Microsoft BUILD : Windows 10, HoloLens, Visual Studio Code et Spartan/Edge

C'est parti pour 2h30 d'annonces

Microsoft BUILD : Windows 10, HoloLens, Visual Studio Code et Spartan/Edge

Microsoft BUILD : Windows 10, HoloLens, Visual Studio Code et Spartan/Edge

La conférence BUILD de Microsoft, consacrée essentiellement aux développeurs, est sur le point de démarrer. Comme d’habitude, nous suivrons l’évènement en direct et mettrons l’actualité à jour au fur et à mesure.

Azure, toujours au cœur de la stratégie de développement

L’introduction de la conférence par Satya Nadella, PDG de Microsoft, est particulièrement claire : tout le travail de la firme est désormais centré sur les développeurs. Ce sont eux qui viabilisent ou non une plateforme, et l’éditeur est particulièrement au fait de cette situation. Microsoft veut donc inspirer les créateurs d’applications : « C’est ce qui est le plus impressionnant aujourd’hui avec les développeurs. Qu’une seule personne ou qu’un petit groupe puisse avoir un impact majeur ».

Mais au lieu de commencer par Windows 10 comme on aurait pu s’y attendre, Scott Guthrie, à la tête de division cloud et entreprise, a débuté par Azure. La plateforme dispose désormais de centres de calculs dans 19 régions et grandit à un rythme soutenu : plus de 90 000 nouvelles inscriptions par mois. L’éditeur apprécie d’ailleurs les chiffres coups de marteau et en assène quelques-uns, du 1,4 million de bases de données SQL aux 425 millions d’utilisateurs enregistrés Active Directory.

BUILD MS AzureMS Build Azure

.Net Core et Visual Studio Code pour Windows, OS X et Linux

Microsoft enchaine d’ailleurs avec la première grosse annonce de la soirée : la disponibilité du .NET Core pour Windows, OS X et Linux. En clair, toute application développée pour utiliser cette base pourra fonctionner indifféremment sur les trois plateformes. Une préversion sera d’ailleurs disponible pour OS X et Linux plus tard dans la soirée, ainsi qu’une Release Candidate pour Windows. Les applications développées pour ce support seront surtout faites pour tirer profit d’Azure. Tous les langages reconnus par .NET seront pris en charge, notamment le JavaScript, le HTML5 et les CSS. Un émulateur Android est même présent dans Visual Studio, du moins dans la version utilisée dans la démonstration.

Et pour montrer qu’il est décidément très sérieux au sujet de la séduction des développeurs, l’éditeur a fait la démonstration de Visual Studio Code pour OS X et Linux. Il ne s’agit pas d’une version complète de l’environnement de développement, mais d’un éditeur de code gratuit muni de tous les outils nécessaires pour les applications et services tournés vers Azure. Intellisense y est disponible, de même que les fonctions de débogage et le support de Git. Une version Windows sera également disponible, permettant aux développeurs travaillant sur plusieurs plateformes d’y suivre leurs projets. Ceux qui souhaitent en savoir un peu plus à ce sujet pourront consulter le billet de blog publié à l'instant par le développeur Thomas Nigro (VLC).

Visual Studio Code est disponible dès maintenant sur son site officiel.

Visual Studio CodeVisual Studio Code

Microsoft avait cependant beaucoup à dire au sujet d’Azure. Deux nouveaux services ont d’ailleurs été annoncés : SQL Data Warehouse and SQL Data Lake. Concernant ce dernier en particulier, il faut imaginer une réserve de données structurées ou semi-structurées, stockées dans leur format natif, sans se soucier de l’espace consommé ou du nombre de fichiers individuels. Le service sera d’ailleurs compatible avec le système de fichiers Hadoop, et des outils tels que Spark, Storm et Kafka le prendront en charge. Warehouse, de son côté, doit s’assurer que les clients Azure ne payent que pour l’espace qu’ils consomment réellement.

Un système d'extensions pour Office 2016, synchronisables avec d'autres plateformes

Du côté d’Office, la première nouveauté annoncée pourrait motiver certains développeurs à créer des extensions pour la suite bureautique. Ces extensions pourront prendre appui sur les données transitant dans les différentes applications pour y réagir. Par exemple, l’extension Uber pourra vous alerter sur des évènements du calendrier pour vous rappeler d’appeler un véhicule dans les temps, tandis qu’une autre pour SAP ira piocher des données dans Excel. Autre point intéressant : elles pourront se synchroniser sur toutes les variantes des applications y compris sur Office Online ou dans les versions pour iOS (Android n’a pas été abordé). Il faudra cependant attendre Office 2016 pour profiter de ces extensions, et des mises à jour sont à prévoir pour les applications qui seront compatibles.

Office Add-insOffice Add-ins

Windows 10 : venez chez nous, tout est universel

Quand Satya Nadella a enfin décidé d’aborder Windows 10, c’était d’abord pour rappeler qu’il fallait considérer le système d’exploitation comme un service. En d’autres termes, Microsoft veut s’assurer qu’un développeur visant cette plateforme pour une application puisse avoir accès à tous les appareils et à la plus grande base utilisateur possible. Tout est encore question de séduction des développeurs : toutes les fonctionnalités du système telles que les gestes tactiles, la reconnaissance du stylet, Cortana, Spartan ou encore le Xbox Live peuvent être exploitées.

Terry Myerson, responsable de la division Windows, résume la pensée de l’éditeur : « Avec Apple, vous développez pour OS X et iOS. Avec Google, c’est Android ou Chrome OS. Windows est la seule plateforme qui vous laisse amener des applications vers tous les appareils de manière efficace ». Et de marteler son nouveau mantra : « Nous parlons ici d’une seule plateforme, d’une seule application, d’un seul binaire pouvant fonctionner partout ». Il n’y aura d’ailleurs qu’un seul Store commun, ce qu’on savait déjà. Les entreprises pourront d’ailleurs avoir leur propre Store, paramétré selon leurs besoins et supportant notamment les bons de commandes. 

Windows 10 SnapWeChat Windows 10

Plusieurs démonstrations ont été réalisées pour montrer d’ailleurs le fonctionnement des applications universelles. On rappellera qu’elles fonctionneront indifféremment sur un PC, une tablette ou un smartphone et que seule l’interface changera en fonction de la taille de l’écran. On sait par exemple que USA Today travaille déjà sur une application, ainsi que WeChat. La présence de ce dernier est intéressante : les développeurs auront la possibilité de déporter finalement sur une tablette ou un PC ce qui est avant tout une application pensée pour un smartphone. À voir si WhatsApp, Viber ou encore Telegram en profiteront également. Dans tous les cas, l’objectif de Microsoft est assez ambitieux : dans les deux à trois ans suivant la sortie de Windows 10, la firme espère que le système sera présent sur au moins un milliard d’appareils.

Développeurs du monde entier, unissez-vous

Le Store pourrait en tout cas se remplir très rapidement. Hormis les applications pensées pour WinRT, les développeurs auront la possibilité de créer des packages spéciaux pour leurs logiciels Win32. Démonstration a ainsi été faite d’un Photoshop Elements que l’on pouvait récupérer depuis sa fiche sur le Store. L’application est virtualisée et est donc isolée du système, une volonté de Microsoft, visiblement marquée par les problèmes insolubles de sécurité liés à Win32.

Et parce que Microsoft tient décidément à ce qu’il y ait le plus d’applications possibles, un sous-système Android sera présent sur les smartphones Windows 10. Les développeurs pourront donc récupérer tout le code C++/Java de leurs applications Android pour en faire de nouvelles sur Windows 10. Vous développez pour iOS ? Microsoft vous invite également : les applications iOS pourront être reprises dans Visual Studio, qui pourra alors générer le code pour Windows 10. En d’autres termes, que vous ayez du code .Net, Win32, JavaScript/CSS/HTML5, C++, Java ou encore Objective-C, vous pouvez vous mettre à Windows 10. Une démonstration a d’ailleurs été faite pour montrer l’importation d’un projet iOS depuis Xcode vers Visual Studio.

Windows 10 iOS AndroidVisual Studio Objective C

Quelques démonstrations ont suivi pour montrer les évolutions de l’interface et des fonctionnalités. Par exemple, le menu Démarrer est désormais translucide, avec un effet givré qui rappelle Windows 7. Les vignettes actives renouvellent leurs contenus par des effets 3D, dont on se demande s’ils sont vraiment cohérents avec le reste du système, extrêmement plat. L’écran verrouillé dispose de la fonctionnalité Spotlight, qui changera régulièrement l’image de fond, l’utilisateur pouvant indiquer à chaque fois s’il l’apprécie ou pas. Des applications pourront également être recommandées, mais la fonction pourra être désactivée. Quant à Cortana, ses capacités augmentent à chaque nouvelle préversion. Dans la démonstration, il était par exemple possible de lui demander d’ouvrir une conversation avec un contact dans Viber, montrant que Cortana peut piloter les applications tierces, si bien sûr ces dernières l’autorisent.

Ne l’appelez plus Spartan

Conférence BUILD oblige, Microsoft a choisi un nom officiel pour son projet Spartan : il faudra désormais l’appeler Edge. Le navigateur est, selon l’éditeur, pensé pour la rapidité et la navigation sans aucune distraction. Mais la firme en profite surtout pour confirmer une rumeur qui circulait depuis plusieurs mois : le fait que les développeurs pourront récupérer leurs extensions pour Firefox et Chrome, y changer quelques lignes et les mettre à disposition d’Edge. Microsoft aura donc bien un navigateur compatible avec les extensions. Il aura simplement fallu « un peu » de temps.

Continuum et la gestion des écrans

L’une des démonstrations les plus impressionnantes était clairement celle de Continuum pour les smartphones. Continuum est la technologie qui simplifie les passages d’un écran à un autre. Dans le cas d’un Lumia par exemple, si on connecte un téléviseur ou un écran plus grand, le smartphone pourra servir « d’unité centrale » : un bureau quasi-normal s’affichera, l’écran d’accueil servira de menu Démarrer, et les applications universelles s’afficheront comme sur un PC. Par exemple, si vous avez une télé sous la main, vous pourrez ouvrir PowerPoint et l’utiliser comme vous le feriez avec un PC classique, ou presque.

Malheureusement, cette capacité réclamera du nouveau matériel car les smartphones devront être capables de piloter deux écrans à la fois.

Windows 10 + LumiaWindows 10 + Lumia

HoloLens et Windows Holographics

Trois mois après la première présentation du casque HoloLens, Microsoft était en mesure de faire une nouvelle démonstration. Rien de révolutionnaire dans le fond, mais une évolution du concept, l’éditeur indiquant lui-même que de nouvelles utilisations aux hologrammes sont découvertes tous les jours. On a pu donc voir comment les fenêtres pouvaient s’afficher sur des murs, mais également suivre l’utilisateur dans ses déplacements. Il est également possible de déposer des objets sur le sol ou les meubles, comme un chien, un robot, une sphère indiquant la météo, etc.

De manière plus sérieuse, HoloLens peut être utilisé dans un cadre professionnel. Un architecte peut par exemple visualiser une extension holographique sur une maquette déjà existante. Le principe peut être repris dans tous les métiers, dès que l’on souhaite ajouter la moindre information sur un document ou une structure existante. Et parmi les partenaires déjà intéressés par cette technologie, on peut citer quelques « gros » noms : la NASA, Unity, les studios Legendary, Autodesk (AutoCAD), Disney ou encore Dassault.

HoloLens prendra en charge l’ensemble des applications universelles, et le produit ne devrait donc pas manquer de possibilités. Microsoft a tenté d’ailleurs de jouer la carte de l’humilité : « Ça n’a rien de magique. Vous avez je pense l’essence de notre ambition avec Windows 10 ».

HoloLensHoloLens

Commentaires (202)


En tout cas, l’écran du fond ça fait tache.

Je n’aime pas ce genre de truc; ça donne l’impression qu’il manque l’AA sur les gens ^^


<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


Qué ? <img data-src=" />








atomusk a écrit :



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />





Grave, Visual Studio Online a quand meme l’air cool, mais croire que le fait de sortir un IDE au rabais sur OSX ça va motiver des gens à utiliser leur .net runtime… laul.









jojofoufou a écrit :



Grave, Visual Studio Online a quand meme l’air cool, mais croire que le fait de sortir un IDE au rabais sur OSX ça va motiver des gens à utiliser leur .net runtime… laul.





pourquoi IDE “au rabais” ?



Visual studio online n’est pas un IDE mais plutôt un equivalent à TFS sur le web avec un accès à un éditeur de texte qui ressemble à VS mais qui a moins de fonctionnalité.


T’as vu les fonctionnalités que le truc propose ? Même Atom sans plugins propose plus de fonctionnalités.


Sorry, je me suis mal exprime, VSO est cool, mais VS Code est un IDE au rabais.








jojofoufou a écrit :



T’as vu les fonctionnalités que le truc propose ? Même Atom sans plugins propose plus de fonctionnalités.







ok je croyais que tu parlait de visual studio.<img data-src=" />



Voilà ce que c’est et qui est visé :http://blog.thomasnigro.fr/2015/04/29/visual-studio-code/


C’est une technical preview.. ca prouve que Microsoft travaille sur un IDE crossplaform, c’est une premiere étape


C’est vraiment fait pour les devs ? Parce que là je lutte pour garder les yeux ouverts <img data-src=" />.



Une énième version d’une plateforme de développement unifiée qui oh miracle, arrive a faire fonctionner une appli dans un navigateur. Ai-je vu JAVA, le langage que Chrome et Spartan ne supportent plus ?



Ah oui, maintenant on a VSaaS. J’avoue que ça c’est intéressant : j’aimerais bien que WinDev soit aussi délivré de son dongle <img data-src=" />. Mais je n’arrive pas à croire qu’une appli web+Azure puisse être aussi rapide que sur un desktop.

Et pas certain non plus que mon boss aime l’idée de me voir glander s’il n’y a plus d’internet.


Faudra surtout continuer d’unifier l’interface sur W10

Quand je vois que des paramètres se trouvent dans le panneau de config “classique” mais pas dans le panneau de config “ moderne “, j’ai peur…



Edith : Un VS pour Windows/Mac/Linux :ohttp://code.visualstudio.com


On voit très bien la stratégie de MS en toile de fond.

Tout est fait pour attirer les développeurs en proposant une soi-disante “compatibilité” (qui s’apparente plus à de l’émulation qu’autre chose) et pour pousser à la centralisation et à l’utilisation d’azure.



Autant l’émulation, c’est utile/pratique, autant devoir utiliser Azure, ça me rebute au plus haut point.



&nbsp;MS mise tout sur le cloud, mais est-ce que les développeurs suivront?

Si j’en étais un, j’éviterais ce genre de solutions


Oui enfin tout ce qui a été dit pour l’instant concerne le développement de solutions interconnectées hein, on parle pas encore du local.


Et bien!



Voir MS faire une démonstration sur Ubuntu, ça change !!


La voilà cette 2016 pour windows, bientôt une Preview pour tout le monde ?


J’arrive pas a me connecter, il faut un compte spécial ??


J’ai eu pareil mais maintenant c’est bien disponible pour tous ;)


ça ne casse pas des briques leur VS code.

Je viens de le tester à l’instant, et pour le moment ce n’est même pas au niveau d’un IDE de base livré dans un environnement Linux standard.

On ne peut même pas afficher la liste des symboles dans la barre latérale… Et le menu “Preferences” qui nous ouvre un fichier .json à éditer (autant utiliser Emacs).



S’ils veulent convaincre des gens d’utiliser ça en dehors de Windows, il va falloir qu’ils revoient sérieusement leur copie.


Ou qu’ils avancent dans le développement de l’outil avec les commentaires que tu peux leur envoyer, puisque c’est une première preview.


Hmmm les suggestions d’apprentissage des nouvelles fonctions de windows c’est une très bonne idée. Ils ont clairement appris des erreurs de windows 8


Oh ben c’est long c’te conférence :/

Déjà celles d’Apple ya pas grand chose à manger, là y’en a plus mais ça dure une plombe !




Il aura simplement fallu « un peu » de temps.





<img data-src=" />


La question à laquelle Microsoft n’a toujours pas répondu c’est de savoir si ils proposeront la même chose qu’un Aidroid pu la fonction idoine sur OSX.


<img data-src=" />&nbsp;Hololen en live super !!! (google glasse rip ?)


C’est un 920 sur la dernière image illustrant Continuum ?








Fab’z a écrit :



Oh ben c’est long c’te conférence :/

Déjà celles d’Apple ya pas grand chose à manger, là y’en a plus mais ça dure une plombe !





En même temps, c’est une conférence pour développeur. Ils prennent leur temps.



Tout s’explique ^_^


l’ère de linux arrive, je sens que Windows veut refourguer le desktop à linux. <img data-src=" />


Pour illustrer peut être mais il a clairement été dit par Joe Belfiore que cela nécessitait du new-hardware …


Le degré de fake-itude est tellement haut avec ces HoloLens…

Et les attardés dans le public qui gobent tout… <img data-src=" />&nbsp;


Si il fait la demo avec c’est que c’est possible jusqu’à un certain point, sinon pour ne pas prendre un smartphone de dev ?


Ce spot mon dieu… Y’a plus de respect… xD


Ils pourrons essayer HoloLens dans quelques jours, alors si ce n’était que du vent, il ne ferait sans doute pas cette démarche xD


Ils pourront pas essayer les demo que les mecs nous balancent, le mode leaving room qu’on a vu en premiere partie compte pas dessus, pas plus qu’une interaction vraiment complexe…



Ils vont faire essayer des demo à la con dignent de la RA d’une 3DS, et ce sera deja pas mal…


Poke* google



J’espère que l’on verra une guerre entre deux géants sur la réalité augmentée, Google vs Microsoft, ça risque d’être palpitant pour l’avenir.



Par contre je vois mal Apple se lancer dans la course, mais qui sait avec les +160 milliards de cash ils peuvent s’y lancer, par contre Apple risque d’avoir un coup d’avance avec son aura.


Ce soir même d’après ce que j’ai compris.


Hmmm en même temps des démos de ce genre y en avait déjà en 2001 (bon avec les lunettes reliées à un gros pc et des images toutes moches), donc oui les apps sentent le fake qui fait rien à plein nez avec des effets “kikoolol c’est trop bien” à tout va, mais sachant qui est sur le projet (le créateur de la technologie à la base de kinect) je me dis que le projet peut être correct si les librairies suivent. Prudent, mais assez confiant sur la qualité finale du produit.



J’attend de pied ferme la build avec directx12 ET les sdks holographique pour commencer à faire joujou et voir comment il est possible d’interagir facilement avec le monde. QUand je vois la promesse faite par wayray avec le navion je me dis que ca doit être aussi faisable avec les hololens.


Avant de spéculer sur le faite d’être du n’importe quoi, attendons les premiers retours non ?



Pourquoi toujours enfoncer la moindre nouveauté un peut plus “innovante” que les autres sans même attendre la moindre première impression ? Ce sera peut être pas du même niveaux que la présentation certes, mais après ? Faut bien un début à tout… Et ce genre de projet ne ce finalise pas en quelques mois.








XMalek a écrit :



Hmmm en même temps des démos de ce genre y en avait déjà en 2001 (bon avec les lunettes reliées à un gros pc et des images toutes moches), donc oui les apps sentent le fake qui fait rien à plein nez avec des effets “kikoolol c’est trop bien” à tout va, mais sachant qui est sur le projet (le créateur de la technologie à la base de kinect) je me dis que le projet peut être correct si les librairies suivent. Prudent, mais assez confiant sur la qualité finale du produit.



J’attend de pied ferme la build avec directx12 ET les sdks holographique pour commencer à faire joujou et voir comment il est possible d’interagir facilement avec le monde. QUand je vois la promesse faite par wayray avec le navion je me dis que ca doit être aussi faisable avec les hololens.





Ah nan mais je critique pas le projet, c’est cool qui pigeonne les investisseur et les journaliste pour faire avancer la recherche et atteindre un jour ce niveau…

Ce que je critique c’est la crédulité du public…

Parce qu’en soit le projet est super innovant sur pas mal d’aspect (miniaturisation, detection des mouvement, reperage dans l’espace, finesse des carreaux, ect)… Mais ce qui me blasent c’est que les gens s’excitent pour des cas d’utilisation qui n’arriveront pas avant 10 ans au moins… :p



Ya plus d’une centaine de protos testables à la build, si c’est aussi fake que tu veux le faire croire, je pense qu’on le saura très vite.



mieux vaut se fier à ceux qui l’auront utilisé qu’à ceux qui parlent&nbsp;sans savoir …


Tu me prète ta boule de cristal? Je voudrais bien gagner au loto.



Y a déjà des gens qui ont testé les hololens (genre wired :&nbsphttp://www.wired.com/2015/01/microsoft-hands-on/). Et même s’ils indiquent que l’on en est qu’aux balbutiements, ca semble bien fonctionner et être impressionnant.&nbsp;



Vu ce qu’on est capable de faire avec les Occulus et consorts, je ne vois pas pourquoi ce serait inenvisageable que cela puisse fonctionner et bien.



Bref je suppose que tu es un ce qu’on appelle un sceptique. Perso je préfère être enthousiaste.








snoopy1492 a écrit :



Bref je suppose que tu es un ce qu’on appelle un sceptique. Perso je préfère être enthousiaste.





Non au contraire, generalement je denonce cette demarche de vouloir tout rabaisser. Et je rabaisse pas le projet hein, mais sa présentation et votre crédulité. :)



En fait plus que les protos y a des ateliers ou tu peux faire joujou avec les sdks et un proto pendant quelques heures pour créer une app( et filer des idées à krosoft :p)


Et moi je te demande sur quoi tu te bases pour nous appeler crédule.<img data-src=" />


Le côté le plus sceptique de HoloLens, c’était la partie médicale avec l’humain en 3D. Un pincement du doigt pour afficher le corps, un pincement pour afficher le muscle, un pincement pour les os, je lève les bras pour afficher un contact, un pincement pour afficher le coeur, un pincement pour tout refermer (alors qu’il y avait une chier d’action avant)…et ça enchaîne, un pincement afficher photo, art, un pont, etc…

En fait c’était surtout une présentation powerpoint en 3D, tout est déjà prêt et il n’y avait qu’a faire “diapo suivante”.


Clairement obvious…&nbsp;



Le pire pour moi c’était l’enclenchement du pathfinding mode du robot… avec la pièce qui se coloriait en bleu avec des effets pour donner l’illusion que le robot était en mode “scan de la pièce” alors qu’il avait scan la pièce depuis très très longtemps.



Bon par contre la démo du robot m’a clairement fait penser à robotics notes <img data-src=" />


Apple ne va-t-il pas tiquer devant cette possibilité d’exporter XCode dans Visual Studio ? Et Google pour tout ce qui concerne Android (émulateur, export du code, des extensions Chrome…) ?



Pour résumer, Microsoft sont-ils vraiment cleans par rapport aux licences et conditions d’utilisation des produits concurrents qu’ils “réutilisent” à leur sauce ?


Oui bien sûr, ca c’était clairement du powerpoint (universel&nbsp;<img data-src=" />) version 3D <img data-src=" /> Avec un chouilla d’interaction.



&nbsp;Pour le robot, oui ca doit juste être un effet 3d le scan de la pièce qui est fait en temps réel comme ils le montrent 2sec après&nbsp;<img data-src=" />&nbsp;Microsoft


pourtant il me semble bien avoir compris que le robot n’a pas de capteurs et que c’est l’hololens qui scan l’environnement autour du robot. Ca semble pas surprenant vu que l’hololens est un ordinateur à part entière.


Je sais pas ce devrait vous sauter au yeux…

Le mec qui regarde une tv virtuelle à 5m de distance avec un ecran à 500ppi (&lt;= chiffres arbitraires) coler à la retine ça ne vous choc pas? Que derrière, l’air de rien, il se mettent à bosser sur une table excel avec des élément encore plus petit ça ne vous choque pas?&nbsp;

Bon je reviens pas sur le spot parce que c’est evident que tout est fait pour que ça ait l’air simple, intuitif et aboutie…

… mais quand meme quoi…



Moi j’ai qu’une envie, ça serait qu’ils le commercialisent cette année ou l’année prochaine pour pouvoir vous troller avec ces videos… :)


comment il a fait pour scanner la partie derrière le robot?


en fait le problème n’est pas qui capte c’est le fait de nous dire que c’est fait a partir du moment ou on enclenche le “pathfinding mode”. la pièce hololens l’avait scan depuis très longtemps et avait déjà pu déduire beaucoup de choses. La seule chose qu’hololens faisait en temps réel c’est les calculs de type “kinect” qui déduisent les blobs de mouvement. (un blob étant une chose non définie qui ne fait pas parti des objets “fixes”)


Moi qui attendait une date de sortie pour Win10 et même l’annonce d’une Surface Pro 4 <img data-src=" />


c’est la pleine lune?


pour moi en effet la plus grosse crainte c’est la résolution/sabilité de l’image avec l’écran devant les yeux.



Mais, pour moi, ils vont trop loin dans la description de “comment ils filment” (montrer la camera & co), pour que le coté “fonctionnel” ne soit pas “à ce niveau”.



Maintenant je ne serai pas surpris que la camera aient un gros PC à l’intérieur avec 3 CG en Sli pour donner ce rendu et que dans la casque ça soit tout moche et pixellisé … mais encore une fois, wait & see …&nbsp;<img data-src=" />


5G connecte a azure, ou pas<img data-src=" />








Danytime a écrit :



Le côté le plus sceptique de HoloLens, c’était la partie médicale avec l’humain en 3D. Un pincement du doigt pour afficher le corps, un pincement pour afficher le muscle, un pincement pour les os, je lève les bras pour afficher un contact, un pincement pour afficher le coeur, un pincement pour tout refermer (alors qu’il y avait une chier d’action avant)…et ça enchaîne, un pincement afficher photo, art, un pont, etc…

En fait c’était surtout une présentation powerpoint en 3D, tout est déjà prêt et il n’y avait qu’a faire “diapo suivante”.





Nan mais c’est meme pas ça qui me gene, ça se voit bien que la demo est au moins en partie montée (y’a le curseur sur les ecrans qui part en vrille tout seul), apres tout ils le disent que c’est pas fini.



Ce qui m’ennui c’est qu’ils mettent en avant des cas d’utilisation qui sont pas réalisable dans dans l’immédiat ni dans un avenir proche tant sur le plan materiel (à cause des ecrans notament) que sur le plan logiciel (pour l’interaction dans l’espace à base de geste, et là je met de coté tout ce que les lunettes sont supposées faire toutes seules genre reperage, orientation, memorisation de l’espace, integration du virtuel dans ce context).

&nbsp;

Et le probleme, c’est que tel que presenté ou en tout cas perçu, on a vraiment l’impression qu’on va atteindre ce niveau dans 1 ou 2 ans… alors que c’est juste pas possible… vraiment hein…



Quand je vois ce projet je peux pas m’empecher de me dire qu’à la base il y avait une tres bonne equipe d’ingé derriere qui voulaient faire de la RA plus standard mais à travers des lunette sans equipement auxiliaire avec une grosse prise en compte de l’environnement (ce qui en soit est deja un exploit), et puis il y a une l’equipe marketing qui est arrivé pour dire “On va faire des hologramme partout dans la maison comme dans star wars, et pourra interagir avec les hologrammes avec nos mains!”…



Spartan été bon comme nom, dommage. Edge me fait penser à sonic.


Si après ça les devs ne se bouge pas pour faire des apps … je vois pas bien ce que Microsoft peux leur proposer de plus ? :x



Il foute le code dans Visual Studio et hop universal app. Enfin c’est ce que j’ai compris.



Si vraiment ça marche bien en performances, c’est de la tuerie quand même.



Dites moi si je me trompe sur l’engouement du schmilblique !








snoopy1492 a écrit :



Tu me prète ta boule de cristal? Je voudrais bien gagner au loto.



Y a déjà des gens qui ont testé les hololens (genre wired :&#160http://www.wired.com/2015/01/microsoft-hands-on/). Et même s’ils indiquent que l’on en est qu’aux balbutiements, ca semble bien fonctionner et être impressionnant. 



Vu ce qu’on est capable de faire avec les Occulus et consorts, je ne vois pas pourquoi ce serait inenvisageable que cela puisse fonctionner et bien.



Bref je suppose que tu es un ce qu’on appelle un sceptique. Perso je préfère être enthousiaste.







Occulus ils sont une tripotée à bosser dessus depuis des années et c’est toujours pas sorti.

Hololens, ça sent à plein nez le LeapMotion : le truc «révolutionnaire, pas cher, qui fonctionne déjà, époustouflant, que plein de monde teste, etc…» et qui a fait un gros flop, parce que c’était du pipeau marketing.



Moi qui ait cru au tactile depuis Win7, qu’est ce que j’ai pas lu à propos de la pénibilité des bras en l’air, du toucher, de ressenti et que sais-je encore ? Idem pour la 3D.

Et là, Hololens qui est un mélange de de tout ça, est une perfection ergonomique, sans rire ?



Pour la reconnaissance des mains/gestes, c’est quand même loin d’être de la SF …&nbsp;

Quand tu vois ce que donne Leap Motion comme reconnaissance des mains, et quand tu sais que Ms bosse sur Kinect depuis un bon paquet de temps (et CLAIIIIREMENT les problématiques de Kinect sont largement plus grande que celles d’un capteur chargé de voir ce qu’il “sait” être des mains à moins d’1m).



Perso, ce qui m’inquiète plus c’est l’effet “Microsoft Surface PixelView”, avec un produit qui est “impressionnant” en démo “bien calibrée”, mais inutilisable dans les cas d’utilisations “classiques” et qui au final ne sera qu’un proof of concept avec une poignée de démo …



Mais l’idée est bonne, est-ce que la qualité d’affichage sera au rendez-vous &nbsp;… et pour moi c’est LE point le plus crucial =&gt; résolution / stabilité / capacité de “masquer ce qu’il y a derriere” (si c’est pour avoir une image “fantomatique flou”, dés qu’il y a un peu de luminosité, c’est pas la peine) …


D’après ce que j’ai compris, l’outil de MS parse le code en Java/C++== et en XCode et génère automatiquement l’équivalent en .net.

Créer un outil pour transofrmer du code d’un langage en un autre langage, propre à sa propre plateforme n’enfreint aucune règle.








Kiroha a écrit :



Il foute le code dans Visual Studio et hop universal app. Enfin c’est ce que j’ai compris.



Faut voir dans les faits, Google et Microsoft étaient officiellement impliqués dans cordova il me semble à une epoque, et aujourd’hui ben ça reste un assez gros bordel pour créer des app à la fois sur android et wp8, alors que pourtant c’est supposé etre basé sur des techno web…

Et puis la demo que la femme à montrée d’android sur le tel W10 semblait saccader à mort malgres ses “see, it’s really smooth…”.

Par contre l’app iOS sur W10 desktop semblait tres correct.









ALkyD a écrit :



Apple ne va-t-il pas tiquer devant cette possibilité d’exporter XCode dans Visual Studio ? Et Google pour tout ce qui concerne Android (émulateur, export du code, des extensions Chrome…) ?




Pour résumer, Microsoft sont-ils vraiment cleans par rapport aux licences et conditions d'utilisation des produits concurrents qu'ils "réutilisent" à leur sauce ?








Apple et Google ne sont pas propriétaires du code développé avec leurs outils. Si une entreprise veut faire migrer son code en utilisant un outil Microsoft je vois pas trop ce que la Justice aurait à dire là dessus.   







Après, apple peut toujours changer les règles pour iOS et empêcher le fonctionnement de telles applications. Ils ne seraient plus à un aberration près…









atomusk a écrit :



Pour la reconnaissance des mains/gestes, c’est quand même loin d’être de la SF …&nbsp;

Quand tu vois ce que donne Leap Motion comme reconnaissance des mains,&nbsp;





Je parle de l’interaction, pas de la reconnaissance, dans mon commentaire je me place du coté des dev tiers qui doivent tiré partie de genre d’entrées pour interagir avec leur context virtuel. Je partais du principe que tous les api liées au casque etaient deja fonctionnelles/exploitables (dont la reconnaissance des gestes).



Ca à l’air cool tout ça ! A voir ce que ça donnera !


Pour certains métiers. Hololens est quand même sacrément chiadé quand même.



D’un coup j’ai envie de devenir architecte <img data-src=" />


Quelle interaction dans les video tu penses être “trop complexe” ?&nbsp;<img data-src=" />



le casque sait où se situe le regard de l’utilisateur, il sait dans l’espace où se situe la “fenêtre”, et ils sait dans l’espace où est le doigt … en plus avec l’effet de 3D stéréoscopique, je ne doute pas que du point de vue de l’utilisateur il aura “cliqué” sur la surface 3D.



Dans les démo, tout ce que je vois c’est des “tap” (qui ne pose pas de grand problème à reconnaître) et des tap/swap qui pour moi n’ont rien d’exceptionnel à différencier …



Apres la démo “biologie” était plus un powerpoint qu’une &nbsp;vraie app, mais si tu fais comme avec l’interface avec le robot avec les gros boutons&nbsp;








Kiroha a écrit :



Pour certains métiers. Hololens est quand même sacrément chiadé quand même.



D’un coup j’ai envie de devenir architecte <img data-src=" />



Oui peut être si tu taff dans une discothèque ou une mine. Hololens c’est tout beau tout propre dans les vidéos marketing, un chantier tout propre, des chaussures propre, caterpillar propre, même les cailloux sont propre, ciel bleu, beau soleil.

Sauf qu’à chaque démo sur le plateau pour Hololens, il faut baissé les lumières au max.



Je peux me tromper mais je ne vois pas la NASA aller se prendre la tête avec un projet bancal. Tout le monde parlait de la même manière pour Kinect, on voit ce que ça a donné en dehors des consoles !



Je m’inquiète pas trop de HoloSense du coup, surtout que MS travaille depuis près de 15 ans sur l’holographie..








Mr.Nox a écrit :



Je m’inquiète pas trop de HoloSense du coup, surtout que MS travaille depuis près de 15 ans sur l’holographie..



Mr.Nox, ça fait peur de lire ça pour HoloGens. Parce que les 15 ans en question c’était sous l’ère Ballmer <img data-src=" />



Peu importe sous l’ère de qui c’était, je pense qu’on est tous d’accord pour dire que le MSR n’est un repère de tanches. HoloSense et Kinect viennent de là.








Danytime a écrit :



Mr.Nox, ça fait peur de lire ça pour HoloGens. Parce que les 15 ans en question c’était sous l’ère Ballmer <img data-src=" />






  Ballmer était "spécial" (diront nous gentiment&nbsp;<img data-src=">) mais ya des vrais bonnes équipes chez Microsoft qui savent sortir de bons concpets et de bonnes choses si on leur donner les moyens de le faire...       





&nbsp;Comme dit juste au dessus par Mr.Nox ya des vrais bons au MSR et peu importe qui dirige.&nbsp;



Perso j’attend de voir ce que va donner concrètement mais ya du potentiel et je pense qu’ils sont à niveau plus haut que ce que certains imaginent… N’oublions pas qu’en règle générale, ce qui sort aujourd’hui existe depuis un temps déja dans les labos, ils ont un coup d’avance (même si stratégiquement un mauvais dirigeant peut louper certains virages nécessaires…)



Pour Hololens/Occulus, il va falloir bouger la tête et pas les yeux pour que l’environnement virtuel suive ?



Quand vous conduisez, en baissant les yeux vous voyez le tableau de bord.

Est-ce que Hololens/Occulus suivent les pupilles pour modifier la vue affichée ? Je ne crois pas.


Ouais… pour les particuliers. Les particuliers c’est que des pirates et des pingres qui veulent pas payer de toute façon. Alors ils gardent les entreprises qui sont de bonnes vaches à lait et ont bien trop peur de changer. <img data-src=" />



En tout cas, en lisant vos commentaires ça a bien changé ! Il y a quelques années on aurait regardé avec béatitude, maintenant tout un tas de doutes s’insinuent tant il est vrai que cette boite cumule les ratages depuis pas mal de temps.


Ouais enfin pour l’instant Nadella récupère justement tout le travail de l’ère Ballmer … C’est pas Nadella qui a lancé Hyper-V, Azure, le développement d’Office sur iOS/Android, certain projet comme Mirage ou Analog qui vont donné HoloLens etc …



Sinon Charon.G si tu passes par là … T’avais raison sur le JIT.

Et tu connais ma position un peu mitigé sur les Apps Android sur Windows … Alors certes ca fait comme OS2 mais ca fait aussi “Windows Phone is the new Blackberry OS10” <img data-src=" />



En tout cas avec toutes ces annonces, je ne sais pas si ce sont de bonnes nouvelles sur le moyen/long terme mais a court terme Windows Mobile va combler son gap-App et Continuum for Phone ma clairement donné envie de tester l’aventure Windows 10 Mobile <img data-src=" />



Sinon personne ne réagit sur les App Win32 sur le store qui seront Virtualisé via App-V … C’est une grosse feature pro qui va être amélioré et utilisé pour le grand public … C’est possiblement la fin des virus, du WinROT etc …



Ah et enfin comme dirait un Twittos “Microsoft #Build, où comment ringardiser une entreprise vendant une montre Mickey avec une autonomie de 6h…”


Ce que tu veux ce n’est pas une reconnaissance du mouvement des yeux, mais un écran avec un grand champ de vision.



Si il n’y a pas “d’écran” au delà de 120° de champ de vision horizontal, &nbsp;où est ce qu’il est censé t’afficher l’image&nbsp;<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



si tu as un écran avec 180° en horizontal et 130° en vertical, si tu regardes en bas tu “découvrira” une partie de l’image que tu ne vois pas quand tu regardes droit devant.



Maintenant sur le premier proto il semble que le champ de vision était assez réduit, mais il semble que le proto actuel est mieux … mais on manque encore vraiment d’info concretes …








arno53 a écrit :



&nbsp;mais a court terme Windows Mobile va combler son gap-App et Continuum for Phone ma clairement donné envie de tester l’aventure Windows 10 Mobile <img data-src=" />





Mouep, pour moi ça reste encore à voire… Pour une raison que j’ignore totalement (sauf pour Google…) certains se refusent catégoriquement à proposer leurs apps sur Windows Phone…&nbsp;

Ya qu’à voir certaines “pseudos” applications sur android ou iOS qui ne sont que des sites mobiles empaquetés (c’est grosso modo le cas de ma banque…) ça coûterait rien de le faire pour Windows Phone et pourtant ils ne ne le font pas… &nbsp;Ou snapchat (pour l’exemple) qui en plus de ne rien proposer va jusqu’à refuser les applications tierces qui pourraient dépanner … Je sais pas, peut être que ça fait pas cool de proposer sur WP …



Bref, pas sure que ça change la donne. Ca sera au final à la volonté des développeurs comme actuellement.

Microsoft propose des outils pour faciliter le travail mais les développeurs sont toujours libre d’utiliser autre chose.



De bien belles choses, mais un peu déçu du véritable nom du projet Spartan.

C’est vrai, un des buts de ce changement c’est de ne plus avoir de kikoo kissikoné qui répète bêtement que IE c’est nase alors que du chemin a été fait depuis la v6!



Mais là… Comment dire… Il y a un arrière goût de “ah mince ça rame je ne suis qu’en Edge, saleté de campagne !” XD


Oui c’est à la charge du dev mais dire non au marché du PC c’est quand même (être) con … Mais bon vu la mentalité du patron de Snapchat y’aura en effet toujours des applications manquantes …



Par contre Continuum for Phone !!! Sérieusement !! Un écran Miracast auquel tu associes ton WP, une souris bluetooth et bim tu retrouve ton Microsoft Edge, Office, éditeur de photo avec l’UI Desktop !! Je trouve ça juste trop classe ^^


Bonne chance pour le portage des apps android juste en recompilant le code: jusqu’à preuve du contraire, pas mal d’applications s’appuient sur les Google services qui sont proprios et (trop) souvent nécessaires au bon fonctionnement des dites apps.


On verra bien.. Rapprocher applications mobile et bureau ça a déja été entamé avec Windows Phone 8 et Windows 8. C’est encore loin d’être parfait mais c’est un début.



Pourtant, ya encore pas mal de devs qui refusent de proposer quoi que soit sur le store de Microsoft, même pour Windows.



Wait and see :)



Pour Continuum ouep c’est très sympa. Après il va quand même falloir qu’ils gèrent bien la comm là dessus parce qu’on pourrait se retrouver avec un cas se rapprochant des tablettes Windows RT. &nbsp;Ca raproche encore plus le monde mobile du monde desktop mais faudrait pas non faire croire que tout passera du smartphone à l’écran secondaire en mode bureau… Win32 encore et toujours même si ces applications diminueront avec le temps.








frikakwa a écrit :



Bonne chance pour le portage des apps android juste en recompilant le code: jusqu’à preuve du contraire, pas mal d’applications s’appuient sur les Google services qui sont proprios et (trop) souvent nécessaires au bon fonctionnement des dites apps.





Wine (pas forcément le meilleur exemple mais c’est le seul que j’ai sous la main lol) permet de faciliter des compilations pour Linux…. C’est pas parce que les services sont proprios qu’on peut pas rediriger sur des solutions maison qui font grosso modo la même chose.&nbsp;



De toute façon c’est une aide au portage, ca serait illusoire de penser qu’ils faudra juste passer son code dans la moulinette Microsoft…&nbsp;









atomusk a écrit :



Ce que tu veux ce n’est pas une reconnaissance du mouvement des yeux, mais un écran avec un grand champ de vision.



Si il n’y a pas “d’écran” au delà de 120° de champ de vision horizontal,  où est ce qu’il est censé t’afficher l’image <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



si tu as un écran avec 180° en horizontal et 130° en vertical, si tu regardes en bas tu “découvrira” une partie de l’image que tu ne vois pas quand tu regardes droit devant.



Maintenant sur le premier proto il semble que le champ de vision était assez réduit, mais il semble que le proto actuel est mieux … mais on manque encore vraiment d’info concretes …







Effectivement, le seul moyen de pouvoir toujours afficher quelque chose de cohérent sans tenir compte du mouvement des yeux, c’est d’avoir un écran plus grand que le champ de vision, ou du moins qui couvre son intégralité, y compris en tenant compte du champ couvert par le mouvement des yeux.

Le problème, c’est que si quelque chose change dans l’affichage à la périphérie de l’axe du regard, notre cerveau l’enregistrera avec une qualité d’image égale à celle de l’axe et là, c’est le mal de coeur assuré <img data-src=" />



C’est pour ça que je suis impatient d’essayer ça en vrai (pas le mal de coeur, hein <img data-src=" />).









Bylon a écrit :



En tout cas, en lisant vos commentaires ça a bien changé ! Il y a quelques années on aurait regardé avec béatitude, maintenant tout un tas de doutes s’insinuent tant il est vrai que cette boite cumule les ratages depuis pas mal de temps.





Depuis 15 ans maintenant, les commerciaux ne cessent de nous vendre du rêve pour se retrouver au final avec un truc tout pourri mais dont les gens n’osent se plaindre tellement ils ont honte de s’être fait entubés de la sorte.



Le kinect est juste une blague et ne fait pas 1/10e de ce que les pubs présentaient (le truc qui marche bien mal et que j’ai remisé au placard au bout d’un mois). Si bien que quand la version 2 est arrivée avec la xboxone, beaucoup ont refusé de l’acheter pour ça.

Le leap , échec total malgré des démos superbes mais dont on cherche encore l’utilité pour le grand public.



Pour hololens, on voit déjà poindre les exagérations du marketing, les gens se méfient donc.

&nbsp;

MS n’est pas le seul à agir ainsi. Bien d’autres sociétés très connues le font (Apple, samsung…), d’autres moins connues le font aussi (oculus) mais sont encore un peu épargnées par cette suspicion.

Le slogan “c’est une révolution” a tellement été utilisé par les charlatans en tout genre que la méfiance est désormais de mise.

&nbsp;









merphémort a écrit :



En tout cas on peut dire que Redmond nous en balance dans tous les sens des avant-goût du futur&nbsp;





Ça fait 15 ans qu’on l’attend son futur, ce serait bien qu’il arrive un jour.









merphémort a écrit :



Comparer les moyens dérisoires d’une startup à ceux d’un géant comme Crosoft? check ! <img data-src=" />





T’as suivi l’actu d’oculus ou tu viens de sortir d’une grotte?



&nbsp;









js2082 a écrit :



Depuis 15 ans maintenant, les commerciaux ne cessent de nous vendre du rêve pour se retrouver au final avec un truc tout pourri mais dont les gens n’osent se plaindre tellement ils ont honte de s’être fait entubés de la sorte.



Le kinect est juste une blague et ne fait pas 1/10e de ce que les pubs présentaient (le truc qui marche bien mal et que j'ai remisé au placard au bout d'un mois)&nbsp;





&nbsp;Pour utiliser un kinect V1 presque tout les jours dans mon taff, il fait le boulot qu’on lui demande et marche vraiment très bien.&nbsp;&nbsp;Je vois pas ce que tu lui reproche.









Ewil a écrit :



&nbsp;Pour utiliser un kinect V1 presque tout les jours dans mon taff, il fait le boulot qu’on lui demande et marche vraiment très bien.&nbsp;&nbsp;Je vois pas ce que tu lui reproche.





Ben tout simplement, il ne marche pas.



Tu veux jouer avec, c’est tout simplement impossible.

Pour faire des gesticulations très peu précises ou peu encombrées (une personne) =&gt; OK

Pour jouer à des jeux à plusieurs ou demander un geste (pas trop) fin et précis, le kinect est perdu, tu es obligé de répéter les gestes de façon plus lente, plus molle, de te remettre dans l’axe (étroit), de revenir vers la télé car t’es trop loin, ou de recalibrer la détection car il a perdu une main et croit qu’un joueur est sorti du jeu…



&nbsp; Au final, dans des party games, ça casse toute dynamique d’amusement. Un comble pour une techno présentée comme une nouvelle façon de s’amuser.





Après dans ton boulot, si vous lui demandez de faire des trucs pas très compliqués, y a des chances pour que ça fonctionne sans soucis.



&nbsp;Présenter des vidéos concepts comme un avenir proche et voir que, 10 ans plus tard, il n’y a aucune trace de ces concepts disponibles à la vente, j’appelle pas ça un “avant-gout du futur” mais plutôt du pur bullshit marketing.



Il n’y a que toi pour penser qu’on verra ça dans le futur


Pour hollolens, Microsoft a un concurrent plus que crédible et il s’appelle Google.

On parle de deux sociétés qui se lancent sur une même techno et qui ont un savoir(brevet et techno) important et un investissement en r&d (10 et 8 milliards)plus que suffisant pour financer des idées.



Après en France il y a Sanofi…



Même si l’ancien PDG était a la tête, il n’a pas pour autant arrêté la r&d de la boite mais juste arrêté de proposer les innovations aux public.



Que la lutte commence entre Google et Microsoft!!!








js2082 a écrit :



Ben tout simplement, il ne marche pas.



Tu veux jouer avec, c’est tout simplement impossible.

Pour faire des gesticulations très peu précises ou peu encombrées (une personne) =&gt; OK

Pour jouer à des jeux à plusieurs ou demander un geste (pas trop) fin et précis, le kinect est perdu, tu es obligé de répéter les gestes de façon plus lente, plus molle, de te remettre dans l’axe (étroit), de revenir vers la télé car t’es trop loin, ou de recalibrer la détection car il a perdu une main et croit qu’un joueur est sorti du jeu…



&nbsp; Au final, dans des party games, ça casse toute dynamique d’amusement. Un comble pour une techno présentée comme une nouvelle façon de s’amuser.





Après dans ton boulot, si vous lui demandez de faire des trucs pas très compliqués, y a des chances pour que ça fonctionne sans soucis.





Ca c’est plus des problème d’utilisation que de conception. Si les dev l’utilise mal ou sont trop feignant, c’est normal. &nbsp;Parfois l’API ne suffit pas, et dans le cas du kinect ou d’un autre type de capteur (LMS, TOF,…) en plus de savoir faire un jeu, il faut savoir utiliser le capteur.



Pour info, on utilise directement le nuage de points 3D et on arrive a suivre 3, 4 personnes ou une 10n de mains sans trop de problème (après la reso est trop faible). &nbsp;



Je ne connaissais pas cet outil, mais la FAQ fait froid dans le dos








Soriatane a écrit :



Et bien!



Voir MS faire une démonstration sur Ubuntu, ça change !!







J’avoue j’y ai regardé à 5 ou 6 fois le screenshot pour être sûr.

Microsoft a enfin découvert qu’il n’était pas seul à faire des OS à part Apple, et c’est une très bonne chose.



Y’a pas à dire, mais la direction dans laquelle va Microsoft est de plus en plus encourageante, comme quoi finalement tout peut changer…



Le 30/04/2015 à 06h41