votre avatar Abonné

Nozalys

est avec nous depuis le 15 février 2010 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

2391 commentaires

enfant ordinateur

Le 30/03/2024 à 10h 49

Quoi ? Non ! Comment ça le personnel de l'éducation nationale est en tout point identique au reste de la population ? Et les difficultés dans le public sont les mêmes que dans le privé ? On m'aurait menti ? :troll:

Le 29/03/2024 à 16h 23

Merci Vincent pour ce billet, ça fait longtemps que je n'avais pas lu un article de ce genre ici !

J'ai bondi quand j'ai entendu cette proposition, pas que je me sente particulièrement visé ni que je sois accro à la data, mais l'absurdité telle de cette phrase et la méconnaissance certaine du sujet m'a rendu les bras ballants.

C'est si triste de constater, années après années, que nos dirigeants ne gagnent pas en compétence/connaissance sur le numérique.

Faudrait-il un ministère du numérique dédié ...?

Supercalculateur Jean Zay, nommé ainsi en l'honneur du ministre de l'Éducation nationale qui fut l'artisan, avec Jean Perrin, de la création du CNRS. Capable d'effectuer 13,9 millions de milliards d'opérations par seconde dans sa configuration initiale installée à l'été 2019, ce supercalculateur convergé permet d'étendre les modes d'utilisation classiques du calcul de haute performance (HPC) à de nouveaux usages pour l'intelligence artificielle (IA). En plus de ses 1 528 noeuds de 40 coeurs Intel Cascade Lake à 2,5 GHz, il comprend 261 noeuds "convergés hybrides accélérés" composés chacun de 40 coeurs à 2,5 GHz et de 4 GPUs NVIDIA V100. Chaque noeud dispose de 192 Go de mémoire et chaque GPU de 32 Go. Conçu par Hewlett Packard Enterprise, ce supercalculateur HPE SGI 8600 a été acquis en 2019 par le Genci (Grand équipement national de calcul intensif) et est opéré par l'IDRIS, localisé sur le plateau de Saclay. UPS851 Institut du Développement et des Ressources en Informatique Scientifique 20190051_0007

Le 29/03/2024 à 00h 07

"Jean Zay Rien" :francais:

ok je sors ---> []

Le 26/03/2024 à 11h 47

Sidenote : ça me fait mal de voir que 1/3 des Français pensent que l'homéopathie et l'astrologie sont des sciences... J'en suis tout flagada.

De fait, les résultats de la question "à quelle fréquence effectuez-vous ces activités scientifiques suivantes" sont j'imagine assez peu pertinents.

Le coin gauche d'un écran d'ordinateur est ouvert sur une page YouTube.

Le 26/03/2024 à 10h 26

«Forbes rappelle à ce titre que Google a d’ailleurs annoncé en décembre une mise à jour qui rendra « techniquement impossible » la fourniture d’informations en réponse à de tels mandats.»

Quel genre de procédé peut-il exister pour que ça soit techniquement impossible de récupérer la liste des viewers d'une vidéo ? A partir du moment où le compteur de vue s'incrémente et que le fait d'avoir vu une vidéo est sauvegardée dans le profil de chaque utilisateur connecté (ne fonctionne pas pour les vues anonymes). J'ai du mal à saisir.

Le 25/03/2024 à 13h 56

J'ai un V8 de 4.8L :pleure::pleure::pleure:

Ça peut se ranger dans une p'tite berline sans que ça soit un énorme SUV "Super-useless-véranda" ;)

Le 23/03/2024 à 13h 58

Et pour la 4ème, elle est "drôlement" vraie ;)

Jensen Huang Blackwell

Le 21/03/2024 à 16h 49

Tu veux dire le dernier GPU "accessible" qui sait faire du FP64 :) Effectivement pour bencher le H100 c'est pas con de prendre qq heures en cloud.

Non, je voulais dire le derneir GPU qui a été conçu pour maximiser les performances de calcul en FP64. Tous les GPU depuis sont focalisés sur les performances en FP8. Ils continuent d'être capable de calculer du FP64, heureusement, mais soit à travers les CUDA cores existants, qui ne sont plus vraiment optimisés, soit à travers les Tensor cores, et là, c'est sous-optimal à fond.
L'effet de bord c'est ce que tu dis : le ratio performance FP64/prix du GPU est de moins en moins bon.

Le 20/03/2024 à 15h 05

Pas à la base.

Le premier GPU spécifiquement fait pour le GPU computing était le GP100 (architecture Pascal), qui se distinguait des GP102/104 qui GPU orienté graphique par la mémoire HBM2 et surtout par le support du FP64 à la moitié de la vitesse du FP32, alors que la vitesse du FP64 sur les GPU grand publique est divisé par 32 par rapport au FP32. C'est cette perfo en FP64 qu'on cherchait en achetant ces GPU.

Même après le virage vers l'IA, ces GPUs orienté computing ont toujours gardé ce support à demi vitesse du FP64, sur les GV100, A100, et H100. Je suppose que c'est toujours le cas sur le nouveau GB100, mais ce n'est pas encore clairement annoncé.

Mais vince120 a raison, nous on est "acquis", faute de concurrence malheureusement et ils préfèrent faire la danse du ventre devant les data scientists qui sont en pleine croissance.

L'ennui c'est que le V100, le dernier GPU vraiment taillé pour le FP64 n'est plus produit, et il date de 2017. On se retrouve sacrément dans le flou quand on veut mettre à jour ses serveurs de calcul (typiquement pour du split-step), et qu'on doit comparer torchons et serviettes sans avoir de données claires.
J'en viens à envisager de tester des codes de benchs pour quelques heures sur des offres de cloud computing (pour ne pas me tromper dans l'achat), mais c'est dur à trouver et encore assez cher.
Là je dois renouveler un serveur, et je ne sais pas comment comparer les perfs FP32/64 entre les V100, les RTX A6000 Ampere, les RTX 6000 Ada, et les H100.

quandela OVHcloud MosaiQ

Le 18/03/2024 à 21h 10

C'est intéressant de savoir qu'il devient possible d'avoir une machine de calcul quantique à taille presque humaine. C'est déjà beaucoup en terme de miniaturisation d'avoir tout ça dans une seule baie, refroidissement inclus. Le tout pour une consommation raisonnable.
Je ne sais pas encore ce qu'on en fera à l'avenir, mais c'est prometteur.

Orange Marine

Le 18/03/2024 à 15h 23

Le longhaul n'est pas le cœur de notre métier, mais basé sur mes connaissances, j'ai du mal à raccrocher les wagons avec ce que tu dis.
Je vais faire un petit exposé rapide de ce que je sais, n'hésite pas à corriger le cas échéant.

Sur des dorsales terrestres, les câbles sont très capacitifs, ça ne coûte pas beaucoup plus cher à déployer (144 fibres, voir plus).
Sur une seule paire (1/72ème du câble en question), on peut faire passer plusieurs dizaines de Tbps sur plus de 200km (24 Tbps chez Cienna par paire par exemple) grâce au multiplexage (les fameuses longueurs d'ondes). Les équipements en charge de répéter le signal sont des OTN, ce ne sont pas des routeurs, ils renvoient juste la lumière dans la direction souhaitée, et peuvent extraire une longueur d'onde en particulier pour une desserte locale.
A titre de comparaison, le dernier câble transatlantique conjoint de FB et Microsoft atteint 200 Tbps.
10 paires en continental, et that's it (1/7ème de la capa physique du câble, on pourrait monter à bien plus).
Et le tout pour une fraction du prix (il doit y avoir grand minimum un facteur 5 entre les deux approches en moyenne)

D'ailleurs, tout le trafic mondial ne passe pas par des câbles sous marin, loin s'en faut.
Sur le territoire de l'Europe continentale, à ma connaissance, tout passe sur des réseaux terrestres.
On passe par la France pour aller de Londres à Milan, Gibraltar est hors course (hors traversée de la Manche évidemment).
La question de la latence (et donc du chemin le plus direct possible) est centrale dans les choix d'architecture de backbone.
Le câble sous-marin est utile quand il faut aller tout droit d'un continent à l'autre.
La seule exception, c'est quand le réseau terrestre n'est pas sûr (comme le cas de l'Afrique).

Alors, ce que tu appelles OTN dans ton exemple est indéfini : un OTN c'est un transpondeur, et c'est justement ce que les opérateurs veulent éviter : un transpondeur, car c'est l'élément du terminal qui coûte le plus cher.

Mais quand tu dis "ils renvoient juste la lumière dans la direction souhaitée et peuvent extraire une longueur d'onde en particulier pour une desserte locale.", ça c'est bien la définition d'un WSS, un routeur optique.

Tout est fait, par le plan de routage et le plan de restauration s'il y en a un, pour rester aussi longtemps que possible dans le domaine de l'optique, donc en passant par des routeurs optiques. Or, il faut un routeur par paire de fibre car le routeur ne gère que les directions et pas la superposition de fibres. Mais à la limite c'est pas grave, c'est pas ce qui coûte le plus cher.

> Encore une fois, on est d'accord sur ce point : ce n'est pas la capacité de transport des liaisons terrestres qui pose problème, mais la capacité de routage et/ou de régénération des nœuds terrestres qui rends l'architecture terrestre inadaptée à éponger le surplus de demande d'un câble qui lâche. Et on parle là de tous les nœuds terrestres traversés, il peut y en avoir beaucoup, beaucoup, car le plus gros du trafic d'un câble ne sert pas directement le pays où il atterrit.


Aucun opérateur terrestre, consortium inclus, ne s'amuse à acheter de la capacité "noire" juste pour servir "au cas où".

Si, le jour où un câble sous-marin de 200 Tbps lâche, on voulait adapter un réseau terrestre pour éponger temporairement le trafic, il faudrait acheter dans le meilleur des cas (aucune régénération sur tout le chemin terrestre, soit une limite à ~2000 km en terrestre) d'un coup 200 paires de transpondeurs, des dizaines de WSS, des châssis et des m² pour mettre tout ça.

On parle 100 à 150 M€, juste pour du temporaire. Je ne parle même pas du temps de reconfiguration du réseau pour optimiser les nouvelles routes. Ni du délai d'approvisionnement.

Dit autrement : les grosses liaisons terrestres ont effectivement des dizaines de paires de fibre, mais une grande partie d'entre elles sont en fibre noire (=pas équipée du tout), et pour les autres, elles ne sont pas chargées à 100 %, et donc n'ont pas les équipements de terminal déjà reliés pour réagir "au cas où".

C'est dimensionné (si le client à accepté de payer pour ça) pour palier à une panne ou une casse fibre terrestre, avec la capacité associée, pas pour absorber une casse de câble sous-marin.

Donc pour du temporaire, non, ce n'est pas prêt d'arriver. Par contre pour remplacer à long terme un câble sous-marin, ça peut effectivement s'envisager.

Le 18/03/2024 à 09h 35

Rien ne distingue fondamentalement un réseau terrestre d’un réseau sous marin.
Dans le premier cas, c’est moins cher, facilement réparable/upgradable mais c’est très exposé (pas un souci sur des territoires socialement stables en temps de paix), et dans le second c’est plus cher, moins réparable/upgradable, mais globalement moins accessible.
Mais ce sont littéralement les mêmes façon de transporter du signal, et certaines artères terrestres sont très capacitives.

Et pourtant, si : les deux domaine sont très différents. Certes c'est un signal optique qui transporte l'information dans les deux cas, mais les contraintes sont bien différentes.
Un câble sous-marin a pour objectif de transporter le maximum de données sur une grande distance, avec pas ou très peu de besoin de routage : c'est la capacité qui est poussée au maximum.

Un réseau terrestre a pour objectif de transporter les données vers plein de directions diverses, avec très souvent des superpositions de couches (donc de fibres) : c'est moins la capacité qui est poussée que les possibilités de routage et la réduction de la régénération (quand on repasse par le domaine électrique pour régénérer un signal trop bruité).

Pour faire absorber la capacité d'un gros câble transatlantique ou transpacifique à un réseau terrestre, il faudrait pouvoir reconfigurer tous les routeurs dudit réseau terrestre (en optique ce sont des WSS), ce qui veut dire que toutes les longueurs d'ondes présentes dans le câble (il peut y en avoir jusqu'à 88/96/128) doivent être inutilisées sur le réseau terrestre : autant le dire tout de suite, ce n'est jamais le cas, y compris sur les gros liens terrestres. Ce n'est pas la capacité des liens terrestres mais la disponibilité des longueurs d'ondes et le plan de routage qui rendent ça quasiment impossible.

Non, un câble sous-marin chargé ne peut pas être re-routé via un réseau terrestre existant. Quelques longueurs d'ondes peuvent l'être, mais ça ne peut pas concerner toute la capacité d'un câble.

Le 15/03/2024 à 22h 46

Le problème quand il y a autant de coupures simultanées, c'est que le nombre de navires de maintenance marine, lui, n'est pas extensible, et qu'ils sont parfois déjà en mission loin de là...

Le 15/03/2024 à 22h 42

Je voyais plutôt ça comme des connexions gros débit de proche en proche. Genre un gros câble entre Paris (ou Strasbourg) et Berlin, un gros câble entre Berlin et Varsovie, etc. Du coup les accords ne devraient avoir lieu qu'entre pays limitrophes.

Non, les réseaux terrestres ne sont pas dimensionnés pour acheminer le trafic international de proche en proche. Les réseaux terrestres ont des contraintes de routage extrêmement complexes que les câbles sous-marins n'ont pas (mais ils ont la contrainte de la distance et du débit), et ils ne servent qu'à la distribution plus fine. Les réseaux sont interconnectés entres les pays mais ne peuvent pas en plus assumer un trafic de passage d'un continent à l'autre.

Pour faire une analogie pertinente :
Les câbles sous-marins sont comme des autoroutes à 8 ou 10 voies : ça va vite, mais il y a très peu d'échangeurs.
Les gros réseaux terrestres "backbone" (inter-métropoles et inter-frontaliers) sont comme des petites autoroutes 2x2 voies ou des grosses nationale, c'est un trafic dense mais fluide avec plus d'échangeurs donc plus de contraintes.
Ensuite viennent les "anneaux" urbains puis le FTTH.

Une route nationale Française n'est pas dimensionnée pour supporter la fermeture de 4 autoroutes entre l’Espagne et l’Allemagne.

Panneau haute tenson / danger de mort en allemand

Le 08/03/2024 à 10h 56

Qu'est-ce qui est mieux : produire en Europe, à proximité avec moins de pollution liée au transport et un meilleur contrôle de la pollution de l'usine ou continuer à tout produire en Chine sans contrôle ?

L'autre question que je me pose, c'est pourquoi ces activistes ont visé Telsa, et pas le groupe VAG, ou Mercedes-Benz, qui produisent bien plus de SUV, de "machines à tuer" et autres "monster trucks" que Tesla.. Sauf que ceux-là, en prime, roulent au diesel et à l'essence. Mangez-en, c'est du bon !

Tesla n'est pas blanc comme neige dans sa production, mais il faudrait d'abord faire le ménage chez soi avant d'aller salir la maison du voisin...

Apple vs EU : le bras de fer

Le 06/03/2024 à 08h 49

Depuis quelques années, quand tu fais une MAJ sur iOS, le Store ne renvoie que la différence des blocs avec la version précédente = grosses économies de BP à la clé (je n'en tiens même pas compte dans le calcul, mais comme le coût de la bande passante a baissé ces 5 dernières années, mettons que ça se compense).

Mais clairement, si les 119 milliards, c'est tous les téléchargements en incluant les MAJ, alors là c'est encore plus ridicule, ça nous amène à 300k de cout réel de distribution par an pour Spotify, sur toute la planète.
L'argument du coût de la distribution est absolument malhonnête, c'est un écran de fumée jeté aux yeux d'un public non averti.

Merci pour les ordres de grandeur, ça remet en effet l'église au centre du village.

Le 05/03/2024 à 10h 47

Comme sur l'autre news "Pour Apple, Spotify devrait être reconnaissante", je vois beaucoup de commentaires assez basiquement anti-Apple. Moi le premier, je pense que par bien des pratiques, Apple est condamnable en Europe, grâce à la protection que nous offre le cadre législatif Européen (petite tacle à tous les anti-Europe). [Par exemple les décisions récentes qui ont enfin obligé Apple a accepter les moteurs de rendus hors Safari, ça c'est une victoire pertinente.]

MAIS : Dans le cas présent, je me pose quand même la question suivante : s'il est vrai que Spotify ne doit s'affranchir, de base, que de 99 € par an, comment justifier cette décision ?
99 €, c'est extrêmement loin de couvrir les frais de traitement, stockage et distribution de 120 000 000 000 téléchargements que Apple a dû assurer. Et 15 % de commission finale pour tout cela, ça ne semble pas ultra extravaguant, dans le monde du SAAS.

Si ces chiffres avancés par Apple sont vrais, je trouve le jugement sévère. Bon, je ne suis pas légiste, donc mon avis n'a pas d'importance.

Spotify n'est pas une petite entreprise qui a eu du mal à exister à cause d'Apple : c'est une grande entreprise, profitable, qui s'est développée, et a même explosé grâce aux 2 stores : AppStore et PlayStore. Il me semble normal qu'ils se rémunère entre eux pour cela.

LineageOS

Le 19/02/2024 à 14h 32

Idem, il y a quelques années, en passant de LOS 16 à LOS 17, ils avaient introduits plein de bugs sur la stack Bluetooth.
J'avais signalé ça, capturé les logs adéquats avec les propositions de correction, ça n'a jamais été pris en compte.

Je pense qu'ils ont d'autres chats à fouetter que de regarder les bugtrackers des randoms.

Flipper Zero

Le 13/02/2024 à 18h 16

Plus précisément : non il ne suffit pas d'acheter un Flipper Zero. Il faut, dans certains cas, remplacer son firmware par un FW non-officiel qu'on ne trouve pas si facilement sur le web, et savoir s'en servir pour le programmer pour qu'il calcule également des codes tournants, voir déchiffrer un algorithme, donc le coupler à un PC. Il ne contient pas, dès le déballage, tout ce qu'il faut pour voler une voiture. C'est son hardware et son format minuscule qui le rend intéressant pour cet usage.

De base, il permet "juste" d'écouter, d'enregistrer une séquence radio/IR, et de la rejouer.

Le 13/02/2024 à 12h 17

J'ai testé la mienne et elle est vulnérable.

De toute façon en démontant l'un des boitiers par curiosité, j'ai vu un PIC et me suis dit que c'était surement du keeloq, avec le flipper j'en ai eu le cœur net.

Par contre, comme c'est un code tournant, à chaque ouverture/fermeture avec le FlipperZero, il fallait ensuite faire autant d'ouverture/fermeture avec la télécommande pour arriver au même code...

J'espère que j'aurais au moins ce résultat : à savoir du code tournant. Mais je n'en suis même pas convaincu..

@ashlol : ouais, si j'y pense bien sûr, j'écrirais quelques lignes sur le forum NXI, en citant la marque de mon moteur aussi ;)

Le 13/02/2024 à 10h 30

J'avais déjà entendu parler de ce merveilleux petit appareil dans une vidéo de Des Ex Silicium, je crois, et un rapide tour sur YouTube m'avait donné envie d'en acheter un. Cet article a achevé de me convaincre : je viens d'en commander un, avant que ça ne soit également interdit ici aussi.

Je me suis toujours demandé à quel point ma porte sectionnelle de garage est, ou pas, vulnérable à une attaque facile. J'en aurais le cœur net bientôt.

des données numériques passées à la loupe

Le 29/01/2024 à 17h 37

Je ne vois pas ces boutons, où sont-ils ?

Le 12/01/2024 à 15h 40

Finalement c'est totalement logique : on n'a que 2 oreilles, on peut donc reproduire tous les sons perçus avec seulement 2 haut-parleurs.


Assertion qui serait vraie si un haut-parleur pouvait propager des sons dans différentes directions.
Ce qui n'est pas le cas.

Quoi que tu fasses, un haut-parleur ne peut pas propager dans ton canal auditif un son "venant de devant" et un son "venant de derrière". Tout comme tu ne peux pas recevoir deux points lumineux sur ta rétine depuis une seule source lumineuse ponctuelle.

On peut modéliser les déformations et modifier/mixer les deux sons afin d'émettre un son combiné monodirectionnel depuis le haut-parleur pour tenter de tromper le cerveau. Mais ca ne sera jamais parfait.

Sauf que selon moi ça ne remet pas en cause ce que je dis : quelque soit la direction de la source sonore, l'onde finit exactement au même endroit grâce au canal auditif : elle fait vibrer le tympan dans 1 seule direction (en avant et en arrière), ce qui transmet la vibrations à la lymphe puis aux cellules ciliées, le tout dans une direction.

Une fois arrivé au niveau des récepteurs, il n'y a plus de notion de l'emplacement de la source sonore, il n'y a que l'information de la forme de l'onde.

C'est le cerveau qui reconstruit toute la spatialisation.

Donc : 2 HP suffisent pour tout reproduire, le reste c'est du traitement du signal pour simuler la réalité.

Après, concernant les casques avec plusieurs HP décrits dans les commentaires plus hauts, ce choix technique existe peut-être simplement car c'est moins difficile de simuler une meilleure immersion, mais ça n'est pas nécessaire d'un point de vue morphologique.

Le 12/01/2024 à 12h 20

Bon article, je me suis toujours demandé si les casques "5.1" ou "7.1" avaient vraiment plusieurs HP de chaque côté.N'en ayant jamais acheté je n'avais pas de réponse à cette question.

Finalement c'est totalement logique : on n'a que 2 oreilles, on peut donc reproduire tous les sons perçus avec seulement 2 haut-parleurs.

Le 10/01/2024 à 11h 01

C'est toute la difficulté des solutions mises en place avec de l'IA, l’humain ne sait pas comment la solution fonctionne et est incapable de l'expliquer aux utilisateurs.


Oui, et non. Une fois que tu as ton modèle entrainé, tu peux lui faire rejouer une immense quantité de données d'entrée, et faire des statistiques sur sa capacité à répondre correct dans toutes les circonstances, ou pas. C'est comme ça que tu détermine son niveau d'erreur et donc sa précision.

Et de la sorte tu peux prouver, juste en fournissant ces nuages de points, que ton modèle est prédictif tant que tu l'utilise dans les limites pour lesquelles tu l'as construit.

Ensuite, tu peux aussi regarder comment il se comporte quand tu sors de ces limites.

Donc s'il est difficile d'expliquer son fonctionnement, ou son "raisonnement" pour produire une solution en fonction de ses entrées, tu peux démontrer empiriquement qu'il fait correctement ce qu'il doit faire.

Et dans le cas des modèles auto-évolutifs, tu peux (tu dois !) répéter périodiquement la vérification pour t'assurer qu'il ne diverge pas, mais au contraire qu'il se renforce (en précision, en étendant ses limites d'entrées, etc.)

Joyeuses fêtes

Le 24/12/2023 à 14h 53

Bonnes fêtes à vous, et bon courage pour l'année charnière qui arrive (en fait ça fait des années que ce sont des charnières pour vous ;) )

Le 28/11/2023 à 14h 36

Je voudrais bien y croire. Mais ce n’est pas suffisant.
J’ai aussi le luxe de ne pas regarder ces plateformes car je considère que 100% de ce qui s’y trouve ne parut pas être vendu légalement en Europe. 0 test.
Il faut viser également les influenceurs et les régies publicitaires. Si vous avez affiché un produit interdit, compte suspendu X mois. Par exemple.

Mais pour ceux qui consomment sur ces sites, cela ne changera pas leurs habitudes de consommation.
Si tu ne connais pas Years & Years (série de la BBC post brexit excellente), je te le conseille. Et le meilleur est la conclusion de la grand mère de la famille au dernier épisode. ;)

C'est une vision réductrice de ce que contient ces plateformes. Il y a des catégories de biens qui sont quasiment impossibles à trouver ailleurs. Parfois on trouve mais à des tarifs délirant. Je pense par exemple à un passionné d'électronique qui n'a pas de SIRET : l'approvisionnement en composants sans Amazon ou eBay, et sans payer une fortune pour des composants de base, c'est un parcours du combattant. Autre exemple : juste un pack de piles AA 1,5 V, le basique du basique qui concerne tout le monde. Les tarifs en grande surface sont stratosphériques. Et les piles Varta de chez Carrefour ne sont pas + testées ou validées que les mêmes piles Varta vendues sur Amazon à 60 % moins cher.

Et plein d'autres domaines sont dans la même situation.

Le 28/11/2023 à 11h 02

Pas mal de choses à se mettre sous la dent cette fois-ci. Le changement de la police est sans conteste bienvenu.

Et votre humour m'a bien fait rigoler !

"C'est Wordpress, on vous l'avait bien dit, ô lecteurs, mais vous avez insisté." :o mais quel culot :)


Un autre poinG d'amélioration : proposer une option dans le profil pour afficher ou masquer (totalement) la barre de l'agora sur la homepage. Pour ma part je ne comprends pas du tout son utilité.

Dernier billet

Le 13/11/2023 à 20h 55

Désolé, mais pour le moment ça sera sans moi. Je suis incapable de lire un article sur Next : le fond, le thème, la police, le style, la navigation : je ne retrouve plus l’aspect que je chérissait et qui se démarquait de NXI. Next, dans sa présentation actuelle, me fait penser à mediapart : Ya de bons articles, mais la forme est rédhibitoire.



Et contrairement à ce que j’aurais pu tenter ya quelques années, je n’ai plus de temps à perdre à créer un script stylish ou autre pour adapter le site à une lecture possible.


Firefox 119 améliore sa gestion des onglets et l’édition des PDF

Le 27/10/2023 à 09h 49

Sur smartphone il existe Firefox Focus qui fait exactement ce que tu demande. J’aimerais aussi le voir poper en version desktop.


CNIL : amende de 600 000 euros pour Canal+ pour avoir spammé près de 4 millions de personnes

Le 24/10/2023 à 19h 46


Jarodd a dit:


Il ne faut pas cliquer sur les liens de désabonnement : soit ils ne sont reliés à rien donc tu n’es pas désinscrit, soit par cette action tu indiques que tu as reçu et consulté le spam, donc ton adresse est “validée” pour les prochains envois !




Ca c’est un peu un mythe récurrent. C’est probablement vrai dans certains cas pour du spam qui vient de services que tu n’as jamais utilisé, mais c’est totalement faux pour les services qui te connaissent déjà. Et encore, même pour la 1ere catégorie, mon expérience personnelle me fait dire que ce lien fonctionne dans une écrasante majorité des cas.



La piste du mail au DPO est intéressante, je n’y ai jamais songé. Mais comment trouve-t-on “facilement” son contact ? C’est quasiment toujours des courriers postaux, pas des adresses mail, et je n’ai pas non plus envie de payer un timbre pour contacter le dpo d’une entreprise à qui je paye déjà un service.


Le 24/10/2023 à 14h 47

SFR fait pareil : mailing commercial non sollicité et l’action de désinscription en bas de chaque mail n’est jamais respecté, ça fait 20 fois en 6 mois que je me désabonne sans que cela ne change rien.


Plus de la moitié des techniciens qui devaient réparer un terminal en ont profité pour fouiller dedans

Le 23/10/2023 à 09h 10

En BTS il y a plus d’une décénie (ouch!), j’avais fait un stage de 2 mois dans un petit commerce informatique qui faisait entre autres de la réparation.



Sans avoir volontairement fouillé, combien de PC on a eu dans l’atelier avec des photos “osées” directement sur le bureau … j’en ai vu des choses :)



On demandait pourtant à chaque fois “vous avez fait le ménage ?” quand la machine fonctionnait encore suffisamment. “oui oui qu’on nous disait”…



Et oui, à l’époque de XP, quand il fallait réinstaller Windows, il fallait bien copier manuellement tous les documents des clients sur un disque externe pour les replacer au même endroit.


Quoi de neuf à la rédac #4 : par où commencer…

Le 23/10/2023 à 08h 25

A l’inverse, moi je n’ai que rarement le temps de lire les articles.
Par contre, je passe en moyenne 1h30 par jour dans ma bagnole et je serais très content de pouvoir y écouter une retranscription audio des articles ! :D


Bonjour !



Pensez-vous que nous devrions limiter ou arrêter certaines thématiques ?
Non, je pense contrairement à pas mal de commentaires que je lis que la thématique “science et espace” est très bienvenue ici. :chinois: Vous l’abordez avec un regard “un peu plus néophyte” que ce qu’on retrouve dans les revues spécialisées, ce qui rend la lecture et la compréhension plus abordable. Moi, j’en ai besoin !
En revanche, j’appuie ce que quelqu’un a dit dans un commentaire (désolé pour l’absence de ping) : les faits et gestes de certaines personnalités “sulfureuses” ne sont pas des news, ce sont des gesticulations, et ça n’a pas sa place ici, sauf à en parler 2 semaines plus tard pour démêler le vrai du faux, le buzz de la réalité.



Devrions-nous au contraire renforcer certaines thématiques ou en lancer de nouvelles ? Si oui, lesquelles ?
Oui, la transition écologique. Il y a tant à dire sur ce que les mondes de la tech, de la science et de l’informatique peuvent faire pour y participer (ou pas). Et je suis un peu en manque des articles purement franco-Français sur le droit (au hasard, les épopées CADA) depuis que Marc est parti. Tiens d’ailleurs, il pourrait revenir de temps à autre comme pigiste, non ?



Nos articles sont-ils souvent trop longs ?
Oui et non. Ça arrive, mais c’est pour le bien du traitement de fond. En général les papiers de JMM sont beaucoup plus longs que les autres, et une partie de cette longueur présente surtout du story-telling. On peut ne pas trop aimer, (comme moi), mais je dois admettre que ça aide aussi à mieux comprendre le contexte. Et puis il faut aussi respecter la plume et le style que chaque journaliste aime développer. Travailler d’une façon qu’on n’aime pas, c’est mauvais pour la santé. :D
A l’inverse, je sais que #LeBrief c’est sensé être bref, c’est parfois tellement court que ça ne m’apporte rien de plus de voir une actu ici que sur un autre média main stream. NextInpact c’est là où je vais pour avoir quelque chose à me mettre sous la dent, et j’attends ça aussi dans les brèves.



Faut-il rouvrir la salle B4 ?
J’ai jamais vraiment compris/su ce que c’est que ce running gag. :keskidit:



Allez, courage pour la synthèse de tous les commentaires !



Oh oui, je n’y avais jamais pensé ! Je vote +1000 pour que l’équipe nous fasse une lecture des news en podcast :love: #NextASMR


Next.ink : venez tester notre nouveau site en bêta !

Le 19/10/2023 à 16h 08

Je partage ton avis, mais je nuancerai quand même : en l’espace de 3 jours j’ai déjà vu des changements, je pense qu’en l’espace d’un mois nos chers développeurs sont capable de nous pondre un super thème.



Je pense que ce qui donne cette impression de “moins bien fini”, c’est surtout l’absence d’un thème sombre.



Sur ce point j’espère qu’il y aura plus de chois que juste thème clair/sombre, comme actuellement où il y a 8 thèmes différents (bon, 6 réellement exploitables :D ) Parce que souvent, les thèmes sombres sont beaucoup trop sombre. La décoration du site peut rester sombre, mais garder du texte noir sur un fond blanc/clair c’est important.




Inny a dit:


Je vais attendre qu’il y ait un thème sombre, pour le moment j’ai besoin de lunettes de soleil pour ne pas me brûler les yeux. :8




+1


Le câble transatlantique AMITIÉ est officiellement mis en service

Le 19/10/2023 à 11h 36

Il s’agit d’une annonce en grande pompe : après tout, c’est le rôle de la communication. Je n’ai pas de problème avec ça. Il faut bien que les entreprises vendent leurs mérites.



Grâce à la combinaison de ces deux méga câbles sous-marins : AMITIE et Dunant, Orange met la France au cœur des échanges intercontinentaux […]
-> Pour Amitié orange a effectivement 2 paires de fibre sur les 16 + la charge de la station d’atterrissage.
-> Mais pour Dunant, le câble est financé à 100 % par Google et Orange n’y intervient pas, ils ont seulement la responsabilité technique de la station, soit un financement très dérisoire comparé au financement du câble. En gros il n’a pas fait autant que ce que la première lecture de l’article le suggère.



Tu as parfaitement raison sur ce point.



Orange est indéniablement un opérateur Européen très important, je dis simplement que ce communiqué est particulièrement self-congratulant, quitte à s’attribuer par omission des responsabilité qui n’existent pas :roll:



Pour la non-communication d’ASN sur le sujet, je n’ai que des hypothèses donc rien à ajouter ici :chinois:


Le 19/10/2023 à 08h 04

Oui c’est ça, à la différence que le switch fonctionne dans le domaine optique, pas physique : il permet de rediriger indépendament les canaux optiques d’une fibre vers une autre fibre, sans rediriger toute la fibre.
C’est le principe des réseaux WDM et le routeur est un WSS.


Le 19/10/2023 à 07h 46

Il y a un embranchement immergé avec des composants de routage optique dedans, et c’est donc reconfigurable par du software.


Le 19/10/2023 à 07h 44

Le câble amitié a été fabriqué par une entreprise Française qui n’est pas Orange : ASN. C’est marrant comme à chaque fois la communication d’Orange se garde bien tous les mérites… alors même qu’ils sont minoritaires dans ce consortium. Et Dunant appartient à 100 % à Google.


Next, un pacte : nos changements et engagements pour la suite

Le 18/10/2023 à 09h 57

Je suis assez rassuré suite au replay de votre soirée et à la lecture rapide de ce résumé.
Il me vient une question supplémentaire : allez-vous continuer à publier le bilan comptable annuel de NextInpact / Next, un grand gage de transparence, ou bien cela va s’arrêter ?


DSA : Thierry Breton menace Twitter, Meta, TikTok et YouTube de sanctions

Le 12/10/2023 à 10h 27

Telegram ce n’est pas juste de la messagerie (enfin si mais pas comme du sms quoi). Il y a des groupes (privés et publics) et de ce que j’ai compris c’est pas mal utilisé dans le contexte de la Guerre en Ukraine.



Je pense qu’on peut apparenter ça aux pages privées de Facebook qui échappent un peu au contrôle de la plateforme.



Un peu comme discord je crois.



Du coup c’est pratique pour diffuser de la désinformation en sous-marin.


Mais pourquoi Telegram plutôt que les autres cités ? Qu’est-ce qui fait que les gens “pas réglo” ont décidé d’utiliser ce service plutôt qu’un autre ?


Le 12/10/2023 à 10h 07

Que vient faire Telegram là-dedans ? Pour moi Telegram c’est plutôt une application de messagerie privée et/ou de groupe (comme Discord, Signal, WhatsApp). C’est clairement différent d’un réseau social complet type Facebook, Twitter, Tiktok.



Pourquoi, spécialement sur Telegram, il y aurait un problème ?


Sony présente une PlayStation 5 rafraichie avant les fêtes de fin d’année

Le 11/10/2023 à 12h 45

Peut-être que le refroidissement emploie plus d’aluminium que de cuivre, et/ou moins de métal tout court. En revanche le principe du métal liquide est sans impact sur le poids car il ne s’agit que de l’interface thermique entre 2 éléments, il n’y en a donc que quelques milligrammes. C’est un remplacement de la pâte thermique classique.



Il peut exister entre le die du CPU/GPU et l’IHS (son couvercle métallique) et aussi entre ce dernier et le radiateur posé dessus.


Suivez en direct la naissance du nouveau « Next », à partir de 19h

Le 07/10/2023 à 06h 57

J’aurais vraiment aimé, la rencontre abonnés d’il y a quelques années dans un petit bar était super sympa ! Mais… le mois d’octobre est trop chargé pour moi. Je mangerais des chips devant le replay ;)
Par contre si vous voulez instituer une rencontre annuelle de ce type, ça serait cool pour faire le rattrapage ;)


Le nouveau Teams plus rapide disponible pour Windows et macOS

Le 06/10/2023 à 08h 39

La semaine dernière j’ai remarqué la mise à jour dans mon entreprise : Teams consommait 5 fois moins de RAM pour le même suage (passant de 800 Mo à 150 Mo).
Aujourd’hui, le shortcut est renommé “Teams classic” et il est repassé à 800 Mo d’usage et une lourdeur habituelle.
Quelque chose à du bloquer notre département IT et ils ont fait un rollback. Et je n’ai pas la main sur ce fameux switch.



Rhalàlà, encore des mois à attendre que ça vienne…


Faille critique WebP : les dangers d'une mauvaise communication

Le 03/10/2023 à 08h 08

Oui, et non : oui si la librairie existe nativement dans Android, non car les applications que tu utilises sont en grande majorité des applications tierces que tu mets à jour via le PlayStore. Et ce sont ces applications qui embarquent leurs propres librairies et qui lisent le contenu téléchargé.



Mais dans les faits, oui, la politique de support logiciel bas de gamme d’Android est par nature une passoire. Et rien ne semble changer pour le moment.


Le 03/10/2023 à 08h 06

Merci, mais j’aimerais bien savoir si mon téléphone Android est touché, même avec Firefox. Et aussi pour tous les autres logiciels que j’utilise mais qui ne sont pas référencés.
Comme à priori la faille est relativement simple à exploiter, j’aurais aimé vérifier par moi-même quels logiciels sont vulnérables.


Il existe une autre liste plus exhaustive des applications basées sur Electron qui sont impactées :



https://gist.github.com/mttaggart/02ed50c03c8283f4c343c3032dd2e7ec


Un petit mot

Le 26/09/2023 à 13h 33

Bienvenue, merci à vous d’avoir sauvé NXI ! Tous nos espoirs de lecteurs passionnés repose entre vos mains.


Next INpact change de propriétaire : au revoir chère communauté ;-)

Le 26/09/2023 à 13h 31

Bon vent à vous, merci pour toutes ces années d’abnégation !


#Flock n’est pas une IA générative, mais une IA caustique !

Le 24/09/2023 à 12h 33

Ahah trop rigolo cette façon de faire durer le suspense tout en distillant de l’info ;)



Ce qui m’inquiète c’est que certaines photos restent encore en lice… y’en a 2 qui me plaisent seulement … à voir !



Vivement demain !