« Juifs au four » et « arabes dehors » suggérés par Twitter

On vous fait un dessin ?

« Juifs au four » et « arabes dehors » suggérés par Twitter

« Juifs au four » et « arabes dehors » suggérés par Twitter

« Juifs au four » et « arabes dehors », ces expressions sont actuellement suggérées sur le réseau social Twitter. Elles provoquent une vague d’indignation, alors que le sang est encore tiède après les attentats de Charlie Hebdo, de la porte Montrouge ou à l’hypermarché casher.

En tapotant « juifs » sur le moteur de recherche, Twitter suggère d’exploiter la requête « juifs au four ». Une proposition qui fait bondir Jérémie Berrebi, cofondateur et co-directeur de Kima Ventures avec Xavier Niel.

Nos tests montrent également qu’ « arabes dehors » est également proposé par le réseau social. Ces expressions ne sont pas humainement choisies par Twitter mais sont liées aux requêtes ou des tweets un peu trop souvent postés par les utilisateurs et ainsi mis en avant par les algorithmes maison. Évidemment, ces expressions, qui ont pu être suggérées de longue date, sont d’autant plus choquantes qu’elles sont mises en lumière après les attentats contre Charlie Hebdo et l’appel à l’union nationale entendu hier dans toutes les rues.

juifs au four arabes dehors twitter suggestionjuifs au four arabes dehors twitter suggestion

La Cour de cassation et les suggestions

Quelles responsabilités dans un tel cas ? La Cour de cassation avait déjà considéré que l’expression « escroc » rattachée au nom d’une société, suggérée cette fois par Google n’impliquait pas la condamnation de la société. Les magistrats avaient en effet souligné que l’expression poussée en avant par Google Suggest « est le fruit d’un processus purement automatique dans son fonctionnement et aléatoire dans ses résultats, de sorte que l’affichage des « mots clés » qui en résulte est exclusif de toute volonté de l’exploitant du moteur de recherche d’émettre les propos en cause ou de leur conférer une signification autonome au-delà de leur simple juxtaposition et de leur seule fonction d’aide à la recherche ». En clair, ce n’est pas parce que Google suggère la juxtaposition de ces mots que celui-ci l’a choisi et en est responsable. Pour Twitter, cette solution devrait être identique d'autant que la condamnation de ces expressions devrait nourrir par elle-même ces suggestions...

Les interventions humaines, les armes des ayants droit

L’automatisme n’interdit cependant pas les interventions humaines. Ainsi, suite à un accord avec notamment SOS Racisme et le MRAP et l’Union des étudiants juifs, Google avait finalement accepté de retirer l’expression « est juif », suggérée lors de la saisie du nom de plusieurs personnalités comme François Hollande.

De même, les ayants droit avaient obtenu la condamnation de Google sur le fondement d’un article voté dans la loi Hadopi en 2009. Ils avaient alors obtenu sans difficulté la purge des mots Torrent, RapidShare et MegaUpload.

L'identification des auteurs

De fait, les suggestions en cause sur Twitter, aussi puantes soient elles, doivent avant tout mettre l’accent sur les auteurs des tweets litigieux qui influencent les algorithmes. Là, l’arsenal législatif est au complet, sans nécessairement exiger d’intervention législative supplémentaire.

Certes, Twitter n’a pas brillé par une réactivité folle lorsque des associations lui avaient demandé en justice l’identification des auteurs de tweets racistes et antisémites accompagnés des hashtags « #unbonjuif » et « #unjuifmort ». Cependant, en juin 2013, le réseau social avait fini par transmettre au Parquet « les données susceptibles de permettre l’identification de certains [de ses] utilisateurs ». De même, Twitter avait amélioré son dispositif de signalement. La justice l’avait en effet enjoint à mettre en place « un dispositif facilement accessible et visible permettant à toute personne de porter à sa connaissance des contenus illicites, tombant notamment sous le coup de l’apologie des crimes contre l’humanité et de l’incitation à la haine raciale ».

Ces signalements individualisés autorisent la mise en route de plusieurs procédures contre les auteurs de contenus litigieux. Depuis les attentats de Charlie Hebdo, rappelons que plusieurs milliers de signalements ont été effectués sur la plateforme Pharos gérée par l’Office central contre la criminalité informatique. Deux personnes vont déjà comparaître devant la justice pour apologie des attentats. En théorie, elles risquent jusqu’à 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende pour des faits d’apologie publique en ligne. Une troisième, un lycéen de 19 ans, a déjà été condamné pour ces faits par le tribunal correctionnel de Carpentras à 12 mois de prison avec sursis et 210 heures de travaux d’intérêt général.

Le risque est cependant aujourd'hui de voir s'empiler de nouvelles restrictions contre la liberté d'expression, tout cela sur l'escabeau de messages postés par des abrutis. La réponse doit avant tout être individuelle, non globalisante à l'encontre des réseaux sociaux.

Commentaires (165)


En même temps, plus les gens vont en parler plus ça va être suggéré par le moteur…


Je trouve bien que le moteur de Twitter le suggère, ca permet de ne pas pouvoir ignorer le problème, la preuve, NiXI en parle.


Tout pareil que Gromsempai, autant je trouve bien que les internautes trop “violents”dans leurs propos soient jugés, la liberté d’expression est liée avec une notion de responsabilité trop souvent oubliée, autant les suggestions sont ce qu’elles sont : une vision réelle des faits (j’espère que c’est pas codé avec les pieds par Twitter), si on le dit, ça le propose. C’est pas Twitter qu’il faut blâmer pour ça, c’est les gens…


Le truc c’est que c’est que c’est une indication purement “numérique” : je veux dire par là, sur Twitter il arrive souvent qu’un hashtag choque et que pleins de gens le relayent en mode “Non mais vous êtes fous avec votre hastag #aalacon”

 

Il me semble que c’est ce qui s’est passé avec le fameux hashtag “#JesuisKouachi” : Je voyais que ce hashtag était en Trending Topics, et en regardant les détails, 90% étaient des gens le ralayant pour le dénnoncer, avec même certains disant  en gros “Non mais c’est choquant le hashtag est en Trending Topics”, alors qu’il l’est surement devenu parceque relayé par ceux qui s’en insurgeaient…








guildem a écrit :



Tout pareil que Gromsempai, autant je trouve bien que les internautes trop “violents”dans leurs propos soient jugés, la liberté d’expression est liée avec une notion de responsabilité trop souvent oubliée, autant les suggestions sont ce qu’elles sont : une vision réelle des faits (j’espère que c’est pas codé avec les pieds par Twitter), si on le dit, ça le propose. C’est pas Twitter qu’il faut blâmer pour ça, c’est les gens…





+1



Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant, ce qui l’est c’est de donner du crédit aux réseaux sociaux (dont je n’en attendais pas beaucoup mieux).








Gromsempai a écrit :



En même temps, plus les gens vont en parler plus ça va être suggéré par le moteur…











FunnyD a écrit :



Je trouve bien que le moteur de Twitter le suggère, ca permet de ne pas pouvoir ignorer le problème, la preuve, NiXI en parle.







En effet pour le coup ça fait couler d’encre. Malgré tout, il n’y a pas besoin (je pense) de ça pour que le problème ne puisse être ignoré, c’est un problème global et récurrent.



Je pense que ces algorithmes de recherche pourraient sans grande difficulté appréhender ce genre d’association de mots et les ignorer à l’affichage. Il n’y a pas tant de mots-clés que ça.

Par exemple : “Juif”, “Arabe” associés à “mort”, “four”, “dehors”, etc. Rien qu’avec des combinaisons basiques de mots tu peux faire un bon filtrage. Après pour aller plus loin, tu peux intégrer la notion de phrase et d’intention dans le filtre, qui va alors étudier grammaticalement la saisie ou la suggestion. Ça existe déjà tout ça. Faudrait juste que certains responsables de projet se sortent les doigts du * et ça serait codé en 2 jours.



Edit : et c’est la même tambouille pour mettre en place un système de modération + ou - automatisée ou de signalement automatisé suivi d’une vérification humaine s’il le faut.



Alors moi, le seul truc que j’ai a dire c’est un gros +1 pour le sous-titre <img data-src=" />


Les machines aussi ont droit à la liberté d’expression !

#Toutes_les_machines_sont_Charlie


C’est sur qu’entre le réseaux sociaux et l’effet “BFMTV”, on est gâté niveau “intantanéïté” sans prise de recul…








Sigma42 a écrit :



Le truc c’est que c’est que c’est une indication purement “numérique” : je veux dire par là, sur Twitter il arrive souvent qu’un hashtag choque et que pleins de gens le relayent en mode “Non mais vous êtes fous avec votre hastag #aalacon”

 

Il me semble que c’est ce qui s’est passé avec le fameux hashtag “#JesuisKouachi” : Je voyais que ce hashtag était en Trending Topics, et en regardant les détails, 90% étaient des gens le ralayant pour le dénnoncer, avec même certains disant  en gros “Non mais c’est choquant le hashtag est en Trending Topics”, alors qu’il l’est surement devenu parceque relayé par ceux qui s’en insurgeaient…





M’en fous, je relaies rien <img data-src=" /> En même temps, je regarde trés peu les “trendings topics” <img data-src=" /> Mais je trouve juste bien que ces mots-diéses-clefs remontent à la surface, que ce soit pour les “glorifier” ou pour les descendre.



On est pas loin d’un effet Streisand là. Ils ont qu’à en parler sans re-citer l’expression


Non, toute les machines sont Skynet, elle va trucidé les humains de façons égalitaire.<img data-src=" />








Ami-Kuns a écrit :



Non, toute les machines sont Skynet, elle va trucidé les humains de façons égalitaire.<img data-src=" />





“I Need Your Clothes, Your Boots, And Your Motorcycle” <img data-src=" />









FunnyD a écrit :



mots-diésescroisillon-clefs





<img data-src=" /> ne connaissent pas la différence ceux qui ont sortis ce mot <img data-src=" />



Je n’ai pas ces résultats dans les suggestions avec ces mots clé.

Mon Google doit être plus propre. Nettoyez votre cache les gars.



&nbsp;


Non mais vous n’avez rien compris, c’est dû au fait que Twitter limite les propositions à un certain nombre de caractères. Les propositions complètes étaient “Recette des bagel juifs au four” et “Puis je laisser mes lévriers arabes dehors en hiver?”.

<img data-src=" />


c’est sur touit_heur <img data-src=" /><img data-src=" />


Et pourquoi pas juste s’en foutre ? Parce qu’après, quid des effets de bord quand plusieurs dizaines de “combinaisons de mots clés interdites” seront rentrées ? Est-ce que ne pas le montrer changera les mentalités ? Pourquoi interdire certaines combinaisons avec Juif ou Arabe, et pas avec Gay, Moche, Handicapé, Femme, ……….. ?



C’est un genre de censure, et ça n’apportera rien d’autre que “plus de censure”, et donc un évitement du problème gênant surtout ceux qui n’y sont pour rien, ajoutant du travail inutile à la justice, …



Ha si, ça va augmenter l’effort de créativité, pour trouver les combinaisons pas encore virées des recherches par Twitter ^^


clefs-croissillon sonne mieux :)








jb18v a écrit :



c’est sur touit_heur <img data-src=" /><img data-src=" />





Ouais je viens de me rendre compte de ma connerie&nbsp;<img data-src=" />









DHKold a écrit :



Non mais vous n’avez rien compris, c’est dû au fait que Twitter limite les propositions à un certain nombre de caractères. Les propositions complètes étaient “Recette des bagel juifs au four” et “Puis je laisser mes lévriers arabes dehors en hiver?”.

<img data-src=" />





AHah bravo, j’aime ^^’



<img data-src=" /><img data-src=" />


très bon <img data-src=" />


ils font des traductions foireuses, ca ne me choque donc pas ta proposition <img data-src=" />


Deux mots hors contextes, faut être un trou de balle pour en être choqué. C’est peut-être mit en avant parce que des gens dénoncent ces expressions.



&nbsp;








FREDOM1989 a écrit :



Deux mots hors contextes, faut être un trou de balle pour en être choqué. C’est peut-être mit en avant parce que des gens dénoncent ces expressions.





ça aussi, en ce moment c’est mal vu <img data-src=" />









Nozalys a écrit :



En effet pour le coup ça fait couler d’encre. Malgré tout, il n’y a pas besoin (je pense) de ça pour que le problème ne puisse être ignoré, c’est un problème global et récurrent.



Je pense que ces algorithmes de recherche pourraient sans grande difficulté appréhender ce genre d’association de mots et les ignorer à l’affichage. Il n’y a pas tant de mots-clés que ça.

Par exemple : “Juif”, “Arabe” associés à “mort”, “four”, “dehors”, etc. Rien qu’avec des combinaisons basiques de mots tu peux faire un bon filtrage. Après pour aller plus loin, tu peux intégrer la notion de phrase et d’intention dans le filtre, qui va alors étudier grammaticalement la saisie ou la suggestion. Ça existe déjà tout ça. Faudrait juste que certains responsables de projet se sortent les doigts du * et ça serait codé en 2 jours.





Certainement pas une bonne idée, à moins de vouloir restreindre la liberté d’expression.



La preuve, tu peux faire un commentaire drôle sans pour autant être raciste ou antisémite avec ces mots :







DHKold a écrit :



Non mais vous n’avez rien compris, c’est dû au fait que Twitter limite les propositions à un certain nombre de caractères. Les propositions complètes étaient “Recette des bagel juifs au four” et “Puis je laisser mes lévriers arabes dehors en hiver?”.

<img data-src=" />






Ah ben ça tout à fait : ça ne changera pas les mentalités. je dis juste que s’ils voulaient éviter de s’attirer les foudres pour ce genre de situations, ils pourraient parfaitement le faire sans grand effort financier derrière. Ces grandes entreprises aiment bien qu’on parle d’eux partout et tout le temps, mais en général s’ils peuvent faire en sorte pour qu’on parle d’eux en bien plutôt que pour des situations gênantes ils ne s’en privent pas. Ce qui me fait me poser cette question justement (pourquoi ils ne mettent pas en place un filtrage)



Après, même si la mentalité à la racine ne change pas, il y a l’effet mouton qui se joue : cacher la haine ne la combat pas, mais ça contribue à ralentir sa contagion.


Moi, ce qui me fait chier, c’est qu’il y en a encore qui à penser que les juifs sont les maitres du monde, qu’ils font tout plein de complots, qu’ils veulent éliminer les autres, etc…



Même après 70 ans, il y a toujours des boulets pour proférer ce genre d’âneries et, vu comme c’est parti, il risque toujours d’y en avoir dans 100 ans.



Faudrait peut-être qu’ils se calment un peu avec leurs conneries, qu’ils se servent de leur cerveau et arrêtent de gober tout cru les vidéos youtube et consorts sur le sujet.



Quand les gens agiront ainsi, on aura déjà fait un grand pas en avant.








athlon64 a écrit :



<img data-src=" /> ne connaissent pas la différence ceux qui ont sortis ce mot <img data-src=" />





Tu chipotes <img data-src=" />



je sais <img data-src=" />



mais je me demande si ils n’ont pas des problèmes de vue (du a l’age surement) : LIEN




Le risque est cependant aujourd’hui de voir s’empiler de nouvelles restrictions contre la liberté d’expression, tout cela sur l’escabeau de messages postés par des abrutis. La réponse doit avant tout être individuelle, non globalisante à l’encontre des réseaux sociaux.





A l’inverse, une réponse globale permettrait de mettre tout le monde à la même enseigne au lieu d’avoir une individualisation des réponses en fonction de critères purement subjectifs.








js2082 a écrit :



Moi, ce qui me fait chier, c’est qu’il y en a encore qui à penser que les juifs sont les maitres du monde, qu’ils font tout plein de complots, qu’ils veulent éliminer les autres, etc…



Même après 70 ans, il y a toujours des boulets pour proférer ce genre d’âneries et, vu comme c’est parti, il risque toujours d’y en avoir dans 100 ans.



Faudrait peut-être qu’ils se calment un peu avec leurs conneries, qu’ils se servent de leur cerveau et arrêtent de gober tout cru les vidéos youtube et consorts sur le sujet.



Quand les gens agiront ainsi, on aura déjà fait un grand pas en avant.





Demander aux cons de réfléchir ?



Désolé, n’étant pas croyant, j’ai du mal à croire aux miracles.









ActionFighter a écrit :



Certainement pas une bonne idée, à moins de vouloir restreindre la liberté d’expression.







On ne parle pas d’interdire aux gens de s’exprimer, mais de réduire les propositions d’une liste de suggestion pour évider du brouaha médiatique. Si tu veux quand même taper en entier ce qui est cité ici, le moteur de recherche t’enverra pas une baffe virtuelle. Cette liste de suggestion est totalement gadget et optionnelle dans un canal de communication.



Bravo DHKold pour ce trait d’humour réussi <img data-src=" />









Nozalys a écrit :



On ne parle pas d’interdire aux gens de s’exprimer, mais de réduire les propositions d’une liste de suggestion pour évider du brouaha médiatique. Si tu veux quand même taper en entier ce qui est cité ici, le moteur de recherche t’enverra pas une baffe virtuelle. Cette liste de suggestion est totalement gadget et optionnelle dans un canal de communication.



Bravo DHKold pour ce trait d’humour réussi <img data-src=" />





Comme le dit FunnyD, les suggestions sont un moyen de se rendre compte du problème, donc elles ne sont pas à bannir.



Je ne contredis pas du tout ça, encore une fois on n’a pas besoin des réseaux sociaux pour se rendre contre des maux qui rongent nos sociétés : homophobie, religiophobie, sociophobie, étroitesse d’esprit, etc.


Et pendant ce temps,sur Fox News,on expérimente la picole en direct.








Nozalys a écrit :



On ne parle pas d’interdire aux gens de s’exprimer, mais de réduire les propositions d’une liste de suggestion pour évider du brouaha médiatique. Si tu veux quand même taper en entier ce qui est cité ici, le moteur de recherche t’enverra pas une baffe virtuelle. Cette liste de suggestion est totalement gadget et optionnelle dans un canal de communication.



Bravo DHKold pour ce trait d’humour réussi <img data-src=" />





Non, ce n’est pas gadget, si tu veux réagir à un évenement en particulier, ca te permet de ne pas te tromper dans “l’orthographe” utilisée pour l’évènement









Nozalys a écrit :



Je ne contredis pas du tout ça, encore une fois on n’a pas besoin des réseaux sociaux pour se rendre contre des maux qui rongent nos sociétés : homophobie, religiophobie, sociophobie, étroitesse d’esprit, etc.





Je ne classerai pas la religiophobie comme étant un mal <img data-src=" />



Mais oui, pas besoin de Twitter pour savoir que ça existe, après, c’est un moyen simple de connaître les abrutis auteurs de tels propos.









DarKCallistO a écrit :



Et pendant ce temps,sur Fox News,on expérimente la picole en direct.





Ah ouais quand même…



Bon en même temps, Fox News c’est un peu comme si on mettait un journal d’info aux mains du FN…



Edit: d’ailleurs c’est Murdoch qui a dit dans un tweet que tous les musulmans étaient responsables de qui c’est passé à Paris…









DarKCallistO a écrit :



Et pendant ce temps,sur Fox News,on expérimente la picole en direct.





Entre Fox News et l’autre intégriste catho américain qui condamne CH…. <img data-src=" />









DarKCallistO a écrit :



Et pendant ce temps,sur Fox News,on expérimente la picole en direct.





C’est plus de l’expérimentation pour Fox News, c’est une étude longitudinale <img data-src=" />



Moi je crois pas que ça soit possible. Ou alors il faudrait interdire la suggestions…

Le nombre de mots pour désigner un blanc, un arabe, un noir, un juif, un chinois etc sont casi infini.

Tu bloques un mot exemple “juif” - “arabe” il y en a 10 autres qui ressortiront.



C’est pas la suggestion le problème mais bien les recherches que font les gens




Le risque est cependant aujourd’hui de voir s’empiler de nouvelles

restrictions contre la liberté d’expression, tout cela sur l’escabeau de

messages postés par des abrutis. La réponse doit avant tout être

individuelle, non globalisante à l’encontre des réseaux sociaux.





Et voila qui explique pkoi les politiques bandent à mort à chaque attentat ou autre actes malveillants <img data-src=" />








ActionFighter a écrit :



C’est plus de l’expérimentation pour Fox News, c’est une étude longitudinale <img data-src=" />





Nan mais attend,imagine un peu le délire tu prend des gars du coin,genre Black Sabbath qui joue dans une Mosquée.



C’est pas la classe ça ?&nbsp; <img data-src=" />



Tout ce que tout ça m’inspire c’est qu’on est vraiment dans la merde…&nbsp;<img data-src=" />



Je crois qu’il est temps que l’homo sapiens laisse sa place à une espèce un peu plus évoluée.








DarKCallistO a écrit :



Nan mais attend,imagine un peu le délire tu prend des gars du coin,genre Black Sabbath qui joue dans une Mosquée.



C’est pas la classe ça ?  <img data-src=" />





<img data-src=" />



Remarque, je suis sûr que ça leur arrive de jouer complètement voilés <img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



Tout ce que tout ça m’inspire c’est qu’on est vraiment dans la merde…&nbsp;<img data-src=" />




Je crois qu'il est temps que l'homo sapiens laisse sa place à une espèce [RAYER]un peu plus[/RAYER] évoluée.







<img data-src=" />



Edit : le rayé dans les citations bordel!



faut attendre homo sapiens sapiens peut etre








athlon64 a écrit :



faut attendre homo sapiens sapiens peut etre





Mais il existe pas déjà lui ?? Il me semblait qu’il résultait de la fusion de Homo Sapiens et de&nbsp; Homo Neanderthalensis ?



il me semble que non, nous sommes des Homo Sapiens, Sapiens Sapiens ca ne correspond a rien (souvenir de mes cours de SVT au lycée)








athlon64 a écrit :



faut attendre homo sapiens sapiens peut etre





Homo sapiens sapiens est l’ancien terme pour désigner l’homo sapiens et il n’a plus lieu d’être de nos jours…

Proposerais-tu un retour arrière ?&nbsp;<img data-src=" />









athlon64 a écrit :



il me semble que non, nous sommes des Homo Sapiens, Sapiens Sapiens ca ne correspond a rien (souvenir de mes cours de SVT au lycée)





D’après wiki,&nbsp;Homo Sapiens Sapiens n’existe plus ^^









FunnyD a écrit :





Certes, mais si c’est pour répéter les mêmes idioties telles qu’on a pu voir pour l’affaire Charlie Hebdo (et je parle aussi des journalistes), cela ne fera pas avancer le débat plus que ça. Cela va jusqu’à ce genre de dessin que je trouve d’un réalisme plus qu’incisif. Ouvrir le clapet pour ne faire que du vent s’apparente bien souvent aujourd’hui, à de la récupération. Cela pourrait notamment cacher d’autres sujets tout aussi important (voire plus finalement). Peut-être faut-il d’intéresser non pas à “qui communique” mais à “qui contrôle la communication”.









gavroche69 a écrit :



Tout ce que tout ça m’inspire c’est qu’on est vraiment dans la merde…&nbsp;<img data-src=" />



Je crois qu’il est temps que l’homo sapiens laisse sa place à une espèce un peu plus évoluée.







Pour évoluer, il faut de la sélection naturelle.&nbsp;

&nbsp;Pour qu’elle fasse son oeuvre, il faut que les individus les plus adaptés survivent. Pour que les plus adaptés survivent, il faut que les moins adaptés meurent.



Et pour ça, rien ne vaut une bonne guerre ! On est sur le bon chemin, t’inquiètes <img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



Tout ce que tout ça m’inspire c’est qu’on est vraiment dans la merde… <img data-src=" />



Je crois qu’il est temps que l’homo sapiens laisse sa place à une espèce un peu plus évoluée.





l’homo venereae? <img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



Homo sapiens sapiens est l’ancien terme pour désigner l’homo sapiens et il n’a plus lieu d’être de nos jours…

Proposerais-tu un retour arrière ? <img data-src=" />









eliumnick a écrit :



D’après wiki, Homo Sapiens Sapiens n’existe plus ^^





Ce n’est pas qu’il n’existe plus, c’est qu’au final il n’y a pas de distinction a faire, on est Homo Sapiens, on s’est pensés supérieurs un temps, mais en fait non, on est toujours des Hommes des cavernes









gavroche69 a écrit :



Tout ce que tout ça m’inspire c’est qu’on est vraiment dans la merde… <img data-src=" />



Je crois qu’il est temps que l’homo sapiens laisse sa place à une espèce un peu plus évoluée.





le poulpe <img data-src=" />







eliumnick a écrit :



<img data-src=" />



Edit : le rayé dans les citations bordel!









ben c ‘est pas rayer c’est “s” <img data-src=" />









TexMex a écrit :



Certes, mais si c’est pour répéter les mêmes idioties telles qu’on a pu voir pour l’affaire Charlie Hebdo (et je parle aussi des journalistes), cela ne fera pas avancer le débat plus que ça. Cela va jusqu’à ce genre de dessin que je trouve d’un réalisme plus qu’incisif. Ouvrir le clapet pour ne faire que du vent s’apparente bien souvent aujourd’hui, à de la récupération. Cela pourrait notamment cacher d’autres sujets tout aussi important (voire plus finalement). Peut-être faut-il d’intéresser non pas à “qui communique” mais à “qui contrôle la communication”.





Certes <img data-src=" /> à lequel de mes doux écrits faisait tu référence? <img data-src=" />



Sinon, trés bon dessin <img data-src=" />



Je suis assez satisfait du fonctionnement type : signalement -&gt; poursuites -&gt; le juge demande les infos de connections à twitter -&gt; procès.



Mais je suis persuadé qu’avec ce genre de pub, on va en profiter pour virer le juge de l’équation pour passer à une censure purement administrative et donc incontrôlable et illégitime.



Concernant les algos automatiques qui montent ces phrases en “tendances”, twitter fonctionne un peu comme freenet sur ce point, que tu soit pour ou contre, parler d’un sujet le popularise, et ça beaucoup ne le comprennent pas.



Je ne pense pas qu’il faille intégrer de censure automatique dans les algorithmes. Il faut éduquer et fournir les outils aux utilisateurs pour leur permettre de ne pas participer involontairement à l’épandage de ce qu’ils considèrent comme du lisier.



&nbsp;Et pour ceux qui font monter ces contenus en connaissance de cause, je ne voit pas le problème non plus. Si twitter devient un tas de merdes on ira plus et c’est tout. Y’a déjà beaucoup de sites que j’évite car sqattés à 90% par l’extrême-droite (genre les news yahoo), on ira ailleurs, internet est assez grand.


Les étrangers, on les aime seulement quand ils nous font gagner au foot <img data-src=" />


perso c’est plus le foot que j’aime pas <img data-src=" />








Nozalys a écrit :



Par exemple : “Juif”, “Arabe” associés à “mort”, “four”, “dehors”, etc. Rien qu’avec des combinaisons basiques de mots tu peux faire un bon filtrage. Après pour aller plus loin, tu peux intégrer la notion de phrase et d’intention dans le filtre, qui va alors étudier grammaticalement la saisie ou la suggestion. Ça existe déjà tout ça. Faudrait juste que certains responsables de projet se sortent les doigts du * et ça serait codé en 2 jours





C’est de la censure pure et simple ce que tu proposes …

Par ailleurs, ce n’est pas parce que tu décides de cacher les choses qu’elles n’existeront plus.









FunnyD a écrit :



Certes <img data-src=" /> à lequel de mes doux écrits faisait tu référence? <img data-src=" />



Sinon, trés bon dessin <img data-src=" />





ca a du foirer. ptet ma faute

le commentaire 12









Yseader a écrit :



Les étrangers, on les aime seulement quand ils nous font gagner au foot <img data-src=" />





Normal c’est pas pareil, ceux-là sont des étrangers Français…&nbsp;<img data-src=" />



On cache la réalité par la censure ? Une révolution pour un retour en arrière ?





Fidèles sujet, j’ordonne qu’on m’explique comment utiliser le QUOTE plz ty <img data-src=" />


Non ce n’est pas de la censure, voir mes commentaires #5270497 et #5270507








TexMex a écrit :



ca a du foirer. ptet ma faute

le commentaire 12





<img data-src=" /> Il est vrai qu’il m’est facile de m’indigner derrière mon clavier, je n’ai jamais eu de problèmes irl.



Faut tout lire avant de critiquer…


“Comment servir l’Homme ?” Lui, était un livre de recettes extraterrestres. Pour des Humains, on dirait des cannibales, mais pour des extraterresses, on les appelle comment ?&nbsp;<img data-src=" />



&nbsp;

<img data-src=" />








Nozalys a écrit :



Non ce n’est pas de la censure, voir mes commentaires #5270497 et #5270507





Bien sûre que c’est de la censure.

C’est à la justice de faire son travail, surement à twitter de faire plier ses algo pour masquer la réalité.



C’doit etre chiant la vie d’un journaliste a taper a longueur de journée “juif” ou “arabe” sur les réseaux asociaux .. <img data-src=" />








pentest a écrit :



C’doit etre chiant la vie d’un journaliste a taper a longueur de journée “juif” ou “arabe” sur les réseaux asociaux pour faire la une.. <img data-src=" />





Cet amalgame !! Depuis quand les journalistes savent faire autre chose que copier/coller ?



Bien sur NXI n’est pas du journalisme <img data-src=" />



“messages postés par des abrutis”



Rien de plus à ajouter, tout est dit.








FunnyD a écrit :



l’homo venereae? <img data-src=" />





Pisse and love ?



Pas en même temps quand même ?



<img data-src=" />



Mouais, enfin on se rend compte aussi que plus une thèse est facilement accessible plus on est susceptible de voir des dérangés se monter le cerveau (càd “se radicaliser”)tout seul…avec les actes que ça donne derrière.



Perso je trouve honteux qu’un media comme Twitter ne filtre pas a priori ce genre de mot clé.



Après si tu veux te “renseigner” sur le sujet, il y a des sites “spécialisés” qui ont sans doute comme avantage d’être plus facilement pistables pas les services de renseignements


moi aussi, je n’ai pas trouvé le sous-titre “très reluisant” !

&nbsp;

bof !<img data-src=" />








ludo0851 a écrit :



Perso je trouve honteux qu’un media comme Twitter ne filtre pas a priori ce genre de mot clé.



+1



Je trouve l’inaction de twitter totalement irresponsable.

Se défausser derrière l’argument du “printemps arabe” et de la liberté d’expression est minable.



&nbsp;

&nbsp;



c’est US, le rapport à la liberté d’expression n’est pas la même que pour nous. Et c’est pas en cachant ca sous le tapis que ca empechera des gens de penser ca et/ou de le dire








Mamamia a écrit :



C’est de la censure pure et simple ce que tu proposes …

Par ailleurs, ce n’est pas parce que tu décides de cacher les choses qu’elles n’existeront plus.





Ce n’est pas de la censure. C’est tout simplement applique la loi qui interdit l’incitation à la haine.

&nbsp;





Le risque est cependant aujourd’hui de voir s’empiler de nouvelles

restrictions contre la liberté d’expression, tout cela sur l’escabeau de

messages postés par des abrutis.



Sur les réseaux “sociaux” privateurs et centralisés, oui. Heureusement qu’il existe des “vrais” réseaux sociaux libres et incensurables.<img data-src=" />


Hum…



La loi punit l’auteur de propos haineux.





  1. Twitter n’est pas l’auteur des propos.

  2. La loi n’oblige pas (encore) twitter a filtrer des mots ou groupes de mots.



    Demander a Twitter de s’autocensurer, c’est aller au-delà de la loi actuelle.


Oui. Les murs du métro. <img data-src=" />








athlon64 a écrit :



c’est US, le rapport à la liberté d’expression n’est pas la même que pour nous. Et c’est pas en cachant ca sous le tapis que ca empechera des gens de penser ca et/ou de le dire





Et donc ?

On doit laisser la libre diffusion et faciliter l’accès à ces messages de haine ?

&nbsp;&nbsp;



Ah oui non mais moi j’adore vraiment ! Il est en concours pour l’année 2015 je dirais !








127.0.0.1 a écrit :



Hum…



La loi punit l’auteur de propos haineux.





  1. Twitter n’est pas l’auteur des propos.

  2. La loi n’oblige pas (encore) twitter a filtrer des mots ou groupes de mots.



    Demander a Twitter de s’autocensurer, c’est aller au-delà de la loi actuelle.





    Mouais, pas d’accord.

    En les affichant sur sa combo, Twitter propose et facilite l’accès à ces messages de haine.

    Je ne crois pas qu’une boite comme twitter, ne soit pas en mesure&nbsp; de corriger son algo rapidement.



    Et non. Ce n’est pas de la censure.

    &nbsp;





    &nbsp;

    &nbsp;

    &nbsp;



pour eux ca semble quelque chose de normale de laisser ainsi et je serai plus pour une liberté d’expression comme aux EU. Que les gens s’en plaignent je comprends, mais faut voir pourquoi Twitter réagit ainsi. C’est un peu se retrouver à la place de ceux qui gueulaient contre les caricatures








jethro a écrit :



Mouais, pas d’accord.

En les affichant sur sa combo, Twitter propose et facilite l’accès à ces messages de haine.

Je ne crois pas qu’une boite comme twitter, ne soit pas en mesure&nbsp; de corriger son algo rapidement.



Et non. Ce n’est pas de la censure.

&nbsp;





&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;





Il vaut mieux les cacher sous le tapis ? Au moins on fait bonne figure.









jethro a écrit :



Ce n’est pas de la censure. C’est tout simplement applique la loi qui interdit l’incitation à la haine.

&nbsp;





La loi interdit pas à twitter de faire marcher ses algorithmes de manière à mettre en avant ce qui a le plus d’audience sur son réseau.









jethro a écrit :



Ce n’est pas de la censure. C’est tout simplement applique la loi qui interdit l’incitation à la haine.

&nbsp;





Et puis pourquoi pas une loi qui interdit de rire des blagues sur les blondes, etc…

et finalement pourquoi pas une loi qui interdit tout stimulus









athlon64 a écrit :



&nbsp;C’est un peu se retrouver à la place de ceux qui gueulaient contre les caricatures





Non, t’es sérieux ??

Tu veux comparer les caricatures de Charlie Hebdo avec des # racistes sur les juifs et les arabes&nbsp; ???



T’as dormi cette nuit ?



&nbsp;



une loi qui t’oblige à prendre du prozium quoi








pentest a écrit :



Et puis pourquoi pas une loi qui interdit de rire des blagues sur les blondes, etc…

et finalement pourquoi pas une loi qui interdit tout stimulus





l’art de la démesure <img data-src=" />&nbsp;



Bien sur que twitter peut le faire, et twitter le fera… mais seulement sur décision de justice.



Le faire “a priori” de la décision de justice, c’est de l’autocensure. L’autocensure peut être moralement compréhensible (ca facilite le “vivre ensemble”), mais ce n’est pas légalement une obligation.



Si on défend “Charlie Hebdo”, alors on défend le droit à ne pas s’autocensurer.