Le coup de gueule du président de la Sacem contre Bruxelles et Julia Reda (Parti Pirate)

Après Fleur, une nouvelle graine de discorde

Le coup de gueule du président de la Sacem contre Bruxelles et Julia Reda (Parti Pirate)

Le coup de gueule du président de la Sacem contre Bruxelles et Julia Reda (Parti Pirate)

Sur l’antenne de Radio Classique, on a pu assister à un gros coup de gueule de Laurent Petitgirard, président du Conseil d’administration de la Sacem, visant l’eurodéputée Julia Reda (Parti Pirate) et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.

Le numéro un du Conseil d’administration de la Sacem s’en est d’abord pris à Jean-Claude Juncker. Sur Radio Classique, il l'a accusé sans nuance d’avoir pour « objectif numéro un la destruction du droit d’auteur ». De fait, Bruxelles a surtout pesté contre les barrières nationales imposées par ce secteur, peu en phase avec les objectifs de l’Union. Et pour cause : il y a autant de législations à respecter qu’il y a d’États membres (28). Pour faire tomber ces restrictions et faciliter l’essor de champions européens, la Commission européenne a ouvert le chantier d’une réforme de la directive de 2001, celle sur le droit d’auteur et les droits voisins dans la société de l’Information. Un chantier qui agace les ayants droit notamment français.

« Foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs »

Laurent Petitgirard dénonce aussi cette Europe qui n’a « pas été foutue pendant des années de faire l’harmonisation fiscale ». Selon lui, Jean-Claude Juncker est « à l’origine de 350 milliards d’économies aux dépens de la Communauté européenne, qu’il a faites grâce à ses arrangements fiscaux, légaux certes mais quand même scandaleux » (le fameux scandale LuxLeaks).

Il trouve du coup un peu fort de café que Juncker veuille maintenant « foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs ». Un dessein qu’il trouve « lamentable et grave pour la création ».

Julia Reda est au droit d’auteur, ce que Christine Boutin est au mariage pour tous

Sur sa lancée, Laurent Petitgirard s’en est également pris aux FAI, bref tous ceux « qui profitent directement ou indirectement des œuvres de création [et qui] ne sont pas obligés de participer financièrement » (voir cependant notre point sur les taxes payées par ces acteurs). Il accuse encore Bruxelles d’avoir déresponsabilisé ces intermédiaires. Une situation jugée « dramatique. »

Mais ses propos se sont aussi concentrés sur la décision du Parlement européen de confier une mission à Julia Reda, à savoir rédiger une résolution sur cette réforme du droit d’auteur voulue par Bruxelles. Or, l’étiquette politique de celle-ci déplait fortement au représentant de la Sacem. « Pour réfléchir à l’évolution du droit d’auteur, on a confié le dossier à Mme Reda, qui est la seule députée élue membre du Parti Pirate ! Autrement dit, vous voulez réfléchir demain en Europe sur le mariage homosexuel, et vous confiez le dossier à Christine Boutin. C’est exactement la même position ! ».

Fleur Pellerin avait déjà porté un coup de griffe plus feutré sur le choix de Julia Reda, une critique à laquelle la principale intéressée avait répondu, assurant prêter une oreille attentive à tous les acteurs. Paris démultiplie cependant les actions pour couler son rapport afin de protéger les intérêts du secteur. C'est ce qui ressort d'une note interne adressée à l'ensemble des eurodéputés français.

Commentaires (127)


Cet homme est tellement apeuré de voir son argent partir qu’il crache sur tout le monde. C’est pathétique …


petage de plomb en direct? Avec Guillaume Durand en face, il n’a pas du avoir beaucoup de contradiction. <img data-src=" />


Cet homme est une justification du piratage à lui tout seul !



Et pour l’emmerder en tant qu’auteur je vous offre ma création : La quadrature du cercle


J’ai ri <img data-src=" />

Franchement l’exemple de Boutin est tordant mais ignorer le consommateur est une vraie insulte par contre, en tous cas ça montre bien qu’ils sont aux abois.


sacem …scam …aucune différence !


Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi il devait y avoir déjà des “zones” pour les DVD ainsi que les jeux vidéo si ce n’est assurer une sorte de protection des marchés “locaux” sur les produits culturels (un DVD/CD japonais coûterait peut-être moins cher qu’un DVD/CD français. Du coup, un français aurait plus intérêt d’importer (si les frais de ports sont pas trop haut)).



Mais avec l’essors d’internet, je ne comprend pas du tout pourquoi on s’obstine à continuer sur cette voie alors que le prix unique existe bien pour beaucoup de produit (Qui n’a jamais acheté où le prix de produit correspondait 1$ = 1€ ?). Et le pire, c’est que pas bcp de monde se plaint réellement de cette pratique.



De plus, son coup de gueule est bizarre. L’UE n’est pas capable d’harmoniser fiscalement mais au moment où elle veut faire une harmonisation, paf, c’est pas bien parce que ça tombe pile sur leur secteur. C’aurait une harmonisation fiscale , paf, ç’aurait été un autre acteur qui aurait râlé et qui aurait peut-être pointé du doigt le droit d’auteur.



De plus, à chaque fois ils se sont adaptés en magouillant (genre la taxe copie privé, quelle blague. Prise en charge du téléchargement-illégal au début puis en fait non, c’est pas légal mais on peut mettre XYZ MP3 sur un disque donc la taxe ne change pas) donc je vois pas de quoi il se plaint.


Ha, capitalisme, quand tu nous tiens :



“Au voleur, au voleur, à l’assassin, au meurtrier. Justice, juste Ciel.

Je suis perdu, je suis assassiné, on m’a coupé la gorge, on m’a dérobé

mon argent.”



L’avare, Molière.


Si le point de vue de Reda ne vaut rien, que vaut celui de la Sacem ?


Pourtant, depuis le temps que le SACEM abuse très largement de sa position et des lobbys sans aucune contrepartie ou concession pour le consommateur.





Laurent Petit Girard dénonce aussi cette Europe qui n’a « pas été foutue pendant des années de faire l’harmonisation fiscale ». Selon lui, Jean-Claude Junker est « à

l’origine de 350 milliards d’économies aux dépens de la Communauté

européenne, qu’il a faites grâce à ses arrangements fiscaux, légaux

certes mais quand même scandaleux »



Ça reste le meilleur passage.

Par son argumentation il reconnait indirectement les abus fait par la SACEM et estime que si les autres se&nbsp; le permettent, il es normal que la SACEM le fasse (enfin, continuer).



Par contre pour la non harmonisation. Ce n’es pas non plus comme si ils avaient étés motivés (ayants droits) pour le faire. Voir même freiner des 4 fers pour que cela ne se fasse pas.



Bref


rm -rf /ayantsdroits/

rm -rf /sacem/

rm -rf /ministèredelaculture/

rm -rf /lobby/



Ah non c’est pas aussi simple que ça pour se débarrasser de tous ces dinosaures et de tous les vendus qui les soutiennent ?&nbsp;



Dommage ..&nbsp;<img data-src=" />


C’est fort ça quand même d’accuser de “foutre en l’air le droit d’auteur au nom du consommateur”..

C’est clair qu’on peut pas l’accuser de privilégier les consommateurs lui


“au nom des consommateurs” : c’est vrai ça, on ne va tout de même pas s’inquiéter de nos clients : c’est tout de même bien la seule industrie qui pisse sur ses clients. Peut-être bien parce que justement les clients ne sont pas les seules sources de revenus. C’est bien ça le drame, c’est qu’ils sont tellement arrosés de partout (copie privée, taxes diverses, etc…) qu’ils en oublient qu’ils doivent répondre aux besoins de leurs clients.



Alors comme on n’a pas réussi à faire l’harmonisation fiscale en Europe, on ne fait pas l’harmonisation du droit d’auteur! Ben oui, bien sûr, c’est d’une logique implacable, remarque à ce rythme là, on ne va pas faire grand chose…



Franchement, ils sont détestables, comment veux-tu respecter un mec et ce qu’il défend quand lui-même pisse sur tout le monde.



J’espère vraiment que l’Europe va les remettre au pas tous ces profiteurs. De toute façon tôt ou tard, faudra un rééquilibrage… plus ou moins violent suivant la voie empruntée…


Moins que rien ? <img data-src=" />








uzak a écrit :



C’est fort ça quand même d’accuser de “foutre en l’air le droit d’auteur au nom du consommateur”..

C’est clair qu’on peut pas l’accuser de privilégier les consommateurs lui





Ben si, il s s’inquité de ce que le consommateur reste un consommateur, et surtout ne change pas de statut. <img data-src=" /> Faudrait pas non plus que tout le monde ait le droit d’ouvrir sa gueule nonmého.









Bencouti a écrit :



rm -rf /ayantsdroits/

rm -rf /sacem/

rm -rf /ministèredelaculture/

rm -rf /lobby/



Ah non c’est pas aussi simple que ça pour se débarrasser de tous ces dinosaures et de tous les vendus qui les soutiennent ? 



Dommage .. <img data-src=" />





T’as oublié le sudo. C’est pour ça.



Ce monsieur à tort sur de nombreux points, mais il faut reconnaître que nommer la député du parti pirate comme responsable de ce dossier ça ressemble à une bonne grosse provocation, alors que d’autres député très compétents étaient surement disponible. D’ailleurs, il a surement déjeuner avec un grand nombre d’entre eux encore récemment.


&nbsp;&lt;extrait&gt;

&nbsp;Il trouve du coup un peu fort de café que Junker veuille maintenant « foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs ». Un dessein qu’il trouve « lamentable et grave pour la création ».

&lt;/extrait&gt;

&nbsp;

Autant le clientélisme j’aime pas trop. Autant le mec son métier c’est vendre de la “culture” et il me semble clairement qu’il crachent sur ses consommateurs dans ce genre de propos. Qu’un commerçant à qui j’achette me sorte ce discours et il va m’adorer…



Allez, un peu d’effort, je suis sur qu’un compromis peut être trouvé. Evoluez maintenant avant que quelqu’un d’autre le fasse pour vous. Vous allez tout y perdre à la longue. :)


Ben ouais si en plus on nomme un(e) député(e) qu’on ne peut pas acheter, où va-t-on?


C’est pas de la provoc, c’est un choix politique sur la ligne à suivre..

C’est comme mettre un banquier au ministère de l’économie. C’est pas neutre


Y’en a encore pour écouter les élucubrations de ce personnage ?


Parce que toucher une rente à vie après avoir posé un titre dans le TOP50 ça favorise la création <img data-src=" />








jedifox a écrit :



Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi il devait y avoir déjà des “zones” pour les DVD ainsi que les jeux vidéo si ce n’est assurer une sorte de protection des marchés “locaux” sur les produits culturels (un DVD/CD japonais coûterait peut-être moins cher qu’un DVD/CD français. Du coup, un français aurait plus intérêt d’importer (si les frais de ports sont pas trop haut)).







Je peux te rassurer les DVD sont juste 3 ou 4× plus cher au Japon. Je suis fan d’anime et 26 épisodes ça table sur du 180~260 € quand c’est 40~60 en France. Les CD de musiques sont aussi généralement plus cher. Mais bon, quand on aime…….



Par contre il faut plus comparer avec les USA, Canada ou UK.









flamwolf a écrit :



Parce que toucher une rente à vie après avoir posé un titre dans le TOP50 ça favorise la création <img data-src=" />





Ça existe encore ça ? <img data-src=" />



le “au nom des consommateurs” <img data-src=" /> failli avaler de travers mon café


on verra ce qu’il RESTERA du Projet de Loi de “la Julia” APRES le passage “des Huns”* !

et, combien de temps elle pourra leur résister ………. et SI on peut avoir confiance dans l’U.E . ? <img data-src=" />


“Autrement dit, vous voulez réfléchir demain en Europe sur le mariage homosexuel, et vous confiez le dossier à Christine Boutin”



ce n’est pas exactement ça:



&nbsp;“Autrement dit, vous voulez réfléchir demain en Europe sur le sort de Christine Boutin, et vous confiez le dossier aux homosexuels”


Je suis d’accord avec lui, il aurait fallu quelqu’un de parfaitement neutre et issu de la société civile pour aborder cette problématique comme Pascal Nègre ou Pascal Rogard !








jedifox a écrit :



Qui n’a jamais acheté où le prix de produit correspondait 1\( = 1€ ?). Et le pire, c'est que pas bcp de monde se plaint réellement de cette pratique.





Alors généralement, &nbsp;c'est 1\)
HT = 1€ TTC avec le taux de change ça compense et finalement tu te fait pas tant entuber que ça ( 3-4% et pas 20% comme tu peu le penser )









SuXiNeTTe a écrit :



Ha, capitalisme, quand tu nous tiens :



“Au voleur, au voleur, à l’assassin, au meurtrier. Justice, juste Ciel.

Je suis perdu, je suis assassiné, on m’a coupé la gorge, on m’a dérobé

mon argent.”



L’avare, Molière.






/etc/init.d/world restart



Rêves de sysadmin…


Merde,j’voulais sortir la réplique de l’Avare D:


Hé ben… Avec Rogard et Nègre, ça nous fait une belle bande de petite pleureuses. <img data-src=" />


au nom d’un clientélisme : Il en ait un parfait exemple lui-même.<img data-src=" />








Neliger a écrit :



/etc/init.d/world restart



Rêves de sysadmin…





Houla, t’es sur une vieille version là. <img data-src=" />









trash54 a écrit :



le “au nom des consommateurs” <img data-src=" /> failli avaler de travers mon café





T’es encore au café à l’heure de l’apéro ? <img data-src=" />



Bientot midi moins le quart l’heure du ricard et midi moins dix l’heure du pastis <img data-src=" />








Bencouti a écrit :



rm -rf /ayantsdroits/

rm -rf /sacem/

rm -rf /ministèredelaculture/

rm -rf /lobby/



Ah non c’est pas aussi simple que ça pour se débarrasser de tous ces dinosaures et de tous les vendus qui les soutiennent ? 



Dommage .. <img data-src=" />







Si, c’est aussi simple mais il faut être root pour que ça marche. Et le Grand Sysadmin est en vacances/grève/mort <img data-src=" />.









slave1802 a écrit :



Cet homme est une justification du piratage à lui tout seul !



Et pour l’emmerder en tant qu’auteur je vous offre ma création : La quadrature du cercle





Arf, désolé je peux pas voir, ça rame à mort. Je suis entrain de télécharger comme un porc. <img data-src=" />









uzak a écrit :



C’est pas de la provoc, c’est un choix politique sur la ligne à suivre..

C’est comme mettre un banquier au ministère de l’économie. C’est pas neutre





Dans le cas de Julia Reda, je ne suis pas sûr que ce soit un choix politique. Je suppose qu’il doit y avoir une règle du genre chaque député doit faire parti d’une commission, et Julia Reda ne s’est porté volontaire que sur celui là pour être sûr d’y mettre son grain de sel. Enfin je peux me tromper.









sebcap26 a écrit :



Si, c’est aussi simple mais il faut être root pour que ça marche. Et le Grand Sysadmin est en vacances/grève/mort <img data-src=" />.





Enfoiré de Nietzsche !









athlon64 a écrit :



Bientot midi moins le quart l’heure du ricard et midi moins dix l’heure du pastis <img data-src=" />





Et à midi moins vingt, l’heure du rouquin <img data-src=" />



je pensais que tu faisais que dans le pastis, pardon <img data-src=" />


C’est le président de la SACEM, ce ne sont pas les consommateurs ses clients mais les artistes (leurs ayants-droits en fait). Les consommateurs sont sa source de revenu.

Du coup, si on enlève ses fers à sa vache à lait, il aime moyen.



Après, ça n’empêche rien au fait qu’apparemment, de son point de vue, c’est la faute de tout le monde sauf lui (ou son organisation quasi mafieuse)



&nbsp;








jedifox a écrit :



Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi il devait y avoir déjà des “zones” pour les DVD ainsi que les jeux vidéo si ce n’est assurer une sorte de protection des marchés







Les 2 ne sont pas lié. Pour les DVD c’est pour évité qu’un film sortie aux US par exemple ne se retrouve en France alors qu’il n’est pas encore sortie au cinéma. Pour le jeu vidéo c’est une question d’adaptation aux standard TV de l’époque. Aujourd’hui il n’y a presque plus de zonage, car les standard sont quasi tous uniformisés









manfried a écrit :



Dans le cas de Julia Reda, je ne suis pas sûr que ce soit un choix politique. Je suppose qu’il doit y avoir une règle du genre chaque député doit faire parti d’une commission, et Julia Reda ne s’est porté volontaire que sur celui là pour être sûr d’y mettre son grain de sel. Enfin je peux me tromper.





Peut-être.. En tout cas, elle est élue pour ça. Et son avis est démocratiquement beaucoup plus légitime que l’autre clampin parachuté d’on ne sait où..



Tiens, c’est une question ça, qui nomme le président de la SACEM ?



&nbsp; « foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs »



J’ai aussitôt pensé à “foutre en l’air les privilèges de la noblesse au nom du Tiers-Etat”. C’est drôle comme certains n’apprennent jamais de leurs erreurs.








uzak a écrit :



Peut-être.. En tout cas, elle est élue pour ça. Et son avis est démocratiquement beaucoup plus légitime que l’autre clampin parachuté d’on ne sait où..



Tiens, c’est une question ça, qui nomme le président de la SACEM ?





En théorie, les sociétaires élisent le conseil d’administration qui élit lui-même son bureau (dont le président)

(source)



Dans les hautes sphères : plein.

C’est bien le problème.








athlon64 a écrit :



je pensais que tu faisais que dans le pastis, pardon <img data-src=" />





Tout est bon, dans le cochon. L’alcool, s’pareil. <img data-src=" />









Dr.Wily a écrit :



Les 2 ne sont pas lié. Pour les DVD c’est pour évité qu’un film sortie aux US par exemple ne se retrouve en France alors qu’il n’est pas encore sortie au cinéma. Pour le jeu vidéo c’est une question d’adaptation aux standard TV de l’époque. Aujourd’hui il n’y a presque plus de zonage, car les standard sont quasi tous uniformisés





Faudra m’expliquer pourquoi la Wii U, la X360 et le 3DS sont zonées.









Aequor a écrit :



&nbsp; « foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs »



J’ai aussitôt pensé à “foutre en l’air les privilèges de la noblesse au nom du Tiers-Etat”. C’est drôle comme certains n’apprennent jamais de leurs erreurs.





“Je t’ai déjà donné la définition de la folie ?”



&nbsp;(Un psychopathe)



“Sur sa lancée, Laurent Petitgirard s’en également pris aux FAI, bref tous ceux « qui profitent directement ou indirectement des œuvres de création [et qui] ne sont pas obligés de participer financièrement »”



En gardant le même raisonnement, le gouvernement devrait ponctionner de l’argent aux sociétés d’autoroutes afin d’aider dans la lutte contre le trafic de drogue, parce qu’il y a des go-fast sur leurs infrastructures..








pako31 a écrit :



Dans les hautes sphères : plein.

C’est bien le problème.





Faut pas oublier que l’état se gave aussi sur la copie privée, et oui la TVA s’applique aussi sur la copie privée, elle est pas belle la vie ?









Ricard a écrit :



“Je t’ai déjà donné la définition de la folie ?”



&nbsp;

Vaas - Far Cry 3





Fixed <img data-src=" />









DarKCallistO a écrit :



Fixed <img data-src=" />





Arf, t’as gagné une mousse. <img data-src=" />





Pour réfléchir à l’évolution du droit d’auteur



Malheureusement (cette actu en est la parfaite démonstration) certains ne veulent pas entendre parler d’évolution du droit d’auteur (surtout pas pour le bénéfice du consommateur).



Certains à force de refuser toute évolution ont perdu la tête…


Voilà ce qui arrive quand on donne des tribunes aux rageux <img data-src=" />


Il a peur de perdre sa place le petitmarcel.



Pauvre Sacem qui n’a pas de sous …



Combien il touche le dir general de la sacem ??



&nbsp;350000 € (brut) en fixe et 50000 € en variable par an.&nbsp; [Chiffres de 2013]



On comprend mieux son point de vue maintenant.

Le gaspillage d’argent par la Sacem est monstueux.



Les artistes se font voler par cela meme qui gere leur droit, il est là le vrai probleme !!

&nbsp;




Société privée à but non lucratif, contrôlée par la Commission de contrôle, émanation de la Cour des Comptes, les administrations fiscales et sociales, un commissaire aux comptes et ses sociétaires. (Wikipédia)





Bha, c’est privé. Mais je trouve que ça paie bien de bosser dans une société à but « non lucratif ».


Les rôles ne sont pas un peu inversés ?

Les réac’ dans l’histoire, c’est bien la SACEM et non le PP.



Plus c’est gros, plus ça passe…


C’est surtout que ce monsieur a peur de perdre son poste qui doit lui rapporter gros ….

Et comme ils sont une tripoté dans le même cas, voilà pourquoi ils font du “nationalisme” et ne veulent pas entendre parler de la commission européenne. Plusieurs secteurs sont dans le même cas. On sera déjà tous mort que cette “fuking” europe ne sera toujours pas unifiée concrètement.



  • La WII U : c’est typique de Nintendo, au niveau de la localisation de ses jeux, la marque refuse de distribuer (officiellement) des titres qui ne sont pas en accord avec les valeur d’un pays (censure par exemple).





    • 360 / 3DS : MS commercialise des jeux exclusivement pour certains pays (notamment le japon) et également pour les DLC / démat qui peuvent être dédiés a un pays également. Après pour la 360 il y a aussi des critères de standards télévisuels hérités de la 1ere XBOX dont l’eeprom déterminait le type d’affichage de la console.









uzak a écrit :



Ça existe encore ça ? <img data-src=" />





Oups repéré&nbsp;<img data-src=" />









HCoverd a écrit :



C’est surtout que ce monsieur a peur de perdre son poste qui doit lui rapporter gros ….

Et comme ils sont une tripoté dans le même cas, voilà pourquoi ils font du “nationalisme” et ne veulent pas entendre parler de la commission européenne. Plusieurs secteurs sont dans le même cas. On sera déjà tous mort que cette “fuking” europe ne sera toujours pas unifiée concrètement.





Ouaip ce sera hachement mieux quand on importera tout de Chine…

Je te rejoins pour ce qui est de la concurrence mais pas pour ce qui est de la situation économique, nous sommes la seule zone géographique à jouer le jeu de l’OMC, on apprécie la situation en terme de croissance…



“Ma cassette, qui a volé ma cassette ?”&nbsp; <img data-src=" />


C’était en 2010, et les choses semblent ne pas s’être améliorées depuis :



Un rapport dénonce les coûts tordus des sociétés d’ayants droit


Que d’arguments dis donc !



“Les impots c’est encore plus pire que nous alors ne nous embetez pas ! “








pentest a écrit :



“Ma cassette, qui a volé ma cassette ?”&nbsp; <img data-src=" />





Bon,j’ai compris,ce soir,c’est de Funès.&nbsp;<img data-src=" />









DarKCallistO a écrit :



Bon,j’ai compris,ce soir,c’est de Funès.&nbsp;<img data-src=" />





DeFunès <img data-src=" />&nbsp;&nbsp; <img data-src=" />





« foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs ». Un dessein qu’il trouve « lamentable et grave pour la création »



Denver, c’est mon ami (et bien plus encore) mais pas ces dinosaures là <img data-src=" />


M Petitgirard a toujours l’opportunité de se présenter à des élections européennes si lui aussi veut faire ce type de rapport.


Monsieur Laurent Petitgirard, L’eurodéputée Julia Reda (Parti Pirate) a été élue, elle, ce qui n’est pas votre cas.



Foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs ? Oui, et pourquoi pas ? C’est extrême ? Possible !



Après avoir supporté les extrêmes du droit d’auteur, il est temps d’aller vers l’extrême opposé. Cela fera des dégâts ? Oui, et alors ? Chacun son tour ! Et puis je pense qu’il y un grand besoin de faire le ménage dans votre domaine. Si votre « confrérie » avait été moins radicale, nous n’en serions pas là.



Et je pense qu’après être allé d’un extrême à l’autre, on finira par trouver un juste milieu. C’est comme ça que ça doit se passer.



Et si parlions des barèmes sur la copie privée, hmm ? Non ? Ah oui, ça fâche ça aussi…


Mais je te dirais c’est aussi le cas de la PS3. D’ailleurs c’est grâce à ça que je l’avais prise : import possible.








ZcommeDodo a écrit :



C’était en 2010, et les choses semblent ne pas s’être améliorées depuis :



Un rapport dénonce les coûts tordus des sociétés d’ayants droit





En fait, on a l’air de bien y vivre à la SACEM : l’agent de maitrise mâle oscille en moyenne autour de 59.000 € / an

(page 165 du rapport de la cours des compte de 2012)



Je n’ai pas tout suivi, mais de ce que j’ai lu, le texte de Julia Reda est loin de vouloir détruire le droit d’auteur, mais plutôt de le rendre plus “réaliste” car aujourd’hui le droit d’autre est une vaste blague.&nbsp; Donc je ne vois pas ce qu’il insinue, à part qu’il craint de voir ses poches ses vider légèrement…








NXI a écrit :



Sur sa lancée, Laurent Petitgirard s’en également pris aux FAI, bref tous ceux « qui profitent directement ou indirectement des œuvres de création [et qui] ne sont pas obligés de participer financièrement »





bah, de toutes façons, ce mec, il voudrait aussi faire payer le chinois qui vit en Australie qui ne sait même pas de quoi il s’agit. Ce mec est un con, c’est tout.









TotoRhino a écrit :



Foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs ? Oui, et pourquoi pas ? C’est extrême ? Possible !



Après avoir supporté les extrêmes du droit d’auteur, il est temps d’aller vers l’extrême opposé. Cela fera des dégâts ? Oui, et alors ? Chacun son tour ! Et puis je pense qu’il y un grand besoin de faire le ménage dans votre domaine. Si votre « confrérie » avait été moins radicale, nous n’en serions pas là.



Et je pense qu’après être allé d’un extrême à l’autre, on finira par trouver un juste milieu. C’est comme ça que ça doit se passer.



Et si parlions des barèmes sur la copie privée, hmm ? Non ? Ah oui, ça fâche ça aussi…







Ça serait tout de même une fichtre mauvaise idée de simplement le “foutre en l’air”. Ça serais assez injuste que tout les artistes,développeurs et autre, utilisant un modèle alternatif de droite d’auteur type “copyleft” justement avec une vrai critique de ce droit d’auteur se retrouve à payer le prix fort …



« Foutre en l’air le droit d’auteur au nom d’un clientélisme et des consommateurs »je lui offrirais bien de repasser son bac avec en sujet de français une dissertation sur “qu’est-ce que le droit d’auteur, ou l’art en général, sans le consommateur ?“Est-ce que l’art peut exister sans personne pour le consommer (au sens de le regarder, l’apprécier, le critiquer, etc.) ?

Ca revient à insulter ouvertement celui qui te fait vivre.

“Toi, tu vas consommer ce que je vends. Et si tu veux pas tant pis, de toute façon, si tu achètes un disque dur, tu me paies quand même.”








Neliger a écrit :



/etc/init.d/world restart



Rêves de sysadmin…





Normal, Lennart l’a fait passer sous systemd:

sudo systemctl restart world



Le consommateur c’est un c, c’est bien connu.

Il est normal de l’insulter car il doit nous donner notre argent et de fermer ça gueule. <img data-src=" />



Parfois, j’ai l’impression d’être vu comme un serf. :)


Faudrait que la SACEM publie les salaires versés, et qu’elle soit donc transparente.

Le monsieur aura droit à sa prime de fin d’année, pour avoir fait parlé de lui et des droits qu’il défend pour des rentiers.



Un artiste disparaît, ca passe qu domaine public.

Et les enfants n’ont pas d’héritage !?

Bien ils n’ont qu’a aller travailler.



Un produit de speudo “création” n’a pas à avoir des rentes indéfiniment ?


En tout cas les propositions du rapport même si elle sont

pas révolutionnaires, aurait un impact énorme sur des projets comme wikipédia et similaire.



Je pense notamment à :



“Harmoniser les durées de protection des droits dans toute l’Union Européenne, sans excéder la durée de 50 ans post-mortem prévue par la convention de Berne”



et



“Admettre le “droit de panorama”, c’est-à-dire la possibilité de diffuser des photos ou vidéos d’oeuvres, surtout architecturales, visibles en permanence dans l’espace public”



Le pire c’est que c’est vraiment de petites choses, mais c’est loin d’être sûr de passer…


Haha, j’y avais pas pensé, mais c’est vrai que philosophiquement, l’art sans spectateur c’est d’autant plus borné <img data-src=" />


C’est comme nommer le directeur de la FNAC (Pascal Nègre) sur un rapport sur le téléchargement ou le droit d’auteur…&nbsp;<img data-src=" />


Enorme, et il ose tout. Au moins, comme ca, on le reconnait.




  • Il se plaint d’un depute a cause de son “clientelisme”. Ca le gene moins quand les deputes (ou autres elus) l’ecoutent et votent tout ce qu’il demande. Ca doit lui faire bizarre, un elu qui n’est pas (encore?) corrompu.

  • La comparaison avec Boutin est particulierement debile puisqu’elle inverse les roles: Boutin est la representante du conservatisme dans sa comparaison, et ce serait plutot lui qui serait a mettre en parallele avec elle. Il lutte contre tout changement autre qu’un durcissement du regime existant.

  • Apres, il represente le seul secteur que je connais qui se permet aussi ouvertement de critiquer ses “consommateurs” (terme tres deplace, a mon avis, quand on essaie de parler de “culture”, tout comme le terme “industrie”) et ceux qui travaillent pour l’interet public.

  • Et surtout, a mon grand regret, son point de vue est tres ecoute dans les “milieux autorises”. Qu’il se permette ce genre de sortie, c’est son probleme, c’est la liberte d’expression… L’ennui est surtout que les politiques en tienne compte sans le moindre sens critique. Sans cela, ce serait juste un reac de plus qui se perdrait dans les limbes de l’histoire. Et c’est exactement pour ca qu’il peut se permettre ce mepris caracterise a notre encontre, a l’encontre de tout le public, qu’il soit “pirate” ou acheteur payant.


Est-ce qu’ils se rendent compte qu’ils ne critiquent pas seulement Mme Reda mais aussi sur une très large partie des citoyens ?

Et si on regarde comment la SACEM fait sa répartition, c’est également d’une bonne partie des artistes dont ils se moquent. En quoi une telle parole est pertinente si elle ne représente pas le consommateur et uniquement le haut de la pyramide du music business ?








ZcommeDodo a écrit :



En fait, on a l’air de bien y vivre à la SACEM : l’agent de maitrise mâle oscille en moyenne autour de 59.000 € / an

(page 165 du rapport de la cours des compte de 2012)





Put’1 j’vais postuler même comme balayeur!!!!!









Bencouti a écrit :



rm -rf /ayantsdroits/

rm -rf /sacem/

rm -rf /ministèredelaculture/

rm -rf /lobby/



Ah non c’est pas aussi simple que ça pour se débarrasser de tous ces dinosaures et de tous les vendus qui les soutiennent ?&nbsp;



Dommage ..&nbsp;<img data-src=" />





Tu me diras pourquoi pas selectionner avec la souris et Shift + Supp…..&nbsp;<img data-src=" />









wanou2 a écrit :



Je suis d’accord avec lui, il aurait fallu quelqu’un de parfaitement neutre et issu de la société civile pour aborder cette problématique comme Pascal Nègre ou Pascal Rogard !





Exactement ce que j’ai pense !!!









zefling a écrit :



Je peux te rassurer les DVD sont juste 3 ou 4× plus cher au Japon. Je suis fan d’anime et 26 épisodes ça table sur du 180~260 € quand c’est 40~60 en France. Les CD de musiques sont aussi généralement plus cher. Mais bon, quand on aime…….



Par contre il faut plus comparer avec les USA, Canada ou UK.





WHUT? 180 euros minimum la série ? MER ILS SONT FOU!!!!&nbsp;<img data-src=" />



Il y a intérêt à ce que ce soit la série complète en Blu-Ray, Full HD + audio 5.1 japonais, OP/ED en karaoké et sous-titres dans 10 langues au minimum !!



Moi qui trouve ça hors de prix en France (le coffret de saison complète à 40 euros, c’est encore rare quand même, et je ne parle que du DVD)…



C’est sûr que l’avis d’un organisme d’une moralité sans faille comme la Sacem et ses irréprochables directeurs devrait faire autorité bien avant l’intérêt des citoyens.



Après tout après 5 ans de pression intense, ils ont même finis par mettre en place une comptabilité analytique pour permettre de savoir ce que les millions encaissés devenaient réellement. Par contre je ne sais pas ce que sont devenu les rondelettes sommes encaissées pour le Boléro de Ravel qui n’avait plus d’ayant-droits, et que un immaculé directeur avait eu la sagesse de mettre sur un compte aux iles Caïman. C’est important de défendre les droits des auteurs décédés même s’ils n’ont plus d’héritier.



Pour bien faire, il faudrait même étendre la durée après la mort de 3000 ou 4000 ans pour être réellement tranquille :

https://falkvinge.net/2013/04/15/creators-of-public-domain-bible-threatened-with…



A lire aussi :

http://scinfolex.com/2015/01/31/copyfraud-awards-votez-pour-designer-les-pires-r…








Dr.Wily a écrit :



Les 2 ne sont pas lié. Pour les DVD c’est pour évité qu’un film sortie aux US par exemple ne se retrouve en France alors qu’il n’est pas encore sortie au cinéma. Pour le jeu vidéo c’est une question d’adaptation aux standard TV de l’époque. Aujourd’hui il n’y a presque plus de zonage, car les standard sont quasi tous uniformisés





HAHAHAHAHAHA t’es sérieux là ?

&nbsp;

DVD : zonage intégral.

Blu-Ray : six premiers mois sans zonage histoire de pénétrer le marché, depuis, zonage à tous les étages.

Consoles de salon : PS4 et Xbox 1 pas zonées “par principe” je crois, à peu près les premières de toute l’histoire des consoles de salon. Ce qui ne les empêche pas d’appliquer le zonage sur la plupart des jeux dématérialisés (un comble), outre la liberté laissée aux éditeurs.

Consoles portables : depuis la 3DS (ou DSi je sais plus) zonage (encore un bon gros accès de débilité m’enfin bref).

Jeux PC : zonage pour Steam, Origin, Uplay etc…



Oui, je devine que ta dernière phrase ne visait que le zonage pour raisons géographiques. Mais ta formulation est tellement vague qu’on pourrait le prendre au sens “il n’y a plus de zonage sur les oeuvres”. Du coup pas pu m’empêcher… <img data-src=" />



J’ai la même réservé concernant Julia Reda. Elle représente qui ? 0.001% de l’Europe ?








zefling a écrit :



Je peux te rassurer les DVD sont juste 3 ou 4× plus cher au Japon. Je suis fan d’anime et 26 épisodes ça table sur du 180~260 € quand c’est 40~60 en France.







Et encore t’as même pas parler des coffrets Blu-Ray en édition limitée qui peuvent dépasser les 600€ la saison, lors des périodes où le yen s’envole. Par contre les CD audio, tant que tu restes sur de la regular edition c’est pas si énorme que ça. C’est surtout la parité €/¥ qui pique par moment (2011-2012 :eek: <img data-src=" /> ).



N’allez pas trop vite, ce bon vieux monde ne date pas d’hier :)








Firefly’ a écrit :



Alors généralement, &nbsp;c’est 1\( HT = 1€ TTC avec le taux de change ça compense et finalement tu te fait pas tant entuber que ça ( 3-4% et pas 20% comme tu peu le penser )





donc le ricain quand il doit payé 1\)
sont titre sur itunes l’etat lui demande encore de payer des taxes :/ perso j’ai beaucoup de mal a y croire



mains bon le 1€ ne fait plus 1.5\( mais 1.14 et ca devrait doucement venir a 1\)

du coup l’armonisation des prix ne me derrangera plus !





en effet pas normal qu’aux USA tu paie 10\( pour 10 morceaux alors qu'en france tu paie 10€ pour 10 morceaux et qu'a l'epoque 10€ valait 15\) ….



le consomateur européen payais bien 50% plus cher pour exactement la meme chose&nbsp;



Le 06/02/2015 à 16h10