station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Dire que je râlais après les opérateurs de téléphonie mobile…

Avatar de l'auteur
Sébastien Gavois

Publié dans

Société numérique

06/12/2023
78

station électrique pour voitures

Si recharger sa voiture électrique est simple comme brancher une prise (à condition que la borne fonctionne), calculer le tarif qu’on va payer sur une borne publique peut relever de la vraie prise de tête. De nombreux paramètres sont à prendre en compte : puissance de la borne, emplacement, opérateur de mobilité, avec ou sans abonnement, durée de stationnement… Il serait plus que temps d’avoir des fiches d’information standardisées.

La voiture électrique est en pleine expansion en France (et ailleurs dans le monde). Avec ces nouveaux véhicules, se pose la question des bornes de recharges. L’UFC-Que Choisir tire à boulets rouges sur la situation actuelle, à juste titre.

Nos confrères commencent par rappeler que l’écrasante majorité des recharges se font à domicile. Rien de surprenant puisque c’est le modèle le plus économique. Le tarif réglementé (Bleu) d’EDF est pour rappel de 0,2276 euro TTC par kWh (hors abonnement). Il peut descendre à 0,1056 euro TTC par kWh avec l’option Tempo sur les heures creuses (la nuit).

111 209 bornes, 400 000 d’ici à 2030

Il n’en reste pas moins que les bornes sont indispensables pour ceux qui ne peuvent pas recharger chez eux, ou lors de longs trajets. Alors que le gouvernement tablait sur 100 000 bornes accessibles au public fin 2020, cet objectif n’a été atteint qu’en mai 2023.

Dans le lot, on en retrouve « 7 000 en ultra haute puissance (supérieure à 150 kW) ». Fin octobre, le dernier décompte faisait état de 111 209 points de charge, selon l’Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique). Pour 2030, l’objectif est toujours de quadrupler ce nombre, et ainsi arriver à 400 000.

Enedis propose un observatoire des points de charge et arrive à plus de 1,2 million en ajoutant près de 700 000 points chez les particuliers et 500 000 dans les entreprises (elles ne sont pas accessibles au public). Sur les autoroutes, fin 2022, « 213 aires de service […], qui en compte 332 au total, disposent d’infrastructures de recharge de véhicules électriques. 64 % d’entre elles sont équipées d’au moins une borne de recharge haute puissance (≥150kW) ». Bison Futé propose une carte des bornes sur le réseau autoroutier et se trouvant dans un rayon de 1 km d’une entrée et/ou d’une sortie.

Mais pour nos confrères, le principal problème se trouve ailleurs : « La tarification, l’affichage des prix et le paiement aux bornes sont également à revoir complètement. En effet, les tarifs sont extrêmement variables. Des écarts de prix de plus de 800 % entre deux opérateurs sur un même point de recharge peuvent être constatés ».

Disponibilité des bornes

Premier point mis en avant : la disponibilité des bornes. L’Afirev (Association Française pour l’Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicules) propose un observatoire de la qualité des services. La troisième édition, a été publiée en juin 2023.

Entre le second semestre 2020 et fin 2022, le taux de bornes disponibles au moins 99 % du temps oscille entre 73 et 76 %. On est entre 4 et 9 % de points « indisponibles pendant plus de sept jours consécutifs ». En 2022, seuls 15 % des usagers n’ont jamais rencontré de bornes hors services au cours des six derniers mois (au moment du sondage).

Évolution du respect d’une disponibilité de 99 % et des indisponibilités de plus de 7 jours.

L’observatoire note aussi que « les réseaux de recharge rapides sont moins disponibles (61 % des points
de charge rapides respectent une disponibilité d’au moins 99 % du temps contre 75 % pour les points de charge normaux) et sont plus nombreux à subir des indisponibilités longues
».

Lors d’un déplacement, c’est une réalité à prendre en considération : une borne peut être occupée pendant des heures ou bien être hors service, prévoyez donc autant que possible un plan B lors de la planification d’un long trajet.

On ne parle ici que de disponibilité théorique. Dans la pratique, il arrive parfois que des bornes soient en état de marche, mais il est malgré tout impossible de lancer une recharge. Les raisons peuvent varier avec, par exemple, l’impossibilité pour l’application de rentrer en communication avec la borne, la charge qui ne veut pas commencer, le paiement qui une fois validé ne veut pas fonctionner, etc.

Sur les bornes, on retrouve généralement un QR-Code pour être redirigé vers le site ou l’application de l’opérateur de mobilité (en charge de la commercialisation de la borne) afin de recharger sa voiture. Une autre solution est de passer par un opérateur de cartes de recharge. Il ne dispose pas de bornes en propre, mais propose une carte permettant d’accéder à de nombreuses bornes de recharges. Chargemap et FreshMile en sont deux exemples parmi les plus connus.

Le grand n’importe quoi des tarifs

L’UFC-Que Choisir explique, à juste titre, que « les tarifs sont extrêmement variables. Ils dépendent de la puissance de la borne, de sa localisation, de l’opérateur de mobilité, du temps de stationnement ou encore de l’abonnement souscrit auprès de l’opérateur de mobilité ou d’un opérateur de cartes de recharge multi-opérateurs ». Il s’agit bien de la puissance maximale théorique de la borne, pas de celle reçue par la voiture.

Pour s’en rendre compte, rien de plus simple : prenons un exemple avec une borne de recharge Lidl (jusqu’à 150 kW) dans la zone de Beaulieu en périphérie de La Rochelle. Via un QR-Code sur la borne, on peut directement lancer une charge à 0,39 euro par kWh, sans aucun frais supplémentaire.

Un tour sur Chargemap au même endroit nous donne un tarif de 0,429 euro par kWh, soit 10 % de plus. Chez Freshmile on passe à 0,51 euro par kWh, soit 30 % de plus. Pour 30 kWh, on passe ainsi de 11,7 euros en direct par Lidl, à 15,3 euros si on utilise la carte Freshmile.

On complexifie un peu les choses avec la borne Mobive, toujours à Puilboreau (sur la place Jean Flippi) avec une puissance de 36 kW en Combo CCS. Le tarif de base en direct par Mobive est de 0,59 euro par kWh avec 0,09 euro par minutes au-delà d’une heure. Avec un abonnement annuel à 18 euros (par an) Mobive, on passe respectivement à 0,48 et 0,07 euro. Mobive propose une grille des tarifs si vous voulez avoir un peu plus mal à la tête.

Tarifs de la recharge sur le réseau MObiVE, avec ou sans abonnement, et en fonction de la puissance de la borne.

On parlait juste avant de la disponibilité des bornes. Celle-ci est toujours affichée comme étant disponible (en service), sauf que depuis maintenant plusieurs mois, je n’ai (à titre personnel) jamais pu lancer la moindre charge en suivant la procédure de la borne pour payer par carte bancaire. J’ai utilisé plusieurs cartes bancaires, sur différentes périodes, avec deux voitures électriques, sans jamais réussir à lancer la moindre charge.

Quoi qu’il en soit, chez Chargemap, le tarif affiché est de 0,65 euro par kWh avec 0,099 euro par minute au-delà d’une heure (soit de nouveau 10 % de plus que le tarif de base). Freshmile change complétement la formule pour 0,30 euro par kWh entamé avec, en plus, 0,30 euro par minute. ChargeNow aussi à son propre calcul : 0,35 euro par chargement, plus 0,66 euro par kWh. Après 59 minutes, ajoutez 6,00 euros par heure (facturé à la minute).

On vous évite un tableau, mais vous aurez bien compris que le tarif dépend non seulement de la quantité de kWh chargée, mais aussi de la durée de la charge. Imaginez maintenant si un utilisateur doit sortir sa calculatrice à chaque fois qu’il doit recharger sa voiture…

  • Tarif Mobive à Puilboreau
  • Tarif Chargemap à Puilboreau
  • Tarif Freshmile à Puilboreau
  • Tarif Chargenow à Puilboreau

Un écran de fumée dans un brouillard d’incertitude

Après ces rapides constatations, on se rend sur le site de Chargemap afin de voir comment sont calculés les frais. On espère trouver notre bonheur dans les CGV, avec une formule simple à comprendre. Perdu. Il est simplement indiqué que les tarifs sont fixés par Chargemap et peuvent changer à tout moment.

Le prix payé par l’utilisateur comprend deux éléments : le prix facturé par « l’opérateur partenaire » et les « frais de service de Chargemap (frais de change, assistance téléphonique et email, connexion technique aux opérateurs, facturation, frais de paiement et de recouvrement, etc) ». Chargemap ne donne pas plus de détail, pas même le montant facturé par l’opérateur partenaire et le global de ses frais.

Ne comptez pas non plus sur le billet de blog « coût d’une recharge avec le Chargemap Pass » pour vous renseigner. Aucun détail sur les « frais », simplement une recommandation : consulter les tarifs sur le site ou l’application mobile « avant toute recharge, car étant susceptibles d’être modifiés à tout moment, ils sont mis à jour en temps réel ».

Tarifs des recharges selon les CGV de Chargemap

Sur le site et l’application mobile, seuls les « tarifs Chargemap Pass » sont indiqués, pas ceux de l’opérateur de réseau en direct. Impossible donc de savoir combien ponctionne Chargemap, ni si la société augmente ses tarifs suite à une augmentation des frais de l’opérateur partenaires ou de son propre chef.

Même opacité chez Freshmile. Dans la FAQ, il est indiqué que « les tarifs sont définis et varient sur chaque réseau de bornes. Vous pouvez consulter les tarifs indiqués sur les bornes, l’application mobile et sur la carte en ligne ». Même chose dans les CGV : « L’accès et l’utilisation des Bornes de Recharge Tierces, dans le cadre de l’Itinérance sortante de la Recharge, sera facturé par Freshmile selon le tarif fixé par ce dernier et affiché sur l’Application et le Site Internet ».

Chargeprice tente de les comparer tous

Bref, vous l’aurez compris, pour la transparence, on repassera. Il existe un petit rayon de Soleil au milieu de ce dense brouillard : Chargeprice. Ce service regroupe les tarifs des différents opérateurs de réseau et de cartes afin d’afficher au consommateur un panorama des tarifs, qui sont donc établis en fonction d’une multitude de paramètres. C’est une approche intéressante, mais force est de constater que les tarifs affichés par Chargeprice ne sont pas toujours les bons.

À quand des « FIS » ?

Face à ce far ouest, l’UFC-Que choisir demande « un affichage obligatoire et harmonisé des tarifs de la recharge électrique et l’exclusion des composants de prix autres que le kilowattheure et le stationnement pour l’ensemble des bornes de recharge accessibles au public ». Nos confrères souhaitent également « l’accès au paiement par carte bancaire sur l’ensemble des bornes accessibles au public ». Et enfin « rendre public les prix pratiqués aux bornes de recharge, sur le modèle de ce qui existe pour les carburants ».

Une solution pourrait venir du monde des télécoms et de la banque : ajouter une obligation pour les opérateurs (de cartes et de bornes de recharge) de proposer une « fiche d’information standardisée ». Elle permettrait aux utilisateurs de comparer rapidement les tarifs entre les différentes offres et de s’y retrouver facilement. Cela permettrait aussi de proposer des comparateurs se basant sur ces données contractuelles.

78

Écrit par Sébastien Gavois

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

111 209 bornes, 400 000 d’ici à 2030

Disponibilité des bornes

Le grand n’importe quoi des tarifs

Un écran de fumée dans un brouillard d’incertitude

Chargeprice tente de les comparer tous

À quand des « FIS » ?

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (78)


stephane.p Abonné
Le 06/12/2023 à 09h 55
Quelle jungle !
Et encore, tu n'as pas parlé d'un autre problème : Connaitre la localisation des bornes et leurs caractéristiques techniques.
Les données disponibles en Opendata sont de très mauvaise qualité, en grande partie à cause des données fournies par les aménageurs.

Le Gireve (données payantes) annonce plus de 110 000 points de recharge en France lorsque le fichier en opendata s'arrête à environ 60 000.
Le 06/12/2023 à 10h 03
En France, le problème c'est surtout que les bornes ne donnent que du 49.3v ...
Thoscellen Abonné
Le 06/12/2023 à 10h 09
🤣

Le réseau ne fais pas assez de résistance
Modifié le 06/12/2023 à 10h10
Erwan123 Abonné
Le 06/12/2023 à 10h 18
Ha ha ha !! Pas mal, pas mal !
Le 06/12/2023 à 10h 44
ça doit être ça
gouge_re Abonné
Le 08/12/2023 à 15h 27
Blague notée 11/10.
Le 06/12/2023 à 10h 11
Sinon, il y a Tesla :D Les autres opérateurs, à la place d'un FIS, c'est un FIST qu'ils vous proposent :transpi:
TheStig Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 06
On en revient toujours là, ça ne fait pas plaisir à ceux qui n’aiment pas la marque (pour diverses raisons plus ou moins justifiées), mais le réseau de SuperChargeurs est fiable, avec un prix précis et sans nuances, et sans prise de tête… et au final, il est tellement finement maillé qu’on peut aller n’importe où en Europe sans avoir à en sortir.

Le peu de fois où j’utilise d’autres opérateurs, c’est toujours à me demander s’il y aura de la place (souvent entre 1 et 4 bornes par emplacement maximum, là où Tesla les installe par grappes de 8, 16, voire plus), si elles seront disponibles (contrairement à l’affichage dans la voiture, peu de réseaux affichent la disponibilité en temps réel), si elles ne seront pas en panne…
Ne2l Abonné
Le 07/12/2023 à 16h 28
Mon experience a montré que le reseau de superchargeurs est le plus fiable et le moins cher de tous les réseaux de charge que j'ai essayé (lidl/electra/ionity/fastned).
Lidl est moins cher, mais pas garanti d'avoir une pace car utilisées en stationnement par des vehicules thermiques. Certains VE ne peuvent egalement pas profiter de la puissance max des bornes)
q
On a même des endroits ou sont présentes des bornes 22kw (que finalement peu de voitures peuvent utiliser car limitées a 11kw) avec une tarification obscure qui, une fois les calculs faits, donnent un prix qui est d'environ 80-90% du prix que tesla demande pour une borne qui peut fournir 250kw...
Modifié le 07/12/2023 à 16h29
Inodemus Abonné
Le 06/12/2023 à 10h 58
C'est pas des fiches standardisées qu'il serait plus que temps d'avoir, c'est une harmonisation des tarifs, ou du moins du mode de comptage de facturation, et surtout la suppression de cette connerie d'abonné ou pas abonné. Quelle débilité ce lien à des fournisseurs locaux voir très locaux alors que le propre d'une voiture c'est d'être mobile.

Et sans compter les bornes accessibles que si on est abonné avec la bonne carte, ou pire la bonne application, sans paiement CB, s'il en reste encore.
Modifié le 06/12/2023 à 11h02
tazvld Abonné
Le 06/12/2023 à 10h 58
Ma mazouteuse fonctionne encore très bien. Les bornes de recharge sont certes chères, mais avec un réseau assez dense, une très bonne disponibilité et un débit très important : en moins de 2 minutes, je l'ai rechargé de 750 kWh et à 100%.

Et tant qu'elle fonctionne, il n'y a pas de raison que je la change. Écologiquement, ça me paraît plus logique, son bilan carbone actuel ne dépasse surement pas celui de la construction d'une voiture électrique neuve.
wagaf Abonné
Le 06/12/2023 à 15h 02
Ça peut paraitre contre-intuitif, surtout avec tout ce qu'on entend sur la fabrication des batteries, mais d'un point de vue écologique oui ça serait rentable écologiquement en quelques années seulement.

La grande majorité des émissions viennent de la consommation de carburant, pas de la fabrication.
Modifié le 06/12/2023 à 15h03
Le 06/12/2023 à 15h 17

wagaf

Ça peut paraitre contre-intuitif, surtout avec tout ce qu'on entend sur la fabrication des batteries, mais d'un point de vue écologique oui ça serait rentable écologiquement en quelques années seulement.

La grande majorité des émissions viennent de la consommation de carburant, pas de la fabrication.
Il y a aussi le transport par bateau depuis la Chine des véhicules, le recyclage des batteries. Les plaquettes/disques émettent des particules fines comme sur les thermiques, les pneus aussi
misocard Abonné
Le 06/12/2023 à 15h 41

xillibit

Il y a aussi le transport par bateau depuis la Chine des véhicules, le recyclage des batteries. Les plaquettes/disques émettent des particules fines comme sur les thermiques, les pneus aussi
Les voitures électriques sont rentables en CO2 entre 30 000 et 40 000 km (en France).

A taille égale forcément.

https://www.carbone4.com/analyse-faq-voiture-electrique
Ferd Équipe
Le 06/12/2023 à 16h 31

xillibit

Il y a aussi le transport par bateau depuis la Chine des véhicules, le recyclage des batteries. Les plaquettes/disques émettent des particules fines comme sur les thermiques, les pneus aussi
D’après mes recherches ya pas photo, les ve sont beaucoup plus intéressants en terme d’empreinte environnementale en France.
Petit détail mais la régénération au freinage épargne significativement les plaquettes :)
Modifié le 06/12/2023 à 16h31
TheStig Abonné
Le 06/12/2023 à 20h 54

Ferd

D’après mes recherches ya pas photo, les ve sont beaucoup plus intéressants en terme d’empreinte environnementale en France.
Petit détail mais la régénération au freinage épargne significativement les plaquettes :)
Clairement, et je peux confirmer la chose… j’ai beau avoir une conduite… hummm… énergique on va dire, j’ai toujours les mêmes plaquettes sur ma Model 3, et elles sont encore loin d’être finies. Elle a 160000 km. Pour comparaison sur une voiture pourtant 200 kg moins lourde (C4 Picasso), je changeais les plaquettes au bout de 60000, les disques au bout de 120000.
Le 06/12/2023 à 22h 23

xillibit

Il y a aussi le transport par bateau depuis la Chine des véhicules, le recyclage des batteries. Les plaquettes/disques émettent des particules fines comme sur les thermiques, les pneus aussi
Le transport par bateau, c'est négligeable (il n'y a pas plus efficient en logistique).
barlav Abonné
Le 07/12/2023 à 00h 56

deathscythe0666

Le transport par bateau, c'est négligeable (il n'y a pas plus efficient en logistique).
Ca dépend ce qu'on regarde; avec le fioul lourd qui recrache beaucoup de particules de souffre en haute mer ils ne sont pas les moins polluants.
Le 07/12/2023 à 09h 48

barlav

Ca dépend ce qu'on regarde; avec le fioul lourd qui recrache beaucoup de particules de souffre en haute mer ils ne sont pas les moins polluants.
Genre, le truc qu'on vient de réglementer et qui s'est fortement réduit ? (à tel point qu'une petite partie du réchauffement récent peut être attribué à la réduction du souffre dans l'atmosphère).
ImpactID Abonné
Le 07/12/2023 à 22h 50

deathscythe0666

Genre, le truc qu'on vient de réglementer et qui s'est fortement réduit ? (à tel point qu'une petite partie du réchauffement récent peut être attribué à la réduction du souffre dans l'atmosphère).
Si on se consentre sur l'impact en équivalent CO2, le transport maritime est imbattable. Le rapport poid puissance d'un navire est sans commune mesure avec tous autre moyen de transport. À la tonne kilomètres, il n'y a pas photo.
Reste que paradoxalement, si le transport maritime est l'un des "moins urgent" à decarboner car déjà comparativement vertueux, c'est l'un des plus simple pour un passage à l'échelle industrielle (on peut emporter de très grosses batteries pas trop chères, au sodium par exemple, au sodium de plusieurs dizaines de milliers de tonnes si besoin. Le segment motorisation de forte puissance existe déjà.)
barlav Abonné
Le 08/12/2023 à 04h 47

deathscythe0666

Genre, le truc qu'on vient de réglementer et qui s'est fortement réduit ? (à tel point qu'une petite partie du réchauffement récent peut être attribué à la réduction du souffre dans l'atmosphère).
Il n'y a pas de règlementation en haute mer, seule l'approche des eaux territoriales peut être réglementé.
D'ailleurs ils mettent du fioul moins crade et ils filtrent les gaz d'échappement à l'approche des côtes, mais ils rincent ensuite les filtres au large; c'est illégal mais très dur à détecter.
Modifié le 08/12/2023 à 04h52
Ferd Équipe
Le 07/12/2023 à 17h 34

barlav

Ca dépend ce qu'on regarde; avec le fioul lourd qui recrache beaucoup de particules de souffre en haute mer ils ne sont pas les moins polluants.
J’ai lu un super thread twitter sur le sujet récemment https://x.com/pimarty86/status/1727077017504592305?s=46&t=xTQm2VS8JX3d1ppj-Ml80g
barlav Abonné
Le 08/12/2023 à 04h 50

Ferd

J’ai lu un super thread twitter sur le sujet récemment https://x.com/pimarty86/status/1727077017504592305?s=46&t=xTQm2VS8JX3d1ppj-Ml80g
Pas trop compris comment marche X : 2 phrases, 1 photo. C'est une couverture de magazine et j'ai loupé un lien, une explication ? il faut être connecté pour en savoir plus ?

EDIT: bon, j'ai fini par retrouver un vieux login twitter et effectivement on en lit plus; mais on ne lit que le rendement énergétique et le rapport coût/puissance.
Si je propose de brûler des déchets plastiques avec un coût nul, vu que c'est des déchets; alors mon rapport coût/puissance est imbattable.
Mais est-ce bon pour la planète, l'effet de serre et les poumons des animaux ?
Vous avez 4h.
-__-'
Modifié le 10/12/2023 à 00h43
Tchoumi Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 02
Le pass Ulys de Vinci, qui est inclus avec le télépéage, affiche qu'il ne prend pas de frais et facture seulement le coût réel de la recharge.
Les peu de fois où j'ai eu l'occasion de l'utiliser, ça c'est vérifié.
A creuser ?
Aldayo Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 26
C’est malheureusement faux, voici ce que j’ai trouvé dans leur condition de vente :

Le coût de la recharge électrique comprend :
- Le prix facturé à la société émettrice par l’opérateur partenaire,
- Les frais de service de la société émettrice.

Et ailleurs, ils parlent du tarif en itinérance (qui doit donc être plus cher que le tarif de l’opérateur de la borne, sans autre précision)
alex.d. Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 12
Pourquoi est-ce qu'on n'obligerait pas les opérateurs de ces bornes à afficher le tarif aussi clairement que les stations essence ?

Sinon, sans rapport : quand on clique sur les miniature des images, ça nous envoie sur un autre article plutôt que sur l'image...
TheStig Abonné
Le 06/12/2023 à 20h 57
Certains commencent à le faire, souvent ce sont des anciens pétroliers qui utilisent le même principe qu’à l’époque du liquide noir, en faisant un « totem » avec les prix de la recharge suivant la puissance de la borne. C’est très efficace comme idée, on ne va pas le nier.
eglyn Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 16
Purée, mais quel enfer :O

ça donne vraiment pas envie d'acheter une voiture électrique XD
Le 06/12/2023 à 11h 26
Comme expliqué dans le précédent article, ça dépend bcp des usages. Si tu peux charger chez toi (ou au travail), alors c’est le plus économique et le plus simple. Après il faut aussi avoir en tête cette problématique des bornes si ce n’est pas le cas, ou lors des longs déplacements.
Refhi Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 25
Merci UFC, j'espère qu'ils seront suivis dans leurs recommandations... 🤞
Autre chose importante : une map FIABLE et en temps réel, en open data avec toutes les localisations Précises des bornes et leur disponibilité réelles...
MisterDams Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 38
Effectivement, une vraie jungle tarifaire pleine de surprise !

C'est un peu présomptueux de la part des prestataires d'avoir mis en place leurs abonnements captifs AVANT d'avoir le réseau fiable et le parc utilisateur satisfaisant.
Mais finalement, est-ce qu'on est pas en train de reprocher l'exact inverse à tous les GAFAM et autres Netflix, qui ont fait du dumping pour attirer le chaland avec des tarifs intenables, avant de serrer la vis ?

Après, pour avoir des connaissances en électrique, c'est quand même pas toujours le parcours du combattant si on a besoin d'arriver. Mais c'est vrai que je connais surtout du Tesla, au raisonnement d'ensemble véhicule + réseau de charge très bien conçu... mais ça n'empêche pas qu'ils s'arrêtent sur un parking de Lidl quand c'est nécessaire.

Il me semble que la législation doit déjà évoluer pour obliger à afficher les prix sur des panneaux, comme les stations services actuellement. Ce sera déjà un pas en avant, on peut imaginer 2 lignes "Abonnés / Non abonnés" qui poseront déjà le gros du sujet.

Pour les frais annexes type "occupation abusive de la borne", ça me choque pas plus que ça. Si on pouvait rester stationné à la pompe de la station service, ça ferait dérailler le système aussi. D'ailleurs, ça se fait plus trop d'aller à la boutique en laissant son véhicule, alors qu'avant si puisqu'il fallait de toute façon aller payer à l'intérieur.

Reste qu'il faut aussi que le consommateur commence à s'approprier la charge, le réflexe du plein "je remet un peu après le clac du pistolet" comme dans le thermique, c'est pertinent qu'à domicile.
Tous les habitués savent déjà très bien jongler sur les 20-80% pour gagner du temps et de l'argent. Surtout, c'est une problématique sur les longs trajets, car autour de chez soi, on maîtrise beaucoup plus les coûts des uns et des autres.
Inodemus Abonné
Le 06/12/2023 à 12h 06
La gestion de l'occupation est plus complexe qu'en station-service à cause du fait que ce soit long, on ne peut pas rester à côté en attendant que ça charge. Du coup on s'éloigne et on n'est pas forcément disponible pour revenir pile à l'heure prévue, ce qui rend forcément la borne moins disponible pour les autres sans que ce soit pour autant qualifiable d'abusif.

Et pour la boutique en station-service, il y en a toujours plein où il faut aller payer à l'intérieur, et même depuis les grosses augmentations de ces 2 dernières années, il faut même aller payer en avance avant de se servir, en donnant à la caisse une autorisation de paiement par CB pour un montant choisi, la pompe s'arrête si on atteint ce montant et sinon seul le montant servi est débité.
Modifié le 06/12/2023 à 12h08
Le 07/12/2023 à 09h 51

Inodemus

La gestion de l'occupation est plus complexe qu'en station-service à cause du fait que ce soit long, on ne peut pas rester à côté en attendant que ça charge. Du coup on s'éloigne et on n'est pas forcément disponible pour revenir pile à l'heure prévue, ce qui rend forcément la borne moins disponible pour les autres sans que ce soit pour autant qualifiable d'abusif.

Et pour la boutique en station-service, il y en a toujours plein où il faut aller payer à l'intérieur, et même depuis les grosses augmentations de ces 2 dernières années, il faut même aller payer en avance avant de se servir, en donnant à la caisse une autorisation de paiement par CB pour un montant choisi, la pompe s'arrête si on atteint ce montant et sinon seul le montant servi est débité.
L'occupation abusive de la borne, c'est souvent quand tu atteins 100% et que tu y restes encore, ou alors c'est après une longue durée pour de la charge rapide (genre 1h), largement anticipable. En tout cas, malgré plus de 80000km en VE, je n'ai encore jamais payé de frais d'occupation abusive.
Carboline Abonné
Le 06/12/2023 à 11h 51
Vive le diesel !
Le 06/12/2023 à 11h 56
Les diesel sont encore très demandés et il y en a moins les prix de ces véhicules augmentent
TheStig Abonné
Le 06/12/2023 à 21h 00
Yeurk… vu l’odeur et l’agrément du truc, non merci. J’ai eu une seule voiture diesel (pas par choix, on me l’a donnée à une époque où je n’avais pas les moyens). C’était une horreur et ça pue.
brupala Abonné
Le 07/12/2023 à 11h 28

TheStig

Yeurk… vu l’odeur et l’agrément du truc, non merci. J’ai eu une seule voiture diesel (pas par choix, on me l’a donnée à une époque où je n’avais pas les moyens). C’était une horreur et ça pue.
c'était en 1970 ?
Les dci de 2020, c'est un vrai plaisir de conduite, du couple à bas régime, du bruit raisonnable, l'odeur c'est seulement à la pompe et l'essence ça ne sent pas meilleur, au pot d'échappement, c'est difficile de faire une différence.
TheStig Abonné
Le 08/12/2023 à 21h 02

brupala

c'était en 1970 ?
Les dci de 2020, c'est un vrai plaisir de conduite, du couple à bas régime, du bruit raisonnable, l'odeur c'est seulement à la pompe et l'essence ça ne sent pas meilleur, au pot d'échappement, c'est difficile de faire une différence.
C’était une C4 Picasso de 2008. Peut-être pas très récente, mais pas un dinosaure non plus. Et si, la différence a l’échappement se sent sans aucun doute possible, même sur les récentes. Quand à l’agrément, on ne doit pas avoir les mêmes exigences… désolé, mais je reste sur ce que je dis… le diesel est une horreur, que ce soit pour l’odeur, l’écologie ou l’agrément. Sans compter le côté dégueulasse des doigts gras à la pompe.
Le 06/12/2023 à 11h 57
Il y en a qui ont fait installé des bornes de recharge collective sur un immeuble ? Est-ce que c'est possible dans certains cas que l’adduction électrique de l'immeuble doit être renforcée ?
Modifié le 06/12/2023 à 11h58
brupala Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 32
ça me parait logique, oui, mais ça dépend d'où l'on part bien sûr.
Si on rajoute 1 MW de prises en parking, forcément ça a un impact (même sans next).
Magyar Abonné
Le 07/12/2023 à 14h 54
Chez nous on va partir sur ZePlug. Ils s'occupent de tout les investissements pour l'immeuble, toi tu payes que l'installation de la borne et un abonnement
Letter Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 07
L'électrique en 2nde voiture pour rester sur son périmètre c'est top, mais pour les longs trajets, le thermique n'est pas prêt d'être remplacé par autrer chose que de la Tesla, en effet.
Le 06/12/2023 à 13h 59
C’est la Kia Niro qui a la meilleure autonomie réelle, à voir ce que donnera la e-3008 l'année prochaine elle devrait être à 700km en WLTP donc un peu moins en réel mais pour 2,2T

Tesla avec les ordinateurs de bord qui faussent l'autonomie quand c'est à 100% c'est bof il y avait une brève qui en parlait il y a peu
Modifié le 06/12/2023 à 14h00
AstroB33 Abonné
Le 06/12/2023 à 16h 32

xillibit

C’est la Kia Niro qui a la meilleure autonomie réelle, à voir ce que donnera la e-3008 l'année prochaine elle devrait être à 700km en WLTP donc un peu moins en réel mais pour 2,2T

Tesla avec les ordinateurs de bord qui faussent l'autonomie quand c'est à 100% c'est bof il y avait une brève qui en parlait il y a peu
C'est typiquement le genre d'article qui a marché pour intéressé les gens, mais qui à juste laissé un avis trompeur: ce qui est affiché lorsque c'est en KM, c'est le (pourcentage de la batterie) (l'usure) (KM EPA (us) de la voiture à 100%). Et franchement c'est bien plus clair que les autres constructeur à ça tente un calcul foireux à partir des x dernièer KM parcourus. D'ailleur si tu utilise le navigateur de la voiture, la tu as bien la vrai autonomie (voir même un peu plus en vrai), car le but de Tesla n'est pas que tu tombe en rade au milieu de la compagne mais bien que tu arrive à la borne.
zempa Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 15
J'ai pour ma part fais l'amer expérience de la voiture électrique en location à Ajaccio.

Nous avons testé 4 emplacements de bornes:

1 - Sur les 4 bornes, seules 2 étaient en état de marche. Mais les 2 autres n'ont pas fonctionné correctement au point de finir par s'afficher hors service.

2 - Sur les 2 bornes disponibles, seule une semblait en état de marche... mais qui n'a pas voulu fonctionné

3 - Les 2 bornes avait le statut "état de marché", sauf qu'aucune n'a voulu fonctionné

4 - Les 2 bornes avait le statut "état de marché", l'une était occupée mais l'autre ne voulait pas recharger, il a fallu attendre quelques minutes pour prendre la borne qui fonctionnait.

Ces aventures ont duré 2h...
... en comptant le temps de recherche des bornes (il a fallu chercher sur différents sites web)
... sans compter le temps de recharge
... sans compter sur l'obligation d'installer une application mobile sur son smartphone à chaque fois

Bref, le jour où je pourrai faire le plein sans devoir sortir mon téléphone et sans devoir faire le tour des toutes les bornes à des kilomètres à la ronde., comme c'est le cas avec les véhicules thermiques, alors j'envisagerai le 100% électrique.

--

Au delà de ma petite expérience, je suis assez surpris qu'on ne parle pas beaucoup de l'hydrogène qui propose autant de faciliter que le thermique (un plein dure 5 min comme un plein d'essence) et qui contribue comme l'électrique à ne pas emmètre de CO2.

D'ailleurs, quand on voit les difficultés rencontrées à fournir de l’électricité à tout le monde en hiver, je n'ose imaginer si tous les véhicules étaient en 100% électrique...

Bref la copie des véhicules électriques est clairement à revoir pour moi.
negentrope Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 34
Quel modèle ? C'est pas la même chose de louer une Zoe ou une Tesla. Pour ma part, une location de Model Y grande autonomie dans la Loire le mois dernier a été on-ne-peu-plus facile; entre l'autonomie du véhicule, la recharge à destination,qui coûte presque rien (hôtel, chambre d'hôte…) et le réseau de charge rapide avec paiement intégré et refacturé par le loueur.
zempa Abonné
Le 06/12/2023 à 15h 59

negentrope

Quel modèle ? C'est pas la même chose de louer une Zoe ou une Tesla. Pour ma part, une location de Model Y grande autonomie dans la Loire le mois dernier a été on-ne-peu-plus facile; entre l'autonomie du véhicule, la recharge à destination,qui coûte presque rien (hôtel, chambre d'hôte…) et le réseau de charge rapide avec paiement intégré et refacturé par le loueur.
Le modèle n'y change rien : la facilité de chargement d'un véhicule électrique en général est trop aléatoire surtout vis à vis d'un véhicule thermique.

Parler d'un cas particulier ne change pas la situation globale d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un fanboyisme à peine voilé...
Modifié le 06/12/2023 à 16h09
Ferd Équipe
Le 06/12/2023 à 16h 36

zempa

Le modèle n'y change rien : la facilité de chargement d'un véhicule électrique en général est trop aléatoire surtout vis à vis d'un véhicule thermique.

Parler d'un cas particulier ne change pas la situation globale d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un fanboyisme à peine voilé...
J’ai fait plusieurs dizaines de milliers de km en électrique.
Les soucis de charge sont plus de l’ordre de l’exception que de la règle, je me suis fait peur une seule fois. Le cas particulier, selon mon expérience, il est exactement inverse à ce que tu avances :)
Modifié le 06/12/2023 à 16h37
zempa Abonné
Le 06/12/2023 à 16h 59

Ferd

J’ai fait plusieurs dizaines de milliers de km en électrique.
Les soucis de charge sont plus de l’ordre de l’exception que de la règle, je me suis fait peur une seule fois. Le cas particulier, selon mon expérience, il est exactement inverse à ce que tu avances :)
Je ne connais personne qui a perdu 2 heures pour trouver, au bout de sa 4eme tentative, une station d'essence qui fonctionne (hors période post COVID ^^⁾.

Aussi, ayant un véhicule hybride rechargeable, je rencontre régulièrement des pbs de bornes.
Et quand elle fonctionne, il faut installer une nouvelle application sur son mobile...
Mon témoignage n'est donc pas le seul exemple lié aux pbs des bornes de recharge.

Sans parler des témoignages similaires dans mon entourage.

Je veux bien reconnaître que j'ai été plutôt "malchanceux", mais clairement, la fiabilité de bornes est un problème récurrent qu'un nombre non négligeable d'usager rencontre.

C'est d'ailleurs un des points évoqué dans cet article.

Mon cas est donc loin d'être une exception :/
Modifié le 06/12/2023 à 17h00
Aldayo Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 34
Pour l’hydrogène, c’est écologiquement pas mieux qu’une thermique pour le moment.

Sans compter le plein entre 70 et 100€ pour 500kms (aussi cher que du thermique), une infrastructure beaucoup plus cher que des stations de recharge pour les VE, des véhicules très cher qui commencent à 70k€ (avec la pile à combustible à remplacer plus souvent qu’une batterie de VE), une batterie (car ça reste un VE quand même)

Bref, hormis les véhicules lourd (camions, bus, bateaux) et à condition de faire de l’hydrogène vert (99% de l’hydrogène est actuellement issu de l’industrie des hydrocarbures), on n’aura jamais de véhicule grand public à l’hydrogène (et encore moins abordable ou de petit gabarit) dans un avenir proche (<10/15ans)
Modifié le 06/12/2023 à 13h35
zempa Abonné
Le 06/12/2023 à 16h 05

Aldayo

Pour l’hydrogène, c’est écologiquement pas mieux qu’une thermique pour le moment.

Sans compter le plein entre 70 et 100€ pour 500kms (aussi cher que du thermique), une infrastructure beaucoup plus cher que des stations de recharge pour les VE, des véhicules très cher qui commencent à 70k€ (avec la pile à combustible à remplacer plus souvent qu’une batterie de VE), une batterie (car ça reste un VE quand même)

Bref, hormis les véhicules lourd (camions, bus, bateaux) et à condition de faire de l’hydrogène vert (99% de l’hydrogène est actuellement issu de l’industrie des hydrocarbures), on n’aura jamais de véhicule grand public à l’hydrogène (et encore moins abordable ou de petit gabarit) dans un avenir proche (<10/15ans)
Concernant l'impact écologique, à l'usage, je ne vois pas très bien la différence avec l'électrique, surtout si on se limite (la bonne blague) seulement aux émissions CO2.

Par contre, il ne faut pas se leurrer, la fabrication de l’électricité comme de l'hydrogène n'est jamais pris en compte.

Sinon il existe déjà des modèles "hydrogène" pour grand public comme chez Hyundai ou Toyota.
Mais il est vrai que les investissements sur l'hydrogène reste famélique si on les compare à ceux de l'électrique.

Je me trompe peut être mais j'ai l'impression que l’hydrogène aurait pu être un alternative crédible au thermique.
Ferd Équipe
Le 06/12/2023 à 16h 41

zempa

Concernant l'impact écologique, à l'usage, je ne vois pas très bien la différence avec l'électrique, surtout si on se limite (la bonne blague) seulement aux émissions CO2.

Par contre, il ne faut pas se leurrer, la fabrication de l’électricité comme de l'hydrogène n'est jamais pris en compte.

Sinon il existe déjà des modèles "hydrogène" pour grand public comme chez Hyundai ou Toyota.
Mais il est vrai que les investissements sur l'hydrogène reste famélique si on les compare à ceux de l'électrique.

Je me trompe peut être mais j'ai l'impression que l’hydrogène aurait pu être un alternative crédible au thermique.
Sur ce point évidement que l’on tient compte des émissions liées à la production de l’électricité dans le bilan. En France, sur un amortissement de 200k km pour une Zoe, l’impact de la fabrication est au moins 4 fois supérieur à la conso d’énergie d’usage en co2 par km parcouru.
En Allemagne c’est différent évidemment.
Raikiwi Abonné
Le 06/12/2023 à 15h 01
Hé bien tu n'est pas le seul, j'ai eu la même expérience avec une Peugeot e-208, en location aussi.

J'ai passé 20 minutes juste pour trouvé comment lancer la recharge en one-shot, sans abonnement. Obligé par contre d'installer une app, pour se rendre compte que l'app ouvre une page internet -_-

Au final ça m'a couté 15€ pour 6h et 25% de batterie.
Autant dire que ça m'a pas donné envie de changer ma 206 diesel pourrave...
eglyn Abonné
Le 06/12/2023 à 15h 13

Raikiwi

Hé bien tu n'est pas le seul, j'ai eu la même expérience avec une Peugeot e-208, en location aussi.

J'ai passé 20 minutes juste pour trouvé comment lancer la recharge en one-shot, sans abonnement. Obligé par contre d'installer une app, pour se rendre compte que l'app ouvre une page internet -_-

Au final ça m'a couté 15€ pour 6h et 25% de batterie.
Autant dire que ça m'a pas donné envie de changer ma 206 diesel pourrave...
Plus je lis d'avis / news sur les électriques, plus je prolonge la durée de vie de ma diesel :transpi:
zempa Abonné
Le 06/12/2023 à 16h 07

Raikiwi

Hé bien tu n'est pas le seul, j'ai eu la même expérience avec une Peugeot e-208, en location aussi.

J'ai passé 20 minutes juste pour trouvé comment lancer la recharge en one-shot, sans abonnement. Obligé par contre d'installer une app, pour se rendre compte que l'app ouvre une page internet -_-

Au final ça m'a couté 15€ pour 6h et 25% de batterie.
Autant dire que ça m'a pas donné envie de changer ma 206 diesel pourrave...
Dans mon témoignage, je ne parle même pas des coûts qui comme l'article le souligne bien sont difficilement évaluables : j'ai eu un "plein" à 5€ et le suivant à 15€, soit 3 fois plus pour environ le même plein !
negentrope Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 30
Et pas un mot sur le réseau Tesla ?!
Aldayo Abonné
Le 06/12/2023 à 13h 39
Il parle de la jungle des recharges, tesla n’est donc pas concerné xD

Y a que 4 tarifs : HP/HC (avec les HP qui dure que 4h par jour et à peine 0,03€/kwh plus cher que les HC, donc vraiment négligeable) et abonnés/possesseurs de tesla ou non abonnés (en gros, 0,30 ou 0,60€/kwh)
ForceRouge Abonné
Le 06/12/2023 à 14h 47

Aldayo

Il parle de la jungle des recharges, tesla n’est donc pas concerné xD

Y a que 4 tarifs : HP/HC (avec les HP qui dure que 4h par jour et à peine 0,03€/kwh plus cher que les HC, donc vraiment négligeable) et abonnés/possesseurs de tesla ou non abonnés (en gros, 0,30 ou 0,60€/kwh)
Pour ceux qui chargent sans avoir de Tesla ni l'abonnement, c'est autour de 35cts/kWh.
Je n'ai pas de Tesla, mais lorsque j'ai besoin de charger en DC, je priorise les supercharger Tesla.
Aldayo Abonné
Le 06/12/2023 à 15h 35

ForceRouge

Pour ceux qui chargent sans avoir de Tesla ni l'abonnement, c'est autour de 35cts/kWh.
Je n'ai pas de Tesla, mais lorsque j'ai besoin de charger en DC, je priorise les supercharger Tesla.
Non, si t’as ni tesla ni abonnement, tu payes pas 35cts (ça, c’est le tarif des possesseurs de tesla justement)
Wosgien Abonné
Le 06/12/2023 à 22h 22
Merci pour l'article. Effectivement l'électrique réserve visiblement quelques surprises (j'ai eu vent de quelques anecdotes de voitures qui ne se chargent pas bien vite).
A noter que souvent les hypermarchés ont des bornes et 'offrent' parfois 20 min d'électricité.
La distribution du maillage est encore à parfaire: en zone rurale, les voyageurs peuvent avoir quelques dizaines de km pour trouver une borne (déjà pour la pompe à essence ça peut être dur)
Il y a quelques temps il y avait eu un article sur la différence entre traverser la France nord sud (facile) et est-ouest (moins drôle)

Mais tout cela devrait finir par se réguler: les petits distributeurs vont être absorbés ou couler, les gros vont s'organiser.
Le 06/12/2023 à 22h 31
C'est bien cet article, mais c'est un peu une liste des choses à ne pas faire (à commencer par utiliser le badge chargemap). Si j'ai un conseil à donner à ceux qui roulent pas mal en électrique (et pas en Tesla), c'est de prendre deux badges : shell new motion et izivia. En général, au moins un des deux tarifs est intéressant et se base sur les kWh consommés et c'est tout.

Concernant la dispo (en charge rapide), il faut à mon avis faire une croix sur les bornes seules dans les communes (svt, c'est une décision imposée sans aucun suivi, ça sert de parking à fumante ou c'est en panne pendant des mois) et viser les groupes de chargeurs (aires d'autoroutes, superchargeurs, certains supermarchés) qui sont de plus en plus nombreux.

Et utilisez ABRP !
Magyar Abonné
Le 07/12/2023 à 15h 03
Merci pour l'info, je vais regarder ça
ashlol Abonné
Le 06/12/2023 à 22h 42
ou comment brasser du vent... L'UFC que choisir malheureusement comme beaucoup d'articles ne pointe que les réseaux/produit foireux alors qu'à coté de ça il y a plusieurs réseau de recharge qui fonctionne très bien, comme celui de Tesla ou Ionity. Plusieurs chaine youtube montrent bien les procédures à suivre et comment planifier son trajet et même sans planifié ça se fait très bien et sortir son smartphone et payer sur l'app de la borne n'est pas compliqué non plus.
Pour les prix chaque réseau fait une tarification qu'il veut certes mais les grande surface aussi pourquoi on trouve un même produit à 1€ à leclerc et à 1.5€ à carrouf car c'est pareil chaque commerçant est libre de pratiquer les prix qu'il veut et il n'y a pas de fis sur chaque produit de chaque grande surface. Sur les carburants c'est pareil il y a des différences entre les stations on est déjà habitué à çà donc ça ne me choque pas qu'une borne soit 2x plus chère qu'une autre, et pour moi c'est normal de facturer un supplément après un certain temps car sinon les bornes ne seraient pas libérées.
Utiliser une application qui calcule le prix de recharge et planifie le trajet est vraiment simple aussi.
En conclusion oui c'est un peu le bazars mais c'est facile de sans sortir en se renseignant un peu avant.
Comme le comparateurs touslesforfaits à l'époque sortez un comparateur touteslesbornes ya surement un potentiel :)
fry Abonné
Le 07/12/2023 à 09h 15
le problème des prix différents n'est pas tant celui des prix appliqués par chaque réseau, que total ou izivia aient un prix différent, pas de souci
ce qui pose problème c'est les tarifs en itinérance
est-ce cohérent qu'un abonné total en itinérance chez izivia soit facturé 2 quand l'abonné izivia sur borde total soit en 4 ? et quand un paiement CB sans abonnement sur borne total est à *1.5
j'ai pris des valeurs arbitraires, mais c'est pour mettre en évidence où est le souci
sans compter que le prix n'est pas forcément bien explicite (appli qui foire, pas d'affichage sur la borne (enfin si, mais sur une étiquette posée on sait pas trop quand, avec une étoile et la mention du genre "prix pouvant changer à tout moment, des frais de votre opérateur peuvent s'appliquer" ...)
zempa Abonné
Le 07/12/2023 à 11h 42
En thermique, je n'ai jamais eu à :
- planifier mon trajet
- sortir son smartphone pour faire le plein

CQFD

EDIT: le jour où ces deux points ne seront plus d'actualité, alors je changerai pour du tout électrique.
Modifié le 07/12/2023 à 11h42
ashlol Abonné
Le 07/12/2023 à 17h 41

zempa

En thermique, je n'ai jamais eu à :
- planifier mon trajet
- sortir son smartphone pour faire le plein

CQFD

EDIT: le jour où ces deux points ne seront plus d'actualité, alors je changerai pour du tout électrique.
pour les trajets du quotidien il n'y a pas besoin de planifier ton trajet ni de sortir ton smartphone car t'as juste à brancher ta voiture en rentrant le soir sur ta prise de courant habituelle limité à 3.6kW ou 7.2kW sur une prise renforcée si installée chez toi et c'est tout.
fred42 Abonné
Le 07/12/2023 à 22h 22

ashlol

pour les trajets du quotidien il n'y a pas besoin de planifier ton trajet ni de sortir ton smartphone car t'as juste à brancher ta voiture en rentrant le soir sur ta prise de courant habituelle limité à 3.6kW ou 7.2kW sur une prise renforcée si installée chez toi et c'est tout.
Il faut donc une électrique pour le quotidien et une thermique pour les longs trajets ! Bingo !
gileri Abonné
Le 10/12/2023 à 10h 26

fred42

Il faut donc une électrique pour le quotidien et une thermique pour les longs trajets ! Bingo !
Si t'as pas les capacités cognitives pour suivre les instructions d'un GPS en effet peut-être qu'une électrique (ou toute voiture) n'est pas faite pour toi.
Winderly Abonné
Le 10/12/2023 à 11h 37

gileri

Si t'as pas les capacités cognitives pour suivre les instructions d'un GPS en effet peut-être qu'une électrique (ou toute voiture) n'est pas faite pour toi.
Qu'essaies tu de démontrer sinon que tu as l'insulte gratuite facile ?
Quel peut bien être l'intérêt d'un pareil commentaire ?
fred42 Abonné
Le 10/12/2023 à 12h 56

gileri

Si t'as pas les capacités cognitives pour suivre les instructions d'un GPS en effet peut-être qu'une électrique (ou toute voiture) n'est pas faite pour toi.
Merci de ne pas projeter les limites de tes capacités sur les autres et sur moi en particulier. Tu as l'air de confondre suivre les instructions d'une machine et planifier un trajet et être obligé de sortir un smartphone pour payer de l'électricité pour son véhicule.
De plus, il y a un paquet de gens pour lesquels c'est un vrai problème d'utiliser un smartphone et un GPS même s'ils ont toutes leurs capacités intellectuelles.
Burn2 Abonné
Le 07/12/2023 à 00h 05
Comme d'habitude tout est fait dans le désordre.

LA première chose avant de forcer le déploiement en masse (et depuis que le choix de pousser tout le monde a l'électrique a été imposé) aurait été de forcer:
1) une norme de câble ( et qu'elle couvre différentes puissances pour ne pas se poser de question lors du branchement), bon heureusement ça c'est plutôt bien amélioré de ce côté là mais tout n'est pas parfait.

2) un paiement par CB directement sur la borne, comme c'est le cas pour toutes les stations services. (et non pas 86765654 app pour chaque distributeur, ou alors une plus polyvalente mais à des prix pas du tout intéressants comme chargemap)

3) un prix affiché en clair comme c'est le cas pour les stations services, avec une méthode de calcul standard pour toutes les bornes. Et le temps de stationnement ne devrait pas être pris en charge sauf cas exceptionnel. Si ta voiture est lente à charger, ce n'est pas normal d'avoir un prix plus cher alors que tu consommeras le même nombre de kw que quelqu'un qui charge vite.
Je peux comprendre que le but soit d'éviter que la borne soit monopolisée mais le critère ne va pas, ou alors il faut trouver quelque chose qui soit plus judicieux ou logique que faire payer plus cher ceux qui ont un véhicule plus bas de gamme. (et qui donc en général ne peuvent pas acheter un véhicule plus performant)
C'est comme si on faisait payer plus cher les citadines thermiques parce qu'elles font le plein plus souvent que les grandes familiales à cause de leur plus petit réservoir.

4) définir des positions d'emplacement des prises et/ou des longueurs de câbles obligatoire pour que ça puisse couvrir le branchement de toutes les positions possibles des voitures. Parce qu'entre ceux qui ont la prise à l'arrière droite, et les autres à l'avant gauche, ou à l'arrière gauche, ou à l'avant centre du véhicule (comme la zoé), ben ça peut très souvent poser problème et obliger à devoir se brancher en stationnant sur la mauvaise place faute de longueur de câble suffisant (et donc à bloquer finalement 2 bornes... )


Mais comme d'habitude, rien n'a été fait, on a poussé pour que ça déploie rapidement, sans même avoir fixé des règles préalables.
Modifié le 07/12/2023 à 00h09
eglyn Abonné
Le 07/12/2023 à 08h 29
Oui, c'est exactement ce qu'il aurait fallu faire, mais comme toutes les nouvelles techno, chacun part dans son coin en espérant gagner au max, et après l'Europe tente de simplifier le bordel avec des lois (genre usb-c pour tout le monde, etc...)

ça fera pareil pour les voitures électriques, mais en attendant, c'est juste un gros bordel qui donne pas du tout envie de changer pour un véhicule électrique ^^
Le 07/12/2023 à 10h 05
1) une norme de câble, il y en a une, le type 2 et le type CCS (qui combine connecteur type 2 pour la comm + deux bornes pour la haute puissance). On peut éventuellement regretter que ces normes soient le résultat du lobbying allemand pour annuler l'avance des marques japonaises avec le Chademo (il y a avait déjà pls milliers de bornes chademo, financées par Nissan, en France quand la norme CCS a été adoptée, et cette dernière est en retard sur Chademo)

2) On y vient doucement, mais l'idée des cartes et des applis n'est pas totalement stupide (ça a permis les stations gratuites avec cartes de fidélité de la grande distri, et les applis comportent en générale aussi une carto du réseau de bornes supportées). Et, in fine, tu finis svt par payer avec ta CB, même si c'est via l'appli. Il y a des cartes et des applis dont les tarifs sont intéressants (parfois même en dessous du tarif de l'opérateur lui même). Par exemple shell et izivia.

3) Je pense que tu grossis le trait. J'ai un VE dont la charge rapide est loin d'être une flèche (77 kW en pic pendant une très courte durée) : je n'ai JAMAIS payé de frais d'occupation.

4) À part tesla (dont l'ouverture du réseau à tous les VE n'était pas prévu à la base), les stations que je connais (et j'ai pratiqué à peu près tous les réseaux) s'adaptent bien à toutes les positions de trappe de recharge.

Avant de dire yavéka, j'aimerais bien qu'on étudie un peu comment s'est fait le déploiement du ravitaillement des VT à leurs débuts. Je doute que ça se soit fait en 5 ans, et sans que les défenseurs des chevaux ne listent tous les désavantages du véhicule automobile par rapport au bon vieux canasson (qui se ravitaille tout seul, ne fume pas du c*l, auquel on s'attache parce que c'est un bon compagnon, etc.)
phil27 Abonné
Le 07/12/2023 à 02h 14
Effectivement, la transparence est loin d’être de mise pour les tarifs et même pour les emplacements disponibles, c’est hallucinant. Je vais raconter ma vie mais c’est pour la bonne cause : ma femme ayant une nouvelle voiture pour son travail avec carte Total (véhicule hybride, c’est important pour la suite), je me suis penché sur la manière de recharger via ce moyen.

Impossible de trouver des informations précises sans passer par l’application « My Card » de Total et sans s’y connecter en renseignant notamment le numéro de la carte. Les données ne sont donc pas publiques.
De plus les tarifs sont difficiles à interpréter. Certains sont au temps, d’autres au kWh, d’autres au deux et je ne sais pas encore dans ce cas si la tarification au temps s’applique après la charge si on laisse la voiture branchée ou en plus de la tarification au kWh pendant la charge.

Ayant des bornes près de chez moi, j’ai tenté hier une recharge. Pour le coup, il ne s’agissait pas de recharge rapide, ce qui ne me gêne pas puisque c’est un véhicule hybride qui peut, grâce à une option charger à une puissance de 7,4 kW au lieu de 3,7 kW de série, mais pas plus vite. Et heureusement, car c’est une tarification au temps (bornes « Electric 55 charging », d’une puissance maxi annoncée de 7,36 kW, pile comme la voiture). Du coup, le tarif était très intéressant car j’ai calculé 23,2 centimes par kWh mais sans l’option de 7,4 kW, cela aurait couté exactement le double.
Concernant les modalités de branchement, c’est assez épique aussi. La carte n’étant pas reconnue par les bornes, j’ai dû passer par l’application My Card pour déverrouiller la borne. Ce qui est amusant, c’est que les bornes sont numérotées de 1 à 5 et sur l’appli, elles sont notées de 0 à 4. Le calcul n’est pas très compliqué mais il faut s’en rendre compte. Enfin, l’appli ne m’envoyait pas les kWh déjà rechargés en temps réel mais en gros, c’était mis à jour toutes les 30 minutes.
Du coup, j’ai suivi l’état de la charge pour vérifier que ça se passait bien sur l’application My Peugeot (une catastrophe mais c’est un autre sujet). Au bout de 30 minutes, la connexion au véhicule s’est perdue, comme d’habitude dirais-je, et j’ai évalué le temps restant par un petit calcul vu qu’aucune des deux applis ne fonctionnait correctement.

HS : J’ajoute que le véhicule consomme énormément d’essence quand la batterie est vide, plus que l’ancienne non hybride malgré la récupération d’énergie au freinage et un redémarrage assisté grâce à cela. Comme l’autonomie électrique réelle est en fait, sur des cours trajets en ville par temps froid (important pour le chauffage), plus proche de 20 km que des 40 annoncés et qu’on ne peut pas passer son temps branché à une borne, je déconseille formellement ce véhicule pour ceux qui ne peuvent pas facilement recharger chez eux la nuit.
Ce qui m’énerve le plus, c’est que c’est un véhicule très commandé pour les flottes d’entreprises et je suis sûr qu’une bonne partie des personnes ne va pas ou peu recharger. Le bilan carbone va finir par être moins bon qu’avec un véhicule thermique.
En tout cas, pour un achat à titre personnel, je vais attendre un peu pour l’hybride rechargeable ou l’électrique. De l’hybride simple je ne dis pas car il n’y a pas le surpoids de la grosse batterie.
Mais là, je sors du sujet de départ…
Modifié le 07/12/2023 à 02h15
Le 07/12/2023 à 09h 54
La non recharge des PHEV de flottes d'entreprises, c'est un pb connu depuis longtemps.
ashlol Abonné
Le 07/12/2023 à 17h 42
les hybrides sont une abbération qui n'aurait jamais dû voir le jour
Jon Joe Abonné
Le 07/12/2023 à 12h 41
Dans la jungle, terrible jungle, le ion est mort ce soiiiiir!
JCLB Abonné
Le 08/12/2023 à 01h 47
Cette semaine sur X j'ai vu quelqu'un tout content de partager son dossier de smartphone avec 8 apps de charge prêtes en attendant sa e208...

Perso avec ma carte DKV j'ai la moitié des stations essences et comme c'est facturé en Allemagne la TVA saute intégralement et pas juste à 80%

Simple, pas de surprise.

L'elec on dirait un film français plein de flashbacks réalisé par Canet. Le truc indigeste à fond.
Dommage ce bord*l après avoir fabriqué des VE et monté les infras.

Sérieux pour comparer même un hôtel entre Accor Expedia etc ou un billet d'avion t'as pas des écarts pareilles.