Un sénateur veut un dépistage systématique de l’illectronisme

JDC vs JCVD

Un sénateur veut un dépistage systématique de l’illectronisme

Un sénateur veut un dépistage systématique de l’illectronisme

Et si la « Journée Défense et Citoyenneté » permettait de détecter, en plus des problèmes d’illettrisme, le manque de compétence des adolescents en matière d’informatique ? C’est ce que propose un sénateur, à l’appui d’un amendement au projet de loi Égalité et citoyenneté.

Anciennement connue sous le nom de « JAPD », la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) est aujourd’hui une étape obligée pour chaque jeune, notamment pour pouvoir ensuite passer le bac ou obtenir le permis de conduire. Entre 16 et 18 ans, les citoyens en devenir sont ainsi tenus de participer à ces journées organisées sous la houlette des forces armées, où ils sont sensibilisés aux enjeux de défense. Remplaçant le service militaire, la JDC sert également à soumettre les futurs adultes à des tests d’évaluation des apprentissages fondamentaux de la langue française, établis par l’Éducation nationale.

Mais pour Pierre Camani, sénateur socialiste du Lot-et-Garonne, il conviendrait d’étendre sans plus attendre ce dépistage de l’illettrisme à « l’illectronisme ». Au programme : de petits exercices d’informatique (probablement de type recherche en ligne ou traitement de texte). « Une maîtrise minimale des outils numériques est, en effet, aujourd’hui requise pour un nombre toujours croissant d’activités quotidiennes : recherche d’emploi, démarches administratives, information, consommation, etc. »

Mieux détecter les problèmes d'inclusion numérique

L’élu voudrait qu’en cas de résultats insuffisants, les jeunes soient incités « à passer le Passeport Internet Multimédia (PIM) ou le Brevet Internet et Multimédia adultes (B2i adultes) et à se rendre dans un Espace Public Numérique (EPN) proche de leur domicile, ou dans tout autre lieu de médiation numérique labellisé par l’État et identifié sur l’annuaire des lieux de médiation numérique pour être aidés dans l’appropriation des outils numériques ». Il s’agirait aussi selon lui d’une manière pour les pouvoirs publics de se doter « d’indicateurs adaptés à l’état actuel des sociétés numériques et aux nouveaux objectifs d’e-inclusion ».

Son amendement devrait être examiné la semaine prochaine par le Sénat, en séance publique. Lors des débats relatifs au projet de loi Numérique, un député en avait déposé un identique. Aucune discussion n’avait cependant eu lieu, l’élu en question n'ayant finalement pas soutenu son amendement (très probablement parce qu'il était absent). 

Commentaires (128)


SI déjà tu ne sais pas lire, alors te servir d’un ordinateur …


Moi je voudrais 100 balles et un mars… <img data-src=" />



Plus sérieusement, j’ai vraiment été très étonné de voir le niveau des personnes de mon groupe lors de ma JAPD.

Sur à peu près 30 personnes, on était 2 à être en filière générale (bac S).

Quand j’ai vu le questionnaire, j’ai pensé à une blague ou des questions pièges…. J’ai regardé autour de moi et pas mal de personnes avaient l’air de galérer à trouver les réponses.



Donc pourquoi, rajouter un volet numérique pour dépister l’illectronisme.


Wahou les “jeunes” vont découvrir qu’il n’y a pas juste un navigateur internet sur un ordi mais tout un tas d’outil? Et il vont découvrir aussi que ce navigateur ne sert pas à juste à se connecter à Facebook?

Qui sait un jour on verra débarquer un entreprise des jeunes de cette génération dite à tord compétente en informatique enfin être capable de se servir correctement d’un PC et ne pas être perdu à la moindre question technique ou même soucis technique.

Sinon plus concrètement ça sera juste un moment inutile de plus dans cette longue journée inutile. 1415 ans après j’ai carrément oublié cette journée et son contenu déjà et je me suis pas sentit plus investit dans la défense nationale après.


Ils devraient commencer par faire un dépistage dans leurs propres rangs, puis dans ceux des députés, pour continuer avec les membres du gouvernement.

Bref, dépister déjà l’incompétence chez ceux qui légifèrent sur le sujet, ce serait une bonne chose.


Moi je croyais que ce dépistage de l’illectronisme c’était l’inscription des bacheliers sur APB. <img data-src=" />








L3 G33K a écrit :



Ils devraient commencer par faire un dépistage dans leurs propres rangs, puis dans ceux des députés, pour continuer avec les membres du gouvernement.

Bref, dépister déjà l’incompétence chez ceux qui légifèrent sur le sujet, ce serait une bonne chose.





Je plussoie.




  • 100000000000000000000000000000000000000000000000000000000000








durthu a écrit :



Moi je voudrais 100 balles et un mars… <img data-src=" />



Plus sérieusement, j’ai vraiment été très étonné de voir le niveau des personnes de mon groupe lors de ma JAPD.

Sur à peu près 30 personnes, on était 2 à être en filière générale (bac S).

Quand j’ai vu le questionnaire, j’ai pensé à une blague ou des questions pièges…. J’ai regardé autour de moi et pas mal de personnes avaient l’air de galérer à trouver les réponses.



Donc pourquoi, rajouter un volet numérique pour dépister l’illectronisme.







Pendant la mienne ils se sont réjouis de voir qu’aucune personne n’était en échec scolaire <img data-src=" />

Après il n’y a aucune honte à faire un Cap ou manquer de culture générale (notez bien que l’un ne va pas forcément avec l’autre).

Tout le monde n’a pas envie de s’intéresser à l’informatique, même pour des usages courants.







Guyom_P a écrit :



Sinon plus concrètement ça sera juste un moment inutile de plus dans cette longue journée inutile. 1415 ans après j’ai carrément oublié cette journée et son contenu déjà et je me suis pas sentit plus investit dans la défense nationale après.





Pour ma part j’avais eu une initiation aux gestes qui sauvent, avec massage cardiaque sur un mannequin. Je regrette d’avoir oublié la plupart de la procédure <img data-src=" />



Sur le fond c’est pas une mauvaise idée, mais inclure ça à la JAPD, je sais pas si c’est réellement utile … Mais ça implique que l’informatique est vitale pour la vie de tous les jours, or oui c’est utile, mais vitale je sais pas.



Puis ça existe plus les cours de techno au collège ? Je pense que pour beaucoup, c’est là qu’on a eu un premier contact avec un PC (bon moi c’était avec un amstrad que mon père a trouvé dans une brocante)


C’est surtout que la JAPD (ou JDC maintenant) est la journée à laquelle en théorie personne n’échappe, donc c’est la bonne occasion pour ce genre de tests où l’état veut connaître le niveau nationnal tout en pouvant cibler des individus précis.



Je trouve que c’est une bonne chose sur le principe, mais à part faire des stats, s’il n’y a aucun programme de “rééducation” par la suite (que ça soit pour l’illetrisme ou “l’illectronisme”), ça ne sert à rien d’autre que de faire un beau rapport.








Charly32 a écrit :



Pour ma part j’avais eu une initiation aux gestes qui sauvent, avec massage cardiaque sur un mannequin. Je regrette d’avoir oublié la plupart de la procédure <img data-src=" />





T’as eu de la chance toi.

&nbsp;Je me souviens que c’était des mecs de la marine nationale qui nous ont accueillit ce jour là, qu’on as enchainé des vidéos sur la gendarmerie, la marine, l’armée de terre, l’armée de l’air…. on a mangé des frites à la cantine aussi et fait des test à la con où la nana a côté de moi ne connaissait aucune date historique (même le 14 juillet était une énigme pour elle). Sortant de ma campagne c’était la première fois que je croisais des gamins venant de quartiers (ZUP et compagnie) et c’était un choc pour moi de voir un tel retard scolaire. Limite ça a du être une des rares fois où j’aurai pu être le premier de la classe. mdr

Sinon il faisait très froid dans ce foutu lycée un samedi en plein hiver (bah oui ils allaient pas allumer la chaudière pour chauffer une seule salle).

Bref j’ai perdu un samedi que j’aurai pu passer avec mes potes pour mater des spots publicitaires de l’armée qu’on peut surement trouver aujourd’hui facilement sur Youtube. lol

&nbsp;



Je ne peux que confirmer. Déjà il y a… plus de dix ans, j’avais été impressionné du nombre de gens qui avaient un questionnaire simplifié en deuxième session.. Et simplifié, par rapport à une compréhension de programme TV… (ou alors, c’est moi qui avais le questionnaire simplifié <img data-src=" /> )


j’ai passé ma JAPD en 1999, j’ai aussi eu une partie sur le programme TV <img data-src=" />








durthu a écrit :



Plus sérieusement, j’ai vraiment été très étonné de voir le niveau des personnes de mon groupe lors de ma JAPD.

Sur à peu près 30 personnes, on était 2 à être en filière générale (bac S).



La JAPD, j’ai pas fait. Mais quand j’ai fait mes 3 jours, j’ai aussi été scié de constater qu’on nous triait avec d’un côté une file avec ceux qui savent lire, et de l’autre côté une file de ceux qui ne savent pas lire, et qu’elle était loin d’être vide.



Je suggère de débuter le dépistage au sénat.








Guyom_P a écrit :



Sinon plus concrètement ça sera juste un moment inutile de plus dans cette longue journée inutile. 1415 ans après j’ai carrément oublié cette journée et son contenu déjà et je me suis pas sentit plus investit dans la défense nationale après.





Le but c’est pas que faire de la ‘pub’ pour les ado.

C’est le moyen le plus objectif d’évaluer le niveau d’éducation de la (jeune) population française.





durthu a écrit :



Plus sérieusement, j’ai vraiment été très étonné de voir le niveau des personnes de mon groupe lors de ma JAPD.

Sur à peu près 30 personnes, on était 2 à être en filière générale (bac S).





&nbsp;&nbsp;j’ai vu pas mal de gens qui découvrait qu’il y’avait un autre monde en dehors de leur sphère habituelle,&nbsp;que’être dans le privé, vouloir poursuivre des études, ou même simplement habité dans une maison, avoir un ordi, internet, des parents qui travaillent…ils voyaient pour la première fois qu’ils représentaient en fait une minorité.



Ça devait être dans le coin, peut-être 98. “Superbe” visite de l’arsenal décati de Brest en sus. Un grand moment..


Mdr tous ces témoignages sur la JAPD &nbsp;<img data-src=" />, j’ai 20 ans et je l’ai pas passé ,je crois que j’ai pas du raté grand chose &nbsp;à part la possibilité de passé le permis&nbsp;<img data-src=" />.


Déjà ça serait bien d’apprendre aux gens le sens des mots, pour ne pas utiliser des néologismes foireux pour faire moderne !

Oh wait…








fusion_sadam a écrit :



Le but c’est pas que faire de la ‘pub’ pour les ado.

C’est le moyen le plus objectif d’évaluer le niveau d’éducation de la (jeune) population française.





Ça, et outre la “pub”, c’est aussi un moyen pour certains d’avoir un avenir, un boulot, une formation.. Quand le système scolaire n’a peut-être pas su quoi faire de toi.



Du temps du service militaire, beaucoup passaient leur permis là-bas, permis poids lourd, permis bus…









alex.d. a écrit :



La JAPD, j’ai pas fait. Mais quand j’ai fait mes 3 jours, j’ai aussi été scié de constater qu’on nous triait avec d’un côté une file avec ceux qui savent lire, et de l’autre côté une file de ceux qui ne savent pas lire, et qu’elle était loin d’être vide.





Haaaa, les 3 jours. Quels souvenirs…. Suivez la ligne jaune, qui te fait traverser toute la caserne pour finalement arriver dans le bâtiment d’en face… Alors qu’en traversant juste la cour… Y a pas à dire, les militaires, sacrés farceurs.<img data-src=" />



En théorie, car si déscolarisation, il y échappe. Mais ça m’a toujours étonné que l’illettrisme soit détecté lors de la JAPD, je sais que maintenant l’éducation essaye d’éviter le “redoublement” au maximum pour ne pas que l’élève se sent en échec, mais savoir lire et écrire c’est la base, c’est à l’école de détecter les manques.



Souvent à la JAPD il est déjà trop tard (16ans c’est déjà tard).



Pour l’illectronisme, je pense que c’est moins une priorité, vu que nos ministres se succédant veulent mettre des tablettes de plus en plus tôt entre les mains des enfants, on va finir par réussir à se retrouver avec des illettrés non-illectronés.








uzak a écrit :



Ça, et outre la “pub”, c’est aussi un moyen pour certains d’avoir un avenir, un boulot, une formation.. Quand le système scolaire n’a peut-être pas su quoi faire de toi.



Haha. Il n’y a déjà plus de boulot pour des gens sur-qualifiés à bac +5, alors tes gus illettrés…



Tu dois confondre avec le service militaire, personne ne peut passer son permis lors de la JAPD. Et c’est curieux que tu n’aies pas passé une journée avec l’armée qui te présente ces métiers et fait un test de lecture, c’est pour tout le monde ça.


Dans l’armée ? J’arrête pas de voir des pubs ‘engagez-vous’ en ce moment


Je me souviens avoir côtoyé au collège (en tant que collégien moi aussi) un sacret paquet d’élèves qui butaient sur chaque mot lors de la lecture d’un texte simple…



De mon avis personnel, le passage en 6ème ne devrait être envisagé que pour ceux qui savent au moins lire, écrire et compter : soit les bases censées avoir été acquises à l’école primaire. Ça fait effectivement penser au certificat d’études, mais ce n’était peut-être pas un mal…








Charly32 a écrit :



Pour ma part j’avais eu une initiation aux gestes qui sauvent, avec massage cardiaque sur un mannequin. Je regrette d’avoir oublié la plupart de la procédure <img data-src=" />





PAPL - staying alive Dans le doute, … 5minutes sympa



L’armée, même si elle a ses méthodes, convient très bien à certaines personnes. On a tous vu un/des prof(s) qui plutôt que d’aider un mec en difficulté, il le laissait au fond de la classe car il(s) ne savait pas comment le gérer.



Par contre l’armée ne prend pas non plus n’importe qui, y a quand même un minimum de sélection, mais au moins niveau formation y a de quoi faire.


Et pourtant, suffit de voir le désespoir des artisans à trouver un apprenti de vraiment intéressé par ce qu’il fait. Mais c’est sur qu’attendre en pleurant “ouinn personne veut de moi alors que j’ai bac +5” c’est plus vendeur…


Je suis de 1978 et j’ai fait mes 3 jours (en fait 3h -&gt; apte, même pas mangé à la cantine)

Une bonne blague le jeux vidéo avec la fusée. Je n’en pouvais plus mais apparemment j’étais le premier sorti et j’avais fait un bon temps. mdr.

L’année 1979 pour une obscure raison a été exemptée de tout.

La journée pour tous a commencé pour les nés en 1980 et plus.


Au jour d’aujourd’hui …. <img data-src=" />


Je te rassure, je trouve aussi qu’il n’y a aucune honte à faire un CAP/BEP/Bac pro ou autre tant que c’est que l’élève veut faire.

A mon époque, mais c’est surement encore le cas aujourd’hui, les filières pro et/ou courte étaient des voies de garage pour ceux que l’éducation nationale ne voulait pas en filière générale.


C’est justement ce que j’ai ressenti ce jour là.

On ne se rend pas forcément compte de la misère mais aussi de la chance que l’on peut avoir tant qu’on est pas confronté à la “vraie vie”.








uzak a écrit :



Dans l’armée ? J’arrête pas de voir des pubs ‘engagez-vous’ en ce moment





Encore faut-il avoir envie d’aller se faire trouer la peau pour son pays. L’armée, comme la Police ou les pompiers, c’est des vocations, sinon, ça fonctionne pas.









Krogoth a écrit :



Et pourtant, suffit de voir le désespoir des artisans à trouver un apprenti de vraiment intéressé par ce qu’il fait. Mais c’est sur qu’attendre en pleurant “ouinn personne veut de moi alors que j’ai bac +5” c’est plus vendeur…







Mais que je suis con. A toi tout seul tu viens de trouver la solution au chômage de la France…

C’est si simple. Des gens de 25 ans bardés de diplômes en économie vont faire un apprentissage chez le serrurier du coin.

Fallait y penser, Krogoth l’a fait.<img data-src=" />



J’imagine le bouzin

“Le mot lapin est-il de la langue française ?”

“Sur quelle couche OSI est le protocole TCP ?”

“comment faire une lettre accentuée majuscule ?”

Bon j’arrête, on est pas ‘dredi








durthu a écrit :



Je

te rassure, je trouve aussi qu’il n’y a aucune honte à faire un

CAP/BEP/Bac pro ou autre tant que c’est que l’élève veut faire.

A

mon époque, mais c’est surement encore le cas aujourd’hui, les filières

pro et/ou courte étaient des voies de garage pour ceux que l’éducation

nationale ne voulait pas en filière générale.







&nbsp;Le problème, c’est que dans tout ton parcours scolaire, l’Education Nationale te “vend” qu’en dehors d’un BAC +5 (donc filière générale), point de salut, les filières professionnelles étant des voies de récupération pour tous ceux en échec scolaire.



D’où la peur de pas mal de gens de “mal finir” : ça les pousse à continuer des études qui ne leur plaisent pas forcément… pour éventuellement eux aussi se retrouver avec un Master qui ne leur ouvre aucun débouché professionnel.



C’est exactement ce que j’ai pensé en lisant le titre ! L’ignorance des politiques de tous âge sen matières de numérique est, hélas, abyssale.



Ce qui ne les empêche évidemment pas d’avoir un avis dessus.








Soriatane a écrit :



SI déjà tu ne sais pas lire, alors te servir d’un ordinateur …



Quand je vois que des enfants de 3 ans (totalement illettrés et c’est bien normal) sont capables de démarrer une tablette de lancer un jeu, naviguer dans les menus, choisir les options qui leurs conviennent, etc…Je en sais pas lequel est le plus difficile entre lire et utiliser un PC







Ricard a écrit :



Mais que je suis con. A toi tout seul tu viens de trouver la solution au chômage de la France…

C’est si simple. Des gens de 25 ans bardés de diplômes en économie vont faire un apprentissage chez le serrurier du coin.

Fallait y penser, Krogoth l’a fait.<img data-src=" />



Ce qui est fait est fait. Mais on ne peut pas non plus nier les problèmes d’orientation en amont pour ne pas s’acharner à reproduire les mêmes erreurs.

Entre nous un serrurier gagne peut être mieux sa vie que certains Bac+5









focky85 a écrit :



Je suis de 1978 et j’ai fait mes 3 jours (en fait 3h -&gt; apte, même pas mangé à la cantine)

Une bonne blague le jeux vidéo avec la fusée. Je n’en pouvais plus mais apparemment j’étais le premier sorti et j’avais fait un bon temps. mdr.

L’année 1979 pour une obscure raison a été exemptée de tout.

La journée pour tous a commencé pour les nés en 1980 et plus.





Mon grand frère né en 80 a eu les 3 jours lui, moi de 84 j’ai eu juste la journée simple par contre. Et j’avais zappé le coup du programme TV c’est vrai, il était épique aussi celui là. Mon cousin qui me disait ne même pas avoir regardé le programme TV pour répondre à la question “A quelle heure est diffusé Téléfoot?” lol

&nbsp;



CounterFragger a écrit :



&nbsp;Le problème, c’est que dans tout ton parcours scolaire, l’Education Nationale te “vend” qu’en dehors d’un BAC +5 (donc filière générale), point de salut, les filières professionnelles étant des voies de récupération pour tous ceux en échec scolaire.



D’où la peur de pas mal de gens de “mal finir” : ça les pousse à continuer des études qui ne leur plaisent pas forcément… pour éventuellement eux aussi se retrouver avec un Master qui ne leur ouvre aucun débouché professionnel.





J’ai encore vu le cas récemment quand ma copine a appris que j’avais un Bac S d’un coup pour elle j’étais devenu un intello et un taré pour avoir osé faire ça. Et qu’elle a eu du mal à partir en filière pro tellement c’était mal vu et qu’on voulait lui coller une image d’échec scolaire. Il y a pression familiale énorme généralement qui tente de dissuader les candidats aux filières pro. Si tu fais pas un bac générale et surtout un bac S c’est le mal. lol

Pourtant par la suite j’ai croisé beaucoup de types qui était partit en filière pro quand j’entrais en général qui aujourd’hui ont bien mieux réussis que moi.









Ricard a écrit :



Mais que je suis con. A toi tout seul tu viens de trouver la solution au chômage de la France…

C’est si simple. Des gens de 25 ans bardés de diplômes en économie vont faire un apprentissage chez le serrurier du coin.

Fallait y penser, Krogoth l’a fait.<img data-src=" />





Note que vu le prix d’une intervention de serrurier, je les soupçonnerais de déjà recruter les étudiants en économie.









Ricard a écrit :



Encore faut-il avoir envie d’aller se faire trouer la peau pour son pays. L’armée, comme la Police ou les pompiers, c’est des vocations, sinon, ça fonctionne pas.





Enfin une grande partie des effectifs militaires ne met pas le pied sur le terrain. Il y a des tas de boulots dans la logistiques, la maintenance, l’administratif….. L’armée ça n’est pas juste des mecs qu’on envoie courir avec un Famas tout partout dans le monde (d’ailleurs ça se fait de moins en moins) où des avions lançant des bombes à droite à gauche.



Je parlais de cet “illectronisme”.

Au jour d’aujourd’hui (ou “à l’heure d’aujourd’hui” comme ils disent dans les émissions de télé réalité) n’est pas un néologisme, mais une tautologie.








le podoclaste a écrit :



Note que vu le prix d’une intervention de serrurier, je les soupçonnerais de déjà recruter les étudiants en économie.





Testé il y a 1 mois. 200€ pour ouvrir une serrure. Le mec voulait me compter 200€ de plus pour me changer le cylindre “spécial” très rare qu’il lui en restait justement qu’un seul que j’avais de la chance.

Je suis allé en racheter un à 5€ chez Bricodépot. Nickel. <img data-src=" />









Guyom_P a écrit :



&nbsp; où des avions lançant des bombes à droite à gauche.





En général c’est plutôt en dessous <img data-src=" />









Guyom_P a écrit :



Enfin une grande partie des effectifs militaires ne met pas le pied sur le terrain. Il y a des tas de boulots dans la logistiques, la maintenance, l’administratif….. L’armée ça n’est pas juste des mecs qu’on envoie courir avec un Famas tout partout dans le monde (d’ailleurs ça se fait de moins en moins) où des avions lançant des bombes à droite à gauche.





Ouais, ils vendent ça sur les plaquettes de recrutement.



Ca dépend si elles sont attachés sous les ailes ou pas. Mais la finalité est que oui elles finissent en dessous lol



&nbsp;







Ricard a écrit :



Ouais, ils vendent ça sur les plaquettes de recrutement.





Après je ne suis pas allé explorer plus loin que leur propagande. C’est pas mon kif non plus le treillis et la discipline.



L’école étant obligatoire jusqu’à 16 ans, il serait peut-être judicieux de s’inquiéter de ce genre de lacunes au préalable, non ?


C’est ce qui me surprend au taf (milieu qualifié voire hautement qualifié), les gars savent manier des protocoles et savent faire présence sur leur tache, mais souvent tu te rends compte qu’ils n’ont aucune jugeote, pas de présence sensorielle sur l’ensemble du taf de l’équipe, et comment améliorer, moduler ou alléger les fonctions selon le projet.

Ce qui pour moi est la base d’un artisan: savoir faire un devis adapté sans prendre de risques, et avec une marge de manœuvre sur l’ensemble du taf; bref une over-view et pas juste un cloisonnement des taches.








Guyom_P a écrit :



Après je ne suis pas allé explorer plus loin que leur propagande. C’est pas mon kif non plus le treillis et la discipline.





Mon frère à fait 22 ans d’armée (il est en retraite maintenant). Il était au casernement, en menuiserie. Il faisait des portes en bois que les commandos s’entraînaient à défoncer (prises d’otages etc…). 2 ans après son incorporation, il s’est retrouvé au Kosovo à ramasser des corps et à les mettre dans des sacs.

Quand tu es militaire, tu obéis, t’as signé, c’est pour en chier.<img data-src=" />



Pareil, quand j’ai fait mon service en 2000, j’avais accompagné un Adju à la JAPD, j’avais rigolé en voyant le questionnaire, mais quand il m’a dit que même des engagés se plantaient dessus… j’ai flippé <img data-src=" />



Après, l’armée propose des remises à niveau voire des cours de français de base (niveau primaire et collège).



Toutefois, c’est pas parce que ces personnes sont illettrées voire analphabètes que ce sont des cons finis, loin de là parfois.



Pourquoi pas le faire pour le numérique aussi, c’est l’occasion lors de la JAPD, mais bon, faut voir comment cela va se concrétiser.



Honte à toi, le cylindre très rare était fait d’un alliage de Mythrill, là t’as un cylindre bas de gamme !



&nbsp;Sinon, n’oublies pas de donner un double de clé du nouveau cylindre ;-) (C’est con mais pour avoir oublier une fois, j’oublierai plus).



Par contre fait que j’ai remarqué, dans mes 2 anciennes résidences, on avait des “panneaux informatifs” avec les numéros utiles (pompiers, police, concierge, …) Bizarrement c’était toujours la même société de serrurier qui apparaissait sur ceux-ci (bien entendu la plus cher et pas forcément la plus proche).


(très probablement parce qu’il était absent).&nbsp;



c’est dire tout le sérieux de leur travail ?

ils ne donnent, même pas, “du mal” à suivre leur propos. de loi ………pff !!!


Il y a assez peu de métiers qui te garantissent de ne jamais aller sur le terrain, même si ce n’est pas en tant que combattant.


Dans mon boulot c’est pareil, je vais te configurer un serveur aux petits oignons mais me demande pas de piloter un projet ou d’avoir une vue trop globale du SI (le SI au sens large, pas les pauvres 80 serveurs d’un projet).



La gestion de tâches, le pilote, la connexion aux autres projets, c’est le boulot de mon chef, pas le mien (même si je mets mon nez dedans aussi histoire de pas avancé avec des œillères).








thomgamer a écrit :



Honte à toi, le cylindre très rare était fait d’un alliage de Mythrill, là t’as un cylindre bas de gamme !



&nbsp;Sinon, n’oublies pas de donner un double de clé du nouveau cylindre ;-) (C’est con mais pour avoir oublier une fois, j’oublierai plus).



Par contre fait que j’ai remarqué, dans mes 2 anciennes résidences, on avait des “panneaux informatifs” avec les numéros utiles (pompiers, police, concierge, …) Bizarrement c’était toujours la même société de serrurier qui apparaissait sur ceux-ci (bien entendu la plus cher et pas forcément la plus proche).





Ca m’étonne pas… Pis au final ça m’arrange de l’avoir changé, j’ai remarqué que le proprio avait un double des clés de mon appartement, et que donc il pouvait rentrer chez moi quand ça l’arrange. <img data-src=" />



Désolé, j’ai tout de suite pensé pléonasme mais effectivement ça ressemble plus à une tautologie.

<img data-src=" />


Ce jour la c’est quelque chose que je savais en théorie et que je voyais en pratique, et je pensais avoir apris la leçon.mais je pensais pas a quelle point cette ‘bulle’ prenait de la place.J’ai pris une claque en faisait des étude de stats et notamment sur les sondages, et de découvrir comment on est biaisé par nature, comment il est difficile d’être objectif,comment nous tous involontairement remplis de préjugé par simple ignorance, et qu’il est impossible de découvrir toute la diversité humaine aussi jeune.








Dedrak a écrit :



Tu dois confondre avec le service militaire, personne ne peut passer son permis lors de la JAPD. Et c’est curieux que tu n’aies pas passé une journée avec l’armée qui te présente ces métiers et fait un test de lecture, c’est pour tout le monde ça.





Il veut dire que tu dois avoir passé ta JAPD/JDC pour prétendre à un concours officiel, y compris le permis de conduire <img data-src=" />

&nbsp;



Ricard a écrit :



Haha. Il n’y a déjà plus de boulot pour des gens sur-qualifiés à bac +5, alors tes gus illettrés…





Il est vrai qu’aujourd’hui ne savoir ni lire ni écrire est très handicapant, mais il y a tout de même des domaines où l’iNpact de ces lacunes est minimisé.

Dans un autre registre, j’ai l’impression que de plus en plus on demande un bac +5 pour des métiers où un bac +3, voire bac +2 suffirait.

&nbsp;





thomgamer a écrit :



En théorie, car si déscolarisation, il y échappe.





Ah? Il me semblait que n’importe quel individu ayant 16 ans et étant recensé devait s’acquitter de cette journée. D’ailleurs il est assez courant que des élèves déscolarisés (ou en échec scolaire) y paticipe

&nbsp;





barlav a écrit :



PAPL - staying alive Dans le doute, … 5minutes sympa





Merci <img data-src=" />

Mais bon, de la théorie à la pratique il y a un fossé, et je pense que si je tente la manip’ sur uen vraie personne, il y a de grandes chances que je lui défonce la cage thoracique :x





Jarodd a écrit :



&nbsp;pour ne pas utiliser des néologismes foireux





Et pourquoi pas après tout? Qui a dit que l’invention de nouveaux mots devaient être réservés à certaines personnes? Pourquoi il faudrait n’utiliser que des racines grecques ou latines? Je revendique le droit à créer mes propres mots, na!

&nbsp;





thomgamer a écrit :



&nbsp;je sais que maintenant l’éducation essaye d’éviter le “redoublement” au maximum pour ne pas que l’élève se sent en échec, mais savoir lire et écrire c’est la base, c’est à l’école de détecter les manques.&nbsp;





Hors-sujet, mais pour le coup, il faudrait se poser la question du bien-fondé du découpage en années de l’apprentissage (au moins pour les premières étapes de l’école primaire). Certains auront besoin de 2 ans pour apprendre à lire alors que d’autre pourront y arriver en 6 mois.

D’un côté, le redoublement est la plupart du temps perçu comme un échec (t’apprend pas assez vite, t’es nul etc), est démotivant (se retaper deux fois la même chose, surtout quand c’est pas agréable n’aide pas) et n’est pas forcement efficace (c’est peut être que la méthode n’est pas adaptée).

De l’autre, faire avancer un élève sans avoir les bases minimales, c’est l’envoyer droit dans le mur.



Je sais pas, j’ai un rôle technique pointu mais très basique en fait, quand je peux superviser mon affectation aux taches je me rends compte que 80% du temps je suis sous-exploité. Le fait de pouvoir voir et décider de l’usage des ressources t’ouvre les yeux sur le gachis.



Surtout ce qui me surprend c’est de prendre des ingés avec moult XP pour entendre une reflexion digne d’un poisson rouge; même un tech n’aurais pas osé la sortir, c’est digne d’un gamin pré-pubert des fois. Bref…


Ce serait pas mieux de faire ca à 16 ans et à l’école? Parce que c’est pas vraiment aux casernes militaires d’acheter des ordi de bureau bon marché &nbsp;qui serviront trois fois par an. Chacun son travail.








Charly32 a écrit :



Merci <img data-src=" />

Mais bon, de la théorie à la pratique il y a un fossé, et je pense que si je tente la manip’ sur uen vraie personne, il y a de grandes chances que je lui défonce la cage thoracique :x





Comme le dit la vidéo, c’est pas grave. La personne est en train de mourir, tu ne pourras pas faire pire.

Fais le, ça va être chiant, mais tu réduits le temps ou le couple cerveau-coeur est non irrigué, en attendant une meilleure analyse médicale.

Des cotes pétées? j’en ai déjà eu, c’est douloureux mais bordel! tu vis! dans 2mois on en parle plus.



Bref, c’est pas évident d’avoir de la lucidité dans ces moments, autant se rappeler le bon-sens a vide et sans stress.



=&gt;Secours, se mettre a l’aise, et tu pars pour 10minutes sportives: Ha, ha , ha ,ha staying aliiiiive!

<img data-src=" />



Je sais bien que qu’on ne passe pas le permis pendant cette journée :) , je l’ai pas passé pour cause de sociophobie, je voulais pas y allé, et il sont pas venue m’y amené de force&nbsp;<img data-src=" />




illectronisme





facepalm








Davenor a écrit :



Je sais bien que qu’on ne passe pas le permis pendant cette journée :) , je ne l’ai pas passé pour cause de sociophobie, je voulais pas y alléer, et ils ne sont pas venues m’y amenéer de force <img data-src=" />





Tu aurais encore fait monter le nombre d’analphabètes. Tu fausses donc les statistiques officielles pour un prétexte à la con !



Le recensement et la JAPD sont obligatoires à partir de 16ans et jusqu’à 25ans mais après tu peux passer les examens officiels sans fournir le papier il me semble.





Pour l’apprentissage je suis d’accord, mais là encore il y a pas de solutions rapides sans bouleversement.&nbsp; Par contre j’ai déjà vu des écoles où l’élève passe dans la classe supérieure mais a des cours particuliers pour combler les lacunes, par contre c’est aux parents d’accepter que leur enfant passe une heure de plus par jour, et du coup ça créait un sentiment d’exclusion car ses “copains” partent avant lui.


Le seul truc dont je me souvienne de ma JAPD (début 2000), c’est qu’il y avait de la bière à la cantine. Normale dans une école de police (de Saint Malo) diront certains <img data-src=" />


illettré(e) - illectroné(e) ?


Et pour passer le bac pas de sociophobie ? Ils t’ont autorisé à passer l’examen ?


Sur l’apprentissage de l’écriture : il n’y a pas si longtemps - fin des années 70/ 80 plus ou moins suivant les lieux -, à Noël presque tous les élèves savaient lire. Donc en à peine 4 mois.



Maintenant on a fait des progrès en psychologie et en neurologie, ce temps pourrait sûrement être plus court en adaptant correctement les périodes de renforcement du cerveau.








L3 G33K a écrit :



Ils devraient commencer par faire un dépistage dans leurs propres rangs, puis dans ceux des députés, pour continuer avec les membres du gouvernement.

Bref, dépister déjà l’incompétence chez ceux qui légifèrent sur le sujet, ce serait une bonne chose.





Bah justement, vu que l’on doit passer par la JCD de façon obligatoire ;)&nbsp;









Charly32 a écrit :



&nbsp;&nbsp;

Il est vrai qu’aujourd’hui ne savoir ni lire ni écrire est très handicapant, mais il y a tout de même des domaines où l’iNpact de ces lacunes est minimisé.

Dans un autre registre, j’ai l’impression que de plus en plus on demande un bac +5 pour des métiers où un bac +3, voire bac +2 suffirait. &nbsp;





C’est un très bon moyen d’avoir des employés surqualifiés à moindre coût.<img data-src=" />



Ben j’ai pas le bac, j’ai arrêté en 2nd,&nbsp;

&nbsp;fred42&nbsp;“prétexte à la con !” si tu le dis… :)


Un employé surqualifié qui s’ennuie à son travail est-il plus performant qu’un employé qui a la bonne qualification et qui ne s’y ennuie pas ?








fred42 a écrit :



Un employé surqualifié qui s’ennuie à son travail est-il plus performant qu’un employé qui a la bonne qualification et qui ne s’y ennuie pas ?





Tu vas nous le dire, toi qui a réponse à tout.<img data-src=" />









ludo0851 a écrit :



Entre nous un serrurier gagne peut être mieux sa vie que certains Bac+5





Ca dépend. En étant honnête ou en truandant aux max comme les plombiers qui dépanne a 200 € le joint de rechange ?









Ricard a écrit :



j’ai remarqué que le proprio avait un double des clés de mon appartement, et que donc il pouvait rentrer chez moi quand ça l’arrange. <img data-src=" />





Autant que je sache, c’est une pratique courante et légale. Il n’a pas le droit d’entrer dans l’appartement sans ton accord (ou une très très bonne raison, genre quelqu’un est en train de mourir dedans), mais garder un double des clefs n’est pas interdit tant qu’il reste inutilisé. Sinon, c’est du délit d’intention, et en France on n’aime pas ça (officiellement). Le bien lui appartient toujours. Tu n’en a que la jouissance, assurée par les clefs qu’il te remet, non par celles qu’il ne te remet pas.









Charly32 a écrit :



Pour ma part j’avais eu une initiation aux gestes qui sauvent, avec massage cardiaque sur un mannequin. Je regrette d’avoir oublié la plupart de la procédure <img data-src=" />







Perso j’ai retenu 2 choses de ma JAPD :




  • l’instructeur qui voulait nous faire croire qu’en fumant un pétard de cannabis, on allait se prendre pour des oiseaux et se jeter par la fenêtre.

  • il est possible de faire un steak haché de 100 gr, carbonisé d’un côté, et congelé de l’autre.



S’il y a des petits con qui aiment bien le status étudiant au point de suivre bêtement un cursus sans pour autant s’inquiéter des débouché c’est le problème de qui? L’assistanat ca va un moment…si un bac +5 est trop con pour le comprendre…








L3 G33K a écrit :



Ils devraient commencer par faire un dépistage dans leurs propres rangs, puis dans ceux des députés, pour continuer avec les membres du jurygouvernement.

Bref, dépister déjà l’incompétence chez ceux qui légifèrent sur le sujet, ce serait une bonne chose.





Pas mieux …

Déjà quand on sait qu’un ministre (je ne dirais pas de quel rang ;)) ne voit pas de souci à confier son tel portable a des services secrets étrangers … On hésite entre naïveté et illectronisme









indyiv a écrit :



Pas mieux …

Déjà quand on sait qu’un ministre (je ne dirais pas de quel rang ;)) ne voit pas de souci à confier son tel portable a des services secrets étrangers … On hésite entre naïveté et illectronisme





Juste un signe de soumission..

Ou alors il avait pris soin d’emmener un prépayé M6mobile









durthu a écrit :



Moi je voudrais 100 balles et un mars… <img data-src=" />



Plus sérieusement, j’ai vraiment été très étonné de voir le niveau des personnes de mon groupe lors de ma JAPD.

Sur à peu près 30 personnes, on était 2 à être en filière générale (bac S).

Quand j’ai vu le questionnaire, j’ai pensé à une blague ou des questions pièges…. J’ai regardé autour de moi et pas mal de personnes avaient l’air de galérer à trouver les réponses.



Donc pourquoi, rajouter un volet numérique pour dépister l’illectronisme.







C’est là que l’on se rend compte de notre biais de notre entourage quant-au niveau d’un français moyen.







Guyom_P a écrit :



Wahou les “jeunes” vont découvrir qu’il n’y a pas juste un navigateur internet sur un ordi mais tout un tas d’outil? Et il vont découvrir aussi que ce navigateur ne sert pas à juste à se connecter à Facebook?

Qui sait un jour on verra débarquer un entreprise des jeunes de cette génération dite à tord compétente en informatique enfin être capable de se servir correctement d’un PC et ne pas être perdu à la moindre question technique ou même soucis technique.

Sinon plus concrètement ça sera juste un moment inutile de plus dans cette longue journée inutile. 1415 ans après j’ai carrément oublié cette journée et son contenu déjà et je me suis pas sentit plus investit dans la défense nationale après.





Mouai… je te rappelle que l’on nous demandait de savoir lire un programme TV pour savoir à quelle heure commence un programme, autant dire qu’il ne faut pas s’attendre à grand chose pour l’informatique.



Il me semble que la “pub sur al défense nationale”, ça devait durer à peine 2-3h dans la journée. Il y avait les fameux tests, il y avait une activité, pour moi c’était le secourisme, petite ballade dans la caserne et visite du musée. Si on compte le petit déj (c’est là qu’il faut se goinfrer, les viennoiseries ne sont pas mauvaises) et le repas du midi (préparation pour les futur étudiant à bouffer dans un RU), Et bon, lorsque vous aviez le choix entre 2 dates, évitez de prendre la session de samedi. Il y a tant de journée de lycée à faire sauter.







Quiproquo a écrit :



Il y a assez peu de métiers qui te garantissent de ne jamais aller sur le terrain, même si ce n’est pas en tant que combattant.







L’armée, c’est un peu les intérimaires de terrain de l’État; c’est rapide à déployer et c’est multitâche. Limiter leur rôle à “combattant”, c’est très réducteur, ils ne doivent pas être très nombreux ceux qui ont “combattu”. là, en période de plan Vigipirate, on en voit quelques uns faire les vigiles dans des lieux clés, mais on les retrouve aussi en tant que soutient au pompier lors de catastrophe naturelle…



Lorsque je me rappelle de certain de mes camarades de lycée, certain ne savait strictement pas du tout quoi faire après le bac. Selon la mentalité des personnes, les petits contrats de l’armée peuvent être une aubaines pour ces mecs. Il passe 1 ou 2 ans dans l’armée, où ils sont nourri, logé, blanchi et payé. En plus des exercice d’entrainement physique qui représentent une bonne partie de leur journée, ils ont l’occasion de toucher à une grande variété de corps métier (au minimum, ils apprennent à peindre).











L’eclaireur a écrit :



Ce serait pas mieux de faire ca à 16 ans et à l’école? Parce que c’est pas vraiment aux casernes militaires d’acheter des ordi de bureau bon marché  qui serviront trois fois par an. Chacun son travail.





Il y a comme ont l’a dit plus haut des personnes déscolarisées.

Ensuite une salle d’informatique n’est pas inutile en dehors des JAPD, des personnes vivent dans la caserne. (sinon, il y a facilement une session de JAPD toute les 2 semaines dans un caserne)









thomgamer a écrit :



je sais que maintenant l’éducation essaye d’éviter le “redoublement” au maximum pour ne pas que l’élève se sent en échec, mais savoir lire et écrire c’est la base, c’est à l’école de détecter les manques.





pour info, on a dépassé le stade de l’évitement et on est maintenant au stade “tous le monde passe en classe supérieure sauf si les parents demande expressement le redoublement…”

(note: ça scandalise autant les enseignants que nous, mais bon, ça viens d’en haut… ^^)









alex.d. a écrit :



La JAPD, j’ai pas fait. Mais quand j’ai fait mes 3 jours, j’ai aussi été scié de constater qu’on nous triait avec d’un côté une file avec ceux qui savent lire, et de l’autre côté une file de ceux qui ne savent pas lire, et qu’elle était loin d’être vide.





Plus âgé, j’ai fait mon année de service au centre de sélection de Rennes, comme chef d’équipe. En salle de test, c’était simple. Une fois tout le monde assis à sa place je disais “ceux qui savent lire et écrire, vous restez dans la salle”. Les autres, vous sortez et vous allez m’attendre devant la porte de la cellule audio visuelle. Il y avait en plus une console avec un Amiga 2000 dedans, qui présentait les informations de l’armée. J’attendais 2 minutes, et les petits malins qui étaient devant la bonne porte retournaient en salle pour passer leurs tests psychotechniques comme les autres. Non mais !









zethoun a écrit :



pour info, on a dépassé le stade de l’évitement et on est maintenant au stade “tous le monde passe en classe supérieure sauf si les parents demande expressement le redoublement…”

(note: ça scandalise autant les enseignants que nous, mais bon, ça viens d’en haut… ^^)





Sachant qu’à moins d’avoir des parents consciencieux, ils diront toujours non au redoublement car ça serait un échec … C’est pareil pour le bac et tout ça ? Car si un élève n’a pas assimilé ce qu’on lui donne comme notions en première, il va finir en terminal et reboucler tant qu’il n’aura pas le BAC (condition souvent nécessaire pour aller plus loin), autant dire que ça peut durer longtemps.



Je penses c’est surtout pour que tout le monde sache déclarer ses impots en ligne…


J’ai même vu récemment des parents tomber d’accord avec les enseignants pour un redoublement de CM1.

Refusé par l’académie. <img data-src=" />

L’élève a été transféré par les parents vers un établissement privé qui acceptait le redoublement.

&nbsp;

J’avoue que plus je découvre le système scolaire, moins je le comprends. <img data-src=" />








Charly32 a écrit :



Il veut dire que tu dois avoir passé ta JAPD/JDC pour prétendre à un concours officiel, y compris le permis de conduire <img data-src=" />

&nbsp;

Il est vrai qu’aujourd’hui ne savoir ni lire ni écrire est très handicapant, mais il y a tout de même des domaines où l’iNpact de ces lacunes est minimisé.

Dans un autre registre, j’ai l’impression que de plus en plus on demande un bac +5 pour des métiers où un bac +3, voire bac +2 suffirait.

&nbsp;



Ah? Il me semblait que n’importe quel individu ayant 16 ans et étant recensé devait s’acquitter de cette journée. D’ailleurs il est assez courant que des élèves déscolarisés (ou en échec scolaire) y paticipe

&nbsp;



Merci <img data-src=" />

Mais bon, de la théorie à la pratique il y a un fossé, et je pense que si je tente la manip’ sur uen vraie personne, il y a de grandes chances que je lui défonce la cage thoracique :x



Et pourquoi pas après tout? Qui a dit que l’invention de nouveaux mots devaient être réservés à certaines personnes? Pourquoi il faudrait n’utiliser que des racines grecques ou latines? Je revendique le droit à créer mes propres mots, na!

&nbsp;



Hors-sujet, mais pour le coup, il faudrait se poser la question du bien-fondé du découpage en années de l’apprentissage (au moins pour les premières étapes de l’école primaire). Certains auront besoin de 2 ans pour apprendre à lire alors que d’autre pourront y arriver en 6 mois.

D’un côté, le redoublement est la plupart du temps perçu comme un échec (t’apprend pas assez vite, t’es nul etc), est démotivant (se retaper deux fois la même chose, surtout quand c’est pas agréable n’aide pas) et n’est pas forcement efficace (c’est peut être que la méthode n’est pas adaptée).

De l’autre, faire avancer un élève sans avoir les bases minimales, c’est l’envoyer droit dans le mur.





EN fait même si tu fais bien ton massage tu as déjà des chances de lui péter une ou deux côtes :)



Mais globalement :





  1. tu risque rien légalement si tu aidais une personne en arrêt cardiaque/malaise/ect



  2. Je pense pas que la personne pourra t’en vouloir d’avoir une côte pété pendant un mois pour lui avoir évite la mort ou des dommages cerbraux irréversible :)



    Dans le doute si quelqu’un fait un arret et que personne n’est qualifié ==&gt; Tu appelle les secours en main libre et tu fais ton massage c’est mieux que rien (de toute manière le SAMU te guide par téléphone)









tazvld a écrit :



Il me semble que la “pub sur al défense nationale”, ça devait durer à peine 2-3h dans la journée. Il y avait les fameux tests, il y avait une activité, pour moi c’était le secourisme, petite ballade dans la caserne et visite du musée. Si on compte le petit déj (c’est là qu’il faut se goinfrer, les viennoiseries ne sont pas mauvaises) et le repas du midi (préparation pour les futur étudiant à bouffer dans un RU), Et bon, lorsque vous aviez le choix entre 2 dates, évitez de prendre la session de samedi. Il y a tant de journée de lycée à faire sauter.





J’ai plus l’année exacte en tête mais déjà j’ai eu aucune activité à part les vidéos et les tests. C’était dans une salle de classe d’un lycée réquisitionné pour la journée et donc un samedi en pleine hiver avec la chaufferie coupé pour le week-end.

Le petit déj oui il me semble que ça allait, pour la cantine le midi ça ne m’avait pas trop changé de la cantine de mon lycée.

Après pas eu de choix de date non plus, j’ai eu une convoc pour tel date et basta.

&nbsp;





barlav a écrit :



Comme le dit la vidéo, c’est pas grave. La personne est en train de mourir, tu ne pourras pas faire pire.

Fais le, ça va être chiant, mais tu réduits le temps ou le couple cerveau-coeur est non irrigué, en attendant une meilleure analyse médicale.

Des cotes pétées? j’en ai déjà eu, c’est douloureux mais bordel! tu vis! dans 2mois on en parle plus.



Bref, c’est pas évident d’avoir de la lucidité dans ces moments, autant se rappeler le bon-sens a vide et sans stress.



=&gt;Secours, se mettre a l’aise, et tu pars pour 10minutes sportives: Ha, ha , ha ,ha staying aliiiiive!

<img data-src=" />



Il y a encore même pas 2 semaine, j’ai eu une journée de sécu dans une centrale nucléaire et les pompiers nous ont fait une démo de massage cardiaque, ventilation et défibrillateur. Et le pompier nous a dit que même sans avoir appris autant le faire même si c’est mal fait. Il vaut mieux tenter ce qu’on peux au risque de péter des côtes à la victime en attendant les secours que ne rien faire du tout et rester les bras ballants à regarder la victime.

30 massages, 2 ventilations et rebelote et si défibrillateur 5 série devrait suffire à lui laisser le temps de faire une mesure en vue d’un éventuel choc.

Et même eux cassent régulièrement des côtes aux victimes en sachant le faire.









focky85 a écrit :



J’ai même vu récemment des parents tomber d’accord avec les enseignants pour un redoublement de CM1.

Refusé par l’académie. <img data-src=" />

L’élève a été transféré par les parents vers un établissement privé qui acceptait le redoublement.

&nbsp;

J’avoue que plus je découvre le système scolaire, moins je le comprends. <img data-src=" />





sauf que le redoublement n’est absolument pas un gage de réussite par la suite …

En 2015, 38% des élèves français avaient redoublé au moins une fois avant 15 ans; en Finlande, Suède ou au Royaume-Uni, moins de 5% des élèves redoublent… Je n’ai pas l’impression que les eleves français soient meilleurs que leurs voisins …









Guyom_P a écrit :



Wahou les “jeunes” vont découvrir qu’il n’y a pas juste un navigateur internet sur un ordi mais tout un tas d’outil? Et il vont découvrir aussi que ce navigateur ne sert pas à juste à se connecter à Facebook?

Qui sait un jour on verra débarquer un entreprise des jeunes de cette génération dite à tord compétente en informatique enfin être capable de se servir correctement d’un PC et ne pas être perdu à la moindre question technique ou même soucis technique.

Sinon plus concrètement ça sera juste un moment inutile de plus dans cette longue journée inutile. 1415 ans après j’ai carrément oublié cette journée et son contenu déjà et je me suis pas sentit plus investit dans la défense nationale après.





Et bien près de 30 ans plus tard, je me souviens que mes 3 jours ont duré un seul jour, une fin décembre. Qu’il y avait tellement d’étudiants qu’il n’y avait qu’un analphabète et que j’ai pété un high score. Puis après, j’ai été dans un régiment d’artillerie. On a chassé le sanglier à l’obus de 155 à Suippes et Canjuers. Et même qu’à Canjuers, j’ai pu admirer les gorges du Verdon avec un bazooka (LRAC en langage militaire) à l’épaule, et ça c’est pas donné à tout le monde !



Pas illettrés ! Analphabètes.

La nuance est d’importance quand on travaille dans le milieu.

Un analphabète est quelqu’un qui n’a jamais appris ses lettres. Un illettré est quelqu’un qui a appris ou à qui on a tenté d’inculquer la lecture.

Inutile de dire que, dans le second cas, l’enseignement de la lecture peut être plus difficile et problématique avec tout ce qui peut se greffer par dessus, quand le problème ne devient pas ardu à dépister.



Au fait, bac plus 5 ce n’est ni un métier ni une qualification professionnelle. Serrurier si. Il n’y a aucune raison qu’une personne sans métier ni qualification professionnelle gagne plus qu’une personne qui a les deux.








Krogoth a écrit :



S’il y a des petits con qui aiment bien le status étudiant au point de suivre bêtement un cursus sans pour autant s’inquiéter des débouché c’est le problème de qui? L’assistanat ca va un moment…si un bac +5 est trop con pour le comprendre…





Selon toi il faut prendre n’importe quel job, même pourri et y passer 40 ans de ta vie ?

Pas étonnant que tu sois aussi aigri.

Au fait, tu va voter pour qui aux primaire des républicains ?









V_E_B a écrit :



Autant que je sache, c’est une pratique courante et légale. Il n’a pas le droit d’entrer dans l’appartement sans ton accord (ou une très très bonne raison, genre quelqu’un est en train de mourir dedans), mais garder un double des clefs n’est pas interdit tant qu’il reste inutilisé. Sinon, c’est du délit d’intention, et en France on n’aime pas ça (officiellement). Le bien lui appartient toujours. Tu n’en a que la jouissance, assurée par les clefs qu’il te remet, non par celles qu’il ne te remet pas.





Ben, maintenant, il pourra plus. Et tant que je paie mon loyer,&nbsp; je suis chez MOI.



Je suis d’accord avec toi, avant 15 ans la portée d’un redoublement est limitée et chaque cas est différent.

&nbsp;

Ils faudrait tout comparer pour les autres pays cités. Mais chez nous, je peux t’affirmer que l’on pratique le nivellement vers le bas pour sauver des moyennes de classe et faire remonter les notes dans nos collèges.



Après ce qu’il en ressort c’est une autre histoire….

C’est sûr, notre système n’est pas le meilleur d’Europe.


Le 26/09/2016 à 14h20