Bientôt une verbalisation « à la volée » par caméra pour les véhicules trop polluants ?

Bientôt une verbalisation « à la volée » par caméra pour les véhicules trop polluants ?

L'écran de sûreté

Avatar de l'auteur

Xavier Berne

Publié dansDroit

21/09/2016
264
Bientôt une verbalisation « à la volée » par caméra pour les véhicules trop polluants ?

Le sénateur de Paris, Roger Madec, demande à ce que les forces de l’ordre puissent vidéoverbaliser les personnes ne respectant pas les restrictions de circulation imposées par certaines villes aux véhicules les plus polluants. L’intérêt ? Plus besoin d’interpellation, tout se ferait à distance, grâce aux caméras de surveillance.

La vidéoverbalisation, si elle reste encore assez peu connue du grand public, repose sur un principe simple : à partir des images retransmises par des caméras installées sur la voie publique, l’agent derrière ses écrans peut constater l’infraction et dresser un PV électronique, qui est reçu quelques jours plus tard par le propriétaire du véhicule. Exactement de la même manière que pour les radars automatiques.

Aujourd’hui, cette technique sert essentiellement à sanctionner les manquements aux règles relatives au stationnement, au respect des feux rouges ou à la circulation dans des voies réservées, conformément à l’article L121-3 du Code de la route. Seules quelques grandes villes ont d'ailleurs opté pour ce genre de dispositif, à commencer par Paris. Et pour cause, cela nécessite un matériel et des moyens humains conséquents (voir à ce sujet notre reportage dans la ville de Saint-Étienne).

Un outil « nécessaire » selon le sénateur de Paris

La liste des infractions « vidéoverbalisables » s’apprête toutefois à être étendue par les pouvoirs publics. Dans le cadre de l’examen du projet de loi pour la justice du 21ème siècle, le gouvernement a fait adopter un amendement destiné à introduire de nouvelles infractions routières sanctionnables « à la volée », par caméra. Il est prévu que cette liste soit fixée ultérieurement, par décret, mais l’exécutif a clairement indiqué qu’il souhaitait que la vidéoverbalisation « puisse notamment s’appliquer en cas de contravention de défaut de port du casque ou de ceinture de sécurité ».

Roger Madec, sénateur PS, voudrait toutefois que la vidéoverbalisation soit également possible dans un cas de figure bien précis : pour les infractions aux « arrêtés limitant l’accès des véhicules les plus polluants à certaines zones ou à l’ensemble du territoire d’une commune ». Il ne faut pas oublier que la ville de Paris est désormais interdite (pendant les jours ouvrés, de 8h à 20h) aux voitures et deux-roues considérés comme les plus polluants...

Le parlementaire explique que cette réforme « ne pourrait être efficacement mis[e] en œuvre sans création d’un dispositif de contrôle des plaques d’immatriculation par vidéoverbalisation ». On imagine néanmoins qu'à la différence des autres infractions vidéoverbalisables, les agents de police devront systématiquement vérifier, à partir de la plaque d'immatriculation du véhicule suspecté, de sa date de mise en circulation.

L'amendement du sénateur de Paris devrait être examiné très prochainement en commission, les débats en séance publique étant censés reprendre le 27 septembre.

264
Avatar de l'auteur

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

Toxique de répétition

17:15IA et algorithmesSciences et espace 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Ou comment briller en société (de service)

16:53Sécurité 9
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Dangereuse, mais spécifique ?

15:57Sécurité 14

Sommaire de l'article

Introduction

Un outil « nécessaire » selon le sénateur de Paris

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

IA et algorithmesSciences et espace 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Sécurité 9
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Sécurité 14
Le SoC Graviton4 d’Amazon AWS posé sur une table

Amazon re:invent : SoC Graviton4 (Arm), instance R8g et Trainium2 pour l’IA

Hardware 2
Logo Comcybergend

Guéguerre des polices dans le cyber (OFAC et ComCyberMi)

Sécurité 10

#LeBrief : faille 0-day dans Chrome, smartphones à Hong Kong, 25 ans de la Dreamcast

0
Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

OVHcloud Summit 2023 : SecNumCloud, IA et Local Zones

HardwareInternet 2
algorithmes de la CAF

Transparence, discriminations : les questions soulevées par l’algorithme de la CAF

IA et algorithmesSociété numérique 55

Plainte contre l’alternative paiement ou publicité comportementale de Meta

DroitIA et algorithmes 31
Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Économie de la donnée et services de cloud : l’Arcep renforce ses troupes

DroitInternet 0
De vieux ciseaux posés sur une surface en bois

Plus de 60 % des demandes de suppression reçues par Google émanent de Russie

Société numérique 4
Une vieille boussole posée sur un plan en bois

La Commission européenne et Google proposent deux bases de données de fact-checks

DroitInternet 3

#LeBrief : des fichiers Google Drive disparaissent, FreeBSD 14, caméras camouflées, OnePlus 12

0

Le poing Dev – round 6

Next 146

Produits dangereux sur le web : nouvelles obligations en vue pour les marketplaces

Droit 9
consommation de l'ia

Usages et frugalité : quelle place pour les IA dans la société de demain ?

IA et algorithmes 12

La NASA établit une liaison laser à 16 millions de km, les essais continuent

Sciences et espace 17
Concept de CPU

Semi-conducteurs : un important accord entre l’Europe et l’Inde

Hardware 7

#LeBrief : PS5 Slim en France, Valeo porte plainte contre NVIDIA, pertes publicitaires X/Twitter

0
Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

651e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Internet 30
Bannière de Flock avec des bomes sur un fond rouge

#Flock, le grand remplacement par les intelligences artificielles

Flock 34
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #9 : LeBrief 2.0, ligne édito, dossiers de fond

Next 65
Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Encapsulation de clés et chiffrement d’enveloppes

Sécurité 31
Empreinte digital sur une capteur

Empreintes digitales : les capteurs Windows Hello loin d’être exemplaires

Sécurité 20

#LeBrief : succès du test d’Ariane 6, réparer plutôt que remplacer, Broadcom finalise le rachat de VMware

0

Hébergeurs, éditeurs, espaces de conversation ? La difficile régulation des réseaux sociaux

Réseaux sociauxSociété numérique 23
Puces en silicium

Silicium : un matériau indispensable et omniprésent, mais critique

HardwareSciences et espace 25
Panneau solaire bi-face Sunology Play

Panneaux solaires en autoconsommation : on décortique le kit Play de Sunology

Hardware 29
The eyes and ears of the army, Fort Dix, N.J.

Un think tank propose d’autoriser les opérations de « hack back »

Sécurité 13

#LeBrief : Ariane 6 sur le banc de test, arrestation algorithmique, entraînement d’IA par des mineurs

0
Logo de Google sur un ordinateur portable

Chrome : Google corrige plusieurs failles sévères, dont une déjà exploitée

Logiciel 2

vieux téléphones portables

Des cadres supérieurs invités à n’utiliser que des téléphones jetables à Hong Kong

Sécurité 21

La Dreamcast de Sega fête ses 25 ans

Hardware 26

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Démantèlement d’un groupe ukrainien de rançongiciels

Sécurité 5

Commentaires (264)


maxscript
Il y a 7 ans

vivement ce genre de truc pour les gens dans le métro/RER


SebGF Abonné
Il y a 7 ans

Paris devrait mettre un péage urbain comme à Londres, ça ira plus vite.


gragra Abonné
Il y a 7 ans

Donc on relève toutes les plaques des véhicules qu’on confronte au fichier des cartes grises, pour verbaliser si besoin. Ca sent bon le flicage généralisé. Je ne suis pas sur que cela soit CNIL-proof en l’état.


picatrix
Il y a 7 ans






maxscript a écrit :

vivement ce genre de truc pour les gens dans le métro/RER


tu veux dire les gens “polluants” qui ont mangé du cassoulet et qui seront détectés par caméra ?



sebtx Abonné
Il y a 7 ans

Pour apporter des précisions, ces contrôles vont être facilités par les fameuses vignettes crit’air déjà en vente pour la (modique) somme de 4€50.

En gros un véhicule qui ne possède pas cette vignette (ou qui n’a pas la bonne couleur) aura plus de chances d’être contrôlé.


tiret
Il y a 7 ans

comme d’hab tous les moyens sont bons pour flicquer la populace, pendant ce temps par contre les fraudeurs fiscaux de haut vol peuvent continuer leurs magouilles…


maxscript
Il y a 7 ans






picatrix a écrit :

tu veux dire les gens “polluants” qui ont mangé du cassoulet et qui seront détectés par caméra ?


détection OBP
y en a qui n’ont même pas  besoin de cassoulet.., visiblement l’eau est coupée chez eux un jour sur deux.



fred42 Abonné
Il y a 7 ans

J’ai cru un moment qu’il voulait que l’on détecte par caméra les émission polluantes comme les nuages noirs sortant de certains pots d’échappement !

Mais vérifier chaque plaque pour voir si la date de mise en circulation est bonne ou pas pour prendre quelques contrevenants, ça va, c’est tout-à-fait proportionné et ne viole pas la vie privée de chacun !

Ou pas. <img data-src=" />

Marre de ces écolos-fachos de la Mairie de Paris !


anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.


k43l
Il y a 7 ans

Et qui paye lol ?

Déjà avec le navigo à prix unique, ça se tirait (et ça continu vu la belle augmentation) les cheveux pour le financement. Avec le transport gratuit j’en parle même pas… Et même comme ça y’aurait d’irréductible gaulois en voiture<img data-src=" />


Lafisk
Il y a 7 ans






tiret a écrit :

comme d’hab tous les moyens sont bons pour flicquer la populace, pendant ce temps par contre les fraudeurs fiscaux de haut vol peuvent continuer leurs magouilles…



Et pendant ce temps, l’insécurité grimpe en flèche dans les grandes villes de France … les problèmes se multiplient sur de nombreux dossiers mais aucune solution n’est avancée. Penses-tu, les politiques, habitant dans leurs villes de nantis, bien entourés de policier au quotidien etc… ne sont pas inquiets eux … On verras quand tous les touristes auront fuit la France … quand depuis plusieurs années certains pays sont obligés d’émettre des avis de prudence à leurs citoyens quand au risque de visiter paris … juste dingue.

Les fraudeurs fiscaux, à côtés en s’en fou … je pense que les français aimeraient avant tout que l’on s’occupe déjà de pouvoir sortir en sécurité, que la situation économique s’améliore.

Un peu facile de toujours vouloir taper sur les plus riches.



anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968
Il y a 7 ans

Pour ce genre de caisse aussi ?
https://www.youtube.com/watch?v=c1XyhReNcHY


anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968
Il y a 7 ans

tout à fait.


anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968
Il y a 7 ans

As tu compris que la cnil ne sert à rien ?


anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans






k43l a écrit :

Et qui paye lol ?

Déjà avec le navigo à prix unique, ça se tirait les cheveux pour le financement. Avec le transport gratuit j’en parle même pas… Et même comme ça y’aurait d’irréductible gaulois en voiture<img data-src=" />


Tout le monde paie déjà.

Sauf qu’on paie des gens et des dispositifs de répression au lieu de se servir de l’argent pour amener la gratuité, gratuité qui sonnerai la fin de la fraude.



tiret
Il y a 7 ans

L’insécurité ambiante est en grande partie une conséquence de la politique sociale de nos divers gouvernements, même s’il y a d’autres causes à côté… Mais va expliquer à quelqu’un qui n’a rien à perdre (car c’est souvent ça dans les banlieues hélas, merci nos politiques) qu’il ne doit pas se radicaliser parce que c’est mal… quant il voit là où la société l’a mené bon eh bien… voilà quoi.


Lafisk
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.



Tu parles du réseau déjà saturé de RER, métro, tram ??? C’est sûr que si c’était gratuit, il serait un peu plus difficile de se plaindre des retards quotidien, de la vétusté des trains etc… mais bon, pas sûr que cela soit une bonne alternatives. En tout cas, si l’on souhaite que cela en soit une, il faut développer encore un peu plus le réseau qui, certes, est un réseau déjà bien développé si on contraste avec ce qu’il y a dans d’autre villes, mais quand même, il est loin d’être suffisant sur certaines lignes pour engorger une augmentation significative du traffic … Ce serait les lignes les plus fréquentées qui seraient le plus impactées par cela … du coup ça dégraderait encore plus les conditions de circulations.





AxS
Il y a 7 ans

Pas besoin d’aller jusque là, il n’y a pas déjà une petite pastille de couleur à mettre sur le pare brise pour ça ?
Si la caméra ne voit pas la pastille -&gt; verbalisation.


Jarodd Abonné
Il y a 7 ans

Depuis sa mise en place, je me demande si interdire la ville à certains véhicules uniquement sur sa date de mise en circulation n’est pas anti-constitutionnel… Cela rompt l’égalité entre les citoyens. Cela m’étonne que personne n’ait tenté le coup de faire invalider cette mesure. Ou alors c’était juste un coup de comm’ et personne n’a été pris ? Et cette mesure est proposée justement pour faire grimper le nombre d’amendes ?


flagos_
Il y a 7 ans






k43l a écrit :

Et qui paye lol ?

Déjà avec le navigo à prix unique, ça se tirait (et ça continu vu la belle augmentation) les cheveux pour le financement. Avec le transport gratuit j’en parle même pas… Et même comme ça y’aurait d’irréductible gaulois en voiture<img data-src=" />


Ca pourrait etre payé par un péage urbain. Les routes sont actuellement gratuites et payés par tous alors que les transports en commun ne le sont pas.

C’est totalement anormal que ce qui est polluant soit pris en charge a 100% par l’Etat et ce qui ne l’est pas est payé par les usagers, qui doivent s’acquitter d’une somme en plus. La logique mériterait d’être inversée.&nbsp;



Jarodd Abonné
Il y a 7 ans






Lafisk a écrit :

On verras quand tous les touristes auront fuit la France …


Ils n’ont qu’à aller faire un tour en Syrie, si la France est un pays dangereux pour eux <img data-src=" />



Etre_Libre Abonné
Il y a 7 ans

Merci de l’info pour ces vignettes, je ne connaissais pas <img data-src=" />


Lafisk
Il y a 7 ans






tiret a écrit :

L’insécurité ambiante est en grande partie une conséquence de la politique sociale de nos divers gouvernements, même s’il y a d’autres causes à côté… Mais va expliquer à quelqu’un qui n’a rien à perdre (car c’est souvent ça dans les banlieues hélas, merci nos politiques) qu’il ne doit pas se radicaliser parce que c’est mal… quant il voit là où la société l’a mené bon eh bien… voilà quoi.



Faut arrêter avec la radicalisation, c’est un sujet écran de fumée … la violence au quotidien n’a rien à voir avec la radicalisation …

Le terrorisme on s’en branle, tu as bien plus de risque de crever car un connard veut te piquer ton smartphone que parce qu’un sans cerveau aux idées suicidaire veut se faire péter dans le métro …

Vas sur les sites touristiques, le nombre de vendeur à la sauvette qui agressent à moitié tout ceux qui passent, dans les transport les racailles omniprésentent, les **** qui dévalisent les gens et j’en passe … Tu ne peux même pas sortir la nuit tombé sans avoir peur de te faire agresser (pour certaines personne, perso c’est pas mon cas, mais c’est un sentiment bien grandissant)



Yach
Il y a 7 ans

Vu le coût d’achat, d’entretien et d’exploitation (assurance, carburant) d’une bagnole, le choix n’est pas économique… parce que 73 balles par mois, dont la moitié remboursée par l’employeur si on en a un… donc la gratuité ne servirait qu’à réduire les investissements.

Ceux qui prennent leur bagnole le font en général parce que les transports ne sont pas pratiques/rapides pour leur déplacement travail/domicile, qu’ils font beaucoup de déplacements par jour, ou par commodité parce qu’ils n’aiment pas la foule, ça n’est pas un choix économique.


anonyme_92fcfbdd6cc3f0397af3a985adab6b1b
Il y a 7 ans






picatrix a écrit :

tu veux dire les gens “polluants” qui ont mangé du cassoulet et qui seront détectés par caméra ?


Les gens qui jettent leur mégots et canettes sur le trottoir et collent leur chewing-gum partout, je pense que ça sera un bon début.



flagos_
Il y a 7 ans






Jarodd a écrit :

Depuis sa mise en place, je me demande si interdire la ville à certains véhicules uniquement sur sa date de mise en circulation n’est pas anti-constitutionnel… Cela rompt l’égalité entre les citoyens. Cela m’étonne que personne n’ait tenté le coup de faire invalider cette mesure. Ou alors c’était juste un coup de comm’ et personne n’a été pris ? Et cette mesure est proposée justement pour faire grimper le nombre d’amendes ?


Il y a quelque chose dans la loi qui empechent ces citoyens
-&nbsp;de s’équiper d’un vehicule qui ne donne pas le cancer a 30% de la population ?




  • de prendre les transports en commun ?

  • de marcher avec leur pieds ?

    La liberte de circuler n’est pas remise en cause, juste celle de polluer.



anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans






Lafisk a écrit :

Tu parles du réseau déjà saturé de RER, métro, tram ??? C’est sûr que si c’était gratuit, il serait un peu plus difficile de se plaindre des retards quotidien, de la vétusté des trains etc… mais bon, pas sûr que cela soit une bonne alternatives. En tout cas, si l’on souhaite que cela en soit une, il faut développer encore un peu plus le réseau qui, certes, est un réseau déjà bien développé si on contraste avec ce qu’il y a dans d’autre villes, mais quand même, il est loin d’être suffisant sur certaines lignes pour engorger une augmentation significative du traffic … Ce serait les lignes les plus fréquentées qui seraient le plus impactées par cela … du coup ça dégraderait encore plus les conditions de circulations.


Là, c’est surtout une question de territorialisation de l’espace public. Il est anormal qu’il y ait autant de gens qui se déplacent aux mêmes endroits pour aller bosser alors qu’il y a des quartiers dortoirs qui auraient besoin d’être plus dynamiques.

Oui, ma solution n’est pas simple, mais c’est une vision à long terme.



Lafisk
Il y a 7 ans






Jarodd a écrit :

Ils n’ont qu’à aller faire un tour en Syrie, si la France est un pays dangereux pour eux <img data-src=" />



Ben écoutes, la syrie elle même fait de la pubpour attirer les touristes



Vilainkrauko Abonné
Il y a 7 ans

Sans commentaire … jusqu’ont iront-il ?


Oui je sais, la réponse en 3 lettres ! <img data-src=" />


John Shaft Abonné
Il y a 7 ans

Autant aller plus vite, dégager les pauvres une bonne fois pour toutes et leur interdire l’accès à Paris intra-muros <img data-src=" />


tiret
Il y a 7 ans

C’est vrai que la radicalisation est un écran de fumée. Mais le fait qu’un travail ne suffise plus à avoir un logement décent dans les villes n’aide pas à réduire la violences, de même que la croissance des inégalités.


Clapitti
Il y a 7 ans

Ou via une loterie.

Gagner l’autorisation d’être une boniche dans les beaux quartiers, c’est moderne.


anonyme_92fcfbdd6cc3f0397af3a985adab6b1b
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Il y a quelque chose dans la loi qui empechent ces citoyens
- de s’équiper d’un vehicule qui ne donne pas le cancer a 30% de la population ?




  • de prendre les transports en commun ?

  • de marcher avec leur pieds ?

    La liberte de circuler n’est pas remise en cause, juste celle de polluer.


    N’habitant pas Paris, ni même la France ou une quelconque ville, mon expérience n’est pas grande. Mais je pourrais dire que ceux qui vivent en banlieue de Paris et travaillent dans le centre ne peuvent pas faire leur trajet pendulaire à pied. Et de ce que j’ai compris, le réseau public devient sous-dimensionné.

    J’ai aussi une question: pourquoi insister sur le principe du Tout-Paris? En répartissant les centres économiques sur toutes les villes de France, ça fera moins de monde à Paris, et donc les transports publiques seront enfin à nouveau à même de servir correctement.



JoePike
Il y a 7 ans

Les pauvres qui peuvent se permettre de rouler en voiture dans Paris ne sont pas assez pauvres!
Je prend les transport en commun ou je marche
C’est peut-être aussi pour ça que je ne suis pas tellement pauvre <img data-src=" />


anonyme_92fcfbdd6cc3f0397af3a985adab6b1b
Il y a 7 ans

J’ai encore une meilleure idée. Mettons Paris sur une gigantesque tour en orbite géostationnaire. Et bien sûr, seuls les élites pourront y vivre.


IhazHedont
Il y a 7 ans
SebGF Abonné
Il y a 7 ans

Je pense à eux justement, comme ça c’est les riches qui crèveront d’un cancer avec toutes les saloperies qui traînent dans l’air de cette ville de sauvages. <img data-src=" />
(mais les pauvres iront polluer les autres villes avec leurs vieux diesel de 30 ans non entretenus)

(remarque, vu comment le métro/RER pue là bas … il doit être super malsain aussi)

D’une certaine façon je n’y serais pas opposé non plus sur Lille, si les transports en commun étaient vraiment développés ici. Faire 3h/jour en métro+bus (contre 10min théorique, 20 moyen, et potentiellement 1h en cas de CQR en voiture), ça s’appelle une régression. Ni plus, ni moins.


inextenza Abonné
Il y a 7 ans

L’énorme problème, c’est comment cette lutte anti pollution est menée.

Parce que, actuellement, la mairie de Paris préfère que je vienne encombrer les artères de leur ville (et les poumons des riverains)&nbsp; avec mon bon gros 2 litres diesel, et pas avec ma moto.
Sous prétexte que ma voiture est de 2005 , et ma moto, de 1998.

Es-tu sûr que, d’un point de vue pollution, traverser Paris en moto un peu ancienne soit le plus néfaste?

Ah, et pour les vignettes Crit’air: si je m’achète une Ford Mustang GT, c’est à dire équipée du gros V8 de plus de 5 litres de cylindrée et un malus ecotaxe au maximum, j’aurais, tiens-toi bien: la même vignette qu’une voiture hybride. Crit’air 1 pour une bagnole qui doit bien taper les 40l/100 dans les bouchons. <img data-src=" />


&nbsp;
Tout ça pour dire qu’on ne dit pas qu’il ne faut pas lutter contre la pollution, mais qu’il faut le faire en excitant un neurone ou deux.
En d’autres termes par rapport à la proposition décrite dans cette news: ce cher sénateur cherche à automatiser l’application d’un décret incroyablement inégalitaire, incompréhensible,&nbsp; et injuste.


IhazHedont
Il y a 7 ans

Pour une fois je ne suis pas de ton avis.

A tout hasard, tu as déjà fait un tour au Japon ? Tokyo pour ne citer qu’elle.
Y’a pas de contrôleur, y’a pas de portique, y’en a pas besoin, car tout le monde a comprit que pour entretenir les lignes, payer les conducteurs, les rames etc, chaque utilisateur doit mettre la main à la poche.

Suffit d’aller à Londres pour voir que le métro Parisien n’est pas cher, qu’il permet d’aller pratiquement partout en Ile-de-France (surtout depuis le pass à prix unique), avec les jonctions bus/RER, il y a des tarifs sociaux, 50% d’aide par ton entreprise, sinon c’est déductible d’impôt.

Désolé mais rendre les transports gratuits, c’est dire amen à l’incivilité de beaucoup.


Jarodd Abonné
Il y a 7 ans

On n’interdit pas les véhicules en fonction de leur niveau de pollution, mais de leur date de mise en circulation.
Tu peux être interdit avec une voiture de 1997 qui pollue moins qu’avec une voiture (elle autorisée) de 1999.
Donc c’est bien la liberté de circuler qui est remise en cause.


Hugues1337
Il y a 7 ans






tiret a écrit :

comme d’hab tous les moyens sont bons pour flicquer la populace, pendant ce temps par contre les fraudeurs fiscaux de haut vol peuvent continuer leurs magouilles…


Aucun rapport entre les deux. Ou alors tu insinues que frauder ça pollue ?&nbsp;



Yutani
Il y a 7 ans






Lafisk a écrit :

Et pendant ce temps, l’insécurité grimpe en flèche dans les grandes villes de France … les problèmes se multiplient sur de nombreux dossiers mais aucune solution n’est avancée. Penses-tu, les politiques, habitant dans leurs villes de nantis, bien entourés de policier au quotidien etc… ne sont pas inquiets eux … On verras quand tous les touristes auront fuit la France … quand depuis plusieurs années certains pays sont obligés d’émettre des avis de prudence à leurs citoyens quand au risque de visiter paris … juste dingue.

Les fraudeurs fiscaux, à côtés en s’en fou … je pense que les français aimeraient avant tout que l’on s’occupe déjà de pouvoir sortir en sécurité, que la situation économique s’améliore.

Un peu facile de toujours vouloir taper sur les plus riches.


https://www.youtube.com/watch?v=cfSSohjKVjw<img data-src=" />



IhazHedont
Il y a 7 ans

Comment ? Lutter contre la concentration ? Jamais monsieur.

Plus sérieusement, c’est le dilemme actuel:
-&nbsp;soit tu assumes de payer des loyers débiles pour de petites surfaces + pollution, mais t’es à 30 minutes de ton taffe.




  • soit tu décides d’aller en banlieue ou plus loin (intercité, TGV), mais dans ce cas, tu vas payer très cher (abonnement SNCF), tu deviens un véritable esclave des horaires (grosse génération de stress, suffit d’un souci pour voir ton temps de trajet rallonger de 1h30), et tu seras à 1h minimum de ton boulot.


inextenza Abonné
Il y a 7 ans

C’est moche de se vanter de regarder TF1 les dimanche soirs :P


micdubs
Il y a 7 ans

Pour la pollution sonore de ceux qui viennent jouer de la “musique” ? <img data-src=" />


inextenza Abonné
Il y a 7 ans

Au Japon, tu n’as pas dû voir que, si il n’y a pas de portiques, il y a par contre systématiquement des agents de contrôle.
(et j’en au vu, des portiques, sur le réseau JR)

Pour Londres, la Oyster Card n’est pas si cher, par rapport aux offres franciliennes!


tiret
Il y a 7 ans

ça dépend du type de fraude. Quand c’est pour trafiquer des calculateurs d’injection dans les bagnoles oui ça pollue.


FunnyD
Il y a 7 ans






gokudomatic a écrit :

J’ai aussi une question: pourquoi insister sur le principe du Tout-Paris? En répartissant les centres économiques sur toutes les villes de France, ça fera moins de monde à Paris, et donc les transports publiques seront enfin à nouveau à même de servir correctement.


<img data-src=" /> Mais fol que tu est Paris EST la France, la province ne sert qu’à nourrir Paris, il n’y a dans ces contrées lointaines que vaches, cochons, et champs de blés voyons, laissons la campagne à la province et le monde à Paris. <img data-src=" />



yl
Il y a 7 ans

Pas évident: Bien des employeurs remboursent déjà le pass navigo à 100% (c’est d’ailleurs déductible) sans que cela n’ait un réel impact sur les modes de transport.

En réalité, le problème de base, c’est qu’à partir de 2 changements c’est les jours ou tout se passe bien sur le réseau RER qui sont une exception: Tout le réseau tombe en ruine et en conséquence, à part les “sans dents” de Hollande qui n’ont pas le choix, beaucoup de monde essaie d’éviter leur usage à vrai dire peu tentant.

Niveau pollution, note également qu’entre un domicile/lieu de travail et une gare il y a généralement un bus diesel… qui trimballe 20T de sièges vides en dehors des strictes heures de pointe, malgré la baisse des fréquences (impossible à réduire à zéro non plus hors heures de pointe: On peut avoir à rentrer en dehors et si on ne le peut pas, les TC sont disqualifiés). Pour un RER, même problème avec quelques centaines de T de sièges pour l’essentiel vides et propulsés par l’atome. A comparer à un véhicule individuel qui ne pollue que quand on s’en sert.

D’ailleurs, si les TC étaient si optimaux économiquement ils n’auraient pas besoin d’être largement subventionnés afin de maintenir un prix d’abonnement acceptable…


maxscript
Il y a 7 ans






micdubs a écrit :

Pour la pollution sonore de ceux qui viennent jouer de la “musique” ? <img data-src=" />


bah pareil :)&nbsp;
et idem pour les gens moches ..&nbsp;

<img data-src=" />



SebGF Abonné
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Oui, ma solution n’est pas simple, [u]mais c’est une vision à long terme.[/ul]



C’est interdit en France ça monsieur.



Yakamya Abonné
Il y a 7 ans

La TIPP c’est pris en charge à 100% par l’Etat ?


fred42 Abonné
Il y a 7 ans

  • soit tu choisis un boulot à un endroit où tu pourras te loger pas trop loin et pas trop cher.


Ami-Kuns Abonné
Il y a 7 ans

Pour que cela bouge, il faudrait déplacer le gouvernement, le sénat et l’assemblé générale dans 3 villes distincte, ainsi que les différent ministères réparties sur le territoire entier, les entreprises suivrait à ce moment.<img data-src=" />


ArchangeBlandin Abonné
Il y a 7 ans

L’état fournit des routes, mais chacun doit amener son véhicule et payer tout ce qui va avec.
Dans le cas des transport en commun, les infrastructures sont quand même payées par l’état, mais tu n’amènes pas ton train avec toi, il t’es loué avec un conducteur et c’est pour ça que tu paies ton abonnement.

On peut bien discuter de ce que l’état devrait privilégier, là où il devrait subventionner plus.
Si l’état ne payait pas déjà massivement pour toutes nos infrastructures de transports en commun (courte et longue distance) sur rails, il n’y aurait pas grand chose sur rails et ça ne coûterait pas le même prix quand on prend son billet/abonnement.

Fermer les routes ou faire des péages partout tant que l’on a pas fini les nouvelles lignes de métro/tram/autre chose (tout est bon à prendre) du grand paris, c’est causer encore plus d’embouteillages, faire plus de pollution et faire perdre beaucoup de temps aux gens qui n’ont pas d’autre choix que de prendre leur voiture.
Il faut aménager d’abord pour remplacer la voiture, on ne peut pas simplement imaginer réduire le trafic pour pousser les gens vers des RER surchargés et vétustes ou vers des liaisons banlieue à banlieue qui ne sont même pas encore construites.

Par contre, on peut encore un peu choisir les voitures qui doivent aller sur la route et polluent moins, on peut arrêter d’avantager le diesel avec effet immédiat (qui a moins de taxes sur le carburant, une échelle de chevaux fiscaux et le bonus écologique prenant en compte seulement le CO2 sans prendre en compte les autres rejets et la pollution liée à la production des carburants – surtout au niveau des différences de raffinage essence/diesel) et on peut interdire aux poubelles de rouler, mais à vrai dire, on devrait mesurer réellement les émissions d’un véhicule (ça pourrait amener à une vague de rénovation sur les véhicules où c’est faisable plutôt que de tout mettre à la casse) lors du contrôle technique et leur assigner une classe d’émissions plutôt que d’interdire aveuglément les voitures de plus d’un certain age.


tmtisfree
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.


La noble cause, on la voit toujours. Ce qu’on ne voit pas, c’est la hausse des impôts et taxes directs et indirects sur les plus pauvres (les riches s’en « tamponnent » et ont les moyens d’y échapper) pour financer ce service « gratuit ».

Et la belle et noble « mesure sociale » à court terme se transforme en mesure régressive socialiste définitive. Il faudrait lire F. Bastiat pour faire un peu évoluer son schéma de pensée digne de proposition des commissaires du peuple.



sephirostoy Abonné
Il y a 7 ans

Need une verbalisation à la volée pour clignotant manquant aussi !


Commentaire_supprime
Il y a 7 ans






SebGF a écrit :

Paris devrait mettre un péage urbain comme à Londres, ça ira plus vite.



+1. Et Grenoble aussi, ainsi que toute ville française de plus de 100k habitants.



ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.



+1. Avec financement par la solution vue ci-dessus.



ActionFighter a écrit :

Tout le monde paie déjà.

Sauf qu’on paie des gens et des dispositifs de répression au lieu de se servir de l’argent pour amener la gratuité, gratuité qui sonnerai la fin de la fraude.



Quand j’ai fait mon mémoire de maîtrise sur les transports en commun de l’agglomération orléanaise en 1993, la billetterie, ce qui est vraiment payé directement par les usagers, ne représentait que 30 % des revenus de la SEMTAO, les transports en commun orléanais.

Donc, on peut avoir des TC gratuits pour les usagers, c’est une question politique.



gokudomatic a écrit :

N’habitant pas Paris, ni même la France ou une quelconque ville, mon expérience n’est pas grande. Mais je pourrais dire que ceux qui vivent en banlieue de Paris et travaillent dans le centre ne peuvent pas faire leur trajet pendulaire à pied. Et de ce que j’ai compris, le réseau public devient sous-dimensionné.

J’ai aussi une question: pourquoi insister sur le principe du Tout-Paris? En répartissant les centres économiques sur toutes les villes de France, ça fera moins de monde à Paris, et donc les transports publiques seront enfin à nouveau à même de servir correctement.



Exact. Il y a surtout un gros travail d’aménagement du territoire à faire pour une vie sans voitures.



Lafisk
Il y a 7 ans






tiret a écrit :

C’est vrai que la radicalisation est un écran de fumée. Mais le fait qu’un travail ne suffise plus à avoir un logement décent dans les villes n’aide pas à réduire la violences, de même que la croissance des inégalités.



Ca, m’en parle pas … je cherche un logement et même avec un salaire assez confortable, c’est la misère pour trouver un truc décent, mais cela n’a rien à voir ni avec la radicalisation ni la violence au quotidien.

Cela relève de l’éducation que tout à chacun reçoit dès son plus jeune âge. J’ai grandi en banlieue, dans des quartiers défavorisés, sans trop de moyen financier et je n’ai, certes, pas pu accéder à des formations hyper chère genre insead, HEC, ESSEC, polytech etc… mais je m’en sors aujourd’hui avec un salaire correct car j’ai reçu une éducation correcte malgré les difficultés à suivre les cours avec des racailles qui n’en ont rien à foutre de suivre le cour etc…

Les inégalités elles ont bon dos dans un pays où, crois moi, les plus défavorisés sont très souvent en mode assistés (je parle en connaissance de cause). Ceux, qui comme moi, dans mon quartier ont voulu s’en sortir, ont réussi à le faire, sans faire d’effort surhumain non plus, juste suivre les cours, aller vers des secteurs porteurs comme l’informatique



fred42 Abonné
Il y a 7 ans

Et pour curage de nez aussi !


zeebiXx
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.


Tu sais, déjà des transport en commun propre et sûr, ce serait un début … la gratuité c’est impossible



tica68
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.


Un truc intelligent comme ça, c’est juste incompréhensible pour les décisionnaires&nbsp;<img data-src=" />



SebGF Abonné
Il y a 7 ans






Commentaire_supprime a écrit :

+1. Et Grenoble aussi, ainsi que toute ville française de plus de 100k habitants.



Comme je disais, je ne suis pas contre non plus à Lille si ça peut permettre de favoriser le développement des transports.
Ma voiture, je n’en ai besoin que pour aller au taff et sortir le week end. Tous mes autres trajets dans Lille, je les fais en vélo. (parce que les transports en commun sont toujours en retard, j’ai un arrêt juste au pied de mon immeuble, censé être à un bus toutes les 10min, la moyenne est plutôt de 20… Et j’habite pas dans un quartier mort)

Le seul avantage que j’aurais professionnellement avec les transports en commun, c’est que mon employeur les rembourse à 100% pour nous encourager à les utiliser justement. Si pour aller chez mon employeur ça passe (environ 30 minutes, égal en vélo), pour aller chez mon client c’est 1h40 si tout va bien.
Le peu que j’ai fait du 100% transports en commun dans Lille, je me suis arraché les cheveux tellement c’est un bordel sans nom incohérent. Dès qu’on va au delà du métro, c’est une catastrophe.



Industriality
Il y a 7 ans

A quand la mort du Diesel en dehors du transport routier ? C’est surtout ça le vrai problème. Connard de pollueur avec vos mazoute de merde.


dieppeman
Il y a 7 ans

C’est ce qui se fait au UK pour ce genre de videoverbalisation et pour le peage de Londres, ca marche bien et c’est bien controle il me semble.


Commentaire_supprime
Il y a 7 ans






Industriality a écrit :

A quand la mort du Diesel en dehors du transport routier ? C’est surtout ça le vrai problème. Connard de pollueur avec vos mazoute de merde.



+1. Proposition approuvée par les migraineux et les personnes souffrant de problèmes respiratoires habitant une ville comme Grenoble.



Winderly Abonné
Il y a 7 ans






fred42 a écrit :

J’ai cru un moment qu’il voulait que l’on détecte par caméra les émission polluantes comme les nuages noirs sortant de certains pots d’échappement !




Moi aussi, c’est dommage que ce soit pas le cas parce que certains véhicules ne laissent pas place au doute.



n1kod
Il y a 7 ans

excuse les français ! on leur a expliqué pendant 20 ans que c’etait génial pourtant et on continue a vendre à la pompe du diesel sous taxé versus l’essence moins polluante en ville..


dieppeman
Il y a 7 ans

Juste avec ta ponctuation on voit quel type de personne tu es et combien il ne faut pas te lire…


Borny
Il y a 7 ans

Surtout que véhicule récent ne veut pas dire véhicule non polluant…
Mieux vaut un gros 4x4 neuf qui rejette plus de 250 g de Co2/km qu’une vielle 2cv qui pollue moins…
Idem, on ne te fera pas chier si tu es tout seul dans ton 4x4, alors que même si tu es à 4 dans ta 2cv…


tica68
Il y a 7 ans






Industriality a écrit :

A quand la mort du Diesel en dehors du transport routier ? C’est surtout ça le vrai problème. Connard de pollueur avec vos mazoute de merde.


Est-ce aussi simple ?http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/12/09/les-feux-de-cheminees-son…



thomgamer
Il y a 7 ans

Y a pas justement des dérogations du type “Si vous faites du covoiturage vous êtes pas concerné”, car en cas de pics de pollution, il y a toujours des exceptions selon la plaque d’immatriculation/profession/covoiturage.


Kakuro456
Il y a 7 ans

Ils ne manquent jamais d’idée pour prendre l’argent, mais rarement pour en reverser, surtout celui qu’ils touchent et leur caisses, ces députés et sénateurs


anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.


Mon trajet en voiture : 20 à 25 mn.
En vélo : 35 à 40 mn, 15 km en agglomération c’est pas très agréable.
En transport en commun : 1h15 + temps d’attente du métro et du bus + temps de marche. Et comment est-ce que je mange à midi ?
Il va falloir beaucoup plus que rendre les transports en communs gratuits pour m’inciter à les prendre.



Enyths
Il y a 7 ans

Encore faut-il que les transports en commun soient irréprochables et adaptés sur la zone allouée au péage “urbain”.
Mon exemple sur Toulouse : trajet ville de banlieue (Colomiers) à ville de banlieue voisine (Blagnac). Voiture : 8 minutes, Transport en commun : 1h13min. Et ce n’est pas le temps A/R, juste l’aller, c’est juste ahurissant le temps que je m’économise par an (450h). J’attends en revanche la mise en place d’une piste cyclable sur une route dangereuse pour envisager ce transport.

C’est bien beau de vouloir interdire ou pénaliser financièrement les gens de manière totalement arbitraire mais si on investi dans un moyen de transport onéreux (voiture) c’est qu’il peut y avoir ou il y a une raison derrière.


uzak
Il y a 7 ans

A quand la mort du transport routier hors desserte locale aussi ?

Ils sont sympas avec leurs gros bahuts, mais c’est nous qui payons la réfection des routes défoncées et qui nous tapons des bouchons monstrueux…


Kazer2.0 Abonné
Il y a 7 ans

En Allemagne, cette vignette existe déjà (je sais pas depuis quand d’ailleurs), tu l’achètes une fois pour la durée de vie du véhicule et ça va de 4 couleurs (noir, rouge, jaune, vert). En fonction du village/ville, tu peux (ou pas) circuler :https://www.tuev-nord.de/en/private/traffic/car-motorcycle-caravan/emissions-sti…

Je trouve pas ça trop con ce système de vignette à vie, ça limite la pollution sur certains villages/villes, les véhicules étant l’une des causes de polution mondiale (derrière les vaches <img data-src=" /> ).


thomgamer
Il y a 7 ans

J’habitais à 5-6km de mon lieu de travail (Villeneuve d’Ascq), en transport en commun 45-50minutes avec 1 changement, vélo 15-20minutes, à pied 30-35minutes, voiture entre 10 et 20minutes car parfois ça bouchonne.

Le calcul a vite été fait, vélo ou à pieds. Au final ça fait du bien. Pourtant niveau bus/tram/metro c’est bien desservi Lille, mais les lignes sont parfois obscurs … Puis suffit de commencer à 5-6h et ça se complique encore plus, idem si tu finis plus tard que 22h.


uzak
Il y a 7 ans

Ça c’est aussi un réseau de transports public mal foutu. Avec une idée de rentabilité qui se mord la queue :
service pourri –&gt; Pas beaucoup d’usager –&gt; moins de service –&gt; moins d’usagers…


maestro321
Il y a 7 ans






zeebiXx a écrit :

Tu sais, déjà des transport en commun propre et sûr, ce serait un début … la gratuité c’est impossible


C’est tout à fait possible, c’est juste une question de volonté politique.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gratuit%C3%A9_des_transports_en_commun#Liste_des_v…


Un exemple courant de transport en commun gratuit est le transport des élèves, où les enfants se rendant à l’école n’ont pas besoin de payer. À la rentrée 2012 en France, 28 conseils généraux finançaient à 100 % la gratuité des transports scolaires, tandis que sept autres prenaient à leur charge entre 95 et 99 % des coûts. Tous les autres participaient à hauteur de 50 à 94 %.



Geologic Abonné
Il y a 7 ans

Et pendant qu’on met en place un systeme de taxation automatique des pauvres qui ne peuvent pas acheter de véhicules neuf, la signature du CETA permettrai d’envoyer au diable la COP21… et principalement libéraliser la consomation de pétroles et gaz de schiste (+50% en emission de gaz à effets de serre)


ProFesseur Onizuka
Il y a 7 ans

A mort les pauvres ! <img data-src=" />


flagos_
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Encore faut-il que les transports en commun soient irréprochables et adaptés sur la zone allouée au péage “urbain”.
Mon exemple sur Toulouse : trajet ville de banlieue (Colomiers) à ville de banlieue voisine (Blagnac). Voiture : 8 minutes, Transport en commun : 1h13min. Et ce n’est pas le temps A/R, juste l’aller, c’est juste ahurissant le temps que je m’économise par an (450h). J’attends en revanche la mise en place d’une piste cyclable sur une route dangereuse pour envisager ce transport.

C’est bien beau de vouloir interdire ou pénaliser financièrement les gens de manière totalement arbitraire mais si on investi dans un moyen de transport onéreux (voiture) c’est qu’il peut y avoir ou il y a une raison derrière.


La raison, c’est que tout le monde fait comme toi: personne ne finance le service public en ne l’utilisant pas. Si tu instaures le péage urbain comme dans d’autres villes à un prix plus cher que les transports en commun, la majorité des gens vont switcher dessus, ce qui entrainera un service de meilleure qualité.

L’idée du péage urbain, c’est de casser le schéma: “vu que je paie pour ma voiture, aller en voiture au travail ne me coute pas plus cher”&nbsp;



mikfr
Il y a 7 ans






yl a écrit :

Pour un RER, même problème avec quelques centaines de T de sièges pour l’essentiel vides et propulsés par l’atome

Les RER sont très rarement vides, sauf en bout de ligne évidemment



Commentaire_supprime
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Encore faut-il que les transports en commun soient irréprochables et adaptés sur la zone allouée au péage “urbain”.
Mon exemple sur Toulouse : trajet ville de banlieue (Colomiers) à ville de banlieue voisine (Blagnac). Voiture : 8 minutes, Transport en commun : 1h13min. Et ce n’est pas le temps A/R, juste l’aller, c’est juste ahurissant le temps que je m’économise par an (450h). J’attends en revanche la mise en place d’une piste cyclable sur une route dangereuse pour envisager ce transport.

C’est bien beau de vouloir interdire ou pénaliser financièrement les gens de manière totalement arbitraire mais si on investi dans un moyen de transport onéreux (voiture) c’est qu’il peut y avoir ou il y a une raison derrière.



J’ai bien dit qu’il y avait aussi un travail d’aménagement urbain à revoir.

Déjà, rien que la disponibilité de TC efficaces dissuaderait beaucoup de gens de prendre leur voiture faute d’autre alternative.



Borny
Il y a 7 ans

;





yl a écrit :

Pas évident: Bien des employeurs remboursent déjà le pass navigo à 100% (c’est d’ailleurs déductible) sans que cela n’ait un réel impact sur les modes de transport.&nbsp;


Il n’y a pas que le coût, il y a aussi le temps et les aléas.

Typiquement, je fais régulièrement Nantes &lt;-&gt; Lorient (160-170 km).
Côté temps de trajet, la voiture bat le train (2 à 4 h pour le train en fonction des horaires), la voiture est bien plus flexible, pas de changement de voiture en cours de trajet…

Lorsque je sors de Nantes le matin, et rentre le soir, énormément de monde fait le sens inverse. Je me dis que beaucoup pourraient prendre le TER pour se rendre au travail.
Oui, mais si cela est valable si tu travailles proche de la gare ou au centre de Nantes, cela l’est bien moins si en plus de te rendre à la gare de Nantes tu dois te taper 30 minutes à 1 h pour te rendre en périphérie avec plusieurs tram/bus.
&nbsp;
Une fois j’avais dit à mon chef/manager qu’il pouvait prendre le train pour venir d’où il habite (notre agence est proche de la gare), oui, mais très peu de flexibilité : tu es contraint par les horaires du train…

Idem, si tu as dois faire des détours avant/après le travail : typiquement déposer ses enfants chez la nounou ou à l’école…

Oui, techniquement, tu peux partir 1-2 h plus tôt et rentrer 1-2 h plus tard…

Dans mon précédent appartement, il me fallait plus de 30 minutes (bus-tram-bus) en TC pour me rendre au travail, 10 minutes en vélo et autant en voiture (après, le problème c’est de se garer…). Aujourd’hui, je suis à 5 minutes en vélo.
D’ici deux semaines, je vais avoir un enfant, et dans 6 mois, il faudra le déposer à la crèche ou chez la nounou.
S’il me faut 30 minutes entre chez moi et la nounou et entre la nounou et mon taf, c’est une heure de garde en plus et deux heures de trajet supplémentaire. Nous verrons comment nous ferons.


Bref, il y a souvent des possibilités en TC, mais la vie ce n’est pas passer du temps dans les transports…



SebGF Abonné
Il y a 7 ans

Ayant fait une mission en horaires décalées (matin 4h et soir finissant à 23h), les transports c’était mort. Mais en journée c’était sans soucis, vu que le métro n’était qu’à 10min à pied et direct.

Pour mon trajet actuel, j’ai plusieurs options :




  • je prends le bus qui, par chance, a son terminus pas loin (Hotel de ville Villeneuve d’Ascq), mais je me tape toute la ligne =&gt; inconcevable

  • comme ce bus est toujours en retard, je prends les 10min de retard pour aller au métro =&gt; je change à Porte des postes pour changer de ligne =&gt; fini au même terminus que le bus =&gt; doit en prendre un autre pour arriver ensuite où je travaille actuellement

    Quand t’as passé presque 2h dans les transports, tu es dans le même état que 2h d’embouteillages… C’est juste contre-productif dans tous les cas. Sauf que 2h d’embouteillages ça reste relativement exceptionnel (dans mon cas) alors que 2h + 2h en transports c’est systématique. Qui a envie de passer 3 ou 4h par jour là dedans franchement ?

    Mais le pire c’était pour une précédente mission où en transports j’en avais pour environ 30 minutes. Génial tu me diras surtout que 75% du trajet était le métro. Mais les 25% restant, une ligne de bus qui passe toutes les 30 minutes….. Comme j’ai toujours du bol, je le rate dans 90% des cas.

    Bref, de la connerie en quantité industrielle tout ça. Comme je disais, au delà du métro/tram, Lille est une catastrophe niveau transports en commun.


indyiv
Il y a 7 ans

[quote:5741847:fred42]J’ai cru un moment qu’il voulait que l’on détecte par caméra les émission polluantes comme les nuages noirs sortant de certains pots d’échappement !

Mais vérifier chaque plaque pour voir si la date de mise en circulation est bonne ou pas pour prendre quelques contrevenants, ça va, c’est tout-à-fait proportionné et ne viole pas la vie privée de chacun !/quote]

C’est surtout completement débile …
Il y a des voitures récentes plus polluantes que des Ax de 92 …
mais comme la Mairie de Paris a décidé que les véhicules &lt; 1997 sont plus polluants, les Parisiens doivent revendre leur véhicule même s’ils ne l’utilisent que quelques week ends par an …


flagos_
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

;

Il n’y a pas que le coût, il y a aussi le temps et les aléas.

Typiquement, je fais régulièrement Nantes Lorient (160-170 km).
Côté temps de trajet, la voiture bat le train (2 à 4 h pour le train en fonction des horaires), la voiture est bien plus flexible, pas de changement de voiture en cours de trajet…

Lorsque je sors de Nantes le matin, et rentre le soir, énormément de monde fait le sens inverse. Je me dis que beaucoup pourraient prendre le TER pour se rendre au travail.
Oui, mais si cela est valable si tu travailles proche de la gare ou au centre de Nantes, cela l’est bien moins si en plus de te rendre à la gare de Nantes tu dois te taper 30 minutes à 1 h pour te rendre en périphérie avec plusieurs tram/bus.
&nbsp;
Une fois j’avais dit à mon chef/manager qu’il pouvait prendre le train pour venir d’où il habite (notre agence est proche de la gare), oui, mais très peu de flexibilité : tu es contraint par les horaires du train…

Idem, si tu as dois faire des détours avant/après le travail : typiquement déposer ses enfants chez la nounou ou à l’école…

Oui, techniquement, tu peux partir 1-2 h plus tôt et rentrer 1-2 h plus tard…

Dans mon précédent appartement, il me fallait plus de 30 minutes (bus-tram-bus) en TC pour me rendre au travail, 10 minutes en vélo et autant en voiture (après, le problème c’est de se garer…). Aujourd’hui, je suis à 5 minutes en vélo.
D’ici deux semaines, je vais avoir un enfant, et dans 6 mois, il faudra le déposer à la crèche ou chez la nounou.
S’il me faut 30 minutes entre chez moi et la nounou et entre la nounou et mon taf, c’est une heure de garde en plus et deux heures de trajet supplémentaire. Nous verrons comment nous ferons.


Bref, il y a souvent des possibilités en TC, mais la vie ce n’est pas passer du temps dans les transports…


Ce sont des choix politiques courageux que nous devons faire. Pour le confort de quelques uns, nous subissons une qualite de l’air médiocre avec toutes les maladies qui vont avec. Tout ceci nous coute cher, humainement et financierement.

Je pense qu’il faut changer les regles du jeu pour que les gens changent d’habitude. Il est par exemple possible de choisir de se rapprocher de son lieu de travail ou de choisir un logement plus proche des transports en commun si l’offre n’est pas adequate.

Ce sont des choix de vie en société.



Yutani
Il y a 7 ans






mikfr a écrit :

Les RER sont très rarement vides, sauf en bout de ligne évidemment


ou quand ils sont en gréve … <img data-src=" />



Lafisk
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

Là, c’est surtout une question de territorialisation de l’espace public. Il est anormal qu’il y ait autant de gens qui se déplacent aux mêmes endroits pour aller bosser alors qu’il y a des quartiers dortoirs qui auraient besoin d’être plus dynamiques.

Oui, ma solution n’est pas simple, mais c’est une vision à long terme.




gokudomatic a écrit :

N’habitant pas Paris, ni même la France ou une quelconque ville, mon expérience n’est pas grande. Mais je pourrais dire que ceux qui vivent en banlieue de Paris et travaillent dans le centre ne peuvent pas faire leur trajet pendulaire à pied. Et de ce que j’ai compris, le réseau public devient sous-dimensionné.

J’ai aussi une question: pourquoi insister sur le principe du Tout-Paris? En répartissant les centres économiques sur toutes les villes de France, ça fera moins de monde à Paris, et donc les transports publiques seront enfin à nouveau à même de servir correctement.


D’un autre côté, prend une ville dortoir, genre CERGY. Minimum 1h de transport pour paris aux heures de pointes, je veux bien que le coin se dynamise mais le centre de l’ile de France, c’est paris, c’est plus simple et plus pratique pour tout le monde de s’y rendre sinon cela voudrait dire que tu empêches les gens d’accéder à plein d’offre d’emploi, que tu empêches les entreprises d’accéder à des cmpétences car géographiquement parlant ils sont mal localisés… cela peu s’appliquer à certains emploi mais pas à la majorité. Pour tout ce qui est service, genre supermarché etc… oui mais pour les boulots plus qualifié, c’est difficile.

Et de plus, il y à déjà une migration des entreprises vers la petite couronne, surtout les grandes d’ailleurs, car Paris est devenu bien trop cher pour eux. Mais cela ce limitera à cela car au dela cela devient trop pénible pour les raisons citées au dessus, déjà qu’accéder à la petite courone c’est pas toujours géniale …



yl
Il y a 7 ans






mikfr a écrit :

Les RER sont très rarement vides, sauf en bout de ligne évidemment


Hors heures de pointe, tu te retrouves souvent à déplacer 200T pour de l’ordre d’un à 2 pékins par wagon. En proportion du nb de sièges, tu pinailles sur 1 décimale de %!
&nbsp;
On a beau nous rabâcher que c’est écolo, il faut avoir quand même avoir envie d’y croire…

&nbsp;Et comme précisé, si c’était plus optimal qu’un véhicule personnel on n’en serait pas à l’aberration que des TC non subventionnés couteraient plus cher au passager transporté (a peine la moitié des recettes de la RATP, pourtant très loin d’être la régie la moins rentable vu la densité, vient de ce que paient directement les usagers. Le reste c’est les subventions/impôts =&gt; sans cela, les prix doubleraient).



loser Abonné
Il y a 7 ans

&nbsp;Attention à ne pas se laisser manipuler et à ne pas dire n’importe quoi. Si la généralisation du diesel il y a plusieurs dizaines d’années était une volonté politique, sa récente diabolisation (suite à l’affaire VW) est également politique.
Parce que dans les faits…


Lafisk
Il y a 7 ans

Top haha


Lafisk
Il y a 7 ans






inextenza a écrit :

Au Japon, tu n’as pas dû voir que, si il n’y a pas de portiques, il y a par contre systématiquement des agents de contrôle.
(et j’en au vu, des portiques, sur le réseau JR)

Pour Londres, la Oyster Card n’est pas si cher, par rapport aux offres franciliennes!



Euh tout y est bien plus cher … désolé



xillibit Abonné
Il y a 7 ans






Industriality a écrit :

A quand la mort du Diesel en dehors du transport routier ? C’est surtout ça le vrai problème. Connard de pollueur avec vos mazoute de merde.


Les camions ne peuvent pas se passer de moteur diesel vu qu’ils ont besoin d’un gros couple pour tirer des lourdes charges

Les moteurs essence rejettent du benzène qui est cancérigène, donc il ne faut pas taper seulement sur les moteurs diesel et les voitures



yl
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Je pense qu’il faut changer les regles du jeu pour que les gens changent d’habitude. Il est par exemple possible de choisir de se rapprocher de son lieu de travail ou de choisir un logement plus proche des transports en commun si l’offre n’est pas adequate.

Ce sont des choix de vie en société.


Initialement, en arrivant en IDF, je m’étais installé à 4km de mon 1er job en CDI. J’y allais à vélo peinard. 1 rachat de la boite 8 ans plus tard, je me suis retrouvé à 15km (j’y allais alors moins souvent à vélo, faire le pue la sueur c’est pas top pour les collègues!) 6 mois après. Puis 35km avec un regroupement de sites après 18 nouveaux mois.

Pour un logement équivalent au mien, les frais de notaire c’est dans les 30k€ si je déménage (et éloignerait ma femme, initialement pas loin de mon job et désormais à 8km dans le sens opposé). Sans garantie que dans qq années ce ne soit rebelote. =&gt; Que l’état exonère suite à une mutation professionnelle et on en recause.

En attendant, je fais comme 90% suite à pareil cas: Je prends mon véhicule. Les TC, j’ai tenu un an: Des merdes quasi quotidiennes avec un réseau qui tombe en ruine, un impact sur mon humeur qui m’aurait probablement mené au divorce si j’avais continué ainsi… Le “choix de vie en société”, c’est pas cela.

Un logement proche des TC, là aussi ca se discute: Les municipalités ont été forcées de revoir leurs PLU afin de densifier tout ce qui est pas trop loin d’une gare. Des quartiers pas trop denses (donc vivables) se retrouvent à attiser les convoitises de promoteurs qui rachètent actuellement tout ce qu’ils peuvent (au double du prix, histoire que les proprios cèdent ; ce qui aura au passage un impact sur les prix des appart qui résulteront de ces programmes) les défigurent. Ce qui fait d’ors et déjà une motivation pour les éviter comme la peste (ou attendre le pactole si on y a actuellement sa case).

Le tout pour se rapprocher d’un réseau de TC en ruine en IDF… Succès garanti!



Patch Abonné
Il y a 7 ans






sebtx a écrit :

Pour apporter des précisions, ces contrôles vont être facilités par les fameuses vignettes crit’air déjà en vente pour la (modique) somme de 4€50.

En gros un véhicule qui ne possède pas cette vignette (ou qui n’a pas la bonne couleur) aura plus de chances d’être contrôlé.

Ah oui la fameuse vignette super malfoutue, où la même voiture n’aura pas la même couleur, selon qu’elle est du 31 décembre d’une année N ou du 1er janvier N+1. Ou où une Prius 2 de 2003 sera moins bien notée qu’un Cayenne neuf, alors qu’elle consomme et pollue toujours beaucoup, beaucoup moins (la Prius 2 serait encore capable de passer la future norme Euro 7)…



Lafisk
Il y a 7 ans






dieppeman a écrit :

Juste avec ta ponctuation on voit quel type de personne tu es et combien il ne faut pas te lire…


Avec un discours pompeux et vide comme le tiens, je suis heureux de ne pas avoir de discussion avec toi, ne t’inquiète pas. Les prétentieux dans otn genre, je m’en cogne totalement



grunk
Il y a 7 ans

C’est déjà le cas avec les véhicule de police et des caméras fixe qui capte toutes les plaques de tous les véhicules pour les comparer au fichier de véhicules volés. Concrètement on peut savoir que la plaque xxxx à été vue tel jour à telle heure , le tout pendant un nombre de jours suffisant :)


carbier Abonné
Il y a 7 ans






IhazHedont a écrit :

Ca ne nous ferait pas de mal


Alors j’ai lu avec intérêt cette étude (car je suis intéressé par le sujet)

2 remarques:




  • Comparer des mesures de pollution effectuées en conditions réelles avec une valeur fixe ne veut rien dire: les émissions de polluants variant avec la vitesse des véhicules et surtout le style de conduite, j’espère que leur test se fait sur circuit.
    Et c’est la que cela devient intéressant, j’ai cliqué sur les rapports PDF, sur les références à l’intérieur de ces rapports… j’ai tout épluché et je ne suis jamais tombé sur une méthode explicite voire même des courbes de comparaison. A chaque fois il s’agit d’indicateurs auto validés, mais à aucun moment je n’ai pu voir des chiffres d’émissions (notamment en fonction de la vitesse).
    Perso, je serai plutôt d’accord avec leur argumentaire, mais 30 pages de blabla et autres argumentaires pseudo scientifiques ne font pas des preuves.

    Alors peut être que j’ai loupé quelque chose, mais en l’état ce rapport ne veut rien dire.


  • Concernant la conclusion de l’article, elle est tout simplement fausse. Non les piétons et les cyclistes ne sont pas moins exposés tout le temps. En effet, l’effort physique demande une augmentation de l’apport d’oxygène et donc une respiration plus rapide. En d’autres termes, à exposition égale les piétons et les cyclistes aspirent plus de polluants que les automobilistes et suivant les situations ils peuvent donc être plus impactés par la pollution que les automobilistes.



Jarodd Abonné
Il y a 7 ans

Voilà, c’est exactement ce que je voulais dire <img data-src=" />


fred42 Abonné
Il y a 7 ans






grunk a écrit :

C’est déjà le cas avec les véhicule de police et des caméras fixe qui capte toutes les plaques de tous les véhicules pour les comparer au fichier de véhicules volés. Concrètement on peut savoir que la plaque xxxx à été vue tel jour à telle heure , le tout pendant un nombre de jours suffisant :)


Non, voilà où est toute la différence :
on interroge un fichier spécifique créé pour combattre un délit, le vol de véhicule, et pas le fichier (général) des carters grises pour verbaliser par rapport à un arrêté d’une municipalité.



pyro-700
Il y a 7 ans

tout est bon pour faire chier et chasser les pauvres tandis que les plus riches auront leur voiture neuve, hybrides et ecolos.


carbier Abonné
Il y a 7 ans






gokudomatic a écrit :

J’ai aussi une question: pourquoi insister sur le principe du Tout-Paris? En répartissant les centres économiques sur toutes les villes de France, ça fera moins de monde à Paris, et donc les transports publiques seront enfin à nouveau à même de servir correctement.


+1
C’est la question principale à se poser.
D’ailleurs ce n’est pas un problème que parisien: tu t’aperçois que dans la plupart des grandes agglomérations de France c’est la même chose: une concentration des zones de boulot et un étalement des zones d’habitation. Et quand on propose de créer des zones mixtes plus petites et mieux rationalisé, on te regarde comme si tu étais l’idiot du village… (remarque je le suis peut être sans le savoir <img data-src=" />)



carbier Abonné
Il y a 7 ans

Rapport avec la news ?
Il y a les news de Yahoo! et leurs commentaires si tu te sens obligé de sortir cet argumentaire.


Commentaire_supprime
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Ce sont des choix politiques courageux que nous devons faire. Pour le confort de quelques uns, nous subissons une qualite de l’air médiocre avec toutes les maladies qui vont avec. Tout ceci nous coute cher, humainement et financierement.

Je pense qu’il faut changer les regles du jeu pour que les gens changent d’habitude. Il est par exemple possible de choisir de se rapprocher de son lieu de travail ou de choisir un logement plus proche des transports en commun si l’offre n’est pas adequate.

Ce sont des choix de vie en société.



Un choix important, c’est- de revoir le maillage et les dessertes des TC. Des solutions existent pour des dessertes à faible densité, comme des microbus, des taxis collectifs… et on peut faire des lignes express en parallèle des lignes omnibus, pour augmenter le débit et la vitesse commerciale des TC.

Mais bon, tant qu’il n’y en aura que pour la bagnole…



Commentaire_supprime
Il y a 7 ans






carbier a écrit :

+1
C’est la question principale à se poser.
D’ailleurs ce n’est pas un problème que parisien: tu t’aperçois que dans la plupart des grandes agglomérations de France c’est la même chose: une concentration des zones de boulot et un étalement des zones d’habitation. Et quand on propose de créer des zones mixtes plus petites et mieux rationalisé, on te regarde comme si tu étais l’idiot du village… (remarque je le suis peut être sans le savoir <img data-src=" />)



Exact. les quartiers monofonctionels, permis par la motorisation à outrance des ménages d’ailleurs, sont à revoir.

Et il y aurait aussi des bénéfices point de vue sécurité : des quartiers où il y a tout le temps du monde, jour et nuit, ça facilite pas les cambriolages, par exemple, contrairement à une banlieue où tu as personne entre 9 heures et 18 heures.

Bref, il y a surtout de l’aménagement du territoire intelligent à faire. Et on n’en prend pas le chemin, gros problèmes en vue à moyen terme !



Elwyns
Il y a 7 ans






Commentaire_supprime a écrit :

+1. Proposition approuvée par les migraineux et les personnes souffrant de problèmes respiratoires habitant une ville comme Grenoble.

c’est surtout l’action d’encombrer les routes par Piolle et sa bande qui augmentent considérablement les bouchons et donc la pollution , sans parler des 53 jours de grèves subit depuis 2016,et des horaires supprimées en heure de pointe sur la ligne la plus fréquentée TER Grenoble Lyon . Et je parle même pas des tram et car qui sont toujours plein à craqué aux heures de pointe



lanoux Abonné
Il y a 7 ans

+1
comme la promesse d’hidalgo de faire rouler les métro H 24….ha bun nan une fois élue elle nous sort un c’est pas ma faute c’est pécresse qui veut pas parce que j’ai promis des choses qui ne sont pas de mon ressort…puis faut dire que ça coûterait 300millions d’euros.

Il vaut mieux taper sur ces cons de banlieusards qui sont obligé de venir en caisse c’est plus simple.

Des fois je me dit qu’il faudrait interdire aux français de foutre les pieds à paris et d’interdire les parisiens d’en sortir!


Dude76 Abonné
Il y a 7 ans

Et quand on ne vient sur Paris qu’exceptionnellement, ça se passe comment ?
Parce que jamais il ne me viendrait à l’esprit de devoir vérifier ce genre de truc…

Et pareil, combien de trajets font passer par Paris / le périh ? les autoroutes ne contournent pas encore Paris que je sache.


lanoux Abonné
Il y a 7 ans

mettre des poubelles tous les 20m comme à saint petersbourg et des cendriers à tous les coins de rue comme à florence régleraient le problème à coup sure….à mais oui, la on parle d’infrastructure, c’est moins drôle.


FunnyD
Il y a 7 ans

Oo 30-35 mns pour 5-6 kms à pied ? tu vas vachement vite.


carbier Abonné
Il y a 7 ans






n1kod a écrit :

excuse les français ! on leur a expliqué pendant 20 ans que c’etait génial pourtant et on continue a vendre à la pompe du diesel sous taxé versus l’essence moins polluante en ville..


Sauf que ce que tu dis est faux: comme pour tout cela dépend de quoi tu parles.

Le diesel émet plus d’oxydes d’azote et de particules
L’essence émet plus de gaz à effet de serre et d’hydrocarbures aromatiques



thomgamer
Il y a 7 ans

oui 5-6km c’est par voiture, à pied y a des raccourcis un peu partout ;-)


eliumnick Abonné
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

La noble cause, on la voit toujours. Ce qu’on ne voit pas, c’est la hausse des impôts et taxes directs et indirects sur les plus pauvres (les riches s’en « tamponnent » et ont les moyens d’y échapper) pour financer ce service « gratuit ».

Et la belle et noble « mesure sociale » à court terme se transforme en mesure régressive socialiste définitive. Il faudrait lire F. Bastiat pour faire un peu évoluer son schéma de pensée digne de proposition des commissaires du peuple.



J’aime beaucoup le don que tu as a chaque fois à prendre pour des attardés les gens qui ne sont pas de ton avis…



cygnusx
Il y a 7 ans






FunnyD a écrit :

Oo 30-35 mns pour 5-6 kms à pied ? tu vas vachement vite.


j’allais le dire



FunnyD
Il y a 7 ans






thomgamer a écrit :

oui 5-6km c’est par voiture, à pied y a des raccourcis un peu partout ;-)

Je me disais aussi. <img data-src=" />


eliumnick a écrit :

J’aime beaucoup le don que tu as a chaque fois à prendre pour des attardés les gens qui ne sont pas de ton avis…


Non, mais si tu comprends rien aussi, il est temps que tu retournes à l’école option économie et que tu lises “ le libéralisme, pourquoi c’est bien et que le reste c’est que de la merde”. <img data-src=" />



Guyom_P
Il y a 7 ans

Quand je vois tout cet arsenal déployés ces dernières années je suis bien content de ne plus prendre ma voiture que dans de rares occasions.
Pour le boulot c’est 10min à pied jusqu’à la gare, 30min de TER et 2min de marche jusqu’au taf. En voiture ça serait 30min d’autoroute, 20 à 40min&nbsp; de recherches de stationnement en insultant les touristes et en maudissant le maire qui n’a pas été capable de pondre un abonnement résident et bien sûr en polluant à mort du coup.
Du coup je suis plus détendu le soir quand je rentre vu que j’ai eu le temps de me vider la tête dans le TER et l’abo travail avec les 50% de l’employeur ne vaut pas le prix d’un plein (contre au moins 3 par mois si je prenais la voiture).
&nbsp;


eliumnick Abonné
Il y a 7 ans






lanoux a écrit :

+1
Des fois je me dit qu’il faudrait interdire aux français de foutre les pieds à paris et d’interdire les parisiens d’en sortir!



Complétement d’accord ^^



eliumnick Abonné
Il y a 7 ans






FunnyD a écrit :

Non, mais si tu comprends rien aussi, il est temps que tu retournes à l’école option économie et que tu lises “ le libéralisme, pourquoi c’est bien et que le reste c’est que de la merde”. <img data-src=" />



Peu importe le sujet malheureusement…



choukky Abonné
Il y a 7 ans






Hugues1337 a écrit :

Aucun rapport entre les deux. Ou alors tu insinues que frauder ça pollue ?


Ça pollue l’esprit du bon contribuable qui se sent pris pour un ‘biiip’ tribuable. <img data-src=" />



FunnyD
Il y a 7 ans






eliumnick a écrit :

Peu importe le sujet malheureusement…


Bien sûr, vu qu’il connait tout sur le bout des doigts



gavroche69 Abonné
Il y a 7 ans

T’as rien de plus récent comme référence ?
Parce que ton gus mort en 1850 c’est sûr que les problèmes de pollution ça devait lui passer nettement au-dessus…
Et sans parler de pollution, comparer le milieu du 19ème siècle avec notre époque où la démographie et l’industrie ont explosé c’est carrément un contre-sens total.

T’aurais pas l’avis de Vercingétorix (très à la mode en ce moment) sur la question ? <img data-src=" />

Rien n’est immuable et les théories sur l’économie ne le sont pas plus que le reste… <img data-src=" />


WereWindle
Il y a 7 ans






gavroche69 a écrit :

T’aurais pas l’avis de Vercingétorix (très à la mode en ce moment) sur la question ? <img data-src=" />


c’est Léonarda qui s’en trouve bien blasée du coup.



picatrix
Il y a 7 ans






gokudomatic a écrit :

J’ai aussi une question: pourquoi insister sur le principe du Tout-Paris? En répartissant les centres économiques sur toutes les villes de France, ça fera moins de monde à Paris, et donc les transports publiques seront enfin à nouveau à même de servir correctement.


Il y a un siècle Alphonse Allais avait pensé la même chose, il avait dit : “il faudrait construire les villes à la campagne, l’air y est plus sain.”



Enyths
Il y a 7 ans

Comme s’il n’existait pas d’autres moyens de financer les transports en commun…
Le péage urbain, c’est la porte ouverte vers la pénalisation de personnes en les forçant à prendre un service peu importe s’il est adapté. C’est pour moi de loin la pire solution envisageable et il est clair que jamais je ne voterais pour le type qui proposera cette solution.
D’ailleurs, je tiens à souligner que ma préoccupation première est de ne pas perdre mon temps inutilement. L’abonnement au transport au commun est pris en charge à 66% par mon employeur et me permettrait de faire des économies bienvenues. C’est pas du tout un problème de prix et c’est le cas de nombreux collègues.

Pour revenir sur Toulouse, le cas de Tisséo, c’est la communauté de commune qui finance en partie les transports, cet argent venant des impôts locaux et complété par les abonnements/tickets des usagers.
Certains sont couvert correctement et d’autres ne le sont pas… comme moi. J’ai rien contre payer un peu plus chaque année pour développer le système et couvrir tout le monde, mais ce n’est pas le cas. L’argent est utilisé actuellement pour la mise en place de BHNS, Métro et Tramway sur des zones déjà couvertes à l’origine.


Enyths
Il y a 7 ans

<img data-src=" />


lanoux Abonné
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Comme s’il n’existait pas d’autres moyens de financer les transports en commun…
Le péage urbain, c’est la porte ouverte vers la pénalisation de personnes en les forçant à prendre un service peu importe s’il est adapté. C’est pour moi de loin la pire solution envisageable et il est clair que jamais je ne voterais pour le type qui proposera cette solution.
D’ailleurs, je tiens à souligner que ma préoccupation première est de ne pas perdre mon temps inutilement. L’abonnement au transport au commun est pris en charge à 66% par mon employeur et me permettrait de faire des économies bienvenues. C’est pas du tout un problème de prix et c’est le cas de nombreux collègues.

Pour revenir sur Toulouse, le cas de Tisséo, c’est la communauté de commune qui finance en partie les transports, cet argent venant des impôts locaux et complété par les abonnements/tickets des usagers.
Certains sont couvert correctement et d’autres ne le sont pas… comme moi. J’ai rien contre payer un peu plus chaque année pour développer le système et couvrir tout le monde, mais ce n’est pas le cas. L’argent est utilisé actuellement pour la mise en place de BHNS, Métro et Tramway sur des zones déjà couvertes à l’origine.



Sans parler du fait que si tu vas par exemple à amsterdam, ton parking en périphérie est à 1€, je crois pas que vinci pratique ce genre de tarif dans les parkings bordant le périphe….



briaeros007
Il y a 7 ans

lol
entre 40 et 70% des particules fines sont lié … aux pneux et freinages….
Et Je ne prend même pas en compte les particules liés aux centrales à charbon de l’allemagne.

Et pour faire du “sport” à coté d’une&nbsp; route, je peux t’assurer qu’essence ou diesel, même combat.


lldlf
Il y a 7 ans






SebGF a écrit :

Paris devrait mettre un péage urbain comme à Londres, ça ira plus vite.


Difficilement faisable, et là très couteux !
&nbsp;
&nbsp;

gragra a écrit :

Donc on relève toutes les plaques des véhicules qu’on confronte au fichier des cartes grises, pour verbaliser si besoin. Ca sent bon le flicage généralisé. Je ne suis pas sur que cela soit CNIL-proof en l’état.



Les services de police ont déjà un accès privilégié et total au système SIV

&nbsp;


tiret a écrit :

comme d’hab tous les moyens sont bons pour flicquer la populace, pendant ce temps par contre les fraudeurs fiscaux de haut vol peuvent continuer leurs magouilles…



C’est vrai, mais malheureusement il ne s’agit pas de l’une des nombreuses priorités numéro un de nos gouvernements…

&nbsp;


maxscript a écrit :

détection OBP
y en a qui n’ont même pas&nbsp; besoin de cassoulet.., visiblement l’eau est coupée chez eux un jour sur deux.



Et tout ça en 2016, pourtant, les rayons de gels douche et déodorants sont quand sacrément fournis !

&nbsp;


ActionFighter a écrit :

Sinon, au lieu de mettre en place des dispositif de répression coûteux, comme celui-ci, où les opérations de grande envergure du STIF, on pourrait mettre les transports en commun gratuits.

Ça inciterait pas mal de gens à ne plus prendre leur véhicule, réduirait la pollution, et serait une belle mesure sociale.



Assez d’accord avec le principe de mutualisation des transports.

&nbsp;Par contre je ne suis pas sûr qu’il faille un gus derrière un écran h24 pour gérer cela, la France dispose d’outil plutôt performant pour l’auto détection de plaques numéralogiques et il suffirait d’automatiser le bignou avec un système de discrimination manuel en cas d’incertitude (photo floue, pigeon dans le cadre…)

Le problème général là dedans est qu’on charge encore un peu plus la mule des gens qui ne peuvent pas se permettre de changer leur véhicule pour un modèle plus propre et qui se tapent 1h de route pour aller bosser à Panam.

vive la campagne et le soleil !



flagos_
Il y a 7 ans

&nbsp;Je me permet de citer ton commentaire en le tronquant car il est formidablement contradictoire:
&nbsp;




&nbsp;Enyths a écrit :

Le péage urbain, c’est la porte ouverte vers la pénalisation de personnes en les forçant à prendre un service peu importe s’il est adapté. C’est pour moi de loin la pire solution envisageable et il est clair que jamais je ne voterais pour le type qui proposera cette solution.
[…]
J’ai rien contre payer un peu plus chaque année pour développer le système et couvrir tout le monde, mais ce n’est pas le cas.


Tu es contre payer pour developper le réseau, mais tu n’es pas contre. &nbsp;Soit tu es OK pour payer pour developper le réseau, soit tu es contre, mais on peut pas etre les 2 a la fois.&nbsp;<img data-src=" />&nbsp;

Désolé mais non, il existe une part importante d’usagers, qui ont un transport en commun decent au pied de chez eux pour aller au travail ou quoi, et qui refusent obstinément de les prendre. J’en connais personnellement un bon paquet qui préfère s’engouffrer dans la bagnole matin et soir, rester dans les bouchons, tout simplement parce que la bagnole est pour eux un statut social, et que les transports en commun, “c’est super mais c’est pour les autres”.



sephirostoy Abonné
Il y a 7 ans

Fastoche ça, suffit de faire un filtre sur les numéros de plaque 75 et 9x… <img data-src=" />


Borny
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Ce sont des choix politiques courageux que nous devons faire. Pour le confort de quelques uns, nous subissons une qualite de l’air médiocre avec toutes les maladies qui vont avec. Tout ceci nous coute cher, humainement et financierement.

Je pense qu’il faut changer les regles du jeu pour que les gens changent d’habitude. Il est par exemple possible de choisir de se rapprocher de son lieu de travail ou de choisir un logement plus proche des transports en commun si l’offre n’est pas adequate.

Ce sont des choix de vie en société.


Ah ben oui, c’est pour ça que nous avons acheté à côté de notre travail. Mais devrai-je déménager si ma boite déplace ces locaux ? ça a failli, et quand je serai revenu sur Nantes, ça aurait été 45 minutes en TC l’année contre 20-30 minutes en voiture, mais l’été (horaires de TC allégées), il faut compter plus 1 h 15-20, si tu n’as pas de problème de correspondance, mais toujours autant en voiture. Si la nounou n’est pas sur le trajet du travail, tu peux tout exploser. Et en fonction des disponibilité de garde, les choix peuvent être restreint.

Pour information, durant 3 années, j’ai fait quotidiennement 4 h 30 - 5 h de TC (ou beaucoup plus en cas de problème de train : 5-10 minutes de vélo le matin, 1 h 30 de ter, 30 minutes de tram/bus, tu ajoutes 10-15 minutes pour avoir un peu de marge et le temps de marche… ). ça peut aller quand c’est “temporaire”, mais au bout de 3 ans, je n’en pouvais plus, malgré le fait que j’arrivais à dormir (inconfortablement) dans le train.



alliocha1805
Il y a 7 ans

J’ai rien contre les transport pour les jeunes actifs (jai largué ma caisse depuis au moins un an) mais comment on fait pour les personnes plus agées ou avec des difficultés motrice ? Je vois mal ma grand-mère qui marche difficilement dans un RER donc si on fout un gros peage à l’entrée de Paris elle va devoir raquer à chaque déplacement dans Paris (ce qui arrive souvent quand on habite au porte de paris quoi ….)

&nbsp;A mon sens il faut déjà avoir une offre de TC correcte et sans train constamment bondé pour espérer désengorger les artères des grandes villes .


alliocha1805
Il y a 7 ans




flagos_
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

Ah ben oui, c’est pour ça que nous avons acheté à côté de notre travail. Mais devrai-je déménager si ma boite déplace ces locaux ? ça a failli, et quand je serai revenu sur Nantes, ça aurait été 45 minutes en TC l’année contre 20-30 minutes en voiture, mais l’été (horaires de TC allégées), il faut compter plus 1 h 15-20, si tu n’as pas de problème de correspondance, mais toujours autant en voiture. Si la nounou n’est pas sur le trajet du travail, tu peux tout exploser. Et en fonction des disponibilité de garde, les choix peuvent être restreint.

Pour information, durant 3 années, j’ai fait quotidiennement 4 h 30 - 5 h de TC (ou beaucoup plus en cas de problème de train : 5-10 minutes de vélo le matin, 1 h 30 de ter, 30 minutes de tram/bus, tu ajoutes 10-15 minutes pour avoir un peu de marge et le temps de marche… ). ça peut aller quand c’est “temporaire”, mais au bout de 3 ans, je n’en pouvais plus, malgré le fait que j’arrivais à dormir (inconfortablement) dans le train.


45 min de transport pour aller bosser, ca me semble tout a fait correct. Pour moi, tu choisis clairement ton petit confort au détriment de la santé des gens qui t’entourent. C’est exactement ce genre de mentalités qu’il faut faire évoluer.



WereWindle
Il y a 7 ans






sephirostoy a écrit :

Fastoche ça, suffit de faire un filtre sur les numéros de plaque 75 et 9x… <img data-src=" />


sympa pour les dom tom et les habitants des territoires de Belfort… <img data-src=" />
<img data-src=" />



IhazHedont
Il y a 7 ans

Totalement, je suis pas assez aussi loin que toi, mais puisque les mesures des échappements ont été fais de la même manière, je pense que la conclusion reste viable.

Ceci dit, le gros souci des diesel, c’est que les pots catalytiques ne sont efficaces qu’à partir d’une certaine température; hic, en ville, elle n’est pas atteinte sur les petits trajets.

Et d’accord aussi sur la conclusion, c’est un peu n’importe quoi.


Enyths
Il y a 7 ans

Pardon, j’aurais du mettre en gras “Comme s’il n’existait pas d’autres moyens de financer les transports en commun…” et “impôts locaux”. S’il te plait, prend le temps de lire mes commentaires et surtout quand tu décides de masquer des parties “inutiles”, assures toi qu’elles le sont.

Ce que j’essaie de t’expliquer, c’est que sanctionner une partie de la population sous prétextes que d’autres ne jouent pas le jeu, c’est une idée que je trouve ridicule.


maestro321
Il y a 7 ans






pyro-700 a écrit :

tout est bon pour faire chier et chasser les pauvres tandis que les plus riches auront leur voiture neuve, hybrides et ecolos.


Les voitures écolo ça n’existe pas.
http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-la-voit…

Par contre, le greenwashing existe bel et bien.<img data-src=" />



flagos_
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Pardon, j’aurais du mettre en gras “Comme s’il n’existait pas d’autres moyens de financer les transports en commun…” et “impôts locaux”. S’il te plait, prend le temps de lire mes commentaires et surtout quand tu décides de masquer des parties “inutiles”, assures toi qu’elles le sont.

Ce que j’essaie de t’expliquer, c’est que sanctionner une partie de la population sous prétextes que d’autres ne jouent pas le jeu, c’est une idée que je trouve ridicule.


Les impots locaux ? Oui, mais lesquels ? Bien souvent ces gens n’habitent pas dans les communes ou ils roulent… Et c’est d’ailleurs le souci: les gens fuient les villes a cause des impots locaux trop eleves et viennent y travailler en voiture !

Au final, pourquoi ce serait encore aux gens qui habitent en ville de payer les transports des autres ? Je pense que le péage urbain répond bien à cette problématique: si c’est toi qui utilise et accessoirement si c’est toi qui pollue, ben c’est toi qui paie.

Et puis au dela de ca, les gens qui prennent les transports les financent deja (en plus de financer également les routes que les autres prennent gratuitement), je ne vois pas pourquoi il devrait payer pour developper les transports en commun pour d’autres personnes.



t0FF
Il y a 7 ans

Alors je ne veux vraiment pas inciter les gens à jeter les mégots par terre, mais en soit, les mégots sur les trottoirs ne polluent pas vraiment, ils finissent par être ramassé par les employés de la ville qui nettoient les rues régulièrement.

Par contre à la campagne ça pollue énormément. &nbsp;


anonyme_a2cd4642edfd6ddc6c106a6cbca1f9b2
Il y a 7 ans

Roulez en moto : le permis coûte moins cher que celui voiture, c’est plaisant et rapide dans les bouchons. Une moto consomme moins et pollue moins. La pluie c’est pas un soucis avec un équipement GORE-TEX ou une sur-combinaison légère pour la pluie. L’hiver si c’est gelé tu mets des pneus cloutés et c’est partie mon kiki ! Cherchez pas d’inconvénient, y’en a pas !
Non j’déconne, débrouillez-vous avec votre maire écolobobo en mousse&nbsp; <img data-src=" /> ! Vive la province et les bouseux !


Borny
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

45 min de transport pour aller bosser, ca me semble tout a fait correct. Pour moi, tu choisis clairement ton petit confort au détriment de la santé des gens qui t’entourent. C’est exactement ce genre de mentalités qu’il faut faire évoluer.


Je n’ai pas dit le contraire, juste que tu perds quasiment une heure de ta vie chaque jour travaillé. Ma boite n’a pas déménagé et finalement regroupe autour du site actuel (donc je suis content).

Surtout, ajoute la garde d’enfant à ça, 200 heures de plus dans l’année si elle est à côté de chez moi, ou sur le trajet avec un rallongement du temps de TC. donc facilement au moins 550 € de plus, tu ajoutes l’abonnement mensuel de la Tan 768 € / an (dont 384 prix par l’employeur). Te taper les transports bondés aux heures de pointes…

Bref, ça fait 8 ans que je suis à Nantes:
&nbsp;- 1 an de TC quand j’étais en licence à la Fac ;
&nbsp;- 2 ans de vélo en Master (quelque soit le temps) ;
&nbsp;- 1 an et demi de vélo quand je travaillais à Nantes&nbsp;(quelque soit le temps)&nbsp;;
&nbsp;- 3 ans de TC pour 4h30-5h / jour quand je travaillais au Mans ;
&nbsp;- 1 an et demi : 4 h de voiture par semaine quand j’allais à Lorient à la semaine jusqu’à peu, et 2-3 minutes de marche pour aller au taf ;
&nbsp;-&nbsp;&nbsp;Maintenant : 4 h par jour, 2 jours par semaine, car j’attend un heureux événement et que si ma copine m’appelle pour accoucher, je ne peux attendre le prochain train dans x heures qui pourrait prendre 3-4 h à faire le trajet) ou 4 x 5 minutes de vélo quand je suis à Nantes.

Bref, mon “petit” confort il t’em*****.

Je comprend juste qu’il est facile de reprocher aux autres, mais que dans tous les cas, les TC ne sont pas forcément adaptés.
&nbsp;
Après, c’est sûr qu’il n’y a aucun excuse (sauf handicap ou raison particulière) à prendre sa voiture pour aller au travail à 2 km, matin, midi et soir… Quand on est étudiant, on recherche un logement sur la ligne qui mène à son école…
Quand on veut acheter, la question est différente : ce n’est pas temporaire, et tu ne vas pas déménager à chaque fois que tu changes de taff ou que les locaux déménagent.

Bref, économiser l’énergie en général (il n’y a pas que le transport) est un de mes critères principaux.
Typiquement, mieux vaut quelqu’un qui utilise uniquement les TC, mais chauffe son logement à 25 °C, prend des douches de 3 heures et s’éclaire à l’halogène… ?
Pour ça, notre logement est raccordé au réseau de chaleur de Nantes, la combustible utilisé sont les déchets ménagers, et notamment des chaufferies aux bois (donc renouvelable). Nous avons consommé 53 € de chauffage l’année dernière, 37 € en 2014, j’ai des factures EDF de moins de 20 € / mois (près de la moitié pour l’abonnement)…



lanoux Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Les impots locaux ? Oui, mais lesquels ? Bien souvent ces gens n’habitent pas dans les communes ou ils roulent… Et c’est d’ailleurs le souci: les gens fuient les villes a cause des impots locaux trop eleves et viennent y travailler en voiture !



parce que les entreprises ne payent pas d’impôts?
Ce que l’administration perd d’une main est rattrapée par l’autre



n1kod
Il y a 7 ans

j’ai bien précisé en ville


cesame
Il y a 7 ans






SebGF a écrit :

(remarque, vu comment le métro/RER pue là bas … il doit être super malsain aussi)


Mais non mais non…. C’est pour cela qu’on prend la bagnole, car on pense à nos poumons. <img data-src=" />



flagos_
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

Je n’ai pas dit le contraire, juste que tu perds quasiment une heure de ta vie chaque jour travaillé. Ma boite n’a pas déménagé et finalement regroupe autour du site actuel (donc je suis content).

Surtout, ajoute la garde d’enfant à ça, 200 heures de plus dans l’année si elle est à côté de chez moi, ou sur le trajet avec un rallongement du temps de TC. donc facilement au moins 550 € de plus, tu ajoutes l’abonnement mensuel de la Tan 768 € / an (dont 384 prix par l’employeur). Te taper les transports bondés aux heures de pointes… &nbsp;


Et combien coute a la Secu les cancers due a ces comportements ? Combien nous coutent toutes ces routes ? Tout ca, encore une fois, pour le confort de quelques uns ? On a TOUS a y gagner a changer notre mode de vie au niveau de notre feuille d’impots. La bagnole est une plaie, elle nous coute cher.

&nbsp;

Borny a écrit :

&nbsp;-&nbsp;&nbsp;Maintenant : 4 h par jour, 2 jours par semaine, car j’attend un heureux événement et que si ma copine m’appelle pour accoucher, je ne peux attendre le prochain train dans x heures qui pourrait prendre 3-4 h à faire le trajet) ou 4 x 5 minutes de vélo quand je suis à Nantes.&nbsp;


&nbsp;Je comprends rien à ce que tu baragouines. Ya 3 posts, tu nous disais qu’il te fallait 45 min en transports, maintenant tu met 4 heures (!). Et j’attends moi aussi un heureux evenement, ben je prendrai peut etre un taxi pour l’occasion, j’en sais rien j’ai pas étudié la question. 20 minutes de taxi ou de Uber, ca va pas te ruiner, faut arreter les excuses bidons.

&nbsp;

Borny a écrit :

Bref, économiser l’énergie en général (il n’y a pas que le transport) est un de mes critères principaux.
Typiquement, mieux vaut quelqu’un qui utilise uniquement les TC, mais chauffe son logement à 25 °C, prend des douches de 3 heures et s’éclaire à l’halogène… ?
Pour ça, notre logement est raccordé au réseau de chaleur de Nantes, la combustible utilisé sont les déchets ménagers, et notamment des chaufferies aux bois (donc renouvelable). Nous avons consommé 53 € de chauffage l’année dernière, 37 € en 2014, j’ai des factures EDF de moins de 20 € / mois (près de la moitié pour l’abonnement)…


Ben c’est très bien, mais ca n’empeche qu’en ville, on étouffe. Il y a urgence a agir sur la voiture car elle pollue enormement en ville. Le chauffage au bois sans filtre (globalement 95% des cheminées en France) est également une plaie.



flagos_
Il y a 7 ans






lanoux a écrit :

parce que les entreprises ne payent pas d’impôts?
Ce que l’administration perd d’une main est rattrapée par l’autre


Non, on évite de charger les entreprises sinon elles iraient plus loin, là ou l’offre de transport est inexistante.

Et cela dit, encore une fois, je ne vois pas pourquoi ce serait aux entreprises de payer pour les comportements de leurs salariés: si ceux-ci preferent polluer plutot que de se meler a la populasse des transport en commun, ben il me semble juste qu’on les fasse raquer.



carbier Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Les impots locaux ? Oui, mais lesquels ? Bien souvent ces gens n’habitent pas dans les communes ou ils roulent… Et c’est d’ailleurs le souci: les gens fuient les villes a cause des impots locaux trop eleves et viennent y travailler en voiture !

Au final, pourquoi ce serait encore aux gens qui habitent en ville de payer les transports des autres ? Je pense que le péage urbain répond bien à cette problématique: si c’est toi qui utilise et accessoirement si c’est toi qui pollue, ben c’est toi qui paie.

Et puis au dela de ca, les gens qui prennent les transports les financent deja (en plus de financer également les routes que les autres prennent gratuitement), je ne vois pas pourquoi il devrait payer pour developper les transports en commun pour d’autres personnes.


Raisonnement intéressant…
Ou pas
Car je suppose que les légumes que tu achètes, les vêtements que tu portes, l’ordi (ou le smartphone) que tu utilises pour commenter cette news… Tout cela a été fabriqué sur place.

Non ? Ben tant qu’à faire alors, autant que chaque village/ville de France instaure aussi un péage urbain pour taxer tous les véhicules/camions qui transitent par chez eux, non ?

Quant à la dernière partie de ton commentaire, il est tout simplement faux car incomplet:
les utilisateurs de transports en commun ne paient qu’une (petite) partie du cout réel de ceux-ci; Sans les subventions de la région la plupart des TER ne rouleraient pas et sans les subventions des agglos, la plupart des lignes de transports en commun fermeraient aussi.
Pour info, la vente des titres de transport de la RATP ne participe même pas à la moitié du fonctionnement de la structure (et je ne parle même pas des investissements pour lesquels la RATP ne participe qu’à quelques % en fonds propres).
Et tu sais ce qui est cocasse dans l’histoire, c’est que le reste du financement provient en grande partie de la région, y compris via une partie des impots locaux pour des communes qui sont mal et/ou peu desservies



Borny
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Je comprends rien à ce que tu baragouines. Ya 3 posts, tu nous disais qu’il te fallait 45 min en transports, maintenant tu met 4 heures (!). Et j’attends moi aussi un heureux evenement, ben je prendrai peut etre un taxi pour l’occasion, j’en sais rien j’ai pas étudié la question. 20 minutes de taxi ou de Uber, ca va pas te ruiner, faut arreter les excuses bidons.&nbsp;




Vu que tu parles de "baragouiner", je t'invite à apprendre à lire :   


&nbsp;
“Mais devrai-je déménager si ma boite déplace ces locaux ? ça a failli, et quand je serai revenu sur Nantes, ça aurait été 45 minutes en TC l’année contre 20-30 minutes en voiture, mais l’été (horaires de TC allégées), il faut compter plus 1 h 15-20, si tu n’as pas de problème de correspondance, mais toujours autant en voiture.”

J’ai été en déplacement à Lorient durant 1 an et demi. Je reviens à mi-temps à Nantes.
2 h de taxi, Lorient -&gt; Nantes ça ne va pas me ruiner ? Ok, tu me le paies ?



cassoulet
Il y a 7 ans

Mon petit monsieur, le cassoulet n’est pas polluant. Le cassoulet est vert et éco-responsable. C’est comme le bio-carburant: le gaz émis a précédemment été absorbé par la plante, donc le bilan est neutre&nbsp; <img data-src=" />


Enyths
Il y a 7 ans

Pour information, j’ai volontairement pris l’exemple de Toulouse suite à la “proposition” du péage urbain pour les villes de plus 100k habitants.
Les impôts locaux (pour chez moi) ont entre autres une part communale et une part pour la communauté de commune (Toulouse Métropole). Donc, j’espère qu’on va prochainement m’alléger d’une partie de la somme car “je ne vois pas pourquoi je payerais pour développer le transport en commun pour les autres alors que chez moi on développe pas ou peu”, c’est comme les routes. Je suis pas d’accord, mais au moins ça me fera des économies pour le péage en attendant.
Vouloir, absolument, retirer de force la voiture sans s’assurer d’une bonne couverture du TC c’est complètement absurde.


flagos_
Il y a 7 ans






carbier a écrit :

Raisonnement intéressant…
Ou pas
Car je suppose que les légumes que tu achètes, les vêtements que tu portes, l’ordi (ou le smartphone) que tu utilises pour commenter cette news… Tout cela a été fabriqué sur place.

Non ? Ben tant qu’à faire alors, autant que chaque village/ville de France instaure aussi un péage urbain pour taxer tous les véhicules/camions qui transitent par chez eux, non ?&nbsp;


Je suis pour ! C’est le retour de l’écotaxe !&nbsp;

Aujourd’hui, les camions paient un prix minime alors qu’ils abiment nos routes et autoroutes. C’est absolument anormal, les routes ne devraient pas s’abimer. En Suisse, ils ont fait le choix inverse:




  • les camions sur route se font allumer au niveau prix

  • l’argent a été investi sur le ferroutage

    Ca a nettement diminué la pollution et amélioré la qualité des routes.

    &nbsp;

    carbier a écrit :

    Pour info, la vente des titres de transport de la RATP ne participe même pas à la moitié du fonctionnement de la structure (et je ne parle même pas des investissements pour lesquels la RATP ne participe qu’à quelques % en fonds propres).
    Et tu sais ce qui est cocasse dans l’histoire, c’est que le reste du financement provient en grande partie de la région, y compris via une partie des impots locaux pour des communes qui sont mal et/ou peu desservies


    Les collectivités participent à 50% des frais pour les transports écologiques alors que le transport polluant est pris en charge a 100%. C’est une situation totalement injuste, clairement.



lanoux Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Non, on évite de charger les entreprises sinon elles iraient plus loin, là ou l’offre de transport est inexistante.

Et cela dit, encore une fois, je ne vois pas pourquoi ce serait aux entreprises de payer pour les comportements de leurs salariés: si ceux-ci preferent polluer plutot que de se meler a la populasse des transport en commun, ben il me semble juste qu’on les fasse raquer.



C’est pas une préférence, c’est une nécessité!
As tu vu les loyer ou le prix d’un apparte dans paris?
Perso j’ai une baraque avec jardin pour le prix d’un studio intra muros…mais pour ce prix la tu as droit à 3 bus scolaire le matin et 3 le soir, n’espère pas arriver à la gare de melun passé 7h sinon tu marches!
Ceci dit je bosse plus sur paris…mais le monde étant bien fait pour aller du 77 où je vis à mon boulot dans le 77 je dois
attraper un des 3 bus du matin pour aller à la gare de melun, ensuite melun/paris puis paris/combe la ville pour ensuite avoir un bus combe/brie compte robert et rebelote le soir et il suffit d’une réunion mal placé et tu n’as plus de transport…..alors laisse moi te dire vulgairement que les écolos bobos intra muros je les emmerde!
Surtout que ce sont les mêmes qui viennent me les briser le week end avec leur grosses caisses immatriculé 75



lanoux Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Je suis pour ! C’est le retour de l’écotaxe ! 

Aujourd’hui, les camions paient un prix minime alors qu’ils abiment nos routes et autoroutes. C’est absolument anormal, les routes ne devraient pas s’abimer. En Suisse, ils ont fait le choix inverse:




  • les camions sur route se font allumer au niveau prix

  • l’argent a été investi sur le ferroutage

    Ca a nettement diminué la pollution et amélioré la qualité des routes.

     
    Les collectivités participent à 50% des frais pour les transports écologiques alors que le transport polluant est pris en charge a 100%. C’est une situation totalement injuste, clairement.




    Le tout camion est une décision gouvernemental passé à la sncf datant des années 60…le plus gros transporteur routier étant la SNCF



flagos_
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Pour information, j’ai volontairement pris l’exemple de Toulouse suite à la “proposition” du péage urbain pour les villes de plus 100k habitants.
Les impôts locaux (pour chez moi) ont entre autres une part communale et une part pour la communauté de commune (Toulouse Métropole). Donc, j’espère qu’on va prochainement m’alléger d’une partie de la somme car “je ne vois pas pourquoi je payerais pour développer le transport en commun pour les autres alors que chez moi on développe pas ou peu”, c’est comme les routes. Je suis pas d’accord, mais au moins ça me fera des économies pour le péage en attendant.
Vouloir, absolument, retirer de force la voiture sans s’assurer d’une bonne couverture du TC c’est complètement absurde.


Pourquoi pas ? Si les usagers de la route paient 100% de la route et des conséquences de la pollution (cancers notamment) via des péages et les usagers des transports en commun paient 100% du transport, moi ca me va.

Que vous le vouliez ou non, la route nous coute très cher et est massivement sponsorisé par l’Etat.



flagos_
Il y a 7 ans






lanoux a écrit :

C’est pas une préférence, c’est une nécessité!
As tu vu les loyer ou le prix d’un apparte dans paris?
Perso j’ai une baraque avec jardin pour le prix d’un studio intra muros…


&nbsp;Tu as fait le choix d’un logement confortable au détriment de la santé de tous. C’est cela qu’il faut changer.



grunk
Il y a 7 ans

Tu as raison , mais en théorie il peuvent savoir où tu te trouvais et à quel moment pour peux que tu sois passer devant capteur (fixe ou mobile). Ils n’ont que la plaque et une photos du véhicule mais faire le lien avec le SIV n’est pas bien compliqué <img data-src=" /> (et c’est peut être même déjà fait)


SebGF Abonné
Il y a 7 ans






lldlf a écrit :

Difficilement faisable, et là très couteux !



Au contraire, beaucoup plus simple à réaliser, par contre c’est très coûteux pour l’automobiliste. (dépend du prix que la ville fixe aussi, à Londres c’est 13€/jour de mémoire soit entre 2 et 300€/mois, mais en même temps c’est fait pour être dissuasif)
Plutôt que de faire une usine à usine à gaz complexe basée sur des critères arbitraires stupides (année du véhicule, constat, vignette, gnagnagna) la méthode à Londres est simple :
Les véhicules qui rentrent dans la zone du péage urbain sont identifiés par la photo de leur plaque.
Les données sont traitées la nuit pour s’assurer que la plaque est enregistrée et a payé sa contribution si éligible, croisement avec le fichier des immatriculations pour envoyer la prune au proprio.
Si le véhicule n’a pas pu être identifié, ils laissent tomber. (le système a 90% de réussite sur l’identification)
Les véhicules dispensés du péage (ambulances, écolos, bus…) sont quand même enregistrés et ça se traduit par une réduction de 100%.

C’est pas pour rien qu’elle est en train de s’appliquer dans d’autres villes. Là ce que Paris veut faire, c’est une nouvelle fois l’exception culturelle française qui impose de faire un truc hyper compliqué et imbitable pour résoudre un problème qui peut être traité de manière plus simple.



carbier Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Je suis pour ! C’est le retour de l’écotaxe ! 

Aujourd’hui, les camions paient un prix minime alors qu’ils abiment nos routes et autoroutes. C’est absolument anormal, les routes ne devraient pas s’abimer. En Suisse, ils ont fait le choix inverse:




  • les camions sur route se font allumer au niveau prix

  • l’argent a été investi sur le ferroutage

    Ca a nettement diminué la pollution et amélioré la qualité des routes.


    Comparer la France à la Suisse revient à comparer les Etats Unis à la France.
    De plus, de part son positionnement géographique, la France est une plaque tournante du transport de marchandises en Europe. Le Ferroutage pourrait être une solution pour le transit longue distance, mais pour le transit de proximité cela ne servirait à rien: il faudrait quand même des poids lourds pour le transfert de marchandise vers les centres de vie.
    Genève dépasse difficilement les 200 000 habitants avec un canton qui n’arrive même pas à 500 000. Pas sur que les problématiques soient les mêmes que pour la région parisienne par exemple.



    flagos_ a écrit :

    Les collectivités participent à 50% des frais pour les transports écologiques alors que le transport polluant est pris en charge a 100%. C’est une situation totalement injuste, clairement.


    Une nouvelle fois c’est faux, car si même tes rêves les plus fous se réalisaient, il faudrait quand même entretenir un réseau de voirie pour interconnecter les villes et les villages. Ces routes seraient peut être vides, mais leur cout d’entretien ne seraient pas nuls (chaussée, élagage, peinture, etc.).
    A moins que tu sois aussi pour la disparition des villages et/ou le retour à la cariole pour transporter les denrées alimentaires. En plus, le SAMU des campagnes seraient tout de suite moins rapide, s’il devait emprunter des chemins carrossés.



lanoux Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Que vous le vouliez ou non, la route nous coute très cher et est massivement sponsorisé par l’Etat.



vas jusqu’au bout, ne t’arrête pas la!
Les bénéfices allant dans les poches de vinci/eiffage/abertis



flagos_
Il y a 7 ans






carbier a écrit :

Comparer la France à la Suisse revient à comparer les Etats Unis à la France.
De plus, de part son positionnement géographique, la France est une plaque tournante du transport de marchandises en Europe.&nbsp;


La fameuse exception culturelle francaise ! D’ailleurs, la Suisse n’est pas du tout au centre de l’Europe…
&nbsp;

carbier a écrit :

Une nouvelle fois c’est faux, car si même tes rêves les plus fous se réalisaient, il faudrait quand même entretenir un réseau de voirie pour interconnecter les villes et les villages. Ces routes seraient peut être vides, mais leur cout d’entretien ne seraient pas nuls (chaussée, élagage, peinture, etc.).
A moins que tu sois aussi pour la disparition des villages et/ou le retour à la cariole pour transporter les denrées alimentaires. En plus, le SAMU des campagnes seraient tout de suite moins rapide, s’il devait emprunter des chemins carrossés.


Bien sur, mais les camions les détériorent a vitesse grand V. Ce n’est pas normal de faire payer ces mauvais usages de la route a la collectivité.



picatrix
Il y a 7 ans






cassoulet a écrit :

Mon petit monsieur, le cassoulet n’est pas polluant. Le cassoulet est vert et éco-responsable. C’est comme le bio-carburant: le gaz émis a précédemment été absorbé par la plante, donc le bilan est neutre&nbsp; <img data-src=" />


C’est exactement comme le pétrole : c’est écoresponsable car le gaz émis a précédemment été absorbé par du plancton qui déposé au fond des océans et transformé par des bactéries anaérobies a donné la roche mère qui sous l’effet de la pression et de la température va se transformer en kérogène qui va libérer le gaz naturel (na-tu-rel comme dirait le monsieur de cristalline) et le pétrole.
Le pétrole est donc parfaitement écologique encore plus que le cassoulet car il est plus ancien de quelques millions d’années.



lanoux Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Tu as fait le choix d’un logement confortable au détriment de la santé de tous. C’est cela qu’il faut changer.



Nan ce qu’il faut changer c’est la spéculation immobilière parisienne!
Combien de bureaux vide? Combien d’appartement dont le loyer est sur évalué.
Tu tournes le problème dans le mauvais sens.
Les gens ne fuient pas paris parce qu’ils ont envie de polluer, mais parce que le loyer ou l’achat est impossible.
Ils ont voulu faire de cette ville un musée, ne veulent pas d’habitant qui ne gagne pas 10 fois le smic, veulent que les grands groupent restent chez eux pour toucher les taxes entreprises, ne veulent pas des voitures des pauvres parce que polluantes, mais sont infoutu de mettre en place des TC correcte fonctionnant normalement et en étant incapable de créer des parkings abordable en périphérie comme c’est le cas dans TOUTES les capitales européenne.

A par contre ils veulent bien de la tune de ces salops de pauvres lors des grandes manifestations……trop facil



Borny
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

&nbsp;Tu as fait le choix d’un logement confortable au détriment de la santé de tous. C’est cela qu’il faut changer.


Peut-être que le plus gros de la solution n’est pas à attendre des salariés, salariés qui peuvent difficilement choisir leur entreprise et les locaux de celle-ci. Oui, tu postules dans une boite, mais si tu n’es pas pris, tu postules ailleurs, puis ailleurs… vas-tu te limiter aux entreprises autour de chez toi ? Si ta boite déménage, tu ne peux rien imposer…

Autrement dit, tu l’accuses (et moi-même, alors qu’en fait je parle d’hypothèse) de choisir notre confort au détriment de la santé de tous. Mais nous ne choisissons pas le lieu de nos entreprises.

Centraliser tout dans Paris, c’est une belle connerie.

Tiens, et le client (où je suis en déplacement) de ma boite qui est véritablement frileux à l’idée que je bosse en télétravail, ou à distance depuis les locaux de mon entreprise à 5 minutes de chez moi…

Tu pourrais nous parler de toi, ta situation, comment tu fais… Je ne doute pas que tu sois irréprochable.



Enyths
Il y a 7 ans

Les transports en commun étant in extenso pollueurs et utilisateurs du réseau routier, on fera au prorata du poids et de la distance parcourue sur route commune et les frais afférant aux voies réservées seront intégralement à la charge du TC. Les prêts contractés (dont intérêts) pour la mise en place de lignes de tram et de métro seront imputés également aux seuls usagers. Étendre ces règles au train dont l’entretien et les vols de câble en cuivre coûtent une fortune.
On peut essayer aussi d’émettre d’autres réformes pour les cas mauvais pour la santé : fumeurs, non sportifs, restauration grasse, …


flagos_
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

Peut-être que le plus gros de la solution n’est pas à attendre des salariés, salariés qui peuvent difficilement choisir leur entreprise et les locaux de celle-ci. Oui, tu postules dans une boite, mais si tu n’es pas pris, tu postules ailleurs, puis ailleurs… vas-tu te limiter aux entreprises autour de chez toi ? Si ta boite déménage, tu ne peux rien imposer…



 Autrement dit, tu l'accuses (et moi-même, alors qu'en fait je parle d'hypothèse) de choisir notre confort au détriment de la santé de tous. Mais nous ne choisissons pas le lieu de nos entreprises.       





 Centraliser tout dans Paris, c'est une belle connerie.       





 Tiens, et le client (où je suis en déplacement) de ma boite qui est véritablement frileux à l'idée que je bosse en télétravail, ou à distance depuis les locaux de mon entreprise à 5 minutes de chez moi...      





Tu pourrais nous parler de toi, ta situation, comment tu fais... Je ne doute pas que tu sois irréprochable.




On peut aussi choisir le lieu ou on habite en fonction de son travail. Et demenager si l’entreprise change de place. Il est quand meme plus simple de changer de logement que de faire le trajet tous les matins.

Perso, j’aurai pu choisir de partir plus loin, j’aurai eu une maison au lieu d’un appartement, avec un très beau jardin et tout ca mais ca aurait necessité de prendre une deuxième voiture (la premiere ne servant finalement que pour les loisirs). Finalement, tout bien pesé, j’ai preferé rester un peu plus proche de la ville, sans y etre directement, et rester a proximité des transports.



flagos_
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Les transports en commun étant in extenso pollueurs et utilisateurs du réseau routier, on fera au prorata du poids et de la distance parcourue sur route commune et les frais afférant aux voies réservées seront intégralement à la charge du TC. Les prêts contractés (dont intérêts) pour la mise en place de lignes de tram et de métro seront imputés également aux seuls usagers. Étendre ces règles au train dont l’entretien et les vols de câble en cuivre coûtent une fortune.
On peut essayer aussi d’émettre d’autres réformes pour les cas mauvais pour la santé : fumeurs, non sportifs, restauration grasse, …


On commencerait alors a rentrer dans une gestion serieuse et rigoureuse de nos infrastructures. Tu le dis avec second degré, mais oui c’est de ca dont il s’agit.



lanoux Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

On peut aussi choisir le lieu ou on habite en fonction de son travail. Et demenager si l’entreprise change de place. Il est quand meme plus simple de changer de logement que de faire le trajet tous les matins.

Perso, j’aurai pu choisir de partir plus loin, j’aurai eu une maison au lieu d’un appartement, avec un très beau jardin et tout ca mais ca aurait necessité de prendre une deuxième voiture (la premiere ne servant finalement que pour les loisirs). Finalement, tout bien pesé, j’ai preferé rester un peu plus proche de la ville, sans y etre directement, et rester a proximité des transports.


Tu choisis le lieux où tu habites en fonction de ton travail….alors un mec bossant en ss2i à tout intérêt à s’acheter une caravane.
Et pas être marié, ou alors bien engueuler ta bonne femme pour qu’elle trouve un taffe dans la même ville que toi…et si elle a des propositions ailleurs, bun elle refuse direct! Parce que le boulot ça courre les rues et qu’on a pas besoin de deux salaires dans la vie.



tazvld Abonné
Il y a 7 ans

La voiture, c’est comme la cigarette pour certain, si on pouvait s’en passer, on le ferait volontiers.






inextenza a écrit :

C’est moche de se vanter de regarder TF1 les dimanche soirs :P


Ce n’est pas plutôt “Gunnm” et la cité de Zalem qu’il fait référence ?



ArchangeBlandin a écrit :

[…]
Par contre, on peut encore un peu choisir les voitures qui doivent aller sur la route et polluent moins, on peut arrêter d’avantager le diesel avec effet immédiat (qui a moins de taxes sur le carburant, une échelle de chevaux fiscaux et le bonus écologique prenant en compte seulement le CO2 sans prendre en compte les autres rejets et la pollution liée à la production des carburants – surtout au niveau des différences de raffinage essence/diesel) et on peut interdire aux poubelles de rouler, mais à vrai dire, on devrait mesurer réellement les émissions d’un véhicule (ça pourrait amener à une vague de rénovation sur les véhicules où c’est faisable plutôt que de tout mettre à la casse) lors du contrôle technique et leur assigner une classe d’émissions plutôt que d’interdire aveuglément les voitures de plus d’un certain age.



Ceux qui roulent en diesel ou dans les poubelles roulantes (souvent va de paire avec le premier, les moteurs diesel s’usent moins que les moteurs essences) ne sont pas forcément dans les classes les plus aisée. Les mesures que tu proposes, c’est catastrophique d’un point de vue sociale.
Et d’un point de vu écologique, je ne suis pas sûr non plus, ça ressemble à ce que fait le Japon, forcer la consommation de véhicule neuf, et donc leur production avec toute la pollution qui va avec.



fred42 Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

On peut aussi choisir le lieu ou on habite en fonction de son travail. Et demenager si l’entreprise change de place. Il est quand meme plus simple de changer de logement que de faire le trajet tous les matins.


Et on divorce quand l’entreprise de madame va dans une direction et celle de monsieur part dans la direction opposée ?

Mais pourquoi je réponds à un <img data-src=" /> ?



flagos_
Il y a 7 ans






fred42 a écrit :

Et on divorce quand l’entreprise de madame va dans une direction et celle de monsieur part dans la direction opposée ?

Mais pourquoi je réponds à un <img data-src=" /> ?


Il suffit de se rapprocher d’un point ou il est facile pour les 2 de faire le trajet. Je ne vois pas en quoi je trolle, plein de gens font ces choix.

D’autres ne le font pas, et se trouvent des excuses pour polluer, comme les fumeurs se trouvent des excuses pour fumer. Dans la vie on fait des choix, et je suis pour que ceux qui choississent de polluer paient.



Borny
Il y a 7 ans

Donc, tu t’interdis d’acheter ta résidence principale durant toute ta carrière ? (cf. frais de Notaire, voire d’agence, en cas de mutation)
Ou alors, si ta boite déménage ses locaux, tu démissionneras ? Si tu es licencié, tu limiteras tes recherches en fonction des locaux des entreprises ?
Et si tu veux t’installer avec quelqu’un (si ce n’est déjà le cas), le problème s’additionne : cette personne est mutée ailleurs, vous déménagez ? …

Concernant un déménagement, après bientôt 3 années et ~20 k€ à refaire notre appartement (cuisine, salle de bain, ouverture de mur… peinture…), il faudrait que l’on revende celui-ci 20-30 k€ de plus pour ne pas perdre d’argent (et ne rien gagner, et je déduis les loyers économisés). Le tout pour avoir refait un logement à neuf, à notre goût, dont je n’aurais jamais profité… Et tu rajoutes 12 k€ de frais de notaire si on veut acheter un appartement similaire ailleurs, 10 k€ de &nbsp;frais d’agence si l’appartement qui nous plaît nous l’impose… Les frais de garantie, de dossier… Pour un similaire en neuf, tu peux rajouter plus de 100 k€, et encore, je doute d’avoir quelque chose de réellement équivalent (gros plus : terrasse de 28 m²).

Tu vas me dire qu’être propriétaire est un autre problème. Oui, mais jeter 10 k€ de loyer par les fenêtre chaque année pour ne rien avoir au bout, avoir un logement que tu ne peux pas améliorer/transformer à ton goût, est-ce un “petit” confort personnel… Risquer que son propriétaire te demande de partir au prochain renouvellement de bail… (à peine un mois après avoir emménagé dans notre premier appartement à Nantes, on apprend que le propriétaire cherchait à vendre… super).


flagos_
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

Donc, tu t’interdis d’acheter ta résidence principale durant toute ta carrière ? (cf. frais de Notaire, voire d’agence, en cas de mutation)
Ou alors, si ta boite déménage ses locaux, tu démissionneras ? Si tu es licencié, tu limiteras tes recherches en fonction des locaux des entreprises ?
Et si tu veux t’installer avec quelqu’un (si ce n’est déjà le cas), le problème s’additionne : cette personne est mutée ailleurs, vous déménagez ? …

Concernant un déménagement, après bientôt 3 années et ~20 k€ à refaire notre appartement (cuisine, salle de bain, ouverture de mur… peinture…), il faudrait que l’on revende celui-ci 20-30 k€ de plus pour ne pas perdre d’argent (et ne rien gagner, et je déduis les loyers économisés). Le tout pour avoir refait un logement à neuf, à notre goût, dont je n’aurais jamais profité… Et tu rajoutes 12 k€ de frais de notaire si on veut acheter un appartement similaire ailleurs, 10 k€ de &nbsp;frais d’agence si l’appartement qui nous plaît nous l’impose… Les frais de garantie, de dossier… Pour un similaire en neuf, tu peux rajouter plus de 100 k€, et encore, je doute d’avoir quelque chose de réellement équivalent (gros plus : terrasse de 28 m²).

Tu vas me dire qu’être propriétaire est un autre problème. Oui, mais jeter 10 k€ de loyer par les fenêtre chaque année pour ne rien avoir au bout, avoir un logement que tu ne peux pas améliorer/transformer à ton goût, est-ce un “petit” confort personnel… Risquer que son propriétaire te demande de partir au prochain renouvellement de bail… (à peine un mois après avoir emménagé dans notre premier appartement à Nantes, on apprend que le propriétaire cherchait à vendre… super).


J’ai acheté et j’ai perdu mon boulot 2 ans après. J’aurai peut etre pas du acheter, c’est clair. Mais bon, c’est pas très grave, mon logement est reloué. J’y perd un peu mais c’est comme ca. C’est la vie. Faut arreter de ne penser qu’a sa petite situation sinon on ne résolvera jamais les problèmes.



fred42 Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Il suffit de se rapprocher d’un point ou il est facile pour les 2 de faire le trajet. Je ne vois pas en quoi je trolle, plein de gens font ces choix.



Je me plaçais dans le cas du déménagement suite au départ de l’entreprise qui était dans ton message.

Donc Monsieur et Madame avaient déjà fait ce que tu préconises et leurs sociétés déménagent chacune en s’éloignant de ce point milieu qu’ils avaient choisi. Le point que tu décris n’existe pas. Ils sont obligés soit de divorcer soit de faire un trajet long en véhicule polluant si les transports en commun ne leur permet pas d’aller travailler en un temps raisonnable.

Ce que tu dis ci-après prouve bien que tu trolles :


D’autres ne le font pas, et se trouvent des excuses pour polluer, comme les fumeurs se trouvent des excuses pour fumer. Dans la vie on fait des choix, et je suis pour que ceux qui choisissent de polluer paient.


Tu utilises des termes provocateurs et blessants pour faire réagir.

Enfin, la dernière fois que tu as autant participé aux commentaires d’un article tu as fini par annoncer que tu avais “pas mal trollé”



Borny
Il y a 7 ans

Ma petite situation et mon petit confort emmerde ta grande arrogance.

Tu peux cesser d’être dénigrant ? ça ne fait pas avancer le sujet de juger que notre confort n’a aucune valeur.
Tu n’aimes pas le confort, tu vis dans un taudis, tu n’as pas d’abonnement EDF, tu ne consommes pas d’eau, de chauffage… ?

Tu ne serais pas non plus pour raser tous les logements anciens qui surconsomment car ils sont mal isolés/équipés ?


the_frogkiller Abonné
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

Les transports en commun étant in extenso pollueurs et utilisateurs du réseau routier, on fera au prorata du poids et de la distance parcourue sur route commune et les frais afférant aux voies réservées seront intégralement à la charge du TC. Les prêts contractés (dont intérêts) pour la mise en place de lignes de tram et de métro seront imputés également aux seuls usagers. Étendre ces règles au train dont l’entretien et les vols de câble en cuivre coûtent une fortune.
On peut essayer aussi d’émettre d’autres réformes pour les cas mauvais pour la santé : fumeurs, non sportifs, restauration grasse, …


nouveau prix du pass navigo 15000€/mois…



Charly32 Abonné
Il y a 7 ans






flagos_ a écrit :

Il suffit de se rapprocher d’un point ou il est facile pour les 2 de faire le trajet. Je ne vois pas en quoi je trolle, plein de gens font ces choix.

D’autres ne le font pas, et se trouvent des excuses pour polluer, comme les fumeurs se trouvent des excuses pour fumer. Dans la vie on fait des choix, et je suis pour que ceux qui choississent de polluer paient.


Ça sonne comme un “yakafokon”. Chaque cas est probablement unique, et il est impossible d’en tirer une généralité. Un exemple parmi d’autre : l’emploi en CDD : bonne chance pour te trouver un bailleur.



Enyths
Il y a 7 ans

En fait, il voudrait tendre vers une société où tout est administré par micro-gestion. Les caractères, habitudes, goûts de chacun doivent être normalisés pour coller à ce système.


Borny
Il y a 7 ans

ça marche très bien dans Equilibrium : ) , les sentiments, l’art…

&nbsp;Enfin… au début.


Charly32 Abonné
Il y a 7 ans






Enyths a écrit :

En fait, il voudrait tendre vers une société où tout est administré par micro-gestion. Les caractères, habitudes, goûts de chacun doivent être normalisés pour coller à ce système.


Ce serait plutôt de la macro-gestion alors, non?&nbsp;
(Ou plutôt de la Maquereau-gestion, au vu de la classe politique <img data-src=" /> )

Force m’est d’admettre que ça simplifierai grandement les choses :p



anonyme_92fcfbdd6cc3f0397af3a985adab6b1b
Il y a 7 ans






Lafisk a écrit :

D’un autre côté, prend une ville dortoir, genre CERGY. Minimum 1h de transport pour paris aux heures de pointes, je veux bien que le coin se dynamise mais le centre de l’ile de France, c’est paris, c’est plus simple et plus pratique pour tout le monde de s’y rendre sinon cela voudrait dire que tu empêches les gens d’accéder à plein d’offre d’emploi, que tu empêches les entreprises d’accéder à des cmpétences car géographiquement parlant ils sont mal localisés… cela peu s’appliquer à certains emploi mais pas à la majorité. Pour tout ce qui est service, genre supermarché etc… oui mais pour les boulots plus qualifié, c’est difficile.

Et de plus, il y à déjà une migration des entreprises vers la petite couronne, surtout les grandes d’ailleurs, car Paris est devenu bien trop cher pour eux. Mais cela ce limitera à cela car au dela cela devient trop pénible pour les raisons citées au dessus, déjà qu’accéder à la petite courone c’est pas toujours géniale …


À l’ère d’Internet, tout mettre à proximité géographique perd de son sens. Il n’est plus nécessaire que les clients, vendeurs et salariés se rencontrent physiquement régulièrement. De ce fait, je ne vois aucun problème à ce qu’une entreprise basée en Bretagne ou dans les Vosges aient des clients à Marseille. Et de même, il peut très bien y avoir une team de salariés sur l’Île de Ré qui travaillent dans un petit bureau mais qui fournissent le service pour l’entreprise dans les Vosges et le client à Marseille. Et bien entendu, je ne parle pas de quelques professions en particulier. Toute entreprise tertiaire devrait pouvoir avoir une liberté géographique indépendante du client.



SebGF Abonné
Il y a 7 ans

C’est une mentalité qui a encore fortement besoin d’évoluer. (comme le télétravail)
Là où je bosse les visioconf se sont fortement développées pour minimiser les déplacements physiques (contexte international).
Ca nous a permis de réduire des déplacements faisant perdre parfois 2 jours de travail, sans compter la fatigue et les contraintes personnelles de chacun. (et bien entendu, le coût, quand on monte à 500 boules d’avion par tête de pipe…)

Mais ça demande aussi que les entreprises adaptent leur fonctionnement et s’ouvrent un peu plus… Comme le télétravail justement.
Tout comme ça demande aux clients de s’adapter, certains exigent encore de la proximité avec leurs prestataires.


inextenza Abonné
Il y a 7 ans

Le périph’ (ainsi que les rues immédiatement rattachées à une bretelle d’accès) sont exclus de la zone contrôlée.
Donc, si tu dois contourner Paris, tu n’as pas à t’inquiéter.
Sinon, pour aller dans Paris: bah… tu vas faire comme les autres: emmerder les habitant de la petite couronne en allant stationner chez eux, et tu finis le trajet autrement.


inextenza Abonné
Il y a 7 ans

Question: tu n’as donc pas de gosse?
Parce que, c’est bien gentil de jouer au caravanier professionnel: quand on vit seul, je te l’accorde, on peut changer de temps en temps de logement (bon, perso, c’est niet: je bosse en SSII, cela reviendrait à ce que je vive dans les cartons et valises. Et je me paye le luxe de systématiquement refuser les missions qui sont de l’autre côté de l’IDF)
Par contre, quand on a quelqu’un dans sa vie, on fait comment?
Et donc, là où ton argumentaire tombe, c’est: tes gosses, tu les changes d’école en permanence du coup? Sympa pour la qualité de suivi des cours. Et surtout, sympa pour le gosse de perdre ses potes à chaque fois. Niveau sociabilisation, on a vu mieux (surtout que, avec les réseaux dits «sociaux» la tendance à l’isolement est déjà très sensible)

Quand je lis tes réponses, j’ai l’impression que tu es dans un monde de bisounours.
Le problème, c’est que, dans la vraie vie, que tu vieillis et que tu consolides un patrimoine, et que tu fondes un foyer, cette vie de caravanier que tu prônes, ça s’arrête.

Et quand bien même: il n’y a pas que le taff dans la vie. Typiquement, j’ai eu une mission Pte de Versailles. En habitant dans le 95, j’arrivais à y aller en vélo. Ou éventuellement en transport. Sauf certains jours de la semaine, où je dois me rendre dans le nord du 95, pour rentrer chez moi vers 22H.
Là: les transports, tu peux oublier. À l’aller, c’est un coup à mettre 3H voire plus, et le retour… bah… passé 20H je n’ai jamais vu passer le moindre bus, et la gare est a des km. Donc: véhicule.
À ce moment-là, j’avais encore le droit de venir avec une de mes motos, pas de soucis.
Mais, si je devais y retourner… c’est quoi ma solution? L’amende, parce que, Porte de Versailles en bagnole à 9H du mat’ ou à 19H, c’est se tirer une balle; et le parking coûte dans les 40€ pour la journée.
Et encore une fois: quelque soit la voiture non hybride (j’ai besoin ponctuellement de tracter) elle polluera réellement plus à ces heures-là que mes motos.

Ah, et pour le télétravail: heuuu… dites… on fait comment quand on fait de l’intégration système et réseau? Ah, j’oubliais un petit détail: en dehors du fait qu’il semble assez délicat d’emmener une baie 42U dans mon salon, j’ai à bosser parfois sur les projets classifiés. Donc, une liaison internet dans une plateforme classifiée… j’espère que je n’ai pas à expliquer la suite…


anonyme_92fcfbdd6cc3f0397af3a985adab6b1b
Il y a 7 ans

Si tu veux mon avis, ça ne va pas changer aussi radicalement de sitôt. Il y a une mentalité que je pense venir du moyen-âge, qui veut que les intérêts du patron seront toujours en conflit avec les intérêts des travailleurs. Si des employés agissent dans cet état d’esprit, même une entreprise sympa finira par devoir sévir.
J’ose espérer que le cliché de resquilleur d’impôts que j’entends sur les Français est faux. Parce qu’avec ça, rien ne bougerait dans ce pays.


Pretarian
Il y a 7 ans

Je n’ai pas lu la totalité de vos commentaires, mais si j’ai bien compris, il y a:
les écoles bobos qui vomissent sur les automobilistes et qui pensent que tout le monde ne devraient prendre que les TC et
ceux qui refuse de prendre les TC parce-que le trajet en tuture est plus confortable.

Ben quand je vous lis, je me dis qu’il faut vraiment être c… borné pour vouloir à tout prix vivre et travailler en ville.
Votre vie de citadin, vous l’avez bien choisi, arrêter de nous les briser avec vos petits tracas de transports.

Vive la campagne et les bouseux qui y vivent ! <img data-src=" />


Dude76 Abonné
Il y a 7 ans

Encore faut-il être au courant de quand tu peux ou pas, et la possibilité de s’adapter.
Quand tu vis sur la RP, tu suis les actualités locales, et tu as plus ou moins les moyens de t’adapter.
Quand tu ne viens qu’en one-shot, c’est autrement plus compliqué, et le choix, tu ne l’as pas forcément.


Quiproquo Abonné
Il y a 7 ans






lanoux a écrit :

Et pas être marié, ou alors bien engueuler ta bonne femme pour qu’elle trouve un taffe dans la même ville que toi…et si elle a des propositions ailleurs, bun elle refuse direct! Parce que le boulot ça courre les rues et qu’on a pas besoin de deux salaires dans la vie.


Comment ? Espèce d’immonde salopard ! Tu t’es marié, en privilégiant ton petit confort personnel au détriment de la santé de tout le monde ? Tu devrais avoir honte…



zanadoo
Il y a 7 ans

Le plus simple est de supprimer les gens cela ira plus vite dans paris comme çà il n’y aura plus de pollution


anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans

Je ne réponds pas à tout le monde, car trop de réponses, mais on voit bien finalement qu’au delà de la faisabilité de la gratuité des TC, les problèmes de transports et de pollution viennent surtout d’un mauvais aménagement du territoire.

Et comme la territorialisation se fait en fonction des différentes classes sociales, la meilleure solution, c’est la propriété d’usage et une gestion collectiviste du territoire.


skan
Il y a 7 ans

Encore un moyen qui incitera aux doublettes!
Restriction d’accès aux véhicules pas assez neufs? C’est quoi cette incitation à la consommation et à la braderie du véhicule d’occasion! Tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter un véhicule neuf tous les 10 ans! Il y’a des gens qui traversent Paris ou qui on besoin de prendre leur véhicule ne serait-ce occasionnellement. Montrezl’exemple sur plus de 100m même hors caméra!


popolski
Il y a 7 ans






gragra a écrit :

Donc on relève toutes les plaques des véhicules qu’on confronte au fichier des cartes grises, pour verbaliser si besoin. Ca sent bon le flicage généralisé. Je ne suis pas sur que cela soit CNIL-proof en l’état.


Robocop à la française pour bientôt



popolski
Il y a 7 ans

Quand va t-on enfin supprimer le sénat, cette maison de retraite pour politiciens ?


tmtisfree
Il y a 7 ans






gavroche69 a écrit :

T’as rien de plus récent comme référence ?
Parce que ton gus mort en 1850 c’est sûr que les problèmes de pollution ça devait lui passer nettement au-dessus…
Et sans parler de pollution, comparer le milieu du 19ème siècle avec notre époque où la démographie et l’industrie ont explosé c’est carrément un contre-sens total.

T’aurais pas l’avis de Vercingétorix (très à la mode en ce moment) sur la question ? <img data-src=" />

Rien n’est immuable et les théories sur l’économie ne le sont pas plus que le reste… <img data-src=" />


Rapidement, à propos de ton § d’arguments fallacieux :
1/ l’âge du capitaine n’a pas de rapport avec la justesse de ses arguments et on trouve de nos jours un % élevé d’économistes dits « modernes » dont les idées sont erronées ;
2/ « rien n’est immuable » est une généralisation abusive : s’il y a une chose qui semble « immuable » chez certains, c’est leur constance de métronome à répondre à un argument posé avec un empilement de sophismes, démontrant par là-même la fausseté de cette généralisation ; c’était précisément l’objet du lien donné.
3/ affirmer que les « théories sur l’économie » ne sont pas immuables est une chose, le démontrer en est une autre.

En d’autres termes, tes commentaires ne sont que du vent tant qu’ils ne s’attaqueront pas à l’argument avancé. Logics 101.




eliumnick a écrit :

J’aime beaucoup le don que tu as a chaque fois à prendre pour des attardés les gens qui ne sont pas de ton avis…


2 problèmes avec ta phrase : je réponds à un commentaire par une argumentation simple et compréhensible sur la non pertinence de la proposition (pas sur la personne qui l’a formulée). Et oui, je pense que sa proposition est mauvaise pour la raison avancée à laquelle tu ne trouves manifestement rien à redire.


Je note une fois de plus qu’aucun de vous 2 n’a répondu sur le fond de ma réponse et s’est contenté des gesticulations habituelles pour brasser de l’air.



cassoulet
Il y a 7 ans

Certes. Mais le cycle du pétrole est à l’échelle de l’ère géologique alors que le cycle du fayot, de la plantation à l’émission de gaz, ne dure que quelques mois. Qui plus est, l’émission polluante du pétrole est tristement dégueulasse alors que l’émission de gaz du cassoulet peut être drôle.&nbsp;
Je persiste à vanter les bienfaits du cassoulet, tant sur le plan écologique que sur le plan psychologique :-)


Cypressh
Il y a 7 ans

Allez petit commentaire populiste du matin :
C’est vrai ? Les policiers&nbsp; vont consacrer plus de temps à notre sécurité (fort à faire en ce moment…) plutôt que de nous flasher à la sortie du boulot ?


gavroche69 Abonné
Il y a 7 ans

Pour résumer :
Toi même ne démontre rien, tu ne fais que citer des gens dont certains sont totalement obsolètes du fait que leur époque n’a plus rien à voir avec la nôtre.
Balancer des théories qui datent d’un siècle ou plus c’est simplement ignorer le contexte de notre époque et donc ça ne veut strictement rien dire et donc ça ne prouve rien du tout.

Peux-tu affirmer que certains que tu cites, disparus depuis longtemps, tiendraient toujours les mêmes propos s’ils vivaient à notre époque ?
Si oui ce n’est pas à leur avantage et ne ferait que prouver que ce sont des abrutis enracinés dans leurs certitudes et donc des gens sans aucun intérêt.

D’une façon générale les “philosophes” (reconnus ou auto-proclamés) m’emmerdent, ces gens qui sont persuadés de détenir la vérité et qui s’écoutent penser en se croyant supérieurs à tout le monde.
Ces gens sans cesse cités à tout propos pour se la jouer “cultivé” ça me gonfle…
J’appelle ça le syndrome “Luchini” et je trouve ça consternant.

Et si mes propos sont fallacieux (mot que tu sembles particulièrement affectionner) ils ont au moins le mérite d’être les miens et non pas ceux de gus morts depuis des dizaines de décennies et qui raisonnaient en fonction du contexte de leur époque.

Comme déjà dit, tant qu’à dire des conneries (ce dont certains “grands philosophes” ne se privent pas) je préfère que ce soient les miennes et je les assume. <img data-src=" />


anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

En d’autres termes, tes commentaires ne sont que du vent tant qu’ils ne s’attaqueront pas à l’argument avancé. Logics 101.


“Les riches étant hors-la-loi et pouvant ne pas payer d’impôts, il ne faut pas taxer les pauvres”…

On attend avec impatience ton programme de lutte contre l’évasion fiscale consistant à rendre non-imposables les ménages qui le sont…



Railblue
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

Je note une fois de plus qu’aucun de vous 2 n’a répondu sur le fond de ma réponse et s’est contenté des gesticulations habituelles pour brasser de l’air.


Parce que le fond de ta réponse, il n’existe pas, banane !

T’es comme l’autre abruti de Darckiller, tu ne viens ici que pour chier ta propagande.



inextenza Abonné
Il y a 7 ans

Et quand tu vis en RP, tu t’adaptes comment si tu n’as pas les moyens de te payer une bagnole/moto neuve/récente?
Surtout que ça flingue le marché de l’occasion!


tmtisfree
Il y a 7 ans






gavroche69 a écrit :

Pour résumer :
Toi même ne démontre rien, tu ne fais que citer des gens dont certains sont totalement obsolètes du fait que leur époque n’a plus rien à voir avec la nôtre.
Balancer des théories qui datent d’un siècle ou plus c’est simplement ignorer le contexte de notre époque et donc ça ne veut strictement rien dire et donc ça ne prouve rien du tout.

Peux-tu affirmer que certains que tu cites, disparus depuis longtemps, tiendraient toujours les mêmes propos s’ils vivaient à notre époque ?
Si oui ce n’est pas à leur avantage et ne ferait que prouver que ce sont des abrutis enracinés dans leurs certitudes et donc des gens sans aucun intérêt.

D’une façon générale les “philosophes” (reconnus ou auto-proclamés) m’emmerdent, ces gens qui sont persuadés de détenir la vérité et qui s’écoutent penser en se croyant supérieurs à tout le monde.
Ces gens sans cesse cités à tout propos pour se la jouer “cultivé” ça me gonfle…
J’appelle ça le syndrome “Luchini” et je trouve ça consternant.

Et si mes propos sont fallacieux (mot que tu sembles particulièrement affectionner) ils ont au moins le mérite d’être les miens et non pas ceux de gus morts depuis des dizaines de décennies et qui raisonnaient en fonction du contexte de leur époque.

Comme déjà dit, tant qu’à dire des conneries (ce dont certains “grands philosophes” ne se privent pas) je préfère que ce soient les miennes et je les assume. <img data-src=" />


« Résumé » qui n’est encore que du blabla HS.
J’ai opposé la gratuité comme mesure sociale avec l’argument classique « There is no such thing as a free lunch » en montrant comment elle allait retomber à terme sur le dos de ceux qu’on était censé aider, et en réponse j’ai une litanie d’arguties HS et d’esquives grossières. <img data-src=" />



gavroche69 Abonné
Il y a 7 ans

Je répondais surtout à ta manie de citer en permanence des gens pour conforter tes propos.
Et je crois que tu l’as très bien compris d’ailleurs… <img data-src=" />


tmtisfree
Il y a 7 ans






ActionFighter a écrit :

“Les riches étant hors-la-loi et pouvant ne pas payer d’impôts, il ne faut pas taxer les pauvres”…

On attend avec impatience ton programme de lutte contre l’évasion fiscale consistant à rendre non-imposables les ménages qui le sont…


L’art de la défausse demande plus de finesse pour passer inaperçue :
1/ éviter le sujet proprement dit en le détournant sur des questions sans rapport mais assez vaguement reliées pour faire penser un à quelconque lien de cause à effet,
2/ demander aux autres de répondre à sa place à l’argument HS,
3/ et mixer les 2 pour faire croire à une réponse satisfaisante,

est un artifice grossier.

(Je passe sur les affirmations illogiques qui parsème cette « réponse ».)

Mais je vais quand même fournir une solution à ta demande qui complète naturellement mon argument de réfutation de départ. Mon « programme » serait fort simple, et tient en 2 ph®ases simultanées :

Suppression de l’impôt/taxe actuels avec comme résultats immédiats et à long terme :
1/ zéro évasion fiscale,
2/ zéro « riches hors-la-loi »,
3/ zéro impôt/taxe pour « ne pas taxer les pauvres » et pour « les ménages qui le sont (imposés/taxés) »,

Ouverture (libéralisation) du monopole des transports toutes catégories (taxis, transports publics par route/train/bateau/vélo, etc) avec pour résultats immédiats et à long terme (cf aviation) :
1/ une chute drastique du prix au km parcouru ;
2/ des services différentiés au top pour attirer les clients (commoditisation) ;
3/ un vrai choix pour se déplacer ;
etc.

Je ne vais pas refaire la longue liste des avantages supplémentaires de l’économie de marché puisque ceux présentés ici couvrent déjà à 100% ta demande : le prix final au km parcouru de cette libéralisation est moindre avec 0 impôt pour les familles puisque tout est laissé à la concurrence transparente du marché.

Tout socialiste qui se respecte devrait être un libéral.



lololasticot
Il y a 7 ans






lanoux a écrit :

Tu choisis le lieux où tu habites en fonction de ton travail….alors un mec bossant en ss2i à tout intérêt à s’acheter une caravane.
Et pas être marié, ou alors bien engueuler ta bonne femme pour qu’elle trouve un taffe dans la même ville que toi…et si elle a des propositions ailleurs, bun elle refuse direct! Parce que le boulot ça courre les rues et qu’on a pas besoin de deux salaires dans la vie.



Je bosse en SSII (ESN) depuis plus de 10 ans en région parisienne. J’ai fait le choix d’acheter une petite maison avec jardin à 20 km de paris, justement pour éviter de lâcher des loyers à perte. En 20 min je suis sur Paris avec les transports en commun.
Je préfèrerais prendre ma voiture mais ça coûte trop cher et ça prend trop de temps avec les embouteillages.

Le fait d’acheter, c’est un pari pendant le temps du crédit immo à rembourser, après ça sera que du bonus. J’accepte les missions qu’on me donne, souvent en région parisienne, parfois en province. Et ma copine doit faire avec le fait que je peux partir un an à l’autre bout de la France.
Si j’avais le choix, bien évidemment que je préfèrerais une vraie boite sur Paris mais ça fait bien longtemps que je n’y crois plus donc je vais de ssii en ssii quand je n’ai plus le choix.
Et le jour où j’aurais terminé de rembourser mon crédit, je pourrais me permettre de dire fuck aux ssii et faire un boulot que j’aime, pas grave si c’est mal payé étant donné que j’aurai plus de crédit sur le dos.
C’est un choix de vie, de sacrifices, chacun voit sa vie comme il le veut.



tmtisfree
Il y a 7 ans






gavroche69 a écrit :

Je répondais surtout à ta manie de citer en permanence des gens pour conforter tes propos.
Et je crois que tu l’as très bien compris d’ailleurs… <img data-src=" />


Je n’ai cité personne ici, mais quand je le fais c’est soit pour illustrer mes propos soit de par sa pertinence et concision. Et, très franchement, que cela te plaise ou non, je m’en « tamponne » vu l’application que tu mets à répondre systématiquement à côté.



tmtisfree
Il y a 7 ans






Railblue a écrit :

Parce que le fond de ta réponse, il n’existe pas, banane !

T’es comme l’autre abruti de Darckiller, tu ne viens ici que pour chier ta propagande.


Il existe aussi la probabilité quasi certaine que tu n’aies pas remarqué ce fond. En langage simple :

Pour financer ce service « gratuit », l’État ne peut que relever les impôts/taxes qui impacteront disproportionnellement les pauvres et classe moyenne que cette « mesure » était censée aider.

Autrement dit il n’y a rien de gratuit, et ceux qui payent cher et à leur insu cette gratuité sont souvent ceux qui croient en profiter.



anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans

Une telle hypocrisie ne mérite même pas de réponse.


JoePike
Il y a 7 ans

peut-être que ça vient aussi du fait que les 15km de bouchon de chaque autoroute entrante dans Paris ne comportent que des millions de voitures avec une seule personne à bord ! le conducteur!
C’est aussi une question de mentalité.
J’ai habité dans une banlieue ou il y avait environ 800 personnes de la même boite vivants dans 3 ou 4 villages adjacents et travaillant tous dans les mêmes immeubles d’une commune.
Notre boite avait environ 4000 employés dans ces immeubles
pendant 8 ans on a fait du covoiturage à 2 mais on n’a jamais pu trouver un volontaire pour être à 3 dans la bagnole.. tout le monde avait une excuse, jusqu’à ouais mais faut que je m’arrète pour acheter le pain!(SIC)
donc chaque matin il y avait 800 bagnoles ( enfin 799 <img data-src=" /> ) faisant le même trajet dans les mêmes embouteillages pendant les même 20km allant dans les mêmes immeubles.
Sérieusement ça me déglingue!


Borny
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

Suppression de l’impôt/taxe actuels avec comme résultats immédiats et à long terme :
1/ zéro évasion fiscale,
2/ zéro « riches hors-la-loi »,
3/ zéro impôt/taxe pour « ne pas taxer les pauvres » et pour « les ménages qui le sont (imposés/taxés) »,
&nbsp;


ça va un peu poser des problèmes : notamment comment financer les infrastructures ?
Quand je pense que j’avais lu un article où les nouvelles compagnies de bus se plaignaient de terminaux en piteux état, et voulait que l’état les finance. Grosso-modo : on paie pour qu’ils fassent des bénéfices.

&nbsp;&nbsp;

tmtisfree a écrit :

Ouverture (libéralisation) du monopole des transports toutes catégories (taxis, transports publics par route/train/bateau/vélo, etc) avec pour résultats immédiats et à long terme (cf aviation) :
1/ une chute drastique du prix au km parcouru ;
2/ des services différentiés au top pour attirer les clients (commoditisation) ;
3/ un vrai choix pour se déplacer ;
etc.&nbsp;


Libéralisation, ça rime souvent avec précarisation des travailleurs au profits de ceux qui ont les capitaux.


Pour Nantes, ce qui est fou, c’est de réaliser que les billets/abonnements représentent environ 30 % du budget de la Tan, que Nantes Métropole subventionne 63 % du budget. Limite, à voir combien ça coûterait de les rendre gratuits, pour 35 millions de subvention en plus, je ne sais pas ce que ça représenterait en impôts locaux en plus mais bon. Sachant qu’à Nantes, la tan est quasiment aussi chère qu’à Paris : 64 € / mois (abonnement + 26 ans), 1,60 € le ticket 1 h (ou 14,70 € le carnet de 10). Si l’on compare le maillage des deux réseaux et leur étendue, Nantes est largement plus chère que Paris.



bloossom
Il y a 7 ans

<img data-src=" />

Le jour où le fait de devoir utiliser une voiture aura une connotation négative dans la société, il existera une petite chance de voir éclore une société durable.

Mais bon c’est dur et pas toujours agréable de sauter le pas et on s’attache irrationnellement à ces objets.


Borny
Il y a 7 ans






bloossom a écrit :

<img data-src=" />

Le jour où le fait de devoir utiliser une voiture aura une connotation négative dans la société, il existera une petite chance de voir éclore une société durable.

Mais bon c’est dur et pas toujours agréable de sauter le pas et on s’attache irrationnellement à ces objets.


Le jour où ce sera trop la classe de payer le maximum d’impôts, idem, au lieu de se la péter à qui achète la plus grosse bouteille de Champomy en soirée Jet-Set….



Tidus93
Il y a 7 ans






bloossom a écrit :

<img data-src=" />

Le jour où le fait de devoir utiliser une voiture aura une connotation négative dans la société, il existera une petite chance de voir éclore une société durable.

Mais bon c’est dur et pas toujours agréable de sauter le pas et on s’attache irrationnellement à ces objets.


Je suis perdu.
C’est quoi que tu dénonces ? Privilégier la voiture plutôt que les transports ou carrément la voiture en général ?
&nbsp;
J’habite en région parisienne, j’ai une voiture mais clairement jamais je ne l’utilise dans Paris c’est juste un gâchis d’argent voir de temps.
Ma voiture me sert pour mes week-ends et vacances puisque je préfère la liberté qu’elle m’offre plutôt que le train (sans parler du confort).



Borny
Il y a 7 ans

Je trouve que tu privilégies un peu trop ta petite situation et ton petit confort personnel ^^ (joke).


bloossom
Il y a 7 ans

Je trouve que l’on a une relation assez particulière avec nos voitures. c’est bien plus qu’un outil de transport et beaucoup de gens préfère un trajet en voiture alors que ç’est un choix de transport qui peut être irrationnel.

C’est aussi un (voir LE) moyen de se distinguer socialement selon qu’on en a une petite ou une grosse ou une vieille ou une neuve (de voiture). Celui qui arrive au boulot avec sa berline ripolinée est considéré souvent comme dans une situation plus enviable que celui qui vient en transports publics.

Si les gens se disaient “oh le pauvre y doit venir au boulot en voiture” plutôt que “wah ce gars a la classe il n’a pas besoin de prendre les transports publics”, on avancerait un peu. On considère qu’on “peut” utiliser une voiture et pas qu’on “doit” l’utiliser.

Il ne s’agit donc pas de l’usage, ni de la voiture en elle même mais de sa connotation sociale. D’ailleurs je sais bien qu’il existe des situations dans lesquelles un véhicule personnel est un choix de transport rationnel.


tmtisfree
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

ça va un peu poser des problèmes : notamment comment financer les infrastructures ?
Quand je pense que j’avais lu un article où les nouvelles compagnies de bus se plaignaient de terminaux en piteux état, et voulait que l’état les finance. Grosso-modo : on paie pour qu’ils fassent des bénéfices.


Tu pense que ces compagnies laisseraient longtemps ces « infrastructures » dans le piteux état de leur gestion collective si elles avaient la possibilité de les restaurer/adapter elles-mêmes pour attirer leur clientèle surtout si leurs bénéfices en dépendent directement ? Elles sont aussi capables de créer et financer des infrastructures que quiconque. Mais ces infrastructures sont pour le moment à la charge de l’État et des collectivités, donc les compagnies leur demandent de faire leur boulot. Rien d’étonnant.

  


Borny a écrit :

Libéralisation, ça rime souvent avec précarisation des travailleurs au profits de ceux qui ont les capitaux.


Les chiffres de l’INSEE montre que sur une longue période, les salaires toutes catégories confondues ont évolué à la hausse, et que la relative stagnation de certaines catégories s’est produite en même temps que la perte du pouvoir d’achat, qui n’est lui-même que le résultat de la politique de création monétaire pilotée par l’État et la banque centrale.




Borny a écrit :

Pour Nantes, ce qui est fou, c’est de réaliser que les billets/abonnements représentent environ 30 % du budget de la Tan, que Nantes Métropole subventionne 63 % du budget. Limite, à voir combien ça coûterait de les rendre gratuits, pour 35 millions de subvention en plus, je ne sais pas ce que ça représenterait en impôts locaux en plus mais bon. Sachant qu’à Nantes, la tan est quasiment aussi chère qu’à Paris : 64 € / mois (abonnement + 26 ans), 1,60 € le ticket 1 h (ou 14,70 € le carnet de 10). Si l’on compare le maillage des deux réseaux et leur étendue, Nantes est largement plus chère que Paris.


À Nice, c’est 1€ le billet (par pack de 10) ou 1.5€ à l’unité. Je ne connais pas le prix de l’abonnement mensuel, mais je crois que l’abonnement annuel illimité est au alentours de 120€. Ces prix ne reflète évidemment pas le coût réel du service. Qui crois-tu paye la différence sinon ceux qui sont imposés, c’est à dire la frange de population qui se sert majoritairement du service ? Le rendre gratuit ne conduirait qu’à les imposer encore plus parce que le delta ne serait pas en leur faveur.

La gratuité est un miroir aux alouettes.



JoePike
Il y a 7 ans

Pour Nantes ce qui est fou c’est de voir le fric dépensé pour des doubles rond points “oeufs sur le plat”
Le mec qui pond ça depuis des années ( car ça continue) devrait être dans un asile et celui qui en approuve le budget en prison pour mauvaise utilisation de fonds publics

C’était ma minute de défoulement
<img data-src=" />


tmtisfree
Il y a 7 ans






Tidus93 a écrit :

Je suis perdu.
C’est quoi que tu dénonces ? Privilégier la voiture plutôt que les transports ou carrément la voiture en général ?
 
J’habite en région parisienne, j’ai une voiture mais clairement jamais je ne l’utilise dans Paris c’est juste un gâchis d’argent voir de temps.
Ma voiture me sert pour mes week-ends et vacances puisque je préfère la liberté qu’elle m’offre plutôt que le train (sans parler du confort).


Il te dit le Monsieur que tu es un méchant individualiste qui privilégie son confort personnel et récréatif au sacrifice de la cause corrompue de l’écologisme politique mais soutenue par la noble élite éco-conscientisée et boboïde du corps des ingénieurs sociaux autoproclamés : ton insoutenable égoïsme affecte significativement la mollesse des chiures de pigeons, signe d’un stress dû, la science nous le certifie, à ton automobile. Penses-y avant de tourner le contact : tous ces culs de pigeons te regardent.



picatrix
Il y a 7 ans






cassoulet a écrit :

Certes. Mais le cycle du pétrole est à l’échelle de l’ère géologique alors que le cycle du fayot, de la plantation à l’émission de gaz, ne dure que quelques mois. Qui plus est, l’émission polluante du pétrole est tristement dégueulasse alors que l’émission de gaz du cassoulet peut être drôle.&nbsp;
Je persiste à vanter les bienfaits du cassoulet, tant sur le plan écologique que sur le plan psychologique :-)


Oui mais le pétrole est utile : on fait tourner des usines au gaz naturel.
Donc à moins d’introduire un tube dans le fondement des mangeurs de fayots pour récupérer le gaz c’est de la pollution gratuite. Maintenant effectivement c’est une idée de relancer les voitures à gazogène où le conducteur produirait son propre gaz carburant. Celui qui irait le plus vite étant celui qui en produit le plus.
&nbsp;
Sans compter que dans le métro ou dans l’ascenseur personne n’est incommodé par les odeurs de pétrole.



bloossom
Il y a 7 ans

Euh




  • la Suisse est LA plaque tournante du trafic en Europe (nord-sud et dans une moindre mesure est-ouest)

  • Genève c’est presque 1m d’habitants avec l’aglomération, Zurich pareil. C’est pas Paris mais toutes proportions gardées les problèmes en termes de transport qui s’y posent sont assez similaires (on pourra bientôt dire que la Suisse est une ville de 8 à 9m d’habitants avec ses problèmes de transports).

  • Le ferroutage est efficace à longue distance c’est vrai et nécessiterait une coordination européenne afin d’être efficace.

    Pourquoi refuser toute comparaison? Il faut bien garder les proportions en tête mais le simple fait de comprendre quelles sont les facteurs qui rendent les choses différentes permettrait d’avancer un peu.


eliumnick Abonné
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

2 problèmes avec ta phrase : je réponds à un commentaire par une argumentation simple et compréhensible sur la non pertinence de la proposition (pas sur la personne qui l’a formulée). Et oui, je pense que sa proposition est mauvaise pour la raison avancée à laquelle tu ne trouves manifestement rien à redire.



Je ne parlais pas du cas présent, mais du cas général. Tu donnes souvent l’impression que les gens qui ont un avis différent du tient sont forcément des gens qui n’ont rien compris.



tmtisfree a écrit :

Je note une fois de plus qu’aucun de vous 2 n’a répondu sur le fond de ma réponse et s’est contenté des gesticulations habituelles pour brasser de l’air.



Tu veux dire que pour avoir le privilège de s’adresser à toi, on ne peut que répondre à tes questions ?

Encore une fois, tu nous montres ta magnifique ouverture d’esprit <img data-src=" />



anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298
Il y a 7 ans






JoePike a écrit :

peut-être que ça vient aussi du fait que les 15km de bouchon de chaque autoroute entrante dans Paris ne comportent que des millions de voitures avec une seule personne à bord ! le conducteur!
C’est aussi une question de mentalité.
J’ai habité dans une banlieue ou il y avait environ 800 personnes de la même boite vivants dans 3 ou 4 villages adjacents et travaillant tous dans les mêmes immeubles d’une commune.
Notre boite avait environ 4000 employés dans ces immeubles
pendant 8 ans on a fait du covoiturage à 2 mais on n’a jamais pu trouver un volontaire pour être à 3 dans la bagnole.. tout le monde avait une excuse, jusqu’à ouais mais faut que je m’arrète pour acheter le pain!(SIC)
donc chaque matin il y avait 800 bagnoles ( enfin 799 <img data-src=" /> ) faisant le même trajet dans les mêmes embouteillages pendant les même 20km allant dans les mêmes immeubles.
Sérieusement ça me déglingue!


Il faut dire que dans un monde où le temps est la denrée la plus rare, perdre ne serait-ce qu’un quart d’heure lorsque tu fais des journées de 7-8h, cela peut effectivement être pénible.

Lorsque le travail ne sera plus un problème, les gens seront moins pressés.



tmtisfree
Il y a 7 ans






eliumnick a écrit :

Je ne parlais pas du cas présent, mais du cas général. Tu donnes souvent l’impression que les gens qui ont un avis différent du tient sont forcément des gens qui n’ont rien compris.


L’ignorance suffit souvent à expliquer pourquoi et (tenter de) la combler n’est-elle pas la devise de ce site ?




eliumnick a écrit :

Tu veux dire que pour avoir le privilège de s’adresser à toi, on ne peut que répondre à tes questions ?

Encore une fois, tu nous montres ta magnifique ouverture d’esprit <img data-src=" />


Je n’ai posé aucune question, tu élucubres.
Ce que je veux dire, et que tu feins d’ignorer, est que répondre sur le sujet et non pas à côté ou en faisant semblant de l’ignorer ou en donnant du sophisme ou en accusant le/la contradicteur/rice de tout les vices (les siens souvent puisqu’on se connaît mieux que personne) ou d’utiliser tous les artifices possibles afin d’échapper à l’argument présenté reflète seulement une attitude petite ou ignorante du b.a.-ba économique.

J’ai toujours été étonnée de la puissance de la posture du miracle.



tmtisfree
Il y a 7 ans






picatrix a écrit :

Oui mais le pétrole est utile : on fait tourner des usines au gaz naturel.
Donc à moins d’introduire un tube dans le fondement des mangeurs de fayots pour récupérer le gaz c’est de la pollution gratuite. Maintenant effectivement c’est une idée de relancer les voitures à gazogène où le conducteur produirait son propre gaz carburant. Celui qui irait le plus vite étant celui qui en produit le plus.
 
Sans compter que dans le métro ou dans l’ascenseur personne n’est incommodé par les odeurs de pétrole.


C’est une idée, mais je doute que le bilan énergétique soit positif.



anomail
Il y a 7 ans

La condamnation de masse par ordonnance a de beaux jours devant elle.

Ceux qui sont favorables à al généralisation des caméras vont se trouver bien attrapés quand ils vont comprendre tout ce à quoi elles peuvent servir.

Remarquez la contradiction : On veut nous vendre des bagnoles mais en même temps on veut nous dissuader de nous en servir.

&nbsp;


Borny
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

Tu pense que ces compagnies laisseraient longtemps ces « infrastructures » dans le piteux état de leur gestion collective si elles avaient la possibilité de les restaurer/adapter elles-mêmes pour attirer leur clientèle surtout si leurs bénéfices en dépendent directement ? Elles sont aussi capables de créer et financer des infrastructures que quiconque. Mais ces infrastructures sont pour le moment à la charge de l’État et des collectivités, donc les compagnies leur demandent de faire leur boulot. Rien d’étonnant.


&nbsp;Bien sûr,mais l’on sait très bien que les entreprises sont frileuses lorsqu’il s’agit de payer des taxes et impôts, elles ce seront bien les premières à dire que c’est à l’état de gérer le réseau routier (et je suis d’accord).
&nbsp;
Tout comme RTE et ERDF (Enedis) gèrent les réseau de transport et distribution d’électricité, indépendamment des fournisseurs.
&nbsp;

tmtisfree a écrit :

À Nice, c’est 1€ le billet (par pack de 10) ou 1.5€ à l’unité. Je ne connais pas le prix de l’abonnement mensuel, mais je crois que l’abonnement annuel illimité est au alentours de 120€. Ces prix ne reflète évidemment pas le coût réel du service. Qui crois-tu paye la différence sinon ceux qui sont imposés, c’est à dire la frange de population qui se sert majoritairement du service ? Le rendre gratuit ne conduirait qu’à les imposer encore plus parce que le delta ne serait pas en leur faveur.

La gratuité est un miroir aux alouettes.


Quoi ? Il n’y a aucun rapport entre être imposé (impôts locaux : TH + TF) et utiliser les transport en commun… Perso, je paye bien assez d’impôts locaux à Nantes, et pourtant je n’ai utilisé les TC que durant 1 année lors de mes études, et à cette époque je ne payais quasiment pas d’impôts locaux.

&nbsp;“La gratuité est un miroir aux alouettes.”
Parfaitement : tout ce qui est gratuit a été ou sera payé d’une façon ou d’une autre.



Fredegar
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

Mais je vais quand même fournir une solution à ta demande qui complète naturellement mon argument de réfutation de départ. Mon « programme » serait fort simple, et tient en 2 ph®ases simultanées :
&nbsp;
Suppression de l’impôt/taxe actuels avec comme résultats immédiats et à long terme :
1/ zéro évasion fiscale,
2/ zéro « riches hors-la-loi »,
3/ zéro impôt/taxe pour « ne pas taxer les pauvres » et pour « les ménages qui le sont (imposés/taxés) »,

Ouverture (libéralisation) du monopole des transports toutes catégories (taxis, transports publics par route/train/bateau/vélo, etc) avec pour résultats immédiats et à long terme (cf aviation) :
1/ une chute drastique du prix au km parcouru ;
2/ des services différentiés au top pour attirer les clients (commoditisation) ;
3/ un vrai choix pour se déplacer ;
etc.

Je ne vais pas refaire la longue liste des avantages supplémentaires de l’économie de marché puisque ceux présentés ici couvrent déjà à 100% ta demande : le prix final au km parcouru de cette libéralisation est moindre avec 0 impôt pour les familles puisque tout est laissé à la concurrence transparente du marché.

Tout socialiste qui se respecte devrait être un libéral.


Tu crois réellement à ce que tu dis?

Apparemment tu as l’air de croire que dans ce cas bien précis, les sociétés vont se mettre à réparer les routes quand il y a besoin. Alors il va falloir m’expliquer comment des entreprises qui sont à quelques mètres les unes des autres, qui ne se parlent jamais, vont arriver à se mettre d’accord pour savoir qui va financer les réparations de routes. Sans rire, ça doit être super drôle à voir <img data-src=" />

Et puis, les routes pour les entretenir, il y a des entreprises spécialisées. Celle-ci auront surement beaucoup de mal à vivre si les commandes arrivent au compte-goutte et de façon très irrégulière. Du coup, le savoir-faire va se perdre…

Et enfin, les routes demandent de l’entretien. Si on attend qu’il y ait des nids de poules partout pour faire les travaux, ça va couter une fortune. Car ça coute vachement moins cher d’entretenir, plutôt que de tout refaire quand c’est trop tard.

Et puis, faire des travaux sans coordination ça risque de donner des trucs vraiment aberrants.



lanoux Abonné
Il y a 7 ans

c’est bien ce que je disais dans mes post, la c’était de l’ironie…du coup tu dois prendre ta bagnole, et flagos va te traiter de gros pollueur tueur de chatons tout comme moi


tmtisfree
Il y a 7 ans






Borny a écrit :

Bien sûr,mais l’on sait très bien que les entreprises sont frileuses lorsqu’il s’agit de payer des taxes et impôts, elles ce seront bien les premières à dire que c’est à l’état de gérer le réseau routier (et je suis d’accord).


On parle d’infrastructures spécifiques, pas de route (il vaudrait mieux éviter ce sujet vu l’état pitoyable du réseau routier en pas mal d’endroits).

 


Borny a écrit :

Tout comme RTE et ERDF (Enedis) gèrent les réseau de transport et distribution d’électricité, indépendamment des fournisseurs.


Les 2 sont des filiales d’EDF, alors l’indépendance n’est que de façade pour satisfaire les exigences minimales imposées par Bruxelles.
 



Borny a écrit :

Quoi ? Il n’y a aucun rapport entre être imposé (impôts locaux : TH + TF) et utiliser les transport en commun…


Comment crois-tu qu’est payé le différentiel entre le prix demandé et le coût réel du service de transport sinon par l’impôt/taxe.



Borny
Il y a 7 ans






JoePike a écrit :

Pour Nantes ce qui est fou c’est de voir le fric dépensé pour des doubles rond points “oeufs sur le plat”
Le mec qui pond ça depuis des années ( car ça continue) devrait être dans un asile et celui qui en approuve le budget en prison pour mauvaise utilisation de fonds publics

C’était ma minute de défoulement
<img data-src=" />


Oui, et ce qui m’agace le plus à Nantes, c’est lorsqu’ils font des travaux à un carrefour pour refaire le truc 2 ou 3 ans après… ça nous coûte des fortunes chaque année… On voit bien que ce n’est pas leur fric.



tmtisfree
Il y a 7 ans






Fredegar a écrit :

Tu crois réellement à ce que tu dis?

Apparemment tu as l’air de croire que dans ce cas bien précis, les sociétés vont se mettre à réparer les routes quand il y a besoin. Alors il va falloir m’expliquer comment des entreprises qui sont à quelques mètres les unes des autres, qui ne se parlent jamais, vont arriver à se mettre d’accord pour savoir qui va financer les réparations de routes. Sans rire, ça doit être super drôle à voir <img data-src=" />


Le point soulevé est intéressant parce que d’un autre côté, toutes ces sociétés et des milliards d’individus de part et d’autre de la planète parviennent quand même à s’entendre quand il s’agit de « bâtir » des milliers de marchés à toutes les échelles de l’humainement réalisables (du gadget à l’avion, du micro-local au mondial).

Alors je ne doute pas un seul instant que quelques unes d’entre ou quelques individus opportunistes pourraient s’organiser afin de s’occuper de reboucher quelques trous, étaler du macadam ou réparer des barrières de sécurité (un peu comme les autoroutes le font de manière privée), voire même innover pour ne plus avoir à le faire du tout.



Fredegar a écrit :

Et puis, faire des travaux sans coordination ça risque de donner des trucs vraiment aberrants.


La coordination est justement ce que le marché fait le mieux, au meilleur coût. Il suffit d’observer en ville le nombre d’ouvertures successives du même trottoir, des fois la même année, pour se convaincre que l’approche centralisée est une erreur permanente de jugement.



Lafisk
Il y a 7 ans






lololasticot a écrit :

Je bosse en SSII (ESN) depuis plus de 10 ans en région parisienne. J’ai fait le choix d’acheter une petite maison avec jardin à 20 km de paris, justement pour éviter de lâcher des loyers à perte. En 20 min je suis sur Paris avec les transports en commun.
Je préfèrerais prendre ma voiture mais ça coûte trop cher et ça prend trop de temps avec les embouteillages.

Le fait d’acheter, c’est un pari pendant le temps du crédit immo à rembourser, après ça sera que du bonus. J’accepte les missions qu’on me donne, souvent en région parisienne, parfois en province. Et ma copine doit faire avec le fait que je peux partir un an à l’autre bout de la France.
Si j’avais le choix, bien évidemment que je préfèrerais une vraie boite sur Paris mais ça fait bien longtemps que je n’y crois plus donc je vais de ssii en ssii quand je n’ai plus le choix.
Et le jour où j’aurais terminé de rembourser mon crédit, je pourrais me permettre de dire fuck aux ssii et faire un boulot que j’aime, pas grave si c’est mal payé étant donné que j’aurai plus de crédit sur le dos.
C’est un choix de vie, de sacrifices, chacun voit sa vie comme il le veut.



JE bosse dans l’informatique et je n’ai jamais été en SSII, à fuir comem la peste d’ailleurs … des boites qui recrutent dans l’IT, sans que ce soit des SSII, il y en a à foisons, suffit de chercher c’est pas difficile, il y a des tonnes de site pour cela, par exemple:

https://www.chooseyourboss.com/
http://www.lesjeudis.com/
https://www.linkedin.com/job/home?trk=nav_responsive_sub_nav_jobs
http://www6.monster.fr/
https://www.apec.fr/
http://www.fuyonsladefense.com/trouver-un-job#s=1
http://la-releve.com/
http://www.welcometothejungle.co/
http://startuponly.com/
http://www.smallizbeautiful.fr/
http://www.wizbii.com/
http://azertyjobs.com/
http://emploi.frenchweb.fr/
http://www.carriere-info.fr
http://jobs.journaldunet.com/
http://www.jobijoba.com/fr/
http://www.cadreo.com
http://www.emploi.com/
http://www.skillink.com/
http://www.cadremploi.fr/editorial/lemploi-it.html
http://www.meteojob.com/

Il y a même des aines de cabinet de recrutement qui ne font que des clients finaux, donc très facile de trouver un boulot hors SSII … ou tu seras bine mieux traité, payé et j’en passe …

J’adore quand même ta façon de dire que tu DOIS accepter une mission d’un an à l’autre bout de la France, non tu n’es pas obligé d’accepter légalement parlant et franchement, ça sonne un peu mou … ressaisi toi un peu



Fredegar
Il y a 7 ans

Ah ben si le marché résout tous les problèmes, c’est merveilleux <img data-src=" />


eliumnick Abonné
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

L’ignorance suffit souvent à expliquer pourquoi et (tenter de) la combler n’est-elle pas la devise de ce site ?



Je n’ai posé aucune question, tu élucubres.
Ce que je veux dire, et que tu feins d’ignorer, est que répondre sur le sujet et non pas à côté ou en faisant semblant de l’ignorer ou en donnant du sophisme ou en accusant le/la contradicteur/rice de tout les vices (les siens souvent puisqu’on se connaît mieux que personne) ou d’utiliser tous les artifices possibles afin d’échapper à l’argument présenté reflète seulement une attitude petite ou ignorante du b.a.-ba économique.

J’ai toujours été étonnée de la puissance de la posture du miracle.



Et tu cherches encore à me donner raison…. <img data-src=" />

Et sinon à quel moment j’ai parlé du sujet ? Je n’ai fait que souligner ton comportement, qui, sur NXI, montre à quel point tu méprises les autres.



tmtisfree
Il y a 7 ans






eliumnick a écrit :

Et tu cherches encore à me donner raison…. <img data-src=" />

Et sinon à quel moment j’ai parlé du sujet ? Je n’ai fait que souligner ton comportement, qui, sur NXI, montre à quel point tu méprises les autres.


L’état d’ignorance n’est pas en lui-même blâmable, le rester oui.
Ce que je méprises, exactement, est l’esquive systématique quand confronté à un argument, la non remise en cause quand son idéologie est questionnée, l’absence de volonté pour évoluer et apprendre de ses erreurs, le manque généralisé de réflexion, la soumission déconcertante à la propagande, la facilité du raisonnement simpliste sans en évaluer les conséquences à toutes les échelles, etc.

Oui tu n’as pas abordé le sujet et c’est bien le problème ici exposé, tu préfères l’esquiver et tenter l’argumentum ad hominem : si classique, si grossièrement prévisible quand on n’a rien à dire. <img data-src=" />



eliumnick Abonné
Il y a 7 ans






tmtisfree a écrit :

L’état d’ignorance n’est pas en lui-même blâmable, le rester oui.
Ce que je méprises, exactement, est l’esquive systématique quand confronté à un argument, la non remise en cause quand son idéologie est questionnée, l’absence de volonté pour évoluer et apprendre de ses erreurs, le manque généralisé de réflexion, la soumission déconcertante à la propagande, la facilité du raisonnement simpliste sans en évaluer les conséquences à toutes les échelles, etc.

Oui tu n’as pas abordé le sujet et c’est bien le problème ici exposé, tu préfères l’esquiver et tenter l’argumentum ad hominem : si classique, si grossièrement prévisible quand on n’a rien à dire. <img data-src=" />



Je n’ai rien esquivé, ou alors tu considères comme esquive de ne pas prendre part à votre débat sur l’économie. J’ai fait une constatation sur tes interventions, sur ce sujet, ainsi que sur d’autre news.

Après libre à toi d’être comme ça, mais ne te sens pas agressé quand on te le fait remarquer.