Antitrust : la défense de Google face à la Commission européenne s'organise

Antitrust : la défense de Google face à la Commission européenne s’organise

When doves cry

Avatar de l'auteur

Marc Rees

Publié dansDroit

22/04/2016
199
Antitrust : la défense de Google face à la Commission européenne s'organise

La mise en cause de Google par la Commission européenne a provoqué une levée bouclier du secteur, et déjà par le premier concerné.

Avant-hier, la Commission européenne a adressé sa communication des griefs, en clair une pluie d’accusations à l’encontre de Google. En substance, l’éditeur a possiblement pourri la saine et belle concurrence sur le marché. Son arme de destruction massive ? L’écosystème Android.

Dans la loupe institutionnelle, les exemples pullulent : « les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store, la boutique d'applications de Google pour Android, sur leurs appareils sont forcés par Google de préinstaller également Google Search » et Chrome. Autre souci, si un fabricant de téléphones souhaite préinstaller des applications propriétaires de Google, dont Google Play Store et Google Search, l’éditeur « l'oblige à conclure un accord antifragmentation en vertu duquel il s'engage à ne pas vendre d'appareils fonctionnant sous des forks Android ». Enfin, Google a accordé des « incitations financières importantes » à plusieurs gros fabricants pour que Google Search soit préinstallé exclusivement.

La Commission flaire donc plusieurs indélicatesses avec les règles qu’elle doit faire respecter. Les documents en sa possession sont confidentiels, mais la bataille s’engage aussi sur un terrain médiatique.

Android, terreau d’une saine concurrence répond Google

Sur son blog dédié aux affaires publiques, l’éditeur américain loue ainsi les charmes d’Android, « moteur pour l’informatique mobile et l’innovation », ayant permis à « des centaines de fabricants de construire de superbes téléphones, tablettes et autres appareils ». Mise en cause pour le verrouillage de son écosystème, l’entreprise vante au contraire « les choix extraordinaires » dont profitent les utilisateurs avec des prix « toujours plus bas ».

Il évoque un modèle flexible, à faible coût, offrant « un contrôle sans précédent de leurs appareils mobiles ». Certes, il y a bien un passage par une case certification, mais il s’explique par la nécessité d’assurer la parfaite compatibilité des applications avec les appareils du parc. Quant aux accords de partenariat, ceux-ci restent volontaires. Mieux, ils ont contribué à favoriser un modèle remarquable et durable, basé sur l’open source et l’innovation ouverte. Contrairement donc à ce que renifle la Commission européenne, Android est « bénéfique pour la concurrence et pour les consommateurs », affirme le premier concerné.

« Les consommateurs ont plus de choix, pas moins » selon la CCIA

Du côté de la Computer & Communications Industry Association, dont est membre Google, même son de cloche : les accords mis à l’index par la Commission poursuivent un objectif « proconcurrentiel », d'ailleurs la procédure engagée en Europe intervient juste après l’abandon du dossier antitrust au Canada. « Ces accords n’interdisent pas aux fabricants de matériels et aux opérateurs mobiles de préinstaller des applications non éditées par Google s’ils le souhaitent. En conséquence les consommateurs ont plus de choix, pas moins. »

La puissante association juge donc curieuses ces charges d’autant que les consommateurs restent eux aussi libres de télécharger des applications concurrentes. Alors certes il y a des accords antifragmentation, mais ceux-ci n’ont qu’une raison d’être : maintenir la cohérence de cet écosystème pour fluidifier l’expérience utilisateurs, tout en leur autorisant de basculer d’un téléphone Android à un autre. « Android a insufflé la concurrence sur le marché mobile en fournissant aux consommateurs le choix dans un secteur dominé par le logiciel propriétaire. Il a également contribué à considérablement baisser le prix des smartphones ». En conclusion, la Commission européenne doit prendre garde, sa procédure risque de « nuire à la concurrence au lieu de l’encourager ».

Un « contraste frappant » avec Apple

L’European Policy Information Center, un think tank indépendant, y va également de ses critiques. Il compare la relative ouverture et flexibilité d’Android à celle d’Apple.  « Un contraste frappant ». À la firme de Cupertino, « matériel et logiciel sont intégrés verticalement et les développeurs d'applications liés par des règles strictes de compatibilité ». En face, la souplesse versant Mountain View est manifeste dans plusieurs pays.

L’EPIC à l’œil rivé sur la Russie où des appareils Huawei et Vega sont vendus avec Android, mais sans aucune application Google. Elle cite encore le cas d’Archos en France, avec GraniteOS. Les objections exprimées par la Commission européenne seraient donc injustifiées, oubliant trop rapidement « le rôle croissant de la concurrence entre les plateformes pour stimuler l’innovation ». Ce partenaire de Google partage donc harmonieusement l’avis de la CCIA : la CE risque d’étouffer cette concurrence plutôt que de la dynamiser davantage encore.

Juridiquement, le géant américain dispose de 12 semaines pour répondre, contester et tenter de renverser le sombre scénario esquissé à Bruxelles. À savoir une amende allant jusqu’à 10 % de son chiffre d’affaires pour 2015. Soit une prune de 6,5 rondelets milliards d’euros.

199
Avatar de l'auteur

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

652e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Et bonne nuit les petits

00:04 Next 1
dessin de Flock

#Flock distribue des mandales tous azimuts

13:40 Flock 11
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #11 et résumé de la semaine

11:47 Next 26

Sommaire de l'article

Introduction

Android, terreau d’une saine concurrence répond Google

« Les consommateurs ont plus de choix, pas moins » selon la CCIA

Un « contraste frappant » avec Apple

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

652e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Next 1
dessin de Flock

#Flock distribue des mandales tous azimuts

Flock 11
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #11 et résumé de la semaine

Next 26
Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Hard 18

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

IA 6
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

Soft 32
Une petite fille en train d'apprendre à programmer et hacker logiciels et appareils électroniques

Un roman graphique explique les logiciels libres aux enfants

SoftSociété 20
Nouveautés pour Messenger

Meta lance (enfin) le chiffrement de bout en bout de Messenger, entre autres

Socials 5

#LeBrief : cloud européen, OSIRIS-REx a frôlée la catastrophe, CPU AMD Ryzen 8040

Windows en 2024 : beaucoup d’IA, mais pas forcément un « 12 »

Soft 21
Einstein avec des qubits en arrière plan

Informatique quantique, qubits : avez-vous les bases ?

HardScience 9
Notifications iPhone

Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

DroitSécu 17

En ligne, les promos foireuses restent d’actualité

DroitWeb 19

#LeBrief : modalité des amendes RGPD, cyberattaque agricole, hallucinations d’Amazon Q, 25 ans d’ISS

Logo Twitch

Citant des « coûts prohibitifs », Twitch quitte la Corée du Sud

ÉcoWeb 29
Formation aux cryptomonnaies par Binance à Pôle Emploi

Binance fait son marketing pendant des formations sur la blockchain destinées aux chômeurs

Éco 10
Consommation électrique du CERN

L’empreinte écologique CERN en 2022 : 1 215 GWh, 184 173 teqCO₂, 3 234 Ml…

Science 6
station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Société 75

#LeBrief : intelligence artificielle à tous les étages, fichier biométrique EURODAC

KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Soft 13
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

DroitSociété 4
Api

La CNIL préconise l’utilisation des API pour le partage de données personnelles entre organismes

SécuSociété 3
Fouet de l’Arcep avec de la fibre

Orange sanctionnée sur la fibre : l’argumentaire de l’opérateur démonté par l’Arcep

DroitWeb 23
Bombes

Israël – Hamas : comment l’IA intensifie les attaques contre Gaza

IA 22

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Poing Dev

Le poing Dev – Round 7

Next 102
Logo de Gaia-X sour la forme d’un arbre, avec la légende : infrastructure de données en forme de réseau

Gaia-X « vit toujours » et « arrive à des étapes très concrètes »

WebSécu 7

Trois consoles portables en quelques semaines

Hard 37
Une tasse estampillée "Keep calm and carry on teaching"

Cyberrésilience : les compromis (provisoires) du trilogue européen

DroitSécu 3

#LeBrief : fuite de tests ADN 23andMe, le milliard pour Android Messages, il y a 30 ans Hubble voyait clair

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (199)


latlanh
Le 22/04/2016 à 08h52

J’ai pas compris : “Autre souci, si un fabricant de téléphones souhaite préinstaller des applications propriétaires de Google, dont Google Play Store et Google Search, l’éditeur « l’oblige à conclure un accord antifragmentation en vertu duquel il s’engage à ne pas vendre d’appareils fonctionnant sous des forks Android »”

Du coup si un fabriquant veut avoir les appli google sur un téléphone il dois pas avoir de fork sur un autre téléphone?

Comment fais Samsung du coup avec Tizen?


CryoGen Abonné
Le 22/04/2016 à 08h55

Tizen n’est pas un fork d’android.
Et ensuite, il me semble que tu as le droit de forker android mais pas au point de le rendre incompatible avec les applications android.


latlanh
Le 22/04/2016 à 08h59

A? je croyais!
Après que Google interdisent de mettre ses appli sur un Fork je trouve ca normal! Si ca fonctionne mal ca leur fais mauvaise presse et ils n’y peuvent rien!
Par contre si ils interdisent par exemple a Samsung de faire des tel sous un Fork android sans les appli google ca c’est bizarre…


Konrad
Le 22/04/2016 à 09h01

Cette histoire va être un sacré sac de nœuds à démêler pour la Commission…

:popcorn:


carbier Abonné
Le 22/04/2016 à 09h04

Il est assez amusant de voir comment l’histoire se répète et comment les mêmes arguments qu’à l’époque de Microsoft sont repris par Google…


goldiman
Le 22/04/2016 à 09h05

Donc c’est la fin de la machine virtuel Android de Blackberry?


tipaul Abonné
Le 22/04/2016 à 09h08

mouaih, dire que ça favorise le consommateur pk il a plein de choix de téléphones, ben c’est un beau sophisme : certes plein de fabricants, mais toujours le même Androïd derrière. Belle mauvaise foi, ils répondent pas du tout à la question posée !!!
 
Pour le contraste frappant avec Apple, ben … ils sont pas en situation de position dominante, donc pas d’abus de ladite position dominante, ils “font ce qu’ils veulent” Apple.

Petit rappel qui a son importance : ce n’est pas la position dominante qui pose problème. C’est le fait d’en abuser pour s’implanter sur un autre domaine sur lequel on n’est pas dominant.


atomusk
Le 22/04/2016 à 09h10

Tu as le droit de le forker comme tu veux dans tous les sens. AOSP est “libre”.
Maintenant, à partir du moment où tu le fork et que le fork que tu fais est incompatible, tu ne peux pas faire valider ton téléphone pour avoir le market (assez logiquement, vu que des applications ne fonctionneront pas), et surtout tu ne pourras pas être dans l’Open Handset Alliance donc ton téléphone ne sera pas un “Android”.


picatrix
Le 22/04/2016 à 09h11






tipaul a écrit :

Petit rappel qui a son importance : ce n’est pas la position dominante qui pose problème. C’est le fait d’en abuser pour s’implanter sur un autre domaine sur lequel on n’est pas dominant.


Donc il n’y a qu’à les laisser faire comme ça ils seront dominants partout, et du coup ça deviendra légal. <img data-src=" />



vizir67 Abonné
Le 22/04/2016 à 09h13

en effet, pas évident de “démêler CETTE pelote de laine” !!!&nbsp;<img data-src=" />


latlanh
Le 22/04/2016 à 09h15

Mais les autre telephone que tu vend sur une version “officiel” serons dans l’Open Handset Alliance?

Si oui je vois vraiment pas le pb…

C’est comme dire qu’il est inadmissible d’interdire de mettre un moteur de Verron sur un solex! (oui la comparaison automobile c’est caca! <img data-src=" /> )


Vekin Abonné
Le 22/04/2016 à 09h17






tipaul a écrit :

mouaih, dire que ça favorise le consommateur pk il a plein de choix de téléphones, ben c’est un beau sophisme : certes plein de fabricants, mais toujours le même Androïd derrière.


Tu es sûr ? Parce que la base a beau être identique, le système change quand même pas mal d’un fabricant à l’autre, aussi bien au niveau de l’interface que des fonctionnalités proposées (par ex. deux applications visibles à l’écran, implémentée bien avant que Google n’y mette par Samsung).

En même temps c’est grandement grâce à Google et Android qu’il y a actuellement des appareils low cost et autant de choix dans les prix. S’il avait fallu attendre Apple pour ça…



thorspark
Le 22/04/2016 à 09h25

ça me rappelle la grande époque des instituts de recherche sur le tabac, financés par les industriels du tabac, arrivaient à nous prouver que les cigarettes n’étaient pas dangereuses.


tmtisfree
Le 22/04/2016 à 09h25


En substance, l’éditeur a vaillamment nourri la saine et belle concurrence sur le marché.


Voilà c’est corrigé.


atomusk
Le 22/04/2016 à 09h29

Prenons un exemple où il y a un souci.

une boite Chinoise crée un fork d’Android “tres” populaire en Chine (où Baidu est plus puissant que Google et où le play store est inexistant).
Disons que Huawei veuille sortir un téléphone utilisant ce fork (qui donc, se vendrait mieux en Chine que “android”), et bien ils 2 choix :




  • abandonner Android pour utiliser le fork et ne plus pouvoir vendre en Europe

  • ne pas sortir le fork et avoir de mauvaises ventes en Chine

    Du coup les OEM qui vendent beaucoup en Europe sont “obligés” de ne pas promouvoir un fork d’Android.
    La question étant : et si les OEM avaient “adopté” ce fork en plus d’Android, est ce que ce fork n’aurait pas pu supplanter Android dans le monde ?

    Donc avec cette politique (qui permet à Google de proposer du libre, tout en assurant que la “plateforme” ne soit pas une foire), Google “bloque” des potentiels concurrents qui s’appuient sur “leur code”.

    Maintenant en effet, rien n’empeche de faire du windows phone, rien n’empeche de faire du Tizen … du coup à voir comment la Commission Européenne réagira … mais j’ai l’impression que les réponses de Google sont (comme d’habitude), un peu à coté de la plaque <img data-src=" />



anonyme_95bde7ad91b4483068f10094cf1c28ca
Le 22/04/2016 à 09h34






Vekin a écrit :

En même temps c’est grandement grâce à Google et Android qu’il y a actuellement des appareils low cost et autant de choix dans les prix. S’il avait fallu attendre Apple pour ça…



ça peut aussi s’appeler du dumping, c’est pas forcément mieux



latlanh
Le 22/04/2016 à 09h35

Du coup ils ont pas le droit de dire :
Mon smartphone vendu en chine sera sous un Fork et mon smartphone vendu en europe sous android?

Si c’est ca je comprend mieu le pb! <img data-src=" /> Merci !

En tout cas oui, un vrai discourt de politicien Google!^^


atomusk
Le 22/04/2016 à 09h39

Il y a aussi le fait de dire que tout téléphone de la OHA doit “impérativement” avoir pré-installé les Google apps, et les google Apps doivent être dans la 1ere page du “bureau” d’Android , + Google comme moteur de recherche par défaut …


Et là pour le coup, je pense qu’ils vont abandonner cette règle, au moins en Europe, parce qu’elle est vraiment difficilement défendable niveau concurrence <img data-src=" />


CryoGen Abonné
Le 22/04/2016 à 09h41






latlanh a écrit :

A? je croyais!
Après que Google interdisent de mettre ses appli sur un Fork je trouve ca normal! Si ca fonctionne mal ca leur fais mauvaise presse et ils n’y peuvent rien!
Par contre si ils interdisent par exemple a Samsung de faire des tel sous un Fork android sans les appli google ca c’est bizarre…



C’est pour éviter la fragmentation… et au passage ca arrange les consommateurs. Si c’est un Android il doit être pleinement compatible c’est tout. Et tous tes modèles doivent être pleinement compatible pour éviter d’avoir des Androids “qui ne marche pas c’est de la merde bouh !”



goldiman a écrit :

Donc c’est la fin de la machine virtuel Android de Blackberry?


Bah non pourquoi ? BB ne vend pas d’Android forké non compatible… ils ont juste ajouté une couche de compatibilité pour leur OS qui n’a rien à voir avec Android.



atomusk a écrit :

Tu as le droit de le forker comme tu veux dans tous les sens. AOSP est “libre”.
Maintenant, à partir du moment où tu le fork et que le fork que tu fais est incompatible, tu ne peux pas faire valider ton téléphone pour avoir le market (assez logiquement, vu que des applications ne fonctionneront pas), et surtout tu ne pourras pas être dans l’Open Handset Alliance donc ton téléphone ne sera pas un “Android”.


C’est bien ce que j’avais compris alors merci <img data-src=" />



atomusk
Le 22/04/2016 à 09h41

Mouais, considérer toute guerre de prix comme du “dumping” est un peu simpliste <img data-src=" />

Donc les promo dans les super marché, c’est du dumping par définition ?


anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce
Le 22/04/2016 à 09h44

Mais qu’ils embarquent Apple dans ce même procès d’abus, ce serait parfait… et Microsoft aussi d’ailleurs !

Imposer les stores concurrents sur chaque plateforme (quitte à mettre en place une procédure de certification) &nbsp;!
Empêcher les éditeurs de systèmes de s’arroger le droit de censure !
Interdire les éditeurs de systèmes de bloquer ou de gêner &nbsp;les applications concurrentes de leurs services (pour faire simple, Google devra proposer un moteur de recherches pur sans services commerciaux et priorisation commerciales des résultats et un autre dans lequel il met ce qu’il veut) !
Séparer systèmes et services annexes (le pire étant peut être d’ailleurs Apple avec ces mises à jours système qui sont en fait des mises à jour de produits annexes) !

voila pour commencer…


canti
Le 22/04/2016 à 09h47

Pour moi la question du fork est plus ou moins un faux problème:&nbsp; l’OHA a été crée pour ne pas que les fabricants fassent n’importe quoi, et que google soit forcé à développer 20 versions des applications google, pour être sur un maximum de téléphone incompatibles ( on aurait vraiment parlé de fragmentation&nbsp; <img data-src=" />). Si tu fait parti de l’alliance, tu ne casse pas la compatibilité, sur aucun de tes téléphones

La question d’imposer la recherche et les services google ca sera difficile à tenir&nbsp; - même si google y tiens, pour que ses services soient bien mis en valeur, et que les OEM ne poussent pas leurs services concurent, comme samsung tente de le faire…


anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 09h52

Le jour où les gens qui passent d’un Galaxy S à un à Galaxy T se verront obligés de racheter leurs applications parce que deux stores différents, alors que c’est pourtant “Android”, la commission européenne comprendra qu’en fait elle ne comprend rien au fonctionnement des smartphones.


stefmnt
Le 22/04/2016 à 09h52

“Apple, ils sont pas en situation de position dominante, donc pas d’abus de ladite position dominante, ils “font ce qu’ils veulent” Apple…”&nbsp;Comment tu definis la position dominante? C’est allucinant ton commentaire et d’ailleurs est allucinante aussi la guerre que l’UE fait à Google et surtout à Android alors que iOS qui est intégré verticalement et horizontalement on le laisse tranquille …bien sur c’est un systeme fermé donc pas d’obligations d’ouverture !!! Amazon vend ses devices sans Gapps, où on trouve des iPhones sans Safari et tout l’ecosystème Apple???Sans Google on aurait que des iPhone à 1000€ alors que des androphones sont sur le marché à moins de 100€ : c’est pas un avantage pour le consommateur ça?&nbsp;


2show7
Le 22/04/2016 à 09h53

“Trust”, c’est Antisocial et Anti “Trust”, c’est Social (je le savais)<img data-src=" /><img data-src=" />


Vekin Abonné
Le 22/04/2016 à 10h00






AlphaBeta a écrit :

Imposer les stores concurrents sur chaque plateforme (quitte à mettre en place une procédure de certification)  !


Tu veux dire préinstaller tous les stores concurrents (par ex. Amazon, SlideMe sur Android) ? Non merci. Je préfère encore les installer moi-même et éviter de polluer davantage le système. Et puis rien ne nous empêche d’installer les stores concurrents actuellement (en tout cas sur Android).



AlphaBeta a écrit :

Empêcher les éditeurs de systèmes de s’arroger le droit de censure !


Quelle censure ? Donne-moi un exemple concret qui ne relève pas de l’application pure et simple de la loi (parce que souvent il s’agit de ça).



AlphaBeta a écrit :

Interdire les éditeurs de systèmes de bloquer ou de gêner  les applications concurrentes de leurs services (pour faire simple, Google devra proposer un moteur de recherches pur sans services commerciaux et priorisation commerciales des résultats et un autre dans lequel il met ce qu’il veut) !


Bloquer ou gêner ? Exemple, sinon FUD, car je vois mal de quoi tu veux parler exactement <img data-src=" />



AlphaBeta a écrit :

Séparer systèmes et services annexes (le pire étant peut être d’ailleurs Apple avec ces mises à jours système qui sont en fait des mises à jour de produits annexes) !


C’est vrai que ça ne ferait pas de mal, mais certains services sont tellement ancrés au sein du système que c’est difficile de les séparer, malheureusement. Sinon, tu as toujours la possibilité, avec Android, de l’utiliser sans services annexes, mais il faut pour cela installer sa ROM soi-même…



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 22/04/2016 à 10h04






AlphaBeta a écrit :

Mais qu’ils embarquent Apple dans ce même procès d’abus, ce serait parfait… et Microsoft aussi d’ailleurs !

Imposer les stores concurrents sur chaque plateforme (quitte à mettre en place une procédure de certification)  !
Empêcher les éditeurs de systèmes de s’arroger le droit de censure !
Interdire les éditeurs de systèmes de bloquer ou de gêner  les applications concurrentes de leurs services (pour faire simple, Google devra proposer un moteur de recherches pur sans services commerciaux et priorisation commerciales des résultats et un autre dans lequel il met ce qu’il veut) !
Séparer systèmes et services annexes (le pire étant peut être d’ailleurs Apple avec ces mises à jours système qui sont en fait des mises à jour de produits annexes) !

voila pour commencer…


<img data-src=" />



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 22/04/2016 à 10h05

<img data-src=" />


anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 22/04/2016 à 10h11

la Commission européenne s’en fiche du consommateur dans cette affaire. Ce qui lui importe, c’est la position dominante d’Android sur d’autres systèmes concurrents. Alphabet/Google doit montrer des garanties qu’elle ne profitera pas à l’avenir de cette position dominante pour essouffler iOS, Windowsphone et autres.


anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 22/04/2016 à 10h13
anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 10h18

Cela n’a rien à voir avec les systèmes concurrents. C’est par la perspective des partenaires de Google et des consommateurs qu’il faut comprendre l’abus de position dominante. Les partenaires économiques qui sont contraints avec des clauses abusives, les partenaires qui ne peuvent pas concurrencer les produits préchargés de Google, et le consommateur qui pourrait avoir de meilleurs produits sans cette position de Google.
Arrêtez de ne penser qu’aux part de marché d’un OS, nom de dieu!


carbier Abonné
Le 22/04/2016 à 10h25






Vekin a écrit :

Tu es sûr ? Parce que la base a beau être identique, le système change quand même pas mal d’un fabricant à l’autre, aussi bien au niveau de l’interface que des fonctionnalités proposées (par ex. deux applications visibles à l’écran, implémentée bien avant que Google n’y mette par Samsung).


Question naïve: puis-je désinstaller les applications Google de mon Androïd ?


Vekin a écrit :

En même temps c’est grandement grâce à Google et Android qu’il y a actuellement des appareils low cost et autant de choix dans les prix. S’il avait fallu attendre Apple pour ça…


T’es un vrai toi <img data-src=" />
Les Windows Phone ne comptent pas dans ta puissante réflexion ?



Vekin a écrit :

Quelle censure ? Donne-moi un exemple concret qui ne relève pas de l’application pure et simple de la loi (parce que souvent il s’agit de ça).
Bloquer ou gêner ? Exemple, sinon FUD, car je vois mal de quoi tu veux parler exactement <img data-src=" />


Tu veux un exemple de ce que Google peut faire ?



canti
Le 22/04/2016 à 10h35






carbier a écrit :

Question naïve: puis-je désinstaller les applications Google de mon Androïd ?


Sur mon Nexus 5, sous Android 6, je peux “désactiver” les applications google ( donc les sortir de ta liste d’application). Elles ne sont pas désinstallé parceque google considère que les utilisateurs pourront vouloir les réactiver sans avoir a fouiller dans le market&nbsp; ( en allant dans les paramètres d’applications tu pourras les retrouver)&nbsp;

PS: il est pasle seul à penser que Windows phone n’existe plus <img data-src=" />



frikakwa
Le 22/04/2016 à 10h59

J’en profite pour avoir une réponse à une question que je me pose depuis longtemps: il est possible de désinstaller les apps mail, recherche, musique, films et autres sous WP? Et sur l’iPhone?

Parce que sous Android… potentiellement tu peux:

* Une simple version AOSP sur mon Nexus 5 et ensuite je peux me passer de tous les services Google et utiliser des équivalents trouvés par exemple sur F-Droid! (VLC pour la zik et les films, AdAway, K9-mail…) Ou même INstaller l’Amazon Store.

* De la même manière… avec une rom stock… tu as par défaut les apps pour faire le strict minimum (écouter la musique, lire tes emails ou autre recherche) via les services de Google mais rien ne t’empêche ensuite d’INstaller des alternatives disponibles sur le Google Play (Outlook, le launcher MS…) voire même via F-Droid ou autre Amazon Store!

Bref… je trouve tout ça aussi bizarre que ce qui avait à l’époque débouché sur le stupide ballot screen pour proposer des alternatives à IE! <img data-src=" />


Vekin Abonné
Le 22/04/2016 à 11h06

Avant toutes choses, je voulais préciser que je me faisais exprès l’avocat du diable <img data-src=" />

Théoriquement, oui, en root tu peux désinstaller les applications Google ou avec un ROM alternative en étant dépourvues. Mais oui, je t’accorde le fait que ce n’est pas si trivial. Au pire, tu peux les désactiver, ce que je ne me gêne pas de faire pour certaines (coucou Hangouts).

J’ai dit “grandement”, parce qu’Android a infiniment plus de parts de marché et de modèles low costs que Windows Phone. N’y vois aucune volonté de ma part de dénigrer ce système qui a autant à apporter que les autres mais qui peine malheureusement à se faire une place !

Effectivement, j’avais oublié cette affaire, très bon exemple de censure ! Si j’ai autant mis le doigt là-dessus, c’est parce que la plupart des personnes mettent le mot “censure” à toutes les sauces, même quand il n’y en a pas.

Sur ce, je retourne dans mon jacuzzi grassement payé par Google <img data-src=" />

(Humour hein, je vous vois venir <img data-src=" />)


v1nce
Le 22/04/2016 à 11h06






frikakwa a écrit :

Bref… je trouve tout ça aussi bizarre que ce qui avait à l’époque débouché sur le stupide ballot screen pour proposer des alternatives à IE! <img data-src=" />


Je pense que le ballot screen avait accéléré la baisse de IE.
&nbsp;



Vekin Abonné
Le 22/04/2016 à 11h07

Fail. Commentaire à supprimer.


v1nce
Le 22/04/2016 à 11h10






carbier a écrit :

Tu veux un exemple de ce que Google peut faire ?&nbsp;


Ouais enfin Apple fait de même.
WP ils peuvent pas se permettre ils n’ont pas d’applis&nbsp;<img data-src=" />.
Enfin ils ont quand même plus d’applis que d’utilisateurs <img data-src=" />&nbsp;<img data-src=" />



v1nce
Le 22/04/2016 à 11h12






Elzo a écrit :

Le jour où les gens qui passent d’un Galaxy S à un à Galaxy T se verront obligés de racheter leurs applications parce que deux stores différents, alors que c’est pourtant “Android”, la commission européenne comprendra qu’en fait elle ne comprend rien au fonctionnement des smartphones.


Tu peux pas installer 2 stores différents ?



CryoGen Abonné
Le 22/04/2016 à 11h13






carbier a écrit :

Tu veux un exemple de ce que Google peut faire ?


C’est le store de Google : ils font ce qu’ils veulent, et dans certains cas ils sont aussi obligés.
Cela n’empêche absolument pas d’installer l’application sur Android (apk, store alternatif…)

Il me semble par contre qu’avec Apple tu n’as pas le choix…



Cara62
Le 22/04/2016 à 11h14






latlanh a écrit :

C’est comme dire qu’il est inadmissible d’interdire de mettre un moteur de Verron sur un solex! (oui la comparaison automobile c’est caca! <img data-src=" /> )



Encore plus quand on sait pas écrire le nom du modèle <img data-src=" />

C’est Veyron s’pèce de pomme va. <img data-src=" />



CryoGen Abonné
Le 22/04/2016 à 11h15






v1nce a écrit :

Tu peux pas installer 2 stores différents ?


1/ C’est surtout un problème de potentielle incompatibilité. (fork)
2/ Oui tu peux avoir deux stores, mais théoriquement le store de Google n’est pas disponible au téléchargement officiellement aussi.



carbier Abonné
Le 22/04/2016 à 11h44






CryoGen a écrit :

C’est le store de Google : ils font ce qu’ils veulent, et dans certains cas ils sont aussi obligés.
Cela n’empêche absolument pas d’installer l’application sur Android (apk, store alternatif…)

Il me semble par contre qu’avec Apple tu n’as pas le choix…


Ah, ils font ce qu’ils veulent ? Comme des cowboys quoi <img data-src=" />

Alors le principe de l’abus de position dominante: c’est le fait de mettre en avant tes produits au détriment de ceux de la concurrence et/ou de profiter de ta position pour faire la loi sur le marché des applications.

Le ballot screen pour Microsoft a sonné le début de la fin d’Internet Explorer… et tu sais quoi ? On pouvait parfaitement installer des navigateurs alternatifs, mais la plupart des utilisateurs ne le savaient pas… Tout comme 95% des utilisateurs d’Android ne savent même pas ce qu’est un apk…



L4igleNo1r Abonné
Le 22/04/2016 à 11h48

“« les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store, la boutique d’applications de Google pour Android, sur leurs appareils sont forcés par Google de préinstaller également Google Search » et Chrome.”

Si déjà, sa pouvait éviter d’avoir toute les applications Google de pré-installé et non desinstalable, sa serait un bon pas en avant.


wanou2 Abonné
Le 22/04/2016 à 11h51

La désactivation des applications de Google ne vaut pas suppression. Demandez à Microsoft à propos d’IE ;)


anonyme_b3e05f43bed326da32611ec4ad59c217
Le 22/04/2016 à 12h07






stefmnt a écrit :

“Apple, ils sont pas en situation de position dominante, donc pas d’abus de ladite position dominante, ils “font ce qu’ils veulent” Apple…“ Comment tu definis la position dominante? C’est allucinant ton commentaire et d’ailleurs est allucinante aussi la guerre que l’UE fait à Google et surtout à Android alors que iOS qui est intégré verticalement et horizontalement on le laisse tranquille …bien sur c’est un systeme fermé donc pas d’obligations d’ouverture !!! Amazon vend ses devices sans Gapps, où on trouve des iPhones sans Safari et tout l’ecosystème Apple???Sans Google on aurait que des iPhone à 1000€ alors que des androphones sont sur le marché à moins de 100€ : c’est pas un avantage pour le consommateur ça?


En très gros, la position dominante est majoritairement définie par la part de marché.
Et Apple n’a pas 90% du marché des Smartphones, loin de là, c’est plutôt entre 10 et 20%.



atomusk
Le 22/04/2016 à 12h08






carbier a écrit :

Le ballot screen pour Microsoft a sonné le début de la fin d’Internet Explorer… et tu sais quoi ? On pouvait parfaitement installer des navigateurs alternatifs, mais la plupart des utilisateurs ne le savaient pas… Tout comme 95% des utilisateurs d’Android ne savent même pas ce qu’est un apk…



Les PDM de chrome étant gobalement les mêmes entre les US, la franceet l’angleterre (autour de 40%), j’ai quand même du mal à attribuer la “mort de IE” au ballot screen …

Et si tu regarde les PDM comparés autour de mars 2010 (début du ballot screen), tu verras que rien en permet de dire qu’il a eut un INpact notable …

(attention ça prend du temps à charger ^^;; )

http://gs.statcounter.com/#browser-FR-monthly-200807-201312
http://gs.statcounter.com/#browser-US-monthly-200807-201312
http://gs.statcounter.com/#browser-UK-monthly-200807-201312

Ironiquement en france, ça coincide même avec un “plateau” de PDM <img data-src=" />



frikakwa
Le 22/04/2016 à 12h09

“Le ballot screen m’a tuer” <img data-src=" />

Tu as des sources qui étayent ton affirmation? Je n’ai jamais lu nulle part que c’était le ballot screen qui avait signé le début de la fin de IE.
Par contre j’ai souvent lu que Google poussant l’INstallation de Chrome en force… tel un malware (lu et relu sur NXI!) cela avait grandement poussé à son expansion et par extension… à la chute de IE… qui soit dit en passant n’est toujours pas “mort”! <img data-src=" />

Edit: grilled by Atomusk! <img data-src=" />


anonyme_f6b62d162990fde261db0e0ba2db118e
Le 22/04/2016 à 12h12

Les gens vont râler quand ils achèteront un téléphone “règles européennes” et qu’il bootera en ligne de commande pour laisser le choix des interfaces, stores, navigateurs, applis…


CryoGen Abonné
Le 22/04/2016 à 12h13






carbier a écrit :

Ah, ils font ce qu’ils veulent ? Comme des cowboys quoi <img data-src=" />

Alors le principe de l’abus de position dominante: c’est le fait de mettre en avant tes produits au détriment de ceux de la concurrence et/ou de profiter de ta position pour faire la loi sur le marché des applications.

Le ballot screen pour Microsoft a sonné le début de la fin d’Internet Explorer… et tu sais quoi ? On pouvait parfaitement installer des navigateurs alternatifs, mais la plupart des utilisateurs ne le savaient pas… Tout comme 95% des utilisateurs d’Android ne savent même pas ce qu’est un apk…



Ils font ce qu’ils veulent, sur leur store, oui… comme carrouf, auchan, ou Apple.
Et pour rappel, le principal problème avec IE dans Windows était son intégration forte dans le système, plus que le libre choix des utilisateurs. Les utilisateurs arrivaient bien à installer leurs programmes, les merdes “pour dépanner”, les jeux… alors pourquoi pas les navigateurs ? Mystères… ou alors parce qu’il n’y avait pas de réel besoin pour eux de passer de IE à Opéra ?

Si les utilisateurs ne veulent pas subir, ils peuvent passer par des stores alternatifs ou les apk directement. Ils ne savent pas, ils ne connaissent pas ? Et comment on faisait du temps où les stores sur PC/MAC n’existaient pas ? Et encore avant quand Internet n’était pas aussi rependu ? Oui l’utilisateur réfléchissait. Il ne faudrait pas confondre censure, abus de position dominante et abrutissement des masses…

On pourra vraiment parler d’abus de position dominante de la part de Google quand on sera coincé dans leur store (sans possibilité d’installation manuelle ou de store alternatif) et que les dev/app seront censurées…


Attention, je parle bien du store et android, pas des services comme Search, comparateur etc.



v1nce
Le 22/04/2016 à 12h22

Il parait qu’avec 20% du marché Apple capte 90% des profits.
Donc il serait normal qu’Apple soit dans la boucle (cf éditeur journaux vs Apple) &nbsp;


after_burner
Le 22/04/2016 à 12h28

Finalement tout roule, la défense de google c’est que c’est accord sont basé sur le volontariat, un peu comme les accords de MS avec l’éducation national sur MSOffice. Rien n’empêche de passer des accords avec les concurrents.

Tout ce foin pour rien…








<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 12h28

Bien sûr que si, mais l’essentiel des smartphones vendus le sont avec le Play Store. Le consommateur peut changer de marque, ou gamme dans la même marque et ses applications sont toujours là. Imagine maintenant Samsung vendre un S avec play store et un T amazon store, deux téléphones sous Android pourtant… Pour le consommateur ça serait le complet foutoir, tu ne pourrais plus changer de marque sans prise de tête. Sans compter les développeurs qui choisiraient que certains stores, rien que le système de payement serait différent.
Le plus con, c’est que c’est justement une de critiques de la commission européenne! Ils veulent que ce foutoir soit une réalité.


atomusk
Le 22/04/2016 à 12h29

Tiré par les cheveux comme raisonnement <img data-src=" />


anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 12h36

Si l’abus de position dominante est une affaire de part de marché, tu pourrais m’expliquer comment les revendeurs Apple ont réussi à porter plainte il y a quelques années, puis les opérateurs, et enfin, pourquoi Bercy vient tout juste de formaliser ses accusations d’abus de position dominante et concurrence déloyale à l’encontre d’Apple?


CryoGen Abonné
Le 22/04/2016 à 12h37

Un petit complément tout de même à ma tirade précédente mais que je ne peux plus éditer : si tu penses à un “balot screen” ou une app qui listerait les markets alternatifs et faciliterait alors leurs installations, là je dis pourquoi pas.


v1nce
Le 22/04/2016 à 12h40

Si tu es un éditeur de magazine (ou d’application) et que tu sais que 90% des acheteurs sont sur une plate-forme alors tu es obligé d’aller sur cette plate-forme et d’accepter ces conditions.&nbsp;


maestro321
Le 22/04/2016 à 12h41






thorspark a écrit :

ça me rappelle la grande époque des instituts de recherche sur le tabac, financés par les industriels du tabac, arrivaient à nous prouver que les cigarettes n’étaient pas dangereuses.


Tu as la même désinformation en ce moment même du coté de chez coca qui dépense des milliards (études, lobbying etc..) pour tenter de monter qu’il n’y a pas de lien entre consommation de boissons sucrées et obésité.<img data-src=" />



canti
Le 22/04/2016 à 12h42

les revendeurs apples ont attaqués pour“concurence déloyale”&nbsp;mais a voir que ca fait depuis 2012 que rien n’est sorti de cette affaire, je doute que ça ai abouti …&nbsp;

Pour bercy ça date de 2013, et c’est pareil on en entend pas beaucoup parler…


thorspark
Le 22/04/2016 à 12h45

Oui, mais là c’est plus plausible qu’il n’y ait pas de lien. Plausible comme JCVD qui nous montre que 1+1, ben ça fait pas 2.


Glubglub
Le 22/04/2016 à 12h48

Amazon et Samsung ont déjà fait leur propres stores, avec leurs propre librairie de paiement.

En retirant la lib de paiement (parce que c’est ce qui les intéresse : les 30% de marge de Google)
ils ont perdu la surcouche Google (Google Maps, GMail, Chrome…)
mais ils les ont remplacés par des services concurrents.

Ils n’ont pas vraiment été bloqués.


atomusk
Le 22/04/2016 à 12h51

Marrant parce que les 2 phrases que tu as dit n’ont rien à voir <img data-src=" />

Ca n’est pas parce que Apple fait 90% des profits dans le mobile, que 90% des profits des apps viennent de l’app store <img data-src=" />

Et quand bien ça serait le cas, là tu pourrais tenter de l’attaquer pour abus de position dominante sur la distribution d’app … mais bon ça ne resterai pas gagné <img data-src=" />


atomusk
Le 22/04/2016 à 12h53

Samsung a perdu la couche Google ? <img data-src=" />

Tu parles pas de Tizen là ? qui du coup n’est pas un Android et n’a du coup pas grand lien avec l’affaire ?


anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 12h59

… je m’auto-cite : “(…) Bercy vient tout juste de formaliser (…)”. Plainte a été portée, enquête a été menée et développée pour inclure les opérateurs, et accusations viennent d’être formalisées.
Faut arrêter de croire qu’Apple est a l’abri de tout parce qu’ils ont moins de part de marché. Aucune société n’a le droit d’imposer, par un rapport de force, des conditions anti-concurrentielles à ses partenaires. Peu importe 10% ou 90% de parts de marché, la question est de savoir qui va oser porter plainte.


RedWave
Le 22/04/2016 à 12h59

La part de marché d’Android est largement au dessus d’Apple dans le monde (80% d’android en France je crois, et 60% aux USA). La position dominante n’est pas remise en cause, c’est surtout les demandes de Google. Apple était en position dominante, mais étant seul à bord et n’ayant pas abusé de solutions propriétaires, n’avait (presque) aucun risque de se voir reprocher une distortion de concurrence.




  • Ici, le souci vient à la fois de la position dominante dans le search, et dominante dans les smartphones

  • On reproche à Google de se servir de l’un pour appuyer l’autre, inversement, et d’imposer ça à des éléments extérieurs (Samsung, etc). Si Google ne vendait que des Nexus sous-traités, aucune action ne serait possible.
    &nbsp;- C’est un peu la même affaire qu’Internet Explorer à l’époque MSN : le “ballot screen” va-t-il faire son apparition sur Android pour nous permettre de choisir Bing, DuckDuckGo? lol

  • Pour terminer, il faut déterminer si la position dominante est induite ou acquise (Microsoft était n°1 en lobbying et distortion de concurrence à l’époque grâce à des contrats limite louche avec les administrations, écoles…). Ici, les gens ont le choix d’acheter du Miui avec EmotionOS (fork sans play store mais rarement vendu en EU/USA), mais l’écosystème actuel du play store est dominant en Europe/US et Google l’utilise pour faire pression.

    Il y a de forts risques que ça ne passe pas, puisque la position dominante semble induite et que les fabricants soient dépendants du choix des consommateurs, non pas de Google. A suivre ;-)


maestro321
Le 22/04/2016 à 13h03

Ce genre d’histoire à au moins l’avantage de décrédibiliser une fois de plus les études qui manquent d’indépendance (qui parle de l’agroalimentaire, du monde pharmaceutique, du secteur chimique, du secteur de l’énergie ?).
https://fr.express.live/2015/06/02/une-grande-partie-des-etudes-medicales-peut-e…


anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce
Le 22/04/2016 à 13h03

C’est vraiment du lourd … de la soumission à ces sociétés…. cela fait vraiment peur de voir qu’on puisse les soutenir aussi aveuglement !
Rien n’oblige à tous les installer par défaut mais tu dois être libre d’acheter tes applis sur d’autres stores, par exemple en payant moins cher la dime de 30%&nbsp;imposée par Apple, Google et Microsoft
Pour Android, il y a des pressions importantes de Google pour empêcher les éditeurs de proposer leurs applis sur des stores non Google.

&nbsp;Censure : Apple, Google et Microsoft se réservent le droit de choisir qui a le droit&nbsp;d’être proposé sur leurs stores (ce qui nous ramène au point précédent… mais passons…). Or, la légalité d’une application n’est pas&nbsp;de leur ressort….
&nbsp;Au dernières nouvelles l’érotisme et la pornographie sont légaux en Europe. Or,&nbsp;c’est une censure privée qui les interdits… Pire encore, la VOD comme MyCanal doit supprimer les diffusions des films sur Canal+&nbsp;qui pourraient choquer la censure Apple…… mais les exécutions sanguinolentes dans les jeux cela ne les gène pas….On peut ne pas aimer le porno mais leur censure est proprement illegale. Leur responsabilité c’est le contrôle parental !
&nbsp;Je te passe également les applis qui permettent de charger du contenu supplémentaire qui fait l’objet d’une censure drastique pour empêcher de concurrencer leurs stores juteux (émulateurs, etc.)

Gêner : si tu penses être crédible en niant cette évidence…..


thorspark
Le 22/04/2016 à 13h09

Effectivement, d’où l’importance de pouvoir connaître immédiatement les conflits d’intérêts possibles lorsqu’un “expert” intervient.
Il y avait un projet de loi sur le sujet il me semble, mais je n’en ai plus jamais entendu parler.


after_burner
Le 22/04/2016 à 13h11






Elzo a écrit :

… je m’auto-cite : “(…) Bercy vient tout juste de formaliser (…)”. Plainte a été portée, enquête a été menée et développée pour inclure les opérateurs, et accusations viennent d’être formalisées.
Faut arrêter de croire qu’Apple est a l’abri de tout parce qu’ils ont moins de part de marché. Aucune société n’a le droit d’imposer, par un rapport de force, des conditions anti-concurrentielles à ses partenaires. Peu importe 10% ou 90% de parts de marché, la question est de savoir qui va oser porter plainte.



Oui mais il ne faut pas confondre pratique anti concurrentielle et abus de position dominante. On en parlait hier, pour le second cas faut être en position dominante à la base.



<img data-src=" />



canti
Le 22/04/2016 à 13h15

ils sont pas à l’abri de “concurrence déloyale”, mais abus de position dominante, ils ont le temps de voir venir….


Ravaged
Le 22/04/2016 à 13h16

Ça me rappelle une citation de je-ne-sais-plus-qui , et qui disait en substance “les états-unis innovent et créent de nouveaux produits, l’asie les produit, et l’europe légifère et arbitre ce marché”. C’est ridicule comme attitude.


canti
Le 22/04/2016 à 13h20






AlphaBeta a écrit :

Rien n’oblige à tous les installer par défaut mais tu dois être libre d’acheter tes applis sur d’autres stores, par exemple en payant moins cher la dime de 30%&nbsp;imposée par Apple, Google et Microsoft



 Pour Android, il y a des pressions importantes de Google pour empêcher les éditeurs de proposer leurs applis sur des stores non Google.




&nbsp;et pourtant samsung fournit sur ses téléphones son propre store ( qui est tout pourris d’ailleur), et entant que développeur, tu as des conditions financières plus intéressantes que ce que propose google
&nbsp;



AlphaBeta a écrit :

&nbsp;Censure : Apple, Google et Microsoft se réservent le droit de choisir qui a le droit&nbsp;d’être proposé sur leurs stores (ce qui nous ramène au point précédent… mais passons…). Or, la légalité d’une application n’est pas&nbsp;de leur ressort….



 &nbsp;Au dernières nouvelles l'érotisme et la pornographie sont légaux en Europe. Or,&nbsp;c'est une censure privée qui les interdits... Pire encore, la VOD comme MyCanal doit supprimer les diffusions des films sur Canal+&nbsp;qui pourraient choquer la censure Apple...... mais les exécutions sanguinolentes dans les jeux cela ne les gène pas....On peut ne pas aimer le porno mais leur censure est proprement illegale. Leur responsabilité c'est le contrôle parental !



&nbsp;
rien n’empèche auchan à vendre de la pornographie ( dans un espace que les mineurs ne peuvent pas accéder) , et pourtant ils n’en vendront pas. Rien ne les obliges a vendre le produit d’un producteur si ils ont pas envie, où à mettre une marge prohibitive pour que personne ne l’achète



misterB
Le 22/04/2016 à 13h26






v1nce a écrit :

Il parait qu’avec 20% du marché Apple capte 90% des profits.
Donc il serait normal qu’Apple soit dans la boucle (cf éditeur journaux vs Apple)


Apple ne vend ou donne pas on OS, donc tu ne peux pas comparer les deux situations

Ici le problème et que Google fournis un OS avec de contrepartie qui peuvent nuire à la concurrence, là ou Apple est sur une offre fermée, ce qui empêche l’UE de leur tomber ur la gueule.

Comme toute boutiques (online ou physiques) Apple a le droit de référencer le produit qu’ils veulent, Google c’est plu comme un gros centre commercial que les partenaires peuvent construire sous la marque Android (En décorant comme ils veulent), mais en contre parties les meilleur emplacements seraient réservés a Google, le reste étant relégué aux zones moins attractives.



Dr.Wily
Le 22/04/2016 à 13h26

L’informatique : l’art et la manière d’enfermer et de droguer l’utilisateur… <img data-src=" />


tensaisendo
Le 22/04/2016 à 13h31

encore une fois, tout démondre que la Comission Européenne ne souhaite que le court terme et gagner son petit amas d’argent. Et reste englué dans ses convictions et ses règles limitatives et limitées.
Car s’ils étaient un tant soit peu lucide et objectifs, ils comprendraient (je pense qu’ils le savent déjà) que s’attaquer au marché Android actuel est ruiner la concurrence et surtout l’innovation.&nbsp;
Ne pas comprendre qu’il faut que des organismes interagissent ensemble pour un meilleur fonctionnement et une meilleure innovation …

&nbsp;En tout cas, cela va sans dire et les arguments sont tenables que s’attaquer à Android est puéril. Ils étaient bien au courant avant et d’un coup, ils se réveillent … Pourquoi ? La tune evidemment. C’est un bel acte d’hypocrisie


Abused
Le 22/04/2016 à 13h31

Par contre ma question va aller dans un autre sens

quid des milliards qui risquent d’etre ponctionner




  • dans quelles poches vont ils aller ?

  • a quoi serviront ils ?

  • est ce que ces Milliards de $$$ seront reversés aux malheureux utilisateurs de smartphone sous android qui sont les victimes de ces pratiques ?

  • est ce que ces Milliards de $$\( seront reversés aux malheureux developper qui doivent utiliser android pour nous pourrir avec des tonnes de pourriciels et bloatware et qui au passage se font ponctionner au moins 30% en passant obligatoirement par le MKstore ?


    En bref .. vouloir faire avancer les choses c'est bien surtout quand c'est au profit du "pauvre consommateur"
    par contre dans un autre sens vouloir simplement casser les pattes a une entreprise (meme Us)juste pour lui extorquer des M\)
    $ parce que c’est une grosse baleine bien remplie …

    cqfd je ne me souviens pas que la commission anti-trust aux USA ait lancer dernierement des actions contre google sur des pratiques anti concurrentielles ou d’abus de position dominante …


Glubglub
Le 22/04/2016 à 13h40

Non, je parlais bien de leur Store Android, le Samsung Galaxy Store.



 Jai fait un peu de dev où j'ai dû utiliser leur SDK d'achat d'achat InApp :       


http://developer.samsung.com/in-app-purchase



 Sur la tablette de dev que j’avais dans les mains, leur store était plutôt désert,     


et la tablette n’avait aucun service Google.
Ca existe, et c’est bien de l’Android, et pas du Tizen. (A la Amazon, en gros)
&nbsp;&nbsp;
Ils en ont commercialisé en France (au moins jusqu’en 2015, à ma connaissance),



 tout en continuant les devices sous Google Play en parallèle, sans trop de soucis.

canti
Le 22/04/2016 à 13h45

j’ai une galaxy tab4 au boulot, et elle a bien le market samsung, mais aussi le play store, gmail, chrome, gmap…


par contre oui, si tu fais une application sur le market samsung, tu peux te passer de certaines de ces API, et passer par celles que fournit samsung ( mais je doute qu’ils fournissent une alternative a gmap)

PS: est ce que ta tablette n’avait une rom custom? ce qui expliquerais l’absence des API google. Je ne connais pas de tel/tablette samsung android qui n’ai pas les services google&nbsp; …


v1nce
Le 22/04/2016 à 13h50

Le centre commercial d’Apple est plus petit mais plus luxueux et il se réserve aussi les meilleures places. Il me semble que tout le monde peut développer des Apps SAUF si celles-ci font concurrence à une fonctionnalité déjà offerte “de base” dans l’écosystème Apple


atomusk
Le 22/04/2016 à 13h52

Je veux bien la référence, parce que ça me parait plus qu’étrange … en gros c’est le genre d’action qui justifierait (si seulement c’est possible <img data-src=" />) d’exclure Samsung de l’OHA (si j’ai bien compris les régles).


Ph11
Le 22/04/2016 à 13h55

Bravo Google. Nique la





misterB a écrit :

Ici le problème et que Google fournis un OS avec de contrepartie qui peuvent nuire à la concurrence, là ou Apple est sur une offre fermée, ce qui empêche l’UE de leur tomber ur la gueule.


« Peuvent, » « peuvent »…

Chacun de nous « peut » être un criminel en puissance.
&nbsp;
&nbsp;Sinon, je rappelle que sans Google, cette concurrence ne se serait jamais développée. Ces cons se rebiffent contre celui qui leur a permis d’exister…
&nbsp;
Google ne nuit pas à la concurrence, il l’a créée.

Google devrait se saborder, détruire Android et tous ces parasites seraient juste dans une merde noire.



Glubglub
Le 22/04/2016 à 13h59

C’était certainement une tablette-devKit que j’avais dans les mains, alors…
Il n’y avait absolument aucun service Google sur celle que j’avais.

Du coup Samsung a poussé son propre sotre, sur une tablette sous licence Google ?!?
Ca m’étonne que Google ait accepté ça.
&nbsp;
Ils bloquent encore moins la concurrence que je ne le pensais…
Et je les trouvais déjà assez ouverts à la concurrence, en entretenant un OS open source.


Vekin Abonné
Le 22/04/2016 à 14h02

Comme je le disais dans ce commentaire, oui, je me suis fait l’avocat du diable et j’en étais bien conscient <img data-src=" />

Qu’on mette les choses au clair tout de suite : aucun système existant n’est parfait, aucun n’est absolument mauvais, tous conviennent pour un usage ou une catégorie d’utilisateurs donnée (je suis sur Android non pas parce qu’il est parfait, mais parce que de mon avis, c’est le moins pire de tous). De même, les groupes derrière ces systèmes sont là pour défendre leur part du magot et ne sont pas des associations philanthropiques <img data-src=" />

Tu as raison, cette censure puritaine est ridicule, on reconnaît bien là la mentalité américaine (des armes, OK, un bout de sein, OH MY GAD). Et d’accord aussi sur les autres points que tu évoques (je sais très bien que les grands éditeurs censurent à tour de bras pour servir leurs propres intérêts avant tout, mais j’en ai un peu marre d’entendre les gens crier à la censure à tout bout de champ… <img data-src=" />)

Par contre ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tu sous-entends qu’on n’est pas libre d’acheter nos applications ailleurs ? Certes, les autres stores ne sont pas installés par défaut, mais ce n’est pas pour autant qu’il est impossible de les mettre nous-même (sur Android en tout cas). Ou même d’installer n’importe quel APK qui traîne (à nos risques et périls). Déjà par rapport à l’environnement ultra-fermé d’Apple, ça fait une belle différence.

Je n’ai rien compris à ta dernière phrase par contre. Gêner ? Où ai-je parler de gêne ? <img data-src=" />


misterB
Le 22/04/2016 à 14h02






Ph11 a écrit :

Bravo Google. Nique la

« Peuvent, » « peuvent »…

Chacun de nous « peut » être un criminel en puissance.
 
 Sinon, je rappelle que sans Google, cette concurrence ne se serait jamais développée. Ces cons se rebiffent contre celui qui leur a permis d’exister…
 
Google ne nuit pas à la concurrence, il l’a créée.

Google devrait se saborder, détruire Android et tous ces parasites seraient juste dans une merde noire.


Google a permis une concurrence au niveau des appareils, pas software, problème pointé par la CE.

Cite moi un soft concurrent de Google qui et mi en avant sur un tel andro



Konrad
Le 22/04/2016 à 14h04






Dr.Wily a écrit :

L’informatique Le capitalisme : l’art et la manière d’enfermer et de droguer l’utilisateur…



<img data-src=" />



atomusk
Le 22/04/2016 à 14h08

yep … et leur store est naze ^^;;

sur cette capture :
http://tablet-news.com/wp-content/uploads/2013/08/Samsung-Galaxy-Tab-3-10-1-revi…

tu vois bien le market samsung juste à coté du play store.

A noter que je pense qu’une régle “récente” pour faire valider son produit Android, est d’avoir le play store comme “seul market” sur la page de garde (apres tu peux avoir ce que tu veux dans la liste d’applications).

Et là, oui, pour moi, il va falloir que Google fasse une croix sur ce genre de contraintes.


Konrad
Le 22/04/2016 à 14h11






Ph11 a écrit :

Sinon, je rappelle que sans Google, cette concurrence ne se serait jamais développée. Ces cons se rebiffent contre celui qui leur a permis d’exister…
 
Google ne nuit pas à la concurrence, il l’a créée..



C’est très similaire à ce qu’a fait Microsoft dans les années 1990, en vendant Windows aux constructeurs à coups de contrats d’exclusivité (interdiction au constructeur de vendre des machines avec d’autres OS), d’obligation de pré-installer Internet Explorer (faisant ainsi la nique à Netscape)…

Tu peux aussi dire que Microsoft a « créé la concurrence » entre HP, Dell, et plein d’autres constructeurs. Ça n’empêche qu’ils ont bel et bien été condamnés pour abus de position dominante.

La problématique Google ressemble fortement à cela aujourd’hui. Ils ont une position dominante, et ils en abusent pour faire levier sur les constructeurs et mettre en avant leurs autres produits (Chrome, Maps, etc.).

Si tu trouves que Google ne fait rien de mal, je suppose que selon toi Microsoft n’avait rien fait de mal non plus, et n’aurait jamais dû être condamné… <img data-src=" />



Ph11
Le 22/04/2016 à 14h17






Konrad a écrit :

Si tu trouves que Google ne fait rien de mal, je suppose que selon toi Microsoft n’avait rien fait de mal non plus, et n’aurait jamais dû être condamné… <img data-src=" />


Pas de raison de condamner des gens honnêtes parce qu’ils font de meilleurs produits.



Ph11
Le 22/04/2016 à 14h22






misterB a écrit :

Google a permis une concurrence au niveau des appareils, pas software, problème pointé par la CE.


C’est sur que sans l’envirronnement d’Android, ses règles permissives sur le fait que chacun puisse mettre ses produits sur le market, le fait d’avoir un environnement intérpérable, standard, bon marché, les concepteurs d’applis auraient pu exister…



misterB a écrit :

Cite moi un soft concurrent de Google qui et mi en avant sur un tel andro


Cite moi un produit de Pepsi qui a été mis en avant par Coca…
Pourquoi Google devrait mettre en avant ses rivaux ?
Considères-tu que NextInpact devrait mettre en avant des articles de Clubic ?


&nbsp;



anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 14h24

Et position dominante est… ?

“la position dominante visée à l’article 82 du traité sur la Communauté européenne concerne la situation de puissance économique détenue par une entreprise qui lui donne le pouvoir de faire obstacle au maintien d’une concurrence effective sur le marché en cause, en lui fournissant la possibilité de comportements indépendants vis-à-vis de ses concurrents”

C’est où exactement qu’on peut trouver la définition de position dominante comme “celui qui vend le plus”?


canti
Le 22/04/2016 à 14h26






misterB a écrit :

Google a permis une concurrence au niveau des appareils, pas software , problème pointé par la CE.



Cite moi un soft concurrent de Google qui et mi en avant sur un tel andro






  Pas software, mais beaucoup plus OS !    


&nbsp;
et à voir les différents OS qui ont essayés de concurrencer iOS sans succés, ça montre que le développement de ce genre de plateforme est un frein pour pas mal de fabricants …

&nbsp;au niveau software, les fabricants essayent plus ou moins d’améliorer ce que fait google pour android, avec plus ou moins de succés.

D’ailleur, quand on voit la réticence qu’à samsung et les autres OEM à mettre à jour son téléphone, alors qu’ils ont simplement à appliquer les correctifs / évolution soumisent dans AOSP, on se dit qu’ils ont rien à foutre dans le développement des couches bas niveaux…



Konrad
Le 22/04/2016 à 14h30






Ph11 a écrit :

Pas de raison de condamner des gens honnêtes parce qu’ils font de meilleurs produits.



Honnêtes selon qui ? La justice US et la justice UE ont bien jugé que Microsoft a été malhonnête.

Qui doit juger si les agissements de ces entreprises sont « honnêtes » ? Elles-mêmes ? Toi ? Visiblement tu sembles penser que les juges ne sont pas habilités pour décider qui est honnête ou pas… <img data-src=" />



le podoclaste
Le 22/04/2016 à 14h33






Elzo a écrit :

Et position dominante est… ?

“la position dominante visée à l’article 82 du traité sur la Communauté européenne concerne la situation de puissance économique détenue par une entreprise qui lui donne le pouvoir de faire obstacle au maintien d’une concurrence effective sur le marché en cause, en lui fournissant la possibilité de comportements indépendants vis-à-vis de ses concurrents”

C’est où exactement qu’on peut trouver la définition de position dominante comme “celui qui vend le plus”?



Sans doute que c’est requis pour &nbsp;“pouvoir […] faire obstacle au maintien d’une concurrence effective sur le marché en cause.”



anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 14h45

Tu peux pas supposer, c’est écrit quelque part ou non? Où est-il écrit que dominer autrui ça revient juste à “vendre plus”? Où est-il écrit que vendre moins qu’un concurrent - et on compte le volume ou le chiffre d’affaire? Pourquoi? - signifie qu’imposer des clauses abusives n’est pas tout aussi punissable?
Une position dominante c’est un rapport de force.


misterB
Le 22/04/2016 à 14h47






Ph11 a écrit :

Cite moi un produit de Pepsi qui a été mis en avant par Coca…
Pourquoi Google devrait mettre en avant ses rivaux ?
Considères-tu que NextInpact devrait mettre en avant des articles de Clubic ?


Coca vend son contenu et laissent le soin a d’autres de l’embouteiller ?

Ici le problème est plus basé sur le model éco choisi par Google, fournir le produit gratuitement en poussant ses produits pour récupérer l’argent de la pub, du coup tu as des constructeurs qui se font la majorité de leur blé sur le matos, d’ou la fragmentation énorme de cet écosystème.

Oui ils ont mis sur pied un très bon OS, font vendre bcp de tel mais au final ne sont pas super rentable pour leur partenaires ou les dev.

Et oui personne ne force les constructeurs a faire du tel Andro, mais si ils veulent vendre sur ce marché ils se doivent d’avoir cet OS






Dr.Wily
Le 22/04/2016 à 14h50

Ça fonctionne aussi ^^


misterB
Le 22/04/2016 à 14h51






canti a écrit :

D’ailleur, quand on voit la réticence qu’à samsung et les autres OEM à mettre à jour son téléphone, alors qu’ils ont simplement à appliquer les correctifs / évolution soumisent dans AOSP, on se dit qu’ils ont rien à foutre dans le développement des couches bas niveaux…


Ça ne leur rapporte rien, du coup ils ont difficile a blamer, Google aurait du trouver un moyen de séparer les surcouches de l’OS à proprement parler afin de permettre des MAJ sans passer par le bon vouloir des fabricants



after_burner
Le 22/04/2016 à 14h53






Elzo a écrit :

Et position dominante est… ?

“la position dominante visée à l’article 82 du traité sur la Communauté européenne concerne la situation de puissance économique détenue par une entreprise qui lui donne le pouvoir de faire obstacle au maintien d’une concurrence effective sur le marché en cause, en lui fournissant la possibilité de comportements indépendants vis-à-vis de ses concurrents”

C’est où exactement qu’on peut trouver la définition de position dominante comme “celui qui vend le plus”?



Étant donné que le marché en question c’est l’écosystème sur mobile, Apple n’apparait que sur ces propres machines. Que se soit du point de vue OS, ou matériel, Apple n’a pas de main mise chez samsung, sony ou autre. Donc je vois pas comment ils pourraient rentrer dans ce cadre.

D’autant que j’ai toujours compris que la position dominante concerne forcément un seul acteur sur le marché, donc celui qui répond à la définition donnée tout en ayant une large avance sur les PDM (+80%), c’est Google.



le podoclaste
Le 22/04/2016 à 14h54






Elzo a écrit :

Tu peux pas supposer, c’est écrit quelque part ou non? Où est-il écrit que dominer autrui ça revient juste à “vendre plus”? Où est-il écrit que vendre moins qu’un concurrent - et on compte le volume ou le chiffre d’affaire? Pourquoi? - signifie qu’imposer des clauses abusives n’est pas tout aussi punissable?
Une position dominante c’est un rapport de force.


Ce que je dis, c’est que pour pouvoir faire obstacle à une concurrence effective sur un marché, il faut d’abord en être le leader, en tout cas je vois difficilement comment faire autrement. Je peux me tromper.

Sinon, oui, imposer des clauses abusives est punissable, mais par des lois et règlements qui traitent des clauses abusives, par par ceux qui traitent d’un abus de position dominante.



anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 15h03

Avoir la plus grosse part de marché te mets en position dominante de fait. Mais n’importe qui peut abuser de la dépendance d’un partenaire. Considérant qu’aApple est le seul à te vendre des iPhones, s’ils t’inventent des conditions loufoques, ils abusent de leur position.


atomusk
Le 22/04/2016 à 15h06

Comme ?

Imposer aux constructeurs de signer leur rom avec la clé fournie par Google ? Comme ça tout le monde gueulera que Google garde une backdoor dans tous les OS Android ?
Imposer aux constructeurs de ne pas signer leur Rom ?


anonyme_bed8a969fe43ba58a104b63443a55fc2
Le 22/04/2016 à 15h07

Pourquoi il faudrait être leader? C’est marqué où ça aussi? La DGCCRF poursuit bien Apple, dans les contrats avec les opérateurs, pour abus de position dominante.


misterB
Le 22/04/2016 à 15h11






atomusk a écrit :

Comme ?

Imposer aux constructeurs de signer leur rom avec la clé fournie par Google ? Comme ça tout le monde gueulera que Google garde une backdoor dans tous les OS Android ?
Imposer aux constructeurs de ne pas signer leur Rom ?


Tu penses vraiment que j’ai une solution <img data-src=" />

Trouver un moyen qui fasse que la surcouche ne soit pas un obstacle aux MAJ, ou aux patchs serait quand même plutôt pas mal



canti
Le 22/04/2016 à 15h11

&nbsp; mouais, le coup du “ ils y gagnent rien “, j’ai du mal à l’avaler quand ils font une fraction de l’investissement, et que quand ils font leurs plateformes ils font preuve de la même réticence à mettre à jour …
&nbsp;
ils ont pas la compétence software, et ils rêvent d’être Apple à la place d’Apple… niveau Hardware ils sont capable de se mesurer, mais niveau software ils veulent pas faire l’effort…


canti
Le 22/04/2016 à 15h12

tu veux dire la solution qu’à apporté Microsoft?

et qui est un franc succés auprès des OEM <img data-src=" />


le podoclaste
Le 22/04/2016 à 15h13






Elzo a écrit :

Pourquoi il faudrait être leader? C’est marqué où ça aussi? La DGCCRF poursuit bien Apple, dans les contrats avec les opérateurs, pour abus de position dominante.


Source ? Après une recherche rapide, ce que j’ai trouvé c’est une enquête pour des clauses illégales imposées aux opérateurs, pas d’abus de position dominante.



atomusk
Le 22/04/2016 à 15h16

Pour le coup, je suis d’accord avec toi, mais je sens la question comme le débat sur les backdoor aux US, où tu vois les politiques dire : oooh on est allé sur la lune, on va bien trouver une solution pour donner une backdoor sans mettre en danger les données de tous les utilisateurs <img data-src=" />

ps : remarque que je n’en sais rien non plus mais en effet il va falloir que Google la trouve cette solution <img data-src=" />


Ph11
Le 22/04/2016 à 15h29






Konrad a écrit :

Honnêtes selon qui ? La justice US et la justice UE ont bien jugé que Microsoft a été malhonnête.


Quels crimes ont-ils commis ? Celui de vendre leurs services ? Depuis quand offrir des services à des gens qui en demandent est malhonnête ? Depuis quand prendre des parts à des concurrents moins capables de se maintenir sur un marché est malhonnête ? Depuis quand offrir des packs&nbsp; de logiciels est malhonnête ?

La justice US et UE ont jugé MS en infraction selon leurs propres réglementations, ce n’est pas pour cela qu’ils sont forcément malhonnête. Une loi n’est pas forcément juste parce qu’elle est loi, comme dirait Montesquieu.
Une loi reste une production intellectuelle humaine, et donc loin d’être faillible. Si les idées étaient forcément bonnes, ça se saurait…

Tu ne connais pas la différence entre la loi et la justice.
&nbsp;
Quant à l’UE, elle dit porter plainte au nom des consommateurs, et c’est au nom des consommateurs qu’elle encaisse le chèque… <img data-src=" />
&nbsp;
Tu dois être bien naif pour croire que les institution sont pures, éclairées et sages, bref,&nbsp; non humaines… <img data-src=" />



misterB
Le 22/04/2016 à 15h30






atomusk a écrit :

ps : remarque que je n’en sais rien non plus mais en effet il va falloir que Google la trouve cette solution <img data-src=" />


Ils on assez d’ingés surpayés pour la trouver cette solution<img data-src=" />



misterB
Le 22/04/2016 à 15h33






Ph11 a écrit :

Tu dois être bien naif pour croire que les institution sont pures, éclairées et sages, bref,  non humaines… <img data-src=" />



L’hôpital qui se fout de la charité<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />

Google n’est pas une boite angélique, comme les copains Apple, FB, MS ou amazon dès qu’ils peuvent enfiler qqn pour leur bénéfice ils le font.

Don’t be evil ça fait longtemps qu’ils l’ont oublié



Tolor
Le 22/04/2016 à 15h34

En effet, sur ça il n’y a aucune raison. C’est pour ça que personne n’attaque sur le fait que Google soit en position dominante.
Ce pour quoi ils sont attaqué, c’est qu’ils en abusent


Konrad
Le 22/04/2016 à 15h35






Ph11 a écrit :

Quels crimes ont-ils commis ? Celui de vendre leurs services ? Depuis quand offrir des services à des gens qui en demandent est malhonnête ? Depuis quand prendre des parts à des concurrents moins capables de se maintenir sur un marché est malhonnête ? Depuis quand offrir des packs  de logiciels est malhonnête ?

La justice US et UE ont jugé MS en infraction selon leurs propres réglementations, ce n’est pas pour cela qu’ils sont forcément malhonnête. Une loi n’est pas forcément juste parce qu’elle est loi, comme dirait Montesquieu.
Une loi reste une production intellectuelle humaine, et donc loin d’être faillible. Si les idées étaient forcément bonnes, ça se saurait…

Tu ne connais pas la différence entre la loi et la justice.
 
Quant à l’UE, elle dit porter plainte au nom des consommateurs, et c’est au nom des consommateurs qu’elle encaisse le chèque… <img data-src=" />
 
Tu dois être bien naif pour croire que les institution sont pures, éclairées et sages, bref,  non humaines… <img data-src=" />



Et toi tu dois être bien naïf pour croire que les entreprises sont pures, éclairées et honnêtes…

À t’entendre il y a d’un côté les entreprises qui sont forcément gentilles, il n’y a rien à leur reprocher, il faudrait les laisser faire tout ce qu’elles veulent comme elles l’entendent, ce serait bon pour le consommateur sûrement… Et de l’autre côté les institutions qui sont toutes corrompues, les lois ne servent à rien, elles sont mal faites et nuisent au consommateur…

Bravo pour ta vision bien manichéenne et étriquée des choses, je vais te laisser dans ton monde hein parce que je ne voudrais pas y vivre !



Ph11
Le 22/04/2016 à 15h51






Konrad a écrit :

Et toi tu dois être bien naïf pour croire que les entreprises sont pures, éclairées et honnêtes…

ET voilà les interprétations foireuses… C’est donc tout ou son contraire…
J’ose mettre en doute le bon fonctionnement de l’État,&nbsp; c’est donc que je crois au marché pur et parfait, que les entreprises sont saintes…

Je n’ai jamais dit ça. Le but de toute entreprise est de se faire du blé et de gagner des PDM. Et pour cela, tout faire pour évincer leurs concurrents.
Je dis juste que c’est le comportement normal des entreprises et que c’est comme ça que ça fonctionne.
Les règles sont les mêmes pour tous. Si t’es pas content, crée une entreprise capable de concurrencer, va voir la concurrence. Si tu fais pas, c’est que t’es pas prêt à payer le prix de tes convictions et tu es donc un sacré looser.
&nbsp;


Konrad a écrit :

À t’entendre il y a d’un côté les entreprises qui sont forcément
gentilles, il n’y a rien à leur reprocher, il faudrait les laisser faire
tout ce qu’elles veulent comme elles l’entendent, ce serait bon pour le
consommateur sûrement…


Donc, si je te dis qu’il est injuste que les flics abattent aussi facilement les noirs aux USA, tu vas me reprocher de dire qu’ils sont tous honnêtes et droits ?
&nbsp;
&nbsp;


Konrad a écrit :

&nbsp;
Et de l’autre côté les institutions qui sont
toutes corrompues, les lois ne servent à rien, elles sont mal faites et
nuisent au consommateur…


&nbsp;Ouiiiiiiii…
&nbsp;Je dis que les lois ne sont pas forcément bonnes ou infaillibles, tu interprètes comme si j’avais dit que les lois ne servent à rien…

&nbsp;


Konrad a écrit :

Bravo pour ta vision bien
manichéenne et étriquée des choses, je vais te laisser dans ton monde
hein parce que je ne voudrais pas y vivre !



Look who’s talking ?!!!!

&nbsp;Et ça alors, que tu viens de démontrer dans ton post tout ton manque de subtilité…

Allez, mon petit… Retourne voir Dora…



Ph11
Le 22/04/2016 à 15h51






Tolor a écrit :

En effet, sur ça il n’y a aucune raison. C’est pour ça que personne n’attaque sur le fait que Google soit en position dominante.
Ce pour quoi ils sont attaqué, c’est qu’ils en abusent


Je connais cette théorie…



Ph11
Le 22/04/2016 à 15h53






misterB a écrit :

Google n’est pas une boite angélique, comme les copains Apple, FB, MS ou amazon dès qu’ils peuvent enfiler qqn pour leur bénéfice ils le font.


Oui, et alors ?



Ph11
Le 22/04/2016 à 15h56






misterB a écrit :

Et oui personne ne force les constructeurs a faire du tel Andro, mais si ils veulent vendre sur ce marché ils se doivent d’avoir cet OS

&nbsp;
Oui, et si Google ne l’avait pas fait, ils n’auraient rien.
De plus, Android est libre et forkable.



misterB
Le 22/04/2016 à 15h56






Ph11 a écrit :

Oui, et alors ?


Relis toi<img data-src=" />



misterB
Le 22/04/2016 à 15h57






Ph11 a écrit :

Oui, et si Google ne l’avait pas fait, ils n’auraient rien.
De plus, Android est libre et forkable.


Mais ne peut plu s’appeler Android et le consommateur il veut du Android comme tout le monde



Ph11
Le 22/04/2016 à 15h58






misterB a écrit :

Relis toi<img data-src=" />


L’honnêteté ne signifie pas être angélique.

edit:

Google n’est pas une boite angélique, comme les copains Apple, FB,
MS ou amazon dès qu’ils peuvent enfiler qqn pour leur bénéfice ils le
font.


C’est cela qu’on appelle concurrence.



Ph11
Le 22/04/2016 à 15h59






misterB a écrit :

Mais ne peut plu s’appeler Android et le consommateur il veut du Android comme tout le monde


Huawei utilise son propre fork d’android, ça ne pose pas de problème.



misterB
Le 22/04/2016 à 16h01






Ph11 a écrit :

L’honnêteté ne signifie pas être angélique.

edit:


C’est cela qu’on appelle concurrence.


Non pas quand c’est le client qu’ils enfilent <img data-src=" />



Ph11
Le 22/04/2016 à 16h04






misterB a écrit :

Non pas quand c’est le client qu’ils enfilent <img data-src=" />


Tellement lésés qu’ils en rendement…
konsomateur de ts lé péy, unicé vou!



Konrad
Le 22/04/2016 à 16h06






Ph11 a écrit :

ET voilà les interprétations foireuses… C’est donc tout ou son contraire…
J’ose mettre en doute le bon fonctionnement de l’État, c’est donc que je crois au marché pur et parfait, que les entreprises sont saintes…



Eh, n’inverse pas les rôles non plus hein… Depuis hier tu t’offusques et tu insultes la Commission Européenne parce qu’ils osent (les mécréants !) mettre en cause les agissements de Google… Ça fait deux jours que tu beugles comme un dératé sur les institutions, que tu dis qu’il faudrait laisser Google faire ce qu’ils veulent, alors ne viens pas nous la jouer à l’envers maintenant hein.

Les lois ne sont pas infaillibles, ça c’est sûr, merci pour le scoop… Quand une entreprise est sous l’emprise d’une autre, ou se rend compte qu’elle est en concurrence avec un cartel, elle est bien contente qu’il existe des lois anti-trusts partout sur la planète. Mais bien sûr quand une entreprise est visée par une plainte anti-trust, elle préférerait que de telles lois n’existent pas.

Que Google dise que ces lois sont injustes, j’en comprends tout à fait la logique, c’est dans leur intérêt (au niveau image et financier). Mais toi, c’est quoi ton intérêt là-dedans ? Tu as des actions Google ? Tu travailles chez eux ? Ou tu es juste un fanboy qui n’accepte pas que l’image de ton entreprise favorite soit ternie ?




Ph11 a écrit :

Oui, et alors ?



Et alors, il est normal qu’en cas de soupçons d’agissements malhonnêtes, il y ait enquête. Soupçon d’abus de position dominante =&gt; enquête.

C’est si compliqué que ça à comprendre ? <img data-src=" />



2show7
Le 22/04/2016 à 16h07

Dalek ferait un joli nom pour un OS <img data-src=" /> (Exterminate !)<img data-src=" />


Tolor
Le 22/04/2016 à 16h21

Et donc pourquoi ton message précédent? <img data-src=" />


Nuigurumi Abonné
Le 22/04/2016 à 17h14

Ah ! Merci pour ce commentaire qui montre bien le problème. A croire que les commentaires sont envahis par des pro-google <img data-src=" />

La CE vise Google pour son utilisation d’Android (qui est dominant sur le marché des smartphones) afin de pousser ses autres produits avec des accords contraignant avec les constructeurs. Pour plus d’information, chercher Mobile Application Distribution Agreement (MADA).

Oui je peux installer ce que je veux sur Android, oui je peux utiliser un fork - qui n’est pas simple à installer - (mais ce n’est plus Android et je n’ai pas le droit d’y installer les services Google -https://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Play#Compatibilit.C3.A9). Mais l’obligation que Google impose aux constructeurs que ses services soient installés et utilisés par défaut, c’est un abus. Comme lorsque l’on reprochait à Microsoft d’installer et utiliser IE et Windows Media Player par défaut.
&nbsp;Donc si les arguments de la CE sont faux, alors ils auraient dû l’être pour Microsoft.

Pour moi, comme d’habitude, la CE se réveille tard. Cela fait des années que la main mise de Google sur l’écosystème Android est pointé du doigt :http://arstechnica.com/gadgets/2013/10/googles-iron-grip-on-android-controlling-…
et je pense, comme d’autres, que ça se terminera par un gros chèque sans réel changement sur l’abus en question (le mal est déjà fait de toute façon).
&nbsp;


127.0.0.1
Le 22/04/2016 à 17h42

Google c’est loin d’être un bon samaritain. Mais pour le coup, on leur reproche un peu tout et son contraire.

Un OS proprio sur du hardware proprio,, c’est du “walled garden” et donc c’est mal.
Alors Google (et Ms) on fait un OS qui peut s’installer sur différents hardware.

Oui, mais un OS proprio, c’est fermé et donc c’est mal.
Alors Google propose son OS en open-source.

Oui mais si l’OS impose d’utiliser des services proprio, c’est mal.
Alors Google sépare l’OS open-source de ses propres services proprios.

Oui mais si l’OS est open-source, y a des forks partout et ca casse la compatibilité.
Alors Google impose que les forks restent compatibles avec Android original.

Oui mais Google impose des choses a Android alors c’est mal.
Alors Google impose la compatibilité seulement si on utilise ses services proprios.

Oui mais… heu… mais… heu… Antitrust !!!!


Patch Abonné
Le 22/04/2016 à 17h47






Ph11 a écrit :

Cite moi un produit de Pepsi qui a été mis en avant par Coca…

Coca fait des abus de position dominante?



Ph11 a écrit :

Pourquoi Google devrait mettre en avant ses rivaux ?

On a bien obligé MS à le faire avec les navigateurs web…



Ph11 a écrit :

Considères-tu que NextInpact devrait mettre en avant des articles de Clubic ?

NXI est en position dominante?



metaphore54
Le 22/04/2016 à 19h19

Je me fait pas de souci pour eux avec tous les lobbyistes qui vont leur donner les arguments ils arriveront à tout démêler.&nbsp; Je me demande si ça vient des fabricants ?


SebGF Abonné
Le 22/04/2016 à 19h57


Sur son blog dédié aux affaires publiques, l’éditeur américain loue ainsi les charmes d’Android, « moteur pour l’informatique mobile et l’innovation », ayant permis à « des centaines de fabricants de construire de superbes téléphones, tablettes et autres appareils ». Mise en cause pour le verrouillage de son écosystème, l’entreprise vante au contraire « les choix extraordinaires » dont profitent les utilisateurs avec des prix « toujours plus bas ».


Et l’une des plus grosses catastrophes sécuritaires de l’informatique avec une déresponsabilisation totale de l’éditeur sur le vendeur de hardware qui préfère vendre des smartphones que de la sécurité.

S’ils doivent dépenser de l’énergie pour “le bien du consommateur”, qu’ils le fassent plutôt par une obligation à l’éditeur et au fabricant de smartphone de supporter la totalité de ses appareils à minima pour 5 ans.
Les habituelles pratiques anticoncurrentielles de Google sont risibles comparées à cette régression de l’informatique.


carbier Abonné
Le 22/04/2016 à 21h07

Tu joues parfaitement le gars qui n’a rien compris aux problèmes… <img data-src=" />

Ne t’inquiète pas pour Google: ils savent parfaitement ce qu’ils ont fait, ce qu’ils font et ce qu’ils feront. Tu crois sérieusement que Google a développé Android uniquement pour le bien de l’humanité ?


127.0.0.1
Le 22/04/2016 à 23h27

Absolument pas, chez Google ce ne sont pas des philanthropes. Ils veulent dominer le monde marché, comme tous les autres.

Mais si l’alternative a Android c’est de retourner à l’époque bénie des dumbphones avec le hardware+software proprio de chaque fabriquant… alors je préfère l’ignoble solution open-source et interopérable du méchant Google.

Et toi ? tu préfères quelle solution closed-source pour ton smartphone ?


Konrad
Le 23/04/2016 à 07h04






127.0.0.1 a écrit :

Absolument pas, chez Google ce ne sont pas des philanthropes. Ils veulent dominer le monde marché, comme tous les autres.

Mais si l’alternative a Android c’est de retourner à l’époque bénie des dumbphones avec le hardware+software proprio de chaque fabriquant… alors je préfère l’ignoble solution open-source et interopérable du méchant Google.

Et toi ? tu préfères quelle solution closed-source pour ton smartphone ?



Bravo, tu utilises le même genre de rhétorique que ph11 : des analogies foireuses et extrêmes, pour ridiculiser la position des autres (argumentation dite de l’épouvantail).

« l’alternative à Android c’est de retourner à l’époque bénie des dumbphones »… Qui a dit ça ? <img data-src=" />

À un moment donné on ne sait plus comment vous expliquer le problème sans que vous ne travestissiez les propos de tout le monde pour avoir raison. Allez donc lire exactement le document de la Commission Européenne pour savoir ce qui est reproché, au lieu de vous contenter de ce que vous croyez avoir compris dans les commentaires de NXI… <img data-src=" />



Vin Diesel Abonné
Le 23/04/2016 à 07h44

Personnellement, je pense qu’il suffit de passer au logiciels libres pour ne plus être e**erdé&nbsp;&nbsp; …<img data-src=" />


&nbsphttps://store-fr.bq.com/fr/ubuntu-edition-e-5


ThomasBrz
Le 23/04/2016 à 07h47






127.0.0.1 a écrit :

Google c’est loin d’être un bon samaritain. Mais pour le coup, on leur reproche un peu tout et son contraire.

Un OS proprio sur du hardware proprio,, c’est du “walled garden” et donc c’est mal.
Alors Google (et Ms) on fait un OS qui peut s’installer sur différents hardware.

Oui, mais un OS proprio, c’est fermé et donc c’est mal.
Alors Google propose son OS en open-source.

Oui mais si l’OS impose d’utiliser des services proprio, c’est mal.
Alors Google sépare l’OS open-source de ses propres services proprios.

Oui mais si l’OS est open-source, y a des forks partout et ca casse la compatibilité.
Alors Google impose que les forks restent compatibles avec Android original.

Oui mais Google impose des choses a Android alors c’est mal.
Alors Google impose la compatibilité seulement si on utilise ses services proprios.

Oui mais… heu… mais… heu… Antitrust !!!!


Ce qui est pointé du doigt est le fait que les constructeurs qui installe android by google n’ont plus le droit de vendre de fork android ou encore le fait que seul les services googles sont installés et pas de produit concurrent comme a l’époque microsoft avec explorer.

Pour apple c’est différent car c’est le tout qui est a eux le téléphone est totalement a eux comme les lumia pour microsoft donc ils ne sont pas anti concurrentiels car ils obligent en rien la concurrence de proposer autre chose.

Par contre si apple oblige que toute les apps doivent d’abord sortir sur ios puis après sur les autres alors apple sera en position d’abus.



SebGF Abonné
Le 23/04/2016 à 08h31






burroz a écrit :

Par contre si apple oblige que toute les apps doivent d’abord sortir sur ios puis après sur les autres alors apple sera en position d’abus.



Dans la mesure où Apple n’est plus du tout en position dominante sur le marché du mobile (22% en 2015), ils ne peuvent pas être attaqués pour abus de position dominante.



127.0.0.1
Le 23/04/2016 à 09h58






Konrad a écrit :

À un moment donné on ne sait plus comment vous expliquer le problème sans que vous ne travestissiez les propos de tout le monde pour avoir raison. Allez donc lire exactement le document de la Commission Européenne pour savoir ce qui est reproché, au lieu de vous contenter de ce que vous croyez avoir compris dans les commentaires de NXI… <img data-src=" />



Alors, je le re-re-redis: oui, Google doit certainement avoir fait quelque chose de pas éthique, voir de pas légal, aux yeux de la Commission Européenne. si c’est vrai, c’est mal. Il faut respecter les lois, les règles, tout ca. Bref:

SI GOOGLE ABUSE DE SA POSITION C’EST MAL !!!!! (voila, c’est assez clair ?)

OUI MAIS ! Malgré tout le mal qu’on peut lui reprocher, Google a plus fait pour la libre-concurrence et l’intérêt du consommateur que TOUS LES AUTRES constructeurs et vendeurs réunis: OS Open-Source, kit de dev open-source, possibilité de forks, possibilité de Mods, possibilité de Side loading, possibilité d’installer/désinstaller les services google y compris sur les forks/mods, etc.

Alors ok, on doit les punir pour ce qu’ils font de mal. Mais on doit aussi les féliciter pour ce qu’ils font de bien.

Bordel, y a quand même Linux qui est installé sur la majorité des smartphones dans le monde ! Et y a des tas de forks/mods disponibles pour améliorer/modifier ces smartphones !! On m’aurait dit cela à l’époque des dumbphones, des featurephones et meme des IPhones que j’aurais rigolé aux éclats !



anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce
Le 23/04/2016 à 10h44

Bon laisse tomber…..
Genre Auchan n’a pas de vrais concurrents….
Laisse tomber…. à trop vouloir défendre l’indéfendable…. cette discussion va tourner en rond


Patch Abonné
Le 23/04/2016 à 11h13






127.0.0.1 a écrit :

OS Open-Source,

Seulement AOSP



127.0.0.1 a écrit :

possibilité de forks

Où soit tu utilises un fork, soit l’Android “officiel”… Paye ta possibilité.



127.0.0.1
Le 23/04/2016 à 13h34






Patch a écrit :

Seulement AOSP



Tout a fait. Le Projet Open Source de Android c’est Android Open Source Project. Meci cap’tain.


Où soit tu utilises un fork, soit l’Android “officiel”… Paye ta possibilité.


Quel horrriiiible limitation pour les fabricants: obligé de choisir entre deux possibilités.
Heureusement qu’il y a la concurrence pour proposer une absence totale de choix. <img data-src=" />

Google c’est pas des enfants de coeur, mais de là à cracher le bébé avec l’eau de la soupe…



Patch Abonné
Le 23/04/2016 à 13h41






127.0.0.1 a écrit :

Tout a fait. Le Projet Open Source de Android c’est Android Open Source Project. Meci cap’tain.

Et AOSP n’est pas Android (sinon il n’y aurait pas Android d’un côté et AOSP de l’autre), contrairement à ce que tu veux faire croire.





127.0.0.1 a écrit :

Quel horrriiiible limitation pour les fabricants: obligé de choisir entre deux possibilités.
Heureusement qu’il y a la concurrence pour proposer une absence totale de choix. <img data-src=" />

Google c’est pas des enfants de coeur, mais de là à cracher le bébé avec l’eau de la soupe…

Donc pour toi c’est parfaitement normal d’avoir un non-choix, alors qu’à côté tu défends le côté Open Source, donc avec possibilité de faire des choix… C’est ce qu’on appelle une logique paradoxale <img data-src=" />

C’est parce que tu portes Google dans ton coeur en tant que fanboy, que tu deviens totalement illogique?



127.0.0.1
Le 23/04/2016 à 13h51

Tu ne reconnais donc aucun mérite a l’existence d’Android dans le marché des smartphone ? Tu serais heureux si Android disparaissait du jour au lendemain, et qu’on retournait en mode closed-source / vendor-locked ? Non, je suppose que non.

Alors on doit condamner les abus de Google, mais delà à dénigrer tout ce qu’a fait Google dans le marché du smartphone je trouve que c’est oublier un peu vite la situation d’avant.


Konrad
Le 23/04/2016 à 14h35






127.0.0.1 a écrit :

Alors, je le re-re-redis: oui, Google doit certainement avoir fait quelque chose de pas éthique, voir de pas légal, aux yeux de la Commission Européenne. si c’est vrai, c’est mal. Il faut respecter les lois, les règles, tout ca. Bref:

SI GOOGLE ABUSE DE SA POSITION C’EST MAL !!!!! (voila, c’est assez clair ?)

OUI MAIS ! Malgré tout le mal qu’on peut lui reprocher, Google a plus fait pour la libre-concurrence et l’intérêt du consommateur que TOUS LES AUTRES constructeurs et vendeurs réunis: OS Open-Source, kit de dev open-source, possibilité de forks, possibilité de Mods, possibilité de Side loading, possibilité d’installer/désinstaller les services google y compris sur les forks/mods, etc.

Alors ok, on doit les punir pour ce qu’ils font de mal. Mais on doit aussi les féliciter pour ce qu’ils font de bien.

Bordel, y a quand même Linux qui est installé sur la majorité des smartphones dans le monde ! Et y a des tas de forks/mods disponibles pour améliorer/modifier ces smartphones !! On m’aurait dit cela à l’époque des dumbphones, des featurephones et meme des IPhones que j’aurais rigolé aux éclats !



Oui, de même qu’à l’époque des gens disaient probablement que Microsoft ont fait plus pour l’informatique que tous les autres constructeurs réunis ! Ça n’a pas empêché les condamnations anti-trust.

Tu peux sans doute débattre des heures durant, certains diront que c’est vrai, d’autres que c’est faux… Que ce soit pour Microsoft ou pour Google d’ailleurs…

Tout ce que je dis, c’est qu’il y a une chose qui est sûre : c’est hors-sujet. On parle ici de l’abus de position dominante. Le fait que Google a stimulé la concurrence, permis ceci ou cela, ça n’a rien à voir avec ce dont ils sont accusés. Donc il ne faut pas tout mélanger, et surtout il ne faut pas présenter ça comme des circonstances atténuantes…

Je ne dis pas qu’il ne faut plus parler de ce que Google a fait de bien. Tu peux en parler dans d’autres circonstances, mais quand on parle d’un sujet précis, à savoir les soupçons d’abus de position dominante, c’est hors-sujet de venir parler du côté Open Source d’Android, ça n’atténue rien et ça n’excuse rien.

Et puisque tout le monde fait des analogies foireuses, je vais aussi en faire une : Volkswagen a fait plein d’innovations au cours de son histoire, a déposé plein de brevets qui ont amélioré la sécurité des voitures, ils ont remporté plein de prix, ils sont aussi sponsors de l’équipe de France de Football… Oui mais malgré tout ce qu’ils ont fait de bien, ils sont quand même accusés d’avoir volontairement trafiqué leurs moteurs, et ça leur coûte cher aujourd’hui. Quand l’affaire a éclaté, Volkswagen n’est pas revenue parler de tout le bien qu’ils avaient fait avant, parce que c’est hors-sujet. (j’avais prévenu, c’est une analogie plus ou moins foireuse, ne pas la prendre au pied de la lettre).

Pour finir, Google n’est pas encore condamné hein… On verra bien les conclusions de l’enquête.


PS : j’aime aussi beaucoup Android en tant qu’OS, parce qu’il est basé sur Linux, parce qu’il a une base Open Source… Ça n’empêche que je trouve que Google se permet de plus en plus de choses, notamment en termes de manipulation des données personnelles, de regroupement de ses services (l’obligation d’avoir un compte Google+ pour commenter sur Youtube a été le ponpon). Personnellement, je trouve qu’ils abusent effectivement de leur position dominante, et je suis à 100% pour qu’il y ait une enquête à ce sujet. Maintenant ce n’est que mon avis, et comme dit plus haut, l’enquête est en cours et on verra ce que ça donne.



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 23/04/2016 à 15h30

Désolé. Au temps pour moi. Merci d’avoir recadré les choses <img data-src=" />


Patch Abonné
Le 23/04/2016 à 15h36






127.0.0.1 a écrit :

Tu ne reconnais donc aucun mérite a l’existence d’Android dans le marché des smartphone ? Tu serais heureux si Android disparaissait du jour au lendemain, et qu’on retournait en mode closed-source / vendor-locked ? Non, je suppose que non.

Alors on doit condamner les abus de Google, mais delà à dénigrer tout ce qu’a fait Google dans le marché du smartphone je trouve que c’est oublier un peu vite la situation d’avant.

Maintenant tu arrêtes de me prêter des propos que je n’ai ni tenu ni pensé, et tu relis avec les doigts. De préférence pas en mode fanboy. J’ai compris qu’il ne fallait surtout pas toucher à ton grand chéri Google, mais quand même…

PS : Android a une base open-source. Android n’est pas open-source. Il est aussi close-source que iOS et Winphone.



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 23/04/2016 à 15h37

Ubuntu, ce n’est pas un logiciel libre, c’est un logiciel ouvert (opensource) <img data-src=" />

D’ailleurs la Quadrature du Net ne conseille pas franchement Ubuntu (Canonical, but lucratif, logiciels propriétaires à l’intérieur de l’OS, …)
https://controle-tes-donnees.net/reprenez-le-controle-de-votre-ordinateur-avec-g…

Ceci dit, personnellement, j’aime bien Ubuntu en version LTS : accessible à tous, ergonomique, pratique.


Konrad
Le 23/04/2016 à 16h03






Patch a écrit :

PS : Android a une base open-source. Android n’est pas open-source. Il est aussi close-source que iOS et Winphone.



Euh non… Android a une très large base Open Source, alors que Windows Phone est complètement Closed-Source par exemple. C’est donc faux de prétendre que Android est « aussi Closed-Source » que les autres.



127.0.0.1
Le 23/04/2016 à 16h07

Ok. Vous m’avez convaincu… Android c’est aussi closed-source que IOS et Google c’est la dictature.

<img data-src=" />


Vengeur_Masqué
Le 23/04/2016 à 16h14






joma74fr a écrit :

Ubuntu, ce n’est pas un logiciel libre, c’est un logiciel ouvert (opensource) <img data-src=" />

Ceci dit, personnellement, j’aime bien Ubuntu en version LTS : accessible à tous, ergonomique, pratique.



La licence d’Ubuntu en fait un logiciel libre, je ne vois pas de quoi tu parles.

Si tu penses que quand la majorité des contributeurs d’un logiciel libre font partie de la meme societé , alors tu peux rayer 90% des gros logiciels libres de ta liste.

D’ailleurs sans Redhat , Suse & co, GNU/Linux serait resté au niveau alpha eternel.

Beh oui faut payer des devs et assurer du support Pro pour qu’une solution décole vraiment, même on trouve de très bonnes solutions sans devs payés.



Jarodd Abonné
Le 23/04/2016 à 17h04


À savoir une amende allant jusqu’à 10 % de son chiffre d’affaires pour 2015. Soit une prune de 6,5 rondelets milliards d’euros.


Sur une autre actu, quelqu’un ici disait que ceci était faux. Faudrait savoir <img data-src=" />


anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 23/04/2016 à 17h22

je parle seulement des puristes du logiciel libre. Après tout, Ubuntu est peut-être un logiciel libre… il existe tellement de licences (copyleft, GPL, BSD, etc)… et il existe tellement d’acteurs du libre qui prétendent avoir leur définition du logiciel libre. C’est souvent un débat sans fin.

exemple de définitions trouvées dans une FAQ : Qu’est-ce que l’Open Source, et quelle est la différence entre Free Libre et Open ?


MuadDib_II
Le 23/04/2016 à 17h42

Le vrai problème ici ce d’imposer aux fabricants de téléphone l’installation de Google search, Gmail,… S’ils veulent installer aussi le play store. En plus de mettre toutes les apps en première page…


frikakwa
Le 23/04/2016 à 19h59

Il n’y a pas Android d’un côté et AOSP de l’autre…

Juste AOSP qui est un tree de l’OS en soi… et si tu pousses par-dessus les services Google, tu obtiens Android!

Mon N5 tourne sous Chroma qui est une rom base AOSP améliorée avec mon pack de services Google par-dessus… j’ai donc un OS qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à la stock proposée par Google mais… en “mieux”!

Faire semblant que Google n’est pas un contributeur d’un OS open source est mensonger!

Tu lui reproches d’être un fanboy quand toi qui ne connait rien à Android es juste un hateboy! <img data-src=" /> (je fai des raccourcis…. comme tu te le permets, je ne me retiens pas!)


Patch Abonné
Le 23/04/2016 à 20h05






127.0.0.1 a écrit :

Ok. Vous m’avez convaincu… Android c’est aussi closed-source que IOS et Google c’est la dictature.

<img data-src=" />

Arrête d’essayer de te faire passer pour plus con que tu ne l’es, tu n’es pas doué pour ca. Et arrête de jouer les fanboys aveugles aussi, tu n’es pas doué non plus pour ca.



frikakwa
Le 23/04/2016 à 20h16

C’est plutôt bien résumé! <img data-src=" /><img data-src=" />


Slaurent
Le 23/04/2016 à 20h25

Sauf qu’il faut toujours définir ce que vous appelez position dominante car ce n’est pas gagné (et c’est faux ! Dans le secteur, c’est bien Apple qui est en position dominante, par rapport aux lois françaises ! )
&nbsp;


Slaurent
Le 23/04/2016 à 20h27

Non, ce que je trouve anormale, c’est surtout de s’attaquer à Android….alors que , même si c’est pas la panacé, c’est peut être celui qui permet le plus de chose entre les 3 systèmes “majoritaires” du marché…

L’hypocrisie, tu comprends?? Et surtout…l’hypocrisie pourquoi? Pour permettre aux systèmes encore plus fermé d’investir encore plus le marché? c’est quoi le but au fait??


Slaurent
Le 23/04/2016 à 20h29






joma74fr a écrit :

.http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Ab…


Oui, donc tu cites des articles que tu ne lis même pas en fait…

Parce que ça :
&nbsp;(définition de ce qu’est une position dominate)&nbsp;“la position dominante concerne une position de puissance économique !!!!!!!!!!! détenue par une entreprise”et ça &nbsp;http://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/apple-a-rafle-90-pourcent-benefi… ne pose de problème à personne?? nonnnnnn….90% des bénéfice, ce n’est surement pas une position de puissance économique détenu par une entreprise….nononon….Après, c’est vrais que tout le monde (toujours sans lire les articles juridiques) y va de son petit commentaire sur “les part de marché”. Heureusement que le paragraphe suivant c’est celui ci :&nbsp;Le simple constat de la forte part de marché d’une entreprise ne permet pas de conclure à lui seul à l’existence d’une position dominante. En revanche, si l’entreprise concernée dispose d’une avance technologique telle qu’elle lui permet d’augmenter ses prix sans craindre une érosion de sa clientèle, cette entreprise peut être considérée comme étant en position dominante. Il en va de même d’une entreprise qui détient des marques d’une très grante&nbsp;notoriété!!!!!!!Mhhhhhh…je sais pas qui croire, un article sur DGCCRF ou tout le monde qui y va de sa petite définition??



Slaurent
Le 23/04/2016 à 20h37






MuadDib_II a écrit :

Le vrai problème ici ce d’imposer aux fabricants de téléphone l’installation de Google search, Gmail,… S’ils veulent installer aussi le play store. En plus de mettre toutes les apps en première page…


SI c’est le problème, qu’il légalise et évite que n’importe quel société le fasse ! C’est pareil partout ! Tout les service Apple sont fournit avec un téléphone Apple et le système Apple…et oui, les “services concurrents” sont bien mal lotis par rapport à ceux pré-installé! C’est pareil chez Microsoft !

Et vu la puissance économique d’Apple dans le secteur (et la définition de la position dominante rappelé ici :http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Ab… on a du mal à comprendre ce que cherche la commission…faire un exemple, c’est bien, mais pour laisser le marché dans quel état après??&nbsp;

Quand je vois ou vont les bénéfices du secteur (et qui dit bénéfice, dit aussi puissance de frappe derrière), j’ai du mal à comprendre en quoi la commission protège le “consommateur”….



Slaurent
Le 23/04/2016 à 20h44

Peut être, et tu as raison de rappeler que c’est le rapport fournisseurs-acheteur (google vs constructeurs) qui est en jeu dans ce procès. (et c’est plutôt un “abus de position dominant” vis à vis des constructeurs en fait…là dessus, ça se tient)

&nbsp;Tu crois réellement que l’utilisateur va avoir droit à plus de concurrences si les services de google ne sont plus obligatoires sur sa propre plateforme? Oui, google place ses services car c’est son cœur de métier (je vais pas les plaindre sur leur bénéfice), pour autant, ces pratiques sont loin d’être aussi “préjudiciable” que la commission le prétend, les forks existent, et des sociétés tentent le coup avec (comme Amazon)….Comment veut tu condamner des pratiques quand tu le fais chez le système qui est peut être le plus souple??


Patch Abonné
Le 23/04/2016 à 20h56






Slaurent a écrit :

Non, ce que je trouve anormale, c’est surtout de s’attaquer à Android….alors que , même si c’est pas la panacé, c’est peut être celui qui permet le plus de chose entre les 3 systèmes “majoritaires” du marché…

L’hypocrisie, tu comprends?? Et surtout…l’hypocrisie pourquoi? Pour permettre aux systèmes encore plus fermé d’investir encore plus le marché? c’est quoi le but au fait??

L’hypocrisie de? Tu penses sincèrement que parce que tu as fait des choses bien dans le passé, ca te dispense de devoir faire face à la loi quand tu fais des conneries? <img data-src=" />



Slaurent
Le 23/04/2016 à 20h59

Ah mais je n’ai aucun avis “éthique” sur google…C’est pas question de faire des choses bien ou pas…c’est :

1/ Prétendre qu’ils sont en position dominante sur le marché (faux)
2/ Prétendre que leur pratiques sont dommageable pour le consommateur (vrais mais…seulement en partie, et bien moindre que les autres)
3/ Prétendre que leur pratique doit être punis quand toutes les pratiques similaires (chez les autres éditeurs de systèmes ) ne le sont pas…

C’est ça l’hypocrisie que je dénonce.&nbsp;


SebGF Abonné
Le 23/04/2016 à 20h59






Slaurent a écrit :

Non, ce que je trouve anormale, c’est surtout de s’attaquer à Android….alors que , même si c’est pas la panacé, c’est peut être celui qui permet le plus de chose entre les 3 systèmes “majoritaires” du marché…

L’hypocrisie, tu comprends?? Et surtout…l’hypocrisie pourquoi? Pour permettre aux systèmes encore plus fermé d’investir encore plus le marché? c’est quoi le but au fait??



Il faut arrêter de défendre Android sous prétexte qu’il est plus ouvert que les autres. Ce n’est pas sur ça qu’il est attaqué et ce n’est pas une circonstance atténuante. Si je donne 45 millions à la croix rouge j’ai le droit de tabasser n’importe quel gus dans la rue parce que je suis charitable ?
Google est attaqué sur le fait qu’il pousse la mise en avant de ses services à ses partenaires et occulte de ce fait la concurrence, rien de plus. Si on veut rapporter ça à l’ouverture d’Android, perso ça me donne au contraire l’impression qu’ils brident la capacité d’intégration du système à leurs partenaires justement, un comble pour un produit “ouvert” !! C’est une ouverture à deux vitesses… Si tu veux vendre du “Android”, tu dois te plier aux conditions de Google. Comme si Canonical imposait d’avoir l’interface Unity et ses partenariats commerciaux controversés activés pour avoir le droit de vendre un PC sous Ubuntu.

La situation d’Android est difficilement comparable avec les autres OS majoritaires du marché : iOS est un tout lié à son hardware et à la marque (un unique constructeur et éditeur), et Windows Phone tout le monde s’en branle, éditeur inclus.

Concernant le lien que tu mets sur l’abus de position dominante, si s’agit de celle définie dans le droit français. Or, là c’est au niveau du droit communautaire que ça se passe.
Et la description de l’UE sur l’abus de position dominante est la suivante :


Article 102
(ex-article 82 TCE)

Est incompatible avec le marché intérieur et interdit, dans la mesure où le commerce entre États membres est susceptible d’en être affecté, le fait pour une ou plusieurs entreprises d’exploiter de façon abusive une position dominante sur le marché intérieur ou dans une partie substantielle de celui-ci.

Ces pratiques abusives peuvent notamment consister à:

a) imposer de façon directe ou indirecte des prix d’achat ou de vente ou d’autres conditions de transaction non équitables,

b) limiter la production, les débouchés ou le développement technique au préjudice des consommateurs,

c) appliquer à l’égard de partenaires commerciaux des conditions inégales à des prestations équivalentes, en leur infligeant de ce fait un désavantage dans la concurrence,

d) subordonner la conclusion de contrats à l’acceptation, par les partenaires, de prestations supplémentaires qui, par leur nature ou selon les usages commerciaux, n’ont pas de lien avec l’objet de ces contrats.


Complétée ensuite par le droit national de chaque Etat membre.



Slaurent
Le 23/04/2016 à 21h07






SebGF a écrit :

Il faut arrêter de défendre Android sous prétexte qu’il est plus ouvert que les autres. Ce n’est pas sur ça qu’il est attaqué et ce n’est pas une circonstance atténuante. Si je donne 45 millions à la croix rouge j’ai le droit de tabasser n’importe quel gus dans la rue parce que je suis charitable ?
Google est attaqué sur le fait qu’il pousse la mise en avant de ses services à ses partenaires et occulte de ce fait la concurrence, rien de plus. Si on veut rapporter ça à l’ouverture d’Android, perso ça me donne au contraire l’impression qu’ils brident la capacité d’intégration du système à leurs partenaires justement, un comble pour un produit “ouvert” !! C’est une ouverture à deux vitesses… Si tu veux vendre du “Android”, tu dois te plier aux conditions de Google. Comme si Canonical imposait d’avoir l’interface Unity et ses partenariats commerciaux controversés activés pour avoir le droit de vendre un PC sous Ubuntu.

La situation d’Android est difficilement comparable avec les autres OS majoritaires du marché : iOS est un tout lié à son hardware et à la marque (un unique constructeur et éditeur), et Windows Phone tout le monde s’en branle, éditeur inclus.

Concernant le lien que tu mets sur l’abus de position dominante, si s’agit de celle définie dans le droit français. Or, là c’est au niveau du droit communautaire que ça se passe.
Et la description de l’UE sur l’abus de position dominante est la suivante :



Complétée ensuite par le droit national de chaque Etat membre.


En effet, ça recoupe la ligne D. Donc&nbsp;c’est bien un abus de position dominantes face à leur “partenaire”, les constructeurs, et en aucun cas lié aux utilisateurs.

Question, tu as vu une plainte passer de ce coté? Parce que les constructeurs en question, c’est pas non plus des partenaires en sucre hein, ils ont des moyens, ils ont même souvent plusieurs cordes à leur arc !! En plus, étant donné que ce qui est visé, c’est le moteur de recherche, la cartographie, etc…on parle de service que la plupart des constructeurs n’ont pas ! Il s’agit bien de la possibilité, pour ces mêmes constructeurs, d’établir d’autre “contrats” avec d’autres fournisseurs de services…et ce sont bien eux (ceux qui fournissent de la recherche, de la cartographie) qui sont “écrasé” par le système google (qui leur laisse peu de visibilité)

Dernière question, l’intégration verticale, coté Apple, ça ne bride pas ces mêmes fournisseurs de service?? &nbsp;Juste comme ça….


P.S : je fais encore de la comparaison sur du non “comparable” car justement, je ne trouves pas que cette définition permettent réellement à la situation de devenir meilleur. Tout ce que tu me dis, c’est “pour se protéger de tel poursuite, il faut contrôler encore plus le système et faire encore plus d’intégration verticale…tu vends toi même ton matériel, tu décide de tout, tu laisse encore moins d’acteur entrer en concurrence et tout le monde te fout la paix”…

Désolé, mais je continue de trouver ça hypocrite !!&nbsp;



Patch Abonné
Le 23/04/2016 à 21h21






Slaurent a écrit :

Ah mais je n’ai aucun avis “éthique” sur google…C’est pas question de faire des choses bien ou pas…c’est :

1/ Prétendre qu’ils sont en position dominante sur le marché (faux)
2/ Prétendre que leur pratiques sont dommageable pour le consommateur (vrais mais…seulement en partie, et bien moindre que les autres)
3/ Prétendre que leur pratique doit être punis quand toutes les pratiques similaires (chez les autres éditeurs de systèmes ) ne le sont pas…

C’est ça l’hypocrisie que je dénonce.

Ca tombe bien, je ne prétends rien. Par contre, je lis les news (et leurs titres) avant de commenter, moi.
Ou alors tu vas nous dire que la CE aime prétendre des choses sur GG et mener une enquête les concernant alors qu’ils ont en réalité un dossier complètement vide?



Slaurent
Le 23/04/2016 à 21h27

Quand je dis “prétendre”, c’est bien de la commission dont je parles….Et je ne doutes pas que tu peux monter un dossier sur eux, c’est faisable sur toutes les sociétés !!

Maintenant, j’ai déjà répondu à ces points à SeBGF, cette procédure ne vise pas à défendre le consommateur, mais le constructeur dans sa “relation” avec Google…en aucun cas, ça n’aura un impact positif sur le consommateur, et si le but,c’est vraiment de permettre de proposer “d’autre service” que ceux de google sur de l’android (sous-entendu, permettre à d’autre service d’émerger), c’est bien hypocrite d’oublier les intégrations plus verticale comme celle d’Apple, qui a beaucoup plus d’impact sur le marché &nbsp;(et qui bride aussi les services concurrents) ! Alors oui, je lis la news , je lis aussi des sites juridiques , je me forge une opinion , et c’est pas parce que la CE lance une procédure que je vais applaudir sur commande…


Konrad
Le 23/04/2016 à 21h31






Slaurent a écrit :

Ah mais je n’ai aucun avis “éthique” sur google…C’est pas question de faire des choses bien ou pas…c’est :

1/ Prétendre qu’ils sont en position dominante sur le marché (faux)



Non c’est vrai : Google est bel et bien en situation de position dominante, et… Apple aussi. La Loi ne dit pas qu’il ne peut y avoir qu’une seule entreprise en situation de position dominante hein… Ça ne veut pas dire non plus que Apple domine Google, ou inversement ! Google est en position dominante et impose ses conditions aux constructeurs et aux opérateurs… Ce sont ces abus qui sont visés par la CE.




Slaurent a écrit :

2/ Prétendre que leur pratiques sont dommageable pour le consommateur (vrais mais…seulement en partie, et bien moindre que les autres)



Tu as lu l’article ou pas ? Ce n’est pas ça qui est reproché à Google dans cette affaire…




Slaurent a écrit :

3/ Prétendre que leur pratique doit être punis quand toutes les pratiques similaires (chez les autres éditeurs de systèmes ) ne le sont pas…



Ce genre de pratiques de la part de Microsoft a déjà été condamné… Il est donc logique que si Google est soupçonné d’abus de position dominante, ils soient poursuivis aussi.

Ne parle pas encore d’être « puni » hein : pour l’instant les résultats de l’enquête ne sont pas connus.




Slaurent a écrit :

C’est ça l’hypocrisie que je dénonce.



Dénoncer l’hypocrisie c’est bien, mais avant il faudrait peut-être savoir de quoi on parle non ? <img data-src=" />



Slaurent
Le 23/04/2016 à 21h39

Décidément, je vais devoir re répondre la même chose à tout le monde !

J’ai lu la news. J’ai aussi lu celle d’avant, et les “griefs”. Je lis ça : “«&nbsp;Google a une stratégie générale sur les appareils mobiles visant à protéger et étendre sa position dominante sur les recherches Internet&nbsp;» a affirmé ce midi&nbsp;Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence, lors d’une conférence de presse. Le groupe impose «&nbsp;des&nbsp;restrictions non justifiées sur les applications&nbsp;»&nbsp;aux constructeurs et opérateurs, estime-t-elle.”&nbsp;On parle bien donc, pour google de lier son système Android à son moteur de recherche, et&nbsp;d’empêcher&nbsp;les autres&nbsp;constructeurs de l’utiliser…oui, sauf que les constructeurs peuvent forker Android, et vendre de l’AOSP sans le play, mais avec leur propre service (Amazon l’a fait). C’est donc possible !On a donc une charge de la commission qui en marre de voir Google, dominant dans la recherche, imposer son moteur sur son propre système. Si je comprend bien le but, c’est&nbsp;d’empêcher&nbsp;une société qui a une nette&nbsp;domination, de mettre ses services en avant par rapport à d’autre , qui pourrait émerger….Heu, personne ne voit le problème des intégrations plus verticales? Du fait que sur d’autres systèmes, même pas forkable, qui possède une force de frappe “énorme” dans le mobile, se permet de TOUT lier, service compris, au détriment d’autres services plus innovant ?? J’ai un peu de mal là….&nbsp;

P.S : de toute façon, je penses que personne ne changera d’avis dans cette affaire. Moi je vais arrêter là ! &nbsp;


Slaurent
Le 23/04/2016 à 22h02






Konrad a écrit :

Tu as lu l’article ou pas ? Ce n’est pas ça qui est reproché à Google dans cette affaire…

[…]

Dénoncer l’hypocrisie c’est bien, mais avant il faudrait peut-être savoir de quoi on parle non ? <img data-src=" />


Au passage, un abus de position dominante? Derrière ce genre de condamnation, c’est toujours le consommateur que l’on protège ! Et ce, même si cette abus concerne une relation entre deux intermédiaires ! La commission ne le cache pas ! C’est bien le consommateur finale qui peut avoir accès à plus de “possibilité” de moteur de recherche et voir émergé des services plus innovants ! Alors, même si je ne doute pas du bien fondé de cette loi dans un certain nombre de situation, je doute que le résultat final soit celui auquel on veut aboutir dans le cas présent !&nbsp;



127.0.0.1
Le 23/04/2016 à 23h52






Patch a écrit :

Arrête d’essayer de te faire passer pour plus con que tu ne l’es, tu n’es pas doué pour ca. Et arrête de jouer les fanboys aveugles aussi, tu n’es pas doué non plus pour ca.



Je ne suis pas fanboy de Google au sens ou tu l’entends: pour moi Google est un grand requin dans un monde de requins.

Apple cherche à vendre des produits en s’attaquant au marché des utilisateurs.
Microsoft cherche à vendre des licences en s’attaquant au marché des ordinateurs.
Google cherche à vendre des données en s’attaquant au marché des services en ligne.

Google est (potentiellement) le plus dangereux car, pour atteindre ses objectifs, il peut se permettre d’investir massivement dans des logiciels/services et les diffuser gratuitement aux utilisateurs, alors que Apple ou MS ne le peuvent pas. Encore mieux pour Google, cette stratégie affaiblit les deux autres.

Mais cette bataille de requins représente l’avantage indéniable d’avoir une grande société qui investit massivement dans des logiciels/services et les diffuse gratuitement aux utilisateurs. Même si ce n’est qu’un effet collatéral de leur stratégie, c’est toujours bon a prendre.



SebGF Abonné
Le 24/04/2016 à 07h51






Slaurent a écrit :

Question, tu as vu une plainte passer de ce coté? Parce que les constructeurs en question, c’est pas non plus des partenaires en sucre hein, ils ont des moyens, ils ont même souvent plusieurs cordes à leur arc !! En plus, étant donné que ce qui est visé, c’est le moteur de recherche, la cartographie, etc…on parle de service que la plupart des constructeurs n’ont pas ! Il s’agit bien de la possibilité, pour ces mêmes constructeurs, d’établir d’autre “contrats” avec d’autres fournisseurs de services…et ce sont bien eux (ceux qui fournissent de la recherche, de la cartographie) qui sont “écrasé” par le système google (qui leur laisse peu de visibilité)



La Commission Européenne est garante de l’application des traités de l’UE, donc elle n’a pas besoin d’une plainte extérieure si elle constate un dysfonctionnement. C’est de son rôle justement de saisir la justice.
La plainte extérieure (ex : Opera Software à l’époque de IE / Microsoft, plainte des entreprises face à IBM, plainte contre Intel…) peut être un vecteur de saisie de la justice également.

Ici le problème est que si demain, par exemple, Samsung signe un contrat avec TomTom inclure leur système GPS et service de carto sur leurs smartphone Android, ils le peuvent, mais ils perdent l’accès à la boutique applicative etc. En gros ils tombent dans le travers qu’on entend systématiquement pour chaque OS mobile qui a moins de 20% de PDM : “YAPADAPPLIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII”.
Bref, c’est à la limite du chantage, et c’est le fonctionnement habituel de Google (rappelons qu’ils ont droit de vie et de mort sur le Web, rien que ça).



after_burner
Le 24/04/2016 à 08h15






Slaurent a écrit :

Non, ce que je trouve anormale, c’est surtout de s’attaquer à Android….alors que , même si c’est pas la panacé, c’est peut être celui qui permet le plus de chose entre les 3 systèmes “majoritaires” du marché…

L’hypocrisie, tu comprends?? Et surtout…l’hypocrisie pourquoi? Pour permettre aux systèmes encore plus fermé d’investir encore plus le marché? c’est quoi le but au fait??



Il n’y a pas d’hypocrisie sur ce point vu que des 3 plus gros c’est google qui impose aux constructeurs l’installation de ses services uniquement sur “son androïd”.

C’est étrange qu’il puisse y avoir plusieurs entreprises en position dominante sur un marché, mais soit, si Apple l’est, il n’ont pas les mêmes torts que google. Eux c’est plutôt les conditions restrictives de leur store qui pose problème.



MuadDib_II
Le 24/04/2016 à 10h16






Slaurent a écrit :

SI c’est le problème, qu’il légalise et évite que n’importe quel société le fasse ! C’est pareil partout ! Tout les service Apple sont fournit avec un téléphone Apple et le système Apple…et oui, les “services concurrents” sont bien mal lotis par rapport à ceux pré-installé! C’est pareil chez Microsoft !

Et vu la puissance économique d’Apple dans le secteur (et la définition de la position dominante rappelé ici :http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Ab… on a du mal à comprendre ce que cherche la commission…faire un exemple, c’est bien, mais pour laisser le marché dans quel état après??&nbsp;

Quand je vois ou vont les bénéfices du secteur (et qui dit bénéfice, dit aussi puissance de frappe derrière), j’ai du mal à comprendre en quoi la commission protège le “consommateur”….


Apple est le seule vendeur de son téléphone, il rajoute les apps qu’il a envie à son système (et je déteste apple et ses politiques de m****), hors ces 10% de parts de marché, contre 90% de google.

Par contre quel est le rapport entre Google Play et Gmail ? Sachant que Gmail est disponible dans le Google Play ?
Tu peux pas dire que c’est comment Google gagne sa vie parce que en plus il y a des commission sur chaque achat de Google Play…



Konrad
Le 24/04/2016 à 10h23






Slaurent a écrit :

On parle bien donc, pour google de lier son système Android à son moteur de recherche, et d’empêcher les autres constructeurs de l’utiliser…oui, sauf que les constructeurs peuvent forker Android, et vendre de l’AOSP sans le play, mais avec leur propre service (Amazon l’a fait). C’est donc possible !On a donc une charge de la commission qui en marre de voir Google, dominant dans la recherche, imposer son moteur sur son propre système. Si je comprend bien le but, c’est d’empêcher une société qui a une nette domination, de mettre ses services en avant par rapport à d’autre , qui pourrait émerger….



Vu ce que tu dis… Non, tu n’as pas compris… Cf le message #175 de SebGF, entre autres.



Slaurent a écrit :

Moi je vais arrêter là !



T’as raison arrête là <img data-src=" />



Konrad
Le 24/04/2016 à 10h48






after_burner a écrit :

C’est étrange qu’il puisse y avoir plusieurs entreprises en position dominante sur un marché



Ça peut paraître contre-intuitif, si on comprend la position dominante comme « un gros acteur à 90% qui domine les autres 10% ».

La position dominante c’est plus subtil que ça, la domination et les abus ne se font pas forcément sur les concurrents. Regarde Microsoft : pourquoi ont-ils été condamnés pour abus de position dominante ? Ils dominaient le marché du PC desktop (à 95%), mais ils n’ont pas été poursuivis par les autres OS desktop, Apple, Sun, ni Linux… C’est plus subtil que ça…

En 1996 Microsoft dominait le marché du PC de bureau (avec Windows bien sûr), mais était un outsider sur le marché des navigateurs Web, plutôt dominé par Netscape. Netscape avait des accords avec les constructeurs de PC (HP, Dell, etc.) : contre un petit pécule, ces derniers installaient Netscape par défaut sur leurs machines. C’est comme ça que Netscape vendait son navigateur : pas directement aux particuliers, mais aux constructeurs. Jusqu’à ce que Microsoft arrive et intègre gratuitement Internet Explorer à Windows, foutant en l’air le business de Netscape.

Microsoft n’a pas été condamné pour sa domination du marché du PC de bureau ! Microsoft a été condamné car il a abusé de cette position dominante (qui lui assure une position de force face aux constructeurs) pour imposer rapidement son navigateur. La suite on la connaît : les constructeurs n’ont plus acheté Netscape, et Windows étant vendu avec 90% des PC, IE a rapidement atteint les 90% de parts de marché des navigateurs. Netscape a coulé, son code a été libéré pour devenir Firefox, le premier navigateur à véritablement défier IE sur le marché des navigateurs Web. Et Microsoft a été condamnée pour abus de position dominante… des années après les faits, avec des obligations qui pouvaient sembler stupides et anachroniques (ballot screen).

Ici pour Google la situation est similaire. Google est en situation de position dominante (grosse part de marché), mais ça ne veut pas dire qu’ils imposent des choses à Apple ou à Microsoft sur ce marché… Non, Google exerce une pression hors du commun sur les constructeurs et les opérateurs de téléphonie, ils en abusent et c’est ça qui leur est reproché. Apple peut aussi être en position dominante sur le marché des smartphones (très bonne notoriété, gros bénéfices), ça ne veut pas dire qu’ils imposent des choses à Google, mais qu’ils peuvent utiliser leur position pour faire pression sur les éditeurs de livres, sur les opérateurs de téléphonie, etc.

Je pense que beaucoup de gens comprennent mal la position dominante, et comprennent mal les abus… Du coup ils tirent les mauvaises conclusions. Je pense aussi que la Commission devrait se dépêcher dans ce genre d’affaires, car si le jugement tombe 10 ans après, on se retrouve avec des condamnations qui ne correspondent plus à la situation du marché 10 ans avant (les boîtes qui se sont fait enfler sont déjà mortes depuis belle lurette, cf. le cas de Netscape).



gallean
Le 24/04/2016 à 11h14

j’aurais bien vu un sous titre genre “pas le groupe de rock” ^^


Tolor
Le 24/04/2016 à 13h13






Slaurent a écrit :

Peut être, et tu as raison de rappeler que c’est le rapport fournisseurs-acheteur (google vs constructeurs) qui est en jeu dans ce procès. (et c’est plutôt un “abus de position dominant” vis à vis des constructeurs en fait…là dessus, ça se tient)

 Tu crois réellement que l’utilisateur va avoir droit à plus de concurrences si les services de google ne sont plus obligatoires sur sa propre plateforme? Oui, google place ses services car c’est son cœur de métier (je vais pas les plaindre sur leur bénéfice), pour autant, ces pratiques sont loin d’être aussi “préjudiciable” que la commission le prétend, les forks existent, et des sociétés tentent le coup avec (comme Amazon)….Comment veut tu condamner des pratiques quand tu le fais chez le système qui est peut être le plus souple??


Sur le long terme, oui, ça peut être bénéfique pour l’utilisateur (émergence de nouveaux concurrents)
Le système ici en question c’est Android, pas AOSP. Le second est souple, pas le premier.
Il y a des fork oui, mais ce n’est pas la question.
Android est en position dominante sur le mobile (faudra d’ailleurs expliquer en quoi pour toi c’est faux), et profote de cette position pour pousser ses services qui ne peuvent etre dissociés d’Android. Si un constructeur le fait, il ne peut plus sortir son téléphone sois Android (et donc avec le store) et ne peux plus non plus théoriquement sortir un autre téléphone sous Android
Ce n’est pas parce que certains constructeurs le font (Amazon et quelques constructeurs chinois locaux), que ce n’est plus un problème pour autant.



carbier Abonné
Le 24/04/2016 à 14h32






frikakwa a écrit :

Il n’y a pas Android d’un côté et AOSP de l’autre…

Juste AOSP qui est un tree de l’OS en soi… et si tu pousses par-dessus les services Google, tu obtiens Android!


Les services Google sont open source ?



Vengeur_Masqué
Le 24/04/2016 à 16h01

J’ai pas du tout lu le fil , mais en quoi Android et AOSP sont différent ?

Parceque Android pour vous est forcément une distribution avec les contraintes google ?

on peut parfaitement faire un tel avec cyanogen par exemple sans les google apps et avoir les meme fonctionnalités .


anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 24/04/2016 à 17h02

D’abord, je n’affirme rien, je te donne un site officiel qui me semblait te donner une définition de l’abus de position dominante (il me semblait que tu posais la question).

Ensuite, pour entrer dans le vif du sujet, tu sors un extrait de son contexte du site officiel que je t’ai fourni (l’abus de position dominante est une notion juridique très bien définie sur le site en question) pour m’opposer un article d’un site de presse gratuite qui traite d’une statistique (elle aussi sortie de son contexte d’un rapport d’un cabinet d’études).

Que dire de plus ? Ton avis est intéressant, mais ta méthode de démonstration est très mauvaise (si ton but était vraiment de prouver quelque chose).


carbier Abonné
Le 24/04/2016 à 19h11






freechelmi a écrit :

J’ai pas du tout lu le fil , mais en quoi Android et AOSP sont différent ?

Parceque Android pour vous est forcément une distribution avec les contraintes google ?

on peut parfaitement faire un tel avec cyanogen par exemple sans les google apps et avoir les meme fonctionnalités .


1- Pour pouvoir vendre un téléphone Android, il faut accepter les contraintes de Google,

2- L’une des contraintes de Google est qu’un constructeur ne peut pas commercialiser à la fois un tél sous Android et un fork (à partir d’AOSP): il faut qu’il fasse un choix et vu la position d’Android, peu de constructeur feront le choix de se débarasser complètement d’Androïd. Comme peu de constructeurs de PC s’affranchissent de Windows alors qu’ils pourraient parfaitement commercialiser du linux…

3- Si tu veux un téléphone avec cyanogen dans 95% des cas c’est à toi de le faire: un peu comme tu peux installer linux sur un PC vendu avec Windows préinstallé…



after_burner
Le 24/04/2016 à 19h31






Konrad a écrit :

….



J’ai bien compris (du moins je pense <img data-src=" />), il peut y avoir plusieurs entreprise, assez puissantes, pour fausser le jeu de la concurrence avec certaines pratiques, c’est pas impossible avec le recul.

Ces abus ne se font pas forcément directement en contraignant ces concurrent directes, mais en passant des accords avec d’autres acteurs du marché qui vont eux délaisser les solutions concurrentes. En tout cas pour les cas qu’on a connu, ça c’est passé ainsi.



anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d
Le 25/04/2016 à 05h59

“Dernière question, l’intégration verticale, coté Apple, ça ne bride pas ces mêmes fournisseurs de service?? Juste comme ça….”


Bien sûr que le système de Apple est bridé et réservé aux services d’Apple et de ses partenaires. Mais ce n’est pas interdit par la loi et par les traités internationaux et européens.

Pour accuser Apple, il faudrait, en plus, une “position dominante” qui implique que les entreprises qui gravitent autour d’Apple soient contraintes de fermer boutique (de faire faillite) parce que Apple favoriserait son système et ses sévices dans un marché economique que Apple controlerait en tres grande partie : il y aurait donc un “abus” de “position dominante”.

En dehors de ça, les sociétés commerciales vivent dans un monde economique libéral : elles font ce qu’elles veulent à partir du moment qu’elles ne vampirisent pas d’autres acteurs économiques.

En revanche, je te l’accorde, l’action de la Commission européenne n’est pas parfaite, et Apple (comme d’autres sociétés) monopolisent ou contraignent des situations de marché économique, mais ce n’est pas forcément pérenne et un concurrent peut facilement apparaitre (ce qui n’est pas le cas lorsqu’une société est en situation de position dominante et qu’elle en abuse).

Pour finir, la Commission européenne ne met aucunement en cause les activités économiques de Alphabet/Google (pour ça, il faudrait faire face à la diplomatie des États-unis).


Tolor
Le 25/04/2016 à 06h20

Oui, par définition, Android a les contraintes de Google, sinon, c’est AOSP. Le fait que tu puisses installer un cyanogen qui déroge à cette règle ne signifie pas que tu puisses le commercialiser dans un téléphone


canti
Le 25/04/2016 à 07h46

De toute façon, concurrence ou pas, tu n’as pas un “droit” à être distribué par Apple, Microsoft, ou Google.
&nbsp;
Alors oui, je préfères personnellement le modèle d’Android, où si Google t’empêches de prendre l’application que tu veux, tu peux
&nbsp;- acheter en directe au développeur pour avoir un APK
&nbsp;- installer un market alternatif


anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce
Le 25/04/2016 à 09h26

Tu as un droit à installer tes applications sur un système d’exploitation !
Mais relisez vous un peu bon sang…. tu considèrerais normal qu’Apple et Microsoft contrôlent les installations sur MacOS et Windows ? Que HP interdisent les installations sur HP UX ?


canti
Le 25/04/2016 à 09h40

non je considère pas ca normal, mais
&nbsp;- ca a pas l’air de déranger les gens qui achètent en masse des iphones
&nbsp;- c’est pour ca que j’ai un téléphone android, et que j’en suis super content <img data-src=" />

la question de ce que apple propose sur son market est différente de la possibilité d’installer ce que tu veux sur ton téléphone c’est sur. Pour moi c’est un critère d’achat essentiel, pour un partie significative de la population c’est pas grave… faut croire que les gens aiment être protégé contre leurs connerie … à tort ou a raison…

j’en suis le premier triste, mais la question c’est pas de forcer apple a vendre du porn sur son market, c’est de laisser les utilisateurs “avancés” installer ce qu’ils veulent

&nbsp;


Vengeur_Masqué
Le 25/04/2016 à 12h31

il me semble que cela est faux

y a des millions de téléphones android sans les applications google dans le monde.

je peux parfaitement commercialisez et supportez un téléphone avec OS Android sans la certification google.

D’ou vous tenez cela ?


Vengeur_Masqué
Le 25/04/2016 à 12h32






carbier a écrit :

1- Pour pouvoir vendre un téléphone Android, il faut accepter les contraintes de Google,



ou as tu lu ça ? Tu parles plutot d’Android avec play services préinstallés ( qui ont les droits root d’ailleurs …)



atomusk
Le 25/04/2016 à 14h22

attention quand même, la commission Européenne n’est pas concernée par ce qui se passe “dans le monde” <img data-src=" />

Qu’il y ait une grosse proportion d’AOSP en Chine ne veux pas dire que c’est pareil en Europe … et pour le coup, je pense qu’on peut dire que AOSP est très peu utilisé en Europe …


Vengeur_Masqué
Le 25/04/2016 à 15h38

OK mais on peut donc , meme en europe vendre un téléphone Android SANS les logiciels google , et cela s’est beaucoup fait au début.

Google a vraiment eu une politique pour forcer tout le monde a utiliser leurs logiciels android de fait que sans ces logiciels , c’était l’échec commerciale assuré.

Et ces logiciels ne pouvaient pas être installés après coup ( car playservices = root )


Tolor
Le 26/04/2016 à 12h56

Oui, ils tournent sous AOSP donc, qui est la version d’Android sans les services Google.
Tu peux commercialiser un téléphone sous AOSP, mais dans ce cas, tu ne pourras plus commercialiser un téléphone sous Android @ Google.

Donc AOSP est utilisé par soit des constructeurs locaux (souvent en Chine, qui ne vendent qu’en Chine), soit par Amazon. Tu n’auras pas voir un constructeur comme Samsung sortir un téléphone sous AOSP et ne plus pouvoir commercialiser un téléphone sous Android (version Google).
Acer a eu affaire à ça quand il a voulu sortir un téléphone avec Alibaba par exemple en 2012. Et Amazon est obligé de se tourner vers un constructeur ne faisant pas de l’Android (Quanta) pour faire son Kindle


Vengeur_Masqué
Le 26/04/2016 à 14h29

Oui on est bien d’accord.

Par contre l’histoire avec quanta, je ne penses pas. un ‘ODM’ comme quanta et un ‘constructeur’ comme Acer ne peuvent pas etre traités de la meme façon par le contrat de google je pense.

bref ça résume bien que google abuse avec ces règles.

Clairement il faut plus d’AOSP , y compris en europe.


Tolor
Le 27/04/2016 à 07h40

J’ai retrouvé un article sur le sujet, et apparemment, c’est bien le cas


This makes life extremely difficult for the only company brazen enough to sell an Android fork in the west: Amazon. Since the Kindle OS counts as an incompatible version of Android, no major OEM is allowed to produce the Kindle Fire for Amazon. So when Amazon goes shopping for a manufacturer for its next tablet, it has to immediately cross Acer, Asus, Dell, Foxconn, Fujitsu, HTC, Huawei, Kyocera, Lenovo, LG, Motorola, NEC, Samsung, Sharp, Sony, Toshiba, and ZTE off the list. Currently, Amazon contracts Kindle manufacturing out to Quanta Computer, a company primarily known for making laptops. Amazon probably doesn’t have many other choices.

http://arstechnica.com/gadgets/2013/10/googles-iron-grip-on-android-controlling-…


Konrad
Le 27/04/2016 à 12h53






Tolor a écrit :

J’ai retrouvé un article sur le sujet, et apparemment, c’est bien le cas


http://arstechnica.com/gadgets/2013/10/googles-iron-grip-on-android-controlling-…



Merci pour la source <img data-src=" />

C’est un bon exemple des conséquences des agissements et des abus de Google.