The X-Files ou le symbole d'une offre légale défaillante

La solution est ailleurs

The X-Files ou le symbole d’une offre légale défaillante

The X-Files ou le symbole d'une offre légale défaillante

The X-Files est de retour, avec une dixième saison diffusée sur M6. L'occasion de faire le point sur les pratiques de la télévision en 2016, mais aussi de l'offre légale lorsqu'il s'agit de regarder de vieilles séries. 

The X-Files (Aux frontières du réel dans la version française) est une série qui a marqué les années 90 et le début des années 2000 en France. Créée par Chris Carter, elle est restée dans nos mémoires notamment à travers son générique aussi enivrant qu'intrigant signé Mark Snow. 

The X-Files et M6, la grande époque

Mais il a surtout participé à la croissance d'une petite chaîne de télévision qui montait alors, M6. Elle s'était fait une spécialité de découvrir et de diffuser les séries américaines du moment à travers sa fameuse trilogie du samedi soir, à une époque où ce format était en pleine ascension.

Pendant près de 10 ans, et 201 épisodes, nous avons ainsi pu découvrir les aventures des agents Mulder et Scully. À l'époque, la diffusion se faisait à peu près avec un an de décalage. Le piratage des contenus et leur transmission par internet n'en étaient aussi qu'à ses débuts, la patience et la dépendance aux desideratas des chaînes était donc encore majoritairement de mise.

Mais les temps ont changé. Les séries sont désormais un format presque plus populaire que ces bons vieux films. Il en sort des dizaines chaque année, et leur diffusion ne se fait plus qu'à travers les quelques chaînes hertziennes. Cela passe aussi par la TNT, les chaînes par abonnement ou encore les offres de SVOD.

2016 : un téléspectateur plus indépendant, une offre légale toujours défaillante

Le rendez-vous du samedi soir n'est d'ailleurs plus aussi essentiel, car même si les magnétoscopes étaient utiles à l'époque, on peut désormais regarder les programmes en replay pendant au moins une semaine. Et pour ceux qui veulent garder un exemplaire à regarder en boucle, l'offre VHS a été remplacée par les DVD et autres Blu-ray.

Le fan de séries est donc plus indépendant, et doit être choyé par ceux qui misent gros pour acheter les droits de diffusion en France. On pourrait croire que cela les oblige à un minimum de jugeote et de respect de leur public, mais il n'en est rien. Et le retour sur les écrans de The X-Files en France pour une dixième saison en est l'exemple parfait.

Nous avons déjà eu l'occasion d'analyser la raison pour laquelle l'offre légale était défaillante, notamment en France et pour les séries (voir notre précédent article, désormais en accès libre). Mais le cas qui nous occupe aujourd'hui est spécialement intéressant à analyser tant il cumule les défauts qui séparent la théorie de l'enfer auquel chacun de nous est confronté dans la pratique, dès lors qu'il s'agit de rester dans « le droit chemin ».

Saison 10 de The X-Files : un décalage d'un mois, à l'heure de l'US+24

Tout commence donc avec le retour de la série sur la Fox pour six épisodes. Annoncé en mars dernier, il était prometteur puisque Chris Carter est aux commandes du projet, Glen Morgan et James Wong sont de retour en tant que scénaristes, et l'on nous promettait surtout de revoir ensemble David Duchovny et Gillian Anderson.

Le premier épisode a été diffusé en avant-première au MIPCOM de Cannes en octobre dernier, afin de faire monter la sauce, notamment du côté de la presse. Mais il fallait attendre ce 24 janvier pour le début de la diffusion outre-Atlantique, à raison d'un épisode par semaine (excepté les deux premiers). Le dernier épisode a donc été diffusé ce lundi 22 février.

En France, c'est M6 qui a acquis les droits. Logique étant donné l'historique de la chaîne, mais pas forcément à l'avantage des fans dans la pratique. On peut néanmoins commencer par saluer l'effort de la chaîne par rapport à ses (mauvaises) habitudes : la diffusion en version française a en effet été prévue pour être assez proche de la version américaine : du 25 février au 10 mars, à raison de deux épisodes par semaine. Un mois de décalage et une diffusion sur trois semaines seulement.

Mais voilà, à l'heure de l'US+24 pratiqué par Canal+ ou OCS (entre autres), on peut tout de même être un peu déçus. Comme TF1 ou les chaînes du service public, M6 n'exploite en effet aucun de ses canaux de diffusion linéaire pour proposer rapidement une VOST de ses programmes. Série Club, accessible via Canal Sat et qui fait office de premier canal de diffusion pour la série Les agents du S.H.I.E.L.D. en France aurait pu être une bonne alternative, mais cela n'a pas été le cas.

Une bonne audience pour M6, qui reste derrière la série française de TF1

Résultat, nombreux sont ceux qui se sont empressés de pirater la série qui n'était accessible nulle part le temps que la version française puisse être diffusée sur M6. Cela n'a pas empêché la chaîne de pouvoir annoncer qu'« il s’agit du meilleur lancement pour une série sur M6 depuis deux ans ».

Il faut dire que la chaîne a perdu de sa superbe avec la montée en puissance (et en concurrence) des séries, et n'est plus habituée aux choix judicieux de l'époque de sa fameuse trilogie. Ainsi, ce sont « 4,4 millions de téléspectateurs pour une part d’audience de 17,7% auprès de l’ensemble du public » qui ont regardé M6. De quoi placer la chaîne en bonne position pour ce qui est de ses cibles publicitaires puisqu'elle était « 1ère chaîne auprès des moins de 50 ans, avec 28 % de part d’audience et 1ère chaîne auprès des femmes responsables des achats de moins de 50 ans, avec 29 % de part d’audience ».

Nos confrères du Parisien remettent néanmoins un peu de contexte dans cette annonce puisqu'ils précisent que de son côté, TF1 est restée en tête avec la série française Section de recherche (7 millions de téléspectateurs et 27,2 % de part d'audience) de quoi laisser des miettes à France 2 et Envoyé Spécial (2,2 millions d’amateurs et 9,2 %) ou même France 3 qui diffusait Iron Man 2 (1,5 million et 6,3 %).

Découpes et cadrage modifié : des choix contestés

Cette diffusion en première partie de soirée n'a d'ailleurs pas été sans conséquence. En effet, afin de garder une signalétique d'interdiction au moins de 10 ans et suite aux recommandations de son comité interne, M6 a décidé de procéder à des coupes et à des recadrages dans le second épisode, qui n'ont pas échappé à l'œil attentif de ceux qui avaient déjà vu les épisodes par d'autres biais :

Un choix qui n'émane pas du CSA puisque celui-ci ne peut intervenir qu'après la diffusion. Dans ses règles, le Conseil précise qu'il ne permet pas « de diffusion avant 22 h, à titre exceptionnel (16 maximum) à 20 h 30 mais jamais les mardis, vendredis, samedis, veille de jours fériés ou congés scolaires (pour les films interdits aux -12 ans, pas plus de 4 par an, par chaîne) ».

Si M6 avait décidé de diffuser son programme dans sa version originale, c'est donc hors des vacances scolaires que cela aurait dû être fait. La chaîne a néanmoins tenu à préciser que cette version était disponible, mais uniquement via son service de replay : 6Play.

Un replay incomplet, nécessitant une inscription

Et c'est là que peut intervenir une autre série de reproches. Comme nous avons déjà eu l'occasion de le dire, et bien que 6Play ait été amélioré depuis notre dernière analyse, celui-ci nécessite une inscription afin d'accéder aux programmes (hors des intégrations aux box des opérateurs et du groupe Canal).

Mais l'on peut aussi relever d'autres problèmes. Déjà, si vous utilisez un Cube S de Canal par exemple, vous ne pourrez pas trouver la série à travers le moteur de recherche ou le tri par séries. Il faudra obligatoirement vous rendre dans la zone dédiée à la chaîne M6. Là vous pourrez trouver deux groupes d'épisodes : ceux de la saison 10 et ceux de « la nuit X-Files ».

M6 a en effet diffusé dix épisodes « d'anthologie » dans leur version remastérisée. Ceux-ci ne sont pas les dix préférés de Chris Carter selon son entretien à Entertainement Weekly, mais on y retrouve des passages essentiels.

Il reste de toute façon compliqué de résumer plus de 200 épisodes avec une sélection de seulement dix, mais l'on a du mal à comprendre pourquoi la première partie de l'épisode de Duane Barry a été sélectionné, mais pas la seconde. De quoi rassembler jusqu'à 2,6 millions de téléspectateurs pour l'épisode pilote à 22h30, et 1,1 million jusqu’à 3h du matin. 

Quoi qu'il en soit, si vous avez décidé de ne pas vous coucher à 6h30 ce vendredi, vous en serez pour vos frais. En effet, sur l'offre de replay de M6, seuls les cinq premiers sont proposés. Ils sont tous issus de la première saison (1, 2, 3, 8 et 13). Impossible de savoir pour le moment si les autres seront bien proposés par la suite.

 6Play M6 X-Files

VOD : internautes, on continue de se moquer de vous

Mais le retour de The X-Files n'est pas un exemple dont les problèmes ne tiendraient qu'à la seule faute de M6. Comme nous l'avons dit plus haut, si la chaîne multiplie les erreurs pour un public de fans, elle a néanmoins tenté, pour une fois, de faire des efforts.

Et l'offre légale est aussi défaillante sur bien d'autres aspects, comme l'accès en version numérique à des œuvres du passé, et ce même si elles existent déjà depuis longtemps sur des supports comme le DVD et les Blu-ray. À chaque retour d'une grande licence, c'est la même histoire. Les droits se dispersent et l'acheteur motivé se retrouve face à un mur avec seulement deux choix : le support physique ou le piratage.

Ce problème est donc récurrent et nous y avions dernièrement fait face à l'occasion de la sortie du dernier James Bond avec Daniel Craig : Spectre. Si des chaînes passaient d'anciens films, il était par exemple impossible d'acheter en version numérique l'intégrale de ceux avec l'acteur. Et pour ceux qui étaient proposés, c'était à tarif prohibitif, alors qu'une intégrale en Blu-ray pouvait se trouver chez des revendeurs pour une vingtaine  d'euros seulement.

Et les séries sont de loin les œuvres les plus touchées par ce phénomène désastreux que nous avions déjà détaillé dans notre précédent article. Entre les versions VOST vendues à prix d'or par des services comme MyTF1, l'absence de pack « intégrale » ou alors à des tarifs accessibles, il n'est pas compliqué de comprendre pourquoi la VOD ne décolle pas.

MyTF1 VoD Location VOST US+24MyTF1 VoD Location VOST US+24

The X-Files en VOD : Apple et Google devant les offres françaises

The-X-Files n'échappe donc pas à la règle. Selon le site du CNC et nos constatations, les deux films dérivés de la série sont, eux, facilement disponibles en location ou à l'achat. Selon les plateformes, ce sera en basse définition ou en « HD » (les services de VOD ne proposant presque jamais une vraie bonne qualité). Côté tarif, il faudra en général compter 2/3 euros pour de la location et un peu moins de 10 euros pour de l'achat. Là encore, on trouvera des coffrets DVD moins chers, pour 15 euros environ.

Pour l'intégrale des neufs premières saisons de la série, c'est un peu la même chose, à un détail près : de nombreuses plateformes ne la proposent pas ou de manière incomplète. Elle est ainsi absente de CanalPlay et NetflixFnac Play se limite ainsi aux saisons 1 et 2 (19,99/24,99 euros chacune en SD/HD), soit près d'un euro l'épisode. Comme souvent, il faut alors se tourner vers le Play Store de Google ou l'iTunes Store d'Apple. 

[PDN]444274[/PDN]

Le premier propose chaque saison à 11,99 euros (indiqué comme un tarif promotionnel). Le second fait de même, mais à 14,99 euros ou avec un pack intégral cette fois : 99,99 euros. Bien entendu, offre numérique oblige, ne pensez pas avoir droit à la VOST et à la VF pour ce prix, ce sera l'un, ou l'autre. Pour les deux, il faudra payer deux fois.

Une tarification d'autant plus désolante qu'elle est une fois de plus dépassée par l'offre physique. Comme nous l'avions évoqué à l'occasion de l'annonce d'un pack à près de 140 euros contenant les neuf saisons en Blu-ray, il était d'ores et déjà possible de les obtenir en DVD avec les deux films pour... moins de 80 euros

Fnac Play propose la saison 10 multilingue, mais dépend de la diffusion par M6

Notez au passage que Fnac Play se paie tout de même le luxe d'être l'une des rares plateformes qui propose la saison 10 pour le moment (même YouTube ne le fait pas), à un tarif de 13,99/16,99 euros pour les versions SD et HD multilingues (ce qui est assez rare pour être souligné). Comme un brin d'espoir dans une offre légale presque totalement désastreuse.

Ne vous réjouissez néanmoins pas trop vite, puisqu'il faudra tout de même attendre la diffusion sur M6 pour accéder à chaque nouvel épisode de cette version payante et sans publicité. 

X-Files Saison 10 Fnac Play

Quand comprendront-ils ?

Au final, on ne peut donc qu'être déçus par les choix qui sont faits par presque l'ensemble des acteurs de la chaîne. Et à une heure où éditeurs et publicitaires commencent seulement à se dire qu'il faudrait adopter une approche « user-first » pour inciter les internautes à ne pas bloquer les publicités, les acteurs du monde de la télévision et du cinéma feraient bien de commencer à faire de même.

Car en l'absence de réelle prise de conscience et de correction de tous les défauts que l'on continue de constater chaque jour, plus de six ans après la création de la HADOPI, il ne faudra pas s'étonner de voir les internautes continuer à pirater du contenu. Ou, dans le meilleur des cas, commencer à se tourner vers des services en ligne américains, qui répondent mieux désormais à la demande des internautes, de manière efficace.

Sommaire de l'article

Introduction

The X-Files et M6, la grande époque

2016 : un téléspectateur plus indépendant, une offre légale toujours défaillante

Saison 10 de The X-Files : un décalage d'un mois, à l'heure de l'US+24

Une bonne audience pour M6, qui reste derrière la série française de TF1

Découpes et cadrage modifié : des choix contestés

Un replay incomplet, nécessitant une inscription

VOD : internautes, on continue de se moquer de vous

The X-Files en VOD : Apple et Google devant les offres françaises

Fnac Play propose la saison 10 multilingue, mais dépend de la diffusion par M6

Quand comprendront-ils ?

Commentaires (127)


L’offre légale de contenus vidéos est totalement nulle !

 

J’ai arrêté le piratage de la musique depuis Mars 2013, depuis qu’Orange avait intégré Deezer dans mon forfait. Depuis, j’ai changé d’opérateur pour Free Mobile, mais je continu à payer parce que leur catalogue est d’une exceptionnelle qualité. Sans compter que c’est extrêmement pratique à utiliser. Bien qu’il manque encore du son de qualité FLAC, mais je sais que ça finira par arriver, quitte à payer un peu plus cher. Et les rares musiques manquantes peuvent êtres importées en MP3.

 

En revanche, pour les films, j’en suis au piratage total : des catalogue catastrophiques, des qualités vidéo à chier, des prix ahurissant, bref une offre VOD/SVOD à mourir de rire. Et depuis 3 ans, j’ai la Fibre Optique avec 1 Gbit/s. Télécharger (illégalement) un film de qualité BluRay de 45Go n’est plus un problème, c’est plié en 12 minutes en torrent, en une trentaine de minutes en direct download le temps de recoller les morceaux ensuite.

 

Mais promis, le jour où Netflix intègre un catalogue équivalent à celui de deux grands sites de torrent et de direct download que je ne nommerai pas ici, je paie direct, même à 19,99 € par mois !


t411 a de beaux jours devant lui.


“Vous regardez l’ancêtre d’internet” (PPDA des Guignols): il y en a qui n’ont toujours pas compris effectivement. Les grands pontes de la TV actuelle devraient méditer sur cette phrase au lieu de s’arc-bouter sur leurs modèle, certes historique, dépassé de la TV hertzienne d’antan. Les attentes des téléspectateurs, les supports (multi-écran, mobiles, tablettes…) et les modes de consommation sont bouleversés par internet et la mondialisation (délai entre diffusion US et le “reste” du monde). Une question de génération sans doutes, mais pas seulement…


“Quand comprendront-ils ?” : jamais (ou dans très longtemps)



La musique a fait sa révolution grâce à un abonnement à ~9\( où tu trouves TOUT (ou pas si loin).



Tant qu'une offre à 9\)
pour TOUT voir quand on veut, le piratage aura de beaux jours devant lui. Vu le bordel et le délai j’ai déjà vu la série, via tipiak network pfff…..&nbsp;<img data-src=" />


+42 Très bon édito. Incompréhensible en effet, même s’il y a eu un effort sur le délai de diffusion de la VF, que M6 n’ait pas trouvé (ou pas voulu) un moyen de proposer, au moins sur le Web, une offre de VOST à US + 24 h, pour à la fois les fans les plus impatients et ceux voulant de la VO.



Pour ma part, comme beaucoup, j’ai vu l’intégralité de la (très bonne mais trop courte) S. 10 avant le début de la diffusion du 1er en France, et même pas besoin de s’embêter avec un VPN pour contrer Hadopi, c’est dispo en 2 clics et Direct Download…



Après une période où je me forçais à acheter des coffrets DVD de certaines séries pour “jouer le jeu” et soutenir les créateurs, j’y ai renoncé. Abo C+ Sat, si une offre numérique est convenable, je paie, sinon piratage sans remord.



Question pour l’offre Fnac d’achat de la série : j’imagine évidemment que c’est bourré de DRM, Windows only et via un logiciel spécifique ?


Tant que les concernés ne comprendront pas que le piratage n’est pas seulement une affaire d’argent, rien ne risque de changer sur le fond.








Neliger a écrit :



Tant que les concernés ne comprendront pas que le piratage n’est pas seulement une affaire d’argent, rien ne risque de changer sur le fond.





Ce n’est qu’une affaire d’argent pour eux. Rien d’autre.



Ils ne changeront jamais.

Sinon j’utilise Smartflix, par contre je ne suis pas entièrement sure de sa légalité.


Bel édito, mais j’aurai voulu savoir ce que propose de plus ou de mieux les entreprises américaines de VOD ou de SVOD sur le territoire US ?


bref, le torrent encore et toujours grand vainqueur……


Il faut vraiment assumer de prendre les clients pour des buses en proposant du dématérialisé plus cher que du physique !


Quelque part c’est normal, mais leur intérêt même financier serait de comprendre le pourquoi du piratage. Hors tant qu’ils continueront de penser qu’il n’est qu’une histoire d’argent, ils ne comprendront pas.


Perso je ne me prends pas la tête.

Sur les séries / films que j’aime vraiment, je reste sur le support physique.



Sur le reste, j’ai OCS qui me suffit.



Sur le support physique on a de moins en moins de liberté et de pérennité. Du côté de l’abonnement c’est encore pire car du jour au lendemain, un titre peut disparaître du catalogue donc zéro maîtrise.



Et je n’ai pas recours au téléchargement illégal car aucun besoin en la matière.


Rien de nouveau, des bandes d’incapables qui ne comprennent pas leur marché ca fait quand même peur ! Cela fait bien longtemps que dl ou streaming ce qui m’intéresse. Et ce que je suis c’est rarement du votsfr, ou du vf, mais plutôt directement en anglais ou japonais vosta (oui j’ai des fois pas la patience d’attendre le soir que les team de fansub publie leur version traduite).



Alors plusieurs jours plus tard c’est mort, le gros du public a déjà vue. 24h après c’est déjà limite, plusieurs jours c’est fini…



C’est sur que quand on gagne des millions on s’en balancent des offres de torrents and co, mais c’est c’est pas représentatif de la population ;D

&nbsp;


C’est parce que ça ne l’est pas. J’ai lu que Netflix allait entrer en guerre contre les utilisateurs de ce logiciel.


L’offre légale est nulle, chère , la qualité n’est pas toujours au rendez-vous, la chronologie des médias est à revoir complétement. Netflix est un rayon de soleil qui a éclairé cette France poussiéreuse et paralysée par l’ennuie, la peur, le corporatisme, la complaisance, l’habitude … la ma … mais il reste encore beaucoup à faire avant d’avoir un catalogue à la hauteur de mes espoirs.

&nbsp;

&nbsp;


Ca fait bientot deux ans que j’ai abandonné la TV en direct… Ma box est programmée pour enregistrer tous les programmes qui m’intéressent, et je les regarde en différé (de quelques heures à plusieurs mois).



Avoir ce service équivalent en VoD serait hors de prix, ou même totalement impossible avec les limitations incompréhensibles des chaines francaises concernant le replay-tv ou la VoD.



Bref, je fais mon propre “replay tv”… sans avoir les limitations incompréhensibles des chaines francaises.








Neliger a écrit :



Quelque part c’est normal, mais leur intérêt même financier serait de comprendre le pourquoi du piratage. Hors tant qu’ils continueront de penser qu’il n’est qu’une histoire d’argent, ils ne comprendront pas.





Ha mais on est d’accord. Je soulignais juste c’est tout. C’est un peu comme la pub sur les sites et les AdBlockers. Certains ne comprendront jamais, même avec un pied dans la tombe.



Je vais peut être arrêter alors… quoi que l’accès à Netflix mondial c’est cool.

Je veux bien tes sources ^^


Comment peut-on encore être un mouton à consommer de la télévision…


Il aurait été intéressant de chercher également les causes du délais et du coût de l’offre.

Car les chaines restent le maillons de fin, faut voir les contraintes côté CSA / Chronologie des médias et surtout les accords passés avec le/les détenteurs des droits qui imposent certainement des exigences en termes de revenus.&nbsp;


Pour la vod, MS (Films & TV) propose aussi les 9 saisons (avec un pack intégrale à 99,49) et la saison 10 à 16,99 (mais avec la même limitation que la FNAC)


C’est la réflexion que je me suis toujours faite sur le sujet : Quand les requins, euh pardons les ayants droits, arrêteront de se bouffer le nez pour des histoire de droits et proposeront une ou deux offres maximum qui regroupe tout le catalogue audiovisuel, alors la je sortirai la carte bleue avec le sourire.



Pour le moment on en est loin, j’ai fait l’effort d’essayer netflix et Canalplay pour un résultat déplorable, donc t411 and co ont encore de beaux jours devant eux … Quand ils auront compris ça, on aura avancer.



&nbsp;


Non mais sérieusement, à quand la fin des comparaisons avec le piratage? Le piratage sera toujours premier hein, vostfr en qualité 24h après la diffusion US… catalogue illimité et téléchargeable en 5 minutes, visionnable partout. Bah oui une VOD de qualité de ce niveau, ça n’existe pas et ce qui s’en rapproche est très très cher, même aux US !!


OCS arrive à faire GOT en simultané avec les US et en vostfr. Comme quoi c’est possible de faire mieux que le piratage


Ca gueule contre la sensure des scene gore mais franchement voir des tripes, des morceau de corp ou des yeux qui explose dans une marre de sang n’est pas la norme. Jsuis pas du genre “famille de france ” mais la violence visuel gratuite a trop de surenchère dans les série us.


Quelques séries, oui, y’a pas de problème, un catalogue complet qui enrayerai vraiment le piratage… JAMAIS! Faut arrêter de rêver hein. Le piratage ne sera jamais enrayé par le contenu VOD car un catalogue très large ne sera jamais à bas prix. C’est simple à comprendre, je ne vois pas pourquoi on rabâche sans cesse que la qualité de la VOD est responsable du piratage…&nbsp;comme s’il n’y avait pas de piratage aux US ^^ lol.








Stel a écrit :



Ca gueule contre la sensure des scene gore mais franchement voir des tripes, des morceau de corp ou des yeux qui explose dans une marre de sang n’est pas la norme. Jsuis pas du genre “famille de france ” mais la violence visuel gratuite a trop de surenchère dans les série us.





C’est une blague ?? il suffit de regarder une chaine d’info quelconque pour y voir des flots de violence continuellement . Après si tu ne peux pas faire la différence entre une fiction et la réalité, ne regarde pas les série qui comporte du sang ou de la violence.









manu0086 a écrit :



Quelques séries, oui, y’a pas de problème, un catalogue complet qui enrayerai vraiment le piratage… JAMAIS! Faut arrêter de rêver hein. Le piratage ne sera jamais enrayé par le contenu VOD car un catalogue très large ne sera jamais à bas prix. C’est simple à comprendre, je ne vois pas pourquoi on rabâche sans cesse que la qualité de la VOD est responsable du piratage…&nbsp;comme s’il n’y avait pas de piratage aux US ^^ lol.







Pourquoi pas ? Je pense pas me tromper en disant que la tipiakage musical a été sérieusement enrayé grâce au développement de l’offre légale.



Et là je parle en tant que consommateur, un modèle comme Netflix rempli parfaitement mes attentes d’utilisateur. J’ai pu faire sérieusement du vide dans mon NAS depuis que je suis abonné…

Si un équipe de bénévole arrive à produir un service de qualité aux tipiakeurs en fournissant des TVrip et des sous titres dans les heures qui suivent la diffusion US, je ne vois pas pourquoi une offre légale ne serait pas faisable.

Il faut simplement avoir la volonté de s’extraire les phalanges du rectum. Seulement, en France, on aime se complaire dans nos habitudes et pointer du doigt les méchants américains quand ils produisent des services qui répondent aux besoins actuels du consommateur, et qui, de fait, fonctionnent.



Je fait le lien avec Uber, les mecs ils ont quand même tout compris. Alors plutôt que de crâmer des pneus, il faudrait penser à innover et à ne pas se reposer sur ses lauriers.



Ce que j’aimerais voir maintenant et qui me comblerait, c’est le développement d’une offre légale pour les mangas avec un contenu solide, et pas juste des séries qui ne sont pas licenciées en France :)









Exception a écrit :



Comment peut-on encore être un mouton à consommer de la télévision…







C’est cool de regarder la NBA sur Fox Sport pourtant :xx









Stel a écrit :



Ca gueule contre la sensure des scene gore mais franchement voir des tripes, des morceau de corp ou des yeux qui explose dans une marre de sang n’est pas la norme. Jsuis pas du genre “famille de france ” mais la violence visuel gratuite a trop de surenchère dans les série us.







Complétement d’accord! Grâce à la censure je protège mes enfants de la mort!



Sérieusement, X-Files n’a jamais eu la prétention d’être tout public hein.









Virgilol a écrit :



Pourquoi pas ? Je pense pas me tromper en disant que la tipiakage musical a été sérieusement enrayé grâce au développement de l’offre légale.





+1, mais le problème n’a pas changé concernant les artistes qui ne touchent presque rien en bout de chaîne. Donc est-ce mieux ? <img data-src=" />









Z-os a écrit :



+1, mais le problème n’a pas changé concernant les artistes qui ne touchent presque rien en bout de chaîne. Donc est-ce mieux ? <img data-src=" />







Je dirais que tout le monde y gagne puisque le téléchargement est endigué. Le problème des artistes, si je ne me trompe pas, c’est majoritairement les ayants droits qui se gavent.



C’est marrant comme on peut transposer des problèmes purement “économie numérique” avec d’autres problèmes plus “concrets”.



Ce dont on parle actuellement sur la rémunération des artistes me fait clairement penser aux problèmes que rencontrent les agriculteurs avec les tarifs pratiqués par les grandes surfaces (Qui se gavent sur les marges)









manu0086 a écrit :



Non mais sérieusement, à quand la fin des comparaisons avec le piratage? Le piratage sera toujours premier hein, vostfr en qualité 24h après la diffusion US… catalogue illimité et téléchargeable en 5 minutes, visionnable partout. Bah oui une VOD de qualité de ce niveau, ça n’existe pas et ce qui s’en rapproche est très très cher, même aux US !!







Bien sur que ca existe, et tu le dis toi même… C’est simplement que ce n’est pas légal.



Et pourquoi n’est-ce pas légal ? Parce que les titulaires des droits estiment (a raison ou a tort) que ce ne serait pas assez rentable: il vaut mieux faire payer très cher quelques diffuseurs, que faire payer peu cher beaucoup de spectateurs. Et c’est aussi plus simple d’un point de vue contractuel/juridique d’avoir à faire à un petit nombre de sociétés bien connues qu’a une masse gigantesque de gens anonymes.



Quand aux diffuseurs, ils vendent de l’espace publicitaire… il est donc important pour eux de contrôler les conditions/horaires de diffusion pour justifier une grille tarifaire basée sur la visibilité (audience, profils,…).



C’est tout un écosystème à revoir pour les uns et les autres. Ca se fera dans la douleur. Pour certains car ils seront les pionniers et essuieront les plâtres, et pour d’autre car ils seront en retard et subiront la concurrence.



Super article, merci. J’ai cherché à savoir si il était possible de faire une pré-commande de la version Blu-ray à venir, c’est simple l’offre est inexistante.&nbsp; Curieux non ?

&nbsp; Et j’ai aussi constaté que sur amazon.com les épisodes de la saison X sont disponibles en HD pour $2.99, rien dans&nbsp; le pays des milles fromages.&nbsp; Tout est normal donc.&nbsp;








Tolor a écrit :



OCS arrive à faire GOT en simultané avec les US et en vostfr. Comme quoi c’est possible de faire mieux que le piratage







Le problème est que dans la vidéo, il y a des éléments qui font monter beaucoup plus vite la note que pour la musique (vu qu’il a été comparé l’offre légal musique et vidéo, ce qui n’est pas pertinent en soit car deux marchés totalement différents) : traduction, adaptation, sous titrage, tout ceci prend beaucoup plus de temps et de moyens que de sortir un album musical dans un autre pays dont le contenu est généralement immuable.



Jamais un éditeur ne parviendra à suivre la même cadence que X dizaines d’amateurs qui font ça sur leur temps libre (on évitera de glisser vers ceux qui en font un business). Le diffuseur en question peut difficilement embaucher 50 traducteurs et éditeurs pour pouvoir diffuser en simultané une saison complète de séries US par exemple.



Côté logistique, ayant déjà vu comment ça se passe dans le domaine de l’animation japonaise avec les plateformes de simulcast, les éditeurs ont généralement le matériel 2 ou 3 jours avant la diffusion TV au Japon. (on est aussi sur un rythme particulier où les séries TV n’ont que quelques épisodes d’avance)

Les séries TV “live” étant forcément tournées beaucoup plus à l’avance, j’imagine qu’ils travaillent dans un délai beaucoup moins serré. Mais il y a aussi la pression des “fuites” et je pense que beaucoup veulent éviter de diffuser plus de X épisodes à l’avance aux éditeurs locaux pour éviter de risquer la désynchro dans la diffusion.

Il y a eu un précédent par exemple avec Kaze qui avait mis à dispo sur sa plateforme de simulcast un épisode plusieurs heures avant la diffusion japonaise, ce qui a fait rager l’éditeur japonais.



Donc on pourra dire ce qu’on veut, mais les moyens détournés seront toujours plus efficaces et efficients que les moyens officiels. Quand on a pas de personnel à payer pour réaliser un travail, forcément, c’est plus facile de diffuser gratuitement et de profiter de revenus publicitaires ou quémander des “dons” que lorsqu’on doit maintenir une entreprise.



Pour les animés crunchyroll à quand-même une offre très intéressante.


Reste aussi le problème des débits des connexions internet. Si la plupart des foyers sont équipés en adsl suffisant pour du streaming musical, il reste néanmoins insuffisant pour la VOD en HD, et encore plus en 4K. Même si la fibre se démocratise petit à petit (FTTH ou au moins FFTLA), la majorité des foyers français est encore avec une connexion adsl limite pour de la VOD.

C’est bien beau de vouloir nous vendre des abonnement à la VOD “top moumoute” HD ou 4K, mais faudrait déjà que les tuyaux soit dimensionnés pour ça.


En plus pour certaines offres payantes il faut regarder en direct sans possibilité de télécharger le fichier de la vidéo ce qui pose des problèmes pour regarder en HD avec un faible débit.


C’est tout de même assez faux (et pour avoir une connexion un peu pourrie à la maison à plusieurs km d’un DSLAM je sais de quoi je parle. Après tout dépend de ce que tu attends.



Si c’est du 1080p à 50 Mb/s (oui parce que parler seulement de la définition ça n’a pas &nbsp;de sens) forcément mais là c’est plus du média physique qui est encore recommandé. Idem pour la 4K, même si le H.265 va forcément changer la donne. Mais pour simplement regarder un film en HD dans une bonne qualité il n’y a nullement besoin d’une connexion de dingue.



Après c’est un faux débat pour ce qui nous préoccupe ici, les services adaptent désormais assez bien leur diffusion en fonction du débit (voir netflix sur une connexion à 300 ko/s ça reste correct). La problématique de l’offre est franchement ailleurs. Après oui, il y a des déserts numériques et un besoin de renforcer les réseaux/équipements (voir nos dossiers sur les RIP & co). Mais globalement, ce n’est pas vraiment la majorité du territoire…&nbsp;


Le buffering c’est assez répandu et bien géré en 2016 (chez certains plus chez pour d’autres mais quand même). Mais pas mal de services le proposent en général (pas netflix par exemple, mais leur buffering est vraiment très bon).


Grâce à mon ti frère,j’arrive à aller dans un gaumont pour 3 €,le film. Ça va me permettre d’arrêter de télécharger comme un porc.

Sinon le tarif/episode est indécent en france, il y’a 10ans, TF1 proposait la série heroes à 1,99€/épisode. Ce qui fait tout de même 48€,la serie entière au lieu de 20€ le dvd quand il sortira. Les grands pontes n’arrivent plus à suivre le marché et ils.sont encore dans de vieux schémas. Il n’y’a qu’à voir le cycle d’un film qui.ne pourra etre proposé en svod qu’au bout de 3 ans. Je me demande comment.ils vont faire si canal fait faillite.


Merci pour cet article et le suivi de ce problème.



Lorsque j’étais étudiant sans le sou, je téléchargeais beaucoup de tout (jeux vidéos, films, séries, …)

Quand j’ai commencé à bosser pendant mes études, j’ai pris un abonnement UGC illimité ce qui fait que je ne télécharge presque plus aucun film (généralement ceux que j’ai loupé au ciné).

Pour la musique, je n’achète presque rien (j’écoute souvent la même chose, ma collection actuelle me suffit) et lorsque je le fais, ce sont des CD que je rippe ensuite.

Pour les jeux vidéos, j’utilise presqu’uniquement STEAM et un peu GOG. Je fais d’ailleurs des razzias pendant les soldes.

Pour les séries, je n’ai pas encore réussi à trouver mon bonheur. Je téléchargeais tout ou presque. Depuis l’arrivée de Netflix, je télécharge moins mais il n’y a pas tout ce que je veux. J’ai bien essayé OCS mais la qualité des flux était pourrie via mon fournisseur de l’époque (BT) et je n’avais pas accès à tout.



Comme le résume bien l’article, si on nous proposait un offre sans exclusivité, exhaustive, en HD, multilingues, avec plusieurs sous titres et sans DRM, je signe de suite.



Lorsque j’ai su que M6 allait diffuser X-Files un mois après les USA, j’ai voulu les soutenir en ne téléchargeant pas la série et en attendant la diffusion française. Je me demande même s’ils se rendent compte des conneries qu’ils font. Un telle accumulation de bêtise est difficilement imaginable….


Le doublage et le sous-titrage sont faits, puisqu’ils existent sur les DVD.


Oui, c’est possible, mon commentaire est plus basé sur mes constatations (famille, amis) que sur des études sérieuses. J’habite une petite ville et &nbsp;j’ai la chance d’avoir du 100Mb d’abord via le coaxial puis via la fibre (FTTLA) très bientôt,, mais c’est loin d’être le cas des personnes de mon entourage. La plupart sont encore en adsl avec parfois des débits de merde (1 ou 2Mb). Avant, j’avais du 5Mb via adsl, et bien c’était beaucoup moins confortable que mon 100Mb actuel, c’est une évidence mais il faut parfois le rappeler. Aujourd’hui, je peux acheter ou louer un film ou un épisode d’une série sans craindre de lenteurs voire de coupures pendant le visionnage et/ou le téléchargement. Et je n’imagine même pas le confort qu’apporte une connexion FTTH à 1Gb ! (sans même parler de l’upload, mais c’est un autre sujet)&nbsp;



Rien qu’en France, toutes les connexions pourries de campagne, et parfois de grandes villes, additionnées, ça fait quand même du monde. Et autant de client en moins pour la VOD, même quand les abonnés ont les moyens financier.



Tu as raison, cela n’explique et n’excuse pas les carences et la faiblesse de l’offre VOD actuelle, mais cela peut expliquer en partie pourquoi les grandes chaines de TV notemment ne voient pas d’urgence à moderniser leurs offres de VOD. Les clients disposant de la fibre ou du coaxial à 100Mb ou plus ne sont peut-être pas encore assez nombreux pour qu’ils se bougent le c.l.&nbsp;



Il y a aussi un phénomène générationnel, qui fait que les gens n’ayant jamais consommés la TV autrement que par le hertzien (analogique puis tnt) et sur un écran TV uniquement n’ont pas du tout l’envie de modifier leurs habitudes. Les téléspectateurs des jeunes générations changent cela mais sont-ils aujourd’hui suffisamment nombreux pour obliger les groupes TV à suivre la révolution numérique ? Pas sûr… La bascule se fera avec la succession naturelle des générations, ce n’est qu’une question de temps, mais je pense que les “vieux” acteurs de la TV ne bougeront leurs fesses quand à la VOD que lorsqu’ils seront au bord du précipice.


Le doublage et le sous titrage de quoi ?



Je parlais de manière générale : aucun éditeur ne pourra tenir la même cadence que les amateurs qui diffusent les séries sous titrées de manière non officielle.

Si avec les “US+24”, les simulcast pour l’animation, etc, ça permet d’éviter une longue attente il faut être réaliste : toutes ces séries ne sont que des gouttes d’eau dans l’océan d’une saison.



Si le sous titrage et le doublage d’épisodes peut être assuré pour les “US+24” et compagnie (et encore, dans le cas d’OCS la première diffusion est une VOST en général), il est strictement impossible d’avoir ça pour TOUTES les séries produites à l’étranger. Là où les circuits détournés sont capables de produire du sous titrage rapidement.



C’est pour ça que jamais l’offre légale ne pourra atteindre la même cadence que l’offre “illégale” tout simplement parce qu’il y a des moyens et des coûts que l’un doit porter et dont l’autre se moque.



S’il y a bien évidemment des choses à améliorer du côté de l’offre légale (perso j’aime pas X-Files mais rien que l’histoire de la censure faite par M6 me désole), espérer avoir le même rythme que l’offre “illégale” relève de l’utopie.








manu0086 a écrit :



Non mais sérieusement, à quand la fin des comparaisons avec le piratage? Le piratage sera toujours premier hein, vostfr en qualité 24h après la diffusion US… catalogue illimité et téléchargeable en 5 minutes, visionnable partout. Bah oui une VOD de qualité de ce niveau, ça n’existe pas et ce qui s’en rapproche est très très cher, même aux US !!







Les sous-titres réalisés après 24h “par la communauté” sont souvent d’une qualité pitoyable. Le fastsub, c’est l’idéal pour dégoûter quelqu’un des vost.



Même aux US ca semble compliqué. &nbsp;Série retirée début avril 2015http://www.cinemablend.com/television/X-Files-Leaving-Netflix-Get-Details-70461…. &nbsp;(pour booster les ventes de DVD de la série restauréées ?) &nbsp;Un autre site mentionne le retour de la 1er saison au format 16:9 sur Netflix US &nbsp;fin avril 2015 &nbsp;(ouai c’était en 4:3 rigolez pas les mecs…)&nbsphttp://fr.ubergizmo.com/2015/04/24/x-files-hd-netflix.html








SebGF a écrit :



Je parlais de manière générale : aucun éditeur ne pourra tenir la même cadence que les amateurs qui diffusent les séries sous titrées de manière non officielle.&nbsp;





Mais alors à quoi servent les millions de $ qui circulent ? Va falloir une vraie explication sur comment une industrie multi millardaire n’arrive pas à la cheville de qqs rares bénévoles. On peut même s’étonner que cette industrie ne récupère pas ces énergies pour combler ses défaillances mais jetent des millions en avocats pour les détruire. On parle bien de destruction de valeur là. Pas une fois les mecs ce sont dit : hop on rachete T411 et un ajoute une fente pour glisser deux euros.



Pour avoir acheté la série Battlestar Galactica en Blu-Ray, je peux te dire que les fastsubs font figure de chefs-d’œuvre de la littérature à côté de ce qui a été pondu par les sous-titreurs analphabètes de ce coffret. Au menu, fautes d’orthographe, de conjugaison et contresens à la pelle. Une honte, et tout ça pour un coffret payant !



C’est aussi monnaie courante sur Netflix : Orphan Black et ses prélèvements de “moelle épinière” (!!!), Archer et son 0/20 en orthographe… quand ce n’est pas la synchro qui part en roue libre.


Leur légalité est à débattre. Mais ça n’a plus vraiment d’importance, vu que depuis au moins 1h, Netflix jette joyeusement tout utilisateur de proxy ou de VPN (à titre personnel, j’utilisais Unblock US).


Le problème des intermédiaire est un suket intéressant surtout quand la production de valeur peut-être effectuée par une minorité de personnes. D’un côté, on a des boites comme google qui suppriment tout intermédiaire et de l’autre nos agriculteurs qui se laissent bouffer sans pouvoir réagir. :-/


Prendre X-Files pour symbole de la nullité des offres de VOD, mouais…

Pouvoir voir les épisodes seulement 1 mois après la diffusion US, c’est déjà pas mal (mieux qu’1 ans).&nbsp;



Et critiquer les coupes d’M6 alors qu’ils l’ont déjà fait pour les anciens épisodes, encore mouais…



Il n’y aura jamais d’offre parfaite, donc continuons de télécharger des versions LOL ou DIMENSION dans la minute après la diffusion, avec les sous titres faits par des fans et évitons de nous donner une fausse bonne conscience en matraquant “ouais mais l’offre légale est nulle”


emule + TVunderground il y a rien de mieux.


Il serait intéressant d’avoir dans l’article le nombre de téléchargement de l’intégrale d’Xfile ces derniers jours.


Ca marche assez bien quand on est chez-soi dans son canapé. Ca marche nettement moins bien pour regarder des épisodes dans la gare en attendant son train, ou même dans le train.



Video on Demand… mais ca dépend d’où vous faite votre demande. Et, oui, on est bien en 2016.








CounterFragger a écrit :



Leur légalité est à débattre. Mais ça n’a plus vraiment d’importance, vu que depuis au moins 1h, Netflix jette joyeusement tout utilisateur de proxy ou de VPN (à titre personnel, j’utilisais Unblock US).





Pour l’instant je passe entre les gouttes. J’utilise F-Secure Freedome sur ma Shield TV.



Ce qui se passe du côté de l’offre legale se situe pour moi aux frontières du réel&nbsp;<img data-src=" />


Pauvre TV qui se meurt…&nbsp;

Pourtant ils auront essayé : piller des vidéos youtube sans citer l’auteur, diaboliser ceux qui passent plus de temps sur le net que devant la TV (souvenez-vous Nagui et le joueur de WoW…). Le plus marrant : un présentateur qui parle en hashtag twitter…&nbsp;

Je me demande si la TV disparaîtra quand il ne restera plus que les générations “connectées”.



Faut envoyer cet édito à M6 :)








SebGF a écrit :



Je parlais de manière générale : aucun éditeur ne pourra tenir la même cadence que les amateurs qui diffusent les séries sous titrées de manière non officielle.





Une entreprise qui embauche du personnel pour faire du sous-titrage à plein temps ne réussirait pas à suivre la cadence de quelques personnes amateurs qui font ça sur leur temps libre ? Je ne suis pas sur de te suivre.



D’autant que le travail de sous-titrage, en ce qui concerne les séries US en tout cas, est quand même assez easy : Il suffit de récupérer les sous-titres VO pour les sourds/malentendants et il reste juste à les traduire. Pas de sync à faire ni d’autre travaux fastidieux quand tu démarres de zéro avec un sous-titres. C’est quand même largement faisable…









Wype a écrit :



Pour les animés crunchyroll à quand-même une offre très intéressante.





Je ne connaissais pas, je vais jeter un oeil <img data-src=" />



Sickrage aussi <img data-src=" />


&nbsp;Lorsque vous parlez tous de VOST qu’entendez vous? VOST-Francais ou VOST-(O) donc la plupart du temps Anglais.



De manière générale je me suis aussi toujours demandé comment les sites/blogs traitant des séries TV, plus ou moins amateurs mais aussi plus ou moins professionnels&nbsp; commehttp://seriestv.blog.lemonde.fr/ ,http://www.serietime.fr/ ,http://www.telerama.fr/blogs/serierama/ ,http://www.critictoo.com/ ,http://lubiie.fr/ , etc&nbsp; se fournissaient en matériel pour travailler: ils possèdent une multitude d’abonnements légaux embusqués derrière une rafale de vpn ou ils tipiakent, tranquilles, sur t411/eztv/addic7ed?


Un dongle TNT, EyeTV et on programme tous les enregistrements qu’on veut !!! Ca êvite le replay en qualité moisie …


Tenez un autre n’importe quoi des diffusion hertzienne.



Avez-vous remarqué que, lorsqu’une chaine veut diffuser un film et sa suite, ils commence en fait quasi systématiquement par la suite PUIS le premier volet du film…

Un gros n’importe quoi, donc…

Et je ne parle pas de chaines (toutes ou presque) qui diffusent systématiquement (ou pas loin) les épisodes de série dans le désordre.

Il y a aussi l’exemple de TF1 qui diffuse la saison 2 de Arrow avec la première saison de Flash alors que ces série ne sont synchrone qu’à partir de la saison 3 de Arrow. C’est d’autant plus stupide qu’il y a en plus des crossover entre les deux séries.

Enfin, on pourrait signaler France 4 qui n’a diffusé le 1er épisode de Dr Who que sur son service (dégueulasse au dernier degré) de replay.



Clairement, tant que les petits gars qui s’occupent de la programmation des séries/films et les responsables de site de Vod continueront comme ça, le piratage ne cessera pas.


Le coup du second avant le premier c’est car le premier est passé les semaines d’avant, donc le premier est en rediff .



Après pour les séries je regarde pas donc je peux pas forcément en parlant


J’ai dans mes abonnements &nbsp;offres légales, la VOD de canalsat, OCS et Zive via mon abo mobile, aucun ne satisfait de près ou de loin a tout ce que j’ai déjà ailleurs via les torrents et autre, notamment en matière de gestion de bibliothèque et de rapidité d’exécution.&nbsp;J’ai meme réussi a automatisé tout ça via des flux RSS.&nbsp;



Au mieux la VOD me sert surtout pour la TV de rattrapage quand exceptionnellement une émission semble interessante, sinon le soir c’est série ou film.&nbsp;



Je pense également prendre Netflix quand mon débit aura augmenter dans quelques mois mais meme la je sais qu’il n’y a pas tout non plus a part les series exclusives a Netflix.








djshotam a écrit :



Ce qui se passe du côté de l’offre legale se situe pour moi aux frontières du réel&nbsp;<img data-src=" />





<img data-src=" />



Les équipes de production de séries peuvent aussi transmettre à l’avance le matériel nécessaire aux équipes de traduction (ST ou non) pour une sortie quasi simultanée (quelqu’un a un dossier sur les contraintes techniques, juridiques ou politiques qui pourraient l’entraver ?). Là ça donne quand même l’impression que les professionnels travaillent dans les mêmes conditions que les fansubs, la “passion” en moins. Comme ça on pourra chopper H+24 de meilleurs VOST en torrent <img data-src=" />


Il est amusant de voir que certaines production “de niche”, comme l’animation japonaise, propose des offres bien plus en phase avec les modes de consommations des spectateur.



&nbsp;Diffusion en même temps ou une heure après la diffusion au japon dans la plupart des cas (ADN a certaines séries en J+14 pour privilégier sa chaîne TV), visionnage gratuit moyennant pub avec une limite temporelle (gratuit pendant 30 jours &nbsp;après la diffusion sur Wakanim, gratuit en SD après la première semaine de diffusion sur Crunchyroll, etc), et les offres d’abonnement sont généralement assez abordable.



A quand de telles offres sur les séries US ?

OCS à un catalogue de série famélique, absolument pas en phase avec le prix de son abonnement qui nécessitera de toute manière d’avoir l’option TV de son FAI, et donc de payer la redevance audio-visuelle.


Non mais tu ne crois quand même pas que les diffuseurs découvrent les séries en même temps que les spectateurs US ?



Ils en disposent des semaines au minimum et souvent plusieurs mois auparavant. Alors que le doublage vocal prenne du temps je veux bien mais la vostfr ne devrait poser aucun problème.


Le problème de l’offre légale, est simple : on parle souvent des gens qui sont prets à payer des abonnements, des locations, bref à payer quelque chose pour avoir un service, mais le gros succès des services de musiques à la demande ou de streaming, ou encore de torrent c’est qu’ils sont… gratuits !



Des sites comme spotify ou deezer, ou même Youtube sont gratuits et c’est pour ça qu’ils sont si connus et fréquentés face à d’autres sites payants, aujourd’hui l’offre illégale est bien plus adaptée aux nouvelles consos où on veut une espèce de élé améliorée où on voudrait pouvoir trouver ce qu’on veut quand on veut sans payer la télé (la redevance TV étant une taxe inique).



Je suis amateur de cinéma de niche. Aujourd’hui question offre légale j’ai le choix entre pirater, aller me faire voir, ou payer le DVD (souvent de mauvaise qualité ou en import) à 20€. Avant que la SACEM et autres joyeusetés ne s’en mêlent j’arrivais à trouver des sites avec des fantrad régulièrement de meilleure qualité que l’offre légale, est-ce que c’est vraiment normal ?



Pour moi de façon purement concrète l’état a détruit ce qui aurait pu être une véritable manne financière avec pourquoi pas un ou deux géants, pour peu qu’ils se soient rendu compte de la mutation des habitudes de conso, mais non.



En gros une belle adaptation d’un produit comme PopcornTime ou équivalent plutôt que son torpillage systématique aurait été bien plus judicieux.


+1

Cela me rappelle le cas du Dr Who où France 4 n’avait pas eu les droits pour la diffusion web (adieu Replay).



Il est aussi possible que M6 n’ait pas eu le droit de diffuser avant la fin de la diffusion US (ou bien il fallait payer plus cher).&nbsp; Sachant que pour diffuser US +24, il faut avoir accès au scénario avant la sortie aux USA. Et ça j’imagine que c’est payer très cher!

De même, le pourquoi du VOD en seulement VOST ou VF mais pas les 2 pourrait-il être du à un problème de droit sur la traduction qui n’est souvent pas fait le studio qui produit la série mais pas une entreprise indépendante spécialisée dans la traduction?



Pour le format SD ou HD, on le sait c’est un problème de bande passante que les plateformes de VOD ne veulent pas payer.


Si tu as une armée de traducteurs et d’éditeurs, tu suivras la cadence et pourras diffuser une saison entière de séries TV en direct.

Mais si tu ne peux pas avoir ces moyens, tu ne peux pas suivre la cadence.



Pas besoin de faire du yaka faukon sur la mise à disposition du matériel pour faire l’édition (dialogues, bible, vidéo), les diffuseurs locaux y ont accès suffisamment à l’avance pour faire le travail.



Ce que j’essaye d’expliquer, c’est qu’une offre légale ne pourra jamais répondre au besoin du “tout, tout de suite, maintenant, pas cher” à laquelle l’offre “illégale” sait répondre. Chose à laquelle je répondais dans mes précédents commentaires.



Les dysfonctionnements de diffuseurs sont aussi un gros problème, comme relevé ici pour la série X Files, et ça mérite clairement des coups de latte dans la gueule.









GuiJo a écrit :



Non mais tu ne crois quand même pas que les diffuseurs découvrent les séries en même temps que les spectateurs US ?



Ils en disposent des semaines au minimum et souvent plusieurs mois auparavant. Alors que le doublage vocal prenne du temps je veux bien mais la vostfr ne devrait poser aucun problème.







J’en ai déjà parlé dans un précédent commentaire.



Les abonnements genre Netflix sont déjà une réponse, hélas partielle et incomplète, aux desiderata du public qui consomme régulièrement.



Par contre, pour ceux qui n’ont qu’une consommation irrégulière et ponctuelle, comme moi, c’est DVD ou DTC en solutions légales…



Ils n’embauchent pas des gens qui sortent d’écoles de marketing, les patrons de majors, ou quoi ?


Le “truc” c’est que ces production ne peuvent compter que sur elle même pour se rentabiliser, donc elle doivent faire le travail de satisfaction de la clientèle et d’élargissement de la cible (par une disponibilité mieux pensé).

Les séries et films sont proposé par des éditeurs qui savent qu’ils serons toujours gagnant, soit ils vendent à un public avec un modèle qui n’a pas changé depuis des lustre et qui rapporte énormément, soit ils obtiennent des aides des état qui compensent leurs pertes.

il n’y a donc pas d’intérêt pour eux à changer leur fonctionnement.


Les gens qui sortent d’écoles du commerces / marketing sont juste là pour te la mettre DTC , un peu plus loin à chaque fois








darkbeast a écrit :



C’est une blague ?? il suffit de regarder une chaine d’info quelconque pour y voir des flots de violence continuellement . Après si tu ne peux pas faire la différence entre une fiction et la réalité, ne regarde pas les série qui comporte du sang ou de la violence.







N’importe quoi le commentaire la. Parce qu’au infos y a la guerre on doit forcement voir des tête décapité dans toutes les séries, des autopsies, des morceau de cadavre disséqué en gros plan.

Tellement habitué à la violence que ca deviens la normalité, c’est ca la prochaine génération ? Et bien…

Y a un juste milieu entre ouioui et le gore, cette sensure d’M6 était une très bonne chose, surtout en période de vacances scolaire et à cette tranche horaire.



Pour mémoire, le troisième épisode de la première saison parle d’un gars qui arrache le foie de ses victimes à mains nues, donc X-files n’est pas trop du genre Oui-Oui. M6 fait clairement du racolage en diffusant en prime, et du coup censure pour rester dans les clous.



La bonne solution n’est évidement pas de diffuser du gore à des bambins (puisque les parents sont notoirement incompétents), mais de diffuser à une heure adaptée au contenu.


Si toi tu n’es pas capable de faire la part des choses entre violence fictive et réelle, ne viens pas imposer tes opinions “Famille de France” à ceux qui veulent simplement suivre une série sans la voir vandalisée à coups de machette.



Cette censure est une atteinte, un irrespect envers l’œuvre originale, que tu le veuilles ou non. Il aurait mieux valu, du coup, décaler la diffusion en seconde partie de soirée pour ne pas risquer de choquer nos “chères têtes blondes”.



Et au passage, même en période de vacances scolaires, le rôle des parents s’applique toujours, bien plus pertinent que la censure opérée par une chaîne de télé…








Quiproquo a écrit :



La bonne solution n’est évidement pas de diffuser du gore à des bambins mais de diffuser à une heure adaptée au contenu.







On est bien d’accord, du gore à 21h c’est bien sûr inacceptable, quoi qu’en pense les celib sans enfants de ce topic.

M6 aurait dus diffuser les épisodes en seconde partie en non censuré, mais bien evidemment ils voulaient un max d’audimat à 21h.



J’ai aimé cet article.



Amen.








CounterFragger a écrit :



Si toi tu n’es pas capable de faire la part des choses entre violence fictive et réelle, ne viens pas imposer tes opinions “Famille de France” à ceux qui veulent simplement suivre une série sans la voir vandalisée à coups de machette.



Cette censure est une atteinte, un irrespect envers l’œuvre originale, que tu le veuilles ou non. Il aurait mieux valu, du coup, décaler la diffusion en seconde partie de soirée pour ne pas risquer de choquer nos “chères têtes blondes”.



Et au passage, même en période de vacances scolaires, le rôle des parents s’applique toujours, bien plus pertinent que la censure opérée par une chaîne de télé…







Et encore, là, si je ne me trompe pas, c’est une censure d’une scène avec de la violence graphique explicite. Qu’on diffuse ça après 22 heures sans coupe, ça ne me choque pas, qu’on le fasse avant en caviardant la scène en prime, je trouve que c’est prendre le public pour des neuneus.



Le plus insidieux, c’est la censure “politiquement correcte”, avec des dialogues qui sont modifiés pour être édulcorés entre la version originale et la VF. Une série comme Urgences y a eu droit. Là, d’un coup, pas beaucoup de monde en parle de ce procédé…



Rahh maudite censure. Je vais donc attendre pour voir la suite et ne SURTOUT PAS continuer à regarder la série sur M6.


M6 aurait pu prévenir que la série est censurée … C’est inadmissible que l’information ne soit pas affichée en début de programme.


L’Etat protège des corporatismes (les faméliques entreprises Françaises), il délibère sur des sujets économique quand il sent la situation lui échapper ou échapper à nos Fleurons (ceux qui essaient d’innover, quand des concurrents pointent le bout du nez uniquement) … Le pot de terre contre le pot de fer.


Pour ma part je ne suis pas d’accord mais cela n’engage que moi … C’est aux parents de choisir ce que les bambins regardent. (Papa de deux jeunes enfants mais pas encore confronté à cette problématique).

A 21h, le mioche est couché à moins qu’il ait plus de 14 ans (et soit donc en âge de comprendre que c’est de la fiction) ou soit de sortie avec Papa/Maman ou bien une soirée film en famille (film choisi en fonction de l’âge du public).


Censurer X-files qui est diffusé a 20H aux US c’est pas mal <img data-src=" /><img data-src=" />



Sachant qu’un film R aux US est 12 ans en france bien souvent


@David_L



Vous n’êtes pas les seuls à avoir fait ce constat. A ce sujet, j’ai envoyé cette semaine un message à la rédaction, pour lequel je n’ai pas encore reçu de réponse.

L’offre légale, nous tentons de la construire, en marge des acteurs qui tiennent aujourd’hui les rennes. Ce n’est pas facile et c’est loin d’être gagné, mais nous avons des retours encourageants, y compris au niveau de certains distributeurs qui veulent voir la situation évoluer.

Si vous retrouvez mon message envoyé via l’interface contact du site, vous en saurez davantage. Nous aurions d’ailleurs bien besoin du concours de Next INpact, entre autres, pour faire éclore ce projet.


Game of thrones sera encore la série plus téléchargée. Star wars sera le film le plus téléchargéen 2016,bref comme d’hab. Les pakistanais continueront à vendre des divx dans le métro. Rien ne changera.


Si justement, c’est pas le boulot des marketeux de répondre à un besoin. C’est de faire en sorte de vendre le produit, quitte à faire comprendre aux clients que leurs demande n’est pas pertinente.



Mais avec les produits culturel c’est pas aussi facile qu’avec un yaourt.


Tu y regardes sur le net:

pas de PUB pas censuré et bien sur on y voit dans l’ordre et surtout parfois en VF avant même la diffusion en France.



Bien sur la chaine ne peut pas faire ce qu’elle veut à cause du CSA, mais je trouve que c’est parfois se foutre la gueule du monde quand je vois un film -12ans alors qu’au US c’est -17ans et accompagné.



&nbsp;

PS: déja 4 épisodes sur le net X-Files en VF


Perso, j’ai un abonnement netflix et à un fournisseur de newgroup…


Le 29/02/2016 à 00h25