votre avatar Abonné

wagaf

est avec nous depuis le 15 mai 2006 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

2635 commentaires

Logo de Twitter et de X

Le 28/02/2024 à 22h 30

> Bref on est dans un monde interconnecté, les règles de Twitter s'appliquent aussi en France, et au delà de ça c'est un sujet universel qui n'est en aucun cas spécifique aux US.

Les règles de Twitter s'appliquent en France uniquement si on utilise Twitter.

D'une manière générale, on éduque toute une génération avec des règles US parce qu'elle utilise des services US qui ont des règles US. Et on importe des problèmes US pour les mêmes raisons.

Tu veux discuter d'un truc: Est-ce qu'on aurait eu ce genre de news sur NXI si le réseau-social massivement utilisé en France était un truc 100%made-in-france, et donc pas du tout utilisé par les américains ? Moi je pense que non.

Avec des "si" on met Paris en bouteille.

Les politiques de modération des réseaux sociaux du monde entier (ça concerne aussi la Chine avec Tiktok) ont un impact en Europe, et c'est pertinent d'en parler.

Ça serait surement très bien d'avoir des réseaux sociaux locaux, mais c'est un autre sujet, et il y aurait aussi des problématiques liées au harcèlement.

Le 27/02/2024 à 20h 08

> Ne penses tu pas que les débats sur la modération ou le harcèlement s'appliquent aussi en France ?

Est-ce qu'il faut discuter pour savoir si on doit modérer un nichon sur une photo en France parce que ca pose un problèmes au US ?

Non. il ne faut pas en discuter.

Malheureusement il le faut, car les règles décidées aux US s'appliquent aussi en Europe.

Par ex., pas de nichons sur l'App Store même en France, c'est Cook qui en a décidé ainsi, même si ça a fortement endommagé la culture de la BD érotique non pornographique française.

Bref on est dans un monde interconnecté, les règles de Twitter s'appliquent aussi en France, et au delà de ça c'est un sujet universel qui n'est en aucun cas spécifique aux US.

Le 27/02/2024 à 20h 00

Cette news ne parle pas d'un problème d'homophobie en France sur lequel il faudrait disserter.
La news parle d'un compte twitter d'une abrutie des USA qui trolle et trigger d'autres abrutis aux USA.

Cette news me donne l'impression qu'on me montre un problème uniquement pour que je choisisse un camp.

Je te proposes d'écouter une autre chanson "Né en 17 à Leidenstadt" et de savourer la dernière phrase "Et qu'on nous épargne toi et moi si possible très longtemps, d'avoir choisir un camp."

Ne penses tu pas que les débats sur la modération ou le harcèlement s'appliquent aussi en France ?

C'est un peu toi qui fait une fixette sur les US ou sur le fait de "choisir un camp" alors que ce n'est pas un sujet spécifique aux US.

Le 27/02/2024 à 19h 47

La news: une américaine a créé un compte sur réseau social américain pour poster des messages à destination des américains et, d'après un journal américain, ca pose un problème de société aux américains.

Perso, je ne me sens pas impliqué par des problèmes qui n'existent pas (encore) ici.
Et je pense que personne ici n'est légitime à choisir à la place des américains ce qui est le mieux pour eux.

Vous voulez importer en France du binarisme WASP/LGBT, Trump/Biden, Cops/BLM, Likoud/Hamas ?
Faites-vous plaisir. Mais ne venez pas râler ensuite qu'il y a un problème en France.

Encore une fois, le problème de l'homophobie ne viens pas des US ni de la guerre culturelle américaine actuelle. C'est universel, et les conséquences des choix de modération des réseaux sociaux ont aussi des impacts ici.

Si tu en doutes vraiment (:keskidit:) écoutes la chanson "comme ils disent" de Aznavour, par exemple. Il y a aussi eu la manif pour tous & co qui ont montré (si c'était nécessaire) que oui c'est encore aujourd'hui un sujet en France, comme partout.

Le 27/02/2024 à 17h 04

> ce genre de problème est déjà en France.

Non. Ce genre de problème est déjà sur X/Twitter, reddit et autres réseaux-sociaux.

S'il est vrai que les réseaux-sociaux sont des incubateurs à polémiques stériles, ce n'est pas une raison pour les faire éclore au grand jour dans la presse. Même la presse en ligne.

Je comprend que les réseaux-sociaux puissent être un outil pour les journalistes. Mais pas l'inverse.

Le harcèlement des LGBT n'a pas été inventé aux US ni sur les réseaux sociaux.
C'est une constante humaine de toujours, les gens n'aiment pas les gens différents d'eux, ça ne changera pas de sitôt.

Les sociétés qui prétendent que le problème n'existe pas sont généralement les plus violemment homophobes/transphobes (elles ferment les yeux).

Ce genre de polémique a toujours existé et existera toujours dans toutes les sociétés. La différence est à quel point une société est en capacité de rejeter la violence et l'intolérance.

Voilà pourquoi le sujet de ce compte spécifique n'est pas anecdotique.

Apple vs EU : le bras de fer

Le 26/02/2024 à 18h 31

Et une marge de près de 80% sur l'App Store (dévoilé par des documents judiciaires).

Free Speech Free Assange

Le 23/02/2024 à 16h 53

Même si ce n'est pas vraiment le sujet ici, tu peux développer cette affirmation ?

> Les anarchistes ont toujours été les idiots utiles des fascistes (c'est en une idéologie très proche du plus fort).

Ca m'intéresse de savoir ce qui te fait penser cela, alors que les mouvances anarchistes ont combattu le fascisme justement. Tu sembles confondre anarchisme et libertarianisme (au sens américain et moderne du terme), dont les cryptoanarchistes font très souvent parti.

(On ne peut pas faire de citations en markdown avec ">" ?)

Il y a plusieurs courants anarchistes, mais généralement l'idée de ne pas avoir d'autorité et l'absence d'État rejoint l'idée de laisser faire les plus forts, qui deviennent de fait une autorité, mais qui ne prétendent pas se fonder sur une forme de consensus (bref, un système fasciste au final).

D'après Wikipedia, l'anarchisme est une idéologie libertaire.

Le 22/02/2024 à 16h 56

Voir l'idée reçue n° 2 chez RSF.

La lanceuse d'alerte était Chelsea Manning.

Effectivement super article.

Après il y a une glorification d'Assange, qui se comprend dans le contexte des journalistes qui veulent protéger leur liberté d'informer (de manière entièrement légitime), mais qui masque le fait que Assange est à la base un activiste cryptoanarchiste, qui n'a pas hésité à demander à Trump dans les derniers messages échangés avant l'élection de 2016 de "ne pas reconnaitre le résultat des élections" alors qu'il pensait qu'il allait perdre (dans l'objectif d'affaiblir le système démocratique américain ce qui a été un succès), et à publier des documents hackés par les russes destinés à salir Clinton, qui même s'ils étaient véridiques avaient été dérobés, sélectionnés et fournis par des acteurs étatiques hostiles juste avant une élection critique. Le compte Twitter de Wikileaks avait même retwitté une fausse info sur un compte de Macron aux Iles caïman juste avant la présidentielle française de 2017.

Même si Wikileaks tentait de ne publier que des infos vérédiques, c'était tout de même une pièce centrale d'une machine de propagande antidémocratique avec des intentions clairement malicieuses et hostiles.
Les anarchistes ont toujours été les idiots utiles des fascistes (c'est en une idéologie très proche du plus fort).

RSF rappelle a juste titre que "Les poursuites ne sont pas liées aux activités de WikiLeaks concernent l'élection présidentielle américaine de 2016".

Apple vs EU : le bras de fer

Le 19/02/2024 à 19h 06

Alors j'y vais de ma confession.
J'utilise un iPhone depuis le 3Gs, donc une grosse décennie et 1/2

Je vais peut-être surprendre du monde, mais je n'ai AUCUN besoin d'un store alternatif.
Mon tel n'est pas blindé d'applis, je ne suis pas un téléchargeur compulsif, j'ai ce dont j'ai besoin.
Les applis dont j'ai besoin, je les ai toujours trouvées sur l'app store Apple.

Au début, mes abonnements presse étaient dans le news stand et j'etais abonné par le truchement d'Apple.
Depuis, ces éditeurs ont publié leurs applis perso, et gèrent leur abonnement sur leur système propre.
A priori ça fonctionne bien, leur permet de générer du revenu sans payer de redevance à qui que ce soit ni contrevenir aux règles de la market place qu'est l'AppStore.
La seule "contrainte" est que je dois passer par leur site Web pour gérer/renouveler mon abonnement, et je peux le faire depuis mon tel/tablette sans souci.

Si le côté "captif" d'Apple finit par me courir sur le système, je changerai de crèmerie.
J'irai me faire capturer ailleurs (parce qu'il ne faut pas rêver non plus)

C'est râlant à la fin d'entendre des complaintes sur l'eco système bâti par untel ou un autre et qui ne convient pas à ceux qui n'en ont inventé aucun mais profitent de ceux qui existent.

Si on veut imposer sa loi, le point de départ est d'être déjà chez soi.
Si quelqu'un (prestataire de service ou utilisateur) n'est pas content, il va voir ailleurs.
Apple fera la tronche aussi si les utilisateurs se barrent parce qu'ils ne trouvent plus leur bonheur sur leur store.

Pareil pour les web-app.
On utilise une fonctionnalité apportée par le navigateur qui, elle, repose sur l'architecture système qui l'héberge.
Maintenant, dans une certaine mesure, on est dans une situation où las utilisateurs ou éditeurs de programmes iraient se plaindre à l'UE pour forcer INTEL à revoir l'architecture de leurs procs parce qu'un truc qu'ils font fonctionner sur les processeurs AMD n'est pas transposable/utilisable tel quel chez ceux qui utilisent un proc Intel.

Tu n'as probablement pas bien lu mon commentaire : c'est justement ceux qui utilisent les services Apple à 100% qui gagneraient le plus, c'est mécanique.

> "Apple fera la tronche aussi si les utilisateurs se barrent"... bah non, ils ne se barreront pas car ils ne peuvent pas, ils sont captifs, c'est conçu pour.

> Si quelqu'un (prestataire de service ou utilisateur) n'est pas content, il va voir ailleurs.

Pareil, ils ne peuvent pas. Ce n'est pas un marché libre. C'est un marché captif, et la marge d'Apple sur l'App Store (78%) indiquerait à n'importe quel économiste qu'il y a clairement un soucis.

> C'est râlant à la fin d'entendre des complaintes sur l'eco système bâti par untel ou un autre et qui ne convient pas à ceux qui n'en ont inventé aucun mais profitent de ceux qui existent.

La Loi est légitime pour réguler tous les secteurs d'activité et protéger les consommateurs même quand c'est Apple. Par ailleurs Apple n'a pas vraiment innové dans les 15 dernières années. À la tête d'Apple il n'y a plus d'innovateurs depuis longtemps. C'est des financiers qui exploitent leur position au maximum.

> Si on veut imposer sa loi, le point de départ est d'être déjà chez soi.

Nos états sont légitimes pour imposer notre Loi à Apple. Sinon autant militer directement pour un système néo-féodal (on y est en fait déjà plus ou moins) dans lequel les "états" sont des entreprises comme Apple qui perçoivent leur dime et imposent leur loi, avec des Serfs heureux de servir leur seigneur.

Très bon article sur le sujet

Le 16/02/2024 à 23h 11

Perso j’en ai rien à faire des stores alternatifs, des WPA, et de tout ce qui va être mis en place. Donc aucun raison de sortir de l’écosystème App’e

Ceux qui sont à 100% sur Apple sont pourtant ceux qui gagneraient le plus à une plateforme plus ouverte et compétitive.

Même s'ils continuent d'utiliser les mêmes applis et services, ça serait à de meilleurs prix et conditions simplement dû à la concurrence, et avec un rythme d'innovation supérieur.

Un peu comme si Microsoft avait pu dans les années 2000 empêcher l'installation d'autre chose que IE sur Windows et ainsi empêcher l'arrivée de Firefox et Chrome. Ça aurait été un désastre et le Web aurait eu un tout autre visage.

Ça aurait probablement empêché par la suite l'iPhone d'exister avec son navigateur web innovant car le web aurait dépendu de technos propriétaires Microsoft.

Le 16/02/2024 à 17h 19

Difficile d'être plus ouvertement hostile aux consommateurs/utilisateurs pour rien d'autre que protéger une rente.

Flipper Zero

Le 13/02/2024 à 19h 09

C'est une décision incroyablement stupide du gouvernement Canadien, surtout stupide politiquement car le Flipper Zero est un jouet très populaire chez les geeks, le genre de jouet qui fait rêver même ceux qui ne l'ont pas.

En revanche ce n'est pas vraiment l'outil utilisé par les voleurs de voiture. Même flashé, le Flipper Zero ne permet d'attaquer que quelques vieux modèles de voitures.

Ça va clairement causer beaucoup d'achats compulsifs de Flipper Zero qui ne seront presque jamais utilisés alors qu'il est super cher en comparaison d'autres jouets pour apprendre à bidouiller / coder.

Canopée ESA Ariane 6

Le 13/02/2024 à 16h 21

Très classe le voilier hybride Canopée

Des billets de cinquante euros.

Le 13/02/2024 à 15h 38

On pourrait argumenter que les violences faites aux femmes sont une urgence sanitaire réele, et tout ce qui constitue une incitation ou un renforcement du sentiment d'impunité doit être combattu, et qu'en l'absence d'une volonté politique de traiter le problème correctement, les associations et militant⋅e⋅s ont une valeur indéniable pour faire bouger les lignes.

Oui ça s'entend complétement, et au final c'est le choix de Ulule, ils font affaire avec qui ils veulent.

Le 12/02/2024 à 16h 36

J'avais argumenté à l'époque de la pandémie qu'une plateforme de financement ne devrait pas financer des projets antivax, car dans ce cas spécifique il y a un impact sanitaire réel et donc une vraie responsabilité envers la société qui va au delà de la responsabilité légale (peut-on vraiment justifier des morts au nom du "je m'en fous faites ce que vous voulez").

Mais si ces mêmes personnes voulaient aujourd'hui produire autre chose sans impact sanitaire ça ne me poserait pas de problème. Et surtout, le fait qu'ils aient propagé des trucs antivax dans le passé ne devrait pas être une raison de leur interdire de faire quoi que ce soit de leur vie entière.

des petits lapins face à de multiples pièges et dangers sournois

Le 11/02/2024 à 16h 57

Le bon sens c'est aussi de savoir faire la part des choses entre une numérisation des processus qui n'a rien de stupide et est normale et bénéfique, et de vrais enjeux de souveraineté (les données de santé chez Microsoft).

Veux tu vraiment du "contact humain" avec l’administration (incompétence, erreurs, discriminations) et des "documents papiers" à base de pulpe d'arbre, imprimés et envoyés par le système postal physique historique jusqu'à chez toi par un facteur en camionnette ? (temps perdu, énergie perdue). Ça n'est pas du bon sens, c'est juste la force de l’inertie et de l'habitude.

Logo de Huawei sur un drap

Le 09/02/2024 à 18h 24

Ah parce que les entreprises française ne font pas la même chose à l'étranger ? :)

Pas en Chine, non.

La France est une puissance de 4ème catégorie qui n'est pas du tout en mesure d'influencer les politiques chinoises.

Mais il est entièrement légitime de se prémunir des tentatives d'ingérence impérialiste de la Chine.

Femme portant un Vision Pro

Le 09/02/2024 à 15h 09

La différence est qu'il faut s'arrêter toutes les 30min en raison de la fatigue au cou. Pas vraiment possible de regarder des films de manière confortable juste pour cette raison. Ou alors il faut trouver des positions spéciales qui diminuent le problème, genre allongé dans un lit, mais c'est quand même moins confortable que de simplement pouvoir s'assoir devant un écran.

Le 08/02/2024 à 04h 52

C’est un casque de réalité augmentée et pas uniquement virtuelle.
Certains casques sont conçus pour être dans un environnement purement virtuel d’autres pour intégrer l’environnement physique et lui appliquer des calculs de géométrie spatiale. Sans aller chercher une opération d’intervention chirurgicale augmentée, voici un exemple tout simple et parlant
https://www.instagram.com/reel/C2eIHSRsA2M/

Et c’est assez prometteur si on imagine une petite paire de lunettes de 100g dans quelques années !

Avec le Vision Pro, Apple ne permet pas d'appli qui nécessitent de se déplacer ou de bouger il me semble, ça limite pas mal les usages, pas de fitness, pas de jeu etc.

Tout ça est possible sur Quest 2/3 pour près de 10x moins cher, ces casques font à peu près tout ce que fait le vision pro incluant la réalité augmentée bien sûr.

Et pour bosser il faut un vrai clavier, rendu là autant utiliser un vrai PC, c'est simplement plus confortable, le Vision Pro nécessitant un repos au bout d'environ 30 min en raison de son poids élevé d'après les reviews.

Code informatique

Le 05/02/2024 à 15h 32

Il faudrait leur expliquer que les administrations utilisent déjà de nombreux logiciels open source.

« la sécurité par la confidentialité comme moyen de défense en profondeur »

:mdr:
Ça s'appelle en fait "sécurité par l'obscurité". Peut-être qu'il n'ose pas utiliser l'expression car la pratique n'a pas très bonne réputation.

Poing Dev

Le 03/02/2024 à 16h 24

Le Brief ne s'affiche pas à droite par défaut s'il n'en en a pas eu le jour même.

Il devrait afficher le dernier Brief au lieu d'un placeholder.

Ça doit vous faire perdre beaucoup de visites, surtout le weekend vu qu'il n'y a jamais de Brief le weekend.

Du coup tous les visiteurs du weekend voient un grand panneau sans contenu à droite, ça fait un peu site mort (alors qu'il est possible de sélectionner un autre jour pour accéder aux Briefs de la semaine... pourquoi cacher votre propre contenu au lieu de le valoriser?)

Surtout que les Briefs ne sont pas vraiment réactifs à la minute, ils concernent des infos des jours ou semaines précédentes et restent le plus souvent pertinents pour plusieurs jours ou semaines par la suite, il n'y aurait aucun problème à montrer le brief du vendredi durant le weekend.

Le 01/02/2024 à 21h 07

Hello,

Le bug est corrigé sur chrome mais firefox n'accepte pas de gérer le js avant de rediriger vers le lien. On a trouvé pour le contourner. La correction arrive dans la journée :)

"C'est probablement un bug du compilateur/du navigateur" 😂

"Oui, c'est normal que ça se comporte comme ça vu que c'est ce que le code dit de faire" 😂

On reconnait les excuses des dev 😛

Ariane 6 sur son pas de tir

Le 01/02/2024 à 21h 01

Le Starlab de Airbus et Voyager Space sera lancé par Starship...

edit: les liens marchent :) !

Drapeau de l'Europe

Le 31/01/2024 à 16h 14

Le rapport est que Microsoft sait bien faire faire la pleureuse quand ça va à l'encontre de son business. Et on verra ce que donne le rachat d'Activision concernant les exclusivités.

Apple a des torts, je ne le nie pas et j'attends beaucoup du DSA / DMA, mais je n'irai pas plaindre Microsoft et Epic…

Et dans le genre manipulation douteuse de Microsoft pour imposer Edge :
https://arstechnica.com/gadgets/2024/01/microsoft-edge-is-apparently-seamlessly-usurping-chrome-on-peoples-pcs/

Le fait que Microsoft ne soit pas parfait est simplement hors sujet.

Même un voleur peut se plaindre d'un vol.

Album de Taylor Swift

Le 29/01/2024 à 22h 19

Si elle ne peut obtenir justice ça veut aussi dire que personne ne le peut, ce qui est problématique.

Comme tu dis, si ça peut faire bouger les choses tant mieux.

Problème: Musk est du genre à se dire qu'il gagne + avec le trafic que ça lui rapporte et l'effet buzz. La conclusion de tout ça pourrait être qu'il vaut mieux ne rien faire.

Le 28/01/2024 à 16h 53

Justement, ce n'est pas qu'une question légale.

« Free speech is not the same as free reach ».

Dans une société libre, la liberté d'expression c'est justement aussi la liberté des plateformes de décider ce qu'ils acceptent ou non sur leur plateforme. C'est aussi le propos de XKCD.

La loi offre une base de ce qui n'est pas autorisé, mais ce qu'ont démontré les expériences de Musk sur Twitter cette année est que se tenir à une application stricte de la loi américaine est intenable, malgré ses discours sa position a évolué, et par ailleurs il ne manque pas de bannir arbitrairement tout ce qui lui déplait depuis le début.

Par ailleurs il y a une responsabilité envers la société. Une politique qui (tout en étant légale) encourage la haine ou des positions extrémistes va causer des critiques légitimes de la société civile et va décourager certains publicitaires. C'est le fonctionnement normal d'une société saine.


logo apple

Le 26/01/2024 à 19h 37

Pourquoi tu dis ça ? Ça mérite une argumentation.

Je n'ai pas cette impression (voir la fin de mon commentaire plus haut).

À moins que je ne comprenne pas ce que tu veux dire par "flouage" qui me semble dérivé de flou.

Leur système est conçu pour tuer dans l'oeuf tout marché alternatif avec des applications gratuites ou Libres, vu que même les applis gratuites devront payer des frais... mais seulement s'ils sont hors de l'App Store !

Entre autre, un logiciel libre gratuit qui ne rentre pas dans les règles de l'App Store n'aura toujours aucun moyen d'être distribué sur iOS.

Des logiciels libres comme VLC ne pourront pas être distribués en dehors de l'App Store. Etc.

NASA Carte des anomalies de température en 2023

Le 26/01/2024 à 18h 59

Ma remarque sur les porte-vélos ne visait pas la possibilité ou pas d'un monter un, mais la sur-conso occasionnée qui combiné à l'autonomie limitée de base rends l'affaire intenable en VE.

Surtout que, à l'instar de la vitesse, l'effet surconso de la dégradation aérodynamique se ressent bien plus en VE (meilleur rendement de base => tout ce qui l'affecte se paie cash) qu'en VT.

Ou alors il faut inventer la remorque batterie/prolongateur d'autonomie avec porte-vélos! :prof:

Mais pas dit que, vu le coût des batteries, il ne vaille au final pas mieux... les louer sur place: On en revient là.

C'est uniquement un problème si tu vas vraiment pousser le VE à sa limite d'autonomie.

J'aurai très bien pu avoir des vélos sur le toit pour aller voir mon pote a 2h d'autoroute, mais je n'aurais juste pas pu faire l'aller retour sans recharge dans ce cas.

Honnêtement je ne pense pas que c'est un cas très fréquent, ni tellement problématique pour les VE. Je ne connais pas beaucoup de gens qui traversent la France régulièrement avec des vélos sur le toit. Surtout que dans ce cas le surcout de carburant se fait sentir aussi.

Pour aller faire du vélo à 1-2h de la ville le week-end, un VE fait très bien l'affaire, surtout si on peut le recharger sur place.

Le 23/01/2024 à 15h 57

2h de route, cela peut être moins de 150km comme plus de 300, selon les voies empruntées et un respect plus ou moins strict des limites...

Je suis tout à fait d'accord pour dire qu'un VE peut faire un bon second véhicule du quotidien (la plupart sont même trop largement dimensionnés, en batterie avec le poids/encombrement qui va avec, pour cet usage).

Mais au delà vogue la galère: Neuves, en se limitant à 110 et en lisse (on oublie le port-vélo et louera des vélos de merde à grands frais à l'arrivée, annulant largement l'économie VE vs VT surtout au prix des charges rapides), les meilleures élèves peinent à dépasser les 400km sur autoroute sur la charge initiale de 100% qui serait utilisée à fond.

Sauf qu'en pratique, on utilise en fait à 80% (donc 320km) pour idéalement ne pas passer sous les 20% et éviter de perdre trop de temps sur le début de la courbe de recharge initiale, qui imitera à 80% pour la même raison.

Les charges ultérieures, on sera dans les 240km sur ces recharges 20->80%, ce qui est juste pitoyable!

C'était 2h d'autoroute principalement.

Effectivement, les VE ne sont pas adaptés pour ceux qui font régulièrement plus de 300-400km. Mais c'est loin d'être le cas de tout le monde. On peut même dire que c'est un cas marginal. Si c'est une distance parcourue occasionnellement, il est raisonnable de s'arrêter quelques fois pour recharger 20min dans ces cas (dans de nombreux cas ça ne fera pas une grande différence avec une pause pipi à l'ère d'autoroute avec une thermique). Et dans ces rares cas il est correct de dépasser 80% ou d'aller sous 20% (pour les grands trajets on recharge à 100% avant le départ et les pauses chargement sont calculés intelligemment par le véhicule).

En fait les VE sont d'excellents véhicules principaux d'un grand confort et économiques au quotidien, et ceux qui ont vraiment besoin de faire de longues distances en voiture régulièrement peuvent utiliser un véhicule à explosion secondaire.


> on oublie le port-vélo et louera des vélos de merde à grands frais à l'arrivée, annulant largement l'économie VE vs VT surtout au prix des charges rapides

:mdr: (je suppose que c'était une blague mais pour être clair les VE peuvent très bien avoir un porte vélo).

Les recharges rapides payantes c'est des recharges d’exception ou d'urgence. Évidemment ça n'a pas de sens économiquement d'avoir un VE sans solution de recharge à domicile ou au travail.

Le 22/01/2024 à 21h 05

On ne sait pas si les VE durent plus longtemps, vu le recul: On ne risque pas de croiser des VE de plusieurs décennies (j'exclus la "Jamais Contente" exposée au musée de l'air du Bourget!) comme c'est encore le cas de VT au quotidien.

Ce que l'on peut anticiper, c'est qu'avec un problème intrinsèque d'autonomie combinée au temps du plein dès la sortie de chaîne, quelques dizaines de % de perte de capacité suffiront à les rendre quasi inutilisables sauf à en faire un pousse caddie si le supermarché n'est pas trop loin. Et qu'arrivé là, avec 50% du coût d'un véhicule neuf dans la batterie il ne sera pas économiquement rentable de la changer (ce qui est de toutes manières, conséquence sans doute de ce coût délirant, rendu par conception quasi impossible!) donc ce sera poubelle.

S'il y a bien un point sur lequel il est particulièrement imprudent de s'avancer, c'est bien la durée de vie des VE!

Puis l'expérience des VT démontre que l'électronique, dont sont encore plus bardés les VE, coûte aussi globalement plus cher en pannes que la mécanique.

La rentabilité de réparer vs changer se pose très tôt dans la durée de vie d'un VE. C'est le constat des experts/assureurs/gestionnaires de flottes. Et ils savent très bien compter.

L'histoire de l'autonomie qui serait un problème majeur est un quasi mythe autours des VE. C'est bien plus psychologique que réel.

Il suffit généralement d'en utiliser une fois pour le réaliser.
À titre perso j'ai récemment loué un VE pour aller voir un pote à plus de 2h de route, j’aurai limite pu faire l'aller-retour en une seule charge, ou en m'arrêtant 20min pour recharger.

Mais bien sûr, j'ai mis le véhicule à recharger pour la nuit chez mon ami (adaptateur secteur à charge lente). Le matin la voiture est à 100% pour un prix très faible, donc aucune recharge nécessaire sur la route.

Vu les économies de carburant réalisées en un unique voyage c'est clair que mon prochain véhicule sera électrique. Sans parler du fait que, quoi qu'on en dise, les véhicules thermiques représentent une part énorme des émissions de CO2, c'est probablement le gain le plus faciles à faire en terme d’émissions.

On estime que les batteries de VE ont une durée entre 150 000 et 300 000 km, soit plus que la durée de vie moyenne d'un véhicule à explosion fossile. Et une fois la batterie changée c'est reparti pour un tour, jusqu'à des millions de km pour un véhicule.

Le 20/01/2024 à 19h 33

5 ans serait pas mal? Ce serait pitoyable oui!
Et un marché passant à une forme de location ne fait qu'anticiper une rapide obsolescence des VE qui seront un problème aggravé et non une solution. Note aussi que la moyenne d'âge thermique est sans doute affectée par le fait de pousser de manière artificielle à leur renouvellement anticipé: En bon français, cela s'appelle du gâchis. Reste à savoir combien de temps les français vont encore accepter de se faire emmerder ainsi pour des prunes sans refaire rouler de nouveau nos têtes couronnées politiques dans des corbeilles?

En fait, les VE durent plus longtemps que les véhicules à explosion et demandent moins d'entretien. L'histoire de leur obsolescence est un mythe.

Mais c'est vrai que les accidents causent plus de dégâts sur les VEs (en tous cas les modèles actuels, ça pourrait être un point d'amélioration dans le futur).

Le 15/01/2024 à 19h 28

Tant de clichés, de sources sortis des dires de garagistes: pour un peu on se croirait sur Twitter.

Carbier tu as raison, mais c'est dommage de ne pas répondre sur le fond.

Voiture électrique

Le 25/01/2024 à 16h 08

Voilà les chiffres:

Carbon intensity: CO₂ emissions per dollar of GDP

* Primary energy consumption per GDP

Per capita consumption-based CO₂ emissions

Consumption-based CO₂ emissions per capita vs. GDP per capita

On peut constater que l'UE a bel et bien amélioré son efficacité énergétique et s'en tire plutôt très bien en comparaison des autres pays/régions.

On créé la même richesse avec beaucoup moins d’émissions qu'avant. Même en prenant en compte les imports-exports (ce que veut dire "Consumption-based").

Ariane 6 sur son pas de tir

Le 25/01/2024 à 15h 59

Les rapports parlementaire sur le sujet sont de qualité mais ils sont généralement superbement ignorés.

Le 23/01/2024 à 19h 28

Sauf que quand une entité devient trop grosse et trop complexe pour innover, on crée justement des filiales "start-up" pour se débarrasser de toutes ces contraintes.
Bon, s'agissant du CNES ça ne s'applique peut-être pas vraiment, je ne sais pas.
Exemple : https://maia-space.com/about-us/

C'est surtout que d'après ces chercheur et les syndicats, la seule chose valable à faire est de continuer exactement comme on faisait avant sans se poser de question, histoire de ne pas suivre bêtement les américains hein !

Les dirigeants d'Arianespace qui n'avaient rien vu venir de SpaceX et qui faisaient la tournée des media pour expliquer que le réutilisable n'a pas d'avenir sont toujours en poste aujourd'hui ! On parle d'énarques sans formation scientifique pantouflés par Hollande.

Un peu comme si on nommait un bureaucrate n'ayant jamais navigué capitaine de navire, et qu'on le laissait en poste après qu'il ait échoué son bateau dans un banc de sable tout en continuant d'expliquer très sûr de lui qu'il n'y a pas de banc de sable à cet endroit.

Le 23/01/2024 à 16h 42

> Le risque est réel : si l’Europe spatiale est loin d’être vraiment engagée dans de tels projets, elle paraît courir vers le point de non-retour.

Ces chercheurs n'ont pas compris que leur mentalité Catho bien française (l'argent c'est caca) a déjà mené l'Europe spatiale vers un point de non-retour.

> Cette vision ne fait pas l’unanimité. Au printemps 2022, un conflit social a suspendu les activités au Centre national d’études spatiales à Toulouse. La raison ? 1,5 milliard d’euros déversés sur les start-up, quand les employés du centre peinent à donner du sens à leur travail.

:facepalm: No comment.

Le 23/01/2024 à 16h 12

> il « ne faut pas “s’endormir sur ses lauriers” pour garder une position stratégique.

Ils n'ont pas encore compris, ils sont toujours restés 10 ans en retard.

C'était il y a 10-15 ans qu'il fallait "ne pas s'endormir sur ses lauriers".

Aujourd'hui c'est trop tard, ils se sont endormis sur leurs lauriers.

Il n'y a plus de lauriers, il n'y a plus de position stratégique à garder. On n'a pas de lanceur du tout actuellement, et aucun lanceur compétitif prévu du tout pour le futur. Juste la promesse qu'après le désastre ruineux actuellement planifié pour les 10 prochaines années on essayera de mieux faire, ce qui est déjà considéré comme un accomplissement majeur.

On peut essayer de reconstruire mais la première étape est de constater la situation actuelle.

Espace et pollution : illustration parodiant une scène du film E.T avec un camion poubelle

Le 24/01/2024 à 17h 21

C'est clair que la compétition devrait être entre entreprises et non entre états. Mais qui a activement empêché pendant longtemps (jusqu'à ce qu'il soit trop tard) tout essor du spatial privé en Europe ? La bureaucratie française.

Vitrée brisée

Le 24/01/2024 à 00h 15

J'en ai aussi l'intuition, mais ce n'est pas ce qui est écrit.

De plus, je n'ai rien vu qui interdit la publication des sources d'un tel logiciel sur GitHub.
Et une société des USA étant habituée à la liberté d'expression, je ne vois pas ce qui ferait que GitHUb l'interdise.

Au final c'est le choix de GitHub (c'est aussi ça la liberté d'expression), et ça ne serait pas nécessairement surprenant qu'ils l'interdisent (voir les règles strictes de Apple par ex.), mais il semble que n'est pas le cas.

La page pertinente dans les règles de GitHub:
https://docs.github.com/fr/site-policy/acceptable-use-policies/github-active-malware-or-exploits

Notez que GitHub autorise le contenu à double usage et prend en charge la publication de contenu utilisé pour la recherche de vulnérabilités, de logiciels malveillants ou d'exploits, car la publication et la distribution de ce contenu ont une valeur éducative et offrent un avantage net à la communauté de la sécurité. Nous supposons une intention positive et l'utilisation de ces projets pour promouvoir et conduire des améliorations à travers l'écosystème.

Dans de rares cas d'abus très répandu de contenu à double usage, nous pouvons restreindre l'accès à cette instance spécifique du contenu pour perturber une attaque illégale ou une campagne de logiciels malveillants en cours qui exploite la plate-forme GitHub en tant qu'exploit ou CDN malveillant. Dans la plupart de ces cas, la restriction prend la forme d'une authentification du contenu, mais peut, en dernier recours, impliquer la désactivation de l'accès ou la suppression complète lorsque cela n'est pas possible (par exemple, lorsqu'il est publié en tant qu'essentiel). Nous contacterons également les propriétaires du projet au sujet des restrictions mises en place lorsque cela est possible.

Une jeune fille sur son smartphone, dans un bus.

Le 18/01/2024 à 20h 10

La manière dont la propagande et la désinformation se propagent à l'aide des outils modernes reste intéressant et pas hors sujet à mon avis.

hommage à Orange Mécanique de Stanley Kubrick

Le 13/01/2024 à 16h 14

Black Mirror S01E02 - Fifteen Million Merits.

Le 12/01/2024 à 15h 56

Sauf que selon moi ça ne remet pas en cause ce que je dis : quelque soit la direction de la source sonore, l'onde finit exactement au même endroit grâce au canal auditif : elle fait vibrer le tympan dans 1 seule direction (en avant et en arrière), ce qui transmet la vibrations à la lymphe puis aux cellules ciliées, le tout dans une direction.

Une fois arrivé au niveau des récepteurs, il n'y a plus de notion de l'emplacement de la source sonore, il n'y a que l'information de la forme de l'onde.

C'est le cerveau qui reconstruit toute la spatialisation.

Donc : 2 HP suffisent pour tout reproduire, le reste c'est du traitement du signal pour simuler la réalité.

Après, concernant les casques avec plusieurs HP décrits dans les commentaires plus hauts, ce choix technique existe peut-être simplement car c'est moins difficile de simuler une meilleure immersion, mais ça n'est pas nécessaire d'un point de vue morphologique.

Pour simuler du son "surround" c'est clair que l'idéal est surtout l'audio spatial (encodage par source de son avec position et non du mixage par HP) et la détection de la position de la tête avec un gyroscope. Les petits mouvements inconscient de tête sont une des manières pour le cerveau de comprendre d’où vient un son.

Multiplier les hauts parleurs rencontre vite des limites, surtout si la source est du mixage 5.1 ou 7.1.

Si la source est un JV avec des sons ayant des positions précises, il est possible d'aller un peu plus loin car il n'y a pas besoin de "déconstruire et reconstruire" le signal audio.

Le 12/01/2024 à 15h 34

On pourrait aussi parler de l'audio spatial, popularisé par Apple mais qui existait déjà avant.
Par exemple, le codec Opus supporte l'encodage par source ("ambisonics coding") depuis 2018.

Il y a deux aspects:
* Le fait que le fichier audio intègre chaque source de son encodée plus ou moins indépendamment, avec des métadonnées indiquant la position dans l'espace de chaque source (au lieu d'encoder le mixage par haut parleur).

* Le fait que l'appareil d'écoute a alors à peu près toute l'information nécessaire pour calculer la manière de reproduire un son dans l'espace de manière optimale en fonction de ses caractéristiques.

Dans le cas d'un casque d'écoute stéréo, celui ci peut par ex. intégrer un gyroscope pour détecter les petits mouvements de tête que nous utilisons inconsciemment pour localiser un son dans l'espace.

Cette technique est aussi utilisée en réalité virtuelle.

Monstre de consommation numérique s'auto-alimentant

Le 10/01/2024 à 17h 43

N'y a-t-il pas une contradiction entre:
> D’après l’ADEME et l’ARCEP, en France, l’empreinte carbone du numérique est à 22 % imputable aux data centers et réseaux, à 78 % imputable à la fabrication et l’utilisation des appareils.

et:
> La question des usages est l’éléphant dans la pièce.

Il semblerait que l'éléphant dans la pièce soit la durée de vie des appareils.

> Bien que la « désocialisation numérique » soit une idée reçue (le numérique peut au contraire renforcer et enrichir les liens), il y a un équilibre à rechercher.

La source pour l'"idée reçue" parle de l'utilisateur de Facebook sur un ordinateur personnel et de la figure du « geek » se coupant du monde extérieur en passant ses jours et nuits à jouer en ligne, des figures de l'imaginaire des années 2000 aujourd'hui plutôt datées.

Lié au numérique ou pas, il y a bien une pandémie de solitude et de désocialisation presque partout dans le monde.

Je ne sais pas si cette pandémie de solitude est lié au numérique, mais il est difficile de ne pas voir l'impact assez catastrophique du smartphone sur les relations sociales de presque tout le monde.

Apple Vision Pro

Le 09/01/2024 à 15h 10

Certes. Mais la réalité augmentée c'est tout de même davantage connoté metavers pour business que IA.

Du moins pour l'instant. Je suis certain qu'il y aura une fusion des buzzword d'ici peu. Le "Meta-AI-vers" ?

👍 La réalité augmentée c'est de la réalité virtuelle.

D'ailleurs officiellement Apple ne veut surtout pas qu'on parle de AR ni de XR ou de VR (les terme sont trop connotés geek) mais de "spatial computing" alors que leur casque est fondamentalement un Quest 3 aux stéroides (ils ont même copié telle-quelle l'option pour basculer entre réalité augmentée et virtuelle).

fenêtre de recherche sur Google au sujet du coronavirus

Le 28/12/2023 à 23h 36

Non ce n'est ni cohérent ni sensé, c'est au contraire un non-sens.
https://www.academie-francaise.fr/cette-nouvelle-sest-averee-fausse
Ton exemple "ce n'est pas vrai" ne contient pas le terme avéré qui signifie par définition vrai.
Lorsque tu dis "avéré faux", c'est comme dire "vrai faux".
Il faut choisir, c'est l'un ou l'autre, pas les 2 à la fois.

La page de l'académie mentionne
> [Le verbe avérer] signifie aussi « se révéler en réalité ».

L'expression est utilisée en ce sens. Une affirmation peut se révéler en réalité fausse. D'ailleurs, tout le monde comprend l'expression de cette manière. Les jugements de l'académie sur cet usage n'ont aucune importance en pratique.

Désolé pour le hors sujet.

Le 28/12/2023 à 16h 15

Il faut vraiment arrêter avec cette expression insensée de "avéré faux".
Si c'est avéré c'est par définition vrai.

C'est le fait que ça soit faux qui est "avéré" dans l'expression. L'expression est cohérente et a du sens. Ça n'est pas vraiment plus compliqué à comprendre qu'une négation du genre "ce n'est pas vrai".

Le 28/12/2023 à 15h 28

Quand tu cherches sur Google les résultats ont tendance à confirmer ce que tu cherches, que ça soit vrai ou faux.

Le 28/12/2023 à 15h 25

As tu des exemples de fact check concernant les vaccins qui se sont avéré faux ?

Car j'ai le souvenir d'un océan de désinformation et de mensonges sur les vaccins, avec à côté des fact checkers qui essayaient de rétablir les fait (les vaccins en particulier ARNm étaient d'une excellente efficacité avec très peu d'effet secondaire en comparaison des autres types de vaccins).

Avec du recul, il est apparu clairement que les régions les moins vaccinées ont eu beaucoup plus de morts et de malades graves, ça a été observé mondialement et à l'échelle de la France.

Logo Prime Video

Le 28/12/2023 à 15h 16

> La question est effectivement naïve, car des ayant droit en situation de rente n'ont strictement aucune raison de changer quoi que ce soit ou d'innover s'ils n'y sont pas forcés.

La question est tellement naive que tu n'y pas répondu du tout par rapport aux autres médias. De plus tu confonds tout et n'importe quoi: la musique avec les SVOD et tous les autres médias qui se sont mis au net sans y être forcés.
Avant Netflix ou Prime, il y avait les locations de vidéos: tu sembles donc oublier l'histoire de Blockbuster qui n'a pas cru aux streaming car en position de quasi monopole aux US et à la santé très florissante. Netflix s'est lancé bien avant les problèmes de piratage.

Bref encore une fois, tu appliques la méthode Coué

Netflix qui existait avant le piratage ?
En envoyant des cassettes ou dvd par la poste oui.
Bref rien a voir avec ce qui s'est développé par la suite.

C'est un peu toi qui applique la méthode Coué, justement en le remettant au lieu d'accepter une réalité historique.