Policiers et gendarmes auront accès aux données embarquées des véhicules

Mains en l'air et métadonnées sur la table

Policiers et gendarmes auront accès aux données embarquées des véhicules

Policiers et gendarmes auront accès aux données embarquées des véhicules

L’ordinateur de bord de votre voiture n’aura bientôt plus de secret pour les autorités. Une disposition adoptée dans le projet de loi sur la justice du XXIe siècle va autoriser gendarmes et policiers à fouiller les données physiques et numériques embarquées sous le capot des véhicules.

C’est un champ d’investigation suivi de près par les autorités, comme cela a pu nous être expliqué en janvier dernier, lors d’une visite au Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale de Cergy-Pontoise. Dans les véhicules les plus récents, les agents peuvent techniquement scruter tous les relevés techniques glanés quelques secondes avant un accident de la route. Vitesse, direction, freinage, etc. sont une mine d’informations pour confirmer ou fragiliser les affirmations du type : « je roulais à 50 km/h, j’ai immédiatement freiné lorsque j’ai vu la future victime traverser la route ».

Dans le projet de loi sur la justice du XXIe siècle, un amendement du gouvernement pousse davantage encore l’usage de ces investigations. Ce texte, numéroté CL180, avait été adopté en commission des lois début mai. Il a été conservé en l'état lors de la séance publique, la semaine dernière :

« Art. L. 311‑2. – Les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code, dont la liste est fixée par décret en Conseil d’État, ont accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule afin de vérifier le respect des prescriptions fixées par le présent code ».

L’article intègrera le titre 1er du Code de la route relatif aux dispositions techniques. Il autorisera les agents, désignés par décret, à avoir un plein accès aux données physiques et informatiques de votre véhicule. Pour cela, ils n’auront qu’à justifier de la recherche ou de la constatation d’une infraction au Code de la route. Si la pêche est bonne, alors on passera du contrôle à la possible sanction.

La cible, le diagnostic embarqué... mais pas seulement

Dans son exposé des motifs, le gouvernement souligne qu’il s’agit d’ouvrir « notamment » un accès « aux systèmes de diagnostic embarqués ». Concrètement, via un ordinateur portable connecté sur la prise de l’ordinateur de bord, policiers et gendarmes pourront prendre connaissance des données issues « notamment » des capteurs.

voiture vitesse capteurs
Analyses menées à Cergy-Pontoise Crédits : Marc Rees (CC BY SA 3.0)

Selon l’exécutif, la proposition a été soufflée par le comité interministériel de sécurité routière. Seulement, s'il l'envisage « dans le cadre du contrôle du respect des dispositions techniques liées aux véhicules », son texte est bien plus large. Le gouvernement a d'ailleurs ajouté cette phrase, à la fin de l'article : « le fait que ces opérations révèlent des infractions autres que celles visées au premier alinéa ne constitue pas une cause de nullité des procédures incidentes ». En clair, en recherchant des infractions au Code de la route, les agents pourront en toute quiétude découvrir d’autres éléments illicites, par exemple planqués dans un disque dur connecté au véhicule.

La latitude est d'autant plus large que n'est pas spécifié l’art et la manière dont aura lieu l’accès. Celui-ci pourra donc se faire par liaison physique (connexion par câble sur la prise du système embarquée), ou pourquoi pas à distance, avec le développement des véhicules connectés.

Le Syndicat de la magistrature réclame un encadrement de l'accès

De son côté, le Syndicat de la magistrature se dit « hostile à l'introduction d'un [tel] article donnant accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule sans autre condition que « pour rechercher et constater les infractions au présent code » et en permettant que les infractions révélées incidemment puissent être utilisées alors même qu'elles ne correspondent pas à celles recherchées ». Selon le SM, une telle extension en effet, « ne saurait être ainsi avalisée, sans aucun contrôle de nécessité ou de proportionnalité, ni procédure encadrant ces accès ».

Adopté par les députés, mais non encore par les sénateurs, cet article va faire l’objet d’un arbitrage en Commission mixte paritaire dans les prochains jours.

Fichier des assurances, contrôles par lecture automatisé des plaques

Toujours dans le secteur de l'automobile, le même projet organise également la création d’un fichier des assurés, qui sera exploité par les dispositifs de contrôle automatisés et de vidéoverbalisation.

Un autre projet de loi, celui sur la réforme pénale a, lui, augmenté les hypothèses où les services de police, de gendarmerie nationale et des douanes pourront mettre en place une LAPI (ou Lecture automatique de plaques minéralogiques) ainsi qu’une prise photographique des occupants d’un véhicule. Ces hypothèses sont celles inscrites à l’article 706-73-1 du Code de procédure pénale, à savoir l’escroquerie en bande organisée, le travail dissimulé, le blanchiment, et même la non-justification des ressources.

Commentaires (226)


Il peuvent bien tenter d’avoir accès aux données de ma caisse étant donné qu’elle est trop ancienne pour avoir ce type d’interface. Merci la oldtech !


C’est pas bien de nous plomber une journée comme ça…





Mais du coup, aujourd’hui et en cas d’accident ils peuvent déja avoir accès à certaines infos comme on le fait avec les boites noirs des avions? si oui, c’est pas trop mal.



Et là le projet c’est de pouvoir vérifier a posteriori si on à pas dépassé la limite, qu’on à bien mis la ceinture tout le trajet….

le coup du contenu du disque dur? il vont vérifier si le contenu multimédia est bien légal? oO


J’ai du mal à comprendre les policiers ne pouvaient-ils pas déjà accéder à ses données auparavant?? J’avais pourtant lu un sujet allant dans ce sens:

http://zythom.blogspot.fr/2011/04/gps.html



Si j’ai bien compris, si en enquêtant pour un délit, on découvre que tu as en fait d’autres tu seras condamner. Il aura pas de prescriptions ?



C’est abusé, on va se retrouver en plein 1984, je comprends la position du syndicat de la magistrature.


Dans le cas des accidents, ce serait une bonne chose que d’avoir des boîtes noires dans les voitures. Cela permettrai de résoudre bien plus facilement les affaires, pour mettre en tort les réels coupables et ne plus pénaliser les victimes, et éliminer de fait le coup classique de l’assureur “dans le doute : c’est torts partagés” (et donc malus pour tout le monde).



En dehors de ça, je ne vois pas l’utilité de permettre un accès à ces paramètres.


Est-ce que ça sera relié directement à HADOPI pour ceux qui ont du MP3 tipiak ? <img data-src=" />


Qui va payer la redevance copie privée pour les données stockées par la voiture ? <img data-src=" />

&nbsp;


bientôt les boites noires dans les voitures ? <img data-src=" />



&nbsp;

Donc il va falloir concevoir des soft automobiles avec chiffrement. Ce n’est pas impossible …


Avoir accès aux données techniques du véhicule en cas d’accident, voire pour un contrôle de conformité comme ils contrôlent les pneus et la carrosserie, ça peut se justifier.



Mais le fait qu’ils puissent accéder à tout le contenu indifféremment, pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infraction, c’est fou. Prochaine étape : le contrôle du contenu du smartphone lors du contrôle d’identité ?


C’est une très bon idée. En cas de litige il sera facile de voir qui pipote et qui est de bonne foi.



Après, la fin du texte semble un peu vague mais je suis pas juriste…








Rozgann a écrit :



Avoir accès aux données techniques du véhicule en cas d’accident, voire pour un contrôle de conformité comme ils contrôlent les pneus et la carrosserie, ça peut se justifier.



Mais le fait qu’ils puissent accéder à tout le contenu indifféremment, pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infraction, c’est fou. Prochaine étape : le contrôle du contenu du smartphone lors du contrôle d’identité ?





Pour le moment, souvent, le téléphone ils évitent de le prendre en main et te disent de le posé toi même. Trop peur de le casser. La dernière fois que je me suis fait controller en pleine rue avec un ami, il a fallu presque 5min pour savoir ou mettre le téléphone (il venait de l’acheter, il leur a dit qu’il le mettrait pas par terre, au final il a pu poser son porte-feuille avant pour le mettre dessus <img data-src=" />)









L3 G33K a écrit :



En dehors de ça, je ne vois pas l’utilité de permettre un accès à ces paramètres.



Caricaturons.

&nbsp;

Imagine un flic qui ne t’aime pas ou t’as dans le nez te suive, et voit que tu as grillé un stop. Il t’arrête, et récupère les données de ton GPS embarqué au véhicule pour voir tes dernières destinations, où il y a eu un problème récemment. Ben tu ne pourras rien dire quant à la récupération des données.



“données physiques et numériques embarquées du véhicule”

Je ne suis pas&nbsp;d’accord avec votre interprétation du disque dur branché. Il y a une différence nette entre données “embarquée par” et “embarquée du”. La première note le mouvement lié, alors que la seconde concerne uniquement le véhicule dans sa technique. Je pense qu’il y a un truc à creuser là dessus…





Toujours dans le secteur de l’automobile, le même projet organise également la création d’un fichier des assurés, qui sera exploité par les dispositifs de contrôle automatisés et de vidéoverbalisation.

Au moins une bonne chose.


On va devoir déterrer Miterrand, histoire de penser que la France (et l’ensemble des pays européens) ne s’est pas transformée en RDA.








Dr.Wily a écrit :



Il peuvent bien tenter d’avoir accès aux données de ma caisse étant donné qu’elle est trop ancienne pour avoir ce type d’interface. Merci la oldtech !





Mais vu que tu n’auras plus le droit de rouler avec ta vieille voiture trop polluante… <img data-src=" />

&nbsp;









Rozgann a écrit :



Mais le fait qu’ils puissent accéder à tout le contenu indifféremment, pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infraction, c’est fou. Prochaine étape : le contrôle du contenu du smartphone lors du contrôle d’identité ?









S’ils recherchent des infractions passee, je vois pas trop comment ils peuvent prouver qui conduisait le vehicule au moment de l’infraction. Le proprietaire du vehicule sera-t-il donc responsable ? Comme avec les radars automatique.









coucou_lo_coucou_paloma a écrit :



Au moins une bonne chose.





Ho oui plus de contrôle, de surveillance et de répression! <img data-src=" />



Bon Ok … je vend ma c3 pour m’acheter une bonne vielle deudeuche ! <img data-src=" />

Curieux de voir la tronche de la maison poulaga et cie quand ils voudront accéder a l’ODB <img data-src=" />



&nbsp;





Sans commentaire pour le reste <img data-src=" />


Donc en gros, sans ordre d’un juge, arbitrairement,&nbsp; les gendarmes n’ayant pas constaté une infraction par les moyens classiques vont pouvoir éplucher les informations embarquées du véhicule jusqu’à ce qu’ils trouvent une infraction? Et si les systèmes embarqués ne suffisent pas, ils pourront fouiller tout système informatique lié de près ou de loin à l’informatique du véhicule?



Ça me semble être bien barré pour finir devant la CEDH si ce texte fasciste devait passer.


de toutes façons y’a plus d’essence


il pourrons faire des controle d’ODB au bord de la route , pour voir si un jour on a dépassé 130?


sous-titre : <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


Crédits : Marc Rees (CC BY SA 3.0)



T’es allez regarder les Disques Dur de ta caisse pour voir tes infractions? <img data-src=" />


&nbsp; Ça ne vaut rien …

Rien ne prouve que ça c’est passé en France … ou sur route ouverte.


Rien de tel qu’une bagnole dépourvue de tout ces truc électronique


1984 ?

Mais mon pauvre, on y est depuis au moins 5 ans, il est grand temps de réagir.



Je reve d’une voiture totalement déconnectée ou, à la rigueur avec un système embarqué libre et donc consultable, modifiable et bien entendu redistribuable par cette meme communauté (du libre).



Mais bon, je reve &nbsp; … &nbsp;&nbsp;<img data-src=" />

&nbsp;


C’est clair ! en plus niveau entretient c’est beaucoup plus simple <img data-src=" />








Lindytech a écrit :



il pourrons faire des controle d’ODB au bord de la route , pour voir si un jour on a dépassé 130?





Il n’y aura pas plus d’argent pour ce type de contrôle.









Dr.Wily a écrit :



Il peuvent bien tenter d’avoir accès aux données de ma caisse étant donné qu’elle est trop ancienne pour avoir ce type d’interface. Merci la oldtech !







T’inquiètes pas tout est prévu. Ta voiture ancienne ne peut (ou ne pourra) plus rouler dans Paris. Cette mesure sera à terme peut être étendue à toute la France. Voilà et bonne journée.



Tu sais, même des voitures “anciennes” ont un ordinateur de bord comprenant une mine incroyable d’informations.

Exemple avec les Renault milieu 1980 et le XR25 (super5, r11/18/19/21/espace 1/fuego….).

Bon c’est plus du diagnostique, mais j’étais vraiment surpris de voir ça avce le nombre d’infos remontées (surtout qu’avec un peu de bricolage tu peux utiliser un adaptateur obd2 et le soft Renault).


Pour que les constructeurs puissent regarder les astuces de cartographies, etc… des petits copain ?

Je pense que c’est de l’utopie, sans compter le risque de sécurité avec des apprentis sorcier …


Ça soulève quelques questions idiotes (mais pas tant que ça quand même) :





  • s’il s’agit de contrôler les vitesses excessives, il y a un problème à ça, c’est qu’une infraction doit être localisée. Or, à part pour les dernières secondes, il va être difficile de localiser le véhicule (à moins que ça aussi ne soit tracé ?)

  • l’ordinateur de bord est-il un système certifié ? À ma connaissance, non, donc l’utiliser pour qualifier une infraction semble léger.

  • décâbler sa prise diagnostic constitue-t-il une modification non autorisée du véhicule ? (je ne crois pas)

  • comment exerce-t-on son droit d’accès et de rectification sur les données que la bagnole enregistre à notre insu ?


Avant le multiplexage, (autour de 2000) il n’y avait pas d’odb … vu que pas de système centralisé.



Mais demander pas d’électronique dans une voiture qui passe les tests antipollutions actuels c’est une utopie aussi.


“ont accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule”



Donc ça veut dire que le PC portable soigneusement rangé dans le coffre avec les vêtements constitue des “données numériques embarquées” et qu’il pourra être fouillé sans vergogne.



C’est une sorte de super état d’urgence quoi …<img data-src=" />


Tu peux décâbler la prise, mais ça n’empêche pas les info d’être dispos si elle est recâblé.

Et comme la on ne parle pas de simple infractions mais d’enquêtes plus poussées, recâbler la prise ne sera pas bien compliqué.


suffit de croiser avec les données GPS <img data-src=" />


du != dans



edit : j’avais pas vu à qui je répondais.


En cas d’accident, oui, mais là j’ai l’impression qu’on parle aussi de l’agent qui va brancher sa valise lors d’un simple contrôle routier.



Le fait qu’elle ne fonctionne pas, dans ce cas, emmerdera bien l’agent (qui trouvera certainement autre chose pour se venger :/ ).


Accéder à ces données est une bonne idée. Mais il faut franchement encadrer le truc pour que çà ne puisse servir que dans le cadre d’une enquête : donc avec un ou des suspects et non “open bar on arrête tout le monde”. Idem en cas de constatation d’infraction pour “étayer” le dossier (et non trouver d’autres infractions)








Vachalay a écrit :



T’inquiètes pas tout est prévu. Ta voiture ancienne ne peut (ou ne pourra) plus rouler dans Paris. Cette mesure sera à terme peut être étendue à toute la France. Voilà et bonne journée.





Pas possible au niveau du droit européen ce n’est pas légal car basé sur des arguments fallacieux, déjà que sur paris certaines associations vont porter plainte au niveau européen justement . Et puis si paris ne veut plus accueillir de personne ce n’est pas grave, le monde vie très bien sans paris.



&nbsp;





kd9 a écrit :



Tu sais, même des voitures “anciennes” ont un ordinateur de bord comprenant une mine incroyable d’informations.

Exemple avec les Renault milieu 1980 et le XR25 (super5, r11/18/19/21/espace 1/fuego….).

Bon c’est plus du diagnostique, mais j’étais vraiment surpris de voir ça avce le nombre d’infos remontées (surtout qu’avec un peu de bricolage tu peux utiliser un adaptateur obd2 et le soft Renault).





sauf que chaque modèle marque de voiture possède son connecteur, ça va être marrant de voir le flic se balader avec une brouette d’adaptateur.



Ah oui, c’est vrai que j’avais oublié VolksWagen et ses célèbres “menteurs” (qui a dit moteurs ?) &nbsp;diesel &nbsp; ….



<img data-src=" />



Mais je suppose qu’ils ne sont pas les seuls à avoir triché avec ce type de carburant. &nbsp;&nbsp;<img data-src=" />








picatrix a écrit :



bientôt les boites noires dans les voitures ? <img data-src=" />



&nbsp;



&nbsp;L’idée d’imposer les chronotachygraphes dans les voitures revient régulièrement depuis des décennies.

Et aujourd’hui, la technique permet tellement plus, ca fait baver.



Y’a pas un encadrement avec la loi Informatique et Libertés ? Monter dans sa voiture et cocher l’option “ne pas tracer” ?



Bah ce matin j’ai pris ma 2cv, y’avait plus de gasoil à la pompe… Si j’habitais plus près du travail je la prendrais tous les jours. J’habite plus à Paris, donc ça me gène pas pour le moment (je l’ai déjà pas fait classé collection au cas où ils interdisent les voitures de collection.)

De toutes façons, ils pourront bien tracer le smartphone si y’a pas d’électronique dans la voiture. Ca viendra, va.


Je pense que ça va être réglementé. L’idéal serait que l’accès aux données n’ait lieu qu’en cas de constatation d’une infraction routière. L’accès aux données étant limité à X min avant l’information du conducteur de son arrêt pour infraction couplé par un éventuel système de caméra + GPS avec l’heure en watermark sur le véhicule de l’agent de police (comme aux USA).



Problème, en cas de délit de fuite …&nbsp;


ça tombe bien, les 2cv diesel n’existent pas.&nbsp;<img data-src=" />


Il manque des bornes au texte mais pouvoir définir comme “fait aggravant” ou pour voir un vrai défaut du véhicule cela serait bien.



Cela me rappelle le mec qui avait grillé des péages en prétextant que c’était son régulateur de vitesse qui déconnait…


Il me semblait que les perquisitions n’étaient pas possible dans les véhicules sans autorisation d’un magistrat. Il peut quand même facilement y avoir atteinte à la vie privée avec les GPS équipé de base dans les véhicules.

C’est sûrement pour cela que le Syndicat de la magistrature demande proportionnalité et encadrement.


Et dans 10 ans ils nous mettrons des amendes parcequ’un capteur rapporte un défaut qui sert à rien.

&nbsp;

Quid de la fiabilité des capteurs du coup ?


Bah c’est pas grave puisque bientôt ta caisse ne pourra plus rouler (merci les écolos-bobo)


Afin de sécuriser ma voiture j’ai coupé l’accès à au calculateur à travers la prise de diag.



Si ils veulent avoir accès aux données va falloir démonter directement le calculateur <img data-src=" /> <img data-src=" />








Sqlutsqvq a écrit :



ça tombe bien, les 2cv diesel n’existent pas. <img data-src=" />







Remarque c’est peut-être pour ça qu’elle avance plus sa caisse. <img data-src=" />



Donc ça veut dire que si on utilise un GPS ou une tablette faisant office de GPS, ils peuvent librement fouiller dedans ?



A quand une voiture neuve garantie “sans ordinateur de bord” ? Ca ferait un bon argument commercial…


C’est une blague j’espère?&nbsp;<img data-src=" />








Sqlutsqvq a écrit :



C’est une blague j’espère?&nbsp;<img data-src=" />





Non, pk ??



Le problème c’est pas tant que ça l’exploitation de ces données par la gendarmerie, mais plutôt par les assureurs… Parce que les assureurs, leur but c’est de faire du blé, et s’ils peuvent exploiter ces infos, il vont pas nous faire de cadeaux, ça va être la foire à l’enfumage !


Est-ce qu’elles y sont ?

Ca m’etonnerai que les logs ai une longue durée.



Mais si on avait systématiquement les 10 dernières secondes avant impact, ça aiderai a la clarification après et ça pourrait peut être en calmer certains.


Je roule peu en voiture mais quand je roule s’est beaucoup et longtemps, par exemple récemment 9 heures de conduite avec seulement 1 heure de pause.

Donc si je dois m’arrêter toutes les 2 heures, ne pas conduire plus de 7 heures sans une coupure de X heures ou je ne sais quoi cela va très vite me gonfler si il décide de faire passer un truc aussi restrictif








Stoane a écrit :



S’ils recherchent des infractions passee, je vois pas trop comment ils peuvent prouver qui conduisait le vehicule au moment de l’infraction. Le proprietaire du vehicule sera-t-il donc responsable ? Comme avec les radars automatique.







ils vont faire comme Hadopi, “défaut de sécurisation de ton véhicule”



C’est pas viable pour un contrôle routier, les données sont longues a obtenir et leur analyse encore plus longue et quid de la certification ?


Oh pour rien, t’as un léger pète au casque si c’est pas un troll…&nbsp;<img data-src=" />



Non mais sérieusement, quel est l’intérêt de couper l’accès au calculateur via sa prise diag si ce n’est se tirer une balle dans le pied en cas de problème mécanique / électronique?


Sachant que la majorité des vols se fait par la prise OBD (diag), il a eu raison d’en “interdire” l’accès.



Après, entre couper la prise et la déporter/cacher, la 2ième solution est préférable <img data-src=" />


Si tu fauches un gamin sur un passage piéton et que ça fini mal.

C’est pas l’accès au calculateur qui va être le plus long.


Si tu as une voiture pouvant être volée via prise OBD, elle est assez récente, et donc si ta voiture est récente tu n’es pas assuré au tiers…&nbsp;


&nbsp;

qui va être le plus long.



&nbsp;En français ça donne quoi?


Attention ils pourraient cacher des GPS et des radars automatique dans l’ordinateur de bord…<img data-src=" />



<img data-src=" />


&nbsp; Éviterqu’un possesseur de boitier russe frelaté ne démarre ta voiture sans clé au hasard …


non mais n’importe quoi… On se croirait sur les commentaires d’actualité d’auto plus là…


&nbsp; Désolé je suis dyslexique du clavier.


Pourtant c’est de plus en plus courant.

&nbsp;


Plus récement, un mec qui as accusé l’autoFreinage de sa Tesla de pas avoir freiné.. Tesla s’est pas fait chier, ils ont déballé les infos de la voiture “ alors on voit que vous avez désactivé l’autoFreinage 30 secondes avant l’accident et que vous avez fait si puis là on voit que vous avez freiné mais trop tard” Merci au revoir..



Dans tout les cas, si c’est pas un minimum encadré, c’est pas rassurant.. Les gens vont encore moins vouloir passer par les assurances et régler ça entre eux.. Donc pas super malin … Bon après, si les flics sont impliqué c’est que c’est un minimum grave ..








Sqlutsqvq a écrit :



Si tu as une voiture pouvant être volée via prise OBD, elle est assez récente, et donc si ta voiture est récente tu n’es pas assuré au tiers…



Les voitures de 10 ans (voir bien plus) d’age ont toutes une prise diag….. Et bizarrement, ça m’entonnerait que la majorité de ces voitures soit assurée tout risque….









Sqlutsqvq a écrit :



Oh pour rien, t’as un léger pète au casque si c’est pas un troll…&nbsp;<img data-src=" />





Non mais sérieusement, quel est l’intérêt de couper l’accès au

calculateur via sa prise diag si ce n’est se tirer une balle dans le

pied en cas de problème mécanique / électronique?





C’est pas un troll et j’ai pas de pète au casque.



L’intéret ? Eviter de se faire voler la voiture à travers une valise de diag modifiée qui peut reprogrammée des clées à la volée.



Au lieu de te moquer fait une simple recherche sur google à l’aide du terme “vol à la souris”. Tu reviens après….

&nbsp;





Silenus a écrit :



Sachant que la majorité des vols se fait par la prise OBD (diag), il a eu raison d’en “interdire” l’accès.



Après, entre couper la prise et la déporter/cacher, la 2ième solution est préférable <img data-src=" />





La déportée est plus difficile et apporte moins de sécurité.



Au final j’ai un adaptateur qui permet de relier la prise au calculateur, il me faut moins de 30s pour le mettr en place. C’est exactement comme un écrou anti-vol pour les jantes.

&nbsp;





CR_B7 a écrit :



Si tu fauches un gamin sur un passage piéton et que ça fini mal.

C’est pas l’accès au calculateur qui va être le plus long.





Si demain un gendarme ou policier veut avoir accès aux infos je remettrai en place l’adaptateur et ils pourront avoir au calculo sans problème.





CR_B7 a écrit :



&nbsp; Éviterqu’un possesseur de boitier russe frelaté ne démarre ta voiture sans clé au hasard …





+1



&nbsp;Enfin une personne avec un minimum de connaissance



&nbsp;





Sqlutsqvq a écrit :



Si tu as une voiture pouvant être volée via prise OBD, elle est assez récente, et donc si ta voiture est récente tu n’es pas assuré au tiers…&nbsp;





C’est vrai, mais si je peux éviter de me la faire voler c’est encore mieux.



On est tous assuré contre la cambriolage de nos maisons, c’est pas pour autant qu’on laisse la porte ouverte en partant travailler le matin ;)



Il est peut être dyslexique tout court. <img data-src=" />



Ta phrase est mal tournée,certes, mais ça n’empêche en rien sa compréhension <img data-src=" />


Sauf que L’expertise va démontre que tu est un blaireau qui a acheté une épave de 300 000 Km, avec 50 000 Km au compteur.

N’oubliez &nbsp;qu’un accident l’humain est responsable dans 90% des cas que fait on des 10 % qui restent, la recherche technique du lien de cause a effet incitera surement les constructeurs a &nbsp;plus de fiabilité et sécurisé leur solution technique d’économie d’échelle &nbsp;&nbsp;








tomy100 a écrit :



La déportée est plus difficile et apporte moins de sécurité.







Oui et non: sachant que l’important est la perte de temps pour le voleur.



Il ne trouve pas tout de suite la prise =&gt; il passe à une autre voiture.



Et si c’est vraiment ta voiture qu’il veut, il a encore l’embarras du choix:





  • la monter sur un plateau

  • échanger directement le/les calculateurs sous capot moteur

  • car/home jacking

  • etc….



    Dans la majorité des cas, le déport de la prise ET l’ajout d’une prise fictive sont suffisants pour empêcher le vol.



oui il faut un cadre légal et un dépot du code source des odbs pour être sur qu’il n’y a pas de magouilles du constructeur.


Je pense que c’est plutôt ce type d’infractions qui est ciblé:

http://www.lavoixdunord.fr/region/un-systeme-de-piratage-inedit-dans-la-region-d…


Ouais enfin je ne vois pas vraiment l’intérêt de voler un poubelle de 10 ans d’age…








white_tentacle a écrit :





  • décâbler sa prise diagnostic constitue-t-il une modification non autorisée du véhicule ? (je ne crois pas)





    L’indicateur de vitesse, parfois utilisé par des véhicules de police suivant un contrevenant, a toujours vu les PV basés dessus invalidés à ma connaissance. Seule une vitesse excessive vs circonstances, pouvant être constatée de visu, est verbalisable.



    Donc pas de mesure par un instrument certifié et pas de constat de visu, amha ca part mal.



    Sur les pises diag, ont peut en bloquer l’accès avec un adaptateur antivol qui se place dessus, ca existe, vu que les vols via bidouille au calculo sont désormais légion. mais la décabler, vu qu’elle est utilisée au CT (et sur les controles antipollution que les flics font parfois?) ce serait de toutes manières un peu se tirer une balle dans le pied.



    Par contre, il existe des commandes de RAZ des paramètres et autres auto-apprentissages: Si une telle loi passe, gageons qu’il va vite se vendre des systèmes restant connectés à demeure sur l’ODB et capables de faire une RAZ sur demande ou détection de choc. Et là, dans le cul Lulu! C’est trop simple pour ne pas être fait, il faut arrêter de prendre les gens pour des cons incapables de s’adapter: Le déploiement de radars automatiques a bien illustré la généralisation de leurs… contre mesures!



<img data-src=" /> pour “Mains en l’air et métadonnées sur la table”








CR_B7 a écrit :



Tu peux décâbler la prise, mais ça n’empêche pas les info d’être dispos si elle est recâblé.

Et comme la on ne parle pas de simple infractions mais d’enquêtes plus poussées, recâbler la prise ne sera pas bien compliqué.







Sur quels éléments te bases tu pour dire ça ?









athlon64 a écrit :



C’est clair ! en plus niveau entretient c’est beaucoup plus simple <img data-src=" />





Vachement ! Tu as oublié l’époque où dans la révision, il y avait le réglage des vis platinées, le réglage de l’avance à l’allumage, le réglage du carburateur, le réglage des culbuteurs et j’en oublie. Plus rien de tout ça maintenant.

N’oubliez pas qu’à défaut d’un bon carbu, on en pète des culasses (double contrepèterie)!









Silenus a écrit :



Oui et non: sachant que l’important est la perte de temps pour le voleur.



Il ne trouve pas tout de suite la prise =&gt; il passe à une autre voiture.



Et si c’est vraiment ta voiture qu’il veut, il a encore l’embarras du choix:





  • la monter sur un plateau

  • échanger directement le/les calculateurs sous capot moteur

  • car/home jacking

  • etc….



    Dans la majorité des cas, le déport de la prise ET l’ajout d’une prise fictive sont suffisants pour empêcher le vol.







    Je suis d’accord avec toi, mais j’ai préféré la solution de la coupure physique.



    Surtout que le déport est dans bien des cas assez compliqué sur les voitures récentes quand on voit le peux de place à disposition.

    Et puis vu la faible longueur du cable (avant qu’il parte derrière le tableau de bord) le déport ne laisse que peu de marge, ou alors faut fabriquer une rollonge…









    white_tentacle a écrit :



  • décâbler sa prise diagnostic constitue-t-il une modification non autorisée du véhicule ? (je ne crois pas)





    Au regard de la loi non. La loi interdit toute modification importante du véhicule telle qu’une reprogrammation du moteur pour sortir plus de puissance.



    Là tu ne modifies en rien le véhicule, tu désactives juste une “fonctionnalité”. Mais après je ne suis pas avocat dans le droit du code de la route, ça reste donc mon avis !



    Il reste juste la garantie du constructeur qui peut ne pas apprécier la modif, mais ça sort du cadre de cet article. ;)









Sqlutsqvq a écrit :



Ouais enfin je ne vois pas vraiment l’intérêt de voler un poubelle de 10 ans d’age…







On a bien compris que le monde tourne autour de toi hein <img data-src=" /><img data-src=" />



La prise OBD date de l’an 2000. Si ta déplaçoire est plus ancienne, certes tu échappe à ce genre de pêche à la donnée, mais d’un autre côté t’auras bientôt plus le droit de rouler avec, au rythme ou s’enchaînent les interdictions pour les véhicules de 1015 ans et + <img data-src=" />


Et bientôt la transmission automatique des données GPS aux péages (via une connexion sans fil).



C’est pour lutter contre la vitesse au volant et diminuer le nombre de morts bien sûr, rien à voir avec du flicage généralisé type KGB.&nbsp; <img data-src=" />



Ensuite, des portiques de ce style seront installés sur les nationales également, toujours pour la même raison.



Bienvenu en Enfer.


rapport?


on est en train de s’embarquer dans un truc de malade : nous informaticiens, sommes responsables.



Dans 50 ans on pourra pas dire qu’on savait pas. <img data-src=" />








CR_B7 a écrit :



Éviterqu’un possesseur de boitier russe frelaté ne démarre ta voiture sans clé au hasard …





Ouais, enfin faut déjà l’ouvrir la voiture, donc au choix :

-péter une vitre

-dégommer la serrure

-utiliser un appareil qui imite la clé sans-fil



Donc bon, après, c’est pas la présence ou non de la prise OBD qui déterminera si tu retrouve ta voiture ou pas le lendemain matin… <img data-src=" /> Et l’effraction est déjà largement constatée avant ça !



ta veille caisse va péter et comme tout le idiots utiles tu n’auras pas le choix avec les normes UE/Mondial








Sqlutsqvq a écrit :



Ouais enfin je ne vois pas vraiment l’intérêt de voler un poubelle de 10 ans d’age…





Ma voiture date de 2001, on a tenté de me la voler…

Heureusement j’étais tout risque, ça m’a quand même couté une belle franchise, et si ils avaient réussi, on m’aurai remboursé la valeur moyenne LBC et je me serai fait bien entuber…



Donc je suis tout à fait d’accord avec la démarche de désactiver la prise OBD… Vu la généralisation du vol à la souris, ce n’est pas juste une légende…



La méthode actuelle me paraît être suffisante, je ne vois pas pourquoi les forces de l’ordre devraient avoir accès à plus que les derniers instants avant l’accident. Je ne sais pas la quantité d’infos que l’OBD peut contenir, mais si on peut sortir un historique de sa position et autres capteurs ce serait du pur flicage.

Le syndicat de la magistrature a tout à fait raison de demander un encadrement…



Mais ce qui est cool c’est que si un flic m’arrête et se branche sur la prise diag, ça me fait un contrôle valise gratuit, merci monsieur l’agent <img data-src=" />


La loi mon cher, la loi , la loi des “je suis charlie” : elle est là , dans votre face .. et la mienne aussi d’ailleurs !


Ce qui est beau c’est que c’est considéré “inédit” ca fait des années que ça existe et ça permet à certains routiers de rouler tranquille pépère au dessus des limitations, après une inspection des données permet de vite voir la supercherie.



Mais pour moi une inderdiction de modification du firmware du véhicule pourrait être une bonne idée (ou dans les limites légales genre véhicule de plus de X années, zones modifiables pour les fanas de tuning, etc)

&nbsp;








ledufakademy a écrit :



nous informaticiens, sommes responsables.





??



Tu es responsable de la qualité du travail que tu fais, mais pas des ordres qu’on t’impose… J’suis pas d’accord avec toi <img data-src=" />



Après, si tu te sens si responsable, il faut proposer les idées et solutions de contournement, d’amélioration, de sécurisation de la vie privée, etc :)



tu veux un fouet ?

tu te le fais tout seul , hein ? pas besoin d’aide ?



<img data-src=" />


&nbsp;Très beau placement



Pour désactiver la prise diagnostic; ca ne devrais pas poser d Pb dans la mesure ou l’on est capable de la réactiver. Y’a pas d’impact sécuritaire mis en jeu.