Loi Création : des députés LR veulent taxer le référencement d’images par les moteurs

Une loi qui porte bien son nom

Loi Création : des députés LR veulent taxer le référencement d’images par les moteurs

Loi Création : des députés LR veulent taxer le référencement d’images par les moteurs

Les premiers amendements au projet de loi Création sont désormais disponibles sur le site de l’Assemblée nationale. Là, plusieurs élus Les Républicains veulent profiter de l’occasion pour instaurer une redevance sur les moteurs de référencement d’images et photos.

Le projet de loi création sera débattu à la fin du mois. En préparation des débats en commission des affaires culturelles, plusieurs amendements ont été déposés par les députés mais aussi le gouvernement. Du côté de l’opposition, des parlementaires voudraient justement instaurer un système de gestion collective avec prélèvement d’une dîme, payée par les moteurs (l'amendement 164).

Christian Kert, Luc Chatel, Xavier Bertrand ou encore François Fillon considèrent ainsi que sur Internet, « de nombreuses utilisations échappent à toute rétribution » des créateurs d’œuvres d’art plastique, graphique ou photographique. De fait, « la valeur créée par les images est principalement captée par les opérateurs de l’Internet qui génèrent du flux sur leurs services en utilisant les images ». Pour eux, Internet n’est donc qu’à mono-sens, les créations trouvées sur les moteurs ne profitant qu’à ces derniers, jamais aux internautes et encore moins aux créateurs.

Des moteurs qui s'enrichissent, des auteurs qui disparaissent

« Les moteurs de recherche, dont Google, s’approprient, sans autorisation, les images sur Internet et les mettent à disposition du public » et « offrent à l’internaute, de manière totalement gratuite, une grande souplesse d’utilisation pour la recherche, la visualisation et surtout la copie d’images fixes ». Pour faire évoluer la situation, leur idée est donc d’installer une « juste rémunération des auteurs » face à ce « pillage » d’images, qui « entraine une précarisation des photographes et des autres créateurs d’images, et pourrait rapidement conduire à leur disparition. »

L’objet de leur amendement vise ainsi à créer un système de gestion de droits obligatoire, s’inspirant de la reprographie ou de la rémunération équitable des artistes-interprètes et des producteurs de phonogrammes. Un chapitre consacré à la recherche et au référencement des œuvres d’art plastiques graphiques et photographiques serait alors inséré dans le code de la propriété intellectuelle pour préparer cette future taxe Google (et Bing, Yahoo, etc.)

Un mécanisme en deux phases : d’abord, il emporterait cession obligatoire des œuvres au profit des sociétés de gestion collective agréées. Celles-ci devant ensuite conclure des conventions sonnantes et trébuchantes avec les moteurs pour une durée de cinq ans. « Le barème et les modalités de versement de la rémunération sont fixés conventionnellement entre les sociétés agréées et les organisations représentant les éditeurs de services de moteur de recherche et de référencement, ou à défaut, par une commission paritaire » détaillent les auteurs de l’amendement.

L’amendement propose à titre principal que la rémunération soit assise « sur les recettes de l’exploitation », sauf que Google ne propose aucune publicité sur ces pages. Pour éviter un résultat nul, le texte voudrait que ces recettes soient évaluées forfaitairement.

Selon les députés LR, « l’internaute ne serait pas sanctionné ou pénalisé. Au contraire, les internautes pourraient, grâce à ce nouveau système, où la rémunération est assise sur les seules recettes d’exploitation du moteur de recherche, conserver la gratuité et la liberté d’accès aux images ». Même si le moteur ne paie pas ?

Un tel amendement pourrait entraîner quelques effets très vastes, pouvant même déborder sur les sites qui ne sont pas à proprement parlé des moteurs, mais qui offrent des outils de recherche un peu évolué... De même il impacterait également le partage d'images sous licence libre.

Des sources d'inspiration facilement repérables

Ce n’est pas la première fois que pareilles intentions sont exposées. En 2013, par exemple, le sujet des banques d’images avait sollicité les matières grises du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique. Toujours au CSPLA, la même année, le rapport sur le « référencement des oeuvres sur Internet » signé Valerie-Laure Benabou, professeur de droit, Joelle Farchy, professeur de sciences de la communication et Cecile Meadel, professeur de sociologie à Mines ParisTech, relatait les vœux de certains ayants droit « pour la consécration d’une gestion collective obligatoire étendue, à l’instar du mécanisme de la reprographie, relative aux usages des œuvres nécessaires au référencement, notamment lorsque l’œuvre sert de pointeur ». 

De fait, on retrouvait là l’écho de la SAIF, la Société des auteurs des arts visuels et de l'image fixe, une société de gestion collective rêvant de butiner le chiffre d’affaires des moteurs. Selon elle, en effet, « Google Images est devenu la source essentielle de reproduction d’images en format réduit (« vignettes ») pour les ordinateurs, les baladeurs multimédias, les téléphones et les tablettes multimédias, et obère ainsi les marchés émergents d’images de ce type. » 

En 2014, le sénateur Philippe Marini (UMP) s’était lui aussi lancé à la gorge des moteurs de recherche, proposant un texte de loi « sur la gestion collective des droits de reproduction et de représentation d’une œuvre d’art graphique, plastique ou photographique par un service de moteur de recherche et de référencement ». Son texte – resté lettre morte - a d'ailleurs très largement inspiré l’actuel amendement des députés Les Républicains, qui ont recopié des pans entiers de sa proposition. 

Commentaires (104)


Bon courage, les mecs !




Pour éviter un résultat nul, le texte voudrait que ces recettes soient évaluées forfaitairement.



 

 ça sent le raclage de chocolaterie façon “racket pour copie privée” cette histoire


Bientôt dans vos crémeries préférées, la redevance copie privée sur les feuilles A4 vierges pour l’impression!


Quelle ineptie ! Les gens se battent pour être référencés dans Google. C’est le déréférencement qui est perçu comme un préjudice.

 


Taxe sur le papier, ça existe !

 


Oui, mais ce n’est pas une redevance copie privée!


Oh oui, comme ça on fera payer 100% des internautes pour filer le fric à des gens qui sont responsables de 0,000[…]001% des images visualisables par le moteur.

 

&nbsp;Faire payer tout le monde au profit d’une caste, tel est le principe de fonctionnement de ce pays. La prochaine fois, ne manquez pas la taxe sur les moteurs de recherche pour rétribuer les journali… flûte, trop tard. J’ai du mal à trouver un exemple plus ridicule, tant pis.&nbsp;<img data-src=" />








night57200 a écrit :



Bientôt dans vos crémeries préférées, la redevance copie privée sur les feuilles A4 vierges pour l’impression!





et sur les lunettes : il faut avoir une bonne vue pour profiter du piratage des images, des séries, des films …

Donc il faut taxer les lunettes et les lentilles. Et puis ajouter une taxe pour ceux qui ont une bonne vue.&nbsp;



TAXES TAXES TAXES&nbsp;TAXES TAXES TAXES&nbsp;TAXES TAXES TAXES&nbsp;TAXES TAXES TAXES&nbsp;TAXES TAXES TAXES&nbsp;TAXES TAXES TAXES&nbsp;TAXES TAXES TAXES

&nbsp;

&nbsp;Allez, ils savaient déjà tout :&nbsphttp://www.youtube.com/watch?v=fy5ewMwLvMc




la valeur créée par les images est principalement captée par les opérateurs de l’Internet qui génèrent du flux sur leurs services en utilisant les images





Quand les usages d’Internet ne sont pas compatibles avec le modèle économique des ayants-droits, il me parait normal de changer les usages d’Internet.





/sarcasme


J’ai lu l’article en diagonale, mais j’ai pas vu à quel moment le créateur d’image perçoit sa rémunération ce qui &nbsp;est quand même le principe de la taxe, non? bref encore une fois tout ça ne signifie rien de logique comme d’hab’…


La propension des élus à inventer des moyens d’engraissement d’une catégorie de gens qui n’en a pas besoin me laisse réveur. Ils défendent bec et ongle une économie de rente qui va progressivement mais nécessairement rendre inéluctable la faillite du système.


“Plus d’argent,plus de pouvoir !!! Le peuple ? Hého ! Mollo mon gars ! Je t’insulte pas moi.”








Agent Orange a écrit :



La propension des élus à inventer des moyens d’engraissement d’une catégorie de gens qui n’en a pas besoin me laisse réveur. Ils défendent bec et ongle une économie de rente qui va progressivement mais nécessairement rendre inéluctable la faillite du système.





Les seuls qui feront faillite seront les pauvres qui deviendront misérables.

&nbsp;Les riches resteront riches. Aucun souci la-dessus.



si j’ai bien compris, les “bénéficiaires” seraient les sociétés de gestion collective (oui, encore eux).

La logique, elle est simple : les uns réclament aux bonnes personnes, les autres répondent par de nouvelles taxes.




Pour eux, Internet n’est donc qu’à mono-sens, les créations trouvées sur les moteurs ne profitant qu’à ces derniers, jamais aux internautes et encore moins aux créateurs.





Donc on a l’utilisateur qui cherche une image… mais en fait il n’en a pas besoin.

L’auteur dont l’image est mise en avant… mais qui n’a bêtement pas besoin n’ont plus.

Le méchant moteur de recherche qui permet de mettre en relation l’auteur et l’utilisateur… et qui apparemment se fait une fortune colossale.



Le remède : une taxe.



Alors, franchement là c’est fort tout de même. Moi je dis bravo, plus besoin de se casser la tête à monter des plans financiers houleux pour faire creuser sa 3eme piscine, tu prends directement les gens pour des cons, une explication incohérente (et biaisée) et hop une nouvelle taxe ! Chapeau.



La méthode du robot.txt (ou autre alternative) ne rapportant rien au gouvernement, je ne m’étonne pas de ne pas voir des propositions dans ce sens <img data-src=" />





Au passage @NXi: y ‘aurai pas moyen d’avoir les “faces” des rage comics en émoticone ? Ca donnerait une super dimension aux commentaires <img data-src=" />


J’ai trouvé un site violant tout les institutions de la création en indexant et diffusant gratuitement une quantité phénoménale d’œuvres, principalement d’images ! Ce site, c’est wikimédia !


Mon dieu, un site de partage de connaissance communiste !! <img data-src=" />








Agent Orange a écrit :



La propension des élus à inventer des moyens d’engraissement d’une catégorie de gens qui n’en a pas besoin me laisse réveur. Ils défendent bec et ongle une économie de rente qui va progressivement mais nécessairement rendre inéluctable la faillite du système.





c’est justement parce qu’ils ne sont pas si cons que ça.

Ils ont conscience que le système est à bout et que la ficelle va bientôt casser.&nbsp;

Donc il faut ramasser au maximum tout ce qui est possible avant que ça ne pète… et c’est pour bientôt …&nbsp;



On va retourner à l’Âge de Feu avec des douchebags pareils <img data-src=" />


Le 1er truc qu’il m’est venu à la tête c’est : “HAHAHAAAAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaa”

C’est fou les conneries qu’ils inventeraient pas pour nous faire rire (ou pleurer, au choix…)


Le jour où on taxera chaque connerie de nos politiciens, ça rapportera très gros …








tazvld a écrit :



J’ai trouvé un site violant tout les institutions de la création en indexant et diffusant gratuitement une quantité phénoménale d’œuvres, principalement d’images ! Ce site, c’est wikimédia !







Et dire que je viens de renouveller mon don annuel à l’asso wikimedia… Je finance sans le savoir la déchéance du droit d’auteur, la mise à mort des auteurs et peut-être même que mes deniers partent dans un paradis fiscal communo-fasciste pourvoyeurs de pedoterroriste ne payant pas de redevance tv par rébellion face aux gouvernement tenu par des lézard bipèdes !



« Les moteurs de recherche, dont Google, s’approprient, sans

autorisation, les images sur Internet et les mettent à disposition du

public »

&nbsp;

&nbsp;Ils ont toujours rien pigé à comment le bousin marche.


Ils ont réussi à faire pire que la comparaison vol de voiture / téléchargement de film…


Tu m’y fait bien d’y penser. Mais bon, là, je viens de payer la dîmes et je viens de prendre un coup dans la bourse.


ça devient vraiment n’importe quoi ….








Fyr a écrit :



&nbsp;

&nbsp;Ils ont toujours rien pigé à comment le bousin marche.





&nbsp;



Béé quoiiii ? C’est gougueule qui affiche donc c’est gougueule qui héberge hein !!









CryoGen a écrit :



Ils ont réussi à faire pire que la comparaison vol de voiture / téléchargement de film…





ben un “moteur de recherche” c’est bien le truc qui fait marcher une voiture, non ?



Voui ! Une roue et puis l’autre, évidemment.


Les passionnés de jeux vidéo vont devenir riches !!! Ce sont eux qui postent le plus de screenshots sur le net.

&nbsp;



Pensez-vous que les mafias de gestion collective vont bien répartir l’argent ?

&nbsp;



&nbsp;(je suis déjà dehors)


Une taxe sur leur connerie rapporterait tellement plus d’argent…








YesWeekEnd a écrit :



Béé quoiiii ? C’est gougueule qui affiche donc c’est gougueule qui héberge hein !!





Google héberge les miniatures.

Mais effectivement le texte de loi parle aussi de “droit de représentation”, donc ces députés considèrent qu’un moteur de recherche doit payer pour une balise image référençant le site d’origine… Alors que techniquement c’est le navigateur qui va chercher et affiche l’image.



La taxe, la réponse universelle en France. Quand il s’agit de plumer les citoyens, nous avons à faire à des experts.


Là où il y a de la gène, il n’y a pas de plaisir ! <img data-src=" />



ou, dit autrement par nos élus Républicains



Loi Création : des députés LR veulent taxer le référencement d’images par les moteurs.

Là où il n’y a pas de gène, il y a du plaisir ! <img data-src=" />








Jean-Luc Skywalker a écrit :



On va retourner à l’Âge de Feu avec des douchebags pareils <img data-src=" />





Même pas peur, ils taxeront les allumettes ! <img data-src=" />









CryoGen a écrit :



Au passage @NXi: y ‘aurai pas moyen d’avoir les “faces” des rage comics en émoticone ? Ca donnerait une super dimension aux commentaires <img data-src=" />





Tiens, c’est cadeaux et surtout profites en bien tant que c’est gratuit ! <img data-src=" />



il faut juste couper google image pour google.fr et les contenus français…








ragoutoutou a écrit :



il faut juste couper google image pour google.fr et les contenus français…





donc on utiliserait google.be pour chercher du contenu fr.

&nbsp;

il était sacrément bien arrosé ton repas …&nbsp;









hwti a écrit :



Google héberge les miniatures.

Mais effectivement le texte de loi parle aussi de “droit de représentation”, donc ces députés considèrent qu’un moteur de recherche doit payer pour une balise image référençant le site d’origine… Alors que techniquement c’est le navigateur qui va chercher et affiche l’image.







Oh mais tu ne chercherais pas a justifier l’extension de la RCP au cloud toi ? Tu ne te serais pas trompé de news par hasard ? <img data-src=" /><img data-src=" />









hwti a écrit :



Google héberge les miniatures.

Mais effectivement le texte de loi parle aussi de “droit de représentation”, donc ces députés considèrent qu’un moteur de recherche doit payer pour une balise image référençant le site d’origine… Alors que techniquement c’est le navigateur qui va chercher et affiche l’image.





C’était bien le sens de mon ironie ;)



Bon, le fait est qu’on me paye pour le travail que je fournis et pas à chaque fois qu’on regarde le résultat de mon travail. Alors j’ai du mal avec la taxation du droit de regard. <img data-src=" />



Cela dit, si j’étais rentier je ferais tout pour continuer à toucher mes rentes. C’est bassement humain.


LA solution pour éviter le “pillage” des images

&nbsphttps://support.google.com/webmasters/answer/35308?hl=fr

&nbsp;

&nbsp;pas besoin d’une énième loi a la con pour nous faire encore TAXER, j’en ai marre des uncon-pétent a la fin.


Sinon les artistes peuvent héberger leurs oeuvres dans la banque d’images de leur choix (en acceptant leurs CGU). Internet est un formidable outil mais quel est le prix de la communication dessus?

On a tendance à oublier pas mal de choses pour un peu de notoriété.&nbsp;

Encore une fois le constat est bon, la résolution par une taxe, non.&nbsp; &nbsp;


Ça faisait longtemps quand même celle là non ? C’était pas aussi leur marronnier, dans le début des années 2000 ?



Ils doivent quand même bien se marrer chez Google parfois <img data-src=" />


Les socialistes sont bons qu’à taxer !








picatrix a écrit :



donc on utiliserait google.be pour chercher du contenu fr.

&nbsp;

il était sacrément bien arrosé ton repas …&nbsp;



l’idée est d’eviter de payer une taxe idote, pas d’imaginer une mesure technique efficace…



En gros, nos députés proposent de créer une nouvelle grosse commission chargée de piquer des sousous dans la popoche de Google (décidément, c’est une obsession), avec plein de tuyaux dans tous les sens. Et la réponse de Google sera très simple : français, si vous voulez encore faire de la recherche d’images chez nous, passez par un proxy à l’étranger, la fonctionnalité ne sera plus disponible pour une adresse IP française.

&nbsp;

Les députés ont raison, en un sens. Les internautes ne paieront rien de plus. De toute façon, avoir un bon proxy deviendra bientôt une obligation, non…?








la news a écrit :



d’abord, il emporterait cession obligatoire des œuvres au profit des sociétés de gestion collective agréées.





C’est moi qui ne comprends pas ou s’agit-il vraiment d’une spoliation pure et simple ?



Sauf que la proposition vient de “Les Républicains”, si j’ai tout bien compris.


C’est la suite (il)logique de la monétisation des news.

&nbsp;

Il ne reste plus qu’à étendre le doit aux sites web. C’est vrai, à quoi servirait Google s’il n’avait pas de sites web à référencer ?

Il faut absolument créer une taxe et -accessoirement- la société de gestion collective ad hoc.

&nbsp;

Ou alors

&nbsp;

Google arrête de référence tous les logos “Les Républicains” ainsi que tous les sites citant la marque déposée “Les Républicains” à cause d’un risque juridique inadmissible.



&nbsp;








S8N a écrit :



LA solution pour éviter le “pillage” des images

&nbsp;https://support.google.com/webmasters/answer/35308?hl=fr

&nbsp;

&nbsp;pas besoin d’une énième loi a la con pour nous faire encore TAXER, j’en ai marre des uncon-pétent a la fin.





Non mais ça c’est bien si la véritable raison est d’éviter le pillage. Ici la véritable raison, c’est dégager de la thune d’un endroit improbable (forcément, tous les endroits probables sont déjà taxés, parfois plusieurs fois).



Mais à quel moment vous avez lu que vous aurez à débourser le moindre centime ?&nbsp;


Attention bientôt la taxe sur les avatars dans les forum !&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;Je vois plein d’avatars illégaux par ici&nbsp;<img data-src=" />








Wanakas a écrit :



Mais à quel moment vous avez lu que vous aurez à débourser le moindre centime ?&nbsp;





C’est toujours le consommateur final qui finit par payer hein.



une vignette n’est pas l’œuvre, au mieux une reproduction, donc au pire de la contrefaçon.








Dynabolon a écrit :



Les socialistes sont bons qu’à taxer !





<img data-src=" />









MuadJC a écrit :



une vignette n’est pas l’œuvre, au mieux une reproduction, donc au pire de la contrefaçon.





Pire encore alors !









v1nce a écrit :



&nbsp;

Google arrête de référence tous les logos “Les Républicains” ainsi que tous les sites citant la marque déposée “Les Républicains” à cause d’un risque juridique inadmissible.





&nbsp;

Ce serait se tirer une balle dans le pied pour Google car cela montrerait qu’ils peuvent prendre l’initiative de la discrimination, sans ordre du juge, sans cadre légal, et tous les gouvernements lui tomberaient dessus pour qu’ils fasse de même pour tous leurs caprices non-couverts par un cadre légal ou constitutionnel.

&nbsp;



&nbsp;Par contre couper tout google image pour la France serait une bonne solution… ne plus indexer non-plus les images des sites français pour qu’elles ne soient plus visibles non-plus à l’étranger serait une bonne approche également.

&nbsp;

&nbsp;Et finalement, se tenir prêt pour le jour où la France décidera que Google doit payer pour chaque page indexée, et avoir un scénario pour couper toute indexation des sites français.



Dont le tiens, il bien violent pour les âmes sensibles <img data-src=" />








Cara62 a écrit :



Dont le tiens, il bien violent pour les âmes sensibles <img data-src=" />





Qu’est ce que t’as contre le breakcore &nbsp;Oo ?&nbsphttp://www.discogs.com/Various-Breakcore-Gives-Me-Wood/release/353662



Oulah Sarkoleon 1er va interdire ta musique <img data-src=" />








Cara62 a écrit :



Oulah Sarkoleon 1er va interdire ta musique <img data-src=" />





Faudrait déjà qu’il devine que c’est de la musique pour ça :&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=kXvyJAlm6j4



Bin comment Google nous ferait payer ?&nbsp;








Wanakas a écrit :



Bin comment Google nous ferait payer ?&nbsp;






En augmentant par exemple le prix de ses régies pubs, ce qui reportera l'augmentation sur le prix à la conso des produits / services qui font leur pub via des régies google ?&nbsp;


J’adore leur passage sur la commission paritaire chargé des définir les montants prélevés. Ca pue l’arnaque à des kilomètres avec un très fort relent de RCP.



Plus sérieusement, ils en ont pas plein le cul de rajouter des couches à notre mille feuille administratif ? Choc de simplification toussa toussa c’est des conneries ? Ou l’info est juste pas passé jusqu’à eux ?








WereWindle a écrit :



C’est moi qui ne comprends pas ou s’agit-il vraiment d’une spoliation pure et simple ?





C’est dit dans la news: la plupart des artistes sont pauvres. C’est pas grave de spolier des pauvres.



Han c’est pas con ça ! Mon parti pris m’a un peu fermé les yeux sur ce coup, je suis forcé de le reconnaître.

&nbsp;

&nbsp;Je suis loin d’être objectif mais ça ne me pose aucun problème. Contrairement à la majorité (du moins visible) d’entre vous, je ne vois pas les artistes (plus précisément les auteurs au sens large) comme des sangsues ou des rentiers. Je vois par contre Google et autre s’enrichir comme personne en grande partie grâce à des contenus qu’ils ne produisent pas. Et quand-bien même ils rendent service aux utilisateurs en leur facilitant l’accès auxdits contenus, et aux auteurs en leur donnant plus de visibilité, ça ne justifie pas selon moi qu’il ne reverse rien à ces derniers (un peu comme si la FNAC vendait des CD sans payer les auteurs/compositeurs).








Wanakas a écrit :



Han c’est pas con ça ! Mon parti pris m’a un peu fermé les yeux sur ce coup, je suis forcé de le reconnaître.

&nbsp;

&nbsp;Je suis loin d’être objectif mais ça ne me pose aucun problème. Contrairement à la majorité (du moins visible) d’entre vous, je ne vois pas les artistes (plus précisément les auteurs au sens large) comme des sangsues ou des rentiers. Je vois par contre Google et autre s’enrichir comme personne en grande partie grâce à des contenus qu’ils ne produisent pas. Et quand-bien même ils rendent service aux utilisateurs en leur facilitant l’accès auxdits contenus, et aux auteurs en leur donnant plus de visibilité, ça ne justifie pas selon moi qu’il ne reverse rien à ces derniers (un peu comme si la FNAC vendait des CD sans payer les auteurs/compositeurs).





Personnellement je vois pas les artistes comme des sangsues vu que je ne considère pas les gens qui font du divertissement pour en vivre comme des artistes, ce mot étant réservé aux gens qui font ça par passion (et qui donc s’en foutent de gagner leur vie avec ou non). Mais bon on va pas relancer le débat x fois.

&nbsp;

&nbsp;Par contre je vois pas en quoi Google s’enrichit avec son moteur de recherche d’image : il n’y a aucune pub sur les pages, il ne fait qu’une fonction d’annuaire et ne montre qu’une vignette : si je veux l’image en entier je suis redirigé vers le site. Faire une recherche d’image sur Google ne lui fait pas gagner d’argent (ou alors il va falloir m’expliquer comment) mais plutôt en perdre (c’est assez coûteux d’envoyer x images, même miniatures jusqu’à mon pc).

&nbsp;

&nbsp;De plus si on ne veut pas qu’une image soit indexée il suffit de la mettre derrière un paywall / un login / de bien régler son robots.txt.&nbsp;

&nbsp;









Wanakas a écrit :



Contrairement à la majorité (du moins visible) d’entre vous, je ne vois pas les artistes (plus précisément les auteurs au sens large) comme des sangsues ou des rentiers.



Si proche de la vérité tu la loupes… s’il y en a qui sont contre les artistes ou les auteurs ils sont minoritaires.



Ta conception de l’artiste est bien étrange, et c’est pour moi le seul débat qui compte. Un artiste ne se nourrit pas d’amour et d’eau fraîche, ni de passion. Les Mozart, Bach ou Beethoven, tout comme les Turner, Picasso, gagnaient leur vie grâce à leur art (tu remarqueras comme j’ai pris soin de choisir des artistes dont on ne saurait remettre en question la qualité). Alors bien sûr à l’époque il n’y avait pas de droit d’auteur, mais la situation est la même : quand on exerce un art, que cet art est notre passion, on y consacre tout notre temps, tout notre argent. Comment vivre alors si l’on ne touche aucune rémunération en contrepartie des différents usages qui peuvent être fait de ce que l’on fait ? Il faut avoir un “vrai métier” rémunérateur à côté ? Bien des œuvres n’auraient pas vu le jour si leurs auteurs avaient du diviser leur temps entre leur passion et leur “vrai métier”. (mais c’est vrai que j’ai l’impression d’avoir déjà débattu de ça avec toi, malheureusement je n’ai pas la mémoire des pseudos).



Pour ce qui est de Google, je ne suis pas expert en économie loin s’en faut. Néanmoins déjà peu de gens font une recherche directement sur Google Image, on tape d’abord ce que l’on cherche sur Google puis sur l’onglet image (enfin c’est du moins mon impression). Les gains ne proviennent donc pas forcément de Google Image directement, mais ça ne change rien au fait que ça leur rapporte de l’argent. C’est un peu comme Disney Land : le parc a beau être déficitaire depuis toujours (d’après mes souvenirs), Disney sait pertinemment pourquoi ils le laissent ouvert.








Wanakas a écrit :



Ta conception de l’artiste est bien étrange, et c’est pour moi le seul débat qui compte. Un artiste ne se nourrit pas d’amour et d’eau fraîche, ni de passion. Les Mozart, Bach ou Beethoven, tout comme les Turner, Picasso, gagnaient leur vie grâce à leur art (tu remarqueras comme j’ai pris soin de choisir des artistes dont on ne saurait remettre en question la qualité). Alors bien sûr à l’époque il n’y avait pas de droit d’auteur, mais la situation est la même : quand on exerce un art, que cet art est notre passion, on y consacre tout notre temps, tout notre argent. Comment vivre alors si l’on ne touche aucune rémunération en contrepartie des différents usages qui peuvent être fait de ce que l’on fait ? Il faut avoir un “vrai métier” rémunérateur à côté ? Bien des œuvres n’auraient pas vu le jour si leurs auteurs avaient du diviser leur temps entre leur passion et leur “vrai métier”. (mais c’est vrai que j’ai l’impression d’avoir déjà débattu de ça avec toi, malheureusement je n’ai pas la mémoire des pseudos).



Pour ce qui est de Google, je ne suis pas expert en économie loin s’en faut. Néanmoins déjà peu de gens font une recherche directement sur Google Image, on tape d’abord ce que l’on cherche sur Google puis sur l’onglet image (enfin c’est du moins mon impression). Les gains ne proviennent donc pas forcément de Google Image directement, mais ça ne change rien au fait que ça leur rapporte de l’argent. C’est un peu comme Disney Land : le parc a beau être déficitaire depuis toujours (d’après mes souvenirs), Disney sait pertinemment pourquoi ils le laissent ouvert.







Les sportifs professionnels (hors foot) sont d’accord avec toi, et il me semble normal qu’eux aussi touche de l’argent quand les gens font du sport. Après tout, par exemple pour l’athlétisme, les sportifs professionnels francais sont obligés de poser des congés pour aller participer aux épreuves.

Il n’y a pas de raison que seul ceux pratiquant “l’art” puisse vivre sans se fatiguer.



Ce n’est pas l’impression que j’ai eu en lisant les commentaires (en diagonale certes pour certain). Peut-être y’a-t-il quelques problèmes de compréhension de ma part ^^.


A la différence que les sportifs (hors foot comme tu dis, mais aussi tennis, golf, formule 1, rugby et autres) ne génèrent pas ou peu d’argent. Qui les paierait alors ? D’où viendrait l’argent ? Crois-tu que le football féminin soit moins (voire pas) rémunéré par pur sexisme ? Ou bien simplement parce que personne ne paie pour aller les voir aux stades ou à la télé ?&nbsp;








Wanakas a écrit :



Ta conception de l’artiste est bien étrange, et c’est pour moi le seul débat qui compte. Un artiste ne se nourrit pas d’amour et d’eau fraîche, ni de passion. Les Mozart, Bach ou Beethoven, tout comme les Turner, Picasso, gagnaient leur vie grâce à leur art (tu remarqueras comme j’ai pris soin de choisir des artistes dont on ne saurait remettre en question la qualité). Alors bien sûr à l’époque il n’y avait pas de droit d’auteur, mais la situation est la même : quand on exerce un art, que cet art est notre passion, on y consacre tout notre temps, tout notre argent. Comment vivre alors si l’on ne touche aucune rémunération en contrepartie des différents usages qui peuvent être fait de ce que l’on fait ? Il faut avoir un “vrai métier” rémunérateur à côté ? Bien des œuvres n’auraient pas vu le jour si leurs auteurs avaient du diviser leur temps entre leur passion et leur “vrai métier”. (mais c’est vrai que j’ai l’impression d’avoir déjà débattu de ça avec toi, malheureusement je n’ai pas la mémoire des pseudos).



Pour ce qui est de Google, je ne suis pas expert en économie loin s’en faut. Néanmoins déjà peu de gens font une recherche directement sur Google Image, on tape d’abord ce que l’on cherche sur Google puis sur l’onglet image (enfin c’est du moins mon impression). Les gains ne proviennent donc pas forcément de Google Image directement, mais ça ne change rien au fait que ça leur rapporte de l’argent. C’est un peu comme Disney Land : le parc a beau être déficitaire depuis toujours (d’après mes souvenirs), Disney sait pertinemment pourquoi ils le laissent ouvert.





Oui on en a sûrement déjà débattu, pour moi la différence la plus importante est “vouloir vivre de son art” ou “pouvoir vivre de son art”. Dès qu’on a une démarche consensuelle, dès qu’on veut s’adapter au public pour pouvoir mieux vendre (ie 99% de la production artistique de grande audience) alors on cesse d’être artiste.

&nbsp;De plus rien ne dit que si Mozart ou Picasso avaient du travailler à côté ils n’auraient pas fait les mêmes oeuvres. L’art n’est pas l’artisanat : la maîtrise technique importe peu, ce qui compte c’est le message.

&nbsp;

&nbsp;Pour Google je ne vois toujours pas le soucis : si l’artiste ne veut pas que son image soit réutilisée il y a des techniques très simples (je les ai listées). Pour moi héberger une image en http en accès public et ne pas vouloir qu’elle soit linkée ailleurs est un contresens : http vaut pour hypertexte transfert protocol : le “web” n’est qu’une suite de liens, c’est dans sa nature même de faire des liens sur tout.&nbsp;&nbsp;C’est pas comme si héberger des images sur le web était obligatoire.

&nbsp;



En outre il faut bien que tu ne pratiques aucun art pour croire qu’on peut en faire sans se fatiguer. Même moi qui n’en fait qu’à titre amateur, je ne travaille jamais autant que quand je fais de la musique (et non, je ne suis pas RMIste).&nbsp;








Wanakas a écrit :



A la différence que les sportifs (hors foot comme tu dis, mais aussi tennis, golf, formule 1, rugby et autres) ne génèrent pas ou peu d’argent. Qui les paierait alors ? D’où viendrait l’argent ? Crois-tu que le football féminin soit moins (voire pas) rémunéré par pur sexisme ? Ou bien simplement parce que personne ne paie pour aller les voir aux stades ou à la télé ?







Ah, donc en fait tu veux dire que les artistes sont utilisés comme excuse pour le blanchiment d’argent ? Et moi qui croyait bêtement qu’ils servaient à qqch.









Wanakas a écrit :



En outre il faut bien que tu ne pratiques aucun art pour croire qu’on peut en faire sans se fatiguer. Même moi qui n’en fait qu’à titre amateur, je ne travaille jamais autant que quand je fais de la musique (et non, je ne suis pas RMIste).







Et pourtant, moi aussi je suis une excuse au blanchiment d’argent! Cela fait de moi un artiste! Et oui, car même en glandant je génère de l’argent <img data-src=" />



J’avoue avoir bien du mal à suivre ton raisonnement. Qu’est-ce que le blanchiment d’argent vient faire ici ?&nbsp;








Wanakas a écrit :



J’avoue avoir bien du mal à suivre ton raisonnement. Qu’est-ce que le blanchiment d’argent vient faire ici ?







Ben tu sous entend que les sportifs, contrairement aux artistes, ne génèrent pas d’argent. Vu que tu pars dans le n’importe quoi, je ne vois pas pkoi je devrais m’empêcher moi aussi de sortir n’importe quoi.



Pratiques-tu un art ? Pour qu’un Mozart ou un Beethov ait pu réaliser ce qu’ils ont réalisé, il leur a fallu apprendre la théorie et la technique nécessaire. Apprendre le solfège, travailler la pratique d’un instrument, la théorie musicale, parfois même l’histoire de la musique. Ecrire une symphonie, ça ne se fait pas du jour au lendemain et ce n’est absolument pas à la portée du néophyte. Encore une fois ça demande des heures, de jours et des années de travail intensif. Maîtriser les outils de MAO idem, pour ce que j’en connais.

&nbsp;&nbsp;

Evidemment tous les artistes ne sont pas à loger à la même enseigne, tous ne travaillent pas autant et tous ne méritent pas tout l’argent qu’ils gagnent (on pourrait même dire, en tombant dans la facilité, que ce sont ceux qui méritent le plus qui gagnent le moins et inversement, mais ça reste à prouver). Seulement si on devait mettre en place un étude du mérite de chaque artiste, on ne s’en sortirait pas.

&nbsp;

Alors bien sûr idéalement un artiste ne devrait faire de l’art que pour l’art. Sauf qu’on vit dans un monde où rien n’est gratuit, ça se saurait. Et ce qui est vrai pour les artistes est vrai pour tous : on devrait tous faire ce que l’on fait par passion, avec désintéressement, enseigner pour enseigner, soigner pour soigner etc.. Je suis un gros gauchiste primaire donc ce sont évidemment des concepts qui me parlent, sauf que dans le monde dans lequel on vit, j’ai été forcé de reconnaître que ces concepts ne sont pas applicables, du moins aujourd’hui. Pour résumer, je suis d’accord pour revenir sur le droit d’auteur etc, mais uniquement si on change en profondeur le “système” dans lequel on vit. Pourquoi les beaux principes de partage universel ne devraient-ils s’appliquer qu’au détriment des artistes ?

&nbsp;&nbsp;

Pour en revenir à Google, je veux bien te croire quand tu dis qu’il est possible de ne pas y figurer. Seulement cela revient à disparaître, voire à ne jamais exister. Google a créé une situation assez unique, où rien ne peut se faire sans eux. Ce n’est pas propre à eux : les intermédiaires sont aujourd’hui plus importants que les “producteurs” et les “consommateurs” (termes génériques à ne pas prendre au pied de la lettre). Sans aucune régulation de la part du ou des législateurs, ils pourraient donc imposer leur loi à tout un chacun, sans qu’on ne puisse rien dire parce que “personne ne nous oblige à utiliser leur service”. Sauf que force est de reconnaître qu’on ne peut rien faire sans eux.

&nbsp;(désolé c’est un peu confus, le temps me manque ^^ et tout n’est pas forcément bien structuré dans mon esprit non plus).








Wanakas a écrit :



Pratiques-tu un art ?







Toi tu vas te faire des amis <img data-src=" />



Et pourquoi tu n’argumenterais pas plutôt, histoire que le débat serve à quelque chose ? Dis moi par exemple en quoi je dis n’importe quoi. Parce que c’est peut-être vrai, mais ce n’est pas comme ça que tu me feras ouvrir les yeux ^^.

&nbsp;

En attendant je vais tâcher de mieux m’expliquer : la grande majorité des sportifs ne gagnent pas d’argent du fait de la pratique de leur sport. Cela inclut même la grande majorité des footballers, sport qui est pourtant le plus populaire du monde. Ceux qui gagnent de l’argent sont ceux qui en génèrent : par les billets vendus aux spectateurs, par les droits télé, par les sponsors, les pubs, jeux vidéos etc.&nbsp;

&nbsp;


A la question “l’artiste doit-il être rémunéré ?” tout le monde est d’accord pour dire “oui”.

La question ensuite c’est “comment l’artiste sera rémunéré” et bien souvent, la réponse est “son producteur lui lâche quelques miettes de temps en temps”.



Le fait que Google fasse des vignettes pour donner de la visibilité à un site ne rentre pas en ligne de compte dans l’accord entre l’artiste et son producteur.



Donc ce projet caffi de raccourcis tous plus erronés les uns que les autres est très critiquable. Leur logique est la suivante :

“Google a plein d’argent” -&gt; “Google affiche des images” -&gt; “des artistes créent des images” -&gt; “Google doit nous payer”.

Au passage, pas un mot sur une éventuelle redistribution des sommes perçues aux artistes concernés.



Et sachant que des vignettes d’œuvre protégée sur G.Images, ça doit être moins de 1%. Ca pèse pas lourd face aux lolcat, aux memes, etc qui font le vrai volume de cet outil.








Wanakas a écrit :



Et pourquoi tu n’argumenterais pas plutôt, histoire que le débat serve à quelque chose ? Dis moi par exemple en quoi je dis n’importe quoi. Parce que c’est peut-être vrai, mais ce n’est pas comme ça que tu me feras ouvrir les yeux ^^.

 

En attendant je vais tâcher de mieux m’expliquer : la grande majorité des sportifs ne gagnent pas d’argent du fait de la pratique de leur sport. Cela inclut même la grande majorité des footballers, sport qui est pourtant le plus populaire du monde. Ceux qui gagnent de l’argent sont ceux qui en génèrent : par les billets vendus aux spectateurs, par les droits télé, par les sponsors, les pubs, jeux vidéos etc.







Ben encore une fois, l’exemple que jt’ai donné plus haut de ceux qui pratiquent l’athlétisme. Et en France, à part le foot, je ne crois pas qu’il existe des sportifs professionnels. Et ne parlons même pas du handisport qui se fait constamment ignorer.



En fait, le sport participe tout autant au rayonnement de la France que ces soit disant artistes. Il est anormal de favoriser l’un et pas l’autre.



Et puis tu noteras que le système actuellement ne favorise pas les artistes eux mêmes, mais plutôt les intermédiaires (les grosse pleureuses qui ralent que google & co vole “leur” taff).



Au final, en quoi Pascal Nègre est mieux que Google pour défendre les artistes ?



J’ai l’impression que tu zappes volontairement ou non le centre de mon argumentation, à savoir : si tu ne génères pas d’argent, tu ne risques pas d’en recevoir. Il n’y a rien de moral ou de juste là-dedans, c’est juste factuel, c’est le monde dans lequel on vit. Une infirmière ou un éducateur spécialisé auront beau travailler comme des bœufs dans des conditions extrêmement difficile, ils seront toujours payés au lance pierre, parce qu’on vit dans un monde capitaliste où l’argent est roi (et encore, l’argent à court terme).&nbsp;



De la même manière qu’un compositeur pourra passer sa vie à écrire une symphonie de 17h, si personne ne l’écoute il ne gagnera pas un kopeck. &nbsp;

&nbsp;

Là où je tique, c’est quand les artistes génèrent de l’argent, mais n’en voit pas la couleur. Je me moque du sort des producteurs, qui pour moi spoliaient les artistes au moins autant que ne le font Apple, Google et autre aujourd’hui.








Wanakas a écrit :



J’ai l’impression que tu zappes volontairement ou non le centre de mon argumentation, à savoir : si tu ne génères pas d’argent, tu ne risques pas d’en recevoir.







Ok. En quoi un artiste génère de l’argent ?



Eh beh sitôt que sa musique est diffusée à la radio, à la télé, dans les supermarchés, dans les discothèques, dans les bars, sur Youtube etc… Tous ces “gens” ne diffusent pas de la musique pour le fun, mais parce que ça leur rapporte de l’argent (certains plus que d’autres évidemment), et donc les artistes qui en sont à l’origine sont rétribués en conséquences.








Wanakas a écrit :



Eh beh sitôt que sa musique est diffusée à la radio, à la télé, dans les supermarchés, dans les discothèques, dans les bars, sur Youtube etc… Tous ces “gens” ne diffusent pas de la musique pour le fun, mais parce que ça leur rapporte de l’argent (certains plus que d’autres évidemment), et donc les artistes qui en sont à l’origine sont rétribués en conséquences.







Exactement de la même manière que les compétitions sportives drainent de l’argent.



De quelles compétitions parlons-nous ? Les JO rapportent de l’argent, et à ma connaissance les athlètes en touchent, mais je n’ai aucune idée des montants. Sauf que les JO c’est une fois tous les 4 ans, donc autant dire que ça représente pas tant que ça.

&nbsp;

Mais là survient un nouveau problème : les droits d’auteur n’ont pas, ou tout juste 200 ans. Pour qu’ils voient le jour, il a fallu que les auteurs/compositeurs se réunissent, s’organisent et parlent d’une seule voix pour défendre leurs intérêts. Les sportifs ont-ils fait la même chose ?&nbsp;

&nbsp;








Koxinga22 a écrit :



A la question “l’artiste doit-il être rémunéré ?” tout le monde est d’accord pour dire “oui”.

La question ensuite c’est “comment l’artiste sera rémunéré” et bien souvent, la réponse est “son producteur lui lâche quelques miettes de temps en temps”.



Le fait que Google fasse des vignettes pour donner de la visibilité à un site ne rentre pas en ligne de compte dans l’accord entre l’artiste et son producteur.



Donc ce projet caffi de raccourcis tous plus erronés les uns que les autres est très critiquable. Leur logique est la suivante :

“Google a plein d’argent” -&gt; “Google affiche des images” -&gt; “des artistes créent des images” -&gt; “Google doit nous payer”.

Au passage, pas un mot sur une éventuelle redistribution des sommes perçues aux artistes concernés.



Et sachant que des vignettes d’œuvre protégée sur G.Images, ça doit être moins de 1%. Ca pèse pas lourd face aux lolcat, aux memes, etc qui font le vrai volume de cet outil.





Je suis pas toujours sûr que tout le monde soit d’accord pour que les artistes soient rémunérés justement ^^.

&nbsp;

&nbsp;Google, comme Apple, comme tous les intermédiaires actuels, se gavent sur des contenus qu’ils ne paient pas. Là effectivement je dépasse le cadre du simple Google Image. Je vois simplement des sociétés qui ne sont que des intermédiaires, et qui pourtant touchent le gros lot. Ca ne me paraît pas normal.









Wanakas a écrit :



De quelles compétitions parlons-nous ? Les JO rapportent de l’argent, et à ma connaissance les athlètes en touchent, mais je n’ai aucune idée des montants. Sauf que les JO c’est une fois tous les 4 ans, donc autant dire que ça représente pas tant que ça.

 

Mais là survient un nouveau problème : les droits d’auteur n’ont pas, ou tout juste 200 ans. Pour qu’ils voient le jour, il a fallu que les auteurs/compositeurs se réunissent, s’organisent et parlent d’une seule voix pour défendre leurs intérêts. Les sportifs ont-ils fait la même chose ?







Je parle par exemple du tournoi des gamins de 10 ans. En fait je parle d’à peu près tout les sportifs qui font du sport de manière visible et accessible au public.



Ok, historiquement le contexte n’est pas le même. Mais revois l’argumentaire de Pascal Nègre ou autre ministre de la culture pour défendre les artistes maintenant, et remplace le mot “artiste” par “sportif”.



Bref, je sais même plus ou on voulait en venir au début ^^



c’est ça et aussi une taxe sur les poignées de porte et sur l’oxygène. Pourquoi ça serait gratuit alors qu’on peut taxer ???








Wanakas a écrit :



Je suis pas toujours sûr que tout le monde soit d’accord pour que les artistes soient rémunérés justement ^^.

 

 Google, comme Apple, comme tous les intermédiaires actuels, se gavent sur des contenus qu’ils ne paient pas. Là effectivement je dépasse le cadre du simple Google Image. Je vois simplement des sociétés qui ne sont que des intermédiaires, et qui pourtant touchent le gros lot. Ca ne me paraît pas normal.







Ben justement, actuellement, si on laisse tout rouler de la même manière, on remplace Pascal Nègre par Google. Est ce si préjudiciable aux artistes ? Ou bien est l’occasion de trouver un moyen de se débarasser de ces intermédiaires ? ^^









Wanakas a écrit :



Je suis pas toujours sûr que tout le monde soit d’accord pour que les artistes soient rémunérés justement ^^.





Ah. Faudrait voir.

Je pense que tout le monde est d’accord pour que l’artiste soit payé. C’est juste que personne veut payer ^_^’

 





Wanakas a écrit :



Google, comme Apple, comme tous les intermédiaires actuels, se gavent sur des contenus qu’ils ne paient pas. Là effectivement je dépasse le cadre du simple Google Image. Je vois simplement des sociétés qui ne sont que des intermédiaires, et qui pourtant touchent le gros lot. Ca ne me paraît pas normal.





C’est vrai que vu de loin, ça peut être rageant le combo “ils sont pétés de thunes” + “Ils diffusent nos contenus”.

Simplement, la corrélation n’implique pas la causalité (j’adore la placer celle-là). Il faut bien se rappeler que Google a d’abord fait du profit par la pub c’est de là que vient l’argent. Puis il a diffusé du contenu, ça ne vient qu’ensuite.

Dans le même ordre d’idée, Apple a fait de l’argent en tant que constructeur, avant d’en faire en tant que plateforme de diffusion.









Wanakas a écrit :



Pratiques-tu un art ? Pour qu’un Mozart ou un Beethov ait pu réaliser ce qu’ils ont réalisé, il leur a fallu apprendre la théorie et la technique nécessaire. Apprendre le solfège, travailler la pratique d’un instrument, la théorie musicale, parfois même l’histoire de la musique. Ecrire une symphonie, ça ne se fait pas du jour au lendemain et ce n’est absolument pas à la portée du néophyte. Encore une fois ça demande des heures, de jours et des années de travail intensif. Maîtriser les outils de MAO idem, pour ce que j’en connais.

&nbsp;&nbsp;

Evidemment tous les artistes ne sont pas à loger à la