Hollande veut « un outil informatique » pour chaque collégien d'ici fin 2018

Hollande veut « un outil informatique » pour chaque collégien d’ici fin 2018

Y'a rien en 2017 ?

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

05/09/2016 3 minutes
166

Hollande veut « un outil informatique » pour chaque collégien d'ici fin 2018

À l’occasion de la rentrée scolaire, le chef de l’État a renouvelé son souhait de voir chaque collégien bénéficier d’un outil numérique (de type tablette ou ordinateur portable) d’ici la « fin 2018 ».

« J'avais cette conviction lorsque j’étais président de Conseil général [de Corrèze, ndlr], avant de devenir président de la République, que nous devions équiper les collèges. Et que nous devions fournir des outils numériques à tous les enfants de France. » François Hollande a profité de son discours de rentrée, jeudi 1er septembre, pour insister sur le fait que son plan pour le numérique à l’école prenait officiellement son envol.

« Nous avons pour cette rentrée déjà bien progressé » a soutenu le chef de l’État, en référence aux 25 % de collèges participants à ce fameux plan dès cette rentrée. L’intéressé a cependant oublié de rappeler qu’il avait initialement promis, en novembre 2014, que « tous les élèves de classe de cinquième » seraient équipés d'une tablette dès la rentrée 2016... Même l’objectif transitoire que s’était fixé le ministère de l’Éducation nationale (40 % des collèges cette année) est très loin d’être atteint !

L'exécutif a déjà du mal à tenir ses objectifs

Le président a préféré confirmer l’objectif à long terme du plan pour le numérique à l’école : « Tous les élèves, collégiens, auront un outil informatique et numérique pour la fin 2018, grâce également à l'accompagnement des conseils départementaux (et parfois des communes), [ainsi qu’à] l'effort budgétaire de l'État ». Au total, ce sont un milliard d’euros qui devraient être mis sur la table au cours des trois prochaines années – acquisition du matériel et des ressources pédagogiques numériques, formation des professeurs, etc.

Il n'est toutefois pas certain que tous les collèges de l'Hexagone souhaitent accepter l'offre de l'exécutif, qui fonctionne aujourd'hui sur la base du volontariat : des appels d'offres sont lancés par le ministère, auxquels répondent les établissements et collectivités territoriales intéressés. Le décalage entre les ambitions affichées initialement par la Rue de Grenelle et les chiffres présentés lors de cette rentrée (25 % de collèges participants, contre 40 % espérés) est d'ailleurs de nature à renforcer le doute sur l'objectif présidentiel.

Introduction du code à l'école

François Hollande a enfin évoqué la réforme de programmes, et plus particulièrement l’éveil progressif des écoliers et collégiens à la programmation informatique. « Le codage, ce n'est pas simplement utiliser l'ordinateur, la tablette, mais d’être soi-même programmateur, d'être préparé aux métiers du numérique. » « Est-il acceptable, alors que nous savons tous que le numérique va être la grande affaire – est déjà la grande affaire ! – pour le développement économique, pour la création d'emplois, que nous n'ayons pas suffisamment d'informaticiens, suffisamment de personnels formés pour utiliser le numérique (...) ? » s’est faussement interrogé le locataire de l’Élysée.

Celui-ci n’a en revanche fait aucune allusion au partenariat contesté entre Microsoft et le ministère de l’Éducation nationale, dont la régularité devrait être examinée par le tribunal de grande instance de Paris jeudi 8 septembre.

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

L'exécutif a déjà du mal à tenir ses objectifs

Introduction du code à l'école

Fermer

Commentaires (166)


Une calculatrice ?


2 150 milliard EURO de dette et ça creuse, ça creuse… miam miam les intérêts publiques pour les rentiers privés <img data-src=" />



il n’y a pas déjà une salle informatique dans chaque collège? <img data-src=" />


Ils n’ont toujours rien compris à l’informatique…


un tamagochi ? <img data-src=" />



oh merde je suis vieux <img data-src=" />








François Hollande a écrit :



Le codage, ce n’est pas simplement utiliser l’ordinateur, la tablette, mais d’être soi-même programmateur, d’être préparé aux métiers du numérique.





Je ne vois pas en quoi savoir gérer un planning permet d’être préparé aux métiers du numérique, surtout que les plannings n’y sont jamais respectés.



Le codage, ce n’est pas simplement utiliser l’ordinateur, la tablette, mais d’être soi-même programmateur, d’être préparé aux métiers du numérique.



&nbsp;Il faudra lui dire




  • qu’en 2016, plus personne ne code (sauf besoin très spécifique) et c’est tant mieux.

  • qu’un programmateur, c’est le gros bouton qui se trouve sur la machine à laver (sait-il ce qu’est une machine à laver ?)

  • que le numérique, c’est l’évolution de ce qu’on appelait multimédia il y a 20 ans, et ce n’est toujours que de l’informatique.



    Sinon, il peut faire appel à l’église catholique. Il y aurait dans ses rangs des spécialistes de la manipulation des bits.

    &nbsp;(si vous me cherchez, je suis déjà dehors <img data-src=" /> )


Les collégiens préfèrère un boulot après le lycée.


“mais d’être soi-même programmateur”



Dans ce domaine là, les conseillers sont mauvais aussi…

&nbsp;Francois, les programmateurs c’est dans les machines à laver<img data-src=" />

&nbsp;

On dit développeur ou programmeur <img data-src=" />








heret a écrit :





  • qu’un programmateur, c’est le gros bouton qui se trouve sur la machine à laver (sait-il ce qu’est une machine à laver ?)





    Les salles de concert sont gérées par des machines à laver ? <img data-src=" />



    Je comprend mieux pourquoi il y tant de groupes bien sales <img data-src=" />



Pourquoi pas, mais alors tout le monde sous GNU/Linux, LibreOffice et compagnie. De plus, formation des jeunes (et des profs?) à utiliser un ordinateur correctement et aussi des cours d’informatique (des vrais…).








otto a écrit :



“mais d’être soi-même programmateur”



Dans ce domaine là, les conseillers sont mauvais aussi…

&nbsp;Francois, les programmateurs c’est dans les machines à laver<img data-src=" />

&nbsp;

On dit développeur ou programmeur <img data-src=" />





Ou codeur&nbsp;<img data-src=" />









otto a écrit :



On dit développeur ou programmeur <img data-src=" />





Non, il faut se mettre à la page.



Aujourd’hui, on dit soit stagiaire, soit expert consultant junior en développement <img data-src=" />





Le codage

Le codement. <img data-src=" /> ou au pire la coderie. <img data-src=" />








FunnyD a écrit :



Le codement. <img data-src=" /> ou au pire la coderie. <img data-src=" />





La codation ?&nbsp;<img data-src=" />



“Est-il acceptable, alors que nous savons tous que le numérique va être la grande affaire – est déjà la grande affaire&nbsp;!”



C’est dans doute pour ça que vous tuez la recherche publique dans le domaine où pourtant on est très très loin d’être des pieds…








FunnyD a écrit :



Le codement. <img data-src=" /> ou au pire la coderie. <img data-src=" />





La coditude <img data-src=" />



Au moins, il parle pas de métier du “digital”, on peut lui accorder ça… :)


Un raspberry Pi pour tous.



De l’électronique, de l’informatique, de l’interfacage hard-soft, des protocoles de communication, du concept produit, du design produit si habillé, et enfin un truc plus concret que 300 lignes de codes et qu’on puisse ramener chez soi et utiliser.



J’ai encore mon mini ampli audio avec jack chez moi, 100% self made.

Rhaaa, la techno c’etait bien.


La codologie.


y’a pokemon go ça suffit on va pas leur donner un tournevis sonic non plus


C’est vrai qu’on est en retard sur la chine : 5000 ans avant JC leurs écoliers avaient déjà un boulier…




«&nbsp;J’avais cette conviction lorsque j’étais président de Conseil général… »





Hollande qui a des convictions ? Je signale de suite cette erreur au rédacteur de l’article.


Les tablettes tactiles sont pas des outils numériques. C’est laborieux et bien relou de taffer avec, à moins de leur adjoindre un clavier et une souris. Tout au plus c’est juste un écran pour aller sur facebook ou éviter d’avoir à lire la bonbonne de désodorisant sur le trône…








boogieplayer a écrit :



La codation ? <img data-src=" />



C’est l’étude de la coderie.





ActionFighter a écrit :



La coditude <img data-src=" />



c’est la bonne attitude à avoir lorsque l’on code.









Xavier a écrit :



Celui-ci n’a en revanche fait aucune allusion au partenariat contesté entre Microsoft et le ministère de l’Éducation nationale, dont la régularité devrait être examinée par le tribunal de grande instance de Paris jeudi 8 septembre.





C’est normall qu’il n’en ait pas parlé, il ne le conteste pas, lui, cet accord. <img data-src=" />



Le métier du digital ? C’est pas un ostéopathe ça ? Ou un Kiné ? <img data-src=" />


J’allais dire une règle à calcul.







atomusk a écrit :



un tamagochi ? <img data-src=" />



oh merde je suis vieux <img data-src=" />





Je suis encore plus vieux ! <img data-src=" />



Alors que les nôtres, 2016 ans après JC ils ont juste les boules…








ActionFighter a écrit :



La coditude <img data-src=" />







Pour les fans de Call Of Duty? <img data-src=" />



En gros ça vas donner des tablettes merdiques négocié à coup de dessous de table… tablette par définition inadaptée au dev…



Un bon point, les gamins pourront jouer toute la journée en cours : ça fera peut-être baisser les taux de suicide et d’alcoolisme dans l’éducation nationale…


Clair qu’en pensant à sa Julie pendant un conseil de sinistres, ça doit lui parler le mot digital … c’est numérique qu’il n’aurait pas compris.



Mais je soupçonne qu’il pense plutôt à payer le prix d’une ardoise magique pour chaque collégien.


&nbsp;







Paratyphi a écrit :



Les tablettes tactiles […] c’est juste un écran pour aller sur facebook ou éviter d’avoir à lire la bonbonne de désodorisant sur le trône…





<img data-src=" /> ça sent le vécu !



Proctologue <img data-src=" />








FunnyD a écrit :



La codation ?&nbsp;<img data-src=" />

&nbsp;C’est l’étude de la coderie





C’est pas un codophile qui fait ça ?



Haha ! Ça leur va bien tiens <img data-src=" />


Un tournevis sonique !








FunnyD a écrit :



[…] ou au pire la coderie. <img data-src=" />





T’es enrhumé ? <img data-src=" />



Il est au top, notre présipatéticienne : il sent bien que l’avenir de la fiche perforée est sombre et il nous invite à nous projeter avec enthousiasme vers le lecteur à bande magnétique.



J’en reste tout esbaudi. :ı








piwi82 a écrit :



T’es enrhubé ? <img data-src=" />





<img data-src=" />



plus sérieusement il pourrait être à la fois économique et éviterait que les enfant reste scotché dessus que de ressortir les vieux mo5 et to5 de ma jeunesse


Et qu’informaticien ne veut plus rien dire maintenant que les ordinateurs sont présents partout, dans le tertiaire, dans toutes les industries, même dans l’agriculture, et que l’informatique regroupe des centaines de métiers bien différents.

Dire informaticien, ça revient à dire utilisateur de table pour quelqu’un qui travaille dans l’administration.








heret a écrit :



&nbsp;Il faudra lui dire



 - qu'en 2016, plus personne ne code (sauf besoin très spécifique) et c'est tant mieux.







C’est deja vendredi et on m’a pas prevenu ?



Ah zut, faut que je change de métier.

Même les macros Excel ça compte pas ? <img data-src=" />


Suffit de changer le jour sur son pc dans “date et heure” <img data-src=" />








Le G a écrit :



C’est deja vendredi et on m’a pas prevenu ?





Je crois que les cartes perforées, c’est plus très à la mode…









boogieplayer a écrit :



C’est pas un codophile qui fait ça ?



Le codophile aime étudier les codeurs programmateurs





piwi82 a écrit :



T’es enrhumé ? <img data-src=" />



:goutteaunez: <img data-src=" />



Ils sont tous vraiment très cons et ça commence à se voir (même sans lunettes).








Agent Orange a écrit :



Ils sont tous vraiment très cons et ça commence à se voir (même sans lunettes).





pas trop, le temps est nuageux



Il veut plus d’informaticien : ce n’est pas difficile, suffit de mieux les payer…. C’est aussi simple que ça.


Non mais tu comprends, pour lui c’est juste un autre métier où on glande devant l’ordinateur. Absolument pas du brainstorming continu.


les momes de 12 ans ont déjà tous un outil informatique, pourquoi ne pas leur apprendre a l’utiliser plutot ?








FunnyD a écrit :



Le codophile aime étudier les codeurs programmateurs

:goutteaunez: <img data-src=" />





Ah oui je confond à chaque fois avec avec un codophage&nbsp;<img data-src=" />



Hollande et les promesses de la gauche, c’est pas ma tasse de thé, mais je suis pour l’introduction poussée de l’informatique et du codage dans les lycées surtout mais via l’approche problems solving



 Le but n'est pas de former de futurs développeurs (chômeurs ? )&nbsp; en masses comme certains le répètent souvent ici, ni de chercher à apprendre des langages et des théories complexes, mais plutôt d'emmener les élèves à analyser des problèmes issus d'autres domaines ( maths, physiques , biologie&nbsp; ou même de la vie courante )&nbsp; , les conceptualiser et les résoudre via l'outil informatique .&nbsp;        






 Après tout on fait des maths et de la physique non pas pour devenir forcément physicien ou prof de maths. Donc pourquoi pas l'informatique ? ça participe également à la formation de l'esprit et est donc une qualité transposable quelque soit le métier futur.       






 Perso j'ai fait énormément de maths abstraits en prépas et école d'ingé dont je me sers plus. Mais je sais à quel point cette rigueur et cette formation de l'esprit m'aident à analyser , synthétiser et résoudre d'autres problématiques complexes.        






 M'enfin , ils vont encore mal s'y prendre malheureusement, et gaspiller l'argent de mes impôts pour rien.







darkbeast a écrit :



plus sérieusement il pourrait être à la fois économique et éviterait que les enfant reste scotché dessus que de ressortir les vieux mo5 et to5 de ma jeunesse





Sans oublier aussi de ressortir la fameuse tortue logo qui allait avec, et qui à priori, est devenue collector.



Ceci dit, ça fonctionnait aussi avec des cartes perforées.







NonMais a écrit :



Il veut plus d’informaticien : ce n’est pas difficile, suffit de mieux les payer…. C’est aussi simple que ça.





Kewa ? Augmenter le salaire des informaticiens ? Mais ça dépasse l’entendement! Ils gagnent déjà bien assez leur vie. C’est bien connu, l’informatique, c’est un métier très bien payé <img data-src=" /><img data-src=" />









Jaskier a écrit :



Sans oublier aussi de ressortir la fameuse tortue logo qui allait avec, et qui à priori, est devenue collector.





comme ça ?http://tortue-logo.fr/fr/tortue-logo









Ami-Kuns a écrit :



Les collégiens préfèrère un boulot après le lycée.





En même temps, si leur but, c’est avoir un boulot, pourquoi ils s’inscrivent tous à l’université ? autant dire qu’ils ont plus d’espoir en allant à l’ANPE.









atomusk a écrit :



un tamagochi ? <img data-src=" />



oh merde je suis vieux <img data-src=" />





<img data-src=" /> Responsable de vie et de mort pour ce joujou. Ce boulet, il faut qu’il reluise (c’est un ordre !&nbsp; On vous surveille )<img data-src=" /><img data-src=" />



Ah non, les macros Excel ça retire des points <img data-src=" />


Il parait qu’aux USA, tous les nouveaux riches ayant fait fortunes grâce à l’informatique font justement tout pour que leur progéniture touche à une tablette le plus tard possible…



Alors la grande question serait: pourquoi chercher à équiper les collégiens si tôt?








NonMais a écrit :



Il veut plus d’informaticien : ce n’est pas difficile, suffit de mieux les payer…. C’est aussi simple que ça.







Bizarrement aucun de ses conseillers, experts en tout et en rien, ne lui a suggéré, ce n’est pas compatible avec la mondialisation <img data-src=" />









john san a écrit :



Il parait qu’aux USA, tous les nouveaux riches ayant fait fortunes grâce à l’informatique font justement tout pour que leur progéniture touche à une tablette le plus tard possible…



Alors la grande question serait: pourquoi chercher à équiper les collégiens si tôt?





Toute résistance est futile, vous allez être assimilé&nbsp;<img data-src=" />



C’est la vrai place d’une tablette d’ailleurs. Dans les toilettes !








Cartmaninpact a écrit :



Bizarrement aucun de ses conseillers, experts en tout et en rien, ne lui a suggéré, ce n’est pas compatible avec la mondialisation <img data-src=" />





<img data-src=" /> A se demander qui manipule qui ?&nbsp;<img data-src=" />

<img data-src=" />









Kikilancelot a écrit :



C’est la vrai place d’une tablette d’ailleurs. Dans les toilettes !





Dans les Android, à peine s’il y a des paramètres avancés pour se protéger (des vrais moulins, tout le monde peut y entrer, tellement on accorde des exceptions pour l’utilisation des programmes)



Facile à dire sachant qu’il ne sera plus en poste en 2018.



Moi président de la république j’offrirai un sex robot à tous les hommes célibataires.

Alors vous me croyez ?


Il ne sera plus là en 2018 (ni plus jamais après, j’espère)… Juste des paroles de précampagne qui ne lui coûtent et ne l’engagent à rien, comme toutes ses promesses post 2017…








heret a écrit :



Il faudra lui dire




  • qu’en 2016, plus personne ne code (sauf besoin très spécifique) et c’est tant mieux.





    Dit comme ça, ça sonne assez faux.

    Parce que ça sous entend qu’auparavant, beaucoup de gens programmaient… ce qui est loin d’être vrai. De plus, il est pas si difficile, de se retrouver avec un besoin un peu spécifique qui nécessite de faire intervenir quelqu’un pour programmer un peu.

    Il se trouve juste que les gens se contente plutôt bien des programmes actuels.



Et concrètement il a fait quoi en Corrèze qui a placé ce département en tête de l’introduction du numérique dans les collèges ?



Si on veut de l’informatique dans l’enseignement, après tout pourquoi pas, qu’est ce qu’on attend pour créer un concours de recrutement des postes d’enseignant informatique ? Quel programme, quelle progression, etc. ?


Dire qu’il suffirait de vendre un seul Rafale pour équiper chaque élève d’une région entière… <img data-src=" />


Nulande veut et classe moyenne payera, c’est comme ca que ca se passe dans le monde merveilleux des socialos.


Non mais c’est vrai que c’est la priorité numéro 1 niveau réforme de l’éducation et de l’enseignement. Ce serait dommage de s’inspirer des pays des nordiques pour refonder les bases quand on peut juste mettre des rustines et faire des effets d’annonce. Et puis c’est pas comme s’il y avait des gens qui bossaient dessus et proposaient des trucs… (Céline Alvarez pour maternelles et primaires, plus qu’à poursuivre la logique pour la suite).


Ha toi aussi t’a goûté a Dr Logo <img data-src=" />


Bah non vu qu’il ne sera pas réélu !


En parlant de programmateur, il en a trouvé un pour écrire son programme électoral ?


un rpi par collégien c’est viable :)


On en a gros !


25% ? très loin des 40% ? lolwut ?








darkbeast a écrit :



plus sérieusement il pourrait être à la fois économique et éviterait que les enfant reste scotché dessus que de ressortir les vieux mo5 et to5 de ma jeunesse





mo5 et to7, non? :)

TO7-70 pour etre precis, ca valait une fortune à l’époque:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomson_TO7



Encore ce fumeux bullshit ressorti à la rentrée comme chaque année depuis genre 10 ans… et comme à chaque fois je trouve ça d’une inutilité béante.


Une ti-89 pardi ! :)



Avec les manuels Assembleur M68000.



Très bon début tout ça. <img data-src=" />


Encore une annonce pour préparer les élections de 2017… ils va bientôt annoncer une baisse d’impôt ou un cadeau tiré de sa manche :(

Gauche et droite font cela depuis des décennies et nous, on oublie entre-temps :(


Certains caresseraient-ils l’idée de faire remonter la position de la France dans les classements internationaux, comme par magie (hey cay de l’informatique, ça rime avec magique), grâce à ce hochet hi-tech qu’on va acquérir à crédit ?



Ou alors c’est juste le discours du jour ? Peut-être même déjà contredit ? Ou juste l’obligation du politique d’exprimer sa modernitude, une espèce de rituel ?


Pourquoi ne laisse t-il pas à son remplaçant le soin de gérer cette affaire ?


Hollande ou le pire gestionnaire que la France ait pu connaître…

Remarque chaque fois qu’un socialo gère quelque chose, ça se finit en faillite…


Y a un truc qui m’épate, on va (encore) enfermer les petits (sans défense) dans l’informatique et donc dans internet (et tout comme moi vous savez qu’internet c’est pas le paradis). De plus, on ne leurs apprend rien pour se protéger et protéger sa vie privée. On donne un flingue chargé à un môme sans cran d’arrêt ça fais le même effet.



&nbsp;Quand je passais mon B2I, on nous demandais de savoir trouver une imprimante réseau et d’ouvrir un fichier odp… Il y a 9 ans, et ça a pas changé (confirmation de l’année dernière).



Enfin bref, je trouve ça hallucinant qu’on jette des enfants dans la jungle sans même former les parents qui sont la pour empêcher la catastrophe (du moins s’ils la voient, mais dans l’ignorance c’est dur) ni les profs (car les profs qui sont encore au papier crayon à la fac alors que la tablette / clavier existe pour noter un cour et qui ont pour excuse “vous ne pouvez pas perdre du papier” wala quoi)

&nbsp;

Petite réflexion, est-ce que les tablettes ne va pas encore plus “moutoniser” / abrutir cette génération pour les politiciens ? Enfin vu comment agissent les jeunes aujourd’hui vis à vis d’internet, je ne serai pas étonné que c’est dans l’objectif








hollowmorphe a écrit :



Raspberry Pi ou de l’arduino pour apprendre la vraie vie en C et C++ voire ASM puis roulez jeunesse. <img data-src=" />





Un collège dont je m’occupe du SI vient tout juste de commander une cinquantaine d’arduino pour&nbsp;construire de petit robots et initier les&nbsp;élèves à la programmation. Cela remplace les portes clés lumineux.&nbsp;

Une bonne idée sur le papier, à voir ce que cela va donner à la fin de l’année.



Bon en même temps, y’a aucune chance que le PS repasse en 2017, donc il peut faire autant de déclarations ou promesses dans le vent qu’il veut…





&nbsp;








altazon a écrit :



Une calculatrice ?





un boulier <img data-src=" />



Il a vu beaucoup depuis 2012 dans sa boule de crystal


Je suis complètement apolitique, mais t’as vraiment l’impression qu’après le passage de Sarko en 2012 la France était au top de sa forme ?

La bonne phrase ça serait plutôt “Remarque chaque fois qu’un socialo politique gère quelque chose, ça se finit en faillite…”


Lire le “codage” en tant que développeur ça me fais mal.


Même si on sait très bien que c’est une promesse qu’il ne tiendra pas vu qu’il ne sera plus là en 2018, je me demande comment des gens peuvent être assez con pour se dire “mais quelle bonne idée !”.

Elle va leur servir à quoi la tablette aux gosses ? Les cours sous la formes actuelles ne sont pas adapté au numérique. Les gosses notent toujours les cours sur des cahiers et les profs distribuent des polycopiés.

Et c’est quoi le putain de lien entre filer une tablette aux collégiens et apprendre la base de la programmation ? Ils vont apprendre à programmer sur une tablette ? Ils vont aller loin…

Encore une belle idée à la con qui nous coûte un bras (vu que 25% des collège participe à cette connerie) et qui servira à rien ou presque.

Si la France croulait sous le pognon, pourquoi pas offrir des tablettes. Mais en ce moment c’est plutôt sous les dettes qu’on croule.








fate1 a écrit :



Même si on sait très bien que c’est une promesse qu’il ne tiendra pas vu qu’il ne sera plus là en 2018, je me demande comment des gens peuvent être assez con pour se dire “mais quelle bonne idée !”.

Elle va leur servir à quoi la tablette aux gosses ? Les cours sous la formes actuelles ne sont pas adapté au numérique. Les gosses notent toujours les cours sur des cahiers et les profs distribuent des polycopiés.

Et c’est quoi le putain de lien entre filer une tablette aux collégiens et apprendre la base de la programmation ? Ils vont apprendre à programmer sur une tablette ? Ils vont aller loin…

Encore une belle idée à la con qui nous coûte un bras (vu que 25% des collège participe à cette connerie) et qui servira à rien ou presque.

Si la France croulait sous le pognon, pourquoi pas offrir des tablettes. Mais en ce moment c’est plutôt sous les dettes qu’on croule.





Moi président, moi tenter de draguer électeur cassos, eux rien connaitre au numérique alors moi faire phrase avec école, tablette, avenir informatique dedans et eux content gniéééhéééhééé.

Putain mais ce clown ne nous fait même plus rire depuis tellement longtemps. Dire qu’on pensait que les guignols de l’info faisaient dans la caricature mais non en fait l’original est encore pire que la marionnette.



Faudrait des ordinateurs pour ça, pas des tablettes…


M. Gates : si je vous fais vendre du matériel et du logiciel, vous me donnez combien pour ma campagne présidentielle ?


Evidemment que les profs sont tous des neuneus en informatique, qu’ils n’utilisent jamais de présentation powerpoint en insérant des sons, des images, des vidéos, pas plus qu’ils n’utilisent un traitement de texte pour donner une activité à faire aux élèves, quant à penser utiliser une salle informatique où l’élève doit ouvrir sa session, aller récupérer le fichier, le compléter et l’enregistrer correctement au bon endroit, les profs ne le font surtout pas !



Les profs ne demandent jamais aux élèves d’utiliser leur portable pour prendre des photos de leur travail qui serviront ensuite pour le CR numérique, pas plus qu’ils ne demandent aux élèves d’utiliser le portable pour filmer des objets en mouvement pour ensuite étudier le mouvement dans un logiciel comme aviméca par exemple. Jamais les profs ne demandent aux élèves de tracer des courbes de pH ou de conductimétrie avec Regressi et de déterminer le volume à l’équivalence. Les profs n’utilisent surtout pas des ressources en ligne type phet.colorado.edu pour faire bosser les élèves. Et surtout les profs n’utilisent pas les cahiers de texte numérique pour joindre des fichiers, donner des liens, etc.



Non, juste un cahier et une plume et un papier buvard, parfois un boulier voire une règle à calculer …








DahoodG4 a écrit :



La codologie.









FunnyD a écrit :



C’est l’étude de la coderie.





Du coup, la codologie, c’est l’étude de quoi ? <img data-src=" /> <img data-src=" />







FunnyD a écrit :



c’est la bonne attitude à avoir lorsque l’on code.





Les jambes tendues, le dos et l’échine bien courbés, une cafetière à portée de main ?







Cartmaninpact a écrit :



Pour les fans de Call Of Duty? <img data-src=" />





<img data-src=" />



Un arduino reste plus ludique pour un gamin.


Sinon, avant de vouloir fournir du matos info à chaque collégien, il peut pas penser à une refonte utile du système scolaire français ?&nbsp;