Téléchargement illégal : l’administrateur de Planet-Series arrêté, le site ferme

Téléchargement illégal : l’administrateur de Planet-Series arrêté, le site ferme

Des saisons à la zonzon

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

27/05/2016
137

Téléchargement illégal : l’administrateur de Planet-Series arrêté, le site ferme

Le site « Planet-Series » a fermé ses portes hier, après que son administrateur a été placé en garde à vue à Marseille. Il s’agissait d’un des plus gros sites francophones de streaming et de liens de téléchargement direct consacré aux séries et émissions de télévision.

Plus de 4 000 séries (contenant chacune plusieurs épisodes), 1 000 émissions – de Koh-Lanta à Faut pas rêver, en passant par Top chef... – pour près de 200 000 liens de téléchargement direct renvoyant vers des hébergeurs de fichiers tels que Uptobox ou 1fichier. Voilà ce qu’a découvert l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) lors de ses visites sur « Planet-Series.tv », ce qui a conduit le bras armé des ayants droit de la télé et du cinéma à se tourner vers la justice fin 2015.

planet-série

Les investigations menées par la Direction régionale de la police judiciaire de Bordeaux ont pour l’instant permis plusieurs interpellations, dont celle de l’administrateur présumé de Planet-Series, hier sur Marseille. À l’issue de sa garde à vue, l’intéressé a déconnecté son site – qui demeure dorénavant inaccessible. Au total, cinq personnes ont été entendues dans cette affaire. Celle-ci pourrait d’ailleurs prendre un tournant international dans la mesure où les enquêteurs sont également remontés jusqu’à des complices résidant au Maroc.

3 000 euros de revenus minimums par mois

Pour l’ALPA, même si cette procédure n’en est qu’à ses débuts, il s’agit d’une très belle prise. Selon ses relevés (effectués par Médiamétrie), Planet-Series comptabilisait 450 000 visiteurs uniques par mois. « L'enquête n'est pas terminée et n'a pas tout défini concernant ses gains financiers » nous confie Frédéric Delacroix, le délégué général de l’organisation. « Les revenus minimums qui ont pu être déterminés avoisinent les 3 000 euros par mois, mais ce n'est qu'une toute petite partie. » Les investigations seraient particulièrement compliquées à cause de certains flux financiers issus de la publicité, localisés dans des paradis fiscaux.

S’ils étaient poursuivis pour contrefaçon en bande organisée, les responsables de Planet-Series pourraient encourir jusqu’à 5 ans de prison et 500 000 euros d’amende – sans parler des éventuels dommages et intérêts alloués aux ayants droit victimes. Hasard du calendrier : l’INSEE a récemment publié un article soulignant que l’action de la Hadopi avait profité avant tout aux films américains. Ce à quoi Frédéric Delacroix avait répondu : « Ce qui se pirate le plus actuellement, ce sont les séries. » 

137

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

3 000 euros de revenus minimums par mois

Commentaires (137)


Le 27/05/2016 à 13h 14

zutalor…


Le 27/05/2016 à 13h 18

La Hadopi contre les pirates c’est discutable mais mlà le gars il se faisait quand même des revenus confortable avec du vol…


Le 27/05/2016 à 13h 18

Quitte à payer pour un compte premium sur les sites d’hébergement (Uptobox etc), la solution est une plateforme VOD légale. OK il y a pas tout, mais sur ces sites de streaming illégaux, je doute qu’il en soit de même.




« Les revenus minimums qui ont pu être déterminés avoisinent les 3 000 euros par mois, mais ce n’est qu’une toute petite partie. »



Annulation de la prochaine saison méritée <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 13h 25







DuncanV a écrit :



Quitte à payer pour un compte premium sur les sites d’hébergement (Uptobox etc), la solution est une plateforme VOD légale. OK il y a pas tout, mais sur ces sites de streaming illégaux, je doute qu’il en soit de même.





Sauf si c’est moins cher, avec plus de choix pour une meilleure qualité <img data-src=" />



Le 27/05/2016 à 13h 26







Krogoth a écrit :



La Hadopi contre les pirates c’est discutable mais mlà le gars il se faisait quand même des revenus confortable avec du vol…







Ca reste un petit joueur comparé aux AD…



Le 27/05/2016 à 13h 32

Rah, ils auraient pas pu attendre la semaine prochaine? Comment je vais faire pour voir la finale de Koh Lanta sans passer par TF1&nbsp;moi?


Le 27/05/2016 à 13h 32

Ce qui est amusant avec ces arrestations/fermetures en série, c’est que certains sites résistent toujours.

Je me demande bien pourquoi ? (zone téléchargement par exemple)



Ils sont dans un paradis du piratage ou quoi ?


Le 27/05/2016 à 13h 32

“l’administrateur présumé de Planet-Series, hier sur Marseille. À l’issue de sa garde à vue, l’intéressé a déconnecté son site”

Oops?


Le 27/05/2016 à 13h 33

J’ai jamais compris cet argument hypocrite de ceux qui dl tout et n’importe quoi.

“Moi je fais des dons à UN mec qui s’en met pleins les fouilles parce que je veux pas donner mon argent aux ayants droits ! Chui un rebelz olol”

<img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 13h 34







Krogoth a écrit :



La Hadopi contre les pirates c’est discutable mais mlà le gars il se faisait quand même des revenus confortable avec du vol…



et c’est reparti…



&nbsp;

dredi!!!!



Le 27/05/2016 à 13h 35







MuadJC a écrit :



“l’administrateur présumé de Planet-Series, hier sur Marseille. À l’issue de sa garde à vue, l’intéressé a déconnecté son site”

Oops?





Ce à quoi j’ajouterais :&nbsp;



Ce a quoi Frédéric Delacroix avait répondu&nbsp;:



Le 27/05/2016 à 13h 36

ou alors tu n’as juste pas profilé correctement ceux que tu qualifie sans les comprendre.


Ami-Kuns Abonné
Le 27/05/2016 à 13h 38

Une planète de perdue, pas grave, l’univers en est remplie.<img data-src=" />

Tans qu’ils ne foutre pas en tôle des wagons entiers de personnes (parle de 10ene de milliers) téléchargeant, ils ont perdus d’avance.<img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 13h 39







MuadJC a écrit :



“l’administrateur présumé de Planet-Series, hier sur Marseille. À l’issue de sa garde à vue, l’intéressé a déconnecté son site”

Oops?





c’est que le vrai administrateur (celui qui est intéressé) a déconnecté sournoisement le site au moment un présumé s’est retrouvé en GAV.

Il a fait ça pour le charger afin de détourner les soupçons, c’est un malin …



Le 27/05/2016 à 13h 39

Explique moi alors…

Parce que des débiles qui se servent de l’excuse “les ayants droits s’en mettent plein les poches donc je dl le dernier Transformers et je fais des dons à xXx_AdminDu92_Bogoss_xXx” j’en ai croisé des tonnes (coucou t411)


Le 27/05/2016 à 13h 40

Puisque la question va m’être posée, et que je préfère m’amuser à lire du troll qu’à le nourrir:

&nbsp;

Pirater puis acheter est-ce du vol, l’argent arrivant aux AD dans cet exemple?

&nbsp;

Acheter mais ne regarder qu’une fois parce que on aime pas est-ce si intelligent?



Personnellement je regarde, et ensuite je décide d’acheter ou pas (et donc de supprimer la copie). c’est plus écologique que d’acheter en ligne pour ensuite se rétracter.



edit: et oui, je préfère tester en payant netflix que de pirater. Mais Netflix ne propose pas tout non plus.


Le 27/05/2016 à 13h 41

Tant que les plus gros ne tombent pas, y a de la marge ^^








MuadJC a écrit :



Puisque la question va m’être posée, et que je préfère m’amuser à lire du troll qu’à le nourrir:

 

Pirater puis acheter est-ce du vol, l’argent arrivant aux AD dans cet exemple?

 

Acheter mais ne regarder qu’une fois parce que on aime pas est-ce si intelligent?



Personnellement je regarde, et ensuite je décide d’acheter ou pas (et donc de supprimer la copie). c’est plus écologique que d’acheter en ligne pour ensuite se rétracter.





Le problème n’est pas le piratage, le problème c’est de se faire un max de thunes avec au lieu que ça profites aux artistes/créateurs.



Le 27/05/2016 à 13h 42

La Vod tout le monde n’y a pas accès ( merci l’adsl et le projet THD qui n’avance nul part sauf dans les annonces de la ministre )



La france avait l’occasion de créer une plateforme mutualisé ( entre toutes les chaines et distributeurs francais ) avant l’arrivé de netflix, cela ne leur plaisait pas, ils ont tous fait leur trucs dans leurs coin pour gagner 3francs 6sous et maintenant c’est Netflix qui rafle le magot.



pour le prix, un compte premium au bon moment coute 10€ par an, contre 10€ à beaucoup plus par mois pour les plateformes légales française.



Pour le choix, les plateformes mettent et enlevent du contenu tous les jours, donc on ne peut pas appeler ça du choix, mais plutot une sélection de la plateforme.

je prends pour exemple netflix qui a enlevé du jour au lendemain la série Fringe alors que j’étais en train de la regarder avec madame, je te laisse imaginer la frustration. Et chaque plateforme veut sa petite exclus, ce qui n’aide en rien les consommateurs.



Mais c’est pas nouveau, on rappellera que la france avait complétement bousillé la diffusion de Battle Star Galactica ( m6 a acheté le téléfilm pilote, syfy la série )

pareil pour les Soprano et d’autres série comme Oz qui était compliqué à suivre entre les différentes censures et changement de chaines.


Le 27/05/2016 à 13h 42

vive le P2P et pis c’est tout ;-)


Le 27/05/2016 à 13h 44

voir plus bas pour mon cas perso.



Seulement voilà, tu mets dans le même sac tous les pirates, avec les idiots que tu décris.


Le 27/05/2016 à 13h 45

Je ne peux que réprouver ceux qui profitent des revenus publicitaires/dons au lieu de s’en tenir aux frais de fonctionnement, en effet.








DuncanV a écrit :



Quitte à payer pour un compte premium sur les sites d’hébergement (Uptobox etc), la solution est une plateforme VOD légale. OK il y a pas tout, mais sur ces sites de streaming illégaux, je doute qu’il en soit de même.





10 € par mois (soit en gros un abonnement newsgroups) pour tout (mais alors tout tout tout) en illimité, un vrai débit HD (= pas du 1080p avec un bitrate dégueulasse) du multilingue et multisub et du J+1 par rapport à la diffusion TV pour les séries, avec possibilité de télécharger le fichier, et je signe les yeux fermés.



En attendant, bah non.



Le 27/05/2016 à 13h 46







-L3M- a écrit :



“pour le prix, un compte premium au bon moment coute 10€ par an, contre 10€ à beaucoup plus par mois pour les plateformes légales française. ”





Sans compter qu’une plateforme de VOD ne contient pas toutes les séries et que du coup tu es obligé de raquer pour 2, 3 etc… de plateformes suivant ce que tu regarde.



Le 27/05/2016 à 13h 48

«&nbsp;Les revenus minimums qui ont pu être déterminés avoisinent les 3 000 euros par mois, mais ce n’est qu’une toute petite partie.&nbsp;»



Ils ont fait comment pour déterminer ce chiffre ? la même calculette que cette utilisée pour le calcul des somme qui leur sont dues ? <img data-src=" />


FrDakota Abonné
Le 27/05/2016 à 13h 51







EdDiE a écrit :



Ce à quoi j’ajouterais :&nbsp;



Ce a quoi Frédéric Delacroix avait répondu&nbsp;:





Tu confonds cinéma et télévision ?&nbsp;<img data-src=" />



Le 27/05/2016 à 13h 58

facile : (nombre de visiteurs nombre d’encart pub prix moyen pub) / nombre admin (peu être 1)

&nbsp;


Le 27/05/2016 à 13h 59

Message à destination des pirates ou des AD ? <img data-src=" />








Fuinril a écrit :



Message à destination des pirates ou des AD ? <img data-src=" />





Ça marche pour les deux <img data-src=" />



Le 27/05/2016 à 14h 01

Les noobs !



Fallait saisir le site, utiliser une faille dans Firefox pour mener des inspections sur les HDD des visiteurs, y déposer des tracts pedodjihadiste.mp3 et révéler l’affaire façon fbi du kgb <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 14h 03

Moi je pensais que ceux qui sont dans ce domaine vivent dans des pays plus exotiques avec une justice moins regardante.


Le 27/05/2016 à 14h 03

“je fais des dons à UN mec”. Ah bon j’avais cru comprendre qu’il se payait par de la PUB. Et quand aux ayants droits, c’est juste un problème de législation qui fait que certains ont des droits et pas d’autres.


Le 27/05/2016 à 14h 04

Moi je suis comme toi, sauf que je voudrais en plus le Popcorn et les prostituées en J+2.

Sans les Popcorn et les prostituées, tout pareil que toi, c’est niet !



Y’a pas écrit pigeon (ou abruti) non plus ! hé ho ! <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 14h 08

Oui mais non, car tout le monde ne sait se servir d’un newsgroup etc. Alors qu’un lien de téléchargement c’est plus facile. Pareil pour Netflix qui est multi plate-forme.



Après certes, les newsgroup question contenu, imbattable.


Le 27/05/2016 à 14h 11

C’est dommage, ce site était bien pour tous ceux qui prédisent et souhaitent la mort de la TV parce que c’est totalement has-been mais qui ne peuvent pas se passer de “Top chef” ou de “Koh-Lanta”, chercher l’erreur…



Permettez que je “m’hilarasse “… <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 14h 12

C’est de la contrefaçon. Le fait que tu achètes par la suite n’est pas pris en compte.


ben non, une œuvre quand tu la visionne, tu dois la payer !

Donc bien fait pour eux.



Note : je ne me mets pas dans le quand des saints soyons clair, mais n’inversons pas les valeurs non plus.



Rappel : je ne regarde plus la TV, et de moins en moins de film du “box office”, surtout US.


Le 27/05/2016 à 14h 14

un gros plus un pour les langues. C’est absolument inadmissible de limiter les langues lorsqu’elles sont disponibles. Une nouvelle combine pour créer segmenter artificiellement le marché et empêcher la concurrence.



D’autant que par exemple, une version par exemple anglaise sous titrée anglaise peut vraiment apporter un plus à l’apprentissage de la langue…



Pour le reste même si il y a des progrès les pratiques en matière de streaming légal sont abominables entre retraits, accords et limitations par pays…

&nbsp;


Le 27/05/2016 à 14h 14

lol j’adore ce lien <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 14h 21

Je ne parlais pas d’un point de vue légal, mais d’un point de vue perte et profit.



J’ai de nombreuses fois sur ce site vanté le bonheur de découvrir des œuvres que je n’aurais jamais achetées autrement (j’aurai bientôt tout Pratchett, grâce à Alexandriz), alors que je bénis le ciel de n’avoir jamais eu à payer pour voir et supprimer dans la seconde “qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu”.



Mais j’évolue.

&nbsp;Il y a désormais même des blockbusters que je ne télécharge même plus tellement cet art (si le terme s’adresse à eux) se dévalue.

&nbsp;Et grâce à des youtubeurs qui déterrent des pépites, je me passionne pour ce qui fait moins d’entrées.


Xavtak Abonné
Le 27/05/2016 à 14h 23

Ce n’est pas pris en compte pour la qualification du délit, mais en toute logique, ça devra l’être pour la quantification du préjudice.


Le 27/05/2016 à 14h 24

gros +1

comme ceux pour la redevance qui te sortent “j’ai pas de tv je regarde pas la tv ” mais connaissent mieux que toi les dernières émissions/série à la mode&nbsp;<img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 14h 24







ledufakademy a écrit :



Rappel : je ne regarde plus la TV, et de moins en moins de film du “box office”, surtout US.







quand tu grandis tu te rends compte qu’on te servait de la merde (eg avangers) avec plein de fric pour tuer les mechants et faire des explosions. soit 90% de la scene hollywoodienne.



et quand tu bosses, tu renrtes a 19’30, t’as pas que ca a foutre que bouffer du marvel a 23h… ni meme got..



Le 27/05/2016 à 14h 26







trash54 a écrit :



gros +1

comme ceux pour la redevance qui te sortent “j’ai pas de tv je regarde pas la tv ” mais connaissent mieux que toi les dernières émissions/série à la mode&nbsp;<img data-src=" />





a part canal+ en replay (et encore, bientot tmc), je regarde plus que le spion chaque weekend, aucune autre consommation débile.

et j’ai pas la télé



Patch Abonné
Le 27/05/2016 à 14h 38







Krogoth a écrit :



La Hadopi contre les pirates c’est discutable mais mlà le gars il se faisait quand même des revenus confortable avec du vol…



Ah? Il faisait disparaitre quoi? Des CD, des DVD, autre chose? Et ca disparaissait d’où? Des usines de fab, des stocks grossistes, des stocks magasins? <img data-src=" />



Ce n’est pas parce que les néant-droits racontent n’importe quoi, qu’il faut répéter connement : ce n’est pas du vol, c’est de la contrefacon.



Le 27/05/2016 à 14h 40

J’ai moins de 4Mb/s (en pleine ville à moins de 15km de Paris).



Donc même à 0.5€ par mois, tant que ça sera de la VOD j’en veux pas !



D’après les voisins même la télé est devenue inregardable depuis le changement de norme de la TNT….


c’pas faux !


Le 27/05/2016 à 14h 48

Bah niveau offre légal c’est toujours pas ça… Netflix rien à dire c’est génial mais on a pas tout ….



Là je me suis pris la saison 2 de Gotham sur le store Apple ok cool… Je prends en VOST, et c’est du VOSTFR pas la possibilité d’avoir la VOSTAnglais :(

Et en plus de ça, je voulais la nouvelle saison de vikings j’ai pas trouvé que ça soit chez Apple ou Google…

Je vais sûrement devoir typiak… <img data-src=" />



Et je parle même pas de GoT <img data-src=" />



Bref, j’ai toujours cette idée que les AD doivent faire une plateforme comme “Steam” c’est à dire, de la même manière centraliser tout au même endroit, bon par contre sans DRM, qu’on puisse télécharger comme on veut et utiliser n’importe quel support. :)



Bon, je rêve, je sais <img data-src=" />



PS : Mais sinon promo pour @thorspark


Le 27/05/2016 à 14h 51







MuadJC a écrit :



Je ne parlais pas d’un point de vue légal, mais d’un point de vue perte et profit.



J’ai de nombreuses fois sur ce site vanté le bonheur de découvrir des œuvres que je n’aurais jamais achetées autrement (j’aurai bientôt tout Pratchett, grâce à Alexandriz), alors que je bénis le ciel de n’avoir jamais eu à payer pour voir et supprimer dans la seconde “qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu”.



Mais j’évolue.

&nbsp;Il y a désormais même des blockbusters que je ne télécharge même plus tellement cet art (si le terme s’adresse à eux) se dévalue.

&nbsp;Et grâce à des youtubeurs qui déterrent des pépites, je me passionne pour ce qui fait moins d’entrées.





+1

Je fait la même chose que toi. Par contre pour la musique, j’écoute sur spotify (en gratuit) et youtube avant d’acheter en vrai (d’une manière générale j’ai du mal avec le concept de louer quand tu peux acheter). Il n’y a que Netflix que j’ai comme abo, car sinon ça me coûterait trop cher en DVD &nbsp;<img data-src=" />



&nbsp;





bloossom a écrit :



un gros plus un pour les langues. C’est absolument inadmissible de limiter les langues lorsqu’elles sont disponibles. Une nouvelle combine pour créer segmenter artificiellement le marché et empêcher la concurrence.



D’autant que par exemple, une version par exemple anglaise sous titrée anglaise peut vraiment apporter un plus à l’apprentissage de la langue…



Pour le reste même si il y a des progrès les pratiques en matière de streaming légal sont abominables entre retraits, accords et limitations par pays…

&nbsp;





+1 également

Les séries (hors Netflix, typiquement GOT) étant les seules que je DLL en attendant les coffrets, je suis d’accord avec ça. Et si c’est pour se chopper le VOST policé d’OCS (il y a un delta entre les dialogues que j’entends et que je lis, surtout les passages avec les persos vulgaires), bah je trouve ça plus gonflant qu’autre chose. C’est limite plus agréable en anglais



Le 27/05/2016 à 14h 58

Le changement de la TNT c’est dû à la data des smartphones… faut choisir.


Le 27/05/2016 à 15h 06

<img data-src=" /> la saison en cours <img data-src=" />



Edit : limite c’est pareil ça reste de la VOSTFR…. (Bon je suis difficile je sais), par contre je vais voir pour trouver le même genre de site pour de la VOSTA, merci de l’idée <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 15h 19

Si ça se trouve ce n’est pas à jour…

Les enquêtes de Murchoch sont sur pluzzvad et il me dit qu’il n’y a pas d’offre. <img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 15h 29







Ami-Kuns a écrit :



Une planète de perdue, pas grave, l’univers en est remplie.<img data-src=" />

Tans qu’ils ne foutre pas en tôle des wagons entiers de personnes (parle de 10ene de milliers) téléchargeant, ils ont perdus d’avance.<img data-src=" />





Les téléchargeurs il faut les repérer, les ficher, les marquer puis leur offrir un voyage en train et une douche !



Le 27/05/2016 à 15h 32

Sur OCS en J+1…


Le 27/05/2016 à 15h 33

Pas utile tout ça : puisque les téléchargeurs sont des financeurs du terrorisme (et donc des terroristes eux-mêmes), l’État d’Urgence Perpétuelle justifie pleinement que nos braves forces de l’Ordre tirent à vue. <img data-src=" />


Ami-Kuns Abonné
Le 27/05/2016 à 15h 36







RaoulC a écrit :



Les téléchargeurs il faut les repérer (Donc des embauches dans la sécurité, Pôle-emploi approuve), les ficher (la nsa approuve), les marquer (les vendeurs de puces approuve) puis leur offrir un voyage en train (la sncf approuve, cela fera du C.A en plus) et une douche (Pour quoi gaspiller de l’eau, la Seine suffit)!







<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Le 27/05/2016 à 15h 51

&nbsp;Avec fichage, marquage, train et douche, je ne pensait pas à de l’eau en fait <img data-src=" /><img data-src=" />


Ami-Kuns Abonné
Le 27/05/2016 à 15h 57

Pourquoi abattre autant de travailleur gratos potentiels, les travaux forcés au pain sec et l’eau de la seine c’est une solutions pour battre les chinois pas chère.<img data-src=" />


Le 27/05/2016 à 16h 58

mince, c’était mon site preferé pour dl mes series :(


Le 27/05/2016 à 17h 11

na-wak


Le 27/05/2016 à 17h 16







ianaridim a écrit :



mince, c’était mon site preferé pour dl mes series :(&nbsp;





Drogué. <img data-src=" />



Le 27/05/2016 à 18h 08







yunyun a écrit :



J’ai jamais compris cet argument hypocrite de ceux qui dl tout et n’importe quoi.

“Moi je fais des dons à UN mec qui s’en met pleins les fouilles parce que je veux pas donner mon argent aux ayants droits ! Chui un rebelz olol”

<img data-src=" />





Peut être que pour le même montant et les mêmes prestations (qualité, téléchargement sans pub, pas d’expiration dans le temps, …) les “downloader fous” seraient prêts à verser une dîme aux ayant droits plutôt qu’à une plateforme tierce. ?

C’est un problème de positionnement tarifaire et de restrictions (DRM entre autres).



Le 27/05/2016 à 18h 39

Oui et ? Non mais je parle de concurrencer l’offre illégal hein… Il y a pas que GoT c’est pour l’exemple <img data-src=" />



Tant qu’il faudra payer par ci par là pour chaque série ça marchera pas, un jour les AD comprendront…. Niveau concept c’est pas compliqué, ce qui est complexe c’est de mettre d’accord tous les AD, là oui….



Bref, se plaindre du typiak et ne pas faire en sorte de proposer une offre légale comparable ;)


Le 27/05/2016 à 19h 05







Cara62 a écrit :



&nbsp;de concurrencer l’offre illégal hein…



&nbsp;

<img data-src=" /><img data-src=" />









seboquoi a écrit :



Moi je suis comme toi, sauf que je voudrais en plus le Popcorn et les prostituées en J+2.

Sans les Popcorn et les prostituées, tout pareil que toi, c’est niet !



Y’a pas écrit pigeon (ou abruti) non plus ! hé ho ! <img data-src=" />





Le sous-entendu, c’est que j’en demande trop ? 10€ €, c’est ce que demande Netflix aujourd’hui et c’est le prix d’un abonnement Deezer premium. Je demande rien d’autre, mais avec un service de qualité et le contenu qui suit.



&nbsp;



DuncanV a écrit :



Oui mais non, car tout le monde ne sait se servir d’un newsgroup etc. Alors qu’un lien de téléchargement c’est plus facile. Pareil pour Netflix qui est multi plate-forme.



Après certes, les newsgroup question contenu, imbattable.





On s’est pas compris. Je faisais juste une comparaison tarifaire…





Fuinril a écrit :



J’ai moins de 4Mb/s (en pleine ville à moins de 15km de Paris).



Donc même à 0.5€ par mois, tant que ça sera de la VOD j’en veux pas !



D’après les voisins même la télé est devenue inregardable depuis le changement de norme de la TNT….





Je disais téléchargement inclus. Deezer fait du streaming en te laissant télécharger la musique. Pourquoi une plate-forme de VOD te laisserait pas télécharger un film pour le regarder à volonté en hors-ligne ?



Le 27/05/2016 à 21h 09

Pour la 1000 et unième fois la copie n’est pas un vol. Le doit d’auteur est un droit illégitime a mettre au même niveau que les droits de l’aristocratie sous l’ancien régime. Ces droit ne tiennent que par la menace et la force de l’état. Rien ne les justifies&nbsp; à par la longue consanguinité/complicité entre la milieu culturel et le pouvoir.


Le 27/05/2016 à 23h 13

Je commence à avoir du mal à déterminer ceux qui sont moralement les plus coupables. Celui qui encode et upload, celui qui indexe les liens, celui qui télécharge, ceux qui taxent les ventes de support de stockage…



Faudra un jour abolir le droit exclusif d’autoriser ou d’interdire la reproduction d’une oeuvre qui a été diffusée publiquement. On n’est plus à l’époque des moines copistes… CTRL+C / CTRL+V ??


Le 28/05/2016 à 05h 23







Boaki a écrit :



Acheter ou payer un abonnement alors qu’on peut avoir films, séries et musiques gratuitement en streaming ou en téléchargement direct… <img data-src=" />





Payer plus chère les heures sup alors qu’on peut les faire travailler beaucoup plus longtemps pour beaucoup moins chère <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 05h 27







Krogoth a écrit :



La Hadopi contre les pirates c’est discutable mais mlà le gars il se faisait quand même des revenus confortable avec du vol…





heu la honte n’est pas vraiment du gagner de l’argent (enfin quand on est pas une caricature de français)



Le 28/05/2016 à 05h 57







Boaki a écrit :



Acheter ou payer un abonnement alors qu’on peut avoir films, séries et musiques gratuitement en streaming ou en téléchargement direct… <img data-src=" />



Et après on s’étonne que la hadopi existe… <img data-src=" />



Ça confirme bien ce que je pense depuis toujours, à savoir les AD et les “pirates” sont à égalité en ce qui concerne la mauvaise foi.

Entre ceux qui voudraient se faire payer quasiment à l’infini pour chaque écoute ou visionnage et ceux qui ne veulent absolument rien payer du tout on est pas près d’en sortir. <img data-src=" />



Mais au moins je reconnais qu’au moins tu assumes et c’est déjà ça, c’est tellement rare… <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 06h 08







gavroche69 a écrit :



les AD et les “pirates” sont à égalité en ce qui concerne la mauvaise foi.





ouais, sauf que les seconds sont non seulement de mauvaise foi, mais également dans la plus pure illégalité. Une paille.

M’esg d’avis qu’hors cas très spécifiques, avant de pouvoir prétendre à la ramener sur un sujet ou un autre, le minimum voudrait qu’on respecte un peu les règles qui régissent notre vie en société.




Le 28/05/2016 à 06h 23

Je suis bien d’accord et je l’ai toujours dit, dans notre société le vrai “gratuit” ne peut pas exister et il faut payer d’une façon ou d’une autre, soit en monnaie soit en te vendant volontairement comme une vulgaire marchandise ce qui est le cas sur les réseaux sociaux, soit en bouffant de la pub.



Et si demain tu proposes des abonnements illimités audio et vidéo avec du choix et de la qualité à 5 €/mois il y aura quand même du piratage parce que c’est une mode et que moins c’est cher et plus ils auront la conscience tranquille…



Comme déjà dit par ailleurs j’ai vu le cas d’un gars qui voulait absolument récupérer gratuitement une application vendue moins de 3€ sur le store.

Motif : “Je vais pas me faire chier à sortir la CB pour 3 €”… <img data-src=" />


S8N Abonné
Le 28/05/2016 à 07h 20

Je voudrais un NetFlix à 10€ voir 20€ par mois, avec TOUTES les séries et TOUS les films maxi 6 mois après la sortir Cinéma, que je puisse pré-télécharger la vidéo le soir sur un raspberry pi car avec ma connexion je ne peux pas regarder du 1080p en Streaming (et je ne parle même pas du 4K) et là je prends directement sans aucun problème.

&nbsp;

c’est un faux problème, les AD et le gouvernement savent très bien quelle plateforme légale permettrait de supprimer le piratage, ils ont un exemple Steam, mais préfèrent faire l’autruche pour gagner plus c’est tout.



depuis quelques années grâce à Steam, je n’ai plus aucun ami qui pirate un jeu, donc dire que le piratage existera toujours car c’est une mode est erronée.


Le 28/05/2016 à 07h 58







S8N a écrit :



…donc dire que le piratage existera toujours car c’est une mode est erronée.



Je ne parierais pas là-dessus, car moins ça sera cher et moins les “téléchargeurs compulsifs” auront l’impression de “pirater”…



Je vais régulièrement sur un site réservé au monde du HTPC et les gars qui annoncent fièrement avoir 3 ou 4000 films plus quasiment autant de séries ce n’est pas rare, tu ne me feras jamais croire qu’ils ont acheté tout ça.



Ils n’auront probablement jamais le temps de tout regarder mais l’essentiel pour eux c’est de les avoir avec du téléchargement quasiment H24 donc oui c’est bien une mode et pour pas mal de monde.

La quantité est devenue un véritable dieu pour plein de gens, il faut posséder, posséder toujours plus… <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 09h 36

Je ne comprends pas mais le gars faisait payer un abonnement pour pouvoir accéder à des liens pour choper les machins ?

Et il y a des gens qui ont été assez stupide pour alimenter ça ?



On a des champions…


1dimitri Abonné
Le 28/05/2016 à 09h 52







Misesboy a écrit :



Pour la 1000 et unième fois la copie n’est pas un vol. Le doit d’auteur est un droit illégitime a mettre au même niveau que les droits de l’aristocratie sous l’ancien régime. Ces droit ne tiennent que par la menace et la force de l’état. Rien ne les justifies&nbsp; à par la longue consanguinité/complicité entre la milieu culturel et le pouvoir.





Au-delà de la tendance des ayant-droits (et pas forcément les créateurs d’oeuvre) à vouloir toujours plus, tu suggères quoi pour la rémunération des créateurs dans ton système pour qu’ils puissent acheter des pâtes et de la viande une fois par semaine ?



KaKi87 Abonné
Le 28/05/2016 à 09h 58

Je me demande comment Hadopi veut lutter contre le téléchargement illégal en s’attaquant à des petits sites comme ceux-là, lol…


Le 28/05/2016 à 10h 49

“Téléchargement illégal : l’administrateur de Planet-Series arrêté, le site ferme”

&nbsp;Encore un qui n’a pas compris que pour se faire du fric facile sans être beaucoup emmerdé, il vaut mieux être dans la haute finance ou la politique. <img data-src=" />

&nbsp;


Le 28/05/2016 à 11h 34

Doit-on se réjouir d’une répression qui pousse de plus en plus de “pirates” ingénus vers les darknets ?


Patch Abonné
Le 28/05/2016 à 11h 36







panda09 a écrit :



“Téléchargement illégal : l’administrateur de Planet-Series arrêté, le site ferme”

 Encore un qui n’a pas compris que pour se faire du fric facile sans être beaucoup emmerdé, il vaut mieux être dans la haute finance ou la politique. <img data-src=" />



Ou être hébergé dans un pays étranger <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 12h 19







Misesboy a écrit :



Pour la 1000 et unième fois la copie n’est pas un vol. Le doit d’auteur est un droit illégitime a mettre au même niveau que les droits de l’aristocratie sous l’ancien régime. Ces droit ne tiennent que par la menace et la force de l’état. Rien ne les justifies&nbsp; à par la longue consanguinité/complicité entre la milieu culturel et le pouvoir.





Et les auteur/artiste ils gagnent leurs vies comment? Le droit d’auteur n’est peut être pas parfait mais être rémunéré pour son travail me parait pas une mauvaise chose.

&nbsp;



Patch a écrit :



Ah? Il faisait disparaitre quoi? Des CD, des DVD, autre chose? Et ca disparaissait d’où? Des usines de fab, des stocks grossistes, des stocks magasins? <img data-src=" />



Ce n’est pas parce que les néant-droits racontent n’importe quoi, qu’il faut répéter connement : ce n’est pas du vol, c’est de la contrefacon.





Vol de revenu…d’autres questions?



Patch Abonné
Le 28/05/2016 à 12h 29







Krogoth a écrit :



Vol de revenu…d’autres questions?



Attaque pour vol de revenu quand il s’agit de contrefacon comme ici, le juge va gentilment t’envoyer chier tout en te faisant payer les frais de justice de l’adversaire.

Comme je l’ai dit, ce n’est pas parce que les néant-droits disent n’imp que tu dois jouer les perroquets…



Le 28/05/2016 à 13h 02

Pourquoi parler des artistes quand ils touchent au mieux, 15% de ces revenues ?

Le rendement doit être meilleur en concert.



Il n’est pas (encore) interdit de réfléchir.


Le 28/05/2016 à 13h 03

En attendant certains se dorent tranquillement au soleil au frais du contribuable ! &nbsphttps://withmy.beer&nbsp;

http://pastebin.com/HefCThMQ

http://pastebin.com/4JgjRP2V


choukky Abonné
Le 28/05/2016 à 13h 07







DuncanV a écrit :



Quitte à payer pour un compte premium sur les sites d’hébergement (Uptobox etc), la solution est une plateforme VOD légale. OK il y a pas tout, mais sur ces sites de streaming illégaux, je doute qu’il en soit de même.





Jacadi “débrideur”. <img data-src=" />



choukky Abonné
Le 28/05/2016 à 13h 33







RaoulC a écrit :



Les téléchargeurs il faut les repérer, les ficher, les marquer puis leur offrir un voyage en train et une douche !





Non car malgré ce qu’on en dit, on perdrait une clientèle et des ventes.

Et puis quelle excuse aussi efficace pourrions nous trouver pour que nos coupaings au pouvoir nous donne des pépètes et des lois aux petits oignons.



Ceci est un communiqué des Zayandroits.



choukky Abonné
Le 28/05/2016 à 13h 46







Aces a écrit :



Je ne comprends pas mais le gars faisait payer un abonnement pour pouvoir accéder à des liens pour choper les machins ?

Et il y a des gens qui ont été assez stupide pour alimenter ça ?



On a des champions…





J’ai pas le souvenir de m’être inscrit ou abonné à quoi que ce soit pour accéder au contenu.



choukky Abonné
Le 28/05/2016 à 13h 50







-zardoz- a écrit :



Doit-on se réjouir d’une répression qui pousse de plus en plus de “pirates” ingénus vers les darknets ?





A force de pousser le péquin de base à côtoyer les truands de haut vol, il y en a qui risquent de le regretter amèrement. <img data-src=" />



choukky Abonné
Le 28/05/2016 à 13h 57







Krogoth a écrit :



Et les auteur/artiste ils gagnent leurs vies comment? Le droit d’auteur n’est peut être pas parfait mais être rémunéré pour son travail me parait pas une mauvaise chose.





Si je fabrique une chaise, je ne vais pas te faire payer à chaque fois que tu pose ton cul dessus. Je te fais un prix global qui prends en compte tous les usages que tu veux en faire et basta. <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 14h 09







Patch a écrit :



Ou être hébergé dans un pays étranger <img data-src=" />



Bah, quand on constate que les “affaires” chez nous se terminent presque toujours par des non-lieus, pourquoi se barrer de France quand on fait partie des élites, alors qu’un SDF peut prendre 2 mois ferme pour vol de nourriture ? C’est un pays gé-nial, la France, pour les truands de haut vol !<img data-src=" />

&nbsp;

Partir dans un autre pays ? Oui, mais pas n’importe lequel.

Y’en a qui risquent d’extrader pour ce genre de délit…

En Russie, peut-être ?&nbsp; Mais le climat n’y pas très chaud.

Ou alors Sotchi. Ou en Crimée…

&nbsp;



Vin Diesel Abonné
Le 28/05/2016 à 15h 40







RaoulC a écrit :



&nbsp;Avec fichage, marquage, train et douche, je ne pensait pas à de l’eau en fait <img data-src=" /><img data-src=" />







Donc, je suppose que tu souhaiterais démontrer que les téléchargeurs pirates sont solubles dans l’acide sulfurique et la chaux vive? Un peu comme le Dr. Petiot &nbsp; … &nbsp;&nbsp;<img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 16h 21







Krogoth a écrit :



Et les auteur/artiste ils gagnent leurs vies comment? Le droit d’auteur n’est peut être pas parfait mais être rémunéré pour son travail me parait pas une mauvaise chose.







Mais ça n’en est pas une à l’origine…. mais ça l’est devenu….





Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient—le mot n’est pas trop vaste—au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous.





Victor Hugo



Et avant qu’on me dise que la citation est sortie de son contexte, je vais préciser qu’il l’a utilisé justement pour justifier le droit d’auteur en spécifiant que ce n’était pas nécessaire.



Par contre, ce faisant et d’après mon interprétation il a borné le droit d’auteur, après chacun aura son propre jugement, mais nous sommes dans une situation - inverse de celle de l’époque - où le droit d’auteur va beaucoup, mais alors VRAIMENT beaucoup, trop loin… Et d’ailleurs ce ne sont même plus les auteurs qui en profitent pour la plupart.



On est quand même passé d’un monde où les auteurs voulaient simplement être rémunéré pour l’emploi de leur travail à un monde où les AD se battent pour que les écrits d’un auteur né deux siècles plus tôt ne tombe pas dans le domaine publique. Tout est question de mesure….



Le 28/05/2016 à 16h 34

Tiens petite anecdote quant au droit d’auteur tel que pratiqué aujourd’hui.



Prenons le cas des écrits de J.R.R Tolkien (le seigneur des anneaux).



Les droits d’adaptation cinématographiques ont été vendu en 1960, pour une bouchée de pain (le cinéma à l’époque n’était pas ce qu’il est aujourd’hui) avec des termes strictes.

Ces droits ont été racheté par Warner Bross qui a ensuite produit les films, mais sans les contraintes négociées initialement (entre autres choses un droit de regard sur la production).





  1. Le fils Tolkien, assez proche de son père et de son oeuvre pour avoir lui même publié la pièce maitresse de l’oeuvre (le Silmarillion) après sa mort, n’a pas eu ce droit de regard et la fondation qui gère les droits d’auteur de l’oeuvre n’a pas touché un centime



  2. Le film dénature complètement l’oeuvre. On peut trouver que c’est un bon film d’action mais ce n’était absolument pas le but poursuivie à la base par le livre (le mec qui comprend que c’est une métaphore en regardant le film est vraiment balèze….). Sans parler de l’incohérence absolue du film là où Tolkien père a bossé 10 ans pour toutes les gommer du livre.



  3. La pléthore de jeux vidéos qui ont suivis sont adaptés du film, et donc la fondation Tolkien non seulement n’a pas de droit de regard, mais en plus ne touche pas un centime sur leurs ventes.





    Question : qui le droit d’auteur actuel protège-t-il ? Etait-ce le but originel poursuivi ? Est il encore légitime ?


Le 28/05/2016 à 17h 56

Ah autant pour moi, mais quand même, c’est bizarre que le gars a réussi à se faire dans les 3000 roros par mois.

Ou alors, c’est la pub mais il devait générer un sérieux trafic.


Patch Abonné
Le 28/05/2016 à 18h 33







panda09 a écrit :



Bah, quand on constate que les “affaires” chez nous se terminent presque toujours par des non-lieus, pourquoi se barrer de France quand on fait partie des élites, alors qu’un SDF peut prendre 2 mois ferme pour vol de nourriture ? C’est un pays gé-nial, la France, pour les truands de haut vol !<img data-src=" />

 

Partir dans un autre pays ? Oui, mais pas n’importe lequel.

Y’en a qui risquent d’extrader pour ce genre de délit…

En Russie, peut-être ?  Mais le climat n’y pas très chaud.

Ou alors Sotchi. Ou en Crimée…



Je parlais justement de la majorité pour lesquels la Justice a son mot à dire, pas de ceux qui passent au-dessus <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 21h 28







Fuinril a écrit :



Tiens petite anecdote quant au droit d’auteur tel que pratiqué aujourd’hui.



Prenons le cas des écrits de J.R.R Tolkien (le seigneur des anneaux).



Les droits d’adaptation cinématographiques ont été vendu en 1960, pour une bouchée de pain (le cinéma à l’époque n’était pas ce qu’il est aujourd’hui) avec des termes strictes.

Ces droits ont été racheté par Warner Bross qui a ensuite produit les films, mais sans les contraintes négociées initialement (entre autres choses un droit de regard sur la production).





  1. Le fils Tolkien, assez proche de son père et de son oeuvre pour avoir lui même publié la pièce maitresse de l’oeuvre (le Silmarillion) après sa mort, n’a pas eu ce droit de regard et la fondation qui gère les droits d’auteur de l’oeuvre n’a pas touché un centime



  2. Le film dénature complètement l’oeuvre. On peut trouver que c’est un bon film d’action mais ce n’était absolument pas le but poursuivie à la base par le livre (le mec qui comprend que c’est une métaphore en regardant le film est vraiment balèze….). Sans parler de l’incohérence absolue du film là où Tolkien père a bossé 10 ans pour toutes les gommer du livre.



  3. La pléthore de jeux vidéos qui ont suivis sont adaptés du film, et donc la fondation Tolkien non seulement n’a pas de droit de regard, mais en plus ne touche pas un centime sur leurs ventes.





    Question : qui le droit d’auteur actuel protège-t-il ? Etait-ce le but originel poursuivi ? Est il encore légitime ?





    En gros on paye légalement des places de cinémas pour des films illegaux en droit d’auteur… <img data-src=" /> <img data-src=" />





    &nbsp;<img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 21h 29







Patch a écrit :



Je parlais justement de la majorité pour lesquels la Justice a son mot à dire, pas de ceux qui passent au-dessus <img data-src=" />



Hum, le gros souci, c’est que la “Justice” a son mot à dire quand elle le peut et le cas échéant la boucle sous peine d’emmerdes…



choukky Abonné
Le 28/05/2016 à 22h 11







Aces a écrit :



Ah autant pour moi, mais quand même, c’est bizarre que le gars a réussi à se faire dans les 3000 roros par mois.

Ou alors, c’est la pub mais il devait générer un sérieux trafic.





Probablement la pub mais je ne peux le certifier, j’utilise un bloqueur. <img data-src=" />



Le 28/05/2016 à 23h 51







jmc007 a écrit :



En gros on paye légalement des places de cinémas pour des films illegaux en droit d’auteur… <img data-src=" /> <img data-src=" />



 <img data-src=" />









Bah non, les films sont légaux justement.



Maintenant, moralement, ils sont indéfendables…. Des limites d’une loi qui date de 3 siècles et qui n’a pas évolué avec les usages….



Je n’ai rien contre le droit d’auteur, qui est une quasi nécessité. Par contre le droit d’auteur tel que pratiqué aujourd’hui est vomitif, voir toxique…. dans tous les secteurs ! A partir de là, difficile de condamner moralement un artisan de la violation dudit droit



Il ne faudrait jamais perdre de vue l’esprit d’une loi avant de condamner (non juridiquement) les transgresseurs…



Le 29/05/2016 à 08h 08

Qu’est ce qui te fait rire ? A part le fait que les AD auront peut être l’illumination un jour :)


Le 29/05/2016 à 11h 20

Libérez vous le cerveau et arrêtez de regardez toutes ces séries. Consternant toutes ces masses qui s’abrutissent alors qu’il y a tant de choses d’autre à faire et apprendre.


Le 29/05/2016 à 13h 37

Je trouve que beaucoup ici n’essaient pas de différencier ‘ayant-droits’ et ‘auteur’. Ça aide à soutenir leur idéologie bancal.



&nbsp;&nbsp;Mais la production d’une oeuvre et sa commercialisation n’est pas l’unique oeuvre d’un auteur mais d’une (ou +) société de production qui s’occupe de financer le projet via des ‘pre-acheteur’, fabriquer et fournir aux diffuseurs les éléments contractuels et s’en suit une chaîne de droits (donc de revenus) ou chacun a des intérêts (calendrier, territoires …) différents.

Le fait que ceux qui financent le projet n’arrivent pas a s’accorder sur un calendrier de sortie n’est pas idéal mais je pensent qu’ils en sont conscients et on voit de plus en plus de ‘produits’ sortir avec une date ‘mondial’.

&nbsp;


Le 29/05/2016 à 13h 47







pecos a écrit :



Ce qui est amusant avec ces arrestations/fermetures en série, c’est que certains sites résistent toujours.

Je me demande bien pourquoi ? (zone téléchargement par exemple)



Ils sont dans un paradis du piratage ou quoi ?





J’aimerai savoir aussi o.O



Le 29/05/2016 à 21h 05

&lt;h1&gt;Arrestation triste&lt;/h1&gt;


Le 30/05/2016 à 02h 49

vive l Amérique du nord roku3+fibersat ou smartiptv ou WoWtv ou talfaza ou ruya&nbsp;


Le 30/05/2016 à 08h 22







yunyun a écrit :



J’ai jamais compris cet argument hypocrite de ceux qui dl tout et n’importe quoi.

“Moi je fais des dons à UN mec qui s’en met pleins les fouilles parce que je veux pas donner mon argent aux ayants droits ! Chui un rebelz olol”

<img data-src=" />







Ou alors il s’agit du classique “deux poids, deux mesures”



Le petit pirate qui “vole” et arrive a se faire +/- 34k€/an



Le vole institutionnalisé qui rapport plusieurs centaines de millions €/an



J’ai pas spécialement de sympathie pour aucun des deux, mais y en a un qui me fout vachement plus les boules que l’autre quand même…



Ho et oui, je pirate, j’achète, je m’abonne.Bref, comme la plupart d’entre nous en fait



Le 30/05/2016 à 08h 55







risbo a écrit :



Le petit pirate qui “vole” et arrive a se faire +/- 34k€/an







Le pauvre…



Un peu comme le pauvre violeur d’enfant qui va en prison alors qu’il y a plein de tueurs en séries qui courent les rues… <img data-src=" />

(désolé de grossir le trait)



Le 30/05/2016 à 08h 56

Le “vol institutionnalisé” finance les artistes. Sans eux, tu n’aurais rien à télécharger.

Le “petit pirate” ne finance que ses poches.


Le 30/05/2016 à 09h 03







yunyun a écrit :



Le “vol institutionnalisé” finance les artistes. Sans eux, tu n’aurais rien à télécharger.

Le “petit pirate” ne finance que ses poches.





<img data-src=" /> heureusement que certains attendent pas après les majors pour créer.



Le 30/05/2016 à 09h 07







Cara62 a écrit :



Qu’est ce qui te fait rire ? A part le fait que les AD auront peut être l’illumination un jour :)





Je comprenais ce que tu voulais dire, mais moi, j’y voyais de faire pire que les illégaux <img data-src=" />



Le 30/05/2016 à 09h 14

Certains oui, pas tous.

Tous n’ont pas les reins de se financer tout seul.


Le 30/05/2016 à 09h 19

Effectivement, tous ne peuvent pas. Mais faut savoir ce qu’on veut aussi a mon avis. Vaut-il mieux un son un peu plus “crade” mais qui envoie quand même avec une certaine éthique ou de la soupe qui sera “bien” enregistrée mais avec une éthique pourrie. <img data-src=" />


Le 30/05/2016 à 09h 19







yunyun a écrit :



Le “vol institutionnalisé” finance les artistes. Sans eux, tu n’aurais rien à télécharger.

Le “petit pirate” ne finance que ses poches.









Bien, si tu pars du postulat que le rôle de l’état est de financer la culture (en s’imagniant les repercutions idelogiques que peuvent avoir des dizaines d’annès de création finnancée par l’argent publique.) Et bien tu as raison, mais pour ma part je considère que la culture doit être libre des contraintes, et que le système de mécéna est le seul que je puisse considérer comme “juste” dans le sens ou ceux sont clairement les affinités du mécénes qui vont ou non financer une oeuvre. Contrairement a l’état, qui finanncera selon son idélologie.







PS: Il est bien connu qu’en moyenne, les plus téléchargeurs sont ceux qui dépensent le plus dans la culture.



Le 30/05/2016 à 09h 27

Tu fais entrer tes goûts personnels dans l’équation ;)



Ce qui me gave c’est le discours des gros téléchargeurs qui vont t’expliquer ce qui est mieux pour les artistes, alors qu’ils ne savent rien du tout.

C’est sûrement un certain confort d’avoir une boîte comme Universal ou autre au dessus de toi quand tu es un artiste.

Alors oui, elles touchent de bonnes sommes d’argent, mais toutes les entreprises du monde font pareil.&nbsp;



&nbsp;


Le 30/05/2016 à 09h 30

Le fait que l’Etat finance ou non la culture, je n’ai pas vraiment d’avis la dessus en fait.

C’est plutôt le côté “les ayants droit c’est des gros nazes alors je donne mes sous à un admin de site de streaming” qui me gêne :)


Le 30/05/2016 à 09h 34







yunyun a écrit :



Le fait que l’Etat finance ou non la culture, je n’ai pas vraiment d’avis la dessus en fait.

C’est plutôt le côté “les ayants droit c’est des gros nazes alors je donne mes sous à un admin de site de streaming” qui me gêne :)







Bah oui je confirme, les ayants droits sont des gros nazes je préfère donner mes sous a un admin de site.



J’ai un abo netflix, et par dessus un abo smartflix….



Le 30/05/2016 à 09h 40

D’où ma question, en quoi c’est mieux de donner à un mec qui garde tout pour lui (moins les frais du/des serveur(s)) ou à des ayants droit ?


Le 30/05/2016 à 09h 40







yunyun a écrit :



Tu fais entrer tes goûts personnels dans l’équation ;)





Oui, je le reconnais. Pour etre plus généraliste, vaudrait mieux que je parle de son crade avec une éthique et un son propre et lisse sans éthique (quelque soit le genre de musique)





yunyun a écrit :



Ce qui me gave c’est le discours des gros téléchargeurs qui vont t’expliquer ce qui est mieux pour les artistes, alors qu’ils ne savent rien du tout.

C’est sûrement un certain confort d’avoir une boîte comme Universal ou autre au dessus de toi quand tu es un artiste.

Alors oui, elles touchent de bonnes sommes d’argent, mais toutes les entreprises du monde font pareil.





La seule chose que je télécharge maintenant c’est films et rien d’autre (merci Steam <img data-src=" />). Mais ce qui m’embete c’est de savoir que grace aux pressions sur l’Etat ils réussissent à mettre en place une redevance. Redevance qui ne sert pas totalement les créateurs (donc les artistes) et qui ne prend pas en compte les usages réels. J’achète deja un support physique pour la musique, embetant de devoir repasser à la caisse alors que je change de support pour des questions de praticité et non dans le but d’en faire pleins de copies (sans compter que c’est un peu long et fastidieux). Je privilégie les artistes que j’apprécie et j’essaie de me tourner vers des petits. Malheureusement, je sais qu’une partie va quand même dans la poche des requins. <img data-src=" />



Pour les films, j’attends juste une offre sans DRM, avec accès au fichier mkv au bitrate correcte, choix énorme pas limité artificiellement par la loi ou des accords, comme ce qu’on peut trouver en illégal en fait. Pour 20-30e/mois, si ca me permet d’en récupérer autant que je veux, je soucris direct.



Le 30/05/2016 à 09h 42







yunyun a écrit :



D’où ma question, en quoi c’est mieux de donner à un mec qui garde tout pour lui (moins les frais du/des serveur(s)) ou à des ayants droit ?







Si j’avais le moyen de me payer un abonnement “Netflix premium” sans limitation de région, je le ferai. Actuellement c’est juste pas possible.






Le 30/05/2016 à 09h 49

Sur l’offre légale on est d’accord qu’elle ne répond pas à tous les besoins et que les limitations sont un gros freins pour pas mal de gens ;)


Le 30/05/2016 à 09h 54

C’est la seule chose qui limite, c’est plus une question d’argent. Mais bon, il leur est plus facile de venir pleurer auprès de l’Etat (qui accepte en plus) que de se remettre en question. Donc oui, les majors sont des gros nazes pour le coup <img data-src=" />


Le 30/05/2016 à 11h 31

Effectivement… Suffirrait pourtant et surtout de retranscrire ce que font ces sites pirates en sites légaux: à savoir un site de VOD regroupant tout tout tout et redistribuant les revenus à qui de droit (et surtout en arretant cette connerie de calendrier de diffusion, faut savoir vivre avec son temps, les gens veulent tout, tout de suite… pas attendre&nbsp; 6 mois pour visualer un film/série après tout le monde).



Parce que bon: un abonnement netflix, puis un abonnement canalplay, puis un abonnement bidule, puis un abonnement truc, parce qu’à chaque fois tout n’est pas dispo… bah ca n’encourage pas la voix légale!



Pourquoi pas une meta platforme qui irait piocher chez pierre, paul ou jack (les différentes plateformes légales) et redistribuant à ces plateformes le prix des abonnements?


Le 30/05/2016 à 13h 05

Pourrais-tu me donner la source de cet écrit de Victor Hugo? Non pas que je doute de sa véracité mais je m’intéresse beaucoup à la propriété intellectuelle et je n’avais pas encore croisé ce texte.



C’est vrai qu’actuellement tant l’évolution technique que les modèles économiques incitent à repenser ce système qui, je le trouve aussi mène à des abus. Le pire étant à mon sens la durée de 70 ans post décès de l’auteur qui est amplement suffisante pour tirer des revenus de l’oeuvre, ce qui est une bonne chose mais cause la disparition de nombreuses oeuvres bloquées par l’ayant droit qui sont oubliées et disparaissent de la société.



Par contre pour le seigneur des anneaux plusieurs éléments semblen à relativiser ce qui me fait plus penser que c’est un fâcheux concours de circonstances qu’un exemple des faiblesses du droit d’auteur.



Les droits ont étés vendus par l’Auteur. c’est en effet possible puisque ce genre de cession est un moyen de valoriser son oeuvre, et donc d’en obtenir un revenu. Par contre, bien que je n’ait pas vu le cas concret, en principe on ne peut céder plus de droits qu’on en a. Si Tolkien avait assorti de contraintes la cession des droits, alors le studio en question ne peut théoriquement céder ce même droit sans contrainte.



Concernant les films et les jeux vidéo, dans la mesure où le droit a été cédé, alors le nouveau titulaire de ce droit peut faire ce qu’il veut de ce qui lui a été cédé (jeux-vidéo ou films) dans la mesure où les droits moraux de l’auteur ne sont pas violés.



Pour répondre à ta question: le droit d’auteur protégeait Tolkien lorsqu’il a cédé les droits cinématographiques. grâce à ça il a pu valoriser son oeuvre. Peut-être qu’il n’était pas opportun de céder les droits tels que ça a été fait, mais pour ça on ne peut pas blâmer le droit d’auteur.&nbsp;



Je ne fait cependant qu’émettre des hypothèses n’ayant pas le cas sous les yeux.

&nbsp;


Le 31/05/2016 à 11h 45

La citation est tirée de : “Discours d’ouverture du Congrès littéraire international de 1878., Victor Hugo, éd. In Libro Veritas, 2005, p. 1”



Quant au Seigneur des Anneaux il y a eu procès (je crois)…. Mais ça reste Warner contre une petite fondation, le résultat était couru d’avance.

Mais c’est pour ça que tu ne verras pas de Silmarillion au cinéma.



Et c’est aussi pour ça que tu as deux branches distinctes de jeux : ceux tirés des films (95% de ceux sortis “récemment”), et ceux tirés des livres (le seigneur des anneaux online par exemple)



Mais effectivement dans ce cas précis ce n’est pas clair du tout et il est possible que Christopher voulait juste plus de fric…


Le 31/05/2016 à 11h 52







bloossom a écrit :



Concernant les films et les jeux vidéo, dans la mesure où le droit a été cédé, alors le nouveau titulaire de ce droit peut faire ce qu’il veut de ce qui lui a été cédé (jeux-vidéo ou films) dans la mesure où les droits moraux de l’auteur ne sont pas violés.



Pour répondre à ta question: le droit d’auteur protégeait Tolkien lorsqu’il a cédé les droits cinématographiques. grâce à ça il a pu valoriser son oeuvre. Peut-être qu’il n’était pas opportun de céder les droits tels que ça a été fait, mais pour ça on ne peut pas blâmer le droit d’auteur.







Les droits moraux ont été violé puisqu’il voulait s’opposer à l’adaptation telle qu’elle a été faite et n’a pas pu (ça marche aussi pour le jeux, un shadow of mordor par exemple est l’antithèse de l’univers de Tolkien).



Par contre je ne suis pas d’accord avec le fait que l’on ne puisse pas blâmer le droit d’auteur : nous avons ici une situation simple (vente des droits) sur un médium qui a considérablement changé entre la cession et l’usage…. et ces changements auraient du entrainer une révision du contrat.



D’une manière générale le droit d’auteur n’a pas changé depuis 1870, sinon pour renforcer les droits (en terme de champ d’application et de durée), là où l’intégralité de la société a complètement changé. Ce qui était valable en 1870 ne l’est plus du tout aujourd’hui….



Le 31/05/2016 à 12h 14

Pour les droits moraux je suis d’accord avec toi, ce sont ces droits qui sont les plus importants, mais souvent les moins bien protégés.

&nbsp;

Je suis aussi d’accord avec toi concernant l’évolution du droit d’auteur. L’essor commercial de la culture, ainsi que l’augmentation des moyens

nécessaires à la production d’une certaine partie de la culture (au sens

large) ont effectivement dénaturé le but du droit d’auteur. On a eu droit à des législations d’exception en matière de durée comme tu dis, ou des tentatives de restreindre le domaine public.

&nbsp;

Le médium a changé soit. Mais la question est alors contractuelle. quid des changements, quid des adaptations? existe-t-il une clausula rebus sic standibus? On peut tout à fait réviser un contrat à certaines conditions (qui ne semblent pas avoir été retenues ici).



Dans le cas de Tolkien la (trop grande à mon sens) durée de protection ne lui aurait pas plus servi, puisqu’il a fait l’erreur de céder ses droits (a priori ça n’est pas toujours une erreur) dont la longue durée a servi à l’acheteur qui en fait un usage commercial pour le moins intensif.



J’ai le sentiment que nous sommes du même avis sur le fonds mais je crois que je suis un peu tatillon sur le cas particulier.



Edit. Merci pour le lien ! Pour le silmarillon il reste un peu d’espoir et attendre 2043 et l’entrée dans le domaine public de l’oeuvre de Tolkien (si les lobbies n’ont pas réussi à rallonger la durée de protection d’ici là)


Le 31/05/2016 à 17h 45

Renseignement pris il y a bien non pas un mais des procès.



Ce que j’écrivais était tiré de souvenirs qui commencent à dater, mais apparemment personne n’est clair dans cette histoire….



Par contre pour le Silmarillion il va falloir attendre bien plus que ça : c’est Christopher qui l’a publié, donc 70 ans après sa mort (et comme il n’est pas encore mort peu de chance pour nous de le voir…)



Ou alors un autre réalisateur que Peter Jackson, un qui partage la vision artistique de Christopher (et la mienne, mais ça on s’en tape un peu ^^)



A lire à ce sujet :http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/07/05/tolkien-l-anneau-de-la-discorde…


Le 31/05/2016 à 19h 07







jphilip a écrit :



Libérez vous le cerveau et arrêtez de regardez toutes ces séries. Consternant toutes ces masses qui s’abrutissent alors qu’il y a tant de choses d’autre à faire et apprendre.





C’est vrai il y temps de personnes qui s’abrutissent a regarder les séries PS, les RÉPUBLICAINS, les FN

et la série a la mode en ce moment la CGT, une genre de chasse au trésor ou il faut découvrir un liquide sacrée…pour nous.<img data-src=" />



<img data-src=" />