Lenteurs de YouTube chez Free : l'ARCEP en sauveur ?

Lenteurs de YouTube chez Free : l’ARCEP en sauveur ?

Rien n'est moins sûr

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Internet

23/10/2012
145

Lenteurs de YouTube chez Free : l'ARCEP en sauveur ?

La question revient régulièrement depuis quelques années, et plus particulièrement ces derniers mois : les lenteurs de YouTube, surtout en soirée, cesseront-elles un jour ? Certains abonnés français, dont les Freenautes (y compris les abonnés Free Mobile), subissent cette situation depuis bien longtemps. L'ARCEP, au courant du conflit entre le FAI et la société américaine, pourra-t-elle pour autant le résoudre ?

Free lenteurs YouTube

L'ARCEP attend d'être saisie par Free ou Google

Saisies par l'UFC-Que Choisir le mois dernier, l'ARCEP ainsi que la DGCCRF n'ont pour l'instant pas ouvert de procédure visant à s'intéresser directement au problème. Néanmoins, selon Les Échos, l'ARCEP espère que Free ou Google la saisisse afin de pouvoir ouvrir une procédure de règlement de différend. Sans une volonté claire d'un des deux protagonistes de vouloir résoudre ce conflit, l'Autorité de régulation des télécoms ne pourra pas réellement intervenir.

En attendant, l'ARCEP se contente d'analyser le trafic internet en France. Les opérateurs locaux doivent ainsi fournir à l'autorité leurs données de trafic entrant et sortant avec les opérateurs de transit et les grands fournisseurs de services et de contenus. Google France, qui n'a pas d'obligation de fournir des données, en aurait malgré tout dévoilé certaines à l'ARCEP selon notre confrère. Sans plus de précision.

Établir rapidement des règles claires

Du côté de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, aucune réaction n'a été publiée sur le sujet. Alain Bazot, le président de l'association UFC-Que Choisir, espère néanmoins que la DGCCRF et l'ARCEP établiront rapidement des règles claires, la neutralité du net étant en jeu.


« En raison de la démultiplication de ce type de problèmes - il y a déjà eu un précédent avec Orange et Cogent - il importe de trancher ce litige qui prend en otage les consommateurs et de mieux encadrer le marché », résumait ainsi Alain Bazot en septembre dernier.

De la mauvaise volonté de part et d'autre ?

Selon Les Échos, Google souhaite bien résoudre le problème, notamment en installant ses propres serveurs dans les locaux des FAI français. « Mais contrairement à leurs homologues américains ou européens, les opérateurs français refusent d'ouvrir la porte de leurs locaux », explique notre confrère spécialiste de l'économie.

 

Deux raisons expliquent cette situation. Tout d'abord, les opérateurs français souhaitent garder la pleine maitrise de leurs réseaux. Mais surtout, et nous ne cessons de le répéter, ce conflit est une simple question d'argent. Google refuse en effet de financer les réseaux des FAI, même s'il verserait une compensation à Orange selon notre confrère, tandis que les FAI ne souhaitent pas investir gratuitement pour le compte des grands groupes US. Dans cette même veine économique, les FAI espèrent surtout vendre leurs propres services aux entreprises (duplication de contenus, etc.) ainsi qu'à leurs abonnés (VoD, etc.). La lenteur des uns favorise donc les autres, même si l'abonné reste au final le dindon de la farce.

 

Selon une source anonyme de Google, YouTube pèse pour 95 % de son trafic. Et utiliser les services des FAI est moins intéressant techniquement qu'exploiter ses propres serveurs et son cœur de réseau.

145

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

L'ARCEP attend d'être saisie par Free ou Google

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (145)


Le 23/10/2012 à 15h 15

Donc pour résumer : du vent, du vent, du blabla inutile et du vent.

Ca avance bien cette histoire ! <img data-src=" />


Le 23/10/2012 à 15h 15

Hé ben, quand les vidéos seront en UltraHD, on verra que le jolie cercle tourner en rond.


Le 23/10/2012 à 15h 16

en l’occurrence, ce n’est pas un problème de transit, donc?

mais alors, si les vidéos sont déjà stockées en France sur les serveurs de Google France, qu’est ce qui fait que les débits chutent autant?

et pourquoi ne pas mutualiser l’effort? 5050 Free et Google? après tout, ils y seraient gagnants tout les deux.

Google serait plus utilisé, donc plus de revenus pub, et Free arrêterait de perdre des clients à cause de ce seul problème. il pourrait même mettre en avant son partenariat exclusif avec Google qui lui offre un des meilleurs débit vers le Géant du web… (phrase de marketteux à deux balles)



j’avoue que là dessus, je suis un peu circonspect de voir qu’aucune solution ne soit trouvée pour le moment!


Le 23/10/2012 à 15h 17

J’aimerais pas être à la place de l’Arcep pour gérer un conflit pareil.

En tout cas ils auront intérêt à jouer à fond la carte de la neutralité. J’espère juste que le seul argument des FAI Français n’est pas : “on ne souhaite pas investir gratuitement pour le compte des grands groupes US”, parce c’est un peu léger… Il faudrait peut-être leur rappeler qu’ils investissent aussi et surtout pour le confort de leurs clients… A moins bien sûr qu’ils s’en fouttent <img data-src=" />


Le 23/10/2012 à 15h 20







Clad omnislash a écrit :



Hé ben, quand les vidéos seront en UltraHD, on verra que le jolie cercle tourner en rond.





C’est déjà le cas avec du pauvre 320p…



Le 23/10/2012 à 15h 21

Grâce à Free et Youtube, je suis meilleur au snake !


cyrano2 Abonné
Le 23/10/2012 à 15h 21

Le problème est que free ne veut voir arriver 10 lien 10 giga en plus à Paris, qu’ils devraient router dans la France entière. Il voudrait que Google se connecte à plusieurs de ses points régionaux.


Le 23/10/2012 à 15h 21

Pour Free Mobile, il y a aussi un bridage par extension de fichiers sur les antennes Orange (ainsi que par protocole, tout HTTPS est bridé).


Le 23/10/2012 à 15h 22

C’est vraiment chiant cette histoire là… Ça me foire 80% des vidéos des LIDD! <img data-src=" />



Jsuis obligé de les regarder sur mon smartphone rien que pour pouvoir avoir un minimum de qualité. Et y a des jours avec Free, même le 480p ne passe pas…








Lyto a écrit :



ils investissent aussi et surtout pour le confort de leurs clients… A moins bien sûr qu’ils s’en fouttent <img data-src=" />





Je ne dirais pas que c’est pour le confort des clients qu’ils sont censés investir (effectivement ça ils s’en foutent), mais parce que c’est pour ça qu’on les paye !



Le 23/10/2012 à 15h 22







Darkou a écrit :



C’est déjà le cas avec du pauvre 320p…





C est hélas le cas chez pas mal de gens que je connais…

On est obligé chez nous de passer en 240p pour voir la vidéo d une traite!



Le 23/10/2012 à 15h 25







perecastor a écrit :



C est hélas le cas chez pas mal de gens que je connais…

On est obligé chez nous de passer en 240p pour voir la vidéo d une traite!





et encore… meme en 240 le soir j’ai le snake, pourtant je suis à moins de 200m du dslam en grande ville; à coté de ça je peux dl comme un porc sur NG vas comprendre la logique…



Le 23/10/2012 à 15h 25







geekounet85 a écrit :



en l’occurrence, ce n’est pas un problème de transit, donc?

mais alors, si les vidéos sont déjà stockées en France sur les serveurs de Google France, qu’est ce qui fait que les débits chutent autant?

et pourquoi ne pas mutualiser l’effort? 5050 Free et Google? après tout, ils y seraient gagnants tout les deux.

Google serait plus utilisé, donc plus de revenus pub, et Free arrêterait de perdre des clients à cause de ce seul problème. il pourrait même mettre en avant son partenariat exclusif avec Google qui lui offre un des meilleurs débit vers le Géant du web… (phrase de marketteux à deux balles)



j’avoue que là dessus, je suis un peu circonspect de voir qu’aucune solution ne soit trouvée pour le moment!











Selon Les Échos, Google souhaite bien résoudre le problème, notamment en installant ses propres serveurs dans les locaux des FAI français. « Mais contrairement à leurs homologues américains ou européens, les opérateurs français refusent d’ouvrir la porte de leurs locaux », explique notre confrère spécialiste de l’économie.





Je crois que les deux veulent une chose que l’autre ne veut pas!



Donc <img data-src=" />



Le 23/10/2012 à 15h 28







Clad omnislash a écrit :



Hé ben, quand les vidéos seront en UltraHD, on verra que le jolie cercle tourner en rond.





c’est déjà assez abominable chez free en hd.

Je suis assez tenté de m’informer sur la faisabilité d’une class action à la française contre free là dessus.

J’ai un brin l’impression qu’on se fiche de ma poire dans l’histoire. Mon abonnement je le paie pour avoir accès à tout l’internet, pas les bouts pour lesquels le FAI arrive à racquetter les sites webs.



Le 23/10/2012 à 15h 29

Bah en tout cas moi je paie un free illimité et pas au rabais et le soir YT c’est impossible à utiliser. Avec Numericable je n’avais pas ce problème. Donc bon ils sont bien gentils free mais un jour ils vont nous sortir une option payante YT un truc bien anti neutralité ça va être fun <img data-src=" />


Le 23/10/2012 à 15h 31









Teovald a écrit :



J’ai un brin l’impression qu’on se fiche de ma poire dans l’histoire. Mon abonnement je le paie pour avoir accès à tout l’internet, pas les bouts pour lesquels le FAI arrive à racquetter les sites webs.







Tu crois que Niel il l’a payé avec quoi son hotel particulier ?



<img data-src=" />



Le 23/10/2012 à 15h 36

C’est vrai que ce problème avec Youtube commence à devenir ennuyeux. J’ai aussi des lenteurs avec les vidéos sur Allociné.



Si changer de FAI n’était pas aussi contraignant je pense que je l’aurais déjà fait :-/


Le 23/10/2012 à 15h 37

Un soir j’ai voulu regarder un clip de Smosh sur Youtube…

Le temps de charger la moitié de la vidéo de 3 minutes en SD, j’écoutais la piste sur l’album récupéré en torrent.

La morale de l’histoire…


Le 23/10/2012 à 15h 38







zglurb a écrit :



C’est vrai que ce problème avec Youtube commence à devenir ennuyeux. J’ai aussi des lenteurs avec les vidéos sur Allociné.



Si changer de FAI n’était pas aussi contraignant je pense que je l’aurais déjà fait :-/





contraignant? tu as déjà essayé de changer de banque?

non, changer de FAI hors période d’engagement, c’est du gâteau! même sans comparer aux banques, ça reste très simple!





SH4_Origon_X a écrit :



Un soir j’ai voulu regarder un clip de Smosh sur Youtube…

Le temps de charger la moitié de la vidéo de 3 minutes en SD, j’écoutais la piste sur l’album récupéré en torrent.

La morale de l’histoire…





et avec µtorrent, tu aurais même pu écouter le morceau au bout d’une vingtaine de seconde! <img data-src=" /> (avec la fonction de lecture en cours de DL)



Le 23/10/2012 à 15h 39

Il serait temps que Free se rende compte du problème, et ne compte pas trop sur ses nombreux fanboys pour le minimiser… :-(


Le 23/10/2012 à 15h 43

Ou sinon, VPN ou proxy.



Ça aide pas mal.


Le 23/10/2012 à 15h 45







tiny_naxos a écrit :



Il serait temps que Free se rende compte du problème, et ne compte pas trop sur ses nombreux fanboys pour le minimiser… :-(







Je suis plutôt fanboy mais là c’est vrai que çà commence un peu à me les briser … et je n’ai pas l’impression que youtube est le seul site qui rame le soir



Le 23/10/2012 à 15h 45







zaknaster a écrit :



Bah en tout cas moi je paie un free illimité et pas au rabais et le soir YT c’est impossible à utiliser. Avec Numericable je n’avais pas ce problème. Donc bon ils sont bien gentils free mais un jour ils vont nous sortir une option payante YT un truc bien anti neutralité ça va être fun <img data-src=" />







l’atteinte à la neutralité c’est aussi que les FAI investissent à fond pour un site (youtube) et pas pour d’autres moins connus <img data-src=" /> mais ouais, faut que ça bouge assez rapidement je pense …



Le 23/10/2012 à 15h 45







Ruzgfpegk a écrit :



Ou sinon, VPN ou proxy.



Ça aide pas mal.







Tu en connais des qui fonctionnent bien et gratuit?



Le 23/10/2012 à 15h 47







geekounet85 a écrit :



contraignant? tu as déjà essayé de changer de banque?

non, changer de FAI hors période d’engagement, c’est du gâteau! même sans comparer aux banques, ça reste très simple!





Non j’ai jamais changé de banque.



Mais pour les FAI, y’a pas d’assistance comme pour les forfaits téléphoniques.



Il faut résilier chez le FAI 1 (par courrier avec AR souvent) et commander sa ligne chez le FAI 2. Il faut renvoyer sa box, attendre la réception de la nouvelle box. Et surtout, on a une indispo de sa ligne plusieurs jours.



Bref, c’est pas simple.



Le 23/10/2012 à 15h 53







Ruzgfpegk a écrit :



Ou sinon, VPN ou proxy.



Ça aide pas mal.





bah oui, c’est tellement logique de passer par un fournisseur externe

t’es du genre à faire passer tes carte postale par honk kong?







cyrano2 a écrit :



Le problème est que free ne veut voir arriver 10 lien 10 giga en plus à Paris, qu’ils devraient router dans la France entière. Il voudrait que Google se connecte à plusieurs de ses points régionaux.





c’est intéressant



source?



Le 23/10/2012 à 15h 53







zglurb a écrit :



Non j’ai jamais changé de banque.



Mais pour les FAI, y’a pas d’assistance comme pour les forfaits téléphoniques.



Il faut résilier chez le FAI 1 (par courrier avec AR souvent) et commander sa ligne chez le FAI 2. Il faut renvoyer sa box, attendre la réception de la nouvelle box. Et surtout, on a une indispo de sa ligne plusieurs jours.



Bref, c’est pas simple.





heu non, je n’ai pas souvenir d’avoir eu à résilier… je crois que c’est comme pour le mobile, si tu transfert ton numéro, c’est le FAI qui récupère ton numéro qui s’en occupe. par contre oui, il faut renvoyer le matos. mais je me souviens de 23 jours de net indispo, et encore, c’était ma faute, j’avais mal branché la box, sinon je crois que je n’aurais eu de quelques heures!

(passage d’orange vers free)



Le_poilu Abonné
Le 23/10/2012 à 15h 54







Darkou a écrit :



C’est déjà le cas avec du pauvre 320p…









Ah t’as l’droit au 320p toi ?



Moi dès le 240p ça bloque toutes les 15sec <img data-src=" />

J’suis pas un gros consommateur de youtube, a vrai dire je n’utilises jamais le site directement. Les seules fois où je regarde du youtube c’est quand c’est une vidéos de demo, ou autre intégrée dans un site tiers… malheureusement on tombe de plus en plus sur du youtube plutot qu’autre chose (viméo, dailymotion, etc)



La dernière fois j’ai eu la naïveté de vouloir regarder en live le saut de Baumgartner … mauvais idée, même en 240p j’avais des coupures toutes les 10-15sec <img data-src=" />



Le pire c’est que ça touche d’autres services. Par ex ARTE+7 chez moi est inutilisable passé une certaine heure …



J’envisage de plus en plus de lâcher Free alors que j’suis client chez eux depuis presque 15ans ! Mais pour aller où …





Allé, peut-etre que les autoritées pourront faire bouger la chose…



hellmut Abonné
Le 23/10/2012 à 15h 56







knos a écrit :



Tu en connais des qui fonctionnent bien et gratuit?





non et oui, ou oui et non.

à toi de voir. ^^



Le 23/10/2012 à 15h 59







hellmut a écrit :



non et oui, ou oui et non.

à toi de voir. ^^







C’est bien ce qui me semblais <img data-src=" />



Donc en gros soit çà marche pas. Soit je repaye pour un service que je devrais déjà avoir…



Le 23/10/2012 à 16h 02

Free à apporté le low cost en France… malheureusement ça n’est pas à n’importe quel prix.

(Ohohoh.)


hellmut Abonné
Le 23/10/2012 à 16h 02







psikobare a écrit :



bah oui, c’est tellement logique de passer par un fournisseur externe

t’es du genre à faire passer tes carte postale par honk kong?





c’est mieux que venir gueuler sur PCI depuis 18 mois sans changer de FAI non?

à un moment donné face à un problème bloquant, si la solution (changer de FAI) te plait pas, tu trouves une solution de contournement =&gt; VPN.



je sais pas, ça fait des mois que c’est comme ça, et y’a encore des gens pour se plaindre. moi je trouve juste hallucinant que tous les mécontents ne se soient pas barrés. c’est pas en restant assi sur son cul que la situation va s’améliorer, visiblement. c’est complètement bloqué là.



Le 23/10/2012 à 16h 03







psikobare a écrit :



bah oui, c’est tellement logique de passer par un fournisseur externe

t’es du genre à faire passer tes carte postale par honk kong?







Logique non, mais efficace.



Si les services postaux de Hong Kong sont plus rapides que La Poste pour faire transiter une carte depuis Londres, il serait dommage de ne pas les utiliser.

Et qui est le plus bête dans cet exemple fictif, La Poste ou le client qui contourne la bêtise du service fautif ?



Pour répondre à plus haut, non je n’utilise rien de gratuit, juste un proxy SOCKS par SSH sur mon serveur dédié.

Le tout couplé avec une extension Firefox pour faire passer le trafic par le proxy en fonction de l’hôte.



Une variante intéressante est d’avoir HTTPSEverywhere + une règle pour faire passer le HTTP (non-crypté donc) via le proxy, comme ça tout ce qui sort est crypté.



Le 23/10/2012 à 16h 05







Ordo a écrit :



Free à apporté le low cost en France… malheureusement ça n’est pas à n’importe quel prix.

(Ohohoh.)







Et la Freebox Révolution c’est du low cost ?



hellmut Abonné
Le 23/10/2012 à 16h 05







knos a écrit :



C’est bien ce qui me semblais <img data-src=" />



Donc en gros soit çà marche pas. Soit je repaye pour un service que je devrais déjà avoir…





oui. ^^

les proxy/vpn gratuits existent, mais comme ils sont gratuits, ils sont massivement utilisés, donc peu performants.

à l’inverse le payant est en général de meilleure qualité.

après, un vpn payant correct, ça coute 5 euros/mois.

c’est pas non plus hors de prix, mais payer pour avoir youtube, c’est ça qui est abusé.



Le 23/10/2012 à 16h 06

Free si tu me lis, ça commence à me scier le noeud ces bridages et saches que je reste chez toi uniquement pour ton fastpath. <img data-src=" />


hellmut Abonné
Le 23/10/2012 à 16h 07







Ruzgfpegk a écrit :



Une variante intéressante est d’avoir HTTPSEverywhere + une règle pour faire passer le HTTP (non-crypté donc) via le proxy, comme ça tout ce qui sort est crypté chiffré.







raaah! <img data-src=" />



vince120 Abonné
Le 23/10/2012 à 16h 07

On s’acharne souvent sur free, mais Orange et Cogent, ça ne m’a pas l’air réglé. Quand je veux regarder unevidéo en 320p, je sais que ça va ramer. C’est inéluctable, et pourtant j’ai la fibre premium (100M symétrique). Par contre (et c’est là qu’on peut se questionner sur les motivations de Google) la pub juste avant, elle est en Full-HD et elle ne rame pas du tout, bien fluide, bien streamée, nickel…


Le 23/10/2012 à 16h 08

et orange on l’oublie ? ^^’ impossible de streamé du 720p sans que ça bloque alor que sur daily et vimeo je peut


Le 23/10/2012 à 16h 10

La qualité Free se dégrade au fil du temps , il n’y a pas que Youtube , la télé c’est pareil , les chaines HD m’affichent de bons gros pixels ces derniers temps , voire des décalages d’image (et j’habite a 200 mètres du DSLAM)

Fini free , je retourne chez Orange , jamais eu de soucis avec eux avant après tout.


Le 23/10/2012 à 16h 10







hellmut a écrit :



raaah! <img data-src=" />





je voulais la faire, mais je dois être blasé, j’ai pas eu le courage…



Le 23/10/2012 à 16h 11

J’ai migré de de alice chez 9 : j’avais prévu le coup pendant des vacances, donc je n’ai pas vu la coupure … Sauf erreur, c’est 9 qui s’est chargé des courriers de résiliation.

En rentrant, j’ai juste changé la box, et c’était bon.



Puis j’ai migré de 9 chez free : free s’est chargé de tout, j’ai eu la box avant la fin de la connexion, et eu en gros 10 minutes d’intérruption.

Ça, c’était le côté experience perso.





Sinon, j’ai fait migrer mes parents d’alice à free : pareil. Quelques tout petit pb de synchro box durant 2 ou 3 jours, et c’est tout … pas de coupure complète.



Donc bon, changer de FAI, c’est pas “si” énorme …


Le 23/10/2012 à 16h 13







knos a écrit :



C’est bien ce qui me semblais <img data-src=" />



Donc en gros soit çà marche pas. Soit je repaye pour un service que je devrais déjà avoir…





T’as tout compris <img data-src=" />



Le 23/10/2012 à 16h 17

Bonsoir , je pense que ces lenteurs sont dus aux antennes orange j’habite Laval et suit coincé entre deux antennes Free mobile qui sont à 800 m , mon débit est à 700 kb/s en descendant et 87 kb/s en montant avec un ping a 77ms je viens de lancer une video youtube en HQ en 3G depuis le navigateur de mon iPhone 4 et sa charge aussi bien que sur PC !


Le 23/10/2012 à 16h 19







khelouimourad a écrit :



Bonsoir , je pense que ces lenteurs sont dus aux antennes orange j’habite Laval et suit coincé entre deux antennes Free mobile qui sont à 800 m , mon débit est à 700 kb/s en descendant et 87 kb/s en montant avec un ping a 77ms je viens de lancer une video youtube en HQ en 3G depuis le navigateur de mon iPhone 4 et sa charge aussi bien que sur PC !





c’est juste que les antennes Free sont raccordé à leur réseau ADSL, donc les débits sont les mêmes …



Le 23/10/2012 à 16h 33

google aurait déclaré :

“bon sang mais entre les journalistes et ça, ils commencent à me les casser menues les Français <img data-src=" />”



Sinon pas de problème avec NC pour ma part (pardon aux familles et tout et tout)


Le 23/10/2012 à 16h 34







geekounet85 a écrit :



heu non, je n’ai pas souvenir d’avoir eu à résilier… je crois que c’est comme pour le mobile, si tu transfert ton numéro, c’est le FAI qui récupère ton numéro qui s’en occupe. par contre oui, il faut renvoyer le matos. mais je me souviens de 23 jours de net indispo, et encore, c’était ma faute, j’avais mal branché la box, sinon je crois que je n’aurais eu de quelques heures!

(passage d’orange vers free)





Ah, je dis peut-être une bêtise alors. A vrai dire, je pensais même pas à la portabilité (mon numéro fixe personne le connait de toute façon) mais si ça peut faciliter le changement, je vais peut-être commencer à y jeter un oeil si Free ne se bouge pas sur les débits.



Reste à savoir chez qui aller.



Le 23/10/2012 à 16h 47

Et a côté de ça ils veulent nous fourguer du VDSL…



Ca sert à rien de déployer des liaisons 100Mb/s si c’est pour voir le serpent toutes les 2 secondes sur une vidéo en 240p.


Le 23/10/2012 à 16h 53

j’ai pris l’habitude de tout charger sur youtube avec l’extension qui va bien sur Opera http://en.savefrom.net/) et rien en dessous du 360p <img data-src=" />


Winderly Abonné
Le 23/10/2012 à 17h 10







Clad omnislash a écrit :



Hé ben, quand les vidéos seront en UltraHD, on verra que le jolie cercle tourner en rond.





C’est déjà le cas pour moi en 720p, à toute heure de la journée (je suis obligé d’utiliser un plugin firefox pour télécharger la video).



Winderly Abonné
Le 23/10/2012 à 17h 14







knos a écrit :



Je suis plutôt fanboy mais là c’est vrai que çà commence un peu à me les briser … et je n’ai pas l’impression que youtube est le seul site qui rame le soir





Ah si chez moi c’est le seul.



(ok c’est le seul que je consulte le soir en dehors de pcinpact et mon webmail)



Winderly Abonné
Le 23/10/2012 à 17h 15







Le_poilu a écrit :



Ah t’as l’droit au 320p toi ?



Moi dès le 240p ça bloque toutes les 15sec <img data-src=" />

J’suis pas un gros consommateur de youtube, a vrai dire je n’utilises jamais le site directement. Les seules fois où je regarde du youtube c’est quand c’est une vidéos de demo, ou autre intégrée dans un site tiers… malheureusement on tombe de plus en plus sur du youtube plutot qu’autre chose (viméo, dailymotion, etc)



La dernière fois j’ai eu la naïveté de vouloir regarder en live le saut de Baumgartner … mauvais idée, même en 240p j’avais des coupures toutes les 10-15sec <img data-src=" />







Le pire c’est que ça touche d’autres services. Par ex ARTE+7 chez moi est inutilisable passé une certaine heure …



J’envisage de plus en plus de lâcher Free alors que j’suis client chez eux depuis presque 15ans ! Mais pour aller où …





Allé, peut-etre que les autoritées pourront faire bouger la chose…





BFM-TV l’a diffusé.



Le 23/10/2012 à 17h 17







Winderly a écrit :



BFM-TV l’a diffusé.





malheureusement, ils commentaient en même temps



Le 23/10/2012 à 17h 18







TBirdTheYuri a écrit :



Et a côté de ça ils veulent nous fourguer du VDSL…



Ca sert à rien de déployer des liaisons 100Mb/s si c’est pour voir le serpent toutes les 2 secondes sur une vidéo en 240p.





perso, j’ai une liaison 1gb/s, et ça ne lagge pas sur youtube.

Chaque FAI a son problème.

Chez free / orange et cie, c’est le débit youtube, et chez mon FAI , c’est de brider tout(ports, port 443, quelques sites waibe, ….)



Winderly Abonné
Le 23/10/2012 à 17h 19







psikobare a écrit :



malheureusement, ils commentaient en même temps





anéfé



Liam Abonné
Le 23/10/2012 à 17h 23







geekounet85 a écrit :



en l’occurrence, ce n’est pas un problème de transit, donc?

mais alors, si les vidéos sont déjà stockées en France sur les serveurs de Google France, qu’est ce qui fait que les débits chutent autant?







Parce que c’est la liaison FreeGoogle qui est bouchée. Et que Free refuse d’en créer une nouvelle à ses frais alors que, pour la faire courte, c’est son job et c’est à ça qu’on les paye.



Google est fournisseur de contenu, il fournit du contenu, de ce point de vue il fait son job.



Free est fournisseur d’accès, son job, c’est de fournir aux abonnés un accès convenable à ces contenus. De ce point de vue là, Free se fout de notre gueule.







Tim-timmy a écrit :



l’atteinte à la neutralité c’est aussi que les FAI investissent à fond pour un site (youtube) et pas pour d’autres moins connus <img data-src=" /> mais ouais, faut que ça bouge assez rapidement je pense …







Non, puisque si les sites sont moins connus, les tuyaux ne sont pas engorgés, donc le service est maintenu. Si le tuyau est engorgé, c’est que le site est connu de toute façon.



Le 23/10/2012 à 17h 25

En même temps le rôles d’un FAI c’est bien de fournir du tuyaux pour que les services passent dedans. Et le FAI fait payer le client finale pour accéder aux tuyaux.

Donc si on reste logique, c’est à Free d’augmenter la capacité de ses tuyaux.



Le 23/10/2012 à 17h 32

Comme beaucoup de freenaute ici cette histoire commence a me fatiguer.



j’ai la fibre

le soir sur degroupTest

j’ai un debit 70M down / 30 Mo up



et pourtant je suis obligé de regarder toutes les vidéos youtube en 480p maximum , c’est assez frustrant <img data-src=" /> quand on sait que cette situtation est voulue par mon Fai.



D’autant plus que je suis assidument plusieurs chaine youtube

et contrairement à ce que dit monsieur Niel , il ya énormement de contenu qui n’existe que sur Youtube.

du coup j’en suis réduit à devoir tout telecharger avant de regarder…


Le 23/10/2012 à 17h 34

Hier encore j’ai voulu mater la vidéo sur la gopro hero 3 en 1080, ben après plus d’une de chargement ça bloquait a 75%, pas pu la voir entièrement en hd, j’ai du baisser en 480 car même en 720 ça ramait mortel <img data-src=" /> et je parle même pas des trailer de jeu vidéo là jtente même pas.


Le 23/10/2012 à 17h 35







typhoon006 a écrit :



En même temps le rôles d’un FAI c’est bien de fournir du tuyaux pour que les services passent dedans. Et le FAI fait payer le client finale pour accéder aux tuyaux.

Donc si on reste logique, c’est à Free d’augmenter la capacité de ses tuyaux.





en matière de peering, n’est-il pas courant de faire payer celui qui envoi sur le réseau?



quand ton site à un ration 1100 down/up de bande passante sur le réseau, tu est sensé plus que participer au financement des points d’accès



Le 23/10/2012 à 17h 36

Je sais pas comment transit le réseau dans ce cas là mais étant processeur d’une dédibox (chez online, hébergé a paris si je dit pas de bêtises) en faisant un VPN par le dédié ça fuse à fond (et ça a tjr était comme ça)



Apres c’est malheureux de devoir en arriver là (sachant que online utilise le réseau Free…) …


Le 23/10/2012 à 17h 47

Il faut être réaliste, s’il y a un bras de fer, c’est que le niveau de bande passante consommé par youtube doit avoir atteint un seuil qui ferait perdre de la rentabilité à Free, donc si on se range du coté de google, il faut pas se leurrer, l’abonnement Free risque d’augmenter.

En plus si on suis un logique socialiste, il faut prendre au plus riche et à ceux qui donne le moins d’impôts, ce qui défini bien Google.



Bref, en théorie je suis d’avis que ce serait à Free de gérer, mais quand je reviens en France au moment présent je me dit qu’il vaut mieux faire payer google.


Liam Abonné
Le 23/10/2012 à 18h 08







psikobare a écrit :



en matière de peering, n’est-il pas courant de faire payer celui qui envoi sur le réseau?



quand ton site à un ration 1100 down/up de bande passante sur le réseau, tu est sensé plus que participer au financement des points d’accès







Déjà à la base, en matière de peering, la norme est censée être la gratuité. Mais c’est vrai que le “peering payant” devient à la mode chez les gros FAI vis-à-vis des petits réseaux.



Quand ton site a un ratio de 100:1 down:up, c’est que ton FAI a mal fait son boulot depuis 20 ans en te filant une connexion internet de plus en plus asymétrique. Et Free est d’autant plus mal placé sur ce coup là qu’il a été le fer de lance de la montée en débit download, poussant l’ADSL2+ au delà même de ce que le standard prévoyait (28Mbps ATM au lieu de 24).



En 10 ans, et en grande partie sous l’influence de Free, le ratio d’asymétrie des connexions internet françaises est passé d’un ratio de 4:1 (512128) à un ratio de 23,3:1 (28Mbps/1,2Mbps)



Venir maintenant dire aux autres réseaux “ouin ils font rien qu’à nous refiler des tas de data, le réseau il est tout asymétrique alors ils devraient payer”, c’est vraiment se foutre de la gueule du monde.



Si les connexions étaient moins asymétriques, les usages en upload augmenteraient et le ratio d’asymétrie des liens de peering chuterait. Mais c’était teeeeeellement plus vendeur de faire monter le gros chiffre du download.



Venir accuser Google des conséquences de ses propres turpitudes marketing frise l’insulte à l’intelligence.



Le 23/10/2012 à 18h 12







Liam a écrit :



Déjà à la base, en matière de peering, la norme est censée être la gratuité. Mais c’est vrai que le “peering payant” devient à la mode chez les gros FAI vis-à-vis des petits réseaux.



Quand ton site a un ratio de 100:1 down:up, c’est que ton FAI a mal fait son boulot depuis 20 ans en te filant une connexion internet de plus en plus asymétrique. Et Free est d’autant plus mal placé sur ce coup là qu’il a été le fer de lance de la montée en débit download, poussant l’ADSL2+ au delà même de ce que le standard prévoyait (28Mbps ATM au lieu de 24).



En 10 ans, et en grande partie sous l’influence de Free, le ratio d’asymétrie des connexions internet françaises est passé d’un ratio de 4:1 (512128) à un ratio de 23,3:1 (28Mbps/1,2Mbps)



Venir maintenant dire aux autres réseaux “ouin ils font rien qu’à nous refiler des tas de data, le réseau il est tout asymétrique alors ils devraient payer”, c’est vraiment se foutre de la gueule du monde.



Si les connexions étaient moins asymétriques, les usages en upload augmenteraient et le ratio d’asymétrie des liens de peering chuterait. Mais c’était teeeeeellement plus vendeur de faire monter le gros chiffre du download.



Venir accuser Google des conséquences de ses propres turpitudes marketing frise l’insulte à l’intelligence.







c’est une vision très franco française des choses, tu accordes beaucoup trop de crédit à free…



Liam Abonné
Le 23/10/2012 à 18h 14







will31 a écrit :



Il faut être réaliste, s’il y a un bras de fer, c’est que le niveau de bande passante consommé par youtube doit avoir atteint un seuil qui ferait perdre de la rentabilité à Free, donc si on se range du coté de google, il faut pas se leurrer, l’abonnement Free risque d’augmenter.

En plus si on suis un logique socialiste, il faut prendre au plus riche et à ceux qui donne le moins d’impôts, ce qui défini bien Google.



Bref, en théorie je suis d’avis que ce serait à Free de gérer, mais quand je reviens en France au moment présent je me dit qu’il vaut mieux faire payer google.







Non, le coût est un faux problème.



En matière de peering (lien direct entre Free et Youtube), la bande passante en tant que telle est gratuite. Le seul coût est celui de l’installation de la fibre reliant les deux réseaux. Et ce coût est extrêmement minime par rapport aux sommes brassées par Free.



Simplement, Free aimerait bien gagner de l’argent aux deux bouts : par les abonnés ET par les fournisseurs de contenu. Ca augmenterait sa rentabilité sans avoir à fournir d’effort ou de service supplémentaire.

A cela s’ajoute le fait que Youtube est, finalement, concurrent de ses propres offres (VoD via la Freebox etc.) et que donc, Free a une certaine incentive à laisser pourrir la situation.



Le 23/10/2012 à 18h 19

Et pour le même problème chez SFR?? Ils font quoi l’ARCEP?


Liam Abonné
Le 23/10/2012 à 18h 24







psikobare a écrit :



c’est une vision très franco française des choses, tu accordes beaucoup trop de crédit à free…







Pas tant que ça : je pense qu’on a des connexions parmi les plus asymétriques du monde.



Même celles qui ont adopté l’ADSL2+ n’ont en général pas adopté la technique de Free visant à gagner 4Mbps supplémentaire en download.



De plus, nombre de pays ont opté pour l’ADSL1, l’ADSL2, le VDSL1, le VDSL2, la fibre optique… qui sont TOUTES moins asymétriques que l’ADSL2+, la plus asymétrique de toutes.



Et même celles qui ont opté pour l’ADSL2+ ont, pour beaucoup, adopté l’Annexe M qui réduit sensiblement l’asymétrie (le ratio down/up doit être d’environ 6:1 en annexe M, comparé aux 23,3:1 de Free)





Et Free a toujours été la figure de proue de cette montée en débit download. Premiers sur le débitmax en ADSL, premiers sur l’ADSL2+, premiers sur la vitesse max de l’ADSL2+ (alors qu’Orange se limitait à 16Mbps, Free monte à 20 puis à 24), premiers sur la technologie permettant de monter à 28Mbps…



Pendant ce temps, l’upload a quasi stagné depuis l’ADSL1 (on a dû gagner 200kbps ATM en tout et pour tout).





A cela s’ajoute que les montées en débit download ont fait exploser les coups de transit et qu’il faut bien récupérer de l’argent quelque part pour refaire sa marge… donc on a trouvé le nouveau bouc-émissaire : le gars qui vient en peering… alors qu’en réalité lui ne coûte quasi-rien.



Résultat, maintenant, les FAi français sont les premiers à se plaindre de l’asymétrie, et quasiment les seuls à essayer de se faire payer aux deux bouts, en réclamant que les fournisseurs de contenus payent leur dime en peering.



Liam Abonné
Le 23/10/2012 à 18h 26







SmoKe42 a écrit :



Et pour le même problème chez SFR?? Ils font quoi l’ARCEP?







Le problème n’a quasiment pas lieu chez SFR :http://www.universfreebox.com/UserFiles/image/freeyoutube.png



Le 23/10/2012 à 18h 31







Liam a écrit :



Parce que c’est la liaison FreeGoogle qui est bouchée. Et que Free refuse d’en créer une nouvelle à ses frais alors que, pour la faire courte, c’est son job et c’est à ça qu’on les paye.



Google est fournisseur de contenu, il fournit du contenu, de ce point de vue il fait son job.



Free est fournisseur d’accès, son job, c’est de fournir aux abonnés un accès convenable à ces contenus. De ce point de vue là, Free se fout de notre gueule.







Non, puisque si les sites sont moins connus, les tuyaux ne sont pas engorgés, donc le service est maintenu. Si le tuyau est engorgé, c’est que le site est connu de toute façon.





+1







typhoon006 a écrit :



En même temps le rôles d’un FAI c’est bien de fournir du tuyaux pour que les services passent dedans. Et le FAI fait payer le client finale pour accéder aux tuyaux.

Donc si on reste logique, c’est à Free d’augmenter la capacité de ses tuyaux.





+2







psikobare a écrit :



en matière de peering, n’est-il pas courant de faire payer celui qui envoi sur le réseau?



quand ton site à un ration 1100 down/up de bande passante sur le réseau, tu est sensé plus que participer au financement des points d’accès





-1







Liam a écrit :



Déjà à la base, en matière de peering, la norme est censée être la gratuité. Mais c’est vrai que le “peering payant” devient à la mode chez les gros FAI vis-à-vis des petits réseaux.



Quand ton site a un ratio de 100:1 down:up, c’est que ton FAI a mal fait son boulot depuis 20 ans en te filant une connexion internet de plus en plus asymétrique. Et Free est d’autant plus mal placé sur ce coup là qu’il a été le fer de lance de la montée en débit download, poussant l’ADSL2+ au delà même de ce que le standard prévoyait (28Mbps ATM au lieu de 24).



En 10 ans, et en grande partie sous l’influence de Free, le ratio d’asymétrie des connexions internet françaises est passé d’un ratio de 4:1 (512128) à un ratio de 23,3:1 (28Mbps/1,2Mbps)



Venir maintenant dire aux autres réseaux “ouin ils font rien qu’à nous refiler des tas de data, le réseau il est tout asymétrique alors ils devraient payer”, c’est vraiment se foutre de la gueule du monde.



Si les connexions étaient moins asymétriques, les usages en upload augmenteraient et le ratio d’asymétrie des liens de peering chuterait. Mais c’était teeeeeellement plus vendeur de faire monter le gros chiffre du download.



Venir accuser Google des conséquences de ses propres turpitudes marketing frise l’insulte à l’intelligence.





+3



Cette situation est claire et nette et je ne peux faire mieux que les derniers propos de Liam.



Si Youtube envoi du contenu sur le réseau en direction d’un français ; c’est que le client du FAI français est venu demander ce contenu. Et non l’inverse.

Par conséquent, on peut créer un simple raccourci logique qui est (bien que Liam le dit si bien l’appairage devrait être gratuit) : C’est bel et bien le FAI, au nom de son client, qui vient demander ces données ; et c’est donc à ce FAI de payer pour accéder à ce contenu..



Le 23/10/2012 à 18h 31







Liam a écrit :



Le problème n’a quasiment pas lieu chez SFR :http://www.universfreebox.com/UserFiles/image/freeyoutube.png







ah bein si on s’en fit au graph, un ptit overclock du GPU et ca devrais aller ! <img data-src=" />



Et je tiens à rajouter que les lenteurs sont aussi valables avec Vimeo… Et la plage horaire est bien plus large pour moi 18h - Minuit…

Après plus de 5 ans chez Free je pense sérieusement à changer et déconseille Free. Triste politique de Free…


Le 23/10/2012 à 19h 11

Venez nous rejoindre sur la page Facebook consacrée au problème: https://www.facebook.com/free.youtube.debit


Le 23/10/2012 à 19h 17







mably a écrit :



Venez nous rejoindre sur la page Facebook consacrée au problème: https://www.facebook.com/free.youtube.debit





fail lien



https://www.facebook.com/free.youtube.debit



Le 23/10/2012 à 19h 21



Selon une source anonyme de Google, YouTube pèse pour 95 % de son trafic. Et utiliser les services des FAI est moins intéressant techniquement qu’exploiter ses propres serveurs et son cœur de réseau.





<img data-src=" /> Je trouve cet état de fait assez dérangeant. Google a meilleur compte de développer son propre réseau IP mondial à cause du seul site web youtube.


Quiproquo Abonné
Le 23/10/2012 à 19h 22







Rokin a écrit :



Je sais pas comment transit le réseau dans ce cas là mais étant processeur d’une dédibox (chez online, hébergé a paris si je dit pas de bêtises) en faisant un VPN par le dédié ça fuse à fond (et ça a tjr était comme ça)



Apres c’est malheureux de devoir en arriver là (sachant que online utilise le réseau Free…) …





Je me posais la question justement. Donc Free parvient à dissocier le trafic d’Online de celui des clients ADSL ?



Le 23/10/2012 à 19h 29

Je suis en plein Paris, j’ai Alice et je galère en 360p.

Free est un scandale, ils se foutent de notre gueule !

Je me serais barré depuis longtemps chez un concurrent si j’avais les moyens…


Liam Abonné
Le 23/10/2012 à 19h 40







Quiproquo a écrit :



Je me posais la question justement. Donc Free parvient à dissocier le trafic d’Online de celui des clients ADSL ?







Ca doit pas être bien compliqué. Pas les mêmes blocs IP et tout… ça passe peut-être même pas tout à fait par les mêmes infrastructures.



Le 23/10/2012 à 21h 19

Freee, Free, Free



Ok mais chez SFR, chaque soir c’est pareil, une vidéo, même en 240p ça ne passe pas !


Le 23/10/2012 à 21h 34

Personnellement j’ai décidé de désactiver le réseau free wifi jusqu’à ce que mon abo adsl soit à la hauteur de mes attentes.



Oui je sais, ça n’a rien à voir, mais puisque free ne me rend pas service je ne lui rend pas service non plus. <img data-src=" />



http://www.myiblog.fr/2011/12/09/desactiver-le-reseau-freewifi-de-votre-freebox/


Le 23/10/2012 à 21h 37







Lebaronrouge77 a écrit :



Freee, Free, Free



Ok mais chez SFR, chaque soir c’est pareil, une vidéo, même en 240p ça ne passe pas !







C’est vrai, étant passé récemment de SFR à Free, rien n’a changé pour Youtube, c’est toujours aussi impraticable le soir.

Y’a bien longtemps que j’ai arrêté de regarder les vidéos directement sur Youtube, je les télécharge avant.



D’ailleurs ce petit plugin Firefox est bien utile: https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/easy-youtube-video-downl-10137/



Le 23/10/2012 à 22h 09

heuresement qu’on peu jouer à snake sur le player Youtube….


Le 23/10/2012 à 22h 16







lain a écrit :



et orange on l’oublie ? ^^’ impossible de streamé du 720p sans que ça bloque alor que sur daily et vimeo je peut





Le streaming en 1080p marche très bien chez moi



Le 23/10/2012 à 22h 22

A l’époque du 56k personne ne rallait &gt;&lt;


Le 23/10/2012 à 23h 26

grâce à un VPN situé à l’étranger je ne suis plus emmerdé par ce bridage, mais je ne me suis pas abonné rien que pour ça…


Le 24/10/2012 à 00h 52







z3d-web a écrit :



+1





+2





-1





+3



Cette situation est claire et nette et je ne peux faire mieux que les derniers propos de Liam.



Si Youtube envoi du contenu sur le réseau en direction d’un français ; c’est que le client du FAI français est venu demander ce contenu. Et non l’inverse.

Par conséquent, on peut créer un simple raccourci logique qui est (bien que Liam le dit si bien l’appairage devrait être gratuit) : C’est bel et bien le FAI, au nom de son client, qui vient demander ces données ; et c’est donc à ce FAI de payer pour accéder à ce contenu..







situation tellement claire et limpide que orange a été condamné pour son contrat illégal avec cogent et doit réaliser les investissements …Ah .. non. oups, c’est plus complexe les accords de peering, et dire de :manière péremptoire depuis sa chaise que A a raison et B tort est le meilleur moyen de dire des âneries?



Le 24/10/2012 à 00h 55

Donc si je comprends bien, on ne s’abonnent plus à un fournisseur d’accès à Internet, mais à un fournisseur d’accès à Youtube. <img data-src=" />



Etant donné que c’est la même merde partout c’est jouer au Loto de changer de FAY.



Bon ceci dit, je suis complètement d’accord Liam.


Liam Abonné
Le 24/10/2012 à 01h 41







Tim-timmy a écrit :



situation tellement claire et limpide que orange a été condamné pour son contrat illégal avec cogent et doit réaliser les investissements …Ah .. non. oups, c’est plus complexe les accords de peering, et dire de :manière péremptoire depuis sa chaise que A a raison et B tort est le meilleur moyen de dire des âneries?







C’est surtout que c’est l’autorité de la concurrence qui a donné son avis, mais c’est pas le sujet là.



La concurrence entre Free et Youtube, en tant que client, je m’en bat l’oeil en fait.



Ce qui m’intéresse c’est que Free fasse son boulot, remplisse la mission pour laquelle je le paye.



Cette mission c’est : me fournir un accès convenable à l’ensemble d’internet.



Je leur donne 38€/mois dans ce but (bon ok, 36 : y a 2€ pour qu’ils me fournissent la télé, aussi).



Ce qui se passe entre Free et ses concurrents ne me concerne pas. Mais son boulot en tant que FAI est d’investir dans son propre réseau pour que sa mission (fournir un accès à internet) soit remplie convenablement.



Google, de son côté, n’a aucune raison d’investir dans l’infrastructure de Free : personne ne le paye pour ça (même pas moi : moi je “paye” via la pub pour son contenu, pas pour son réseau), ce n’est pas son job, ce n’est pas son réseau…





Alors après, ce que fait Free est peut-être parfaitement légal, je n’en sais rien. C’est peut-être son droit de ne pas investir correctement dans son réseau et de le laisser moisir et saturer de partout.



Mais en tant que client, j’ai mon mot à dire, et j’estime que le service pour lequel je paye (investir dans son réseau de fourniture d’accès à internet) n’est pas satisfaisant. C’est comme acheter un jeu-vidéo 80€ et s’apercevoir que c’est une grosse bouse super laide, avec une jouabilité à chier, des gros bugs, et qui se termine en une demi-heure : c’est peut-être légal, mais c’est pas acceptable en tant que client.





En tant que client, je le dis en ces termes : si le problème n’est pas réglé d’ici la fin de l’année, je ne porte pas plainte : je vais voir la concurrence, point.



Le 24/10/2012 à 06h 22







Liam a écrit :



En tant que client, je le dis en ces termes : si le problème n’est pas réglé d’ici la fin de l’année, je ne porte pas plainte : je vais voir la concurrence, point.









d’accord, mais tu peux dire exactement pareil à youtube, aussi. Après tout, tu te coltines leurs pubs, alors si leur site est pas fichu de ne pas lagger, autant aller voir chez d’autres sites pour les vidéos …





l’ARCEP espère que Free ou Google la saisisse afin de pouvoir ouvrir une procédure de règlement de différend.





ah bah c’est beau d’espérer, vraiment très sérieux comme attitude.



j’espère que mon travail va se faire tous seul today <img data-src=" />


Le 24/10/2012 à 06h 50







yukon_42 a écrit :



ah bah c’est beau d’espérer, vraiment très sérieux comme attitude.



j’espère que mon travail va se faire tous seul today <img data-src=" />







sauf qu’ils n’ont pas le droit de s’autosaisir si personne ne porte de litige devant eux pour arbitrage … Après, il me semble que les clients peuvent aussi la saisir en cas de réclamation .



ps: il existe des cas où elle peut s’autosaisir, pour constater un manquement à des obligations qu’elle impose (licences 3G ou autre).. mais pas pour un litige privé entre opérateurs je présume



Le 24/10/2012 à 07h 23

Suis-je le seul de chez SFR (évolution à 14.90€) et être bloquer sur YouTube aussi comme quand jetais chez free (révolution)?


Le 24/10/2012 à 07h 44

Chez Free, mêmes soucis que ceux énoncés.



Sites lents:



Youtube, Twitch.tv essentiellement.



Contournement: aucun



YT: je mets les vidéos en DL (une par onglet), en 360p, et j’attends…

Twitch.tv: streaming parfois en 360p, quand j’ai de la chance, sinon inutilisable.



Je pense effectivement de plus en plus à changer de fournisseur, et ce pour plusieurs raisons.



1- La lenteur sur les streams, particulièrement sur YT, mais visible aussi sur d’autres plateformes;



2- Toujours en attente de fibre, alors que la plaque Free a été installée il y a plus de 2 ans au coin de ma rue



3- Un upload ridicule, bannissant toute possibilité de stream



Quelqu’un aurait des retours d’expérience concernant FDN?

Je suis curieux de voir comment ça passe chez eux, sachant qu’ils sont sur le réseau de Free…


Le 24/10/2012 à 07h 53

En fait, ce n’est pas que un problème free/google :

http://www.bortzmeyer.org/comcast-level3-potato.html


V_E_B Abonné
Le 24/10/2012 à 08h 24







Tim-timmy a écrit :



situation tellement claire et limpide que orange a été condamné pour son contrat illégal avec cogent et doit réaliser les investissements …Ah .. non. oups, c’est plus complexe les accords de peering





Attention : le contrat Orange-Cogent n’est pas comparable à Free-Google. Cogent et Google n’ont pas du tout les mêmes rôles dans le réseau (fournisseur d’accès pour l’un et de contenu pour l’autre). Mais c’est vrai que c’est bordélique dans tous les cas <img data-src=" />



Le 24/10/2012 à 08h 27

J’aime bien Free dans l’ensemble mais depuis un moment ce problème de streaming va me pousser à changer si rien n’est fait rapidement !

Chez moi je ne peux tout simplement pas visionner de streaming et en faire c’est pas terrible… Ça charge un truc comme 5 secondes et après au choix, ça plante et/ou ça met plus de temps à charger que la vidéo/musique dure !



Chose étrange (et sympathique) je télécharge les vidéos youtube (ou autre plateforme de streaming) via JDownloader sans limitation <img data-src=" />


Le 24/10/2012 à 08h 44

Plus ça va, plus je me dit que les offres OVH sont intéressantes…


Liam Abonné
Le 24/10/2012 à 08h 53







Tim-timmy a écrit :



d’accord, mais tu peux dire exactement pareil à youtube, aussi. Après tout, tu te coltines leurs pubs, alors si leur site est pas fichu de ne pas lagger, autant aller voir chez d’autres sites pour les vidéos …







Sauf que ce n’est pas le site de Youtube qui rame, mais le réseau de Free censé me donner accès à ce site. Le réseau de Google, contrairement à celui de Free, est convenablement dimensionné.



Le 24/10/2012 à 08h 56







Liam a écrit :



Le réseau de Google, contrairement à celui de Free, est convenablement dimensionné.







En plus ici c’est la taille qui compte <img data-src=" />



Le 24/10/2012 à 09h 04







Tim-timmy a écrit :



situation tellement claire et limpide que orange a été condamné pour son contrat illégal avec cogent et doit réaliser les investissements …Ah .. non. oups, c’est plus complexe les accords de peering, et dire de :manière péremptoire depuis sa chaise que A a raison et B tort est le meilleur moyen de dire des âneries?







A et B sont dans un rapport de force, l’un représentant l’offre et l’autre la demande. En l’occurrence, c’est parce que la demande est trop importante qu’il y a un problème (l’offre est limitée par la bande passante disponible, et la demande n’est pas limité puisque représentant la bande passante nécessaire). Il parait donc naturel que l’offre soit avantagée par cette situation, et que ce soit à la demande (les FAI donc) de payer l’augmentation du tuyau permettant à l’offre de satisfaire la demande (au moins en majorité, c’est à dire à hauteur du déséquilibre entre l’offre et la demande).



Mais si après, A et B ont conclu un contrat incluant des clauses prévoyant un partage des investissements à 5050 ou autre, il n’y a pas lieu de le déclarer illégal sous prétexte que sans cette clause, ça ne se passerait pas comme ça.



Le 24/10/2012 à 09h 09







knos a écrit :



Tu en connais des qui fonctionnent bien et gratuit?







J’utilisehttp://www.proxfree.com/youtube-proxy.php c’est impec (pour la vitesse de caching)



Après pour la qualité de la vidéo je sais pas, ya le choix 360/480/720 etc, mais je m’en contente, la fluidité et l’instantanéité priment sur qualité pour moi sur Youtube (pour le reste je downloade en HD ailleurs)



Le 24/10/2012 à 09h 12







Vetinari a écrit :



En fait, ce n’est pas que un problème free/google :

http://www.bortzmeyer.org/comcast-level3-potato.html





très bon article





Liam a écrit :



Sauf que ce n’est pas le site de Youtube qui rame, mais le réseau de Free censé me donner accès à ce site. Le réseau de Google, contrairement à celui de Free, est convenablement dimensionné.





on parle d’une interconnexion entre deux réseau, comment peut tu affirmer qu’un des deux réseau est fautif?<img data-src=" />



Le 24/10/2012 à 11h 27

C’est quoi la différence entre Free où ça rame et les autres où ça rame pas ?



Les autres ont fait les concessions que Free ne veut pas faire ?


Le 24/10/2012 à 11h 52







Jean_Peuplus a écrit :



C’est quoi la différence entre Free où ça rame et les autres où ça rame pas ?



Les autres ont fait les concessions que Free ne veut pas faire ?







C’est une question d’interconnexion de réseaux comme dit plus haut. Pour simplifier les échanges les FAI font ce qu’on appelle du peering (appairage pour les anglophobes).



En gros un premier FAI (disons Free) se met d’accord avec un second FAI (Google pour poursuivre sur l’exemple) pour connecter leur réseaux. Histoire d’éviter les flux d’argents inutiles ils partent du principe que si le flux est égal des deux cotés personne ne paye rien. Le problème aujourd’hui c’est que le flux de données est totalement inégal entre Free et Google, a cause de YouTube notamment.



En toutes logique Google devrais donc payer Free pour compenser ce dernier (car avec les ratio actuels le peering devient de l’entubage pur et simple), sauf que Google préférerais de loin pouvoir installer ses propres serveurs en France. Il faut aussi savoir que le peering étant un contrat il porte sur une certaine bande passante, qui bien sur ne représente pas l’intégralité de la bande passante du FAI.



Donc Free, qui en temps normal devrais augmenter la bande passante qu’il alloue a Google pour absorber les flux en plus (en soirée notamment) ne joue plus le jeu =&gt; donc les clients Free n’arrivent plus a avoir un débit suffisant pour du streaming.



Les concessions que les autres opérateurs font sont surtout de s’assoir sur l’argent que Google leur doit et d’allouer plus de bande passante pour absorber les pics.



La dessus désolé, mais même si en tant que client Free ça me fait bien <img data-src=" /> je trouve tout a fait normal que Free ne se laisse pas faire.



[EDIT] J’avoue ne pas avoir lu les 10 pages précédentes, désolé si quelqu’un a déjà expliquer la chose ^^



Le 24/10/2012 à 12h 07







Lasuria a écrit :



Histoire d’éviter les flux d’argents inutiles ils partent du principe que si le flux est égal des deux cotés personne ne paye rien.





ou plutôt qu’ils partagent les frais



sinon ça va pas se faire gratuitement<img data-src=" />



Le 24/10/2012 à 12h 16







psikobare a écrit :



ou plutôt qu’ils partagent les frais



sinon ça va pas se faire gratuitement<img data-src=" />







Je parlais des frais liés aux flux de données, pas aux infrastructures :p De toutes façons chaque peering est un contrat, donc négociable etc.



Le 24/10/2012 à 12h 27







Jean_Peuplus a écrit :



C’est quoi la différence entre Free où ça rame et les autres où ça rame pas ?



Les autres ont fait les concessions que Free ne veut pas faire ?







Lasuria a très bien résumé la situation, je veux juste apporter quelques précisions :

Il y a effectivement du peering entre free et google et ce en plusieurs points. Le problème c’est plutôt la desserte : ce que veux free c’est que le trafic de youtube utilise des infrastructures de google pour arriver au plus près de l’abonné.



Pour donner un exemple, ce n’est pas la réalité mais ça ne doit pas en être loin, free et google ont des peering mettons à Rennes, Lilles, Paris, Strasbourg, Lyon et Toulouse en France, en plus de peering dans d’autres ville d’Europe.

En imaginant que les serveurs Youtube soient à Paris, tous le trafic youtube de tous les freenautes français vont utiliser l’infrastructure de free. Principe de la patate chaude exprimée par Stepane Bortzmeyer un peu plus haut. Dans le cas d’un trafic symétrique, ça ne pose pas de problème, mais dans le cas d’une vidéo, entre un message “Play” de quelques octets et une vidéo de quelques gigaoctets on n’est plus du tout dans le même ordre de grandeur. Ce que souhaite free, contrairement à ce qu’on dit, ce n’est pas spécialement être rémunéré par google, c’est surtout qu’ils souhaitent que google utilise SON infrastructure pour joindre les usagers proches de Lyon, Lille, Rennes, Strasbourg ou Toulouse.




Le 24/10/2012 à 12h 35

Oú se trouve exactement la congestion du trafic youtube dans le réseau de free?

Il suffit de monitorer la configuration des équipements subissant cette congestion, si elle est “neutre” et fair play, y a rien à dire (en gros le cœur de réso n’encaisse pas le trafic).

Une technique, google peut tagger son trafic vidéo pour permettre aux équipements de free de faire du trafic engineering plus intelligent et toujours neutre et fair-play vis-à-vis des capacités de son réseau (IPv6 label, diffserv).

Et ça ne remplacera jamais des équipements de google directement installés à côté des routeurs IP des particuliers. Et ça pose pleins de pbs: concurrence des services de streaming de free, équipements “alien” physiquement proches du cœur de réso (et on se plaignait de huawei?).



Je suis curieux… y a tellement de manières de trouver un bon compromis… que ça doit pas être joli joli tout ça.


Le 24/10/2012 à 13h 14







sylware a écrit :



).

Une technique, google peut tagger son trafic vidéo pour permettre aux équipements de free de faire du trafic engineering plus intelligent et toujours neutre et fair-play vis-à-vis des capacités de son réseau (IPv6 label, diffserv).







Tout ça va à l’encontre du principe d’internet : Best effort ! Sinon c’est la fin de la neutralité. Ça permet l’accès internet à plusieurs niveaux et tarifs.



Il y a déjà l’arnaque absolue de l’internet mobile, alors que tout le trafic est NATé !



Je préfère largement l’état actuel : un accès libre et non discriminé (non,je ne pense pas qu’il y ait de bridage volontaire de youtube chez free, simplement un engorgement). Youtube marche mal chez free et tu veux absolument voir le dernier-chat-trop-mignon en UltraHD4k ? Tu vas ailleurs. In fine, si free doit payer pour améliorer l’accès à youtube, ça se répercutera sur la facture du freenaute. Et mettre les serveurs you tube chez les fai comme le dit l’article, c’est la pire des solutions ! Qui paye l’espace, l’électricité etc… ? Quel est l’intérêt pour l’opérateur de lui “offrir” cet avantage ? Pourquoi tous les sites ne pourraient-ils en profiter ? Pourquoi du coup youtube serait-il favorisé par rapport à dailymotion ?



Le 24/10/2012 à 14h 22







Vetinari a écrit :



Tout ça va à l’encontre du principe d’internet : Best effort ! Sinon c’est la fin de la neutralité. Ça permet l’accès internet à plusieurs niveaux et tarifs.





Heureusement que la VoIP et la vidéo ne sont pas toujours en best effort, sinon ce serait bien la m <img data-src=" />



Le 24/10/2012 à 14h 23







Jean_Peuplus a écrit :



C’est quoi la différence entre Free où ça rame et les autres où ça rame pas ?





Un facteur aggravant c’est l’IPv6, par défaut chez Free… et Google a certains streamers foireux en IPv6…



Le 24/10/2012 à 14h 29







tiny_naxos a écrit :



Heureusement que la VoIP et la vidéo ne sont pas toujours en best effort, sinon ce serait bien la m <img data-src=" />







Heu, si je ne me trompe pas, youtube c’est de la vidéo… et cette news ainsi que les commentaires indiquent bien que C’EST du best effort.



Un réseau IP n’est pas synonyme d’internet ! Que la téléphonie et la télévision soient prioritaires sur le réseau d’un FAI, sans préjuger si c’est bien ou pas, on peut dire quand même que le FAI fait ce qu’il veut, à partir du moment où ses clients sont prévenus. Maintenant essaye de faire du skype vers les etats-unis en 720p aux heures de pointes, ce peu importe ton opérateur, c’est quasiment mission impossible. Pourtant là on devrait être dans le cas de figure de connexion symétrique.



Winderly Abonné
Le 24/10/2012 à 14h 35







vince2010091 a écrit :



A l’époque du 56k personne ne rallait &gt;&lt;





Si moi (mais pas à propos de youtube).



Ohax Abonné
Le 24/10/2012 à 14h 54

Petit screencast qui explique le problème :http://ohax.fr/quand-free-tient-encore-la-bride-a-youtube


Le 24/10/2012 à 14h 56







Vetinari a écrit :



Heu, si je ne me trompe pas, youtube c’est de la vidéo… et cette news ainsi que les commentaires indiquent bien que C’EST du best effort.



Un réseau IP n’est pas synonyme d’internet ! Que la téléphonie et la télévision soient prioritaires sur le réseau d’un FAI, sans préjuger si c’est bien ou pas, on peut dire quand même que le FAI fait ce qu’il veut, à partir du moment où ses clients sont prévenus. Maintenant essaye de faire du skype vers les etats-unis en 720p aux heures de pointes, ce peu importe ton opérateur, c’est quasiment mission impossible. Pourtant là on devrait être dans le cas de figure de connexion symétrique.





Youtube doit effectivement être traité comme de la “data simple”



On est d’accord, c’est juste pour dire (mais tu le sais) que “la neutralité du net, c’est forcément virer toute qos” est un raccourci que certains donnent, mais qui est un peu trop gros :)



Winderly Abonné
Le 24/10/2012 à 15h 01

On parles des infrastructures de Cogent, Google et Free.

Sauf erreur de ma part j’ai signé un contrat avec Free, pas les 2 autres.

Un contrat qui m’offre contre paiement un accès à internet, la téléphonie et la télévision.

Youtube déconne chez moi, je vois pas pourquoi j’irais me plaindre à Cogent ou Google puisque ils ne me doivent rien.

D’après mon contrat Free est le fautif.



On peut retourner le problème dans tous les sens, chercher des excuses à la : “c’est Cogent qui refuse de payer”, pour moi c’est une perte d’énergie et de temps.



Dès que j’en aurai les moyens financiers (si je les ai un jour mais j’ai le droit de rêver), je pars chez un fournisseur avec l’abonnement qui offre des garanties de service.



Parce que là, l’obligation de résultat je la vois pas.


Le 24/10/2012 à 15h 10







Vetinari a écrit :



En fait, ce n’est pas que un problème free/google :

http://www.bortzmeyer.org/comcast-level3-potato.html







Sauf que en l’occurence Google fait pas de la “patate chaude”.



Le 24/10/2012 à 15h 27







Winderly a écrit :



On peut retourner le problème dans tous les sens, chercher des excuses à la : “c’est Cogent qui refuse de payer”, pour moi c’est une perte d’énergie et de temps.







Petite précision : je ne cherche pas d’excuses, juste une explication. Et ta réaction est surement la meilleure : tu n’es pas content du service proposé, tu râles et/ou tu te barres. j’ai juste peur que les gens qui râlent trop pour avoir un accès correct à youtube finissent par faire augmenter MA facture, alors que moi je m’en contrefout.

Maintenant l’obligation de résultat en ce qui concerne la connexion à youtube, j’aimerais bien savoir où tu as été cherché ça…




Winderly Abonné
Le 24/10/2012 à 15h 30







Vetinari a écrit :



Petite précision : je ne cherche pas d’excuses, juste une explication. Et ta réaction est surement la meilleure : tu n’es pas content du service proposé, tu râles et/ou tu te barres. j’ai juste peur que les gens qui râlent trop pour avoir un accès correct à youtube finissent par faire augmenter MA facture, alors que moi je m’en contrefout.

Maintenant l’obligation de résultat en ce qui concerne la connexion à youtube, j’aimerais bien savoir où tu as été cherché ça…





Je parle d’obligation de résultat envers la connexion à internet, et jusqu’à preuve du contraire youtube fait partie d’internet.



Le 24/10/2012 à 15h 45

Perso, j’ai réglé le problème de bridage du débit sur youtube depuis longtemps..


Le 24/10/2012 à 16h 39







Lasuria a écrit :



C’est une question d’interconnexion de réseaux comme dit plus haut. Pour simplifier les échanges les FAI font ce qu’on appelle du peering (appairage pour les anglophobes).



En gros un premier FAI (disons Free) se met d’accord avec un second FAI (Google pour poursuivre sur l’exemple) pour connecter leur réseaux. Histoire d’éviter les flux d’argents inutiles ils partent du principe que si le flux est égal des deux cotés personne ne paye rien. Le problème aujourd’hui c’est que le flux de données est totalement inégal entre Free et Google, a cause de YouTube notamment.



En toutes logique Google devrais donc payer Free pour compenser ce dernier (car avec les ratio actuels le peering devient de l’entubage pur et simple), sauf que Google préférerais de loin pouvoir installer ses propres serveurs en France. Il faut aussi savoir que le peering étant un contrat il porte sur une certaine bande passante, qui bien sur ne représente pas l’intégralité de la bande passante du FAI.



Donc Free, qui en temps normal devrais augmenter la bande passante qu’il alloue a Google pour absorber les flux en plus (en soirée notamment) ne joue plus le jeu =&gt; donc les clients Free n’arrivent plus a avoir un débit suffisant pour du streaming.



Les concessions que les autres opérateurs font sont surtout de s’assoir sur l’argent que Google leur doit et d’allouer plus de bande passante pour absorber les pics.



La dessus désolé, mais même si en tant que client Free ça me fait bien <img data-src=" /> je trouve tout a fait normal que Free ne se laisse pas faire.



[EDIT] J’avoue ne pas avoir lu les 10 pages précédentes, désolé si quelqu’un a déjà expliquer la chose ^^







Merci pour cette réponse très claire.

Mais ce qu’on peut retenir c’est que tout les FAI cèdent par rapport à google pour offrir des débit potables à youtube pour leurs client sauf Free.



Même si le point de vu de Free est compréhensible au final le client free est le dindon de la farce. Je pense que Free a plus à perdre qu’à gagner avec cette affaire.



Je suis actuellement comblé par mon FAI (numéricable) mais le jour ou pour une raison ou une autre je dois changer je sais que je n’irai pas chez Free si ce problème n’est pas réglé car pour moi, comme pour beaucoup, Youtube c’est important.



Le 24/10/2012 à 16h 45







Vetinari a écrit :



Petite précision : je ne cherche pas d’excuses, juste une explication. Et ta réaction est surement la meilleure : tu n’es pas content du service proposé, tu râles et/ou tu te barres. j’ai juste peur que les gens qui râlent trop pour avoir un accès correct à youtube finissent par faire augmenter MA facture, alors que moi je m’en contrefout.

Maintenant l’obligation de résultat en ce qui concerne la connexion à youtube, j’aimerais bien savoir où tu as été cherché ça…









Il y a des FAI qui s’en sortent très bien en proposant le même tarif que Free ET des débits optimum pour youtube.



Le 24/10/2012 à 17h 16







Ruzgfpegk a écrit :



Pour répondre à plus haut, non je n’utilise rien de gratuit, juste un proxy SOCKS par SSH sur mon serveur dédié.

Le tout couplé avec une extension Firefox pour faire passer le trafic par le proxy en fonction de l’hôte.



Une variante intéressante est d’avoir HTTPSEverywhere + une règle pour faire passer le HTTP (non-crypté donc) via le proxy, comme ça tout ce qui sort est crypté.





Dis moi, t’aurais pas un tuto? :)

Je suis moi même chez SFR, qui n’est pas beaucoup mieux que Free à certaines heures, et je dispose d’un dédié. Je sais juste pas comment m’y prendre et ta solution me semble adéqate <img data-src=" />

Merci d’avance <img data-src=" />

Et désolé pour le HS



Le 24/10/2012 à 17h 48







fma16 a écrit :



Dis moi, t’aurais pas un tuto? :)

Je suis moi même chez SFR, qui n’est pas beaucoup mieux que Free à certaines heures, et je dispose d’un dédié. Je sais juste pas comment m’y prendre et ta solution me semble adéqate <img data-src=" />

Merci d’avance <img data-src=" />

Et désolé pour le HS







ssh -D 8080



Puis dans ton navigateur tu specifie localhost 8080 en proxy socks.



Le 24/10/2012 à 18h 02







nabalzbhf a écrit :



ssh -D 8080



Puis dans ton navigateur tu specifie localhost 8080 en proxy socks.





J’ai pas très bien compris. La 1ere commande je la fait où? :) (Je suis sous Windows 7, et mon serveur est sous Debian 6)

<img data-src=" />



Le 24/10/2012 à 18h 36







fma16 a écrit :



J’ai pas très bien compris. La 1ere commande je la fait où? :) (Je suis sous Windows 7, et mon serveur est sous Debian 6)

<img data-src=" />





Regarde du coté de Putty pour windows



Quiproquo Abonné
Le 24/10/2012 à 18h 39







fma16 a écrit :



J’ai pas très bien compris. La 1ere commande je la fait où? :) (Je suis sous Windows 7, et mon serveur est sous Debian 6)

<img data-src=" />





Si c’est plus simple pour toi, tu peux intaller un proxy http sur ton dédié (tinyproxy, par exemple, avec une règle d’accès pour limiter à ton IP). La différence c’est que le trafic ne sera pas protégé entre toi et ton serveur.



C’est ce que j’ai fait chez moi, plus un proxy transparent au niveau de mon routeur pour que tout le foyer en profite sans rien configurer.



Le 24/10/2012 à 19h 28







anonyme a écrit :



Regarde du coté de Putty pour windows







http://www.ideaexcursion.com/2008/12/29/socks-proxy-with-putty-and-ssh/ ici par exemple pour putty.



Le 24/10/2012 à 21h 25







anonyme a écrit :



Regarde du coté de Putty pour windows





J’avais oublié de le mentionner mais j’ai commencé par là, et pas de réponse concluante, d’ou ma question :)

Mais merci quand même!





Quiproquo a écrit :



Si c’est plus simple pour toi, tu peux intaller un proxy http sur ton dédié (tinyproxy, par exemple, avec une règle d’accès pour limiter à ton IP). La différence c’est que le trafic ne sera pas protégé entre toi et ton serveur.



C’est ce que j’ai fait chez moi, plus un proxy transparent au niveau de mon routeur pour que tout le foyer en profite sans rien configurer.





J’avais fait pareil avec un script que j’avais trouvé sur le net qui tournais avec Squid si je me souviens bien, mais j’ai un peu merdé sur 2-3 trucs, fait des install de programmes miteux à coté, enfin un bon travail de Jean-Kévin quoi.

Je pense que je vais tout(reformter, faire une installation propre avec mes trucs de seedbox (pour les .iso linux bien sur <img data-src=" /><img data-src=" />), et faire ce que tu m’as recommandé si je trouve rien d’autre :)





nabalzbhf a écrit :



http://www.ideaexcursion.com/2008/12/29/socks-proxy-with-putty-and-ssh/ ici par exemple pour putty.





Merci! Je teste et je fais un retour d’experience.



En tout cas, merci à tous pour votre aide! :)<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Le 25/10/2012 à 06h 21







fma16 a écrit :



Dis moi, t’aurais pas un tuto? :)

Je suis moi même chez SFR, qui n’est pas beaucoup mieux que Free à certaines heures, et je dispose d’un dédié. Je sais juste pas comment m’y prendre et ta solution me semble adéqate <img data-src=" />

Merci d’avance <img data-src=" />

Et désolé pour le HS







Sous Windows, Bitvise Tunnelier fonctionne très bien et intègre le proxy SOCKS directement, et a une interface sympathique pour la redirection de ports dans les deux sens.

Et niveau logiciel sur un dédié, tu peux voir avec ziproxy (éventuellement chaîné avec privoxy pour zapper les pubs, il existe quelques tutoriaux là-dessus), proxy compressant utile si tu veux éviter celui de ton FAI sur téléphone, et également très simple à configurer.

Pour en faire un proxy tout con, désactiver la compression devrait suffire.



En plus, si tu pars en voyage à l’étranger mais que tu veux voir des vidéos (genre replays) dispos uniquement en France, avec ce genre de chose (proxy ou VPN) tu contournes la limitation.



Le 25/10/2012 à 09h 37







Ruzgfpegk a écrit :



En plus, si tu pars en voyage à l’étranger mais que tu veux voir des vidéos (genre replays) dispos uniquement en France, avec ce genre de chose (proxy ou VPN) tu contournes la limitation.





si seulement il y avait une offre légale en france



Le 25/10/2012 à 10h 05







Ruzgfpegk a écrit :



Sous Windows, Bitvise Tunnelier fonctionne très bien et intègre le proxy SOCKS directement, et a une interface sympathique pour la redirection de ports dans les deux sens.

Et niveau logiciel sur un dédié, tu peux voir avec ziproxy (éventuellement chaîné avec privoxy pour zapper les pubs, il existe quelques tutoriaux là-dessus), proxy compressant utile si tu veux éviter celui de ton FAI sur téléphone, et également très simple à configurer.

Pour en faire un proxy tout con, désactiver la compression devrait suffire.



En plus, si tu pars en voyage à l’étranger mais que tu veux voir des vidéos (genre replays) dispos uniquement en France, avec ce genre de chose (proxy ou VPN) tu contournes la limitation.





Je crois que j’ai trouvé mon bonheur ici :http://www.alt-i.fr/free-youtube-et-proxy

Parcontre, il manque le plugin pour appliquer le proxy uniquement à Youtube et consorts…

En plus, il faut forcément que j’utilise Chrome, et donc appliquer ces paramètres à tout le système et non pas comme pour Firefox…<img data-src=" />

Mais c’est un bon début <img data-src=" />



Le 25/10/2012 à 10h 08

FoxyProxy Standard (que j’utilise pour Firefox) a une version Chrome qui gère aussi le “Proxy switching by URL” !


Le 25/10/2012 à 19h 36







Tim-timmy a écrit :



situation tellement claire et limpide que orange a été condamné pour son contrat illégal avec cogent et doit réaliser les investissements …Ah .. non. oups, c’est plus complexe les accords de peering, et dire de :manière péremptoire depuis sa chaise que A a raison et B tort est le meilleur moyen de dire des âneries?





Non, non, un accord de peering, c’est loin d’être complexe à comprendre. Le flux a deux sens de navigation.



C’est vrai que de nos jours la justice dit que, alors c’est comme, et ce qui est bien avec la justice c’est que rien n’est figé dans le marbre. De plus, rien n’empêche une personne quel qu’elle soit de trouver la décision de justice inadéquate et contraire à l’esprit Internet, et d”en donner son avis.

En revanche, cela n’empêche pas que je puisse sortir des âneries, comme tout un chacun =)



Mais revenons-en à cette décision de justice française. Qu’en serait-il si Cogent porte l’affaire sur le territoire américain, remporte le procès pour un dédommagent équivalent à celui de la justice française. On se retrouverai indubitablement à la case départ…



Alors oui, le plus compliqué dans cette histoire, ce n’est pas l’accord de peering mais plutôt la gouvernance du conflit, il me semble.







Tim-timmy a écrit :



d’accord, mais tu peux dire exactement pareil à youtube, aussi. Après tout, tu te coltines leurs pubs, alors si leur site est pas fichu de ne pas lagger, autant aller voir chez d’autres sites pour les vidéos …





Ce n’est pas Youtube qui rame, c’est Free qui ne dimensionne pas ses tuyaux pour satisfaire les contrats qui le lie à ses clients ;)



Le 25/10/2012 à 19h 50







z3d-web a écrit :



Ce n’est pas Youtube qui rame, c’est Free qui ne dimensionne pas ses tuyaux pour satisfaire les contrats qui le lie à ses clients ;)







oui, tout comme google ne dimensionne pas ses tuyaux pour satisfaire ses clients (enfin, ses produits, vu que c’est “gratuit”) passant par free.



Le 25/10/2012 à 20h 58







Tim-timmy a écrit :



oui, tout comme google ne dimensionne pas ses tuyaux pour satisfaire ses clients (enfin, ses produits, vu que c’est “gratuit”) passant par free.





Google avec son service Youtube est un fournisseur de contenu, pleinement et en de multiple qualité. Pour cela, il paie le transit de ses contenus à Cogent.



Cogent pour satisfaire ses clients, entre autre ici Goggle, grossi ses tuyaux.



Free est un Fournisseur d’Accès Internet, et doit donc maintenir et faire évoluer une infrastructure qui permette de satisfaire ses clients.



Les clients de Free demandent à Youtube la diffusion de contenu. Ce que Youtube s’exécute à réaliser, passant par Cogent, qui satisfait pleinement Youtube.



Par contre Free, est dans l’incapacité de rapatrier ce contenu jusqu’à ses clients ; c’est donc pleinement sa faute de ne pas pouvoir/vouloir satisfaire ses clients.



Si Cogent est capable de mener jusqu’à l’interconnexion (attention chiffre bateau) 100 Tera de contenu, c’est que ces tuyaux sont bien assez gros. Un simple raisonnement logique permet de comprendre que si le problème était vraiment du côté de Google, la chanson serait “Google met en demeure Cogent d’investir dans l’amélioration de son Peering”, n’est-ce pas ?



Le 25/10/2012 à 23h 26







Liam a écrit :



Le problème n’a quasiment pas lieu chez SFR :http://www.universfreebox.com/UserFiles/image/freeyoutube.png







Toujours et encore la région parisienne<img data-src=" />

A quand une étude sérieuse sur toute la France ?



Le 25/10/2012 à 23h 39







Slash a écrit :



C’est vrai, étant passé récemment de SFR à Free, rien n’a changé pour Youtube, c’est toujours aussi impraticable le soir.

Y’a bien longtemps que j’ai arrêté de regarder les vidéos directement sur Youtube, je les télécharge avant.



D’ailleurs ce petit plugin Firefox est bien utile: https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/easy-youtube-video-downl-10137/





Tu as aussi le bon vieux bouton pause, toujours efficace <img data-src=" />



Le 26/10/2012 à 00h 07







z3d-web a écrit :



Les clients de Free demandent à Youtube la diffusion de contenu. Ce que Youtube s’exécute à réaliser, passant par Cogent, qui satisfait pleinement Youtube.





non





z3d-web a écrit :



Par contre Free, est dans l’incapacité de rapatrier ce contenu jusqu’à ses clients ; c’est donc pleinement sa faute de ne pas pouvoir/vouloir satisfaire ses clients.





non, free n’a pas de mal à rapatrier les vidéo vers ses clients, il a du mal à les prendre depuis le réseau de cogent





z3d-web a écrit :



Si Cogent est capable de mener jusqu’à l’interconnexion (attention chiffre bateau) 100 Tera de contenu, c’est que ces tuyaux sont bien assez gros. Un simple raisonnement logique permet de comprendre que si le problème était vraiment du côté de Google, la chanson serait “Google met en demeure Cogent d’investir dans l’amélioration de son Peering”, n’est-ce pas ?





n’importe quoi



tout le monde s’arrange pour tourner l’histoire dans le sens qui l’arrange



cogent et free (et cogent et orange,etc…) ont un point commun d’interconnexion qui est saturé, point.



Le 31/10/2012 à 15h 22







Vetinari a écrit :



Tout ça va à l’encontre du principe d’internet : Best effort ! Sinon c’est la fin de la neutralité. Ça permet l’accès internet à plusieurs niveaux et tarifs.



Il y a déjà l’arnaque absolue de l’internet mobile, alors que tout le trafic est NATé !



Je préfère largement l’état actuel : un accès libre et non discriminé (non,je ne pense pas qu’il y ait de bridage volontaire de youtube chez free, simplement un engorgement). Youtube marche mal chez free et tu veux absolument voir le dernier-chat-trop-mignon en UltraHD4k ? Tu vas ailleurs. In fine, si free doit payer pour améliorer l’accès à youtube, ça se répercutera sur la facture du freenaute. Et mettre les serveurs you tube chez les fai comme le dit l’article, c’est la pire des solutions ! Qui paye l’espace, l’électricité etc… ? Quel est l’intérêt pour l’opérateur de lui “offrir” cet avantage ? Pourquoi tous les sites ne pourraient-ils en profiter ? Pourquoi du coup youtube serait-il favorisé par rapport à dailymotion ?







Faux.



Tu peux avoir du best-effort dans chaque classe de trafic, et la classe de trafic est déterminée par les clients et non du DPI dans les paquets.



Tu as tout mélangé.



Le 31/10/2012 à 15h 27







sylware a écrit :



Faux.



Tu peux avoir du best-effort dans chaque classe de trafic, et la classe de trafic est déterminée par les clients et non du DPI dans les paquets.



Tu as tout mélangé.







Faux, je parle d’Internet pas d’un réseau IP. Le jour ou tu verras du Diffserv sur Internet t’auras le droit de l’ouvrir.



Le 01/11/2012 à 23h 31







Vetinari a écrit :



Faux, je parle d’Internet pas d’un réseau IP. Le jour ou tu verras du Diffserv sur Internet t’auras le droit de l’ouvrir.









Encore faux. Je parlais d’internet (IPv6 et IPv4). Et oui, quand on parle de classes de trafic sur IP/internet on parle de diffserv et dans le cas d’IPv6… bin de label IPv6. Bien entendu, c’est du best effort dans chaque classe de trafic, et c’est ce qui serait à mettre en place. Effectivement le “trafic engineering” sera plus compliqué sur les transit et peering car il y aura des accords sur les différentes classes de trafic (dans le “sla”). Beaucoup de gens ont tendance à mélanger les classes de trafic taggées par les clients, qui respectent la neutralité du net, et le taggage par un DPI à l’initiative des opérateurs (qui alors là mérite de grosses fessées). Y a ceux que ça arrange: les filous de la téléphonie (transport voix), car mettre en œuvre des classes de trafic permettrait à plus ou moins moyen terme d’avoir la même qualité que la téléphonie et donc de se débarrasser complètement d’eux (ils ont beaucoup intérêt sur la mobilité que les canaux voix soient toujours distinct des flux IP d’internet).



Le 02/11/2012 à 01h 52







sylware a écrit :



Encore faux. Je parlais d’internet (IPv6 et IPv4). Et oui, quand on parle de classes de trafic sur IP/internet on parle de diffserv et dans le cas d’IPv6… bin de label IPv6. Bien entendu, c’est du best effort dans chaque classe de trafic, et c’est ce qui serait à mettre en place. Effectivement le “trafic engineering” sera plus compliqué sur les transit et peering car il y aura des accords sur les différentes classes de trafic (dans le “sla”). Beaucoup de gens ont tendance à mélanger les classes de trafic taggées par les clients, qui respectent la neutralité du net, et le taggage par un DPI à l’initiative des opérateurs (qui alors là mérite de grosses fessées). Y a ceux que ça arrange: les filous de la téléphonie (transport voix), car mettre en œuvre des classes de trafic permettrait à plus ou moins moyen terme d’avoir la même qualité que la téléphonie et donc de se débarrasser complètement d’eux (ils ont beaucoup intérêt sur la mobilité que les canaux voix soient toujours distinct des flux IP d’internet).





La qualité de service ne vaut que si elle est appliquée de bout-en-bout. C’est donc possible sur un réseau privé, voire entre quelques opérateurs pour des besoins particuliers, mais c’est quasiment innaplicable pour Internet. Dans ton “il y aura”, tu estimes à combien le temps qu’il faut pour mettre tout le monde d’accord ? Free fait de la qos, SA télévision et SA téléphonie sont prioritaires sur SON réseau.



Le 02/11/2012 à 04h 23







Vetinari a écrit :



La qualité de service ne vaut que si elle est appliquée de bout-en-bout. C’est donc possible sur un réseau privé, voire entre quelques opérateurs pour des besoins particuliers, mais c’est quasiment innaplicable pour Internet. Dans ton “il y aura”, tu estimes à combien le temps qu’il faut pour mettre tout le monde d’accord ? Free fait de la qos, SA télévision et SA téléphonie sont prioritaires sur SON réseau.









Et oui, tout est là. Pour que les classes de trafic deviennent plus ou moins efficaces, il faudra faire du “trafic engineering” par classe de trafic, tout cela en fonction des “sla” qu’auront les opérateurs entre eux sur les transits/peering. Autant commencer le plus tôt possible. L’idée serait d’avoir au moins une classe de trafic basse latence, bas débit pour remplacer au mieux la téléphonie classique. Par exemple, les SLAs entre les opérateurs qui vont du réseau free au réseau d’ovh pourraient faire passer les flux IPs contenant la voix avec une faible latence du réseau de free vers le serveur sip d’ovh. On peut penser aussi aux flux d’un jeu vidéo rapide, mais de débit très faible.

Bien, entendu, les personnes qui font de la téléphonie classique ont tout intérêt à torpiller ce genre d’initiative.



Le 02/11/2012 à 15h 21







sylware a écrit :



Et oui, tout est là. Pour que les classes de trafic deviennent plus ou moins efficaces, il faudra faire du “trafic engineering” par classe de trafic, tout cela en fonction des “sla” qu’auront les opérateurs entre eux sur les transits/peering. Autant commencer le plus tôt possible. L’idée serait d’avoir au moins une classe de trafic basse latence, bas débit pour remplacer au mieux la téléphonie classique. Par exemple, les SLAs entre les opérateurs qui vont du réseau free au réseau d’ovh pourraient faire passer les flux IPs contenant la voix avec une faible latence du réseau de free vers le serveur sip d’ovh. On peut penser aussi aux flux d’un jeu vidéo rapide, mais de débit très faible.

Bien, entendu, les personnes qui font de la téléphonie classique ont tout intérêt à torpiller ce genre d’initiative.







Je pense qu’il y a déjà des accords pour assurer de la qos entre opérateurs téléphoniques VoIP. Mais ça exclu skype par exemple, qui n’est considéré que comme de la data par ces opérateurs. Après, sur quoi serait basée la définition d’un traffic prioritaire ? Et particulièrement pourquoi le trafic youtube d’un abonné passerait avant mon traffic peer to peer ? Tu imagines un peu la complexité des offres commerciales ?

Je maintiens que même si c’est techniquement possible, ça n’est surement pas prêt de voir le jour.



Le 03/11/2012 à 14h 21







Vetinari a écrit :



Je pense qu’il y a déjà des accords pour assurer de la qos entre opérateurs téléphoniques VoIP. Mais ça exclu skype par exemple, qui n’est considéré que comme de la data par ces opérateurs. Après, sur quoi serait basée la définition d’un traffic prioritaire ? Et particulièrement pourquoi le trafic youtube d’un abonné passerait avant mon traffic peer to peer ? Tu imagines un peu la complexité des offres commerciales ?

Je maintiens que même si c’est techniquement possible, ça n’est surement pas prêt de voir le jour.









??? Bin diffserv et label IPv6 (cf RFC).

Mais ce n’est pas l’opérateur qui fait du DPI pour tagger le trafic bien entendu. Dans la cas d’un FAI, ce sont les applications des particuliers (sinon ça ne serait pas neutre du tout).

Et y a pas besoin de mille classes de trafic: une basse latence/bas débit et la classique. On peut penser à une classe haute latence (qui autorise le buffering).

Mais faut pas s’imaginer que ça va passer easy: les gars qui font la téléphonie classique vont tenter de tout faire pour torpiller au moins la classe de trafic basse lantence/bas débit car la VoIP sur internet devrait beaucoup plus “sérieuse”.