stigmatiser le JV là dessus, on a la même problématique dans la pub, dans les films, les séries, et tout ce qui s’appuie sur une image.



    Et puis faut arrêter cette confusion “parité homme femme signifie qu’un homme et une femme c’est strictement identique”. C’est stupide, ce sont deux choses différentes. Les hommes en général jouent aux JV donc les éditeurs leur en vendent. Peu de femmes y jouent donc peu d’éditeurs en font pour elles. Je ne vois pas ce qu’un député va faire pour ça.


Z-os Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 35

D’un autre côté, il y a beaucoup de femmes qui mettent des chaussures à talon haut alors que cela est contre-indiqué dans leur cas (surpoids, femmes enceintes, utilisation systématique). Et après se pleignent d’avoir des problèmes aux pieds. <img data-src=" /> A qui la faute donc ?


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 36







Lyzz a écrit :



En fait c’est assez faux.

Au tout début de l’informatique, il y avait beaucoup de femmes qui programmaient.

Ceci était notamment dû au fait que c’était un métier «proche» de la dactylographie qui était un milieu très féminin.



On remarque qu’entre 1975 et 1980 le pourcentage de femmes ayant un diplôme d’école d’ingénieur en informatique a été multiplié par 2.

Puis entre 1980 et 1995 ce nombre a été divisé par 2. Les femmes furent poussées vers la sortie au fur et à mesure que les métiers de l’informatiques étaient de mieux en mieux reconnus.

https://ticetsociete.revues.org/955





Oui c’est vrai, étant pianiste, j’ai appris la dactyloil y a une trentaine d’années pour me défaire de mes acquis de pianiste. Aujourd’hui cette ergonomie tactile me sert tout les jours.



Aussi, je suis d’une ville (Saint Étienne) où l’ingénierie était omniprésente mais ce qui a poussé les femmes dehors c’était le manque de travail, la fermeture des mines et des aciéries, les mentalités étaient alors “vaut mieux un mari qui travail, qu’une bonne femme qui nous nourrie”, pourtant nombre de nanas à ce moment disposait de diplôme d’ingé, voir de l’ENISE pour certaine et elles sont encore encouragé aujourd’hui, seulement le mal est fait



Rappelles toi d’une certaine Marie Curie, 2 fois prix Nobel, on lui doit la radiographie entre autres et elle a été pourtant hué, disgracié par l’état français pourtant progressiste et les journaleux de l’époque, la route est longue, très longue.



Le 03/11/2015 à 12h 37

«&nbsp;La violence ne peut pas être contournée&nbsp;»

&nbsp;Si on m’avait dit un jour qu’il y aurait des lois sur le game design…&nbsp;<img data-src=" />








Lyzz a écrit :



Toi t’as absolument aucune idée de ce que les femmes se prennent dans la gueule dans le monde du jeux vidéo (que ce soit en tant que joueuse, développeuse ou autre métiers lié au domaine vidéoludique).

Si les femmes n’y vont pas c’est qu’elles sont rejetées, massivement.





Les pauvres petites choses fragiles… <img data-src=" />



J’imagine qu’elles subissent exactement la même chose dans le JV qu’un mec subit dans le milieu des infirmières, puericultrices ou autre métier majoritairement féminin….



Pour info je connais le problème : mon père a été l’un des premiers “sage-femmes” masculins en France.

De ce qu’il en disait à ma mère (c’était il y a plus de 30 ans), il était très mal vu et rejeté à la fois par les collègues (féminines, obvious), mais plus grave, par les familles.



Donc bon, la discrimination d’une c’est pas nouveau, de deux ca touche tout le monde, et de trois c’est pas près de finir.

La discrimination anti-femme (le “sexisme”) n’est ni plus grave que les autres discriminations (il est du même niveau de gravité), ni nouveau, ni spécifique (ila a les mêmes causes que les autres et utilise les mêmes ressorts).

Il est là, il restera là quoi que vous fassiez ou disiez, et il est du même acabit que les autres discriminations. C’est humain, on n’y fera rien du tout.



Le 03/11/2015 à 12h 41







carbier a écrit :



En même temps quand la plupart des gamers trouvent normal qu’une armure pour une femme ne lui couvre que 10% du corps ou qu’une femme se bat bien mieux en talon aiguille qu’en rangers…

Il ne faut pas s’étonner que beaucoup ne comprennent pas la notion de sexisme…





Ca reste soft pour un jeu coréen, car de manière général c’est sois des gamines en string ou des femmes [+18] n’ayant aucune notion de gravité



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 43







Z-os a écrit :



D’un autre côté, il y a beaucoup de femmes qui mettent des chaussures à talon haut alors que cela est contre-indiqué dans leur cas (surpoids, femmes enceintes, utilisation systématique). Et après se pleignent d’avoir des problèmes aux pieds. <img data-src=" /> A qui la faute donc ?





C’est la faute aux pieds, c’est bien connu.

&nbsp;C’est comme la gueule de bois, c’est la faute à la tête.



Le 03/11/2015 à 12h 44







Zyami a écrit :



Il fut un temps ou les JV était crée uniquement par des mâles, du dessins jusqu’aux codes, d’ailleurs je me rappelle avoir eu plein de copain avec des Amstrad, des Atari ST, des Commodores mais alors jamais de copines avec un ordinateur.



Dingues cela, puis les temps changent et c’est tant mieux, avant c’était tarte.



C’était avant 1978 alors, vu que je peux trouver un jeu vidéo de cette date fait par une femme.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 45







Drepanocytose a écrit :



Pour info je connais le problème : mon père a été l’un des premiers “sage-femmes” masculins en France.

De ce qu’il en disait à ma mère (c’était il y a plus de 30 ans), il était très mal vu et rejeté à la fois par les collègues (féminines, obvious), mais plus grave, par les familles.



Donc bon, la discrimination d’une c’est pas nouveau, de deux ca touche tout le monde, et de trois c’est pas près de finir.

La discrimination anti-femme (le “sexisme”) n’est ni plus grave que les autres discriminations (il est du même niveau de gravité), ni nouveau, ni spécifique (ila a les mêmes causes que les autres et utilise les mêmes ressorts).

Il est là, il restera là quoi que vous fassiez ou disiez, et il est du même acabit que les autres discriminations. C’est humain, on n’y fera rien du tout.





Mea culpa même si ça ne te touche pas personnellement, j’ai vécu cela aussi…



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 46







yoda222 a écrit :



C’était avant 1978 alors, vu que je peux trouver un jeu vidéo de cette date fait par une femme.





Oui un, sinon &gt;Barberella, j’aime bien, elle est sexy.



Le 03/11/2015 à 12h 46







Z-os a écrit :



D’un autre côté, il y a beaucoup de femmes qui mettent des chaussures à talon haut alors que cela est contre-indiqué dans leur cas (surpoids, femmes enceintes, utilisation systématique). Et après se pleignent d’avoir des problèmes aux pieds. <img data-src=" /> A qui la faute donc ?



C’est un cliché car ca donne pas mal au pied mais au dos !



Le 03/11/2015 à 12h 47







Aricko a écrit :



Mué… pour en revenir au sujet principal, je suis tout à fait d’accord pour épingler ces jeux et les rentrer dans une catégorie !



Du coup, quand j’irai chercher un jeu, je n’aurai pas à chercher longtemps et irai directment dans le rayon “jeu sexiste caca boudin fopayalé !” <img data-src=" />



Quitte à m’amuser dans un jeu, si je peux joindre l’agréable à l’agréable… <img data-src=" />



Sinon quand ma femme joue, elle fait des personnages féminins si possibles beaux, et parfois, pour le délire, un gros bozo (masculin du coup)… et je ne m’offusque pas !





Moi j’ai prévenu ma femme que si je joue des persos féminin dans les MMO c’est que quitte à passer 3000h à mater un cul au centre de l’écran autant qu’il soit beau. lol



mirandir Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 48







carbier a écrit :



En même temps quand la plupart des gamers trouvent normal qu’une armure pour une femme ne lui couvre que 10% du corps ou qu’une femme se bat bien mieux en talon aiguille qu’en rangers…

Il ne faut pas s’étonner que beaucoup ne comprennent pas la notion de sexisme…







“Je ne suis pas sexiste, je connais une fille”.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 49







Guyom_P a écrit :



Moi j’ai prévenu ma femme que si je joue des persos féminin dans les MMO c’est que quitte à passer 3000h à mater un cul au centre de l’écran autant qu’il soit beau. lol





Pas mieux, je fais tjrs des persos féminins, marre de voir le cul d’un barbare ou d’une naine là où une elfette c’est déjà plus agréable ;)



Le 03/11/2015 à 12h 50







NonMais a écrit :



ils feraient mieux d’encourager les femmes à intégrer le monde du jeu vidéo… à gommer les différence de salaire etc… etc…

La rustine sur une jambe de bois sans déconner…

Si y avait moins d’hommes aux commandes, y aurait moins de sexisme dans le JV.

M’enfin bref…







Ah ben tiens l’autre fois j’ai vu un reportage sur la 1 qui disait qu’un joueur sur 2 était une femme. Voir ici



Après coté dev j’en sais fichtre rien.



(désolé si ça a déjà été mentionné, pas envie de me taper 10 pages de com’s <img data-src=" />)



Le 03/11/2015 à 12h 50

Perso à la base, c’est parce qu’elles avaient souvent plus de DEX et d’AGI que les persos masculins <img data-src=" />


Lyzz Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 51







Drepanocytose a écrit :



Les pauvres petites choses fragiles… <img data-src=" />



J’imagine qu’elles subissent exactement la même chose dans le JV qu’un mec subit dans le milieu des infirmières, puericultrices ou autre métier majoritairement féminin….



Pour info je connais le problème : mon père a été l’un des premiers “sage-femmes” masculins en France.

De ce qu’il en disait à ma mère (c’était il y a plus de 30 ans), il était très mal vu et rejeté à la fois par les collègues (féminines, obvious), mais plus grave, par les familles.



Donc bon, la discrimination d’une c’est pas nouveau, de deux ca touche tout le monde, et de trois c’est pas près de finir.

La discrimination anti-femme (le “sexisme”) n’est ni plus grave que les autres discriminations (il est du même niveau de gravité), ni nouveau, ni spécifique (ila a les mêmes causes que les autres et utilise les mêmes ressorts).

Il est là, il restera là quoi que vous fassiez ou disiez, et il est du même acabit que les autres discriminations. C’est humain, on n’y fera rien du tout.



Et du coup tu trouve ça normal ?

Se faire harceler, recevoir des menaces de morts, etc.

Ça incite pas à venir dans le milieu et ça repousse même les personnes qui ont la volonté d’y faire leur carrière.



Vous trouvez ça choquant qu’on souhaite améliorer la situation pour les femmes.

Et vous trouvez normal qu’on s’en prenne plein la gueule.



C’est qui les “petites choses fragiles” qui tressautent et insultent à chaque fois qu’on ose toucher à leurs sacro-saint milieux macho-masculin que sont l’informatique les jeux vidéo pour essayer d’inclure un peu les minorités et limiter le racisme, le sexisme, l’homophobie et les autres oppressions ?



Le 03/11/2015 à 12h 51







Vouze a écrit :



Ça signifie qu’on est passé de une à deux femmes pour 400 mecs ?



&nbsp;Les nombres sont tellement bas que ça ne signifie pas grand chose !



Rester sans parler toute la journée à taper du code, ce n’est pas vraiment le métier de rêve pour une femme (ironique). C’est en ignorant les différences psychologiques (maintes fois prouvées) entre hommes et femmes que les féministes nous font croire que la disparité est anormale. En réalité elle est choisie par les femmes elles-mêmes.



&nbsp;Mais j’attends que les féministes s’attaque à l’absence de femmes chez les éboueurs, les égoutiers, les balayeurs, les maçons, les vitriers, les carreleurs, les plombiers, etc : tous ces métiers un peu physiques et un peu sales. Non, elles préfèrent regarder les PDG, et les métiers scientifiques : étonnant.



&nbsp;





D’après le graphique (bon j’ai rapidement survolé), c’est passer de 20% à 10%. C’est pas du tout non significatif.



À propos des différences psychologiques, je ne connais personne qui les nie. Le problème est qu’il y a beaucoup d’indices qui montrent qu’elles sont avant tout culturelle (par exemple, l’évolution des choix des femmes dans les études informatiques, ou l’évolution des revenus des spécialistes en médecine en fonction de l’image “féminine” ou non du secteur (par exemple, on a vu des spécialisations principalement peuplées d’hommes qui ont vu leur “prix” diminué lorsqu’ils se sont féminisés, parce que le public est plus enclin à considérer que le travail est dur s’il est fait par un docteur que par une doctoresse)).



À propos des éboueurs, c’est un point très intéressant:

Pourquoi un métier qui ne contient pas 50% d’hommes et 50% de femmes est “pas bien” ?

Le problème n’est pas là.

Le problème est que les femmes sont considérées comme “pas capables” de faire certaines choses qui sont considérées comme prestigieuse.

Voilà pourquoi c’est un problème que les femmes aient moins accès à des professions prestigieuses. Ce n’est pas une question d’égalité de nombre de personne dans un secteur, c’est une question de hiérarchie sociale, où les femmes ne sont pas écartés des postes prestigieux.



Le 03/11/2015 à 12h 53







bourgpat a écrit :



KOE DE OSHIGOTO,Work Using Voice! Amusant de voir comment en france, au final on cherche à cliver plutot que de comprendre pourquoi un genre est un genre.L’histoire de ce manga est amusante puisque la majorité du staff est feminin et qu’au final, cette serie montre que le sexe est deja une exploration de son cerveau avant d’etre un acte phisique.





du coup, c’est de la masturbation intellectuelle ou un mindfuck classique ?

===&gt;



Le 03/11/2015 à 12h 54







Zyami a écrit :



Oui un, sinon &gt;Barberella, j’aime bien, elle est sexy.





Tu es au courant que un seul jeu développé par une femme suffit à réfuter ton affirmation initiale “Il fut un temps ou les JV était crée uniquement par des mâles” ? Sinon il faut acheter un dictionnaire.



Lyzz Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 54







Vouze a écrit :



Ça signifie qu’on est passé de une à deux femmes pour 400 mecs ?



 Les nombres sont tellement bas que ça ne signifie pas grand chose !





Tu sais lire des chiffres ou pas ?

Il y avait une augmentation constante doublant le nombre de femmes dans le milieux

C’est passé de 10% (dont 40 pour 400) à 20% (donc 80 pour 400)

Ouais c’est un peu plus que 1 ou 2 n’est-ce pas ?

Et c’était bien parti pour continuer.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 54







Séphi a écrit :



Perso à la base, c’est parce qu’elles avaient souvent plus de DEX et d’AGI que les persos masculins <img data-src=" />





Ouais mais cela c’était avant, je joues Divinity OSEE et j’ai fais 2 nanas pas parce qu’elle avait plus de dex ou de perception, juste que ça me semblait plus approprié et plus sympa pour l’histoire.



En fait j’ai eu peur que prendre un chevalier bien bourrin, ça allait me casser mon délire sur le jeu.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 55







yoda222 a écrit :



Tu es au courant que un seul jeu développé par une femme suffit à réfuter ton affirmation initiale “Il fut un temps ou les JV était crée uniquement par des mâles” ? Sinon il faut acheter un dictionnaire.





Non mais tu vas m’explqier ;)



Le 03/11/2015 à 12h 56

C’est dingue comme le gamer est susceptible dès qu’on touche à ses nichons…



De toute façon, pour autant que je sache, la production vidéoludique française ne s’illustre pas par son taux de testostérone, et c’est heureux comme ça, alors cette loi, si d’aventure elle passe, ne changera pas grand-chose.


Le 03/11/2015 à 12h 58







j-c_32 a écrit :



Il y a des réactions intéressantes dans les commentaires:





  1. la solution au sexisme par l’égalité et le traitement identique.



  2. le mot “sexiste” est tabou.



    &nbsp;3) l’impact de cette proposition est soit important si cette proposition est une bonne idée, soit nul si cette proposition est inutile. En tout cas, cela n’est pas du tout dangereux.





  3. Donc ta solution est de ne pas avoir le même comportement selon le sexe de l’interlocuteur&nbsp; ?

    &nbsp;Par définition, c’est du sexisme !



  4. le concepteur de SuperMario est japonais. Il a réussi l’exploit d’inventer un jeu universel, qui est compréhensible par toutes les cultures. Et toi (et Anita) venaient chier dessus.

    Mais si votre justification est que “les femmes sont aussi fortes que les hommes”, mais c’est évidemment faux.

    Revenez dans la vie réelle : vous passez trop de temps sur Tumblr !



  5. Ce n’est pas l’impact, mais le côté pratique de l’application qui pose problème.

    Ça signifie qu’il va falloir payer un jury de censeurs qui va dire tel contenu est correct selon des critères toujours plus grandissant, tout ça pour juger de contenu destinés à des adultes.

    Les dérives possibles sont multiples. Le coût est exorbitant. Le résultat est non garanti.

    Conclusion : poubelle !



Le 03/11/2015 à 12h 58

critiquons ce qui est critiquable, le sexisme est une discrimination, certes, mais en quoi doit-on privilégier des actions contre le sexisme que contre l’homophobie par exemple? ça c’est le premier point.

ensuite, en quoi doit-on s’offusquer de mario? oui t’es un plombier a moustache qui va sauver une princesse, et alors? dans metroide tu contrôle bien samus qui est une femme et les hommes n’en font pas un fromage…

par exemple, admettons tu t’engueule avec une personne de couleur noir, bah ce simple fait suffit pour te taxer de raciste, alors que non, je me retrouve a être obliger d’invoquer mes origines juives et taxer la personne d’en face d’antisémite pour qu’on me lâche, bah moi c’est ça que je trouve anormal!


mirandir Abonné
Le 03/11/2015 à 12h 59







Drepanocytose a écrit :



Les pauvres petites choses fragiles… <img data-src=" />



J’imagine qu’elles subissent exactement la même chose dans le JV qu’un mec subit dans le milieu des infirmières, puericultrices ou autre métier majoritairement féminin….



Pour info je connais le problème : mon père a été l’un des premiers “sage-femmes” masculins en France.

De ce qu’il en disait à ma mère (c’était il y a plus de 30 ans), il était très mal vu et rejeté à la fois par les collègues (féminines, obvious), mais plus grave, par les familles.



Donc bon, la discrimination d’une c’est pas nouveau, de deux ca touche tout le monde, et de trois c’est pas près de finir.

La discrimination anti-femme (le “sexisme”) n’est ni plus grave que les autres discriminations (il est du même niveau de gravité), ni nouveau, ni spécifique (ila a les mêmes causes que les autres et utilise les mêmes ressorts).

Il est là, il restera là quoi que vous fassiez ou disiez, et il est du même acabit que les autres discriminations. C’est humain, on n’y fera rien du tout.







Le fait que ce ne soit pas nouveau ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Comme tu le soulignes, la discrimination (basée sur le sexe ou sur autre chose) est aussi vieille que l’humanité. Mais l’humanité évolue en permanence : certains problèmes arrivent à disparaître (d’autres non <img data-src=" />), et c’est grâce à ceux qui se sont bougés, pas grâce aux fatalistes.

Pour ma part, je suis heureux que les personnes dites de couleur puissent s’asseoir à côté de celles dites blanches dans les bus aux États Unis, je suis heureux de voir qu’en France une femme puisse ouvrir un compte bancaire sans avoir l’accord de son mari ou son père. Comme je serai heureux quand une femme pourra jouer à des jeux en ligne sans se prendre des saloperies dans la gueule juste parce que c’est une femme.



Le 03/11/2015 à 12h 59

C’est étrange comme réaction:

tu dis que c’est grave, mais qu’il faut surtout pas en parler, parce que quand même, c’est pareil ailleurs.



L’exemple que tu donnes est également intéressant.

D’après Lyzz, c’est principalement dans le secteur des JV qu’il y a un problème de rejet.

D’après ton exemple, c’est principalement de la part du grand public qu’il y a un rejet des maïeuticiens.

Et ensuite, tu dis que ce n’est pas normal de demander au secteur des JV de faire un effort pour corriger ça parce que c’est pareil ailleurs, tout en disant que ailleurs, ce n’est pas le secteur lui-même qui est responsable ?

&nbsp;








Lyzz a écrit :



Et du coup tu trouve ça normal ?

….



Vous trouvez ça choquant qu’on souhaite améliorer la situation pour les femmes.

Et vous trouvez normal qu’on s’en prenne plein la gueule.



C’est qui les “petites choses fragiles” qui tressautent et insultent à chaque fois qu’on ose toucher à leurs sacro-saint milieux macho-masculin que sont l’informatique les jeux vidéo pour essayer d’inclure un peu les minorités et limiter le racisme, le sexisme, l’homophobie et les autres oppressions ?





Où tu as vu que je trouve ca “normal” ?

Où tu as vu que je trouve “choquant” que vous prechiez pour votre paroisse ?



Quant à ta dernière sortie, j’aime beaucoup.

Limiter “le racisme, le sexisme, l’homophobie et les autres opressions” :




  • il manque le nazisme, l’antismétisme et l’anticléricalisme dans ta liste

  • sous-entendre que les vilains machos des JVs sont à la fois machos mais aussi tout ce qui est décrit plus haut, et que les pauvres filles, vu qu’elles sont victimes de discrimination, prennent aussi sur elles les combats que tu cites : nan bravo chapeau, y’a rien à dire…



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 00







le podoclaste a écrit :



C’est dingue comme le gamer est susceptible dès qu’on touche à ses nichons…



De toute façon, pour autant que je sache, la production vidéoludique française ne s’illustre pas par son taux de testostérone, et c’est heureux comme ça, alors cette loi, si d’aventure elle passe, ne changera pas grand-chose.





Rayman n’est pas un garçon ?

Est ce qu’une nana peut s’identifier à Rayman ou Tomb Raider… là est la question.



Personnellement je peux m’identifier à une nana mais crois moi, ça reste rare.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 03







Drepanocytose a écrit :





  • il manque le nazisme, l’antismétisme et l’anticléricalisme dans ta liste





    1 pt un ;)









j-c_32 a écrit :



C’est étrange comme réaction:

tu dis que c’est grave, mais qu’il faut surtout pas en parler, parce que quand même, c’est pareil ailleurs.

…..

Et ensuite, tu dis que ce n’est pas normal de demander au secteur des JV de faire un effort pour corriger ça parce que c’est pareil ailleurs, tout en disant que ailleurs, ce n’est pas le secteur lui-même qui est responsable ?





Jamais dit qu’il ne fallait pas en parler.

Mais il faut en parler dans l’absolu, dans le cas général et pas seulement sur un exemple précis. Et surtout ne pas faire croire que c’est spécifique au JV.

Dire “le machisme dans le JV” tel qu’on en parle là, fait croire que les joueurs sont plus machos que la population générale, ce qui est très probablement faux.



Ensuite je suis de ceux qui sont contre la discrimination positive : on ne resoud PAS une discrimination en en instaurant une autre, fut-elle positive.

Et non, ce n’est pas au “secteur” de faire un effort. C’est aux gens, ce qui est différent.



Le 03/11/2015 à 13h 06

Tu te trompes <img data-src=" />



Ne sous-estime jamais PETA <img data-src=" />



http://features.peta.org/mario-kills-tanooki/


Le 03/11/2015 à 13h 06







Zyami a écrit :



Pas mieux, je fais tjrs des persos féminins, marre de voir le cul d’un barbare ou d’une naine là où une elfette c’est déjà plus agréable ;)





En plus d’être sale pédo terroriste surfant sur internet on est de gros sexiste.

Et le pire c’est que je fais que des femmes blanches. Bouhhh je dois surement être raciste.

&nbsp;&nbsp;





mirandir a écrit :



“Je ne suis pas sexiste, je connais une fille”.





Je ne suis pas homophobe, raciste et sexiste, je connais une femme noire lesbienne (méga combo). lol



Le 03/11/2015 à 13h 06







le podoclaste a écrit :



C’est dingue comme le gamer est susceptible dès qu’on touche à ses nichons…



De toute façon, pour autant que je sache, la production vidéoludique française ne s’illustre pas par son taux de testostérone, et c’est heureux comme ça, alors cette loi, si d’aventure elle passe, ne changera pas grand-chose.





Ou alors le “problème” initial se résume à filer moins de fric en subventions et à trouver une excuse commode pour le faire passer. :MauvaisEsprit:




Le 03/11/2015 à 13h 07







j-c_32 a écrit :





  1. le mot “sexiste” est tabou.

    Le mot “sexiste” signifie simplement: qui renforce les préjugés. Il arrive donc à tout le monde de faire des trucs sexistes sans le vouloir. Ce n’est pas honteux, c’est comme ça.



    Mais peut-être n’est-ce pas sexiste…

    Lara Croft forte et à forte poitrine (avant) : sexiste,

    Lara Croft faible et à proportions correctes : sexiste.

    Ou pas.

    Personnellement afficher une femme faible est plus dévalorisant qu’une femme aux attributs généreux, mais forte. Mais pourquoi cela renforcerait des préjugés?



    Tu as pu lire les commentaires sur la réalité historique, les femmes auparavant étaient rabaissées.

    Tu veux sortir un jeu sur le thème médiéval, la femme devra-t-elle être une femme forte au risque de renforcer un préjugé?



    • oui, la femme de l’époque à moins de s’appeler Jeanne d’Arc n’allait pas au combat

    • non, une femme forte c’est devenu un cliché!

      le dernier film Le Roi Arthur, il ont transformé Guenièvre en guerrière… Est-ce que ça casse un préjugé ou ça brise un scénario sur l’Autel des clichés de la femme pas_si_faible ?



      Les Amazones étaient des guerrières dont le nom a traversé les âges et en est devenu un compliment. Trouves-moi un préjugé dans ce fait historique. A la même époque la femme d’Ulysse l’attend à la maison. Tu veux crier au sexisme?

      mais, ce sont deux réalités historiques!



      Bref, pour moi, le simple fait de parler de sexisme est sexiste. C’est vouloir montrer une image et dire: interdiction de représenter ça; alors que la femme ne se résume pas à ce qui est jugé sexiste.

      Si a une époque ce mot avait un intérêt pour briser des préjugés, il est obsolète.



      Dès que je peux, quand je joue aux JV, c’est une femme que j’incarne. Oui, pour profiter de ses formes à l’écran. Mais ce sont toutes des héroïnes, des femmes fortes qui se font leur place sur les champs de bataille. Serait-ce sexiste de penser qu’une jolie fille puisse être assez forte pour être le héro?

      Faut-il interdire d’avoir des femmes à sauver, et désormais que des hommes?



      C’est juste un non-sens. On ne peut pas rendre les femmes plus égales que les hommes. Ce serait nier leur diversité pour créer un stéréotype tout aussi fictif que le Préjugé honni.




Le 03/11/2015 à 13h 08







Lyzz a écrit :



C’est qui les “petites choses fragiles” qui tressautent et insultent à chaque fois qu’on ose toucher à leurs sacro-saint milieux macho-masculin que sont l’informatique les jeux vidéo pour essayer d’inclure un peu les minorités et limiter le racisme, le sexisme, l’homophobie et les autres oppressions ?





Tu y va un peu fort, même GTA n’inclu pas tout ca !



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 08







Guyom_P a écrit :



En plus d’être sale pédo terroriste surfant sur internet on est de gros sexiste.

Et le pire c’est que je fais que des femmes blanches. Bouhhh je dois surement être raciste.





Bizarrement, je les fais tjrs bien bronzée avec des cheveux bleus si possible, c’est grave docteur ?



Le 03/11/2015 à 13h 09







j-c_32 a écrit :



C’est donc normal qu’on considère que les dérives sexistes dans le JV sont plus prioritaires que les dérives dans, par exemple, l’industrie des joints de culasses: ce dernier n’a pas d’impact sur les préjugés qu’auront les futurs adultes.





Est-ce que tu as quelque chose sur quoi t’appuyer pour avancer que les dérives sexistes dans les jeux vidéos ont une incidence quelconque IRL? Je ne me suis pas renseigné mais il me semble que des études de ce type ont été effectuées au sujet de la violence dans les jeux vidéos et aucun lien de causalité (violence dans les jeux vidéos -&gt; plus de violence IRL) n’a pu être mis en valeur.



Le 03/11/2015 à 13h 10







tazvld a écrit :



Quelques femmes ont marqué l’histoire franaçaise : Anne De Bretagne qui est toujours adulé par les bretons.



Adulée, on se demande bien pourquoi, elle vend son pays aux étrangers et tout le monde l’adore…





Les stéréotypes féminin sont très stricte, entre la moe, la tsundere, la yandere & co ça ne laisse pas beaucoup de manœuvre dans l’originalité des designs. Pire, même les coup de cheveux sont codifié, que le personnages ait des 1 ou 2 queue de cheval ou des “antennes” ça va avec un type de caractère précis. Et bon, j’ai appris même que la hauteur de la mini jupe répond à une formule mathématique.[quote]Mais elle reste mignonne, le visage hormis les décorations capillairesont une forme à peu prés identique.



[quote]Mais pour les personnages masculin, il y a toujours des stéréotypes aussi, mais ça peut aller du personnages hyper androgyne au gros bodybuildé.

mais il y a plus de stéréotypes les hommes sont plus différents.







Gritou a écrit :



Bah pour te donner un indice en Italie on a eu récemment un bouquin pour enfant avec une princesse qui tue un dragon. Résultat plainte des parents, “bouuuh gender theory toussa toussa”. Donc bon. Tu peux faire ce que tu veux y aura toujours des gens pour trouver une idée à la con et se plaindre.



bien sûr, pour beaucoup avoir une femme forte est une hérésie, (que ce soient pour des hommes ou des femmes d’ailleurs.)





Z-os a écrit :



D’un autre côté, il y a beaucoup de femmes qui mettent des chaussures à talon haut alors que cela est contre-indiqué dans leur cas (surpoids, femmes enceintes, utilisation systématique). Et après se pleignent d’avoir des problèmes aux pieds. <img data-src=" /> A qui la faute donc ?





aux femmes qui s’imposent des talons enormes qui sont forcement traumatisants ou aux canons qui sont imposés, les responsabilités sont multiples et on ne peut pas dire que suels les hommes sont responsables, les femmes le sont aussi, il est temps qu’il y ait un réveil collectifs et que les barrières se brisent, comme Drepa le disait, nous avons eu pour notre deuxième enfant un sage homme, ben ca fait bizarre, c’est bien la preuve que les fro,ntière ne sont pas assez perméables.



Le 03/11/2015 à 13h 10







Drepanocytose a écrit :



Et non, ce n’est pas au “secteur” de faire un effort. C’est aux gens, ce qui est différent.



ah oui mais non, c’est trop facile, et en plus sa force les gens a réfléchir, non, il faut trouver un responsable…



Le 03/11/2015 à 13h 11

Tout simplement dans la présentation des filières, dans la proposition des différentes filières (je suis sûr que si tu es une fille ta conseillère d’orientation ne va pas naturellement te parler de la mécanique camion, des jeux vidéo etc…).



Dans le discours ambiant : JV violence, sexisme, associal, etc… etc… forcément ça ne fait pas m… la midinette.



Enfin bref, tout simplement en présentant le jeu vidéo et son industrie comme quelque chose d’attrayant même pour la gente féminine : rien que ça déjà.


Le 03/11/2015 à 13h 11







Haemy a écrit :



Tu y va un peu fort, même GTA n’inclu pas tout ca !





Pourtant dans GTA tu peux écraser de grosses femmes noires <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 13h 12

  1. Oui, bien sur, il ne faut pas avoir le même comportement en fonction du sexe.

    Regarde ceci:http://ncase.me/polygons/ . S’il y a discrimination, la discrimination&nbsp; restera tant qu’il n’y a pas un traitement différentié.

    La question est: en quoi traiter qlq’un différemment en fonction du sexe est mal ?

    C’est mal uniquement si c’est injuste.

    Si tu dis: cet individu n’a pas à bosser en info vu que c’est une femme, c’est injuste, car tu exclus une personne arbitrairement sur base d’un truc qui est faux et qu’elle ne maîtrise pas.

    Si tu dis: cet individu fait partie d’un groupe qui subit des discriminations, donc, je vais en tenir compte, je ne vois pas du tout en quoi il y a une injustice.





    1. Le constat est que le thème de Mario renforce le préjugé. C’est un fait. Ce n’est pas insultant de dire ça. Le fait que tu parles de “chier dessus” est très significatif: on ne peut pas avoir une analyse objective car certaines conclusions sont “mal”. Le fait que le thème de Mario renforce le préjugé n’est pas une insulte au jeu ou au concepteur du jeu. À l’époque, c’était un élément totalement ignoré et on n’a rien à reprocher à quiconque.

      Maintenant que c’est fait, on peut utiliser son cerveau et voir un peu plus loin, et pour les nouveaux jeux, dire que comme le sexe du personnage, d’après 90% des intervenants ici, ne change rien, pourquoi ne pas choisir celui qui contrecarre le plus les préjugés injustes.



    2. Le jury existera de toutes façons, vu que les critères sur la violence ont été choisi et seront de toutes façons appliqués. Les coûts exorbitants et le censure font partie du fantasme, et ressemblent plus à des mauvaises excuses. En particuliers, la censure est vraiment n’importe quoi: d’un côté, ce n’est pas sexiste vu que des jeux avec des personnages féminins se vendent bien, d’un autre, n’avoir que des jeux avec des personnages féminins serait une catastrophes.

      &nbsp;



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 12







Flandre5carlet a écrit :



Est-ce que tu as quelque chose sur quoi t’appuyer pour avancer que les dérives sexistes dans les jeux vidéos ont une incidence quelconque IRL? Je ne me suis pas renseigné mais il me semble que des études de ce type ont été effectuées au sujet de la violence dans les jeux vidéos et aucun lien de causalité (violence dans les jeux vidéos -&gt; plus de violence IRL) n’a pu être mis en valeur.





Sur la violence OK, sur le genre, c”est un pur débat de société et il ne fait aucun doute que les ados de toutes époques soient affectés d’une manière ou d’une autres par leur relations avec le sexe opposé, mais bon, je ne t’apprend rien ?









NonMais a écrit :



Tout simplement dans la présentation des filières, dans la proposition des différentes filières (je suis sûr que si tu es une fille ta conseillère d’orientation ne va pas naturellement te parler de la mécanique camion, des jeux vidéo etc…).





Très bonne remarque, et je note d’ailleurs le “ta conseillère d’orientation” :




  • le mettre au féminin par défaut, c’est joli (en francais, quand on ne connait pas le genre, on met au masculin)

  • ce qui signifie que c’est une femme qui fait perdurer les préjugés sexistes, dans ton exemple. En faisant un parallèle un peu radical, je rappellerai que dans les pays où on excise / infibule les fillettes, ce sont des femmes qui pratiquent l’acte, et qui cautionnent ca…

    Ceic pour dire qu’à mon sens, les “pauvres femmes” ne sont quand même pas étrangères, AMHA, au sort que pourtant elles déplorent…



Le 03/11/2015 à 13h 14

Le sexisme, c’est pas être “anti-femme” hein. Le sexisme c’est une idéologie stupide,&nbsp;qui vise à séparer les gens en fonction de leur genre là où ça n’a absolument aucune pertinence.

Un jeu sexiste n’est pas forcément un jeu où on sauve une fille. C’est un jeu qui véhicule des stéréotypes absurdes.&nbsp;



Quelqu’un plus haut dans les commentaires avait fait une sorte de liste de personnages féminins marquants dans les jeux vidéos : c’est bien de s’en souvenir. Maintenant,&nbsp;il faudrait faire&nbsp;la même chose avec des personnages masculins, et comparer la taille de ces deux listes, l’importance des personnages de chaque liste dans leur jeux respectifs… Je dis pas qu’il faut faire une parité bête et méchante. Il faut que chaque personnage (féminin, masculin, ou de sexe indéterminé comme dans Kirby, Journey, No Man’s Sky…) soit pertinent, c’est tout.



Une autre personne disait que les femmes ne jouent pas à Pokémon ou Halo. Faudrait voir à pas généraliser des observations personnelles hein. Parce que dans ce cas, ma sœur joue à Pokémon, ma copine joue à Pokémon, donc toutes les femmes jouent à Pokémon. C’est stupide ma phrase précédente hein ? Bah dans le sens inverse c’est pareil.



&nbsp;Je sais que le mot “sexisme” ça fait peur. Ca fait pas peur comme “racisme”, “antisémitisme”, c’est vrai. Et pourtant, contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est pas 50% de la population qui en est victime. C’est tout le monde. Dans notre société française, un homme et une femme ça doit correspondre à un canon, avec une tolérance plus ou moins grande. “Alors pourquoi parlent-on généralement des femmes ?” Eh bien parce que dans cette société même, ce sont les femmes qui sont le plus désavantagées par le&nbsp;canon.&nbsp;



Bref, je dis tout&nbsp;ça, mais je suis certainement&nbsp;pas le mieux placé pour parler de ce&nbsp;en quoi le sexisme est littéralement blessant.&nbsp;


Le 03/11/2015 à 13h 15







j-c_32 a écrit :





  1. le mot “sexiste” est tabou.

    Le mot “sexiste” signifie simplement: qui renforce les préjugés. Il arrive donc à tout le monde de faire des trucs sexistes sans le vouloir. Ce n’est pas honteux, c’est comme ça.

    Ainsi, par exemple, le fait de devoir délivrer une princesse, c’est sexiste, car ça renforce les préjugés des hommes sauvant les femmes. J’ai l’impression que pour certains, cela ne peut pas être sexiste parce que le type qui a créé le jeu n’était pas un gros mec obsédé, ou parce que le type a tiré au sort pour savoir si ce serait un homme qui sauve une femme ou une femme qui sauve un homme et que par hasard, ça a été le premier. Sauf que le préjugé, il s’en fout de savoir si le créateur est lui-même sexiste, le préjugé ne dépend que de son impact dans la société en général.

    Mais apparemment, dès qu’on souligne un élément sexiste, c’est comme si on prétendait que la personne est pédophile: la personne se sent hyper-insultée et cherche à se justifier par tout les moyens. Par exemple, ici, c’est “ce secteur n’est pas pire qu’un autre”. Très bien, pas de problème, mais en quoi est-ce pertinent pour refuser de faire des éléments qui font progresser les choses. D’autant plus que même si la situation est identique ailleurs, cela ne veut pas dire que certains secteurs ne sont pas plus “impactant” que d’autres. Par exemple, les jeux vidéos, c’est une grosse partie de la culture des ados. C’est donc normal qu’on considère que les dérives sexistes dans le JV sont plus prioritaires que les dérives dans, par exemple, l’industrie des joints de culasses: ce dernier n’a pas d’impact sur les préjugés qu’auront les futurs adultes.







    Donc si on te suis bien, quand qq1 dit que les arabes sont des voleurs, c’est du sexisme ?

    (ceci n’est pas une insulte, ou une provocation, ceci est une simple question)



Le 03/11/2015 à 13h 16







Drepanocytose a écrit :



Et non, ce n’est pas au “secteur” de faire un effort. C’est aux gens, ce qui est différent.





le JV est un “symptôme” parmi d’autres, mais en aucun cas, ce n’est la “maladie”



Le 03/11/2015 à 13h 16

oufff j’ai eu peur durant un instant de ne plus jamais avoir le droit a un “Dead Or Alive Extreme Beach Volleyball” :)

&nbsp;


Le 03/11/2015 à 13h 16







mirandir a écrit :



Comme je serai heureux quand une femme pourra jouer à des jeux en ligne sans se prendre des saloperies dans la gueule juste parce que c’est une femme.





Welcome, Neo, to the real world.



de 1, une règle dit que tout perso féminin cache un joueur mec, donc ta nana est peu jouer peinard.

de 2, sur FF14 en chef de ma guilde se trouvait une mère de famille, elle n’a jamais eu de souci.

(de 3, définit “saloperies” parce que là j’ai du mal à saisir. Et à moins de parler à un membre de guilde, je n’ai jamais donné ni mon origine, mon sexe ou ma religion à qui que ce soit)



Le 03/11/2015 à 13h 17







Zyami a écrit :



Sur la violence OK, sur le genre, c”est un pur débat de société et il ne fait aucun doute que les ados de toutes époques soient affectés d’une manière ou d’une autres par leur relations avec le sexe opposé, mais bon, je ne t’apprend rien ?





Je sais pas, j’ai aucune relation avec le sexe opposé…&nbsp;<img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 13h 17







j-c_32 a écrit :





  1. l’impact de cette proposition est soit important si cette proposition est une bonne idée, soit nul si cette proposition est inutile. En tout cas, cela n’est pas du tout dangereux.

    Si c’est vrai que le jeu n’est pas sexiste, alors, changer le personnage masculin A par un personnage féminin ne change rien. L’histoire reste la même, sauf pour ceux qui trouve que si A est une femme, c’est moins bien, parce que bon, une femme, ça ne colle pas avec ce que fait A. Mais dans ce cas, c’est qu’il y a bien un préjugé.

    Bref, 0% des jeux devraient être touchés par cette mesure: il suffit d’éviter de ne pas satisfaire les critères négatifs, et cela ne change rien sur le gameplay ou l’histoire du jeu lui-même.







    Encore une fois, si on te suis bien, si par exemple on préfère jouer avec un personnage féminin ou avec un personnage masculin, alors on est sexiste ? En fait, si on a une préférence, alors on est sexiste ? C’est bien ca ?



Le 03/11/2015 à 13h 17

oui mais ça va être du candy crush etc…qui sont asexués.



Après dès qu’il y a un perso c’est souvent un héro homme et s’il y a des femmes ce sont souvent de super bombasses pour faire la cruchette de service/le trophée du héro.



Alors après y aura toujours quelques exceptions n’est-ce pas…



Mais disons que si les femmes étaient plus nombreuses à designer/concevoir des jeux vidéo, ça varierait sûrement un peu plus ce stéréotype.



C’est comme j’ai “pris” Cobra (dessin animé des années 80) pour mes schtroumphs (mâles) : je comprends bien pourquoi ça ne passe plus à la TV <img data-src=" />








YohAsAkUrA a écrit :



oufff j’ai eu peur durant un instant de ne plus jamais avoir le droit a un “Dead Or Alive Extreme Beach Volleyball” :)







C’est au “Extreme Bitch Volley” que t’auras plus le droit… <img data-src=" />



mirandir Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 18







MuadJC a écrit :



Les Amazones étaient des guerrières dont le nom a traversé les âges et en est devenu un compliment. Trouves-moi un préjugé dans ce fait historique. A la même époque la femme d’Ulysse l’attend à la maison. Tu veux crier au sexisme?

mais, ce sont deux réalités historiques!







Euh, les amazones, l’Iliade et l’Odyssée, des réalités historiques… <img data-src=" />







MuadJC a écrit :



Bref, pour moi, le simple fait de parler de sexisme est sexiste. C’est vouloir montrer une image et dire: interdiction de représenter ça; alors que la femme ne se résume pas à ce qui est jugé sexiste.



Je pense que tu n’as pas bien compris : à la rigueur, le problème n’est pas d’avoir une représentation comportant des préjugés : le problème est qu’il y en ait plein.



[quote:5520969:MuadJC]Si a une époque ce mot avait un intérêt pour briser des préjugés, il est obsolète.







Tu penses qu’il n’y a plus de préjugés ?



Le 03/11/2015 à 13h 18







Haaska a écrit :



Dans Hyrule Warriors, Zelda (ou sa version héros masqué) botte des fesses. D’ailleurs Link est quasi exclusivement entouré d’héroïnes femmes.





Attention Link étant entouré de fille donc il a son harem pourrait dire certain(e) :-o



Le 03/11/2015 à 13h 19

Comme d’hab, la meilleure justification à la nécessité d’investir dans la lutte contre le sexisme (particulièrement dans le monde des jeux vidéos) reste encore de lire les commentaires d’un article qui traite du sujet…


Le 03/11/2015 à 13h 19







eliumnick a écrit :



Donc si on te suis bien, quand qq1 dit que les arabes sont des voleurs, c’est du sexisme ?

(ceci n’est pas une insulte, ou une provocation, ceci est une simple question)





tu tends la perche mais je ferais pas la blague :p

&nbsp;



Le 03/11/2015 à 13h 19

Carrément ! L’histoire est toujours pleine de rebondissements !


Le 03/11/2015 à 13h 20







Drepanocytose a écrit :



C’est au “Extreme Bitch Volley” que t’auras plus le droit… <img data-src=" />



ma fois… au même temps c’est pas de la faute des studios si les pars de marchés possibles pour un jeu avec des filles en maillot de bain ultra miniaturisé qui jouent au volley sont 20fois superieures a au même jeu mais avec des mecs si?



&nbsp;



lanoux Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 20







FunnyD a écrit :



Adulée, on se demande bien pourquoi, elle vend son pays aux étrangers et tout le monde l’adore…



mais il y a plus de stéréotypes les hommes sont plus différents.



bien sûr, pour beaucoup avoir une femme forte est une hérésie, (que ce soient pour des hommes ou des femmes d’ailleurs.)



aux femmes qui s’imposent des talons enormes qui sont forcement traumatisants ou aux canons qui sont imposés, les responsabilités sont multiples et on ne peut pas dire que suels les hommes sont responsables, les femmes le sont aussi, il est temps qu’il y ait un réveil collectifs et que les barrières se brisent, comme Drepa le disait, nous avons eu pour notre deuxième enfant un sage homme, ben ca fait bizarre, c’est bien la preuve que les fro,ntière ne sont pas assez perméables.









nan nan nan, ces cons de francs ont pas respecté le contrat de mariage, grooooosse nuance!!!!!! vais en coller une à louis XIV ça lui fera les pieds!



Le 03/11/2015 à 13h 21



Sous réserve de ne pas répondre à plus de trois de ces critères, un jeu peut être éligible au CIJV: …

-La violence présente un caractère disproportionné et gratuit

-La violence ne peut pas être contournée

-La violence est encouragée





Dommage, un excellent jeu comme Binding of Isaac ne serait pas éligible..


Le 03/11/2015 à 13h 22







le podoclaste a écrit :



C’est dingue comme le gamer est susceptible dès qu’on touche à ses nichons…



De toute façon, pour autant que je sache, la production vidéoludique française ne s’illustre pas par son taux de testostérone, et c’est heureux comme ça, alors cette loi, si d’aventure elle passe, ne changera pas grand-chose.







<img data-src=" />



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 23







Flandre5carlet a écrit :



Je sais pas, j’ai aucune relation avec le sexe opposé…&nbsp;<img data-src=" />





Ouais je sais pas si le manque de relation est un bon compromis ;)



&nbsp;Bon sur ce, c’est 14J,&nbsp; je retourne sur ma partition sur une portée sur une clé de sol et de fa histoire de la jouer franco une lmélodie pour mes gonzesses ;)



Mais bon, c’est avec un instrument qu’on découvre la musique ,)



Le 03/11/2015 à 13h 23







kisama56 a écrit :



Attention Link étant entouré de fille donc il a son harem pourrait dire certain(e) :-o





&nbsp;Ou inversement, ça dénote de ses préférences sexuelles.

Un gars entouré de filles qu’on ne voit jamais embrasser l’une d’elles, c’est forcément suspect.



Le 03/11/2015 à 13h 24







Zyami a écrit :



Rayman n’est pas un garçon ?

Est ce qu’une nana peut s’identifier à Rayman ou Tomb Raider… là est la question.



Personnellement je peux m’identifier à une nana mais crois moi, ça reste rare.





Ce qui est sexiste, ce n’est pas qu’un héros soit un homme ou une femme, mais les stéréotypes qu’on exploite quand on les représente.



Cela-dit, je m’en fous. Le fan service me gave non parce que je le trouve sexiste, mais puéril. Et je joue peu aux jeux-vidéo.



Mais ce qui ne cesse de me consterner, c’est la réaction des gamers à chaque fois que le sujet est mis sur la table.



Le 03/11/2015 à 13h 24

Bon allez trêve de galéjade ne faisons que des jeux vidéos avec une juive, noir et lesbienne comme ça tout le monde est content non? La LGBT est heureuse, la Licra est heureuse, les Femen sont heureuse…….. et les autres ils s’en foutent ils sont ni sexiste, raciste ou homophobe. Et le jeu sera subventionné en plus. ^^


Le 03/11/2015 à 13h 24

Bah surtout ça montre bien effectivement que sans réelle volonté le système s’auto-entretient oui. Enfin j’ajouterais qu’il faut un certain courage ou une certaine grandeur d’âme pour ne pas faire subir ce qu’on a subi, ça marche pour l’excision, le bizutage, la violence sur les gosses etc… souvent tu fais subir ce que tu as subi. Donc ça ne m’étonne pas que des femmes excisées excisent d’autres femmes. C’est triste vu de l’extérieur mais ça s’explique assez facilement au final (où tu ajoutes le poids des us et coutumes)


Le 03/11/2015 à 13h 25

Pourtant, ce qu’à souligner Lyzz est spécifique aux JV.

Ton contre-exemple est justement un argument dans ce sens: dans les autres cas, c’est surtout la vision du grand public qui force le fait que le travail soit uni-sexe. Dans le cas des JV, le grand public n’interagit pas avec les développeurs eux-mêmes. C’est la communauté des développeurs qui est particulière.



Je suis ouvert à la possibilité que ce ne soit pas le cas, mais il faut accepter qu’il y a des phénomènes qui sont spécifiques à ce secteur. Le gamergate est spécifique à la communauté des pro-game, et les développeurs de JV sont également issus de cette communauté.

Je pense également qu’il est très difficile de savoir exactement ce que subissent les femmes dans ce secteur (en tant qu’observateurs, il y a plein d’élément qu’on ne voit pas), et de nouveau, les témoignages sont très différents dans la communauté des JV que ailleurs (que ce soit dans des secteurs à les exclus sont des hommes ou des femmes).



En ce qui concerne la discrimination positive, je ne suis pas pour non plus.

Par contre, je vois souvent des gens dire que celle-ci est stupide. C’est en général eux qui sont stupides et n’ont pas compris certains mécanismes mathématiques de base, cf.http://ncase.me/polygons/

Pour le reste, on peut évidemment discuter, d’autant plus que je suis contre la discrimination positive (car le grand public voit ça comme une injustice même quand ça ne l’est pas, et cet effet annule tout les avantages).



En ce concerne l’éducation, je ne comprends pas ce que tu proposes.

Les préjugés sont présents dans la sociétés. Cela implique qu’un jeu qui renforce ces préjugés sera très efficace pour les renforcer tandis qu’un jeu qui ne va pas dans le sens de ces préjugés sera juste neutre (ou n’importe quelle pub “les filles sont aussi des codeuses” d’ailleurs).

Créer plein de jeux “neutres” n’est pas suffisant (de nouveau, cf. les polygones), il faut soit mentir en créant des préjugés inverse (c’est très très radical), soit lutter contre le renforcement des préjugés … c-à-d intervenir sur la création des JV sexistes comme proposé dans cet article. Mais dans ce cas, tu interviens en disant qu’on ne peut pas faire ça.

&nbsp;


Le 03/11/2015 à 13h 25







js2082 a écrit :



&nbsp;Ou inversement, ça dénote de ses préférences sexuelles.

Un gars entouré de filles qu’on ne voit jamais embrasser l’une d’elles, c’est forcément suspect.





Un gars doit sauter sur tout ce qui bouge sinon il est considérer comme suspect ? sexiste !&nbsp;



Le 03/11/2015 à 13h 26







madrumo a écrit :



Quelqu’un plus haut dans les commentaires avait fait une sorte de liste de personnages féminins marquants dans les jeux vidéos : c’est bien de s’en souvenir. Maintenant, il faudrait faire la même chose avec des personnages masculins, et comparer la taille de ces deux listes, l’importance des personnages de chaque liste dans leur jeux respectifs… Je dis pas qu’il faut faire une parité bête et méchante. Il faut que chaque personnage (féminin, masculin, ou de sexe indéterminé comme dans Kirby, Journey, No Man’s Sky…) soit pertinent, c’est tout.



Tu n’as pas tord, mais le jeu vidéo n’est-il pas en partie un moyen de s’évader?

Quand on regarde Indiana Jones, quel enfant n’a pas envie de s’identifier au héro? Avec un public majoritairement masculin, un éditeur misera plus souvent sur un personnage principal masculin, sans faire de sexisme mais des mathématiques. Le prochain Assassin’s Creed (comme le prochain docteur) pourrait être une femme, mais le public préfèrera quoi? Ainsi le jeu vidéo est-il responsable de ce choix, ou bien est-ce le public (vraie question du coup)?



Le 03/11/2015 à 13h 26

Mauvaise langue.



Bien sur qu’il y a de bons jeux dans la production française, comme par exemple…



Heuuu…



&nbsp;



… Oui, bon, il y en aura bien un jour.

Faut pas tout voir en noir.


Le 03/11/2015 à 13h 26







Guyom_P a écrit :



Bon allez trêve de galéjade ne faisons que des jeux vidéos avec une juive, noir et lesbienne comme ça tout le monde est content non? La LGBT est heureuse, la Licra est heureuse, les Femen sont heureuse…….. et les autres ils s’en foutent ils sont ni sexiste, raciste ou homophobe. Et le jeu sera subventionné en plus. ^^



Islamofob ! Véganphob ! Putofob ! Grossofob ! (Je pense qu’on peu encore en trouver plein. ^^)







js2082 a écrit :



Mauvaise langue.



Bien sur qu’il y a de bons jeux dans la production française, comme par exemple…



Heuuu…



&nbsp;



… Oui, bon, il y en aura bien un jour.

Faut pas tout voir en noir.





Rayman (il y a longtemps)



Le 03/11/2015 à 13h 26

Franchement, et je ne pense pas être le seul, cette expérience des femmes jouant aux jeux vidéos qui s’en prennent plein la gueule parce que c’est des femmes ne correspond pas du tout à mon expérience des jeux vidéos.



Cela ne veut pas dire que je pense que le sexisme n’existe pas dans les jeux vidéos. Cela veut dire que le sexisme existerait dans les jeux vidéos comme il existe ailleurs: certaines franges sexistes de la population exprimeraient ce sexisme dans certains aspects de leur vie culturelle, ici les jeux vidéos. Et par hasard ces franges n’ont pas des intérêts ressemblant aux miens et donc je ne les croise pas souvent en jeu. Cela ne permet de relier en rien ce fait spécifiquement au milieu du jeu vidéo.



Et sur un autre plan: il a été démontré en long, en large et en travers que les jeux même avec la violence la plus extrême n’ont aucune influence sur le joueur. En quoi un jeu qui serait extrêmement sexiste rendrait les joueurs sexistes?


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 26







le podoclaste a écrit :



Mais ce qui ne cesse de me consterner, c’est la réaction des gamers à chaque fois que le sujet est mis sur la table.





Faut bien leur expliquer à ces petites bêtes là (bon je suis pas un PGM mais un gamer de longue date quand même).



Le 03/11/2015 à 13h 27

Le problème vient surtout du fait que les gamers sont stéréotypés à leur tour (et là c’est un groupe de personnes réelles et non pas virtuelles qui sont montrées du doigts) et que l’on met dans des petites cases pas bien folichonnes.

Bref, y a du ras le bol, ça se voit, et ça se comprend.


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 28







night57200 a écrit :



Franchement, et je ne pense pas être le seul, cette expérience des femmes jouant aux jeux vidéos qui s’en prennent plein la gueule parce que c’est des femmes ne correspond pas du tout à mon expérience des jeux vidéos.



Et sur un autre plan: il a été démontré en long, en large et en travers que les jeux même avec la violence la plus extrême n’ont aucune influence sur le joueur. En quoi un jeu qui serait extrêmement sexiste rendrait les joueurs sexistes?





En quoi en te mettant une arme à feu type FAMAS à tes 20 ans ferait de toi un guerrier de l’armée française, poses toi les bonnes questions et tu auras les bonnes réponses ;)



lanoux Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 28







j-c_32 a écrit :



Le constat est que le thème de Mario renforce le préjugé.







Ouais c’est dégueulasse :

1/ les plombiers ne veulent pas tous porter une moustache ridicule

2/ leur laisser croire qu’en clapant des champignons (non contant de les rendre drogué) ils vont se taper une princesse est tout bonnement absurde et les rends aigris quand ils rentrent chez eux le soir et qu’ils voient bobonne … ce qui se traduit par du vol pure et simple lors des factures de réparation en urgence!!



tout ça à cause d’un jeux inventé par un japonais



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 29







Séphi a écrit :



Le problème vient surtout du fait que les gamers sont stéréotypés à leur tour (et là c’est un groupe de personnes réelles et non pas virtuelles qui sont montrées du doigts) et que l’on met dans des petites cases pas bien folichonnes.

Bref, y a du ras le bol, ça se voit, et ça se comprend.





Quoi, ça taille pas dans tout les sens chez les gamers&nbsp; / gameuses ? On m’aurait menti ?



Le 03/11/2015 à 13h 30

Zergy a écrit :

&nbsp;






Rayman (il y a longtemps)





Little Big adventure <img data-src=" />


mirandir Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 30







MuadJC a écrit :



Welcome, Neo, to the real world.



de 1, une règle dit que tout perso féminin cache un joueur mec, donc ta nana est peu jouer peinard.







Ah oui ? Une règle, carrément, rien que ça. C’est écrit où ?







MuadJC a écrit :



de 2, sur FF14 en chef de ma guilde se trouvait une mère de famille, elle n’a jamais eu de souci.







Un exemple unique risque de ne pas suffire pour faire un état des lieux, tu ne penses pas ?







MuadJC a écrit :



(de 3, définit “saloperies” parce que là j’ai du mal à saisir. Et à moins de parler à un membre de guilde, je n’ai jamais donné ni mon origine, mon sexe ou ma religion à qui que ce soit)







C’est pas comme si les études sur ce sujet n’existaient pas. Ton moteur de recherche favori est ton ami.



J’allais faire une blague mais en fait ce sont deux députées (femme) donc ça ne marchera pas ^^









ActionFighter a écrit :



Il y a clairement des stéréotypes sexistes dans les JV, mais est-ce vraiment au gouvernement de légiférer sur la bêtise humaine ?







J’ai l’impression qu’au gouvernement c’est pas vague.

Dans quelques mois ce sera passé à la trappe et il retournerons sur… Je sais pas… le racisme par exemple.

Ou le chômage (non ça ce n’es pas possible ^^‘).







mirandir a écrit :





Comme je serai heureux quand une femme pourra jouer à des jeux en ligne sans se prendre des saloperies dans la gueule juste parce que c’est une femme.







Ca me rappelle en particulier une partie de team forteress 2 sur un serveur US

il devait y avoir une femme dans une des deux équipes et elle avait visiblement l’attention d’un bon quart des joueurs présents (et ça n’arrêtait pas de blablatter et de rigoler). / ce qui n’avait vraiment pas l’air de lui déplaire.

Au moins il y avait une bonne ambiance ^^’



A l’opposé, je me rappelle d’un sacré paquet de parties ou des joueurs incendiant copieusement les autres (aucune distinction de sexe possible) de toutes insultes parce que leur équipe ne gagnait pas. Quand bien même ces joueurs était pour une bonne partie (il faut l’admettre), de sacrées quiches ^^.

Et sur ce point, je pense que l’on retrouves ca sur de nombreux jeux .



Bref, ne pas faire de la présence d’une portion d’abrutis sur le net une généralité et savoir également relativiser.



Sinon c’est pas compliqué, on passes en mode “univers de démolition man” et chaque mot de travers /même sur un fond d’humour es taxé d’un PV.



Le 03/11/2015 à 13h 32

Si tu savais toute la violence que j’ai pratiquée dans les jeux vidéos…. <img data-src=" />





Pas besoin d’un FAMAS hein, donne-moi juste un combiné téléphonique ou une brosse pour tableau velleda et ça me suffit. Un peu d’imagination que diable!


Citan666 Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 33

Je dirais plutôt que c’est toi qui a un filtre négatif devant les yeux. :)

La plupart des commentaires ne prônent nullement une division binaire absolue, ni même ne réfutent l’existence d’inégalités.

&nbsp;

&nbsp;Ils s’insurgent de l’ineptie profonde de la mesure proposée, aussi bien sur l’image qu’elle donne en retour des joueurs et du jeu vidéo, que sur l’inefficacité intrinsèque de la méthode consistant à faire une micro mesure tout au bout de la chaîne de causalité, au lieu de prendre le temps de réfléchir à un moyen d’infléchir les tendances au moment où l’on peut avoir une influence (= au moment des grandes orientations professionnelles).



C’est, soit dit en passant, aussi débile que la parité homme/femme imposée dans les métiers, car dans certains secteurs c’est juste mathématiquement impossible parce que “l’offre” (qu’est-ce que je déteste employer ce mot en parlant de gens qui cherchent du taff) n’est juste, à la base, pas à la hauteur de la demande.







Elwyns a écrit :



pas besoin d’une société pour le prouver, les groupuscules féministes sont déjà misandres au possible…






+1000. Mon ex-collègue (malheureusement partie depuis) a fait bien plus pour dénouer des réflexes misogynes autour d'elle, soit par des propos réfléchis, soit par une ironie gentille mais assez mordante pour susciter la réflexion. Bref, en étant intelligente, RÉELLEMENT intelligente (info à la cantonade : être bon dans les études n'est pas signe systématique d'intelligence).     





À contrario, beaucoup d’articles ou vidéos que je vois frappés du sceau de la “lutte pour l’égalité homme femme” transpirent les poncifs, préjugés et la misandrie… Bref, les représentantes autoproclamées du féminisme ont souvent des comportement contre-productifs par rapport à l’objectif qu’elles poursuivent… <img data-src=" />







night57200 a écrit :



Si tu savais toute la violence que j’ai pratiquée dans les jeux vidéos…. <img data-src=" />







Pas besoin d’un FAMAS hein, donne-moi juste un combiné téléphonique ou

une brosse pour tableau velleda et ça me suffit. Un peu d’imagination

que diable!





Personnellement je préfère une brosse à dent à manche en métal un peu aiguisé, avec un petit pot de fleur de sel à côté (je vous laisse imaginer ce qu’on peut en faire). <img data-src=" />



Le 03/11/2015 à 13h 33







Zyami a écrit :



Quoi, ça taille pas dans tout les sens chez les gamers&nbsp; / gameuses ? On m’aurait menti ?





Entre des insultes et des taillades sur des chan, blogs, Facebook, sites etc… et j’en passe, et une descente en public comme c’est fait très régulièrement lorsque ces sujets sont abordés il y a quand même une différence.



Le 03/11/2015 à 13h 34







Haemy a écrit :



Un gars doit sauter sur tout ce qui bouge sinon il est considérer comme suspect ? sexiste !&nbsp;





En fait, je pense qu’il est mécanophile et qu’il ne couche qu’avec les voitures (et des lada uniquement).

Et comme il n’y en a pas dans les univers où il évolue, cela explique pourquoi&nbsp; on ne le voit jamais coucher ou embrasser une personne.



&nbsp;

C’est la seule explication possible.



Le 03/11/2015 à 13h 34

Le gros problème c’est que comme disney qui à fait du politiquement correct sa marque de fabrique en terme de série pour enfants, au final ca peut avoir au contraire un effet renforçateur des discours que l’on cherche à cacher. On se construit autant en adhésion à un message qu’en réaction à un message. et au final n’avoir qu’un message politiquement correct produit un rejet du message porté.

&nbsp;

Après sur le manga, la protagoniste jouis par la pensée sans avoir jamais connus un seul rapport réel. Mais c’est plus une série sur le doublage et la qualité du doublage pour faire transmettre des émotions même si les protagonistes ne les ont pas expérimentées.

&nbsp;


Le 03/11/2015 à 13h 34







NonMais a écrit :



Bah surtout ça montre bien effectivement que sans réelle volonté le système s’auto-entretient oui. Enfin j’ajouterais qu’il faut un certain courage ou une certaine grandeur d’âme pour ne pas faire subir ce qu’on a subi, ça marche pour l’excision, le bizutage, la violence sur les gosses etc… souvent tu fais subir ce que tu as subi. Donc ça ne m’étonne pas que des femmes excisées excisent d’autres femmes. C’est triste vu de l’extérieur mais ça s’explique assez facilement au final (où tu ajoutes le poids des us et coutumes)







La majorité des études sur le sujet ont prouvé que c’était faux.



Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 34







Séphi a écrit :



Entre des insultes et des taillades sur des chan, blogs, Facebook, sites etc… et j’en passe, et une descente en public comme c’est fait très régulièrement lorsque ces sujets sont abordés il y a quand même une différence.





On est d’accord ;)



Le 03/11/2015 à 13h 35

Pourtant, des phénomènes bien plus simples sont reconnus comme fonctionnant.

Par exemple, la publicité.

Ou bien la manipulation politique.

C’est intéressant de voir sur NextInpact quand il y a des news sur la pub, bcp de gens disent que la pub est mauvaise car elle manipule les gens en leur poussant à acheter.

Même chose quand un politicien parle de “videoprotection” au lieu de “videosurveillance”. Si le changement de terme est dangereux, c’est parce qu’on accepte qu’il a un effet.



Du coup, je ne comprends pas pourquoi une situation qui est raisonnablement bien plus efficace (à savoir: plonger un individu dans un contexte où il s’identifie au personnage et où il doit faire soi-même des actions dont seules certaines apporteront une récompense) pourrait ne pas avoir d’impact du tout.



Au delà de ça, les préjugés sociaux sont étudiés énormément, et sont tous reconnus comme étant un phénomène courant et reconnu. Leur origine et leur diffusion sont identifiées comme étant des éléments du même genre que le JV.



En ce qui concerne la violence dans les JV, je me souviens juste de cette étude qui montrait que, à leur grande surprise, les joueurs montraient des réactions différentes (en l’occurence, plus agressives) après avoir joué avec un jeu agressif, et ce pour toutes les tranches d’ages (ça allait jusqu’à 25 ans ou 35 ans, je ne sais plus. Les auteurs avaient supposés que à cet age là on n’était plus influencé). Évidemment, “réaction plus aggressive” n’est pas “devenir un psychopathe” mais plutôt “votre boss vous envoie un email à propos d’un truc à terminer d’urgence. vous: 1) réalisez le travail sans rien dire, 2) réalisez le travail en vous plaignant, 3) lui expliquez que vous n’avez plus le temps, 4) l’envoyez chier”.

&nbsp;


Zyami Abonné
Le 03/11/2015 à 13h 36







night57200 a écrit :



Si tu savais toute la violence que j’ai pratiquée dans les jeux vidéos…. <img data-src=" />





Pas besoin d’un FAMAS hein, donne-moi juste un combiné téléphonique ou une brosse pour tableau velleda et ça me suffit. Un peu d’imagination que diable!





C’est vrai, ddepuis que hacker est devenu un gros mot, je sais plus quoi faire.



Moarf, je me tâte mais la brosse à dents ?



Le 03/11/2015 à 13h 37

je pense qu’il était inutile de préciser que le sexisme est le cas particulier où les deux groupes sociaux mis en concurrence sont les “hommes” et les “femmes”


Le 03/11/2015 à 13h 39

En quoi ta préférence personnelle a un impact sur les préjugés qu’a la société ?



C’est ce que je disais quand je disais qu’on prenais “sexiste” comme une insulte.

Ce qui est sexiste, c’est de renforcer les préjugés qui ensuite vont défavoriser socialement une classe.


Le 03/11/2015 à 13h 42







mirandir a écrit :



&nbsp; Comme je serai heureux quand une femme pourra jouer à des jeux en ligne sans se prendre des saloperies dans la gueule juste parce que c’est une femme.





D’ici là pas de miracles.

A chaque fois qu’une femme est insultée pour ça dans les jeux en ligne, il est nécessaire de porter plainte (surtout qu’avec la pré-plainte en ligne, ça facilite les choses).

Si toutes les femmes joueuses le faisaient, ça calmerait direct de nombreux petits cons sexistes.

Idem pour tout ce qui est racisme, xénophobie, homophobie, etc…



Laisser faire, c’est l’assurance que cela se reproduise sans cesse.



Le 03/11/2015 à 13h 42







j-c_32 a écrit :



je pense qu’il était inutile de préciser que le sexisme est le cas particulier où les deux groupes sociaux mis en concurrence sont les “hommes” et les “femmes”







Oui bien sur! Etre précis quand on cherche à démontrer qqch c’est complétement inutile…



Le 03/11/2015 à 13h 43







j-c_32 a écrit :



En quoi ta préférence personnelle a un impact sur les préjugés qu’a la société ?



C’est ce que je disais quand je disais qu’on prenais “sexiste” comme une insulte.

Ce qui est sexiste, c’est de renforcer les préjugés qui ensuite vont défavoriser socialement une classe.







Attend tu as du oublier ce que tu as écris. Jte le recole :





Si c’est vrai que le jeu n’est pas sexiste, alors, changer le personnage masculin A par un personnage féminin ne change rien. L’histoire reste la même, sauf pour ceux qui trouve que si A est une femme, c’est moins bien, parce que bon, une femme, ça ne colle pas avec ce que fait A. Mais dans ce cas, c’est qu’il y a bien un préjugé.





Moi jte répond que par préférence personnelle on peut préférer incarner l’un ou l’autre.



Le 03/11/2015 à 13h 45







j-c_32 a écrit :



Le problème est que les femmes sont considérées comme “pas capables” de faire certaines choses qui sont considérées comme prestigieuse.

Voilà pourquoi c’est un problème que les femmes aient moins accès à des professions prestigieuses. Ce n’est pas une question d’égalité de nombre de personne dans un secteur, c’est une question de hiérarchie sociale, où les femmes ne sont pas écartés des postes prestigieux.





Vous ignorez totalement les différences psychologiques entre hommes et femmes, qui sont induits par les hormones et pas que la “construction sociale”. D’ailleurs la “construction sociale” a souvent pour cause la différence physique et psychologique des hommes et des femmes.



&nbsp;Car la réalité est sexiste.



Personne n’empêche sciemment les femmes de devenir cadre, si ce n’est la compétition entre plusieurs candidats, pour choisir celui qui est le plus capable pour le poste.



De base, beaucoup de femmes décident de ne pas rechercher d’emploi. Cette catégorie des “inactifs” est totalement sortie des stats : taux d’activité des hommes 75% / taux d’activité des femmes : 66%



Le temps partiel des femmes est souvent choisi : mais leur but n’est alors pas de faire avancé leur carrière et “prestige”.



Donc forcément, vous aurez moins de femmes dans les entreprises. C’est

un choix que les hommes ne peuvent pas faire : se marier avec une femme

riche pour rester à la maison est rarement un choix possible pour les

hommes.



Les métiers des hommes et des femmes ne sont pas les mêmes : comparer les salaires ou le “prestige” de ces métiers, c’est comme comparer des choux et des carottes.



&nbsp;Les hommes recherchent des métiers à forte compétition, quand les femmes évitent l’affrontement et veulent arrondir les angles.



&nbsp;De fait les hommes ont les métiers les plus rémunérer, mais aussi les plus sales : et c’est exactement les mêmes traits de caractères des hommes qui permettent cela. Les deux sont liés.



Le fait qu’il y ait plus d’hommes en prison, à la guerre, et directement lié au fait qu’ils soient aussi PDG : ce sont des prises de risques, et le charisme qui font cela.

&nbsp;



Le 03/11/2015 à 13h 45







js2082 a écrit :



D’ici là pas de miracles.

A chaque fois qu’une femme est insultée pour ça dans les jeux en ligne, il est nécessaire de porter plainte (surtout qu’avec la pré-plainte en ligne, ça facilite les choses).

Si toutes les femmes joueuses le faisaient, ça calmerait direct de nombreux petits cons sexistes.

Idem pour tout ce qui est racisme, xénophobie, homophobie, etc…



Laisser faire, c’est l’assu