Windows 11 et vieux PC : Microsoft recule et publie un nouveau test de compatibilité

Enfin une bonne décision !

Windows 11 et vieux PC : Microsoft recule et publie un nouveau test de compatibilité

Windows 11 et vieux PC : Microsoft recule et publie un nouveau test de compatibilité

L'annonce de Windows 11 était une surprise, mais pas forcément une bonne à tous les niveaux. Outre une conférence assez molle, Microsoft a multiplié les mauvaises décisions et erreurs de communication, notamment sur la compatibilité avec d'anciens PC. Aujourd'hui, la société revoit ses plans.

Dans un billet de blog, Microsoft indique que l'application testant la compatibilité d'une machine avec Windows 11 a été revue, une préversion est disponible. Il faut dire que le géant américain avait fait preuve d'un amateurisme indigne d'une société de son rang à l'annonce de son prochain OS, avec un outil aussi mauvais qu'incomplet.

Face à la réalité, quelques ajustements

Au point que des développeurs ont produit des solutions open source bien plus convaincantes en quelques jours. Le camouflet était total. Désormais, l'application détaille les points qui permettent de savoir si une machine correspond aux critères de compatibilité de Windows 11 ou non. Avec des nuances de couleurs et des explications. 

Microsoft étend également sa liste de processeurs considérés comme compatibles, ajoutant les Core X et Xeon W d'Intel, ainsi que le Core i7-7820HQ (pour les appareils livrés avec des pilotes DCH, dont la Surface Studio 2). C'est un peu court. Concernant les Ryzen de 1re génération, laissés de côté, ils n'ont pas droit au repêchage.

Une décision prise de concert avec AMD selon l'éditeur, qui ne donne pas de détails sur les raisons de cette mise à l'écart de CPU pourtant compatibles TPM 2.0 (fTPM), intégrant la plupart des technologies modernes. Une décision liée à une faille de sécurité, à un autre critère ? On ne le saura pas, sauf si AMD sort de son mutisme à ce sujet.

Microsoft insiste, mais lâche du lest

Si Microsoft fait amende honorable sur certaines de ses erreurs de juin, elle revient tout de même avec insistance sur ce qui a guidé ses choix pour des critères plus sélectifs. Les machines conformes seraient ainsi plus sûres, moins sujettes à des crash, proposant donc une meilleure expérience. Soit, mais qu'en est-il de l'installation/mise à jour ?

Selon The Verge, les critères ne seront pris en compte que lors d'une mise à jour via Windows Update. Cela signifie que dans une procédure d'installation classique, ils ne seraient pas appliqués. Une information confirmée par d'autres confrères, mais pas évoquée clairement par Microsoft, qui digère mal ce recul de dernière minute ?

Car des protections avaient bien été mises en place, comme nous l'avons vu à la publication de la bêta. Mais l'éditeur voulait sans doute éviter de passer son temps à faire trouver des moyens d'éviter les contournements, dont ceux que nous avions évoqué concernant la modification du registre.

Reste maintenant à voir comment ces décisions prendrons formes concrètement. Windows 11 devant être mis sur le marché d'ici quelques semaines, on ne devrait plus avoir à attendre longtemps avant de pouvoir le vérifier.

Commentaires (162)


Attendez, si j’ai bien compris, avec une installation “de zero” (pas une update d’un win10) aucun critère ne serait pris en compte ? Donc pas besoin de tpm et/ou possibilité de l’installer sur une ryzen de 1ère gen ?



Ou j’ai mal compris ?


C’est ça, pas d’interdiction à l’installation fraiche, mais WU ne proposera pas la mise à jour si la machine est non compatible. C’est une manière d’éviter les mises à jour qui pourraient poser problème tout en permettant à ceux qui le souhaitent de sauter le pas. C’était couru d’avance :D


David_L

C’est ça, pas d’interdiction à l’installation fraiche, mais WU ne proposera pas la mise à jour si la machine est non compatible. C’est une manière d’éviter les mises à jour qui pourraient poser problème tout en permettant à ceux qui le souhaitent de sauter le pas. C’était couru d’avance :D


Mais quid de l’installation depuis le setup.exe de l’ISO lancé depuis l’Explorateur (pour faire une mise à niveau depuis Windows, mais sans passer par WU) ? Ça bloque, ou non ? Vous avez pas essayé ce scénario, dans vos tests, vu que vous n’en parlez pas ?



Je demande ça pour information, car je vais pas tenter de migrer mon portable de 2009, sachant que de toute façon, étant sous W10 32 bits, ce serait réinstallation obligatoire.


Le sous-titre du vendredi 😱🤣


Du MS classique en somme. Annonce de rupture fracassante et rétropédalage façon dammage-control. Le truc où il ne reculerons probablement pas et qui est plus grave à mon avis, c’est l’obligation du compte MS pour les versions Home.


Pour rappel, c’est un truc déjà en place sur les version OEM. Là il faudra voir s’ils le poussent aussi sur l’ISO générale et aux mises à jour (j’en doute pour ce dernier cas), le risque étant de voir les régulateurs leur sauter à la gorge très rapidement


David_L

Pour rappel, c’est un truc déjà en place sur les version OEM. Là il faudra voir s’ils le poussent aussi sur l’ISO générale et aux mises à jour (j’en doute pour ce dernier cas), le risque étant de voir les régulateurs leur sauter à la gorge très rapidement


Le jour où un compte MS est obligatoire, c’est mort pour moi.
Je stagne en Win10 ou je migre chez Linux… (déjà que je suis sur une LTSC…)


Orphee

Le jour où un compte MS est obligatoire, c’est mort pour moi.
Je stagne en Win10 ou je migre chez Linux… (déjà que je suis sur une LTSC…)


Pourquoi attendre ? Autant préparer dès maintenant une migration en douceur plutôt que toujours trouver une bonne raison de pas se lancer :yes:


Cashiderme

Pourquoi attendre ? Autant préparer dès maintenant une migration en douceur plutôt que toujours trouver une bonne raison de pas se lancer :yes:


Je bosse avec des distrib Linux au quotidien pour les serveurs, c’est pas vraiment un soucis… mais bon, toujours la rengaine des jeux…


Orphee

Je bosse avec des distrib Linux au quotidien pour les serveurs, c’est pas vraiment un soucis… mais bon, toujours la rengaine des jeux…


Lutris (Steam, GoG, Humble Bundle, bientôt Epic), Steam Proton et Heroic Games Launcher
La seule chose que j’attends pour installer les deux derniers, que ça s’exécute dans un bac à sable.
Je tiens pas à ce que ça accède à toute ma machine pour une télémétrie à la con.


Orphee

Je bosse avec des distrib Linux au quotidien pour les serveurs, c’est pas vraiment un soucis… mais bon, toujours la rengaine des jeux…


J’ai récemment constaté qu’une bonne partie de ma bibliothèque Steam est compatible Linux, de ce fait je vais profiter de changer mon PC de jeux pour expérimenter le jeuvidéotage sous Linux avec l’ancien.



Mes premiers tests sur un autre PC (portable avec une CG Nvidia 1050GTX) avec Manjaro étaient déjà pas mal et j’ai découvert récemment que la version MacOS de Final Fantasy XIV repose sur Wine. Donc sous Linux ça devrait bien tourner aussi.



Tout dépend de tes jeux évidemment, mais je sens que la dépendance à Windows pour cet aspect devient de moins en moins forte. Même si hélas, ça reste souvent les jeux indep qui sont natifs Linux, les grosses sorties éditeurs le sont moins fréquemment. (NieR Automata est compatible Linux, ça m’a surpris j’avoue)



edit :



Y’a pas moyen d’utiliser les mécaniques d’isolation du kernel ?


Orphee

Je bosse avec des distrib Linux au quotidien pour les serveurs, c’est pas vraiment un soucis… mais bon, toujours la rengaine des jeux…


C’est plus trop un problème aujourd’hui les jeux. Je suis une grosse joueuse et avec juste quelques concessions de confort ça marche très bien.


Cashiderme

C’est plus trop un problème aujourd’hui les jeux. Je suis une grosse joueuse et avec juste quelques concessions de confort ça marche très bien.


Faut oublier Battlenet et donc tous les jeux Blizzard, le seul truc qui me bloque…
J’ai essayé Lutris avec Batttlenet, mais sur la dernière version, y a une erreur d’install, et j’ai rien trouvé pour le faire fonctionner :/


eglyn

Faut oublier Battlenet et donc tous les jeux Blizzard, le seul truc qui me bloque…
J’ai essayé Lutris avec Batttlenet, mais sur la dernière version, y a une erreur d’install, et j’ai rien trouvé pour le faire fonctionner :/


Overwatch fonctionne très bien sous Linux par exemple, mais je passe dans le sens jeu > Launcher.



Tu passes peut-être dans l’autre sens, launcher > jeu ? Je veux dire tu installes le Battlenet par Lutris et ensuite tu essaye d’installer le jeu depuis le Battlenet ?



Pour overwatch, je prends le script Lutris qui installe les deux avec des modifications pour que ça tourne.



L’inconvénient c’est que pour chaque jeu blizzard d’installé, ça installe aussi chaque fois le launcher avec les tweaks spécifiquement pour le jeu, donc prends plus de place et tu peux pas passer d’un jeu à l’autre une fois lancé, t’es obligé de tout fermer et d’ouvrir le raccourcie Lutris spécifique au jeu.


Kazer2.0

Overwatch fonctionne très bien sous Linux par exemple, mais je passe dans le sens jeu > Launcher.



Tu passes peut-être dans l’autre sens, launcher > jeu ? Je veux dire tu installes le Battlenet par Lutris et ensuite tu essaye d’installer le jeu depuis le Battlenet ?



Pour overwatch, je prends le script Lutris qui installe les deux avec des modifications pour que ça tourne.



L’inconvénient c’est que pour chaque jeu blizzard d’installé, ça installe aussi chaque fois le launcher avec les tweaks spécifiquement pour le jeu, donc prends plus de place et tu peux pas passer d’un jeu à l’autre une fois lancé, t’es obligé de tout fermer et d’ouvrir le raccourcie Lutris spécifique au jeu.


Ah moi j’ai pris le script pour installer Battlenet, pas Overwatch…
Il installe un Battlenet par jeu si on passe directement par le script pour le jeu ? (peux pas tester la :/)



Mais sinon, c’est lors de l’installation de Battlenet que ca plante, je n’arrive pas a le lancer.


eglyn

Ah moi j’ai pris le script pour installer Battlenet, pas Overwatch…
Il installe un Battlenet par jeu si on passe directement par le script pour le jeu ? (peux pas tester la :/)



Mais sinon, c’est lors de l’installation de Battlenet que ca plante, je n’arrive pas a le lancer.


Oui, il créer un environnement complet où le jeu fonctionnera (dans l’exemple Overwatch), ça inclut configuration Wine et installation Battlenet dedans.


Orphee

Le jour où un compte MS est obligatoire, c’est mort pour moi.
Je stagne en Win10 ou je migre chez Linux… (déjà que je suis sur une LTSC…)


:yes: Oui, pareil pour moi, après ce pitoyable épisode, indigne d’une telle entreprise…


David_L

Pour rappel, c’est un truc déjà en place sur les version OEM. Là il faudra voir s’ils le poussent aussi sur l’ISO générale et aux mises à jour (j’en doute pour ce dernier cas), le risque étant de voir les régulateurs leur sauter à la gorge très rapidement


Vous etes sur pour le truc en OEM (compte MS) ?
Tous mes PC ont des comptes locaux et il me semble que j’ai 1 ou 2 Windows en OEM.
Je sais qu’ils font le maximum pour forcer les gens à y passer. Mais je crois le fait de couper l’internet permet d’éviter le forçage justement.



Pour WIndows 11, ce sera le même combat.
Si on coupe internet, je ne vois pas comment ils peuvent forcer les gens de passer en compte MS lors de la 1ere connection….


AlbertSY

Vous etes sur pour le truc en OEM (compte MS) ?
Tous mes PC ont des comptes locaux et il me semble que j’ai 1 ou 2 Windows en OEM.
Je sais qu’ils font le maximum pour forcer les gens à y passer. Mais je crois le fait de couper l’internet permet d’éviter le forçage justement.



Pour WIndows 11, ce sera le même combat.
Si on coupe internet, je ne vois pas comment ils peuvent forcer les gens de passer en compte MS lors de la 1ere connection….


J’ai vu passer pas mal de machines W10 Home OEM où le compte MS était la seule solution proposée. Il y a toujours eu l’astuce de la coupure de la connexion, mais sous W11 cela ne marche plus forcément pareil et c’est assez facile à bloquer si MS le décide. Mais ce serait bête vu que les autres plateformes ne forcent pas (même Android/iOS).



La question c’est surtout de savoir comment ça se comportera sur une installation fraiche sur la finale. Même si entre la possibilité d’utiliser sans licence et le prix des licences au rabais, c’est un peu un faux problème. Reste le cas des machines vendues dans le commerce, mais comme dit, MS prend le risque de voir les régulateurs lui tomber dessus.


David_L

J’ai vu passer pas mal de machines W10 Home OEM où le compte MS était la seule solution proposée. Il y a toujours eu l’astuce de la coupure de la connexion, mais sous W11 cela ne marche plus forcément pareil et c’est assez facile à bloquer si MS le décide. Mais ce serait bête vu que les autres plateformes ne forcent pas (même Android/iOS).



La question c’est surtout de savoir comment ça se comportera sur une installation fraiche sur la finale. Même si entre la possibilité d’utiliser sans licence et le prix des licences au rabais, c’est un peu un faux problème. Reste le cas des machines vendues dans le commerce, mais comme dit, MS prend le risque de voir les régulateurs lui tomber dessus.


Pour une install fraîche de W11, il suffit de faire un ALT+F4 pour passer l’obligation de création d’un compte MS sur une Home.
Et pour passer le contrôle du TPM et du Secure Boot, il suffit de suivre cette astuce : https://lecrabeinfo.net/installer-windows-11-sans-tpm-2-0-et-secure-boot.html



Testé avec succès sur un vieux Celeron J tout pourri de 2014 !


Buen

Pour une install fraîche de W11, il suffit de faire un ALT+F4 pour passer l’obligation de création d’un compte MS sur une Home.
Et pour passer le contrôle du TPM et du Secure Boot, il suffit de suivre cette astuce : https://lecrabeinfo.net/installer-windows-11-sans-tpm-2-0-et-secure-boot.html



Testé avec succès sur un vieux Celeron J tout pourri de 2014 !


Au risque de me répéter, ce qui compte ce sera ce qu’on pourra faire sur la release finale, en l’état on s’en moque un peu (d’autant qu’on peut de toutes façons installer une Pro sans problème dans la phase de test). Pour TPM/Secure Boot on a déjà publié un guide en début de semaine basé sur la bêta qui introduisait des blocages (qui disparaitront comme indiqué dans cet article).


Ils ont sorti windows server 2022 il y a quelques jours aussi. Avec une date de support qui a commencé le 18 aout… Ya plein de journaux qui sont passés à côté ^^
Bon c’est moins foufou côté nouveautés mais quand même.


Pour les processeurs, ils ne parlent que de VBS/HVCI, tout en disant que ce n’est pas obligatoire sur une mise à jour.
Et supporter le 7820HQ, mais pas le reste des Kaby Lake, ça n’a aucun sens. Peut-être qu’il y a besoin de correctifs côté UEFI, mais dans ce cas ça n’a aucun sens de citer un modèle de processeur précis, et il peut toujours y avoir des mises à jour pour les autres si les fabricants font l’effort (mais sans aucun détail technique…).


De toute façon gérer des processeurs par modèle c’est ingérable à terme…


Dommage, leur image va sortir écornée de ce revirement.


J’en doute, c’est devenu leur signature de causer des levées de boucliers avec des annonces de gros changements et ensuite de fortement nuancer les changements prévus, voire même parfois les annuler.


Ha ha, parce que M$ a déjà tellement une excellente image, c’est sûr !



Bon, est-ce que le “test de compatibilité” est livré aussi sous Linux… ah je vois que non, mais il est vrai qu’il y a peu de chance qu’ils fassent revenir ceux qui sont déjà partis chez le pingouin. :mdr:


J’y crois pas une seconde, le grand public ne sait même pas encore que W11 existe, et dans 2-3 ans, peut être moins, tout le monde sera sous W11 et probablement avec le compte ms qui va bien. Et toute cette histoire sera oubliée


Je vais être de mauvaise foi, mais je ne vois toujours pas en quoi leurs restrictions sont justifiées, ce blog ne me satisfait pas.



52 % plus de crashs du kernel… Mouais donc si l’on a 1 crash par an, on passera à 1.52 crashs, waouh on ne s’en remettra pas.



Ce rétro-pédalage n’est que partiel vu la question des mises à jour. Des ISO moddées et une réinstall périodique peut donc contourner la chose, mais ce n’est pas pour l’usager lambda. Je me demande si un petit malin pourrait faire mentir WU, à l’image de EdgeDeflector.



Encore un effort, Microsoft…


Trop tard!



Le petit PC du salon (i5 7500T) qui sert à jouer va de toutes façons passer sous Ryzen 3 3200GE, et Linux.



Quand à mon PC portable, la seule chose que j’utilise encore qui soit lié à Windows, c’est Minecraft Windows 10 - sauf qu’en fait, avec un émulateur Android sous Linux je peux aussi y jouer je pense…



Orphee a dit:


Le jour où un compte MS est obligatoire, c’est mort pour moi. Je stagne en Win10 ou je migre chez Linux… (déjà que je suis sur une LTSC…)




Le compte MS sera obligatoire pour la version 11 Home mais pas la Professionnel, sauf revirement. Il faudra voir avec les CGU mais si cela fait comme pour Windows 10, un particulier pourra utiliser la version Professionnel (l’inverse est aussi vrai).



Mais il semblerait aussi qu’il soit possible de tromper Windows 11 Home durant l’installation, en débranchant le câble ou coupant le Wifi à un certain moment (mais pas dès le début, comme on le faisait avec le 10), ça le ferait demander un compte Local à la place. A vérifier sur les finales. J’imagine que les mises à jour vont poser problème, sauf si l’option “Utiliser mes informations de connexion pour terminer la configuration” existe toujours à ce moment là.



(cette option est à couper sur Windows 10 pour éviter qu’un usager lambda se voit contraint de créer un compte Microsoft après une mise à jour majeure. Les petits malins…).



SebGF a dit:


Y’a pas moyen d’utiliser les mécaniques d’isolation du kernel ?




Si tu penses à AppArmor, une personne sur Lutris m’avait aiguillé mais quand j’ai vu ce qu’il fallait faire … :transpi:


Si tu fais ta feignasse aussi… :D


David_L

Si tu fais ta feignasse aussi… :D


Du coup, c’est le prochain dossier de la rédac ? :transpi:


Je pensais plus aux mécanismes de containérisation, mais j’ignore complètement si c’est faisable.



Après pour AppArmor, je n’ai aucune expérience dessus. Etant plus adepte de la famille Red Hat, c’est plutôt avec SELinux que j’ai un peu joué.


SebGF

Je pensais plus aux mécanismes de containérisation, mais j’ignore complètement si c’est faisable.



Après pour AppArmor, je n’ai aucune expérience dessus. Etant plus adepte de la famille Red Hat, c’est plutôt avec SELinux que j’ai un peu joué.


Pour info, les dernières versions de Steam Proton sont dans un sorte de conteneur (c’est pas du docker-like, c’est plus proche de flatpak de ce que j’avais vaguement compris. Il y à un talk fosdem à propos de ces histoires. C’est aussi la raison qui fait que des outils comme lutris ne gère plus proton.



Je trouve ça dingue de devoir se battre contre son propre OS pour des choses pareil. Ça créer un rapport de confiance un peu bizarre.



Autrement, sous Windows, contrairement à GNU/Linux, la mise à jour n’implique pas la mise à jour des dépôt contenant tout les logiciels “externes”, je suis en général hypée par ça du coup lors d’une nouvelle version de debian:




  • la mise à jour des logiciel externe vers des versions plus récente.

  • la mise à jour du kernel permettant le support driver amélioré, très important vu que le délai d’arrivée d’un bon driver graphique est souvent plus lent sous linux.

  • la mise à jour de briques interne qui en général ne change strictement rien à mon usage.



Sous Windows, il n’y à pas vraiment cette histoire de version de logiciel externe par package, les drivers sont géré bien plus tôt et on s’attend pas à une maj système pour gérer ça, et on à bien moins de connaissance sur l’aspect interne. Du coup, je me demandais ce qui peut être motivant sur Windows 11 ?


hurd

Pour info, les dernières versions de Steam Proton sont dans un sorte de conteneur (c’est pas du docker-like, c’est plus proche de flatpak de ce que j’avais vaguement compris. Il y à un talk fosdem à propos de ces histoires. C’est aussi la raison qui fait que des outils comme lutris ne gère plus proton.



Je trouve ça dingue de devoir se battre contre son propre OS pour des choses pareil. Ça créer un rapport de confiance un peu bizarre.



Autrement, sous Windows, contrairement à GNU/Linux, la mise à jour n’implique pas la mise à jour des dépôt contenant tout les logiciels “externes”, je suis en général hypée par ça du coup lors d’une nouvelle version de debian:




  • la mise à jour des logiciel externe vers des versions plus récente.

  • la mise à jour du kernel permettant le support driver amélioré, très important vu que le délai d’arrivée d’un bon driver graphique est souvent plus lent sous linux.

  • la mise à jour de briques interne qui en général ne change strictement rien à mon usage.



Sous Windows, il n’y à pas vraiment cette histoire de version de logiciel externe par package, les drivers sont géré bien plus tôt et on s’attend pas à une maj système pour gérer ça, et on à bien moins de connaissance sur l’aspect interne. Du coup, je me demandais ce qui peut être motivant sur Windows 11 ?


Merci pour l’info :)


SebGF

Je pensais plus aux mécanismes de containérisation, mais j’ignore complètement si c’est faisable.



Après pour AppArmor, je n’ai aucune expérience dessus. Etant plus adepte de la famille Red Hat, c’est plutôt avec SELinux que j’ai un peu joué.


Apparemment, ça semble être nettement plus simple avec LXC
C’est à voir … (https://doc.ubuntu-fr.org/lxc)



AlbertSY a dit:


Pour WIndows 11, ce sera le même combat. Si on coupe internet, je ne vois pas comment ils peuvent forcer les gens de passer en compte MS lors de la 1ere connection….




Ils peuvent juste ne pas continuer l’installation tant que tu n’as pas de connexion internet + compte ms valide


Je me dit qu’il y a de forte chance qu’ils se débarrassent des processeurs sensible aux failles hardware, qui ne sont que mitigé et avec une perte de performance. ça expliquerai pourquoi AMD est dans le coup.


Non car Meltdown/Spectre touche aussi les Coffee Lake (i5/7-8XXX) pourtant dans la liste des CPU supportés.



C’est juste la liste de tout ce qui est encore en vente à ce jour, histoire d’inciter les consommateurs à remplacer leur matériel. Que ne ferait-on pas pour les amis constructeurs ?


Windows 1.0 nulle
Windows 3.1 bon
Windows 95 nulle
Windows 98 bon
Windows Millenium nulle
Windows XP bon
Windows Vista nulle
Windows 7 bon
Windows 8 nulle
Windows 10 bon
Windows 11 …



Trollololololololololooooooooo


:dors:


David_L

:dors:


J’avais l’habitude de me faire trancher à la sword_H sur PCInpact, merci de l’avoir épargné la sword_L Ô messir :incline:


Je saute à pieds joints mais bon …



Blague éculée… tu oublies (volontairement ?) Windows 2000 et les NT qui marchaient très bien, et tu es médisant sur Windows 95 qui, s’il s’est rapidement fait dépasser par 98, était un très bon cru qui a littéralement révolutionné l’informatique personnelle.



Tu oublies aussi 98 SE qui malgré son nom était une mise à jour aussi majeure que 95 ou 98 et était elle aussi une excellente version.


Win 98 Secconde Edition ?
(Pas tapper, je tacquine)


Il faut lire l’article avant de commenter



Voir l’article pour contourner les limitations


Erf… j’ai eu de l’espoir en lisant le titre pour mon 7700k…



Arka_Voltchek a dit:


De toute façon gérer des processeurs par modèle c’est ingérable à terme…




Oh ils vont juste faire comme avant juste que comme ca si ton windows se vautre lamentablement il te diront juste “ton cpu est pas supporté”.



Autant une interdiction a l’installation car ceux qui sauteront le pas sans support total finiront le bec dans l’eau quand des logiciel appelleront une chose inexistante dans le CPU / puce tpm, pouf crash ou écran noir (anciennement bleu).


Du coup je confirme, je suis entrain de l’installer sur mon XPS 15 avec un 7700HQ.
Avec Windows Update ça échoue, avec l’ISO officiel, lors de l’installation on a un petit prompt pour dismiss l’alerte relative au CPU.



Maintenant j’aimerais tester ça sur un desktop sans devoir le passer en windows insider (mais avec un compte MS Insider) à cause de ce que ça implique coté collecte de données. Si quelqu’un à déjà essayé ça m’intéresse.


https://github.com/abbodi1406/offlineinsiderenroll peut-être.
En tout cas, sur une installation depuis une ISO sur le canal dev, sans compte Microsoft (donc pas insider), et télémétrie au minimum, il n’y a même pas besoin de ça : il peut y avoir un message d’avertissement, mais il se met quand même à jour sans aucun problème (Win 10 21xxx => Win 11 22xxx, et les différentes builds au fur et à mesure).


Le lien pour l’appli de test de compatibilité est réservé aux Insiders, pas moyen de l’avoir autrement ?



Bylon a dit:


…mais il est vrai qu’il y a peu de chance qu’ils fassent revenir ceux qui sont déjà partis chez le pingouin manchot. :mdr:




:cap:


Je trouve cela très bien pour ma part. Cela évite les problèmes




  1. Upgrade possible via Windows Update uniquement pour les PC les puis récents

  2. A la fin du support de Windows 10, proposer l’upgrade sans garanti à l’utilisateur

  3. Installation fraiche à qui veut


Ok donc on devrait pouvoir faire une installation à partir de l’ISO pour les machines non compatibles. Mais du coup est-ce qu’on recevra bien des mises à jour ? Je suppose que ce sera le cas pour les mises à jour de sécurité, mais est-ce qu’il faudra aussi réinstaller à partir de l’ISO à chaque mise à jour majeure annuelle ?


C’est possible, mais ce serait l’ouverture pour des systèmes non gérés et protégés.
The Verge signale que :



In fact, after we published this post, Microsoft reached out to tell us about one potentially gigantic catch it didn’t mention during our briefing: systems that are upgraded this way may not be entitled to get Windows Updates, even security ones. We’re asking Microsoft for clarification.



https://www.theverge.com/22644194/microsoft-windows-11-minimum-system-requirements-processors-changes



A suivre donc…


C’est déjà le cas pour les Win10 non activé, je pense pas qu’ils vont changer (c’est pas comme avant où c’était violent contre les non-activés, avec Win10 tu perds seulement la custom mais les MAJs passent bien, je pense que ça doit être pareil avec Win11).


Bonjour,



Que M$ veuille empêcher les vieux pc de passer à Windows 11 afin de réduire les problèmes de compatibilité peut se comprendre, mais la délimitation qu’ils ont faite sur les procos est absurde :



Coffee Lake (8xxx) est un refresh de Kaby Lake (7xxx) qui lui aussi l’est par rapport à SkyLake (6xxx).



Ce sont les même procos avec juste un upgrade de fréquence.



En ce qui concerne le 7820HK, qui a été rajouté ensuite, c’est parce qu’il équipe une de leur surface HdG (Le studio 2) qu’il a été rajouté, faisant impasse aux autres KBL.



C’est une discrimination pure et dure, car perso j’ai un 7600K et je n’ai aucun problème sous windows 11 insider canal dev.



C’est clair que M$ va se mettre pas mal d’utilisateurs à dos avec ces méthodes là.



TheKillerOfComputer a dit:


Non car Meltdown/Spectre touche aussi les Coffee Lake (i5/7-8XXX) pourtant dans la liste des CPU supportés.




Toute les générations de processeurs n’ont surement pas été rafistolé de la même manière.
Mais bon ça reste une supposition, vu le silence de tout les acteurs sur la raison et ça ne me rassure pas sur le bordel qu’il doit y avoir derrière.


La volonté de M$ avec W10 était de réduire la fragmentation. Avec W11 et ses restrictions, faut croire que c’est l’inverse.


Ça sent le bide à plein nez. Sur le poste en W11 de mon boss quand on se met à bosser avec, on cherche beaucoup les choses dans le menu contextuel (“ouvrir avec”, “nouveau”.. hm..). A force de vouloir réinventer la soupe…



(reply:1892569:Trit’)




Si on a essayé et ça ne marche pas, c’est une procédure similaire à la mise à jour.



(reply:1892569:Trit’)




Je sais pas si je comprends bien la question, mais avec l’ISO en utilisant l’exe depuis mon XPS 15 qui venait de se faire jeter par WU à cause du processeur incompatible (7700HQ) mais avec TPM 2.0.
La mise à jour vers W11 était bien proposé par WU (en étant sur le chan beta de Insiders), mais était systématiquement en échec avec un message type “on réessayera plus tard”.



Avec l’exe, ça roule, juste un prompt final avant l’installation qui rappel que le processeur n’est pas dans la liste compatible, mais il suffit de cliquer sur Dismiss et suivant pour procéder à l’installation.



DoWnR a dit:



C’est quand même marrant qu’à l’époque des uservoice, insider channel, les responsables arrivent à sortir des bourdes pareilles. Il y a combien de gens censés écouter le marché chez MS ?



Ils ecoutent a peine a mon avis.



Lors de la transition de Wunderlist a To do, l’une des requetes les plus populaire etait de ramener les listes automatiques (hebdomadaire, Aujourd’hui…) ils ont repondu cash que c’etait du passe.



Ils ont foutu un My Day qui est debile comme tout. Tu t’emmerdes a faire des taches dans des listes avec des due date et tout pour les rajouter manuellement tous les jours dans My Day… Sous pretexte que forcer l’utilisateur a le faire est bien mieux pour l’organisation de sa journee.



Je ne dis pas que c est tout le temps comme ca, mais ca pue le responsable qui veut pas ecouter.


WIndows vise le modèle Android/IOS depuis un moment:




  1. un OS avec un mode “safe” (par défaut) et un mode “dev”.

  2. un compte utilisateur sur le domaine du fabricant.

  3. un store d’application.

  4. des mise-à-jour automatiques



Petit à petit les versions de windows converge vers ce modèle en réduisant les possibilités d’y échapper. Windows 11 est un pas de plus dans cette direction.



La valse des architectures supportée est sans doute liée au point 1. Sans doute un subtile mélange entre les processeur qui gèrent l’accélération MBEC et ceux qui ne la gèrent pas mais sont assez puissant pour l’émuler.



Zian a dit:


Je sais pas si je comprends bien la question, mais avec l’ISO en utilisant l’exe depuis mon XPS 15 qui venait de se faire jeter par WU à cause du processeur incompatible (7700HQ) mais avec TPM 2.0. La mise à jour vers W11 était bien proposé par WU (en étant sur le chan beta de Insiders), mais était systématiquement en échec avec un message type “on réessayera plus tard”.



Avec l’exe, ça roule, juste un prompt final avant l’installation qui rappel que le processeur n’est pas dans la liste compatible, mais il suffit de cliquer sur Dismiss et suivant pour procéder à l’installation.




Télécharger l’ISO, la décompresser quelque part sur le disque système (avec 7-zip, par exemple), ouvrir l’Explorateur, se rendre dans le dossier contenant l’ISO décompressée et exécuter le programme setup.exe pour lancer l’assistant d’installation, mais depuis Windows.



On parle bien de la même chose ? Parce que moi, je parle pas de créer une clef d’installation pour ensuite redémarrer dessus. Non, non : je veux bien dire faire ça depuis Windows démarré.



(reply:1892599:Notice me Sempai)




Les développeurs de dernière génération ont la grosse tête, ils savent mieux que nous. C’est valable aussi chez Google et similaires. Si on critique un mauvais choix, on a droit au mieux à “Work as Intended”…


:oui2: je l’adore celle la.



(reply:1892599:Notice me Sempai)




Boarf si tu commences à écouter tes clients…. :D :D :D


ah ah je sais bien, Je rale quand on fait ca au taf :mdr:



Wunderlist et To do c’est un peu special, je m’attendais a une migration iso au niveau des fonctionalites…



Sinon, je prefere quand une boite assume son orientation, que j’aime ou pas c’est secondaire. Si je ne peux pas supporter je change de cremerie :mrgreen:



(reply:1892609:Trit’)




Oui, sauf que depuis longtemps déjà, Windows 10 te monte un lecteur virtuel pour les ISO, donc tu rentres dans le lecteur comme dans n’importe quel dossier et tu peux lancer l’exe.



Donc oui, avec Windows démarré.



Zian a dit:


Oui, sauf que depuis longtemps déjà, Windows 10 te monte un lecteur virtuel pour les ISO, donc tu rentres dans le lecteur comme dans n’importe quel dossier et tu peux lancer l’exe.




Je sais : c’est Windows 8 qui a été le premier à pouvoir monter les ISO comme ça.


Télécharger l’application de test de compatibilité de Windows 11 ==>



“To access this page, you need to be a member of the Windows Insider program” :censored:



(reply:1892650:Boris Vassilieff)




Oui comme dit elle est en préversion pour le moment.


Bonjour, Je me posais une question et j’espère qu’un membre de NextInpact , plutôt expert de ce genre d’interrogation pourrait me répondre.



Sachant que Windows 11 impose certains CPU (Zen 1 , Core-i Gen 8) en diffusant tout un tas de restrictions sans cela (Possibilité d’installer, mais perte de Windows Update et MAJ Secu). Tout en disant que les utilisateurs qui ne pourraient pas passer à W11 peuvent rester sur W10 , mais tout en précisant que le support de W10 arrêtera en 2025…



Ma question est la suivante : Est ce que nous ne serions pas là en présence d’un cas avéré d’Obsolescence Programmé ? Quid des PME qui devront alors renouveler tout leur parc informatique d’ici 4 ans en sachant le budget que cela peut imposer. Le tout à cause des caprices d’une entreprise profitant de son monopole ? Je me posais la question juste …


Dans ce cas, autant attaquer tous les fabricants de smartphone en justice puisqu’au bout de 3 à 5 ans, ils ne proposent plus aucun suivi sur leurs téléphones - y compris niveau sécurité - alors que ceux-ci sont encore parfaitement capables.


revker

Dans ce cas, autant attaquer tous les fabricants de smartphone en justice puisqu’au bout de 3 à 5 ans, ils ne proposent plus aucun suivi sur leurs téléphones - y compris niveau sécurité - alors que ceux-ci sont encore parfaitement capables.


Tout a fait , c’est pour ca que de nombreuses Plaintes pour Obsolescences Programmés sont régulièrement enregistrés contre Google ou Apple et , le plus souvent , aboutissent.
Mais jusqu’ici Microsoft semblait à l’abris de cela , et je me demandais donc si cette situation allait (par le Biais de Windows 11) changer désormais ?
Sans parler du fait que le Budget Informatique est souvent beaucoup plus sensible et conséquent dans une entreprise que celui des Smartphones (même si ces Smartphones sont inclus dans le Contrat Professionnel).


synepcice

Tout a fait , c’est pour ca que de nombreuses Plaintes pour Obsolescences Programmés sont régulièrement enregistrés contre Google ou Apple et , le plus souvent , aboutissent.
Mais jusqu’ici Microsoft semblait à l’abris de cela , et je me demandais donc si cette situation allait (par le Biais de Windows 11) changer désormais ?
Sans parler du fait que le Budget Informatique est souvent beaucoup plus sensible et conséquent dans une entreprise que celui des Smartphones (même si ces Smartphones sont inclus dans le Contrat Professionnel).


Ils vendent un logiciel, techniquement ce n’est pas de l’obsolescence. Tu peux continuer à utiliser le logiciel autant que tu veux. L’absence de mises à jour de sécurité n’est pas un argument.



Et quand bien même, avec une durée de vie de 10 ans pour Windows 10, c’est la durée la plus longue toutes versions de Windows confondues (à égalité avec Windows 2000).


Krystanos

Ils vendent un logiciel, techniquement ce n’est pas de l’obsolescence. Tu peux continuer à utiliser le logiciel autant que tu veux. L’absence de mises à jour de sécurité n’est pas un argument.



Et quand bien même, avec une durée de vie de 10 ans pour Windows 10, c’est la durée la plus longue toutes versions de Windows confondues (à égalité avec Windows 2000).


D’accord. J’entends cet argument. Mais après, je m’interroge tout de même. Bien sure , il ne s’agit que d’un logiciel. Mais je pense qu’un avocat pourrait aisément prouver que l’ecosystem d’une entreprise en a le besoin revenant donc à une forme d’Obsolescence justifié… Enfin, je m’avance peut-être , je n’ai pas de connaissance juridique :)



Quand à Windows 10 et sa durée de support, le problème me semble différent puisqu’il avait été annoncé au départ comme le “dernier Windows” , rendant par la même la notion de “durée de support” absurde et donnant encore plus envie aux PME de sauter le pas. Le coté “Unicité” plutôt rassurant… Je trouve que ce Windows 11 arbore la parure d’une trahison sur bien des aspects … Mais ce n’est que mon avis.


synepcice

D’accord. J’entends cet argument. Mais après, je m’interroge tout de même. Bien sure , il ne s’agit que d’un logiciel. Mais je pense qu’un avocat pourrait aisément prouver que l’ecosystem d’une entreprise en a le besoin revenant donc à une forme d’Obsolescence justifié… Enfin, je m’avance peut-être , je n’ai pas de connaissance juridique :)



Quand à Windows 10 et sa durée de support, le problème me semble différent puisqu’il avait été annoncé au départ comme le “dernier Windows” , rendant par la même la notion de “durée de support” absurde et donnant encore plus envie aux PME de sauter le pas. Le coté “Unicité” plutôt rassurant… Je trouve que ce Windows 11 arbore la parure d’une trahison sur bien des aspects … Mais ce n’est que mon avis.


Le dernier Windows non, du moins pas à l’origine. C’est arrivé après. Mais je te rejoins sur l’entourloupe de Windows 11.
Pour moi c’est le moyen d’imposer les restrictions matérielles, mais ce serait mieux avec une justification.


On est d’accord qu’ils n’ont toujours pas justifié du pourquoi les CPU plus anciens n’étaient pas supportés…



Du coup, ils ouvrent (dans les conditions les plus nulles qu’on puisse voir), mais on sait toujours pas pourquoi…



(non, ne me parlez pas de TPM, je ne parles pas de TPM, mais de génération de CPU).


Ah , tiens d’ailleurs je pense à une chose …
Windows 11 est annoncé comme Mise a Jour Gratuite … A condition de lancer son installation depuis Windows 10 sous forme d’une UpGrade de Windows Update (à la manière de Windows 7 vers Windows 10). Ok , donc pour disposer de Windows 11 gratuitement , il faut un PC Récent. Mais alors , si je pousse ma petite bête dans ma tête , Si le PC n’est pas éligible , mais dispose d’une licence officielle de Windows 10 Acquise à la sueur de la carte bleue, Alors la valeur d’un Windows 11 (Valeur Financiere) n’existe qu’à la condition de disposer d’un matériel de moins de 3 ans …
Ce n’est pas une forme de Discrimination ca ? Je veux dire, si on n’a pas investis son PC depuis moins de 3 ans (Notamment par son CPU) , on doit payer le prix fort d’une licence que d’autre peuvent acquérir gratuitement ? Etrange … Cette notion n’existait pas sous Windows 7 quand il fut proposé son Upgrade vers W10. Je m’en souviens bien, c’était justement ce qui donnait le sourire à tout les utilisateurs.



Donc , si je résume l’image que j’ai (tout a fait contre-argumentable , j’en ai bien conscience) de ce nouvel OS , maintenant , ca nous donne :




  • Trahison (Windows 10 devait etre le dernier)

  • Obsolescence Programmé (Seuls les CPU de moins de 3 ans sont concernés et W10 a finalement une durée de Support limité à 4 ans)

  • Discrimination au compte en Banque… (Windows 11 n’est gratuit que si son PC le prend en charge)



Alors certes , je pourrais facilement être contredit, et c’est bien naturel, mais j’ai bien peur que cette “nouvelle” image de Microsoft ne s’impose au regard de tous ceux qui s’y intéresserons s’ils ne changent pas leur fusil d’épaule RAPIDEMENT. Il leur reste Un mois , après ce sera trop tard , l’image sera gravé dans l’inconscient collectif (je pense).


Pour mes nouvelles install, je continue de saisir ma clé de Windows 7. Ça devrait être pareil ici. Si ta clé est une clé Windows 10, une installation fraîche est considérée comme un upgrade malgré tout.
Un coup de fil pour activer la clé et ça roule.



Enfin, si ça fonctionne comme jusqu’à maintenant….


Dernier point qui me fait sourire … La notion de “Vieux PC”, pour un Ryzen Zen 1500X sorti en 2017 (un exemple parmi tant d’autre), c’est quand même tout relatif, on ne va pas se mentir … Non ?
Et au pire, si le terme d’ “Obsolescence Programmé” peut faire débat, je pense que celui de “Poussé au Consumérisme” restera irréfutable ! Bref, j’arrête là. On va patienter de voir comment Microsoft clarifie le sujet avant la sortie de leur “bazar”…


Histoire de me faire gagner un peu de temps: quelqu’un a essayé sur une plateforme X99?
Merci!



(reply:1892599:Notice me Sempai)
omg Microsoft to-do 🙄
J’utilise Things pour iOS/macOS c’est le jour et la nuit niveau flexibilité !




synepcice a dit:


[…]Quid des PME qui devront alors renouveler tout leur parc informatique d’ici 4 ans en sachant le budget que cela peut imposer. Le tout à cause des caprices d’une entreprise profitant de son monopole ? Je me posais la question juste …



Je me suis posé également la question et j’ai été demandé à notre service IT qui gère les 300 postes non éligibles à windows 11 dans ma boite. Ils m’ont dit qu’ils verraient le moment venu. :D
Quand je vois qu’on vient de passer à windows 10 depuis 1 mois seulement… je pense qu’on finira en mode Windows 10 non sécurisé + Blocage réseau sur 90% des trucs à risque pour ne laisser passer que les outils pro. Je vois que ça comme solution…




Globalement, je pense que s’énerver sur une Préview n’a pour le moment pas beaucoup de sens. Après ça fait au moins bouger microsoft.



hwti a dit:


Pour les processeurs, ils ne parlent que de VBS/HVCI, tout en disant que ce n’est pas obligatoire sur une mise à jour. Et supporter le 7820HQ, mais pas le reste des Kaby Lake, ça n’a aucun sens. Peut-être qu’il y a besoin de correctifs côté UEFI, mais dans ce cas ça n’a aucun sens de citer un modèle de processeur précis, et il peut toujours y avoir des mises à jour pour les autres si les fabricants font l’effort (mais sans aucun détail technique…).




On sent bien l’arbitraire la. Rien de logique. J’aimerais bien que AMD sorte de son silence sur le cas Zen1 …


Il ne faut pas se tromper de débat. La question est de savoir si une boite privée a le droit de délibérément arrêter le support du matériel qu’ELLE ne juge plus compatible.



“L’obsolescence programmée est, aux termes de la loi française, « l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement3 ». “



A ce que je sache, rester sur Windows 10 n’entame pas la durée de vie de ton produit. Ca n’est pas comme si en 2025, ton PC n’allait plus démarrer.



Honnêtement, je trouve que certains réagissent de façon totalement disproportionnée.


“Disproportionnée” . C’est possible, Hélas , c’est Humain. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser aux PME, ça me fait peur pour eux (Voir le commentaire de Adhrone qui résume bien mon sentiment). L’utilisateur Lambda trouvera une parade, je ne sais pas encore laquelle, mais malgré tout ça ira. Le souci, c’est vraiment quand on parle “Nombre” (Pour un Parc Informatique d’entreprise) , impossible de “ruser” dans ces cas-là. En 2025 , l’ordinateur pourra bel et bien s’allumer , mais la peur de choper un virus qui flinguerait ton entreprise parce que tu n’aura plus aucun correctif de sécurité sera si grande que tu hésiteras longuement avant d’appuyer sur le bouton On/Off… Je ne pense pas que les réactions soient si épidermiques que cela. Je dirais plutôt que beaucoup de gens s’interrogent…


synepcice

“Disproportionnée” . C’est possible, Hélas , c’est Humain. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser aux PME, ça me fait peur pour eux (Voir le commentaire de Adhrone qui résume bien mon sentiment). L’utilisateur Lambda trouvera une parade, je ne sais pas encore laquelle, mais malgré tout ça ira. Le souci, c’est vraiment quand on parle “Nombre” (Pour un Parc Informatique d’entreprise) , impossible de “ruser” dans ces cas-là. En 2025 , l’ordinateur pourra bel et bien s’allumer , mais la peur de choper un virus qui flinguerait ton entreprise parce que tu n’aura plus aucun correctif de sécurité sera si grande que tu hésiteras longuement avant d’appuyer sur le bouton On/Off… Je ne pense pas que les réactions soient si épidermiques que cela. Je dirais plutôt que beaucoup de gens s’interrogent…


Heureusement la sécurité en entreprise ne repose pas uniquement sur l’OS ^^, en général c’est le maillon de fin, après toute la sécurité réseau, firewall, proxy, AV, EDR, droits, etc.. Mais je suis d’accord qu’il doit avoir tous les correctifs de sécu installés.



Après le support de Windows 10 est jusqu’en 2025, le parc aura été renouvelé en bonne partie normalement.



De par chez nous, la durée de vie d’un PC est d’environ 5 ans, et par chance la plupart sont éligibles Windows 11 (laptop HP / Dell).



Après de toute façon, la migration vers Windows 11 ne sera pas ralentie par la non compatibilité, mais surtout pour tous les tests à faire avant de la valider :D



Déjà que sur des majs “mineures” on a des surprises des fois, alors sur ce genre de migration on va être très très prudent :D



eglyn a dit:


Heureusement la sécurité en entreprise ne repose pas uniquement sur l’OS ^^, en général c’est le maillon de fin, après toute la sécurité réseau, firewall, proxy, AV, EDR, droits, etc.. Mais je suis d’accord qu’il doit avoir tous les correctifs de sécu installés.




ça c’est le raisonnement d’un gars qui imagine que entreprise = serveurs, firewall hardware et assistance technique H24



sauf qu’une entreprise, c’est aussi un coiffeur, un macon, un agriculture, etc….. des gens seuls devant leur pc sans aucune assistance



Krystanos a dit:


Pour mes nouvelles install, je continue de saisir ma clé de Windows 7. Ça devrait être pareil ici. Si ta clé est une clé Windows 10, une installation fraîche est considérée comme un upgrade malgré tout. Un coup de fil pour activer la clé et ça roule.



Enfin, si ça fonctionne comme jusqu’à maintenant&hel