Bientôt des « radars de bruit » ?

Bientôt des « radars de bruit » ?

We chicane

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

01/08/2019 6 minutes
160

Bientôt des « radars de bruit » ?

Un capteur acoustique est actuellement testé sur la commune de Saint-Forget, afin de mesurer le bruit excessif émis notamment par certaines motos. Une expérience qui pourrait en amener d’autres, les députés ayant récemment ouvert la porte au développement de dispositifs de contrôle automatisé.

Après les radars automatiques, les radars de feux rouges, les « radars tronçons » ou même les « radars piétons », verra-t-on bientôt des « radars de bruit » fleurir le long de certaines routes ?

Depuis le 15 juillet, l’association Bruitparif effectue différents relevés de décibels par le biais d’un capteur acoustique, installé le long de la D91, à Saint-Forget (Yvelines). Une route composée de nombreux virages, qui attirent les motards et autres conducteurs appréciant de se « tirer la bourre »...

« Installé en haut d'un mât, ce capteur, totalement paramétrable, dispose de quatre microphones qui détectent les bruits environnants dix fois par seconde. Ceux-ci peuvent être associés, selon leurs fréquences, à des engins et donc reconnaître aisément une moto voire une auto très bruyante », racontait Le Parisien la semaine dernière.

Fanny Mietlicki, la directrice de l’association Bruitparif (qui a développé ce capteur), nous explique que « le décalage temporel de l'arrivée de l'onde sonore entre les quatre micros permet de déterminer les angles de provenance du bruit, et donc de localiser cette provenance ».

Le fameux appareil, appelé « Méduse », est également équipé d’un capteur photographique. « On reconstitue comme ça la provenance du bruit, et, dans le cadre d'un véhicule, sa trace acoustique au cours de son déplacement », poursuit Fanny Mietlicki.

bruitparif méduse
Crédits : TF1

Une sorte de « radar acoustique pédagogique », dans un premier temps

Initialement, la Méduse était destinée à certains quartiers animés de la capitale. Face à l’exaspération des riverains, le centre d’observation du bruit en Île-de-France a cependant décidé de s’installer à Saint-Forget, pour se focaliser sur les nuisances provenant des véhicules – ne dépassant pas forcément les limitations de vitesse, du fait par exemple du surrégime dans les virages.

Avec cette expérimentation de dix-huit mois, Bruitparif et élus locaux espèrent pouvoir installer d’ici septembre des afficheurs pédagogiques de part et d'autre du capteur, pour sensibiliser les conducteurs lorsqu'ils font trop de bruit. « On va envoyer des messages, un peu comme les radars de vitesse pédagogiques », explique Fanny Mietlicki.

Vers une procédure de « contrôle à la volée »

Certains lorgnent cependant déjà sur l’étape suivante : l’instauration d’un contrôle automatisé. L’expérimentation menée à Saint-Forget n’est pourtant pas destinée à cela. « Notre capteur est un capteur à visée scientifique, d'étude », souligne en ce sens Fanny Mietlicki. Précisant : « Les photos prises par la Méduse ne sont pas stockées, elles sont floutées de manière à ce qu'on ne reconnaisse pas de personnes ou de plaques d'immatriculation, par exemple. On ne conserve aucune donnée personnelle. »

« Mais il est clair que notre technologie pourrait être pertinente en vue d’un radar acoustique-sanction », poursuit la directrice de Bruitparif.

bruitparif méduse

Jean-Noël Barrot, le député (Modem) des Yvelines, a justement fait adopter en juin dernier, avec le soutien du gouvernement, un amendement autorisant les forces de l’ordre à « tester une procédure de contrôle à la volée des niveaux sonores émis par les véhicules, notamment par les deux roues, afin de pouvoir sanctionner les comportements routiers bruyants perçus par des radars acoustiques ».

Formellement, les députés ont ainsi approuvé le principe d’une expérimentation de deux ans, dédiée à « la constatation des niveaux d’émissions sonores des véhicules par des appareils de contrôle automatique ». Les détails de mise en œuvre de cette initiative seront cependant fixés ultérieurement, par décret.

Pour que cette expérimentation voit le jour, il faudra surtout qu’elle soit tout d’abord approuvée par le Parlement, le projet de loi d’orientation des mobilités étant appelé à faire l’objet d’une nouvelle lecture, dès la rentrée, au Sénat.

De nombreuses problématiques techniques et juridiques

L’hypothèse d’une telle réforme suscite toutefois beaucoup d’interrogations, voire de craintes. « Le bruit est complexe à mesurer, a par exemple fait valoir Hubert Gourden, de la Fédération française des motards en colère, auprès du Parisien. Celui d'une moto est calculé selon un rapport de tours par minute bien précis. Or, quand on passera devant ce capteur, on aura du mal à faire la comparaison avec ce régime. Comment va-t-on prouver que je suis en faute, surtout si c'est un groupe de motards qui passe ? »

Pour l’heure, la Méduse de Bruitparif est incapable d’identifier les véhicules dont elle mesure le bruit. « Pour la détection des engins trop bruyants, il va falloir changer notre mode de fonctionnement, reconnait Fanny Mietlicki, pour passer soit sur de la vidéo en continu, soit sur un couplage avec une caméra de lecture de plaques d'immatriculation. » Un partenariat avec un professionnel du secteur des radars sera alors impératif.

Le développement d’un radar acoustique « nécessite encore des travaux supplémentaires », confie au passage la directrice de Bruitparif. « Nous ne sommes pas encore sur ce volet-là. Il faudra au minimum deux ans, d'un point de vue technique, pour bien identifier le protocole qui pourrait être mis en place pour certifier qu'un engin dépasse les normes autorisées. »

Sur le plan juridique, les problématiques pourraient également s’avérer nombreuses : « Est-ce qu'on vise les niveaux d'émission figurant sur les cartes grises des véhicules ? Est-ce que la réglementation évolue pour imposer un niveau de bruit « au passage » pour tout engin, à ne pas dépasser en zone urbaine, par exemple ? Il y a plein de questions qui se posent », explique Fanny Mietlicki.

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Une sorte de « radar acoustique pédagogique », dans un premier temps

Vers une procédure de « contrôle à la volée »

De nombreuses problématiques techniques et juridiques

Fermer

Commentaires (160)


Pourquoi se limiter aux motos ?


+1000 voitures, piétons, musiques en tout genre <img data-src=" />


C’est pas limité aux motos.


Certes, mais c’est fortement mis en avant dans l’article.


J’entends sensiblement moins de voitures bruyantes que de scooters au pot d’échappement percé, c’est peut-être leur cas également ?&nbsp;


Pour habiter sur une avenue passante, je peux te garantir que c’est principalement les motos/scooters qui exagère sur le volume sonore. Sur-régime, échappement modifié ou trafiqué, voir haut parleur sur la moto pour avoir la radio (et du coup avec le casque il faut mettre bien plus fort)…


C’est une plaie les motos et scooters bruyants en ville. Un seul scooter boosté peut emmerder la vie de plusieurs milliers de riverains à la seconde.








Winderly a écrit :



Certes, mais c’est fortement mis en avant dans l’article.



Parce que dans ce coin c’est LA zone où tous les motards de beau temps d’IDF vont (car le seul coin d’IDF avec qques vrais virages), et emmerdent littéralement tout le monde, en passant tous par la même route.



En même temps on va faire les vierges effarouchées, tout le monde sait bien que les motards changent régulièrement leurs pots pour faire un “plus beau son” (et souvent pour mettre du non homologué mais ca c’est une autre histoire).



“Débrider” / “déchicaner” … courant (voir obligatoire) en moto /scoot, en voiture, les lignes perso c’est très rare par chez nous. la “mentalité” (c’est pas péjoratif) n’est pas la même.



Une ligne Akra sur une moto ca fait du bruit (et c’est le but)

J’ai une ligne Akra sur ma voiture, elle est plus silencieuse que l’originale :)


L’argument des motards en colère me semble curieux.

Si les micros sont capables d’identifier la source du bruit, il devrait être très facile de déterminer si la source du bruit est localisée et correspond au mouvement du motard sur la caméra, ou bien si c’est un bruit plus diffus, ce que la caméra confirmera en détectant 15 motards.








Qruby a écrit :



C’est une plaie les motos et scooters bruyants en ville. Un seul scooter boosté peut emmerder la vie de plusieurs milliers de riverains à la seconde.





+1



Et pourtant je suis motard. Mais c’est devenu une catastrophe en ville. Je ne comprends pas comment on tolère ce phénomène. A paris, j’ai vu des 2 roues qui réveillent le matin des quartiers entiers (lumières des logements qui s’allument après le passage du boulet).









Qruby a écrit :



C’est une plaie les motos et scooters bruyants en ville. Un seul scooter boosté peut emmerder la vie de plusieurs milliers de riverains à la seconde.





En effet, et en particulier en été, ou avec la chaleur nombre d’habitants dorment avec les fenêtres ouvertes.









Winderly a écrit :



Pourquoi se limiter aux motos ?





Ca ce limite pas au moto, mais dans la pratique quasiment toute les voitures on un niveau sonore acceptable, alors que beaucoup de motards se font un honneur de faire du bruit en modifiant en modifiant en général leur pot d’échappement pour cela.



En plus des rodeo sauvages en quad et en dirt bike le soir jusqu’a 22 heures… ca me rendait fou!


Le véritable problème c’est que c’est super méga facile de supprimer ça très vite mais personne n’a les couilles de le faire donc ont s’attaque à un autre faux problème en mode “internet”.


Pour le coup, je suis à 200% pour ! Un véritable fléau en ville…

Reste à attendre encore des années pour une utilisation massive et dissuasive…


Pas que le matin <img data-src=" />

J’habite au 4ème étage dans une rue de Paris et à partir de 9h du soir on est obligé de fermer la baie vitrée pour regarder un film car il est impossible d’entendre avec le vacarme des centaines de scooters ( en particulier de livraison) et parfois quelques motos “m’as tu vu” .

Un enfer parfois


Ça sera sensible comme micros ou je pourrait continuer à péter durant mon jogging ?








JoePike a écrit :



Pas que le matin <img data-src=" />

J’habite au 4ème étage dans une rue de Paris et à partir de 9h du soir on est obligé de fermer la baie vitrée pour regarder un film car il est impossible d’entendre avec le vacarme des centaines de scooters ( en particulier de livraison) et parfois quelques motos “m’as tu vu” .

Un enfer parfois







Perso j’ai opté pour le lance pierre de compet + bille d’acier (sur les véhicules à l’arrêt au feu je ne suis pas si dingue que ça).



Quel autre faux-problème ?


A moins que tu coures avec un dossard d’immatriculation, ils ne devraient pas te reconnaitre.


Emmerder n’est pas le bon terme.



Plusieurs études récentes ont démontré que les bruits excessifs ou permanents (brouhaha, bruit de fond, etc) ont un impact très fort sur la santé.

Le tout couplé au sommeil difficile ou incomplet et c’est un véritable problème sanitaire.



Côté voitures, en France on a des villes assez bruyantes à cause du fait qu’on a favorisé le diesel. Ces moteurs sont beaucoup plus bruyant que l’essence à faible vitesse. De mon expérience perso, à partir de ~40km/h on n’entend plus de différence vu que c’est le roulement qui couvre. Mais à 2030 on l’entend bien le moteur de péniche…

Sans oublier les rames de métro qui font un bruit horrible de roulement à cause des pneumatiques, ou encore les bus qui provoquent en plus de très fortes vibrations…



Et les cris de moutards aussi. (oui j’ai un parc pas loin, c’est chiant)


c’est vrai que ça a plus de portée que le fusil à pompe <img data-src=" />

Par contre vu le nombre de pizzas et de bouffe chinoise que ça va répandre au feu rouge… pfff l’odeur

<img data-src=" />


Double vitrage ? Végétation ? Cour anglaise ?



Le bruit est un faux problème…








darkbeast a écrit :



Ça sera sensible comme micros ou je pourrait continuer à péter durant mon jogging ?





Si tu dégazes à moins de 95 dB ça devrait aller.



J’ai un double vitrage et une excellente isolation phonique.

Mais j’ai aussi le droit d’ouvrir mes fenêtres quand il fait chaud, non ?



Après je n’ai pas évoqué un cas personnel mais des exemples généraux mis à part le dernier qui est une boutade. (mais je déteste les chiards quand même, ça pue, ça fait du bruit, ça coûte cher et ça veut rester en vie, beurk)


Double vitrage : tu n’ouvres jamais les fenêtres ? tu ne vas jamais sur le balcon ?

Végétation/cour anglaise : connais pas, là où j’habite c’est une rue 3 voies très passante, et des immeubles récents.

Le bruit n’est pas un faux problème : empêche de dormir en ouvrant les fenêtres, ce qui par temps chaud se fait pas mal, et ce n’est pas anodin niveau santé (et niveau confort j’en parle pas)








Idiogène a écrit :



Double vitrage ? Végétation ? Cour anglaise ?



Le bruit est un faux problème…





Et boules Quies quand tu marches dans la rue ?

Le bruit est un réel problème.



Alors qu’il suffirait d’imposer un contrôle technique au moto et interdire les villes aux scooters deux temps ultra-polluant !


faire observer la loi ?

ça va pas la tête ? <img data-src=" />


Pour ceux qui se demandent où est le radar [lien=https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dix-sept_tournants] 17 tournants[/lien]


Parce que c’est quasiment le seul bruit beaucoup plus fort que les autres que tu entendras en ville en soirée ? (du coup, tu comprends rien aux dialogues de ta série netflix et tu dois revenir en arrière)



Une voiture courante, elle se met à faire un bruit affreux quand elle a un défaut dans la ligne d’échappement, au final, ça n’est pas sensé non plus passer au contrôle technique. En gros, elle est passible de plein d’infractions en plus de celle là.

Pour les motos, pour certaines voitures de sport et certains scooters, ça a l’air d’être l’argument de vente principal. D’une part, je ne comprends pas bien comment les normes peuvent être si mal foutues qu’on ait le droit d’acheter/de rouler avec ça en France, d’autre part, ça fait clairement chier le monde.



On pourrait aussi mettre des poteaux pour identifier l’origine de l’abruti qui écoute de la musique de merde trop fort dans mon quartier, mais c’est moins facile que de cibler un bruit qui va se déplacer en traversant la ville et en passant forcément sur certaines routes et qui fera chier presque l’intégralité de la population.


Je me dis souvent de rage/frustration que faudrait que j’achète un paintball pour essayer de striker un motard/scooter bruyant. <img data-src=" />








SebGF a écrit :



J’ai un double vitrage et une excellente isolation phonique.

Mais j’ai aussi le droit d’ouvrir mes fenêtres quand il fait chaud, non ?



Après je n’ai pas évoqué un cas personnel mais des exemples généraux mis à part le dernier qui est une boutade. (mais je déteste les chiards quand même, ça pue, ça fait du bruit, ça coûte cher et ça veut rester en vie, beurk)







Tu as des volets ?

Y’en a des qui ne veulent pas se demander si il est possible d’en fabriquer des phonophobes car on crie inconsciemment au moucharabié. C’est quand même assez hypocrite.







kamui57 a écrit :



Double vitrage : tu n’ouvres jamais les fenêtres ? tu ne vas jamais sur le balcon ?

Végétation/cour anglaise : connais pas, là où j’habite c’est une rue 3 voies très passante, et des immeubles récents.

Le bruit n’est pas un faux problème : empêche de dormir en ouvrant les fenêtres, ce qui par temps chaud se fait pas mal, et ce n’est pas anodin niveau santé (et niveau confort j’en parle pas)







Faut juste choisir les bons coins si tu le peux.

Et si on libéralisait les homologations électriques on aurait peut-être le droit d’aller chercher la 203 pour y mettre un moteur électrique…







FrDakota a écrit :



Et boules Quies quand tu marches dans la rue ?

Le bruit est un réel problème.







Écouteurs ?

Façades phonophobes et pas moches ?









fofo9012 a écrit :



Alors qu’il suffirait d’imposer un contrôle technique au moto et interdire les villes aux scooters deux temps ultra-polluant !



Le CT est déjà de base une connerie en barre. Sur une moto, c’est une connerie encore plus grosse (un 2RM est généralement mieux entretenu qu’une voiture).

Et j’ai du mal à voir le lien entre le bruit et la pollution…









Idiogène a écrit :



Quel autre faux-problème ?





Que la loi est de plus en plus difficilement applicable et à la tête du client… Si demain tu te balade pendant 20 minutes tu peut au moins repérer un scooter trop bruyant et tu peut le verbaliser quand il est à l’arrêt. Il en faudra pas beaucoup pour que plus personne n’ose être bruyant.









Patch a écrit :



Et j’ai du mal à voir le lien entre le bruit et la pollution…





Trop de bruit c’est … une pollution sonore ! Elle est contrôlée mais ne demande pas de contre-visite de mémoire.



C’est comme les musiciens ils sont tous malades. <img data-src=" />








Idiogène a écrit :



Façades phonophobes et pas moches ?







La phonophobie ce n’est pas plutôt la maladie de celui qui a peur du bruit ?



La peur n’est pas une maladie.


J’ajoute “irraisonnée” en adjectif alors…








Idiogène a écrit :



Tu as des volets ?

Y’en a des qui ne veulent pas se demander si il est possible d’en fabriquer des phonophobes car on crie inconsciemment au moucharabié. C’est quand même assez hypocrite.







Relis mon message, une phrase est spécialement importante.



Idem. Y a un motard qui s’amuse à faire des tours dans le quartier et à accélérer comme un taré sur la longue rue a côté de chez moi. Malgré le double vitrage ça l’explose les tympans. Ça va se finir à coup de barre de fer un jour…


Il me semble important de préciser que la D91 ne passe pas dans l’agglomération de Saint-Forget, mais à côté. Le “radar” est donc au milieu des champs (il me semble voir sur la photo de l’article qu’il est au niveau de la ligne droite limitée à 80km/h, pas dans les virages biens connus des motards du coin, qui sont limités à 50km/h).



J’y suis passé hier (je ne vais quand même pas faire un détour pour faire plaisir à Patch), il n’y avait pas plus de motards que sur les autres routes du coin.



S’il y a vraiment un problème de gène pour les riverains (ce dont je ne doute pas une seconde, vu le nombre de motos garées devant le château de Dampierre quand il fait beau), il suffit de faire des contrôles systématiques au bord de la route tous les week-ends pendant quelques semaines, et les kékés à pots déchicanés ou non homologués auront vite fait de comprendre le message et d’aller rouler ailleurs (il y a plein d’autres routes sympas dans la vallée de Chevreuse, ou plus généralement dans les Yvelines.)



Autant je comprends bien l’intérêt du plan com pour les associations de pisse-vinaigre, autant je ne comprends pas bien, pour les habitants de Saint-Forget, l’intérêt de rajouter partout en France un n-ième système de verbalisation automatique d’une infractions incontrôlable (à part pour engranger du pognon, évidement.)





Je précise, à toutes fins utiles, que je roule avec des pots d’origine (je ne crois pas à la légende urbaine qui voudrait qu’en faisant un potin du diable on évite les accidents, tourner la tête et adapter sa vitesse me semble moins aléatoire), et que je fais en sorte de rouler à régime raisonnable en ville. Je n’ai dont théoriquement rien à me reprocher, mais je me doute bien de ce que ce genre d’idée peut donner à grande échelle.








JACKPOTE a écrit :



voir haut parleur sur la moto pour avoir la radio (et du coup avec le casque il faut mettre bien plus fort)…





Il existe des motos équipées d’origine d’un autoradio et le volume monte en fonction du bruit ambiant. Rien d’anormal là dedans, c’est prévu par le constructeur comme probablement pour ceux qui roule en auto décapotable.









darkbeast a écrit :



Ça sera sensible comme micros ou je pourrait continuer à péter durant mon jogging ?









Zerdligham a écrit :



A moins que tu coures avec un dossard d’immatriculation, ils ne devraient pas te reconnaitre.





<img data-src=" /> Tu oublie la trace sur le calbut.

Un pêt trop fort et tu risque l’inconfort. <img data-src=" />









linkin623 a écrit :



Pour ceux qui se demandent où est le radar [lien=https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dix-sept_tournants] 17 tournants[/lien]





Pour que ton lien soit facilement cliquable il faut remplacer “lien” par “url” dans ta syntaxe

17 tournants



J’en veux un dans ma résidence <img data-src=" />


Mais j’ai bien lu… le conflit libidinal alimente une réponse technologique imbécile et déplacée (déplacée au sens littéral (les acousticiens n’ont pas à lutter contre l’automobile ou les motos).



Il suffit de prendre les radars tronçons et leur incapacité à tenir compte de l’optimisation de trajectoire que peut réaliser le conducteur… et ainsi parcourir son trajet plus rapidement tout en évitant d’user ses pneus . Par exemple.

Le moteur diesel est une question parmi tant d’autres, mais le poids des voitures également.

En côte tu as besoin de reprise c’est une fatalité… l’écologisme forcené a ses limites !

Quant aux motards je pense que l’expérimentation est un faux débat. L’administration ne sait déjà pas où les placer alors elle cherche à gagner du temps.



D’après ce que cite choukky je lis que la commune est utilisée pour apprendre à prendre les virages… si les auto-écoles les ennuient tant qu’ils pensent à faire autre chose que n’importe quoi. Genre se construire un théâtre (les acousticiens pourront ainsi travailler correctement et au bon endroit). <img data-src=" />


Je pense qu’il sera techniquement très difficile d’identifier un véhicule bien précis, surtout sur une avenue fréquentée…



En plus il y a une grosse différence entre le bruit mesuré (90% du temps en dB(a) ) et le bruit ressenti. Etant motard, je fréquente de temps en temps les circuits qui sont aussi limités niveau sonore.

&nbsp;Je passai juste avec un 600cm3 4 cylindres malgré un échappement adaptable refait à neuf et la chicane, tandis que le ducatiste en termignoni déchicané passait sans souci car son moteur était plus gros en sortait un bruit bien plus grave, alors que le bouzin te faisait perdre tes lentilles de contact quand il passait à moins de 10m ;-)



Dernier point, lorsque les emplacements de ces “radars” seront connus, tous les kékés passeront en sous régime pour ne pas se faire flasher, pour mieux casser les couies 200m plus loin.



Bref, encore un truc dont l’efficacité sera plus que discutable…








cheesepower a écrit :



Je pense qu’il sera techniquement très difficile d’identifier un véhicule bien précis, surtout sur une avenue fréquentée…



En plus il y a une grosse différence entre le bruit mesuré (90% du temps en dB(a) ) et le bruit ressenti. Etant motard, je fréquente de temps en temps les circuits qui sont aussi limités niveau sonore.

 Je passai juste avec un 600cm3 4 cylindres malgré un échappement adaptable refait à neuf et la chicane, tandis que le ducatiste en termignoni déchicané passait sans souci car son moteur était plus gros en sortait un bruit bien plus grave, alors que le bouzin te faisait perdre tes lentilles de contact quand il passait à moins de 10m ;-)



Dernier point, lorsque les emplacements de ces “radars” seront connus, tous les kékés passeront en sous régime pour ne pas se faire flasher, pour mieux casser les couies 200m plus loin.



Bref, encore un truc dont l’efficacité sera plus que discutable…







Bien d’accord. Entre le bruit pétaradant d’une Harley ou le vrombissement d’une Ducati, ou le bruit sourd d’une moto (en général) cela ne me gêne absolument pas.

Par contre, l’ado qui roule avec son espèce de meule 2 temps ou bien en scooter cela me saoule au plus haut point ! La pression acoustique doit être la même mais le ressenti est vraiment bien différent comme tu le signales.

(PS : je ne suis pas motard).



Je sais pas si c’est le cas dans vos villes .



Mais le controle technique ne servirait absolument à rien pour les motos .



Pourquoi ? car ce sont des minimotos / dirtbike /supercross sans plaque d’immatriculation des racailles .



feux rouge, zigzag, ( non port du casque mais c’pour leur pomme ) circulation sur les trottoirs etc ..



Ce n’est pas ce radar antibruit qui va les déranger ni faire quoi que ce soit contre les VRAIS pollueurs sonores&nbsp; …


Le contrôle technique ne changera rien ! Une chicane ou une ligne se remet/change en deux secondes.



Le CT a été imposé aux voitures car le pourcentage de véhicule mal ou pas entretenu était trop élevé. C’est rarement le cas pour une moto, on tient à notre vie…


Non mais… je suis motard depuis longtemps je roule tout les jours en moto, je n’ai pas de voiture…

ET s’il y a bien un truc qui me gonfle c’est les baignoires (scooters) et les moto qui sont en full barouf car modifiées mais il y a aussi un flou juridique…

Pourquoi les Harley on NC dans la case bruit de la carte grise ?

Pourquoi pas un contrôle limité au bruit et aux homologations un contrôle light quoi pour les 2RM ?

Perso je suis pour un contrôle technique 2RM, pour info je fais de la rando moto en chemin et quand on organise un évènement c’est échappement d’origine et/ou non bruyant sinon pas de balades…&nbsp; faut pas déconner déjà que c’est galère à organiser les riverains etc… aiment pas, alors si en plus les mecs font plus de 130dB…



Pour info un gars du groupe de motards à changé sont échappement sur sa moto sportive kikoulol et on lui a dit mais bordel ça fait du bruit, ça réponse c’est pas grave je met des bouchons d’oreille comme ça je suis moins gêné par mon bruit… voila la logique actuelle…


Et l’été, les fenêtres sont ouvertes ! Tout le monde n’a pas la clim’


Je pense qu’une partie roule avec une moto seconde main sans même savoir que l’échappement a été modifié par le précédent propriétaire.



Toutes les modifs ne sont pas réversibles et/ou devoir conserver les pièces d’origine pour les remonter lors du CT va forcément pousser une partie de la population à revenir dans le droit chemin.



Le contrôle technique c’est aussi une question d’assurance, les idiots qui bidouillent leur véhicule après contrôle technique ne seront plus couvert par leur assurance : On ne voit quasiment plus de véhicules tunés en France pour cette raison. L’échappement bricolé, ou une suspension rabaissée ça ne se voit presque plus, il y’a 25ans c’était la base du tuning, maintenant que les tuneurs doivent passer le CT ils se contentent pour la plupart d’autocollants et de néon et restent aux normes (techniques pas esthétiques :) )


CT ou pas, la modification de la ligne d’échappement est déjà une cause de refus de payer pour les assurances, et les experts ne se privent pas de vérifier.


Non.



Certains bruits peuvent être atténués avec ce que tu conseilles, d’autres non…



Et puis tant qu’à parler de bruit, le pire, ça reste les basses… Rien n’arrête ça, c’est le pire… On devrait pendre le créateur des caissons de basse (ou des créateurs dont le but est de sortir le max de basse dans leurs titres <img data-src=" />)


Ce besoin de se faire remarquer en faisant plein de bruit “ regarder comment qu’elle est belle ma grosse moto ” j’ai jamais compris le délire, et pourtant j’aime la bécane ….








Winderly a écrit :



Pourquoi se limiter aux motos ?





Comme dit plus haut, ce n’est pas uniquement les motos qui sont visés, mais il faut bien se l’avouer que les 2 roues sont les véhicules qui vont plus facilement exploser les seuil de bruit acceptable. Il y a bien sûr les scooter modifié mais je pense aussi aux très grosse cylindrées.

Mes parents habitent dans une ville moyenne à un carrefour avec feu. Ce qui fait le plus de bruit, ce n’est pas les voitures, ni les bus, mais les motos avec un moteur 4 temps de grosse cylindrées (Harley ?). Ces genre de moto, au démarrage, ça te fait vibrer jusqu’au mur de la baraque.



Après, j’imagine que de conception (question de place), une moto ne peut peut-être pas avoir un pot d’échappement aussi “efficace” qu’une voiture en terme de silence ?



Laisse Lemmy en paix ! <img data-src=" />


Certes, mais n’en reste pas moins qu’une gradation est nécessaire à défaut d’être finale…



Ou alors, ta proposition est : l’orage vs l’éruption.

Dans ce cas les basses sont présentes, l’une est plus flashie que l’autre.


Bon je vais tous vous calmer je travaille dans l’organisme qui devra certainement certifier ce radar, (je suis en charge de la catégorie des sonomètres), Vu les délais pour les approbations de sonomètres, leur machin n’est pas prêt d’être utilisé pour un usage réglementé&nbsp;!&nbsp;Xd je vous assure que j’ai rien reçu de mon côtés&nbsp; !!








Idiogène a écrit :



Tu as des volets ?

Y’en a des qui ne veulent pas se demander si il est possible d’en fabriquer des phonophobes car on crie inconsciemment au moucharabié. C’est quand même assez hypocrite.





C’est connu, l’air circule à fond quand tu as les fenêtres ouvertes et les volets fermés…



Au final, il n’y a qu’une seule bonne solution: interdire les voitures, motos et scooters.



Avec ça, plus de bruit!!!



&nbsp;


attend qu’ils décident de changer la norme d’approbation pour que ce soit mis en place :)


tu n’imagines pas le boucan que peut faire un cheval, même à l’arrêt <img data-src=" />


On s’occupe dèjà des cinémomètres et radars tronçon, ça passera par mon bureau je m’en fais pas pour ça XD








Idiogène a écrit :



Double vitrage ? Végétation ? Cour anglaise ?



Le bruit est un faux problème…





Va dire ça à tout le sud de l’ile de France qui vis sous la “pression” de Orly.

Dédicace à Champlan, la ville la plus polluée d’ile de France niveau sonore.









tazvld a écrit :



Comme dit plus haut, ce n’est pas uniquement les motos qui sont visés, mais il faut bien se l’avouer que les 2 roues sont les véhicules qui vont plus facilement exploser les seuil de bruit acceptable. Il y a bien sûr les scooter modifié mais je pense aussi aux très grosse cylindrées.

Mes parents habitent dans une ville moyenne à un carrefour avec feu. Ce qui fait le plus de bruit, ce n’est pas les voitures, ni les bus, mais les motos avec un moteur 4 temps de grosse cylindrées (Harley ?). Ces genre de moto, au démarrage, ça te fait vibrer jusqu’au mur de la baraque.



Après, j’imagine que de conception (question de place), une moto ne peut peut-être pas avoir un pot d’échappement aussi “efficace” qu’une voiture en terme de silence ?







Il faut arrêter de raconter de la merde, les motos on des normes euro qui concernent le bruit aussi. Les motards qui font du bruit ce sont les connards avec des pots de merde acheté sur ali express, qui pense qu’ils gagnent des chevaux en changeant de pot ou qui veulent juste faire chier le monde.









darkbeast a écrit :



Il faut arrêter de raconter de la merde, les motos on des normes euro qui concernent le bruit aussi. Les motards qui font du bruit ce sont les connards avec des pots de merde acheté sur ali express, qui pense qu’ils gagnent des chevaux en changeant de pot ou qui veulent juste faire chier le monde.



Ou qui veulent juste ne pas avoir d’accident.

Tu sais combien de conducteurs disent “je vous avais pas vu” (et donc pas entendu non plus…) quand ils rentrent dans un 2RM?









Idiogène a écrit :



Tu as des volets ?

Y’en a des qui ne veulent pas se demander si il est possible d’en fabriquer des phonophobes car on crie inconsciemment au moucharabié. C’est quand même assez hypocrite.







Faut juste choisir les bons coins si tu le peux.

Et si on libéralisait les homologations électriques on aurait peut-être le droit d’aller chercher la 203 pour y mettre un moteur électrique…







Écouteurs ?

Façades phonophobes et pas moches ?





En tous cas t’as bien l’idiotie dans tes gènes.



Je pense que ce message est une blague, cependant je vais répondre.



On est beaucoup sur ce fil à reconnaître le problème du bruit.



Tu reconnais que ça gène puisque tu proposes des moyens techniques de contournement, disproportionnés selon moi (écouteurs en marchant pour tous ? sérieusement ? quand je pense que d’autres râlent sur les piétons avec smartphone/écouteurs ; de plus tu interdis les conversations entre flâneurs alors ?)



Cependant tu nies le besoin de résoudre le problème et donc supprimer le bruit à la source, en ne cherchant que ces moyens de contournement.



C’est comme si, pour pallier à la pollution des motorisés, on demandait à tout le monde de porter un masque à gaz au lieu de réduire d’une part la pollution émise par chaque véhicule et d’autre part les déplacements en véhicules motorisés ; comme si pour pallier au fait que beaucoup d’automobilistes ne s’arrêtent pas sur les passages piétons, je proposais de construire une passerelle par dessus, ou demandais à chaque piéton de s’équiper d’un engin volant comme celui qui a volé le 14 juillet au lieu de demander aux automobilistes de respecter les piétons ; ou comme si, pour pallier au fait que certains automobilistes me frôlent ou se garent sur des aménagements cyclables, je roulais sur le trottoir au lieu de chercher à les faire changer de comportement.


Ah je n’ai plus qu’à rajouter un moteur de moto (ou une carte à jouer) sur mon vélo <img data-src=" />


Etant motard et roulant avec un pot d’échappement d’origine, je comprends ceux qui montes des adaptables car&nbsp;ça peux aussi être&nbsp;une question de sécurité :&nbsp; je ne compte plus le nombre de freinage d’urgence par qu’un automobiliste ne m’as pas entendu/vu alors qu’ils pillent net quand ils entendent une Harley ou une ducati qui approche.



Il y a un juste milieu a trouver entre le bruit/sécurité je pense.



Après quand on lit ça : “l’instauration d’un contrôle automatisé. L’expérimentation menée à Saint-Forget n’est pourtant pas destinée à cela.“Suivi de ça : “« Mais il est clair que notre technologie pourrait être pertinente en vue d’un radar acoustique-sanction », poursuit la directrice de Bruitparif.”

&nbsp;

On as déjà une petite idée de ce qu’ils comptent en faire de leur petite expérimentation <img data-src=" />








Patch a écrit :



Ou qui veulent juste ne pas avoir d’accident.

Tu sais combien de conducteurs disent “je vous avais pas vu” (et donc pas entendu non plus…) quand ils rentrent dans un 2RM?





Ça aurait été plus franc de dire “désolé j’ai mal regardé”. <img data-src=" />









kamui57 a écrit :



Ah je n’ai plus qu’à rajouter un moteur de moto (ou une carte à jouer) sur mon vélo <img data-src=" />





<img data-src=" /><img data-src=" />









bonizuka a écrit :



Etant motard et roulant avec un pot d’échappement d’origine, je comprends ceux qui montes des adaptables car ça peux aussi être une question de sécurité :  je ne compte plus le nombre de freinage d’urgence par qu’un automobiliste ne m’as pas entendu/vu alors qu’ils pillent net quand ils entendent une Harley ou une ducati qui approche.



Il y a un juste milieu a trouver entre le bruit/sécurité je pense.



Après quand on lit ça : “l’instauration d’un contrôle automatisé. L’expérimentation menée à Saint-Forget n’est pourtant pas destinée à cela.“Suivi de ça : “« Mais il est clair que notre technologie pourrait être pertinente en vue d’un radar acoustique-sanction », poursuit la directrice de Bruitparif.”

 

On as déjà une petite idée de ce qu’ils comptent en faire de leur petite expérimentation <img data-src=" />





Les motards roulent avec les feux allumés.

Si les chauffards regardaient dans leurs rétro intérieurs et extérieurs correctement, ce genre de mésaventures n’arriverait pas.



Je le sais pourtant <img data-src=" /> mais la version mobile ne permet pas de passer du BBcode, et j’étais perdu <img data-src=" />


Consulter NXI sur un mobile c’est trop la misère pour moi, je préfère attendre de retrouver le confort visuel d’un pc. <img data-src=" />


Que doivent-ils faire alors lorsque le radar détecte un bruit hors limite, mais avec 15 motos ? une prune pour tout le monde ?

Et le problème évoqué également c’est la réglementation. Le niveau sonore réglementé est vérifié a un régime moteur précis. Si le moteur tourne 2000 tours plus vite au moment du passage, il aura un niveau de décibel plus élevé, mais sans être hors la loi comment verbaliser dans ce cas ?


Malheureusement, il ne suffit pas de voir pour bien agir. Hier encore une gentille mère de famille m’a coupé la route en tournant à gauche à un feu. Elle m’a parfaitement vu, nos regards se sont croisés, et j’ai bien compris qu’elle n’avait pas l’intention d’appliquer la priorité. J’ai ralenti pour la laisser griller la priorité sans secouer ma passagère. Je me fais griller la priorité plusieurs fois par semaine, mais comme j’ai appris lors de ma formation initiale que c’est un comportement habituel, je m’adapte.



Il y a des études qui montrent qu’augmenter la visibilité des motards ne diminuent pas les accidents, et elles sont probablement transposables à l’augmentation du bruit des motos. Le problème vient de la perception du danger. Quand l’automobiliste dit “je ne vous avais pas vu”, il faut comprendre “je n’avais pas perçu que vous représentiez un danger, donc je n’ai pas tenu compte de votre présence”.



C’est pour ça qu’on insiste en moto-école sur l’anticipation des comportements d’autrui, c’est le principal facteur de sécurité, dont découlent tous les autres (vigilance, adaptation de la vitesse…)








kamui57 a écrit :



Ah je n’ai plus qu’à rajouter un moteur de moto (ou une carte à jouer) sur mon vélo <img data-src=" />



<img data-src=" />









choukky a écrit :



Ça aurait été plus franc de dire “désolé j’ai mal regardé”. <img data-src=" />



Jamais on ne l’entend. Par contre tous ceux qui ne regardent on ne sait où (mais pas devant eux ni dans leurs rétros), on les croise régulièrement…









choukky a écrit :



Il existe des motos équipées d’origine d’un autoradio et le volume monte en fonction du bruit ambiant. Rien d’anormal là dedans, c’est prévu par le constructeur comme probablement pour ceux qui roule en auto décapotable.



Merci pour l’info pour les autoradio sur moto, il n’en resta pas moins que c’est gênant pour les autres usagers et les riverains, ce niveau sonore devrait être limité. Il y a pourtant moyen de faire autrement, comme d’intégrer les HP aux casques.

Pour les décapotables, je ne sais pas si le volume est adapté au volume&nbsp;ambiant mais il est possible de mettre des HP dans les appuis tête pour éviter justement d’arriver à un volume sonore délirant.

&nbsp;



Pour un 2 roues, le bruit, c’est la vie… rouler dé-chicané, c’est trop evidemment mais pas assez, c’est aller au tas à coup sur avec tous ceux qui ne sont pas concentrés sur leur conduite et ne regarde pas dans leurs retros…


C’est marrant, j’ai plus tendance a pas me pousser quand arrive (toujours par derrière d’ailleurs) un motard soucieux de sa sécurité qui




  • fait gueuler son moulin

  • a un pot trafiqué

  • voire les 2



    D’expérience, il est généralement en infraction au code de la route : non respect de la vitesse, dépassement sans visibilité, franchissement de bande blanche, dépassement par la droite, remontage de file a plus de 70km sur autoroute, et j’en passe.

    Les plus bruyants sont toujours les plus pressés : la mort n’attends pas !








Dinou72 a écrit :



Que doivent-ils faire alors lorsque le radar détecte un bruit hors limite, mais avec 15 motos ? une prune pour tout le monde ?





Le radar prétend être capable d’identifier d’où vient le bruit. Il serait donc en mesure d’identifier quelles composantes du bruit dépassent la réglementation, et quelles sont les motos qui en sont à l’origine.

Si techniquement il n’est pas assez précis pour le faire (parce que c’est probablement pas de la tarte), la réponse est la même chose que pour les radar de vitesse actuels: si je n’arrive pas à identifier clairement le fautif, je ne verbalise pas.







Dinou72 a écrit :



Et le problème évoqué également c’est la réglementation. Le niveau sonore réglementé est vérifié a un régime moteur précis. Si le moteur tourne 2000 tours plus vite au moment du passage, il aura un niveau de décibel plus élevé, mais sans être hors la loi comment verbaliser dans ce cas ?





Je ne connais pas la réglementation. Il est sûr que ce type de radar n’aurait d’intérêt que si le volume sonore maximal est réglementé globalement (genre moins de x décibels quel que soit le régime).

Cela me semble d’ailleurs être la seule manière logique de procéder si le soucis est le confort du riverain: celui-ci se fiche pas mal de savoir qu’il ne serait pas réveillé par le bruit à 3000 tours si en pratique les gens passent sous sa fenêtre à 8000.









Zerdligham a écrit :



Je ne connais pas la réglementation. Il est sûr que ce type de radar n’aurait d’intérêt que si le volume sonore maximal est réglementé globalement (genre moins de x décibels quel que soit le régime).



C’est le cas, les véhicules ont un certain volume sonore à ne pas dépasser. Sauf les Harley, qui ont expressément le droit de monter bien plus haut…









darkbeast a écrit :



Il faut arrêter de raconter de la merde, les motos on des normes euro qui concernent le bruit aussi. Les motards qui font du bruit ce sont les connards avec des pots de merde acheté sur ali express, qui pense qu’ils gagnent des chevaux en changeant de pot ou qui veulent juste faire chier le monde.







Perso, je ne m’y connais pas assez en moto pour te dire si oui où non c’est des motos modifié, mais je peux t’assurer que c’est bien des moto, que le moteur est un 4 temps et qu’il font un bruit d’enfer (à ce niveau c’est des vibrations).







Patch a écrit :



Ou qui veulent juste ne pas avoir d’accident.

Tu sais combien de conducteurs disent “je vous avais pas vu” (et donc pas entendu non plus…) quand ils rentrent dans un 2RM?







Ha!!! je comprend mieux la mode des boom-box dans les années 80-90 et les mecs qui mettent leur musique de leur smartphone a fond aujourd’hui (et même sur des enceinte portable maintenant), c’était pour que les piétons n’aient pas d’accident !



Bon, moi, je m’en vais combiner un biniou, une bombarde et un compresseur à air comprimé, ça donnera une air de Bretagne à mon avertisseur de présence.









tazvld a écrit :



Bon, moi, je m’en vais combiner un biniou, une bombarde et un compresseur à air comprimé, ça donnera une air de Bretagne à mon avertisseur de présence.





Y’a pas un brevet déjà déposé sur le gaffophone ? <img data-src=" />



Owi owi owi. Et de belles sanctions pour ces motards qui polluent par leur bruit. Owi owi owi !!


Les grosses motos type Harley qui pétaradent avec un énorme bruit dans les tonalités basses qui te fait vibrer le coeur en passant.. véridique.

A interdire / verbaliser de toute urgence.


C’est déjà interdit (mais pas rétroactif). Le problème est que les concessionnaires proposent des modifications illégales pour attirer le chaland, et qu’il n’y a pas de contrôles. Il suffirait de mettre la pression sur les concessions pour améliorer la situation. Sur le papier Harley est clean car en sortie d’usine les motos respectent la réglementation, mais en sortie de concession c’est une autre histoire…








Patch a écrit :



Jamais on ne l’entend. Par contre tous ceux qui ne regardent on ne sait où (mais pas devant eux ni dans leurs rétros), on les croise régulièrement…





<img data-src=" /> On ne devrait jamais donner le permis B à quelqu’un sans un passage obligé au 2 roues pour qu’ils prennenent conscience du danger qu’ils font subir aux autres.





JACKPOTE a écrit :



Il y a pourtant moyen de faire autrement, comme d’intégrer les HP aux casques





<img data-src=" /> T’en as beaucoup des idées de merdes comme celle là ? Tu veux que les motards se retrouvent dans une “bulle sonore” qui va les inniber du bruit ambiant qu’il y a autour d’eux ?





JACKPOTE a écrit :



Pour les décapotables, je ne sais pas si le volume est adapté au volume ambiant mais il est possible de mettre des HP dans les appuis tête pour éviter justement d’arriver à un volume sonore délirant.



Ah, oui je comprends mieux. Trouver des excuses aux gentils automobilistes et chier à la face des vilains motards. <img data-src=" />



Les Hayley sont des enclumes








De Compet a écrit :



Les Healey sont des enclumes







<img data-src=" />