Le virement instantané se répand en France, parfois gratuit : comment ça marche ?

Le virement instantané se répand en France, parfois gratuit : comment ça marche ?

Souvent payant

Avatar de l'auteur
David Legrand

Publié dans

Internet

25/01/2019
140

Le virement instantané se répand en France, parfois gratuit : comment ça marche ?

Il est désormais possible d'effectuer un virement ou un paiement dans la zone SEPA, effectif en 10 secondes. Une promesse de la BCE devenue réalité ces dernières semaines. Mais dans la pratique, tout n'est pas si simple.

Une petite révolution se prépare depuis quelques années dans le monde bancaire européen : le virement et le paiement instantanés. Après le passage du RIB à l'IBAN pour la zone SEPA, ce second changement d'ampleur va directement affecter les clients et les possibilités qui s'ouvrent à eux.

Car si la révolution numérique a touché les banques, c'est surtout pour les activités de trading, les procédures internes et l'accès aux comptes en ligne. Les services, eux, mettent du temps à évoluer, malgré la pression des nouveaux usages poussés par les néobanques et de sociétés comme PayPal.

Rattraper le retard

Cette dernière permet depuis longtemps de transférer à un tiers des fonds instantanément, ceux-ci pouvant alors être utilisés directement. Des pratiques qui, ces dernières années, ont migré vers les smartphones.

Nombreux sont les services proposant ainsi un transfert d'argent, de Facebook Messenger à Skype en passant par les néobanques, avec un bémol : il faut utiliser un même établissement ou une même application. Surtout, le temps de récupération des fonds sur un compte bancaire classique est toujours aussi long.

Même si la situation s'est améliorée avec le temps, 24/48h (ouvrables) sont souvent nécessaires pour que des fonds soient transférés d'une banque à une autre en France. Impensable à l'heure du tout numérique.

Devant cet état de fait et le développement d'un nombre croissant d'initiatives nationales, la Banque Centrale Européenne (BCE) s'est lancée il y a quelques années sur l'initiative Instant Payments. Elle doit permettre des paiements/virements instantannés ou SEPA Instant Credit Transfer (SCTInst), même depuis un appareil mobile et sans connaître les coordonnées bancaires, sans interruption (24/7).

De quoi faciliter le paiement de compte à compte dans l'ensemble de la zone SEPA, sans même passer par la carte bancaire, faire naître de nouveaux services, ou en favoriser d'autres, comme le paiement à la livraison par exemple. La facturation doit aussi être facilitée pour les entreprises.

Des enseignes françaises s'y mettent, avec parfois un surcoût

Le groupe BPCE a été l'un des plus actifs sur cette initiative. C'est tout naturellement que ses banques ont été parmi les premières à sauter le pas dès 2018, lors de la mise en place. Depuis, d'autres établissements ont annoncé s'y mettre ou s'y sont mis depuis pour le virement et/ou le paiement : BNP Paribas, Crédit Mutuel Arkéa, Société générale, etc.

Certains clients l'ont découvert avec une surprise : le virement rapide leur est proposé, mais facturé 1 euro environ. Présenté comme un service complémentaire, capable de remplacer la très lucrative carte bancaire et nécessitant un investissement pour les banques, il a naturellement été intégré comme un service premium.

Car outre le besoin de gérer les comptes en temps réel, il faut aussi faire évoluer le cœur de la machine en charge de l'ensemble des transactions et la lutte contre la fraude. Si le travail n'a pas été réalisé progressivement en amont, la facture peut s'avérer lourde.

Cela n'empêche pas d'autres établissements de jouer sur ce nouveau service pour mettre en avant leur grille tarifaire plus agressive. C'est notamment le cas de Boursorama qui a annoncé il y a quelques jours l'arrivée gratuite du virement instantané pour l'ensemble de ses clients (particuliers et professionnels).

La banque en ligne en profite pour vanter ses tarifs, présentés comme les moins chers du marché. Une manière de rappeler à la concurrence que dans la période actuelle, réclamer 1 euro pour transférer des fonds n'est pas une perspective de modèle économique durable.

Pour autant, cette gratuité n'est pas sans contreparties.

Comment ça marche ?

Les règles établies par la BCE sont claires (et appliquées telles quelles en France) : les virements peuvent être au maximum de 15 000 euros, effectifs en 10 secondes, disponibles 24/7 et 365 jours par an, sont irrévocables, une confirmation ou un rejet devant être fourni dans les 20 secondes.

L'identification peut se faire via IBAN, numéro de mobile, QR Code ou NFC. Le cas du numéro de mobile sera sans doute le plus complexe, puisqu'il peut évoluer avec le temps. Il se base sur un référentiel européen construit autour des données fournies par les banques. Il faudra donc être attentif sur la mise en œuvre.

Chez Boursorama, une nouvelle zone est ainsi apparue dans la section relative aux virements et prélèvements. Une fois le compte d'origine choisi, la liste de vos bénéficiaires s'affiche avec la possibilité d'en ajouter un (via un IBAN uniquement).

Virement instantané BoursoramaVirement instantané BoursoramaVirement instantané BoursoramaVirement instantané Boursorama

Les comptes enregistrés sont alors indiqués comme compatibles ou non. Selon nos constatations, c'était le cas de comptes détenus chez CIC, Crédit Agricole, ou BNP, mais pas chez B for Bank, Fortuneo, LCL, N26, Nickel ou encore Orange Bank. Le montant maximum n'est pas clairement précisé, mais il est de 500 euros, loin des 15 000 euros évoqués par la BCE.

Sans doute une précaution pendant la phase de démarrage, mais qui peut vite être une limite génante. D'autant qu'un seul virement instantanné peut être effectué par jour, dommage. Mais cela fonctionne : les fonds ont été affichés directement sur le compte du bénéficiaire (Crédit Agricole), un SMS nous ayant tout de suite confirmé l'opération.

Une initiative intéressante, mais encore limitée

On le voit bien, malgré un lancement il y a quelques semaines/mois et un fonctionnement effectif entre banques compatibles, cela tarde à se généraliser et peut encore manquer d'intérêt pour les clients.

Une bonne partie des banques est encore incapable de gérer la réception de tels virements, l'identification par mobile n'est pas proposée par les établissements compatibles, il est le plus souvent question de virement que de paiement, la tarification peut paraître chère, les limites sont parfois contraignantes, etc.

Si 2019 devrait être l'année de la généralisation du service, il reste du travail. Un comble alors que l'on dispose déjà de moyens techniques pour transférer des fonds ou effectuer des paiements gratuitement dans des dizaines de services, et que de nombreux pays sont déjà à la page.

Espérons que les mois qui viennent seront l'occasion pour l'ensemble des banques françaises de prendre la mesure de l'attente de leurs clients pour un meilleur service, surtout au regard des montants annuels facturés par certaines.

140

Écrit par David Legrand

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Rattraper le retard

Des enseignes françaises s'y mettent, avec parfois un surcoût

Comment ça marche ?

Une initiative intéressante, mais encore limitée

Commentaires (140)


Le 25/01/2019 à 10h 13

ça fait 12 ans que j’habite en Allemagne. Ça fait 12 ans que mes virements sont instantanés, sans surcoût.

Cherchez l’erreur…


thymotep Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 21

J’ai eu la surprise de voir ça à la Société Générale pour un virement, ça me proposait de payer 80 centimes pour l’opération, sachant que c’était un virement de compte à compte dans la même banque, et qu’en le faisant à 11h du matin en virement “classique” les fonds étaient sur le compte à 18h le jour même.



Du coup je vais attendre la gratuité, car je paie déjà ma banque, donc je ne vais pas payer ça en plus.


Le 25/01/2019 à 10h 29

C’est super de pouvoir virer de l’argent entre comptes de banques différentes quand tu as un délai de sécurité de 3 jours après avoir enregistré un nouveau compte destinataire. L’immédiateté en prend un coup. <img data-src=" />


David_L Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 33

Oui chez eux c’est un peu moins cher que BPCE. Fun fact : Boursorama appartient à la SG <img data-src=" />









cowboo a écrit :



C’est

super de pouvoir virer de l’argent entre comptes de banques différentes

quand tu as un délai de sécurité de 3 jours après avoir enregistré un

nouveau compte destinataire. L’immédiateté en prend un coup. <img data-src=" />





De mémoire c’est encore ça dans certaines banques genre Crédit Agricole, mais comme dit, l’évolution des SI va devoir être globale à un moment donné… Sinon on va avoir des trucs débiles du genre (mais il y en a des tas dans le monde bancaire)



Kazer2.0 Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 33

Perso, ça fais des années que j’ai ça gratuitement pour un virement dans la même banque.

Quand je fais un virement à mes vieux, ils l’ont dans la seconde.

Après de banque à banque ça prends quoi, 3 jours.

Je gère correctement mes comptes, donc ce délais me pose aucun problème <img data-src=" />


Fumble Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 37

Ce n’est pas comme si le Rulebook de l’European Council à propos des SCTInst existe depuis novembre 2016 pour une entrée en vigueur en novembre 2017. Donc nos banques françaises ont au minimum 1 an de retard. De mémoire, les banques belges étaient motivées et voulaient déjà à l’époque faire sauter la limite des 15000€.



Donc même chez Boursorama, ça reste une vaste blague. Même si je reconnais que le défi technique de faire tout le parcours banque émettrice + anti-fraude =&gt; réseau interbancaire avec clearing & settlement =&gt; banque destinataire + anti-fraude et tout le chemin retour pour accuser réception, c’est vraiment pas mal.



Hors interbancaire, le fichier XML utilité n’est qu’une variation du Pain.001. J’imagine que l’interbancaire doit être une variation du Pacs.008. Le challenge est donc surtout au niveau de l’infra et de l’anti-fraude et non au niveau du métier en lui-même.


Le 25/01/2019 à 10h 50

C’est pas une question de savoir gérer ses comptes ou pas.



y a plein de cas où le délai habituel est réellement chiant.


Ami-Kuns Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 50

Pour la BNP Paribas sur des comptes pro et perso que je gère, toujours aucun changement, les virement émis et reçu dans la journée ne sont validée que vers 22 heures chaque jours, et aucune opérations les week-end.


Inny Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 51

Ça ne devrait pas être une surprise de voir que la France est encore à la traîne en matière d’évolution numérique… <img data-src=" />


linkin623 Abonné
Le 25/01/2019 à 10h 58

Les banques françaises… Toujours en avance ! Dans 30 ans les comptes courants rémunérés.


wanou2 Abonné
Le 25/01/2019 à 11h 02

Pour du paiement instantané c’est pas encore ça. Pour du virement, on gagne un jour de date de valeur (enfin dans les banques sérieuses…).



Ceci est une révolution <img data-src=" />


coco74 Abonné
Le 25/01/2019 à 11h 23

C’est juste super lent…



Un virement caisse d’épargne sans payer, c’est quelques jours minimum…



Un virement révolut c’est fait dans la journée, même le truc sans payer plus cher.


OlivierJ Abonné
Le 25/01/2019 à 11h 28







Kazer2.0 a écrit :



Après de banque à banque ça prends quoi, 3 jours.

Je gère correctement mes comptes, donc ce délais me pose aucun problème <img data-src=" />





T’as du bol alors :-) .







bad10 a écrit :



C’est pas une question de savoir gérer ses comptes ou pas.

y a plein de cas où le délai habituel est réellement chiant.





Clairement.

Par exemple la fois où j’avais eu un prélèvement inhabituellement élevé (mais valide) sur mon compte courant, et que j’avais besoin de retirer de l’argent ; même en allant dans une agence SoGé, impossible d’avoir le virement effectif depuis mon Livret A (même banque) en moins d’environ 24 h.







Ami-Kuns a écrit :



Pour la BNP Paribas sur des comptes pro et perso que je gère, toujours aucun changement, les virement émis et reçu dans la journée ne sont validée que vers 22 heures chaque jours, et aucune opérations les week-end.





Idem SoGé, c’est ridicule de ne rien pouvoir faire entre samedi 18 h et lundi 8 h.



loser Abonné
Le 25/01/2019 à 11h 28

&nbsp;Euh… hein? Qu’est ce que la France a à voir avec ça?


Le 25/01/2019 à 11h 40



Les comptes enregistrés sont alors indiqués comme compatibles ou non.

Selon nos constatations, c’était le cas de comptes détenus chez CIC,

Crédit Agricole, ou BNP, mais pas chez B for Bank, Fortuneo, LCL, N26,

Nickel ou encore Orange Bank.



Vous pouvez rajouter ING à la liste des banques non compatibles…


Le 25/01/2019 à 11h 56

C’est instantané entre utilisateur ING <img data-src=" />

Quand on arrive à accéder aux fonctionnalités, depuis leur mise à jour à moitié faite ^^


Le 25/01/2019 à 12h 02

Mais impossible entre ING et une banque différente. Je devais justement faire un virement urgent de mon compte Société Générale vers le compte ING de mon frère, impossible…



Petit aparté, entre ça et leur MasterCard qui déconne chez Revolut (frais facturés par erreur), ça ne me donne pas envie d’aller voir chez eux…


Le 25/01/2019 à 12h 24

Y’a encore des gens qui utilisent des banques françaises ^^&nbsp;


Le 25/01/2019 à 12h 30

idem ici en Angleterre


Le 25/01/2019 à 13h 12

Ça fait 7 ans au Canada au moins.


Stoane Abonné
Le 25/01/2019 à 13h 19







Aloyse57 a écrit :



Ça fait 7 ans au Canada au moins.





Entre deux banques Canadiennes ne faisant pas partie du même groupe&nbsp;&nbsp;? En moins de 10 s ?



&nbsp;



Meptalon a écrit :



idem ici en Angleterre





Entre deux banques Anglaises ne faisant pas partie du même groupe&nbsp;&nbsp;? En moins de 10 s ?

&nbsp;



gauss a écrit :



ça fait 12 ans que j’habite en Allemagne. Ça fait 12 ans que mes virements sont instantanés, sans surcoût.

Cherchez l’erreur…





Entre deux banques Allemandes ne faisant pas partie du même groupe ? En moins de 10s ?



Juju251 Abonné
Le 25/01/2019 à 13h 20







David_L a écrit :



De mémoire c’est encore ça dans certaines banques genre Crédit Agricole, mais comme dit, l’évolution des SI va devoir être globale à un moment donné… Sinon on va avoir des trucs débiles du genre (mais il y en a des tas dans le monde bancaire)







Et ce n’est rien de le dire.



Ma banque impose une validation avec SMS + code à saisir (coucou SS7 <img data-src=" />)

) de certaine opération, il y a un délai de 2 ou 3 jours quand un ajoute un bénéficiaire pour un virement et à côté de ça, le site est encore en TLS 1.0 …



Ca ne s’invente pas …<img data-src=" />



Le 25/01/2019 à 13h 22

On est en France, il a fallu monter une commission muli-partite, qui a beaucoup réfléchi, étudié, pesant le pour et le contre, les tenants et les aboutissants en s’assurant qu’aucune partie ne soit lésée.

Une fois la décision de faire ce virement instantané acté, une autre commission s’est chargée de mettre en place le cadre légal.

Puis quand tous le monde a été d’accord, que les lois/décrets/amendement/ajout aux conditions légales ont été finalisée, il a fallu le mettre en place, avec toutes les garanties de sécurité pour le consommateur et les banques.

C’est une autre commission qui a été chargée de la question afin d’étudier et de fourni un format commun d’échange et le calendrier prévisionnel de mise en oeuvre, ainsi que le budget, le tout en accord avec la banque de France et les établissement financiers.

Et finalement, les services informatiques de chaque banque ont du développer la solution, en respectant les coûts, délai et contraintes légales.

Finalement, 12ans, c’est pas cher payé <img data-src=" />


Le 25/01/2019 à 13h 27







Aloyse57 a écrit :



Ça fait 7 ans au Canada au moins.





Bien d’accord, ça s’appelle Interac.

D’ailleurs, la gestion des adresses e-mails semble plus simple que le référentiel européen évoqué dans l’article (qui risque de virer à l’usine à gaz). C’est à l’émetteur de dire vers quel adresse ça va. Pour éviter un problème (si jamais c’est pas la bonne adresse email) émetteur et destinataire se mettent d’accord sur une question/réponse à saisir lorsque le destinataire veut récupérer les fonds. Et si ils ne sont pas récupérés sous 30j ils reviennent dans le compte de départ. Bref simple et efficace



Stoane Abonné
Le 25/01/2019 à 13h 27







spidermoon a écrit :



On est en France, il a fallu monter une commission muli-partite, qui a beaucoup réfléchi, étudié, pesant le pour et le contre, les tenants et les aboutissants en s’assurant qu’aucune partie ne soit lésée.

Une fois la décision de faire ce virement instantané acté, une autre commission s’est chargée de mettre en place le cadre légal.

Puis quand tous le monde a été d’accord, que les lois/décrets/amendement/ajout aux conditions légales ont été finalisée, il a fallu le mettre en place, avec toutes les garanties de sécurité pour le consommateur et les banques.

C’est une autre commission qui a été chargée de la question afin d’étudier et de fourni un format commun d’échange et le calendrier prévisionnel de mise en oeuvre, ainsi que le budget, le tout en accord avec la banque de France et les établissement financiers.

Et finalement, les services informatiques de chaque banque ont du développer la solution, en respectant les coûts, délai et contraintes légales.

Finalement, 12ans, c’est pas cher payé <img data-src=" />





Cela n’a rien à voir, c’est une directive européenne…



Le 25/01/2019 à 13h 42







OlivierJ a écrit :



Clairement.

Par exemple la fois où j’avais eu un prélèvement inhabituellement élevé (mais valide) sur mon compte courant, et que j’avais besoin de retirer de l’argent ; même en allant dans une agence SoGé, impossible d’avoir le virement effectif depuis mon Livret A (même banque) en moins d’environ 24 h.





Quand j’ai voulu payer pour une bagnole, ne voulant pas avoir de frais avec le chèque de banque de la CE, j’ai voulu verser le montant nécessaire sur mon récemment créé compte bourso :




  • 3 jours pour que le compte soit validé

  • j’ai du faire 4 virements parcequ’il y a un plafond max avec à chaque fois 1 jour de délai entre chaque virement puis 1 à 2 jours de délai pour que le virement soit effectif

    =&gt; quasi 2&nbsp; semaines pour un virement <img data-src=" />



Mathayus Abonné
Le 25/01/2019 à 13h 45







Stoane a écrit :



Entre deux banques Canadiennes ne faisant pas partie du même groupe&nbsp;&nbsp;? En moins de 10 s ?



&nbsp;&nbsp;





Oui, ça coute 1$ par transaction et ça s’appelle Interac



wanou2 Abonné
Le 25/01/2019 à 14h 00

&nbsp;







Mathayus a écrit :



Oui, ça coute 1\( par transaction et ça s'appelle Interac



&nbsp;



Si la banque fait partie du réseau&nbsp;...









... bon d'accord elles en font toutes parties <img data-src=">&nbsp;mais 1\)
par transaction ça commence à compter quand même !



Stoane Abonné
Le 25/01/2019 à 14h 07







Mathayus a écrit :



Oui, ça coute 1$ par transaction et ça s’appelle Interac





Ok, c’est pas tout à fait la même chose. Il faut que les deux banques soient participantes, ce n’est pas une obligation règlementaire, cela peut prendre quelques heures.&nbsp;

Il faut envoyer le code de sécurité par un autre canal et il faut aussi en général une action du récepteur des fonds (même si Autodeposit existe).



C’est bien cela ?&nbsp;



wanou2 Abonné
Le 25/01/2019 à 14h 10

Depuis 2012&nbsp;la loi française est stricte.&nbsp; Le virement doit être présent sur les comptes du bénéficiaire le jour même ou le lendemain. C’est juste le cas depuis 7 ans en France.&nbsp; Pour un virement de compte à compte dans un même établissement (même code banque dans le rib) le virement doit être instantané.



On peut apporter des nuances avec des limites de montants, la prise en compte ou non des jours ouvrés (pratique à la limite de la légalité mais ça peut éviter des siphonages de comptes), le fait que les bénéficiaires doivent être approuvés, …



Sinon, le virement urgent existe depuis quelques années quand même <img data-src=" />


Stoane Abonné
Le 25/01/2019 à 14h 19







wanou2 a écrit :



Depuis 2012&nbsp;la loi française est stricte.&nbsp; Le virement doit être présent sur les comptes du bénéficiaire le jour même ou le lendemain. C’est juste le cas depuis 7 ans en France.&nbsp; Pour un virement de compte à compte dans un même établissement (même code banque dans le rib) le virement doit être instantané.



On peut apporter des nuances avec des limites de montants, la prise en compte ou non des jours ouvrés (pratique à la limite de la légalité mais ça peut éviter des siphonages de comptes), le fait que les bénéficiaires doivent être approuvés, …



Sinon, le virement urgent existe depuis quelques années quand même <img data-src=" />





Cela m’intéresse, tu sais quel article de loi fait référence à cela ?



Le 25/01/2019 à 14h 21

A la societé générale c’est payant : 80 centimes.

Juste une blague cette banque.


Le 25/01/2019 à 15h 11

Exactement la raison pour laquelle j’ai changé de banque , et le vidage de mes comptes m’a pris quelques minutes.

Maintenant si je veux faire un virement de 40k et qu’il y a de l’argent sur mon compte ça se fait c’est gratuit et l’argent arrive en 24h.

Je ne comprendrai jamais pourquoi on reste dans une banque qui met des plafonds sur l’argent qui ne leur appartient pas. Sérieusement ça me dépasse

<img data-src=" />


Le 25/01/2019 à 16h 08

Tout le système de carte de débit canadien repose sur interac, donc même si les banques n’ont pas obligation de proposer les e-transfert dans la pratique elle le font toutes.

Au Québec, la plupart des banques offrent le services sans frais. (Sinon les frais sont de 1.80\( fixes au dessus de 300\) de virement).

Le délai de réception va de instantané à 30minutes maximum. (Instantané 90% du temps)

Oui ça demande de connaître l’adresse mail ou le numéro de cellulaire du destinataire ce qui fait que tu peux donc aisément la contacter pour l’informer de la réponse à la question secrète.

Le dépôt automatique n’est pas pris en charge par toutes les institutions (mais bon ça prend littéralement 2 secondes de receptionner un virement).



Voilà, c’est simple et efficace et bien moins chiant que de devoir retiré du cash quand tu dois de l’argent à un ami par exemple (vu que les distributeurs québécois ne lâchent que des billets de 20$). Perso je paie mon loyer depuis 23 ans de cette façon.


Z-os Abonné
Le 25/01/2019 à 16h 24

Actuellement on se base sur la directive des services de paiements (DSP) qui a édicté la mise en place du SEPA. Donc pour tout virement entre deux comptes de banques couvertes par la zone SEPA c’est normalement à j+1 au maximum. Attention on parle des jours de valeur pas forcément de la mise à disposition des fonds…


Stoane Abonné
Le 25/01/2019 à 16h 50







Wype a écrit :





Merci.

&nbsp;



Z-os a écrit :





Ok, tu parles en value date pas en booking date. Donc l’argent n’est pas sur le compte du bénéficiaire à J+1.



Le 25/01/2019 à 17h 26

L ‘“Instant Payment”&nbsp; se met en place tout doucement. Déjà, il faudra que les banques se mettent d’accord entre elles <img data-src=" /> . Mais blague à part, c’est un peu plus qu’un simple virement sur le conte de mémé Lucienne. Ça doit aussi permettre les paiements sur les plateformes de type leboncoin, etc… Du coup le système de validation des échanges doit être bétonné pour pas que ce soit la foire à l’arnaque: L’IBAN n’est pas une donnée aussi sécurisé que le PAN des CB… Va falloir réfléchir a deux fois avant de le donner!


Saymonz Abonné
Le 25/01/2019 à 18h 13

C’est quand même une grosse blague de devoir encore patienter plusieurs jours (des jours !) pour un virement quand on sait que les même sociétés gèrent du trading avec des opérations traitées à la microseconde…


Le 25/01/2019 à 18h 22

Je suis un administrateur de la Caisse d’Épargne.

lors d’un CA les cadres de la banque étaient contents de nous parler de ce virement instantané. Lorsqu’ils ont annoncé le coût d’un euro par virement, cela m’a bien fait sourire.

Et en plus pour réaliser l’opération c’est d’un compliqué !&nbsp;

Je leur ai dit que pour mes besoins j’utiliserai PayPal qui est gratuit.

&nbsp;Parfois je me demande s’ils n’ont pas un train de retard, ou bien s’ils sont connectés à la réalité.

&nbsp;


Le 25/01/2019 à 18h 44

Et chez La banque postal le virement se fera en 48h + 10sec? <img data-src=" />


Z-os Abonné
Le 25/01/2019 à 18h 57

Oui.

Si je fais un virement de mon compte chez la banque A vers mon compte chez la banque B ce lundi 28 janvier, la plupart du temps, les traitements informatiques (toute la compta incluse) chez la banque B vont au mieux se passer dans la nuit de lundi à mardi, le plus souvent dans la nuit de mardi à mercredi. Ce n’est pas parce que je ne vois l’argent sur mon compte chez la banqur B que mercredi matin que je ne peux pas l’utiliser dès ce lundi ! (la date de valeur sera le lundi 27 janvier) Tout virement ou paiement (s’il n’y a pas de contrôle du solde de carte bancaire bien sûr) “couvert” par le solde du compte B plus le montant du premier virement pourra être envoyé.



Après pour savoir si le virement part à J ou J+1, il faut se rapprocher de la banque A, c’est une question d’heure limite.



Edit : il ne faut pas oublier que cela peut marcher dans l’autre sens, un débit carte bancaire effectué sans contrôle de solde le matin peut être compensé par un virement vers ce même compte plus tard dans la journée !


wanou2 Abonné
Le 25/01/2019 à 19h 54

Je viens de retrouver : alinéa 1 de l’article 113-33 du code monétaire et financier.


Le 25/01/2019 à 20h 05







JoePike a écrit :



Exactement la raison pour laquelle j’ai changé de banque , et le vidage de mes comptes m’a pris quelques minutes.

Maintenant si je veux faire un virement de 40k et qu’il y a de l’argent sur mon compte ça se fait c’est gratuit et l’argent arrive en 24h.

Je ne comprendrai jamais pourquoi on reste dans une banque qui met des plafonds sur l’argent qui ne leur appartient pas. Sérieusement ça me dépasse

<img data-src=" />





Quelle banque? <img data-src=" />



Ami-Kuns Abonné
Le 25/01/2019 à 20h 15

En émission de virement,10 sec pour un compte à la banque postale 7j/7(seul truc bon chez eux), vers une autre banque environ 24 heures sauf week-end (mais délais vient peut-être de la banque réceptrice).<img data-src=" />

En réception cela dépend de l’émetteur du virement 24 à 48 heures en semaine).


Le 25/01/2019 à 21h 10

Je trouve que c’est intéressant même si je m’en passe depuis toujours.. le coût du virement chez BPCE est un vrai frein ceci dit. Je pourrais commencer à y penser pour de grosses sommes à la limite mais ce n’est pas très commun comme virement me concernant.


Le 25/01/2019 à 21h 51







gauss a écrit :



ça fait 12 ans que j’habite en Allemagne. Ça fait 12 ans que mes virements sont instantanés, sans surcoût.

Cherchez l’erreur…





Ca fait 10 ans que j’habite en GB, ça fait 10 ans que mes virements sont instantanés (Faster Payments Scheme).



Le secteur bancaire français, gangrainé par la lenteur des mastodontes du CAC, c’est assez ridicule.



Le 25/01/2019 à 22h 13

quitté le CL et le CA et suis chez ING et il n’y a pas de limites

<img data-src=" />


bohwaz Abonné
Le 25/01/2019 à 23h 02

J’ai vécu en Belgique, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il n’y a qu’en France que les virements sont aussi compliqués, ailleurs il suffit de rentrer le numéro de compte, le nom du destinataire, le montant et c’est bon, pas besoin d’attendre 3 jours, ou autre weekend… Tout le monde fait des virements pour tout, pas de chèques, on en utilise même pour partager la note au resto, c’est dire… Alors que les banques françaises freinent des 4 fers pour empêcher l’instant payment je suis pas étonné ;) A mon avis on peut se faire cryogéniser et revenir dans 500 ans et ça sera toujours pareil <img data-src=" />


Le 25/01/2019 à 23h 45

C’est pire alors<img data-src=" />


Le 26/01/2019 à 01h 32







JoePike a écrit :



quitté le CL et le CA et suis chez ING et il n’y a pas de limites

<img data-src=" />





Merci <img data-src=" />



Soriatane Abonné
Le 26/01/2019 à 07h 01

Je n’utilise pas l’application mobile mais j’utilise fréquemment le site web pour les virements (et quasiment plus de chèques). J’ignore si mes virements sont instantanés mais je ne paye pas de surcoût pour cela.



J’espère qu’un jour le délai de 2-3 jours pour l’ajout d’un IBAN sera levé.



Par contre quelqu’un sait comment mettre en place la liste noire des virements SEPA??

EDF m’a tiré des sous sur mon compte alors que cela faisait plus de 2 ans que je n’étais pas plus client chez eux.

Leur site web parle de possibilité de blocage par liste noire/blanche mais ma conseillère n’a jamais pu m’expliquer comment fonctionnait ce truc:

https://www.caisse-epargne.fr/particuliers/au-quotidien/conseil-prelevement-sepa


Le 26/01/2019 à 08h 16

Pour les comptes de particuliers, les Français restent attachés au chèque, lent, sans sécurité, peu de confidentialité…

Les services bancaires modernes se feront sans les banques françaises de particuliers.



Tout comme la VPC moderne s’est faite sans les leaders mondiaux accrochés à leur succès sur Minitel et depuis déchus.



Il y a 20 ans, je bossais sur les premières versions du site voyages sncf. Un de mes potes démarrait un projet à gros budget pour 3 Suisses de numérisation et de transcription des bons de commande papier.


Jungledede Abonné
Le 26/01/2019 à 08h 46

ça se bougera quand on aura les allipay et wechat pay <img data-src=" />



mais ça sera trop tard<img data-src=" />


Le 26/01/2019 à 08h 51







Cumbalero a écrit :



Pour les comptes de particuliers, les Français restent attachés au chèque, lent, sans sécurité, peu de confidentialité…







Oui les français restent attachés au chéquier et au chèques, oui c’est lent mais ça fonctionne sans électricité, le chéquier n’est pas (encore) payant avec cotisation annuelle. Le commerçant n’a pas besoin de louer un terminal et d’avoir une connexion gsm.

Je ne sais pas si les banques font payer des frais de traitement comme elles font payer des frais de transaction de CB.



Surtout ça reste beaucoup plus sécurisé pour les commandes en ligne lorsqu’on a un Windows vérolé.

Édir : correction.



vizir67 Abonné
Le 26/01/2019 à 09h 45







phik a écrit :



Bien d’accord, ça s’appelle Interac.

D’ailleurs, la gestion des adresses E-mails semble plus simple que le référentiel européen

évoqué dans l’article (qui risque de virer à l’usine à gaz). C’est à l’émetteur de dire vers

quelle adresse c’est destinée. Pour éviter un problème (si jamais ce n’est pas la bonne adresse E-mail)

l’émetteur et le destinataire se mettent d’accord sur une question/réponse à saisir lorsque

le destinataire veut récupérer les fonds. Et, si les fonds, ne sont pas récupérés sous 30 jours, ils reviennent

sur le compte du départ. Bref simple et efficace









  • ne peut-on pas faire PAREIL en France ? <img data-src=" />



iolivier Abonné
Le 26/01/2019 à 10h 03

“Selon nos constatations, c’était le cas de comptes détenus chez CIC, Crédit Agricole, ou BNP, mais pas chez B for Bank, Fortuneo, LCL, N26, Nickel ou encore&nbsp;Orange&nbsp;Bank”



&nbsp;Selon mes propres constatations, le service est incompatible avec&nbsp; les comptes externes dont je suis titulaires, tandis qu’il m’est proposé pour d’autres bénéficiaires de ces mêmes banques.


Le 26/01/2019 à 10h 56

Il y a pas mal de commerçants qui n’acceptent plus les chèques, avec les chèques il y a tellement d’impayé


Ami-Kuns Abonné
Le 26/01/2019 à 11h 59

Surtout à cause du système Transax qui fait refuser des chèques alors que l’argent est disponible sur les comptes.<img data-src=" />


Le 26/01/2019 à 12h 04

Exact, mais il y a quand même des commerçants qui n’acceptent pas les règlements par CB.



Il y aussi des commerçants qui n’acceptent pas les billets de plus de 100€.

Dans les grandes villes c’est plus compliqué de faire confiance.

Mais l’échange avec un commerçant ou tout autre personne, exige un rapport de confiance.



Ainsi je ne suis pas anti CB, je suis contre le fait de ne pas avoir le choix et d’éliminer le chèque qui reste l’un des moyens de paiement.

Le «modernisme» est souvent un «argument» imbécile pour limiter le choix, au lieu de le développer.


wanou2 Abonné
Le 26/01/2019 à 12h 13







Ami-Kuns a écrit :



Surtout à cause du système Transax qui fait refuser des chèques alors que l’argent est disponible sur les comptes.<img data-src=" />





Transax ne vérifie pas si de l’argent est présent sur le compte….



wanou2 Abonné
Le 26/01/2019 à 12h 17







xillibit a écrit :



Il y a pas mal de commerçants qui n’acceptent plus les chèques, avec les chèques il y a tellement d’impayé





Taux de fraudes sur les paiements par carte : 0,054%

Taux de fraudes sur les paiements par chèque : 0,0286%



Ami-Kuns Abonné
Le 26/01/2019 à 12h 20

Je le sais, mais cela m’emmerde de passer pour un mauvais payeur à cause de leurs système.


11h10 Abonné
Le 26/01/2019 à 12h 54

les fraudes et les impayés, ce n’est pas la même chose


vizir67 Abonné
Le 26/01/2019 à 16h 07

Il y aussi des commerçants qui n’acceptent pas les billets de plus de 100€.



en effet….ça m’a été souvent refusé




  • d’ailleurs : ont-n’en-t’ils le droit ?

    “à part, celui qui veut payer sa baguette, de pain, avec un billet de 500 Euros, bon là……” ) <img data-src=" />


Patch Abonné
Le 26/01/2019 à 16h 13







vizir67 a écrit :



Il y aussi des commerçants qui n’acceptent pas les billets de plus de 100€.



en effet….ça m’a été souvent refusé




  • d’ailleurs : ont-n’en-t’ils le droit ?

    “à part, celui qui veut payer sa baguette, de pain, avec un billet de 500 Euros, bon là……” ) <img data-src=" />



    Ils ont le droit de refuser le paiement à partir du moment où il faut faire l’appoint, sinon ils sont dans l’illégalité (si tu dois 501€ =&gt; un billet de 500 + 1€ ils ne peuvent rien dire, un billet de 500 + un billet de 10, ils peuvent refuser) <img data-src=" />



vizir67 Abonné
Le 26/01/2019 à 16h 19

ah ok !

maintenant, je “saurai comment-faire” à l’avenir !

merci ! <img data-src=" />


Le 26/01/2019 à 17h 10







thymotep a écrit :



J’ai eu la surprise de voir ça à la Société Générale pour un virement, ça me proposait de payer 80 centimes pour l’opération, sachant que c’était un virement de compte à compte dans la même banque, et qu’en le faisant à 11h du matin en virement “classique” les fonds étaient sur le compte à 18h le jour même.



Du coup je vais attendre la gratuité, car je paie déjà ma banque, donc je ne vais pas payer ça en plus.











Kazer2.0 a écrit :



Perso, ça fais des années que j’ai ça gratuitement pour un virement dans la même banque.

Quand je fais un virement à mes vieux, ils l’ont dans la seconde.

Après de banque à banque ça prends quoi, 3 jours.

Je gère correctement mes comptes, donc ce délais me pose aucun problème <img data-src=" />











OlivierJ a écrit :



T’as du bol alors :-) .





Clairement.

Par exemple la fois où j’avais eu un prélèvement inhabituellement élevé (mais valide) sur mon compte courant, et que j’avais besoin de retirer de l’argent ; même en allant dans une agence SoGé, impossible d’avoir le virement effectif depuis mon Livret A (même banque) en moins d’environ 24 h.





Idem SoGé, c’est ridicule de ne rien pouvoir faire entre samedi 18 h et lundi 8 h.







Quand je fais des virements, c’est toujours depuis ou à destination de mon compte Revolut. C’est pas (encore) instantané, mais c’est fait au pire à J+1. Et gratuit.







Cumbalero a écrit :



Pour les comptes de particuliers, les Français restent attachés au chèque, lent, sans sécurité, peu de confidentialité…

Les services bancaires modernes se feront sans les banques françaises de particuliers.



Tout comme la VPC moderne s’est faite sans les leaders mondiaux accrochés à leur succès sur Minitel et depuis déchus.



Il y a 20 ans, je bossais sur les premières versions du site voyages sncf. Un de mes potes démarrait un projet à gros budget pour 3 Suisses de numérisation et de transcription des bons de commande papier.







Le chèque, je n’utilise ça que si je n’ai pas le choix. Comme le liquide.



Ami-Kuns Abonné
Le 26/01/2019 à 18h 07

Les commerçants ne sont pas obliger de rendre la monnaie, c’est juste un service qu’ils rendent.


Le 26/01/2019 à 18h 25

Je suppose que comme pour le chèque, ils refusent le risque que le billet soit faux; mais c’est illégal et punissable de 150€ d’amende.



Beaucoup ont des détecteurs de faux billets, mais c’est un coût supplémentaire pour eux…



À noter que le plafond de paiement en espèce se réduit régulièrement : plus que 1000€ maintenant. <img data-src=" />


Le 26/01/2019 à 20h 15

Les banques peuvent ouvrir des livrets A à tout le monde mais ils n’ en sont pas les gestionnaires.

La Banque Postale en délivre aux sans papier mais c’ est la Caisse de Dépôts & Consignations qui est le vrai gestionnaire et détenteur des fonds.


Patch Abonné
Le 26/01/2019 à 20h 22







Ami-Kuns a écrit :



Les commerçants ne sont pas obliger de rendre la monnaie, c’est juste un service qu’ils rendent.



Ce qui ne contredit pas ce que j’ai dit <img data-src=" />



Le 27/01/2019 à 01h 31

Quel groupe ? il n’y a pas de groupe de sous banques au Canada.

Oui 2 banques différentes : BMO et Desjardins (qui n’est même pas une banque mais une coopérative), BMO et Banque Royale, TD et Banque Scotia, etc…


Le 27/01/2019 à 01h 35

C’est gratuit depuis plusieurs années au Québec (au moins pour les banques avec qui je fais affaire Desjardins, BMO, TD)


Le 27/01/2019 à 06h 39

Une erreur (signalée) dans l’article : le virement instantané Boursorama vers Fortuneo fonctionne.


Etre_Libre Abonné
Le 27/01/2019 à 06h 53

Sur ta banque aucune idée, mais normalement on peut toujours révoquer un mandat SEPA, et fini les prélèvements.



Après vérification sur mes 3 banques :





  • Banque Postale : facile à trouver, je peux contester un prélèvement précis ou encore révoquer le mandat SEPA temporairement ou définitivement

  • Orange Bank : aucune option, il faut contacter le service client

  • Hello Bank : on peut contester un prélèvement précis


vizir67 Abonné
Le 27/01/2019 à 08h 46

oui…comme tu dis <img data-src=" /> !!!



<img data-src=" />


Le 27/01/2019 à 10h 14







Patch a écrit :



Ils ont le droit de refuser le paiement à partir du moment où il faut faire l’appoint, sinon ils sont dans l’illégalité (si tu dois 501€ =&gt; un billet de 500 + 1€ ils ne peuvent rien dire, un billet de 500 + un billet de 10, ils peuvent refuser) <img data-src=" />









Ami-Kuns a écrit :



Les commerçants ne sont pas obliger de rendre la monnaie, c’est juste un service qu’ils rendent.





Pour vous compléter, le commerçant est tout à fait en droit de refuser un billet de 500€ (ou toute autre valeur) s’il ne peut plus rendre la monnaie aux futurs clients suite à cet échange.

De plus, il peut refuser si le montant dû représente 10% ou moins de la valeur du billet. Typiquement, cracher un billet de 100€ pour 5€ et le vendeur peut tout à fait refuser.

Le client est effectivement tenu, et c’est rappelé dans les bus par exemple, de faire l’appoint.



Il m’est arrivé à plusieurs reprises de refuser un billet car bcp trop gros pour le rendu monnaie.



Gardons aussi à l’esprit deux choses :




  • beaucoup de gens veulent de la monnaie et vont casser leurs billets (50€ et plus) chez les commerçants sans se soucier des problèmes que cela engendre pour la suite de la journée (faible valeur en caisse pour raison de sécurité…)

  • certains achètent un truc à 10 balles et refilent un faux billet de 100€ (ou plus !) pour se faire 90€ de bonus



    Une seule chose à dire : faites l’appoint au maximum ! <img data-src=" />









AirTé a écrit :



Gardons aussi à l’esprit deux choses :




  • beaucoup de gens veulent de la monnaie et vont casser leurs billets (50€ et plus) chez les commerçants sans se soucier des problèmes que cela engendre pour la suite de la journée (faible valeur en caisse pour raison de sécurité…)

  • certains achètent un truc à 10 balles et refilent un faux billet de 100€ (ou plus !) pour se faire 90€ de bonus



    Une seule chose à dire : faites l’appoint au maximum ! <img data-src=" />





    Moi desfois j’ai besoin de monnaie (parcmetre, etc

    ) parce que j’aime pas me ballader ni avec 15 billets de 10, ni avec 3kg de ferraille dans les poches.

    Donc ça m’arrive de rentrer chez un commerçant, chez qui je ne serais jamais allé sinon, pour acheter un truc apacher et avoir de la monnaie. S’il refuse, sachant que sans ça je ne serais de toute façon jamais venu, là il est certain que jamais je n’y retourne, même si je trouve que sa boutique (que je ne connaissais pas avant) est bien.



    Manquerait plus que ce soit aux clients de se préoccuper des soucis de sécurité des commerçants… non mais.



Le 27/01/2019 à 12h 41







Drepanocytose a écrit :



Moi desfois j’ai besoin de monnaie (parcmetre, etc

) parce que j’aime pas me ballader ni avec 15 billets de 10, ni avec 3kg de ferraille dans les poches.

Donc ça m’arrive de rentrer chez un commerçant, chez qui je ne serais jamais allé sinon, pour acheter un truc apacher et avoir de la monnaie. S’il refuse, sachant que sans ça je ne serais de toute façon jamais venu, là il est certain que jamais je n’y retourne, même si je trouve que sa boutique (que je ne connaissais pas avant) est bien.



Manquerait plus que ce soit aux clients de se préoccuper des soucis de sécurité des commerçants… non mais.







Pour ma part, zéro liquide, tout par CB. Si pas possible, chèque, si vraiment pas possible, numéraire en dernier ressort.



À l’origine, ne pas avoir de liquide sur moi, c’était pour m’empêcher de faire des achats compulsifs de bouffe <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> . Aujourd’hui, dans 95% des cas, je n’ai aucun problème pour tout payer par carte.



Bon, j’ai pas de voiture, ça limite les frais de parcmètre aussi… <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Le 27/01/2019 à 13h 51







Commentaire_supprime a écrit :



Pour ma part, zéro liquide, tout par CB. Si pas possible, chèque, si vraiment pas possible, numéraire en dernier ressort.





Ta banque est contente, le profilage générale aussi et moi j’ai de plus en plus de mal à faire comprendre que je paie en liquide et que je tiens à un certain anonymat. <img data-src=" />



Le 27/01/2019 à 13h 52







wanou2 a écrit :



Taux de fraudes sur les paiements par carte : 0,054%

Taux de fraudes sur les paiements par chèque : 0,0286%





Je parlais des chèques sans provision









Jeanprofite a écrit :



Ta banque est contente, le profilage générale aussi et moi j’ai de plus en plus de mal à faire comprendre que je paie en liquide et que je tiens à un certain anonymat. <img data-src=" />





Voilà.

Ma banque n’a pas à savoir où je dépense mes sous. Ni personne d’ailleurs.









Commentaire_supprime a écrit :



Pour ma part, zéro liquide, tout par CB. Si pas possible, chèque, si vraiment pas possible, numéraire en dernier ressort.



À l’origine, ne pas avoir de liquide sur moi, c’était pour m’empêcher de faire des achats compulsifs de bouffe <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> . Aujourd’hui, dans 95% des cas, je n’ai aucun problème pour tout payer par carte.



Bon, j’ai pas de voiture, ça limite les frais de parcmètre aussi… <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />





On peut faire des achats compulsifs de bouffe en CB, je ne vois pas ce que ça change….



Le 27/01/2019 à 16h 11







Jeanprofite a écrit :



Ta banque est contente, le profilage générale aussi et moi j’ai de plus en plus de mal à faire comprendre que je paie en liquide et que je tiens à un certain anonymat. <img data-src=" />







Amen !

Je me sentais un peu seul … ben en fait non !

<img data-src=" /><img data-src=" />



Mathayus Abonné
Le 27/01/2019 à 16h 41







Aloyse57 a écrit :



C’est gratuit depuis plusieurs années au Québec (au moins pour les banques avec qui je fais affaire Desjardins, BMO, TD)





A bah au temps pour moi, quand j’y étais c’était encore payant :)



Le 27/01/2019 à 17h 14







Drepanocytose a écrit :



On peut faire des achats compulsifs de bouffe en CB, je ne vois pas ce que ça change….







Oui.



Mais, après, ça tient beaucoup à la psychologie de l’acheteur.



Jusqu’à une période récente, où les commerçants ne prenaient pas des achats par CB en dessous d’une certaine valeur, c’était pratique pour moi d’éviter les achats compulsifs, genre une chocolatine à 1 € si le boulanger ne prenait pas la CB en dessous de 10 €, par exemple. Ce qui m’aurait nécessité de lui acheter un vrai repas complet, et donc pas quelque chose vite fait/bien fait pour calmer ma fringale de 15h30.



Maintenant, avec la CB à 1 €, c’est plus facile de prendre un petit quelque chose sans réfléchir. Mais j’ai pris le pli… Et c’est toujours pour moi, psychologiquement parlant, un acte qui nécessite plus de “réflexion” qu’une dépense en numéraire. Surtout avec mon habitude de consulter mon solde en temps réel ou presque sur mon portable.



Mais bon, c’est lié à mon rapport personnel à l’argent, et cela n’a rien d’universel.




Patch Abonné
Le 27/01/2019 à 21h 21







AirTé a écrit :



Une seule chose à dire : faites l’appoint au maximum ! <img data-src=" />



Quand je peux, je le fais (mais parfois je me fais prendre de court par un commercant trop rapide qui a déjà la monnaie en main le temps que je cherche les qques €/centimes pour faire un rendu de monnaie arrondi de leur côté <img data-src=" /> ). Faut juste que j’ai assez de caillasse pour ca <img data-src=" />







Drepanocytose a écrit :



Moi desfois j’ai besoin de monnaie (parcmetre, etc

) parce que j’aime pas me ballader ni avec 15 billets de 10, ni avec 3kg de ferraille dans les poches.

Donc ça m’arrive de rentrer chez un commerçant, chez qui je ne serais jamais allé sinon, pour acheter un truc apacher et avoir de la monnaie. S’il refuse, sachant que sans ça je ne serais de toute façon jamais venu, là il est certain que jamais je n’y retourne, même si je trouve que sa boutique (que je ne connaissais pas avant) est bien.



Manquerait plus que ce soit aux clients de se préoccuper des soucis de sécurité des commerçants… non mais.



Les parcmètres par chez nous acceptent tous la carte bancaire, ca facilite pas mal les choses <img data-src=" /> Mais c’est avant tout pour éviter d’avoir trop de monnaie dedans, beaucoup étant cassés pour la récupérer…



Soriatane Abonné
Le 28/01/2019 à 10h 01

Je me suis mal exprimé.



Oui, tu peux révoquer un virement SEPA mais c’est un acte au cas par cas.

Où vois-t-on la liste des virements automatisés en cours de validité.



Dans mon cas, ma banque avait l’autorisation pour qu’EDF me prélève mais cette autorisation datait et je n’étais plus client chez EDF.



Dis autrement, je veux pouvoir contrôler, via une liste, qui peut prélever sur mon compte et révoquer cette autorisation sans passer par un intermédiaire.


Le 28/01/2019 à 10h 07







Patch a écrit :



Les parcmètres par chez nous acceptent tous la carte bancaire, ca facilite pas mal les choses <img data-src=" /> Mais c’est avant tout pour éviter d’avoir trop de monnaie dedans, beaucoup étant cassés pour la récupérer…





Une catastrophe d’ailleurs, ces nouveaux parcmètres : obligation d’entrer son numéro de plaque (en quoi ça les regarde ?), lenteur effroyable de l’interface qui peut faire croire à un dysfonctionnement et ergonomie d’un autre âge…



Le 28/01/2019 à 10h 50

la saisie de la plaque n’est pas lié au payement par cb, il est là pour éviter de refiler un ticket qui ne serait pas expiré à un autre usagé #rentabilité


Etre_Libre Abonné
Le 28/01/2019 à 11h 18







Soriatane a écrit :



Je me suis mal exprimé.



Oui, tu peux révoquer un virement SEPA mais c’est un acte au cas par cas.

Où vois-t-on la liste des virements automatisés en cours de validité.



Dans mon cas, ma banque avait l’autorisation pour qu’EDF me prélève mais cette autorisation datait et je n’étais plus client chez EDF.



Dis autrement, je veux pouvoir contrôler, via une liste, qui peut prélever sur mon compte et révoquer cette autorisation sans passer par un intermédiaire.







En fait ça semble dépendre des banques :



Dans mes 3 banques citées précédemment, seule la banque postale me permet de voir une liste des mandats SEPA en cours, et je coche ceux à révoquer par exemple.



benjarobin Abonné
Le 28/01/2019 à 12h 26







JoePike a écrit :



quitté le CL et le CA et suis chez ING et il n’y a pas de limites

<img data-src=" />









jackjack2 a écrit :



Merci <img data-src=" />





Si il y a bien une limite, elle est juste très haute… J’ai voulu virer une très grosse somme dans ma “nouvelle” banque associée à mon crédit immobilier. J’ai juste dû appeler pour débloquer le virement.

Ce n’est en effet pas une limite, mais une sécurité.



Le 28/01/2019 à 12h 48

<img data-src=" />

Mais bon 45k ça passe , et ça me suffit <img data-src=" />


Le 28/01/2019 à 13h 10







Jeanprofite a écrit :



Ta banque est contente, le profilage générale aussi et moi j’ai de plus en plus de mal à faire comprendre que je paie en liquide et que je tiens à un certain anonymat. <img data-src=" />







Les CB prépayées et anonymes, cela existe.



De toutes façons, si tu retires de l’argent liquide de ton compte (avoir un compte en banque est obligatoire en France), on peut savoir à quel date et à quel endroit tu l’as fait. C’est quand même utilisable pour du profilage, aussi.



Pour le profilage, c’est quoi le risque ? C’est une vraie question, je suis agnostique sur ce point.



Le 28/01/2019 à 14h 00

Les cartes prépayées existent MAIS





  • Cela n’est pas gratuit.

  • Te dispense du calcul mental.

  • Toutes les transactions sont enregistrée par des tiers. (mes achats ne regardent que le commerçant et moi).







    Le risque c’est que ton banquier sache avant toi que tu vas divorcer, entre autre.

    (Je sais tu n’es pas marié, ce n’est pas ton problème <img data-src=" />)



    Tu peux me dire que tu n’asrien a cacher. Ce n’est pas mon cas.



    Edit: orthographe


Le 28/01/2019 à 14h 18

Je ne savais pas que maintenant les commerçants ne pouvaient plus refuser la CB en dessous d’un certain montant (enfin 1 euro…).



C’est généralisé ce truc ? Parce que je vois encore partout (Tabacs, restos) : CB à partir de 1020 voir 30 (!!) euros.



Mais j’ai peut-être mal compris ta phrase <img data-src=" />


Le 28/01/2019 à 14h 29







Jeanprofite a écrit :



Les cartes prépayées existent MAIS





  • Cela n’est pas gratuit.

  • Te dispense du calcul mental.

  • Toutes les transactions sont enregistrée par des tiers. (mes achats ne regardent que le commerçant et moi).







    On n’a rien sans rien.





    Le risque c’est que ton banquier sache avant toi que tu vas divorcer, entre autre.

    (Je sais tu n’es pas marié, ce n’est pas ton problème <img data-src=" />)





    Ah bon ? J’aimerai savoir comment.



    Mon banquier sait où je vais en vacances, que je n’ai pas voiture (aucun achat d’essence auto par exemple) et où je vais faire mes courses de la semaine. Bien sûr, il sait combien je gagne, et mes impôts.



    Commercialement, c’est intéressant pour la banque, je le conçois. Après, je vois pas bien ce que ça peut avoir de critique. Mon banquier est un marchand de tapis, qu’il fasse sa pub au plus près de la réalité de la vie de ses clients, ça ne m’étonne pas.



    Après, c’est si ça devient lourd que c’est pénible, je le conçois. Mais bon, je ne suis pas bombardé de pubs (et tellement atypique que je rentre dans aucun profil-type).





    Tu peux me dire que tu n’asrien a cacher. Ce n’est pas mon cas.





    J’ai à cacher mais ça n’apparaît pas sur mon compte en banque. Seulement dans mes écrits…







    L_homme_Goujon a écrit :



    Je ne savais pas que maintenant les commerçants ne pouvaient plus refuser la CB en dessous d’un certain montant (enfin 1 euro…).



    C’est généralisé ce truc ? Parce que je vois encore partout (Tabacs, restos) : CB à partir de 1020 voir 30 (!!) euros.



    Mais j’ai peut-être mal compris ta phrase <img data-src=" />







    C’est possible, mais les commerçants n’ont aucune obligation de le mettre en place, les dispositions légales antérieures s’appliquent toujours (sauf avec de l’argent liquide, un commerçant peut refuser un moyen de paiement à un client en toute légalité).



    Là où je fais mes courses, la plupart des commerçants l’acceptent.



fred42 Abonné
Le 28/01/2019 à 15h 01







Commentaire_supprime a écrit :



Ah bon ? J’aimerai savoir comment.



Mon banquier sait où je vais en vacances, que je n’ai pas voiture (aucun achat d’essence auto par exemple) et où je vais faire mes courses de la semaine. Bien sûr, il sait combien je gagne, et mes impôts.



Commercialement, c’est intéressant pour la banque, je le conçois. Après, je vois pas bien ce que ça peut avoir de critique. Mon banquier est un marchand de tapis, qu’il fasse sa pub au plus près de la réalité de la vie de ses clients, ça ne m’étonne pas.



Après, c’est si ça devient lourd que c’est pénible, je le conçois. Mais bon, je ne suis pas bombardé de pubs (et tellement atypique que je rentre dans aucun profil-type).





C’est du bullshit !

Les banquiers n’ont pas le droit d’analyser tes dépenses pour te profiler et ne le font pas. Cela relèverait du RGPD.



Ils devraient donc te prévenir de ces traitements et surtout obtenir ton consentement explicite et éclairé.



Comme cela se remarquerait s’ils le faisaient “en douce”, ils se feraient taper dessus assez fort.



Le maximum qu’ils s’autorisent à faire est d’analyser ta navigation sur leur site WEB pour te proposer des produits d’épargne.



Sinon, ils surveillent aussi les mouvements qui peuvent être suspects afin de les signaler aux autorités, mais là, c’est une obligation légale qui met leur responsabilité pénale en jeu.



Le 28/01/2019 à 15h 05







Commentaire_supprime a écrit :



Ah bon ? J’aimerai savoir comment.





Intéresse toi au big data.

Des dépenses nouvelles et régulières à l’hôtel et chez le fleuriste (par exemple).







Commentaire_supprime a écrit :



Mon banquier sait où je vais en vacances, que je n’ai pas voiture (aucun achat d’essence auto par exemple) et où je vais faire mes courses de la semaine. Bien sûr, il sait combien je gagne, et mes impôts.





En gros il en sait plus sur toi que la plupart de tes amis…







Commentaire_supprime a écrit :



Commercialement, c’est intéressant pour la banque, je le conçois. Après, je vois pas bien ce que ça peut avoir de critique. Mon banquier est un marchand de tapis, qu’il fasse sa pub au plus près de la réalité de la vie de ses clients, ça ne m’étonne pas.





Si encore ce n’est que ton banquier et que l’information reste étanche…

Seulement, beaucoup de banque font banque et assurance et là ça se complique <img data-src=" />







Commentaire_supprime a écrit :



Après, c’est si ça devient lourd que c’est pénible, je le conçois. Mais bon, je ne suis pas bombardé de pubs (et tellement atypique que je rentre dans aucun profil-type).





Présomptueux, tu es un modèle unique qui ne rentre dans aucune case <img data-src=" />

Ce n’est pas parce que tu ne vois pas (encore) de pub partout dans ta vie que tu n’en sera pas bientôt la cible.




Le 28/01/2019 à 15h 08

Merci de tes informations, il me semblait bien qu’il y avait des limites légales quelque part.



Déjà, dans le cadre de mon travail, je ne pouvais (plus depuis le 1er janvier de cette année, la juridiction a été dissoute) demander le détail d’un compte en banque d’un requérant auprès de la juridiction où je travaillais qu’auprès de la Banque de France et avec la signature du juge en charge du dossier.



Donc, ça m’étonnait quand même un peu que les banquiers puissent analyser mon compte comme ça. C’est vrai qu’ils peuvent savoir que je suis propriétaire (taxe foncière), que j’ai des problèmes de santé relevant de la maladie longue durée (chèque à Vitalaire pour mon appareil à PPC), que je n’ai pas de voiture (CB SNCF, prélèvement SEMITAG, pas d’achat d’essence) et où je vais faire mes courses, en plus de leur dire merde en faisant mes paiements sur le net avec mon compte Revolut…



C’est un peu lourd pour me vendre un prêt à la consommation et une assurance multirisque habitation…


Le 28/01/2019 à 15h 10







fred42 a écrit :



C’est du bullshit !

Les banquiers n’ont pas le droit d’analyser tes dépenses pour te profiler et ne le font pas. Cela relèverait du RGPD.







C’est presque attendrissant tant de naïveté, c’est interdit donc ce n’est pas possible <img data-src=" />.



Le 28/01/2019 à 15h 17







Jeanprofite a écrit :



Présomptueux, tu es un modèle unique qui ne rentre dans aucune case <img data-src=" />

Ce n’est pas parce que tu ne vois pas (encore) de pub partout dans ta vie que tu n’en sera pas bientôt la cible.







Célibataire urbain, 51 ans, pas de voiture, propriétaire d’un T2, seul luxe : les trains électriques et les voyages à l’étranger… Peut être pas atypique, mais sans doute un marché de niche…



Je suis déjà la cible de pubs. Surtout pour me vendre des financements de voitures et des services de rencontre en ligne. Deux services dont je n’ai aucun besoin. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Pour le reste, j’ai une pub de ma banque de temps à autres pour l’un de ses services dans ma boîte aux lettres. Ce qui ne m’oblige pas à consommer, cela dit en passant.



fred42 Abonné
Le 28/01/2019 à 15h 27

D’abord, tu oublies le passage où j’explique qu’ils prendraient un risque important en faisant cela.



Ensuite, si tu es sûr de tes affirmations, j’attends des preuves de ce que tu avances.



Je ne nie pas que ça serait techniquement possible, mais que cela ne se fait pas en France et probablement même dans l’UE.


Le 28/01/2019 à 15h 39







fred42 a écrit :



D’abord, tu oublies le passage où j’explique qu’ils prendraient un risque important en faisant cela.



Ensuite, si tu es sûr de tes affirmations, j’attends des preuves de ce que tu avances.



Je ne nie pas que ça serait techniquement possible, mais que cela ne se fait pas en France et probablement même dans l’UE.







L’accès à ce genre de données, c’est seulement avec une commission rogatoire ou une demande expresse d’un juge en bonne et due forme. Et c’est pas donné à tout le monde…



Patch Abonné
Le 28/01/2019 à 15h 44







CounterFragger a écrit :



Une catastrophe d’ailleurs, ces nouveaux parcmètres : obligation d’entrer son numéro de plaque (en quoi ça les regarde ?),



Ca les regarde en le fait qu’ils veulent éviter certaines fraudes (par ex. on a des zones avec 1 à 2h gratuites, mettre sa plaque évite de prendre à chaque fois les heures gratuites sans jamais payer).







CounterFragger a écrit :



lenteur effroyable de l’interface qui peut faire croire à un dysfonctionnement et ergonomie d’un autre âge…



Ca ce sont vos modèles qui sont foireux <img data-src=" /> les nôtres sont plutôt corrects de ce côté



Le 28/01/2019 à 16h 12

Cadeau rapide.



Ils ont fait bien pire (et avec l’appât du gain cela peut se comprendre).









Commentaire_supprime a écrit :



L’accès à ce genre de données, c’est seulement avec une commission rogatoire ou une demande expresse d’un juge en bonne et due forme. Et c’est pas donné à tout le monde…





Rappel nous ce qu’on risque à conserver des enregistrements de vidéosurveillance ?

Oups (il y en a même qui le dépose sur les réseau sociaux)!



Finalement c’est assez monstrueux cette naïveté. <img data-src=" />




fred42 Abonné
Le 28/01/2019 à 16h 40







Jeanprofite a écrit :



Cadeau rapide.



Ils ont fait bien pire (et avec l’appât du gain cela peut se comprendre).





Ces pratiques n’ont rien à voir avec ce que tu affirmais. Rien.



Ton article date de 2010, donc bien avant le RGPD. De plus, on n’a pas la décision de la CNIL. Après, de ce que je lis, leurs pratiques correspondaient à peu près à ce que demandait la CNIL en application de la loi du 6 janvier 1978 : information et possibilité d’opposition.



Maintenant, ils doivent décrire ce qu’ils font des données. Ils ne peuvent donc plus jouer sur le flou comme avant.



Personnellement, j’envoie promener les intermédiaires financiers qui demandent trop de données par rapport à ce qu’exige la loi et je n’ai jamais eu de problème. Le gars en face de moi en sait généralement moins que moi sur le sujet.



OlivierJ Abonné
Le 28/01/2019 à 17h 09







CounterFragger a écrit :



Une catastrophe d’ailleurs, ces nouveaux parcmètres : obligation d’entrer son numéro de plaque (en quoi ça les regarde ?









AltreX a écrit :



la saisie de la plaque n’est pas lié au payement par cb, il est là pour éviter de refiler un ticket qui ne serait pas expiré à un autre usagé #rentabilité





J’avais pensé à une autre motivation : que les verbalisateurs aient directement les plaques des gens dont le ticket vient d’expirer, ça leur facilite le travail.



OlivierJ Abonné
Le 28/01/2019 à 17h 15







Jeanprofite a écrit :



C’est presque attendrissant tant de naïveté, c’est interdit donc ce n’est pas possible <img data-src=" />.





Oh oui lolilol… <img data-src=" />



Je me demande à quoi ça servirait aux banques de te profiler. Je ne reçois que peu de publicité de ma banque, et il suffit qu’elle voie que j’ai de l’argent qui dort sur un compte (livret A ou autre, voire compte courant mais ce n’est pas mon cas) pour me proposer un investissement quelconque ; aucun besoin d’analyser mes dépenses.







fred42 a écrit :



D’abord, tu oublies le passage où j’explique qu’ils prendraient un risque important en faisant cela.

Ensuite, si tu es sûr de tes affirmations, j’attends des preuves de ce que tu avances.

Je ne nie pas que ça serait techniquement possible, mais que cela ne se fait pas en France et probablement même dans l’UE.





Selon moi, comme dit plus haut à celui qui n’en profite pas toujours pour pousser la réflexion, je ne vois pas ce que ça apporterait aux banques.







Commentaire_supprime a écrit :



L’accès à ce genre de données, c’est seulement avec une commission rogatoire ou une demande expresse d’un juge en bonne et due forme. Et c’est pas donné à tout le monde…





Juste pour info avec ci-dessus.



Le 28/01/2019 à 21h 09

Ils sont quand même obligés de se déplacer (sauf vidéo verbalisation) pour constater que le véhicule est toujours là. Et dans ce cas, il leur suffit de baisser les yeux pour voir la plaque.



J’avais lu que ça permet d’identifier les résidents pour avoir des tarifs spéciaux, mais spolier les automobilistes de leur droit à donner un ticket valable devait être le but principal recherché.


Le 28/01/2019 à 22h 20







OlivierJ a écrit :



Oh oui lolilol… <img data-src=" />



Je me demande à quoi ça servirait aux banques de te profiler. Je ne reçois que peu de publicité de ma banque, et il suffit qu’elle voie que j’ai de l’argent qui dort sur un compte (livret A ou autre, voire compte courant mais ce n’est pas mon cas) pour me proposer un investissement quelconque ; aucun besoin d’analyser mes dépenses.







Éventuellement pour te proposer des crédits, mais comme ils demandent à voir tes trois dernières fiches de paye, en plus de faire avec toi un état de tes dépenses avant de lâcher les fonds (expérience vécue), ça serait un peu pisser dans un violoncelle pour tenter de faire du Mozart.



Ils peuvent déjà avoir légalement une idée de ton profil avec le volume des transactions de ton compte, le pourcentage de modes de paiement utilisés, les découverts que tu as, les produits que tu as chez eux… Pas la peine d’éplucher au centime près tes dépenses au jour le jour.



Et je pense même que quelqu’un qui payerait quasiment tout en liquide risquerait d’avoir un mauvais profil pour avoir un crédit. Ce sont surtout les vieux, les joueurs compulsifs, les drogués et alcooliques, et certains malades mentaux qui se livrent à ce genre de pratique. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Le 28/01/2019 à 22h 35

Je vis en Australie depuis 2 ans et je vis avec le paiement instantane depuis… En moins de 10 secondes, virement, paiements avec carte ou avec telephone, le debit / credit apparait sur mon compte en ligne. il faut juste attendre le lendemain pour avoir le details de la transaction mais l’argent est deduit immediatement.



Les banques francaises passent pour des brangquignoles a cote!


11h10 Abonné
Le 29/01/2019 à 04h 15







JoePike a écrit :



<img data-src=" />

Mais bon 45k ça passe , et ça me suffit <img data-src=" />





Ben moi, ça me fiche la trouille d’avoir une limite aussi haute. En cas de piratage, on peut te vider les comptes.



Le 29/01/2019 à 07h 23







11h10 a écrit :



Ben moi, ça me fiche la trouille d’avoir une limite aussi haute. En cas de piratage, on peut te vider les comptes.





C’est assez intéressant comme réaction

J’ai pété un plomb dans la banque précédente qui m’obligeait à envoyer 2999€ par jour pendant plusieurs jours de suite pour des raisons de sécurité ou me proposait de passer à l’agence parisienne pour faire le virement d’un seul coup alors que j’étais à Barcelone.Ben voyons après tout j’étais pas en Australie.



je lui ai racontée plus tard quand j’ai quitté la banque ce qui était arrivé dans sa propre banque ( elle était bluffée que je sois au courant, mais bon entre responsables systèmes.. on se parle)



Un patron d’une PME à vu disparaitre 150k de son compte d’entreprise.

L’enquète a montré qu’un mec avait appelé la banque en se faisant passer pour le patron en question en avertissant qu’il avait besoin de virer 150k et que la limite autorisée le faisait ch… grave et qu’il envoyait un email de confirmation.

La banque a reçu l’email ( spoofing) en question 3 minutes après et a fait le virement.

et pouf 150k qui sont partis très vite.



Et j’expliquais à cette chère dame de la banque que s’il n’y avait pas eu de limites, cela ne serait jamais arrivé,alors son histoire de sécurité….

Le côté positif c’est que la banque a reconnu son erreur et a recrédité le compte du patron. <img data-src=" />



Mais chacun ses gouts, moi je refuse qu’une banque m’empèche d’utiliser mon propre fric comme je le veux.



Le 29/01/2019 à 08h 51







OlivierJ a écrit :



J’avais pensé à une autre motivation : que les verbalisateurs aient directement les plaques des gens dont le ticket vient d’expirer, ça leur facilite le travail.





J’étais effectivement du même avis avant de voire un reportage sur le marché du stationnement en région parisienne et dans les grande villes de manière plus générale :

https://www.youtube.com/watch?v=BNTva6CIZy4



Alors on peut être sceptique et dire que c’est exagéré et tout, mais bon quand on regarde la chose et qu’on voit que les agents sont mis sous pression pour faire un max de rentabilité, on se pose tout de même des questions <img data-src=" />

Attention ici je ne dédouane pas les contrevenant.



Le 29/01/2019 à 14h 25







fred42 a écrit :



Ces pratiques n’ont rien à voir avec ce que tu affirmais. Rien.



Ton article date de 2010, donc bien avant le RGPD. De plus, on n’a pas la décision de la CNIL. Après, de ce que je lis, leurs pratiques correspondaient à peu près à ce que demandait la CNIL en application de la loi du 6 janvier 1978 : information et possibilité d’opposition.





Tout est dans le «à peu près», n’est-ce pas ?



Maintenant tu peux être du genre à croire que quand Google se fait coincer pour abus manifeste c’était de la faute d’un stagiaire qui n’a pas compris les consignes



Fais nous rire aussi avec le nombre de condamnations pour les «manquements» à la RGPD.

C’est vrai que les amendes font tellement peur grâces aux grosses sommes prévues par la RGPDque aucune société n’ose y contrevenir <img data-src=" />



Ce n’est pas comme si le métiers des banques était de prendre des risques pour espérer avoir des gains.





fred42 a écrit :



Maintenant, ils doivent décrire ce qu’ils font des données. Ils ne peuvent donc plus jouer sur le flou comme avant.





Dommage, je ne me souviens plus du nom du reportage où j’avais vu ce que je décris dans le post plus haut.

M’enfin pas tant que ça, tu serais toujours capable de le nier.



Anecdote perso :

Un jour je discutais avec une employée de boîte d’intérim qui m’expliquait que mon patron était raciste et qu’il lui donnait comme consigne de prendre du «BBR». Je ne me souviens ni du nom de la femme ni même du nom de la boîte d’intérim. Peut-être même qu’un jour j’oublierai ce patron.

en tout cas, j’espère ne pas oublier ce procédé hypocrite, si souvent utilisé et dont tu sais te faire l’avocat.



Le 29/01/2019 à 15h 05







OlivierJ a écrit :



Oh oui lolilol… <img data-src=" />



Je me demande à quoi ça servirait aux banques de te profiler. Je ne reçois que peu de publicité de ma banque, et il suffit qu’elle voie que j’ai de l’argent qui dort sur un compte (livret A ou autre, voire compte courant mais ce n’est pas mon cas) pour me proposer un investissement quelconque ; aucun besoin d’analyser mes dépenses.







C’est un peu comme pour l’encre qui est vendue plus chère que le parfum, tu ne vois pas trop pourquoi et tu te poses la question avec indolence. <img data-src=" />



Ce n’est pas comme si les banques faisaient du crédit et devait savoir prévoir au maximum le comportement de leur client <img data-src=" />

Puis les fichiers ça ne se revend jamais (c’est une légende urbaine sans doute, puisque je ne t’ai jamais proposer d’en acheter).



Le 29/01/2019 à 15h 20







Commentaire_supprime a écrit :



Et je pense même que quelqu’un qui payerait quasiment tout en liquide risquerait d’avoir un mauvais profil pour avoir un crédit. Ce sont surtout les vieux, les joueurs compulsifs, les drogués et alcooliques, et certains malades mentaux qui se livrent à ce genre de pratique. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />





Justement, que quelqu’un puisse avoir un mauvais profil et donc pas de crédit de sa banque ne te dérange pas tant que TOI tu peux t’acheter tes petits trains <img data-src=" />



J’ai connu des alcooliques avec plein d’imagination et assez brillant malgré les vapeurs de l’alcool.

En te lisant, je comprends pourquoi ils picolent…



Le 29/01/2019 à 18h 06





Moi qui suis vieux mais pas joueur ni drogué ni alcoolique , je vais aller me boire un bon vieux Macallan payé en cash paske je veux pas que ma banque me croit alcoolique!

Il y a vraiment beaucoup d’ingénus en ce monde de brute , il faudrait leur montrer le genre de DataMining que les banques, les assurances ou les instituts de carte bancaire effectuent

En fait c’est l’analyse d’un dump dans un de ces énormes groupes qui m’a persuadé de ne plus utiliser les CB sauf cas de force majeure

<img data-src=" />








JoePike a écrit :



Moi qui suis vieux mais pas joueur ni drogué ni alcoolique , je vais aller me boire un bon vieux Macallan payé en cash paske je veux pas que ma banque me croit alcoolique!

Il y a vraiment beaucoup d’ingénus en ce monde de brute , il faudrait leur montrer le genre de DataMining que les banques, les assurances ou les instituts de carte bancaire effectuent

En fait c’est l’analyse d’un dump dans un de ces énormes groupes qui m’a persuadé de ne plus utiliser les CB sauf cas de force majeure

<img data-src=" />





Mais non, le RGPD nous protège, pardi. Jamais une banque n’oserait y contrevenir, soyons sérieux…



fred42 Abonné
Le 29/01/2019 à 19h 00

Et bien sûr, tu as dénoncé ces pratiques auprès du procureur de la république ou tu as préféré être leur complice ?


Le 29/01/2019 à 20h 11







Drepanocytose a écrit :



Mais non, le RGPD nous protège, pardi. Jamais une banque n’oserait y contrevenir, soyons sérieux…







Une loi non appliquée ne sert à rien.



La question à poser, c’est si la RGPD est vraiment appliquée correctement.



Je ne me fais pas d’illusion sur la moralité des gens qui bossent dans les banques, il y a de tout, y compris des légalistes qui ne manqueront pas de tirer la sonnette d’alarme en cas de dérives, mais aussi des Kerviels au petit pied qui feront les pires saloperies pour bien se faire voir de leur hiérarchie. Avec une majorité de gens qui s’en foutent plus ou moins du moment qu’ils ont leur paye à la fin du mois, la nature humaine en d’autres termes.



Car, franchement, ça ne me laisse pas indifférent que l’on puisse tout savoir de la vie de quelqu’un en regardant son compte en banque, pour moi comme pour les autres. Et pour des faits bien plus graves que de tenter de me refiler des prêts pour acheter une voiture alors que je n’en veux pas, ou de gratter des frais de change à chaque fois que je me paye une locomotive ou un wagon en Grande-Bretagne.



La vraie question à se poser, c’est de savoir si on peut vraiment faire quelque chose contre les dérives possibles de de genre de situation, et comment. On a une loi qui est sensée nous protéger, est-ce qu’elle le fait vraiment ?



Le 29/01/2019 à 23h 02

D’abord je ne suis pas de la police ni de la justice ni de la CNIL ou autres.

mais surtout que depuis que l’informatique existe, quand tu bosses pour le fabricant d’un OS et que tu analyses un dump client à cause d’un bug ,tu signes et es soumis aux règles de confidentialité.

Ce n’est pas parce que par hasard tu vois des trucs ( données client) dans un dump que t’as le droit d’en parler.

J’ai été des 2 côtés de la barrière( fabricant éditeur et client) et en temps que client je n’aurais pas apprécié

que Microsoft, IBM ou HP parlent ou écrivent sur ce que par hasard ils ont vu dans un dump.


Le 30/01/2019 à 08h 39







JoePike a écrit :



D’abord je ne suis pas de la police ni de la justice ni de la CNIL ou autres.

mais surtout que depuis que l’informatique existe, quand tu bosses pour le fabricant d’un OS et que tu analyses un dump client à cause d’un bug ,tu signes et es soumis aux règles de confidentialité.

Ce n’est pas parce que par hasard tu vois des trucs ( données client) dans un dump que t’as le droit d’en parler.

J’ai été des 2 côtés de la barrière( fabricant éditeur et client) et en temps que client je n’aurais pas apprécié

que Microsoft, IBM ou HP parlent ou écrivent sur ce que par hasard ils ont vu dans un dump.







Pour ma part, du temps où la CDAS existait (avant le 1er janvier de cette année, merci Justice 21), je pouvais, sans demander le détail des comptes en banque, avoir énormément de données privées sur la vie des requérants qui s’adressaient à la commission pour qu’on revoit leurs droit à, entre autres la CMUC.



Dans le moindre dossier que je traitais, j’avais la totalité des revenus du foyer, sa composition, le statut marital des personnes concernées, l’état-civil complet des gens avec leur domicile et le statut de ce dernier (propriétaire, locataire ou autre), toutes les prestations sociales versées, y compris pour la compensation du handicap, les impôts payés, IRPP et autres, voire des copies de leurs factures d’eau, d’électricité, de gaz ou d’autres. Sans parler des relevés de banque que j’avais avec certains dossiers, en plus du détail des placements à chaque fois que quelqu’un en avait (obligatoirement demandé). Et j’avais légalement autorité pour demander plus, sous couvert de la signature du juge en charge du dossier.



Et pareil, en tant que fonctionnaire, j’ai un devoir de réserve, mais aussi une obligation de confidentialité sur les documents que que traite dans le cadre de mon travail. Et, dans le cadre de la CDAS, juridiction de jure, se rajoute le secret de l’instruction judiciaire.



Si j’avais fait le con à ce niveau-là, ça aurait été une révocation direct à la demande de la présidente du TGI dont nous dépendions. Donc, les garde-fou, ça existe.



fred42 Abonné
Le 30/01/2019 à 09h 20

On est avec JoePike dans le domaine du délit.

Et dans ce cas, en tant que fonctionnaire tu es tenu à le signaler au procureur de la République par l’article 40 du CPP.



Ce même article 40 indique bien (sans obligation) que c’est aussi le procureur qui doit recevoir les dénonciations de crime ou délit. C’est ce qu’il aurait pu faire sans être inquiété.



Arrêtons de tout mélanger !


Le 30/01/2019 à 10h 17







fred42 a écrit :



On est avec JoePike dans le domaine du délit.

Et dans ce cas, en tant que fonctionnaire tu es tenu à le signaler au procureur de la République par l’article 40 du CPP.



Ce même article 40 indique bien (sans obligation) que c’est aussi le procureur qui doit recevoir les dénonciations de crime ou délit. C’est ce qu’il aurait pu faire sans être inquiété.



Arrêtons de tout mélanger !







Analyse exacte et pertinente.



Ainsit, du fait que le secteur bancaire emploie en France plusieurs milliers de personnes, il est statistiquement impossible qu’a minima une seule d’entre elles, quel qu’en soit la motivation (du civisme pur et dur à la volonté de faire chier son patron, ou de se venger de son employeur pour, par exemple, une promo refusée) n’ait pas saisi les autorités compétentes si elle a sous le nez des preuves recevables de malversations commises par son employeur, surtout du profilage de particuliers à partir de données couvertes par le secret comptable ou assimilables.



Et dire que ces saloperies existent mais qu’elles ne sont pas dénoncées parce que les banques savent réduire au silence leurs employés, c’est un raisonnement de théoricien de la conspiration. Donc, irrecevable.



J’y pense : les entreprises, je pense surtout aux PME, et les travailleurs libéraux, ils ont aussi des comptes en banque pour leurs activités, comptes sur lesquels on peut avoir en temps réel toute la vie de leur entreprise. Je pense qu’ils seraient les premiers à faire un scandale si on regardait de trop près leurs transactions sans la commission rogatoire qui va bien…



Pour conclure, le terme latin “fiducius” signifie “confiance”, comme dans “monnaie fiduciaire”. Et sans confiance mutuelle entre les clients et leur prestataire de service, une banque ne peut tout simplement pas fonctionner. C’est pour cela que la loi encadre cette confiance, simplement pour qu’elle puisse exister.



Le 30/01/2019 à 13h 12

Ouais enfin il y a la théorie et il y a la pratique

D’abord je n’ai jamais été fonctionnaire et donc je ne sais pas de quoi vous parlez quand vous dites qu’il faut

avertir le procureur de la république !

Ce que vous trouvez en langage machine dans un dump est peut-être le résultat d’un run de 15 minutes dans l’année! vous n’avez ni fichier de sortie , ni aucune façon de savoir ce qui a été fait du résultat de ce run.

Etait-ce un test , une simulation , un run de prod qui passe tous le jours , vous n’en savez rien.Les noms et adresse que vous trouvez sont peut-être des samble de preprod vous n’en savez rien ( et si vous le savez cela prouve que vous êtes coupable d’avoir cherché des données confidentielles alors que vous n’en avez pas le droit., alors vaudrait mieux la fermer )

Ensuite dire que vous ne serez pas inquiété wouah … vous croyez que le client qui vous a FTP le dump est trop con pour réaliser qui a pu voir ces données ( en mémoire vive … disons que c’est pas Mme Michu qui a du mal avec l’EBCDICou l’ASCII et le langage machine qui en aura parlé au procureur)



Je comprend très bien votre raisonnement mais à titre perso ce que fait le client est confidentiel et je trouve

que ce serait une perte de temps pour n’aboutir a strictement rien.



(en addition, la justice , la police , le préfet , le procureur de la république , disons que j’ai essayé et je me demande encore à quoi ils servent )



Mais bon on est H.S, après tout le sujet c’est le virement instantané, et ce que je retiens c’est que ça existe, ça marche pas toujours, c’est parfois cher, parfois gratuit et que ça dépend des banques

<img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 30/01/2019 à 13h 29

En fait, tu es bien moins affirmatif quand on creuse un peu que quand tu disais :









JoePike a écrit :



Il y a vraiment beaucoup d’ingénus en ce monde de brute , il faudrait leur montrer le genre de DataMining que les banques, les assurances ou les instituts de carte bancaire effectuent

En fait c’est l’analyse d’un dump dans un de ces énormes groupes qui m’a persuadé de ne plus utiliser les CB sauf cas de force majeure

<img data-src=" />





<img data-src=" />



Le 30/01/2019 à 14h 39

Pas du tout

Je paye le plus souvent en liquide , j’utilise très rarement les CB car j’ai vu ce que j’ai vu , et j’imagine aller dire à mr le procureur de la république qui n’intervient même pas quand on lui file des preuves, des photos etc ….. sur des problèmes qui font la une , que j’ai vu dans un dump que de grosses boites font de gros tris d’analyses sur leurs clients et en retirent des trucs assez limites pas du tout politiquement corrects

Mais bon je ne suis plus concerné

<img data-src=" />


OlivierJ Abonné
Le 30/01/2019 à 14h 46







Jeanprofite a écrit :



C’est un peu comme pour l’encre qui est vendue plus chère que le parfum, tu ne vois pas trop pourquoi et tu te poses la question avec indolence. <img data-src=" />





Quel rapport avec la discussion ?

Aucun.







Jeanprofite a écrit :



Ce n’est pas comme si les banques faisaient du crédit et devait savoir prévoir au maximum le comportement de leur client <img data-src=" />





Il suffit à ma banque de regarder mon salaire qui tombe tous les mois, le niveau de mes comptes et de mon épargne, de connaître mon âge.

Et pour ma santé en cas de crédit longue durée, c’est l’assurance du prêt qui fait passer des examens médicaux. <img data-src=" />

Bref, ma banque a directement l’essentiel des éléments dont elle a besoin, pas besoin d’une IA de 5e génération à faire tourner.







Jeanprofite a écrit :



Puis les fichiers ça ne se revend jamais (c’est une légende urbaine sans doute, puisque je ne t’ai jamais proposer d’en acheter).





Et à qui ma banque revendrait un supposé fichier ?



OlivierJ Abonné
Le 30/01/2019 à 14h 53







Commentaire_supprime a écrit :



Ainsit, du fait que le secteur bancaire emploie en France plusieurs milliers de personnes, il est statistiquement impossible qu’a minima une seule d’entre elles, quel qu’en soit la motivation (du civisme pur et dur à la volonté de faire chier son patron, ou de se venger de son employeur pour, par exemple, une promo refusée) n’ait pas saisi les autorités compétentes si elle a sous le nez des preuves recevables de malversations commises par son employeur, surtout du profilage de particuliers à partir de données couvertes par le secret comptable ou assimilables.



Et dire que ces saloperies existent mais qu’elles ne sont pas dénoncées parce que les banques savent réduire au silence leurs employés, c’est un raisonnement de théoricien de la conspiration. Donc, irrecevable.



J’y pense : les entreprises, je pense surtout aux PME, et les travailleurs libéraux, ils ont aussi des comptes en banque pour leurs activités, comptes sur lesquels on peut avoir en temps réel toute la vie de leur entreprise. Je pense qu’ils seraient les premiers à faire un scandale si on regardait de trop près leurs transactions sans la commission rogatoire qui va bien…





Je pense exactement la même chose.







JoePike a écrit :



Ouais enfin il y a la théorie et il y a la pratique.



Ensuite dire que vous ne serez pas inquiété wouah … vous croyez que le client qui vous a FTP le dump est trop con pour réaliser qui a pu voir ces données ( en mémoire vive … disons que c’est pas Mme Michu qui a du mal avec l’EBCDICou l’ASCII et le langage machine qui en aura parlé au procureur)





Quand on voit tout ce qui arrive à être publié par le Canard Enchaîné ou d’autres hebdomadaires (ou le Monde), je n’ai aucun doute que des “scandales” au sein des banques seraient connus depuis longtemps (c’est là où je rejoins Commentaire_supprime). D’ailleurs on apprend régulièrement des choses sur les travers des banques de détail.



Le 30/01/2019 à 14h 59







OlivierJ a écrit :



Je pense exactement la même chose.





Quand on voit tout ce qui arrive à être publié par le Canard Enchaîné ou d’autres hebdomadaires (ou le Monde), je n’ai aucun doute que des “scandales” au sein des banques seraient connus depuis longtemps (c’est là où je rejoins Commentaire_supprime). D’ailleurs on apprend régulièrement des choses sur les travers des banques de détail.







Au passage, les Luxleaks, ce n’est pas de la fiction.



Je n’ai jamais dit que les comportements scandaleux ou illégaux des banques envers leurs clients n’existaient pas (voir l’UBS et leur politique très agressive d’aide à la fraude fiscale), mais qu’ils finissent toujours par apparaître au grand jour tôt ou tard.



Et sur la masse, je pense qu’il s’agit plus de l’exception que de la règle.



OlivierJ Abonné
Le 30/01/2019 à 18h 00

Ah mais j’étais d’accord avec toi :-) .

(tu me réponds comme si j’avais contesté tes propos, alors qu’il s’agit de ceux d’autres)


Le 30/01/2019 à 18h 18







OlivierJ a écrit :



Ah mais j’étais d’accord avec toi :-) .

(tu me réponds comme si j’avais contesté tes propos, alors qu’il s’agit de ceux d’autres)







J’ai mal choisi mon ton, toutes mes excuses. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



J’ai juste voulu renforcer ton propos.



11h10 Abonné
Le 30/01/2019 à 21h 14







JoePike a écrit :



C’est assez intéressant comme réaction

J’ai pété un plomb dans la banque précédente qui m’obligeait à envoyer 2999€ par jour pendant plusieurs jours de suite pour des raisons de sécurité ou me proposait de passer à l’agence parisienne pour faire le virement d’un seul coup alors que j’étais à Barcelone.Ben voyons après tout j’étais pas en Australie.



je lui ai racontée plus tard quand j’ai quitté la banque ce qui était arrivé dans sa propre banque ( elle était bluffée que je sois au courant, mais bon entre responsables systèmes.. on se parle)



Un patron d’une PME à vu disparaitre 150k de son compte d’entreprise.

L’enquète a montré qu’un mec avait appelé la banque en se faisant passer pour le patron en question en avertissant qu’il avait besoin de virer 150k et que la limite autorisée le faisait ch… grave et qu’il envoyait un email de confirmation.

La banque a reçu l’email ( spoofing) en question 3 minutes après et a fait le virement.

et pouf 150k qui sont partis très vite.



Et j’expliquais à cette chère dame de la banque que s’il n’y avait pas eu de limites, cela ne serait jamais arrivé,alors son histoire de sécurité….

Le côté positif c’est que la banque a reconnu son erreur et a recrédité le compte du patron. <img data-src=" />



Mais chacun ses gouts, moi je refuse qu’une banque m’empèche d’utiliser mon propre fric comme je le veux.







Tu me cites des banques merdiques.



A la banque populaire, tu as une calculette avec carte d’authentification ou maintenant ton portable. Le seuil est de 8000€/jour et 30000€/mois pour un compte. Je pense que c’est paramétrable suivant tes besoins. Tu reçois un SMS immédiat à l’émission du virement. Pour les pros, je ne sais pas.

Personnellement, cela me rassure. Pour le virement instantané, c’est jusqu’à 15000€ et irrévocable.

La banque postale les reçoit en réception immédiatement dans l’avoir du compte.



Le 30/01/2019 à 21h 38







OlivierJ a écrit :



Quel rapport avec la discussion ?

Aucun.





Le rapport est avec le locuteur, c’est à dire toi, toujours prêt à nier des évidences.







OlivierJ a écrit :



Il suffit à ma banque de regarder mon salaire qui tombe tous les mois, le niveau de mes comptes et de mon épargne, de connaître mon âge.

Et pour ma santé en cas de crédit longue durée, c’est l’assurance du prêt qui fait passer des examens médicaux. <img data-src=" />

Bref, ma banque a directement l’essentiel des éléments dont elle a besoin, pas besoin d’une IA de 5e génération à faire tourner.[quote:6088829:OlivierJ]

Problème, tu réfléchis autour de ton nombril, les banques voient plus loin que toi.

[quote:6088829:OlivierJ]



Et à qui ma banque revendrait un supposé fichier ?





Les banques ont des filiales où sont des filiales.



Dans le même genre, tu peux te poser la question du besoin pour Google de collecter des données alors qu’il monétise déjà Youtube. L’appât du gain donne des idées: tu sembles en manquer. <img data-src=" />



Le 30/01/2019 à 21h 58







fred42 a écrit :



On est avec JoePike dans le domaine du délit.

Et dans ce cas, en tant que fonctionnaire tu es tenu à le signaler au procureur de la République par l’article 40 du CPP.



Ce même article 40 indique bien (sans obligation) que c’est aussi le procureur qui doit recevoir les dénonciations de crime ou délit. C’est ce qu’il aurait pu faire sans être inquiété.



Arrêtons de tout mélanger !







Vous avez déjà travaillé dans votre vie ?

Je pose la question car en tant qu’employé ont doit surtout obéir, et la plupart du temps des groupes se forme.

Une personne trop «intègre» se fait vite éjecter de pas mal d’endroits.



Un exemple simple est le bizutage très souvent limite avec la loi, la plupart du temps il faut l’accepter sous peine d’être définitivement exclue.



Alors les héros qui dénoncent au procureur quitte à tout perdre, ça ne court pas les rues.

C’est généralement à la retraite que des gens «lachent» les infos.

Les Edward Snowden et autre Irène Frachon, sont les exceptions, pas la norme.



Voir aussi Serge Humpich...



Pour le coup, les Yaka signaler Isuffide faire appliquer la loi <img data-src=" />



Le 31/01/2019 à 06h 52

C’est normal que je te cite des banques merdiques puisque j’expliquais pourquoi je les ai quittées

Clairement parce qu’elles étaient merdiques <img data-src=" />

Pour les limites de ma nouvelle banque qui m’a permis de virer 45k ( ce qui te gêne) , elle utilise aussi des moyens de sécurité avec code de confirmation et SMS, donc je ne vois pas trop la différence avec ce que tu dis dans un cas de piratage.


Zekka Abonné
Le 31/01/2019 à 14h 07

Du peu que j’ai pu testé, oui cela fonctionne tel quel entre plusieurs banques et de pays différents :





  • Entre plusieurs banques différentes au UK =&gt; instant.&nbsp;

  • De N26 au UK =&gt; instant.&nbsp;

  • De UK à N26 =&gt; instant.




Le 31/01/2019 à 22h 59







fred42 a écrit :



D’abord, tu oublies le passage où j’explique qu’ils prendraient un risque important en faisant cela.



Ensuite, si tu es sûr de tes affirmations, j’attends des preuves de ce que tu avances.



Je ne nie pas que ça serait techniquement possible, mais que cela ne se fait pas en France et probablement même dans l’UE.











Patch a écrit :



…/…











OlivierJ a écrit :



Oh oui lolilol… <img data-src=" />



Je me demande à quoi ça servirait aux banques de te profiler. Je ne reçois que peu de publicité de ma banque, et il suffit qu’elle voie que j’ai de l’argent qui dort sur un compte (livret A ou autre, voire compte courant mais ce n’est pas mon cas) pour me proposer un investissement quelconque ; aucun besoin d’analyser mes dépenses.



Selon moi, comme dit plus haut à celui qui n’en profite pas toujours pour pousser la réflexion, je ne vois pas ce que ça apporterait aux banques.







Merci d’avoir pris votre temps pour répondre à ce comique (ou pas <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> ) même si c’est, hélas, en vain. Il tient à sa petite théorie de la conspiration minable, à la hauteur de ses piètres capacités intellectuelles, et il est trop restreint à tous points de vue pour être capable de vous donner une réponse construite et argumentée.



Par contre :







Jeanprofite a écrit :



C’est presque attendrissant tant de naïveté, c’est interdit donc ce n’est pas possible <img data-src=" />.











Jeanprofite a écrit :



Finalement c’est assez monstrueux cette naïveté. <img data-src=" />







C’est sympa de prendre systématiquement pour des demeurés les gens qui ne partagent pas tes idées…







Jeanprofite a écrit :



Vous avez déjà travaillé dans votre vie ?

Je pose la question car en tant qu’employé ont doit surtout obéir, et la plupart du temps des groupes se forme.

Une personne trop «intègre» se fait vite éjecter de pas mal d’endroits.







Belle et fausse vision de la nature humaine : obéir et fermer sa gueule sans réfléchir et sans chercher à changer quoi que ce soit. C’est ton idéal de vie en société, je suppose, avec toi en haut de la pyramide hiérarchique, cela va de soi…



Par contre, comme tu n’y es pas, dois-je comprendre que ton attitude ordinaire dans la vie, c’est la lâcheté ? C’est ce que tu sembles indiquer en parlant des gens qui ne sont bons qu’à obéir et se taire, sans avoir le droit de protester contre leur condition…







Jeanprofite a écrit :



Justement, que quelqu’un puisse avoir un mauvais profil et donc pas de crédit de sa banque ne te dérange pas tant que TOI tu peux t’acheter tes petits trains <img data-src=" />



J’ai connu des alcooliques avec plein d’imagination et assez brillant malgré les vapeurs de l’alcool.

En te lisant, je comprends pourquoi ils picolent…







Ils picolent… comme toi ? <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Tu sembles avoir pris un exemple qui te parle parce que c’est une situation que tu connais bien, vu que tu n’es ni vieux, ni drogué, ni joueur compulsif <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> . Malade mental, je n’ai pas fait médecine, je ne me prononce pas faute de compétences en la matière, mais te concernant, la question mérite d’être posée…



Au passage, je te rassures, tu n’es ni brillant, ni plein d’imagination.



Pour le reste, super le procès d’intention ! J’ai écrit où que je m’en foutais comme de l’an 40 de ce qui arrivait aux autres parce que leur banque abusait de l’utilisation des données qu’elle détenait sur eux ? Réponse : nulle part.



C’est même l’inverse.



Fais pas ta projection psychologique : je suis loin de n’en avoir rien à foutre des autres tant que mon petit confort égoïste, notion qui te parle bien celle-là, n’est pas touché, contrairement à toi. Les autres, j’y fais attention, j’ai conscience de vivre en société (toi, ça reste à prouver) surtout quand il s’agit de rester poli avec eux, notion qui te semble étrangère. Par contre, pour étaler ta suffisance, tu es très fort.



Franchement, tu es venu me chercher pour tenter en vain de te faire mousser en me répondant alors que je n’en avais rien à faire de toi, c’est ce qui te vaut ce pavé. On apprend de ses erreurs (pour toi, je pense que ce n’a jamais été le cas) et la mienne, ça a été de présumer que tu avais quelque chose d’intéressant à dire. La leçon que j’en retiens, c’est que ça ne sert à rien de discuter avec toi. Et donc, à l’avenir, je t’ignorerai, même si tu me klaxonnes de nouveau.



Pour en être réduit à venir étaler ta morgue sur un site comme NXI afin d’avoir l’impression d’exister, c’est que tu dois vraiment avoir une vie de merde et un boulot de sous-fifre insignifiant. Avoir comme occupation d’emmerder les gens moins cons que toi (par exemple, tous ceux qui t’on répondu ici) pour te sentir supérieur à eux, c’est pas encourageant quand à l’état effectif de ta santé mentale.



J’arrête là, j’ai mieux à faire dans la vie que de parler à un rien du tout comme toi. Et je suis gentil, je t’ai trouvé le moyen de ne pas te faire perdre ton temps en postant une réponse, dont je n’ai, de toute façons, strictement rien à cirer, après ce post.



Bonne continuation.



(Eh oui, même avec les cons finis dans ton genre, je reste poli)