La NSA s'est livrée à un espionnage économique et industriel de la France

Le « sale jeu » abordé par Julian Assage

La NSA s’est livrée à un espionnage économique et industriel de la France

La NSA s'est livrée à un espionnage économique et industriel de la France

De nouveaux documents révélés par Wikileaks montrent comment la NSA s’est servie de ses immenses capacités d’interception pour récupérer des informations sensibles sur les grandes entreprises françaises, au profit présumé des sociétés américaines. Des documents qui prouvent que les États-Unis se sont largement servis de l’espionnage industriel.

La semaine dernière, Wikileaks, Libération et Mediapart diffusaient une première série de documents. On apprenait dès lors comment la National Security Agency avait espionné plusieurs responsables de haut rang en France, parmi lesquels les trois derniers président : François Hollande, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac. Les documents avaient provoqué de nombreuses réactions indignées et François Hollande s’était notamment entretenu au téléphone avec Barack Obama, qui avait présenté ses excuses.

Julian Assange avait préparé le terrain

Cependant, l’intervention de Julian Assange, fondateur de Wikileaks, au journal de 20h sur TF1 avait laissé présager des informations nettement plus importantes. Après tout, que le renseignement s’intéresse de près à différents responsables, ministres et présidents était presque prévisible : les documents dérobés par Edward Snownden avaient montré comment la NSA espionnait les communications de 122 chefs d’États. Le cas le plus connu était bien sûr celui d’Angela Merkel, dont l’un des téléphones avait été placé sous écoute.

Pour Assange, la situation actuelle du chômage en France prenait en partie racine dans l’attitude américaine : « Je voudrais préciser qu’en France le chômage est particulièrement élevé, et il y a des raisons à cela. L’une d’entre elles est que les États-Unis jouent un sale jeu et cherchent à marginaliser la compétitivité économique des entreprises françaises et celle des entreprises européennes d’une manière générale ». Des propos qui ne pouvaient que faire le lit de révélations à venir sur un espionnage industriel pratiqué par la NSA.

François Baroin et Pierre Moscovici, deux ministres sous surveillance

Dans les nouveaux documents et articles publiés par Wikileaks, Libération et Mediapart, on découvre ainsi que deux anciens ministres de l’économie, François Baroin et Pierre Moscovici, ont été surveillés par la NSA pour obtenir en continu le pouls économique de la France, ainsi et surtout que les mesures à prévoir et toute information capable d’indiquer comment le pays comptait s’orienter. On reste là encore dans un espionnage de personnages politiques cruciaux, mais cette surveillance entrait dans le cadre beaucoup plus vaste de l’espionnage industriel, particulièrement de toutes les entreprises capables de négocier des contrats d’au moins 200 millions de dollars. Autant dire un grand nombre.

Télécoms, pétrole, électricité, gaz, nucléaire, énergies renouvelables, santé, transports ou encore biotechnologies sont ainsi des exemples concrets des domaines visés par la NSA, et beaucoup sont des OIV (opérateurs d’importance vitale). Objectif ? Comprendre de quoi sont composées les offres de ces entreprises, en extirper la substantifique moelle et transmettre l’information aux départements d’États concernés. Conséquence, dès qu’une grande entreprise française tente de négocier un important contrat à l’étranger, les concurrents américains possèdent potentiellement des informations cruciales permettant de proposer de meilleures offres, voire de s’approprier certaines technologies.

Les Five Eyes se sont partagé des renseignements économiques

Et les États-Unis ne sont pas les seuls à profiter de ces informations. Un document datant de 2002 montre comment le pays partage au sein des « Five Eyes » (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle-Zélande) les données relatives aux « développements économiques » de la France. Voilà précisément ce à quoi faisait référence Julian Assange la semaine dernière : les États-Unis et ses alliés les plus immédiats disposent d’informations capables de briser d’éventuels gros contrats. Les entreprises touchées perdent alors de l’argent ou stagnent, n’embauchent plus ou licencient. Un raisonnement volontairement simpliste, mais qui devait réveiller l’esprit du coq français : « Les intérêts politiques et économiques de la France sont en jeu, l'intégrité de la France est en jeu. On ne peut pas les piétiner, on ne peut pas piétiner sa souveraineté, ce serait vraiment une honte » lançait-il sur TF1.

Ces informations sont plus inquiétantes que celles de la semaine dernière, dans la mesure où l’espionnage industriel peut avoir un impact économique conséquent. Malheureusement, et comme pour les premières révélations, les documents révèlent un cadre, un contexte, des méthodes et des objectifs, mais aucune donnée précise sur ce qui a été capté, ou l’utilisation qui a pu en avoir été faite. Si ces documents émanent directement de la NSA, l’explication est simple : l’agence de sécurité récolte les informations et les redistribue, elle ne les exploite pas directement

« Ce type de procédés entre amis partenaires et alliés n'est pas convenable »

Les réactions sont à la hauteur des nouvelles révélations. Le sénateur PS du Doubs, Martial Bourquin, était ainsi mentionné dans un câble transcrivant une communication avec Pierre Moscovici, ministre des Finances en 2012. La discussion portait alors sur l’état financier de la France et comment le pays se prépare à deux années très difficiles. Contacté par Mediapart, Bourquin s’est dit « outré, ébahi, pantois, assommé » : « Dans un État de droit, comment imaginer qu’une conversation entre deux hommes politiques soit ainsi écoutée par la NSA ! Qu’on écoute des gens qui préparent des attentats, je comprends, mais des discussions strictement politiques et personnelles, c’est impensable ! ». Il a par ailleurs ajouté qu’il réfléchissait à déposer plainte.

Pierre Moscovici s’est montré pour sa part plus mesuré, indiquant que « ce type de procédés entre amis partenaires et alliés n'est pas convenable » : « Si j'ai fait l'objet de ces écoutes, je demande des explications précises des services de renseignement US. Car si c'était le cas, j'en serais extrêmement choqué ».

L’Élysée, pour sa part, n’a pas encore réagi. Cependant, divers responsables et cadres du renseignement et de Bercy se sont exprimés sous couvert d’anonymat auprès de Mediapart et Libération. Un spécialiste du renseignement a ainsi indiqué qu’il existait une différence fondamentale entre les États-Unis et les autres pays : « la NSA a des moyens et des objectifs dingues. Son rêve, c’est d’espionner tout le monde, tout le temps », là où la France, en-dehors de la classique course aux terroristes, « doit se contenter de diplomates de quelques pays et de quelques industriels ». Même son de cloche pour Alain Juillet, ancien directeur du renseignement à la DGSE : « La force des Américains est de mettre tous leurs services dans la boucle, alors qu’en France, l’espionnage économique est tabou ». Pour un autre anonyme, de Bercy cette fois, « ces révélations sont déstabilisantes pour le fonctionnement de l’État », avec la crainte qu’il n’y ait « plus de débats internes à l’administration ».

Et si la France était finalement jalouse ?

Actuellement, le problème est qu’il est difficile dans tous les cas de faire un lien entre ces informations et des exemples concrets de contrats qui auraient pu échapper de peu à des entreprises françaises. Une concurrence potentiellement si déloyale que le moindre rapport concret provoquerait une avalanche de plaintes car les implications seraient profondes sur le plan international. Ce qui n'empêche pas Mediapart de se livrer à plusieurs hypothèses, concernant notamment Gemalto.

Par ailleurs, comment ne pas penser que certains objectifs de la nouvelle loi sur le renseignement, notamment la défense des intérêts économiques de la France, s’inscrivent pleinement dans le cadre des activités de la NSA ? Alain Juillet indiquait ainsi à Libération que les capacités de renseignement en France se contentaient « de faire de la contre-ingérence », une pointe de jalousie à l'heure où la France poursuit les mêmes objectifs. Une mise à niveau semble impossible tant la NSA dispose de moyens colossaux. Mediapart suggère à ce sujet que si les budgets ont explosé chaque année, c’était surtout pour que l’espionnage industriel continue, la lutte anti-terroriste n’étant alors presque plus qu’une façade.

On peut enfin se demander quel effet auront ces nouvelles informations sur la négociation du traité transatlantique de libre-échange. Il n’est pas impossible qu’elles entrainent des réactions protectionnistes en France et dans le reste de l’Europe.

Commentaires (172)


La vraie info c’est la naïveté de certains responsables dans les raisons d’échecs commerciaux.



Car savoir que la NSA espionne pour le compte de ses entreprises (d’Etat) n’est franchement pas nouveau. La France fait pareil.



Mais avoir des responsables s’étonner de perdre des contrats en se disant “je comprends pas”, c’est vraiment de l’incompétence !




« Si j’ai fait l’objet de ces écoutes, je demande des explications précises des services de renseignement US. Car si c’était le cas, j’en serais extrêmement choqué ».



Ce que je trouve le plus choquant dans tout ça, ce sont les politiques qui jouent les choqués



<img data-src=" />


La question est pas : espionnent-ils?

&nbsp;la question est : quand/comment agir pour etre certains de la fin de ces pratiques?

&nbsp;la réponse est : surtout pas, le gouvernement fait de meme, on va pas se tirer dessus entre copains

&nbsp;fin du débat


C’est ca de dépendre de technologies étrangère dont on ne connait ni les méthodes de fabrication, ni les secrets ;)


Et bah voilà pourquoi le Rafale ne se vend pas <img data-src=" /><img data-src=" />


et comment on se fait empêcher de livrer nos frégates …


La première des raison des difficultés du Rafales, c’était les pratiques d’un parti politique maintes fois renommées, et surtout d’une personne de petite taille hyperactive…




Qu’on écoute des gens qui préparent des attentats, je comprends,

mais des discussions strictement politiques et personnelles, c’est

impensable&nbsp;!



&nbsp;

&nbsp;Ahahah, rien à cacher hein?

&nbsp;Voila où on en arrive avec les “boites noires”.

&nbsp;



&nbsp;

à tel point qu’on peut se demander si la France n’a pas précisément les mêmes objectifs



&nbsp;

Je pense, à titre personnel, qu’on joue les offusqués, mais qu’on aurait pas craché sur des informations similaires si elles étaient à notre portées (et il y en a surement eu).


Une petite coquille “[…]&nbsp;et comment le pays se préparer à deux années très difficiles.” :)


Je comprends mieux le terme “contrat open bar”!








linkin623 a écrit :



La première des raison des difficultés du Rafales, c’était les pratiques d’un parti politique maintes fois renommées, et surtout d’une personne de petite taille hyperactive…





La France est gérée par un parti unique lui même présidé par un nain depuis 1985 ???









trekker92 a écrit :



La question est pas : espionnent-ils?

 la question est : quand/comment agir pour etre certains de la fin de ces pratiques?

 la réponse est : surtout pas, le gouvernement fait de meme, on va pas se tirer dessus entre copains

 fin du débat







Cool !!! la croissance va continuer sa chute, la compétitivité va encore baisser sur le plan international, et le chômage peut augmenter de plus belle.



“Contacté par Mediapart, Bourquin s’est dit «&nbsp;outré, ébahi, pantois,&nbsp;assommé&nbsp;» : «&nbsp;Dans

un État de droit, comment imaginer qu’une conversation entre deux

hommes politiques soit ainsi écoutée par la NSA&nbsp;! Qu’on écoute des gens

qui préparent des attentats, je comprends, mais des discussions

strictement politiques et personnelles, c’est impensable&nbsp;!&nbsp;».”

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;=&gt;

&nbsp;D’après votre article sur la loi renseignement, il a voté pour écouter tout le monde donc bon… :

&nbsp;

http://www.nextinpact.com/news/95370-loi-renseignement-qui-a-vote-pour-qui-a-vot…

&nbsp;








wanou2 a écrit :



La France est gérée par un parti unique lui même présidé par un nain depuis 1985 ???





<img data-src=" /> Mais depuis que le Rafale est “exportable”, cad depuis les années 2000, c’est le même parti au pouvoir jusqu’en 2012.



Prendre la date du premier exemple comme point de départ c’est vraiment méconnaitre le processus de conception d’un avion de combat, multirôle qui plus est…



Où est le problème ?

Ce sont nos alliés, ils nous ont sauvé pendant la GM2, on leur doit bien d’être indulgents.



Vous préférez faire alliance avec les russes, ou pire les chinois, ou pire encore les boches ? Ou encore pire vous retrouver tous seuls ?



Pas besoin d’ailleurs de nous espionner plus que ca, nos propres cerveaux vont tous seuls travailler là haut de leur propre chef, tant ici nous sommes peu considérés alors que là bas ils valorisent le talent, et nous nous valorisons la médiocrité. Think about that.


En complément, l’avis de Michel



<img data-src=" />




Les entreprises touchées perdent alors de l’argent ou stagnent, n’embauchent plus ou licencient. Un raisonnement volontairement simpliste, qui devait réveiller l’esprit du coq français



Je ne vois pas en quoi le raisonnement est simpliste : il est tout simplement exact et ce n’est pas une nouvelle.



Et je n’ai aucun doute sur le fait qu’il n’y aura absolument aucune réaction sérieuse. Aucun parlementaire ne viendra remettre en question la liste du safe harbor, aucun ne viendra appeler à prendre des sanctions, bientôt Hollande amorcera une opération de communication pro-USA.



Et dès demain tous les relais habituels de la propagande américaine (réseaux d’amitiés franco-américains, agents français de la CIA rémunérés ou non, etc) viendront nous inviter à ne pas sombrer pour autant dans l’américanophobie, ils viendront nous raconter que tout le monde en fait autant (comme si les autres en avaient les moyens : les flux d’information mondiaux convergent vers les USA, pas vers la France, et les USA dépensent autant que le reste du monde dans le renseignement). Ils nous expliqueront aussi que l’espionnage américain nous protège ete, en rigolant, nous feront comprendre que notre économie est tellement inférieure qu’elle ne peut pas intéresser les USA.



Et si par hasard tout ça ne suffisait pas et que ça commençait à bouger (ce qui semble impossible), les ricains ont tout ce qu’il faut pour exercer des chantages / menaces / graissage de patte discrets dans la classe politique et médiatique, et ils ne s’en priveront pas, comme ils le font souvent et l’ont fait très activement depuis des décennies en Europe.





Pierre Moscovici s’est montré pour sa part plus mesuré, indiquant que « ce type de procédés entre amis partenaires et alliés n’est pas convenable » : « Si j’ai fait l’objet de ces écoutes, je demande des explications précises des services de renseignement US. Car si c’était le cas, j’en serais extrêmement choqué ».



Faux-cul ou vendu ? Comme s’il venait de découvrir que le soleil se lève tous les matins.







On peut enfin se demander quel effet auront ces nouvelles informations sur la négociation du traité transatlantique de libre-échange. Il n’est pas impossible qu’elles entrainent des réactions protectionnistes en France et dans le reste de l’Europe.



Aucune chance, les dirigeants en place comme les précédents sont fermement pro-américains et si l’UE avait voulu réagir elle aurait déjà eu de nombreuses raisons de le faire auparavant, à commencer par Snowden.



Après Snowden j’ai fini par accepter le fait que dans leurs délires les complotistes étaient pourtant moins éloignées de la vérité que les gens bien dont je faisais partie. J’ai aujourd’hui la certitude que nous sommes dirigés par des traîtres et des vendus car je refuse de croire à un tel niveau d’incompétence.



Napoléon disait qu’il ne fallait pas systématiquement attribuer à la traîtrise ce qui peut s’expliquer par l’incompétence mais je crois que l’inverse est aussi vrai.


moi ce qui me choque c’est que l’armée française arrive encore à acheter des véhicules américains ….

&nbsp;

&nbsp;le protectionnisme en France ça n’existe pas et c’est totalement ridicule.

&nbsp;

&nbsp;un exemple? Alstom, fleuron français du ferroviaire, celui qui vend le plus de pilote automatique de métro au monde (CBTC), et ben pas un seul métro en France en est équipé….. elle est pas belle la vie? La où les américains achètent QUE américain, nous on achète tout sauf français.

&nbsp;

&nbsp;Autre exemple avec un os bien connu américain que l’on continue d’acheter alors qu’il y a des os français tout à fait capable de faire aussi bien, mais non on continue avec des contrats “open bar”……

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;Il y a eu espionnage certes, mais aucune volonté de notre gouvernement de l’empêcher…..

&nbsp;

&nbsp;Ne serait-ce que les téléphones, on en a des téléphones THALES super sécurisé pourtant nos chers politiques ne les utilisent pas…. et après ça fait les vierges effarouchées…








Drepanocytose a écrit :



là bas ils valorisent le talent, et nous nous valorisons la médiocrité. Think about that.







Pas faux <img data-src=" />



En France on valorise le talent pendant les études (post-bac) et la médiocrité pendant le travail <img data-src=" />

surtout pour la science



Nos politiques n’en feront rien car ils veulent faire la même chose, mais aussi car ils s’en contrefichent.

&nbsp;

Ils sont là pour eux, leur carrière et avoir une retraite dorée à la fin, pas pour les français.








illidanPowa a écrit :



&nbsp;

&nbsp;Ne serait-ce que les téléphones, on en a des téléphones THALES super sécurisé pourtant nos chers politiques ne les utilisent pas…. et après ça fait les vierges effarouchées…





ils les utilisent pas parce que c’est pas comme l’iPhone :o

&nbsp;Et de toute façon si t’appel pas un autre téléphone sécurisé ben la communication n’est pas chiffré&nbsp;









illidanPowa a écrit :



le protectionnisme en France ça n’existe pas et c’est totalement ridicule.





Ah oui mais ça mon bon monsieur c’est interdit, ça irait à l’encontre des valeurs sacrées de l’UE, à savoir la Concurrence Libre Et Non-Faussé, Seule Route Vers La Paix Et La Prospérité (il n’y a qu’à voir comme l’UE a prospéré en comparaison de ses concurrents ces dernières années).



Parce que, tu vois, aller contre le libre-marché et l’UE c’est être un nationaliste probablement nazi ou au moins fasciste. En tout cas un type qui veut en revenir aux Heures Les Plus Sombres de Notre Histoire. A la rigueur peut-être un sale ouvrier inculte qui ne comprend rien au Progrès parce qu’il ne regarde pas BFM. Pas un type bien en tout cas.



Et puis il n’y a pas plus francophobe qu’un français.



Et la France qui refuse de vendre des bateaux aux Russes sur les conseils Américains, quel talent nos young leaders <img data-src=" />


Zut, les français viendraient-ils de&nbsp; découvrir ce qu’on appelle l’intelligence économique?

J’ai le souvenir d’un vieux reportage vu sur la petite télé couleur chez mes parents à une heure tardive sur le système Echelon et l’alliance des Five Eyes, évoquant entre autres comme objectifs la collecte d’informations permettant d’influencer les stratégies des négociations économiques…. c’était il y a plus de 25 ans!

Et à l’époque on se moquait déjà des travaux de toitures de l’ambassade US…

&nbsp;

Soit on a élu des C… ignares, soit ils se marrent bien en se foutant de nous!








HarmattanBlow a écrit :



Et puis il n’y a pas plus francophobe qu’un français.





Ah si, il y a un francais issu de l’immigration.

Eux ils insultent le drapeau en plus <img data-src=" />



Parler d’intelligence économique n’est pas sexy pour un élu et surtout ce n’est pas vendeur (comprendre ça n’aide pas à être élu). Il vaut mieux avoir des grandes idées utopiques, des postures que d’être dans le concret, dans le réel. Mais c’est aussi la faute à nous, électeurs…

&nbsp;



&nbsp;je vais aller faire le plein d’optimisme moi !!








Drepanocytose a écrit :



Ah si, il y a un francais issu de l’immigration.

Eux ils insultent le drapeau en plus <img data-src=" />





C’est bien la preuve qu’ils sont français, ces connards !









L’allusion à Emmanuel Todd était gratuite, ne me remerciez pas.









goom a écrit :



Mais c’est aussi la faute à nous, électeurs…





En mêle temps l’électeur a tellement bon dos qu’on en a tous le cuir luisant.



Enfin, pas moi, après des décennies à voter sagement pour le moins pire j’ai arrêté suite au silence post-Snowden et je ne pense pas le refaire un jour quelles que soient les circonstances. Il y a quand même des limites et je ne parviens plus à distinguer le pire du moins pire.



@goom

Sûrement moins vendeur que de parler de cinquième colonne musulmane et d’islamo-nazisme pendant la campagne de région PACA …








goom a écrit :



Parler d’intelligence économique n’est pas sexy pour un élu et surtout ce n’est pas vendeur (comprendre ça n’aide pas à être élu). Il vaut mieux avoir des grandes idées utopiques, des postures que d’être dans le concret, dans le réel. Mais c’est aussi la faute à nous, électeurs…

 



 je vais aller faire le plein d’optimisme moi !!







Arrête surtout d’aller voter, tu entretiens le système, ses élites parasites et ses clients.









Mme_Michu a écrit :



Sûrement moins vendeur que de parler de cinquième colonne musulmane et d’islamo-nazisme pendant la campagne de région PACA …





Tu as oublié le fait que nos enfants allaient tous manger halal à la cantine, que la maire de Paris subventionne personnellement des œuvres appelant au viol des françaises par les africains, qu’en 2020 on va remplacer la constitution par la charia, que Valls est un crypto-salafiste, et que tout ça c’est la faute de ces enculés de parisiens.



Sinon, pour le programme économique, attendez, j’ai un post-it qui traîne sur le sujet…









HarmattanBlow a écrit :



….et que tout ça c’est la faute de ces enculés de parisiens.





Ceux du Marais, seulement <img data-src=" />









Naneday a écrit :



C’est ca de dépendre de technologies étrangère dont on ne connait ni les méthodes de fabrication, ni les secrets ;)





extremiste du libre va









illidanPowa a écrit :



moi ce qui me choque c’est que l’armée française arrive encore à acheter des véhicules américains ….



&nbsp;      

&nbsp;le protectionnisme en France ça n'existe pas et c'est totalement ridicule.

&nbsp;

&nbsp;un exemple? Alstom, fleuron français du ferroviaire, celui qui vend le plus de pilote automatique de métro au monde (CBTC), et ben pas un seul métro en France en est équipé..... elle est pas belle la vie? La où les américains achètent QUE américain, nous on achète tout sauf français.

&nbsp;

&nbsp;Autre exemple avec un os bien connu américain que l'on continue d'acheter alors qu'il y a des os français tout à fait capable de faire aussi bien, mais non on continue avec des contrats "open bar"......



&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;Il y a eu espionnage certes, mais aucune volonté de notre gouvernement de l’empêcher…..

&nbsp;

&nbsp;Ne serait-ce que les téléphones, on en a des téléphones THALES super sécurisé pourtant nos chers politiques ne les utilisent pas…. et après ça fait les vierges effarouchées…





je vois alstom tous les matins dans mon tram mec

&nbsp;

&nbsp;sagem fabriquait des tels.. alcatel? alu?



je ne sais plus où j’ai lu ça mais il parait que l’annuaire est papier….. c’est pas une blague&nbsp;<img data-src=" />


Vivement la saison où l’on apprendra que le gouvernement US a organisé le troussage de bonne de DSK <img data-src=" />


rien à voir avec ce que j’ai dis….. je parlais des métros automatiques….. et il y a une différence entre le matériel roulant et la signalisation.








Drepanocytose a écrit :



Ceux du Marais, seulement <img data-src=" />





Ah ! Perdu, le FN laisse la thématique homophobe à la droite de nos jours : ils n’ont pas participé aux manifs contre le mariage homo, ça ne marche pas auprès des ouvriers. Oui, je sais, il faut suivre : de nos jours dans toute la classe politique on retourne sa veste plus vite que ce qu’il faut à l’électeur pour s’ajuster. (*)



A moins que tu n’aies voulu caricaturer la droite ? Sauf qu’eux ne parlent pas des enculés de parisiens, leur truc c’est plutôt les problèmes gastronomiques : imposer le porc à la cantine, promouvoir le pain au chocolat, etc. De grands débats de société qui répondent parfaitement aux principaux problèmes de la France.



Franchement je plains les mecs de la NSA chargés d’espionner nos dirigeants. Après cinq minutes passées à les écouter j’ai déjà enchaîné dix /facepalm.





(*) Dans dix ans la droite demandera plus de mosquées, l’extrême-droite proposera des mesures communistes et la gauche bataillera sur la baisse des plus hautes tranches fiscales (et je ne déconne même pas).









HarmattanBlow a écrit :



Ah ! Perdu, le FN laisse la thématique homophobe à la droite de nos jours : ils n’ont pas participé aux manifs contre le mariage homo, ça ne marche pas auprès des ouvriers.





Avec une tante comme vice président, c’eut été comique…



Et puis bon, marier la chèvre et le chou sans vergogne, ca les connait au FN.









Cartmaninpact a écrit :



Vivement la saison où l’on apprendra que le gouvernement US a organisé le troussage de bonne de DSK <img data-src=" />





Pas crédible : que ce soit Sarkozy ou DSK, les ricains étaient gagnants dans les deux cas.



Tu as raison …le grand remplacement à coup de coucousso-salafisme et merguezo-islamistes s’accélère avec l’aide de ces foutus gauchistes et bobos parisiens.

Mon dieu…vite Marine le pen








Mme_Michu a écrit :



Tu as raison …le grand remplacement à coup de coucousso-salafisme et merguezo-islamistes s’accélère…

Mon dieu…vite Marine le pen





En 2025 en France, la côte de porc a été interdite. Seul résiste un courageux petit parti seulement protégé par la consanguinité. Elle est une égérie des temps modernes, descendante en droite ligne de Jeanne d’Arc, dépositaire ancestrale de la recette de la Sainte Andouille des Templiers de Charles Martel. Son nom ? Marion, Marion-Maréchal (trompettes solennelles), et elle est bien décidée à vous rejouer Juin 40 sans lambiner par la case 17. Ou l’inverse.





(*) Certes subsistent quelques étrangetés dans cette fresque historique mais tant que cela sert la cause nationale on peut bien accepter quelques entorses aux faits.









John Shaft a écrit :



En complément, l’avis de Michel



<img data-src=" />





“Si les ‘ricains n’étaient pas là

Vous seriez tous en Germanie”

&nbsp;

En même temps… Les Francs,ils débarquaient pas de Montmartre,retour au pays en somme.&nbsp;<img data-src=" />









DarKCallistO a écrit :



En même temps… Les Francs,ils débarquaient pas de Montmartre,retour au pays en somme. <img data-src=" />





C’était des belges les francs saliens, ils venaient d’Overijse.

Donc pas vraiment des vrais germains comme les francs rhénans de l’autre côté du rhin….

Un peu comme les flamands d’aujourd’hui, quoi, un mix entre des germains et… on ne sait pas trop, mais en tous cas un mix bizarre <img data-src=" />









Drepanocytose a écrit :



C’était des belges les francs saliens, ils venaient d’Overijse.





Comme quoi déjà à l’époque les gens se paumaient à cause de travaux sur l’échangeur et de leurs panneaux de signalement nazes. Je peux témoigner que ça n’a pas changé !









Drepanocytose a écrit :



C’était des belges les francs saliens, ils venaient d’Overijse.



 Donc pas vraiment des vrais germains comme les francs rhénans de l'autre côté du rhin....       

Un peu comme les flamands d'aujourd'hui, quoi, un mix entre des germains et... on ne sait pas trop, mais en tous cas un mix bizarre <img data-src=">







&nbsp;Yes,mais les Carolingiens aussi étaient des Francs-saliens (Charles Martel).

&nbsp;



Mais peu importe,mes ancêtres ont tous vaincu dans le Nord,donc la probabilité qu'un Viking a brûler des fermes pour ensuite péter le boule d'une fermière en débarquant par chez moi est forte. (Comme les Normands d'ailleurs,Normand qui signifie en vieux norrois "Hommes du nord" <img data-src=">)    



&nbsp;



De toute façon, ça fait 15 ans qu’on sait que tout ça c’est la faute aux Chinois du FBI…








linkin623 a écrit :



<img data-src=" /> Mais depuis que le Rafale est “exportable”, cad depuis les années 2000, c’est le même parti au pouvoir jusqu’en 2012.



Prendre la date du premier exemple comme point de départ c’est vraiment méconnaitre le processus de conception d’un avion de combat, multirôle qui plus est…





Première nouvelle, un avion à une date d’exportabilité… &nbsp;blague à part le premier échec commercial a eu lieu &nbsp;sous Jospin en 2002 … tu penses sincèrement qu’un avion doit attendre son premier vol pour être vendu ?



Encore une preuve de plus que la situation économique catastrophique de la France et la déroute de nos industries sont causées en partie par à la naïveté de nos élus au sujet de la stratégie américaine.



Saper notre économie, c’est saper notre indépendance.









bandix400 a écrit :



et comment on se fait empêcher de livrer nos frégates …





Les frégates (Mistral, je suppose que tu parles de ça), c’est une mesure de rétorsion, ça n’a rien à voir. Elles étaient déjà vendues, d’ailleurs le problème ça sera de rembourser si au final on les garde (il y a déjà dû avoir une partie du montant versé).









HarmattanBlow a écrit :



En 2025 en France, la côte de porc a été interdite. Seul résiste un courageux petit parti seulement protégé par la consanguinité. Elle est une égérie des temps modernes, descendante en droite ligne de Jeanne d’Arc, dépositaire ancestrale de la recette de la Sainte Andouille des Templiers de Charles Martel. Son nom ? Marion, Marion-Maréchal (trompettes solennelles), et elle est bien décidée à vous rejouer Juin 40 sans lambiner par la case 17. Ou l’inverse.





(*) Certes subsistent quelques étrangetés dans cette fresque historique mais tant que cela sert la cause nationale on peut bien accepter quelques entorses aux faits.







tout à fait <img data-src=" />









OlivierJ a écrit :



Les frégates (Mistral, je suppose que tu parles de ça), c’est une mesure de rétorsion, ça n’a rien à voir. Elles étaient déjà vendues, d’ailleurs le problème ça sera de rembourser si au final on les garde (il y a déjà dû avoir une partie du montant versé).





Sauf que,il sera difficilement envisageable de garder des portes hélicoptères répondant à un cahier des charges de l’armée navale Russe… (et je parle même pas du coûts faramineux pour adapter ces navires à nos propres normes de conceptions)



Au mieux,ils seront détruit…









NXI&nbsp; a écrit :



Contacté par Mediapart, Bourquin s’est dit «&nbsp;outré, ébahi, pantois,&nbsp;assommé&nbsp;»&nbsp; (…)





C’est ballot M Bourquin a voté POUR la loi renseignement … :&nbsp;

&nbsp;http://www.senat.fr/scrutin-public/2014/scr2014-200.html

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp; (ça vaudrait le coup de le rajouter dans l’article)









HarmattanBlow a écrit :



Je ne vois pas en quoi le raisonnement est simpliste : il est tout simplement exact et ce n’est pas une nouvelle.



[ bla bla bla ]



Aucune chance, les dirigeants en place comme les précédents sont fermement pro-américains et si l’UE avait voulu réagir elle aurait déjà eu de nombreuses raisons de le faire auparavant, à commencer par Snowden





Ben voyons. Genre la France a soutenu les américains quand ils voulaient attaquer l’Irak la 2e fois. L’UE ne prend jamais de mesures de rétorsion ou des amendes contre des grandes entreprises américaines.

Le raisonnement simpliste, je le vois.

&nbsp;





HarmattanBlow a écrit :



Après Snowden j’ai fini par accepter le fait que dans leurs délires les

complotistes étaient pourtant moins éloignées de la vérité que les gens

bien dont je faisais partie. J’ai aujourd’hui la certitude que nous

sommes dirigés par des traîtres et des vendus car je refuse de croire à

un tel niveau d’incompétence.





Haha les complotistes moins éloignés, LOL. Franchement, pitié.

&nbsp;

On n’est pas dirigé par des traites et des vendus, tu ne connais même pas le degré de coopération entre les services français et US. Tu dis beaucoup de bêtises sans connaître ton sujet.

&nbsp;

cf cet article en 2013 (et on peut remonter bien plus)http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2013/10/21/donny/

&nbsp;



Qu’a donc dit M. Fabius à l’ambassadeur des Etats-Unis, lorsqu’il l’a

convoqué aujourd’hui&nbsp;? Merci pour les écoutes téléphoniques que vous

nous avez fournies sans discuter sur la Somalie quand deux de nos

espions ont été capturés en 2009&nbsp;? Merci pour les localisations de

Thuraya au Mali quand nous avons déclenché une guerre que nous pensions

d’ailleurs avoir gagnée mais qui n’est pas finie ? Merci pour les

frappes de drones au Pakistan et au Yémen contre les émirs d’Al Qaïda,

de l’UJI et du TTP qui montent des projets d’attentat contre nous et que

nous sommes infoutus de voir&nbsp;? Oui, merci. On imagine sans peine que

l’ambassadeur impérial a dû trembler sous les remontrances d’un pays qui

voit sa conduite dictée par une adolescente de quinze ans.



&nbsp;





illidanPowa a écrit :



&nbsp;



un exemple? Alstom, fleuron français du ferroviaire, celui qui vend

le plus de pilote automatique de métro au monde (CBTC), et ben pas un

seul métro en France en est équipé….. elle est pas belle la vie? La où

les américains achètent QUE américain, nous on achète tout sauf

français.





&nbsp;Tu veux dire que les métros automatiques en France (ceux de Paris par ex) utilisent un pilote automatique américain ?

Les américains achètent aussi européen, leurs avions par exemple, ils achètent aussi des vols sur Ariane, et les exemples sont nombreux (Michelin aussi par ex).







illidanPowa a écrit :



&nbsp;

&nbsp;Il y a eu espionnage certes, mais aucune volonté de notre gouvernement de l’empêcher…..

&nbsp;



&nbsp;Ne serait-ce que les téléphones, on en a des téléphones THALES super

sécurisé pourtant nos chers politiques ne les utilisent pas…. et après

ça fait les vierges effarouchées…





Ta dernière phrase est intéressante, je ne sais pas ce qu’il en est réellement quand ils passent certains appels.

&nbsp;Pour ton “aucune volonté de notre gouvernement de l’empêcher”, je pense que nos services secrets sont loin d’être des naïfs ignorant tout de l’espionnage US (tout en se faisant peut-être avoir sur une partie), mais ils ne vont pas s’en vanter, c’est normal.









HarmattanBlow a écrit :



Ah oui mais ça mon bon monsieur c’est interdit, ça irait à l’encontre des valeurs sacrées de l’UE, à savoir la Concurrence Libre Et Non-Faussé, Seule Route Vers La Paix Et La Prospérité (il n’y a qu’à voir comme l’UE a prospéré en comparaison de ses concurrents ces dernières années).



[ bla bla bla du même acabit ]





Tu n’en as pas marre de raconter des âneries ? Je réponds à certains points dans un commentaire précédent.





Cartmaninpact a écrit :



Et la France qui refuse de vendre des bateaux aux Russes sur les conseils Américains, quel talent nos young leaders <img data-src=" />





Il n’y a pas besoin des américains pour ça.









OlivierJ a écrit :



Les américains achètent aussi européen, leurs avions par exemple, ils achètent aussi des vols sur Ariane, et les exemples sont nombreux (Michelin aussi par ex).



&nbsp;

&nbsp;Enfin, Ariane… C’est un peu plus subtile que ça… <img data-src=" />









DarKCallistO a écrit :



&nbsp;

&nbsp;Enfin, Ariane… C’est un peu plus subtile que ça… <img data-src=" />





Je ne pige pas bien. On fait aussi appel à des fusées russes, ça n’a rien de nouveau. Ça ne remet pas en cause le fait qu’Ariane a déjà envoyé des satellites américains (détrompe-moi si ce n’est pas le cas).&nbsp;









OlivierJ a écrit :



Je ne pige pas bien. On fait aussi appel à des fusées russes, ça n’a rien de nouveau. Ça ne remet pas en cause le fait qu’Ariane a déjà envoyé des satellites américains (détrompe-moi si ce n’est pas le cas).&nbsp;





Non,non,c’est bien ça,mais quand les américains payent des vol via ArianeSpace,ça ne sous-entend pas forcement l’utilisation de lanceurs de type Ariane,elle dispose aussi de lanceurs Soyouz pour répondre à la demande,même Américaines.



Plutôt que de chercher à virer la Grèce de l’Europ, on ferait déjà mieux de virer le Royaume-Uni. Ca serait déjà ça de gagner. <img data-src=" />








sr17 a écrit :



Encore une preuve de plus que la situation économique catastrophique de la France et la déroute de nos industries sont causées en partie par à la naïveté de nos élus au sujet de la stratégie américaine.



Saper notre économie, c’est saper notre indépendance.





C’est surtout renforcer le dollar qui s’écroule peu à peu.



En effet il y a des centaines de milliards d’euros de contrats usa/eu, eu/usa les deux sont intimement intriqués. Ils ont même développer une partie des softs de l’us army en France, je peux juste dire que c’est en idf. Ils ont acheté plus plusieurs milliards d’euros de matériel de télécommunication chiffré Thales etc. ça va dans les deux sens.&nbsp;Les industries américaines et européennes sont autant partenaires que concurrentes.

&nbsp;

&nbsp;Alors oui la NSA espionne, c’est cool ça fait parler les gens, mais encore une fois Wikileaks sous couvert de speudo révélations fracassantes ne fait qu’enfoncer les portes ouvertes (ils doivent en être aux fenêtres à ce stade). Il font dans le sensationnalisme type Closer & co, en surfant sur les fantasmes et sur l’imagination collective. Alors même que c’est drôle le blondinet (faut qu’il voit un dermato c’est plus possible là) en appel à la France pour l’aider, vaste blague la France est championne tout catégorie de l’espionnage industriel.

&nbsp;

&nbsp;C’est dingue, en gros ils critiques les USA parce qu’ils espionnent, mais pas la France qui espionne autant voir plus ^^ Aucune logique, c’est juste un type qui à la&nbsp; rage (le seum quoi), parce qu’il n’a pas du avoir le GI Joe Quick Stryke quand il était petit. En outre, son idée d’un monde&nbsp;ou tout serait publique, merci mais non merci.

&nbsp;

&nbsp;En sommes, il n’a pas tout compris ^^


&nbsp;En fait, nos zomm politik n’ont rien compris à l’usage du téléphone mobile&nbsp;&nbsp; …&nbsp;&nbsp; il ne doit servir qu’à la désinformation - intox’.



&nbsp;<img data-src=" />








linkin623 a écrit :



La première des raison des difficultés du Rafales, c’était les pratiques d’un parti politique maintes fois renommées, et surtout d’une personne de petite taille hyperactive…





Active ? C’est tout au plus de l’agitation thermique.

Ce doit être lui le sans-dents dont parle son successeur. A force de chercher la croissance avec les dents.









Cartmaninpact a écrit :



Vivement la saison où l’on apprendra que le gouvernement US a organisé le troussage de bonne de DSK <img data-src=" />





perso plus les nouvelles sortent et moins ca m’étonnerait..&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;



HarmattanBlow a écrit :



Pas crédible : que ce soit Sarkozy ou DSK, les ricains étaient gagnants dans les deux cas.





devait yavoir du donnant donnant dans les deux cas.. trancher pour les américains? appuyer sur un bouton.

&nbsp;C’est presque eux qqui décident des éléments éligibles de notre systemes.. ils en ont au moins une influence;



Pas mal d’accord avec ton commentaire, en effet il y a à la fois partenariat et concurrence, y compris dans l’espionnage.



J’ai travaillé chez Schlumberger (une entreprise qui était vue comme en partie française encore quand j’y étais, car issue de 2 alsaciens entre autres), et on avait des sensibilisations en 1999 contre l’espionnage industriel et les bonnes pratiques en déplacement (que ce soit avec les ordis portables ou avec les conversations dans les lieux publics, trains, etc).

&nbsp;

Moi ce qui m’embête, c’est que nos services ont laissé certains des membres du gouvernement être écoutés, normalement à la DGSI (et la DST avant) ils ne sont pas nuls. Ou alors ce qui a été écouté n’est pas stratégique et au final peu gênant. On pourrait s’amuser à faire l’hypothèse que le service dit à un de nos ministres qu’on écoute probablement son téléphone, et qu’il peut raconter exprès de l’intox avec ce téléphone, et utiliser une autre voie pour d’autres communications :) .








Ricard a écrit :



Plutôt que de chercher à virer la Grèce de l’Europ, on ferait déjà mieux de virer le Royaume-Uni. Ca serait déjà ça de gagner. <img data-src=" />





Personne ne cherche à virer la Grèce de l’Europe (ce qui est de toutes façons impossible, seule la Grèce peut décider de la quitter), et à peu près personne n’y a intérêt (ni les grecs, ni les autres).









Ricard a écrit :



Plutôt que de chercher à virer la Grèce de l’Europ, on ferait déjà mieux de virer le Royaume-Uni. Ca serait déjà ça de gagner. <img data-src=" />





On a envoyer des syndicalistes bloquer le tunnel sous la manche,ça compte ? <img data-src=" />









trekker92 a écrit :



C’est presque eux qqui décident des éléments éligibles de notre systemes.. ils en ont au moins une influence;





Oui c’est ça, ce sont les américains qui s’occupent de choisir mon maire et les maires de toutes les villes de France, ainsi que les députés. <img data-src=" />









Cartmaninpact a écrit :



Vivement la saison où l’on apprendra que le gouvernement US a organisé le troussage de bonne de DSK <img data-src=" />





DSK est assez grand pour ça (ou alors t’as pas suivi l’actualité de ces dernières années, dont les récits de diverses femmes, et un procès récent), et en plus on voit mal l’intérêt des US de faire ça, DSK n’ayant rien de particulièrement anti-américain.









OlivierJ a écrit :



Oui c’est ça, ce sont les américains qui s’occupent de choisir mon

maire et les maires de toutes les villes de France, ainsi que les

députés. <img data-src=" />





&nbsp;Moi c’est pire :

&nbsp;Marine Le Pen se présente pour les régionales par chez moi et tout le monde s’en fout.&nbsp;<img data-src=" />





Pierre Moscovici s’est montré pour sa part plus mesuré, indiquant que «&nbsp;ce type de procédés entre amis partenaires et alliés n’est pas convenable&nbsp;» : «&nbsp;Si

j’ai fait l’objet de ces écoutes, je demande des explications précises

des services de renseignement US. Car si c’était le cas, j’en serais

extrêmement choqué&nbsp;».



&nbsp;

&nbsp;Obama vient d’annoncer qu’il rentrait immédiatement de son voyage à l’étranger pour faire un discours de réponse à Mosco <img data-src=" />








illidanPowa a écrit :



moi ce qui me choque c’est que l’armée française arrive encore à acheter des véhicules américains ….

 

 le protectionnisme en France ça n’existe pas et c’est totalement ridicule.

 

 un exemple? Alstom, fleuron français du ferroviaire, celui qui vend le plus de pilote automatique de métro au monde (CBTC), et ben pas un seul métro en France en est équipé….. elle est pas belle la vie? La où les américains achètent QUE américain, nous on achète tout sauf français.

 

 Autre exemple avec un os bien connu américain que l’on continue d’acheter alors qu’il y a des os français tout à fait capable de faire aussi bien, mais non on continue avec des contrats “open bar”……

 

 

 

 Il y a eu espionnage certes, mais aucune volonté de notre gouvernement de l’empêcher…..

 

 Ne serait-ce que les téléphones, on en a des téléphones THALES super sécurisé pourtant nos chers politiques ne les utilisent pas…. et après ça fait les vierges effarouchées…







En France, on a une telle fascination pour ce que font les américains qu’on en oublie l’avenir de nos enfants.



Tout le monde est toujours à parler des dernières nouveautés des USA.



Mais quand des entreprises françaises font exactement la même chose, voir mieux, pas un mot, nada…










OlivierJ a écrit :



Personne ne cherche à virer la Grèce de l’Europe (ce qui est de toutes façons impossible, seule la Grèce peut décider de la quitter), et à peu près personne n’y a intérêt (ni les grecs, ni les autres).







A part que l’Euro a mis leur économie en faillite…



Avec son cours trop élevé, une économie comme celle de la Grèce n’avait aucune chance de survie.




Ce n’est pas une idée nouvelle, maintenant, c’est prouvé par des documents dérobés, mais il n’y à pas grand chose de nouveau sous les cocotiers.

Nous sommes en Guerre contre les terroristes (létale) et contre tous les pays industrialisés / en voie de développement (économique). Les états unis ont besoin de nous pour faire tourner leur économie, c’est un peu comme si ce pays tenait les autres pays sous domination économique, nous laissant suffisamment de richesses pour acheter leurs produits, mais pas trop pour éviter de se faire dépasser technologiquement et/ou économiquement. Ils manœuvrent en coulisse et l’Europe est leur air de jeu. L’information étant primordiale, pour avoir un coup d’avance, il faut piper les cartes. On parle souvent d’eux comme des pragmatiques mais en fait, j’ai l’impression qu’ils essaient juste de nous la mettre bien profond.

&nbsp;








DarKCallistO a écrit :



On a envoyer des syndicalistes bloquer le tunnel sous la manche,ça compte ? <img data-src=" />





On devrait refaire Waterloo, rien que pour le fun. <img data-src=" />



En résumé et en enlevant la partie pleurnicherie tu explique juste qu’ils font comme les autres. Au fait, fait au cas ou tu n’aurais pas remarqué toutes les économies sont interdépendantes, ça a commencé le jour ou un type est allé échanger deux oranges contre 3 carottes (c’est une illustration hein ^^^) dans le village d’a coté


A notre place, les États unis demanderaient des réparations des préjudices financier, leurs entreprises nous attaqueraient en justice, nous on attend des excuses … :)


Ouais, c’est un peu l’excuse, à part que nous, nous l’avons dans l’os et pas eux :)

Non je n’avais pas remarqué que les économies étaient interdépendantes … quel scoop.


Personne ne demande jamais réparation pour ce genre de fait, sinon tout le monde serait en procès avec tout le monde le bordel quoi


Sauf que la France est le pays le plus impliqué en matière d’espionnage industriel pour ton information ^^

&nbsp;La France vend aussi sont savoir faire en matière d’espionnage de censure etc. à l’étranger, bien entendu avec un petit discours sur le droits de l’homme au passage pour faire les gentils.


Ah bon ? je ne crois pas qu’il y ai des gens assez naïfs pour le croire ^^








Ricard a écrit :



On devrait refaire Waterloo, rien que pour le fun. <img data-src=" />





Bonaparte ? Tsss,un peu plus de prestige que diable !



? ah oui … et le vol de brevets ça ne te dit rien ? Espionnage industriel, vol de brevets … tu sais, les affaires qui passent de temps en temps à la TV ? ^^


LOL !!! à la limite sous Mitterrand, je pourrais (presque) le croire.



Et encore , on était pas forcément très bon <img data-src=" />


T’es mauvaise langue, il parait que nous sommes super bon ^^ Les Français spécialistes de l’espionnage industriel


La naïveté, s’il en est, serait de faire passer l’incompétence comme une excuse plausible voire acceptable puisqu’il ne peut évidemment s’agir d’autre chose ce qui ferait donc de nous des inconscients consentants.


Oh je n’excuse rien, je reste sidéré par tant d’incompétence…



Je me demande parfois si c’est pas voulu, tellement certains semblent rouler pour les


Salon du Bourget

&nbsp;

&nbsp;“Lundi soir, c’est l’européen Airbus qui avait viré en tête, avec 15 milliards de dollars de commandes fermes, contre 4,8 milliards pour Boeing.”



 &nbsp;       

Ça y est, la France massacre les États-Unis !!!&nbsp;Ah... heu... en fait, pas vraiment...

&nbsp;



&nbsp;“Mardi midi, Boeing remonte la pente en signant un énorme contrat de 10,7 milliards de dollars signé avec le loueur néerlandais AerCap.”



 &nbsp;       

&nbsp;"Mardi soir, Boeing signe un contrat d'un milliard de dollars avec une filiale du groupe bancaire japonais Sumitomo Mitsui Financial. Suivi d'un contrat de 200 millions de dollars avec la compagnie indonésienne Sriwijaya Air."

&nbsp;

Au final, au nombre des commandes fermes, c’est Boeing qui l’emporte. Le constructeur de Seattle (Etats-Unis) en a engrangé 145 contre 124 pour Airbus. Au total, Boeing est déjà assuré d’empocher 18,6 milliards de dollars contre 16,3 milliards à son concurrent européen."



&nbsp;

&nbsp;C’est ce qui s’appelle un retournement de situation…


Fut un temps cela aurait été un véritable incident diplomatique. Mais les nôtre ont laissé leurs valseuses au vestiaire.








OlivierJ a écrit :



Ben voyons. Genre la France a soutenu les américains quand ils voulaient attaquer l’Irak la 2e fois. L’UE ne prend jamais de mesures de rétorsion ou des amendes contre des grandes entreprises américaines.





Super l’UE n’est pas complètement soumise donc peu importe qu’elle continue à considérer les USA comme un havre pour nos données alors qu’il n’y a pas pire, qu’elle ferme complètement sa gueule sur l’espionnage de masse intolérable, ou que ses pays préfèrent acheter des F-35 inadaptés, ridiculement onéreux et pas encore dispos plutôt que des eurofighters qui correspondraient vraiment à ses besoins (le rafale est un bon avion mais multirôles - comme le F35 - et non pas un chasseur comme en ont besoin la plupart des pays EU - rôle dans lequel le F35 est une grosse merde).



Quant à l’Irak, Sarkozy avait bataillé contre Chirac à l’époque et y serait allé, lui. Tout comme sans doute Hollande qui avait réagi à Snowden en proposant une “collaboration” avec la NSA et en allant jouer le rôle du “meilleur ami des USA” devant Obama pour les soutenir.





Haha les complotistes moins éloignés, LOL. Franchement, pitié.

}

Les complotistes criaient à l’espionnage de masse tandis que les autres s’en gaussaient bruyamment. L’histoire a prouvé que les USA réalisaient bien un espionnage de masse.



La grosse différence c’est que la réalité est encore pire que ce qu’avaient imaginé les complotistes et que ça ne passe évidemment pas par Echelon (sauf appels GSM) ou des satellites mais surtout par une aspiration complète du trafic web entrant aux USA et dans les five eyes.

 



On n’est pas dirigé par des traites et des vendus, tu ne connais même pas le degré de coopération entre les services français et US. Tu dis beaucoup de bêtises sans connaître ton sujet.



Oui nous collaborons : parfois on leur donne des tuyaux et vice-versa. Et alors ? Ça enlève quelque chose au fait que les USA captent une grande part des recherches effectuées par les employés français, de leurs trajets, de leurs appels, de leurs mails, etc ? Et qu’ils analysent tout cela au profit de leurs entreprises ?

 

Franchement, vu le peu d’importance du terrorisme, si nous avions le choix je préfèrerais autant qu’ils se gardent leurs renseignements de merde et qu’on garde nos emplois et notre vie privée.





http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2013/10/21/donny/



Génial, un billet d’opinion du blog d’un mec qui n’a même pas compris que ce dont avait parlé Snowden c’était l’espionnage de masse qui, lui, était bel et bien complètement nouveau. Très intéressant ! J’espère que tu as d’autres brillantes sources d’information !

 



Pour ton “aucune volonté de notre gouvernement de l’empêcher”, je pense que nos services secrets sont loin d’être des naïfs ignorant tout de l’espionnage US (tout en se faisant peut-être avoir sur une partie), mais ils ne vont pas s’en vanter, c’est normal.



Personne ne dit que nos services ignorent cet espionnage, simplement qu’il n’y a aucune volonté politique de s’y opposer. Tous nos citoyens et toutes nos entreprises sont sous la surveillance d’une nation étrangère, le gouvernement s’en fout et toi tu viens nous dire que ça ne pose pas de problème.









teddyalbina a écrit :



Les industries américaines et européennes sont autant partenaires que concurrentes.





En gros, il est bon que les entreprises US nous piquent nos contrats via l’espionnage industriel ? C’est même une chance pour nous ?



Et ça fonctionne tellement dans les deux sens que le traité transatlantique porte avant tout sur l’abandon par les USA de leurs pratiques protectionnistes sur les contrats publics (“buy American”), en échange de l’abandon par l’UE de ses normes sanitaires.



A part ça tous les réseaux industriels mondiaux sont à la fois en compétition et en synergie mais je ne vois pas en quoi énoncer des truismes change la situation.





C’est dingue, en gros ils critiques les USA parce qu’ils espionnent, mais pas la France qui espionne autant voir plus ^^



Mais oui, bien sûr, la France avec ses 500 millions de budget de renseignement et une place ridicule dans le trafic Internet mondial espionne autant voire plus que les 50 milliards du renseignement US (la moitié des dépenses mondiales de renseignement) placés sur le plus grand noeud d’information mondiale. Aucun doute.



Bravo, je te décerne la médaille d’or, tu le mérites bien.



Les espions sont méchants, ceux qui se font espionner sont les gentils.

&nbsp;

&nbsp;Mais alors pourquoi tout le monde veut être méchant?

&nbsp;

&nbsp;Je n’aimerai pas être à la place de nos dirigeants qui vont devoir faire semblant d’être outré à chaque révélation de wikileaks. C’est trop injuste.


“On peut enfin se demander quel effet auront ces nouvelles informations

sur la négociation du traité transatlantique de libre-échange. Il n’est

pas impossible qu’elles entrainent des réactions protectionnistes en

France et dans le reste de l’Europe.”

&nbsp;

Ca serait surement la meilleur nouvelle de cette affaire si ce traité venait à être éradiqué complètement.


Une illustration de ce que je dis :



&nbsp;http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/07/01/97001-20150701FILWWW00060-la-france-elle-aussi-a-l-origine-d-ecoutes.php

&nbsp;

&nbsp;La France fait exactement la même chose ! Ce qui en outre confirme les dires du directeur de la NSA à savoir qu’ils n’ont pas espionné la population française mais que les services de renseignements français eux le font et que nos services envoient à la NSA les données pour traitement.


Etant donné comment est négocier ce genre de contrat, ont ne peut rien en dire. Sachant qu’en plus les chiffres données en terme de ventes faux. Personne n’achète d’avion au prix catalogue.