Des  Steam Machines chez Alienware et Materiel.net, dès 599 euros

Cachez ce GPU que je ne saurais voir

Des Steam Machines chez Alienware et Materiel.net, dès 599 euros

Des  Steam Machines chez Alienware et Materiel.net, dès 599 euros

Les Steam Machines commencent enfin à arriver et plusieurs fabricants se lancent dans l'aventure. Alienware rejoint ainsi Zotac, tout comme Materiel.net qui propose une intégration maison. Attention par contre aux caractéristiques techniques qui peuvent largement varier d'une machine à une autre.

Après des mois d'attente, les Steam Machines arrivent enfin chez les revendeurs. Pour rappel, elles fonctionnent avec SteamOS, le système d'exploitation de Valve basé sur Linux (Debian), et sont livrées avec une manette maison : le Steam Controller. La firme de Gabe Newell profite de ce lancement pour proposer des promotions sur plusieurs dizaines de jeux compatibles avec son système d'exploitation.

Steam Machine d'Alienware : quatre configurations, de 599 à 939 euros

La semaine dernière, Zotac était le premier à lancer les hostilités avec sa NEN SN970. Alienware lui emboite désormais le pas avec sa Steam Machine maison qui est en fait un clone de l'Alienware Alpha (disponible à partir de 669 euros) qui est livrée avec une manette de Xbox 360 et Windows 10.

Quoi qu'il en soit, à l'intérieur de la Steam Machine d'Alienware on retrouve une carte graphique NVIDIA « maison » de la génération Maxwell avec 2 Go de GDDR. Sur son site, le fabricant explique qu'elle est aussi performante qu'une GeForce GTX 860M, mais sans donner plus de détails sur ses caractéristiques techniques. Il faudra donc attendre les premiers tests afin d'en savoir davantage. Pour rappel, Zotac a décidé d'intégrer une GTX 960 qui ressemble quand même beaucoup à une GTX 970M. Bref, ce n'est apparemment pas toujours simple de savoir ce qui se cache exactement sous le GPU d'une Steam Machine.

Pour le reste, Alienware propose quatre versions différentes de sa Steam Machine. Elle peut en effet être animée par un Core i3-4170T, un Core i5-4590T ou un Core i7-4785T. Dell se contente donc de processeurs Intel de quatrième génération (Haswell), là où Zotac propose un Core i5-6400T de sixième génération (Skylake).

La version Core i3 est disponible à partir de 599 euros avec 4 Go de mémoire vive et 500 Go de disque dur, ou bien à 669 euros avec respectivement 8 Go et 1 To. De leur côté, les versions Core i5 et i7 sont vendues 779 et 939 euros, avec 8 Go de DDR3, 1 To de stockage et une carte Wi-Fi 802.11ac capable de grimper jusqu'à 867 Mb/s au lieu de 433 Mb/s sur les Steam Machines en Core i3. Notez que le fabricant précise que le CPU, la mémoire vive, le disque dur ainsi que la carte Wi-Fi peuvent être mis à jour ultérieurement.

Steam Machine Alienware

Materiel.net propose sa propre Steam Machine à 799,99 euros

En plus d'Alienware et de Zotac, Materiel.net propose également sa Steam Machine maison, qui prend place dans un boîtier Node 304 de Fractal Design. Elle intègre une carte mère MSI H97i AC, un Core i5 4460, 8 Go de DDR3, une « vraie » GeForce GTX 960 de Gigabyte, un SSHD Seagate de 1 To (avec 8 Go de Flash NAND faisant office de cache) et une alimentation Be Quiet! de 450 watts.

Le tout est vendu 799,99 euros avec le Steam Controller et SteamOS, alors qu'il faut généralement compter près de 750 euros pour les composants seuls. Une fois ajouté le prix de la manette (54,99 euros), on arrive donc à peu près au même tarif.

Bien évidemment, il est tout à fait possible de monter soi-même sa propre Steam Machine et d'y installer SteamOS qui peut être téléchargé par ici.

Steam Machine Materiel.net

Commentaires (141)


Wow, le design la Steam Machine (à chaque fois que je lis ce mot, je pense au morceau éponyme de Daft Punk ^^) d’Alienware déboiboite.

Bon par contre, on le paye au prix fort.


C’est bien trop cher si ce n’est que pour jouer….


Attention, la Steam Machine par Materiel.net est une vraie bête de course, bien plus puissante qu’une console nouvelle génération.

&nbsp;Cet appel au troll. Mais terriblement vrai.<img data-src=" />


Ce qui pourrait relancer les steams machines (et HTPC) tant au niveau prix, conso et encombrement, c’est la prochaine generation de proco AMD et de cartes graphiques.


Vu comme les CG AMD bug sous Linux, je crois pas non. Avec ma 6870 j’avais que des emmerdes avec les jeux sous Steam, bizarrement j’en ai beaucoup moins avec ma nouvelle 750Ti…


Cher pour un “pc” jeux only sans exclues console :(


J’ai également un 6870 et aucun problème. Pourtant, je joue presque exclusivement à des jeux Windows avec wine.


Pour Mat.net, c’est un peu con de proposer un tarif qui est juste la somme des prix publics des composants.


Pourquoi ? T’as tout intérêt à passer par eux si tu veux pas t’emmerder ou prendre de risques (garantie…). Si ils font leur marge sur les achats massifs tant mieux ! Très bon revendeur en plus !


Franchement, vu la dimension du boitier, pas certain qu’ils aient saisi le but final. Certes la config est bonne, mais bon…


Ce sont des config milieu de gamme mais on comprend que le haut de gamme reviendrait trop cher, vu que leur but c’est de concurrencer les consoles.


Euh… ma 7950 fonctionne à merveille sous linux… donc bon installer fglrx-updates et c’est bon ça roule faut pas déconner non plus


Je comprend pas le public visée par les steam machine. Si je me trompe pas les SteamM tournent sous Steam OS (unix) donc 3 jeux récents sur 4 ne fonctionneront pas nativement dessus. On a donc une console très cher avec un catalogue bridé :/

un PC avec un steam link me semble bien plus intéressant.


J’ai rien contre Mat.net dans l’absolu, je commande chez eux aussi.



Je disais juste dire qu’ils auraient pu faire un effort sur le prix. Normalement l’intérêt des configs toute prêtes c’est aussi de gagner un peu sur le tarif par rapport aux prix des composants séparément.


Normalement c’est l’inverse l’habitude justement ! Les configs toute prêtes sont souvent plus cher (des fois beaucoup plus cher) que si le client prenait le temps d’acheter les composants séparément et de monter soi-même sa machine !


Après vérification sur LDLC, en achetant les mêmes composants séparément ça reviendrait à environ 880€ ! Le prix semble donc très correct pour cette config sur Materiel.net !


Héhé, voyons ce que ça donne. Je trouve que ça manque de “pub” grand public tout ça.









Reznor26 a écrit :



Pour Mat.net, c’est un peu con de proposer un tarif qui est juste la somme des prix publics des composants.





Je ne sais pas si il peuvent vraiment négocier les composants avec ce qu’ils ont prévu de vendre.

Mais sinon, il me semblent qu’il vendent l’appareil monté, c’est déjà ça de gagné.









tazvld a écrit :



Héhé, voyons ce que ça donne. Je trouve que ça manque de “pub” grand public tout ça.





Perso je trouve ça raisonnable. De nombreux jeux manquent encore à l’appel sous Linux, y aller progressivement en commençant par les plus motivés est l’approche la plus sage.



Une nouvelle console sur le marché. A voir si ça tient le coup. Personnellement je suis mitigé. On a vu par le passé que ce qui fait le succès d’une console c’est surtout la liste des jeux et le marketing. Hors, l’éclatement des acteurs sur cette console (Développeurs != Constructeurs != Devs de l’OS) risque de faire manquer de poids à l’ensemble. Ne vous méprenez pas, j’aimerai beaucoup que ça fonctionne et qu’on puisse enfin pouvoir vraiment jouer sous linux…








ragoutoutou a écrit :



Perso je trouve ça raisonnable. De nombreux jeux manquent encore à l’appel sous Linux, y aller progressivement en commençant par les plus motivés est l’approche la plus sage.







C’est peut être un peu le problème. Les plus motivés sont motivés par son succès pour autre chose que l’objet lui même.







SuXiNeTTe a écrit :



Ne vous méprenez pas, j’aimerai beaucoup que ça fonctionne et qu’on puisse enfin pouvoir vraiment jouer sous linux…







Comme SuXiNeTTe, je n’espère son succès que pour améliorer les conditions de jeu sous Linux.

Du coup va falloir trouver des très très très motivés par l’objet lui même.

(Sachant que y’a le stream de steam vers la télé qui est moins cher et moins contraignant.)



Perso je n’y crois pas du tout: le marketing est foireux au possible, le lancement passe presque sous silence, les caractéristiques des machines ne sont pas claires, parti comme ça, c’est evident que ca fera un flop…



domage…


Et le montage , la marge et le SAV, c’est pour Simone ?

799€ c’est tres correct avec une GTX960 et un SSHD, reveillez vous.








Tourner.lapache a écrit :



Ce qui pourrait relancer les steams machines (et HTPC) tant au niveau prix, conso et encombrement, c’est la prochaine generation de proco AMD et de cartes graphiques.





<img data-src=" /> Que c’est bon de rire de bon matin.



Ça fait plaisir : GNU/Linux et le jeu , c’est en marche.



De la diversité, c’est vraiment sympa d’avoir enfin le choix.


… avec une GNU/Linux Debian dessous : tu ne vas pas certainement faire que jouer , crois moi sur parole : tu as un catalogue de plus de 28 000 applications gratuites et soutenues par une communauté énorme !


On joue à quoi sur des consoles steam?&nbsp;

Pour le prix, ca ne concurrence pas les consoles et vu le prix autant ce monter une vrai tour non?


Tu veux dire que c’est possible d’avoir un marketing encore pire que MS et sa XB1 ? O.o








BinaryOverride a écrit :



Je comprend pas le public visée par les steam machine. Si je me trompe pas les SteamM tournent sous Steam OS (unix) donc 3 jeux récents sur 4 ne fonctionneront pas nativement dessus. On a donc une console très cher avec un catalogue bridé :/

un PC avec un steam link me semble bien plus intéressant.







Si tu compares avec un PC Windows avec tous les jeux Steam, c’est sûr que le fait que ça tourne sous Linux réduit le nombre de jeux disponibles. Dans ce cas-là, achète-toi un PC Windows ça sera plus simple…



Maintenant si tu compares ça aux consoles nouvelle génération (300-400 jeux à tout péter), une Steam Machine c’est une console avec un meilleur hardware et un catalogue beaucoup, beaucoup plus fourni (1500 jeux). Pour les gens qui n’aiment pas jouer sur PC mais préfèrent jouer sur console, les Steam Machine sont un peu la console ultime.



idem avec une 5870 qui déboitait vraiment niveau perf. et satbilité(mais faisait du bruit en charge sous les jeux … ;-((( )








jeliel a écrit :



Cher pour un “pc” jeux only sans exclues console :(



C’est le principe d’une exclu… <img data-src=" />



J’avoue ne pas avoir compris ta réponse <img data-src=" />


ça gave sérieux … l’idée de départ aurait du faire saliver tous les pc-gamers



* vu le temps qu’on a attendu pour avoir du concret le pseudo buzz s’est essouflé&nbsp;

*&nbsp;depuis les annonces Steam OS / Steam Controller / Steam Machines on a eu le droit à une masse de rumeurs et de pseudo “steam machines” et très peu d’informations solides

*&nbsp;au final fin 2015 on se retrouve avec des modèles annoncés avec des tarifs “à partir de” et des configs “à partir de” aussi, sur une gamme de prix qui va en gros de 500 à 1500 boules.



résultat, avec les baisses de prix de la XBOne et de la PS4, les catalogues qui se sont bien étoffés, et la “pc-master race” qui a eu elle aussi droit à son lot de nouveautés tant matérielles que ludiques, on est maintenant bien loin des pc-killers qu’on attendait.

Gabe vient de se créer un marché de niche tout moisi … il a intérêt à mettre les petits plats dans les grands s’il veut que ça fasse tâche d’huile parce que là c’est mal barré. Il a du oublier qu’il arrivait sur un marché déjà presque saturé …&nbsp;



Ou alors c’est qu’il compte annoncer HL3 pour noël sur Steam Machines uniquement ? o_O


Tout dépend du profile de la personne.

La Steam Machine est livré avec Steam OS qui, par défaut, te lance Steam Big Picture et ne te laisse que la possibilité de jouer.



Si tu n’es pas capable ou ne veux pas chercher comment désactiver ça, ta SM n’est juste une console. Et 600 ou 700€ pour une console ça fait cher surtout si 3 jeux AAA sur 4&nbsp; ne sortent pas sur la plateforme.

Si tu as les capacités pour désactiver le Big Picture, pourquoi tu ne monte pas ton propre PC miniature avec une Debian et steam for Linux ? Même si ça te coute plus cher, il y a fort à parier que ton PC soit plus performant.



Bref, les Steam Machine ont le cul entre deux chaises : techniquement plus performante que les consoles classiques, elles restent néanmoins très cher et possède un catalogue de jeu AAA&nbsp;assez faible pour attirer les foules.








Konrad a écrit :



Maintenant si tu compares ça aux consoles nouvelle génération (300-400 jeux à tout péter), une Steam Machine c’est une console avec un meilleur hardware et un catalogue beaucoup, beaucoup plus fourni (1500 jeux). Pour les gens qui n’aiment pas jouer sur PC mais préfèrent jouer sur console, les Steam Machine sont un peu la console ultime.







Sauf que ce n’est pas les vieux jeux, même si nombreux, qui font vendre. Surtout quand on voit le prix des steam machine. Pour moi le prix et le matériel choisis ne correspond pas au catalogue de jeux jouables. En sortant 800€ je m’attends à avoir accès aux derniers jeux sortis. C’est tout sauf la console ultime.




Ca chouine que c’est cher, mais comme dit très justement dans l’article c’est juste la somme du prix des composants.

Montez votre pc vous-mêmes coutera aussi cher à peu de choses près (avec les mêmes composants évidemment).



Sinon je trouve le design et le coté compact de l’Alienware juste parfait.

Même s’il ne finira jamais dans mon salon, j’ai aucun mal à l’imaginer sous ma TV.



Par contre le choix de mat.net est plus discutable pour moi.

J’ai ce boitier chez moi, je l’ai pris pour monter me monter un NAS.

Il a beau être assez joli, il a surtout 6 emplacements pour HDD, intêret zéro ici… et les dimensions ne sont pas idéales, j’ai un meuble TV assez gros et il ne rentrait pas dedans…

Du coup pas génial pour remplacer une console :/








jeliel a écrit :



Cher pour un “pc” jeux only sans exclues console :(



Et les exclus PC t’en fais quoi ? <img data-src=" />





BinaryOverride a écrit :



Je comprend pas le public visée par les steam machine. Si je me trompe pas les SteamM tournent sous Steam OS (unix) donc 3 jeux récents sur 4 ne fonctionneront pas nativement dessus. On a donc une console très cher avec un catalogue bridé :/

un PC avec un steam link me semble bien plus intéressant.



C’est parce que tu penses “à l’envers”. Tu pars du PC sous Windows classique pour examiner la Steam machine. Au lieu de faire ça, prends plutôt la Steam Machine comme simplement une nouvelle console (sans penser à ses antécédents donc), et regarde la liste des jeux/fonctionnalités disponibles au lancement, en les comparant à ce qui était proposé sur X1 et PS4 à leur sortie. Tu verras que la Steam machine enfonce littéralement ses concurrents. Et quant au prix, si tu achètes une machine haut de gamme, tu peux ensuite te rattraper sur le prix des jeux (à condition tout de même d’être joueur intensif ou d’être plusieurs sur la machine).



Les trois risques à mon sens pour le client sont…

Complexité masquée

Tant que tu te contentes de Big Picture aucun risque. Imaginons en revanche une famille ou quelqu’un installe un bureau Linux classique et switche dessus sans penser à revenir sur l’interface steam après… <img data-src=" /> Je vois plein de situations un peu chiantes comme ça pour une utilisation familiale)



Problèmes techniques

Cf le mobile : les constructeurs font toujours des efforts au lancement, mais combien joueront le jeu suffisamment longtemps pour que ça vaille le coup (= MINIMUM 5 ans selon moi) ? C’est une chose de juste fournir des pilotes, c’en est une autre de garder à jour un système complet. Surtout que Valve ses équipes ont beau être compétentes, c’est tout de même leur première expérience en tant qu’“éditeurs” d’OS… Pour que l’utilisateur final soit peinard, il faut une bonne coordination et collaboration franche entre Steam &lt;&gt; communautés (MAJ de l’OS -ou non-, bugfixes, intégration etc) et Steam &lt;&gt; constructeurs (tenir au courant des futures versions, prendre en compte les remontées de soucis de leur part, tenir compte de leurs propres contraintes dans la stratégie d’évolution de l’OS, sous peine de perdre les partenaires et donc le marché…).

Surtout que la plupart des acteurs concernés ne sont pas trop familiers (restons optimistes et mesurés <img data-src=" />) de l’écosystème GNU/Linux.



Or, le public ciblé est suffisamment connaisseur et intéressé à l’informatique pour accepter la nouveauté, certainement pas pour se manger des plantages et foutre les mains dans le cambouis. Leur tolérance aux erreurs sera donc aussi faible que n’importe quel utilisateur lambda. Quelques gros soucis médiatisés suffiraient probablement à casser définitvement l’image de qualité (surtout que c’est un “nouvel acteur” pour le grand public).



Appauvrissement comparatif de la ludothèque (par rapport aux concurrents)

Pour une nouvelle console, le catalogue est énorme. En revanche, ça restera marginal par rapport au marché “PC Windows”. Si les éditeurs estiment que cette plate-forme ne vaut pas le coup, la ludothèque évoluera peu sur le segment AAA. Ce ne serait pas un problème pour moi, mais pour quelqu’un qui achète la Steam machine parce que “c’est une nouvelle console”, ça la foutra mal de voir tout ce qu’il loupe en ayant choisi ça plutôt qu’autre chose. Et si le résultat final est que la majorité des early adopters installe Windows sur la Steam machine, ce sera un aveu d’échec cuisant pour Valve… <img data-src=" />



——–

Pour avoir une bonne chance de créer la dynamique suffisante pour se creuser une place, je pense qu’il faudrait créer une campagne de com intense qui appuie sur les grandes qualités de l’offre (ludothèque de départ immense / fonctionnalités multimédia supérieures / support clavier+souris complet en plus des manettes / etc). Or… Perso je n’ai absolument rien vu passer, à part les inévitables news sur les sites spécialisés (c’est leur job).&nbsp; Si Valve table sur la méthode de “je mets le pied dans la porte et j’ouvre petit à petit”, je crains qu’ils ne subissent une cruelle désillusion. Pourtant, comme beaucoup, j’aimerais que ça marche pour plein de raisons… <img data-src=" />









BinaryOverride a écrit :



Sauf que ce n’est pas les vieux jeux, même si nombreux, qui font vendre. Surtout quand on voit le prix des steam machine. Pour moi le prix et le matériel choisis ne correspond pas au catalogue de jeux jouables. En sortant 800€ je m’attends à avoir accès aux derniers jeux sortis. C’est tout sauf la console ultime.







Et Valve fait le pari que les éditeurs feront en sorte de sortir leurs prochains jeux pour la Steam Machine. Ainsi, tu auras bel et bien accès aux derniers jeux sortis sur la Steam Machine. Valve essaye de lancer une dynamique vertueuse : si la console se vend bien, les éditeurs ne pourront pas ignorer ce marché, de plus en plus de jeux sortiront sur Steam Machine (et Linux), etc. Si une telle mécanique se met en route, les Steam Machine deviendront bel et bien des consoles ultimes : jamais obsolètes, toujours rétro-compatibles, possibilité de changer tous les composants à souhait… Bref les avantages des consoles (simplicité d’utilisation et d’installation) et des PC (énorme catalogue, bidouillage) réunis en une seule machine.



Après, peut-être que Valve se plante. Peut-être qu’à la place on aura le cercle vicieux : les Steam Machine ne se vendront pas, les éditeurs ne sortiront leurs jeux que pour Windows, ce qui rendra les Steam Machine inintéressantes…



L’avenir nous le dira <img data-src=" />









Citan666 a écrit :



Et les exclus PC t’en fais quoi ? <img data-src=" />



C'est parce que tu penses "à l'envers". Tu pars du PC sous Windows classique pour examiner la Steam machine. Au lieu de faire ça, prends plutôt la Steam Machine comme simplement une nouvelle console (sans penser à ses antécédents donc), et regarde la liste des jeux/fonctionnalités disponibles au lancement, en les comparant à ce qui était proposé sur X1 et PS4 à leur sortie. Tu verras que la Steam machine enfonce littéralement ses concurrents. Et quant au prix, si tu achètes une machine haut de gamme, tu peux ensuite te rattraper sur le prix des jeux (à condition tout de même d'être joueur intensif ou d'être plusieurs sur la machine).









Quand tu achètes une console (de salon) sony, microsoft ou nintendo tu sais que le catalogue vas se développer car se sont des éditeurs avec leurs propres licences. Avec les Steam Machine tu n’as pas cette garantie. Je suis pas convaincu que beaucoup de monde va accepter de mettre 800€ sur la table dans l’espoir que les devs AAA finissent un jour par sortir leurs jeux dessus. Sans la garantie d’un catalogue de jeux récents les Steam Machine ne se vendront qu’à des utopistes.



C’est un regard de consommateur que j’ai sur le produit, pas de joueur pc.

400€ j’ai une console avec les derniers AAA et des jeux indie.

800€ j’ai un pc avec les derniers AAA et des jeux indie.

800€ j’ai une console sans garantie d’avoir la moitié des jeux récents (indie ou AAA).









Brodie a écrit :



<img data-src=" /> Que c’est bon de rire de bon matin.







Pourquoi ? Je pense réellement qu’on va enfin avoir du neuf niveau matos alors que ça fait 34 ans qu’on tourne en rond.



http://store.steampowered.com/app/359050/



Tu le comptes dans les 1500 ? <img data-src=" />



Serieux , sur les 1500 , c’est pour plus de 1000 des vieilleries voir des jeux anecdotiques faut pas pousser non plus , sur steam os il ne pas y avoir plus de 100 titres pour rivaliser avec un pc windows classique ou consoles

(désolé je sature avec les jeux indés style 8bit)



Fin bon pour ma part les steambox sont useless , que l’on me sorte pas le prix des composants , une ps4/one à l’unité explose sans doute le prix proposé actuellement à la vente.

Mais bon chacun fait ce qu’il veut de son fric



C’est surement pas la console ultime , c’est juste un mini pc , fort bien intégré pour certains c’est tout… un joujou pour geek (accessoirement geek rive gauche ^^) mais surement pas un truc pour mr tout le monde ou pour bidouilleurs qui lui aura assemblé un mini pc de son cru bien plus performant…



Dépenser 1000€ pour une config pc moyen gamme (avec parfois l’impossibilité de changer le matos=&gt;Zotac) m’est incomprehensible



-1 mini pc fait maison + steamOS sera bien moins cher , au pire même prix mais avec la possibilité d’upgrade…

ou

-on ameliore son pc + steamlink+steam os: une bête de course qui fera tout tourner en full



J’espère beaucoup de steamOS mais de ces steambox , rien du tout


Je ne pense pas qu’elle marchera. Valve a voulu limiter les risques en ne faisant que l’OS et en permettant à plusieurs constructeurs de faire leurs consoles sans créer un étalon.



Il aurait fallu que la première Steam Machine soit un modèle de Valve visant un prix comme 350-400€ avec derrière les autres constructeurs proposant des modèles plus puissant mais plus cher.



Je pense qu’avec une carte graphique et un proc agé d’un ou 2 ans, la Steam Machine 1 aurait été plus malin pour un modèle “découverte” pas cher. Les consoles actuels auraient été moins puissantes dans tous les cas.



Il devrait aussi essayé de mettre les jeux playonlinux accessible sur Steam OS ça ajouterait du contenu interessant même si pas natif.








jeliel a écrit :



J’avoue ne pas avoir compris ta réponse <img data-src=" />



Tu dis que ya pas d’exclues consoles.

Ce ne seraient pas des exclues si elles étaient disponibles sur PC :/









BinaryOverride a écrit :



400€ j’ai une console avec les derniers AAA et des jeux indie.

800€ j’ai un pc avec les derniers AAA et des jeux indie.

800€ j’ai une console sans garantie d’avoir la moitié des jeux récents (indie ou AAA).





Ça résume très bien le problème :)

Une exclu AAA suffit à faire vendre une console, 1500 jeux indés / vieux / dispo ailleurs pour moins cher non :)



PC orienté jeu et pourtant ils collent un HDD au lieu d’un SSD…&nbsp;<img data-src=" />



Je comprend absolument pas l’intérêt du truc.








ragoutoutou a écrit :



Perso je trouve ça raisonnable. De nombreux jeux manquent encore à l’appel sous Linux, y aller progressivement en commençant par les plus motivés est l’approche la plus sage.





Je ne pensais pas à ça. Je pensais à “comment se dessine l’avenir de la steam machine ?”.

J’ai l’impression que c’est un coup d’épée dans le vent et je ne suis pas le seul à le penser. Cette machine a peu de chance d’attirer le public console (prix, catalogue et visibilité) et le public PC lui est déjà équipé d’un très bon matos.



Question con d’ailleurs vu que j’ai pas trop suivi l’évolution des Steam Machines : On peut réinstaller l’OS qu’on veut après derrière ?








SrBelial a écrit :



Ou alors c’est qu’il compte annoncer HL3 pour noël sur Steam Machines uniquement ? o_O





<img data-src=" />



Ce serait le meilleur moyen de vendre les Steam Machines et leur OS.







Pochi a écrit :



PC orienté jeu et pourtant ils collent un HDD au lieu d’un SSD… <img data-src=" />



Je comprend absolument pas l’intérêt du truc.





PC orienté milieu de gamme <img data-src=" />









BinaryOverride a écrit :



Quand tu achètes une console (de salon) sony, microsoft ou nintendo tu sais que le catalogue vas se développer car se sont des éditeurs avec leurs propres licences. Avec les Steam Machine tu n’as pas cette garantie. Je suis pas convaincu que beaucoup de monde va accepter de mettre 800€ sur la table dans l’espoir que les devs AAA finissent un jour par sortir leurs jeux dessus. Sans la garantie d’un catalogue de jeux récents les Steam Machine ne se vendront qu’à des utopistes.



C’est un regard de consommateur que j’ai sur le produit, pas de joueur pc.

400€ j’ai une console avec les derniers AAA et des jeux indie.

800€ j’ai un pc avec les derniers AAA et des jeux indie.

800€ j’ai une console sans garantie d’avoir la moitié des jeux récents (indie ou AAA).





Sinon c’est bien de lire les commentaires en entier avant de répondre hein… Ce dont tu parles c’est précisément le troisième risque que je relevais… <img data-src=" />



Je comprend pas tout court.





Interet d’une console ? pour 350 balles avec certaines promo on a une Xone + 2 jeux. Moindre budget, materiel équivalent partout tout le monde a la meme expérience de jeu meme si pas full HD 60 FPS.



Interet d’un PC ? Evolutivité, jeux pas cher, optimisations , mods, bla bla…



Steam machine ? Ok c’est jsute un PC avec un OS pensé pour le jeu et une manette comme controleur. Mais materiel non uniformisé, selon le budget investi pas la meme experience utilisateur ni pérénité dans le temps.



Pourquoi appeler ca steam machine et pas “pc a brancher sous la TV avec un os pour le jeu - sachant que rien empeche un dual boot Windows / Steam OS” ? Quid des drivers vu les différentes configs ?



Bref un ecran de fumée marketing qui colle un nom a de basiques machines de jeu dispo chez mat.net, LDLC et companie juste car on installe un OS dessus.



Aparrement ca marche puisque dans les commentaires je lis “console” .



Pour ceux qui dirait qu’on peut appeler &nbsp;les consoles new gen PC aussi, je demande la facilité d’installer un windows ou autre OS sur une Xone ou ps4 + fonctionnalités bien plus limitées.


Boah, à part quelques jeux mal optimisés pour le chargement tousse TOTAL WAR tousse sur un disque dur récent la différence est minime faut pas abuser.








Winston67 a écrit :



-1 mini pc fait maison + steamOS sera bien moins cher , au pire même prix mais avec la possibilité d’upgrade…

ou

-on ameliore son pc + steamlink+steam os: une bête de course qui fera tout tourner en full



J’espère beaucoup de steamOS mais de ces steambox , rien du tout







Et c’est justement ça l’intérêt.



Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête : les Steam Machines ont le mérite d’exister.



Pour ceux qui trouvent les Steam Machines trop chères : possibilité de monter soi-même un PC (même pour 300-400 €), ou de récupérer un PC déjà existant, et d’installer SteamOS dessus.



Et pour ceux qui ne veulent pas de Steam Machine : ben restez avec votre PC sous Windows ou votre console, personne n’a dit que vous étiez obligés d’acheter une Steam Machine hein… Seul l’avenir nous dira si les Steam Machines se vendent bien ou pas, pas la peine de faire des pronostics à base de « moi je »…









Citan666 a écrit :



Sinon c’est bien de lire les commentaires en entier avant de répondre hein… Ce dont tu parles c’est précisément le troisième risque que je relevais… <img data-src=" />







Je voulais juste insister que pour que les AAA s’intéressent à la console il faut qu’elle se vende sauf qu’elle ne se vendra pas faute de AAA. Désolé si j’ai loupé ce détail dans ton post, étant au travail je lis en diagonal. :/









kyrios123 a écrit :



Perso je n’y crois pas du tout: le marketing est foireux au possible, le lancement passe presque sous silence, les caractéristiques des machines ne sont pas claires, parti comme ça, c’est evident que ca fera un flop…



domage…







Je suis épaté qu’on ait pas retenu les leçons de la 3DO chez Valve…

On ne saurait lister le nombre de points faibles dans l’offre tellement il y en a !







appotheos a écrit :



Je ne pense pas qu’elle marchera. Valve a voulu limiter les risques en ne faisant que l’OS et en permettant à plusieurs constructeurs de faire leurs consoles sans créer un étalon.



Il aurait fallu que la première Steam Machine soit un modèle de Valve visant un prix comme 350-400€ avec derrière les autres constructeurs proposant des modèles plus puissant mais plus cher.



Je pense qu’avec une carte graphique et un proc agé d’un ou 2 ans, la Steam Machine 1 aurait été plus malin pour un modèle “découverte” pas cher. Les consoles actuels auraient été moins puissantes dans tous les cas.



Il devrait aussi essayé de mettre les jeux playonlinux accessible sur Steam OS ça ajouterait du contenu interessant même si pas natif.







+1



C’était la base.



Une console multi-constructeurs sans “console mètre élalon” avec un prix d’appel inférieur à 400€ c’est risquer effectivement de voir tout le monde faire tout et n’importe quoi…

Rien que le fait qu’il puisse exister des steam console plus chères que d’autres disposant de configurations plus musclées est une grosse aberration en soit !



Y a aucun standard, aucune obligation au niveau de la qualité d’intégration, des composants ou du prix… C’est la fête du slip.



Pour moi le modèle de MatNet (quelque soit son rapport qualité/prix) dessert totalement les steam machines !



Oui mais il faut alors accepter les conditions de jeux qui vont avec le prix et souvent sacrifier l’expérience à cause du framerate aux fraises imposés de ces boites peu chère à raison.


@BinaryOverride

&nbsp;Et soit dit en passant, on peut citer des contres-exemples basés sur la PS Vita et la Wii U à l’encontre de ton propos. <img data-src=" />




Le vrai problème des Steam machines, c'est la lisibilité et la visibilité de l'offre.      

Lisibilité, parce qu'il y a plein de modèles différents (LA connerie majeure à mon avis de Gabe, côté pile). Ok, convaincre les constructeurs n'aura pas été de la tarte, certainement, mais il eut été bien plus simple de communiquer sur UN à trois maximum modèles différents. Là il faut déjà bien s'informer pour comprendre et voir comment choisir, et l'utilisateur moyen n'aime pas s'informer (hélas).






Visibilité, parce qu'à ma connaissance aucun moyen n'a été investi pour faire une campagne de pub claire et efficace vantant les qualités de cette offre (car elle en a, beaucoup, vis-à-vis des consoles de base). Et ça c'est la connerie majeure de Gabe ama, côté face : miser sur un peu de hype généré au sein d'une petite communauté, alors qu'il arrive bien plus tard que prévu initialement et sur un marché ultra-concurrentiel.      






Mais dans l'absolu, pour celui qui achète une steam machine...      

Le mieux qui puisse arrive lui arriver, c'est d'être pleinement satisfait de Steam OS et d'avoir même installé un vrai desktop en sus pour exploiter tout le potentiel de GNU/Linux derrière.

Le pire qui puisse lui arriver, c'est de devoir acheter une licence Windows pour l'installer à la place de Steam OS en mode "j'ai joué, j'ai perdu, on ne m'y reprendra plus" (ça tombe bien, Windows est enfin installable aussi facilement qu'un Linux depuis Windows 8).

Ce n'est pas comme ceux qui ont acheté une Wii U ou une PS Vita, qui sont "coincés" définitivement. Tu as encore une porte de sortie. Chiante pour toi, triste pour l'écosystème, mais une porte de sortie qui te permet de bénéficier d'un niveau de fonctionnalités au moins équivalent.






Bref, même si Steam OS se plante, tu ne te retrouveras pas avec une brique inutilisable ou condamné à tourner en rond dans une ludothèque finie. À la grande différence des consoles.     



Bien sûr, ça reste une solution de pis-aller et n’importe quel utilisateur lambda aura légitimement les boules, parce qu’il n’aura certainement pas vu le risque initial. Mais c’est pas non plus la mort. Le pire c’est que Gabe gagnera quand même vu qu’il domine l’offre sous Windows aussi. <img data-src=" />







Finalement c’est peut-être pour ça que Gabe fait aucune com’, comme ça seuls les gens vraiment motivés à essayer les plâtres achèteront… Sauf que comme dit plus haut, à ce compte là pourquoi ne pas monter sa propre machine ? <img data-src=" /> (bon je dis ça mais pour l’avoir fait une fois ça m’a bien gavé, donc je fais partie du marché de niche ^^)








Tourner.lapache a écrit :



Ce qui pourrait relancer les steams machines (et HTPC) tant au niveau prix, conso et encombrement, c’est la prochaine generation de proco AMD et de cartes graphiques.





Préviens quand tu trolls STP, j’ai failli craché tout mon sandwich sur la tronche de mon collègue en te lisant.









Pochi a écrit :



PC orienté jeu et pourtant ils collent un HDD au lieu d’un SSD… <img data-src=" />





réponse A: le jour où les consoles le feront, déjà…

réponse B: pour ne pas doubler le prix

réponse C: combien de PC orientés jeu utilisent un SSD pour les jeux (vu la taille des jeux récents)

réponse D: la réponse D.



Ah mais je sais. Je souligne justement le fait que c’est un PC, du coup payer aussi cher pour ça, autant monter une vraie tour…


Ben ça reste un PC x86 avec une Debian modifiée par Steam dessus.



Pour avoir une Debian avec Steam installée (ça tourne sur plein d’autres distribs facilement), ça fonctionne bien, mais ça manque encore clairement de jeux pour les gamers fous.



J’espère vraiment que Steam OS va fonctionner, c’est clairement ce qu’il manque à GNU/Linux pour le démocratiser mais il faut vraiment que Steam OS soit d’une stabilité exemplaire et sans bidouilles absconses pour le “péquin moyen”, les geeks barbus eux se débrouilleront ou ne l’installeront pas du tout car à l’encontre de la philosophie extrême libriste.



J’ai lu plus haut l’idée d’un partenariat avec PlayonLinux et donc Wine (c’est surtout eux qui font le taf bien relou d’implémentation de directX et autres composants pour que ça tourne), l’idée est intéressante si gros partenariat sérieux avec Steam. Mais sans aide de Microsoft et il n’y en aura pas si ce n’est en plus qu’il vont mettre des bâtons dans les roues si Steam OS perce, on va pouvoir sortir le pot géant de pop corn et regarder le spectacle juridique à la con qui aura forcément lieu sur tout un tas de violation de brevets légitimes ou non.


Perso j’ai toujours eu que des emmerdes avec frglx-updates : tearing, performance de merde, écrans noir, etc…

Ca doit être la poisse <img data-src=" />

Pour le coup j’ai zéro problème avec ma 750Ti payé 50€ d’occase <img data-src=" />

Je demande qu’a être convaincu…








Citan666 a écrit :



prends plutôt la Steam Machine comme simplement une nouvelle console (sans penser à ses antécédents donc), et regarde la liste des jeux/fonctionnalités disponibles au lancement, en les comparant à ce qui était proposé sur X1 et PS4 à leur sortie. Tu verras que la Steam machine enfonce littéralement ses concurrents







Moyennement d’accord : A leur sortie certes, mais il y a et il y aura des exclues bien plus tentantes sur une PS4 je trouve que sur ça. Après je suis partisan du PC de jeux + PS4 donc bon <img data-src=" />



Le contrôleur me gêne aussi, les reviews ne sont pas très positives :(



Linuxien avec Steam et une PS4, je vois pas du tout l’intérêt d’un Steam Machine. Pour moi, c’est beaucoup trop cher. Puis je me vois mal foutre une PC sous un télé si c’est pour faire du dév, de la 3D ou de la bureautique.


C’est un pc complet, tu peux même basculer sous l’environnement de bureau depuis le big picture et installer les paquets de développement directement dessus pour développer.








Anna Lefeuk a écrit :



Préviens quand tu trolls STP, j’ai failli craché tout mon sandwich sur la tronche de mon collègue en te lisant.







Je ne trolle pas. L’espoir coté CPU c’est AMD, Intel ne fait qu’occuper le terrain. Coté GPU l’espoir c’est la nouvelle finesse de gravure.



Pour le premier on espère que ça donnera un coup de fouet à la concurrence. (APU équivalents aux consoles?) Pour le second on aura des cartes graphiques qui devraient envoyer par rapport aux renommages en série qu’on connait depuis 4 ans.









Citan666 a écrit :



Et les exclus PC t’en fais quoi ? <img data-src=" />

[…]







Pour s’en sortir Valve pourrait aussi aller chercher des alliés sur la scène HTPC (Kodi par ex, ajouter des fonctions de transcodage, support TNT, support blu ray, support émulateurs…), ce qu’il ne font pas et c’est dommage.

Pour être une réelle alternative aux consoles actuelles, il faudra aussi cela. (En plus d’un lecteur physique sur les steam machines AMHA)



Pour le moment, je reste sur du windows + kodi + steam big picture du coup.



La PS Vita n’est pas vraiment un contre exemple mais plutôt une démonstration de ce qui va arriver à la Steam Machine.

La Wii U a connu un échec pour d’autres raisons (communication désastreuse, le gamepad ,..) en plus du problème de catalogue.



La suite de tes propos font écho à mon interrogation du début. Qui est le public cible de ce produit ?




  • Monsieur et Madame tout le monde ? Non, console trop cher et sans les jeux qui intéressent leurs enfants. De plus il y a trop d’offres différentes (alienware, mat.net, …. )

  • Le gars qui veut jouer sur PC mais avec le confort d’une console de salon ? Non plus, il manque trop de jeux récents.

  • Il ne reste plus qu’un public de niche celui qui est capable de passer en mode desktop (Je ne suis même pas certains qu’il existe ).



    C’est la ouya Haut de Gamme. il y a des personnes qui y croient mais il n’y a aucune trace d’un marché viable.














J’ai également une 5870 sous Ubuntu ; si je conserve le driver libre, j’ai 2 images/seconde sous Cities Skylines. Si j’installe fglrx-updates, Unity et Gnome 3 ne fonctionnent plus…

Du coup je serais curieux de connaître la distribution que tu utilises <img data-src=" />


J’ai l’impression de lire les même commentaires qu’à la sortie de Steam&nbsp;<img data-src=" />


Debian 7 puis 8 (avec en plus un changement de carte mère à l’arrache : en gros sans rien ré-installer !!!)








ledufakademy a écrit :



Debian 7 puis 8 (avec en plus un changement de carte mère à l’arrache : en gros sans rien ré-installer !!!)





Il me semble qu’il y a un pb avec les drivers proprio qui ne supportent pas EGL, ce qui pose des problèmes avec Gnome.









Tourner.lapache a écrit :



Je ne trolle pas. L’espoir coté CPU c’est AMD, Intel ne fait qu’occuper le terrain. Coté GPU l’espoir c’est la nouvelle finesse de gravure.



Pour le premier on espère que ça donnera un coup de fouet à la concurrence. (APU équivalents aux consoles?) Pour le second on aura des cartes graphiques qui devraient envoyer par rapport aux renommages en série qu’on connait depuis 4 ans.





entièrement d’accord avec toi









Konrad a écrit :



Et c’est justement ça l’intérêt.



Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête : les Steam Machines ont le mérite d’exister.



Pour ceux qui trouvent les Steam Machines trop chères : possibilité de monter soi-même un PC (même pour 300-400 €), ou de récupérer un PC déjà existant, et d’installer SteamOS dessus.&nbsp;



&nbsp;

C’est justement ça le problème : c’est un marché de niche.

&nbsp;Des gens qui ne veulent pas se casser la tête à monter un PC miniature sous Linux et qui vont préférer investir 600-900€ dans une Steam Machine, je ne trouve pas que c’est une cible large.

Le problème pour ton second point est le suivant : si la majorité des utilisateurs de Steam OS jouent sur un PC maison avec Steam OS dessus, ça veut dire que les ventes de Steam Machine seront faibles. Donc que les Steam Machine n’ont pas le succès annoncé par Valve.

En plus de décourager les constructeurs qui renonceront à faire des efforts sur leur produit (ou qui arreteront la commercialisation), ça va envoyer un message au studio : Le gaming sous Linux ça n’interesse que les geeks, et pas le grand public !



Tout à fait d’accord avec toi. Tu transformes une console en mediacenter avec, contrairement au consoles, une plus grand liberté concernant ton organisation. Je suis sûr qu’ils doivent avoir ça quelque part dans la roadmap mais c’est quand même très dommage que ça ne soit toujours pas là, tout comme un meilleure gestion de PlayOnLinux. A moins que cette tournée de steam machine soit une alpha pour les plus motivés pour avoir ensuite un vrai lancement l’an prochain…








tazvld a écrit :



Je ne pensais pas à ça. Je pensais à “comment se dessine l’avenir de la steam machine ?”.

J’ai l’impression que c’est un coup d’épée dans le vent et je ne suis pas le seul à le penser. Cette machine a peu de chance d’attirer le public console (prix, catalogue et visibilité) et le public PC lui est déjà équipé d’un très bon matos.





Pour moi, ils essayent de pousser Linux comme OS alternatif car Microsoft menace très clairement leur modèle commercial. La Steam&nbsp; Machine est une approche pour monter la masse critique de Linux et intéresser les développeurs à faire le pas… D’ailleurs le nombre de jeux dispo sur Linux, bien qu’encore faible, n’est plus du tout anecdotique et la qualité de l’expérience est tout à fait correcte.









ragoutoutou a écrit :



Pour moi, ils essayent de pousser Linux comme OS alternatif car Microsoft menace très clairement leur modèle commercial. La Steam&nbsp; Machine est une approche pour monter la masse critique de Linux et intéresser les développeurs à faire le pas… D’ailleurs le nombre de jeux dispo sur Linux, bien qu’encore faible, n’est plus du tout anecdotique et la qualité de l’expérience est tout à fait correcte.





Ils veulent pousser Linux, facile, comme dit plus haut: ils sortent HL3 en exclu sur Linux, et puis plus tard un portage sous Windows :)



Justement, ça devrait être possible d’installer un truc en dual boot non ? Ou c’est comme Mac et on l’a dans le uc ? <img data-src=" />








ragoutoutou a écrit :



Pour moi, ils essayent de pousser Linux comme OS alternatif car Microsoft menace très clairement leur modèle commercial. La Steam&nbsp; Machine est une approche pour monter la masse critique de Linux et intéresser les développeurs à faire le pas… D’ailleurs le nombre de jeux dispo sur Linux, bien qu’encore faible, n’est plus du tout anecdotique et la qualité de l’expérience est tout à fait correcte.







Justement le problème est là.&nbsp;Je doute réellement que&nbsp;nombre de joueur, sous Linux, intéressé par une Steam Machine, se contentant du catalogue Steam sous Linux, soit si énorme que ça.



Au delà du nombre de jeux (on vient d’ailleurs de franchir la barre des 1600 titres), je pense qu’il y a deux points importants à relever. Le premier, c’est que huit des dix jeux les plus populaires sur Steam sont également dispos sous Linux. Le second, c’est qu’on commence à voir arriver des jeux qui sortent désormais simultanément sur toutes les plate-formes, comme Football Manager 2016, qui vient de sortir aujourd’hui.



Sinon, dans les sorties à venir, je remarque tout de même un certain nombre de gros titres : Saints Row IV, Total War: ROME II - Emperor Edition, RollerCoaster Tycoon World, GRID Autosport, Duke Nukem: Manhattan Project, XCOM 2, Batman: Arkham Knight, Payday 2, Project CARS…


Oui, mais pour moi, si un Steam machine n’est pas aussi simple à utiliser qu’une console, autant soit prendre une vrai console, ça sera moins cher. Ou se prendre un vrai PC. Perso, pour l’instant la Steam Machine, je ne vois pas trop ce qu’elle apporte par rapporte au vu du prix.








MuadJC a écrit :



réponse A: le jour où les consoles le feront, déjà…

réponse B: pour ne pas doubler le prix

réponse C: combien de PC orientés jeu utilisent un SSD pour les jeux (vu la taille des jeux récents)

réponse D: la réponse D.





A: Si on part sur les consoles comme référence, on est mal barré, on risque de continué à jouer en 1080p @ 30 fps encore pendant longtemps…&nbsp;<img data-src=" />

B: On trouve des SSD pour moins de 600€, si si je t’assure. Le surcoût est plutôt de l’ordre de 50€. Ok tu n’as pas la même taille de stockage. Mais bon pour un PC qui ne sert qu’à jouer 1To de jeux c’est juste ridicule.

C: Perso, c’est ce que j’ai. 128 Go en plus, donc même pas un super gros. Et j’arrive à y mettre 23 jeux. Plus ne sert à rien. Je préfère jouer à 23 jeux qui chargent rapidement qu’avoir 50+ jeux sur mon disque mais qui chargent plus lentement.

D: la réponse D

E: Obiwan-Kenobi

F: Tapoué

G: Je klaxonne.









Fusio a écrit :



J’ai également une 5870 sous Ubuntu ; si je conserve le driver libre, j’ai 2 images/seconde sous Cities Skylines. Si j’installe fglrx-updates, Unity et Gnome 3 ne fonctionnent plus…&nbsp;

Du coup je serais curieux de connaître la distribution que tu utilises&nbsp;<img data-src=" />







&nbsp;Perso avec ma 7950, je joue tranquille à 110 fps !!! sur du bioshock infinite… ou du cs go…



Soit j’ai de la chance soit vous mythonné….



Ma config AMD FX 8650 AMD 7950 8 GB de Ram SSD 256 Gb et HDD 1 To…

Le tout piloté sous elementary os… une dérivée d’ubuntu 14.04 ben ca marche très très bien

&nbsp;



Le catalogue Steam et la qualité d’un même titre également dispo sur console n’est pas pas forcément le même. On peut donc penser que certains préfèrent le catalogue et le rendu PC.



Maintenant, je pense qu’il faut voir les SteamBox différemment (ce n’est qu’un nom commercial avec un cahier des charges à respecter). En gros, plutôt que de s’embêter à trouver un PC sans Windows pour ne pas dépenser de l’argent inutilement, installer soit-même SteamOS et je ne sais trop quoi d’autre, la personne intéressée a juste à chercher SteamBox dans le catalogue pour obtenir un produit fini sans avoir à s’emmerder.



Alors oui, ce n’est qu’un PC, mais de nos jours, ce qui est important pour les gens, c’est surtout le côté « ne pas avoir à s’emmerder » qui prime. T’achètes, tu branches, ça fonctionne.


C’est un coup de com’ de Valve, pour faire chier MS.



La machine d’Alienware le montre bien, la même existe depuis un an sous windows…

On change l’OS pour y mettre linux (déjà possible avant) avec Steam préinstallé, et voilà la “révolution” des steam machines…



Mais faut pas sous estimer la puissance de la com’, y’a des gens qui vont acheter


D’accord sur le point des sorties futures, en revanche en l’état franchement ça va. :)



&nbsp;Pour le contrôleur, j’ai vu quelques reviews positives en mode “quand t’as sérieusement (= pas à reculons) investi plusieurs dizaines d’heures pour apprivoiser le contrôleur, tu prends ton pied. :)”

Sur les reviews négatives, beaucoup de celles que j’ai vues donnaient une furieuse impression de refus de la nouveauté, déjà rien que pour le positionnement du stick analogique gauche (fans de manette X1 <img data-src=" />).



Ce qui ressort de tous les tests en revanche, en critique unanime, c’est la dépendance criante du confort à l’utilisation de profils prédéfinis (qui pour l’instant sont rares, normal), la petite taille des boutons (c’est vrai que c’est chaud) et l’impression extérieure de produit bas de gamme dûe au plastique utilisé.



J’attends de mettre la main dessus en vrai, voir ce que ça donne pour les pouces, avant de tenter.









Tourner.lapache a écrit :



Pour s’en sortir Valve pourrait aussi aller chercher des alliés sur la

scène HTPC (Kodi par ex, ajouter des fonctions de transcodage, support

TNT, support blu ray, support émulateurs…), ce qu’il ne font pas et

c’est dommage.

Pour être une réelle alternative aux consoles

actuelles, il faudra aussi cela. (En plus d’un lecteur physique sur les

steam machines AMHA)



Pour le moment, je reste sur du windows + kodi + steam big picture du coup.





Très juste. <img data-src=" /> En l’état c’est possible en installant soi-même, ce qui est complètement hors cadre du public à priori visé. Pourtant un des avantages de Linux c’est d’apprendre assez facilement à automatiser des installs (ou utiliser des outils dédiés), donc ils pourraient à priori rajouter pas mal de fonctionnalités à Steam Big Picture avec un minimum d’effort d’intégration (et pour le coup ça valoriserait considérablement Steam OS par rapport à “Steam Windows”).

Mais bon… Honnêtement, je ne comprends pas Gabe. Il me donne l’impression d’un mec qui a lancé un concept, s’est rendu compte du chantier et a décidé de laisser couler en mode “je fous l’hameçon, j’y touche plus, je reviens plus tard voir si ça a pris”. <img data-src=" />









BinaryOverride a écrit :





  • Le gars qui veut jouer sur PC mais avec le confort d’une console de salon ? Non plus, il manque trop de jeux récents.



    C’est là où je ne te rejoins pas. Quel est l’intérêt de jouer absolument au jour J aux derniers titres (et accessoirement les payer deux à trois fois plus cher que 6 mois après) ? Sérieusement ? À part…



    • Les titres multijoueurs parce que t’as X potes qui sont également motivés,

    • Ou les joueurs qui ont suffisamment de temps libre pour assouvir leur passion sans limite…

    • Ou les mecs dont le but dans la vie est de se mettre en valeur par le jeu vidéo…

      Il n’y a aucun intérêt à acheter un jeu le jour J, surtout à notre époque où, que ce soit sur console ou PC, les jeux à gros budgets tendent de plus en plus à sortir incomplets ou truffés de bugs, ou les deux.



      Il y a suffisamment de bons jeux aujourd’hui sur Steam OS pour jouer à peu près toute une vie, et ça ne fera que s’étoffer. Beaucoup de joueurs n’en ont rien à péter de “jouer à un jeu récent à gros budget”, sinon, promo ou pas, GOG et HumbleBundle n’auraient pas rencontré de tels succès.









      ragoutoutou a écrit :



      Pour moi, ils essayent de pousser Linux comme OS alternatif car

      Microsoft menace très clairement leur modèle commercial. La Steam&nbsp;

      Machine est une approche pour monter la masse critique de Linux et

      intéresser les développeurs à faire le pas… D’ailleurs le nombre de

      jeux dispo sur Linux, bien qu’encore faible, n’est plus du tout

      anecdotique et la qualité de l’expérience est tout à fait correcte.





      Oui oui, c’est exactement ça et Valve ne s’en est d’ailleurs jamais caché. :) Mais ils semblent vouloir se contenter d’un coup de bluff au final…







      eglyn a écrit :



      Ils veulent pousser Linux, facile, comme dit plus haut: ils sortent HL3

      en exclu sur Linux, et puis plus tard un portage sous Windows :)





      Pour le coup même si ça m’attriste de dire ça, une telle exclu n’enverrait pas du rêve… Après tout, Half-Life, c’est un jeu icônique pour les joueurs PC, et encore une petite frange. Ne serait-ce qu’un Just Cause 3 soulèverait bien plus les foules…










Citan666 a écrit :



Mais bon… Honnêtement, je ne comprends pas Gabe. Il me donne l’impression d’un mec qui a lancé un concept, s’est rendu compte du chantier et a décidé de laisser couler en mode “je fous l’hameçon, j’y touche plus, je reviens plus tard voir si ça a pris”. <img data-src=" />





Faut se replonger dans le contexte de l’époque. On parlait d’un store MS obligatoire, et c’est ce qui a déclenché Steam OS, afin de ne pas être dépendant de MS si cela arrivait.



Bah oui, mais ça arrive pour le coup. Et c’était une bonne stratégie. Mais au lieu de cadrer l’idée pour en faire un vrai fer de lance, Gabe a fait systématiquement les choses à moitié.



&nbsp;D’un côté, je conçois un contrôleur super innovant. De l’autre, je lance la manette sans avoir démarré un minimum l’écosystème (au moins des profils pour les jeux Valve quoi) et j’ai tellement gratté sur la fabrication que visuellement ça passe mal (alors qu’en vrai le rapport qualité prix est très bon, si j’en crois les différents tests).



D’un côté, je bosse sur une distrib Linux customisée aux petits oignons pour construire mon indépendance. De l’autre, je laisse des constructeurs faire nawak pour aboutir à un truc illisible par un joueur lambda.



Après, je suis certain que Valve fait beaucoup d’efforts de prosélytisme vis-à-vis des éditeurs et de collaboration avec la communauté pour créer une dynamique de développement logiciel multiplate-formes, mais si les Steam machines, qui sont censément l’élément le plus représentatif de “l’intérêt des joueurs pour Linux” (en schématisant) font un flop, je doute que les éditeurs frileux à la base persévèrent…



Vu que pour l’instant, pour la plupart, rendre dispo un jeu sous Linux c’est plus une galère pas trop rentable (ou un pari à l’aveugle sur l’avenir, au choix) qu’un vrai projet à retour sur investissement…








Citan666 a écrit :



C’est là où je ne te rejoins pas. Quel est l’intérêt de jouer absolument au jour J aux derniers titres (et accessoirement les payer deux à trois fois plus cher que 6 mois après) ? Sérieusement ? À part…







A titre perso ? Je te répond absolument aucun.

Cependant se sont les personnes qui achètent le jour J qui sont intéressantes pour les éditeurs, car c’est le nombre de ventes la première semaine qui décide si un jeu et son portage sont rentables ou non. Et se sont également ces acheteurs qui dépenses le plus. Si tu n’arrives pas à les attirer ta plateforme est morte née car ils représentent une grosse majorité des joueurs.



Bah, en fait je trouve que c’est plus compliqué que ça.&nbsp;

Pour moi, l’interêt des steam machines c’est de pouvoir avoir un os orienté console, et un os windows.&nbsp;

&nbsp;C’est là ou les comparer avec le prix d’une console n’est pas pertinent, dans le sens ou il y a très très peu de personnes qui n’ont pas un PC à coté. &nbsp;Donc tu ne peux pas comparer avec le prix de la console seule. Et il faut prendre en compte que le matériel est upgradable, donc l’investissement de départ est amortie plus longtemps.&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;








ragoutoutou a écrit :



Pour moi, ils essayent de pousser Linux comme OS alternatif car Microsoft menace très clairement leur modèle commercial. La Steam  Machine est une approche pour monter la masse critique de Linux et intéresser les développeurs à faire le pas… D’ailleurs le nombre de jeux dispo sur Linux, bien qu’encore faible, n’est plus du tout anecdotique et la qualité de l’expérience est tout à fait correcte.







Si c’est c’est comme ça qu’il se font une porte de sortie, autant déjà accorder les violons maintenant, nous avons un requiem à préparer.









Citan666 a écrit :



Bah oui, mais ça arrive pour le coup. Et c’était une bonne stratégie. Mais au lieu de cadrer l’idée pour en faire un vrai fer de lance, Gabe a fait systématiquement les choses à moitié.



 D’un côté, je conçois un contrôleur super innovant. De l’autre, je lance la manette sans avoir démarré un minimum l’écosystème (au moins des profils pour les jeux Valve quoi) et j’ai tellement gratté sur la fabrication que visuellement ça passe mal (alors qu’en vrai le rapport qualité prix est très bon, si j’en crois les différents tests).



D’un côté, je bosse sur une distrib Linux customisée aux petits oignons pour construire mon indépendance. De l’autre, je laisse des constructeurs faire nawak pour aboutir à un truc illisible par un joueur lambda.



Après, je suis certain que Valve fait beaucoup d’efforts de prosélytisme vis-à-vis des éditeurs et de collaboration avec la communauté pour créer une dynamique de développement logiciel multiplate-formes, mais si les Steam machines, qui sont censément l’élément le plus représentatif de “l’intérêt des joueurs pour Linux” (en schématisant) font un flop, je doute que les éditeurs frileux à la base persévèrent…



Vu que pour l’instant, pour la plupart, rendre dispo un jeu sous Linux c’est plus une galère pas trop rentable (ou un pari à l’aveugle sur l’avenir, au choix) qu’un vrai projet à retour sur investissement…





L’offre sous le manchot a quand même grandement évoluée depuis l’annonce de Steam OS. Après, le marché ne va pas basculer en si peu de temps et il faudra encore de nombreuses années avant de voir une majorité de jeux cross-OS.



Donc le pari et l’investissement de Valve est sur un très long terme.



Mais plus cher








tazvld a écrit :



Si c’est c’est comme ça qu’il se font une porte de sortie, autant déjà accorder les violons maintenant, nous avons un requiem à préparer.





<img data-src=" /> du Dredi ou fanboy MS, au choix. Comme tu es très 1er degré, je penche pour le second <img data-src=" />









blackdream a écrit :



Bah, en fait je trouve que c’est plus compliqué que ça. 

Pour moi, l’interêt des steam machines c’est de pouvoir avoir un os orienté console, et un os wind