votre avatar Abonné

carbier

est avec nous depuis le 28 avril 2010 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

11456 commentaires

Hier à 18h 53

Magnifique illustration de Flock: comme quoi une image peut en dire autant voire plus qu'un long texte.

Super édito aussi. :yes:

Logo Prime Video

Le 01/03/2024 à 13h 22

Qui s'en sert ?

Je suppose des personnes qui n'ont pas les mêmes gouts que toi...

Donner un avis sur un film, un livre, une série, une BD, un JV, une oeuvre, etc. est quelque chose de tellement subjectif et personnel que je ne comprendrais jamais la démarche.
Tu penses sincèrement que tous les autres ont les mêmes gouts que toi ?

Le 29/02/2024 à 16h 44

Je ne vais pas recommencer la discussion sur le piratage, flemme. T'as qu'à relire ce que je t'avais déjà dit.

Quant au financement, je parle du fonctionnement français en France, italien en Italie, etc. Logique. J'ai pas dit que celui de la France doit s'appliquer en Hongrie. Mais ici on parle généralement de la France ;-)

OK donc pour toi le financement français des médias s'appliquent aux productions multinationales d'Amazon voire de tous les autres acteurs SVOD.

Quant à ton principe du piratage, il s'approche plutôt de la méthode Coué qu'autre chose.

Le 29/02/2024 à 14h 08

Ah mais j'approuve la politique tarifaire, puisque je payais.
Ce que je n'approuve pas c'est la politique de merdification.

> Merdification: La merdification, ou emmerdification (du mot anglais enshittification) est la dégradation de qualité qui affecte progressivement les plate-formes numériques qui opèrent sur un marché biface, par exemple celles qui mobilisent à la fois des utilisateurs et des annonceurs.

Du coup tu peux toujours payer et ne pas avoir de pub. Quel est donc le problème ?

Le 29/02/2024 à 14h 07

Encore ce discours avec méconnaissance du financement pour les médias et du principe du piratage :mdr2:

Il y a un principe du piratage ?
Je suis curieux de le connaitre.

Quant au financement des médias: tu parles du mode de fonctionnement français, italien, espagnol ou américain ?

Le 29/02/2024 à 11h 32

J'ai pas dit que c'était une bonne chose. Mais rajouter X minutes de pub tous les Y minutes de film, et non skipable (comme sur la TV), il ne faut pas s'étonner que les utilisateurs soient mécontents et changent leurs comportements.

Et on parle quand même de se manger de la pub malgré que tu paies déjà...

La pub est simplement une source supplémentaire en plus de l'abonnement.
La Amazon donne simplement le choix entre une augmentation de l'abonnement ou de la pub.

Je viens de regarder, l'abonnement est à 70€ par an ou 7€ par mois: pour la livraison, la SVOD, certains livres et la musique.

Si ils sont si peu cher c'est qu'il reporte une partie des gains estimés sur les commandes de leur site (avec la livraison offerte) sur le financement des services inclus dans l'abonnement.

Après encore une fois, tu peux refuser la proposition et te désabonner.

Le 29/02/2024 à 11h 24

Les augmentations de tarifs, ça permet de voir jusqu'à combien les gens sont prêts à payer. Sauf qu'à ce petit jeu, parfois on perd, parfois on gagne. Mais quand on perd, faut pas accuser les autres.

Ou ai-je écris qu'Amazon n'allait pas perdre ?
Se désabonner d'un service n'implique pas forcément de pirater son contenu derrière.

Sachant qu'avec Amazon c'est un peu particulier: si je me souviens bien, tu ne paies pas uniquement la SVOD, tu paies aussi pour les livraisons gratuites et la musique ?

Le 29/02/2024 à 11h 19

> Le piratage c'est laisser payer les autres pour ce qu'on regarde.

Dans le cas de Prime Video, les utilisateurs payaient pour ce qu'ils regardaient. S'ils s'en vont vers le piratage c'est uniquement parce que Amazon a changé unilatéralement son offre.

Celui qui se comporte comme un "pirate" dans l'histoire, c'est Amazon.

Donc consommer les productions Amazon est un du ?

Vous n'approuvez pas la politique tarifaire d'Amazon: désabonnez vous. Mais ayez au moins le courage de vos positions et ne faites pas payer aux autres ce que vous regardez.

Le 29/02/2024 à 11h 16

Pauvre Amazon je vais pleurer pour eux tiens.

Je n'ai jamais dit qu'ils étaient à plaindre: j'expliquais simplement les limites du piratage.
On ne peut pirater que ce qui a été créé et pour créer il faut investir.

Ceux qui trouvent l'offre trop chère ont parfaitement le droit de se désabonner, mais appeler au piratage c'est très cynique comme attitude: on consomme ce que les autres paient.

Le 29/02/2024 à 09h 00

Le piratage c'est laisser payer les autres pour ce qu'on regarde.

Cela fonctionne tant que "les autres" sont suffisamment nombreux: dans le cas contraire, les séries sont annulées, certains films ne sont plus financés voire les plateformes de diffusion ferment.

Balance de la justice

Le 29/02/2024 à 08h 53

On va rappeler aux commentateurs que quand il y a des liens hypertextes dans une news, c'est pour étayer les propos.

En l’occurrence, la plainte prenant exemple sur celle française, il est bien de relire l'article de Next sur le sujet: cela évitera les sempiternelles: Google le gentil n'a qu'à s'occuper des vilains éditeurs afin de les faire plier.

Pour résumer, il s'agit d'une pratique anti concurrentielle dans le secteur de la publicité en ligne dont dépendent les revenus de beaucoup d'éditeur de presse. D'autant plus que Google n'a pas nié, ni fait appel du jugement.

Logo de Twitter et de X

Le 27/02/2024 à 12h 12

Ce genre de problème est déjà en France: cheval de bataille des "religieux" intégristes et autres extrémistes politiques.

Le 27/02/2024 à 08h 37

Lire cette news alors que c'est la semaine du cerveau, serait assez ironique si les conséquences derrière n'étaient pas aussi tragiques.

A un moment il faudrait que les gens s'achètent une vie (et un cerveau) plutôt que de s'occuper ou de juger celle des autres.

Quand on n'a que pour seul objectif dans la vie pourrir celle de ceux qui ne pensent ou ne sont pas comme soi, cela frole le vide sidéral. Quand en plus on lit quelques unes de ses publis sur Twitter, on s'aperçoit qu'elle a QI proche du moineau (je m'excuse auprès des moineaux).

Apple vs EU : le bras de fer

Le 26/02/2024 à 17h 30

Et Apple d'oublier de préciser que lors des lancements des tous premiers smartphones, c'était le nombre et le choix des applis qui étaient mis en avant.
Si Apple en est arrivé là c'est aussi grace aux applis.

Bref, rien de bien neuf dans la communication d'Apple.

D'ailleurs il est clair qu'avec à peine 100 milliards de dollars de bénéfice par an, l'entreprise est au bord du gouffre.

threads instagram facebook

Le 23/02/2024 à 10h 09

La vraie actualité n'est pas forcément politique et heureusement.

Ce que beaucoup de gens considèrent comme de l'"actualité" est en fait une succession de faits divers agrémentée d'un soupçon de politique politicienne.

De toute façon je ne vois pas pourquoi FB serait un lieu dédié à l'échange politique. Quant à la pluralité ou à l'enfermement dans des bulles c'est aussi un faux problème, vu que c'est le principe même de ce genre de réseaux sociaux.

PS: pour la pluralité des avis, je conseille un truc INCROYABLE: l'échange en direct et l'écoute des autres IRL.

une jeune fille en filme une autre en train de danser avec un smartphone

Le 21/02/2024 à 12h 09

J'ai jamais dit que mon expérience était universelle. L'anecdote que je donne, c'est ce que je fais et qui fonctionne chez moi. Libre à toi de faire différemment.

Ce qui est sûre par contre, c'est qu'un gamin n'est pas sensé pouvoir s'acheter seul une console de jeu ou un smartphone. Et que jusqu'à ses 18 ans, hors émancipation, ce sont les parents qui s'occupent de leur gamins.

Si un gamin de 10 ans fait trop d'écran, le problème c'est les parents, pas le gamin.

Merci de confirmer ce que je disais.

Tu as tellement de certitudes concernant l'éducation des enfants que je te souhaite sincèrement que tout fonctionne comme tu veux car sinon le réveil risque d'être difficile.

Exemple au hasard: ton raisonnement se passe dans un environnement familial sain et uni, je te laisse ouvrir les yeux sur ce qui se passe autour de toi.

PS: contrairement à ce que tu crois je ne parle pas de ma famille, ni de mes enfants mais de "familles" et d'enfants/ados que je cotoie.
C'est pour cela que je ne me permettrais jamais de dire qu'un enfant/ado qui n'écoute pas / fais des conneries est forcément de la faute des parents.

Tu vis dans un monde idéalisé où la personnalité d'un enfant/ado est uniquement le résultat de l'éducation qu'il reçoit.

Le 21/02/2024 à 08h 12

J'attendais de lire tous les commentaires avant d'ecrire le mien, ne trouvant pas de message indiquant l'évidence.

Mais ouf, une réaction censée.

Aux dernières nouvelles, c'est les parents qui décident. Mes deux enfants ont des temps d'écran défini pour jouer sur la tablette, le PC ou la Switch. Et scoop, même pas besoin de contrôle parental.

Sinon, j'ai trouvé un moyen de lier un peu les temps d'écran à des activité plus "éducatives". Par exemple, un de mes enfants joue a TOTK, j'ai acheté le guide officiel, 500 pages. Il a passé un paquet d'heure a lire en long en large et en travers, a analyser les statistiques de chaque item et monstre du jeu, etc... Y a aussi les Lego Minecraft pour continuer l'aventure après une partie de Minecraft Dungeon.

J'ai toujours adoré lire les commentaires de ceux qui pensent que leur propre expérience était forcément universelle, notamment concernant l'éducation des enfants, car forcément toutes les familles et tous les enfants se ressemblent. :roll:

une jeune femme s'apprête à enregistrer une vidéo d'elle-même avec un smartphone placé dans un anneau lumineux.

Le 21/02/2024 à 08h 36

L'humanisation des licenciements qui ne sont relatés que comme des chiffres dans les communiqués de presse des entreprises est une excellente chose.

Jusqu'à présent, on n'avait droit qu'au point de vue de l'entreprise: "nous remercions les salariés ... bla bla bla bla ... mais nous sommes dans l'obligation de nous séparer de X % d'entre eux ... bla bla bla ...

Ici on a maintenant ce qu'un licenciement peut représenter au niveau humain individuellement et cela peut remettre en cause les images lisses que certaines entreprises veulent se donner car un salarié ce n'est pas seulement un numéro sur un tableur.

Saisie de l'infrastructure du rançongiciel LockBit

Le 21/02/2024 à 08h 26

Lire la news c'est bien aussi.

Des manifestants portant des banderoles Free Julian Assange

Le 19/02/2024 à 15h 47

Au vue de ce qui vient de subir Navalny, toute extradition vers les US serait mise au même niveau.

Bon courage après dans la course au soft power: ce serait du pain béni pour tous les trolls pro Poutine / Xi Jinping qui pullulent dans les réseaux.

Cityvision, le système de vidéosurveillance algorithmique de Wintics

Le 19/02/2024 à 09h 38

A priori si caméra dans une enceinte fermée, cela sera traité comme un mouvement de foule avec un opérateur qui vérifiera qu'il n'y a pas de problème.

Le 19/02/2024 à 08h 11

Tu as une source montrant que ces caméras ne seront gérées qu'automatiquement ? et ne seront pas destinées à alerter un opérateur par rapport à la survenue d'un événement, opérateur qui validera ou pas cet événement.

En gros un outil supplémentaire pour les opérateurs de caméras ?

Capture d'écran du site web de la CIA

Le 05/02/2024 à 14h 13

Ouais.

Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais ...

Même sans vouloir tomber dans le complotisme de base, c'est difficile de ne pas avoir un warning qui se déclenche quand on voit "ex salarié de la CIA accusé des pires maux, condamné à 40 ans de prison".

Déjà, y a rien qui va dans cette histoire: le troll qui nerf ses collègues, qui exfiltre et diffuse plein d'infos, même une fois en prison. Hein? Quoi? Il bossait pour la CIA ou pour le Mr.Bricolage de Chamouy-sur-Bonnette?

Genre aujourd'hui, après tout ce qui a pu déjà se passer (entre autre à la NSA), ils ont en stock à la fois des boulets et des procédures de protection des données suffisamment nulles pour que lesdits boulets fassent mumuse avec même sous les barreaux... Mouais, okay, admettons... Nan vraiment, soit j'ai rien compris, soit c'est très bancal.

Ensuite, carte joker du pédosatanistocommunistonazi. Il était aussi cannibale à ses heures perdues?
Putain merde, à ce stade, la CIA, vous avez vraiment pas d'bol!!!
À votre place je mettrais aussi sous les barreaux votre cellule de recrutement.
À moins que, vu le taf demandé, ils n'arrivent à recruter que les pires déchets dans ce genre là?
Ou alors tout ça est rigoureusement vrai?

Je vais tâcher de ne pas avoir d'avis.
Ou plutôt de douter de l'info mais aussi de mes propres doutes.
Je n'arrive juste pas à visualiser comme tout ça peut être véridique mais c'est peut-être juste moi qui fais un blocage.

En parallèle de la réponse de Jean Marc, quel intérêt pour la CIA de le faire passer un impulsif infantile ?

Cela ne change rien à la nature, ni à la validité des documents divulgués. Par contre cela fait passer la CIA et consorts comme bien plus incompétent que s'ils en étaient restés à un classique lanceur d'alerte.

Quant à la pédophilie, idem: cela ne discrédite pas les documents et si cela alourdit sa peine, cela ne change rien à l'issue du procès.

Drapeaux de l’Union européenne

Le 05/02/2024 à 13h 59

"(...) le fabricant de l'iPhone a en outre annoncé que les achats de "boosts", ces outils qui permettent de promouvoir un contenu sur des réseaux sociaux, seraient désormais traités comme des dépenses dans l'application (...)
Or Apple prélève une commission de 30% sur ces dépenses dans les applis. Meta va donc perdre une partie de ses recettes publicitaires sur Facebook et Instagram. "Apple continue de faire évoluer ses règlements pour faire croître ses propres activités tout en sapant les autres acteurs de l'économie numérique", a réagi un porte-parole de Meta mercredi. "Apple avait dit dans le passé qu'ils ne prendraient pas de parts de revenus publicitaires aux éditeurs d'applications, mais apparemment ils ont changé d'avis".

Source (26/10/2022)

Album de Taylor Swift

Le 05/02/2024 à 10h 17

Gauchiste = personne de gauche, sans jugement de valeur.
C'est pas une insulte, c'est comme droitard pour les gens de droite.
Les insultes relatives c'est plutot des trucs comme gauchiasse et droitardé, que je n'emploie pas.

Assume un peu parfois

Le 30/01/2024 à 13h 24

> Un autre aspect qui me paraît aussi important, et là dessus je sens que je vais me faire insulter mais tant pis, et qui n'arrivera pas demain, c'est d'évoluer quant à notre regard sur la sexualité. Considérer la sexualité comme humiliante est déjà en soit un moyen de faire pression sur autrui. La sexualité n'a rien d'humiliante et ne devrait pas être vue comme telle pour moi. C'est une chose naturelle comme beaucoup d'autre, du domaine du privé et de l'intime, comme d'autres également, mais ce n'est en rien une chose honteuse. Hélas, là dessus, c'est un changement de regard sociétal qui n'arrivera pas demain (et vu que les idées conservatrices vont de bon train en ce moment, peu de chances que ça évolue dans un sens positif). Aussi longtemps qu'on considérera ceci ainsi, ce type de production fera du mal.

Le rapport à la sexualité est quelque chose de personnel. Au nom de qui ou de quoi veux tu imposer ta propre vision aux autres, veux-tu dire ce qui est humiliant ou pas pour autrui ?
La timidité ou la pudeur ne sont pas des caractères qui sont dictées par une type de société: ce sont simplement des traits de caractères.

Les relations entre personnes consentantes les regardent et personne n'a légitimité pour les juger.

Dans le problème soulevé ici, toute personne qui est en accord avec ce que tu viens d'écrire pourrait partager ses propres photos ou celles de personnes consentantes avec d'autres adultes.
Tout le reste n'a pas lieu d'être.

Le 30/01/2024 à 13h 11

En quoi le fait de diffuser des images nues d'autrui (vraies ou fausses d'ailleurs) relève-t'il d'une quelconque liberté individuelle ?

une Tesla model S bordeaux en mouvement

Le 05/02/2024 à 08h 31

Si Musk est parti de Californie en laissant du monde sur le carreau et en prime sa merde derrière lui, il était certain qu'il se ferait mettre le nez dedans: C'est doublement logique mais avec Carbier ça fait deux, justement:kill:...

Ce qui fait 2 c'est la différence entre les comtés qui ont déposé plainte et l'état de Californie en tant que tel.

C'est aussi le fait que certains n'arrivent pas à SIMPLEMENT imaginer que ces mêmes comtés auraient attaqué toute autre entreprise ayant fait pareil, car il leur faut toujours une raison annexe quand on parle de Musk: corruption, vengeance, etc.

Le 02/02/2024 à 13h 18

Quel rapport avec la gestion des déchets ?

La planète Terre vue d'un satellite

Le 31/01/2024 à 14h 02

"- pris à la gorge en aval pour les cours du marché et/ou les centrales d'achat"

Le marché ca se régule (sacrilègipopette. !). Surtout pour des biens hautement stratégiques comme celles qui gouvernent la souveraineté alimentaire.

Quand on fout du libre echange de partout, le responsable n'est pas le marché, mais celui qui ne le regule pas.

Oui et ?

C'est bien ce que je dis en réponse à un commentaire qui nous explique que c'est la régulation qui a amené les agriculteurs la où ils sont.

Le 31/01/2024 à 14h 01

Reguler le marché ici, ca veut dire ne pas l'ouvrir au 4 vents et surtout surtout ne pas le rendre déloyal par construction.
Jamais un eleveur feancais ne pourra rivaliser avec un bresilien ou un néo-zélandais qui n'ont absolument pas les mêmes contraintes, par exemple.
En plus d'etre une hérésie economique, c'est une gabegie écologique.

On a ruiné nos industries comme ca, ca ne leur suffit pas ? Il faut en plus qu'ils nous rendent dependants de l'extérieur pour un truc aussi crucial que l'alimentation ?

Réguler le marché d'import cela me parait essentiel: ne serait-ce qu'en termes de normes écologiques et de qualité.

Par contre, et c'est la qu'il risque d'y avoir un joli retour de baton: la France est exportatrice et pas qu'un peu.

Le 31/01/2024 à 11h 59

Je n'ai pas compris à quel moment de ton raisonnement tu as intégré le fait que les agriculteurs étaient
- pris à la gorge en amont via les conglomérats pétrochimiques ou agroalimentaires qui soient vendent leurs produits avec des marges énormes, soient interdisent aux agriculteurs d'utiliser leurs propres semences ?
- pris à la gorge en aval pour les cours du marché et/ou les centrales d'achat

Sachant que les aides partent principalement pour payer ces complexes plutôt que les agriculteurs eux mêmes ?

Le 31/01/2024 à 11h 38

Franchement Fred, pas toi...

Il faut vraiment tout ignorer du monde agricole pour dire ca. Ce n'est ABSOLUMENT pas un metier comme un autre, il y a toute une notion de patrimoine, de traditions, de rapport à la terre derrière tout ca. C'est ancré extrêmement profondément.
C'est toute la question, cet ancrage, que les citadins ne comprennent pas pour la plupart.

On peut changer de métier tout en restant agriculteur.

Tu peux passer au bio, tu peux passer à la vente directe, tu peux passer par une autre coopérative.
C'est certes compliqué et plus facile à dire qu'à faire, mais ce n'est pas impossible.

De toutes façons cela ne pourra pas durer comme cela éternellement: pris à la gorge entre l'industrie pétrochimique (phytosanitaires), les complexes agro-alimentaires: les agriculteurs s'endettent sur des dizaines d'année tout en ne produisant pas forcément de la qualité.

Et en parallèle, il y a les mêmes consommateurs qui "soutiennent" les agriculteurs mais qui préfèrent se nourrir dans les grandes surfaces plutôt qu'au marché ou en vente directe... A un moment donné, il faut aussi comprendre qu'on est chacun responsable de la situation actuelle.

Le 31/01/2024 à 11h 26

Rendre la démocratie aux peuples ?

Le 31/01/2024 à 10h 42

J'ai un voisin qui a choisi de ne pas demander d'aide PAC pour pouvoir faire ce qu'il veut, il a quand même été contrôlé.
La plupart des contraintes sont là, que tu demandes les aides ou non.

A partir du moment où un agriculteur utilise des produits phytosanitaires pour ses terres, des médicaments pour ses bêtes ou de déclare exploitant bio, il ne fait pas ce qu'il veut.

En gros ce n'est pas parceque tu ne touches pas d'aides de la PAC pour faire ce que tu veux, encore plus quand tu ne fais pas de ventes directes mais que tu es rattaché à une coopérative.

Bref; la question de Fred42 est pertinente: il a été controlé par qui et pour quoi ?

Le 29/01/2024 à 13h 49

Merci pour l'article. :yes:

La BD est un excellent moyen de vulgariser car un dessin peut synthétiser plusieurs pages de descriptions rébarbatives.
Sachant qu'il est plus facile de craindre ou de réfuter ce qu'on ne connait / maitrise pas, c'est un super moyen de faire reculer les mensonges / idées reçues sur des sujets scientifiques.

Voiture électrique

Le 25/01/2024 à 15h 20

Cela est bien pris en compte: tu peux le voir entre la citadine et la compacte.
Simplement l'échelle du graphique écrase les pentes des droites.

Le 25/01/2024 à 15h 13

Ben non: le secteur industriel ne représente qu'une petite partie de la baisse.

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient l'industrie n'a jamais été le principal émetteur de GES: c'est nous le principal émetteur: chauffage, clim, déplacement, consommation, voyages.

Le 25/01/2024 à 15h 08

C'est simplement pour éviter les doubles comptes avec les émissions de GES de la production électrique (voir 1er graphe).
Les émissions de la production énergétique sont en constante baisse depuis 1990 principalement pour le passage au renouvelable. Si ces émissions venaient à réaugmenter, cela sera du à l'électrification du parc automobile.

Une jeune fille sur son smartphone, dans un bus.

Le 25/01/2024 à 09h 19

La forcer non mais considérer que allant contre l’avis du géniteur ceci peut constituer un préjudice a celui ci s’ils avaient convenu autre-chose (la est le problème amha, aucune trace de l'entente même au sein du mariage, que des suppositions).

Je crois qu’en tant qu’homme on discute d’une chose qui physiquement ne nous atteint pas et donc tout n’est que projection et phantasme , identique a l’euthanasie ou la question c’est celle du libre arbitre et quelquepart de la continuité de l’assistance a autrui même quand celle ci nous semble dramatique.

Mais mème dans les couples homosexuels il se défend l’idée qu’être deux c’est mieux que d’être seul (pluralité des avis, des informations...) hors depuis que ce droit a l’IVG existe, si il n’y a qu’un seul avis, une seule opinion qui est considéré que ce soit pour garder l’enfant ou non, alors j’entends bien une sorte de retour de bâton d’une époque ou c’était l’avis des femmes qui ne comptait pas mais aujourd’hui c’est pareil pour l’autre hors je ne vois aucune étude ou sous "contrainte" d’une situation subit un être vivant serait plus coopératif, investi et heureux.

L’homme étant un être vivant jusqu’à preuve du contraire donc prendre conscience de son consentement n'est peut-être pas si absurde si on considère que deux parents c'est une bonne chose.

il semble que mettre l'IVG au même niveau que l'euthanasie soit un nouvel élément de langage.

Sinon ton commentaire est incohérent: tu parles de 2 parents, mais si un homme empeche une femme d'avorter quels seront les 2 parents d'un enfant non désiré ?

La seule chose qu'un homme peut faire c'est accompagner une femme pendant le processus de la grossesse mais le choix final restera toujours celui de la femme.

Le 24/01/2024 à 12h 51

T'as lu ton lien ou pas ?
"En France comme dans l'ensemble des pays industrialisés, la hausse de l'infertilité résulte tout d'abord du recul de l'âge à la maternité. En quatre décennies, cet âge a augmenté de cinq ans", soulignait ce rapport, qui rappelait que la fertilité décline progressivement après 30 ans."

Tout d'abord. En francais ca veut dire que c'est ca la cause principale.
Exactement ce que notre ami dit plus haut. Que les couples infertiles essaient de faire des enfants plus tôt, et il y aura déjà moins d'infertilité.

Et si on regarde au niveau national, l'infertilité n'est pas vraiment un problème, en vrai. C'est un souci au niveau personnel, ca c'est évident ; mais ce n'est pas ça qui menace vraiment la démographie : on est plus sur une non-envie de faire des enfants, une crainte pour le futur (injustifiée selon moi, car cette crainte n'existe pas ou peu chez les populations immigrées qui sont par nature déjà parmi les pauvres) et surtout un recul de l'âge de désir de parentalité.

Et j'aime pas du tout ton sous-entendu sur une source qui "devrait me plaire". Je vois ce qu'il y a derrière, et c'est nauséabond, pour employer un terme qui devrait te plaire à toi.

Tu n'aimes pas mon sous entendu mais tu réussis à parler de populations immigrées dans une discussion sur la fertilité.
Montrant une fois encore qu'outre le fait que tu confondes toujours fertilité et fécondité, tu en arrives à nous sortir des généralisations.

Une autre source

Le 24/01/2024 à 11h 48

Son discours est, on va dire particulier. Mais évite de mettre en avant son statut de non abonné.
Certes, l'infertilité n'est pas citée dans l'article, mais le Président en a parlé dans sa conférence de presse quand il a parlé de "réarmement démographique" et ce réarmement a été cité dans l'article dans la partie lisible par les non abonnés.

Et c'est essentiellement à cela qu'il réagit ici en bon opposant dur du Président.

Son statut d'abonné m'importe peu: il me permet juste de faire remarquer qu'il reprend à son compte une partie des thèses démontées dans l'article. Ce qui n'est pas étonnant vu qu'il écrit un commentaire sans avoir la possibilité de lire le contenu de l'article.

Le 24/01/2024 à 11h 44

"et qui confond IVG et infertilité"

C'est justement l'inverse qu'il dit :
"Quand on voit qu'il y a 250000 avortements/an en France il n'y a clairement pas de problème de fertilité"

Merci de confirmer ce que je dis: ce n'est pas parcequ'il y a des IVG en France qu'il n'y a pas de problème de fertilité.
Tu confonds IVG, fertilité et fécondité.

Une source qui devrait te plaire

Le 24/01/2024 à 08h 39

Et on a droit à un autre commentateur non abonné qui n'a donc pas lu l'article et qui confond IVG et infertilité.
Je te conseille de te rapprocher d'un médecin pour comprendre la différence.

Le 24/01/2024 à 08h 32

> mais il ne faut pas s'arrêter là. Il faut rajouter l'euthanasie bien évidemment et pas seulement l'euthanasie, tout le reste : la GPA, la transidentité.
> L'inceste et la pédophilie aussi mais quand ce sera légalisé.

Voila pourquoi il est important de continuer d'en parler: ce genre d'amalgames qui met sur un pied d'égalité l'IVG, la GPA avec l'inceste et la pédophilie de la part de personnes qui sont perdues dans notre monde et qui aurait souhaité être nées au XIXe siècle.

Le 23/01/2024 à 09h 13

A un moment il faut assumer: la lutte contre le droit à l'IVG a toujours été un cheval de bataille pour la droite dure / l'extreme droite.

Concernant cette dernière, les propos tenus il y a quelques années par les LePen ont été soigneusement mis sous le tapis dans un soucis de respectabilité apparente.

Les icones des applications telegram signal whatsapp line et wechat affichées sur un écran de smartphone.

Le 23/01/2024 à 12h 11

Au moment où tu écris, il y a au maximum 2 commentateurs qui peuvent être considérés compréhensifs. Comme tu as mis le pluriel, tu vises donc les 2 : Jarodd et Trooppper.

Et aucun des 2 de ce que j'ai pu lire d'eux ici ne peuvent être soupçonnés de racisme si c'est bien ce que tu sous-entends.

Je ne parle même pas de racisme: je parle de compréhension envers de la radicalisation d’extrême droite + passage à l'acte.
Que des ados disent certaines choses pour faire réagir sans comprendre, je peux l'entendre... Mais désolé un passage à l'acte c'est d'un autre niveau.

Le sous entendu c'est toi qui l'a mis tout seul: car vu que je pense la même chose de tous les ados extrémistes (qu'ils soient "religieux" ou " politiques"), cela ferait donc de moi un "raciste" pour les uns et un "gauchiste" pour les autres.

Le 23/01/2024 à 10h 11

Je serais curieux de savoir si la "compréhension" de certains commentateurs aurait été la même si la communauté des jeunes avaient été inversée.

Réacteur nucléaire

Le 23/01/2024 à 09h 22

Les générateurs de vapeur font partie du circuit primaire. C'est un machin de plus de 20 mètres de haut et pesant entre 330 (900 MW) et 510 tonnes (EPR), donc on ne parle pas ici de remplacer une vanne. Et pourtant, ils ont été remplacés dans des dizaines de réacteurs en France. En fait, tout pourrait être remplacé, même la cuve. Sauf que pour cette dernière, l'Autorité de Sûreté Nucléaire ne l'autorise pas.

Donc la cuve ne peut pas être remplacée.

Pour rappel, toute cela se passe dans un environnement hautement radioactif dans lequel tout incident même bénin pourrait entrainer des conséquences catastrophiques.

A écouter certains, on croirait qu'il s'agit de remplacer le chauffe eau d'une maison.

Le 22/01/2024 à 16h 28

Bah, non Max6 a parfaitement raison. Les problèmes de corrosion ont été détecté lors des opérations de maintenance prévues mais décalées. Le problème a nécessité l'arrêt des réacteurs impactés.
Pour information, des problèmes du même ordre ont été détectés sur des coeurs tous neufs... (e.g. cuves non conformes sur l'EPR de Flamanville, problème de soudures, etc....).
Si une centrale est contrôlée et entretenue comme il se doit, le risque inhérent au vieillissement est réduit.

Dans tous les cas, il s'agit de faire un ratio coût de maintenance vs coût de construction d'une centrale neuve vs durée de la dite construction... Nos dirigeants pour la plupart incompétents ont tué la filière nucléaire et maintenant font volte face parce que la France est incapable de subvenir à ses besoins énergétiques avec les énergies renouvelables. On achète pas une centrale nucléaire sur Amazon... Il faut 30 ans pour construire, former, etc....

> Les problèmes de corrosion ont été détecté lors des opérations de maintenance prévues mais décalées. Le problème a nécessité l'arrêt des réacteurs impactés.

C'est bien de réécrire l'histoire: les problèmes de corrosion sous pression ont été détectés dans certaines centrales lors de leur maintenance.
Ces problèmes n'ayant jamais du avoir lieu (les aciers utilisés pour les tuyauteries et les process de soudures ne devaient pas entrainer ce type de problème), des tests ont été effectués hors maintenance prévue sur d'autres centrales pouvant être impactées.

Résultat: un nombre record de réacteurs à l'arrêt et une production électrique au plus bas depuis 50 ans.