Google va supprimer la mise en avant de plus de 200 sites d'info allemands

Google va supprimer la mise en avant de plus de 200 sites d’info allemands

Les choses sérieuses commencent

Avatar de l'auteur

David Legrand

Publié dans

Internet

02/10/2014
105
Google va supprimer la mise en avant de plus de 200 sites d'info allemands

Le torchon continue de brûler entre Google et la presse allemande. En effet, un nouveau rebondissement vient d'être annoncé par la voix du patron du géant de la recherche outre-Rhin, Philipp Justus : tous les sites regroupés au sein de VG Media (soit plus de 200 titres) n'auront plus droit à une mise en avant visuelle à partir du 9 octobre. Le début d'une pression sur l'audience.

Les liens entre la presse et Google sont complexes, et ce dans de nombreux pays. Les médias en ligne dépendent à la fois de Google News pour une bonne partie de leur audience lorsqu'ils y trouvent une bonne place, et ils utilisent aussi pour certains les services publicitaires du géant du web. C'est donc un partenaire de premier plan alors même que c'est aussi un sujet important à traiter au quotidien. Un mélange des genres qui n'est pas sans poser quelques questions, surtout lorsque le service déploie des outils comme Play Magazine, qui intègre une liste de titres à privilégier ou non.

La presse et Google : entre partenariats et batailles juridiques

Cela n'empêche pas certains patrons de presse de s'opposer à la société, qui est accusée de se faire de l'argent avec le contenu maison, sans rien reverser, tout en exploitant sa position dominante pour imposer ses choix. On se souvient de la bataille qui avait eu lieu en France, et qui s'était assez vite réglée à l'amiable via la création d'un fond de 60 millions d'euros destiné à aider certains sites à financer des projets, les résultats étant détaillés par ici. Un accord contesté par le SPIIL (dont Next INpact est membre).

 

Mais la guerre n'est pas finie. Elle continue de prendre forme notamment à travers la création de l'Open Internet Project, qui associe des médias allemands et français dans une volonté de démanteler les services de Google. En Allemagne, on apprenait aussi récemment que le gouvernement cherchait à en savoir plus sur l'algorithme du géant du web. Les sites locaux se sont de leur côté regroupés sous la bannière VG Media afin de fédérer leur lutte et ont déposé une plainte en juin devant un tribunal de Munich, afin de demander une rémunération pour l'utilisation de leurs photos et du début de leurs articles au sein du moteur de recherche.

L'arme du référencement

Mais Google a semble-t-il décidé de ne pas se laisser faire, et il contre-attaque de manière active. Cela ne va pas jusqu'au déréférencement de Google News comme cela avait pu être le cas en Belgique, mais sur une simple perte de visibilité, en complément de la politique d'opt-in évoquée l'année dernière. À partir de jeudi prochain, les membres de VG Media ne verront en effet plus les « rich snippets » apparaître dans ses résultats. Cela veut dit que ni miniature, ni description ne pourront être mises en avant. 170 sites de journaux sont touchés, ainsi que 59 site de radios et 20 de télévisions.

 

Google n'est d'ailleurs pas le seul à avoir réagi. T-Online (Deutsch Telekom) a par exemple décidé de son côté de ne plus référencer les résultats issus de certains médias, rapporte l'AFP.

Google critiqué sur de nombreux fronts en Europe

Outre la bataille de fond, qui concerne la rémunération ou non du fait de mettre en avant des contenus de presse au sein d'un moteur de recherche, se pose donc la question de la puissance de ceux-ci, et au premier titre de Google, du fait de leur importance dans l'audience des sites. Car les forces en présence ne sont pas vraiment égales en termes de pouvoir de nuisance, même si la presse dispose de facto d'un porte-voix important, le quasi droit de vie ou de mort de Google sur les médias est un problème. 

 

Reste maintenant à savoir si la décision du géant du web mènera sur une position plus apaisée de VG Media, et un éventuel accord, ou si au contraire cela va radicaliser les parties en présence. Quoi qu'il en soit, Google n'en a pas terminé avec les batailles à mener en Europe. L'occasion de revoir le dernier épisode de notre émission 14h42 sur le droit au déréférencement et le droit à l'oubli.

105
Avatar de l'auteur

Écrit par David Legrand

Tiens, en parlant de ça :

Le poing Dev – Round 8

Un grand huit émotionnel

22:05 Next 11
Guacamole sur un plateau

Guacamole sur un plateau (1/5) : on monte un bastion sécurisé

Vous cherchez le bastion ?

17:13 WebSécu 10
Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

Projet européen sur le cloud : OVHcloud s’est retirée au dernier moment et s’explique

Tu me vois, tu ne me vois plus

16:45 IAWeb 3

Sommaire de l'article

Introduction

La presse et Google : entre partenariats et batailles juridiques

L'arme du référencement

Google critiqué sur de nombreux fronts en Europe

Le poing Dev – Round 8

Next 11
Guacamole sur un plateau

Guacamole sur un plateau (1/5) : on monte un bastion sécurisé

WebSécu 10
Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

Projet européen sur le cloud : OVHcloud s’est retirée au dernier moment et s’explique

IAWeb 3
IA Act

AI Act européen : un compromis de haute lutte, de rares interdictions

DroitIA 2
Panneau stop

Apple bloque Beeper, qui permettait d’utiliser iMessage sur Android

WebSoft 15

#LeBrief : faux avis sur Internet, enquêtes sur l’accord Microsoft et OpenAI, cybersécurité aux États-Unis

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

652e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Next 9
dessin de Flock

#Flock distribue des mandales tous azimuts

Flock 14
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #11 et résumé de la semaine

Next 43
Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Hard 29

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

IA 6
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

Soft 41
Une petite fille en train d'apprendre à programmer et hacker logiciels et appareils électroniques

Un roman graphique explique les logiciels libres aux enfants

SoftSociété 21
Nouveautés pour Messenger

Meta lance (enfin) le chiffrement de bout en bout de Messenger, entre autres

Socials 6

#LeBrief : cloud européen, OSIRIS-REx a frôlée la catastrophe, CPU AMD Ryzen 8040

Windows en 2024 : beaucoup d’IA, mais pas forcément un « 12 »

Soft 21
Einstein avec des qubits en arrière plan

Informatique quantique, qubits : avez-vous les bases ?

HardScience 9
Notifications iPhone

Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

DroitSécu 18

En ligne, les promos foireuses restent d’actualité

DroitWeb 19

#LeBrief : modalité des amendes RGPD, cyberattaque agricole, hallucinations d’Amazon Q, 25 ans d’ISS

Logo Twitch

Citant des « coûts prohibitifs », Twitch quitte la Corée du Sud

ÉcoWeb 31
Formation aux cryptomonnaies par Binance à Pôle Emploi

Binance fait son marketing pendant des formations sur la blockchain destinées aux chômeurs

Éco 10
Consommation électrique du CERN

L’empreinte écologique CERN en 2022 : 1 215 GWh, 184 173 teqCO₂, 3 234 Ml…

Science 8
station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Société 78

#LeBrief : intelligence artificielle à tous les étages, fichier biométrique EURODAC

KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Soft 13
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

DroitSociété 4
Api

La CNIL préconise l’utilisation des API pour le partage de données personnelles entre organismes

SécuSociété 3
Fouet de l’Arcep avec de la fibre

Orange sanctionnée sur la fibre : l’argumentaire de l’opérateur démonté par l’Arcep

DroitWeb 26
Bombes

Israël – Hamas : comment l’IA intensifie les attaques contre Gaza

IA 22

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Acheter sur Internet et payer avec sa carte bancaire

La DGCCRF traque les faux avis sur Internet avec son Polygraphe

ÉcoWeb 17

Logo OpenAI

Au Royaume-Uni et aux États-Unis, l’accord entre Microsoft et OpenAI à la loupe

Droit 4

Une main tenant de gros paquets de dollars

87 % des agences états-uniennes ne parviennent pas à respecter les normes de cybersécurité

DroitSécu 3

Florie Marie démissionne de la présidence du Parti Pirate International

Société 8

Commentaires (105)


Tatsu-Kan
Le 02/10/2014 à 07h46

#1

En même temps, les gars essayent de faire payer Google parce que Google les référence. Si Google ne veut pas payer, il ne les référence pas. Et là ils râlent aussi parce que Google ne référence plus.

Bref, ça veut le beurre, l’argent du beurre et un accès au derrière de la crémière…


papinse
Le 02/10/2014 à 07h48

#2

Je suis sûr qu’en fouillant les premières news concernant les sites de presse qui râlent (quel que soit le pays), on trouvera des commentaires proposant le déréférencement et/ou la perte de visibilité comme point de pression de la part de Google. <img data-src=" /> <img data-src=" />


nico210
Le 02/10/2014 à 07h53

#3

Tu es obligé de nous référencer, et si tu nous références tu doit payer…


xen0m
Le 02/10/2014 à 07h57

#4

Cela va finir comme en France avec une victoire écrasante de GooGle.


HCoverd
Le 02/10/2014 à 07h57

#5






Tatsu-Kan a écrit :

En même temps, les gars essayent de faire payer Google parce que Google les référence. Si Google ne veut pas payer, il ne les référence pas. Et là ils râlent aussi parce que Google ne référence plus.

Bref, ça veut le beurre, l’argent du beurre et un accès au derrière de la crémière…


Je crois qu’ils commencent à pousser le bouchon à toujours vouloir faire payer les gros groupes étrangers pour tout et n’importe quoi. Plusieurs pays proposent de l’optimisation fiscale au sein même de l’union européenne (Luxembourg, Pays Bas, Irlande, etc) et après on vient se plaindre que ces mêmes groupes les utilisent ? on marche sur la tête …. On a qu’à avoir les mêmes règles fiscales partout dans l’union et personne ne viendra hurler. Moi je ne comprends plus cet europe qui veut bien tout faire ensemble sur le papier, mais qui ne fait rien au final. Chaque pays fait du protectionnisme, les anglais sont toujours pas à l’euro (ils font rien comme tout le monde ceux-là !), ils veulent sortir de la cour européenne des droits de l’homme (mais expliquez-moi pourquoi ?), etc, etc. Cet europe est en train de s’enliser considérablement et je pense qu’un éclatement va arriver un jour si on continue sur cette lancée. Désolé j’ai dérapé du sujet initial :-)



iook
Le 02/10/2014 à 07h58

#6

Ses sites qui veulent faire de l’hypertext sur Internet sans être visible de certaines sociétés/personnes !!!! Oo

De plus, il y a des moyens techniques pour ne pas se faire lire le contenu par les moteurs de recherche (tout du moins ceux qui sont respectueux des grands parents); pour nos chers journalistes:http://www.robotstxt.org/.

Prochaine idée de sites à créer, un Google News sans le mot Google dedans…. ça pourrait peut-être marcher.


CreaYouz
Le 02/10/2014 à 07h59

#7

Mais qu’ils arrêtent de péter les couilles la presse à la con, qu’il se fassent déréférencer complétement cela fera plus de visibilité pour plein de site indépendant qui ne réclame rien et qui sont bien content d’apparaitre dans GG actu …

Bien fait pour eux en tout cas, ils cherchent encore de la tune à ne rien faire, bah il vont en perdre à trop en vouloir <img data-src=" />


Meowcate
Le 02/10/2014 à 08h03

#8

Dans la catégorie “y’a que le premier pas qui coûte”, ces groupes de presse qui reprochent tant à Google pourrait tout aussi bien chercher à user de leurs lecteurs pour recommander l’utilisation de moteurs alternatifs, comme DuckDuckGo… qui ne voudra pas de leur argent pour gagner en référencement, mince… il n’y a pas un moteur qu’ils pourraient racheter et plier à leur bonne volonté ?

J’ai toujours un peu de mal avec ce concept “d’abus de position dominante”. Google n’a pas une batterie de missiles qu’ils lancent sur les garages de chaque startup qui conçoit un nouveau moteur de recherches. Personnellement j’utilise le canard sus-cité.


js2082
Le 02/10/2014 à 08h04

#9






Tatsu-Kan a écrit :

En même temps, les gars essayent de faire payer Google parce que Google les référence. Si Google ne veut pas payer, il ne les référence pas. Et là ils râlent aussi parce que Google ne référence plus.

Bref, ça veut le beurre, l’argent du beurre et un accès au derrière de la crémière…


Référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.
C’est ça qui est reproché à Google, qui se sert du contenu des autres sites pour alimenter ses propres sites.

On n’est plus dans le cadre du référencement mais bien dans celui de la violation de propriété intellectuelle.
Personne n’accepterait cela. Pourquoi donc l’accepter quand google le fait?

Bref, faut arrêter ce fanboyisme google qui consiste à ne voir que ce qui nous arrange .



Pr. Thibault
Le 02/10/2014 à 08h09

#10






Meowcate a écrit :

Dans la catégorie “y’a que le premier pas qui coûte”, ces groupes de presse qui reprochent tant à Google pourrait tout aussi bien chercher à user de leurs lecteurs pour recommander l’utilisation de moteurs alternatifs, comme DuckDuckGo… qui ne voudra pas de leur argent pour gagner en référencement, mince… il n’y a pas un moteur qu’ils pourraient racheter et plier à leur bonne volonté ?

J’ai toujours un peu de mal avec ce concept “d’abus de position dominante”. Google n’a pas une batterie de missiles qu’ils lancent sur les garages de chaque startup qui conçoit un nouveau moteur de recherches. Personnellement j’utilise le canard sus-cité.


Abus de position dominante ça veut pas forcément dire que tu utilises ta position dominante pour écraser les concurrents sur ton propre secteur, ça peut aussi vouloir dire que tu utilises ton pouvoir de marché pour imposer des conditions inacceptables à tes partenaires commerciaux. Imagine que Google se mette à créer un site d’actualité (type équivalent de MSN chez Microsoft) et dise aux sites de presse : “vous me laissez faire des copier-coller de vos articles sur mon site d’actu, si vous refusez je vous déréférence de Google”, je pense que ce serait qualifié d’abus de position dominante.



Tatsu-Kan
Le 02/10/2014 à 08h12

#11






js2082 a écrit :

Référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.
C’est ça qui est reproché à Google, qui se sert du contenu des autres sites pour alimenter ses propres sites.

On n’est plus dans le cadre du référencement mais bien dans celui de la violation de propriété intellectuelle.
Personne n’accepterait cela. Pourquoi donc l’accepter quand google le fait?

Bref, faut arrêter ce fanboyisme google qui consiste à ne voir que ce qui nous arrange .



Euh, as tu déjà mis les pieds sur google news ?
Parce qu’on ne dirait pas…

A la différence d’un agrégateur de news, ils ne font que référencer et indiquer les premières lignes de l’articles avec un lien vers l’article complet sur le site du journal…



SebGF Abonné
Le 02/10/2014 à 08h13

#12






js2082 a écrit :

Référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.
C’est ça qui est reproché à Google, qui se sert du contenu des autres sites pour alimenter ses propres sites.

On n’est plus dans le cadre du référencement mais bien dans celui de la violation de propriété intellectuelle.
Personne n’accepterait cela. Pourquoi donc l’accepter quand google le fait?

Bref, faut arrêter ce fanboyisme google qui consiste à ne voir que ce qui nous arrange .



+1 c’est là tout le problème.

Référencer un site : OK, c’est une des bases et un fondement du Web.

Google Actu c’est pas un référencement de site, c’est un agrégateur de contenus.
Il a l’énorme avantage de faciliter le croisement entre les sources, qui est la base de toute recherche pertinente d’information, mais il exploite pour cela du contenu dont il n’est pas l’éditeur.

Pour moi, Google Actu devrait être un partenariat entre les éditeurs de presse et Google. Ils choisissent d’être dessus ou non, un accord commercial quoi.

Mais bon, il semble que l’hégémonie d’une entreprise qui prouve à plusieurs reprises sa toute puissance sur le Web, voire plus à la longue, soit une meilleure perspective préférée de tous… <img data-src=" />



Linvite
Le 02/10/2014 à 08h16

#13






js2082 a écrit :

Référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.
C’est ça qui est reproché à Google, qui se sert du contenu des autres sites pour alimenter ses propres sites.

On n’est plus dans le cadre du référencement mais bien dans celui de la violation de propriété intellectuelle.
Personne n’accepterait cela. Pourquoi donc l’accepter quand google le fait?

Bref, faut arrêter ce fanboyisme google qui consiste à ne voir que ce qui nous arrange .



Donc quand google les référence avec trop de contenu, c’est mal, google prend trop de contenu sur le site. Faut les faire payer.
Et quand google ne met maintenant plus que des petits bout de texte, c’est mal, google pénalise la visibilité des sites. Faut les faire payer.

Franchement moi, google me fait flipper. Et ce genre de cas nous montre qu’ils sont devenu tellement important qu’ils peuvent exercer d’énormes pressions sur la presse qui leur déplaît… Mais faut quand même être un peu cohérent dans son combat quand même.



ragoutoutou Abonné
Le 02/10/2014 à 08h20

#14


Elle continue de prendre forme notamment à travers la création de l’Open Internet Project, qui associe des médias allemands et français dans une volonté de démanteler les services de Google.


Je suis désolé, mais cette bande de $#!! ferait mieux d’essayer de créer un service de qualité en concurrence ou même en partenariat avec google plutôt que d’essayer de démolir l’existant.

Sérieusement, quel genre d’esprit malade préfère célébrer la disparition d’un service qui marche plutôt que la multiplication des services utiles?


zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 08h22

#15

&nbsp;





nico210 a écrit :

Tu es obligé de nous référencer, et si tu nous références tu doit payer…


Il faut faire la distinction entre la référencement du contenu dans les résultats du moteur de recherche et l’intégration des contenus dans Google News.

Les éditeurs de la presse veulent être rétribué pour l’exploitation de leur contenu dans Google News mais pas être déréférencé des résultats du moteur de recherche !

L’action de déréférencement entreprise par Google de ces sites d’infos n’est ni plus ni moins qu’une forme de chantage : si vous me laissez pas exploiter tranquillement vos contenus dans Google News, je vous rendrai invisible et vous n’apparaitrez plus dans les résultats de recherche.
&nbsp;
&nbsp;


&nbsp;Pr. Thibault a écrit :

Abus de position dominante ça veut pas forcément dire que tu utilises ta position dominante pour écraser les concurrents sur ton propre secteur, ça peut aussi vouloir dire que tu utilises ton pouvoir de marché pour imposer des conditions inacceptables à tes partenaires commerciaux. Imagine que Google se mette à créer un site d’actualité (type équivalent de MSN chez Microsoft) et dise aux sites de presse : “vous me laissez faire des copier-coller de vos articles sur mon site d’actu, si vous refusez je vous déréférence de Google”, je pense que ce serait qualifié d’abus de position dominante.


+1

Le problème vient précisément de la position de force du moteur de recherche de Google qui lui donne un avantage implicite sur toute négociation.
Et dans cette affaire Google fait prévaloir cette position de force.



JeanBourrin
Le 02/10/2014 à 08h22

#16

Sur le fond, pourquoi pas, mais sur la forme… Pourquoi ne pas plutôt mettre en place un service équivalent au niveau Européen ?
Une belle alternative à google actualité, la faire référencer par google pour la visibilité, et l’envoyer chier comme il faut quant à la possibilité de piocher dedans ?


Immoria
Le 02/10/2014 à 08h24

#17

A la place de Google je les aurais ban tout simplement.


zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 08h26

#18






Tatsu-Kan a écrit :

Euh, as tu déjà mis les pieds sur google news ?
Parce qu’on ne dirait pas…

A la différence d’un agrégateur de news, ils ne font que référencer et indiquer les premières lignes de l’articles avec un lien vers l’article complet sur le site du journal…


Google News est bien un agrégateur de contenus et c’est en cela qu’il tire son intérêt (financier pour Google), sinon le moteur de recherche suffirait.



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 08h27

#19






JeanBourrin a écrit :

Sur le fond, pourquoi pas, mais sur la forme… Pourquoi ne pas plutôt mettre en place un service équivalent au niveau Européen ?
Une belle alternative à google actualité, la faire référencer par google pour la visibilité, et l’envoyer chier comme il faut quant à la possibilité de piocher dedans ?


Une simple agrégateur de flux RSS des principaux sites suffit.



tiny_naxos
Le 02/10/2014 à 08h30

#20

Don’t be evil.

LOL.


js2082
Le 02/10/2014 à 08h32

#21






Linvite a écrit :

Donc quand google les référence avec trop de contenu, c’est mal, google prend trop de contenu sur le site. Faut les faire payer.
Et quand google ne met maintenant plus que des petits bout de texte, c’est mal, google pénalise la visibilité des sites. Faut les faire payer.

Franchement moi, google me fait flipper. Et ce genre de cas nous montre qu’ils sont devenu tellement important qu’ils peuvent exercer d’énormes pressions sur la presse qui leur déplaît… Mais faut quand même être un peu cohérent dans son combat quand même.


Mauvaise foi spotted.<img data-src=" />
Comme dit dans le commentaire que tu as cité (mais que tu as complètement déformé), référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.

Après quant à savoir jusqu’à quel point il y a copie (et donc contrefaçon), il appartient aux juges de le décider. il a tous les éléments en main pour décider. Ce n’est certainement pas toi ni moi qui pouvons le dire (à moins que tu n’aies les dossiers du procès sous les yeux)

Par contre, le comportement de Google dans cette affaire s’apparente clairement à un comportement mafieux: on fait pression pour forcer l’adversaire à cesser ses plaintes ou pour négocier un accord qui sera forcément en sa défaveur.
Cela fait partie des abus des grandes entreprises comme google, et cela la rend encore plus détestable qu’elle ne l’est déjà.



EricB
Le 02/10/2014 à 08h32

#22

Tel que présenté par l article, on a l impression que VG Media est une holding.

<img data-src=" />

http://de.wikipedia.org/wiki/VG_Media

VG Media est un gestionnaire de droits, comme GEMA en est une autre (GEMA ~ SACEM en France). Et comme GEMA, ils ne sont pas copain avec Google.

Pour rappel, l’Allemagne est le seul pays au monde où 60% des videos les plus populaires de Youtube sont bloquées car GEMA réclame une part plus importante!!!
Meme des clips officiels sont bloqués. Au final, tout le monde est perdant.

On s oriente vers la même catastrophe avec VG Media, tandis que la redevance TV est outre Rhin devenu une taxe obligatoire de 18€ / mois (outch!), qu’on est une TV ou pas!


Slaurent
Le 02/10/2014 à 08h38

#23






js2082 a écrit :

Mauvaise foi spotted.<img data-src=" />
Comme dit dans le commentaire que tu as cité (mais que tu as complètement déformé), référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.

Après quant à savoir jusqu’à quel point il y a copie (et donc contrefaçon), il appartient aux juges de le décider. il a tous les éléments en main pour décider. Ce n’est certainement pas toi ni moi qui pouvons le dire (à moins que tu n’aies les dossiers du procès sous les yeux)

Par contre, le comportement de Google dans cette affaire s’apparente clairement à un comportement mafieux: on fait pression pour forcer l’adversaire à cesser ses plaintes ou pour négocier un accord qui sera forcément en sa défaveur.
Cela fait partie des abus des grandes entreprises comme google, et cela la rend encore plus détestable qu’elle ne l’est déjà.



Mauvaise foi spotted bis…car en plus tu prends les gens de haut sans même savoir de quoi tu parles <img data-src=" /> <img data-src=" />

Pour être sur “google news”, il faut s’inscrire, dont faire une action “consciente”, mais merci du couplet sur Google qui copie sans rien demander alors que ces sites ont demandé à y apparaître !!

De même, google n’a pas déréférencé ces sites, il ne les met juste plus en avant (ce qu’ont demandé exactement ces sites)…

Enfin non, car ce qu’ont demandés ces sites, c’est continuer à être référencé de la sorte (puisque c’est très simple de ne pas apparaître comme ça) et se faire aussi payer !! Un paiement forcé quoi…




carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 08h40

#24






Immoria a écrit :

A la place de Google je les aurais ban tout simplement.


Je te prends comme exemple, mais tu es juste le reflet de la grande majorité des commentaires…

Donc d’après toi, Google doit disposer du droit de vie ou de mort de chaque site internet ?



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 08h42

#25






Tatsu-Kan a écrit :

En même temps, les gars essayent de faire payer Google parce que Google les référence. Si Google ne veut pas payer, il ne les référence pas. Et là ils râlent aussi parce que Google ne référence plus.

Bref, ça veut le beurre, l’argent du beurre et un accès au derrière de la crémière…


Tant il est clair que Google référence bénévolement pour le bon plaisir des internautes…
D’ailleurs G. News provient d’une idée philanthropique afin de propager la connaissance dans le monde <img data-src=" />



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 08h44

#26

Pour en revenir à la news, je trouve cela très bien:

1- Comme déjà dit avant: que les média européens se bougent pour proposer un service interne concurrent à G News
2- Si au moins cela pouvait montrer aux internautes que Google n’est pas le web: et qu’on peut aller sur un site sans passer par lui…


Stringer
Le 02/10/2014 à 08h44

#27


On s oriente vers la même catastrophe avec VG Media, tandis que la redevance TV est outre Rhin devenu une taxe obligatoire de 18€ / mois (outch!), qu’on est une TV ou pas!

… La vache ! Ça pique pas, ça arrache !! <img data-src=" />


Tatsu-Kan
Le 02/10/2014 à 08h47

#28






zempa a écrit :

Google News est bien un agrégateur de contenus et c’est en cela qu’il tire son intérêt (financier pour Google), sinon le moteur de recherche suffirait.



Ok, si tu semble persuadé que Google tire des revenus de Google Actu/News, j’aimerai savoir de quelle façon.
Juste au cas ou tu n’aurais pas remarqué, il n’y a aucune publicité sur cette section de Google.



psn00ps Abonné
Le 02/10/2014 à 08h48

#29






carbier a écrit :

Je te prends comme exemple, mais tu es juste le reflet de la grande majorité des commentaires…

Donc d’après toi, Google doit disposer du droit de vie ou de mort de chaque site internet ?


Google is not the Internet.
Personne ne force un site à utiliser Google.



Slaurent
Le 02/10/2014 à 08h50

#30






zempa a écrit :

Il faut faire la distinction entre la référencement du contenu dans les résultats du moteur de recherche et l’intégration des contenus dans Google News.

Les éditeurs de la presse veulent être rétribué pour l’exploitation de leur contenu dans Google News mais pas être déréférencé des résultats du moteur de recherche !

L’action de déréférencement entreprise par Google de ces sites d’infos n’est ni plus ni moins qu’une forme de chantage : si vous me laissez pas exploiter tranquillement vos contenus dans Google News, je vous rendrai invisible et vous n’apparaitrez plus dans les résultats de recherche.
 
 

+1

Le problème vient précisément de la position de force du moteur de recherche de Google qui lui donne un avantage implicite sur toute négociation.
Et dans cette affaire Google fait prévaloir cette position de force.



Il n’y a pas déréférencement , google a juste arrêté de mettre les photos et les premiers lignes de l’article (ce qui s’apparentait, ne vous en déplaise, au droit de citation)

Alors arrêtez de dissertez sur des faits imaginaires que vous tournez dans votre sens juste pour prouver que Google est toujours le ***** de l’histoire ! Certes, il pourrait reverser une partie de ses revenus, mais tu ne passes pas par une clause du type “on te force à nous référencer à tel prix ! ” ….C’est dingue ça !

Ils ont attaqué Google pour ne pas qu’ils fassent apparaître leur photos d’articles et leur premières lignes, google s’est exécuté, point barre ! Rien à ajouter, c’est normal, c’est ce qu’ils ont demandé !



carbier a écrit :

Je te prends comme exemple, mais tu es juste le reflet de la grande majorité des commentaires…

Donc d’après toi, Google doit disposer du droit de vie ou de mort de chaque site internet ?



Non, google a proposé un service que les sites se sont empressé d’utiliser car ça ne leur coûtait rien, et google s’est débrouillé pour le monétiser ! Maintenant que Google gagne “trop” d’argent aux yeux de certains, on essaye de “forcer” ses CGU légalement en arguant qu’ils sont trop méchants ! Et en plus on lui reproche d’exécuter les désira-tas de ces plaignants !

Mais oui, la seule vrais solution c’est de réduire sa dépendance à Google(moteur alternatif ou solution maison)…..pas de les attaquer pour obtenir une rente



bazbaz
Le 02/10/2014 à 08h52

#31






js2082 a écrit :

Mauvaise foi spotted.<img data-src=" />
Comme dit dans le commentaire que tu as cité (mais que tu as complètement déformé), référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.

Après quant à savoir jusqu’à quel point il y a copie (et donc contrefaçon), il appartient aux juges de le décider. il a tous les éléments en main pour décider. Ce n’est certainement pas toi ni moi qui pouvons le dire (à moins que tu n’aies les dossiers du procès sous les yeux)

Par contre, le comportement de Google dans cette affaire s’apparente clairement à un comportement mafieux: on fait pression pour forcer l’adversaire à cesser ses plaintes ou pour négocier un accord qui sera forcément en sa défaveur.
Cela fait partie des abus des grandes entreprises comme google, et cela la rend encore plus détestable qu’elle ne l’est déjà.



Il existe dans le droit une exception au droit d’auteur qui s’appelle le “droit de courte citation” et c’est lui qui permet les revues de presse. Google n’a rien inventé et, franchement, je ne pense pas que leur service juridique soit à ce point tellement à la masse qu’il dépasse ce droit-là.



atomusk
Le 02/10/2014 à 08h52

#32






js2082 a écrit :

Mauvaise foi spotted.<img data-src=" />
Comme dit dans le commentaire que tu as cité (mais que tu as complètement déformé), référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.



Et tu penses qu’ils étaient au courant quand ils se sont inscrit ?
Ou ils pensaient que le site allait être juste un portail avec une liste d’URL (mon dieu interdiction d’utiliser notre logo sans notre autorisation) des sites de news ? <img data-src=" />



js2082
Le 02/10/2014 à 08h53

#33






Slaurent a écrit :

Mauvaise foi spotted bis…car en plus tu prends les gens de haut sans même savoir de quoi tu parles <img data-src=" /> <img data-src=" />

Pour être sur “google news”, il faut s’inscrire, dont faire une action “consciente”, mais merci du couplet sur Google qui copie sans rien demander alors que ces sites ont demandé à y apparaître !!

De même, google n’a pas déréférencé ces sites, il ne les met juste plus en avant (ce qu’ont demandé exactement ces sites)…

Enfin non, car ce qu’ont demandés ces sites, c’est continuer à être référencé de la sorte (puisque c’est très simple de ne pas apparaître comme ça) et se faire aussi payer !! Un paiement forcé quoi…

Remauvaise foi bis spotted.
Il y a une différence entre s’inscrire pour apparaitre dans une liste et voir une partie de ton site copié: si tu sais pas faire la différence, laisse tomber.

Quand au paiement demandé, tu démontres non seulement que tu n’as pas lu les commentaires précédents, mais en plus tu n’as pas lu l’article.

Et tu viens en plus prétendre ne pas savoir de quoi on parle.
<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Immoria
Le 02/10/2014 à 08h54

#34






carbier a écrit :

Je te prends comme exemple, mais tu es juste le reflet de la grande majorité des commentaires…

Donc d’après toi, Google doit disposer du droit de vie ou de mort de chaque site internet ?



Google ne leur doit rien. Google redirige l’internaute vers le site en question s’il clique dessus.
C’est tout bénef pour le site de presse je pense. C’est une énorme vitrine.
Le gars qui ne clique pas car l’image + le titre + les 2 pauvres lignes en dessous lui suffit, tu pense réellement que sans Google actualité il serait allé directement s’informer sur le site de presse ? Clairement non.

Le site a tout a gagner à être référencer. Bref…



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 08h57

#35






Tatsu-Kan a écrit :

Ok, si tu semble persuadé que Google tire des revenus de Google Actu/News, j’aimerai savoir de quelle façon.



Juste au cas ou tu n'aurais pas remarqué, il n'y a aucune publicité sur cette section de Google.




Quand c’est gratuit, c’est que c’est toi le produit.

&nbsp;


Slaurent a écrit :

Il n’y a pas déréférencement , google a juste arrêté de mettre les photos et les premiers lignes de l’article (ce qui s’apparentait, ne vous en déplaise, au droit de citation)



Alors arrêtez de dissertez sur des faits imaginaires que vous tournez dans votre sens juste pour prouver que Google est toujours le \*\*\*\*\* de l'histoire ! Certes, il pourrait reverser une partie de ses revenus, mais tu ne passes pas par une clause du type "on te force à nous référencer à tel prix ! " ....C'est dingue ça !      





Ils ont attaqué Google pour ne pas qu'ils fassent apparaître leur photos d'articles et leur premières lignes, google s'est exécuté, point barre ! Rien à ajouter, c'est normal, c'est ce qu'ils ont demandé !      







Non, google a proposé un service que les sites se sont empressé d'utiliser car ça ne leur coûtait rien, et google s'est débrouillé pour le monétiser ! Maintenant que Google gagne "trop" d'argent aux yeux de certains, on essaye de "forcer" ses CGU légalement  en arguant qu'ils sont trop méchants ! Et en plus on lui reproche d’exécuter les désira-tas de ces plaignants !      





Mais oui, la seule vrais solution c'est de réduire sa dépendance à Google(moteur alternatif ou solution maison).....pas de les attaquer pour obtenir une rente




Je me suis emporté car il est vrai que je suis exaspéré de voir disserter sur des faits imaginaires que vous tournez dans votre sens juste pour prouver que Google est toujours le gentil de l’histoire.

Et puis il ne s’agit pas de déférencer les photos mais bel et bien les sites, donc là aussi il ne faut pas arranger la vérité.
Il y a clairement du chantage effectué par google, chantage rendu possible par sa position dominante.



Slaurent
Le 02/10/2014 à 08h58

#36






js2082 a écrit :

Remauvaise foi bis spotted.
Il y a une différence entre s’inscrire pour apparaitre dans une liste et voir une partie de ton site copié: si tu sais pas faire la différence, laisse tomber.

Quand au paiement demandé, tu démontres non seulement que tu n’as pas lu les commentaires précédents, mais en plus tu n’as pas lu l’article.

Et tu viens en plus prétendre ne pas savoir de quoi on parle.
<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Franchement, tu le fais exprès ou tu crois que n’importe quel site d’information s’inscrit à un truc sans lire les CGU et se demander comment ça marche?

Et puis maintenant que Google s’est exécuté et a fait exactement ce qu’ils voulaient (plus rien du site copié), tu leur reproche quoi au juste? Je suis curieux !!

Au passage, cette news est sorti dans beaucoup de journaux avec beaucoup d’analyse différente alors merci du “je n’ai pas lu l’article”….



bazbaz
Le 02/10/2014 à 09h00

#37






js2082 a écrit :

Remauvaise foi bis spotted.
Il y a une différence entre s’inscrire pour apparaitre dans une liste et voir une partie de ton site copié: si tu sais pas faire la différence, laisse tomber.

Quand au paiement demandé, tu démontres non seulement que tu n’as pas lu les commentaires précédents, mais en plus tu n’as pas lu l’article.

Et tu viens en plus prétendre ne pas savoir de quoi on parle.
<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



===&gt;&gt;&gt; droit de courte citation:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_courte_citation
http://www.dynadoc.fr/proteger-son-livre/droit-de-citation.html



atomusk
Le 02/10/2014 à 09h04

#38






js2082 a écrit :

Remauvaise foi bis spotted.
Il y a une différence entre s’inscrire pour apparaitre dans une liste et voir une partie de ton site copié: si tu sais pas faire la différence, laisse tomber.




Tu es pas serieux ? <img data-src=" />

Franchement tu penses qu’ils ne se sont pas inscrit en TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE ? Qu’ils ont découvert le service après s’être inscrit ? <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Slaurent
Le 02/10/2014 à 09h05

#39






zempa a écrit :

Et puis il ne s’agit pas de déférencer les photos mais bel et bien les sites, donc là aussi il ne faut pas arranger la vérité.
Il y a clairement du chantage effectué par google, chantage rendu possible par sa position dominante.



http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/10/01/01007-20141001ARTFIG00292-go…

A moins que le reste de la presse mente, je vois pas de “fait imaginaire” dans ce que je dis…

Un peu de pluralité de lecture, ça permet de mieux comprendre ce qui est fait


P.S: “Google va supprimer la mise en avant ” =&gt; Titre de NextInpact…

Je me demande ou tu vois du déréférencement de site….mais merci de le citer.

Edit :
“Cela ne va pas jusqu’au déréférencement de Google News comme cela avait pu être le cas en Belgique, mais sur une simple perte de visibilité”
Dans le corps de l’article… Je vois même pas comment vous avez pu arriver à la conclusion du “déréférencement”…
Mais on peut discuter longtemps de “qui tourne les faits”!!



CreaYouz
Le 02/10/2014 à 09h08

#40

Mais ce qu’il ne faut pas lire des fois …

Google news est un service optionnel auquel on s’inscrit et auquel on est reçu ou non. Si les sites veulent pas être dessus libre à eux de ne pas s’inscrire, mais si les sites veulent être dessus ils assument les demandes du services c’est pas plus compliqué que ça au final.

Google news peut être un service qui apporte un trafic conséquent, si ils en veulent pas qu’ils aillent voir ailleurs. PERSONNE n’a jamais obligé qui que ce soit à s’inscrire dessus, alors vouloir réclamer de l’argent par ce qu’on à souscrit à un service c’est nawak pour moi.

Moi j’ai mon site sur GG news et j’en suis bien content du trafic que ça apporte, je vais pas allez casser les ****** pour avoir de la tune en plus.

La crémière elle a une ceinture de chasteté en acier trempé, et le crémier fait ce qu’il veux dans sa crémerie, donc il à fais le ménage comme il l’entendait …

Je teindrai un service de news comme ça, le premier qui me les brises à réclamer de la tune en plus je l’accepte plus dans mon programme et ça s’arrête là.


zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h12

#41






Slaurent a écrit :

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/10/01/01007-20141001ARTFIG00292-go…

A moins que le reste de la presse mente, je vois pas de “fait imaginaire” dans ce que je dis…

Un peu de pluralité de lecture, ça permet de mieux comprendre ce qui est fait


P.S: “Google va supprimer la mise en avant ” =&gt; Titre de NextInpact…

Je me demande ou tu vois du déréférencement de site….mais merci de le citer.

Edit :
“Cela ne va pas jusqu’au déréférencement de Google News comme cela avait pu être le cas en Belgique, mais sur une simple perte de visibilité”
Dans le corps de l’article… Je vois même pas comment vous avez pu arriver à la conclusion du “déréférencement”…
Mais on peut discuter longtemps de “qui tourne les faits”!!


C’est quoi la différence fondamentale entre déférencement et perte de visibilité ? <img data-src=" />



Slaurent
Le 02/10/2014 à 09h14

#42






zempa a écrit :

C’est quoi la différence fondamentale entre déréférencent et perte de visibilité ? <img data-src=" />




Simple : déférencement = le site n’apparaît plus sur Google

“Perte de visibilité” =&gt;” Le moteur de recherche a annoncé, dans un billet de blog, son intention de supprimer, à partir du mercredi 9 octobre, la description et les vignettes associées aux résultats de recherche d’environ 200 sites de presse et de médias en Allemagne” (citation de l’article posté plus haut)


C’est ce qui était demandé non??



bazbaz
Le 02/10/2014 à 09h14

#43






zempa a écrit :

C’est quoi la différence fondamentale entre déférencement et perte de visibilité ? <img data-src=" />



Le déférencement, c’est une perte TOTALE de visibilité.<img data-src=" />



frikakwa
Le 02/10/2014 à 09h14

#44






zempa a écrit :

C’est quoi la différence fondamentale entre déférencement et perte de visibilité ? <img data-src=" />


Déférencement: tu n’est pas référencé et donc pas présent sur GG News
Perte de visibilité: tu es référencé mais perdu au milieu de la masse des sites d’infos!
<img data-src=" />



frikakwa
Le 02/10/2014 à 09h15

#45






bazbaz a écrit :

Le déférencement, c’est une perte TOTALE de visibilité.<img data-src=" />


<img data-src=" /> Clair, net et concis! <img data-src=" />



Slaurent
Le 02/10/2014 à 09h17

#46






frikakwa a écrit :

Déférencement: tu n’est pas référencé et donc pas présent sur GG News
Perte de visibilité: tu es référencé mais perdu au milieu de la masse des sites d’infos!
<img data-src=" />



ça, en l’occurrence, si il y avait une “perte” dans le référencement, ça serait condamnable…Mais là, c’est surtout cosmétique et la façon de présenter ces sites!



js2082
Le 02/10/2014 à 09h19

#47






bazbaz a écrit :

Il existe dans le droit une exception au droit d’auteur qui s’appelle le “droit de courte citation” et c’est lui qui permet les revues de presse. Google n’a rien inventé et, franchement, je ne pense pas que leur service juridique soit à ce point tellement à la masse qu’il dépasse ce droit-là.


Sur ce point, je laisserai les juges se prononcer, car ce droit de citation change constamment.

Quant au service juridique de Google, je sais qu’ils n’en ont pas dans tous les pays où ils sont. Celui de la France est assez récent.



atomusk a écrit :

Et tu penses qu’ils étaient au courant quand ils se sont inscrit ?
Ou ils pensaient que le site allait être juste un portail avec une liste d’URL (mon dieu interdiction d’utiliser notre logo sans notre autorisation) des sites de news ? <img data-src=" />


Comme dit plus haut, il y a une différence entre s’inscrire pour apparaitre dans une liste et voir une partie de ton site copié.Tu donnes une autorisation pour référencer la news pas pour copier ladite news.
Saisis-tu la différence ou mélanges-tu tout ?

Le truc, c’est que les contrats ne sont sans doute pas clairs, leurs interprétations sont donc différentes, et il appartient donc au juge de tirer cette histoire au clair.

Si ce n’était pas sérieux comme tu le crois, l’affaire n’aurait jamais fait l’objet du moindre procès. (un juge peut rejeter une demande quand celle-ci n’est pas sérieuse).
On n’en arrive pas au tribunal sans motif sérieux.

Faut arrêter de faire des procès d’intention à tous ceux qui portent plainte contre google, parce que là, ça montre clairement que le lavage de cerveau “google est ton ami” a bien fonctionné .


bazbaz a écrit :

===&gt;&gt;&gt; droit de courte citation:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_courte_citation
http://www.dynadoc.fr/proteger-son-livre/droit-de-citation.html


Ca existe, mais rien ne dit que c’est l’axe de défense de google.
Et comme dit plus haut, il appartiendra aux juges de se prononcer dessus.





frikakwa
Le 02/10/2014 à 09h21

#48






Slaurent a écrit :

ça, en l’occurrence, si il y avait une “perte” dans le référencement, ça serait condamnable…Mais là, c’est surtout cosmétique et la façon de présenter ces sites!


Nous sommes d’accords mais le résultat sera le même: perte de visibilité tout en restant référencé! <img data-src=" />
Bref… les 2 côtés jouent aux cons et j’ai comme dans l’idée que Google risque de gagner au final!



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h22

#49






Slaurent a écrit :

Simple : déférencement = le site n’apparaît plus sur Google



"Perte de visibilité" =&gt;" Le moteur de recherche a annoncé, dans un billet de blog, son intention de supprimer, à partir du mercredi 9 octobre, la description et les vignettes associées aux résultats de recherche d'environ 200 sites de presse et de médias en Allemagne" (citation de l'article posté plus haut)      






C'est ce qui était demandé non??






CQFD.     



Donc, ces sites d’infos devraient s’en contenter ?
C’est pas comme si leur trafic était principalement assujetti à Google de part sa position dominante, hein. <img data-src=" />
Et ils devraient accepter les conditions de Google sans broncher, c’est bien cela ?

&nbsp;



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 09h25

#50






psn00ps a écrit :

Google is not the Internet.
Personne ne force un site à utiliser Google.


Tout comme Windows n’est pas un PC et personne ne force un consommateur à utiliser Windows sur un PC… <img data-src=" />



atomusk
Le 02/10/2014 à 09h26

#51






js2082 a écrit :

Comme dit plus haut, il y a une différence entre s’inscrire pour apparaitre dans une liste et voir une partie de ton site copié.Tu donnes une autorisation pour référencer la news pas pour copier ladite news.
Saisis-tu la différence ou mélanges-tu tout ?



Mais qu’ils se désinscrivent putain !
Je veux bien que google soit le méchant tout ça tout ça, mais tu ne feras pas croire qu’ils ont été pris au dépourvu. Ils se sont inscrit en toute connaissance de cause et voyant qu’il y a du pognon à se faire demandent du fric.

En gros, ils veulent que le service reste pareil, qu’on les sorte pas du service, MAIS que ça soit Google qui les paye.

Tout en hurlant à la perte de chiffre d’affaire si on les sort du service …
Donc en gros, c’est un service qui leur apporte des montagnes de fric, mais c’est à Google de payer pour le service ? <img data-src=" />

Pour moi, je vois rien de choquant que si ils considère que le service est une violation de leurs droits que Google arrête de violer leurs droits <img data-src=" />



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h27

#52






frikakwa a écrit :

Nous sommes d’accords mais le résultat sera le même: perte de visibilité tout en restant référencé! <img data-src=" />
Bref… les 2 côtés jouent aux cons et j’ai comme dans l’idée que Google risque de gagner au final!


Exact.
Et s’il risque de gagner c’est précisément parce qu’ils sont en position de force.
Et c’est bien là tout le pb.



Slaurent
Le 02/10/2014 à 09h28

#53






zempa a écrit :

CQFD.

Donc, ces sites d’infos devraient s’en contenter ?
C’est pas comme si leur trafic était principalement assujetti à Google de part sa position dominante, hein. <img data-src=" />
Et ils devraient accepter les conditions de Google sans broncher, c’est bien cela ?



ça reste un autre problème : tu te rends pas moins “dépendant” d’un service en attaquant pour obtenir une rente de force ! Il n’y a pas que Google sur le net et il y a surement de la place pour des solutions orientés “presses”!

Faire valoir sa propre dépendance à Google pour justifier toute attaque de ce genre….non, désolé, je ne vois pas !

Après que Google soit “trop fort” dans ses rapports avec ses partenaires, j’en suis complètement conscient, mais faut pas tout excuser comme attaque non plus !!



atomusk
Le 02/10/2014 à 09h29

#54






zempa a écrit :

CQFD.

Donc, ces sites d’infos devraient s’en contenter ?
C’est pas comme si leur trafic était principalement assujetti à Google de part sa position dominante, hein. <img data-src=" />
Et ils devraient accepter les conditions de Google sans broncher, c’est bien cela ?

&nbsp;



Donc Google devrait accepter de payer sans broncher ? Ils envoient un chèque en blanc à tous les sites qui s’inscrivent sur Google news, et une lettre : désolé pour le préjudice de représenter l’ensemble de votre trafic, mettrez le montant que vous voulez. <img data-src=" />

Ils considére que reprendre une partie de leur site est un préjudice pour eux, Google arrète de reprendre des parties de leur site et c’est la guerre nucléaire <img data-src=" />



frikakwa
Le 02/10/2014 à 09h31

#55






zempa a écrit :

Exact.
Et s’il risque de gagner c’est précisément parce qu’ils sont en position de force.
Et c’est bien là tout le pb.


Tout à fait d’accord et du coup le débat dans les commentaires devraient se concentrer sur cette partie du problème plutôt que sur le “Google is evil” vs “VG Media is evil”!
Mais au vu de la réaction similaire de T-Online, on pourrait tout de même se laisser aller à penser que VG Media joue un peu aux cons! <img data-src=" />



bazbaz
Le 02/10/2014 à 09h32

#56






Slaurent a écrit :

ça, en l’occurrence, si il y avait une “perte” dans le référencement, ça serait condamnable…Mais là, c’est surtout cosmétique et la façon de présenter ces sites!



Sauf que, si perte il y a, elle n’est pas au fond de la responsabilité de Google mais bien du groupe de médias qui ne veut pas que le contenu de ses articles apparaissent sur GA (ses articles doivent juste rester référencer à mon avis dans la petite liste qu’on voit apparaître lorsque l’on étend un sujet d’actu avec juste le titre de l’article et le journal dont il est issu). C’est sûr que ça fait du coup moins de visibilité mais c’est absolument légal et ce a quoi VG Media devait s’attendre. A côté de ça, le monopole de Google sur les fils d’actu est bien un autre problème, le seul vrai problème. Ces jérémiades de groupe de média montrent surtout que au fond son seul but est de de se faire du fric en plus sur le dos de Google et pas de lui chercher une alternative…



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 09h33

#57






zempa a écrit :

CQFD.

Donc, ces sites d’infos devraient s’en contenter ?
C’est pas comme si leur trafic était principalement assujetti à Google de part sa position dominante, hein. <img data-src=" />
Et ils devraient accepter les conditions de Google sans condition, c’est bien cela ?


Mais tu n’as rien compris: Google est la gentille multinationale milliardaire et les groupes de presse sont les méchants acteurs nationaux millionnaires <img data-src=" />

Googe œuvre pour le bien de l’humanité, tandis que les méchants groupes de presse œuvrent pour le fric… <img data-src=" />

Vivement un internet uniquement composé des blogs de tout le monde, histoire d’avoir enfin des infos libres et pertinentes.

Que dis-je: vivement que Google mette un peu d’ordre dans tout cela et s’occupe de publier du contenu informatique libre et gratuit…



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h37

#58






Slaurent a écrit :

ça reste un autre problème : tu te rends pas moins “dépendant” d’un
service en attaquant pour obtenir une rente de force ! Il n’y a pas que
Google sur le net et il y a surement de la place pour des solutions
orientés “presses”!

Faire valoir sa propre dépendance à Google pour justifier toute attaque de ce genre….non, désolé, je ne vois pas !


Après que Google soit “trop fort” dans ses rapports avec ses
partenaires, j’en suis complètement conscient, mais faut pas tout
excuser comme attaque non plus !!


&nbsp;Le pb est que le rapport de force est trop déséquilibré pour permettre un compromis, c’est pour cela que ces sites utilisent la carte judiciaire.
C’est un peu leur dernière chance de rétablir un équilibre.
&nbsp;


atomusk a écrit :

Donc Google devrait accepter de payer sans broncher ? Ils envoient un chèque en blanc à tous les sites qui s’inscrivent sur Google news, et une lettre : désolé pour le préjudice de représenter l’ensemble de votre trafic, mettrez le montant que vous voulez. <img data-src=" />

Ils considére que reprendre une partie de leur site est un préjudice pour eux, Google arrète de reprendre des parties de leur site et c’est la guerre nucléaire <img data-src=" />


Sauf que Google est en position de force au point d’avoir presque “le pouvoir de vie ou de mort” sur ces sites.
Et ça change tout !



atomusk
Le 02/10/2014 à 09h39

#59






zempa a écrit :

Sauf que Google est en position de force au point d’avoir presque “le pouvoir de vie ou de mort” sur ces sites.
Et ça change tout !



Donc c’est indispensable que google reprenne des bouts de sites pour leur visibilité ET c’est indispensable qu’ils payent pour avoir le droit d’avoir des bouts de leur site …

C’est juste ?



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 09h40

#60






frikakwa a écrit :

Nous sommes d’accords mais le résultat sera le même: perte de visibilité tout en restant référencé! <img data-src=" />
Bref… les 2 côtés jouent aux cons et j’ai comme dans l’idée que Google risque de gagner au final!


Si seulement non…

Si seulement les acteurs européens pouvaient se bouger pour offrir un site commun de news concurrent de G News… le tout en demandant un déréférencement total sur Google…



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h41

#61

<img data-src=" />





atomusk a écrit :

Donc c’est indispensable que google reprenne des bouts de sites pour leur visibilité ET c’est indispensable qu’ils payent pour avoir le droit d’avoir des bouts de leur site …

C’est juste ?


Non.
Je t’invite à lire les commentaires de frikakwa qui me semblent être juste eux&nbsp; <img data-src=" />



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h43

#62






carbier a écrit :

Si seulement non…

Si seulement les acteurs européens pouvaient se bouger pour offrir un site commun de news concurrent de G News… le tout en demandant un déréférencement total sur Google…


C’est pas parce que tu crées un équivalent que ça va marcher.
Des alternatives aux produits Google, il y en a plein.
Sauf qu’on ne force pas les gens à changer leurs habitudes.
C’est d’ailleurs en cela que réside la position de force de Google.



bazbaz
Le 02/10/2014 à 09h44

#63






zempa a écrit :

Le pb est que le rapport de force est trop déséquilibré pour permettre un compromis, c’est pour cela que ces sites utilisent la carte judiciaire.
C’est un peu leur dernière chance de rétablir un équilibre.
 

Sauf que Google est en position de force au point d’avoir presque “le pouvoir de vie ou de mort” sur ces sites.
Et ça change tout !



C’est absolument débile comme raisonnement: attaquer juridiquement Google sur un point où il est parfaitement en règle pour l’atteindre indirectement sur quelque chose de autrement plus sensible, le monopole. C’est de la bêtise à l’état pur et, même si Google est loin d’être une multinationale idyllique, je trouve l’attitude de ce groupe de médias allemands particulièrement abjecte, se rapprochant plus du racket. Quant au rapport de force, il ne doit pas être si disproportionné quand les états nationaux s’en mêlent…



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 09h44

#64






atomusk a écrit :

Donc c’est indispensable que google reprenne des bouts de sites pour leur visibilité ET c’est indispensable qu’ils payent pour avoir le droit d’avoir des bouts de leur site …

C’est juste ?


C’est pas comme si Google payait ceux qui fournissent un certain contenu sur YT…



CreaYouz
Le 02/10/2014 à 09h45

#65






zempa a écrit :

Sauf que Google est en position de force au point d’avoir presque “le pouvoir de vie ou de mort” sur ces sites.
Et ça change tout !



J’aimerai bien savoir d’où tu sort que Google à le droit de vie et de mort sur ces sites… Tu connais le % de trafic de ces sites par GG actu ?

Sérieusement ce qu’il ne faut pas lire …

Et la seul réaction de google est de se mettre à l’abri de leur demande fantasque. T’inquiète pas plein de sites indé et autre que ceux de VG machin truc en profiteront et seront très content que le groupe perde en visibilité.



frikakwa
Le 02/10/2014 à 09h47

#66






carbier a écrit :

C’est pas comme si Google payait ceux qui fournissent un certain contenu sur YT…


Oui enfin… là… c’est un peu différent: tu consultes les vidéos sur la plateforme YT… ici tu es redirigé et tu consultes l’article sur le site de l’organisme de presse!

Ce n’est pas exactement pareil pour le coup! <img data-src=" />



atomusk
Le 02/10/2014 à 09h47

#67






carbier a écrit :

C’est pas comme si Google payait ceux qui fournissent un certain contenu sur YT…


Ils les payent parce qu’ils diffusent de la pub Google <img data-src=" />

Si les sites ont des pubs Google, google les payera aussi <img data-src=" />

Après si ils acceptent d’avoir des news diffusés exclusivement sur Google News, je pense que Google serait pas contre payer non plus …

Mais je pense que la question n’est pas là <img data-src=" /><img data-src=" />



Slaurent
Le 02/10/2014 à 09h52

#68






zempa a écrit :

C’est pas parce que tu crées un équivalent que ça va marcher.
Des alternatives aux produits Google, il y en a plein.
Sauf qu’on ne force pas les gens à changer leurs habitudes.
C’est d’ailleurs en cela que réside la position de force de Google.



Je sais pas : je pense que si l’équivalent est bien foutu, c’est justement ce qui les sortirait de ce pétrin !

Je conçois très bien ton point de vu mais je pense qu’on se concentre trop sur ce que doit faire google pour eux, pas sur ce qu’il devrait faire, eux, pour se passer de Google !

Après, je sais, c’est facile à dire, planqué derrière un écran, mais là ou tu vois une position “désespéré” de la presse face à Google, je vois une bonne opportunité, justement, de faire autre chose, mieux pensé pour eux, et l’occasion de créer un truc bien !

Jusqu’à maintenant, le web a quand même montré qu’avec de la volonté, tu pouvais renverser des “position dominante” sur des secteurs entier ! Sur les téléphone, par exemple, News Républic est quand même bien mieux foutu que Google actu (j’ai pas de chiffre pour savoir si ça marche “mieux” par contre).

Bref, rien ne me ferait plus plaisir justement que de voir de nouveaux “arrivant”….je ne vois pas spécialement non plus la “domination google” d’un bon œil !



Koxinga22
Le 02/10/2014 à 09h52

#69

Quand on fait une recherche (pas dans les news, dans le moteur classique) il y a un aperçu de quelques lignes en provenance des sites, aussi.
Personne pour se plaindre de ça ?

Au fait, pourquoi c’est GG qui est ciblé ? Bing fait exactement la même chose.


bazbaz
Le 02/10/2014 à 09h53

#70






carbier a écrit :

C’est pas comme si Google payait ceux qui fournissent un certain contenu sur YT…



Il n’y a rien de comparable: Google n’autorise pas ses Youtubers à insérer leurs propres publicités sur les pages de Youtube pour se faire de l’argent avec.



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 09h53

#71






bazbaz a écrit :

C’est absolument débile comme raisonnement: attaquer juridiquement Google sur un point où il est parfaitement en règle pour l’atteindre indirectement sur quelque chose de plus sensible, le monopole. C’est de la bêtise pure et, même si Google est loin d’être une multinationale idyllique, je trouve l’attitude de ce groupe de médias allemands particulièrement abjecte, se rapprochant plus du racket. Quant au rapport de force, il ne doit pas être si disproportionné quand les états s’en mêlent…


Effectivement ces sites d’infos ne sont pas vierges de tout reproche.

Mais si Google n’était pas en position de quasi-monopole, le retrait de leur contenu contenterait tout le monde.
Sauf qu’en procédant ainsi, ces sites prennent un risque énorme du fait que leur trafic est dépendant de Google.
Du coup, peu importe que ça soit perçu comme du racket, beh ils jouent leur dernière carte à savoir la Justice.

Donc, ne pointer du doigt que ces sites d’infos, c’est au moins aussi absolument débile que de ne pointer du doigt que Google (ce que j’ai fais au début des commentaires <img data-src=" />).



bazbaz
Le 02/10/2014 à 09h55

#72






Koxinga22 a écrit :

Quand on fait une recherche (pas dans les news, dans le moteur classique) il y a un aperçu de quelques lignes en provenance des sites, aussi.
Personne pour se plaindre de ça ?

Au fait, pourquoi c’est GG qui est ciblé ? Bing fait exactement la même chose.



Google n’est bien sûr pas le seul visé mais reste le principal, c’est pour ça que le prétexte du monopole pour faire ce racket est tout sauf adéquat.



CreaYouz
Le 02/10/2014 à 10h00

#73






zempa a écrit :

Sauf qu’en procédant ainsi, ces sites prennent un risque énorme du fait que leur trafic est dépendant de Google.




Et quel est le % de trafic de GG actu de ces sites ? C’est bien de dire que leur trafic est dépendant, mais j’ai pas vu une seule source sur le trafic de gg actu par rapport à leurs autres sources de trafic donc dans l’immédiat je n’y crois pas trop que leur trafic est dépendant… Que ca représente 10% /20% ou autre ce n’est pas non plus une dépendance.

De toute façon la solution n’est pas d’être dépendant de quelqu’un d’autre sur ce sujet là. Il faut toujours diversifier ses sources de trafic sinon au moindre blême tout se casse la gueule … Et là c’est leurs faute, pas celle d’un site qui agrège je ne sais combien de milliers de sites dont il se fiche que 0,5% se cassent de leur services.



Ohmydog
Le 02/10/2014 à 10h07

#74

Heureusement que tu n’es pas directeur général !


Slaurent
Le 02/10/2014 à 10h08

#75






zempa a écrit :

Effectivement ces sites d’infos ne sont pas vierges de tout reproche.

Mais si Google n’était pas en position de quasi-monopole, le retrait de leur contenu contenterait tout le monde.
Sauf qu’en procédant ainsi, ces sites prennent un risque énorme du fait que leur trafic est dépendant de Google.
Du coup, peu importe que ça soit perçu comme du racket, beh ils jouent leur dernière carte à savoir la Justice.

Donc, ne pointer du doigt que ces sites d’infos, c’est au moins aussi absolument débile que de ne pointer du doigt que Google (ce que j’ai fais au début des commentaires <img data-src=" />).




Non, mais t’inquiète, sur ce genre de news, les débuts de commentaires, c’est toujours houleux suivant la compréhension de chacun de l’histoire ^^..

Le principal c’est que la conversation soit plus nuancé maintenant.

Concrètement, toi, tu proposerais quoi? Parce que malheureusement, même si on est d’accord pour dire que Google est trop puissant et pourrait reverser une partie de son revenu (et donc revoir ses CGU en ce sens), légalement, ça passera jamais (tu pourras pas imposer le référencement par google ET le faire payer!)

En plus, j’ai peur que si il y a réel compensation et accord entre les deux, ça soit au prix d’une “exclusivité” Google News, ce qui finirait pas asseoir réellement Google en terme de dominance…



bazbaz
Le 02/10/2014 à 10h21

#76






Slaurent a écrit :

Non, mais t’inquiète, sur ce genre de news, les débuts de commentaires, c’est toujours houleux suivant la compréhension de chacun de l’histoire ^^..

Le principal c’est que la conversation soit plus nuancé maintenant.

Concrètement, toi, tu proposerais quoi? Parce que malheureusement, même si on est d’accord pour dire que Google est trop puissant et pourrait reverser une partie de son revenu (et donc revoir ses CGU en ce sens), légalement, ça passera jamais (tu pourras pas imposer le référencement par google ET le faire payer!)

En plus, j’ai peur que si il y a réel compensation et accord entre les deux, ça soit au prix d’une “exclusivité” Google News, ce qui finirait pas asseoir réellement Google en terme de dominance…



Effectivement, cette logique marche sur la tête ou comment se débarrasser du monopôle de GA en en faisant sa vache à lait… Que ces médias privés s’attaquent directement au monopole, s’il est si préjudiciable, au lieu de vouloir en tirer profit indirectement…



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 10h30

#77






CreaYouz a écrit :

Et quel est le % de trafic de GG actu de ces sites ? C’est bien de dire que leur trafic est dépendant, mais j’ai pas vu une seule source sur le trafic de gg actu par rapport à leurs autres sources de trafic donc dans l’immédiat je n’y crois pas trop que leur trafic est dépendant… Que ca représente 10% /20% ou autre ce n’est pas non plus une dépendance.

De toute façon la solution n’est pas d’être dépendant de quelqu’un d’autre sur ce sujet là. Il faut toujours diversifier ses sources de trafic sinon au moindre blême tout se casse la gueule … Et là c’est leurs faute, pas celle d’un site qui agrège je ne sais combien de milliers de sites dont il se fiche que 0,5% se cassent de leur services.


Mais bien sur Google ne fait rien pour maximiser son traffic.
Sont fort chez Google, même sans rien faire, ils sont au top ! <img data-src=" />



Slaurent a écrit :

Non, mais t’inquiète, sur ce genre de news, les débuts de commentaires, c’est toujours houleux suivant la compréhension de chacun de l’histoire ^^..

Le principal c’est que la conversation soit plus nuancé maintenant.

Concrètement, toi, tu proposerais quoi? Parce que malheureusement, même si on est d’accord pour dire que Google est trop puissant et pourrait reverser une partie de son revenu (et donc revoir ses CGU en ce sens), légalement, ça passera jamais (tu pourras pas imposer le référencement par google ET le faire payer!)

En plus, j’ai peur que si il y a réel compensation et accord entre les deux, ça soit au prix d’une “exclusivité” Google News, ce qui finirait pas asseoir réellement Google en terme de dominance…


Une solution à la situation actuelle ?
A part un accord entre les partis, je crains que ça finisse par la loi du plus fort.
Car je ne crois pas non plus que ces sites vont obtenir quoique ce soit.
Pour le coup, c’est mieux jouer de la part de Google que dans le cas belge <img data-src=" />

Pour le long terme, comme tu l’évoquais, la création d’un l’alternative pourrait être une solution.
Mais encore faut-il que tous ces sites s’accordent sur la mise en œuvre.

Le pb de la presse en ligne est qu’elle connait des difficultés pour se financer.
Même NextInpact a connu des difficultés… <img data-src=" />
Du coup, certains s’accrochent à la moindre occasion.

Aussi, est ce que ces sites d’infos ont les moyens de tenter le pari d’une alternative ?

On peut espérer que de nouveaux business modèles (comme le premium, par exemple) puissent émerger pour leur permettre de se financer sans penser au lendemain.

Perso, je n’ai pas de solution miracle…



bazbaz
Le 02/10/2014 à 10h31

#78






zempa a écrit :

Effectivement ces sites d’infos ne sont pas vierges de tout reproche.

Mais si Google n’était pas en position de quasi-monopole, le retrait de leur contenu contenterait tout le monde.
Sauf qu’en procédant ainsi, ces sites prennent un risque énorme du fait que leur trafic est dépendant de Google.
Du coup, peu importe que ça soit perçu comme du racket, beh ils jouent leur dernière carte à savoir la Justice.

Donc, ne pointer du doigt que ces sites d’infos, c’est au moins aussi absolument débile que de ne pointer du doigt que Google (ce que j’ai fais au début des commentaires <img data-src=" />).



Leur dernière carte…. Arrête, je vais pleurer. Ces groupes de médias ont juste eu du mal à passer la transition du papier à internet et ils veulent faire payer l’addition à un “gros”. Ne pas oublier que ces pauvres nains économiques que sont ces groupe de médias ont eu assez de poids tout de même pour que les gouvernements légifèrent de façon à leur faire des lois sur-mesure afin de taxer Google(en Allemagne notamment)…



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 10h35

#79






bazbaz a écrit :

Leur dernière carte…. Arrête, je vais pleurer. Ces groupes de médias ont juste eu du mal à passer la transition du papier à internet et il veulent faire payer l’addition à un “gros”. Ne pas oublier que ces pauvres nains économiques que sont ces groupe de médias ont eu assez de poids tout de même pour que les gouvernement légifèrent de façon à leur faire des lois sur-mesure afin de taxer Google(en Allemagne notamment)…


<img data-src=" />



bazbaz
Le 02/10/2014 à 10h38

#80






zempa a écrit :

<img data-src=" />


<img data-src=" /> <img data-src=" />



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 11h01

#81






bazbaz a écrit :

Leur dernière carte…. Arrête, je vais pleurer. Ces groupes de médias ont juste eu du mal à passer la transition du papier à internet et ils veulent faire payer l’addition à un “gros”. Ne pas oublier que ces pauvres nains économiques que sont ces groupe de médias ont eu assez de poids tout de même pour que les gouvernements légifèrent de façon à leur faire des lois sur-mesure afin de taxer Google(en Allemagne notamment)…


C’est vrai pauvre Google: on l’oblige à payer des taxes / impôts… Vous imaginez ma pov’dame, une entreprise bénévole…



after_burner
Le 02/10/2014 à 11h05

#82






Slaurent a écrit :

Il n’y a pas déréférencement , google a juste arrêté de mettre les photos et les premiers lignes de l’article (ce qui s’apparentait, ne vous en déplaise, au droit de citation)

Alors arrêtez de dissertez sur des faits imaginaires que vous tournez dans votre sens juste pour prouver que Google est toujours le ***** de l’histoire ! Certes, il pourrait reverser une partie de ses revenus, mais tu ne passes pas par une clause du type “on te force à nous référencer à tel prix ! ” ….C’est dingue ça !

Ils ont attaqué Google pour ne pas qu’ils fassent apparaître leur photos d’articles et leur premières lignes, google s’est exécuté, point barre ! Rien à ajouter, c’est normal, c’est ce qu’ils ont demandé !



Non, google a proposé un service que les sites se sont empressé d’utiliser car ça ne leur coûtait rien, et google s’est débrouillé pour le monétiser ! Maintenant que Google gagne “trop” d’argent aux yeux de certains, on essaye de “forcer” ses CGU légalement en arguant qu’ils sont trop méchants ! Et en plus on lui reproche d’exécuter les désira-tas de ces plaignants !

Mais oui, la seule vrais solution c’est de réduire sa dépendance à Google(moteur alternatif ou solution maison)…..pas de les attaquer pour obtenir une rente



Il ne faudrait pas non plus prendre Google pour les “sympas” de l’histoire.

Chaque partie cherche son profit et vu le fonctionnement de Google news c’est un peu comme un store d’actualité. Les type qui y vont vont forcément chercher un bénéfice mais quand Google fait tout le bénéfice sans rien reverser au autres c’est qu’il y a un problème.

Si on applique la politique de Google a un store d’applications, google est clairement en position d’abus et peut être désigné comme malhonnête.
Genre une application qui génère du chiffre qui reviens uniquement à google, puis comme le développeur souhaite sa part google retire l’app et met juste un lien pour la récupérer sur le site de l’éditeur?

Évidement que ceux qui souscrive à google news cherche leur intérêt mais de mon point de vue, ça n’excuse pas le fait de décider unanimement de virer le site comme ça. Ce n’est pas du tout une raison, puisqu’ils y sont aller justement pour avoir plus de vues.



bazbaz
Le 02/10/2014 à 11h08

#83






carbier a écrit :

C’est vrai pauvre Google: on l’oblige à payer des taxes / impôts… Vous imaginez ma pov’dame, une entreprise bénévole…



Désolé, c’est pas moi qui ait dit que le rapport de force était disproportionné entre Google et ces groupes privés de médias soutenu par les États et que pour ces groupes, ce recours constituait leur “dernière carte”… Bouhouhouhou!!! D’ailleurs, pour me citer, j’ai indiqué que Google était “loin d’être d’une multinationale idyllique” et qu’il y avait un véritable problème de monopôle mais, bon, si tu préfères suivre les discussions sans les lire…



ZelMorF
Le 02/10/2014 à 11h09

#84






zempa a écrit :

Effectivement ces sites d’infos ne sont pas vierges de tout reproche.

Mais si Google n’était pas en position de quasi-monopole, le retrait de leur contenu contenterait tout le monde.
Sauf qu’en procédant ainsi, ces sites prennent un risque énorme du fait que leur trafic est dépendant de Google.
Du coup, peu importe que ça soit perçu comme du racket, beh ils jouent leur dernière carte à savoir la Justice.

Donc, ne pointer du doigt que ces sites d’infos, c’est au moins aussi absolument débile que de ne pointer du doigt que Google (ce que j’ai fais au début des commentaires <img data-src=" />).


“ils jouent leur dernière carte à savoir la Justice” …dernière carte contre quoi exactement ? La relation googleActu/presse est une relation gagnant/gagnant…
Personne n’a rien a perdre dans l’histoire : google apporte une énorme visibilité à la presse et google enrichi son portail d’actualité.

Le problème de la presse en ligne ne vient pas de google, il vient de son incapacité a créer une valeur ajoutée journalistique suffisante pour être monétisable.
S’ils ne sont pas capables de fournir un travail journalistique susceptible d’être monétisé ou que leur modèle économique est foireux, je ne vois pas ce que google a à voir avec ça (astuces : copier/coller une dépêche AFP n’est pas un travail journalistique).



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 11h55

#85






ZelMorF a écrit :

“ils jouent leur dernière carte à savoir la Justice” …dernière carte contre quoi exactement ? La relation googleActu/presse est une relation gagnant/gagnant…
Personne n’a rien a perdre dans l’histoire : google apporte une énorme visibilité à la presse et google enrichi son portail d’actualité.

Le problème de la presse en ligne ne vient pas de google, il vient de son incapacité a créer une valeur ajoutée journalistique suffisante pour être monétisable.
S’ils ne sont pas capables de fournir un travail journalistique susceptible d’être monétisé ou que leur modèle économique est foireux, je ne vois pas ce que google a à voir avec ça (astuces : copier/coller une dépêche AFP n’est pas un travail journalistique).


Ils essayent de trouver des sources de financement en attaquant Google tout simplement.
Après oui, c’est pas très malin. Ils devraient trouver d’autres modèles voire essayer de fournir une information de qualité.
Mais dans cette histoire, Google n’est pas non plus vierge de tout reproche.



anonyme_2d0da48d830f5b3943fce5055e4f70c8
Le 02/10/2014 à 12h06

#86

C’est un poil balot de ne pas préciser dans la news que l’Allemagne a voté une loi en mars 2013 imposant une rémunération pour la reprise de contenus journalistiques par les moteurs de recherches et ou autres sites internet. N’est aujourd’hui plus autorisée que la reprise d’un minimum d’informations.
Certains medias ont choisi de faire valoir ce droit et ont, ce faisant, attaqué Google en justice. D’autres medias ont préféré ne pas réagir.
Aujourd’hui Google ne reprend plus que les headers des sites des medias qui ont choisi d’aller en justice, non pas pour avoir à les payer - la décision de justice qui sera rendue sera très certainement rétroactive - mais juste pour bien leur faire sentir qui est le patron.


eliumnick Abonné
Le 02/10/2014 à 12h09

#87






Slaurent a écrit :

[…] je pense qu’on se concentre trop sur ce que doit faire google pour eux, pas sur ce qu’il devrait faire, eux, pour se passer de Google !



Commentaire le plus pertinent depuis le début…. dire qu’il a fallu attendre le #68….



Slaurent
Le 02/10/2014 à 12h11

#88






after_burner a écrit :

Il ne faudrait pas non plus prendre Google pour les “sympas” de l’histoire.

Chaque partie cherche son profit et vu le fonctionnement de Google news c’est un peu comme un store d’actualité. Les type qui y vont vont forcément chercher un bénéfice mais quand Google fait tout le bénéfice sans rien reverser au autres c’est qu’il y a un problème.

Si on applique la politique de Google a un store d’applications, google est clairement en position d’abus et peut être désigné comme malhonnête.
Genre une application qui génère du chiffre qui reviens uniquement à google, puis comme le développeur souhaite sa part google retire l’app et met juste un lien pour la récupérer sur le site de l’éditeur?

Évidement que ceux qui souscrive à google news cherche leur intérêt mais de mon point de vue, ça n’excuse pas le fait de décider unanimement de virer le site comme ça. Ce n’est pas du tout une raison, puisqu’ils y sont aller justement pour avoir plus de vues.



Attention, je ne les prends pour le sympas de l’histoire et je suis même d’accord avec beaucoup de points que tu cites …mais bon, dominance ou pas, tu peux pas forcer un site à proposer ET à payer pour le proposer ! C’est le contenu qui me plait pas : je ne trouve pas que ça réglerait le problème, à part créer une plus grande dépendance !

C’est un peu de ce qui est ressortis de l’affaire française : oui Google va donner de l’argent et quelques trucs, mais ça se fait au prix d’un partenariat qui assoit encore plus Google dans sa position !

Quand tu commence ta négociation en disant “oui mais sans Google je coule”, tu peux réellement te poser les question de savoir si tu veux réellement réduire ta dépendance ! Je dis pas que c’est simple, je dis juste que la demande est mal formulé (et too much sur le principe) ! Je comprend aussi, comme dit zempa, qu’ils essayent de s’accrocher à la moindre occasion de financement!

Après on connait très bien le problème des acteurs OTT sur le web : ils raflent toujours toute la mise publicitaire (que ça soit google, facebook ou assimilé). A ça, y a quand même plusieurs solutions logiques :
-Ne pas dépendre que d’un acteur OTT et peut être même favoriser les concurrents, histoire d’avoir plus de poids dans les négociations
-Maîtriser la chaîne pour être soi-même OTT et offrir , par exemple, au lecteur, un portail de la presse
-Ne pas dépendre de la publicité et essayer un paywall, ou en tout cas, se diversifier.




zempa a écrit :

Une solution à la situation actuelle ?
A part un accord entre les partis, je crains que ça finisse par la loi du plus fort.
Car je ne crois pas non plus que ces sites vont obtenir quoique ce soit.
Pour le coup, c’est mieux jouer de la part de Google que dans le cas belge <img data-src=" />

Pour le long terme, comme tu l’évoquais, la création d’un l’alternative pourrait être une solution.
Mais encore faut-il que tous ces sites s’accordent sur la mise en œuvre.

Le pb de la presse en ligne est qu’elle connait des difficultés pour se financer.
Même NextInpact a connu des difficultés… <img data-src=" />
Du coup, certains s’accrochent à la moindre occasion.

Aussi, est ce que ces sites d’infos ont les moyens de tenter le pari d’une alternative ?

On peut espérer que de nouveaux business modèles (comme le premium, par exemple) puissent émerger pour leur permettre de se financer sans penser au lendemain.

Perso, je n’ai pas de solution miracle…



Oui, le financement est un gros problème depuis pas mal d’année (même avant internet) !! Mais tu vois, je continue à être attaché à la presse papier, et je vois encore des magasines qui sortent, que j’achètes et qui visiblement survivent, ça laisse un peu d’espoir !

Après, on peut imaginer l’équivalent les “redevance TV” pour les grand groupes OTT, pour créer un pole de financement (même si ça ferait un peu “assistanat”) ou repenser la chaîne de valeur sur le web (mais il faudrait là une solution “technique” pour reverser les fonds de la pub et l’imposer à tout les acteurs…)

Mais c’est vrais que Google est complètement borné dans ses relations avec la presse (ce qui est dommageable), mais je pense que derrière, ils sont aussi sur la défensive et ils veulent faire passer le message comme quoi ils ne sont pas portionnable pour tout et n’importe quoi !
C’est complètement dommageable, mais je persiste à penser qu’ils vont négocier (comme ils l’ont fait avec l’AFP ou les groupes français)

Tient, qu’en pense l’équipe de NexInpact? Il y a une bonne façon de négocier avec Google ou aucune? Vous seriez pour quel genre d’accord dans un cas similaire? Vous seriez prêt à soutenir un projet de loi pour encadrer les acteur OTT? L’article est plutôt objectif sur le sujet (chapeau!) et promis on vous lynchera pas <img data-src=" />

(Dsl, je lis pas TOUT les articles du site…alors si il y a déjà eu un truc sur ce sujet, merci de le signaler, je ferais mes recherches ;) ).



zempa Abonné
Le 02/10/2014 à 12h41

#89






Slaurent a écrit :

Attention, je ne les prends pour le sympas de l’histoire et je suis même d’accord avec beaucoup de points que tu cites …mais bon, dominance ou pas, tu peux pas forcer un site à proposer ET à payer pour le proposer ! C’est le contenu qui me plait pas : je ne trouve pas que ça réglerait le problème, à part créer une plus grande dépendance !

C’est un peu de ce qui est ressortis de l’affaire française : oui Google va donner de l’argent et quelques trucs, mais ça se fait au prix d’un partenariat qui assoit encore plus Google dans sa position !

Quand tu commence ta négociation en disant “oui mais sans Google je coule”, tu peux réellement te poser les question de savoir si tu veux réellement réduire ta dépendance ! Je dis pas que c’est simple, je dis juste que la demande est mal formulé (et too much sur le principe) ! Je comprend aussi, comme dit zempa, qu’ils essayent de s’accrocher à la moindre occasion de financement!

Après on connait très bien le problème des acteurs OTT sur le web : ils raflent toujours toute la mise publicitaire (que ça soit google, facebook ou assimilé). A ça, y a quand même plusieurs solutions logiques :
-Ne pas dépendre que d’un acteur OTT et peut être même favoriser les concurrents, histoire d’avoir plus de poids dans les négociations
-Maîtriser la chaîne pour être soi-même OTT et offrir , par exemple, au lecteur, un portail de la presse
-Ne pas dépendre de la publicité et essayer un paywall, ou en tout cas, se diversifier.




Oui, le financement est un gros problème depuis pas mal d’année (même avant internet) !! Mais tu vois, je continue à être attaché à la presse papier, et je vois encore des magasines qui sortent, que j’achètes et qui visiblement survivent, ça laisse un peu d’espoir !

Après, on peut imaginer l’équivalent les “redevance TV” pour les grand groupes OTT, pour créer un pole de financement (même si ça ferait un peu “assistanat”) ou repenser la chaîne de valeur sur le web (mais il faudrait là une solution “technique” pour reverser les fonds de la pub et l’imposer à tout les acteurs…)

Mais c’est vrais que Google est complètement borné dans ses relations avec la presse (ce qui est dommageable), mais je pense que derrière, ils sont aussi sur la défensive et ils veulent faire passer le message comme quoi ils ne sont pas portionnable pour tout et n’importe quoi !
C’est complètement dommageable, mais je persiste à penser qu’ils vont négocier (comme ils l’ont fait avec l’AFP ou les groupes français)

Tient, qu’en pense l’équipe de NexInpact? Il y a une bonne façon de négocier avec Google ou aucune? Vous seriez pour quel genre d’accord dans un cas similaire? Vous seriez prêt à soutenir un projet de loi pour encadrer les acteur OTT? L’article est plutôt objectif sur le sujet (chapeau!) et promis on vous lynchera pas <img data-src=" />

(Dsl, je lis pas TOUT les articles du site…alors si il y a déjà eu un truc sur ce sujet, merci de le signaler, je ferais mes recherches ;) ).


Pour la presse papier, il y a déjà certains qui ont des subventions.
De mémoire, le Monde et le Figaro étaient subventionnés à près de 17 millions d’euros par an. (ça me fait toujours rire de voir des articles du Figaro pointer du doigt les “assistés” quand on sait qu’ils sont subventionnés… <img data-src=" />)

Et bizarrement, la Canard Enchainé qui n’en a aucune est l’un des rares (sinon le seul) à s’auto-financer et sans pub de surcroit !

C’est à croire que la qualité et surtout l’intégrité pourraient être des paramètres à prendre en compte ?!? <img data-src=" />

Pour la presse en ligne, je ne sais pas si une redevance pourrait être une solution.
Le principal pb sera la redistribution.
Par exemple, pour la presse papier, ce sont des journaux appartenant à de grands groupes qui touchent le plus !
Dans le système politique actuel, je doute de l’équité dans la redistribution.



ZelMorF
Le 02/10/2014 à 12h47

#90






zempa a écrit :

Pour la presse papier, il y a déjà certains qui ont des subventions.
De mémoire, le Monde et le Figaro étaient subventionnés à près de 17 millions d’euros par an. (ça me fait toujours rire de voir des articles du Figaro pointer du doigt les “assistés” quand on sait qu’ils sont subventionnés… <img data-src=" />)


Ta dernière phrase m’a rappelé cet article…instructif :http://www.acrimed.org/article4177.html

Pour le détails des aides de l’état à la presse, voir page 40 de ce doc :http://www.ccomptes.fr/content/download/60435/1496431/version/1/file/aides_etat_…



anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce
Le 02/10/2014 à 13h04

#91






nico210 a écrit :

Tu es obligé de nous référencer, et si tu nous références tu doit payer…



Non…
En tant que moteur de recherche, tu references tout le monde sur la base d’un algorithme objectif et anonyme…. Les meilleurs sont les premiers
en revanche, si tu te sers de mon contenu pour enrichir tes pages…. sans pousser à la consommation de mon site…. tu payes !

Il s’agit ici encore et toujours d’abus caracterisés de position dominante de Google
Exactement comme pour les sites de reservations hotelieres face à G+



Batôh
Le 02/10/2014 à 13h15

#92

On est bien sur du Patent Troll de la part des boches.

Tout tribunal ne pourrait jamais leur donner raison.


ZelMorF
Le 02/10/2014 à 13h16

#93






AlphaBeta a écrit :

Non…
En tant que moteur de recherche, tu references tout le monde sur la base d’un algorithme objectif et anonyme…. Les meilleurs sont les premiers
en revanche, si tu te sers de mon contenu pour enrichir tes pages…. sans pousser à la consommation de mon site…. tu payes !

Il s’agit ici encore et toujours d’abus caracterisés de position dominante de Google
Exactement comme pour les sites de reservations hotelieres face à G+


“si tu te sers de mon contenu pour enrichir tes pages”
De quoi tu parles ? Les sites de presse CHOISISSENT d’être sur google actu et font des démarches spécifiques pour y être…

S’il y a abus de position dominante, et si c’est ça qui dérange les sites de presse, c’est pas en souscrivant aux services google que ça va s’arranger…



canti
Le 02/10/2014 à 13h21

#94

Donc… si je résume…

Google fait un “BON” service, dont les journaux ont besoin pour survivre.

Les journaux s’inscrivent, en sachant que google, pour remplir son service (appâter l’utilisateur, et l’amener sur le site des journaux), prend l’image du site, et une portion non négligeable de la news

Les journaux se disent qu’il y a pas de raison, et qu’il faudrait que google leurs donne du fric pour avoir le droit de voir leurs articles ( traduction : votre service ne vaut rien sans nous, on veut du fric! )

google les sort du service ( traduction : notre service peut se passer de vous, démonstration…)

bah je vois pas le problème …

dans la pratique, si c’est tellement essentiel aux journaux, c’est google qui est en position de force, c’est google qui est dans la position où ils pourraient demander de l’argent à chaque clique vers leurs sites…

PS: si tout les sites de news sortent de google news, google news va creuver… et google s’en remettra… mais les journaux ils chialeront parce qu’on va plus chez eux… et ils payeront de la pub <img data-src=" />


Fuinril
Le 02/10/2014 à 13h25

#95






bazbaz a écrit :

Il n’y a rien de comparable: Google n’autorise pas ses Youtubers à insérer leurs propres publicités sur les pages de Youtube pour se faire de l’argent avec.



Ouais mais ils mettent des pub dans les vidéos, c’est kif kif

Au final ce n’est pas une mauvaise solution, mais pour pouvoir comparer il faudrait que l’article soit hébergé chez Google et que ce dernier ait tous les droits dessus. Je suis pas sûr qu’on gagnerait au change.



canti
Le 02/10/2014 à 13h28

#96






carbier a écrit :

C’est pas comme si Google payait ceux qui fournissent un certain contenu sur YT…



Ils payent pour les pubs que tu affiches au début/pendant ta video

donc pas de problème, si les journaux veulent de l’argent de google, ils n’ont qu’à mettre des pub admob…



Je préfère Nil à David
Le 02/10/2014 à 13h29

#97






js2082 a écrit :

Référencer un site ne veut pas dire copier une partie du site et le proposer sur son propre site sans l’accord des créateurs.
C’est ça qui est reproché à Google, qui se sert du contenu des autres sites pour alimenter ses propres sites.

On n’est plus dans le cadre du référencement mais bien dans celui de la violation de propriété intellectuelle.
Personne n’accepterait cela. Pourquoi donc l’accepter quand google le fait?

Bref, faut arrêter ce fanboyisme google qui consiste à ne voir que ce qui nous arrange .



Le contenu cité ne suffit pas à résumer l’article.
Je prends le premier article mis en avant:
“Décès à la maternité d’Orthez : l’anesthésiste mise en examen
L’anesthésiste mise en cause dans le décès d’une jeune femme de 28 ans au centre hospitalier d’Orthez (Pyrénées-Atlantiques) a été mise en examen jeudi pour homicide involontaire «aggravé par la violation manifeste et délibérée d’une obligation de…”

Ca détaille à peine ce qu’il y a d’écrit en titre.



carbier Abonné
Le 02/10/2014 à 13h38

#98






canti a écrit :

Donc… si je résume…

Google fait un “BON” service, dont les journaux ont besoin pour survivre.

Les journaux s’inscrivent, en sachant que google, pour remplir son service (appâter l’utilisateur, et l’amener sur le site des journaux), prend l’image du site, et une portion non négligeable de la news

Les journaux se disent qu’il y a pas de raison, et qu’il faudrait que google leurs donne du fric pour avoir le droit de voir leurs articles ( traduction : votre service ne vaut rien sans nous, on veut du fric! )

google les sort du service ( traduction : notre service peut se passer de vous, démonstration…)


<img data-src=" /> Google ne les sort pas du service, il reprend moins d’info et pas de photo…
J’aimerai voir l’intérêt d’un G News sans 90% des journaux allemands <img data-src=" />



canti
Le 02/10/2014 à 13h39

#99






carbier a écrit :

<img data-src=" /> Google ne les sort pas du service, il reprend moins d’info et pas de photo…
J’aimerai voir l’intérêt d’un G News sans 90% des journaux allemands <img data-src=" />



ah j’avais mélangé avec une autre news..

mais qu’ils testent de sortir de Gnews, on verra qui souffrira le plus <img data-src=" />



ZelMorF
Le 02/10/2014 à 13h43

#100

Voir des liens vers leur site sur google actu leur pose problème ? Qu’ils assument et prennent la seule décision qui s’imposent dans ce cas, comme la presse brésilienne :http://www.numerama.com/magazine/24070-la-presse-bresilienne-dit-au-revoir-a-goo…


bazbaz
Le 02/10/2014 à 14h58

#101






Fuinril a écrit :

Ouais mais ils mettent des pub dans les vidéos, c’est kif kif

Au final ce n’est pas une mauvaise solution, mais pour pouvoir comparer il faudrait que l’article soit hébergé chez Google et que ce dernier ait tous les droits dessus. Je suis pas sûr qu’on gagnerait au change.



Sauf que c’est Google qui perçoit l’argent de ces publicités et pas ceux qui directement postent les vidéos(à la différence de la manière qu’a la presse de gérer la publicité dans ses propres pages et leur rétribution). C’est normal que Google “récompense” ainsi les propriétaires de compte youtube.

Sinon, concernant ta solution, cela voudrait dire que Google gérerait en plus complètement la publicité de ces différents médias afin d’ensuite la leur reverser soustraite de sa commission. Pas sûr, effectivement , que ça réduise la dépendance…<img data-src=" />



Fuinril
Le 02/10/2014 à 16h53

#102






bazbaz a écrit :

Sauf que c’est Google qui perçoit l’argent de ces publicités et pas ceux qui directement postent les vidéos(à la différence de la manière qu’a la presse de gérer la publicité dans ses propres pages et leur rétribution). C’est normal que Google “récompense” ainsi les propriétaires de compte youtube.



Non je parle des pubs dans la vidéo. Qui sont au passage monnayées bien plus que celles dans la page.

Et puis beaucoup des services de presses ont du adwords (entre autres).



127.0.0.1
Le 02/10/2014 à 17h39

#103

Dans la vie, t’as deux sortes de contenu:




  • Le contenu que tu voudrais bloquer et que les sociétés essayent absolument de te montrer

  • Le contenu que tu voudrais voir et que les sociétés essayent absolument de te cacher.

    Ce qui est marrant, c’est que les deux sont payants et que personne n’a envie de payer. <img data-src=" />


John Shaft Abonné
Le 02/10/2014 à 21h19

#104






Meowcate a écrit :

.il n’y a pas un moteur qu’ils pourraient racheter et plier à leur bonne volonté ?



Qwant ? <img data-src=" />



Meowcate a écrit :

J’ai toujours un peu de mal avec ce concept “d’abus de position dominante”. Google n’a pas une batterie de missiles qu’ils lancent sur les garages de chaque startup qui conçoit un nouveau moteur de recherches. Personnellement j’utilise le canard sus-cité.



Une tripotée d’acteurs du web, notamment dans la presse, a tout misé sur le PageRank et le donc référencement par Google : à grand coup de SEO, ils se sont en quelques sorte fabriqué (involontairement) un statut de victime d’abus de position dominante et commence à s’en mordre les doigts.

Moralité : A suivre les marketeux, on fonce dans le mur <img data-src=" />

‘fin c’est mon avis <img data-src=" />



henri beyle
Le 03/10/2014 à 18h56

#105

“le quasi droit de vie ou de mort de Google sur les médias est un problème. ”

Faut arrêter de déconner, Google n’est qu’un moteur de recherche parmi d’autres. S’il ne vous plaît pas, utilisez-en un autre.
Et si sans être sur google, personne ne vient voir votre site, faites de la pub sur suports traditionnels !
(ou alors devenez intéressants).