Taxation à 75 % : Stéphane Richard conditionne sa révolte

Richard, pauvrard

Taxation à 75 % : Stéphane Richard conditionne sa révolte

Taxation à 75 % : Stéphane Richard conditionne sa révolte

Les grands patrons des télécoms seront mécaniquement concernés par les futures réformes fiscales annoncées. À commencer par la première d’entre elles, la taxation à 75 % des revenus au-dessus de la tranche d'un million d'euros.

 

Stéphane Richard France2 FranceTVStéphane Richard hier soir sur France2 (d.r.)

 

Hier, au 20H de France2, Stéphane Richard a donné son sentiment sur cette mesure. « Je gagne chaque année à peu près 1,5 million d’euros - ce qui est considérable » a-t-il indiqué. « Sur ce million et demi d’euros aujourd’hui quand j’applique la fiscalité (…), je paye 650 000 euros d’impôt sur le revenu par an. [Avec] les changements évoqués - la taxe à 75 % mais aussi les nouvelles tranches d’impôts sur le revenu , et que l’addition de toutes ces mesures se met en œuvre, je vais payer probablement 2 ou 300 000 euros de plus ».

 

En février dernier, à l’Assemblée nationale, Richard avait détaillé sa rémunération. 900 000 euros annuels, « auxquels s’ajoute une part variable calculée selon plusieurs indicateurs, dont, pour 30 %, la satisfaction des salariés, dont j’ai demandé la prise en compte après avoir mis en place le baromètre social. Cette part peut atteindre 600 000 euros, que je n’ai jamais touchés en intégralité et que je ne risque pas de toucher en intégralité dans les mois qui viennent ».

Sans flexibilité, Stéphane Richard promet de se révolter

Sur FranceTV, Stéphane Richard parle désormais d’un choc fiscal qu’il est prêt à accepter sous condition. D'accord pour ce surplus fiscal mais il faut que les entreprises y trouvent leur compte en terme de coût du travail et de flexibilité (sous-entendu des salaires, des contrats, etc.). « Là où ça n’irait pas du tout et où je serai dans la révolte, c’est s’il y a ces mesures-là, mais qu’il n’y a pas tout le reste. Que tout le reste est escamoté ou qu’on y renonce parce qu’impopulaire, parce que difficile, parce que les syndicats ne sont pas d'accord, etc. Là, on aura eu l’impression d’un marché de dupe. »

Le salaire de labeur

La question de ces hauts salaires avait fait l’objet d’une passe d’armes entre le dirigeant d’Orange et celui de Free.  Plus tôt, en janvier, Xavier Niel déclarait devant les députés que « [son] salaire et celui de Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, sont vingt à trente fois inférieurs à celui de nos homologues ailleurs. Nous essayons de prendre en compte la juste valeur des choses ». Et le numéro un de Free de détailler : « mon salaire s'élève à 173 000 euros bruts annuels. Il est désormais public et doit être comparé aux 313 millions d'euros de profit réalisés l'année dernière ».

 

Réaction de Stéphane Richard devant les parlementaires : « Free serait une sorte de coopérative ouvrière ou chacun serait payé au même tarif où le dirigeant ne toucherait qu’un « ridicule » salaire annuel de 173 000 euros, 70 % du capital de la société appartenant à ses salariés. Mais si M. Niel ne se paye « que » 173 000 euros, les comptes publiés l’an dernier par la société Iliad indiquent qu’il a touché 14 millions d'euros de dividendes ! Par ailleurs, si, en effet, un peu plus de 65 % du capital sont détenus par les salariés, M. Niel en détient à lui seul plus de 62 % ! »

Commentaires (249)


J’ai entendu hier que les grands Patrons allaient simplement diminuer leur salaire et augmenter leurs dividendes pour échapper à ces 75%.


En somme il veut bien payer plus d’impôts si en échange on lui donne le droit de moins payer ses employés (ce qui mécaniquement va donner plus d’argent à la boîte, donc potentiellement un plus gros salaire pour lui s’il joue vraiment la carte du crevard jusqu’au bout) ?


Il est débile ou quoi ? C’est pas de la négociation entre partenaires sociaux là, c’est un rééquilibrage du barème de l’IR. Il n’a rien à demander ou obtenir comme contrepartie.


Le pauvre, il ne lui restera qu’un peu moins de 46 000€ par mois. Je voudrais pas être à sa place <img data-src=" />

Il peut faire une demande de RSA? <img data-src=" />



Encore un qui va finir aux restos du cœur <img data-src=" />


Tu m’étonnes! Certes ils gagnent trop mais 75% de taxes, tout le monde essaierait d’y échapper. <img data-src=" />


S. Richard est l’archetype du haut fonctionnaire qui est allé pentoufler dans une société dont l’état est l’actionnaire principal

Il dirige France Telecom depuis 2009. Depuis l’action a perdu 50% de sa valeur



L’état francais possède 13,5% du capital actuel de 27,5 M

Sous sa présidence, l’état a donc perdu environ 3,5 Milliards d’euros <img data-src=" />



Il n’y a pas de quoi etre fier…



Désolé mais c’est la réalité des chiffres, le reste c’est de la littérature <img data-src=" />


C’est comme El Enfoiro, il porte bien son nom, ce Richard ! <img data-src=" />







chambolle a écrit :



S. Richard est l’archetype du haut fonctionnaire qui est allé pentoufler dans une société dont l’état est l’actionnaire principal

Il dirige France Telecom depuis 2009. Depuis l’action a perdu 50% de sa valeur

L’état francais possède 13,5% du capital actuel de 27,5 M

Sous sa présidence, l’état a donc perdu environ 3,5 Milliards d’euros <img data-src=" />

Il n’y a pas de quoi etre fier…





<img data-src=" />









chienbleu a écrit :



Il peut faire une demande de RSA? <img data-src=" />





On sait jamais dans le doute <img data-src=" />



Le pauvre petit richard, il n’est pas content? Qu’il s’en aille.





D’accord pour ce surplus fiscal mais il faut que les entreprises y trouvent leur compte en terme de coût du travail et de flexibilité



Donc il veut bien payer des services publics pour les pauvres, mais uniquement s’il peut les payer moins et les virer quand il veut…



<img data-src=" />








zogG a écrit :



J’ai entendu hier que les grands Patrons allaient simplement diminuer leur salaire et augmenter leurs dividendes pour échapper à ces 75%.







Ca serait aussi simple que ca de passer au travers ? <img data-src=" />



Quand l’état décide pour le peuple qui est trop riche et doit presque tout donner on sait ce que ça donne… Bientot la nationalisation des résidences secondaires et un PC par famille?








zogG a écrit :



J’ai entendu hier que les grands Patrons allaient simplement diminuer leur salaire et augmenter leurs dividendes pour échapper à ces 75%.







augmenter leurs dividendes ?



je ne sais pas ou tu a entendu ça.. mais c’est n’importe quoi. un patron ne touche pas forcément des dividendes., ce sont les actionnaires. et je serais étonné que Richard soit actionnaire de FT a tel point qu’une augmentation de dividende soit conséquente pour lui.



Cela dit, qu’il se casse ce boulet. <img data-src=" />



Et sinon, si j’avais à payer 75% d’impots sur mes revenus, il est clair que je serais vraiment pas content moi non plus <img data-src=" />



Oh Regardez M. Niel il fait que toucher plein de dividendes !



C’est vrai, il laisse pas les autres actionnaires en profiter, c’est pas bien.


le prix de la bouffe, de l’essence, du gaz… est le même pour tous le monde; mais en % du revenu mensuel on est plus du tout sur les mêmes bases.

Pauvres quelques riches…








Eagle1 a écrit :



augmenter leurs dividendes ?



je ne sais pas ou tu a entendu ça.. mais c’est n’importe quoi. un patron ne touche pas forcément des dividendes., ce sont les actionnaires. et je serais étonné que Richard soit actionnaire de FT a tel point qu’une augmentation de dividende soit conséquente pour lui.







Stock option !



Pauvres pauvres remplis de colère et de haine attisées par la jalousie <img data-src=" />








caesar a écrit :



Ca serait aussi simple que ca de passer au travers ? <img data-src=" />





Je ne sais pas si tous les patrons auront les moyens de faire ça, mais s’ils peuvent, ils ne se gêneront pas, il y a bien plus de moyens d’échapper à la taxation pour les revenus du capital qu’avec les revenus du travail.









Lolipop a écrit :



Stock option !







mouai… c’est quand même moins bien que du cash…

ils vont être malheureux quand même…



J’ai pas compris un truc : c’est Niel ou bien Lombardini qui touche 173000€ annuels de salaire ? Au debut on parle de l’un et ensuite S. Richard parle de l’autre..



Dans l’absolu, 173k€ de salaire pour un patron d’une aussi importante société je trouve pas ça tres elevé, heureusement qu il y a les dividendes à coté.. Mais au moins ça l’oblige à bien faire son boutlot, parce que si l’action plonge à cause d’une mauvaise gestion et que les résultats ne sont pas là, ça ttoucherait directement son porte feuille.








Eagle1 a écrit :



Et sinon, si j’avais à payer 75% d’impots sur mes revenus, il est clair que je serais vraiment pas content moi non plus <img data-src=" />







Forcement, si tu gagnes à peine plus que le smic il ne resta plus grand-chose.









ActionFighter a écrit :



Je ne sais pas si tous les patrons auront les moyens de faire ça, mais s’ils peuvent, ils ne se gêneront pas, il y a bien plus de moyens d’échapper à la taxation pour les revenus du capital qu’avec les revenus du travail.







Le contraire m’aurait étonné… <img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



Je ne sais pas si tous les patrons auront les moyens de faire ça, mais s’ils peuvent, ils ne se gêneront pas, il y a bien plus de moyens d’échapper à la taxation pour les revenus du capital qu’avec les revenus du travail.







Ils ne vont pas se gêner. Typiquement, ce genre de personnes sont suffisamment riches pour se payer des comptables expert en fiscalité.



[coco]



<img data-src=" /> qui (j’en suis sûr) nous sort un discours démago histoire de préserver ses avantages de classes



[/coco]



Il verra son salaire net passer de 700000€ à 600000€.



Le pauvre homme …<img data-src=" />


Et Martin ? Désolé j’ai pas pu m’en empecher !








Eagle1 a écrit :



Et sinon, si j’avais à payer 75% d’impots sur mes revenus, il est clair que je serais vraiment pas content moi non plus <img data-src=" />





En même tps, ce n’est pas 75% de l’ensemble de ses revenus mais “seulement de la tranche au delà d’un million d’euros.



Il a encore de la marge le pauvre p’tit chou… &gt; 600 000+ par an




Oups doublons


en tant qu’ancien banlieusard je compatis à la peine de ce pauvre homme…



sale con ! <img data-src=" />








w4termelon a écrit :



J’ai pas compris un truc : c’est Niel ou bien Lombardini qui touche 173000€ annuels de salaire ? Au debut on parle de l’un et ensuite S. Richard parle de l’autre..



Dans l’absolu, 173k€ de salaire pour un patron d’une aussi importante société je trouve pas ça tres elevé, heureusement qu il y a les dividendes à coté.. Mais au moins ça l’oblige à bien faire son boutlot, parce que si l’action plonge à cause d’une mauvaise gestion et que les résultats ne sont pas là, ça ttoucherait directement son porte feuille.





C’est la que tu vois la différence entre le patron impliqué dans sa société et celui qui ne voit que l’argent qu’il peut en tirer.









zefling a écrit :



Forcement, si tu gagnes à peine plus que le smic il ne resta plus grand-chose.







C’est surtout par principe. Savoir que pour tout ce que tu gagne l’état en gagne 3 fois plus que toi ( enfin plus parce-que ya d’autres taxes ).



Je suis sur que la plupart de ces grands patrons pense que le smic est a 6000 euros , alors que la plupart des employé des grands groupe sont payer en dessous de 1000 euros par mois ! <img data-src=" />








John Shaft a écrit :



Ils ne vont pas se gêner. Typiquement, ce genre de personnes sont suffisamment riches pour se payer des comptables expert en fiscalité.



[coco]



<img data-src=" /> qui (j’en suis sûr) nous sort un discours démago histoire de préserver ses avantages de classes



[/coco]





C’est tout à fait ça camarade <img data-src=" />



Finalement, il trouvera le moyen de gagner toujours autant, mais il en profite pour demander à ce qu’on précarise un peu plus le droit des travailleurs <img data-src=" />









okeN a écrit :



Tu m’étonnes! Certes ils gagnent trop mais 75% de taxes, tout le monde essaierait d’y échapper. <img data-src=" />





Il y a un moyen très simple d’y échapper : ne pas être payé plus d’un million d’euros par an.

Il me parait évident que c’est l’esprit de ces 75% : un salaire maximum déguisé.

Et j’applaudis.









blob741 a écrit :



Il est débile ou quoi ? C’est pas de la négociation entre partenaires sociaux là, c’est un rééquilibrage du barème de l’IR. Il n’a rien à demander ou obtenir comme contrepartie.





Autant, comme à peu près tout le monde, son sort ne me donne pas envie de m’apitoyer, autant je ne trouve pas cette exigence de contreparties déplacée. Oui pour un nouveau contrat social en temps de crise mais que l’on fasse le nécessaire pour relancer le pays et qu’on ne se cantonne pas aux mesures populaires. Une sorte de nouvelle donne.



Bon, après, je ne suis pas dupe : les hausses d’impôts entraîneront des hausses des salaires des patrons, aux détriment du reste de l’entreprise, le surplus d’impôts à payer sera (beaucoup ?) moins important qu’annoncé et je suis plus que sceptique sur l’efficacité et la pertinence des mesures de “flexibilité”.



PS : La sortie sur Niel est plus que justifiée et m’a bien fait rire.









okeN a écrit :



C’est surtout par principe. Savoir que pour tout ce que tu gagne l’état en gagne 3 fois plus que toi ( enfin plus parce-que ya d’autres taxes ).







encore dans son cas, son entreprise étant publique, c’est presque normal.



Qu’il se déclare artiste ou sportif, pour y échapper…




Sans flexibilité, Stéphane Richard promet de se révolter





C’est marrant comme les ultra-libéraux montrent très vite leur visage, à vouloir réformer jusqu’au statut du technicien de surface. Il me rappelle les propos de Sheldon Aldelson (le monsieur Las Vegas espagnol) qui voulait modifier le statut des travailleurs et modifier la loi sur la prévention du blanchiment d’argent <img data-src=" />








manu0086 a écrit :



Pauvres pauvres remplis de colère et de haine attisées par la jalousie <img data-src=" />





Colère infondée puisqu’il est bien connu que si les riches sont riches ce n’est pas en prenant aux pauvres. Non, ce vaillant PDG crée de ses petites mimines plus d’un million et demi d’euros de valeur ajoutée par an, c’est évident.



J’ai plus de respect pour les entrepreneurs, les vrais, qui ont monté leur boite et l’ont fait grandir que pour les patrons issus de grandes écoles qui vont prendre la direction d’entreprises au gré des opportunités.



Et puis bon, le Stéphane il est sûrement pas à plaindre. J’aimerais bien être assujetti au future taux de 75%, ce serait une sacrée bonne nouvelle quant à mes revenus !!!



pour le fun :http://www.inegalites.fr/spip.php?page=salaire

A 8000€ net par mois, on est dans le dernier pourcentage des salariés les mieux payés avec grosso modo 25M de salariés en France, ça ne représente que 250 000 personnes… Il ne doit pas y en avoir tant que ça des Stéphane Richard mais qu’est ce qu’on peut leur donner du temps de parole !!!








okeN a écrit :



C’est surtout par principe. Savoir que pour tout ce que tu gagne l’état en gagne 3 fois plus que toi ( enfin plus parce-que ya d’autres taxes ).







M’enfin quand t’es élligible à cette taxe, c’est que t’as un salaire qui te permet de vivre déjà plutôt bien hein. Faut relativiser par rapport à ce que touchent ceux qui t’entourent. Car eux aussi payent pas mal de taxes sur un salaire largement inférieur.



J’aime mon patron (S. Richard), Niel parle de Free lui rétorque sur Iliad…








NEVdD a écrit :



Quand l’état décide pour le peuple qui est trop riche et doit presque tout donner on sait ce que ça donne… Bientot la nationalisation des résidences secondaires et un PC par famille?





Quel peuple ?

La taxation a 75 % ça ne concerne que les revenus a partir d’une tranche que presque personne n’atteint.



Le 11/09/2012 à 07h59

C’est 75% au dessus d’un million <img data-src=" />








okeN a écrit :



Tu m’étonnes! Certes ils gagnent trop mais 75% de taxes, tout le monde essaierait d’y échapper. <img data-src=" />





Ha quand même, je me sens moins seul :)



C’est amusant là comme pour eux ils veulent comparer leur(s) rémunération(s) avec leurs homologues ailleurs par le haut, mais quand il s’agit de nos salaires, c’est - comme par hasard - plutôt par le bas… <img data-src=" />



Tiens je ne suis pas le seul à se demander quel est le rapport entre les impots sur le revenu d’un patron et la flexibilité du travail ??



Autre remarque, la taxe à 75% ne sera valable que quelques années.

En serait il de meme pour les eventuels changement dans la flexibilité du travail ??



Putain, on a vraiment des patrons de merde… de vrai enflures.








zefling a écrit :



J’ai pas compris un truc : c’est Niel ou bien Lombardini qui touche 173000€ annuels de salaire ? Au debut on parle de l’un et ensuite S. Richard parle de l’autre..



Dans l’absolu, 173k€ de salaire pour un patron d’une aussi importante société je trouve pas ça tres elevé, heureusement qu il y a les dividendes à coté.. Mais au moins ça l’oblige à bien faire son boutlot, parce que si l’action plonge à cause d’une mauvaise gestion et que les résultats ne sont pas là, ça ttoucherait directement son porte feuille.







C’est la que tu vois la différence entre le patron impliqué dans sa société et celui qui ne voit que l’argent qu’il peut en tirer.



J’ai beau etre un fanboy de free, il faut quand meme noter que Niel touche enormement d’argent des dividendes de ses actions, meme si ils sont faibles, il en a bcp.



A cote de ca, il repete regulierement que du pognon il en a assez et que ce qui l’interesse, c’est de faire avancer le schmilblik. Ce qui est assez coherent avec sa grosse reputation de business angel.



Si il n’a pas ses 700 000€ net, il se révoltera. ça m’étonnerait, vu que beaucoup plus de gens que lui n’ont pas de travail ou le SMIC et ne se sont toujours pas révoltés.



Par contre il a la bonne mentalité pour terminer la tête au bout d’une pique <img data-src=" />


Il faut arrêter les polémiques avec ces 75%. Avant c’était quoi ? 0 ? <img data-src=" />

Non sérieusement, il va passer, pour la part supérieur à 1M, de 43% à 75%. Et encore, il se pourrait bien que les autres contributions, qui sont en sus des 43%, soient prise en compte dans les 75… Donc au pire, çà va vraiment lui couter 100 à 150 000€. Le pauvre <img data-src=" />








w4termelon a écrit :



J’ai pas compris un truc : c’est Niel ou bien Lombardini qui touche 173000€ annuels de salaire ? Au debut on parle de l’un et ensuite S. Richard parle de l’autre..





Niel se paye 173k€ de salaires + 14 millions de dividendes (qui ne sont pas un salaire). Juste un détail.

Tout comme lorsqu’il vante le fait que 65% du capital est détenu par les salariés : 62% par lui, 3% par les autres.



Et ouais, quand on baratine, autant ne pas faire les choses à moitié. Ce sont de sacrés rigolos dans les télécoms. Surtout Niel. <img data-src=" />









moxepius a écrit :



Quel peuple ?

La taxation a 75 % ça ne concerne que les revenus a partir d’une tranche que presque personne n’atteint.







+1 On parle beaucoup plus de ces “malheureux” de riches qui ont ô grand malheur une nouvelle taxe et qui viennent se plaindre, que de toutes ces taxes qui s’ajoutent toutes les semaines au peuple justement.



75% d’imposition c’est surtout un déséquilibre manifeste vis-a-vis de l’impôt qui se verra forcement dans les mains du conseil constitutionnel, ce qui est flagrant c’est que cela ne fait que suivre une idéologie servant a confronté riches et pauvres plutôt que conforté l’idée qu’il y a et aura toujours des riches et des pauvres, quelque soi l’époque, le lieu et le contexte, mais en aucun cas d’apporter des solutions concrètes à une crise économique sans précédent.



La logique binaire gauche-droite servant a opposé salarié et patronat, riche et pauvre, hommes et femmes, jeunes et vieux m’exaspérera toujours, on ne fait que tourner en rond sans avoir besoin de se justifier et apporter des solutions qui peuvent s’appuyer et s’inscrire sur le long terme,de la fainéantise intellectuelle pure et simple en somme



La seul justification a tout ceci,c’est seulement d’affirmer que le champ d’en face est le mauvais… Pitoyable jeu de récré dans lequel le citoyen n’a sa place que pour mettre un bulletin dans l’urne.








ErGo_404 a écrit :



En somme il veut bien payer plus d’impôts si en échange on lui donne le droit de moins payer ses employés (ce qui mécaniquement va donner plus d’argent à la boîte, donc potentiellement un plus gros salaire pour lui s’il joue vraiment la carte du crevard jusqu’au bout) ?





Non, ce qu’il demande c’est plus de flexibilité du contrat de travail.

Actuellement c’est un des plus gros freins à l’emploi en France, c’est qu’un patron peut embaucher, mais il n’a pas le droit de licencier! Donc afin d’éviter ce problème, bah ils n’embauchent pas, l’environnement des employés se dégrade et au final beaucoup de monde y perd…

Ya quelques avantages pour certaines catégories d’employés (notamment les plus incompétents! mais également les fins de carrière, etc…), mais ça coûte énormément à tout le monde… Changer cette flexibilité serait une révolution!









kabiten a écrit :



+1 On parle beaucoup plus de ces “malheureux” de riches qui ont ô grand malheur une nouvelle taxe et qui viennent se plaindre, que de toutes ces taxes qui s’ajoutent toutes les semaines au peuple justement.





Non mais tu te rends compte, ils vont finir par revendre leur Lamborghini pour s’acheter une malheureuse Porsche… Au moins les pauvres ont cette chance d’avoir plus de choix pour se déplacer.

<img data-src=" />



75% du salaire, c’est quelques choses que tout le monde arrive à visualiser et qui fait tiquer certains. Mais il faut voir avec le revenu net quel différentiel cela fait encore par rapport au smic.


Allez les patrons ! Révoltez vous !



GREVE DE PATRON !



LES PATRONS DANS LA RUE ! <img data-src=" />








Lolipop a écrit :



75% du salaire, c’est quelques choses que tout le monde arrive à visualiser et qui fait tiquer certains. Mais il faut voir avec le revenu net quel différentiel cela fait encore par rapport au smic.





Comme il a été dit et répété : c’est 75% pour la part au dessus du million de revenu. La nuance est très importante puisque lors de l’annonce tout le monde a sursauté en parlant de 75% de la totalité du revenu sans chercher à comprendre.



Oui c’est surtout un gros bidonnage la tranche de 75% c’est pour les revenus au dessus de 1 M. Si il gagne 1.5 M il paiera 75% d’impôt sur 500.000€ et non pas sur 1.5 M d’€.

C’est sur que cela ferai chier tout le monde de payer des 500.000 ou 600.000 € d’impôts, mais ces types là devraient se souvenir que si ils gagnent de telles sommes c’est pars-que l’état français leur à payé une éducation, des musées et des bibliothèques, des routes pour que leurs salariés puissent venir au travail et pour faire circuler leur marchandises.

Si il gagne de telle sommes c’est pars qu’ils sont nés en France et pas au Burkina Faso.



Ils ont la mémoire sélective.

En revanche +1 pour la souplesse des contrats de travail en France, la situation actulle est un frein à l’embauche j’en suis persuadé.








caesar a écrit :



Ca serait aussi simple que ca de passer au travers ? <img data-src=" />





Oui, pour l’instant il suffit effectivement de baisser le salaire et d’augmenter les dividendes puisque ceux-ci bénéficient d’un mode de taxation à part. Cela étant dit ce dernier mode va être revu durant le quinquennat au cours d’une refonte plus profonde de la fiscalité. Donc la mesure actuelle n’est à peu près que de l’affichage sans grand effet, d’autant qu’elle est bridée, mais elle est symbolique et facile à comprendre. La partie vraiment intéressante n’arrivera que d’ici un ou deux ans mais comme elle sera technique et longue à expliquer elle n’intéressera pas l’opinion et les médias de grande écoute. Comme d’habitude.



Maintenant il faut bien comprendre que si les riches sont aujourd’hui très peu prélevés en réalité (30% à 40% alors que tu es plutôt à 50% pour ta part), c’est à cause des niches fiscales mais que ces dernières sont souvent utiles. Ainsi, pour les riches, celle sur les PME est importante mais ne peut pas être remise en cause sans affecter, sans doute de façon significative, le financement de ces dernières. Or le financement des PME en France est plutôt insuffisant et d’une grande importance pour notre économie. Enfin, pour l’anecdote, la première niche en France c’est l’abattement de 10% dont jouissent tous les retraités qui paient des impôts.









jinge a écrit :



Non, ce qu’il demande c’est plus de flexibilité du contrat de travail.

Actuellement c’est un des plus gros freins à l’emploi en France, c’est qu’un patron peut embaucher, mais il n’a pas le droit de licencier! Donc afin d’éviter ce problème, bah ils n’embauchent pas, l’environnement des employés se dégrade et au final beaucoup de monde y perd…

Ya quelques avantages pour certaines catégories d’employés (notamment les plus incompétents! mais également les fins de carrière, etc…), mais ça coûte énormément à tout le monde… Changer cette flexibilité serait une révolution!







Il n’y a pas que le cdi en France, hein. Si tu veux virer les gens, tu leurs donnes un cdd. Je pense qu’il parle surtout du poids des cotisation.



faut bien comprendre le système de tranches fiscale:



si tu gagne 1million 100 000 euros, les 75% sont calculés sur les 100 000 euros qui dépassent, donc 75 000



le truc aussi que ces gens, au lieu de compter ce qu’ils vont payer, devraient compter ce qu’il leur reste à la fin de l’année



car plus on a de revenu plus on paye d’impôts, oui mais aussi plus on en garde au final



sur la tranche vu ci dessus, on garde 25 000 sur les 100 000 qui dépassent, mais si on a 500 000 qui dépassent du million, sur ces 500 000 on en garde 125 000









jinge a écrit :



Non, ce qu’il demande c’est plus de flexibilité du contrat de travail.

Actuellement c’est un des plus gros freins à l’emploi en France, c’est qu’un patron peut embaucher, mais il n’a pas le droit de licencier! Donc afin d’éviter ce problème, bah ils n’embauchent pas, l’environnement des employés se dégrade et au final beaucoup de monde y perd…

Ya quelques avantages pour certaines catégories d’employés (notamment les plus incompétents! mais également les fins de carrière, etc…), mais ça coûte énormément à tout le monde… Changer cette flexibilité serait une révolution!





Ce serait génial comme révolution :





  • on pourrait se faire virer du jour au lendemain.

  • la pression sur les salaires seraient plus grande, ce qui contribuerai à une baisse généralisée des salaires de la classe “moyenne”, c’est à dire ceux gagnant juste au dessus du SMIC.

  • on pourrait avoir des crédits à des taux plus élevés car aucune sécurité de l’emploi.



    Mais qu’est-ce qu’on attend? <img data-src=" />









DarKCallistO a écrit :



75% d’imposition c’est surtout un déséquilibre manifeste vis-a-vis de l’impôt qui se verra forcement dans les mains du conseil constitutionnel, ce qui est flagrant c’est que cela ne fait que suivre une idéologie servant a confronté riches et pauvres plutôt que conforté l’idée qu’il y a et aura toujours des riches et des pauvres, quelque soi l’époque, le lieu et le contexte, mais en aucun cas d’apporter des solutions concrètes à une crise économique sans précédent.



La logique binaire gauche-droite servant a opposé salarié et patronat, riche et pauvre, hommes et femmes, jeunes et vieux m’exaspérera toujours, on ne fait que tourner en rond sans avoir besoin de se justifier et apporter des solutions qui peuvent s’appuyer et s’inscrire sur le long terme,de la fainéantise intellectuelle pure et simple en somme



La seul justification a tout ceci,c’est seulement d’affirmer que le champ d’en face est le mauvais… Pitoyable jeu de récré dans lequel le citoyen n’a sa place que pour mettre un bulletin dans l’urne.





Il est à noter que les 75% ne s’appliquent uniquement aux revenus au dessus de 1 million, c’est à dire que les premiers 999 999€ de revenus sont taxés normalement, et c’est qu’à partir de 1 million que chaque euro supplémentaire ne rapportera que 25cts.

De plus si j’ai bien compris ce million ne concerne ni revenus du capital (absurde…), ni dividendes, mais uniquement le travail, ce qui est le revenu le plus “équitable” parmi ces 3 car avant de les gagner il faut arriver à un poste, et donc en général ne pas être stupide ou avoir monté sa boite, alors que le capital est hérité…









chambolle a écrit :



S. Richard est l’archetype du haut fonctionnaire qui est allé pentoufler dans une société dont l’état est l’actionnaire principal

Il dirige France Telecom depuis 2009. Depuis l’action a perdu 50% de sa valeur



L’état francais possède 13,5% du capital actuel de 27,5 M

Sous sa présidence, l’état a donc perdu environ 3,5 Milliards d’euros <img data-src=" />



Il n’y a pas de quoi etre fier…



Désolé mais c’est la réalité des chiffres, le reste c’est de la littérature <img data-src=" />





N’importe quel salarié d’une autre boite se serait fait virer.. sauf quand on a le bras long et qu’on “sait des choses”









FrenchPig a écrit :



Comme il a été dit et répété : c’est 75% pour la part au dessus du million de revenu. La nuance est très importante puisque lors de l’annonce tout le monde a sursauté en parlant de 75% de la totalité du revenu sans chercher à comprendre.







Je sais bien, mais je pense que si on parlait par rapport au différentiel entre le plus bas et le plus haut salaire, ça parlerait mieux aux gens. Genre au bout de 20x le smic, on prend 75%.



J’avoue que je ne comprend pas qu’on fasse la une sur un truc qui ne concerne que 2 ou 3000 personnes seulement



Je pense que les mesures qui touchent des dizaines de millions de personnes devraient faire la première page



mais bon ….



<img data-src=" />


Pauvre petit au nom ô combien bien choisi.



Le salaire net de ce monsieur c’est environ 65 smic, 65 smic qui n’ont pas de fric à dépenser et qui n’alimentent donc pas les caisses de l’état via des taxes diverses et variées comme la TVA, la TIPP ou une des multiples existante.



C’est 65 smic qui dorment sur un compte. Au final, même avec la tranche à 75%, l’état est encore perdant.



La différence entre les gros salaires et les petits est vraiment <img data-src=" />








JoePike a écrit :



J’avoue que je ne comprend pas qu’on fasse la une sur un truc qui ne concerne que 2 ou 3000 personnes seulement



Je pense que les mesures qui touchent des dizaines de millions de personnes devraient faire la première page



mais bon ….



<img data-src=" />





Parce que ces 2 ou 3000 personnes ont l’emploi de millions de français entre leurs mains ?









jinge a écrit :



Non, ce qu’il demande c’est plus de flexibilité du contrat de travail.

Actuellement c’est un des plus gros freins à l’emploi en France, c’est qu’un patron peut embaucher, mais il n’a pas le droit de licencier! Donc afin d’éviter ce problème, bah ils n’embauchent pas, l’environnement des employés se dégrade et au final beaucoup de monde y perd…

Ya quelques avantages pour certaines catégories d’employés (notamment les plus incompétents! mais également les fins de carrière, etc…), mais ça coûte énormément à tout le monde… Changer cette flexibilité serait une révolution!





Cette flexibilité dont tu parles, c’est pouvoir renvoyer quelqu’un du jour au lendemain… Je suis pas certain que ça doit la meilleure idée du monde.



Concernant les catégories d’employés, va dire à un mec de presque 60 balais qu’il va être renvoyé. Tu risques de te prendre une avoinée, sachant que ces gens ont général beaucoup à transmettre. Se faire virer à cet âge c’est notamment :




  • Assurément plus de nouvel emploi (pas intéressant d’investir dans quelqu’un qui ne restera pas).

  • Pas de retraite à taux plein (du moins une grande partie).

    Sur le plan de l’incompétence, ces gens là assurent bien généralement mieux leurs arrières car ils ne sont pas serein. C’est souvent le mec compétent qui trinque.



Vos diatribes sur la rémunération des grands patrons sont ridicules.

Ouin ouin il perd 200k / an, c’est rien par rapport aux 600k qu’il va encore touché, moi je touche beaucoup moins.

Bien sur que ce type reste extrêmement bien payé , mais 75% , vraiment? C’est de la confiscation pure et simple. Si vous pensez que ce type est bien trop payé pourquoi n’avez vous pas fait le même cursus que lui ? Bah oui, on en est pas tous capable et lui n’a pas le temps lui de troller sur PCinpact.

De la même façon qu’un athlète de haut niveau doit être bien rémunéré pour venir jouer dans un club un dirigeant doit être attiré pour diriger une entreprise.



L’imposition à la française dévalorise le travail. Le principe même d’une heure supplémentaire c’est qu’elle est mieux payée que la précédente, or avec ces tranches d’imposition chaque € gagné en plus vaut moins que le précédent.



On a jamais créé de la richesse en la divisant.








FrenchPig a écrit :



Parce que ces 2 ou 3000 personnes ont l’emploi de millions de français entre leurs mains ?







Je vois pas le rapport

En plus certains sont footballeurs ou acteurs … et ils n’emploient pas tant de monde que ça

<img data-src=" />



Moi aussi je peux demander des contreparties sur la hausse d’impôts qu’on va se taper ?

Hein ? Non ? <img data-src=" />








xmtx a écrit :



J’ai beau etre un fanboy de free, il faut quand meme noter que Niel touche enormement d’argent des dividendes de ses actions, meme si ils sont faibles, il en a bcp.



A cote de ca, il repete regulierement que du pognon il en a assez et que ce qui l’interesse, c’est de faire avancer le schmilblik. Ce qui est assez coherent avec sa grosse reputation de business angel.





Bha, tant que Free fonctionne, sont truc sera bien plus efficace. Mais si Free décline, je me demande ce qu’il fera.

C’est comme les PDG qui se paye 1$ et mais avec une quantité d’actions colossale à côté.



Mais ce que je comprends pas c’est que c’est argent, il devrait être taxé ? Parce que dans un sens si ce n’est pas, je ne trouve ça pas du tout normal. En même temps, ce système marche sur la tête depuis des années.









jinge a écrit :



Actuellement c’est un des plus gros freins à l’emploi en France, c’est qu’un patron peut embaucher, mais il n’a pas le droit de licencier! Donc afin d’éviter ce problème, bah ils n’embauchent pas, l’environnement des employés se dégrade et au final beaucoup de monde y perd…





Un patron a évidemment le droit de licencier. Simplement il ne peut pas le faire n’importe comment et ce n’est pas si compliqué qu’on le dit. Et je ne connais pas de patron qui n’embauche pas s’il a du boulot à faire faire. En revanche j’en connais qui retardent, qui hésitent, qui veulent le profil parfait, etc, car ils ont l’impression de s’engager à vie en omettant la période d’essai de six mois et les recours possibles après cela.





Ya quelques avantages pour certaines catégories d’employés (notamment les plus incompétents! mais également les fins de carrière, etc…)



Ou ceux qui refusent de violer la loi, de travailler dans des conditions dangereuses parce que leur patron préfère faire quelques économies, d’être muté à 200 bornes du jour au lendemain, etc.







zefling a écrit :



Mais ce que je comprends pas c’est que c’est argent, il devrait être taxé ?





Les dividendes sont évidemment taxés, mais différemment.









JoePike a écrit :



Je vois pas le rapport

En plus certains sont footballeurs ou acteurs … et ils n’emploient pas tant de monde que ça

<img data-src=" />





Certes, je visais plutôt les dirigeants d’entreprises et pas les saltimbanques <img data-src=" />









Trukiheal a écrit :



Vos diatribes sur la rémunération des grands patrons sont ridicules.

Ouin ouin il perd 200k / an, c’est rien par rapport aux 600k qu’il va encore touché, moi je touche beaucoup moins.

Bien sur que ce type reste extrêmement bien payé , mais 75% , vraiment? C’est de la confiscation pure et simple. Si vous pensez que ce type est bien trop payé pourquoi n’avez vous pas fait le même cursus que lui ? Bah oui, on en est pas tous capable et lui n’a pas le temps lui de troller sur PCinpact.

De la même façon qu’un athlète de haut niveau doit être bien rémunéré pour venir jouer dans un club un dirigeant doit être attiré pour diriger une entreprise.



L’imposition à la française dévalorise le travail. Le principe même d’une heure supplémentaire c’est qu’elle est mieux payée que la précédente, or avec ces tranches d’imposition chaque € gagné en plus vaut moins que le précédent.



On a jamais créé de la richesse en la divisant.





C’est sûr qu’en la gardant entre quelques mains, au moins, tout le monde en profite <img data-src=" />









JoePike a écrit :



J’avoue que je ne comprend pas qu’on fasse la une sur un truc qui ne concerne que 2 ou 3000 personnes seulement



Je pense que les mesures qui touchent des dizaines de millions de personnes devraient faire la première page



mais bon ….



<img data-src=" />





On la faisait bien pour la burqa à l’époque et ça concerne moins de personnes je pense.<img data-src=" />



et dans l’histoire je trouve Xavier Niel le plus puant des deux personnage, on a tous cru à son discours de “mes salariés detiennent l’entreprise” et “je suis sous-payé”



un menteur comme (ou pire) que les autres








Malsa a écrit :



et dans l’histoire je trouve Xavier Niel le plus puant des deux personnage, on a tous cru à son discours de “mes salariés detiennent l’entreprise” et “je suis sous-payé”



un menteur comme (ou pire) que les autres





T’as vraiment cru qu’il est devenu une des plus grosses fortunes de France en touchant 173K par an?<img data-src=" />



75% c’est vraiment de la confiscation, à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas. La plupart des gens trouvent déjà que payer un ou deux mois de salaire dans les impôts c’est trop mais en même temps ils trouvent normal que d’autres en consacrent 4 ou 5…


Pour rappel, voici ce que touche en 42 ans un employe en bas de l echelle chez Orange :



1200 euros 12 mois 42 ans = 604 800 euros



Meme avec la nouvelle taxation, Stephane va encore gagner net apres impots en un ans ce qu un employe de base touche en une vie.



Et que reclame Stephane ? Plus de precarite pour ses employes. C est incroyable.








Alucard63 a écrit :



On la faisait bien pour la burqa à l’époque et ça concerne moins de personnes je pense.<img data-src=" />







…je vois plus de burka que de millionnaires dans la rue…









nainbécile a écrit :



75% c’est vraiment de la confiscation, à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas. La plupart des gens trouvent déjà que payer un ou deux mois de salaire dans les impôts c’est trop mais en même temps ils trouvent normal que d’autres en consacrent 4 ou 5…





Déjà c’est pas 75% de tout le salaire, et puis comme dit plus haut le monsieur qui touche seulement 700 000€ sur 1M+ paye le même prix son essence et ses aliments. ça lui fait sacrément plus de marge pour le reste !



Imagine par exemple qu’une personne gagne 1000€ et en dépense 999 de charges, bouffe… à la fin du mois il lui reste 1€ loisir. Si monsieur richard dépense autant, il lui restera 699 001€.



Ça n’a rien à voir, tout simplement.









Trukiheal a écrit :



Vos diatribes sur la rémunération des grands patrons sont ridicules.

Ouin ouin il perd 200k / an, c’est rien par rapport aux 600k qu’il va encore touché, moi je touche beaucoup moins.

Bien sur que ce type reste extrêmement bien payé , mais 75% , vraiment? C’est de la confiscation pure et simple. Si vous pensez que ce type est bien trop payé pourquoi n’avez vous pas fait le même cursus que lui ? Bah oui, on en est pas tous capable et lui n’a pas le temps lui de troller sur PCinpact.

De la même façon qu’un athlète de haut niveau doit être bien rémunéré pour venir jouer dans un club un dirigeant doit être attiré pour diriger une entreprise.



L’imposition à la française dévalorise le travail. Le principe même d’une heure supplémentaire c’est qu’elle est mieux payée que la précédente, or avec ces tranches d’imposition chaque € gagné en plus vaut moins que le précédent.



On a jamais créé de la richesse en la divisant.







Ce n’est pas confiscatoire : tu le dis toi même 600000€ c’est toujours énorme, sachant qu’il s’agit de son salaire net amputé de l’impôt sur le revenu. S’il souhaite ne payer que 10000€ d’impôt plutôt que 700000€, il ne lui reste qu’à réévaluer son salaire à hauteur de 60000€ par an (environ). La perspective de l’euro qui vaut plus cher sur les premiers euros gagnés que sur les suivants est tout de suite moins intéressante car il vaut mieux toucher 600000€ que 60000€, même si pour cela il faut payer 70 fois plus d’impôt.









nainbécile a écrit :



[…] à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas[…]







Je confirme. Quand on gagne autant d argent que Stephane, on ne le merite pas.



Le salaire ne reflete pas le merite, il se calcule en fonction de l offre et de la demande sur le marche du travail.



Si les salaires etaient calcule au merite, alors les femmes de menage toucheraient 3 fois leur salaire actuel.









gaten a écrit :



Pour rappel, voici ce que touche en 42 ans un employe en bas de l echelle chez Orange :



1200 euros 12 mois 42 ans = 604 800 euros



Meme avec la nouvelle taxation, Stephane va encore gagner net apres impots en un ans ce qu un employe de base touche en une vie.



Et que reclame Stephane ? Plus de precarite pour ses employes. C est incroyable.







D’une tu oublies l’inflation du SMIC, même en ne considérant que 1% d’augmentation par an tu arrives à 1800€ mensuels net au bout de 42 ans, et plus de 2800 si tu prends 2%.



De deux, tu oublies la légère différence de vie professionnelle, de compétences, de responsabilités… y a une différence entre vouloir la vie d’un grand patron et vouloir juste son compte en banque…









nainbécile a écrit :



75% c’est vraiment de la confiscation, à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas. La plupart des gens trouvent déjà que payer un ou deux mois de salaire dans les impôts c’est trop mais en même temps ils trouvent normal que d’autres en consacrent 4 ou 5…





A l’époque de Roosevelt au États-Unis, c’était 90% d’imposition pour la tranche la plus haute. Et tout le monde trouvait ça normal.



Depuis, on eu droit à des décennies de formatage néo-libéral qui font que certains trouvent normal que l’on puisse gagner plus de 40 fois plus qu’un travailleur de base



edit : très bon billet de Thomas Piketty sur la taxation des hauts revenus









gaten a écrit :



Je confirme. Quand on gagne autant d argent que Stephane, on ne le merite pas.



Le salaire ne reflete pas le merite, il se calcule en fonction de l offre et de la demande sur le marche du travail.



Si les salaires etaient calcule au merite, alors les femmes de menage toucheraient 3 fois leur salaire actuel.







Le salaire reflète ce que ton travail apporte à la société, pas sa pénibilité.









nainbécile a écrit :



75% c’est vraiment de la confiscation, à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas. La plupart des gens trouvent déjà que payer un ou deux mois de salaire dans les impôts c’est trop mais en même temps ils trouvent normal que d’autres en consacrent 4 ou 5…





Là où les gens réagissent c’est pas forcément sur la part du revenu qui revient à l’État, mais plutôt sur l’indescense de certains salaires : nous autres d’en bas avons du mal à comprendre pourquoi certaines personnes trouvent que la vie est bien difficile avec 80000€ par mois plutôt que 110000€ (chiffres au hasard), là où nous arrivons à vivre “normalement” avec 24000€ brut par an.









nainbécile a écrit :



75% c’est vraiment de la confiscation, à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas. La plupart des gens trouvent déjà que payer un ou deux mois de salaire dans les impôts c’est trop mais en même temps ils trouvent normal que d’autres en consacrent 4 ou 5…







Aux USA il y a eu des taux encore plus importants et on ne peut pas dire que les USA soient un pays dénue de liberté.



Je suis prêt à payer 95% d’impôts sur la dernière tranche car le jour où ça arrivera ça voudra dire que je gagne plus d’un million d’euros par an (et là on parle du revenu fiscal)



Je suis certain qu’un grand nombre de salariés de FT aimerait payer des impôts avec cette tranche !









chambolle a écrit :



S. Richard est l’archetype du haut fonctionnaire qui est allé pentoufler dans une société dont l’état est l’actionnaire principal

Il dirige France Telecom depuis 2009. Depuis l’action a perdu 50% de sa valeur



L’état francais possède 13,5% du capital actuel de 27,5 M

Sous sa présidence, l’état a donc perdu environ 3,5 Milliards d’euros <img data-src=" />



Il n’y a pas de quoi etre fier…



Désolé mais c’est la réalité des chiffres, le reste c’est de la littérature <img data-src=" />







Allez, va dire ça à Bouygues et Vivendi…. C’est donc la faute de tous les patrons si toutes les boites cotées en bourse ont perdu 50% de leur valeur en deux ans. Il faut donc tous les virer…

La perte de valeur de l’action on s’en fout, c’est la santé, l’image et l’attractivité de la boite, la santé des employés, le potentiel de futurs revenus et le service public qui comptent…

La valeur de l’action dans le domaine des télécoms ne reflète pas la réalité.

L’état n’a rien perdu tant qu’il ne vend rien. Si l’état voulait faire des bénéfices boursiers, il aurait vendu toutes ses actions FT et acheté des actions Free. Ca n’est pas son métier et ne doit pas le devenir, et il n’a donc rien perdu.

Tu ne perds de l’argent que quand tu comptes vendre, l’état va probablement garder ses actions pendant encore quelques dizaines d’années (si les actuels dirigeants ne sont pas trop débiles), et ça ne devrait donc poser aucun problème.









nainbécile a écrit :



75% c’est vraiment de la confiscation, à entendre certains quand on gagne beaucoup d’argent c’est forcément qu’on ne le mérite pas. La plupart des gens trouvent déjà que payer un ou deux mois de salaire dans les impôts c’est trop mais en même temps ils trouvent normal que d’autres en consacrent 4 ou 5…





Je sais même pas pourquoi je réponds, mais bon … c’est 75% sur la part AU DESSUS du million d’€.



C’est effectivement dommage pour ceux qui le méritent (mais sont ils vraiment à plaindre pour autant ? on est pas malheureux avec 1M€ brut par an +25% de ce qu’il y a au dessus du M€).



Mais en France, beaucoup de grosses fortunes vivent de la rente, souvent héritée, qui ne font pas tourner l’économie française …

A la rigueur, si ça peut les pousser à investir pour créer des boites qui créeront des emplois et se gaver en dividendes ensuite, ce sera pas forcément un mal.









DarKCallistO a écrit :



75% d’imposition c’est surtout un déséquilibre manifeste vis-a-vis de l’impôt qui se verra forcement dans les mains du conseil constitutionnel, ce qui est flagrant c’est que cela ne fait que suivre une idéologie servant a confronté riches et pauvres plutôt que conforté l’idée qu’il y a et aura toujours des riches et des pauvres, quelque soi l’époque, le lieu et le contexte, mais en aucun cas d’apporter des solutions concrètes à une crise économique sans précédent.



La logique binaire gauche-droite servant a opposé salarié et patronat, riche et pauvre, hommes et femmes, jeunes et vieux m’exaspérera toujours, on ne fait que tourner en rond sans avoir besoin de se justifier et apporter des solutions qui peuvent s’appuyer et s’inscrire sur le long terme,de la fainéantise intellectuelle pure et simple en somme



La seul justification a tout ceci,c’est seulement d’affirmer que le champ d’en face est le mauvais… Pitoyable jeu de récré dans lequel le citoyen n’a sa place que pour mettre un bulletin dans l’urne.







J’ai entendu à la radio hier que cette mesure risquait d’être bloquée par le conseil constitutionnel au vu de l’aspect confiscatoire de l’impôt quand on atteint un tel pourcentage.









Roccomon a écrit :



…je vois plus de burka que de millionnaires dans la rue…





Et comment tu reconnais un millionnaire dans la rue ?









Roccomon a écrit :



…je vois plus de burka que de millionnaires dans la rue…





Pas encore vu de fille en Burqa en France mais des millionnaires j’en ai connu un ou deux.<img data-src=" />



Ceci explique peut être celà.<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />









nainbécile a écrit :



D’une tu oublies l’inflation du SMIC, même en ne considérant que 1% d’augmentation par an tu arrives à 1800€ mensuels net au bout de 42 ans, et plus de 2800 si tu prends 2%.



De deux, tu oublies la légère différence de vie professionnelle, de compétences, de responsabilités… y a une différence entre vouloir la vie d’un grand patron et vouloir juste son compte en banque…







D’une tu oublies que les bonus et salaires sont aussi concernés par l’augmentation de l’inflation, et jusqu’à preuve du contraire si 3000 c’est 3 fois 1000, 3003 c’est trois fois 1001.



De deux, j’aimerai VRAIMENT voir quelqu’un qui prétend valoir 65 personnes à l’oeuvre, ça doit être impressionnant <img data-src=" />



Pour info, le delta moyen de salaire entre un grand patron et un employé de base au début du XIXem c’était 10 à 15. Ici, Mr Richard, qui est patron de mes fesses, juste un gestionnaire pistonné, mauvais qui plus est au vu des résultats, mandaté par un CA, touche 60 fois le salaire d’un employé de base de la même entreprise… Mais à part ça tout va bien Mme la marquise…. Ils n’ont plus de pain ? Qu’ils mangent de la brioche !



Edit : dans mon 1 j’ai oublié de précisé que l’argent économisé et placé par la grande fortune lui rapporte de l’argent chaque mois. Les dettes de l’employé de base lui en coute… et nettement plus que l’inflation.



Un patron qui gagne autant pourquoi pas… c’est vrai qu’il a la responsabilité de ses salariés…



Sauf qu’aujourd’hui ils se sentent tellement responsable qu’ils virent leurs salariés ! Mes cela ne les empêche pas de continuer à être mieux payé <img data-src=" />


Le 11/09/2012 à 08h49







DarKCallistO a écrit :



75% d’imposition c’est surtout un déséquilibre manifeste vis-a-vis de l’impôt qui se verra forcement dans les mains du conseil constitutionnel, blablabla







Le taux marginal d’imposition était à environ 90% entre 1950 et 1965 aux Etats-Unis.

Pendant la période 1945-1975, il y a eu à la fois des impôts élevés (très élevés même) et une forte croissance.

Alors l’imposition DE TRANCHE à 75%, c’est peanuts. Assez pour choquer le cortège de pleureuses qui vont se consoler en allant chez Cartier, certes…



Le dogmatisme néo-libéral ne va pas te sauver de ton incapacité à (tenter de) comprendre les micro et macro-économies sur une grande échelle de temps. Kondratiev, tout ça…



Je comprends cependant que certains esprits chagrins ne veuillent pas payer d’impôts, ou le moins possible. Ils ne font qu’occulter le fait que la majeure partie de ce qui les entoure est payée avec. <img data-src=" />