votre avatar Abonné

Furanku

est avec nous depuis le 9 mai 2007 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

1613 commentaires

Logo Prime Video

Hier à 22h 03

Juste pour savoir, tu étais abonné à Prime pour quoi ?
- les livraisons
- la vidéo
- les 2
- la réponse D

Les 2.

Au départ pour la livraison. J'étais encore étudiant à l'époque, donc tarif en conséquence (avantageux). Par la suite j'ai eu la chance de profiter de l'offre étudiante jusqu'il y a 3/4 ans, pour une raison que j'ignore. Je n'étais plus étudiant depuis longtemps. Donc ça restait vraiment avantageux (24€/an).

Puis sur la période, Prime Video est arrivé. Une fois passé à 49€/an, c'était encore avantageux.
Depuis 1 an je profitais de Prime par mon offre Freebox Delta (j'ai migré le mois dernier sur une autre offre).

Aujourd'hui mon abonnement s'est terminé et je m'interrogeais déjà sur le fait de le prolonger ou non entre la hausse, l'usage vraiment restreint que j'ai de Prime Video (je n'utilise pas Prime Music) et les délais de livraison qui sont identiques hors Prime chez moi, hors exceptions.
Puis je découvre ça... même si j'ai très petit usage de Prime Video, c'est la goutte de trop pour moi symboliquement parlant.

Donc je ne renouvelle pas pour le moment. On verra si en terme d'habitudes cela sera "contraignant" ou non (je commande assez souvent sur Amazon mais je peux plus grouper les commandes si besoin), en espérant que ça me pousse aussi à consommer autrement.

Voilà pour te donner une réponse complète 😁

Hier à 14h 18

Mon abonnement Prime est arrivé à terme ce jour, après 15 ans d'abonnement non stop.

Bon bah ça ajoute une pièce dans la machine pour m'inciter à ne pas le renouveler.

Free Speech Free Assange

Le 23/02/2024 à 17h 11

Il y a plusieurs courants anarchistes, mais généralement l'idée de ne pas avoir d'autorité et l'absence d'État rejoint l'idée de laisser faire les plus forts, qui deviennent de fait une autorité, mais qui ne prétendent pas se fonder sur une forme de consensus (bref, un système fasciste au final).

D'après Wikipedia, l'anarchisme est une idéologie libertaire.

> mais généralement l'idée de ne pas avoir d'autorité et l'absence d'État rejoint l'idée de laisser faire les plus forts, qui deviennent de fait une autorité

Alors... pas du tout :D

Du moins pas pour ce que l'on peut appeler l'anarchisme historique, qui est ancré à Gauche de l'échiquier politique et prône la coopération entre les individus (pour vraaaaaiment schématiser), sans autorité supérieure. Qui défend des valeurs toutes autres.
Ce n'est pas laisser faire les plus forts mais le contraire.

Par contre le libertarianisme (ou on va dire anarchiste de Droite, là encore pour schématiser) prône indirectement ce que tu décris. Les cryptoanarchistes font parti, majoritairement, de ceux-là.
Mais ils n'ont fait qu'emprunter le terme d'anarchisme (et le terme libertarien aussi, qui a un tout autre sens à la base) en le réduisant à la seule dissolution de l'Etat, ... Pour une finalité toute autre toutefois, qui n'inclut pas les valeurs de justice sociale etc.

C'est pour cela que je souhaitais savoir ce qui te faisait tenir de tels propos. Car l'anarchisme est très mal connu et souvent mal compris, parfois même par ses propres militants. Le terme lui-même a été dévoyé de son essence initiale.
La fin de l'Etat, oui. Mais pas comme tu le décris.

Je t'invite à explorer les différentes pages Wikipedia (si ce n'est déjà fait) sur le sujet de l'anarchisme, du libertarianisme, et leurs différentes sous-branches. Elles sont bien écrites.
Et après à lire certains auteurs historiques si tu veux creuser plus loin :)

Le 23/02/2024 à 07h 27

Effectivement super article.

Après il y a une glorification d'Assange, qui se comprend dans le contexte des journalistes qui veulent protéger leur liberté d'informer (de manière entièrement légitime), mais qui masque le fait que Assange est à la base un activiste cryptoanarchiste, qui n'a pas hésité à demander à Trump dans les derniers messages échangés avant l'élection de 2016 de "ne pas reconnaitre le résultat des élections" alors qu'il pensait qu'il allait perdre (dans l'objectif d'affaiblir le système démocratique américain ce qui a été un succès), et à publier des documents hackés par les russes destinés à salir Clinton, qui même s'ils étaient véridiques avaient été dérobés, sélectionnés et fournis par des acteurs étatiques hostiles juste avant une élection critique. Le compte Twitter de Wikileaks avait même retwitté une fausse info sur un compte de Macron aux Iles caïman juste avant la présidentielle française de 2017.

Même si Wikileaks tentait de ne publier que des infos vérédiques, c'était tout de même une pièce centrale d'une machine de propagande antidémocratique avec des intentions clairement malicieuses et hostiles.
Les anarchistes ont toujours été les idiots utiles des fascistes (c'est en une idéologie très proche du plus fort).

RSF rappelle a juste titre que "Les poursuites ne sont pas liées aux activités de WikiLeaks concernent l'élection présidentielle américaine de 2016".

Même si ce n'est pas vraiment le sujet ici, tu peux développer cette affirmation ?

> Les anarchistes ont toujours été les idiots utiles des fascistes (c'est en une idéologie très proche du plus fort).

Ca m'intéresse de savoir ce qui te fait penser cela, alors que les mouvances anarchistes ont combattu le fascisme justement. Tu sembles confondre anarchisme et libertarianisme (au sens américain et moderne du terme), dont les cryptoanarchistes font très souvent parti.

(On ne peut pas faire de citations en markdown avec ">" ?)

wikipedia

Le 23/02/2024 à 14h 16

Globalement d’accord avec toi : c’est pas Wikipédia qui a créé la transphobie, mais disons que si on peut ne pas faciliter la tâche des transphobes, ce ne sera quand même que mieux.

Pour la pertinence, ça m’a l’air d’être au cas par cas : Eliott Page et Chelsea Manning sont indiscutablement devenus célèbres sous leurs noms de naissance, donc on peut les mentionner (une fois, et en tout cas, pas pour ce qui concerne leur vie post-transition). Encore que demander leurs avis sur la question serait l’idéal.

En revanche, une personne comme Brooke (« Brooke Valley » sur Reddit), qui s’est fait connaître sur Reddit avec ses petites bandes dessinées autobiographiques à partir d’octobre 2021, déjà deux mois après avoir entamé sa transition, quand bien même elle aurait droit à une page Wikipédia (c’est pas le cas : c’est juste une jeune femme lambda qui fait des BD comme elle tiendrait un blog), je pense pas qu’indiquer son prénom de naissance serait utile, même si elle l’a fait accidentellement fuiter un jour (je le connais et ne le dirai pas). Même chose pour AzulCrescent (l’autrice du webcomic I want to be a cute anime girl) et d’autres encore que je connais.

Dans les cas des autrices que tu cites il faudrait que l'information ait une utilité en effet. Ce dont je doute, à l'inverse des personnalités comme Page ou Manning qui, comme tu le dis, ont été célèbres bien avant leur transition.
Sur ça je suis complètement d'accord.

Mais sortir le prétexte de la transphobie pour répondre à la lubbie radicale d'une minorité, dont certains en plus ne sont même pas concernés mais se la jouent SJW (j'en connais, je bosse avec certains comme ça. Et oui je mesure l'usage du terme swj qui leur colle parfaitement), c'est trop.
Ce n'est pas de la sorte que l'on va combattre la transphobie, j'en suis convaincu.

Ca me fait à chaque fois penser à ceux et celles qui scandent "facho" au moindre désaccord... et on en revient donc à mon commentaire précédent.

Le 23/02/2024 à 14h 10

Bah en fait ya UNE communauté trans qui s'excite et qui veut faire effacer les deadnames au nom des personnes des biographies (qu'iels ne représentent pas), et qui traitent tout ceux qui ne pensent pas comme eux de transphobes, et va chouiner dans les médias. La réalité est plus nuancée que ça.

Comme souvent : une toute petite minorité qui gueule fort, hurle à l'intolérance (alors que eux-même sont intolérants), et arrive à faire plier parce qu'il faut faire preuve de bienveillance à leur égard...
Sauf qu'à tout accepter on finit par accepter n'importe quoi.

Ça existait déjà auparavant. Mais ça s'est accentué avec l’avènement des réseaux sociaux et l'effet de caisse de résonance qu'ils ont (à bien ou à mal).

Comme dit Eboué dans son sketch : Dédé est entré en contact avec l'autre Dédé, de l'autre village :roll:
https://www.youtube.com/watch?v=cGRTLhxuwKY

Le 23/02/2024 à 12h 33

Bah visiblement, c'est exactement ce qu'il s'est passé dans ce débat. C'est pas parce que Wikipédia ne va pas dans le sens des intéressés que c'est une erreur.

Peut-être, je ne sais pas, je n'ai pas été vérifier. Je me suis basé sur certains commentaire ici pour rebondir et parler plus largement que ce débat là :)

Le 23/02/2024 à 11h 40

Si, le commentaire #12, mais personne n’a rebondi dessus !

Et, à l’instant, le #14 aussi…

Don't feed the troll :prof: :D

Le 23/02/2024 à 10h 39

Pékin Moyen c'était hier sur M6, en deuxième partie de soirée :mrgreen:

Le 23/02/2024 à 10h 37

Pour le premier point cela soulève donc qu'il faut peut-être revoir certaines règles, dans des cas précis, et éviter ce niveau d'intransigeance qui peut être problématique.

Pour le second je dirais qu'il peut y avoir des effets collatéraux avec tout et n'importe quoi (désolé de paraître froid mais je porte juste un regard objectif sur la chose). Si l'on commence à avoir une vision trop macro sur certains sujets on prend également le risque de finir dans des dérives. Et surtout de finir dans un monde aseptisé.
La problématique que tu cites ne vient pas du fait que Wikipedia affiche ou non le deadname. Mais du fait qu'il existe de la transphobie et qu'il faut y remédier.

Que Wikipedia cache ou non le nom d'origine, les transphobes n'arrêteront pas leur harcèlement et useront d'autres leviers (qu'ils ont déjà ou qu'ils trouveront).
A contrario on va priver des millions de personnes d'une information qui peut être pertinente.

Encore une fois on prend le risque, sous couvert de bienveillance, de faire bien plus de dégâts.
"L'enfer est pavé de bonnes intentions" comme on dit.

J'ajouterais que dans ce débat, comme beaucoup d'autres, on oublie tout de même souvent de donner et prendre en compte la parole des premières personnes concernées.

Chacun a droit à la parole, à avoir une opinion. Mais les personnes concernées devraient être celles que l'on devrait interroger d'office, écouter leur point de vue et en tenir compte.
Ensuite on débat, sur cette base, dans le respect de chacun des points de vue, et on arrive à un consensus qui convient au plus grand nombre (et pas à une minorité).

Sans ce processus le résultat ne peut pas être satisfaisant et engendrera plus de frustration, avec le risque de radicaliser encore plus les opinions.
Il faut vraiment que chacun apprenne à pouvoir débattre sereinement, dans le respect des opinions de chacun (du moment que celles-ci le sont bien sûr). Et que chacun accepte que la décision finale peut ne pas lui convenir, mais qu'il faille l'accepter malgré tout car pris collégialement.

Par exemple une personne peut être anti-avortement et défendre son point de vue. C'est son droit. Reste qu'elle doit accepter que, collectivement, l'avortement est accepté, inscrit dans la loi et qu'elle ne doit pas entraver cela.
Mais si on l'interroge sur le sujet, exprimer son opinion est son droit (du moment que cela n'atteint pas l'intégrité à la personne, etc etc).

Le 23/02/2024 à 10h 17

Quand on sait que Patrick Bruel n’arrive pas à faire retirer une erreur sur sa page (qui concerne son nom réel, justement), parce que les règles de Wikipédia FR interdisent aux personnes concernées d’intervenir sur leurs propres pages biographiques (ce qui est un bon principe en soi pour d’évidentes raisons d’objectivité et de lutte contre l’auto-promotion qui n’y a pas sa place, mais peut s’avérer contre-productive dans certains cas), va demander à ne pas faire figurer un deadname (je sais pas pour vous, mais je trouve le mot « morinom » très moche)…

Cela dit, je voudrais juste ajouter un détail qui peut avoir son importance dans ce débat : dans les milieux les plus transphobes, il est hélas une sale habitude que de harceler les personnes transgenre en ne les désignant que par leurs anciens noms et genres. Et c’est ennuyeux que Wikipédia puisse leur servir à commettre leurs méfaits en leur servant les infos qu’ils désirent sur un plateau. Parce que sinon, j’opterais moi-même pour la position anglophone ou, à défaut, celle du « Machin Truc, né-e Bidule Chose, … ». Mais s’il en va de la sécurité de personnes, voire de leurs vies (regardez les taux de meurtres et de suicides des personnes transgenre par rapport à la moyenne de la population : on va laisser ça perdurer, voire empirer ?)…

Pour le premier point cela soulève donc qu'il faut peut-être revoir certaines règles, dans des cas précis, et éviter ce niveau d'intransigeance qui peut être problématique.

Pour le second je dirais qu'il peut y avoir des effets collatéraux avec tout et n'importe quoi (désolé de paraître froid mais je porte juste un regard objectif sur la chose). Si l'on commence à avoir une vision trop macro sur certains sujets on prend également le risque de finir dans des dérives. Et surtout de finir dans un monde aseptisé.
La problématique que tu cites ne vient pas du fait que Wikipedia affiche ou non le deadname. Mais du fait qu'il existe de la transphobie et qu'il faut y remédier.

Que Wikipedia cache ou non le nom d'origine, les transphobes n'arrêteront pas leur harcèlement et useront d'autres leviers (qu'ils ont déjà ou qu'ils trouveront).
A contrario on va priver des millions de personnes d'une information qui peut être pertinente.

Encore une fois on prend le risque, sous couvert de bienveillance, de faire bien plus de dégâts.
"L'enfer est pavé de bonnes intentions" comme on dit.

Le 23/02/2024 à 09h 26

> le sociologue Arnaud Alessandrin estime que le fort débat actuel s’inscrit dans un moment politique plus large, « où la transphobie n’a jamais été aussi forte ».

Alors oui, clairement il y a un climat transphobe qu'il faut combattre. Mais tout n'est pas non plus lié à cela...
Jouer à chaque fois la carte de la victimisation finit aussi par épuiser et pousse certains à un ras-le-bol, qui est la porte ouverte vers les *phobies.

Clairement, sur le cas Wikipedia, qui reste une encyclopédie, le deadname a un intérêt encyclopédique. On parle de personnalités publiques.
A la limite, et encore c'est limite dans un cadre encyclopédique, si une personnalité souhaite ne pas avoir apparaître son ancien nom ce serait à elle d'en faire la demande si cela la dérange (auquel cas on doit respecter cela).

Semi-conducteurs

Le 21/02/2024 à 10h 05

C'est irréaliste. Et Altman le sait.

Je penche plutôt pour l'effet d'annonce afin de focaliser les investissements sur OpenAI. Et ma foi, ça a l'air de fonctionner.

Logo de Firefox

Le 21/02/2024 à 09h 59

En même temps l'argument "usage pro" ça fatigue, c'est limite déjà du troll.

Sur ce registre en mode troll complotiste désagréable et condescendant; je suis pro, j'ai un multiprofil ff mappé sur des raccourci, parce que ben je suis pro donc je sais configurer l’outil à ma convenance à la différence du "non pro" qui n'y connaît rien et qui échange avec plaisir une UX playschool contre l’envoi de ses donnée à une entité tiers.

La prochaine tu remplace "usage pro" par "confort personnel" ;-p

Du troll ? Sérieusement, rien que ça ? A un moment vous avez envie de lire ce qui vous arrange. Vous jouez sur un terme plutôt que sur l'ensemble du propos.
Donc oui, pour "usage personnel à titre professionnel" si tu préfères. C'est mieux ?

Pour porter des jugements de la sorte, sans me connaître, sans connaître mes convictions et mes valeurs, ainsi que mes usages, c'est à se demander qui sont les trolls ici.

Poser tout simplement la question du pourquoi, afin de mieux comprendre les tenants et aboutissants, n'aurait pas été plus constructif ?
J'dis ça...

Le 21/02/2024 à 09h 03

C'est sûr, au boulot, le respect de la vie privée ça a bien moins de valeur que les groupes d'onglets.

Ces jugements à l'emporte pièce, c'est usant...

Le 21/02/2024 à 08h 22

Il manque encore deux features importantes pour un usage pro amha, et qui font que je reste encore malheureusement sous Chrome pour le boulot :

1. la création/sélection de profils simplifiée, avec une meilleure UX qu'actuellement ;
2. la création de groupes d'onglets en natif.

une jeune femme s'apprête à enregistrer une vidéo d'elle-même avec un smartphone placé dans un anneau lumineux.

Le 21/02/2024 à 08h 17

Je suis partagé.

Je trouve tout d'abord inquiétante cette tendance sociétale de fond à trop s'exposer publiquement, pour tout et n'importe quoi. D'un autre côté je trouve cela très bien, car les licenciements n'ont pas à être une honte et ces vidéos peuvent être un tremplin pour ces personnes afin de rebondir par la suite, tout en donnant du courage à d'autres qui subissent le même sort depuis quelques temps.
Mais... à trop les exposer, j'ai également peur que l'on arrive à un effet inverse où les licenciements seront considérés comme une norme.
Là il y a l'effet de nouveauté et une forme de dénonciation. Si cela dure, ces deux traits font s'atténuer et ce sera finalement considéré comme quelque chose de banal, rendant indirectement les licenciements eux-mêmes plus banals qu'ils ne le sont déjà alors qu'ils ne doivent être qu'une exception.

Je ne sais pas si le fond de ma pensée est bien exprimé. Mais c'est un mouvement intéressant à analyser.

Fibre optique

Le 18/02/2024 à 15h 44

oulala c'est vraiment horrible, empêchons à tout prix les étrangers d'investir en France afin de s'assurer un avenir bien pauvre

Ce n'est pas du tout le sens de mon propos. Mais l'on comprend ce que l'on a envie de comprendre 🙃

Le 16/02/2024 à 14h 10

Aucun a priori. Altice est très endettée et les intérêts ont fortement grimpé ces derniers temps. Comme ils renouvellent leurs emprunts, ça devient invivable, donc ils vendent pour louer ensuite.

L'effet de levier a ses limites :D

Le 16/02/2024 à 08h 59

> le fonds de retraite des employés municipaux de l’Ontario

Donc on a un fond canadien actionnaire d’infrastructures françaises... tout va bien :roll:
Ce type d'investissements devrait être limité à des entités françaises et européennes. Les investisseurs autres ne devraient pas, selon moi, investir dans des infrastructures ou des entreprises critiques (Alstom par exemple, pour ne citer que cet exemple ?).

Le 16/02/2024 à 16h 55

pas de prêt chez orange, mais de la location de la box pour 3€/mois en plus sur ta fracture (je crois que c'est les seuls à faire ça en france)

Nop, Bouygues font de même (mais c'est "caché" dans le coût global de l'offre).
Donc en théorie tu peux demander à te passer de leur box si tu utilises ton propre routeur configuré, avec déduction sur la facture. En théorie.

Une portée de chiots golden retriever jouant dans la neige. Leurs têtes émergent de la neige.

Le 16/02/2024 à 16h 53

On dit que les ingénieurs au sein de la Silicon Valley sont assez friands de psychotropes. Est-ce une coïncidence ? :fume:

Le 16/02/2024 à 16h 51

A y regarder de plus près le rendu reste quand même encore proche d'un (bon) trip léger sous LSD (les petites hallucinations visuelles perceptibles, même sur celles franchement réussies, etc).

Avantage : avec de la VR on pourra faire un trip en toute légalité. Il ne manque que la partie auditive à implémenter (le toucher on n'y est pas encore haha) :D

Logo de la fondation Mozilla

Le 16/02/2024 à 08h 06

Je ne connaissais pas Floorp est c'est vraiment pas mal !
Mais pas à le comparer à Vivladi tout de même en terme de personnalisation x)

Le 15/02/2024 à 07h 53

Et voilà, une fois de plus...

Ce n'est malheureusement pas comme cela que Mozilla va pouvoir redresser la barre de Firefox. Pas en surfant sur la vague comme la concurrence... La force de Firefox c'est justement de proposer autre chose.
Alors je ne dis pas qu'il faille complètement ignorer les IA. Le navigateur peut en faire une intégration intelligente et différente, respectueuse des données privées, etc. Mais licencier (encore) alors que Firefox est en perte de vitesse, pour tout miser sur l'IA en remplacement, c'est se tirer une balle dans le pied.

Que les têtes dirigeantes rendent des comptes et baissent leur salaire. Elles sont en train d’asphyxier ce qui était le héraut du web.

Un salon avec des murs blanc et vert pâle en alternance et en premier plan un canapé en cuir brun à gauche et un canapé vert à droite

Le 14/02/2024 à 21h 28

Pourquoi un stagiaire ? J'ai connu des personnes en CDI tout aissi incompétentes et des stagiaires bien plus compétents 😂

(Je plaisante, je sais que c'est une expression)

Activision Blizzard

Le 14/02/2024 à 09h 04

Oh ! Quelqu'un qui se souvient de mon précédent commentaire :incline:

Maintenant le mal est fait, je ne vois pas bien ce que la FTC va pouvoir y changer mis à part leur coller une amende... La fusion ainsi que les licenciements sont actés. Microsoft fera ensuite appel, le décision de justice traînera devant les tribunaux quelques années, et la peine sera amoindrie.
Microsoft est gagnante sur tous les fronts et c'est une fois de plus l'impunité du non respect des engagements qui l'emporte...

Des billets de cinquante euros.

Le 14/02/2024 à 08h 50

Fond du débat dans les commentairs mis à part, on retrouve là un sujet qui font la raison pour laquelle je maintiens mon abonnement à Next :D

Déjà parce que c'est un sujet de société, en lien avec le numérique, qui mérite une couverture. Ensuite car on retrouve des échanges intéressants et majoritairement respectueux/sereins en commentaires, malgré des avis parfois antagonistes, ce qui permet à chacun de forger sa propre opinion (ou de la changer) en ayant plusieurs points de vue.
Et ça c'est un point non négligeable qui mérite notre soutient en tant que lecteurs.

Donc merci à Mathilde et au reste de l'équipe pour tout cela !

Le 12/02/2024 à 16h 46

Tu n'as pas compris mon commentaire.

Le projet ne contrevient à aucun des critères cités dans leur politique de modération, ils le disent eux-même. Il n'est pas anormal dans ce cas que leur équipe de modération l'ait laissé passé.

C'est ça. En l'état aucune décision n'aurait dû être prise.
Ils auraient à la limite juste dû limiter la communication dans les canaux réseaux sociaux/mails. Mais pas sur le site alors que le projet n'enfreint pas leurs règles actuelles.
Par contre c'est l'occasion pour eux de mettre au clair lesdites règles s'ils ne veulent pas se voir reproduire ce type de situation. Sinon c'est la porte ouverte à la libre interprétation, avec les risques que cela comporte en terme de dérives.

Le 12/02/2024 à 16h 15

>Dans le cas présent Ulule n'aurait pas dû céder.

Ulule a maintenu la cagnotte et n'a pas procédé aux remboursements.

Reste qu'ils ont cédé moralement parlant en empêchant la mise en avant du projet.
D'ailleurs ne rien faire aurait pu permettre de récolter plus de commission, donc de reverser plus ensuite aux associations (un mal pour un bien). Cela n'empêchant pas par la suite de signaler d'être plus vigilant dans le futur pour éviter ce type de situation.

Prendre des mesures pour diminuer sa visibilité au projet, qui n'a rien d'illégal comme mentionné, c'est déjà céder.

Le 12/02/2024 à 16h 05

Je viens d'éditer mon message, et la décision de justice semble avérer l'existence de violence physiques envers Krisztina, sans pouvoir établir le lien avec son suicide.
Bref, ce n'est pas clair, et pour ma part je ne peux m'empêcher d'avoir un jugement personnel très négatif du personnage.
Je n'ai pas d'avis super tranché quant-à sa possible réhabilitation artistique (qui est tout à fait différente de sa réintégration à la société, il ne faut pas confondre).
D'un côté, il a "payé", aux yeux de la justice.
De l'autre, le voir venir étaler ses sentiments d'artiste après de tels actes, je trouve cela indécent.

Et c'est ton droit :D
Tout comme je comprends que certains puissent être choqués de le voir encore se produire.

A quel niveau doit-on placer le curseur entre la prise en compte de l'opinion et l'aspect purement légaliste ?
Chacun va avoir un point de vue différent là-dessus, selon sa propre sensibilité, son vécu, etc. Car si on donne trop de crédit à l'opinion, alors la Justice devient faible, inopérante (puisqu'elle est sensée se placer au-dessus de l'émotionnel, etc). Mais si on ne tient pas suffisamment compte de l'opinion, alors la Justice peut devenir inhumaine.

La question centrale derrière tout ça c'est : à quel moment la vindicte populaire doit-elle outrepasser les décisions de Justice ?
Et j'ai tendance à constater que, depuis quelques années, c'est bien l'opinion qui prend le pas sur la Justice. Et Ulule confirme un peu plus mon constat...

Le 12/02/2024 à 15h 54

Alors, sans me prononcer sur la position d'Ulule, Marie Trintignant ne semble pas avoir été la seule victime de Cantat.
Il lui est reproché d'avoir régulièrement battu et provoqué le suicide d'une autre de ses compagnes, Krisztina Rády, et ce en 2010, alors que Cantat est en liberté conditionnelle suite au meurtre de Marie Trintignant.
Les faits n'auraient pas donné lieu à des poursuites judiciaires, mais de là à dire qu'il n'a rien commis depuis, il y a un pas.

Edit : si, les faits ont donné lieu à des poursuites, my bad.
Selon Wikipedia :
Le 6 juillet 2018, la justice annonce que la plainte déposée contre Bertrand Cantat par l'association féministe Femme et libre concernant le suicide de Krisztina Rády est classée sans suite. La procureure de la République de Bordeaux déclare que « les investigations menées n’ont pas permis de caractériser que le suicide de Krisztina Rády était en relation avec des violences physiques et psychologiques commises sur elle par Bertrand Cantat »

J'en ai entendu parlé. Et comme tu le dis : aucune poursuite judiciaire.

Pour ma part je ne suis pas dans les dossiers judiciaires pour dire s'il est coupable ou pas. Je n'ai pas les éléments nécessaire pour juger de sa culpabilité. Donc, dans de tels cas, je fais (encore) confiance à la Justice.
Ce n'est pas comme les propos d'un Depardieu où là on a des preuves accessibles à tous.

Le 12/02/2024 à 15h 43

On vit une époque où ces SWJ vont prétendre le droit à tous d'avoir une seconde chance.
Et, dans les faits, lorsqu'une personne a purgé sa peine, ces mêmes personnes vont ensuite peser de tout leur poids, quitte à faire du harcèlement même, pour éviter des personnes comme Cantat de pouvoir avoir cette seconde chance...

Que l'on soit d'accord ou pas avec le jugement, il reste qu'il a purgé sa peine. Et que donc il a droit à se produire.
On ne peut pas avoir une justice à géométrie variable, qui tombe systématiquement sous la vindicte populaire. A ces personnes alors de saisir la justice une bonne fois pour toute.

Dans le cas présent Ulule n'aurait pas dû céder. Tout est dans les clous et rien ne poursuit actuellement Cantat pour éviter qu'il ne se produise à nouveau. C'est plutôt les extrémistes de tout bord, qui encore une fois ne sont pourtant qu'une minorité, que l'on devrait calmer. Plutôt que de leur donner quasi systématiquement satisfaction.

*N.B : je ne cautionne en aucun cas ce que Cantat a commis. Pour moi sa peine a été trop légère, quand bien même toute cette affaire a pris une ampleur qui dépasse la réalité des faits et qu'il a tout avoué.
Par contre il a purgé sa peine et n'a rien commis depuis à ma connaissance, ni condamné à nouveau. Donc rien ne justifie cette traque permanente à son encontre. Le combat devrait plutôt se porter sur les peines, souvent trop légères et mal appliquées dans le cadre des violences conjugales, plutôt que contre lui*

Logo de la fondation Mozilla

Le 12/02/2024 à 12h 03

Encore quelqu'un qui va profiter de la fondation pour s'enrichir sur le dos des équipes restantes, contributeurs et donateurs, au détriment de la fondation elle-même et de ses produits...

Le 12/02/2024 à 12h 02

Firefox est très bien. Rapide, stable, autrement plus respectueux de la vie privée que les plus connus / utilisés. Et bourré d'options qu'il a systématiquement avant les autres, même l'essentiel comme DNS over HTTPS ça a pris un temps fou à arriver ailleurs après.

Après les salaires c'est pas notre problème et on en s'en fout un peu à notre échelle (tant que le business tourne et que les produits Mozilla ne sont pas en danger).

On ne s'en fout pas quand ils font des appels aux dons, prétextant que la fondation va mal (bah oui quand on dépense des millions dans un seul salaire). Et c'est la raison pour laquelle j'ai cessé de donner d'ailleurs.

J'aime Firefox, les produits de Mozilla et les valeurs qu'ils défendent. Mais si c'est pour augmenter un salaire outre-mesure, réduire les équipes, alors que le produit va mal face à la concurrence (au détriment du web d'ailleurs), c'est niet.
Et tant pis si cela accentue la perte pour Mozilla, des dons en moins feront peut-être plus réagir que toute autre solution (c'est le seul levier que l'on a en tant qu'usager en plus de l'utilisation desdits produits).

brosse à dent noire accompagnée d'une tâche de même couleur

Le 09/02/2024 à 15h 51

Ca devait pas être agréable du tout cette relecture... 200 pages de contenu "traduit" par IA ça doit donner plus que la nausée.

J'espère pour elle que ça va s'arranger. On va finir par se rendre compte que l'IA est un outil, bien pratique, mais ne peut remplacer l'humain comme on le pense actuellement. Ca peut juste l'aider dans son travail.
Surtout dans la traduction où le traducteur ou la traductrice (qui fait bien con boulot) va percevoir le sens profond de ce que transmet l'auteur, l'émotion, que l'IA sera incapable de transmettre en intégralité... si elle peut le faire en partie, ce qui finalement n'est pas souvent le cas.

Disney x Epic

Le 08/02/2024 à 11h 54

Bientôt le film d'animation Fortnite par Disney :mrgreen:

Supercalculateur Jean Zay, nommé ainsi en l'honneur du ministre de l'Éducation nationale qui fut l'artisan, avec Jean Perrin, de la création du CNRS. Capable d'effectuer 13,9 millions de milliards d'opérations par seconde dans sa configuration initiale installée à l'été 2019, ce supercalculateur convergé permet d'étendre les modes d'utilisation classiques du calcul de haute performance (HPC) à de nouveaux usages pour l'intelligence artificielle (IA). En plus de ses 1 528 noeuds de 40 coeurs Intel Cascade Lake à 2,5 GHz, il comprend 261 noeuds "convergés hybrides accélérés" composés chacun de 40 coeurs à 2,5 GHz et de 4 GPUs NVIDIA V100. Chaque noeud dispose de 192 Go de mémoire et chaque GPU de 32 Go. Conçu par Hewlett Packard Enterprise, ce supercalculateur HPE SGI 8600 a été acquis en 2019 par le Genci (Grand équipement national de calcul intensif) et est opéré par l'IDRIS, localisé sur le plateau de Saclay. UPS851 Institut du Développement et des Ressources en Informatique Scientifique 20190051_0007

Le 08/02/2024 à 11h 31

Vu comme ça en effet. Mais reste que laisser les chercheurs sur le carreau de la sorte, ça ne devrait pas arriver. Qu'ils aient au moins le temps de réviser leurs plannings et peut-être déporter, provisoirement, une partie des calculs (si ça peut se faire, je ne suis pas du tout expert dans le domaine).

Code informatique

Le 06/02/2024 à 15h 18

nous sommes d'accord :)

Après moi j'ai passer du cp à la 3eme en privé (contrairement à mes ainés qui était en publique), et au final c'était pire ^^ (des profs ultra catho complétement cinglés avec des méthode archaïques , dénigrement de partout (ma prof principale (chimie) de 3ème qui sort à mon père que les enfants qui ne font pas la filière S ne serviront pas la france alors qu'il enseigne en segpa c'était épique !) .

Dans tous les cas chacun fait le choix qui lui semble le mieux pour ses enfants, tout comme notre ministre.

mais être ministre de l'éducation et dire de but en blanc "l'école publique c'est de la merde" comme ça de but en blanc c'est inadmissible ! bref je ne l'aime pas tout comme le reste du gouvernement ^^

Ah c'est sûr qu'il y a des écoles qui sont à l'image des pensionnats catholiques du XIXe siècle 😅

Mais globalement, hormis les quelques heures sur l'année "d'éveil à la foi" (qui dans la notre est abordé plus dans un sens culturel que vraiment religieux) qui me font sourire, on a rien à redire de la notre perso. Rien n'est imposé. Ça reste, je pense, tout de même une minorité d'écoles dans ces cas-là. Mais ce sont celles qui font le plus parler.
Et celles-ci devraient clairement fermer. De part l'entre-soit qu'elles installent volontairement. Et de par le prosélytisme qui est hors cadre du contrat avec l'Etat. Il manque encore trop de contrôles et de fermeté de la part de l'Etat sur ces points là...

Le 06/02/2024 à 12h 53

on rentre dans du débat politique, mais le problème n'est pas que sont fils soit en privé, c'est la justification (et toutes ses prise de paroles) qui font tâche ....

"ha vous avez fait sport aujourd'hui ? vous êtes en basquets ! " perso moi je traduit : "bonjour, j'ai aucune idée de ce que je fou là, j'ai absolument aucune idée de ce qu'il ce passe dans le monde réel et encore moins dans les école publiques "

tu me dira comme d'habitude, oui , sauf que là c'est flagrant et elle à enchainer les bourdes en 2 ou 3 jours sans broncher :)

Bah oui, elle est en droit de mettre ses gosses dans le privé...

Je vais prendre mon cas perso : je suis en soit contre le privé. Mais, quand je vois l'état de l'école publique de nos jours (à laquelle je suis pourtant fermement attaché), ce que m'en rapporte ma femme (qui bosse en primaire) entre les parents, le ministère etc, nous avons choisi au mieux pour nos enfants : une petite école privée de notre commune.

A un moment je suis pragmatique : je souhaite offrir le meilleur avenir possible à mes enfants. Même si ça me fait mal au coeur sur le principe de renier le publique de la sorte. Mais je joue simplement mon rôle de parent, qui a la chance de pouvoir faire ce choix et souhaite le mieux pour ses enfants.

Là où notre Ministre aurait pu faire un constat d'échec des gouvernements successifs et justifier son choix comme une majorité de parents dans la même situation le feraient, proposant ensuite des réformes attendues pour justement redorer l'image de l'école publique, elle n'a fait qu'enfoncer le clou par des justifications hasardeuses qui met juste en lumière l'entre-soit au sein de certaines sphères et une déconnexion totale de la réalité du terrain.

Et je critique tout autant une partie de nos politiques qui ont sauté sur l'occasion comme des requins, pour raconter tout et n'importe quoi. Au lieu de mettre en avant leurs propositions pour l'école publique et l'avenir de nos jeunes (parce que bordel, c'est devenu n'importe quoi !).
Sans parler de sociologues que j'ai pu entendre qui osent dire que l'on met nos enfants dans le privé pour de l'entre-soit seulement... bah non. Une (petite) partie sûrement. Une majorité, non. Parce que les enseignants y subissent aussi les mêmes aléas. Dans une moindre mesure certes. Mais ils subissent quand même. Mais pour s'en rendre compte faut sortir un peu la tête des simples chiffres et rapports pour aller constater la réalité du terrain.

P.S : je parle des écoles privés sous contrat avec l'Etat. Pour les autres, elles ne devraient même pas exister du tout à mes yeux.

Le 05/02/2024 à 15h 43

C'est vrai que la "sécurité" par l'obscurité a tellement fait ses preuves...

C'est simple à mes yeux : TOUT code d'une institution publique doit être libre d'accès, sauf si cela met en jeu la sécurité nationale.
Ce devrait un être un droit garantit dès lors que le code est payé par nos impôts.
Cela permettrait à chacun d'avoir un droit de regard quant au bon fonctionnement de ceux-ci, donc de jouer son rôle de citoyen éclairé. En plus de garantir la fiabilité, la sécurité, etc... et renforcer la confiance envers nos institutions (elles ont des choses à cacher, elles ? Pour qui a la ref).

Le 30/01/2024 à 14h 35

Trop de services annexes. C'est plus une box internet, c'est une box de services...
La différence de prix (-10€/mois) avec l'offre sans les services n'est pas assez importante pour être intéressante face à la Pop, voire même la Delta.

J'attendais cette v9 avec impatience. C'est une grosse déception.
Grosse déception car le gap avec la Delta ou la Pop ne sont pas si significatifs : du débit symétrique et du Wifi 7, l'intérêt reste limité pour 99% des usages. Reste la partie services où là, en effet, ça peut valoir le coup pour de gros consommateurs de contenus. Mais qui consomme autant ?

La seule partie positive face à la Delta c'est sa consommation réduite. Sinon je ne vois nullement l'intérêt, techniquement, de migrer sur cette Frebbox Ultra. Je pense même plutôt voir pour migrer sur la Pop, afin de réduire la conso, qui m'offre des débits suffisants, pour moins cher avec en plus le forfait mobile à 9,99€ (que la Delta n'intègre pas, un comble !).

Le 26/01/2024 à 07h 51

Il n'y avait pas eu de garanties sur les emplois présentées aux autorités lors du projet de fusion ?

Licenciement

Le 24/01/2024 à 10h 58

Autant je peux comprendre certains licenciements chez les GAFAM etc suite à des embauches massives durant la période COVID. Mais Riot Games ?!

Réacteur nucléaire

Le 23/01/2024 à 14h 19

Des installations de recherche/essai, visiblement, pb soulevé dans un des articles sur ce sujet du Canard Enchaîné ces derniers mois.

Je lisais le Canard. Et avec le recul, y a à prendre et (beaucoup) à laisser dedans...

Le 23/01/2024 à 14h 17

> Je ne sais pas comment on pourrait rendre ces consultations véritablement constructives pour l'intérêt commun...

Une solution pas mal est le groupe tiré au sort. On prend la peine de former le groupe sur la question et on reste dans un choix démocratique représentatif de la société (si le tirage est bien fait et pas juste parmi les gens déjà concernés par le sujet).

C'est ce qu'il y avait eu pour la Convention Citoyenne pour le Climat.
Ça avait l'air d'avoir plutôt bien fonctionné. Même s'ils se sont torchés avec le résultat... beaucoup des participants avaient revus leur position, mis de l'eau dans leur vin, ou au contraire pu pousser des avancées. Dans tous les cas ça avait, semble-t-il, était très formateur pour les participants (citoyens comme intervenants). Et dans l'idée de faire de chacun un citoyen éclairé, c'est également une bonne solution.

Ce serait peut-être un modèle à élargir en effet.

Le 22/01/2024 à 10h 07

Je suis complètement pour les concertations publiques. Le hic majeur c'est que ça donne voix à des personnes qui 1/ n'ont aucune connaissance/compétence sur le sujet, 2/ viennent cracher leur fiel pour mettre fin à tout débat constructif.
Surtout sur des sujets aussi sensibles, même si l'opinion générale a quelque peu évolué ces dernières années en faveur du nucléaire.

Je ne sais pas comment on pourrait rendre ces consultations véritablement constructives pour l'intérêt commun... Ici pour le nucléaire mais pour toutes les consultations publiques plus largement.
L'idée du webinaire en premier lieu me semble être une bonne idée, de même que la mise à disposition de documents même si ce sera sûrement insuffisant pour avoir un débat serein et constructif le jour J. Beaucoup ne s'y rendront même pas, ou ne consulteront pas les documents. Ca devrait peut-être être un pré-requis pour participer ?

Les icones des applications telegram signal whatsapp line et wechat affichées sur un écran de smartphone.

Le 23/01/2024 à 08h 48

Même pour un parent qui n'a rien vu venir (vu la rapidité de la radicalisation), c'est une des pires excuses que l'on puisse trouver...

TerraMaster NAS 424

Le 15/01/2024 à 14h 26

Il est indiqué sur la fiche technique du N300 qu'il n'accepte que 16 Go de mémoire max.

Comment le NAS gère donc les 32 Go fournis ?

Un homme est enseveli sous les post-its.

Le 13/01/2024 à 01h 33

"mais malheureusement nécessaire pour assainir le secteur"

pourquoi c'est nécessaire de "assainir le secteur" ? ça vous apporte quoi, à VOUS l'humain spécifique, que le secteur soit assaini ?

Et si on venait vous assainir, vous me diriez, dans un beau français, "oui bien sur, il est nécessaire de m'assainir" ?

honnêtement: qu'en avez vous à foutre qu'un secteur soit assaini ?

Seriez vous de ces gens qui pensent que c'est une bonne chose qu'il soit nécessaire de charcler les budgets de la santé publique parce qu'il faut présenter un beau bilan sur les marchés financiers ?

Qu'en avez vous à foutre des secteurs assainis, des dettes sous contrôle et des auto-satisfaits de la vie qui ont le réfrigérateur plein ?

"c'est bien malheureux mais il fallait le faire, ma pov dame..." poum poum

Que de blabla pour au final ne rien dire et essayer de me faire porter un discours qui n'est pas le mien 🙃

Accessoirement je bosse dans le milieu de la Tech et mon entreprise a également souffert de la crise. J'ai en effet la chance de conserver mon emploi, ce qui n'est pas le cas dans beaucoup d'autres petites entreprises.
Cela ne m'empêche pas de porter un œil critique et de constater que oui, cette dernière décennie on aura vu de tout et n'importe quoi dans le secteur, et qu'il était temps que cette bulle éclate. Même si je regrette les dommages collatéraux sur l'emploi, qui peuvent tout à fait me concerner demain (qui sait).
Mais ce n'est qu'une phase de réajustement du marché. Et on peut regretter cela, ne pas être à l'abris, critiquer les abus en terme de licenciements, tout en admettant que, quelque part, il y a un mal nécessaire. Cela s'appelle simplement porter un œil objectif ;)