Manuel Valls défend la légitimité des technologies de surveillance

Manuel Valls défend la légitimité des technologies de surveillance

Tic et TAC

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

09/07/2013
138

Manuel Valls défend la légitimité des technologies de surveillance

Depuis hier matin, se tient à Lyon le forum international « Technology Against Crime ». Différentes personnalités politiques ont d’ores et déjà été amenées à intervenir, dont Mireille Ballestrazzi, présidente d’Interpol, Cécilia Malmström, commissaire européenne aux affaires intérieures, mais aussi Manuel Valls, ministre de l’Intérieur. Le locataire de la Place Beauvau est d’ailleurs revenu à cette occasion sur la difficile conciliation entre outils de cybersurveillance et protection des libertés individuelles.

valls tac 

« Nous sommes au cœur d’une révolution numérique et technologique », a commencé par exposer Manuel Valls. Mais si le ministre de l’Intérieur en a appelé à « prendre pleinement mesure de cette révolution, [en plongeant] dans ses conséquences technologiques, industrielles, économiques, sociales, juridiques et bien sûr politiques », il a cependant apporté un bémol en la matière. « Les libertés publiques doivent constituer notre fil rouge » a ainsi lancé le ministre en direction des participants du forum - essentiellement des entreprises et des délégations représentant une cinquantaine d’États.

 

« Les technologies font naître de nouveaux risques. Il est temps d’en prendre toute la mesure : cybercriminalité, détournement des identités, diffusion de messages de haine ou de radicalisation, piratage des systèmes d’information dans la perspective de détruire, de paralyser, d’affaiblir des États ou des organisations » a ensuite fait valoir Manuel Valls. Selon lui, « ces États et ces organisations sont aujourd’hui particulièrement vulnérables face aux interceptions sauvages de communications privées - notamment du fait du cloud-computing mal maîtrisé ou mal sécurisé - et aux stratégies d'intrusion très offensives dans les réseaux, soit depuis l'extérieur, soit par des dispositifs de captation de données implantés à l'intérieur des entreprises ou des organisations ».

Des cybercriminels qui ont « en permanence un temps d’avance »

Le « premier flic de France » s’est voulu grave, lorsqu’il a parlé des « préjudices inestimables » que peuvent causer certaines attaques. Manuel Valls a même évoqué les capacités de ces dernières à « compromettre à terme la survie même de ces États ou de ces organisations ». Et le ministre de reconnaître que cette « nouvelle forme de délinquance s’appuyant sur les nouvelles technologies a en permanence un temps d’avance sur les États et sur les organisations ».

 

Mais Valls ne veut pas baisser les bras. « Cette nouvelle donne nous conduit donc à revoir en profondeur nos modes d’action et nos propres organisations, a-t-il ainsi déclaré. Elle nous pousse aussi à nous appuyer de façon raisonnée sur la technologie pour trouver les réponses ou du moins les outils permettant de relever ces nouveaux défis ». Et ces « réponses opérationnelles » s’avèrent assez nombreuses, le ministre de l’Intérieur ayant fait référence à la cryptographie, la « vidéo-protection », la biométrie, les drones, le traitement de l’information de masse, les communications spatiales, etc. « Si nous ne voulons pas subir le changement technologique mais au contraire bénéficier de l’innovation de nos entreprises, nous devons donc continuer à l’intégrer dans nos stratégies de sécurité » a conclu le locataire de la Place Beauvau, tout en insistant sur la nécessaire formation des agents à ces nouvelles technologies.

 

tac

Difficile équilibre entre protection des libertés individuelles et sécurité de chacun

Après de longues minutes à parler principalement des « États et organisations », Manuels Valls en est revenu aux citoyens. « Nous devons aussi intégrer ces technologies avec le souci constant d’un équilibre entre l’amélioration de la sécurité de chacun et le respect des libertés individuelles » a ainsi affirmé le ministre de l’Intérieur.

 

L’intéressé a ensuite détaillé sa vision de ce fameux « équilibre ». « Pour protéger leurs populations, tous les États ont besoin d’accéder à certaines communications électroniques, aussi bien en matière de renseignement que de poursuites judiciaires » a-t-il ainsi commencé à faire valoir. Mais si ces pratiques peuvent dès lors être autorisées, elles doivent être encadrées, a en substance fait valoir Manuel Valls. « L'exploitation des métadonnées ou des contenus n'est légitime que si elle se rapporte à des finalités de sécurité bien circonscrites » a-t-il ainsi expliqué, faisant directement référence à la lutte contre le terrorisme ou contre la criminalité organisée, à la protection des intérêts fondamentaux des États,... « L'accès aux données doit s'opérer par ciblage des individus ou groupes qui présentent une menace réelle, sous le contrôle d'une instance indépendante garantissant le respect de ces finalités et de ce ciblage... Bref, le déploiement de tout nouvel outil doit inclure dès le départ une réflexion sur les garanties, juridiques ou techniques, qui peuvent être apportées au respect fondamental des libertés individuelles ». D’après le ministre de l’Intérieur, il s’agit là d’une « condition indispensable pour que ces outils technologiques soient acceptés socialement, et [soient] donc efficaces ».

Des nouvelles technologies à faire accepter socialement

Alors que les différents programmes de surveillance américains et français suscitent la polémique depuis plusieurs semaines, Manuel Valls a affirmé que l’actualité récente démontrait « la nécessité d’une extrême vigilance sur la protection des données personnelles et le respect des libertés publiques ». Le ministre a ainsi résumé l'enjeu de la situation : « Nous avons besoin de développer ces nouvelles technologies pour lutter contre les menaces. Mais ces nouvelles technologies doivent recevoir la confiance de nos concitoyens ».

 

À l’attention notamment de la commissaire européenne aux affaires intérieures, Cécilia Malmström, le locataire de la Place Beauvau a tenu à rappeler la position de la France : « Alors qu’un règlement sur les données personnelles et une directive sur la protection des données applicables aux fichiers souverains sont en cours de négociation à Bruxelles, nous demandons à la Commission européenne d’être particulièrement vigilante sur ce sujet. Aucun nivellement par le bas ne serait acceptable, a assuré Manuel Valls. Nous souhaitons que la législation européenne s’applique à toutes les sociétés qui fournissent leurs services en Europe et que tous les citoyens puissent avoir la garantie de pouvoir s’adresser, en toutes circonstances, à une autorité de protection compétente dans leur pays ».

 

Mais ce beau discours sur la nécessaire protection des libertés individuelles des citoyens n’est-il pas incompatible avec les récentes révélations du Monde concernant un programme de surveillance « Prism » à la française ? Réponse de Manuel Valls à PC INpact : « Les services du Premier ministre ont déjà eu l’occasion de le dire : [les travaux menés par les services de renseignement français] sont encadrés par la loi, par la délégation du renseignement ». Selon le ministre de l’Intérieur, la situation est d’ailleurs « totalement différente » en France, par rapport aux États-Unis. « Nous avons, comme vous le savez, considéré qu’un certain nombre d’analyses ou de révélations ne correspondaient pas à la réalité » a insisté l’intéressé.

138

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Des cybercriminels qui ont « en permanence un temps d’avance »

Difficile équilibre entre protection des libertés individuelles et sécurité de chacun

Des nouvelles technologies à faire accepter socialement

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (138)


Le 09/07/2013 à 12h 50

Dit comme ca, il ne peut qu’avoir raison….



Et c’est bien tout le problème du sujet : comme toute arme, en particulier à double tranchant, plus l’arme est puissante, plus on peut faire de dégats collatéraux avec….



Je doute qu’un jour on parvienne à ce fameux “équilibre” qui pourrait satisfaire toutes les sensibilités en place (les flippés sécuritaires et les paranos de la liberté, pour taper dans les extrêmes)…


Le 09/07/2013 à 12h 53

AHAHA ce cher manu ^^



En gros si je resume son discours : “c est pas normal les américains (ou autres) passent leur temps à savoir à l’avance ce que l’on veut faire! il faut faire la même chose en France, et faire accepter aux citoyens de se faire espionner H24 pour leur bien” ^^


Le 09/07/2013 à 12h 54



Le ministre a ainsi résumé l’enjeu de la situation : « Nous avons besoin de développer ces nouvelles technologies pour lutter contre les menaces. Mais ces nouvelles technologies doivent recevoir la confiance de nos concitoyens ».



Traduction: Faites-nous confiance aveuglément et laissez entrer le gentil loup dans la bergerie.<img data-src=" />


Le 09/07/2013 à 12h 55







eliumnick a écrit :



AHAHA ce cher manu ^^



En gros si je resume son discours : “c est pas normal les américains (ou autres) passent leur temps à savoir à l’avance ce que l’on veut faire! il faut faire la même chose en France, et faire accepter aux citoyens de se faire espionner H24 pour leur bien” ^^





<img data-src=" /> C’est exactement ça.



Le 09/07/2013 à 12h 57

Pas grave, je passe mon temps a utiliser des connexions crypté et autres VPN depuis 2 ans pour certains activités personnelles ! :p

Donc qu’ils surveillent -_- LOL


Le 09/07/2013 à 12h 57

Vous pouvez mettre toute les technologie de surveillance au monde,si un autre Mohammed Merah se pointe,ça ne sera pas grâce a la surveillance généralisé des systèmes de communications qu’il sera neutralisé,la preuve,les services de polices ont difficilement fait le lien entre le tueur au scooter et le terroriste,idem avec l’attentat de Boston,rien ne laisser présager d’une attaque,même avec un moulin a café comme Prism et compagnie… (Qui était déjà en service depuis un bon moment d’ailleurs)



La vérité c’est que Valls est face a la nature humaine dans toute sa splendeur : complexe et imprévisible.



Et c’est surement pas du DPI et de l’analyse de flux qui lui donnerons la réponse.


Le 09/07/2013 à 12h 58

Bientôt, même le pot à beurre que vous ouvrez tous les matins sera en fait un boîtier hyper sophistiqué capable d’envoyer des infos sur la localisation, et d’analyser les empreintes de ceux qui le touche. <img data-src=" />




L’accès aux données doit s’opérer par ciblage des individus ou groupes qui présentent une menace réelle, sous le contrôle d’une instance indépendante garantissant le respect de ces finalités et de ce ciblage… Bref, le déploiement de tout nouvel outil doit inclure dès le départ une réflexion sur les garanties, juridiques ou techniques, qui peuvent être apportées au respect fondamental des libertés individuelles



C’est bien gentil de dire ça après tout ce qu’à dévoilé Snowden, pourquoi ne pas l’avoir dit et fait avant ? <img data-src=" />


NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 01







DarKCallistO a écrit :



Vous pouvez mettre toute les technologie de surveillance au monde,si un autre Mohammed Merah se pointe,ça ne sera pas grâce a la surveillance généralisé des systèmes de communications qu’il sera neutralisé,la preuve,les services de polices ont difficilement fait le lien entre le tueur au scooter et le terroriste,idem avec l’attentat de Boston,rien ne laisser présager d’une attaque,même avec un moulin a café comme Prism et compagnie… (Qui était déjà en service depuis un bon moment d’ailleurs)



La vérité c’est que Valls est face a la nature humaine dans toute sa splendeur : complexe et imprévisible.



Et c’est surement pas du DPI et de l’analyse de flux qui lui donnerons la réponse.







Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?



Le 09/07/2013 à 13h 03

Je ne suis pas d’accord avec Monsieur Valls.



On ne peut pas mettre en place de telles technologies sans se demander ce qu’il adviendrait en cas de mauvais usage. Les livres d’histoire sont la pour nous rappeler à quel point la liberté est fragile.



J’ajouterais que personne n’a encore le recul nécessaire pour savoir à quel point les technologies de surveillances affecteront la démocratie dans le futur en retirant aux peuples une grande partie de son pouvoir d’opposition. Je ne serais d’ailleurs pas surpris de voir un retour de l’esclavage. On le constate déjà dans certains pays comme la Chine.



Et qu’on ne nous oppose pas la sempiternelle ritournelle sur le terrorisme. Parce que la réalité, c’est que le terrorisme ne fait même pas 10 morts par an en France.



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.



Le 09/07/2013 à 13h 05

Machiavel expliquait qu’aucune loi n’avait de valeur sans les armes pour la faire appliquer, et il avait sans doute raison.



Maintenant, Machiavel n’avait sans doute pas prévu les imprimantes 3D …


Le 09/07/2013 à 13h 06

Il aura bon justifier ou sortir toute sorte d’arguments … le prism a la française est classé illégal par nos propre lois.

Donc illégal = interdit

Il peut se justifier cela comme il veut la lois c’est la lois. Et après on vient faire la morale aux français quand ils s’écartent de la lois quand ils téléchargent un simple mp3. Alors que le gouvernement lui même s’adonne a des pratique totalement douteuse et en toute impunité.


Le 09/07/2013 à 13h 06







sr17 a écrit :



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.





Parce qu’un terroriste barbu qui en veut à tout l’occident, ça fait peur et on peut faire passer n’importe quelle loi.



Avec une boîte de sardine c’est plus difficile <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 06







sr17 a écrit :



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.





Il faut mettre les frites sous vidéosurveillanceprotection <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 06

Ce qui me fait marrer c’est que dès qu’un bon système va être mis en place, le CSA va le vouloir pour ses terroristes à lui <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 07

Je vous trouve un peu dur.

Il n’a pas un rôle facile et il s’en sort assez bien.

Il prône un équilibre et surtout un contrôle externe ainsi que le respect des libertés individuelles.

Il attire aussi l’attention sur les dangers de se faire espionner par l’étranger (cloud, etc.) C’est aussi le rôle des services de renseignement dépendant de lui.



Bref, je le trouve cette fois plutôt du bon côté.


Le 09/07/2013 à 13h 07



Nous souhaitons que la législation européenne s’applique à toutes les sociétés qui fournissent leurs services en Europe et que tous les citoyens puissent avoir la garantie de pouvoir s’adresser, en toutes circonstances, à une autorité de protection compétente dans leur pays





Mais pas aux gouvernements évidement, ben tiens. Plus faux-cul c’est difficile.


Le 09/07/2013 à 13h 07







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?







On doit prendre pour argent contant les justification de la NSA après les fuite de snowden ? Ça tiens a peu de chose de genre d’argument… Les autres services de renseignement de part le monde,ils partagent la même analyse ? J’en doute…



Tant qu’a faire une surveillance généralisé,pourquoi ne pas échanger l’ensemble de ces informations avec des pays alliés plutôt que de les espionner sans vergogne a leurs tours ? Notamment en Europe.



Non,les USA ont plutôt décider de créer un système de surveillance complexe dans un seul but : devenir omniscient et omnipotent



Mais a force de jouer a dieu,on fini par se planter…



John Shaft Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 07







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?







La vraie question c’est : Parmi celle-ci (dont le nombre est à ma connaissance inconnu et de toutes façon à prendre avec des questions), combien aurait été de toutes façons empêchés avec les techniques policières de papa ?



Le 09/07/2013 à 13h 08







GUromain a écrit :



Pas grave, je passe mon temps a utiliser des connexions crypté et autres VPN depuis 2 ans pour certains activités personnelles ! :p

Donc qu’ils surveillent -_- LOL









nous savons tout de vos deux vie, monsieur Anderson



je ne sais pas pourquoi, j’ai pensé à ça en premier lieu. <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 08







dump a écrit :



Il aura bon justifier ou sortir toute sorte d’arguments … le prism a la française est classé illégal par nos propre lois.

Donc illégal = interdit

Il peut se justifier cela comme il veut la lois c’est la lois





Euh… ouais sauf que grâce à notre merveilleux mode de scrutin le PS a tous les pouvoir: la loi il la change quand il veut…



Le 09/07/2013 à 13h 10



détournement des identités, diffusion de messages de haine ou de radicalisation, piratage des systèmes d’information dans la perspective de détruire, de paralyser, d’affaiblir des États ou des organisations

en effet cela était impossible avant internet….<img data-src=" />

a en permanence un temps d’avance sur les États et sur les organisations ».

il est réaliste au moins

L’exploitation des métadonnées ou des contenus n’est légitime que si elle se rapporte à des finalités de sécurité bien circonscrites

ba oui parce que valls lui il est omniscient il connait la vérité il sait c’est quoi qui est bien et quoi qui est mal

la « vidéo-protection », la biométrie, les drones, le traitement de l’information de masse, les communications spatiales, etc.

dans etc il y a sonde anal puce dans la peau… et encore rien qu’un seul de ces truc me fou la gerbe (biométrie <img data-src=" />)



En gros on va fliquer mais en vous disons qu’on vous respecte enfin jusqu’à qu’on ait un nanogramme de soupons et la on peut avoir la total sur vous votre famille vos amis vos collègue


NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 11







DarKCallistO a écrit :











Tu ne réponds pas à ma question.







John Shaft a écrit :



La vraie question c’est : Parmi celle-ci (dont le nombre est à ma connaissance inconnu et de toutes façon à prendre avec des questions), combien aurait été de toutes façons empêchés avec les techniques policières de papa ?







Tu ne réponds pas à ma question.



Mais je vais faire comme toi et t’en poser une autre : c’est quoi “les techniques policières de papa” ?



Le 09/07/2013 à 13h 12







NiCr a écrit :



Tu ne réponds pas à ma question.









Le gouvernement te répondra : secret défense



C’est suffisant comme réponse ?



Le 09/07/2013 à 13h 12







NiCr a écrit :



c’est quoi “les techniques policières de papa” ?





Faire un minimum de tri à la frontière, pour commencer ? <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 14

Ca me rappelle Sarko sinistre de l’intérieur. La même démagogie.



Tiens ça me rappelle aussi Bigard et ses enculés de droite et enculés de gauche.


Le 09/07/2013 à 13h 14







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?







Et combien aurait-été éviter sansr le système de surveillance.

Cela reviens presque à dire : Combien de cancer du poumon en plus si on avait pas augmente les taxes ?



Le problème se situe à l’endroit où un gouvernement décide de poser le curseur de la limite entre protection et liberté.

Si aujourd’hui on met en place un tel système qui nous protège, est-ce que demain ce système ne servira pas à autre chose. L’enfer est pavé de bonne intentions parfois.



Le 09/07/2013 à 13h 14

ce discours n’ a pour but que de banaliser les choses pour que , avec le temps, les francais jugent normal de se faire surveiller ….

les libertes individuelles n’existent plus depuis longtemps deja ….Au moins maintenant ils ne s’en cachent plus


NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 15







DarKCallistO a écrit :



Le gouvernement te répondra : secret défense



C’est suffisant comme réponse ?







Non. Tu n’as visiblement pas compris ma question.



Je n’ai que faire du chiffre. Tout ce que je voulais souligner c’est que le raisonnement “ça sert à rien la surveillance, la preuve il n’y a pas de terroristes en France” me semble faux puisque l’absence de terroristes s’explique peut-être justement parce qu’ils sont arrêtés avant de passer à l’acte grâce à la surveillance.



Le 09/07/2013 à 13h 15







eliumnick a écrit :



AHAHA ce cher manu ^^



En gros si je resume son discours : “c est pas normal les américains (ou autres) passent leur temps à savoir à l’avance ce que l’on veut faire! il faut faire la même chose en France, et faire accepter aux citoyens de se faire espionner H24 pour leur bien” ^^







? On a bien le lu le même article? car je ne vois pas à quel moment il aborde le modèle américain.

Ton résumé n’exprime que ton opinion et ne traite pas du tout ce dont il est question. En loccurence je ne cherche pas à créditer le ministre mais pour une fois qu’il pose les bonnes problématiques , plus personne n’écoute.



NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 16







ike a écrit :



Et combien aurait-été éviter sansr le système de surveillance.

Cela reviens presque à dire : Combien de cancer du poumon en plus si on avait pas augmente les taxes ?



Le problème se situe à l’endroit où un gouvernement décide de poser le curseur de la limite entre protection et liberté.

Si aujourd’hui on met en place un tel système qui nous protège, est-ce que demain ce système ne servira pas à autre chose. L’enfer est pavé de bonne intentions parfois.









NiCr a écrit :



Non. Tu n’as visiblement pas compris ma question.



Je n’ai que faire du chiffre. Tout ce que je voulais souligner c’est que le raisonnement “ça sert à rien la surveillance, la preuve il n’y a pas de terroristes en France” me semble faux puisque l’absence de terroristes s’explique peut-être justement parce qu’ils sont arrêtés avant de passer à l’acte grâce à la surveillance.






Le 09/07/2013 à 13h 17







ike a écrit :



L’enfer est pavé de bonne intentions parfois.






Le 09/07/2013 à 13h 18







NiCr a écrit :



Non. Tu n’as visiblement pas compris ma question.



Je n’ai que faire du chiffre. Tout ce que je voulais souligner c’est que le raisonnement “ça sert à rien la surveillance, la preuve il n’y a pas de terroristes en France” me semble faux puisque l’absence de terroristes s’explique peut-être justement parce qu’ils sont arrêtés avant de passer à l’acte grâce à la surveillance.







Une surveillance généralisé ne sert effectivement a rien,tu crois que les terroristes sont assez con pour planifié un attentat sur Facebook,twitter ou Skype ? Pourtant Prism surveille pas mal ce genre de service,alors que les services en ligne peuvent déjà jouer leurs propres responsabilité a ce niveau là <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 18







DarKCallistO a écrit :



On doit prendre pour argent contant les justification de la NSA après les fuite de snowden ?





C’est vrai qu’on nous conte bien des choses, Monsieur le Comte, et vous m’en voyez fort content, mais je compte sur le fait que vous ne preniez pas tout pour argent comptant. <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 18



« Nous avons, comme vous le savez, considéré qu’un certain nombre d’analyses ou de révélations ne correspondaient pas à la réalité » a insisté l’intéressé.



Il parle des révélations de Snowden ou j’ai rien compris?

C’est une vrai question <img data-src=" />


Le 09/07/2013 à 13h 19







NiCr a écrit :



Non. Tu n’as visiblement pas compris ma question.



Je n’ai que faire du chiffre. Tout ce que je voulais souligner c’est que le raisonnement “ça sert à rien la surveillance, la preuve il n’y a pas de terroristes en France” me semble faux puisque l’absence de terroristes s’explique peut-être justement parce qu’ils sont arrêtés avant de passer à l’acte grâce à la surveillance.





<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> il y a pas d’arbre dans ma maison c’est grâce à mon ventilateur et à ce compte là on justifie tout et n’importe quoi !



Le 09/07/2013 à 13h 20







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?









  1. Ta une idee du nombre de donnee que ca represente ? de plus, si tu va poser une bombe, t’utilise pas gmail hein, sinon c’est pas un attentat mais plutot un darwin award que tu va reussir a faire/avoir.





    (second degree) Au passage un pauvre con qu’y n’a strictement rien a voir dans l’histoire des pays touche a dis un jour “Those who would give up Essential Liberty to purchase a little Temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety”.



Le 09/07/2013 à 13h 20

oops


Le 09/07/2013 à 13h 21







Stargateur a écrit :



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> il y a pas d’arbre dans ma maison c’est grâce à mon ventilateur et ce compte la on justifie tout et n’importe quoi !





Worrying works: 99% of the things I worry about never happen <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 21

Laissons tout ça proliférer puis ensuite faisons des traités de non prolifération tout en dénonçant les petits camarades qui voudraient faire de même en faisant intervenir une instance internationale quelconque


Le 09/07/2013 à 13h 21







Konrad a écrit :



C’est vrai qu’on nous conte bien des choses, Monsieur le Comte, et vous m’en voyez fort content, mais je compte sur le fait que vous ne preniez pas tout pour argent comptant. <img data-src=" />







Tousse tousse



Le 09/07/2013 à 13h 22







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?





2 selon les manifestants, 2.000.000.000 selon la NSA.<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 24







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?





La réponse est simple : Aucun massacre, ni aucun attentat n’a pu être évité ou circonscrit avec la vidéo-surveillance !



Source : aucune source n’existe dans un cas, comme dans l’autre…<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 24

Avec L’esprit Bobbies ? <img data-src=" /><img data-src=" />


Le 09/07/2013 à 13h 25







DarKCallistO a écrit :



Une surveillance généralisé ne sert effectivement a rien,tu crois que les terroristes sont assez con pour planifié un attentat sur Facebook,twitter ou Skype ? Pourtant Prism surveille pas mal ce genre de service,alors que les services en ligne peuvent déjà jouer leurs propres responsabilité a ce niveau là <img data-src=" />







Je ne suis pas certain de ce que tu dis. Prenons un cas simple : Une banque est un lieu de haute sécurité. Tout est sous surveillance. Il y a pas ou très peu d’attaques envers cet établissement.

Si ce lieu n’était pas sécurisé , les attaques n’y seraient elles pas plus fréquentes?



C’est très simplifié mais le fait qu’ils surveillent des moyens de communications “grands publiques” évitent que des attentats ou autres chosent soient planifiés la dessus.



Après ils peuvent toujours se tourner vers d’autre moyen de communication mais ca leur demandera aussi un investissement temps suplémentaire (ou non) qu’ils n’auraient pas eu si Facebook ou Skype étaient open-bar.



NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 25

En tout cas j’espère qu’aucun agent du renseignement ne lira les commentaires sur cette news, car d’après vous ils ne servent à rien : la preuve, ils ont été incapables d’empêcher le seul et unique terroriste en France d’agir.



<img data-src=" />


Le 09/07/2013 à 13h 25







NiCr a écrit :



En tout cas j’espère qu’aucun agent du renseignement ne lira les commentaires sur cette news, car d’après vous ils ne servent à rien : la preuve, ils ont été incapables d’empêcher le seul et unique terroriste en France d’agir.



<img data-src=" />





Ah ouais, les morts ne sont pas d’accord avec toi je pense…<img data-src=" /><img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 25







ExIcarus a écrit :



mais pour une fois qu’il pose les bonnes problématiques , plus personne n’écoute.





Faut dire qu’a force de racconter des conneries….<img data-src=" />



John Shaft Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 26







NiCr a écrit :



Mais je vais faire comme toi et t’en poser une autre : c’est quoi “les techniques policières de papa” ?







Ta question repose sur un raisonnement fallacieux, et ma réponse te montre en partie pourquoi.



Et quand je parles de techniques “à papa”, je parles de techniques policières n’impliquant la surveillance généralisée de la population <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 27







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?







Demande toi si de vrais terroristes professionnels seraient vraiment assez idiots pour se servir de moyens de communication surveillés.



Moi, je ne crois pas à cette thèse.



N’importe quel syndicaliste sait depuis longtemps qu’il faut se méfier du téléphone portable. Et dorénavant tout le monde connaît les moyens d’écoutes mis en place à grande échelle.




Le 09/07/2013 à 13h 28







Ricard a écrit :



Faut dire qu’a force de racconter des conneries….<img data-src=" />





enfant loup criait juif ?



Le 09/07/2013 à 13h 28







ExIcarus a écrit :



Je ne suis pas certain de ce que tu dis. Prenons un cas simple : Une banque est un lieu de haute sécurité. Tout est sous surveillance. Il y a pas ou très peu d’attaques envers cet établissement.

Si ce lieu n’était pas sécurisé , les attaques n’y seraient elles pas plus fréquentes?



C’est très simplifié mais le fait qu’ils surveillent des moyens de communications “grands publiques” évitent que des attentats ou autres chosent soient planifiés la dessus.



Après ils peuvent toujours se tourner vers d’autre moyen de communication mais ca leur demandera aussi un investissement temps suplémentaire (ou non) qu’ils n’auraient pas eu si Facebook ou Skype étaient open-bar.





Ce n’est, ni plus, ni moins qu’une politique de l’autruche.



Le 09/07/2013 à 13h 28



Le « premier flic de France » s’est voulu grave, lorsqu’il a parlé des « préjudices inestimables » que peuvent causer certaines attaques.





Si il parle des attaques contre la liberté et la démocratie je suis parfaitement d’accord avec lui et avec la suite de son discours :





Manuel Valls a même évoqué les capacités de ces dernières à « compromettre à terme la survie même de ces États ou de ces organisations ».





Une démocratie sans droit et sans liberté n’est plus une démocratie, on ne peut pas tout à fait dire qu’elle a survécus.


NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 29







NiCr a écrit :



En tout cas j’espère qu’aucun agent du renseignement ne lira les commentaires sur cette news, car d’après vous ils ne servent à rien : la preuve, ils ont été incapables d’empêcher le seul et unique terroriste en France d’agir.



<img data-src=" />









Presteus a écrit :



Ah ouais, les morts ne sont pas d’accord avec toi je pense…<img data-src=" /><img data-src=" />







Faudrait songer à consulter un ophtalmologiste.



Le 09/07/2013 à 13h 29







ExIcarus a écrit :



Je ne suis pas certain de ce que tu dis. Prenons un cas simple : Une banque est un lieu de haute sécurité. Tout est sous surveillance. Il y a pas ou très peu d’attaques envers cet établissement.

Si ce lieu n’était pas sécurisé , les attaques n’y seraient elles pas plus fréquentes?



C’est très simplifié mais le fait qu’ils surveillent des moyens de communications “grands publiques” évitent que des attentats ou autres chosent soient planifiés la dessus.



Après ils peuvent toujours se tourner vers d’autre moyen de communication mais ca leur demandera aussi un investissement temps suplémentaire (ou non) qu’ils n’auraient pas eu si Facebook ou Skype étaient open-bar.







Il y a un peu de vrai là dedans,mais je critique surtout le fait de privilégié la machines ou les services automatisé de surveillance plutôt que l’homme,les agents de renseignements,s’ils sont sur le terrain,c’est aussi pour cette raison.



J’rappel que les USA étaient déjà très fan de leurs techno de surveillance,comme par exemple braquer des satellites a la sauce Hubble sur terre et ça c’était déjà le cas avant le 11 Septembre 2011. <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 29







ExIcarus a écrit :



? On a bien le lu le même article? car je ne vois pas à quel moment il aborde le modèle américain.

Ton résumé n’exprime que ton opinion et ne traite pas du tout ce dont il est question. En loccurence je ne cherche pas à créditer le ministre mais pour une fois qu’il pose les bonnes problématiques , plus personne n’écoute.







D ou le “(et autres)”



Le 09/07/2013 à 13h 29







NiCr a écrit :



Faudrait songer à consulter un ophtalmologiste.





Comme disait Jean Tibéri.<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 30







ExIcarus a écrit :



Je ne suis pas certain de ce que tu dis. Prenons un cas simple : Une banque est un lieu de haute sécurité. Tout est sous surveillance. Il y a pas ou très peu d’attaques envers cet établissement.

Si ce lieu n’était pas sécurisé , les attaques n’y seraient elles pas plus fréquentes?



C’est très simplifié mais le fait qu’ils surveillent des moyens de communications “grands publiques” évitent que des attentats ou autres chosent soient planifiés la dessus.



Après ils peuvent toujours se tourner vers d’autre moyen de communication mais ca leur demandera aussi un investissement temps suplémentaire (ou non) qu’ils n’auraient pas eu si Facebook ou Skype étaient open-bar.





les petits terroriste agisse seul (logique…) donc useless

les grands savent utiliser des communications crypter….donc useless



Le 09/07/2013 à 13h 31







desmopro a écrit :





  1. Ta une idee du nombre de donnee que ca represente ? de plus, si tu va poser une bombe, t’utilise pas gmail hein, sinon c’est pas un attentat mais plutot un darwin award que tu va reussir a faire/avoir.





    (second degree) Au passage un pauvre con qu’y n’a strictement rien a voir dans l’histoire des pays touche a dis un jour “Those who would give up Essential Liberty to purchase a little Temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety”.







    Ah bon ? Pourtant souvent aux infos on apprend que tels groupe a été choppé en possession d’explosif etc…

    Beaucoup de gens ont tendance à croire que la surveillance est un outil de prévention qui s’utilise seul alors qu’en fait il s”utilise avec les informations dont on dispose déjà (enquête , tout ca… ) .



Le 09/07/2013 à 13h 32







Presteus a écrit :



Ce n’est, ni plus, ni moins qu’une politique de l’autruche.





en plus l’autruche (oiseau le plus rapide du monde) court quand elle repère un prédateur… c’est plus la politique du paresseux <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 33

Le terrorisme est-il la menace la plus grave qui pèse sur nous ?

Franchement, je ne crois pas.



D’ailleurs, j’ai récemment demandé à un copain de me définir exactement le mot “terrorisme” (bijour la NSA) et je lui ai montré que sa définition s’appliquait parfaitement à ce que GW Bush avait fait en Irak …



Faut arrêter de nous gonfler, c’est pas parce qu’on nous met des mecs en treillis avec des Famas même pas chargés dans les gares et dans les aéroports qu’on va en oublier que ce n’est pas la première cause de mortalité évitable non ?





Leur logique par contre m’évoque furieusement 1984 …

“De nos jours, ils ne luttent pas du tout les uns contre les autres. La guerre est engagée par chaque groupe dirigeant contre ses propres sujets, et l’objet de la guerre n’est pas de faire ou d’empêcher des conquêtes de territoires, mais de maintenir intacte la structure de la société”.



Le 09/07/2013 à 13h 33







Ricard a écrit :



Faut dire qu’a force de racconter des conneries….<img data-src=" />





D’ailleurs je trouve qu’il exagère en voulant copier la Chine et sa politique de l’enfant unique.



Le 09/07/2013 à 13h 35







Stargateur a écrit :



en plus l’autruche (oiseau le plus rapide du monde)





<img data-src=" /> C’est le Faucon pélerin.<img data-src=" />



NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 35







sr17 a écrit :



Demande toi si de vrais terroristes professionnels seraient vraiment assez idiots pour se servir de moyens de communication surveillés.



Moi, je ne crois pas à cette thèse.



N’importe quel syndicaliste sait depuis longtemps qu’il faut se méfier du téléphone portable. Et dorénavant tout le monde connaît les moyens d’écoutes mis en place à grande échelle.







Mais tu es au courant que la majorité des délinquants sont de parfaits idiots qui se font “attraper” en quelques jours/heures tellement ils laissent des traces derrière eux ?



Si les séries policières étaient réalistes, 90% des épisodes dureraient 5mn.



Faudrait vraiment arrêter de croire que tout fonctionnement comme à la télé/au cinéma.



Le 09/07/2013 à 13h 38







DarKCallistO a écrit :



Tousse tousse





De rien <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 39







DarKCallistO a écrit :



Il y a un peu de vrai là dedans,mais je critique surtout le fait de privilégié la machines ou les services automatisé de surveillance plutôt que l’homme,les agents de renseignements,s’ils sont sur le terrain,c’est aussi pour cette raison.



J’rappel que les USA étaient déjà très fan de leurs techno de surveillance,comme par exemple braquer des satellites a la sauce Hubble sur terre et ça c’était déjà le cas avant le 11 Septembre 2011. <img data-src=" />







Je suis plutôt d’accord avec toi.

Comme disait un autre commentaire , il faut trouver un juste équilibre , parce que ceux qui disent “ouais en fait ca sert a rien , il y a 0 crimes d’évités ” ont la gachette facile.

Personne ne se rappelle des mecs qui balancent “ Ouais je vais zigouiller mon college ” sur Facebook et qui se font attraper par la police. Enfin bon , quand la police fait son boulot faut pas en parler <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 40







Ricard a écrit :



<img data-src=" /> C’est le Faucon pélerin.<img data-src=" />





ça compte pas il vole ! <img data-src=" /> m’enfin “l’oiseau le plus rapide sans voler oui c’est logique c’est un oiseau !”



Le 09/07/2013 à 13h 42

Il n’a pas ma confiance, définitivement pas.

Et je ne vois pas comment je pourrais donner ma confiance à un état policier qui se donnerait de mettre en base de données mes liens avec d’autre personne et de manière générale mes métadonnées. Coupable par défaut ou Innocent par défaut c’est un choix de civilisation qui n’est plus entre leur main depuis la révolution, c’était à eux de l’assumer cad de mettre en œuvre son existence et son maintien, ils ont trahi le peuple… encore. ces fils de p*te n’ont aucun droit de se prétendre les représentants de notre civilisation alors qu’ils chient dessus.



Et non, je ne pense pas que mettre nos métadonnées en bd par défaut et hors de tout contexte juridique défini par une enquête initiée par la plainte soient de nature à garantir notre sécurité. Le plus con c’est que de toute façon les infos sur les terroristes ne servent guère que pour les média une fois qu’ils ont tué tout le monde (ils mettent en bd que je peux avoir communiqué avec ma mère mais n’utilise en rien qu’un type puisse être aller en camps d’entraînements djihadiste) … Ils ne servent pas plus la protection des citoyens que leur idées, ils servent un système, un modèle qu’il faut conserver et donc formellement adapter ou rendre publique incontournable dés l’émergence d’une contradiction.

De l’art et la manière de débattre de sujets sur lesquels ils se foutent de toute argumentation, ne se gardant la possibilité d’écoute que pour prendre publiquement les contestataires pour les derniers des cons.



Ce sont des traitres à toutes libertés et à toutes raisons, à toutes civilisations!


Le 09/07/2013 à 13h 43







ExIcarus a écrit :



Je ne suis pas certain de ce que tu dis. Prenons un cas simple : Une banque est un lieu de haute sécurité. Tout est sous surveillance. Il y a pas ou très peu d’attaques envers cet établissement.

Si ce lieu n’était pas sécurisé , les attaques n’y seraient elles pas plus fréquentes?



C’est très simplifié mais le fait qu’ils surveillent des moyens de communications “grands publiques” évitent que des attentats ou autres chosent soient planifiés la dessus.



Après ils peuvent toujours se tourner vers d’autre moyen de communication mais ca leur demandera aussi un investissement temps suplémentaire (ou non) qu’ils n’auraient pas eu si Facebook ou Skype étaient open-bar.







Tu crois que c’est vraiment ça qui va arrêter ces tarés ?



Par contre, les risques à long terme pour les libertés et la démocratie sont bien réels.




Le 09/07/2013 à 13h 43

le plus drôle serait que les technologies qu’ils developpent pour contrer les menaces terroristes, bandes organisées etc se retournent contre eux. En gros qu’un petit pirate de génie viennent à prendre le controle des dites tech :3


Le 09/07/2013 à 13h 43

Entre la pression américaine sans commune mesure, les pieds et poins liés par les traités européens, et les lobbys industriels de l’armement/espionnage particulièrement puissants en France… qu’est-ce qu vous voulez qu’il dise d’autre ce pauvre pion interchangeable ?


Le 09/07/2013 à 13h 44







Konrad a écrit :



De rien <img data-src=" />







T’es malade de te comparer a un GrammarNazi <img data-src=" />,aller,je t’aide un peu sur la façon dont ton cerveau comprend réellement ta langue natale :





Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabrigde, l’odrre des ltteers dnas les mtos n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.





Alors stop !!! J’fais des fautes,mais il y a bien pire <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 45







Azariel a écrit :



le plus drôle serait que les technologies qu’ils developpent pour contrer les menaces terroristes, bandes organisées etc se retournent contre eux. En gros qu’un petit pirate de génie viennent à prendre le controle des dites tech :3





si c’est en réseau ça arrivera forcement <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 47

Je signale qu’en Grèce la police en vient à abattre les drones des manifestants …


Le 09/07/2013 à 13h 47







DarKCallistO a écrit :



T’es malade de te comparer a un GrammarNazi <img data-src=" />,aller,je t’aide un peu sur la façon dont ton cerveau comprend réellement ta langue natale :







Alors stop !!! J’fais des fautes,mais il y a bien pire <img data-src=" />





put1 j’ai compris sans aucun problème….comme si je lisais un texte normal



Le 09/07/2013 à 13h 51







sr17 a écrit :



Tu crois que c’est vraiment ça qui va arrêter ces tarés ?



Par contre, les risques à long terme pour les libertés et la démocratie sont bien réels.







Je ne dis pas cela. Simplement les dissuader en surveillant ces réseaux n’est pas une mauvaise chose non plus (tant que cela respecte certaines règles évidemment).

On leur reproche de surveiller les réseaux sociaux , mais le jour ou un gamin annonce qu’il en peut plus et qu il va passer a l’acte sur facebook , personne ne dira que cela aura peut-être servi à éviter un massacre.



Le 09/07/2013 à 13h 52







NiCr a écrit :



Faudrait songer à consulter un ophtalmologiste.





Faut songer à être moins agressif et condescendants



Le 09/07/2013 à 13h 54







Stargateur a écrit :



put1 j’ai compris sans aucun problème….comme si je lisais un texte normal





Normal, ta culture te permet de lire ce texte ;) Car je te confirme que tu n’y serais pas arrivé autrement :)



NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 13h 54







Presteus a écrit :



Faut songer à être moins agressif et condescendants







Sinon t’as le droit de reconnaître ton erreur aussi. Personne t’en voudra.



Le 09/07/2013 à 13h 54







Presteus a écrit :



Normal, ta culture te permet de lire ce texte ;) Car je te confirme que tu n’y serais pas arrivé autrement :)



c’est sure que si on connaît pas les mots écrits… ça doit tout de suite devenir plus hard



Le 09/07/2013 à 13h 56







NiCr a écrit :



Sinon t’as le droit de reconnaître ton erreur aussi. Personne t’en voudra.



j’avoue quand j’étais petit j’ai fais beaucoup de conneries… croire en ma sœur étant la plus grande et la plus redondante



Le 09/07/2013 à 13h 56







DarKCallistO a écrit :



Alors stop !!! J’fais des fautes,mais il y a bien pire





Je sais bien, d’ailleurs ton «argent contant» était sans doute juste un lapsus, mais il m’a bien plu <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 56







NiCr a écrit :



Sinon t’as le droit de reconnaître ton erreur aussi. Personne t’en voudra.





Ah pourquoi, c’est ce que tu cherchais à faire avec ton attaque.



Mea Culpa, je pensais pas que tu demandais tendresse de ma part <img data-src=" />




Le 09/07/2013 à 13h 57







Stargateur a écrit :



put1 j’ai compris sans aucun problème….comme si je lisais un texte normal







Maintenant imagine que Jean-Edouard [Insérez un nom d’origine Arabe ici] décide de planifié un attentat en écrivant comme ça.



On a l’air bien avec notre système de surveillance à la Française. <img data-src=" />



‘tain,comment je rebondi trop bien sur le sujet en plus,je m’aime







Konrad a écrit :



Je sais bien, d’ailleurs ton «argent contant» était sans doute juste un lapsus, mais il m’a bien plu <img data-src=" />







Je parie que le rapport provient de mon avatar, j’ai bon ? <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 13h 58







DarKCallistO a écrit :



T’es malade de te comparer a un GrammarNazi <img data-src=" />,aller,je t’aide un peu sur la façon dont ton cerveau comprend réellement ta langue natale :





Marche aussi avec la langue pas natale: <img data-src=" />

Aoccdrnig to a rscheearch at an Elingsh uinervtisy, it deosn’t mttaer in waht oredr the ltteers in a wrod are, the olny iprmoatnt tihng is taht frist and lsat ltteer is at the rghit pclae. The rset can be a toatl mses and you can sitll raed it wouthit porbelm. Tihs is bcuseae we do not raed ervey lteter by itslef but the wrod as a wlohe.



Le 09/07/2013 à 13h 59







DarKCallistO a écrit :



Maintenant imagine que Jean-Edouard [Insérez un nom d’origine Arabe ici] décide de planifié un attentat en écrivant comme ça.



On a l’air bien avec notre système de surveillance à la Française. <img data-src=" />



‘tain,comment je rebondi trop bien sur le sujet en plus,je m’aime





<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />

<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 14h 01







Konrad a écrit :



Je sais bien, d’ailleurs ton «argent contant» était sans doute juste un lapsus, mais il m’a bien plu <img data-src=" />







Wouaw, il m’a fallut lire deux fois pour comprendre <img data-src=" />



C’est la chaleur ou la distraction <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 14h 01







ISFNoah a écrit :



Marche aussi avec la langue pas natale: <img data-src=" />

Aoccdrnig to a rscheearch at an Elingsh uinervtisy, it deosn’t mttaer in waht oredr the ltteers in a wrod are, the olny iprmoatnt tihng is taht frist and lsat ltteer is at the rghit pclae. The rset can be a toatl mses and you can sitll raed it wouthit porbelm. Tihs is bcuseae we do not raed ervey lteter by itslef but the wrod as a wlohe.







Là,j’ai qu’une seule image en tête <img data-src=" />



NiCr Abonné
Le 09/07/2013 à 14h 01







Presteus a écrit :



Ah pourquoi, c’est ce que tu cherchais à faire avec ton attaque.



Mea Culpa, je pensais pas que tu demandais tendresse de ma part <img data-src=" />







Non mais tu réponds totalement à côté de la plaque à mon commentaire et t’arrive à me mettre ça sur le dos.



C’est pas un ophtalmologiste qui faut que tu consultes en fait…



Le 09/07/2013 à 14h 02







Azariel a écrit :



le plus drôle serait que les technologies qu’ils developpent pour contrer les menaces terroristes, bandes organisées etc se retournent contre eux. En gros qu’un petit pirate de génie viennent à prendre le controle des dites tech :3







Je pense que les livres d’histoire (et même l’actualité) démontrent que la vraie menace est de voir ces technologies tomber dans les mains de dictateurs ou de gens avides de pouvoir.



Et la encore, l’histoire montre que cela concerne aussi les démocraties parce qu’elles sont à la merci du moindre affaiblissement du pouvoir populaire. La technologie pourrait amener à la rupture de ce fragile équilibre.



Le 09/07/2013 à 14h 04







DarKCallistO a écrit :



Là,j’ai qu’une seule image en tête <img data-src=" />





ah souvenir sinon il se trahit avec son “thanks you very much” prononcer parfaitement



Citan666 Abonné
Le 09/07/2013 à 14h 05

Ce que je constate avant tout perso, c’est que mon impression du sieur Valls, ébauchée en 2008, se confirme de plus en plus. Ce garçon a ouvert la mauvaise porte au moment de s’encarter. La bonne porte était la porte bleue.

(je ne dis pas ça uniquement par rapport à la présente news, c’est l’ensemble de ses interventions depuis qu’il dispose d’une vraie présence médiatique qui m’amène à cette conclusion).



Sinon, comme d’hab, blabla sur “on va s’équiper pour bien surveiller, mais n’ayez craintes braves gens c’est pour votre bien. Dormez en paix, quelqu’un veille sur vous… <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 09/07/2013 à 14h 06







MrOut a écrit :



Il parle des révélations de Snowden ou j’ai rien compris?

C’est une vrai question <img data-src=" />





Il parle des :



récentes révélations du Monde concernant un programme de surveillance « Prism » à la française



T’avais la réponse quelques lignes plus haut.<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 14h 07







DarKCallistO a écrit :



Maintenant imagine que Jean-Edouard [Insérez un nom d’origine Arabe ici] décide de planifié un attentat en écrivant comme ça.



On a l’air bien avec notre système de surveillance à la Française. <img data-src=" />:





Jean-Philippe Smet ? <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 14h 10







Citan666 a écrit :



Ce que je constate avant tout perso, c’est que mon impression du sieur Valls, ébauchée en 2008, se confirme de plus en plus. Ce garçon a ouvert la mauvaise porte au moment de s’encarter. La bonne porte était la porte bleue.





La différence principale entre le PS et l’UMP c’est la couleur..



Le 09/07/2013 à 14h 11

@NiCr &gt; Je ne te remets pas la faute dessus ; je te reproche ta réponse, ce n’est pas la même chose. Alors certes,j’ai glissé sur ta seconde négation et ta rédaction en voix-off mais je pense sincèrement que ce n’était pas la peine de le faire remarquer ainsi :-)


Le 09/07/2013 à 14h 15

Surtout que le rouge est à droite du logo UMP <img data-src=" />


Le 09/07/2013 à 14h 15







sr17 a écrit :



Je pense que les livres d’histoire (et même l’actualité) démontrent que la vraie menace est de voir ces technologies tomber dans les mains de dictateurs ou de gens avides de pouvoir.



Et la encore, l’histoire montre que cela concerne aussi les démocraties parce qu’elles sont à la merci du moindre affaiblissement du pouvoir populaire. La technologie pourrait amener à la rupture de ce fragile équilibre.







Yep,mais malgré tout,l’exercice de la liberté d’expression,de la parole publique s’affirmera toujours,surtout en dehors du net,tout n’est pas forcement un mal et puis il y a encore des tas de personnes en France et dans le monde qui n’ont pas un accès décent à internet,cela ne les empêches nullement de s’exprimer. (et même sans électricité aussi…)



La vrai raison qui nous poussent a réfléchir,c’est que internet a une ampleur dans nos vie bien plus qu’il y a 20 ans,mais internet ne changera pas nos droit fondamentaux pour autant,clairement pas. Il y aura toujours des gardes-fous pour protéger le pouvoir du peuple,comme le conseil constitutionnelle (très à la mode en ce moment <img data-src=" /> )



Par contre les pouvoirs publiques devraient commencer a arrêter d’être à côté de la plaque dés que l’on parle d’internet et de ses enjeux en terme de liberté d’expression,de neutralité ou autres,ils devraient faire un stage en Allemagne il me semble.



Dans un truc comme le CCC* par exemple. <img data-src=" />



(*) Les chats n’ont rien a voir là dedans



Le 09/07/2013 à 14h 20







DarKCallistO a écrit :



Dans un truc comme le CCC* par exemple. <img data-src=" />



(*) Les chats n’ont rien a voir là dedans



Catalyst Control Center ? <img data-src=" /> <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 14h 22







NiCr a écrit :



Mais tu es au courant que la majorité des délinquants sont de parfaits idiots qui se font “attraper” en quelques jours/heures tellement ils laissent des traces derrière eux ?



Si les séries policières étaient réalistes, 90% des épisodes dureraient 5mn.



Faudrait vraiment arrêter de croire que tout fonctionnement comme à la télé/au cinéma.







On passe du terrorisme à petite délinquance lol.

Arrête de regarder TMC et autres sur les enquêtes à deux balles.



Tu connais des vrais délinquants ?

la majorité se font péter au bout d’un an le temps de réunir les preuves (cas de deal par exemple). Sans faire attention les antennes relais donnent de grandes informations à la police. Aussi sans dénonciation aucun policier ne ferait tomber un dealer et son grossiste.



Donc “5 minutes” tu parle de quoi ? des roms à paris qui tirent le sac de la vieille au Trocadero alors qu’il y a une patrouille de poulets toutes les 10 minutes ?





La réalité c’est que même avec toute leur surveillance si toi ou moi demain on veut faire un attentat personne ne pourra l’empêcher et si c’est organisé en groupe tout sera crypté. Aucune surveillance à part mettre un policier devant la porte de chaque habitant qui te fouille chaque matin et soir ne peut empêcher quelqu’un de mal agir et encore à part créé de l’emploi cela ne servirait à rien.



La solution à la délinquance/terrorisme/incivilité c’est pas de taper sur les conséquences (délinquance/terrorisme/incivilité) mais plutôt la cause (L’attitude générale de la population entre eux qui attise la haine, l’Etat qui attise la haine, l’impérialisme Européen et Américain qui attise la haine dans le reste du monde).

La haine appel la haine et faire chier le peuple à le surveiller attisera à nouveau la haine qu’il à envers les gens qui l’entour.



Merah a fait son attentat parce qu’il aime la terreur ?

Quand le jeune de ton quartier t’insulte et te crache dessus quand il te croise c’est parce qu’il aime ça ?



Me parle pas des terroristes attrapés aux infos TV ce ne sont que des abrutis qui n’aurais jamais réussi leur plan dans le meilleur des cas et dans le pire tout ça est monté de toute pièce pour faire peur au peuple.




Le 09/07/2013 à 14h 22







Citan666 a écrit :



Ce que je constate avant tout perso, c’est que mon impression du sieur Valls, ébauchée en 2008, se confirme de plus en plus. Ce garçon a ouvert la mauvaise porte au moment de s’encarter. La bonne porte était la porte bleue.







Erreur.

Je pense qu’il joue parfaitement son rôle au PS.

N’oubliez jamais que Jospin n’a jamais digéré sa défaite.

On l’avait taxé d’angélisme … fallait pas.



Le 09/07/2013 à 14h 24







Stargateur a écrit :



Catalyst Control Center ? <img data-src=" /> <img data-src=" />







N’empêche que lorsque les députés feront la différence entre hackers et crackers,de l’eau aura couler sous les ponts… <img data-src=" />



Et ça,c’est qu’un léger détail dans leurs flots d’âneries.



Le 09/07/2013 à 14h 26







ExIcarus a écrit :



Je ne dis pas cela. Simplement les dissuader en surveillant ces réseaux n’est pas une mauvaise chose non plus (tant que cela respecte certaines règles évidemment).

On leur reproche de surveiller les réseaux sociaux , mais le jour ou un gamin annonce qu’il en peut plus et qu il va passer a l’acte sur facebook , personne ne dira que cela aura peut-être servi à éviter un massacre.







Le problème doit être résolue à la source pas après.



Si ton enfant se suicide/tue quelqu’un c’est qu’il y a une cause.



Combattre la cause permet à chacun de rester libre.

Combattre la conséquence en surveillant le peuple empêche tout le monde d’etre libre et ne permet pas toujours d’empêcher la conséquence.



Le 09/07/2013 à 14h 27







ExIcarus a écrit :



Je ne dis pas cela. Simplement les dissuader en surveillant ces réseaux n’est pas une mauvaise chose non plus (tant que cela respecte certaines règles évidemment).

On leur reproche de surveiller les réseaux sociaux , mais le jour ou un gamin annonce qu’il en peut plus et qu il va passer a l’acte sur facebook , personne ne dira que cela aura peut-être servi à éviter un massacre.







Bah, le moins qu’on puisse dire au vu de l’actualité américaine, c’est que leur système n’est pas du tout efficace contre ce type de menace.



Et un ado en plein désordre mental ne s’exprime pas forcément de façon explicite. Il aura plus de chance d’être signalé par les internautes que d’être repéré par un robot. Et il sera sans doute bien plus efficace encore de mieux s’occuper des ados en détresse en millieu scolaire que de compter sur une hypothétique révélation sur un blog avant un passage à l’acte.



Mais il faut aussi être lucide et savoir raison garder. Pour aussi choquant que cela puisse paraître, ce type de massacre ne représente que quelques morts par an dans des pays qui comptent des dizaines de millions d’habitants.



Par contre, les systèmes de surveillance généralisés font réellement peser une menace sur la démocratie et les libertés. Les livres d’histoire nous disent que le risque est d’un tout autre niveau.



Ouvrez un livre d’histoire, les vrais génocides, ceux qui font des millions de morts ne sont jamais le fait d’individus isolés ni de petits groupes terroristes mais bien le fait d’exactions massives commises par un état. C’est le détournement à mauvais escient des moyens d’un état qui représentent la plus grande menace pour l’humanité.



Donc à trop vouloir appliquer le “principe de précaution”, il faut prendre garde à ne pas tomber dans des menaces bien pires que celles que l’on cherche à éviter.










Le 09/07/2013 à 14h 33







Ingénieur informaticien a écrit :



Erreur.

Je pense qu’il joue parfaitement son rôle au PS.

N’oubliez jamais que Jospin n’a jamais digéré sa défaite.

On l’avait taxé d’angélisme … fallait pas.







Haaaa… Jospin,quel grand homme :





En 1978, la loi informatique et libertés avait donné la possibilité à la CNIL de bloquer la mise en place des fichiers manifestement contraires aux droits de l’homme, à la vie privée ou aux libertés. Mais en 2004, la nouvelle loi informatique et libertés, préparée sous Jospin, et soutenue par Alex Türk, a retiré ce pouvoir à la CNIL





<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 14h 36







DarKCallistO a écrit :



N’empêche que lorsque les députés feront la différence entre hackers et crackers,de l’eau aura couler sous les ponts… <img data-src=" />



Et ça,c’est qu’un léger détail dans leurs flots d’âneries.



Si nous aussi on essaie d’arrêter leurs flots de conneries on a pas finit… un peu comme HADOPI peine perdu d’arrêter un torrent (lol xd jeu de mot je suis trop un ouf je danse comme un ouf)



Le 09/07/2013 à 14h 39







sr17 a écrit :



blabla



résumer en une citation que <img data-src=" />



Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l’une, ni l’autre, et finit par perdre les deux.

Benjamin Franklin



Le 09/07/2013 à 14h 49







DarKCallistO a écrit :



la pmeirère et la drenèire soit sienot à la bnnoe pclae






Le 09/07/2013 à 14h 54

Beaucoup de vent dans tout ça…



Édit :

Quel est l’objet de cette manifestation? <img data-src=" />

Et qu’est-ce que c’est sensé justifier comme politique? <img data-src=" />


Le 09/07/2013 à 15h 02

On va lui mettre une caméra dans l’orifice anal et filmer 2424 pour voir ce que ça fait..

Pas vrai , on montre l’Exemple Vallsounet ??


hellmut Abonné
Le 09/07/2013 à 15h 04

autant je trouve qu’il n’a pas forcément tort dans la majeure partie de son discours, autant sa réponse à la question de PCI est du pur bullshit.

On a vu récemment (ici-même) que via les accords (secrets) entre services de renseignement, la DGSE n’a pas besoin de surveiller massivement les communications des français, il suffit qu’elle le demande à ses petits copains étrangers, ou qu’elle le fasse depuis l’étranger.

au hasard depuis des pays connectés à des câbles installés par des boites de télécom françaises, où des boites françaises ont déployé des technologies de surveillance massives, et où les opérateurs ont éventuellement été formés par les services français. au hasard hein, toute ressemblance avec des situations existant ou ayant existé serait purement fortuite…<img data-src=" />

tout ça est d’ailleurs confirmé par des membres ou d’ex membres des services de renseignement français.


Le 09/07/2013 à 15h 04







Stargateur a écrit :



résumer en une citation que <img data-src=" />

Benjamin Franklin







J’allais citer Franklin.

Mais bon, à dire vrai, Machiavel est aussi indémodable non ?



Le 09/07/2013 à 15h 06

ils me font rire avec cette affaire, comme si c’était tout nouveau, pour paraphrasé nabila qui à tout compris “ nan mais allo quoi ” le réseau Echelon existe depuis la fin de la 2e guerre et il est devenu connu du public en 1988, il écoute absolument toutes les communications à la recherche de mots clef. En angleterre une dizaine de parabole de la taille d’un immeubles sont orienté vers l’europe et nous écoute en permanence. et cette info là a plus de 20ans, même dans mac gyver, dans Alias et 24h Chrono, ils en parlaient de çà ! alors maintenant çà peut être que pire avec l’évolution de la technologie et de la paranoïa. <img data-src=" />



Quand on voit qu’il y a plus de dix ans les petits dealeurs de chichon enlevaient déjà leurs batteries de portable avant d’aller au point de rendez vous et utilisé des jetables pour communiqué, pourquoi un terroriste en 2013 serait plus stupide ? évidemment qu’ils utilise des cryptages, des codes et des moyens détournés pour communiqué.



Leurs excuses de sécurité cachent juste un projet de flicage mondiale du quidam moyen et d’espionnage industriel, financier et militaire, çà peut être pratique au cas ou le peuple essayent d’organiser une révolution aussi.


Le 09/07/2013 à 15h 12







Ingénieur informaticien a écrit :



Mais bon, à dire vrai, Machiavel est aussi indémodable non ?







On le trouve même dans les jeux,c’est dire. <img data-src=" />



Patch Abonné
Le 09/07/2013 à 15h 14







DarKCallistO a écrit :



Dans un truc comme le CCC* par exemple. <img data-src=" />



(*) Les chats n’ont rien a voir là dedans









Stargateur a écrit :



Catalyst Control Center ? <img data-src=" /> <img data-src=" />





Courmayeur-Champex-Chamonix ?



Le 09/07/2013 à 15h 16







Ingénieur informaticien a écrit :



J’allais citer Franklin.

Mais bon, à dire vrai, Machiavel est aussi indémodable non ?





pour les ayant droit mais aussi un peu pour les politiciens:

« Si tu savais changer de nature quand changent les circonstances, ta fortune ne changerait point. »

« La fortune ne change que pour ceux qui ne savent pas se conformer au temps. »



Pour vous politiciens

« Gouverner, c’est mettre vos sujets hors d’état de vous nuire et même d’y penser. »

« Tout n’est pas politique, mais la politique s’intéresse à tout. »

« Gouverner, c’est faire croire. »



Le 09/07/2013 à 15h 19







Ingénieur informaticien a écrit :



Faut arrêter de nous gonfler, c’est pas parce qu’on nous met des mecs en treillis avec des Famas même pas chargés dans les gares et dans les aéroports qu’on va en oublier que ce n’est pas la première cause de mortalité évitable non ?





Par contre ils sont pratiques pour faire passer les escaliers aux poussettes.



Le 09/07/2013 à 15h 29







Khalev a écrit :



Par contre ils sont pratiques pour faire passer les escaliers aux poussettes.







Ca sent le vécu ça … <img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 16h 00

“Les technologies font naître de nouveaux risques”



Oui, comme d’informer les citoyens…

Ce qui est un risque majeur pour tous ces politiciens carriéristes !



Pour des politiciens comme Manuel Valls, Frédéric Lordon doit peut être lui faire penser à un cybercriminel en disant : “la chose que, par un abus de langage caractérisé, on appelle la «gauche», je veux dire le Parti «socialiste»… dont le néolibéralisme est plus forcené encore. Il faudra bien se résoudre un jour à constater qu’il n’y a plus aucun titre auquel apparenter le PS à la gauche. La formidable continuité de la politique économique après Sarkozy en témoigne assez. Europe, TSCG, non-réforme bancaire, rapport Gallois : dans le meilleur des cas, c’est pareil, et le plus souvent, c’est pis.”


Le 09/07/2013 à 16h 47







Deep_INpact a écrit :



“la chose que, par un abus de langage caractérisé, on appelle la «gauche», je veux dire le Parti «socialiste»… dont le néolibéralisme est plus forcené encore”







J’ai récemment appris que c’est le grand père de David Rockefeller qui a fondé l’université de Chicago.

Ces idées étant celles du PS, on ne peut pas vraiment les taxer de marxisme …



Le 09/07/2013 à 17h 28







NiCr a écrit :



En tout cas j’espère qu’aucun agent du renseignement ne lira les commentaires sur cette news, car d’après vous ils ne servent à rien : la preuve, ils ont été incapables d’empêcher le seul et unique terroriste en France d’agir.



<img data-src=" />







Oublie pas les gens qui se font aggresser, violer voir jeter devant un train dans le métro parisien bien qu’yest des caméras partout. Super utile la surveillance permanente. <img data-src=" />



Les victimes, parfois mortes, doivent être ravi qu’l’agresseur soit filmer alors qu’il est cagouler, l’enquête n’en sera que plus rapide pour les experts paris.



Le 09/07/2013 à 18h 43







TriEdge a écrit :



Oublie pas les gens qui se font aggresser, violer voir jeter devant un train dans le métro parisien bien qu’yest des caméras partout. Super utile la surveillance permanente. <img data-src=" />



Les victimes, parfois mortes, doivent être ravi qu’l’agresseur soit filmer alors qu’il est cagouler, l’enquête n’en sera que plus rapide pour les experts paris.





Faut lire tous les commentaires, c’est important !







Presteus a écrit :



@NiCr &gt; […] j’ai glissé sur ta seconde négation et ta rédaction en voix-off […] :-)





<img data-src=" />



Le 09/07/2013 à 19h 03







sr17 a écrit :



Et qu’on ne nous oppose pas la sempiternelle ritournelle sur le terrorisme. Parce que la réalité, c’est que le terrorisme ne fait même pas 10 morts par an en France.



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.





Rien que la foudre, c’est 4x plus… Pourquoi ne pas installer un paratonnerre sur tout le monde ? Le rendement est bien supérieur.

On a bien plus de chance de mourir dans un incendie, mourir en s’endormant dans sa baignoire, mourir en tombant, mourir d’une piqure d’insecte, mourir d’un accident d’avion…

Et la voiture… Si sauver les vies est une fin en soi et que la fin vaut les moyens, alors interdisons la voiture. Après tout, la capacité de se déplacer serait supérieure au droit à la vie privée ?



Ce qui se passe surtout, c’est qu’internet est un média non maitrisé et le débat ainsi que l’information échappent complètement aux politocards et aux intellectuels, permettant aux masses de débattre des choses, de s’instruire et remettant en question leur utilité…

L’internet est probablement la plus grande invention depuis l’imprimerie, qui a permis l’amélioration de la connaissance, sa communication, aboutissant aux avancées scientifiques, la révolution industrielle, les lumières, mais aussi la bureaucratie, le centralisme, l’État-nation industriel…

L’internet va certainement rendre les structures actuelles obsolètes, de nouveaux modèles vont émerger. Quoi ? Impossible de savoir, vu qu’il est inepte d’analyser le futur avec les yeux du présent…

Je pense que les structures actuelles sont juste en train d’organiser leur maintien dans cette évolution, leur dernière bataille avant de s’effondrer…



Le 09/07/2013 à 19h 19







ExIcarus a écrit :



Je ne dis pas cela. Simplement les dissuader en surveillant ces réseaux n’est pas une mauvaise chose non plus (tant que cela respecte certaines règles évidemment).

On leur reproche de surveiller les réseaux sociaux , mais le jour ou un gamin annonce qu’il en peut plus et qu il va passer a l’acte sur facebook , personne ne dira que cela aura peut-être servi à éviter un massacre.





Ça, on peut le faire aussi en respectant la confidentialité et la vie privée.

La sécurité peut se faire dans les limites du droit et rien ne dit que violer le droit permettra d’avoir de meilleurs résultats. On en aura probablement, mais ils seront très marginaux.

Sans oublier que cela se confronte au principe de rendements décroissants : un cout de plus en plus élevé pour des avantages de plus en plus réduits.

Le droit, ce n’est pas quelque chose que l’on peut sacrifier comme ça. Le sacrifier a des conséquences néfastes bien plus profondes et insidieuses qu’on ne le croit.



Je rappelle de toutes façons que nous vivons dans l’époque la plus sécurisée de tous les temps et qu’auparavant, on ne justifiait pas de telles politiques. La sécurité était à cette époque une question individuelle, alors qu’on a l’air de considérer qu’on a un droit fondamental de vivre de façon insouciante dans un monde sans danger et qu’un État bienveillant doit nous protéger de tout et nous doit tout. Il y a 100 ans, tout le monde était armé et il n’est pas rare de voir un fusil ou une arme à feu trainer chez son grand-père, son oncle, etc…



linkin623 Abonné
Le 09/07/2013 à 20h 26







DarKCallistO a écrit :



Et c’est surement pas du DPI et de l’analyse de flux qui lui donnerons la réponse.





+1, mais je doute que c’est pour ces finalités que les Etats espionnent leurs citoyens…



Le 09/07/2013 à 21h 06

Un aucun cas il ne peut y avoir “d’équilibre” entre la liberté et la sécurité des individus. La sécurité DOIT être obtenue EN PRÉSERVANT INTÉGRALEMENT la liberté. Toutes les circonvolutions destiné à justifier un espionnage de quelques nature qu’il soit de toute la population sont inutiles car cela revient à justifier l’inadmissible. Il est évidemment plus facile d’appréhender les criminels si on donne tous les pouvoir à la police (le très haut niveau de “sécurité” qui existait dans les dictatures communistes en atteste). Mais s’engager sur cette pente glissante c’est s’exposer a une dérive autoritaire bien plus dangereuse car l’état, ce monstre froid, est toujours près à s’arroger plus de pouvoir pour renforcer son emprise sur la société en sacrifiant au passage toutes ses valeurs constitutives.

Lorsque Valls énonce la longue liste des actions frauduleuses liés à internet il ne fait que détailler l’activé quotidienne des gouvernements de la plupart des pays de cette planète. Tout comme la plus grande des organisations criminels ne pourra jamais rêver pratiquer l’extorsion comme elle est pratiqué par l’état à travers l’impôts, aucun pirate, aucun google boostè aux stéroïdes ne pourra jamais approcher même de loin les violations constante de la confidentialité que pratique le services secrets à la botte de nos gouvernants.

Demander aux états de protéger la vie privé des citoyens c’est un peut comme demander à une tigre de protéger des chèvres. Les chèvres seront protégés des loups (et encore) mais qui protégera les chèvres du tigre?


Le 09/07/2013 à 21h 16







NiCr a écrit :



Permet moi de te poser la question suivante : pour un Mohammed Merah ou un attentat de Boston, combien de massacres/attentats ont été évités grâce aux systèmes de surveillance déjà en place ?





ça c’est la réponse toute faite de l’état pour tout justifier : après moi le chaos! Et pourquoi ne pas voir les choses à l’envers? Si depuis des années et des années nos cher gouvernants n’avaient pas foutu le bordel partout, déclaré des guerres à gauche et à droite, pactisé avec des dictateurs, financer des terroristes, armées des criminels sanguinaires, déstabiliser des pays démocratiques, ruiné des populations entière au profits de quelques amis et j’en passe…n’y aurait il pas quelques raisons de pensées que nous vivrions dans un monde plus sur?

Pour résumer, si nos gouvernants n’avaient pas jouer au pyromane ils n’auraient pas besoin de jouer les pompier maintenant.



Le 09/07/2013 à 21h 52



“Pour protéger leurs populations, tous les États ont besoin d’accéder à certaines communications électroniques, aussi bien en matière de renseignement que de poursuites judiciaires”





Pourquoi pas… tant qu’il y a eu l’obtention préalable de l’autorisation d’une cour de justice indépendante. Sinon, c’est un état policier.


Le 09/07/2013 à 22h 57







sr17 a écrit :



…Et qu’on ne nous oppose pas la sempiternelle ritournelle sur le terrorisme. Parce que la réalité, c’est que le terrorisme ne fait même pas 10 morts par an en France.





Et même dans le registre spécifique du terrorisme, pourquoi nous fait on peur avec du terrorisme islamique alors que les chiffres d’Europol et de la Police nationale montrent qu’au niveau européen, seulement 0,4% de terroristes islamistes

par rapport aux autres terrorismes (mafia 4,6% politique 9,2% séparatistes régionaux 85,1%) et en France 0% (mafia 4,6% séparatistes régionaux 95,4%).

Tout ça pour “justifier” des guerres au Mali ou ailleurs…









sr17 a écrit :



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.





Le pot de fer contre le pot de terre, exemple :




  • encore un OGM supplémentaire qui a été autorisé commercialement pour l’alimentation humaine le 25 juin 2013 par décision de la Commission européenne…

  • mais au même moment les petits agriculteurs biologiques qui vendent des semences de plantes traditionnelles (carottes, tomates,…), eux se prennent des amendes. <img data-src=" />

    (soi-disant il y aurait des écologistes dans le gouvernement)



Sarko dehors ! - oh wait.

Ils nous ressortent toujours la meme rengaine “c’est pour votre bien” et si on est pas d’accord on devient des “tirrouris”. C’est du meme niveau que Bush. La blague la plus frappante reste celle-ci :



les travaux menés par les services de renseignement français sont encadrés par la loi, par la délégation du renseignement



M-Mais, M. Valls, qui a le pouvoir de changer les lois ? Vos petits soldats aux ordres !


Le 10/07/2013 à 01h 02

“Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.”



Benjamin Franklin


Le 10/07/2013 à 06h 34







sr17 a écrit :



Je ne suis pas d’accord avec Monsieur Valls.



On ne peut pas mettre en place de telles technologies sans se demander ce qu’il adviendrait en cas de mauvais usage. Les livres d’histoire sont la pour nous rappeler à quel point la liberté est fragile.



J’ajouterais que personne n’a encore le recul nécessaire pour savoir à quel point les technologies de surveillances affecteront la démocratie dans le futur en retirant aux peuples une grande partie de son pouvoir d’opposition. Je ne serais d’ailleurs pas surpris de voir un retour de l’esclavage. On le constate déjà dans certains pays comme la Chine.



Et qu’on ne nous oppose pas la sempiternelle ritournelle sur le terrorisme. Parce que la réalité, c’est que le terrorisme ne fait même pas 10 morts par an en France.



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.





D’autant que lesdits terroristes sont bien moins cons que nos dirigeants et ne vont pas, à mon avis, communiquer bêtement par téléphone ou l’Internet.



Bizarrement, les technologies de surveillance ne sont pas très efficaces quand il s’agit de coincer des politiques, financiers ou industriels magouillant à tour de bras.



Pas plus efficaces non plus pour nous débarrasser des brouteurs et autres fils de pute du même tonneau sévissant sur la Toile.



Quant aux USA, ils n’ont jamais été nos amis et nos baiserons un peu plus chaque jour si on continue à leur faire des gâteries.



De Gaulle doit se retourner dans sa tombe…




Le 10/07/2013 à 06h 47







sr17 a écrit :



Je ne suis pas d’accord avec Monsieur Valls.



On ne peut pas mettre en place de telles technologies sans se demander ce qu’il adviendrait en cas de mauvais usage. Les livres d’histoire sont la pour nous rappeler à quel point la liberté est fragile.



J’ajouterais que personne n’a encore le recul nécessaire pour savoir à quel point les technologies de surveillances affecteront la démocratie dans le futur en retirant aux peuples une grande partie de son pouvoir d’opposition. Je ne serais d’ailleurs pas surpris de voir un retour de l’esclavage. On le constate déjà dans certains pays comme la Chine.



Et qu’on ne nous oppose pas la sempiternelle ritournelle sur le terrorisme. Parce que la réalité, c’est que le terrorisme ne fait même pas 10 morts par an en France.



Pourquoi ne constate t’on pas une telle ferveur autour des causes de mortalité les plus courantes ?



Par exemple, certains types d’aliments qui favorisent la première cause de mortalité en France, les maladies cardio-vasculaires.





Lesdits terroristes sont bien moins cons que nos dirigeants et ne vont pas, à mon avis, communiquer bêtement par téléphone ou l’Internet.



Bizarrement, les technologies de surveillance ne sont pas très efficaces quand il s’agit de coincer des politiques, financiers ou industriels magouillant à tour de bras.



Pas plus efficaces non plus pour nous débarrasser des brouteurs et autres fils de pute du même tonneau sévissant sur la Toile.



Quant aux USA, ils n’ont jamais été nos amis et nos baiserons un peu plus chaque jour si on continue à leur faire des gâteries.



De Gaulle doit se retourner dans sa tombe…



Le 10/07/2013 à 07h 13

:( je vomi.


Le 10/07/2013 à 12h 54

Pourquoi Valls me semble avoir choisi son camp par rapport à cette dichotomie :





• Je m’appelle Julian Assange et je suis le fondateur de Wikileaks. Je fournis gratuitement au public des informations sur les entreprises et les gouvernements.

Je suis un criminel.



• Je m’appelle Mark Zuckerberg et je suis le fondateur de Facebook. Je vends aux entreprises des informations privées sur des particuliers.

J’ai été désigné “Homme de l’Année” par Time Magazine.


Le 10/07/2013 à 14h 58

Le GANG DE REQUIN <img data-src=" /> a tellement la trouille que ses magouilles apparaissent en plein jour..


Le 10/07/2013 à 15h 01

« Les libertés publiques doivent constituer notre fil rouge »



encore un qui va se faire poignarder dans son dos par son nez à la Pinocchio


Le 10/07/2013 à 15h 18







josagama a écrit :



Le GANG DE REQUIN <img data-src=" /> a tellement la trouille que ses magouilles apparaissent en plein jour..







Manning, Assange, Snowden sont accusés de trahison car ils ont donné des informations confidentielles au peuple.

Or la trahison consiste à donner des informations à l’ennemi.

Conclusion : le peuple est l’ennemi !



Fallait-il encore le démontrer ?