Mars : un selfie de Curiosity, Elon Musk prévoit une mission habitée pour 2025

Bientôt une nouvelle course à la conquête spatiale ?

Mars : un selfie de Curiosity, Elon Musk prévoit une mission habitée pour 2025

Mars : un selfie de Curiosity, Elon Musk prévoit une mission habitée pour 2025

Elon Musk, le patron de SpaceX, pense qu'il sera à même d'envoyer une mission habitée vers Mars d'ici 2025, soit dans un peu moins de 10 ans, damant ainsi le pion à la NASA. En attendant, Curiosity envoie un selfie devant une dune martienne.

Mars a toujours été une planète un peu à part dans le système solaire, notamment car elle est relativement proche de nous et qu'elle est considérée par certains comme étant la « jumelle » de la Terre, laissant entrevoir la possibilité de la coloniser.

NASA : un selfie de Curiosity, une mission habitée prévue pour 2030

Se poser sur Mars et envoyer des relevés scientifiques ou des photos ne relève plus de la science-fiction depuis nombreuses années maintenant avec les missions Mars Exploration Rover de la NASA. Encore aujourd'hui, la sonde Curiosity continue sa mission d'exploration et elle a même envoyé un « selfie » devant des dunes martiennes (il s'agit en fait de 57 photos reconstituées).

La prochaine étape est évidemment d'envoyer des hommes sur Mars, ce qui serait une première. En dehors des films de science-fiction, notamment remis au goût du jour dans Seul sur Mars, aucun homme n'a posé le pied sur la quatrième planète de notre système solaire. Mais le projet trotte dans la tête des agences spatiales depuis longtemps et, il y a quelques mois, la NASA a dévoilé un ambitieux projet d'exploration de Mars et de ses satellites naturels. Il se décompose en trois étapes, de plus en plus longues, avec le point d'orgue en 2030.

Elon Musk, patron de SpaceX, veut une mission pour... 2025

Mais la NASA pourrait bien se faire damner le pion par SpaceX, du moins si l'on en croit les déclarations de son emblématique PDG, Elon Musk. Selon les dires de ce dernier, SpaceX pourrait envoyer des hommes sur Mars en 2025. Si certains trouvent cela très rapide, dont la journaliste qui interviewe Elon Musk, pour ce dernier, cela semble encore relativement long.

Pour mener à bien cette mission, il est question d'une nouvelle génération de fusée, dont le détail n'a pas été dévoilé pour le moment. Il pense néanmoins donner de plus amples informations lors de la 67e conférence aéronautique internationale qui se déroulera en septembre prochain au Mexique.

Pour Elon Musk, ce voyage serait la première pierre d'un édifice bien plus grand qui viserait à établir une colonie sur Mars. « C'est vraiment une décision fondamentale que nous devons prendre en tant que civilisation. Est-ce nous voulons toujours être limités à une seule planète jusqu'à ce qu'une extinction éventuelle arrive, ou est-ce que nous voulons être une espèce qui vit sur plusieurs planètes et, finalement, être parmi les étoiles sur plusieurs planètes dans plusieurs systèmes solaires ?  » demande-t-il à l'assemblée.

Selon Charles Frankel, un planétologue interrogé par nos confrères de Futura Sciences, les agences spatiales européennes et américaines « ne se dépêchent pas beaucoup [...] Elles tournent autour du pot, elles montent des projets intermédiaires en disant on n'est pas près. C'est quand même bizarre ». Il ajoute que, selon lui, le problème serait plus philosophique et politique que technique, notamment à cause de la prise de risque qu'une telle mission induit. Si c'est le cas, SpaceX pourrait donc tenter de s'engouffrer dans la brèche... ce qui pourrait relancer la course à la conquête spatiale, occasionnant un sursaut des agences spatiales ? L'avenir nous le dira.

Commentaires (197)


On voit pas la perche à auto-portrait, complot ! <img data-src=" />


Je sais qu’ils vont “poser” un homme sur Mars bientôt, j’ai déjà participé au tournage du film. <img data-src=" />&nbsp;D’ailleurs, je peux vous dire que niveau action, romance et aventure, c’est pas terrible. <img data-src=" /> On est loin du Kubrick de 1969 starring Neil Armstrong.



<img data-src=" />


Je me demande combien de temps ils mettent à NASA pour reconstituer un “selfie” avec tout les photos que Curiosity a pris :)


Déjà tourné dans les années 70. Ça s’appelle “Capricorn One” (et c’est pas mal du tout) <img data-src=" />


Mais la version d’Elon Musk a beaucou plus de budget.



Ce qui fait tâche c’est les mecs qui roulent en Tesla en background, à force ça va se voir qu’on bidonne tout dans l’espace. <img data-src=" />


Je pense qu’il rêve tout éveillé Elon Musk. Un voyage sur Mars c’est pas une ballade sur la lune et se précipiter n’entraînera que des retards supplémentaire en cas d’échec.

L’argent ne fait pas tout et baste l’aspect technologique déjà immense en terme de coût et d’innovation, il y a l’aspect clinique des passagers aussi bien mental que physique et là on&nbsp; est déjà très loin de résultats probent en vue d’une quelconque exploration martienne.


Oui, ça serait sympa d’avoir les photos d’origine pour essayer de le reconstituer soit même :)


Oui c’est vraiment impressionnant, avec toutes les photos que la sonde prend, derrière ils arrivent à faire un montage pour donner l’illusion que la sonde se prend en photo, j’adore le principe :)


Je pense que le coup de la tonne de radiations attendue pour les astronautes en direction de Mars a refroidi beaucoup de monde et remis les pendules à l’heure.



Quand on voit la fascination qu’ont provoqués Rosetta et Philae, ou le survol de Pluton, on se dit que ça ne fait jamais de mal de prendre de la hauteur, que l’espace fascine toujours autant. Je me rappelle avoir attendu impatiemment les images et avoir passé une bonne heure scotché devant le moindre détail.



Après, Mars, on s’y ballade déjà bien en rover. Pourquoi ne pas miser sur la robotique pour nous préparer le &nbsp;terrain!


Il ne rêve pas, il communique


ça fait du bien les rêveurs ;) et puis on sait jamais des fois qu’il arrive à quelque chose ou qu’il motive d’autres à bouger…


&nbsp; Heureusement qu’il y a des rêveurs, sinon on en serait encore&nbsp; dans des grottes …



Bien sur qu’il faut conquérir les différentes planètes, ne serait ce que pour assurer la survie de notre espèce …


Exactement il faut y envoyer une armée de Robot, encore et encore et les rendre autonome pour nous “préparer le terrain comme tu dis :



https://www.youtube.com/watch?v=B0KRjBZADzM





L’annonce est tout aussi ambitieuse que celle de Kennedy en 1961 d’envoyer des hommes sur la Lune, heureusement que certains ne se limitent pas à ce qu’il est facile de réaliser sinon l’humanité en serait encore à l’âge de pierre. <img data-src=" />


Ca ne serait pas plus malin de faire une base lunaire ?

Tu ajoutes des infra pour les touristes et un chantier spatial qui te permet de construire des fusées/vaisseaux plus grand qui n’auront pas besoin de s’extirper de l’attraction terrestre pour voyager.



Alors niveau intéret je ne sais pas trop ce que çà vaut, mais par rapport à une planète qui se trouve loin et n’est pas terra formable, autant au moins avoir de l’utile non ?


Pour les ballades, ça ne me dérangerait pas de satelliser quelques uns de nos chanteurs.



<img data-src=" />








John Shaft a écrit :



On voit pas la perche à auto-portrait, complot ! <img data-src=" />







Il a demandé à un martien qui passait par là de le prendre en photo devant ces dunes désertes. Après, il est partie en boite de nuit et à fini totalement saoul sur la plage… Les nuits martiennes sont vraiment exceptionnelles, mais il ne faut pas que ça deviennent un autre Saint-Tropez ou un Ibiza, donc on évite que ça se sache de trop.









Zyami a écrit :



Je pense qu’il rêve tout éveillé Elon Musk. Un voyage sur Mars c’est pas une ballade sur la lune et se précipiter n’entraînera que des retards supplémentaire en cas d’échec.

L’argent ne fait pas tout et baste l’aspect technologique déjà immense en terme de coût et d’innovation, il y a l’aspect clinique des passagers aussi bien mental que physique et là on  est déjà très loin de résultats probent en vue d’une quelconque exploration martienne.





Quoi, des mecs capables de vivre 6mois enfermé dans une poignée de mètres carrés sans pratiquement aucun contact avec d’autres personnes, se nourrissant uniquement de bouffe lyophilisé, ça doit pouvoir se trouver.



Le rêveur est en fait un colon, dans la plus pure tradition occidentale depuis au moins Christophe Colomb et la découverte de l’Amérique.



Coloniser un espace, le piller et l’asservir, puis passer à un autre… Pour moi ça n’est pas un rêve, loin de là.








lysbleu a écrit :



L’annonce est tout aussi ambitieuse que celle de Kennedy en 1961 d’envoyer des hommes sur la Lune, heureusement que certains ne se limitent pas à ce qu’il est facile de réaliser sinon l’humanité en serait encore à l’âge de pierre. <img data-src=" />





Le plus gros&nbsp; problème ce n’est pas la technologie en l’occurence.



«&nbsp;ne se dépêchent pas beaucoup&nbsp;[…]&nbsp;Elles&nbsp;tournent autour du pot, elles&nbsp;montent des projets intermédiaires en disant on n’est pas près. C’est quand même bizarre&nbsp;»



&nbsp;Juste assez pour avoir des crédits et faire mumuse, mais pas trop vite, car il n’y a pas d’intérêt d’allez sur Mars.








CryoGen a écrit :



Ca ne serait pas plus malin de faire une base lunaire ?

Tu ajoutes des infra pour les touristes et un chantier spatial qui te permet de construire des fusées/vaisseaux plus grand qui n’auront pas besoin de s’extirper de l’attraction terrestre pour voyager.



Alors niveau intéret je ne sais pas trop ce que çà vaut, mais par rapport à une planète qui se trouve loin et n’est pas terra formable, autant au moins avoir de l’utile non ?





Un Chilien a acheté la Lune pour 42000 pesos, il faut s’arranger avec lui pour ça.







Zyami a écrit :



Le plus gros  problème ce n’est pas la technologie en l’occurence.





Il n’y a pas un problème qui ne soit contournable, il faut juste trouver comment.



Sans parler de l’extermination des martiens qui va en découler…<img data-src=" />


Plus de 6 mois de mémoire et surtout sans possibilité de retour


Et la catastrophe écologique, la faune et la flore locale vont être totalement détruites !








Gwanana a écrit :



Après, Mars, on s’y ballade déjà bien en rover. Pourquoi ne pas miser sur la robotique pour nous préparer le &nbsp;terrain!





Ouai, faudrait mieux s’y balader en jaguar, c’plus classe que la rover ! (humour :) )



Bwarf… non, je pense que le plus dur, c’est lorsqu’on devra leur expliquer qu’ils n’auront pas la fibre mais plutôt une connnexion bien merdique avec un ping time de plusieurs minutes (de 3 à 20 minutes).


Deux gros problèmes :



-La protection contre les radiations, déjà évoquée. Pas insurmontable mais un blindage passif grèvera le bilan de masse du navire spatial qui fera le voyage. A voir pour le développement de blindages actifs ou semi-actifs (champ magnétique par exemple)



-La propulsion. Là, pour vous rappeler la comparaison que je fais toujours, on en est à l’équivalent de la machine à vapeur en matière de propulsion spatiale. Des pistes sont ouvertes dasn la pratique (propulsion ionique) et en théorie (propulseurs Bussard), à développer



Sinon, une mission vers Mars, en termes de durée, ça sera l’équivalent des explorations du Pacifique au XVIIIe siècle. Après tout, les navires de Cook et La Pérouse, en termes de m2 d’espace vital par personne à bord, c’était pas mieux que les capsules spatiales.



Après, pour le projet de M. Musk, je demande à voir, on ne sait jamais… A suivre !








tazvld a écrit :



Quoi, des mecs capables de vivre 6mois enfermé dans une poignée de mètres carrés sans pratiquement aucun contact avec d’autres personnes, se nourrissant uniquement de bouffe lyophilisé, ça doit pouvoir se trouver.





Malheureusement, il y a une autre contrainte : “sans internet”. Du coup, ça élimine pas mal de candidats <img data-src=" />



Il prévoit d’envoyer des être humains sur Mars, il ne précise pas qu’à l’arrivé ni même au départ ils seront en vie :p

Sinon je pense que techniquement ça peut être réalisable d’envoyer des gens dessus d’ici 2025, on a bien réussis a y envoyer des robots, là ou ça va être chaud c’est de construire un complexe suffisamment sur pour espérer y faire vivre un groupe de personnes pendant plusieurs années en si peut de temps.


Si je devais être envoyé sur Mars, je ferais plus confiance au programme de la NASA qu’à celui de SpaceX&nbsp;<img data-src=" />


Quel fumiste ce mec, SpaceX arrive à peine à récupérer ses lanceurs qu’il voudrait envoyer une mission humaine sur Mars…

Il a reçu le 1er prix de pipeau.

Hey les gars ! Ce n’est pas du rêve qu’il vous vend le Elon. Ce mec vous prends pour des imbéciles (il aurait tord en même temps vu le nombre de personnes qui boivent ses âneries).

Petit rappel, &nbsp;le Elon c’est rien d’autre qu’un geek chauve ayant développé, avec d’autres, Paypal. Il se fait des roubignoles en platine, et le voilà qui se paye une nouvelle chevelure, fait des UV, s’affiche avec des bimbos et investis (avec une certaine réussite médiatique) dans les bagnoles électriques (à la qualité pourrave) et dans le transport spatial low cost. Le gars fait le plein de confiance et prend le melon et se prend pour un astrophysicien doublé d’un ingénieur en mécanique, aérodynamique, ….(la liste est longue).

Résultat il nous gratifie d’idées digne de Gaston Lagaffe :




  • Et que je vais te réchauffer Mars à coup de bombes nucléaires

  • Et que je vais te faire voyager le kéké dans des tubes pressurisé à 1000 km/h pour a peine plus cher qu’un trajet en bus.



    Je ne comprends que l’on relaye encore les coups de com de ce gars là et pire qu’on lui accorde du crédit en gobant ses âneries.


Ah, du coup la NASA a aussi posté ce que voyait le rover à ce moment là


Pour sa défense (c’est bien la seule fois où je risque de le faire <img data-src=" />), Mars a toujours été son objectif avoué.








taralafifi a écrit :



Si je devais être envoyé sur Mars, je ferais plus confiance au programme de la NASA qu’à celui de SpaceX <img data-src=" />







Avec SpaceX, les passagers seront content de savoir que le premier étage rentrera sur terre, lui. <img data-src=" />



Bah ça doit pas être tellement plus compliqué que pour l’ISS.&nbsp;

Ca demande un peu plus de prévision et plus d’argent à cause du trajet, mais en soit les contraintes techniques n’ont pas l’air hors de portée.&nbsp;


Donc on a bien un mec qui s’est développé, fait tourner l’industrie, génère de l’innovation et des emplois ? Pas si mal tout de même pour un “geek chauve” <img data-src=" />








CryoGen a écrit :



Ca ne serait pas plus malin de faire une base lunaire ?&nbsp;





La gravité 2.5x moins importante sur la Lune que sur Mars doit rendre encore pire les problèmes de santé.&nbsp;

L’absence d’atmosphère n’aide pas non plus.&nbsp;

&nbsp;



Tu ajoutes des infra pour les touristes et un chantier spatial qui te

permet de construire des fusées/vaisseaux plus grand qui n’auront pas

besoin de s’extirper de l’attraction terrestre pour voyager

&nbsp;

Mais à moins d’avoir des mines sur la Lune, il faudra bien envoyer tous les composants de la Terre vers la Lune, donc il aura bien fallu les extirper de l’attraction terrestre.

&nbsp;

Et dernier point: une base lunaire fait moins rêver.&nbsp;



Cela dit, il y a aussi plein de points qui rendent la Lune beaucoup plus attractive, en particulier la proximité pour réagir en cas de pépin.&nbsp;



Mais c’est clair, et le trou dans la “couche d’ozone” de mars est qu’on y pense. Sans parler des droits des homosexuels de mars, des minorités ethniques martiennes, etc.



Non, clairement les terriens voulant aller sur mars sont vraiment des salauds de colons. <img data-src=" />



En tant que terriens revendiquant les territoires pales… martiens, je refuse que l’on critique la politique des terriens c’est de l’antiterritisme.



“Oui mais moi je n’ai rien contre les terriens, ce sont les terrionistes que je critique, je suis antiterrioniste”.



Je suis allé un peu loin là non ? Pour un bout de caillou dans l’espace.


L’idée, ce n’est pas base lunaire ou martienne. C’est de faire une base de lancement depuis la lune.



Par conséquent, pas besoin d’envoyer des fusées gigantesques disposant du carburant pour s’extraire de la terre en plus du voyage jusqu’à mars. Puisque l’extraction de la terre est déjà faites. De plus, cela permettrait de voir comment l’on peut vivre dans l’espace, non pas dans un vaisseau, mais sur un astre.








Faith a écrit :



La gravité 2.5x moins importante sur la Lune que sur Mars doit rendre encore pire les problèmes de santé. 

L’absence d’atmosphère n’aide pas non plus.



Les astronautes en microgravité dans ISS survivent bien non ? Avec la proximité de la Terre on peut imaginer pouvoir faire des aller/retours.

Et puis on finira peut être par trouver un moyen de générer de la gravité (vive la science fiction <img data-src=" />)

 





Faith a écrit :



Mais à moins d’avoir des mines sur la Lune, il faudra bien envoyer tous les composants de la Terre vers la Lune, donc il aura bien fallu les extirper de l’attraction terrestre.

 

Et dernier point: une base lunaire fait moins rêver. 



Cela dit, il y a aussi plein de points qui rendent la Lune beaucoup plus attractive, en particulier la proximité pour réagir en cas de pépin.







Quitte à coloniser un endroit, autant que ce soit utile. Si on imagine qu’a l’avenir on aura besoin d’exploiter les ressources de notre système solaire, il n’est pas déconnant de penser qu’il nous faut des vaisseaux bien gros et un spatioport <img data-src=" />, il est grand temps de développer la Lune <img data-src=" />









CryoGen a écrit :



Les astronautes en microgravité dans ISS survivent bien non ? Avec la proximité de la Terre on peut imaginer pouvoir faire des aller/retours.

Et puis on finira peut être par trouver un moyen de générer de la gravité (vive la science fiction <img data-src=" />)







Sans rentrer dans mes supputations de SF (le graviton étant à ce jour toujours du domaine de la théorie), on peut déjà simuler une gravité artificielle avec des tores rotatifs habitables sur des vaisseaux spatiaux, ce qui permet facilement d’avoir une sorte de gravité artificielle avec la force centrifuge.





Quitte à coloniser un endroit, autant que ce soit utile. Si on imagine qu’a l’avenir on aura besoin d’exploiter les ressources de notre système solaire, il n’est pas déconnant de penser qu’il nous faut des vaisseaux bien gros et un spatioport <img data-src=" />, il est grand temps de développer la Lune <img data-src=" />





Exact, et je pense que la Lune sera la prochaine étape obligée avant toute exploration martienne.









taralafifi a écrit :



Si je devais être envoyé sur Mars, je ferais plus confiance au programme de la NASA qu’à celui de SpaceX&nbsp;<img data-src=" />









C’est que tu auras fais une grosse connerie pour mériter ça, plus grave que la déchéance nationale, banni de la terre.&nbsp;&nbsp;









servalx a écrit :



Quel fumiste ce mec, SpaceX arrive à peine à récupérer ses lanceurs qu’il voudrait envoyer une mission humaine sur Mars…

Il a reçu le 1er prix de pipeau.

Hey les gars ! Ce n’est pas du rêve qu’il vous vend le Elon. Ce mec vous prends pour des imbéciles (il aurait tord en même temps vu le nombre de personnes qui boivent ses âneries).

Petit rappel,  le Elon c’est rien d’autre qu’un geek chauve ayant développé, avec d’autres, Paypal. Il se fait des roubignoles en platine, et le voilà qui se paye une nouvelle chevelure, fait des UV, s’affiche avec des bimbos et investis (avec une certaine réussite médiatique) dans les bagnoles électriques (à la qualité pourrave) et dans le transport spatial low cost. Le gars fait le plein de confiance et prend le melon et se prend pour un astrophysicien doublé d’un ingénieur en mécanique, aérodynamique, ….(la liste est longue).

Résultat il nous gratifie d’idées digne de Gaston Lagaffe :




  • Et que je vais te réchauffer Mars à coup de bombes nucléaires

  • Et que je vais te faire voyager le kéké dans des tubes pressurisé à 1000 km/h pour a peine plus cher qu’un trajet en bus.



    Je ne comprends que l’on relaye encore les coups de com de ce gars là et pire qu’on lui accorde du crédit en gobant ses âneries.







    Moi ce que je ne comprends pas c’est qu’au contraire, on fasse du anti Musk primaire.

    Il est certainement pas irréprochable (qui ici l’est? qui le serait avec plusieurs millions en poche?), mais actuellement, il a créé rien qu’avec Tesla au moins 6500 emplois (rien que dans sa “giga factory”).



    Alors il vaut mieux quoi,

    un “riche con” qui en branle pas une et garde son fric au chaud à la banque

    ou

    un “riche con” qui se lance dans tout et n’importe quoi avec ton fric et permet à d’autres d’en profiter?



    Evite la réponse “pas de riche du tout, et qu’on ai tous autant d’argent les uns que les autres” ca virerait dans un autre débat.



De toutes façons on a aucune preuve que Mars existe… <img data-src=" />


et les matières premières pour&nbsp; fabriquer les fusées, tu les trouves comment ? Et les usines pour produire les composants, … tu les fabrique&nbsp; comment ?



S’il faut tout amener depuis la terre ça réduit grandement l’intérêt.



Dans le livre The Martian (je n’ai pas vu le film je ne sais pas s’ils en parlent) mais par exemple ils envoient sur mars du matériel bien AVANT l’expédition humaine. Le matériel en question c’est principalement une mini usine à générer de l’oxygène (me souviens plus des détails mais en gros ça utilise l’énergie du soleil et les molécules ambiantes pour faire ça, à rythme d’escargot et précharger des bouteilles qui sont censées être pleines à l’arrivée des êtres humains).

L’idée étant d’économiser du poids, justement parce que chaque kilo compte quand il faut l’arracher de la terre.

Donc peut-être qu’on peut arriver à faire des choses pareilles à l’échelle terre/lune/mars, mais de là à en faire quelque chose de rentable (c’est surtout beaucoup plus complexe).

S’il faut envoyer de quoi faire une usine à extraire les minéraux de la lune, il faut déjà envoyer quelques tonnes de matériel. Pour faire de l’alu sans atmosphère pour faire chauffer un minerai c’est mal barré… ainsi de suite. Et donc gros gros challenge pour rendre ça rentable :)








Commentaire_supprime a écrit :



Sans rentrer dans mes supputations de SF (le graviton étant à ce jour toujours du domaine de la théorie), on peut déjà simuler une gravité artificielle avec des tores rotatifs habitables sur des vaisseaux spatiaux, ce qui permet facilement d’avoir une sorte de gravité artificielle avec la force centrifuge.







Oui, mais il en faut des bien gros.









Commentaire_supprime a écrit :



Exact, et je pense que la Lune sera la prochaine étape obligée avant toute exploration martienne.







Surtout qu’il faut une base cachée sur la Lune pour avoir les Gundam <img data-src=" />



<img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



De toutes façons on a aucune preuve que Mars existe… <img data-src=" />





Nan mais +1, on va pas faire encore 400 commentaires pour un hologramme…









servalx a écrit :



Quel fumiste ce mec, SpaceX arrive à peine à récupérer ses lanceurs qu’il voudrait envoyer une mission humaine sur Mars…

Il a reçu le 1er prix de pipeau.

Hey les gars ! Ce n’est pas du rêve qu’il vous vend le Elon. Ce mec vous prends pour des imbéciles (il aurait tord en même temps vu le nombre de personnes qui boivent ses âneries).

Petit rappel, &nbsp;le Elon c’est rien d’autre qu’un geek chauve ayant développé, avec d’autres, Paypal. Il se fait des roubignoles en platine, et le voilà qui se paye une nouvelle chevelure, fait des UV, s’affiche avec des bimbos et investis (avec une certaine réussite médiatique) dans les bagnoles électriques (à la qualité pourrave) et dans le transport spatial low cost. Le gars fait le plein de confiance et prend le melon et se prend pour un astrophysicien doublé d’un ingénieur en mécanique, aérodynamique, ….(la liste est longue).

Résultat il nous gratifie d’idées digne de Gaston Lagaffe :




  • Et que je vais te réchauffer Mars à coup de bombes nucléaires

  • Et que je vais te faire voyager le kéké dans des tubes pressurisé à 1000 km/h pour a peine plus cher qu’un trajet en bus.



    Je ne comprends que l’on relaye encore les coups de com de ce gars là et pire qu’on lui accorde du crédit en gobant ses âneries.





    SpaceX envoie des satellite dans l’espace, les missions de récupération sont un bonus. Tu connais beaucoup de compagnie privée qui envoie des satellite en orbite ?

    La Tesla modèle S est une des meilleure voiture du marché, que tu le veuilles ou non et selon quasiment tous les critères :

  • Elle est au top des voitures les plus sécurisée.

  • Elle a un volume utile qu’aucune voiture à essence ne peut rivaliser (dans les mêmes dimensions).

  • Elle a une accélération qui concurrence les voitures de sport de gran tourismo.

  • Elle ne consomme quasiment rien.

    Alors certes on pourra lui reprocher des finitions pas géniales sur certains point, m’enfin sur l’essentiel c’est une des meilleure voiture du marché.



    Et tout ça alors que c’est uniquement la 2ème voiture créée par Tesla…



    Ces idées peuvent paraître loufoque mais elles ne sont pas moins scientifiquement vraie. Et tout ce qu’il a entreprit pour le moment prouve qu’il ne dit pas de la merde.



    Tesla =&gt; Personne ne misait un kopek sur les voitures électriques, et sur la réussite de cette compagnie. Résultat, on a une des meilleure voiture au monde et une compagnie qui est toujours présente et qui gagne de l’argent.

    SpaceX =&gt; Personne ne misait un kopek, ça a failli se casser la gueule après 3 échecs, mais maintenant ils mettent régulièrement des satellites en orbite.



    Comment tu peux dire qu’un mec pipeaute alors qu’il y a des preuves concrètes et difficilement réfutables de ce qu’il dit ?!



Si tu te limites à penser “assemblage au sol” alors oui, ca ne sert à rien. Si tu commences à penser “vaisseau cargo” et “transport de marchandise” alors tu commences à voir l’intérêt de pouvoir construire d’énormes plateforme en gravité réduite :)


Enfin moi qu’il soit crédible ou pas, je m’en balance. Si ça permet de relancer la conquête spaciale je suis pour! Pour une fois que jouer à celui qui a la plus grosse peut servir l’humanité!








CryoGen a écrit :



Les astronautes en microgravité dans ISS survivent bien non ?&nbsp;





200 jours. Après, comme tu le dis, il est toujours possible de faire des allers-retours, mais c’est couteux.&nbsp;

&nbsp;



Quitte à coloniser un endroit, autant que ce

soit utile.

&nbsp;

Il n’y a aucune espèce d’utilité à coloniser la Lune ou Mars, c’est uniquement pour le fun.

L’utilité viendra éventuellement quand on sera en mesure d’exploiter les ressources minières à très bas cout, avec un carburant très bon marché, pas avant.

&nbsp;







neokoplex a écrit :



L’idée, ce n’est pas base lunaire ou martienne. C’est de faire une base de lancement depuis la lune.



Par conséquent, pas besoin d’envoyer des fusées gigantesques disposant du carburant pour s’extraire de la terre en plus du voyage jusqu’à mars. Puisque l’extraction de la terre est déjà faites. De plus, cela permettrait de voir comment l’on peut vivre dans l’espace, non pas dans un vaisseau, mais sur un astre.





Une base de lancement sur la Lune, c’est bien, mais tu lances quoi ? Il va venir d’où tout le matériel que tu veux lancer ? et comment il va arriver sur la Lune ? Le carburant devra de toute façon être utilisé, et il faudra de tout façon des dizaines/centaines de fusées.

Par ailleurs, on peut construire (et on sait le faire) un vaisseau en orbite, pas besoin de se casser la tête à aller sur la Lune.&nbsp;



J’ai l’impression que tu pars du principe qu’on construit un vaisseau sur le sol et qu’on l’envoie en un seul morceau dans l’espace… Ca c’est de la science fiction. En l’état actuel de nos compétences (et pour très longtemps encore), on ne peut pas s’amuser à ça.



Ouai, c’est tellement important de proliférer comme un virus, se serait tellement une grande perte si cette humanité qui à déjà détruit une planète n’en détruisait pas une deuxième. Puis 7.3 milliard d’humain ce n’est pas suffisant, il va bien falloir en stocker de nouveau, c’est plus simple que d’envisager d’en avoir moins.



Putain de asshole capitaliste…


Par contre, hormis le coté “Cool ! On a réussi à le faire !” (qui serait déjà formidable) est-ce qu’il y aurait réellement un enjeu à créer une colonie sur Mars ? Je veux dire par là, est-ce que vous pensez qu’il est possible de réellement vivre sur Mars en totale autonomie et à terme d’envisager d’y fonder une famille ?

Scientifiquement parlant le fait d’être sur la planète apporte quoi de plus par rapport aux robots ?

J’ai un peu l’impression qu’ici c’est “juste” c’est possible de le faire donc on va le faire, mais qu’il n’y a pas grand chose derrière.

C’est pour cette raison que j’ai un peu peur que le projet ne se fera pas, ou en tout cas pas si tôt.








dalai-lama a écrit :



SpaceX envoie des satellite dans l’espace, les missions de récupération sont un bonus. Tu connais beaucoup de compagnie privée qui envoie des satellite en orbite ?

La Tesla modèle S est une des meilleure voiture du marché, que tu le veuilles ou non et selon quasiment tous les critères :




  • Elle est au top des voitures les plus sécurisée.

  • Elle a un volume utile qu’aucune voiture à essence ne peut rivaliser (dans les mêmes dimensions).

  • Elle a une accélération qui concurrence les voitures de sport de gran tourismo.

  • Elle ne consomme quasiment rien.

    Alors certes on pourra lui reprocher des finitions pas géniales sur certains point, m’enfin sur l’essentiel c’est une des meilleure voiture du marché.



    Et tout ça alors que c’est uniquement la 2ème voiture créée par Tesla…



    Ces idées peuvent paraître loufoque mais elles ne sont pas moins scientifiquement vraie. Et tout ce qu’il a entreprit pour le moment prouve qu’il ne dit pas de la merde.



    Tesla =&gt; Personne ne misait un kopek sur les voitures électriques, et sur la réussite de cette compagnie. Résultat, on a une des meilleure voiture au monde et une compagnie qui est toujours présente et qui gagne de l’argent.

    SpaceX =&gt; Personne ne misait un kopek, ça a failli se casser la gueule après 3 échecs, mais maintenant ils mettent régulièrement des satellites en orbite.



    Comment tu peux dire qu’un mec pipeaute alors qu’il y a des preuves concrètes et difficilement réfutables de ce qu’il dit ?!







    Exact. Même si certains de ses projets peuvent paraître fumeux (son tube/TGV) ou hypothétiques (aller sur Mars), on ne peut pas reprocher à M. Musk de ne pas prendre des risques industriels.



    Après, il faut juger sur pièces, et Space X, en plus de Tesla, est déjà encourageant point de vue résultats quand au sérieux du bonhomme. A suivre.









aeris a écrit :



Ouai, c’est tellement important de proliférer comme un virus, se serait tellement une grande perte si cette humanité qui à déjà détruit une planète n’en détruisait pas une deuxième.&nbsp;



&nbsp;

Oh tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu quelqu’un sortir l’argument du “on va pourrir une autre planète”. Comment détruit-on un espace vide de vie, stérile à tout jamais ? &nbsp;

Et en quoi est-ce une mauvaise chose si on remplace des étendues de sable et de roche par des étendues de verre, de béton et d’acier avec de la vie dedans ?









Faith a écrit :



&nbsp;

Oh tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu quelqu’un sortir l’argument du “on va pourrir une autre planète”. Comment détruit-on un espace vide de vie, stérile à tout jamais ? &nbsp;

Et en quoi est-ce une mauvaise chose si on remplace des étendues de sable et de roche par des étendues de verre, de béton et d’acier avec de la vie dedans ?





Il doit y avoir un lien avec une divinité&nbsp;quelconque&nbsp;(dieu, la nature, shub niggurath, …).









Polux008 a écrit :



Par contre, hormis le coté “Cool ! On a réussi à le faire !” (qui serait déjà formidable) est-ce qu’il y aurait réellement un enjeu à créer une colonie sur Mars ? Je veux dire par là, est-ce que vous pensez qu’il est possible de réellement vivre sur Mars en totale autonomie et à terme d’envisager d’y fonder une famille ?

Scientifiquement parlant le fait d’être sur la planète apporte quoi de plus par rapport aux robots ?

J’ai un peu l’impression qu’ici c’est “juste” c’est possible de le faire donc on va le faire, mais qu’il n’y a pas grand chose derrière.

C’est pour cette raison que j’ai un peu peur que le projet ne se fera pas, ou en tout cas pas si tôt.





A court terme aucun intérêt d’avoir une colonie humaine. Rien qu’un vol habité n’a aucune plus-value par rapport à l’envoi d’un robot ou d’une sonde, et est plus coûteux et dangereux.



Mais ça permet de dire que l’on peut le faire, et ça fait rêver les foules.









Polux008 a écrit :



J’ai un peu l’impression qu’ici c’est “juste” c’est possible de le faire donc on va le faire, mais qu’il n’y a pas grand chose derrière.



Actuellement, oui c’est pour le fun.&nbsp;

Mais fonder une famille là-bas est à notre portée (oh le jeu de mot…). Enfin sous réserve que les foetus arrivent à se développer correctement en faible gravité.&nbsp;

&nbsp;

Pour ce qui suivra, je dirais que c’est impossible actuellement de le savoir: on ne pourra le découvrir qu’après.&nbsp;

Tant que la question reste vague, personne n’est prêt à mettre des moyens pour des transports spaciaux réguliers, pour collecter des ressources à distance, etc.&nbsp;

C’est seulement à condition qu’il y ait une colonie martienne (plus que lunaire) qu’on développera des navettes régulières, et donc que nous ferons des progrès techno dans ce domaine.



Encore un coup des Américains qui veulent installer des missiles sur Mars pointant sur l’URSS &nbsp;<img data-src=" />








Commentaire_supprime a écrit :



Exact. Même si certains de ses projets peuvent paraître fumeux (son tube/TGV) .





Il y avait ce week end une remise de prix à des étudiants qui ont bossé sur la création de Pod pour l’Hyperloop.

Il étaient 150 je crois, et ils venaient d’écoles prestigieuses mondiales (MIT, TU Delft,&nbsp;Virginia Tech, …)



Dans quelque mois ils vont faire leur premier tests grandeur nature sur un circuit d’un kilomètre environ. On verra si ça sent le sapin ou si c’est le futur moyen de transport terrestre :)

&nbsp;

http://www.theverge.com/2016/1/30/10877442/elon-musk-spacex-hyperloop-competitio…









ActionFighter a écrit :



A court terme aucun intérêt d’avoir une colonie humaine. Rien qu’un vol habité n’a aucune plus-value par rapport à l’envoi d’un robot ou d’une sonde, et est plus coûteux et dangereux.



Mais ça permet de dire que l’on peut le faire, et ça fait rêver les foules.



Moi je trouve génial de penser à ce qui se passera dans 30 ou 40 ans alors qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait vu le bordel généralisé qui envahit notre pauvre civilisation…



A ce niveau c’est plus du rêve, c’est de l’optimisme forcené… <img data-src=" />



Se demander si des humains pourront survivre sur Mars alors qu’on est incapable de faire en sorte qu’une bonne partie d’entre eux puissent survivre sur Terre, c’est assez curieux je trouve…









dalai-lama a écrit :



SpaceX envoie des satellite dans l’espace, les missions de récupération sont un bonus. Tu connais beaucoup de compagnie privée qui envoie des satellite en orbite ?





lol t’es sérieux quand tu poses la question ?







dalai-lama a écrit :



Ces idées peuvent paraître loufoque mais elles ne sont pas moins scientifiquement vraie. Et tout ce qu’il a entreprit pour le moment prouve qu’il ne dit pas de la merde.





Ca n’a rien de scientifique c’est du boulot d’ingénieur et de la com. il faut savoir démêler ce qui est com et le reste avec Elon. Et l’envoi d’homme sur Mars reste a mon avis de la com pure. Pour rappel la récupération du lanceur est partie intégrante de sa stratégie c’est pas un simple bonus et on y pas encore (Et sans ça les vols seront trop cher pour Mars). Flacon Heavy a déjà plusieurs années de retard et la aussi c’est pareil c’est un des élément de base de la stratégie de SpaceX (Passage oblige pour pouvoir lancer des charges lourdes vers Mars). La capsule pour envoyer des hommes sur l’ISS est en retard aussi et on parle de 20182019… Juste pour envoyer une capsule en orbite basse.







dalai-lama a écrit :



SpaceX =&gt; Personne ne misait un kopek, ça a failli se casser la gueule après 3 échecs, mais maintenant ils mettent régulièrement des satellites en orbite.





C’est faux. Ça fait des années qu’on nous dit que SpaceX va écraser tout le monde.



Ils font du très bon boulot mais il faut rester réaliste ils sont encore loin d’avoir les base pour le moindre programme Martien.









gavroche69 a écrit :



Se demander si des humains pourront survivre sur Mars alors qu’on est incapable de faire en sorte qu’une bonne partie d’entre eux puissent survivre sur Terre, c’est assez curieux je trouve…





Si on c’était arrêté à ce genre d’argument, tu serais dans une caverne en train de bouffer froid en te faisant courser par des loups tous les jours.









Zyami a écrit :



Je pense qu’il rêve tout éveillé Elon Musk. Un voyage sur Mars c’est pas une ballade sur la lune et se précipiter n’entraînera que des retards supplémentaire en cas d’échec.



L'argent ne fait pas tout et baste l'aspect technologique déjà immense en terme de coût et d'innovation, il y a l'aspect clinique des passagers aussi bien mental que physique et là on&nbsp; est déjà très loin de résultats probent en vue d'une quelconque exploration martienne.







Ton commentaire aurait été juste… il y a 50 ans. Il ne l’est plus du tout aujourd’hui.



Depuis, on a largement évolué dans ces domaines, à tel point que les astronautes passent&nbsp; régulièrement&nbsp; 6 mois dans l’espace, certains étant même en train de faire une mission d’un an à l’heure actuelle (ça fait 10 mois maintenant)



Bref, oui, c’est possible d’éviter les problèmes “cliniques” pour aller sur Mars.

&nbsp;





Commentaire_supprime a écrit :



-La propulsion. Là, pour vous rappeler la comparaison que je fais toujours, on en est à l’équivalent de la machine à vapeur en matière de propulsion spatiale. Des pistes sont ouvertes dasn la pratique (propulsion ionique) et en théorie (propulseurs Bussard), à développer





Pas besoin de propulseurs super-développés.

La gravité des planètes permet d’envoyer des vaisseaux spatiaux en limitant énormément la consommation en carburant/comburant.

&nbsp;





moby59 a écrit :



et les matières premières pour&nbsp; fabriquer les fusées, tu les trouves comment ? Et les usines pour produire les composants, … tu les fabrique&nbsp; comment ?



S’il faut tout amener depuis la terre ça réduit grandement l’intérêt.





Sinon, exploiter directement les ressources de la planète sur place, ce serait peut-être plus facile non?



Faudrait seulement trouver du fer dessus.

Duuuur…



D’ailleurs, je me demande bien pourquoi on appelle Mars la planète rouge.









dalai-lama a écrit :



Si on c’était arrêté à ce genre d’argument, tu serais dans une caverne en train de bouffer froid en te faisant courser par des loups tous les jours.





“Danse avec les loups” est pourtant un idéal magnifique…

<img data-src=" />









gavroche69 a écrit :



Moi je trouve génial de penser à ce qui se passera dans 30 ou 40 ans alors qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait vu le bordel généralisé qui envahit notre pauvre civilisation…





On pense à ce qui se passera pour l’espace. Pour la Terre, si c’est le bordel, c’est bien parce que l’on ne pense que trop souvent à court terme.







gavroche69 a écrit :



A ce niveau c’est plus du rêve, c’est de l’optimisme forcené… <img data-src=" />



Se demander si des humains pourront survivre sur Mars alors qu’on est incapable de faire en sorte qu’une bonne partie d’entre eux puissent survivre sur Terre, c’est assez curieux je trouve…





Pas la même chose.



Si un jour, la colonisation d’autres planètes est possible, t’inquiètes que le délai de vision sera très très raccourci.









seb2411 a écrit :



lol t’es sérieux quand tu poses la question ?



Ca n’a rien de scientifique c’est du boulot d’ingénieur et de la com. il faut savoir démêler ce qui est com et le reste avec Elon. Et l’envoi d’homme sur Mars reste a mon avis de la com pure. Pour rappel la récupération du lanceur est partie intégrante de sa stratégie c’est pas un simple bonus et on y pas encore (Et sans ça les vols seront trop cher pour Mars). Flacon Heavy a déjà plusieurs années de retard et la aussi c’est pareil c’est un des élément de base de la stratégie de SpaceX (Passage oblige pour pouvoir lancer des charges lourdes vers Mars). La capsule pour envoyer des hommes sur l’ISS est en retard aussi et on parle de 20182019… Juste pour envoyer une capsule en orbite basse.





C’est faux. Ça fait des années qu’on nous dit que SpaceX va écraser tout le monde.



Ils font du très bon boulot mais il faut rester réaliste ils sont encore loin d’avoir les base pour le moindre programme Martien.





Oui je suis sérieux, fais moi la liste des compagnies privées mettant en orbite des satellites, et ça ne va pas se compter en centaines.



2025 est clairement utopique, mais c’est son but, ça sera peut-être 2030, mais ça ne sera pas 2050 c’est certain.

Falcon Heavy est prévu pour dans quelques mois il me semble. Elon Musk a toujours 1-2 ans de retard pour ses projets, pas 25.









js2082 a écrit :



Sinon, exploiter directement les ressources de la planète sur place, ce serait peut-être plus facile non?



Faudrait seulement trouver du fer dessus.

Duuuur…&nbsp;



Certes, mais bon… &nbsp;

Construire une mine, des hauts fourneaux et des outils de précision ce n’est quand même pas évident sur une autre planète, avec une population limitée dont l’activité principale sera de subvenir à ses besoins dans un premier temps (nourriture, hygiène/santé, atmosphère respirable)

&nbsp;

Surtout que si on prend la terre comme exemple, je ne suis pas sur qu’on trouve beaucoup de mines poly-métaux. Donc s’il faut en plus construire des mines séparées de centaines de km, c’est encore plus dur.

Mais bon, tout ça doit attendre que les premiers colons soient installés. On ne peut pas vraiment se projeter au delà tellement l’avenir dépendra des conditions de vie là-bas.









dalai-lama a écrit :



Si on c’était arrêté à ce genre d’argument, tu serais dans une caverne en train de bouffer froid en te faisant courser par des loups tous les jours.



Désolé mais ton argument est totalement bidon même si souvent utilisé pour tout et n’importe quoi.



Tu oublies juste des urgences qui n’existaient pas au temps des cavernes puisque tout était à faire et que le but était essentiellement de survivre.



On en est plus là, sauf en ce qui concerne les mentalités qui elles sont justement en train de retourner à l’âge de pierre…



Penser à l’avenir éloigné sans se soucier du présent et du futur proche ça ne mène jamais bien loin même si j’admets qu’il est parfois bon d’anticiper, il y a des limites à l’anticipation ainsi que des priorités dans les urgences…



Mais t’as le droit de rêver au point d’ignorer la réalité des choses, si ça peut t’aider à mieux vivre… <img data-src=" />









dalai-lama a écrit :



Oui je suis sérieux, fais moi la liste des compagnies privées mettant en orbite des satellites, et ça ne va pas se compter en centaines.



2025 est clairement utopique, mais c’est son but, ça sera peut-être 2030, mais ça ne sera pas 2050 c’est certain.

Falcon Heavy est prévu pour dans quelques mois il me semble. Elon Musk a toujours 1-2 ans de retard pour ses projets, pas 25.





La totalité des compagnies aux US qui lancent des satellites sont… privée.









gavroche69 a écrit :



Désolé mais ton argument est totalement bidon même si souvent utilisé pour tout et n’importe quoi.



Tu oublies juste des urgences qui n’existaient pas au temps des cavernes puisque tout était à faire et que le but était essentiellement de survivre.



On en est plus là, sauf en ce qui concerne les mentalités qui elles sont justement en train de retourner à l’âge de pierre…



Penser à l’avenir éloigné sans se soucier du présent et du futur proche ça ne mène jamais bien loin même si j’admets qui’il est parfois bon d’anticiper, il y a des limites à l’anticipation…



Mais t’as le droit de rêver au point d’ignorer la réalité des choses, si ça peut t’aider à mieux vivre… <img data-src=" />





Quel intérêt de chercher le “nouveau monde” alors qu’on a des famines, des épidémies et des guerres ?

Quel intérêt d’aller au pôle nord alors qu’on a des famines, des épidémies et des guerres ?

Quel intérêt de faire des recherches sur la radioactivité alors qu’on a des famines, des épidémies et des guerres ?



Toute recherche par définition mène à quelque chose dont on ne sait pas si cela sera utile à court, moyen, long terme, voir jamais.



Et pardon mais entre l’urgence de crever de froid / faim / loup au temps des cavernes me parait plus oppressante que celle actuelle des occidentaux.









seb2411 a écrit :



La totalité des compagnies aux US qui lancent des satellites sont… privée.



La totalité c’est combien ? 1 ? 10 ? 100 ? 1000 ?



https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_spacecraft_manufacturers#Launch_vehicle_ma…









dalai-lama a écrit :



…Et pardon mais entre l’urgence de crever de froid / faim / loup au temps des cavernes me parait plus oppressante que celle actuelle des occidentaux.



Certes vu comme ça…

Mais réduire l’humanité à seulement les “Occidentaux” c’est un peu réducteur non ?



C’est d’ailleurs tout le problème actuel :

“Chacun pour soi et sauve qui peut, font chier ces cons, z’avaient qu’à naître au bon endroit”… <img data-src=" />



Tu persistes visiblement à nier les problèmes qui sont en train de ronger notre civilisation et peut-être même l’ensemble de notre espèce…



Mais je le redis, c’est ton droit le plus absolu… <img data-src=" />



En quoi faire l’un empêche de faire l’autre? c’est à Ellon Musk de sauver le monde? ou c’est aux gouvernements plutôt?








dalai-lama a écrit :



La totalité c’est combien ? 1 ? 10 ? 100 ? 1000 ?



https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_spacecraft_manufacturers#Launch_vehicle_ma…





Ca change quoi ? Simplement il n’y a rien d’extraordinaire a voir une compagnie privée lancer des satellites. Ta remarque original n’a du coup pas beaucoup de sens.









Pictou a écrit :



En quoi faire l’un empêche de faire l’autre? c’est à Ellon Musk de sauver le monde? ou c’est aux gouvernements plutôt?



C’est au monde de se sauver non ?

Quand y’a le feu chez toi, l’urgence c’est pas de passer l’aspirateur ou d’arroser les plantes…









seb2411 a écrit :



Ca change quoi ? Simplement il n’y a rien d’extraordinaire a voir une compagnie privée lancer des satellites. Ta remarque original n’a du coup pas beaucoup de sens.





1 000 compagnies privées qui lancent des satellites en orbite et SpaceX fait quelque chose d’évident.

3 compagnies privées qui lancent des satellites en orbite et SpaceX fait quelque chose de remarquable.



Alors combien de compagnies privées ? Combien ont déjà récupéré un lanceur ?

Rappelons quand même que SpaceX a été :




  • La première compagnie privée à mettre une fusée en orbite- La première compagnie privée à mettre en orbite et récupérer un vaisseau cargo- La première compagnie privée à envoyé un cargo à l’ISS- La première compagnie privée à mettre un satellite en orbite géostationnaire- La première compagnie privée à récupérer le premier étage d’une fusée

    mais vous avez sûrement raison, ce que fait SpaceX n’est en rien remarquable, c’est juste une compagnie comme les autres.



    D’ailleurs je m’en vais de suite prendre ma fusée Renault pour aller sur Jupiter !

    &nbsp;&nbsp;









dalai-lama a écrit :



Oui je suis sérieux, fais moi la liste des compagnies privées mettant en orbite des satellites, et ça ne va pas se compter en centaines.



2025 est clairement utopique, mais c’est son but, ça sera peut-être 2030, mais ça ne sera pas 2050 c’est certain.

Falcon Heavy est prévu pour dans quelques mois il me semble. Elon Musk a toujours 1-2 ans de retard pour ses projets, pas 25.





Pourquoi utopique?

9 ans, c’est long, très long. Il y a de quoi faire énormément de choses en tant de temps.



Bien que les programmes spatiaux publics nous ont habitué à des délais très longs, avec très peu d’évolution, il est peut-être temps de se rendre compte que ces délais ne sont pas “normaux” dans notre système actuel et qu’ils semblent manquer d’optimisation.



Ces problèmes de délais semblent d’autant plus évidents quand on voit la réussite de SpaceX qui, en moins de 10 ans, a réussi à s’imposer comme un concurrent sérieux, à tel point que la NASA lui achète ses fusées.

&nbsp;

En 9 ans, SpaceX a le temps d’industrialiser ses process, de peaufiner leurs techniques et éluder tout problème de retard.



Ce n’est pas parce que la concurrence se repose sur ses lauriers qu’eux ne vont pas avancer de leur coté.

&nbsp;









gavroche69 a écrit :



Certes vu comme ça…

Mais réduire l’humanité à seulement les “Occidentaux” c’est un peu réducteur non ?



C’est d’ailleurs tout le problème actuel :

“Chacun pour soi et sauve qui peut, font chier ces cons, z’avaient qu’à naître au bon endroit”… <img data-src=" />



Tu persistes visiblement à nier les problèmes qui sont en train de ronger notre civilisation et peut-être même l’ensemble de notre espèce…



Mais je le redis, c’est ton droit le plus absolu… <img data-src=" />





Tu veux qu’il fasse quoi, qu’il aille livrer du riz en Afrique ?

ça va résoudre leurs problèmes ? Non.



Pour résoudre le problème de l’Afrique, il faut que les gouvernements occidentaux le veuille, c’est leur ingérence permanente qui pause problème.



Et peut-être qu’en allant sur Mars, on va faire la découverte d’une technologie qui sauvera des milliers de vie, ou rendra plus facile celles de millions.



Exactement, c’est au monde de se sauver, alors en quoi l’un empêche l’autre? Dans ton exemple, l’urgence ce serait aux pompiers d’éteindre le feu pendant que toi tu préviens tes voisins qu’il y a un feu et qu’il faut évacuer.








js2082 a écrit :



Pourquoi utopique?

9 ans, c’est long, très long. Il y a de quoi faire énormément de choses en tant de temps.



Bien que les programmes spatiaux publics nous ont habitué à des délais très longs, avec très peu d’évolution, il est peut-être temps de se rendre compte que ces délais ne sont pas “normaux” dans notre système actuel et qu’ils semblent manquer d’optimisation.



Ces problèmes de délais semblent d’autant plus évidents quand on voit la réussite de SpaceX qui, en moins de 10 ans, a réussi à s’imposer comme un concurrent sérieux, à tel point que la NASA lui achète ses fusées.

&nbsp;

En 9 ans, SpaceX a le temps d’industrialiser ses process, de peaufiner leurs techniques et éluder tout problème de retard.



Ce n’est pas parce que la concurrence se repose sur ses lauriers qu’eux ne vont pas avancer de leur coté.

&nbsp;





Peut-être que le programme “j’envoie des humains sur Mars” commencera en 2025, mais qu’ils y soient me semble utopique.









romainsromain a écrit :



Bien sur qu’il faut conquérir les différentes planètes, ne serait ce que pour assurer la survie de notre espèce …





Déjà qu’on va avoir beaucoup de mal à l’assurer sur la Terre, je ne voit vraiment pas par quelle magie on pourrait y arriver dans des environnements qui nous sont totalement hostiles.



L’hypothétique colonisation spatial, ou l’art d’oublier qu’on est déjà sur la meilleur planète qui permet d’assurer notre survie.<img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



&nbsp;Rien qu’un vol habité n’a aucune plus-value par rapport à l’envoi d’un robot ou d’une sonde, et est plus coûteux et dangereux.





Si, il a tout de même une plu-value.

&nbsp;

Un robot ne se dit pas “Tiens c’est quoi ce truc par terre ?”&nbsp;

Si sa caméra passe devant, il fait ce pourquoi on l’a programmé tant bien que mal, transmet la patate chaude et sur terre où des mecs essaient de tout analyser pour le reprogrammer ensuite. Ça réponds a quelques questions et en pose beaucoup d’autres qui accoucheront peut être d’un nouveau robot plus tard, le premier ayant pas l’outil….



Des humains sur place, curieux, touchant, sentant, analysant, prenant des dédisons en temps réel,… tout ça c’est une sacrée plu-value !



Mais oui ça a un sacré prix.

Et oui c’est dangereux (euh Houston, on a un problème).









Faith a écrit :



J’ai l’impression que tu pars du principe qu’on construit un vaisseau sur le sol et qu’on l’envoie en un seul morceau dans l’espace… Ca c’est de la science fiction. En l’état actuel de nos compétences (et pour très longtemps encore), on ne peut pas s’amuser à ça.







Je crois que cela n’arrivera jamais : il sera tjrs plus simple d’assembler les vaisseaux en orbite.



Regarde comment on construit les super tankers aujourd’hui : on construit des bloques géants qui sont assemblé dans une cale sèche.



Il semble donc logique qu’on continue d’appliquer cette logique pour la construction de vaisseau spatiaux.









labenouille a écrit :



Si, il a tout de même une plu-value.

 

Un robot ne se dit pas “Tiens c’est quoi ce truc par terre ?“ 

Si sa caméra pas devant, il fait ce pourquoi on l’a programmé tant bien que mal, transmet la patate chaude et sur terre où des mecs essaient de tout analyser pour le reprogrammer ensuite. Ça réponds a quelques questions et en pose beaucoup d’autres qui accoucheront peut être d’un nouveau robot plus tard, le premier ayant pas l’outil….



Des humains sur place, curieux, touchant, sentant, analysant, prenant des dédisons en temps réel,… tout ça c’est une sacrée plu-value !



Mais ça a un sacré prix.







Tu veux dire des scientifiques qui respirent le bon air martien à plein nez ? <img data-src=" />









Pictou a écrit :



Exactement, c’est au monde de se sauver, alors en quoi l’un empêche l’autre? Dans ton exemple, l’urgence ce serait aux pompiers d’éteindre le feu pendant que toi tu préviens tes voisins qu’il y a un feu et qu’il faut évacuer.



Je ne dis pas que l’un empêche l’autre.

Je dis juste que la question de savoir si on pourra survivre sur Mars ne me paraît pas être l’urgence du moment.



J’ai vraiment l’impression que c’est cette notion d’urgence qui vous est étrangère.







dalai-lama a écrit :



…Et peut-être qu’en allant sur Mars, on va faire la découverte d’une technologie qui sauvera des milliers de vie, ou rendra plus facile celles de millions.



Oui peut-être mais combien seront morts entre temps ?



Si tu vois quelqu’un crever à côté de toi tu vas le laisser crever et prendre un avion pour aller sauver quelqu’un d’autre à l’autre bout du monde ?



C’est tout le paradoxe, penser aux générations futures c’est parfaitement louable mais pas si c’est au détriment des générations actuelles…



Comme déjà dit, je ne suis pas contre la recherche spatiale, je dis juste qu’il n’y a rien d’urgent à aller sur Mars alors qu’il y a plein d’urgences à régler sur notre petite planète.



C’est donc si débile que ça de penser comme ça ?


















dalai-lama a écrit :



1 000 compagnies privées qui lancent des satellites en orbite et SpaceX fait quelque chose d’évident.

3 compagnies privées qui lancent des satellites en orbite et SpaceX fait quelque chose de remarquable.



Alors combien de compagnies privées ? Combien ont déjà récupéré un lanceur ?

Rappelons quand même que SpaceX a été :




  • La première compagnie privée à mettre une fusée en orbite- La première compagnie privée à mettre en orbite et récupérer un vaisseau cargo- La première compagnie privée à envoyé un cargo à l’ISS- La première compagnie privée à mettre un satellite en orbite géostationnaire- La première compagnie privée à récupérer le premier étage d’une fusée

    mais vous avez sûrement raison, ce que fait SpaceX n’est en rien remarquable, c’est juste une compagnie comme les autres.



    D’ailleurs je m’en vais de suite prendre ma fusée Renault pour aller sur Jupiter !





    Tu racontes n’importe quoi. Aux US tu n’as pas d’opérateur publique pour lancer des satellites en orbite ils sont TOUS privé. Du coup il n’y a rien de remarquable.



    La première compagnie a mettre une fusée en orbite ? Ça ne veut strictement rien dire.

    La première compagnie privée a mettre en orbite un sat ? Non mais on rêve… Boeing et LM seront content d’apprendre qu’ils n’existent pas…



Quand il y a urgence, c’est aux personnes compétentes et dont c’est la responsabilité d’agir (dans ce cas, une échelle mondial, je pense que c’est aux gouvernement et pas à des sociétés privées qui fabriquent des voitures et des fusées). Quand il y a urgence, le monde entier ne doit pas être tourné vers l’urgence, car là, c’est le sur-accident assuré.


de la bonne pub à 2 balles



&nbsp;








labenouille a écrit :



Si, il a tout de même une plu-value.

&nbsp;

Un robot ne se dit pas “Tiens c’est quoi ce truc par terre ?”&nbsp;

Si sa caméra passe devant, il fait ce pourquoi on l’a programmé tant bien que mal, transmet la patate chaude et sur terre où des mecs essaient de tout analyser pour le reprogrammer ensuite. Ça réponds a quelques questions et en pose beaucoup d’autres qui accoucheront peut être d’un nouveau robot plus tard, le premier ayant pas l’outil….



Des humains sur place, curieux, touchant, sentant, analysant, prenant des dédisons en temps réel,… tout ça c’est une sacrée plu-value !



Mais oui ça a un sacré prix.

Et oui c’est dangereux (euh Houston, on a un problème).





lol super et l’humain vas fabriquer sur place l’outil qu’il a pas prévu? &nbsp;



toucher sentir c’est pas de la science . oh un cailloux je le touche à ben c’est un cailloux… ho je le met dans mon casque ça sent…. la poussière…&nbsp;

en effet c’est de la plus valus inestimable ^^ on peut même les perdre pour ça ^^&nbsp;

&nbsp;



Oui, les entreprises n’ont aucune responsabilités. Comme ça au moins on ne peut rien leur reprocher et rien leur demander.



Quand Tesla se fourni en terre rare via des mines d’Afrique sous conflit armé (avec tout les dommages collatéraux sur les populations), elle ne peut évidement pas être tenu pour responsable..<img data-src=" />



C’est la même histoire de responsabilité que le tourisme sexuel des enfants en Thaïlande. Le pédophile n’a rien à se reprocher, après tout c’est au gouvernement Thaïlandais de s’en débrouiller..








Pictou a écrit :



Quand il y a urgence, c’est aux personnes compétentes et dont c’est la responsabilité d’agir (dans ce cas, une échelle mondial, je pense que c’est aux gouvernement et pas à des sociétés privées qui fabriquent des voitures et des fusées). Quand il y a urgence, le monde entier ne doit pas être tourné vers l’urgence, car là, c’est le sur-accident assuré.



“Personnes compétentes” ça ne veut rien dire sauf à croire aux hommes ou femmes “providentiel(le)s” et moi je n’y crois pas et n’y ais jamais cru.



Si le monde entier veut ignorer les “urgences” comme c’est le cas actuellement ça sera aussi le sur-accident mais beaucoup plus vite car le mur se rapproche à vitesse grand “V”…



J’aimerais beaucoup me tromper mais je ne vois rien qui m’incite à penser que je me trompe…



Tout comme de nombreuses fois par le passé des optimistes incorrigibles refusaient de voir arriver des choses très négatives, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent plongés en plein dedans…



Encore une fois, les mentalités évoluent infiniment moins vite que les technologies, voire même elles régressent, ne jamais oublier ce point essentiel…






“L’avenir de notre civilisation” entre les mains d’une boite privée et d’un homme d’affaire.



C’est effrayant.