Le gouvernement américain interdit Kaspersky dans les agences fédérales

Le gouvernement américain interdit Kaspersky dans les agences fédérales

You shall not pass

Avatar de l'auteur
Vincent Hermann

Publié dans

Logiciel

14/09/2017
79

Le gouvernement américain interdit Kaspersky dans les agences fédérales

Le département américain de l’Intérieur (Department of Homeland Security) interdit depuis hier aux agences gouvernementales d’utiliser les produits de Kaspersky. La suite logique d’une séquence initiée en juillet. L’éditeur russe, de son côté, proteste de sa bonne foi.

Il y a deux mois, la General Services Administration rayait de ses listes les logiciels de sécurité de Kaspersky. Les administrations publiques devaient donc supprimer ces produits de leurs postes sous trois mois. Des craintes avaient été exprimées : la société russe était soupçonnée d’entretenir des liens approfondis avec le renseignement de son pays, le puissant FSB. Un article de Bloomberg étalait notamment des éléments troublants.

On se souvient que Kaspersky avait largement protesté, surtout par la voix de son PDG, Eugene Kaspersky. Ce dernier évoquait de « nombreuses allégations, interprétations erronées et erreurs ». Il qualifiait l’article de « bullshit », publié selon lui pour avancer un pion sur le vaste échiquier politique. En toile de fond, les tensions croissantes entre les États-Unis et la Russie.

Désormais, Kaspersky aura aussi maille à partir avec le DHS.

Après les administrations, les agences fédérales.

Le département américain de l’Intérieur a en effet interdit hier à l’ensemble des agences fédérales d’utiliser elles aussi les produits de l’éditeur.

Le communiqué du DHS, publié par Reuters, laisse peu de place au doute sur les raisons. Le ministère souligne le risque que « le gouvernement russe, en agissant seul ou en collaboration avec Kaspersky, puisse capitaliser sur les accès » fournis par l’éditeur russe « implique directement la sécurité nationale ». Et de rappeler que sa mission est avant tout de « s’assurer de l’intégrité et de la sécurité des systèmes d’informations fédéraux ».

Le Washington Post pointe de son côté que si les agences fédérales sont concernées, ce n’est pas le cas de l’armée. Un porte-parole de la Défense a cependant affirmé au journal que les produits de Kaspersky n’étaient généralement pas utilisés dans les installations militaires.

Comme pour la General Services Administration, les agences ont 90 jours pour supprimer Kaspersky de leurs ordinateurs.

Pour Kaspersky, ces décisions sont illogiques

L’entreprise, de son côté, se dit « déçue » par la décision du DHS. Elle compte communiquer plus tard sur le sujet, et indique même qu’elle présentera des informations « prouvant que ces allégations sont sans fondement ».

Kaspersky ne comprend pas pourquoi de telles décisions radicales. Travailler de manière si inappropriée « avec n’importe quel gouvernement se ferait au détriment de son activité », puisque 85 % de ses revenus proviennent des marchés extérieurs à la Russie. « Kaspersky n’a jamais aidé, et n’aidera jamais le moindre gouvernement dans son cyberespionnage ou ses cyberoffensives ». Elle ajoute qu’il est « déconcertant qu’une entreprise privée soit considérée coupable jusqu’à preuve de son innocence, à cause de problèmes géopolitiques ».

Tandis que des sénateurs américains, comme Jeanne Shaheen, se félicitent de cette prompte réponse à une « menace directe », Kaspersky évoque pour sa part une très mauvaise interprétation des lois russes. Ces derniers obligent bien à remettre au gouvernement certaines données, mais elles s’appliquent surtout au domaine des télécoms et fournisseurs d’accès, pas aux éditeurs de logiciels.

Un effet boule de neige en perspective

La société russe assiste progressivement à une vraie mise au ban de ses produits par le marché américain. Les signaux forts envoyés par le DHS et la GSA ne peuvent qu’avoir un impact négatif sur la consommation des antivirus de l’éditeur, que ce soit auprès des entreprises ou du grand public. La semaine dernière par exemple, le revendeur Best Buy a tout simplement décidé de ne plus les vendre.

79

Écrit par Vincent Hermann

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Après les administrations, les agences fédérales.

Pour Kaspersky, ces décisions sont illogiques

Un effet boule de neige en perspective

Commentaires (79)


Le 14/09/2017 à 13h 59

C’est sûr que c’est pas en France qu’on ferait ça

Même quand on sait que l’appli est truffée de trous, on persiste et on accélère!


Le 14/09/2017 à 14h 15

En quoi Kaspersky est plein de trous ?


Le 14/09/2017 à 14h 22

Franchement, je sais carrément pas quoi penser de cette histoire… Le problème est que c’est potentiellement tellement compliqué de détecter une backdoor qu’il n’y a pas vraiment de moyen de savoir si Kaspersky est honnête ou pas.

Mais on peut dire la même chose de n’importe quel soft et MS en a largement fait les frais à une époque (à tord ou à raison, on en sait rien).



Enfin bon, ça ressemble quand même plus à de la chamaillerie économique de base qu’autre chose. Même coté US, on peut carrément pas savoir si ils imposent ce ban de bonne foi ou juste pour faire chier les Russes.

C’est vraiment étrange la situation actuelle du monde…


Le 14/09/2017 à 14h 22

Je pense qu’il faisait un parallèle avec l’utilisation en France d’autres logiciels de fournisseurs extérieurs à la France.


al_bebert Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 23

putain ça fait 3 jours que je me bas avec cette merde ….



“l’ordinateur doit redémarer pour appliquer la maj antivirus” heu oui c’est déjà fait

“l’ordinateur n’a pas fait de recherche windows update depuis longtemps” heu si connard de soft de merde, on à même installer des maj



ça me prends la tête


Le 14/09/2017 à 14h 23

C’est la guerre du logiciel froid…

Ça leur manquait de ne plus se chamailler avec les russes.


Ramaloke Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 25







KP2 a écrit :



Franchement, je sais carrément pas quoi penser de cette histoire… Le problème est que c’est potentiellement tellement compliqué de détecter une backdoor qu’il n’y a pas vraiment de moyen de savoir si Kaspersky est honnête ou pas.

Mais on peut dire la même chose de n’importe quel soft et MS en a largement fait les frais à une époque (à tord ou à raison, on en sait rien).



Enfin bon, ça ressemble quand même plus à de la chamaillerie économique de base qu’autre chose. Même coté US, on peut carrément pas savoir si ils imposent ce ban de bonne foi ou juste pour faire chier les Russes.

C’est vraiment étrange la situation actuelle du monde…





En même temps ça fait des années qu’on a la preuve que la CIA modifiait les kernel/firmware des matériels réseaux (Cisco, HP etc) pour y intégrer des backdoor et pourtant l’UE n’a pas interdit ces vendeurs pour autant, alors que nous aurions dû en toutes logiques.



Les USA bloquent sans preuves et l’UE ne bloque pas avec preuve. On se demande qui domine l’autre ;) 



Le 14/09/2017 à 14h 30







Xire a écrit :



En quoi Kaspersky est plein de trous ?





Il a jamais parlé de Kaspersky.<img data-src=" />



Le 14/09/2017 à 14h 30

En fait, il y a un problème de lecture sur la situation. Les antivirus Kaspesky ont été bannis car cette firme n’a pu prouver ses liens avec le Kremlin.



A contrario, les liens avec le Kremlin du locataire de la maison blanche “président dont on se souviendra comme d’un roi”* sont suffisamment plausibles et étayés pour que celui-ci ait le droit de rester en exercice.



&nbsp; *expression utilisée par l’intéressé pour se définir


Le 14/09/2017 à 14h 30







ArchangeBlandin a écrit :



C’est la guerre du logiciel froid…

Ça leur manquait de ne plus se chamailler avec les russes.







Ca ressemble à une technique de diversion bien basique… Le gvt Trump est bloqué sur la guerre contre le terrorisme (irak et afghanistan au point mort), bloqué sur les reformes (il n’a même pas démarré) et complètement décrédibilisé au niveau international donc quelle la solution pour garder un peu la tête haute ?

Raviver la peur du Russe, pointer du doigt un “ennemi de la liberté” et en en avant Guingamp !



Par contre, c’est une allumette dangereuse et Trump ne peut pas trop jouer avec car il risque de se cramer les doigts. Il a qq intérêts financiers personnels là-bas, coté idéologie Poutine est plutôt un copain et sa petite affaire d’ingérence dans l’élection US qu’il essaye de planquer n’est pas terminé loin s’en faut…



Furanku Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 31

Et pendant ce temps, en France, on signe des contrats Open Bar dans la Défense <img data-src=" />





Je vous le dis, en termes de sécurité, moi, personnellement, ça ne m’inquiète pas plus que ça.



(extrait)


Patch Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 34







al_bebert a écrit :



putain ça fait 3 jours que je me bas avec cette merde ….



“l’ordinateur doit redémarer pour appliquer la maj antivirus” heu oui c’est déjà fait

“l’ordinateur n’a pas fait de recherche windows update depuis longtemps” heu si connard de soft de merde, on à même installer des maj



ça me prends la tête



Pas mieux quand j’ai voulu tester la version gratuite sur mon poste, semaine dernière : je n’avais plus accès à la moitié des sites web (dont qques petits totalement méconnus comme google.fr!)… Accès que je retrouvais dès que je le désactivais…



Le 14/09/2017 à 14h 34







KP2 a écrit :



Poutine est plutôt un copain et sa petite affaire d’ingérence dans l’élection US qu’il essaye de planquer n’est pas terminé loin s’en faut…





Vas-y, fais pêter les preuves. Nxi plus fort que le Canard. <img data-src=" />



Le 14/09/2017 à 14h 36







Furanku a écrit :



Et pendant ce temps, en France, on signe des contrats Open Bar dans la Défense <img data-src=" />





(extrait)





<img data-src=" /> A lire jusqu’au bout… Les informaticiens apprécieront.<img data-src=" />



Le 14/09/2017 à 14h 37

Il parle plutôt de Microsoft


Patch Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 37







Furanku a écrit :



Et pendant ce temps, en France, on signe des contrats Open Bar dans la Défense <img data-src=" />





(extrait)



Tu veux parler de ca? <img data-src=" />



Le 14/09/2017 à 14h 38







Patch a écrit :



Pas mieux quand j’ai voulu tester la version gratuite sur mon poste, semaine dernière : je n’avais plus accès à la moitié des sites web (dont qques petits totalement méconnus comme google.fr!)… Accès que je retrouvais dès que je le désactivais…





Google reconnu comme un virus ? Rien d’étonnant là-dedans.<img data-src=" />



al_bebert Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 38

tention je parle de la version entreprise avec console centrale et tout. mais la version “classique” doit être dans le même genre : bugger de partout


Le 14/09/2017 à 14h 39

Moi c’est Mon NAS qu’il bloquait…



il remplaçait l’écran de firefox en cas d’https sans certificat authentifié, alors que j’y accédais en local….



J’ai viré K.


Le 14/09/2017 à 14h 40







Ramaloke a écrit :



En même temps ça fait des années qu’on a la preuve que la CIA modifiait les kernel/firmware des matériels réseaux (Cisco, HP etc) pour y intégrer des backdoor







On a la preuve aussi que Cisco ne collabore pas activement et que ses matériels sont modifiés après la vente…

Sinon, à ce compte là, il faudrait accuser MS de fabriquer des virus. Ce qui est faux évidemment.







Ramaloke a écrit :



et pourtant l’UE n’a pas interdit ces vendeurs pour autant, alors que nous aurions dû en toutes logiques.







Et pour remplacer par quoi ?

On a plus de matériel réseau fait par une société franco-française (me cite pas Alcatel par pitié). Et quand bien même ça serait le cas, est-ce que ça te prémunirait contre les failles de sécurité qui pourraient être exploitées par une agence étrangère ?







Ramaloke a écrit :



Les USA bloquent sans preuves et l’UE ne bloque pas avec preuve. On se demande qui domine l’autre ;)







Aucun rapport avec la domination (sauf si c’est un aspect des relations humaines qui te fait frémir de plaisir).

C’est juste que c’est bien beau d’interdire qqch mais encore faut-il que ce soit possible au regard du droit et des accord internationaux. Ensuite, il faut disposer d’une alternative. Et enfin, il faut que cette alternative soit dispo en volumes suffisants…

Ce sont des problématiques terre-à-terre mais elles sont là et il faut les gérer. Or, aujourd’hui, on peut pas le faire en Europe. Point.



Le 14/09/2017 à 14h 41







Ricard a écrit :



Vas-y, fais pêter les preuves. Nxi plus fort que le Canard. <img data-src=" />







J’ai pas dit que j’avais des preuves, j’ai dit que l’affaire était toujours en cours et elle ne dégonfle pas malgré toutes les gesticulations de Trump.

On verra bien ce que ça va donner…



Patch Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 41







Ricard a écrit :



Google reconnu comme un virus ? Rien d’étonnant là-dedans.<img data-src=" />



NXI était aussi bloqué… Pas assez à la solde du Tsar Poutine faut croire <img data-src=" />







al_bebert a écrit :



tention je parle de la version entreprise avec console centrale et tout. mais la version “classique” doit être dans le même genre : bugger de partout



Ca je confirme, j’en ai fait les frais lors de mon test comme indiqué dans mon commentaire <img data-src=" />

Moi qui avais encore en tête un AV efficace comme il y a une dizaine d’années, j’ai vite déchanté, et 15 min après son installation il avait déjà dégagé…







dematbreizh a écrit :



Moi c’est Mon NAS qu’il bloquait…



il remplaçait l’écran de firefox en cas d’https sans certificat authentifié, alors que j’y accédais en local….



J’ai viré K.



Voilà, c’était exactement ca le problème : pas de certificat valide selon lui…



Le 14/09/2017 à 14h 46







Patch a écrit :



Pas mieux quand j’ai voulu tester la version gratuite sur mon poste, semaine dernière : je n’avais plus accès à la moitié des sites web (dont qques petits totalement méconnus comme google.fr!)… Accès que je retrouvais dès que je le désactivais…





Alors pour devoir l’installé chaque année chez un membre de la famille qui ne jure qu’en ce produit (mais qui ne sait pas l’installer…), il faut virer le module lié à la surveillance de la navigation (y a d’autres manips proposées mais elles ne fonctionnent pas).



J’ignore néanmoins si la version gratuit offre cette fonctionnalité de surveillance de la navigation, et donc si c’est bien elle qui te bloquait. (Accessoirement, j’espérais justement que tous les modules inutiles et pénibles à désactiver étaient absents de la version gratuite)



Patch Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 49







crocodudule a écrit :



Alors pour devoir l’installé chaque année chez un membre de la famille qui ne jure qu’en ce produit (mais qui ne sait pas l’installer…), il faut virer le module lié à la surveillance de la navigation (y a d’autres manips proposées mais elles ne fonctionnent pas).



J’ignore néanmoins si la version gratuit offre cette fonctionnalité de surveillance de la navigation, et donc si c’est bien elle qui te bloquait.



Je n’en sais rien, et sincèrement je m’en contrefous : si après avoir fait une installation personnalisée (j’aime bien savoir ce qui est personnalisable dans une isntallation, et virer ce qui ne me sert pas), il y a un truc super buggué comme ca qui reste (et une surveillance de la navigation, si je l’avais vu durant les choix d’installation je l’aurais viré, je me surveille tout seul), c’est clairement un produit de merde qui n’a rien à foutre sur mon poste…



Le 14/09/2017 à 14h 50

“la société russe était soupçonnée d’entretenir des liens approfondis

avec le renseignement de son pays, le puissant FSB. Un article de

Bloomberg étalait notamment des éléments troublants.”



Souligner la puissance d’un FSB comme s’il était à l”égal des 17 agences de sécurité Américaines qui espionnent la planète entière, c’est quelque part minimiser l’incroyable puissance de ces agences qui est bien au-delà de ce que peut faire aujourd’hui un FSB.

&nbsp;


Arcy Abonné
Le 14/09/2017 à 14h 56

Du coup, à la place de Kaspersky, ils vont mettre Norton ?







<img data-src=" />


Le 14/09/2017 à 14h 56







med58 a écrit :



“la société russe était soupçonnée d’entretenir des liens approfondis

avec le renseignement de son pays, le puissant FSB. Un article de

Bloomberg étalait notamment des éléments troublants.”



Souligner la puissance d’un FSB comme s’il était à l”égal des 17 agences de sécurité Américaines qui espionnent la planète entière, c’est quelque part minimiser l’incroyable puissance de ces agences qui est bien au-delà de ce que peut faire un aujourd’hui un FSB.







Ils ont peut-être pas tous les moyens des USA (personne ne les a) mais ils savent faire et bien faire. Aucun doute la dessus.

D’ailleurs, nous, “petits” français, on est pas de tanches en terme d’espionnage de la planète malgré nos moyens dérisoires à coté des USA.



Les USA ont connu plusieurs grosses fuites qui ont permis d’avoir une idée de leur capacité d’espionnage mais faut pas négliger les Russes, les Chinois, Le R-U, les Israéliens et la Corée du Nord.

Ni le reste des “5 eyes” : Canada, Australie et Nouvelle Zélande.



Le 14/09/2017 à 14h 59







Patch a écrit :



Voilà, c’était exactement ca le problème : pas de certificat valide selon lui…





Ah oui j’avais eu un antivirus qui plantait aussi les sites HTTPS (dont google donc) parce qu’il faisait du MITM avec un certif non accepté par Chrome (expiré ou autre je sais plus)

Il a pas fait long feu



Le 14/09/2017 à 15h 01







KP2 a écrit :



Les USA ont connu plusieurs grosses fuites qui ont permis d’avoir une idée de leur capacité d’espionnage mais faut pas négliger les Russes, les Chinois, Le R-U, les Israéliens et la Corée du Nord.





Ca m’intéresse, on connaît des choses sur leurs capacités?



Le 14/09/2017 à 15h 04







jackjack2 a écrit :



Ca m’intéresse, on connaît des choses sur leurs capacités?







Pour l’instant, y’a pas mal de conjectures et très peu de preuves… on parle d’attaques de banques (oui, oui) en Asie du Sud, de détournement de Bitcoin, etc

Pas mal de trucs qui tournent autour de l’argent et des devises internationales (dont ils manquent cruellement).



Pour le reste (espionnage politique, espionnage économique, etc), c’est très vague…



Ramaloke Abonné
Le 14/09/2017 à 15h 04







KP2 a écrit :



On a la preuve aussi que Cisco ne collabore pas activement et que ses matériels sont modifiés après la vente…

Sinon, à ce compte là, il faudrait accuser MS de fabriquer des virus. Ce qui est faux évidemment.



Et pour remplacer par quoi ?

On a plus de matériel réseau fait par une société franco-française (me cite pas Alcatel par pitié). Et quand bien même ça serait le cas, est-ce que ça te prémunirait contre les failles de sécurité qui pourraient être exploitées par une agence étrangère ?



Aucun rapport avec la domination (sauf si c’est un aspect des relations humaines qui te fait frémir de plaisir).

C’est juste que c’est bien beau d’interdire qqch mais encore faut-il que ce soit possible au regard du droit et des accord internationaux. Ensuite, il faut disposer d’une alternative. Et enfin, il faut que cette alternative soit dispo en volumes suffisants…

Ce sont des problématiques terre-à-terre mais elles sont là et il faut les gérer. Or, aujourd’hui, on peut pas le faire en Europe. Point.





Ta réponse est donc un bon gros TINA.



Se dire que l’Europe, 2ème marché mondiale, est incapable de répondre à la domination américaine, c’est très fort !



Ps : On aurait aussi pu interdire l’import de matériel directement des USA, imposer de faire fabriquer/récupérer les équipements pour les configurer sur sols européen etc, comme si il n’y avait qu’une seule solution. Tout est fabriqué en Chine de toute façon. Ou même négocier un dédommagement, les possibilités sont infinis.

C’est ça qui alimente euroscepticisme, on est les toutous des USA et on se fait enfler par tout le monde.



Le 14/09/2017 à 15h 07







KP2 a écrit :



Pour l’instant, y’a pas mal de conjectures et très peu de preuves… on parle d’attaques de banques (oui, oui) en Asie du Sud, de détournement de Bitcoin, etc

Pas mal de trucs qui tournent autour de l’argent et des devises internationales (dont ils manquent cruellement).



Pour le reste (espionnage politique, espionnage économique, etc), c’est très vague…





Merci je vais regarder ça



Le 14/09/2017 à 15h 10







Patch a écrit :



Je n’en sais rien, et sincèrement je m’en contrefous : si après avoir fait une installation personnalisée (j’aime bien savoir ce qui est personnalisable dans une isntallation, et virer ce qui ne me sert pas), il y a un truc super buggué comme ca qui reste (et une surveillance de la navigation, si je l’avais vu durant les choix d’installation je l’aurais viré, je me surveille tout seul), c’est clairement un produit de merde qui n’a rien à foutre sur mon poste…





Il est effectivement curieux qu’un soft d’un tel niveau ne sache pas correctement gérer les certificats de sites Webs.



Je trouve surtout qu’il manque tout simplement un antivirus qui ne fasse que ça de base (plus scan des pièces jointes des mails), espérant que kaspersky free allait le proposer. C’est manifestement pas le cas je viens de vérifier et y a bien ce module de surveillance (et d’autres) …



Le 14/09/2017 à 15h 18

Il fait aussi du MITM.


Le 14/09/2017 à 15h 30







ArchangeBlandin a écrit :



C’est la guerre du logiciel froid…

Ça leur manquait de ne plus se chamailler avec les russes.







J’adore la référence ! Et cette histoire digne d’un roman également. A voir dans quelques mois…



Inny Abonné
Le 14/09/2017 à 15h 32

Et Alcatel ayant été racheté par l’américain Lucent, de toute façon, on est cuits sauce barbecue. <img data-src=" />


Ramaloke Abonné
Le 14/09/2017 à 15h 45







Inny a écrit :



Et Alcatel ayant été racheté par l’américain Lucent, de toute façon, on est cuits sauce barbecue. <img data-src=" />





Au delà de l’emplacement du siège sociale, ce qui importe le plus c’est l’endroit de fabrication/configuration et si il y a un siège nationale sur qui taper en cas de problème ;)



&nbsp;



Le 14/09/2017 à 16h 10

Je ne l’utilise pas mais je suis certain que cela doit être mieux que McAfee…

&nbsp;


Le 14/09/2017 à 16h 12



« Kaspersky n’a jamais aidé, et n’aidera jamais le moindre gouvernement dans son cyberespionnage ou ses cyberoffensives »



Voila, faut pas chercher plus loin la raison de cette éviction : il faut de toute urgence virer les produits de cette firme hérétique qui ne se soumet pas au “patriot act” pour les remplacer par des produits 100% ricains dont les éditeurs ont l’obligation légale de communiquer aux services de renseignement US tout renseignement sur leurs clients qu’ils jugeront pertinent de leur demander.



Et dire, comme déjà dit par d’autres, qu’on vient d’en remettre une couche niveau vente de notre cul aux US avec un nouveau contrat open bar avec MS pour nos administrations … <img data-src=" />

Et après on va s’étonner de se faire systématiquement coiffer au poteau par les firmes US dans l’obtention de gros contrats internationaux … forcément si elles ont accès à tous nos documents en temps réel ça facilite pas mal les choses …


Le 14/09/2017 à 16h 22

doux Jésus…



Mais quel bosh’tet ce type…


Le 14/09/2017 à 16h 30







Ramaloke a écrit :



Ta réponse est donc un bon gros TINA.

Se dire que l’Europe, 2ème marché mondiale, est incapable de répondre à la domination américaine, c’est très fort !







Mais c’est pas une histoire de domination ou de réponse à je-sais-pas-quoi, on est dans une économie mondialisée et on s’est rendu dépendants de ce modèle. Mais ça vaut autant pour les USA et pour tous ceux qui y participent.

Vouloir revenir en arrière est hyper complexe et ça se fait pas en mode “pouf pouf on va faire des switchs et des routeurs yeah !”







Ramaloke a écrit :



Ps : On aurait aussi pu interdire l’import de matériel directement des USA, imposer de faire fabriquer/récupérer les équipements pour les configurer sur sols européen etc, comme si il n’y avait qu’une seule solution. Tout est fabriqué en Chine de toute façon. Ou même négocier un dédommagement, les possibilités sont infinis.







Mais c’est pas possible ! On a des accords internationaux qu’on se doit de respecter. Si tu fais ça, les USA vont se “venger” sur autre chose (produits de luxe, produits agricoles, flux financiers, etc) et ça sera une escalade dont on sortira pas gagnants… ni eux non plus d’ailleurs !

Je dis pas qu’on peut pas le faire dans l’absolu, je dis juste que ca serait bien trop couteux pour l’interet…







Ramaloke a écrit :



C’est ça qui alimente euroscepticisme, on est les toutous des USA et on se fait enfler par tout le monde.







Mais non, technologiquement, on est pas aussi indépendants qu’on pourrait l’être mais ça fait pas de nous des toutous pour autant.

Après, l’Europe existe depuis 70 ans et elle se construit pacifiquement. Ca prend du temps et c’est pas facile mais ca avance. Les USA se sont construites en combien de temps ? pratiquement 200 ans, non ? Et sans parler des guerres diverses… C’est ça que tu voudrais ?

Ou alors, tu préfères qu’on se renfrogne sur nous même et au lieu d’être bien placés pour influer sur le destin de 500M de personnes, on ferme nos frontières et on sera plus qu’un petit pays souverain de 60M d’hab. au milieu de dizaines d’autres qui nous écraserons ?



Le 14/09/2017 à 17h 13

Enfin je ne sais pas ce qui arrive à certains

J’ai installé un Kapersky gratuit (au moment NXI a annoncé la version gratuite) sur une des bécanes à la maison et il n’y strictement aucun problème


Le 14/09/2017 à 17h 36

J’ai eu le cas, il fallait désactiver une option dans les paramètres internet (Configuration de l’analyse des liens) de Kaskersky.



Par contre, je ne sais plus quel était l’élément déclencheur de ce souci, si c’était le navigateur en cause ou Kaspersky. En tout cas, un petit tour sur le net permet de régler le souci.


Le 14/09/2017 à 17h 42







TexMex a écrit :



Je ne l’utilise pas mais je suis certain que cela doit être mieux que McAfee…







La version entreprise est pas mal. MacAfee c’est pas top, je le range dans la catégorie “Norton like”.

Au boulot pour nos clients, on installe Trend Micro (avec console de gestion centralisée). Perso je n’aime pas l’interface et la lourdeur de l’AV sur les postes clients. Pour l’efficacité c’est moyen (moins que Kaspersky) mais les remontées d’information sont plus que correctes.







tifounon a écrit :



doux Jésus…



Mais quel bosh’tet ce type…





Les hauts dirigeants/décisionnaires devraient pouvoir être jugés pour trahison pour mauvaise décision prise impliquant la sûreté de la nation (par méconnaissance du périmètre sur lequel ils sont censés être compétents) si un scandale éclate dans le futur.




Jungledede Abonné
Le 14/09/2017 à 17h 49

kasperky n’est pas norton hein :o <img data-src=" />


Ramaloke Abonné
Le 14/09/2017 à 18h 01







KP2 a écrit :



Mais c’est pas une histoire de domination ou de réponse à je-sais-pas-quoi, on est dans une économie mondialisée et on s’est rendu dépendants de ce modèle. Mais ça vaut autant pour les USA et pour tous ceux qui y participent.

Vouloir revenir en arrière est hyper complexe et ça se fait pas en mode “pouf pouf on va faire des switchs et des routeurs yeah !”



Mais c’est pas possible ! On a des accords internationaux qu’on se doit de respecter. Si tu fais ça, les USA vont se “venger” sur autre chose (produits de luxe, produits agricoles, flux financiers, etc) et ça sera une escalade dont on sortira pas gagnants… ni eux non plus d’ailleurs !

Je dis pas qu’on peut pas le faire dans l’absolu, je dis juste que ca serait bien trop couteux pour l’interet…



Mais non, technologiquement, on est pas aussi indépendants qu’on pourrait l’être mais ça fait pas de nous des toutous pour autant.

Après, l’Europe existe depuis 70 ans et elle se construit pacifiquement. Ca prend du temps et c’est pas facile mais ca avance. Les USA se sont construites en combien de temps ? pratiquement 200 ans, non ? Et sans parler des guerres diverses… C’est ça que tu voudrais ?

Ou alors, tu préfères qu’on se renfrogne sur nous même et au lieu d’être bien placés pour influer sur le destin de 500M de personnes, on ferme nos frontières et on sera plus qu’un petit pays souverain de 60M d’hab. au milieu de dizaines d’autres qui nous écraserons ?





Tu élude le problème : Quand ton “allié” te donne un coup de couteau dans le dos, tu te “dois” de donner une sanction, sinon tu passes pour une poire/un esclave.



Si ton amis te fait un sale coup, tu te dis pas “ah ba, on est interdépendant pour les amis, et si je l’envoi bouler, il va couper les ponts aussi, vaut mieux que je fasse rien”.



Tu vois le principe ? L’Europe si elle existe pour se coucher (devant la russe qui annexe la crimée, devant les USA qui espionne etc), autant qu’elle n’existe pas.



Le 14/09/2017 à 18h 08

La bonne nouvelle c’est donc que les produits Kaspersky n’ont pas de backdoor NSA/CIA.



<img data-src=" />


Le 14/09/2017 à 18h 17



Les USA ont connu plusieurs grosses fuites qui ont permis d’avoir une idée de leur capacité d’espionnage mais faut pas négliger les Russes, les Chinois, Le R-U, les Israéliens et la Corée du Nord.

Ni le reste des “5 eyes” : Canada, Australie et Nouvelle Zélande.



&nbsp;

&nbsp;

Aucun autre pays n’a Google, Apple, Windows, Facebook,Twitter et compagnie….



&nbsp;Ce sont des nains à coté, niveau espionnage de la planète. Les USA laisse croire qu’ils sont déstabiliser jusqu’à élections présidentielle&nbsp; par l’espionnage russe, alors que c’est qu’une vaste blague. Une propagande a laquelle l’Europe et la France participe.

&nbsp;Ça participe à diluer l’immense et scandaleux&nbsp; espionnage de la planète par les USA, tout en faisant des russes des méchants, très méchants..


picoteras Abonné
Le 14/09/2017 à 18h 28







KP2 a écrit :



Ils ont peut-être pas tous les moyens des USA (personne ne les a) mais ils savent faire et bien faire. Aucun doute la dessus.

D’ailleurs, nous, “petits” français, on est pas de tanches en terme d’espionnage de la planète malgré nos moyens dérisoires à coté des USA.



Les USA ont connu plusieurs grosses fuites qui ont permis d’avoir une idée de leur capacité d’espionnage mais faut pas négliger les Russes, les Chinois, Le R-U, les Israéliens et la Corée du Nord.

Ni le reste des “5 eyes” : Canada, Australie et Nouvelle Zélande.





Je plussoie volontiers ta perspective.



Le projecteur braqué depuis quelques années sur les capacités US, en particulier au fil des “révélations” d’Edward Snowden (qui, au passage, ont contribué à rendre plus difficile la traque de l’EI : les anciens cadres des services secrets de Saddam passés à l’EI savent lire l’anglais), a contribué à laisser dans l’ombre tout ce que font les autres (ce qui ne dédouane pas une seconde les USA, cela va de soi).



En particulier les Russes, qui ont une tradition hors du commun d’espionnage, d’infiltrations et de manipulations qui remonte à l’époque tsariste au début du 20e siècle (voir par exemple cette remarquable étude historique [1997] mise en ligne par la CIA : Okhrana: The Paris Operations of the Russian Imperial Police).



Relativement à leur poids économique, les Russes consacrent depuis plus d’un siècle à l’espionnage et à la manipulation des ressources totalement disproportionnées en comparaison de ce que font les autres nations, Chine incluse. Et ils n’ont aucun frein légal : fête du slip à tous les étages.






Patch Abonné
Le 14/09/2017 à 18h 47







crocodudule a écrit :



Il est effectivement curieux qu’un soft d’un tel niveau ne sache pas correctement gérer les certificats de sites Webs.



Je trouve surtout qu’il manque tout simplement un antivirus qui ne fasse que ça de base (plus scan des pièces jointes des mails), espérant que kaspersky free allait le proposer. C’est manifestement pas le cas je viens de vérifier et y a bien ce module de surveillance (et d’autres) …



Antivir le faisait, il y a qques années… Mais depuis Avira a voulu lui rajouter 150 fonctions inutiles et lourdes, où ils essaient de t’inciter pas mal à l’installation :/







Depy1501 a écrit :



J’ai eu le cas, il fallait désactiver une option dans les paramètres internet (Configuration de l’analyse des liens) de Kaskersky.



Par contre, je ne sais plus quel était l’élément déclencheur de ce souci, si c’était le navigateur en cause ou Kaspersky. En tout cas, un petit tour sur le net permet de régler le souci.



Le fait qu’il faille faire ca après l’installation n’est pas normal dans tous les cas. Et encore moi je connais l’informatique, j’aurais pu chercher comment régler le problème (mais je n’ai plus envie de me faire chier quand c’est buggué de base, je veux juste pouvoir utiliser mon ordi… je vieillis je crois <img data-src=" /> )… Pour un Michu, ca serait juste l’enfer!



Le 14/09/2017 à 19h 09

Kaspersky a proposé aux américains d’inspecter le code source, de la même manière que Microsoft propose aussi à l’état français de consulter le code source de Windows. C’est assez courant.



&nbsp;Autant pour l’armée c’est compréhensible car c’est pas le moment de changer d’antivirus en cas de conflit (pour continuer à avoir des mise à jour), autant pour l’administration… <img data-src=" />


Le 14/09/2017 à 19h 31

En même temps un Laurel et un Hardy a la tête de ces 2 pays il y a de quoi rire et en faire un film.

Un McAfee ou un Symantec laissant passer les Ransomwares, pays chaud de l’argent liquide.

Et un Kaspersky qui les bloquent “avec assurance ce mot”, pays froid qui gèle l’argent liquide&nbsp; <img data-src=" />???



Zut j’ai attrape un virus, mal a la tête…<img data-src=" />



<img data-src=" />


Le 14/09/2017 à 19h 38

Nouvel antivirus très performant pour les USA, il est nord coréen, il s’appelle “KimJong-undanstoncul”. <img data-src=" />

Tu reçoit un suppositoire nucléaire dans ton cul, qui stop net toute propagation de l’infection impérialiste. <img data-src=" />





<img data-src=" />


Roxtar Abonné
Le 14/09/2017 à 19h 55







wgg71 a écrit :



Kaspersky a proposé aux américains d’inspecter le code source, de la même manière que Microsoft propose aussi à l’état français de consulter le code source de Windows. C’est assez courant.



&nbsp;Autant pour l’armée c’est compréhensible car c’est pas le moment de changer d’antivirus en cas de conflit (pour continuer à avoir des mise à jour), autant pour l’administration… <img data-src=" />







De 1) Avoir “accès” au code source ne garantit en rien que c’est bien ce code source là au point virgule près qui est compilé pour être installé sur ta bécane.



De 2) On peut parfois mettre des années à trouver des failles dans des codes open source très largement revus et analysés, alors permet moi de douter de la capacité de n’importe quelle administration aussi puissante soit-elle à certifier que le code de Windows (3.5 millions de fichiers, 300 GB en tout, 440 branches et 4000 ingénieurs travaillant dessus tous les jours) ne comporte pas de backdoor :/



Donc désolé mais non, on ne peut pas dire “ah ils ont laissé l’administration française consulter le code de Windows on est tranquilles”. J’utilise moi même Windows je ne suis pas un hater loin de là mais il faut savoir raison garder.



Le 14/09/2017 à 20h 22

ils ont dit par quoi ils comptaient remplacer Kaspersky ? parce que niveau détection, c’est un des meilleurs antivirus. Et la version entreprise (gestion centralisée) est pas trop mal.



ils auront l’air malins d’installer symantec (norton), et se faire hacker ensuite à l’ancienne.





sinon il y a bitdefender. c’est americain ça ? la version entreprise n’est pas beaucoup utilisée.


Le 14/09/2017 à 21h 05







wgg71 a écrit :



Kaspersky a proposé aux américains d’inspecter le code source, de la même manière que Microsoft propose aussi à l’état français de consulter le code source de Windows. C’est assez courant.



 Autant pour l’armée c’est compréhensible car c’est pas le moment de changer d’antivirus en cas de conflit (pour continuer à avoir des mise à jour), autant pour l’administration… <img data-src=" />







Ouais mais franchement, c’est du flan… Tant que tu ne peux pas utiliser l’executable que tu as toi-même compilé avec ta propre chaine de compil depuis les sources auditées, ça n’apporte absolument aucune garantie.



Richard Stallman lui-même a démontré qu’on pouvait proposer des sources clean et pourtant fournir un executable vérolé si on ne maitrise pas la totalité de la chaine.



K peut dire ce qu’il veut. Ils produisent du logiciel proprio, on peut pas avoir une confiance absolue dessus.



Le 14/09/2017 à 21h 37

D’accord a 100%.&nbsp;

Avant y avait que dieu qui sait tout sur tout le monde.&nbsp;

Les USA avec leur Google, FB, MS, Twitter, Amazon, Cisco,….&nbsp; ont un pouvoir divin.

Ils peuvent déclencher des révolutions et en éteindre d’autres.





Alors le FSB, Poutine…. ca mord pas. Désolé.


Le 14/09/2017 à 21h 43

“révélations” d’Edward Snowden (qui, au passage, ont contribué à rendre plus difficile la traque de l’EI”Il est ou ton EI aujourd’hui? El Quaida de Hier? et ca sera quoi le nouveau Brand de demain.Il faut etre naif pour croire a cette mascarade de l’EI.&nbsp;


KzR Abonné
Le 15/09/2017 à 06h 42

Sécurité, Politique, Défense Nationale, tout ça c’est avant tout stratégique, avant il y avait les frontières terrestres, elles étaient petites puis se sont étoffées au fil du temps pour “s’écrouler”, car maintenant tout est numérique, on assiste juste à une montée en charge de la “Sécurité” de chaque pays, ça commence par les EU, mais ça viendra chez nous faut pas se leurrer… on critique beaucoup la Corée du Nord, mais la majorité des gouvernants sont envieux xD on va finir avec un OS national, un intranet d’état, blablabla xD



Niveau antivirus, on teste en ce moment SentinelOne, c’est très prometteur, manque juste la possibilité de scanner toute la machine d’un coup, ça va venir, mais pour le reste, il est bluffant ! Il détecte même mes trojans tout neuf :/


Le 15/09/2017 à 06h 52

C’est juste une mesure de protectionnisme de plus, enfin plutôt une mesurette. A part s’agiter, Trump ne fait pas grand chose de concret et quand il essaye, sa propre majorité le bloque.


Le 15/09/2017 à 07h 00

Pas assez NSA-compliant sans doute. Un bon point.


Le 15/09/2017 à 07h 11

Pour ceux qui cherchent autre chose, regardez du côté de SOPHOS Home. Je vous laisse chercher sur Google, mais la version beta intègre un antiransomware particulièrement efficace !

Au bureau, c’est Kaspersky ou Sophos.


Le 15/09/2017 à 07h 19







127.0.0.1 a écrit :



La bonne nouvelle c’est donc que les produits Kaspersky n’ont pas de backdoor NSA/CIA.



<img data-src=" />





C’est exactement ce que je me suis dit. Donc prochain AV que j’installerai… Kaspersky.<img data-src=" />



Le 15/09/2017 à 08h 01

Posez vous raisonnablement la question : A quoi sert un anti-virus ? Quel est son véritable rôle ?


Le 15/09/2017 à 08h 05







surfoon a écrit :



“révélations” d’Edward Snowden (qui, au passage, ont contribué à rendre plus difficile la traque de l’EI”Il est ou ton EI aujourd’hui? El Quaida de Hier? et ca sera quoi le nouveau Brand de demain.Il faut etre naif pour croire a cette mascarade de l’EI.





total HS mais j’ai entendu à la radio (France Info, fin de semaine dernière il me semble) que Al Qaida était en reconstruction sous l’impulsion du fils de Ben Laden sur lequel on n’a qu’une photo… de quand il avait 12 ans <img data-src=" />

Dit autrement, c’est pas exactement le même mouvement edit : entre EI et AQ (mais au même sens que les “constructifs” pensent être un mouvement différent des Républicain, hein… à la fin c’est globalement le même objectif et la même tambouille)



Le 15/09/2017 à 08h 07







127.0.0.1 a écrit :



La bonne nouvelle c’est donc que les produits Kaspersky n’ont pas de backdoor NSA/CIA.

<img data-src=" />





Précisément ! Enfin une alternative aux produits certifiés “Patriot—Spread your buttocks—Act”

&nbsp; <img data-src=" /><img data-src=" />



Le 15/09/2017 à 08h 15







WereWindle a écrit :



total HS mais j’ai entendu à la radio (France Info, fin de semaine dernière il me semble) que Al Qaida était en reconstruction sous l’impulsion du fils de Ben Laden sur lequel on n’a qu’une photo… de quand il avait 12 ans <img data-src=" />

Dit autrement, c’est pas exactement le même mouvement edit : entre EI et AQ (mais au même sens que les “constructifs” pensent être un mouvement différent des Républicain, hein… à la fin c’est globalement le même objectif et la même tambouille)





On prépare les esprits à une future nouvelle guerre dans 2 ou 3 ans.



Le 15/09/2017 à 08h 23

Un bon camouflage pour l’histoire de l’élection !

Comme ça Trump peut dire “mais non, je les aime pas”, et le camarade russe s’en fiche un peu que pour couvrir les traces il fasse de la mauvaise pub à kapersky.



Trump peut que se cramer les doigts, il a de toutes petites mains.


Le 15/09/2017 à 08h 26







Ricard a écrit :



On prépare les esprits à une future nouvelle guerre dans 2 ou 3 ans.





je me disais un peu la même chose, oui <img data-src=" />



Le 15/09/2017 à 08h 45







Patch a écrit :



Antivir le faisait, il y a qques années… Mais depuis Avira a voulu lui rajouter 150 fonctions inutiles et lourdes, où ils essaient de t’inciter pas mal à l’installation :/



Oui j’ai fait le même constat hélas.



Le 15/09/2017 à 10h 44

Vraiment n’importe quoi ce gouvernement Américain je trouve… Maintenant ils s’attaquent à des entreprises privées, qui bien évidemment peuvent faire de l’ombre à leurs entreprises locales, c’est un peu trop protectionisme tout cela et l’excuse invoquée est juste risible.



Du coup cela m’a donné envie de racheter une license Kaspersky! &nbsp;J’ai mis un petit bulletin sur mon blog pour partager cela avec mes lecteurs…&nbsp;


FrancoisA Abonné
Le 15/09/2017 à 11h 34

De toutes façons, le meilleur anti-virus sur poste de travail c’est E-Set Nod32, car il est efficace et léger (il tourne sur des machines 32 bits).


FrancoisA Abonné
Le 15/09/2017 à 11h 46

La console centralisée E-Set s’appelle ERA server (pour entreprise).


Le 15/09/2017 à 13h 12







FrancoisA a écrit :



De toutes façons, le meilleur anti-virus sur poste de travail c’est E-Set Nod32, car il est efficace et léger (il tourne sur des machines 32 bits).







Si ça c’est pas une preuve…<img data-src=" />



Le 15/09/2017 à 15h 48







Patch a écrit :



Antivir le faisait, il y a qques années… Mais depuis Avira a voulu lui rajouter 150 fonctions inutiles et lourdes, où ils essaient de t’inciter pas mal à l’installation :/



Le fait qu’il faille faire ca après l’installation n’est pas normal dans tous les cas. Et encore moi je connais l’informatique, j’aurais pu chercher comment régler le problème (mais je n’ai plus envie de me faire chier quand c’est buggué de base, je veux juste pouvoir utiliser mon ordi… je vieillis je crois <img data-src=" /> )… Pour un Michu, ca serait juste l’enfer!





Je complète mon propos, je viens de tester la nouvelle mouture (upgrade nouvelle version payante, puis désinstall pour voir la version free). C’est une catastrophe, puisque kaspersky va jusqu’à bloquer la connexion avec le scanner !?!

&nbsp;

Outre l’antivirus et ses services sans intérêts (surveillance du net etc…), s’ajoute une deuxième application de kaspersky “Secure Connection” qui surveille la connexion (notamment wifi) pour voir si elle est sécurisée.



Bref, une énorme usine à gaz !



Zulgrib Abonné
Le 19/09/2017 à 22h 04

Ceux qui disent que Kaspersky bloque leurs navigation… Comment ? Depuis que je m’en sers, ça ne m’est pas arrivé, je m’en sers depuis assez longtemps pour me souvenir des fichiers licences au lieu des numéro licence sur les versions pour particuliers…

Vous utilisez les fonctions d’analyse du TLS/SSL sans installer le certificat d’interception comme des boulets ou vous avez tous une configuration extrêmement exotique ?


Zulgrib Abonné
Le 19/09/2017 à 22h 08

Tu vois souvent des données du FSB fuiter et faire la une ?

Ils ne sont peut-être pas aussi faible que tu souhaites faire paraître la chose.


Zulgrib Abonné
Le 19/09/2017 à 22h 10

Mais sinon, tu peux désactiver les modules que tu ne souhaites pas utiliser…


Le 20/09/2017 à 09h 52







Zulgrib a écrit :



Mais sinon, tu peux désactiver les modules que tu ne souhaites pas utiliser…





Certes mais de base tout est activé, de même s’agissant de Secure Connection qui s’installe automatiquement sans rien demander.



Par ailleurs, il a décidé de bloquer la connexion passant par un pilote twain d’un vieux scanner (mettant un certain temps avant de capter que c’était lui…).

&nbsp;

Je passe sur le fait que la version free a refusé de s’activer, probablement en raison de traces de l’ancienne version payante qui avait été préalablement désinstallée.



Très honnêtement, j’avais plutôt une bonne image de ce soft bien qu’un peu lourdingue. Là j’ai juste pas envie de passer deux plombes à paramétrer un antivirus sur un poste qui n’est pas le mien alors qu’en 5 min avec antivir j’ai ce que je veux…