Dans le sillage d’Elon Jet, le compte Join Mastodon est suspendu et persona non grata sur Twitter

Dans le sillage d’Elon Jet, le compte Join Mastodon est suspendu et persona non grata sur Twitter

Dans le sillage d’Elon Jet, le compte Join Mastodon est suspendu et persona non grata sur Twitter

Cette semaine, le réseau social a banni le compte @ElonJet qui suivait à la trace les déplacements du Jet d’Elon Musk. Pourtant, ce dernier avait affirmé en novembre son « engagement envers la liberté d'expression » et s’engageait « même à ne pas interdire le compte suivant [son] avion, même si c'est un risque direct pour la sécurité personnelle ».

Après le bannissement de @ElonJet, les conditions de Twitter ont été changées, comme le discours d’Elon Musk : « Tout compte divulguant des informations de localisation en temps réel de quiconque sera suspendu, car il s'agit d'une violation de la sécurité physique ». Rappelons enfin qu’Elon Musk avait proposé 5 000 dollars au propriétaire du compte Elon Jet pour le fermer.

Dans la foulée, le compte de Jack Sweeney, qui était derrière celui d’Elon Jet, a aussi été banni. Tous les deux restent disponibles sur Mastodon (ici et ). Et justement, puisque l’on parle de l’alternative open source de Twitter : le compte Join Mastodon est aussi suspendu pour avoir enfreint les règles.

Comme le rapporte Techcrunch, il n’est pas non plus possible de poser un message avec un lien vers Mastodon. C’est également le cas sur notre compte, avec le message d’erreur suivant : « Un problème est survenu, mais ne vous inquiétez pas. Réessayez ». D’autres domaines comme mstdn.social et journa.host donnent le même résultat.

Commentaires (155)


le compte Join Mastodon est aussi suspendu pour avoir enfreint les règles.



Sait-on de quelle « règle » il s’agit ?


Je pense que c’est classé “contenus pour adultes”


Pure spéculation mais il a posté un message pour dire que ElonJet était disponible sur Mastodon peu de temps avant le ban :



https://web.archive.org/web/20221215174053/https://twitter.com/joinmastodon/status/1603415403853651973


La règle “C’est moi le boss, c’est mon réseau, je fait ce que je veux et picétout, na !” :D


J’ai pour habitude d’ignorer les daily musk shitstorms mais là je trouve qu’on a une belle démonstration de ce qu’est l’arbitraire et pourquoi c’est une ignominie à combattre. Souffler le chaud et le froid du jour au lendemain, changer de discours et de règles en les orientant comme ça l’arrange, bannir arbitrairement y compris des journalistes (appelés “journalist” par le proprio avec les guillemets, donc cherchant à discréditer leur statut) et donc démontrer son opposition à la liberté de la presse, le tout en restant droit dans ses bottes et défendant une doctrine basée sur un mensonge.



Question à Next Inpact : avez-vous un compte Mastodon ? Parmi la rédaction en avez-vous aussi ? Car tout ce que je vois, c’est des bots pour NXI donc inutiles car on ne peut pas interagir avec.



Marc Rees avait rejoint le réseau en octobre/novembre mais il n’est pas actif dessus non plus, ce que je trouve regrettable.



Mais dans la mesure où le journalisme semble être désormais une activité interdite sur Twitter, je pense que vous devriez regarder du côté d’une autre pâture (et pis ça pourrait être sympa de pouvoir interagir avec vous).


Commentaire intéressant, mais notre réalité se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes.



Twitter est une entreprise privée, capitaliste. Par nature, ce type de structure n’est pas démocratique et les objectifs changent au gré des humains qui choisissent un cap.



La question n’est donc pas de faire de Twitter un outil démocratique sans censure ni arbitraire car c’est fondamentalement impossible, mais plutôt, de quel type de structure alternative l’humanité aurait la nécessité pour remplir ce besoin, et fonctionnant selon quel modèle pour en assurer les charges courantes.



On ne peut pas continuer à essayer à faire toujours la même chose en espérant obtenir un résultat différent. Le modèle privé capitaliste ne permet pas de se soustraire de l’arbitraire, arbitrer pour arriver à ses fins, étant l’essence même de l’entreprenariat.


bingo.crepuscule

Commentaire intéressant, mais notre réalité se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes.



Twitter est une entreprise privée, capitaliste. Par nature, ce type de structure n’est pas démocratique et les objectifs changent au gré des humains qui choisissent un cap.



La question n’est donc pas de faire de Twitter un outil démocratique sans censure ni arbitraire car c’est fondamentalement impossible, mais plutôt, de quel type de structure alternative l’humanité aurait la nécessité pour remplir ce besoin, et fonctionnant selon quel modèle pour en assurer les charges courantes.



On ne peut pas continuer à essayer à faire toujours la même chose en espérant obtenir un résultat différent. Le modèle privé capitaliste ne permet pas de se soustraire de l’arbitraire, arbitrer pour arriver à ses fins, étant l’essence même de l’entreprenariat.


C’est théoriquement possible grâce à la loi, Twitter étant en situation dominante sur le marché, on peux légitimement lui imposer une certaine neutralité.


Mihashi

C’est théoriquement possible grâce à la loi, Twitter étant en situation dominante sur le marché, on peux légitimement lui imposer une certaine neutralité.


Sauf que rien ne permet de sacraliser ce principe, tant qu’il s’agit d’une entreprise privée.
Si demain Twitter perd sa situation de monopole, alors lui et ses concurrents pourront s’en donner à cœur joie.



Un patch du logiciel ne suffira pas à régler la situation, c’est le noyau, le problème.


Pour interagir avec la rédaction de NextInpact, il y a déjà Discord, je crois.


Pas compatible avec ActivityPub à ma connaissance.


La mise en danger par divulgation d’informations personnelles était aussi le principal reproche fait a WikiLeaks (avec des débats houleux jusqu’ici).



Dommage pour la promesse non tenue mais il fallait s’y attendre vu son positionnement qu’il sait controversé.



SebGF a dit:


J’ai pour habitude d’ignorer les daily musk shitstorms mais là je trouve qu’on a une belle démonstration de ce qu’est l’arbitraire et pourquoi c’est une ignominie à combattre. Souffler le chaud et le froid du jour au lendemain, changer de discours et de règles en les orientant comme ça l’arrange, bannir arbitrairement y compris des journalistes (appelés “journalist” par le proprio avec les guillemets, donc cherchant à discréditer leur statut) et donc démontrer son opposition à la liberté de la presse, le tout en restant droit dans ses bottes et défendant une doctrine basée sur un mensonge.



Question à Next Inpact : avez-vous un compte Mastodon ? Parmi la rédaction en avez-vous aussi ? Car tout ce que je vois, c’est des bots pour NXI donc inutiles car on ne peut pas interagir avec.



Marc Rees avait rejoint le réseau en octobre/novembre mais il n’est pas actif dessus non plus, ce que je trouve regrettable.



Mais dans la mesure où le journalisme semble être désormais une activité interdite sur Twitter, je pense que vous devriez regarder du côté d’une autre pâture (et pis ça pourrait être sympa de pouvoir interagir avec vous).




C’est le principe d’une entreprise privée, les dirigeants appliquent les règles qui leur font plaisir du moment qu’ils respectent la loi. Google, Facebook, … ont aussi leur spropres règles qui conduisent au bannissement de certains comptes mais c’est plus subtilement fait donc ça fait moins réagir.


Ne te méprends pas, je ne cherche pas à dire que Twitter devrait faire-ci ou faire-ça. Ils font ce qu’ils veulent et si demain il devenait obligatoire de faire des dreadlocks à ses poils pubiens pour faire plaisir à Musk, ça ne changera pas grand chose me concernant puisque je n’utilise pas son site.



Cependant, j’y ai vu un magnifique exemple de ce vers quoi nos sociétés ne doivent surtout pas aller en matière d’arbitraire. Hélas, je constate de plus en plus que les gens préfèrent l’arbitraire quand je lis régulièrement des commentaires disant “il faut interdire XYZ” parce que XYZ leur déplaît.



Je pense que c’est en train de devenir un cas d’école sur la méthodologie (même si pour le coup Musk n’a rien inventé en la matière).


Quelle est la définition d’un libertarien déjà ? :mdr2:


Liberté pour lui de limiter celle des autres c’est ça? :D


On m’aurait menti, la liberté d’expression selon Elon a des limites ?
Punaise, refuser les liens vers mastodon, c’est énorme. Un peu comme si Facebook refusait de publier les liens vers Twitter.



pamputt a dit:


C’est le principe d’une entreprise privée, les dirigeants appliquent les règles qui leur font plaisir du moment qu’ils respectent la loi. Google, Facebook, … ont aussi leur spropres règles qui conduisent au bannissement de certains comptes mais c’est plus subtilement fait donc ça fait moins réagir.




Mais il a parfaitement le droit de faire ce qu’il veut avec son nouveau jouet.
Maintenant c’est aux utilisateurs de Twitter de réfléchir.



Faut-il continuer à utiliser un service dont on peut se faire ban sans warning et à tout moment par un propriétaire mégalomane et bipolaire ?



Pour tous ceux qui utilisent Twitter pour se défouler la question ne se posent pas. Mais pour les institutionnels, service de com’, scientifiques et autres journalistes qui l’utilisent pour travailler, la question mérite d’être posée.


Les forums informatiques sont pleins d’anecdotes de gens qui se font ban sans raison apparente (et parfois risquent de perdre leur business) de leur compte Google, Stripe, FB ou autre.



C’est pas comme si on le découvrait maintenant avec l’arrivée de Musk sur Twitter.



Donc je suis assez d’accord sur le fait que c’est aux utilisateurs de se poser la question. Problème, dans son grand ensemble, il ne se la pose pas.



pamputt a dit:


C’est le principe d’une entreprise privée, les dirigeants appliquent les règles qui leur font plaisir du moment qu’ils respectent la loi. Google, Facebook, … ont aussi leur spropres règles qui conduisent au bannissement de certains comptes mais c’est plus subtilement fait donc ça fait moins réagir.




Je dirais même plus: c’est le principe d’une entreprise privée de bonne gouvernance.



Quand un manager est parachuté et qu’il commence à organiser l’entreprise autour de sa bite son exceptionnelle personnalité, l’entreprise est en grand danger. Ici, Musk n’a qu’une seule règle: “faites ce que je dis”…



D’ailleurs, pour le côté “respect de la Loi”, Musk a dû rater quelques épisodes car il a balancé à la poubelle les services en charge de s’assurer que Twitter respectait ses obligations juridiques (legal & compliance)… alors que Twitter s’est vu imposer il y a quelques mois un plan de remédiation hyper strict suite à des manquements graves.


La liberté d’expression sur Twitter est devenue à géométrie tellement variable que ça donne de moins en moins envie d’y être. Après, avec une telle volatilité, il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’annonceurs hésitent à utiliser ce réseau pour leurs campagnes publicitaires…


Si vous voulez voir de quoi un homme est fait, donnez lui du pouvoir. #Musk



Arona a dit:


Liberté pour lui de limiter celle des autres c’est ça? :D




Sous couvert d’ironie tu définis parfaitement l’idéologie sous-jacente


Je suis ébahi par ces commentaires.



Alors maintenant, on va se mettre à promouvoir le doxxing juste parce que Musk est contre/en est victime ? J’oserai rappeler qu’en France cela tombe sous le coup de la loi pénale, et que ça a conduit les masses décérébrées à assassiner Samuel Paty. On a donc le bon doxxing et le mauvais doxxing ?



Il aurait été bon que le journaliste a l’origine de la brève rappelle aussi qu’un détraqué a pris en chasse son fils en pensant que c’était lui. Évidemment, ça donne une autre lecture que “ouin ouin musk méchant noussa humaniste noussa gentil noussa savoir ce que veut le monde entier”, mais il faudrait alors trouver une autre daily shitstorm sur Musk pour contenter le lecteur.



Il est rare de voir un milliardaire subir ce que des gens normaux peuvent vivre dans le monde entier. Ne soyons pas naïfs, il agit avant tout pour ses intérêts propres et sa famille ; mais si cela peut aider les victimes de cette situation en leur donnant un moyen d’agir et de limiter ces divulgations, c’est une belle avancée.


Est-ce que s’appuyer sur des données publiques, c’est bien du doxxing ?


Pour rappel:




  • le compte ElonJet se contente de récupérer et remettre en forme des informations déjà publiques. Quiconque veut suivre les vols d’Elon Musk pour le stalker pouvait déjà le faire et peut toujours le faire avec ou sans le compte ElonJet.

  • sous couvert de la “liberté d’expression”, Elon s’était engagé il y a un mois à laisser le compte ElonJet en ligne.



Bref, un bel exemple de la liberté d’expression à géométrie variable.


alphaprime07

Pour rappel:




  • le compte ElonJet se contente de récupérer et remettre en forme des informations déjà publiques. Quiconque veut suivre les vols d’Elon Musk pour le stalker pouvait déjà le faire et peut toujours le faire avec ou sans le compte ElonJet.

  • sous couvert de la “liberté d’expression”, Elon s’était engagé il y a un mois à laisser le compte ElonJet en ligne.



Bref, un bel exemple de la liberté d’expression à géométrie variable.


Le compte ne se contente pas de reprendre des infos publiques, il pointe du doigt un comportement en disant “regardez le vilain il utilise son jet”. Le fait de rassembler des infos certes publiques mais techniques et puis de les assembler sous un tweet est loin d’être neutre. Si pas du doxxing, ça peut être vu comme une chasse au sorcière.



(Avant que l’on m’accuse de prendre la défense de Musk, je précise que je pense que les jets privés devraient être abolis)


Je suis aussi surpris que l’auteur de cette news n’ait pas mentionné que tout cela a démarré par un stalker qui a suivi la voiture dans laquelle était le fils d’Elon, puis qui a bloqué cette voiture avec la sienne, et est ensuite monté sur le capot https://twitter.com/elonmusk/status/1603190155107794944



Je ne trouve pas cela très honnête, ni digne d’un bon journaliste, de passer cette info sous silence.


Schismatrice

Je suis aussi surpris que l’auteur de cette news n’ait pas mentionné que tout cela a démarré par un stalker qui a suivi la voiture dans laquelle était le fils d’Elon, puis qui a bloqué cette voiture avec la sienne, et est ensuite monté sur le capot https://twitter.com/elonmusk/status/1603190155107794944



Je ne trouve pas cela très honnête, ni digne d’un bon journaliste, de passer cette info sous silence.


Parce qu’un bon journaliste ne prend pas pour argent comptant ce qu’on lui dit, en particulier quand c’est un milliardaire mégalomane et extrémiste habitué à mentir. L’information ça se recoupe, et Musk n’est pas fiable.


On a donc le bon doxxing et le mauvais doxxing ?



Est ce que cette remarque concerne le compte qui suit son jet privé ou celui de Mastodon ?



Myifee a dit:


Je suis ébahi par ces commentaires.



Alors maintenant, on va se mettre à promouvoir le doxxing juste parce que Musk est contre/en est victime ?




Euh, le suivi de jets privés est une information publiquement disponible… s’il veut l’anonymat, il lui suffi de voyager avec des vols réguliers.



Je ne te vois d’ailleurs pas t’inquiéter pour les ex-employés de Twitter doxxés par Musk dans ses “twitter files” alors que certains ont dû quitter leur domicile face aux menaces de mort reçues.


C’est pas étonnant. Et je ne pense pas que cela va aller en s’arrangeant que ce soit sur twitter ou Mastodon tenu par des militants d’extrême gauche. J’ai déjà vu des articles d’instant Mastodon perma ban des militants de gauche pas assez pur qui osé remettre en question une ligne de conduite.
Des instances qui se ban les une les autres aussi. C’est assez drôle à voir. Des règles débile genre interdiction de remettre en cause tel ou tel idéologie etc etc.



Que Twitter devienne un repère d’extrême droite n’est guère choquant. On va voir comment va réagir les différents état sur cette question du coup. Cela va être drôle.



Mais bon, que Twitter soit un repère d’extrême gauche ou droite ne change pas grand chose au problème de la polarisation des personnes et de tout refus de remettre en questions leur idée sans se faire abattre.


Aussi, pour le moment, on retrouve dans les comptes de journalistes bannis ces derniers jours par Musk:



Donie O’Sullivan (CNN)
Aaron Rupar
Drew Harwell (Washington Post)
Ryan Mac (NY Times)
Matt Binder (journaliste spécialisé dans les groupuscules d’extrême droite)
Micah Lee (spécialiste infosec pour The Intercept)
Steve Herman (Chief National Correspondent de Voice of America)



… ce qui se rajout aux autres bannis précédemment comme @chadloder @crimethinc @vps_reports @garlandnixon, …



Champion de la liberté d’expression, hein….



ragoutoutou a dit:


Euh, le suivi de jets privés est une information publiquement disponible… s’il veut l’anonymat, il lui suffi de voyager avec des vols réguliers.




Le fait que l’information existe déjà et que tu ne fasses que la diffuser tombe quand même sous le coup de la loi en France : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000043964841



Pour être anonyme il faut prendre des vols commerciaux avec 300 autres personnes ? Vraiment ?
Et sur le sujet de son fils suivi dans une voiture, il doit là-aussi abandonner la voiture pour prendre le bus ? Comme ça il sera plus protégé ?



Honnêtement, je trouve très dérangeant le fait que soit assumé en public une telle philosophie basée sur le compromis entre le droit à la sécurité et le droit de vivre sa vie, tel que chacun l’entend. Ne pas s’habiller de telle façon, éviter tel quartier, éviter telle heure, et maintenant, éviter tel moyen de transport…



Bon, après, Musk aura toujours tort, quoi qu’il fasse.




Je ne te vois d’ailleurs pas t’inquiéter pour les ex-employés de Twitter doxxés par Musk dans ses “twitter files” alors que certains ont dû quitter leur domicile face aux menaces de mort reçues.




Pardon ?
Parce que tu dois avoir un droit de regard sur ce que je pense ?
Il y a un quota de soutien à délivrer sur NXi pour avoir le droit de prendre du recul ?



Le fait de ne pas venir ajouter un énième commentaire reprenant tout ce qui a été dit par d’autres est donc une marque de désintérêt ? J’ai loupé la transformation des commentaires de NXi en livre d’or ou en chaîne Facebook ; promis, la prochaine fois je viendrais apporter mon soutien à coup de “michon Musk, ptg 38”.


Melon Musk n’est pas français. Le propriétaire du compte @elonjet non plus.
C’est la loi américaine qui s’applique pour eux et le premier amendement américain protège le droits à la publication des données des jets privés. Il ne faut pas voir l’affaire du prisme du droit francais



(quote:2110567:j34n-r0x0r)
La mise en danger par divulgation d’informations personnelles était aussi le principal reproche fait a WikiLeaks (avec des débats houleux jusqu’ici).



Dommage pour la promesse non tenue mais il fallait s’y attendre vu son positionnement qu’il sait controversé.




Elonjet ne fait que reprendre des données totalement publiques et acccessibles par n’importe qui. Il n’y a rien de privé.
D’ailleurs s’il voulait vraiment juste avoir des déplacements anonymes, il pouvait demander de passer sous PIA (anonymisation de ses données de vol : on voit toujours un trajet en avion, mais on ne sait pas à qui appartient cet avion) depuis longtemps…



fred42 a dit:


Est-ce que s’appuyer sur des données publiques, c’est bien du doxxing ?




Disons qu’il y a le détournement de finalité des données plus le caractère répétitif plus l’aspect temps réel ça fait un peu incitation à la vindicte.
Musk aurait été plus inspiré de ne pas fermer le compte et de décaler les publications de 48h.



Myifee a dit:


Le fait que l’information existe déjà et que tu ne fasses que la diffuser tombe quand même sous le coup de la loi en France : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000043964841




Ah, Musk l’a fait au nom de la loi française?



Aux USA, il n’y a aucun doute sur la légalité des informations diffusées. Il n’y a pas de base légale aux USA pour justifier ce ban.




Honnêtement, je trouve très dérangeant le fait que soit assumé en public une telle philosophie basée sur le compromis entre le droit à la sécurité et le droit de vivre sa vie, tel que chacun l’entend. Ne pas s’habiller de telle façon, éviter tel quartier, éviter telle heure, et maintenant, éviter tel moyen de transport…




Prendre un jet privé, ce n’est pas juste “vivre sa vie” … l’espace aérien est régulé, c’est un espace public, tu décides d’y aller, tu renonces un peu à ta vie privée… un peu comme twitter et Facebook en fait.



En plus, émettre 25 ans d’émissions de CO2 d’un français moyen en une semaine, ça mérite publicité.




Bon, après, Musk aura toujours tort, quoi qu’il fasse.




Disons que s’il veut briser la tendance, il va falloir qu’il agisse avec cohérence, décence et honnêteté… bref, effectivement il aura toujours tort.




Pardon ? Parce que tu dois avoir un droit de regard sur ce que je pense ? Il y a un quota de soutien à délivrer sur NXi pour avoir le droit de prendre du recul ?




Disons que comme tout le monde ici, il y a les choses pour lesquelles on décide de réagir et d’autres non… on pose tous des choix éditoriaux quand on s’exprime sur la place publique.



Aussi, le fait que Musk pratique le Doxxing mais joue les victimes quand on le lui applique, le disqualifie pour avoir ma sympathie dans ce dossier.



Myifee a dit:


Je suis ébahi par ces commentaires.



Alors maintenant, on va se mettre à promouvoir le doxxing juste parce que Musk est contre/en est victime ? J’oserai rappeler qu’en France cela tombe sous le coup de la loi pénale, et que ça a conduit les masses décérébrées à assassiner Samuel Paty. On a donc le bon doxxing et le mauvais doxxing ?




Tu devrais sincèrement apprendre la définition de doxxing, avant de l’utiliser à tort et à travers juste parce que ton gourou le fait aussi.




Myifee a dit:


Et sur le sujet de son fils suivi dans une voiture, il doit là-aussi abandonner la voiture pour prendre le bus ?




1- On n’a aucune preuve que son fils ait été suivi ou agressé. Et il ne faut pas oublier qu’il a déjà menti au sujet du décès d’un de ses enfants, juste pour satisfaire son ego.
2- Tu es au courant que ce n’est pas en suivant les vols d’un avion qu’on peut savoir où se trouve une voiture?



PS : le PIA, ce n’est pas fait pour les chiens. D’alleurs ton gourou a demandé à passer sous PIA pour son jet… Mais après avoir fait bannir le compte Elonjet, le compte perso de celui qui le tenait, et interdit les liens vers Mastodon. Lol.



sylvaing a dit:


La liberté d’expression sur Twitter est devenue à géométrie tellement variable que ça donne de moins en moins envie d’y être.




Ça a toujours été à géométrie variable. C’est juste que le vent ne souffle plus dans la même direction.



ragoutoutou a dit:


Ah, Musk l’a fait au nom de la loi française?



Aux USA, il n’y a aucun doute sur la légalité des informations diffusées. Il n’y a pas de base légale aux USA pour justifier ce ban.



Prendre un jet privé, ce n’est pas juste “vivre sa vie” … l’espace aérien est régulé, c’est un espace public, tu décides d’y aller, tu renonces un peu à ta vie privée… un peu comme twitter et Facebook en fait.




Imaginons le scandale si un compte publiait en temps réel la position d’un ‘activiste’ tant qu’il est sur le domaine public.




Aussi, le fait que Musk pratique le Doxxing mais joue les victimes quand on le lui applique, le disqualifie pour avoir ma sympathie dans ce dossier.




Il a lancé des accusations si elles ne sont pas vraies, il va se prendre la Justice en pleine face et ce sera bien fait.



ragoutoutou a dit:


Ah, Musk l’a fait au nom de la loi française?



Aux USA, il n’y a aucun doute sur la légalité des informations diffusées. Il n’y a pas de base légale aux USA pour justifier ce ban.




Non mais MERCI pour ta clairvoyance, bien sûr qu’il n’est pas soumis à la legislation FR. C’était par rapport au “le doxxing c’est pas ça”.
Maintenant, vu que tu es aussi un expert en droit constit’ des USA, voici le texte de loi fédéral (partie 2) : https://www.law.cornell.edu/uscode/text/18/2261A




Prendre un jet privé, ce n’est pas juste “vivre sa vie” … l’espace aérien est régulé, c’est un espace public, tu décides d’y aller, tu renonces un peu à ta vie privée… un peu comme twitter et Facebook en fait.



En plus, émettre 25 ans d’émissions de CO2 d’un français moyen en une semaine, ça mérite publicité.




Ça c’est ce que TU décides, pas la loi, et pas la vérité non plus.




Disons que s’il veut briser la tendance, il va falloir qu’il agisse avec cohérence, décence et honnêteté… bref, effectivement il aura toujours tort.




Et si demain il meurt, je prends les paris que tu diras qu’il a fait ça dans un délire mégalomane pour ne pas assumer les conséquences de ces actions.




Disons que comme tout le monde ici, il y a les choses pour lesquelles on décide de réagir et d’autres non… on pose tous des choix éditoriaux quand on s’exprime sur la place publique.



Aussi, le fait que Musk pratique le Doxxing mais joue les victimes quand on le lui applique, le disqualifie pour avoir ma sympathie dans ce dossier.




Oui, on a compris, là où je suis contre toute forme de quelconque divulgation d’identité, toi ça ne te dérange pas quand tu penses que c’est mérité.


Le meme “weird nerds jumping in front of Elon Musk” se confirme tous les jours. :ouioui:



v1nce a dit:


Ça a toujours été à géométrie variable. C’est juste que le vent ne souffle plus dans la même direction.




ni la même force…



enfin, on se rappellera la période Trump où ce dernier, sur Twitter, pouvait faire de l’incitation à la violence comme bon lui semblait, dénoncer les “traîtres”, les populations ennemies, les ‘ennemis intérieurs’, les gens biens, ceux contre qui le 2è mandement pourrait être une solution…



Ce n’est qu’après son coup d’état foiré que Twitter lui a coupé le sifflet… et c’est pour avoir eu l’audace de le réduir au silence que certains ex-employés payent le prix maintenant que Musk est aux manettes. (doxxing des “twitter files”)



Patch a dit:


2- Tu es au courant que ce n’est pas en suivant les vols d’un avion qu’on peut savoir où se trouve une voiture?




Les jets privés utilisent souvent des aéroports ou des terminaux spécifiques, dans lesquels il y a peu de trafic, il est donc assez facile de repérer les voitures qui en sortent après qu’un jet en particulier s’est posé.



Patch a dit:


Tu devrais sincèrement apprendre la définition de doxxing, avant de l’utiliser à tort et à travers juste parce que ton gourou le fait aussi.




Mon gourou ? Parce que je refuse que des activistes puissent se donner le droit de divulguer/propager/retravailler des informations qui ne les concerne pas ?



Ma définition, c’est celle de la loi, pas une définition militante.




1- On n’a aucune preuve que son fils ait été suivi ou agressé. Et il ne faut pas oublier qu’il a déjà menti au sujet du décès d’un de ses enfants, juste pour satisfaire son ego. 2- Tu es au courant que ce n’est pas en suivant les vols d’un avion qu’on peut savoir où se trouve une voiture?




Du coup, le “toujours croire inconditionnellement les victimes”, c’est aussi à la tête du client ?
Mais tu ne réponds pas à la question de fond : pour avoir le droit de vivre sa vie en sécurité, il faut sacrifier son droit à la propriété et à la liberté ? Quel genre de délire communiste est-ce ?




PS : le PIA, ce n’est pas fait pour les chiens. D’alleurs ton gourou a demandé à passer sous PIA pour son jet… Mais après avoir fait bannir le compte Elonjet, le compte perso de celui qui le tenait, et interdit les liens vers Mastodon. Lol.




Honnêtement, ça me les casse que tu l’appelles mon gourou. C’est ça l’appel à la modération ?
J’entends que dans ton monde polarisé on est avec toi ou contre toi, mais ça ne reste que ton fantasme; tu devrais sortir et expérimenter la vie sociale, au lieu de jour au stéréotype : https://xkcd.com/386/



Tu peux dévier tant que tu veux sur des mesures techniques ou technologiques dont on se contrefout. L’enjeu ici est civilisationnel, et même si les hordes de dégénérés militantes veulent se donner des droits supplémentaires à géométrie variable, les droits à la sécurité et à la vie privé existent.



v1nce a dit:


Imaginons le scandale si un compte publiait en temps réel la position d’un ‘activiste’ tant qu’il est sur le domaine public.




Ca tombe bien, personne ne publiait en temps réel la position de Musk. Juste celle du jet de sa boîte. Ce qui n’est pas du tout la même chose.


Ah, enfin du changement sur ce réseau avec un réel inpact visible pour les utilisateurs. Parce que bon, les badges de couleurs c’était pas franchement une révolution même si l’idée est pas mal pour monétiser ce réseau.



Je vois un intérêt à interdire les comptes de stalking, même si ca m’a l’air surtout d’une réaction épidermique de Musk envers Jack Sweeney. Mais si ca peut assainir ce réseau, c’est toujours cela.



Je suis plus dubitatif sur l’interdiction des liens vers des réseaux concurrents. Bien sur je vois l’intérêt business d’interdire la promotion des alternatives (n’est ce pas Apple). Mais ca risque aussi de faire un effet Streisand. Wait and See.



Myifee a dit:


Mon gourou ? Parce que je refuse que des activistes puissent se donner le droit de divulguer/propager/retravailler des informations qui ne les concerne pas ?




Non, parce que tu l’idolâtres comme un gourou.




Ma définition, c’est celle de la loi, pas une définition militante.




Celle de la loi version Melon Musk? Probablement, oui…




Du coup, le “toujours croire inconditionnellement les victimes”, c’est aussi à la tête du client ?




Quand la personne a déjà menti sur des faits bien plus graves, oui c’est parfaitement normal de remettre tous ses propos en question. Quand bien même tu sois un adepte de cette personne…




Mais tu ne réponds pas à la question de fond : pour avoir le droit de vivre sa vie en sécurité, il faut sacrifier son droit à la propriété et à la liberté ?




Ma réponse est : lol. Elle suffit amplement ici.




Quel genre de délire communiste est-ce ?




Un genre de délire que tu ne pourras jamais comprendre. Celui où la parole vaut qque chose.



Patch a dit:


Ca tombe bien, personne ne publiait en temps réel la position de Musk. Juste celle du jet de sa boîte. Ce qui n’est pas du tout la même chose.




Je vais lister en temps réel les avions, taxis et domiciles préférés de Salman Rushdie qu’est-ce qui va bien pouvoir se passer ?


Les taxis et domiciles de Musk n’ont jamais été leak, tu racontes n’importe quoi.



v1nce a dit:


Je vais lister en temps réel les avions, taxis et domiciles préférés de Salman Rushdie qu’est-ce qui va bien pouvoir se passer ?




Les taxis et domiciles privés ont tous un transpondeur donnant l’information publique de leur position en temps réel? Tu es sûr de ton énorme débilité là?
Au passage, les avions de Salman Rushdie, s’il en possède et que ce n’est pas une autre connerie de ta part, ont tous leurs plans de vols établis et visibles sur flightradar24. S’il ne veut pas qu’on les reconnaisse… Demande de PIA, et c’est terminé. Exactement comme pour l’autre fêlé de Melon Musk.



ragoutoutou a dit:


enfin, on se rappellera la période Trump où ce dernier, sur Twitter, pouvait faire de l’incitation à la violence comme bon lui semblait, dénoncer les “traîtres”, les populations ennemies, les ‘ennemis intérieurs’, les gens biens, ceux contre qui le 2è mandement pourrait être une solution…




J’ai vraiment ZERO sympathie pour Trump, mais au contraire, les Twitter Files montrent que Trump a été déplatformé pour des raisons de pression politique de la part de centaines d’employés Twitter de gauche, alors même que l’équipe de modération avait déterminé que ses deux derniers tweets ne constituaient pas une violation des conditions d’utilisation de Twitter https://twitter.com/bariweiss/status/1602364197194432515



Schismatrice a dit:


J’ai vraiment ZERO sympathie pour Trump, mais au contraire, les Twitter Files montrent que Trump a été déplatformé pour des raisons de pression politique de la part de centaines d’employés Twitter de gauche, alors même que l’équipe de modération avait déterminé que ses deux derniers tweets ne constituaient pas une violation des conditions d’utilisation de Twitter https://twitter.com/bariweiss/status/1602364197194432515




Le narratif de Musk reprit directement ici sans recul. Fake news.



marba a dit:


Parce qu’un bon journaliste ne prend pas pour argent comptant ce qu’on lui dit, en particulier quand c’est un milliardaire mégalomane et extrémiste habitué à mentir. L’information ça se recoupe, et Musk n’est pas fiable.




Ok, mais dans cas un bon journaliste ne devrait-il pas citer la source en précisant que l’information n’a pas pu être vérifiée pour le moment, plutôt que de passer complètement l’information sous silence ?


Ben non, citer la source c’est lui donner de la visibilité, si le journaliste pense que c’est faux il vaut mieux qu’il ne dise rien.



Les tesla ont des caméras, mais je n’ai vu aucune vidéo de l’incident. Le tweet que tu a mis montre juste un homme et la plaque de sa voiture.



marba a dit:


Le narratif de Musk reprit directement ici sans recul. Fake news.




Le narratif des haters de Musk reprit directement ici sans recul.



Bari Weiss est une journaliste de gauche, ancienne du Wall Street Journal et du New-York Times, c’est elle qui a fouillé dans les archives de Twitter pour arriver à ces conclusions, pas Musk https://en.wikipedia.org/wiki/Bari_Weiss



Myifee a dit:


Non mais MERCI pour ta clairvoyance, bien sûr qu’il n’est pas soumis à la legislation FR. C’était par rapport au “le doxxing c’est pas ça”. Maintenant, vu que tu es aussi un expert en droit constit’ des USA, voici le texte de loi fédéral (partie 2) : https://www.law.cornell.edu/uscode/text/18/2261A




Ce texte requiert la preuve de l’intention. Il faut que l’action est mue par l’intention de faire tuer, blesser, harceler, … ça va être dur de prouver que les journalistes bannis avaient cette intention et qu’ils ont relayé l’information dans ce but…
:reflechis:




Ça c’est ce que TU décides, pas la loi, et pas la vérité non plus.




C’est TON opinion (voilà j’ai fait avancé le débat presque autant que toi :bravo: )




Et si demain il meurt, je prends les paris que tu diras qu’il a fait ça dans un délire mégalomane pour ne pas assumer les conséquences de ces actions.




Pas certain, mais par contre, je reprendrai deux fois des moules…




Oui, on a compris, là où je suis contre toute forme de quelconque divulgation d’identité, toi ça ne te dérange pas quand tu penses que c’est mérité.




Je pense que tu mélanges les définitions et que tu te soucies plus de republication de données publiques que de divulgations sur des personnes privées.



Musk a jeté d’anciens employés en pâture à l’extrème droite en publiant des informations internes , au point où ils doivent vivre cachés, et ça, ça ne témeut pas…



Schismatrice a dit:


Le narratif des haters de Musk reprit directement ici sans recul.



Bari Weiss est une journaliste de gauche, ancienne du Wall Street Journal et du New-York Times, c’est elle qui a fouillé dans les archives de Twitter pour arriver à ces conclusions, pas Musk https://en.wikipedia.org/wiki/Bari_Weiss




C’est pas une journaliste de gauche lol, c’est une journaliste conservatrice. Encore une fake news.
https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2020/07/24/qui-est-vraiment-bari-weiss-la-journaliste-qui-vient-de-demissionner-du-new-york-times_6047197_4500055.html



si elle était de gauche elle se serait fait ban de toute façon.



Schismatrice a dit:


Ok, mais dans cas un bon journaliste ne devrait-il pas citer la source en précisant que l’information n’a pas pu être vérifiée pour le moment, plutôt que de passer complètement l’information sous silence ?




Non, un journaliste ne publie pas des ragots ou des rumeurs qui sont probablement des fake news. C’est une question d’étique et de professionnalisme. Sinon tu deviens un tabloïd ou un magasine de merde comme valeurs actuelles.



Schismatrice a dit:


Le narratif des haters de Musk reprit directement ici sans recul.



Bari Weiss est une journaliste de gauche, ancienne du Wall Street Journal et du New-York Times, c’est elle qui a fouillé dans les archives de Twitter pour arriver à ces conclusions, pas Musk https://en.wikipedia.org/wiki/Bari_Weiss




Non, Weiss n’est pas de gauche, elle joue juste sur la dissonance cognitive entre son aura passée et ses propos actuels. Ses travaux récents montrent clairement un biais politique dans l’autre direction. Elle est l’outil idéal pour Musk.



Schismatrice a dit:


Je suis aussi surpris que l’auteur de cette news n’ait pas mentionné que tout cela a démarré par un stalker qui a suivi la voiture dans laquelle était le fils d’Elon, puis qui a bloqué cette voiture avec la sienne, et est ensuite monté sur le capot https://twitter.com/elonmusk/status/1603190155107794944



Je ne trouve pas cela très honnête, ni digne d’un bon journaliste, de passer cette info sous silence.




This.



ragoutoutou a dit:


Non, Weiss n’est pas de gauche, elle joue juste sur la dissonance cognitive entre son aura passée et ses propos actuels. Ses travaux récents montrent clairement un biais politique dans l’autre direction. Elle est l’outil idéal pour Musk.




Ok well elle se définit de centre gauche, donc je peux modifier ma phrase dans ce sens :



“Bari Weiss est une journaliste qui se décrit de centre gauche, ancienne du Wall Street Journal et du New-York Times, c’est elle qui a fouillé dans les archives de Twitter pour arriver à ces conclusions, pas Musk https://en.wikipedia.org/wiki/Bari_Weiss”



Ou si on enlève carrément “de gauche” ça donne ça :



“Bari Weiss est une journaliste, ancienne du Wall Street Journal et du New-York Times, c’est elle qui a fouillé dans les archives de Twitter pour arriver à ces conclusions, pas Musk https://en.wikipedia.org/wiki/Bari_Weiss”



D’autres objections à ces phrases ?


Ben juste que c’est pas crédible. Quelle publie un article dans un vrai journal.



Pourquoi partager des ragots de toute façon ?


Je suppose que tu as découvert Weiss avec les Twitter Files et que tu n’as pas lu ses autres travaux et coups d’éclat récents…



Bref, au lieu de payer des journalistes défroqués pour faire du sensationnalisme au mépris des anciens employés de Twitter, Musk ferait mieux de payer le loyer pour ses bureaux et de verser les indemnités de départ des gens qu’il a débarqué, en tout cas c’est ce qu’un chef d’entreprise à moitié décent ferait.



BarbeDouce a dit:


This.




On y voit:




  • Musk déclarer q’un événement s’est produit (ok je, lui donne le bénéfice du doute)



  • demander à ses followers de doxxer un mec qui cache son visage et montre la plaque d’immatriculation de la voiture du gars => avec la plaque, la police pourrait faire le boulot, mais à la place d’attendre le travail de la police, il met la personne filmée en danger en lançant ses fans à ses trousses.



  • Musk dire que c’est la faute de quelqu’un, sans en apporter la preuve et justifier des représailles immédiates contre un certain nombre d’acteurs.




Bref, je doute de la sincérité de sa démarche, et vu le passé du gars, la probabilité d’infox montée pour justifier un gros ban n’est pas faible.


Comme à chaque fois on rigole bien avec Elon. Twitter n’a jamais été aussi vivant et n’a jamais fait autant parler. Pour chaque news sur nextinpact y’a à minima 7 pages de commentaires. :mdr:




Schismatrice a dit:


Le narratif des haters de Musk reprit directement ici sans recul.




T’embêtes pas à répondre aux troll anti-Musk, ils apportent rien à chaque news sinon du bruit inutile. Je te conseille de les rajouter en blacklist (les ragoutoutou & co). ;-)



aldwyr a dit:


J’ai déjà vu des articles d’instant Mastodon perma ban des militants de gauche pas assez pur qui osé remettre en question une ligne de conduite.




J’ai même vu des articles qui parlait de gens d’extrême gauche qui mange des enfants le jeudi soir.


Moi j’ai vu des articles qui parlaient de gens d’extrême gauche qui mangeaient des enfants en tofu vêtus de vêtements intersexués en kale :eeek2:


ragoutoutou

Moi j’ai vu des articles qui parlaient de gens d’extrême gauche qui mangeaient des enfants en tofu vêtus de vêtements intersexués en kale :eeek2:


:incline:


bah écoute, ne me crois pas, qu’est-ce que j’en ai à faire ? C’est pas comme si une recherche Google suffit pour retrouver l’info de journalistes qui se font ban car il partage un article du NYT jugé transophobe :
https://www.nytimes.com/2022/11/21/style/mastodon-twitter-adam-davidson.html



d’autres exemple, y’en à a la pelle, suffit d’aller voir sur twitter…



si tu veux, ce sont des instances. Les instances peuvent se ban entre elle et leur règles sont toute différent selon les personnes qui sont admin des dites instances.
la plupart des personnes de “gauche” veulent quitter Twitter et son parti sur Mastodon, donc plus d’instance sont administré par des gens de ce bord politique que tu le veilles ou non. Alors que les gens de droite et ext droite sont soit avec Trump sur son réseau pourri ou alors son revenu sur Twitter. Il doit bien sûr avoir des instances d’alt right sur Mastodon mais cela n’a pas fait la une plus que cela.



Au final, personnes ne gère rien, il n’y a pas de modération globalement et tout le monde font ce qu’ils veulent, cela va renforcer l’entre soit des idées à 100% quand tout le monde va ban tout le monde.



Au final, ce qu’on va reprocher à Elon avec sa dictature sur Twitter, on l’a déjà sur les instances mastodon les plus importante. On applique nos réglés et on vous ban si vont n’êtes pas content. Peu importe le bord politique et si c’est en accords avec nos règles de modération.


aldwyr

bah écoute, ne me crois pas, qu’est-ce que j’en ai à faire ? C’est pas comme si une recherche Google suffit pour retrouver l’info de journalistes qui se font ban car il partage un article du NYT jugé transophobe :
https://www.nytimes.com/2022/11/21/style/mastodon-twitter-adam-davidson.html



d’autres exemple, y’en à a la pelle, suffit d’aller voir sur twitter…



si tu veux, ce sont des instances. Les instances peuvent se ban entre elle et leur règles sont toute différent selon les personnes qui sont admin des dites instances.
la plupart des personnes de “gauche” veulent quitter Twitter et son parti sur Mastodon, donc plus d’instance sont administré par des gens de ce bord politique que tu le veilles ou non. Alors que les gens de droite et ext droite sont soit avec Trump sur son réseau pourri ou alors son revenu sur Twitter. Il doit bien sûr avoir des instances d’alt right sur Mastodon mais cela n’a pas fait la une plus que cela.



Au final, personnes ne gère rien, il n’y a pas de modération globalement et tout le monde font ce qu’ils veulent, cela va renforcer l’entre soit des idées à 100% quand tout le monde va ban tout le monde.



Au final, ce qu’on va reprocher à Elon avec sa dictature sur Twitter, on l’a déjà sur les instances mastodon les plus importante. On applique nos réglés et on vous ban si vont n’êtes pas content. Peu importe le bord politique et si c’est en accords avec nos règles de modération.


T’as des instances avec 3 pelés et 2 tondus qui bloquent à tout va. C’est leur problème.


wanou2

T’as des instances avec 3 pelés et 2 tondus qui bloquent à tout va. C’est leur problème.


On parle de l’instance la plus importante pour les journalistes américain mais bon.


Hello
Puis-je rappeler à tout le monde que l’équipe a déjà écrit sur le sujet de la modération et souhaitait du calme pour ne pas passer leur temps à modérer plutôt qu’à écrire du contenu. Et c’est désagréable à lire au lieu d’avoir des infos complémentaires intéressantes sur le sujet, comme il y en a eu sur d’autres articles.



S’il vous plaît



Ce serait dommage de perdre aussi cet espace de discussion non ?



Schismatrice a dit:


J’ai vraiment ZERO sympathie pour Trump, mais au contraire, les Twitter Files montrent que Trump a été déplatformé pour des raisons de pression politique de la part de centaines d’employés Twitter de gauche, alors même que l’équipe de modération avait déterminé que ses deux derniers tweets ne constituaient pas une violation des conditions d’utilisation de Twitter https://twitter.com/bariweiss/status/1602364197194432515




Les commentaires qui commencent par, “j’ai ZERO sympathie pour Trump mais”, cela me fait penser aux commentaires “je ne suis pas de gauche, mais”, “je ne suis pas de droite, mais”, “je ne suis pas antivax, mais”, etc.
:mdr2:


Je suis pas complotiste mais je ne trouverais pas révoltant qu’il y ait un procès si on démontre que la secte pédo-sataniste qui contrôle les médias harcèle Musk.



On voit bien que l’on cherche à empêcher Musk de réaliser son projet de plateforme à la liberté d’expression totale.



Laissez tranquille ce génie ! Qu’il puisse continuer à faire du lobbying contre le train et vendre des voitures polluantes pseudo-écolo.


Sinon, pour revenir sur le sujet: Musk n’a même pas contacté la police pour la présumée agression dont il aurait été la cible (absente)…



https://www.latimes.com/california/story/2022-12-15/elon-musks-stalker-incident-no-police-report-lapd-says



ça amène plein de questions sur sa requête aux fans de doxxer le gars dans la vidéo qu’il a publié…



… et sur la véracité de sa justification pour bannir autant de journalistes et activistes …



ragoutoutou a dit:


Non, Weiss n’est pas de gauche, elle joue juste sur la dissonance cognitive entre son aura passée et ses propos actuels. Ses travaux récents montrent clairement un biais politique dans l’autre direction. Elle est l’outil idéal pour Musk.




Ancienne du NYT on te dit



marba a dit:


On voit bien que l’on cherche à empêcher Musk de réaliser son projet de plateforme à la liberté d’expression totale.




:mdr:



v1nce a dit:


Ancienne du NYT on te dit




Ça l’empêche pas d’être conservatrice (elle fait même des interview chez Joe rogan lol) et clairement un soutient de Musk.



aldwyr a dit:


C’est pas étonnant. Et je ne pense pas que cela va aller en s’arrangeant que ce soit sur twitter ou Mastodon tenu par des militants d’extrême gauche.




Mastodon est un logiciel et un réseau. Ni le logiciel ni le réseau ne sont tenus par des gens « de gauche ». Il y a des instances générées par des gens, des associations, des institutions ou encore des musées.
Dire que tout ça est tenu par des gens « de gauche » est une erreur.



marba a dit:


Ça l’empêche pas d’être conservatrice (elle fait même des interview chez Joe rogan lol) et clairement un soutient de Musk.




Bernie Sanders s’est fait interviewer par Joe Rogan, du coup c’est un gars de droite ?


Je sais pas, mais elle c’est clairement une meuf de l’alt right.


Franchement Elon je l’aimais bien avant… quand en 2015, on le voyait courir de nuit à travers champ pour voir si sa “dernière fusée avant banqueroute” n’avait pas encore pétée (YouTube). Maintenant avec l’âge (?) et le pognon (?), j’ai l’impression qu’il a viré complètement racaille et dictateur: “Maintenant chez Twitter, soit vous bossez à fond, soit c’est la porte…” Quel discours SUPER EXTRA motivant pour le peu d’employés restant…!! Petit bras… Pity…


C’est du doxxing malsain par des emmerdeurs, ils harcèlent et mettent les gens en danger et ça les amuse, c’est tellement tordant évidemment.


Allez, un scoop :



La chanson préférée de musk… :ouioui:
Oui je sais, c’est assez nul mais je m’adapte…



En tous cas il doit être content car tout ça fait parler de lui et c’est sa priorité. :mad2:



v1nce a dit:


Ancienne du NYT on te dit





  • l’un n’empèche pas l’autre

  • elle a dit qu’elle avait rejoint le journal pour permettre aux voix du centre et des conservateurs dans dans des pages qui sinon ne leur auraient pas fait écho.

  • elle a quitté à cause des tensions entre elle et ses collègues, manifestement à cause d’un fossé idéologique impossible à surmonter.



Après, il suffit de lire ce qu’elle a écrit sur la pandémie, ce qu’elle a raconté sur le 6 janvier, sur le wokisme, … pour avoir une idée du camp politique auquel elle appartient.


Certains vient en lui l’extrême des managers de type 4… Rendu P4?



marba a dit:


Je suis pas complotiste mais je ne trouverais pas révoltant qu’il y ait un procès si on démontre que la secte pédo-sataniste qui contrôle les médias harcèle Musk.



On voit bien que l’on cherche à empêcher Musk de réaliser son projet de plateforme à la liberté d’expression totale.



Laissez tranquille ce génie ! Qu’il puisse continuer à faire du lobbying contre le train et vendre des voitures polluantes pseudo-écolo.




:dix: :incline:




ragoutoutou a dit:


Sinon, pour revenir sur le sujet: Musk n’a même pas contacté la police pour la présumée agression dont il aurait été la cible (absente)…



https://www.latimes.com/california/story/2022-12-15/elon-musks-stalker-incident-no-police-report-lapd-says



ça amène plein de questions sur sa requête aux fans de doxxer le gars dans la vidéo qu’il a publié…



… et sur la véracité de sa justification pour bannir autant de journalistes et activistes …




Donc il aurait ENCORE menti? Quelle surprise, c’est sacrément étonnant de sa part…


Elon Musk a parfaitement le droit le plus légitime à foutre en l’air le compte d’un type qui trace tous ses déplacements. D’autant qu’il est propriétaire de Twitter maintenant. Le très controversé Donald Trump avait aussi subi les foudres de l’oiseau bleu à juste titre. Quand c’est trop c’est trop. Le reste est du découpage de bit en 8 morceaux par des post-adolescents…



Schismatrice a dit:


Les jets privés utilisent souvent des aéroports ou des terminaux spécifiques, dans lesquels il y a peu de trafic, il est donc assez facile de repérer les voitures qui en sortent après qu’un jet en particulier s’est posé.




Sauf que la dernière position postée par @ElonJet datait du lundi 12 décembre. Et le fils d’Elon qui porte un nom d’IBAN vénusien se serait fait agresser le mercredi 14. Donc soit il passe beaucoup de temps dans les halls d’aéroport, soit il n’y a bien aucun rapport entre @ElonJet et la position de la voiture de X-Or.



ungars a dit:


Elon Musk a parfaitement le droit le plus légitime à foutre en l’air le compte d’un type qui trace tous ses déplacements. D’autant qu’il est propriétaire de Twitter maintenant. Le très controversé Donald Trump avait aussi subi les foudres de l’oiseau bleu à juste titre. Quand c’est trop c’est trop. Le reste est du découpage de bit en 8 morceaux par des post-adolescents…




Et ceux des journalistes qu’il censure, c’est légitime ?


C’est un autre sujet. Faut voir ce que publient ces “journalistes”.


ungars

C’est un autre sujet. Faut voir ce que publient ces “journalistes”.


T’as pas du tout un parti pris pro Musk lol



Sachant que Musk est un menteur, tu me parais très très crédule et naïf


marba

T’as pas du tout un parti pris pro Musk lol



Sachant que Musk est un menteur, tu me parais très très crédule et naïf


Peu importe, je ne suis pas inscrit sur Twitter et y vais rarement.
Musk a le droit de faire cela néanmoins.