votre avatar

127.0.0.1

est avec nous depuis le 29 avril 2009 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

13178 commentaires

KDE Plasma 6

Hier à 17h 02

C'est à dire ? pkcon refresh/update ne fonctionne pas ?

Logo Prime Video

Hier à 14h 54

Du coup tu peux toujours payer et ne pas avoir de pub. Quel est donc le problème ?

> Du coup tu peux toujours payer et ne pas avoir de pub. Quel est donc le problème ?

Le problème c'est que je paye déjà une offre sans pub à 7€/mois
Mais Amazon va rajouter de la pub dessus parce que... parce que.
Amazon demande de payer une option supplémentaire à 2€ pour retirer la pub qu'il a lui-même ajouté.

Si Amazon se réserve le droit de changer unilatéralement le contenu de l'offre à 7€, j'en fais de même. => Je continuerai a payer 7€/mois, et j'irai télécharger le contenu pour ne pas avoir la pub.

Hier à 13h 02

Donc consommer les productions Amazon est un du ?

Vous n'approuvez pas la politique tarifaire d'Amazon: désabonnez vous. Mais ayez au moins le courage de vos positions et ne faites pas payer aux autres ce que vous regardez.

Ah mais j'approuve la politique tarifaire, puisque je payais.
Ce que je n'approuve pas c'est la politique de merdification.

> Merdification: La merdification, ou emmerdification (du mot anglais enshittification) est la dégradation de qualité qui affecte progressivement les plate-formes numériques qui opèrent sur un marché biface, par exemple celles qui mobilisent à la fois des utilisateurs et des annonceurs.

Hier à 10h 30

Le piratage c'est laisser payer les autres pour ce qu'on regarde.

Cela fonctionne tant que "les autres" sont suffisamment nombreux: dans le cas contraire, les séries sont annulées, certains films ne sont plus financés voire les plateformes de diffusion ferment.

> Le piratage c'est laisser payer les autres pour ce qu'on regarde.

Dans le cas de Prime Video, les utilisateurs payaient pour ce qu'ils regardaient. S'ils s'en vont vers le piratage c'est uniquement parce que Amazon a changé unilatéralement son offre.

Celui qui se comporte comme un "pirate" dans l'histoire, c'est Amazon.

Balance de la justice

Hier à 10h 50

TLDR:
Google a "Uberisé" le marché de la pub en créant une plateforme qui met en relation les annonceurs (les marques) et les diffuseurs (les sites). La gestion de cette plateforme permet à Google d'influencer le marché = qui diffuse quoi, pour quel prix, et pour quelle rémunération.

Spoiler: Comme pour les casinos, c'est la maison qui gagne toujours.

Logo de Twitter et de X

Hier à 10h 24

Avec des "si" on met Paris en bouteille.

Les politiques de modération des réseaux sociaux du monde entier (ça concerne aussi la Chine avec Tiktok) ont un impact en Europe, et c'est pertinent d'en parler.

Ça serait surement très bien d'avoir des réseaux sociaux locaux, mais c'est un autre sujet, et il y aurait aussi des problématiques liées au harcèlement.

Je pense qu'il est pertinent de parler de la "sur-modération" en France par les plateformes US, à cause de principes/problèmes spécifiques aux US.

Et pas de parler de la "sous-législation" en France par rapport à des principes/problèmes spécifiques aux US.

Le 27/02/2024 à 20h 50

Malheureusement il le faut, car les règles décidées aux US s'appliquent aussi en Europe.

Par ex., pas de nichons sur l'App Store même en France, c'est Cook qui en a décidé ainsi, même si ça a fortement endommagé la culture de la BD érotique non pornographique française.

Bref on est dans un monde interconnecté, les règles de Twitter s'appliquent aussi en France, et au delà de ça c'est un sujet universel qui n'est en aucun cas spécifique aux US.

> Bref on est dans un monde interconnecté, les règles de Twitter s'appliquent aussi en France, et au delà de ça c'est un sujet universel qui n'est en aucun cas spécifique aux US.

Les règles de Twitter s'appliquent en France uniquement si on utilise Twitter.

D'une manière générale, on éduque toute une génération avec des règles US parce qu'elle utilise des services US qui ont des règles US. Et on importe des problèmes US pour les mêmes raisons.

Tu veux discuter d'un truc: Est-ce qu'on aurait eu ce genre de news sur NXI si le réseau-social massivement utilisé en France était un truc 100%made-in-france, et donc pas du tout utilisé par les américains ? Moi je pense que non.

Le 27/02/2024 à 20h 03

Ne penses tu pas que les débats sur la modération ou le harcèlement s'appliquent aussi en France ?

C'est un peu toi qui fait une fixette sur les US ou sur le fait de "choisir un camp" alors que ce n'est pas un sujet spécifique aux US.

> Ne penses tu pas que les débats sur la modération ou le harcèlement s'appliquent aussi en France ?

Est-ce qu'il faut discuter pour savoir si on doit modérer un nichon sur une photo en France parce que ca pose un problèmes au US ?

Non. il ne faut pas en discuter.

Le 27/02/2024 à 19h 52

Encore une fois, le problème de l'homophobie ne viens pas des US ni de la guerre culturelle américaine actuelle. C'est universel, et les conséquences des choix de modération des réseaux sociaux ont aussi des impacts ici.

Si tu en doutes vraiment (:keskidit:) écoutes la chanson "comme ils disent" de Aznavour, par exemple. Il y a aussi eu la manif pour tous & co qui ont montré (si c'était nécessaire) que oui c'est encore aujourd'hui un sujet en France, comme partout.

Cette news ne parle pas d'un problème d'homophobie en France sur lequel il faudrait disserter.
La news parle d'un compte twitter d'une abrutie des USA qui trolle et trigger d'autres abrutis aux USA.

Cette news me donne l'impression qu'on me montre un problème uniquement pour que je choisisse un camp.

Je te proposes d'écouter une autre chanson "Né en 17 à Leidenstadt" et de savourer la dernière phrase "Et qu'on nous épargne toi et moi si possible très longtemps, d'avoir choisir un camp."

Le 27/02/2024 à 19h 22

Le harcèlement des LGBT n'a pas été inventé aux US ni sur les réseaux sociaux.
C'est une constante humaine de toujours, les gens n'aiment pas les gens différents d'eux, ça ne changera pas de sitôt.

Les sociétés qui prétendent que le problème n'existe pas sont généralement les plus violemment homophobes/transphobes (elles ferment les yeux).

Ce genre de polémique a toujours existé et existera toujours dans toutes les sociétés. La différence est à quel point une société est en capacité de rejeter la violence et l'intolérance.

Voilà pourquoi le sujet de ce compte spécifique n'est pas anecdotique.

La news: une américaine a créé un compte sur réseau social américain pour poster des messages à destination des américains et, d'après un journal américain, ca pose un problème de société aux américains.

Perso, je ne me sens pas impliqué par des problèmes qui n'existent pas (encore) ici.
Et je pense que personne ici n'est légitime à choisir à la place des américains ce qui est le mieux pour eux.

Vous voulez importer en France du binarisme WASP/LGBT, Trump/Biden, Cops/BLM, Likoud/Hamas ?
Faites-vous plaisir. Mais ne venez pas râler ensuite qu'il y a un problème en France.

Le 27/02/2024 à 13h 51

Condidérer X comme un média de journalistes est une erreur. C'est de moins en moins le cas. D'ailleurs, je n'ai trouvé aucun lien vers la plateforme X dans cette brève.

Ce n'est pas une média de journalistes, mais une source intarissable de sujets pour journalistes.
Et ceux qui postent dessus espèrent que ca sera repris dans la presse.

D'ailleurs, le sujet de cet article (et du Washington-Post) c'est l'existence d'un compte Twitter problématique.
Ni plus, ni moins.

Le 27/02/2024 à 13h 23

Ce genre de problème est déjà en France: cheval de bataille des "religieux" intégristes et autres extrémistes politiques.

> ce genre de problème est déjà en France.

Non. Ce genre de problème est déjà sur X/Twitter, reddit et autres réseaux-sociaux.

S'il est vrai que les réseaux-sociaux sont des incubateurs à polémiques stériles, ce n'est pas une raison pour les faire éclore au grand jour dans la presse. Même la presse en ligne.

Je comprend que les réseaux-sociaux puissent être un outil pour les journalistes. Mais pas l'inverse.

Le 27/02/2024 à 11h 14

Ne pas parler que quelque chose ne vas pas le faire disparaitre.
Ne pas en parler n'a jamais permis à quoi que ce soit de ne pas arriver.
Par contre avoir conscience que cela existe permettra, peut-être, de faire en sorte que l'on puisse arrêter la chose à ses débuts au lieu de se contenter de réagir une fois le mal fait.

J'ai pas vu dans cette news des pistes de réflexion sur les causes ou les remédiations.

C'est de l'importation brute d'un problème sociétal américano-américain au motif de "ca pourrait arriver en France". Spoiler: ca arrivera en France seulement si on choisit d'importer le problème.

Le 27/02/2024 à 10h 03

Vivement qu'on importe ce conflit stérile en France, ca à l'air tellement amusant.
Merci à NXI de participer à cette importation.

/s

Drapeaux de l’Union européenne

Hier à 10h 14

Pour la raison "aller à l'encontre des conditions des Stores", je suis d'accord que c'est une réponse technique à un problème commercial.
Par contre, pour le "pas le budget", j'ai l'impression que tu n'as pas en tête la différence de prix qu'il peut y avoir entre la mise en place et la maintenance d'une application native pour Android/iOS (même avec un framework type Ionic), et la même chose avec une PWA.
Cette différence de prix est très importante pour des PME ou des groupes plus ou moins gros mais qui n'ont pas un grand budget.

Et encore, c'est sans parler du fait que parfois les PWA répondent mieux au besoin du client que l'application native.

Une app native permet de faire tout ce que fait une PWA... certes pour un cout plus élevé.

Mais d'un point de vue strictement technique, Apple peut affirmer qu'un éditeur peut proposer à ses clients les mêmes fonctions avec ou sans PWA.

On est tous d'accord que ce n'est pas "fair-play" de la part d'Apple de vire PWA. Mais c'est bien joué stratégiquement: ca permet a Apple de respecter le DMA tout en verrouillant davantage sa plateforme.

Le 28/02/2024 à 12h 04

En théorie, rien n'empêche que le code soit du wasm et pas du js.
Mais je parierais que c'est souvent du js :)

Donc le code js est "en clair" autant qu'il l'est dans une web-app traditionnelle, ou dans une appli électron.
Et comme c'est écrit avec des outils/frameworks, c'est de mon point de vue de vieux con peu lisible.

Le 28/02/2024 à 11h 33

Ya moins de maintenance sur une PWA sur le papier, ça c'est une raison technique, non ?

Ne soyons pas hypocrite, le (relatif) succès de PWA c'est que ca permet d'outrepasser les contraintes de l'App-Store, qu'elles soient régulatoires ou financières. C'est d'ailleurs pour cela que Apple veut les virer.

Le 28/02/2024 à 10h 46

S.Jobs proposait une web app traditionnelle = navigateur + web2.0 + ajax.

Pas d'une PWA qui s'installe, qui a son stockage en local et qui peut s'exécuter hors-ligne.

Citation:
> "The full Safari engine is inside of iPhone. And so, you can write amazing Web 2.0 and Ajax apps that look exactly and behave exactly like apps on the iPhone."

.

Le 28/02/2024 à 10h 37

Alors pour le coup, au contraire, je trouves que les PWA ne sont pas DU TOUT une arnaque !
J'ai le cas de clients qui ont besoin/envie d'une application pour leurs utilisateurs, mais qui n'ont pas le budget pour une appli native, ou qui ont des besoins qui vont à l'encontre des conditions des Stores (exemple : ils ont des services qu'ils peuvent mettre en place via de la configuration côté serveur. Comme une appli sur iOS doit pouvoir gérer TOUT le fonctionnel, et que le fonctionnel est ici géré côté serveur, on est bloqués).
Ils ont juste besoin d'une icône sur l'écran d'accueil et de la gestion des notifications : c'est justement ce à quoi servent les PWA.

Ici, on est bien dans un enfermement d'Apple.

Invoquer des raisons comme "pas le budget" ou "aller à l'encontre des conditions des Stores" ca montre bien que PWA n'est pas une réponse à un problème technique. C'est une réponse à un problème commercial.

Le 28/02/2024 à 08h 53

Bien joué de la part d'Apple: la société obéit au DMA tout en renforçant les clôture de son jardin, surtout pour les jeux.

Ca va être dur pour l'UE d'imposer à Apple de rétablir les PWA sachant que c'est officiellement encore [en draft]:(https://www.w3.org/TR/appmanifest) et que c'est loin d'être massivement utilisé. Et puis il faut bien avouer que PWA c'est une arnaque technico-commerciale de Google visant à faire passer des pages web pour des apps natives.

logo de Mistral AI

Hier à 10h 01

Toujours pas d'exclusivité dans l'article de Reuters en lien :
>But lawmakers were taken by surprise on Monday, when Microsoft announced it had made a 15-million euro ($16 million) investment in Paris-based Mistral, and would soon make the company's AI models available via its Azure cloud computing platform.
C'est le seul endroit où Azure est cité.

Ça serait bien que tu vérifies tes affirmations.

Quant aux16 millions de $ par rapport aux 2 milliards d'€, ça fait 0,75 % du capital et encore, comme ça sera converti en actions lors du prochain tour de table, ça fera encore moins. Je doute que ça soit un pouvoir de décision significatif.

Ça ressemble plus à une très petite prise de participation à l'occasion du partenariat sur Azure comme ça se fait, mais ce n'est pas pour prendre le pouvoir ou sinon ça aurait été beaucoup plus et Microsoft a montré avec OpenAI qu'ils avaient les moyens de mettre beaucoup.

> Ça ressemble plus à une très petite prise de participation à l'occasion du partenariat sur Azure comme ça se fait, mais ce n'est pas pour prendre le pouvoir ou sinon ça aurait été beaucoup plus et Microsoft a montré avec OpenAI qu'ils avaient les moyens de mettre beaucoup.

Ms a mis beaucoup d'argent pour avoir l'exclu d'OpenAI car Ms ne pouvait pas avoir de contrôle sur cette société (de part ces statuts). C'est ce que précise l'article de Reuters:

> When facing regulatory pressure over its multi-billion dollar investment in OpenAI late last year, Microsoft sought to clarify that it did not in fact own a stake in the company, and therefore could not control it.

Du coup, tout le monde s'inquiète car l'argument présenté par Ms pour OpenAI ne tient pas pour Mistral.

Enfin bref, on verra ce qu'il en est.

Le 28/02/2024 à 17h 26

Si tu citais ta source, ça aurait plus de poids. Ce n'est ni dans cette brève, ni dans celle d'hier ni dans cette page citée dans la brève d'hier.

bah, ma source c'est l'article de Reuters cité dans la news.

MS a dit que l'investissement sera converti en parts (equity), donc un pouvoir de décision. Et c'est justement ce que Ms n'avait pas avec OpenAI. Donc tout le monde pense, à juste titre, que si Ms a choisi d'investir dans Mistral alors qu'il a déjà un partenariat exclusif avec OpenAI c'est justement pour avoir ce pouvoir de décision et verrouiller ce LLM. L'annonce dans la foulée que le LLM est dispo sur Azure semble conforter l'avis général.

Le 28/02/2024 à 13h 33

Il n'y a pas d'exclusivité. La brève d'hier dit :
>« Large » n'est pas publié en ligne et n'est d'aucune façon « open source ». L'entreprise propose soit de l'utiliser sur son infrastructure basée dans l'Union européenne « La Plateforme », sur celle d'Azure ou en « déploiement en propre ».

Le partenariat est exclusif.

=> Mistral propose "Mistral Large" via sa propre infrastructure (La Plateforme) ou via l'infrastructure de son partenaire exclusif (Microsoft/Azure).

Le 28/02/2024 à 11h 41

C'est pas tant la participation minoritaire de MS que le fait qu'il s'agisse d'un partenariat stratégique pour construire/améliorer le modèle "Mistral Large" qui sera proposé en exclusivité sur Azure.

Le 28/02/2024 à 09h 01

> Mais plusieurs députés européens ont l'impression que Mistral a joué un double jeu pendant les discussions sur l'AI Act. A posteriori, le lobbying de la startup se présentant comme un « champion européen » à protéger alors qu'elle négociait en parallèle avec Microsoft passe mal.

Qui aurait pu prédire qu'une startup de la high-tech avait pour objectif de se faire racheter par un GAFAM ?
.

Logo de GeForce Now

Le 28/02/2024 à 11h 10

Windows 11 n'est pas gratuit en tant que tel, contrairement à Unix / Linux et MacOS qu'Apple indique fournir à titre gracieux avec son matériel.

Si on suit ta logique, on devrait avoir de la pub sur Mac et Linux mais pas sur Windows :fumer:

En fait, la pub, c'est juste un revenu supplémentaire "parce que pour quoi pas gratter à côté de ce qu'on fait déjà payer" histoire d'augmenter la renta d'un Produit / Service.

Prix (de vente) != Financement (du développement)

Tu peux télécharger, installer et utiliser Windows 10/11 gratuitement. Il y a seulement quelques restrictions à l'utilisation, comme c'est habituellement le cas dans les versions "gratuites" de logiciels payants.

L'époque ou le financement du dev venait intégralement du prix de vente est révolue. Pratiquement tous les produits "logiciels" proposent une version gratuite. Pour autant il faut financer le dev de ce produit.

Le 28/02/2024 à 08h 41

Tout le monde va afficher de la pub: de GeForce Now à Netfilix en passant par Windows 11.

En fait, c'est quand un service n'affiche pas de pub qu'il faut se demander comment il est financé...

Cerveau et intelligence artificielle

Le 27/02/2024 à 14h 33

Il faut toujours citer les sources, là c'était Coluche.

Pour revenir sur le thème du cerveau, de qui est celle-ci :
"Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... En même temps l'air tu peux pas le toucher...ça existe et ça n'existe pas...Ça nourrit l'homme sans qu'il ait faim...It's magic...L'air c'est beau en même temps tu peux pas le voir, c'est doux et tu peux pas le toucher.....L'air c'est un peu comme mon cerveau..."

Réponse dans 10 minutes si personne ne trouve.
Je pense que c'est plus facile, il y a des indices, et le personnage est attachant et ne se prend pas au sérieux je trouve.

Entre les deux, on fait vraiment le grand-écart.

Le 27/02/2024 à 09h 48

"j'vais vous faire un aveu, ils ne sont pas bêtes. Vous vous rendez compte de la gravité ? Ils sont intelligents.
Ça veut dire que tout ce qu'ils font, ils le font exprès. Ils y réfléchissent, ils y pensent.
Parce que, vous comprenez, si c'était des cons, ça irait tout seul. On dirait : « Bon, beh, c'est des cons. »
Nan, nan, nan, nan. C'est des gens qui le font exprès."

logo de Mistral AI

Le 27/02/2024 à 10h 00

Tu mérites de te prendre une tarte. ta-ta-tin.

Le 27/02/2024 à 09h 59

On se rapproche doucement d'un Windows 100% cloud avec un container pour chaque composant Winsxs, et un cache en local qui servira de "on-premise".

54e vol d’Ingenuity

Le 26/02/2024 à 08h 44

Et hop, encore un e-waste dans l'e-space.

wikipedia

Le 23/02/2024 à 19h 09

Si la personne a changé de nom, c'est pour ne plus être appelé avec l'ancien.

Perso, je suis plutôt pour l'appeler avec son nouveau nom, mais de mentionner l'ancien nom si la personne était suffisamment connue avant le changement (du style : « machin a fait ça (sous le nom de truc) ».

Et mon avis ne se limite pas qu'aux personnes trans, mais à toute personne qui fait changer son nom.

> Si la personne a changé de nom, c'est pour ne plus être appelé avec l'ancien.

Il ne s'agit pas de l'appeler mais de présenter sa biographie le plus fidèlement possible.
Du moins c'est ma vision d'une encyclopédie.

Le 23/02/2024 à 15h 18

> L'ancien nom ne doit évidement pas être être utilisé pour faire référence à la personne dans l'article.

A mon sens l'ancien nom devrait être utilisé dans l'article en respectant la chronologie des évènements vs la date de changement de nom. En particulier sur les pages de type "biographie".

Le 23/02/2024 à 09h 32

Plus qu'un "juste milieux", c'est l'information pertinente que j'attends quand je consulte une encyclopédie.

l'icône de discord

Le 23/02/2024 à 09h 47

> Tombé dessus lors d’une ronde, un modérateur a signalé l’espace à Discord le 9 janvier 2024. 
Si la plateforme a déclaré que le signalement avait été pris en compte, aucune mesure n’a été prise avant que Numerama ne les contacte, un mois plus tard.

Comme quoi, la peur du badbuzz reste le meilleur booster de réactivité.

Les média et reseaux-sociaux ont de bon jour devant eux...

une icône de l'application reddit affiche 2 notifications en attente

Le 23/02/2024 à 09h 34

C'est sûr que si l'IA a été entrainée sur /r/france...

Le 23/02/2024 à 09h 28

Conclusion: dans un monde sans biais systémique les nazis seraient noirs.

:mdr:

Windows 11

Le 22/02/2024 à 10h 13

> Mais puisqu’il est possible de mettre ces évolutions en pause pendant de longues périodes, Microsoft reprend la main.

"On veut bien être gentil, mais faudrait voir à pas oublier qui vous tient en laisse."
Natella Sadya, directeur de chenil.

:D

une jeune femme s'apprête à enregistrer une vidéo d'elle-même avec un smartphone placé dans un anneau lumineux.

Le 21/02/2024 à 11h 45

> L'humanisation des licenciements qui ne sont relatés que comme des chiffres dans les communiqués de presse des entreprises est une excellente chose.

Mouais... pour moi la vidéo montre surtout l'absurdité de la procédure de licenciement.

Le drame humain est dans les conséquences réelles/supposées du licenciement pour le salarié.
Si ca se trouve, le salarié est pété de thunes ou a un profil ultra recherché.
Quant à humaniser le licenciement d'un DG qui part avec un parachute doré... bof.

Le 21/02/2024 à 08h 53

DES INCONnUS ME ViRENT DE CLoUDFLARE!! (REACT LIVE)

Abonnez vous à ma chaine et mettez le pouce bleu.

Saisie de l'infrastructure du rançongiciel LockBit

Le 21/02/2024 à 08h 47

Outre le problème d'assimiler inculpés et coupables, ca conforte aussi l'idée que tout ce qui est "crime cyber" n'est finalement pas si grave puisque même les autorités font de l'humour.

On imagine mal ce genre d'affichage rigolo pour des réseaux de prostitution ou terroriste.

une icône de l'application reddit affiche 2 notifications en attente

Le 20/02/2024 à 15h 27

> Combien sont payés les redditeurs pour l'utilisation de leur prose par une IA ?

Combien paient les millions de Redditeurs pour avoir accès à une telle plateforme ? C’est toujours pareil : gratuité contre utilisation du contenu.

> Combien paient les millions de Redditeurs pour avoir accès à une telle plateforme ? C’est toujours pareil : gratuité contre utilisation du contenu.

Hmm... le contrat jusqu'à présent c'était plutot gratuité contre ciblage publicitaire.

Le 20/02/2024 à 13h 51

En même temps, ça confirme qu'ils avaient raison. Autant toucher 60 millions pan an, que rien du tout.

Et dans la foulée, je ne peux m'empêcher de penser aux différents projets Wikimedia, qui proposent toutes leurs bases de données en accès libre (contenu qui sert à entraîner absolument toutes les IA), sans que la moindre entreprise ne leur fasse le moindre don. Contenu pourtant infiniment plus utile et de bien meilleure qualité. Triste monde 😕

> En même temps, ça confirme qu'ils avaient raison. Autant toucher 60 millions par an, que rien du tout.

Combien sont payés les redditeurs pour l'utilisation de leur prose par une IA ?

La gestion des restrictions mises en place par Reddit est elle fondamentalement différente de celle mise en place par les majors de l'industrie musique/vidéo ?

Bref, il y a plein de sujets de fond sur la collecte/revente du contenu.

.

Le 20/02/2024 à 09h 58

Ca alors...

Qui aurait pu se douter que les restrictions d'accès mises en place pour soit disant empêcher le pillage par les IA serviraient en fait à monnayer l'accès aux contenus à ces IA.

:roll:

Des textes partent de trois groupes de personnes pour en faire un quatrième au-dessus d'eux.

Le 20/02/2024 à 10h 00

Ca alors... la suite du commentaire ici


Bombes

Le 20/02/2024 à 09h 49

> après quatre heures d’audience, ce jeudi 15 février, on peine à comprendre les raisons de l’embrouille qui vaut désormais aux deux vingtenaires une condamnation après ces poursuites (...)

Un bon départ dans la vie...

Cityvision, le système de vidéosurveillance algorithmique de Wintics

Le 19/02/2024 à 10h 24

> Vidéosurveillance algorithmique : une première expérimentation lors des concerts de Depeche Mode

You had something to hide. Should have hidden it, shouldn't you ?

C'en était presque prophétique...

Des textes partent de trois groupes de personnes pour en faire un quatrième au-dessus d'eux.

Le 19/02/2024 à 10h 19

Je trouve intéressant le marketing qu'on commence a mettre en place pour comparer/valoriser les IA.

On a commencé par des nombres de paramètres, de neurones/synapses, ....
Maintenant on met des numéros de version avec décimal, des suffixes pro/ultra/entreprise, ...
Bientôt des benchmark standardise avec des scores...

Le 16/02/2024 à 19h 21

> Sur certains sites, on pourrait presque croire que citer la source de l’information et la mettre en avant est une pratique contre-nature, même si cela devrait être la règle !

il n'y a plus d'informations, mais des retweets.
il n'y a plus d'enquêtes, mais des conjectures.
il n'y a plus d'experts, mais des militants/lobbyistes.
il n'y a plus de journalistes, mais des chroniqueurs.

#SadButTrue