Blocage par défaut des sites pornos : un retour en 2005

Jurassex parc

Blocage par défaut des sites pornos : un retour en 2005

Blocage par défaut des sites pornos : un retour en 2005

La récente suggestion du député Jean-Jacques Candelier, visant à bloquer les sites pornographiques par défaut n’est pas une idée neuve. Voilà une dizaine d’années déjà, pareille mesure avait déjà été envisagée jusqu’aux portes de l’Assemblée nationale, non sans susciter une pluie de critiques.

La question parlementaire relevée dans nos colonnes s’est répandue comme une trainée de poudre sur les sites et journaux d’actualités. Pour mémoire, le député Jean-Jacques Candelier (GDR) a suggéré au gouvernement de bloquer par défaut l’accès à l’ensemble des sites pornographiques, voire d’imposer un code d’accès sur chacun d’entres eux. L’enjeu ? Éviter aux jeunes internautes de tomber sur ces contenus réservés aux adultes.

« Je ne suis pas conservateur, je ne condamne pas l'existence même de ces sites, mais ils doivent être réservés aux adultes. En France, la majorité est fixée à 18 ans, pas à 6 ans » vient-il d’expliquer sur le site de France Télévisions. « A ce jour, les fournisseurs d'accès à internet ont obligation de proposer à leurs clients des solutions pour restreindre l'accès à certaines adresses. On peut tout à fait décider de revenir sur cette option et de filtrer automatiquement les sites pornographiques ».

Et l’intéressé de minorer les cas de faux positifs : « il existe toujours un risque de blocage intempestif, qui affecterait des sites qui n'ont rien à voir avec la pornographie. Mais le dispositif peut être affiné au fur et à mesure, si nécessaire. Je pense en tout cas qu'avec le temps, vu l'évolution de notre société, il faudra en arriver à un blocage automatique des sites pornographiques ».

Le blocage par défaut du porno en 2005, déjà

Ce n’est pas la première fois que pareille mesure est proposée. En 2005, l’idée, révélée à l’époque par l’association IRIS (Imaginons un réseau Internet solidaire), intéressait le gouvernement UMP. On apprenait en effet que « le gouvernement aurait l'intention d'instaurer, par une mesure législative, le filtrage automatique et par défaut de l'accès à l'information en ligne, au prétexte de la protection des mineurs ».

Dans les coulisses gouvernementales, « une proposition d'amendement législatif aurait ainsi été adoptée au cours d'une réunion interministérielle le 31 août 2005 ». Le principe ? Modifier la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LEN), afin de contraindre les FAI à « mettre en oeuvre auprès de tous leurs abonnés, de manière automatique, des dispositifs techniques performants et activés par défaut qui permettent de restreindre l'accès aux services de communication au public en ligne mettant en péril les mineurs ».

La mesure avait par la suite surgit miraculeusement dans un amendement déposé par les députés Gilles, Tian, Diard, Luca, Garraud. Manque de chance, il ne fut pas défendu...

Au-delà de ce rappel historique, le plus notable reste cependant les arguments d'IRIS contre une telle mesure. Ils sont d’une étonnante actualité. L’association décriait « une offensive accrue de l'ordre moral », évoquant « une censure digne des pires pays sécuritaires », avant de détailler en effet de solides reproches :

  • « Tout filtrage mis en place à cet effet ne peut et ne doit relever que de la responsabilité des parents ou des éducateurs en charge des mineurs. Or la disposition envisagée reviendrait à exercer un filtrage obligatoire, automatique et par défaut, mis en oeuvre au niveau des serveurs des fournisseurs d'accès à Internet, et non plus un filtrage volontaire mis en place sur la machine de l'utilisateur final qui le souhaite. »
  • « Les contenus concernés par ce type de filtrage ne sont pas des contenus illégaux, mais des contenus dits « offensants » ou « préjudiciables ». Cette notion ne peut se concevoir dans l'absolu et de manière totalisante : elle est fonction de caractéristiques spécifiques à des personnes ou groupes de personnes, telles que l'âge, mais aussi la culture, la conviction, la croyance..., dans une société donnée à une période donnée. »
  • « La question des critères de filtrage reste entière : qui les établirait, en fonction de quels intérêts d'ordre moral ou matériel ? Que signifierait la notion vague et large de « mise en péril des mineurs » ? Que deviendrait alors la nécessaire protection du droit à l'information et de la liberté d'expression et de création ? »

Commentaires (161)


Exemple typique d’un État qui veut nous tenir par la main. Bien serré. Et si on le laisse faire, non seulement il ne nous la rendra pas, mais il trouvera un moyen de nous taxer dessus.


Quand je vois ce qu’on peut trouver sur twitter, sans avoir de compte en plus, j’imagine qu’il serait bloqué direct et ce serait pas un faux positif…








Inny a écrit :



Exemple typique d’un État qui veut nous tenir par la main. Bien serré. Et si on le laisse faire, non seulement il ne nous la rendra pas, mais il trouvera un moyen de nous taxer dessus.







Non. Exemple typique d’un gouvernement qui à peur de son peuple et qui sert de plus en plus la laisse pour ne pas se faire mordre.



Blocage FAI sur ligne fixe, c’est réalisable avec une Box, mais pour les téléphones portables ??



Les opérateurs peuvent ils bloquer les sites sur le réseau 3G ?








Squallinou a écrit :



Blocage FAI sur ligne fixe, c’est réalisable avec une Box, mais pour les téléphones portables ??



Les opérateurs peuvent ils bloquer les sites sur le réseau 3G ?







Rien ne t’oblige à utiliser la box de ton FAI.









eliumnick a écrit :



Non. Exemple typique d’un gouvernement qui à peur de son peuple et qui sert de plus en plus la laisse pour ne pas se faire mordre.





bah non c’est tout le contraire. si vous voulez museler le peuple dans des sociétés autres que religieuses donnez lui des jeux…  Imaginez si un empereur de Rome à l’époque avait interdit les jeux? en plus on a l’exemple de ce qui se passe quand on interdit une chose ressenti comme fondamentale. Pensez à al prohibition aux US.

 



 Donc cela n’a rien à voir là en plus il ne fait pas parti du gouvernement….









eliumnick a écrit :



Rien ne t’oblige à utiliser la box de ton FAI.







La question serait plutôt :

Les Fai ont une obligation de proposer un système de contrôle parental ou de blocage.

Mais côté mobile il n’y a pas ces obligations ?



Je pense aux “enfants de 6 ans” qui ont peut être un smartphone et qui n’auront pas de problème en passant par le téléphone plutôt que par le PC de papa !



Il manquerait plus qu’ils bloquent aussi les sites un peu trop déviants dans leurs opinions politiques, religieuses… et par la même occasion qu’ils interdisent l’anonymat en ligne et on serait enfin en sécurité et la jeunesse bien cadrée <img data-src=" />


Oui ça s’appelle un proxy.



Je me rappelle, quand j’étais au collège, j’ai eu mon premier téléphone (un samsung E900) pour noël.



J’ai essayé d’aller sur le net avec, enfin plutôt le “WAP” et y’avait le contrôle parental de SFR activé si bien que je pouvais même pas aller sur google ! Il a fallut les appeler pour l’enlever… ça marchait vachement bien leur truc <img data-src=" />


&nbsp;

En fait Marc il aime bien le PrOn apparemment (plusieurs news depuis peu….) <img data-src=" />

&nbsp;<img data-src=" />


L’existence d’un “filtre parental” ne me dérange pas, c’est qu’il soit activé par défaut qui me chagrine.

En soit que des parents essaient de mettre des filins de sécurité, c’est normal. Qu’on leur offre une solution simple et facile soit, c’est un peu anti-concurrentiel, mais soit. J’avoue qu’un blocage directement au niveau de la connexion (box/fai ou sim/opérateur téléphonique) ça a l’avantage de pouvoir gérer ça très facilement et indépendamment de l’appareil et de droits dessus.

En effet, voici un exemple, le gamin (adolescent) a son petit ordinateur (il a dit que c’était pour bosser), les parents installent un logiciel de “contrôle parental” dessus, car ça reste un adolescent, il ne vont pas rester coller derrière non plus. Cependant, l’ado va avoir aussi les droits admin (il en a besoin pour installer des truc pour bosser, sisi, steam, c’est un logiciel de travail en particulier collaboratif vachement utilisé) et du coup, pourra désactiver aussi le logiciel de “contrôle parental” par divers méthode (la plus simple étant la désinstallation, mais bon, en modifiant un fichier tu y arriveras sûrement).

Bon sinon, d’une certaine façon, c’est surtout pour rassurer les parents, car bon, combien d’entre vous connaissait le code de l’ordinateur quand ils étaient plus jeunes (et que leurs parents avaient mis un pass) ?



Mais cela me dérange que celui ci soit activé par défaut car j’estime que c’est un choix qui doit se faire consciemment. J’estime que par défaut, nous devrions être aussi libre que ce puisse être et c’est un choix que de nous restreindre dans cette liberté. L’inverse, c’est nous infantiliser, c’est estimer que nous ne sommes pas assez responsable pour prendre les décisions qui nous semblent bonne. C’est nous retirer notre responsabilité, ou plutôt jamais nous la donner.


si les sites porno etaient tous rassemblé sous les extention .porn .sex et .xxx, ca faciliterait le travail de filtrage pour tous le monde

&nbsp;mon proxy chez moi contient bien 1.000.000 de site bloqué pour mes enfants dans la catégorie porno … les reduire à 3 extention serait + facile à administrer

&nbsp;

&nbsp;autrement, le blocage d’office, ca me faire penser à certains pays avec le mega proxy … ou tous les site qui ne “plaisent” pas au gouvernement sont bloqués


google avec “tumblr” + “S*X” et on tombe direct dessus, on bloque tumblr alors?


On bloque google c’est plus sûr comme cela plus de risque de trouver des vidéos de chaton.


«&nbsp;Je ne suis pas conservateur, je ne condamne pas l’existence même

de ces sites, mais ils doivent être réservés aux adultes. En France, la

majorité est fixée à 18 ans, pas à 6 ans&nbsp;»

&nbsp;

&nbsp;woaow ! ils sont précoces les gosses : se branler à 6 ans !&nbsp; <img data-src=" />

&nbsp;

Conduire une voiture est aussi réservé aux plus de 18 ans. Pourtant curieusement les parents ne laissent pas les enfants de 6 ans prendre le volant.

&nbsp;Donc si les enfants de 6 ans vont sur ces sites c’est parce que les parents ne font pas leur travail d’éducateurs en mettant clairement des limites que les enfants doivent respecter. Ils pensent à limiter (avec autorité s’il le faut) la consommation de bonbons, mais pas la “consommation” d’internet ?

&nbsp;

Ils laissent les enfants se balader sans aucune aide sur les “autoroutes de l’information”.

&nbsp;Les laisseraient-t-ils se promener sans surveillance sur “l’autoroute A7” en cette période de départs en vacances&nbsp; ?



&nbsp;Le problème c’est l’éducation numérique des parents qui est proche du zéro absolu.

&nbsp;

Il suffirait de les former, de les sensibiliser, voire de leur fournir des outils de contrôle parental mais non pas par l’intermédiaire des FAI (pas vraiment motivés pour ça) mais plutôt via la caisse d’allocation familiale où TOUS les parents sont inscrits.


<img data-src=" /> c’est un coup à avoir l’url LIDD.fr de bloqué en :france:



C’est inaceptable ! <img data-src=" />


Proposez le blocage par défaut de la pub, ça crie au génie.

&nbsp;

Proposez le blocage par défaut du porno, ça crie au viol de la liberté.


ouaip le vaste sujet de liste blanche vs liste noire.

&nbsp;là le problème c’est que la liste noire pourrait être imposée sans moyen de la lever par nos dirigeants pour notre bien évidemment.

&nbsp;

&nbsp;Les nouvelles sont tristes pour le net en ce moment


Dans le cas des films porno, la protection des mineurs est de la responsabilité des parents, pas vraiment de l’Etat. Les sites porno sont consultés en gde partie sur le PC familial ou les téléphones, c’est aux parents de mettre des blacklistes en place et des logiciels de filtrage.

&nbsp;



&nbsp;Pour le reste, je crois que l’Etat le fait correctement, pas besoin qu’il se mêle encore de ça.








picatrix a écrit :



woaow ! ils sont précoces les gosses : se branler à 6 ans !  <img data-src=" />





Les gamins commencent à se branler vers 6 mois ou 1 an. Filles comme garcons.









Drepanocytose a écrit :



Les gamins commencent à se branler vers 6 mois ou 1 an. Filles comme garcons.





Je doute qu’ils le fassent devant du porn xD









Drepanocytose a écrit :



Les gamins commencent à se branler vers 6 mois ou 1 an. Filles comme garcons.







Oui, à 6 ans ils devraient aller à la mine, ça leur éviterait de dévier. <img data-src=" />



Quand je vois l’acharnement contre les sites porno, je me demande pourquoi les sites pronant le terrorisme islamiques ne subissent pas le meme acharnement ?

&nbsp;

Certes, le porno c’est un problème pour les jeunes mais aux dernières nouvelles ça n’a jamais tué personne. que l’état s’occupe en premier des sites islamistes et djihadistes, c’est bien plus grave et là aussi ce sont les jeunes qui sont les premières victimes. A croire que “baiser” est plus grave que de tuer et d’égorger.


encore un moyen de dépenser de l’argent à essayer de contrôler l’incontrôlable.. c’est avec votre fric les enfants !!!


ils se découvrent, se touchent mais en aucun cas ils se branlent !!! vérifie tes dires avant de sortir n’importe quoi








Squallinou a écrit :



Blocage FAI sur ligne fixe, c’est réalisable avec une Box, mais pour les téléphones portables ??



Les opérateurs peuvent ils bloquer les sites sur le réseau 3G ?







Sur le mobile, tu as une adresse privée de la RFC 1918 (typiquement dans le préfixe 10.0.0.0/8). Donc ton opérateur peut filtrer ce qui entre et sors de l’IP publique en bout de réseau comme un saingouin sans te demander ton avis









Drepanocytose a écrit :



Les gamins commencent à se branler vers 6 mois ou 1 an. Filles comme garcons.





Va falloir faire une loi pour interdire ça !

On ne peut pas laisser nos chérubins vivre dans cette dépravation… <img data-src=" />









fspcyo a écrit :



ils se découvrent, se touchent mais en aucun cas ils se branlent !!! vérifie tes dires avant de sortir n’importe quoi





Bah tiens.

Combien de parents désemparés en mode “ahhhh mon fils/ma fille se masturbe avant de dormir” vont désemparés chez le pédiatre et se font rire au nez…

Bien sûr qu’ils se branlent très tôt. Une fillette qui s’appuie sur son périnée et en retire du plaisir, c’est de la masturbation, quoi qu’en pensent les prudasses…



Alors après oui on met des mots plus softs dessus que “masturbation”, genre “autoérotisme infantile”, etc… C’est de la branlette tout ca.



Même Freud avait elaboré une théorie là dessus, largement reactualisée depuis….



Mais evidemment quand on parle de sexe, les prudasses montent au créneau… Et alors oser imaginer que les enfants aussi sont concernés : scandale !!!



Et pour que ce soit clair : moi, j’ai commencé à 7 mois, et mon pédiatre a ri au nez de ma mère quand elle s’en est inquiété…. Mon frère en gros le même age, ma soeur pareil.



Ca présage surtout un net à 15 vitesses avec les FAI qui facturent l’accès à certaines parties du net…








Drepanocytose a écrit :



moi, j’ai commencé à 7 mois





Et moi à 11 ans. Bah merde, je suis vraiment en retard… <img data-src=" />



En prétendant que tout contact des organes génitaux est de la masturbation, tu ne fais pas preuve de plus de discernement que les “prudasses” que tu dénonces… Tu es juste dans l’extrême opposé.









vampire7 a écrit :



Et moi à 11 ans. Bah merde, je suis vraiment en retard… <img data-src=" />



En prétendant que tout contact des organes génitaux est de la masturbation, tu ne fais pas preuve de plus de discernement que les “prudasses” que tu dénonces… Tu es juste dans l’extrême opposé.





Le sujet est assez controversé vu qu’on parle à la fois sexe, et enfance…

Par exemple un des rapports Kinsey indiquait que le tiers des garcons a connu l’orgasme avant 1 an…. Etonnant, non ?



Ce que je vous dis là, c’est mon pédiatre qui le disait, pas moi même. Et d’autres pédiatres que j’ai rencontré adulte, également…. Il y a des pathologies infantiles liées à ca. Eh oui.



Les pédiatres auscultent les adultes <img data-src=" />

&nbsp;

&nbsp;<img data-src=" /><img data-src=" />








tazvld a écrit :



L’existence d’un “filtre parental” ne me dérange pas, c’est qu’il soit activé par défaut qui me chagrine.







Voilà, les atteintes à la neutralité des réseaux (puisque c’est de ça dont il s’agit) doivent être désactivées par défaut et sous le contrôle de l’utilisateur et de lui seul.



On peut éventuellement faire une exception sur le blocage du port 25, qui peut être bloqué par défaut (mais il doit pouvoir se débloquer, comme chez Free) dans le cadre plus intéressant de la lutte contre le spam.









eliumnick a écrit :



Non. Exemple typique d’un gouvernement qui à peur de son peuple et qui sert de plus en plus la laisse pour ne pas se faire mordre.





La peur n’évite pas le danger.



c’est pas compliquer de forcer le safesearch sur certaine ip de son reseau, ainsi, le problème n’existe plus

&nbsp;


<img data-src=" />








t-la a écrit :



Proposez le blocage par défaut de la pub, ça crie au génie.

&nbsp;

Proposez le blocage par défaut du porno, ça crie au viol de la liberté.





juste aucun rapport. <img data-src=" />









gaetan.cambier a écrit :



si les sites porno etaient tous rassemblé sous les extention .porn .sex et .xxx, ca faciliterait le travail de filtrage pour tous le monde

&nbsp;mon proxy chez moi contient bien 1.000.000 de site bloqué pour mes enfants dans la catégorie porno … les reduire à 3 extention serait + facile à administrer

&nbsp;

&nbsp;autrement, le blocage d’office, ca me faire penser à certains pays avec le mega proxy … ou tous les site qui ne “plaisent” pas au gouvernement sont bloqués





+1000



Sur ce genre de news, c’est toujours une histoire de “rapport” <img data-src=" />


c’est quoi le porno ?&nbsp;



&nbsp;Un grand classique&nbsp;

&nbsp;on bloque ce site aussi ?

&nbsp;








DotNerk a écrit :



Sur ce genre de news, c’est toujours une histoire de “rapport” <img data-src=" />





<img data-src=" />



Isshun a écrit :



Je doute qu’ils le fassent devant du porn xD





Gang-Bang chez les Télétubbies.









Ricard a écrit :



Gang-Bang chez les Télétubbies.





Je me suis toujours demandé à quoi servait ce que les Teletubbies ont sur la tête…

Maintenant je comprends mieux….



Heureusement que nous avons des politiques courageux qui savent nous protéger des dangers de l’Internet.

&nbsp;

Que ferait-on sans eux ?

&nbsp;



&nbsp;<img data-src=" /> &nbsp;<img data-src=" /> &nbsp;<img data-src=" />


Moi de toutes facons, le blocage des sites pornos, je m’en branle.








the_frogkiller a écrit :



bah non c’est tout le contraire. si vous voulez museler le peuple dans des sociétés autres que religieuses donnez lui des jeux…  Imaginez si un empereur de Rome à l’époque avait interdit les jeux? en plus on a l’exemple de ce qui se passe quand on interdit une chose ressenti comme fondamentale. Pensez à al prohibition aux US.

 



 Donc cela n’a rien à voir là en plus il ne fait pas parti du gouvernement….







Au contraire. En l’interdisant, on motive les gens à s y intéresser, et dans le même temps on criminalise ce geste. De cette manière, il devient plus simple de reprocher n’importe quoi à n’importe qui.



Dans une certaine mesure, le cannabis est un exemple de cela.









tazvld a écrit :



L’existence d’un “filtre parental” ne me dérange pas, c’est qu’il soit activé par défaut qui me chagrine.

En soit que des parents essaient de mettre des filins de sécurité, c’est normal. Qu’on leur offre une solution simple et facile soit, c’est un peu anti-concurrentiel, mais soit. J’avoue qu’un blocage directement au niveau de la connexion (box/fai ou sim/opérateur téléphonique) ça a l’avantage de pouvoir gérer ça très facilement et indépendamment de l’appareil et de droits dessus.

En effet, voici un exemple, le gamin (adolescent) a son petit ordinateur (il a dit que c’était pour bosser), les parents installent un logiciel de “contrôle parental” dessus, car ça reste un adolescent, il ne vont pas rester coller derrière non plus. Cependant, l’ado va avoir aussi les droits admin (il en a besoin pour installer des truc pour bosser, sisi, steam, c’est un logiciel de travail en particulier collaboratif vachement utilisé) et du coup, pourra désactiver aussi le logiciel de “contrôle parental” par divers méthode (la plus simple étant la désinstallation, mais bon, en modifiant un fichier tu y arriveras sûrement).

Bon sinon, d’une certaine façon, c’est surtout pour rassurer les parents, car bon, combien d’entre vous connaissait le code de l’ordinateur quand ils étaient plus jeunes (et que leurs parents avaient mis un pass) ?



Mais cela me dérange que celui ci soit activé par défaut car j’estime que c’est un choix qui doit se faire consciemment. J’estime que par défaut, nous devrions être aussi libre que ce puisse être et c’est un choix que de nous restreindre dans cette liberté. L’inverse, c’est nous infantiliser, c’est estimer que nous ne sommes pas assez responsable pour prendre les décisions qui nous semblent bonne. C’est nous retirer notre responsabilité, ou plutôt jamais nous la donner.







Totalement d’accord.

Et pour répondre à ta pseudo question, à 12 ans je connaissais le mdp pour me connecter sur le net quand mes parents dormaient ^^









Mustard27 a écrit :



[…]. A croire que “baiser” est plus grave que de tuer et d’égorger.







Malheureusement cela a toujours été le cas :(









Drepanocytose a écrit :



Je me suis toujours demandé à quoi servait ce que les Teletubbies ont sur la tête…

Maintenant je comprends mieux….





<img data-src=" />



Blocage des sites VIAGRA pour les Vieux de la Vieille Assemblée de Sénateur…<img data-src=" />



&nbsp;<img data-src=" />








Mustard27 a écrit :



Quand je vois l’acharnement contre les sites porno, je me demande pourquoi les sites pronant le terrorisme islamiques ne subissent pas le meme acharnement ?

 

Certes, le porno c’est un problème pour les jeunes mais aux dernières nouvelles ça n’a jamais tué personne. que l’état s’occupe en premier des sites islamistes et djihadistes, c’est bien plus grave et là aussi ce sont les jeunes qui sont les premières victimes. A croire que “baiser” est plus grave que de tuer et d’égorger.



Parce que les armes, c’est bien. Le porno, c’est interdit par les religions, donc c’est mal.



Si l’État me paye des péripatéticiennes, ils peuvent les bloquer. <img data-src=" />








picatrix a écrit :



&nbsp;Le problème c’est l’éducation de beaucoup de parents qui est proche du zéro absolu.



&nbsp;



Désolé, c’est plus fort que moi. ^^;









Squallinou a écrit :



La question serait plutôt :

Les Fai ont une obligation de proposer un système de contrôle parental ou de blocage.

Mais côté mobile il n’y a pas ces obligations ?



Je pense aux “enfants de 6 ans” qui ont peut être un smartphone et qui n’auront pas de problème en passant par le téléphone plutôt que par le PC de papa !





Bah deja a 6 ans, ils deveraient pas surfer sur internet mais apprendre a lire peut-etre…

Et apres, on peut toujours installer un controle parental, le portable, c’est pas le gosse qui l’achete…

&nbsp;C’est aux parents de faire l’education du gosse, pas au FAI…









cendrev3 a écrit :



Bah deja a 6 ans, ils deveraient pas surfer sur internet mais apprendre a regarder TF1&nbsp;peut-etre…





<img data-src=" />









t-la a écrit :



Proposez le blocage par défaut de la pub, ça crie au génie.



Proposez le blocage par défaut du porno, ça crie au viol de la liberté.







La publicité est intrusive et non-désirée dans l’écrasante majorité des cas ; au contraire la consultation du prono est un acte volontaire.



Priver les gens de cette capacité d’acte volonter est liberticide, clairement.

Après, ici on ne parle pas d’interdire le prono mais de le bloquer aux plus jeunes, ce qui revient à appliquer la loi je te le rappelle (interdiction d’accès à la pornographie aux mineurs).



La méthode est un peu brutale, mais elle est légitime (je développe un peu plus bas).







eliumnick a écrit :



Malheureusement cela a toujours été le cas :(







Oui m’enfin comme la propagande meurtrière (diverse & variée) peu influencer des gens (surtout les jeunes), le porno lui aussi influence la sexualité des mêmes gens (et là encore, surtout les jeunes).



Y’a un sacré travail à faire là-dessus pour que les ado/jeunes adultes qui consomment du pron’ à longueur de journée (parce qu’il y en a un sacré paquet) considère l’acte sexuel comme autre chose qu’un bourrinage.



Et même si cette mesure n’est pas très très finote, je pense qu’elle fait partie d’un “tout”. Le problème c’est que, évidement, l’appliquer toute seule sans rien derrière, ça fait un peu tâche ^^’ (responsabilisation des parents, de l’EN, ect.)







Glasofruix a écrit :



Ca présage surtout un net à 15 vitesses avec les FAI qui facturent l’accès à certaines parties du net…







Aucun rapport, on parle juste d’appliquer un principe de loi d’une manière limite-limite, la neutralité du net n’a rien à voir ici.



Je rappelle d’ailleurs à toutes fins utiles que le principe de “Neutralité du Net” ne veut pas dire qu’il faut à tout prix ne rien interdire sur Internet.

Précision importante puisque pas mal de gens ont tendance à sortir cet argumentaire comme faire-valoir à qui veut bien l’entendre dès qu’une mesure touchant au Net pointe son nez.

Et même si je n’ai guère d’estime pour tous les bureaucrates qui nous gouvernent, je n’en pense pas moins de la foule qui scande des slogans à longueur de journée sans piper mot de ce qu’ils veulent bien dire.









philanthropos a écrit :



Je rappelle d’ailleurs à toutes fins utiles que le principe de “Neutralité du Net” ne veut pas dire qu’il faut à tout prix ne rien interdire sur Internet.

Précision importante puisque pas mal de gens ont tendance à sortir cet argumentaire comme faire-valoir à qui veut bien l’entendre dès qu’une mesure touchant au Net pointe son nez.

Et même si je n’ai guère d’estime pour tous les bureaucrates qui nous gouvernent, je n’en pense pas moins de la foule qui scande des slogans à longueur de journée sans piper mot de ce qu’ils veulent bien dire.





La Neutralité du Net implique la transmission des données sans en altérer le contenu.

&nbsp;

Ce n’est plus le cas avec un blocage ou une redirection.









psn00ps a écrit :



La Neutralité du Net implique la transmission des données sans en altérer le contenu.

 

Ce n’est plus le cas avec un blocage ou une redirection.







Comme le dit bien l’image “Internet est un droit”, et le Droit est fondé sur les lois. Comme la liberté d’expression qui est un bon exemple dans ce cas.

Et ce que projette le Député, même si je ne suis pas spécialement pour, pourra être inclus dans une loi.

Dura lex, sed lex.



Donc, je le répète, et tu en a fait un parfait exemple : la Neutralité du Net est un principe intelligent, mais utilisé faussement dans la plupart des cas.

Un peu comme le cas des gens qui hurlent au scandale planétaire dès qu’on touche à la liberté d’expression, en oubliant bien souvent tout ce que ça implique derrière (&lt;- ne pas sortir cette phrase hors de son contexte, merci d’avance).









psn00ps a écrit :



La Neutralité du Net implique la transmission des données sans en altérer le contenu.



Ce n’est plus le cas avec un blocage ou une redirection.







Comme le dit bien l’image “Internet est un droit”, et le Droit est fondé sur les lois. Comme la liberté d’expression qui est un bon exemple dans ce cas.

Et ce que projette le Député, même si je ne suis pas spécialement pour, pourra être inclus dans une loi.

Dura lex, sed lex.



D’ailleurs, histoire d’évoquer le sérieux de la-dite image, il y est aussi écrit “Seule la justice peut décider d’une privation de droit”, ce qui est exact … mais n’a aucun rapport dans son contexte <img data-src=" />

Les exemples, dans tous les domaines des “droits” que nous avons sont extrêmement nombreux d’ailleurs : droit de conduire, mais codifié ; droit d’expression, limité sur certains points ; droit de s’informer, sauf secret défense/d’entreprise, etc., la liste est longue.



Donc, je le répète, et tu en a fait un parfait exemple : la Neutralité du Net est un principe intelligent, mais utilisé faussement par des idéalistes caverneux dans la plupart des cas.



Un peu comme le cas des gens qui hurlent au scandale planétaire dès qu’on touche à la liberté d’expression, en oubliant bien souvent tout ce que ça implique derrière : interdiction de la propagande religieuse, protection de la vie privée, interdiction de la diffamation, etc. Là encore, la liste est longue.



Bref. Vivement un monde libéré de toutes ces lois injustes qui tuent dans l’œuf nos Droits, comme ça je pourrais regarder mon voisin droit dans les yeux en l’insultant, poster des contenus islamo-pédo-nazi sur le net et devant chez moi ainsi que rouler à 200 à l’heure sur cette petite rue anciennement limitée à 30 avec cette école primaire à côté ,.., #GTA



Hmmmmm j’ai hate !



PS : je ne justifie aucunement les lois clairement liberticide, je vois arriver d’ici les gens qui vont sauter sur l’occasion pour détourner ce genre de propos.

Si si, je vous vois, là, au fond, sur votre chaise, bavant à l’avance .

Alors non, pas bouger, sage !



Plus qu’un blocage des sites, il faudrait une réelle éducation des parents. Combien ne maîtrisent pas internet et sont complètement dépassés par leurs propres enfants ?








philanthropos a écrit :



La publicité est intrusive et non-désirée dans l’écrasante majorité des cas ; au contraire la consultation du prono est un acte volontaire.



Priver les gens de cette capacité d’acte volonter est liberticide, clairement.

Après, ici on ne parle pas d’interdire le prono mais de le bloquer aux plus jeunes, ce qui revient à appliquer la loi je te le rappelle (interdiction d’accès à la pornographie aux mineurs).



La méthode est un peu brutale, mais elle est légitime (je développe un peu plus bas).







&nbsp;Mais je suis justement complètement d’accord avec toi sur l’accès au Porno.

&nbsp;



&nbsp;Je ne suis absolument pas choqué par l’idée d’un blocage (et j’insiste bien sur blocage, pas interdiction) sur le même principe que le code parental à la télévision. Et comme tu le dis si bien, on se contente d’appliquer la loi.

&nbsp;

Bien évidemment que techniquement, c’est compliqué et c’est sujet à de nombreux dégâts collatéraux. Comme dit précédemment, twitter est un site adulte ou pas ?

&nbsp;

Mais mon propos était plutôt là pour illustrer le manque de recul et de neutralité de beaucoup qui se contentent de réagir dans leur sens uniquement.

&nbsp;









philanthropos a écrit :



…Un peu comme le cas des gens qui hurlent au scandale planétaire dès qu’on touche à la liberté d’expression, en oubliant bien souvent tout ce que ça implique derrière (&lt;- ne pas sortir cette phrase hors de son contexte, merci d’avance).



Je te souhaite bien du courage, t’es en train de prêcher dans le désert là. <img data-src=" />









Ricard a écrit :



juste aucun rapport. <img data-src=" />





C’est ton avis, je le respecte…









philanthropos a écrit :



La publicité est intrusive et non-désirée dans l’écrasante majorité des cas ; au contraire la consultation du prono est un acte volontaire.



Priver les gens de cette capacité d’acte volonter est liberticide, clairement.

Après, ici on ne parle pas d’interdire le prono mais de le bloquer aux plus jeunes, ce qui revient à appliquer la loi je te le rappelle (interdiction d’accès à la pornographie aux mineurs).



La méthode est un peu brutale, mais elle est légitime (je développe un peu plus bas).



Oui m’enfin comme la propagande meurtrière (diverse & variée) peu influencer des gens (surtout les jeunes), le porno lui aussi influence la sexualité des mêmes gens (et là encore, surtout les jeunes).



Y’a un sacré travail à faire là-dessus pour que les ado/jeunes adultes qui consomment du pron’ à longueur de journée (parce qu’il y en a un sacré paquet) considère l’acte sexuel comme autre chose qu’un bourrinage.



Et même si cette mesure n’est pas très très finote, je pense qu’elle fait partie d’un “tout”. Le problème c’est que, évidement, l’appliquer toute seule sans rien derrière, ça fait un peu tâche ^^’ (responsabilisation des parents, de l’EN, ect.)





L’EN et l’état ne sont pas là pour éduquer les gens à tout et n’importe quoi.



Le truc, c’est que le porno est tellement tabou que beaucoup n’en parle tout simplement jamais, mais faut pas se défausser sur l’état à cause de ce manque de courage.

L’éducation, ça reste avant tout le taf des parents.



De plus, un mec un peu coincé en couple va-t-il aller demander son accès au pr0n ? Non, il se frustrera. Ce qui est totalement inutile.



Enfin, qu’est-ce que du porno ? Voir des attributs sexuels est-il pornographique ? On se lance dans des questions plus que difficiles à trancher.



Les gens qui se sentent concernés gageraient bien plus à se décoincer, à en parler, et à installer les outils qu’il faut pour bloquer ces contenus (là par contre, on peut faire de la prévention en promouvant des solutions).

Et en parler permet également d’aborder le problème de distorsion de la réalité face aux pratiques sexuelles abordées dans les pornos.









ActionFighter a écrit :



L’EN et l’état ne sont pas là pour éduquer les gens à tout et n’importe quoi.



Le truc, c’est que le porno est tellement tabou que beaucoup n’en parle tout simplement jamais, mais faut pas se défausser sur l’état à cause de ce manque de courage.

L’éducation, ça reste avant tout le taf des parents.



De plus, un mec un peu coincé en couple va-t-il aller demander son accès au pr0n ? Non, il se frustrera. Ce qui est totalement inutile.



Enfin, qu’est-ce que du porno ? Voir des attributs sexuels est-il pornographique ? On se lance dans des questions plus que difficiles à trancher.



Les gens qui se sentent concernés gageraient bien plus à se décoincer, à en parler, et à installer les outils qu’il faut pour bloquer ces contenus (là par contre, on peut faire de la prévention en promouvant des solutions).

Et en parler permet également d’aborder le problème de distorsion de la réalité face aux pratiques sexuelles abordées dans les pornos.







Récemment, et totalement indépendamment de ce sujet-ci, j’ai lu dans des commentaires sur un site, que le porno amenait aux agressions sexuelles et autres. Alors que non justement, il permet la plupart du temps d’évacuer les frustrations. Et puis quelqu’un qui s’est br 40 fois dans la journée, je doute un peu qu’il ait l’énergie nécessaire à une agression <img data-src=" />









Nerdebeu a écrit :



Récemment, et totalement indépendamment de ce sujet-ci, j’ai lu dans des commentaires sur un site, que le porno amenait aux agressions sexuelles et autres. Alors que non justement, il permet la plupart du temps d’évacuer les frustrations. Et puis quelqu’un qui s’est br 40 fois dans la journée, je doute un peu qu’il ait l’énergie nécessaire à une agression <img data-src=" />





Yahoo ? Le figaro ? Le Parisien ? <img data-src=" />









Nerdebeu a écrit :



Récemment, et totalement indépendamment de ce sujet-ci, j’ai lu dans des commentaires sur un site, que le porno amenait aux agressions sexuelles et autres. Alors que non justement, il permet la plupart du temps d’évacuer les frustrations. Et puis quelqu’un qui s’est br 40 fois dans la journée, je doute un peu qu’il ait l’énergie nécessaire à une agression <img data-src=" />





Ce serait comme dire que les jeux violents permettent d’évacuer la frustration et que sans eux, on aurait plus de meurtres <img data-src=" />



Personnellement, je pense que ce n’est ni l’un, ni l’autre.



Les agressions sexuelles sont plus une question d’éducation et/ou de problèmes psy sous-jacents que de consommation ou pas de porno.









athlon64 a écrit :



Yahoo ? Le figaro ? Le Parisien ? <img data-src=" />







Je ne sais plus, je ne voudrais pas jeter l’opprobre sur l’un d’entre eux, pas plus que ternir ma réputation, si elle ne l’était pas déjà suffisamment, à laisser présumer que je pourrais avoir de telles coupables lectures <img data-src=" />







ActionFighter a écrit :



Ce serait comme dire que les jeux violents permettent d’évacuer la frustration et que sans eux, on aurait plus de meurtres <img data-src=" />



Personnellement, je pense que ce n’est ni l’un, ni l’autre.



Les agressions sexuelles sont plus une question d’éducation et/ou de problèmes psy sous-jacents que de consommation ou pas de porno.







Oui mais c’est ce que j’ai pu lire de l’avis de quelques psychiatres, justement. Pour ces derniers, le porno était un exutoire.









Nerdebeu a écrit :



Oui mais c’est ce que j’ai pu lire de l’avis de quelques psychiatres, justement. Pour ces derniers, le porno était un exutoire.





Je suis au taf, donc chercher de la littérature sur le sujet va être un peu délicat <img data-src=" />



Mais le débat n’est pas tranché, pour ma part, je ne suis pas d’accord. Déjà pour la raison que je donne plus haut, et de plus, parce que ce n’est pas le porno en lui-même qui permet d’évacuer la frustration, mais l’acte masturbatoire.

Si tu penses à ta voisine pendant au lieu de mater un porno, ça aura le même effet.









philanthropos a écrit :



Oui m’enfin comme la propagande meurtrière (diverse & variée) peu influencer des gens (surtout les jeunes), le porno lui aussi influence la sexualité des mêmes gens (et là encore, surtout les jeunes).



Y’a un sacré travail à faire là-dessus pour que les ado/jeunes adultes qui consomment du pron’ à longueur de journée (parce qu’il y en a un sacré paquet) considère l’acte sexuel comme autre chose qu’un bourrinage.



Et même si cette mesure n’est pas très très finote, je pense qu’elle fait partie d’un “tout”. Le problème c’est que, évidement, l’appliquer toute seule sans rien derrière, ça fait un peu tâche ^^’ (responsabilisation des parents, de l’EN, ect.)







J’ai du mal à savoir si t’es sérieux ou si c’est juste de l’ironie/appel au troll



si le gamin est suffisamment doué pour taper sur google “comment virer le garde fou”… je ne me fais aucun soucis quant à sa capacité à taper “comment virer le blocage de SFR/Bouygues/Orange” …



et si blocage par défaut il y a… comment t’y accède si t’es majeur ? par un code que te fournit ton FAI ? … donc au final c’est juste la même chose qui se fait actuellement, sauf qu’avec cette pirouette de blocage par défaut on se donne les moyens de lister ceux qui réclament le code d’accès …



action complétement inutile dans son objectif annoncé :)








ActionFighter a écrit :



Je suis au taf, donc chercher de la littérature sur le sujet va être un peu délicat <img data-src=" />



Mais le débat n’est pas tranché, pour ma part, je ne suis pas d’accord. Déjà pour la raison que je donne plus haut, et de plus, parce que ce n’est pas le porno en lui-même qui permet d’évacuer la frustration, mais l’acte masturbatoire.

Si tu penses à ta voisine pendant au lieu de mater un porno, ça aura le même effet.







Voisine peut-être pas, ça aurait plutôt un caractère hautement inhibiteur, bien que la fin de ce mot ne soit pas vraiment appropriée, et dissuasif <img data-src=" />



Mais de toute façon, “les images” que l’on se fait sont généralement pornographique. On imagine mal sa “partenaire” en train de ramasser des coquillages sur la plage, c’est plutôt au sien qu’on en veut <img data-src=" />









Nerdebeu a écrit :



Voisine peut-être pas, ça aurait plutôt un caractère hautement inhibiteur, bien que la fin de ce mot ne soit pas vraiment appropriée, et dissuasif <img data-src=" />





Ton voisin alors peut-être <img data-src=" />







Nerdebeu a écrit :



Mais de toute façon, “les images” que l’on se fait sont généralement pornographique. On imagine mal sa “partenaire” en train de ramasser des coquillages sur la plage, c’est plutôt au sien qu’on en veut :transpi





T’es visiblement un grand romantique toi <img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



Ton voisin alors peut-être <img data-src=" />







Ah non, je suis indubitablement hétéro (encore ces lettres au milieu <img data-src=" />)







T’es visiblement un grand romantique toi <img data-src=" />





Pragmatique me semblerait plus adapté <img data-src=" />









t-la a écrit :



Je ne suis absolument pas choqué par l’idée d’un blocage (et j’insiste bien sur blocage, pas interdiction) sur le même principe que le code parental à la télévision. Et comme tu le dis si bien, on se contente d’appliquer la loi.

 

Mais mon propos était plutôt là pour illustrer le manque de recul et de neutralité de beaucoup qui se contentent de réagir dans leur sens uniquement.







ouai, enfin c’est pas pareil, à la télé, tu zap sur une chaine, tu tapes 3 chiffres au lieu de 2 et hop, t’as vite fais de te retrouver sur une chaine X.



Sur internet, tu trouves le porno de 3 manières :




  • en le cherchant explicitement (et là blocage inutile)

  • par la pub (et là le blocage des pub intempestive est bien plus intéressant, parce que le blocage du site porno empêchera pas la pub)

  • ou un virus (mais là ça veut dire que tu traines déjà dans des lieux où tu devrais pas et que donc blocage inutile)



    mais en aucun cas tu tomberas sur du porno en tapant www.gooogle.fr … <img data-src=" />









Nerdebeu a écrit :



Pragmatique me semblerait plus adapté <img data-src=" />





En tant qu’ancien amateur de films érotiques du dimanche soir, je ne suis pas d’accord.



On peut très bien se faire des scènes un peu plus élaborées avec des dialogues et un jeu d’acteur au top avant de passer à l’acte <img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



En tant qu’ancien amateur de films érotiques du dimanche soir, je ne suis pas d’accord.



On peut très bien se faire des scènes un peu plus élaborées avec des dialogues et un jeu d’acteur au top avant de passer à l’acte <img data-src=" />







A me souvenir, ces fameux films ne pouvaient que difficilement être sources d’inspiration, et je parle bien de scènes ou dialogues chastes comme préambules <img data-src=" />









Nerdebeu a écrit :



A me souvenir, ces fameux films ne pouvaient que difficilement être sources d’inspiration, et je parle bien de scènes ou dialogues chastes comme préambules <img data-src=" />





Fallait juste être patient…. très patient…. <img data-src=" />









sushis a écrit :



si le gamin est suffisamment doué pour taper sur google “comment virer le garde fou”… je ne me fais aucun soucis quant à sa capacité à taper “comment virer le blocage de SFR/Bouygues/Orange” …



et si blocage par défaut il y a… comment t’y accède si t’es majeur ? par un code que te fournit ton FAI ? … donc au final c’est juste la même chose qui se fait actuellement, sauf qu’avec cette pirouette de blocage par défaut on se donne les moyens de lister ceux qui réclament le code d’accès …



action complétement inutile dans son objectif annoncé :)







Je te résume mon précédant commentaire : ouai je sais que si un gamin veut, il y arrivera, et non je suis contre l’activation de l’option par défaut.



Justement, c’est pour ça que je dis que c’est surtout pour rassurer les parents. Je ne suis pas dupe. Je donne la question (rhétorique) de la connaissance du code d’accès à l’ordinateur familiale lorsque l’on était nous plus jeune comme exemple. Je dis aussi que les logiciels eux même sont aussi inutile.



Je dis juste que c’est la façon la plus simple pour les parents d’avoir un minimum de contrôle sans avoir à rester coller derrière le jeune ado. Ce n’est pas à 18ans que pif-paf-pouf tu es responsable alors que la veille tu ne pouvais pas naviguer sans que ta mère soit derrière toi lorsque tu vas sur facebook.



Je pense surtout que dans le pire des cas, le gamin ne tombera pas “par hasard” sur un site de boule mais sera bien dû à une volonté d’y accéder. Et c’est ça qui va rassurer les parents. Les parents, ne sont pas dupes non plus, ils n’avaient pas internet et pourtant ils ont très certainement vu du pr0n bien avant 18ans.



Sinon, si je dis bien que ce blocage ne devrait pas être mis par défaut. Là aussi c’est un choix que les parents devrait faire. Ce devrait être une option pour des raisons de commodité.









A5P1R1N3 a écrit :



Les nouvelles sont tristes pour le net en ce moment





C’est pas vraiment “dans l’air du temps” : ça fait bien 8 ans que les gouvernements successifs s’acharnent.







Mustard27 a écrit :



Quand je vois l’acharnement contre les sites porno, je me demande pourquoi les sites pronant le terrorisme islamiques ne subissent pas le meme acharnement ?





Arrête, c’est carrément le cas. Les lois concernant les contenus terros, elle ne sont pas en projet mais en pratique depuis quelques temps déjà.



C’est très rare que je dise ça mais je trouve les réactions ici épidermiques. Oui le gvt fait continuellement preuve de méconnaissance et d’intolérance vis à vis du web en général, mais là le débat est cohérent.

Encore une fois, ce qui est proposé est nul, mais ça ne veut pas dire qu’il faut esquiver totalement le sujet.

Il y a une montée de la “culture sexe” (c’est la couv de je-ne-sais-quel magazine en ce moment) et ce serait une bonne chose que de préserver les plus jeunes.



D’ailleurs, perso, je les ai toujours appelés les Téléteubi, comme ça, c’est clair. <img data-src=" />








philanthropos a écrit :



La publicité est intrusive et non-désirée dans l’écrasante majorité des

cas ; au contraire la consultation du prono est un acte volontaire.



Priver les gens de cette capacité d’acte volonter est liberticide, clairement.

Après, ici on ne parle pas d’interdire le prono mais de le bloquer aux plus jeunes, ce qui revient à appliquer la loi je te le rappelle (interdiction d’accès à la pornographie aux mineurs).



La méthode est un peu brutale, mais elle est légitime (je développe un peu plus bas).





Et bien ca tombe bien, pas besoin de loi supplementaire, chacun est libre de bloquer les contenus qu’ils ne veulent pas voir, ca s’appelle le controle parental ! Et il y a des milliers de logiciels gratuits a disposition pour ca !



Pourtant la solution “parfaite” existe. Obliger tout contenu pornographique à être hébergé sur un domaine en .xxx. Ensuite, libre à chacun de filtrer ou non d’un simple clic et sans risque de surfiltrage.

&nbsp;Alors oui y’a un effort à faire et c’est sans doute plus simple de mettre en place des filtrages aléatoires plutôt qu’essayer d’organiser tout ça.








Zaouli a écrit :



Pourtant la solution “parfaite” existe. Obliger tout contenu pornographique à être hébergé sur un domaine en .xxx. Ensuite, libre à chacun de filtrer ou non d’un simple clic et sans risque de surfiltrage.

 Alors oui y’a un effort à faire et c’est sans doute plus simple de mettre en place des filtrages aléatoires plutôt qu’essayer d’organiser tout ça.







Pas si simple que ça. Que fais-tu des sites qui ne sont pas porno à l’origine mais en contiennent, comme Tumblr, par exemple ? Tu ne peux pas leur imposer de passer en .xxx, ou alors tu leur imposes de virer tout le contenu porno s’il veulent rester en .com ?









ActionFighter a écrit :



Fallait juste être patient…. très patient…. <img data-src=" />







Des film érotiques que j’ai pu voir, ce n’était pas que la patience qui était nécessaire, c’était de beaucoup d’imagination. On en voyait plus dans une pub pour un gel douche ou un yaourt que dans un tel film.







Zaouli a écrit :



Pourtant la solution “parfaite” existe. Obliger tout contenu pornographique à être hébergé sur un domaine en .xxx. Ensuite, libre à chacun de filtrer ou non d’un simple clic et sans risque de surfiltrage.

 Alors oui y’a un effort à faire et c’est sans doute plus simple de mettre en place des filtrages aléatoires plutôt qu’essayer d’organiser tout ça.





Et on oblige aussi tout les site à destination du public français à avoir une extension en “.fr” ?

Tout comme il est simple de trouver la liste des IPs à évité sur les réseau P2P, je suis sûr qu’il existe aussi un liste de blocage très complet des adresse internet à éviter.

Et dans tout les cas, ce n’est pas suffisant, tu as des sites plus généralistes qui héberge aussi du contenu X, Tlumblr il me semble est assez connu pour, mais bon deviantart a sa petite réputation dans le dessin de nus.









tazvld a écrit :



Et dans tout les cas, ce n’est pas suffisant, tu as des sites plus généralistes qui héberge aussi du contenu X, Tlumblr il me semble est assez connu pour, mais bon deviantart a sa petite réputation dans le dessin de nus.







c’est ce que je dis juste avant toi <img data-src=" />









tazvld a écrit :



Des film érotiques que j’ai pu voir, ce n’était pas que la patience qui était nécessaire, c’était de beaucoup d’imagination. On en voyait plus dans une pub pour un gel douche ou un yaourt que dans un tel film.





Justement, ça fait beaucoup plus travailler l’imagination qu’un porn gonzo avec lequel tu finis en 5 minutes <img data-src=" />







tazvld a écrit :



Et on oblige aussi tout les site à destination du public français à avoir une extension en “.fr” ?

Tout comme il est simple de trouver la liste des IPs à évité sur les réseau P2P, je suis sûr qu’il existe aussi un liste de blocage très complet des adresse internet à éviter.

Et dans tout les cas, ce n’est pas suffisant, tu as des sites plus généralistes qui héberge aussi du contenu X, Tlumblr il me semble est assez connu pour, mais bon deviantart a sa petite réputation dans le dessin de nus.





Et que dire des magazines féminins où l’on voit des jupes qui s’arrêtent au dessus des genoux ? C’est parfaitement immoral.









Nerdebeu a écrit :



c’est ce que je dis juste avant toi <img data-src=" />





J’avais remarqué cette chipolata….



Mais je suis aller un peu plus loin cependant, ce n’était que l’un des 3 arguments que j’ai avancé :

un nom de domaine n’est qu’une indication la la majorité des cas. (seul un site Français ne devrait porter une extension en .fr, j’imagine que ce devrait être la même chose pour le “.be” pour les belge mais qui me semble être utilisé par youtube pour la réduction des adresses).

Des solutions sur une black list doit être aussi simple voir plus simple à mettre en place.





avancé



ActionFighter a écrit :



Justement, ça fait beaucoup plus travailler l’imagination qu’un porn gonzo avec lequel tu finis en 5 minutes <img data-src=" />





Et que dire des magazines féminins où l’on voit des jupes qui s’arrêtent au dessus des genoux ? C’est parfaitement immoral.





Hé, on a pas tous autant de temps à perdre à se toucher la nouille ! Les clips de rap font aussi très bien l’affaire (si tu coupes le son, du coup tu imagines le son).









tazvld a écrit :



J’avais remarqué cette chipolata….







Certes, mais je ne parlais que du cas Tmblr, vile copieur ! <img data-src=" />









Nerdebeu a écrit :



Pas si simple que ça. Que fais-tu des sites qui ne sont pas porno à l’origine mais en contiennent, comme Tumblr, par exemple ? Tu ne peux pas leur imposer de passer en .xxx, ou alors tu leur imposes de virer tout le contenu porno s’il veulent rester en .com ?





&nbsp;

Peut être la mise en place d’un CDN pour isoler les médias pornographiques. On peut très bien proposer un site en .fr ou .com mais avec certains médias sur un CDN en .xxx



Je comprend bien ce que tu dis, mais dire que c’est la façon la plus simple … oui je te l’accorde, mais en même temps, prendre son téléphone, appeler le FAI et demander le blocage c’est pas compliquer …

ou lors de l’inscription, répondre “OUI” à la question, “voulez vous que j’active le contrôle parental?” …



donc que se soit “plus simple” n’explique en rien ça mise en place :)

parce que sinon encore plus simple :

on éradique purement et simplement ce genre de site et on en parle plus <img data-src=" />








Koxinga22 a écrit :



C’est pas vraiment “dans l’air du temps” : ça fait bien 8 ans que les gouvernements successifs s’acharnent.





Arrête, c’est carrément le cas. Les lois concernant les contenus terros, elle ne sont pas en projet mais en pratique depuis quelques temps déjà.



C’est très rare que je dise ça mais je trouve les réactions ici épidermiques. Oui le gvt fait continuellement preuve de méconnaissance et d’intolérance vis à vis du web en général, mais là le débat est cohérent.

Encore une fois, ce qui est proposé est nul, mais ça ne veut pas dire qu’il faut esquiver totalement le sujet.

Il y a une montée de la “culture sexe” (c’est la couv de je-ne-sais-quel magazine en ce moment) et ce serait une bonne chose que de préserver les plus jeunes.







Tu cherches à lutter contre l’hyper sexualisation de la société, qui fait que par exemple pour vendre un yaourt faut montrer des nanas à poils….









tazvld a écrit :



Hé, on a pas tous autant de temps à perdre à se toucher la nouille ! Les clips de rap font aussi très bien l’affaire (si tu coupes le son, du coup tu imagines le son).







Je ne savais pas que l’on pouvait prendre du plaisir en imaginant la “musique” d’un clip de rap <img data-src=" />









eliumnick a écrit :



Tu cherches à lutter contre l’hyper sexualisation de la société, qui fait que par exemple pour vendre un yaourt faut montrer des nanas à poils….







Faut pas exagérer quand même. Bien que je trouve ridicule ce genre de pub, ça n’a strictement rien de sexuel que de montrer les (fili)formes d’une nana pour vanter les mérites d’un pauvre yaourt allégé. Ca c’est le discours des néo-féministes à deux balles qui devraient se pencher un peu plus sur les vraies priorités de leur cause.

Si tu vois quelque chose de sexuel là-dedans, je n’ose imaginer dans d’autres cas <img data-src=" />