Cybercriminalité : les pistes de Cazeneuve après les attentats de Charlie Hebdo

Cybercriminalité : les pistes de Cazeneuve après les attentats de Charlie Hebdo

22, v'là le FIC !

Avatar de l'auteur
Marc Rees

Publié dans

Droit

21/01/2015
79

Cybercriminalité : les pistes de Cazeneuve après les attentats de Charlie Hebdo

Hier, à l’occasion du Forum International sur la Cybersécurité (FIC) de Lille, Bernard Cazeneuve a déroulé les premières mesures d’un « plan » censé répondre à l’attentat contre Charlie Hebdo mais également à la cybercriminalité en général. D’autres actions plus musclées s’annoncent cependant dans les tuyaux.

L’essentiel du discours ministériel a été d’imprégner les esprits avec un principe simple : sécurité ne s’oppose pas à liberté, la première étant garante de la seconde. « Nous devons tout faire pour que le cyberespace soit avant tout un lieu où l'exercice des libertés fondamentales et la protection de la vie privée sont garantis. »

Pourquoi un tel rappel ? Après ce début d’année sanglant, nombreux anticipent de multiples coups de rabots sur les droits et libertés fondamentaux. Craintes d’un futur Big Brother, d’un Patriot Act à la française ou de lois liberticides pour tout surveiller, traquer et prévenir de potentiels risques… En face, Cazeneuve répond au contraire que les attentats ont « largement démontré la centralité de ces enjeux de cybersécurité, et par là même l’absolue nécessité qu’il y a aujourd’hui à renforcer notre dispositif de lutte contre les cybermenaces ».

Car il y aurait, paraît-il, une « forte dimension de cybersécurité » dans ce drame… Un oubli malheureux : le processus de radicalisation en prison des auteurs des tueries.

Le « plan » Cazeneuve 

Les terroristes agissent, donc l’État réagit ! En grandes pompes, le ministre a dans la foulée esquissé son « plan » cyber pour répondre à ces menaces. Un joli fourre-tout : bientôt des statistiques de la cybercriminalité, afin de jauger l’efficacité de l’action des pouvoirs publics (théoriquement du moins, car il faudra être prudent sur les méthodes de quantification).

De nouveaux groupes cyber pour renforcer la gendarmerie avec des « capacités d’investigations de haut niveau ». Policiers et gendarmes tous formés contre les cybermenaces. Le niveau de sécurité des systèmes d’information du ministère amélioré, tout comme l'action internationale contre les cybermenaces.

Davantage d’actions de sensibilisation pour l’opération « Permis Internet » destinée aux élèves de CM2, etc. Le tout fera l’objet d’une présentation en conseil des ministres demain.

Le décret sur le blocage administratif sera bientôt publié

Mais les craintes d’un futur Patriot Act ne se nichent pas là. Après la loi de programmation militaire de 2013, la tout récente loi contre le terrorisme de 2014, voilà donc déjà confirmé à l’Assemblée nationale un futur projet de loi sur le renseignement. Un texte attendu sous peu, mais dont les premiers contours peuvent effectivement inquiéter.

Sur ce fameux projet, le ministre n’a pipé mot hier. Cazeneuve a par contre confirmé la publication très prochaine du décret sur le blocage administratif des sites pédophiles ou faisant l’apologie du terrorisme. Celui sur le déréférencement, toujours administratif, suivra. Dans le même temps, la France pèsera sur le Parlement européen afin d’instaurer le PNR (Passenger name record), fichier permettant de tracer les voyageurs par avion.  

La « forte dimension » cybersécurité des attentats contre Charlie

Pour justifier ces mesures, le premier flic de France brandira notamment les 1 300 attaques par défacement de l’opération #OpFrance (et pas 20 000 comme on l’a lu un peu partout). Fait presque amusant : l’ANSSI a relégué ces attaques à de simples « graffitis »… 

Pas convaincu ? « L’utilisation d’Internet par les groupes ou organisations terroristes s’est encore amplifiée en 2014. Il apparaît nettement que les groupes islamistes radicaux les plus structurés (notamment Al-Qaida et DAESH) voient en Internet une tribune et un excellent vecteur de recrutement » a déclaré Bernard Cazeneuve.

Enfin, après les attentats, 25 000 signalements à Pharos auraient visé des contenus sur Facebook ou Twitter car trop pro-terroristes.

L’action attendue des intermédiaires

Un tel décor n’allait évidemment que déboucher sur la mise en cause des intermédiaires techniques (hébergeurs et FAI)... Morceaux choisis : 

« Le Net est utilisé de façon puissante par des acteurs très expérimentés, très en maîtrise des nouvelles technologies pour diffuser des messages qui appellent au terrorisme ou provoquent le terrorisme ».

« Les blogs, les sites terrorises qui essaiment à travers le monde utilisent les meilleures technologies pour diffuser des messages qui ont vocation à conduire au basculement des plus vulnérables de nos concitoyens ».

« Quand je vois sur un certain nombre de réseaux sociaux, notamment sur Twitter mais pas seulement, (…) des propos qui sont de véritables appels à la haine, des propos qui appellent au racisme, qui déploient sans limite l’antisémitisme dans sa forme la plus brutale et la plus inacceptable ; quand je vois aussi l’islamophobie (…) qui atteint des musulmans qui sont de grands républicains,  (…) pourquoi laisser ces phrases qui blessent, qui atteignent ? Il y a une responsabilité collective ! »

 « Nous n’intervenons dès lors que les opérateurs eux-mêmes n’ont pas engagé la régulation pour ce qui les concerne ».

« Nous ne parviendrons pas à lutter contre le terrorisme s’il n’y a pas une responsabilisation des acteurs de l’Internet eux-mêmes, c’est-à-dire s’il n’y a pas une prise de conscience par eux qu’ils ont un rôle de régulation à jouer d’observation et de vigilance ».

Ces propos sont autant de coups de pied adressés aux acteurs du Net pour accentuer leurs interventions. Une cellule de veille sur les réseaux sociaux a d’ailleurs été mise en place par le ministère, profitant de contacts « privilégiés » tissés avec les Twitter, Facebook, Google et autre Dailymotion, avec toujours l’espoir d’un retrait rapide des contenus litigieux (notamment la vidéo de l’assassinat du policier à terre).

« De manière complémentaire, les demandes de gel des données techniques liées aux demandes de retrait des vidéos ont été traitées 24 heures sur 24 pour le compte de l’ensemble des services de la police et de la gendarmerie nationale », etc. Seul détail, la responsabilisation des intermédiaires est une réalité depuis 2004 avec la loi pour la confiance dans l’économie numérique. Une loi que le gouvernement actuel n’a eu de cesse d’amender pour l’accentuer.

On peut aujourd’hui craindre (ou souhaiter, c’est selon) la poursuite de ce processus, par le biais de la soft law, d’accords informels, de mesures d’auto-nettoyage sous pression gouvernementale. Avec une petite contrariété à chaque cran de plus : des risques croissants d’atteinte à la liberté d’expression, celle pour laquelle Charlie Hebdo s’est toujours battu.

79

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Le « plan » Cazeneuve 

Le décret sur le blocage administratif sera bientôt publié

La « forte dimension » cybersécurité des attentats contre Charlie

L’action attendue des intermédiaires

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (79)


Protégeons notre droit à la liberté d’expression, censurons!


Le 21/01/2015 à 08h 08

On a eu deux guerres mondiales, Hitler, Franco et Mussolini en Europe et j’en oublie certainement d’autres



Sans parler de multiples exemples a travers le monde et on y va droit devant. Et en 5eme vitesse tant qu’a faire.

Comme quoi, on apprend jamais du passé. Et qu’on retourne avec plaisir vers la dictature.





Putain j’ai que 26ans, mais je ne suis pas vraiment optimiste. (quand je vois ce qu’il se passe en Espagne).



Sinon pour les sites défacés :



les 1 300 attaques par défacement de l’opération #OpFrance (et pas 20 000 comme on l’a lu un peu partout).



Dur de savoir le site réel.

Personnellement j’ai 4 sites qui ont été défacés (dont un forum de discutions, c’est lui qui a été principalement visé) . Je ne l’ai signalé nulle part. J’avais d’autres chats à fouetter et comme j’ai vu des sites plus importants tomber, je me suis dit que les flics avaient déjà assez d’élément en main.

Et comme je ne connais pas de journaliste, je n’ai pas pu le faire savoir ^^

Donc on peu raisonnablement estimer qu’un bon nombre de site a été défacé sans que personne n’en ai parlé.


Le 21/01/2015 à 08h 08



« Le Net est utilisé de façon puissante par des acteurs très expérimentés, très en maîtrise des nouvelles technologues pour diffuser des messages qui appellent au terrorisme ou provoquent le terrorisme ».



« Les blogs, les sites terrorises qui essaiment à travers le monde utilisent les meilleures technologies pour diffuser des messages qui ont vocation à conduire au basculement des plus vulnérables de nos concitoyens ».



« Quand je vois sur un certain nombre de réseaux sociaux, notamment sur Twitter mais pas seulement, (…) des propos qui sont de véritables appels à la haine, des propos qui appellent au racisme, qui déploient sans limite l’antisémitisme dans sa forme la plus brutale et la plus inacceptable ; quand je vois aussi l’islamophobie (…) qui atteint des musulmans qui sont de grands républicains, (…) pourquoi laisser ces phrases qui blessent, qui atteignent ? Il y a une responsabilité collective ! »



« Nous n’intervenons dès lors que les opérateurs eux-mêmes n’ont pas engagé la régulation pour ce qui les concerne ».



« Nous ne parviendrons pas à lutter contre le terrorisme s’il n’y a pas une responsabilisation des acteurs de l’Internet eux-mêmes, c’est-à-dire s’il n’y a pas une prise de conscience par eux qu’ils ont un rôle de régulation à jouer d’observation et de vigilance ».





Censure…. la prochaine étape c’est pour les opposants politique. Je connais quelqu’un en 2017 qui aura déjà tous les outils.



Le 21/01/2015 à 08h 10







gokudomatic a écrit :



Protégeons notre droit à la liberté d’expression, censurons!





J’aime l’ironie <img data-src=" />



John Shaft Abonné
Le 21/01/2015 à 08h 15







Le sinistre a écrit :



Nous n’intervenons dès lors que les opérateurs eux-mêmes n’ont pas engagé la régulation pour ce qui les concerne







Ça me rappelle un billet récent de Benjamin Bayart sur le blog de FDN







B. Bayart a écrit :



Pour ce qui concerne les opérateurs, s’ils ont l’obligation de mettre en place des outils de filtrage, en période de disette budgétaire, on peut être certain que l’État ne payera pas pour ça, et que donc les outils se mettront en place aux frais des opérateurs. S’ils sont obligés de mettre en place des outils à leur frais, il va être délicat de leur interdire de s’en servir pour leur usage propre. Ils auront donc, de fait, une autorisation tacite du gouvernement pour filtrer sur leur réseau ce qu’ils ont envie de filtrer, tant qu’ils n’en abusent pas de manière ouverte franche et massive. Un peu comme le policier et sa matraque, tant qu’il n’abuse que modérément, tout va bien.






Le 21/01/2015 à 08h 16



« Quand je vois sur un certain nombre de réseaux sociaux, notamment sur Twitter mais pas seulement, (…) des propos qui sont de véritables appels à la haine, des propos qui appellent au racisme, qui déploient sans limite l’antisémitisme dans sa forme la plus brutale et la plus inacceptable ; quand je vois aussi l’islamophobie (…) qui atteint des musulmans qui sont de grands républicains, (…) pourquoi laisser ces phrases qui blessent, qui atteignent ? Il y a une responsabilité collective ! »



Oui ces mots blessent mais est-il légitime d’employer la violence pour les faire taire ? Car la loi et la prison c’est la violence : c’est la soumission du plus faible par le monopole légal de la force que s’arroge l’état (*). On va donc employer la force pour envoyer des gamins racistes se faire violer en taule sous prétexte que leurs mots blessent ?



Quelle morale dégénérée.







(*) Je n’ai pas de problème avec ce principe mais cette violence ne doit pas être utilisée à la légère. Toutes ces hordes de condamnations sont disproportionnées et insupportables, si révulsants que puissent être certains propos.


Wosgien Abonné
Le 21/01/2015 à 08h 26







A-snowboard a écrit :



Sinon pour les sites défacés :



Personnellement j’ai 4 sites qui ont été défacés (dont un forum de discutions, c’est lui qui a été principalement visé) .





Question stupide: en quoi un défaçage n’implique pas une intrusion profonde dans le site?

On a entendu dans les médias qu’un défaçage n’avait aucune conséquence car la sécurité n’a pas été compromise, et là je ne vois pas comment.



S’il y a eu défaçage, il y a eu intrusion, modification d’une page, et peut-être préparation pour une future intrusion “simplifiée”, non?



Cacao Abonné
Le 21/01/2015 à 08h 32

Nos chers politiciens sont encore et toujours sur la route de campagne, juste là, à côté de la grande autoroute.

La neutralité du net bon sens de pipe en bois… Il faut arrêter une bonne fois pour toute d’accuser le support ou même les personnes qui maintiennent ce support. Où est la logique la dedans ?

Et arrêter aussi de croire que le blocage administratif changera quelque chose. Ces mesures ne feront que bloquer Mme Michu. Je suis persuadé que la plupart des politiciens pensent qu’un “blocage” est efficace… Je crois qu’il ne réalisent pas ce qu’est Internet. Pauvres gens.


Le 21/01/2015 à 08h 33







brice.wernet a écrit :



Question stupide: en quoi un défaçage n’implique pas une intrusion profonde dans le site?

On a entendu dans les médias qu’un défaçage n’avait aucune conséquence car la sécurité n’a pas été compromise, et là je ne vois pas comment.



S’il y a eu défaçage, il y a eu intrusion, modification d’une page, et peut-être préparation pour une future intrusion “simplifiée”, non?







Je ne suis pas informaticien. J’ai fait mes sites avec wordpress et drupal avec mon niveau de connaissance.



Je pense qu’il y aurait intrusion plus profonde ils auraient effacés les bases de données. Après peut être qu’ils en ont fait une copie. J’en sais rien.



De toute façon chez moi, le forum à changé de structure, de base et de serveur. Donc c’est réglé.

Et les autres sites, c’est du wordpress basique que j’ai refait. (juste des sites vitrine, donc c’est pas chiant à refaire même si on peut s’en passer. :) )



Le 21/01/2015 à 08h 34







Cacao a écrit :



Nos chers politiciens sont encore et toujours sur la route de campagne, juste là, à côté de la grande autoroute.

La neutralité du net bon sens de pipe en bois… Il faut arrêter une bonne fois pour toute d’accuser le support ou même les personnes qui maintiennent ce support. Où est la logique la dedans ?

Et arrêter aussi de croire que le blocage administratif changera quelque chose. Ces mesures ne feront que bloquer Mme Michu. Je suis persuadé que la plupart des politiciens pensent qu’un “blocage” est efficace… Je crois qu’il ne réalisent pas ce qu’est Internet. Pauvres gens.







Ils suivent justes ceux qui ont des thunes. Ceux qui payent les experts informatiques qui vont conseiller ces ministres.



J’accuse personne car j’ai pas de preuves. Mais ça ne m’étonnerais pas du tout.



Le 21/01/2015 à 08h 34







A-snowboard a écrit :



On a eu deux guerres mondiales, Hitler, Franco et Mussolini en Europe et j’en oublie certainement d’autres



Sans parler de multiples exemples a travers le monde et on y va droit devant. Et en 5eme vitesse tant qu’a faire.

Comme quoi, on apprend jamais du passé.





C’est “amusant”, mon épouse et moi nous nous disons souvent la même chose. <img data-src=" />



Wosgien Abonné
Le 21/01/2015 à 08h 35







HarmattanBlow a écrit :



Oui ces mots blessent mais est-il légitime d’employer la violence pour les faire taire ? Car la loi et la prison c’est la violence : c’est la soumission du plus faible par le monopole légal de la force que s’arroge l’état (*). On va donc employer la force pour envoyer des gamins racistes se faire violer en taule sous prétexte que leurs mots blessent ?





Tout à fait, les lois anti-propos racistes et anti-propos anti sémististes ont pour moi trois conséquences:




  • impossibilité d’établir un dialogue avec les gens racistes et anti-sémististes: commes ils se taisent, on en parler avec eux. Donc leurs idées n’évoluent pas ou alors pas dans le bon sens, en tout cas ils ne vont pas trop échanger avec des personnes qui pourraient les dénoncer

  • stigmatiser les racistes, les anti sémites, et aussi les minorités concernées. En les stigmatisant, on les oppose. Ils ne peuvent former un groupe ensemble.

  • regrouper tous les anti-sémitistes et racistes ensembles en prison. comme cela, ils peuvent parler entre eux librement des sujets qu’ils adorent. Là aussi, ils vont certainement faire évoluer leurs idées



    En plus, on condamne généralement les propos les plus clairs: ceux qui choquent immédiatement. On ne condamne pas à priori les propos plus pernicieux, plus progressifs dans leur énonciation, ceux qui servent à amener quelqu’un à partager ses idées après avoir préalablement instillé les germes d’une légitimité dans l’esprit de l’autre.

    Bref, on ne condamne que les brutes du langage, pas les cerveaux.



Le 21/01/2015 à 08h 40







brice.wernet a écrit :



En plus, on condamne généralement les propos les plus clairs: ceux qui choquent immédiatement. On ne condamne pas à priori les propos plus pernicieux, plus progressifs dans leur énonciation, ceux qui servent à amener quelqu’un à partager ses idées après avoir préalablement instillé les germes d’une légitimité dans l’esprit de l’autre.





Il est vrai que l’on ne condamne pas les gens qui font la mou lorsqu’ils entendent parler de gens convertis à l’Islam



vizir67 Abonné
Le 21/01/2015 à 08h 45

ah ça, après les évèn. qui se sont passés en France, c’était à prévoir “que ça irait MAL pour le Net” !

“merci” les terroristes : d’avoir “tendu la perche” à Caze…, qui N’AURA PAS attendu

&nbsp;longtemps, pour la saisir ! <img data-src=" />

&nbsp;

(prétexte bidon, mais qui passera auprès des Français)


“Un oubli malheureux&nbsp;: le processus de radicalisation en prison des auteurs des tueries.”

C’est d’ailleurs pour cela que Pharos a battu son plein (super !, mon voisin s’appelle Levy) et a permis d’arrêter des personnes afin de les faire&nbsp; juger coupables et leur appliquer des peines de prison ferme !!!!



Bravo, vive les cons.



“Toujours plus loin, toujours plus hautttttttttttttttttttttttttt … j’entends la voix du Mélo” Ménélik


lanoux Abonné
Le 21/01/2015 à 08h 52

questions idiotes tu faisais les maj de tes WP et drupal? As tu suivis un minimum de tutos afin de sécuriser tes structures? et crénom de nom sous ces CMS il existe des solutions de backup auto…penses y pour le futur ;)


…. et je pense que vous allez comprendre assez rapidement pourquoi vous avez, pour beaucoup,&nbsp; était Charlie !



Le lendemain même des attentats des décrets pour passage en urgence ont été envoyé à Bruxelle : cela se nomme DTC en jargon geek ! (mais bon cela a été fait sans émotion , aucune là )



Le conflit de civilisation est programmée depuis longtemps …

Remettez vous aux affaires, suivez les elections en grèce, suivez les prises de positions récente de Merkel, observez les envéstissement Américains, les accords des BRICS en cours et à venir, les mouvements massifs de lingots d’or au niveau international : oui cela ne rassures pas !


Le 21/01/2015 à 08h 55

Avec nos politiciens complètement largués par la technologie, on pourrait monter une équipe de France de pédalage dans la choucroute de classe mondiale ! <img data-src=" />








La liberté d’expression a écrit :



Je suis charpie



<img data-src=" />









Agent Orange a écrit :



Avec nos politiciens complètement largués par la technologie, on pourrait monter une équipe de France de pédalage dans la choucroute de classe mondiale ! <img data-src=" />







Et une choucroute Frrrrrrançaaaiiiiise môssieur ! <img data-src=" />



Le 21/01/2015 à 09h 09

Beaucoup d’infos intéressantes sur les-crises.fr



http://dai.ly/x2ewgem


Le 21/01/2015 à 09h 10

Déjà Vu!

Ce que le PS reprochait à l’UMP il y a une ère politique de ça.


Le 21/01/2015 à 09h 15

Mais pff.. ok le numérique et le net sont des outils aussi pour les terroristes, mais la base du problème est pas là, n’importe qui avec 2 sous de jugeote le comprend <img data-src=" />


Le 21/01/2015 à 09h 23







FunnyD a écrit :



C’est “amusant”, mon épouse et moi nous nous disons souvent la même chose. <img data-src=" />







<img data-src=" />









lanoux a écrit :



questions idiotes tu faisais les maj de tes WP et drupal? As tu suivis un minimum de tutos afin de sécuriser tes structures? et crénom de nom sous ces CMS il existe des solutions de backup auto…penses y pour le futur ;)







WP est à jour mais pas drupal (sur lequel tournait le forum).



Impossible de mettre à jour drupal si trop modifié. :/

Du coup la faille était là et quelqu’un l’a utilisé.



Mais bon, même si on a perdu toutes les photos de l’année 2014, le hack tombait bien car on devais envisager une migration + changement de serveur. Et quand il y a pas d’urgence ça avance jamais.

Le hack à fait bouger les choses. :)



Maitenant, c’est à jour, avec backup intégré dans l’offre du serveur. C’est plus simple ! <img data-src=" />

(quoique je crois que la base n’est pas sauvegardé, il faut que je vérifie)



Le 21/01/2015 à 09h 26

“pourquoi laisser ces phrases&nbsp;qui blessent, qui atteignent ?”

Pourquoi faire la promotion des caricatures qui atteignent un bon tiers de la population mondiale alors…



Décidément la liberté d’expression dispose d’une géométrie très variable ces temps ci…


Le 21/01/2015 à 09h 31







A-snowboard a écrit :



On a eu deux guerres mondiales, Hitler, Franco et Mussolini en Europe et j’en oublie certainement d’autres

Sans parler de multiples exemples a travers le monde et on y va droit devant. Et en 5eme vitesse tant qu’a faire.

Comme quoi, on apprend jamais du passé. Et qu’on retourne avec plaisir vers la dictature.

Putain j’ai que 26ans, mais je ne suis pas vraiment optimiste. (quand je vois ce qu’il se passe en Espagne)





Avant, on aurait dit que tu es devenu un vieux con. Maintenant quand on regarde bien, à l’échelle des 2000 dernières années, il ne s’est pas passé un siècle sans un gros carnage.

Je suis d’accord, on va dans le mur, enfin on y retourne.



Le 21/01/2015 à 09h 59

A chaque fois qu’un politique répand ses lieux communs, j’ai envie de répondre “source ?”, “preuve ?” ou “citation needed”.



A chaque fois qu’un politicien ouvre la bouche, une fée meurt quelque part dans le monde.


Le 21/01/2015 à 10h 00







Koxinga22 a écrit :



A chaque fois qu’un politicien ouvre la bouche, une fée meurt quelque part dans le monde.





Source?



Le 21/01/2015 à 10h 02







Koxinga22 a écrit :



A chaque fois qu’un politique répand ses lieux communs, j’ai envie de répondre “source ?”, “preuve ?” ou “citation needed”.



A chaque fois qu’un politicien ouvre la bouche, une fée meurt quelque part dans le monde.





Toi aussi tu veux l’éradication des politiciens ?&nbsp;<img data-src=" />



Le 21/01/2015 à 10h 16

Source: il n’y a plus de fées…&nbsp;<img data-src=" />


Le 21/01/2015 à 10h 25

Ouais super a force tout va être de la faute du net comme certains le laisse déjà entendre. &nbsp;Par contre je dis oui a l’installation des cameras a reconaissance faciale dans les aéroport quand on voit les images des manifestations anti Charlie…


Le 21/01/2015 à 10h 28

http://www.legorafi.fr/2015/01/20/liberte-dexpression-letat-deploie-un-important-dispositif-de-mauvaise-foi-sur-le-territoire/





“La liberté d’expression est un droit sacré qu’il faut défendre par tous les moyens. C’est pour ça que nous ne pouvons pas laisser n’importe qui dire n’importe quoi.”





<img data-src=" />


Le 21/01/2015 à 10h 39







Khalev a écrit :



Source?





oh sweet irony :)



Le 21/01/2015 à 10h 43







eliumnick a écrit :



Toi aussi tu veux l’éradication des politiciens ? <img data-src=" />





Il arrivera forcément un moment où leur absence, et l’anarchie qui ira avec, sera plus profitable que leurs magouilles.

Quand je vois leur récupération de l’attentat IRL pour pousser plus de surveillance en ligne, je me dis qu’on est pas loin.

Leur justification ? “Après coup, y a eu plein d’ados et de gamins pour dire de la merde sur le web” Ah ouais, chapeau, belle compréhension …



Le 21/01/2015 à 10h 48







Koxinga22 a écrit :



Il arrivera forcément un moment où leur absence, et l’anarchie qui ira avec, sera plus profitable que leurs magouilles.

Quand je vois leur récupération de l’attentat IRL pour pousser plus de surveillance en ligne, je me dis qu’on est pas loin.

Leur justification ? “Après coup, y a eu plein d’ados et de gamins pour dire de la merde sur le web” Ah ouais, chapeau, belle compréhension …





Faut bien les comprendre ces pauvres politiciens. Si ils ne font rien, on le leur reproche…. Alors ils brassent de l’air pour faire croire au peuple qu’ils servent à qqch. Et le pire c’est que ça marche, il n’y a qu’à voir les sondoges sur Hollande….&nbsp;<img data-src=" />



Le 21/01/2015 à 10h 53







CUlater a écrit :



Source: il n’y a plus de fées… <img data-src=" />





N’en soyons pas si sûr, peut être qu’elles se cachent bien.

Voici au passage un WhatIf? de XKCD : Fairy Demographics



Le 21/01/2015 à 10h 54

anarchie ou anomie. Dans le premier cas, utopie totale, le second, si y a plus de gouvernement, plus de politiques, la par contre ca finira par arriver <img data-src=" />


fate1 Abonné
Le 21/01/2015 à 11h 00

Heureusement que les pédophiles et les terroristes existent pour justifier toutes leurs lois à la con, sinon je me demande ce qu’ils trouveraient pour justifier ces lois qui zappe complétement la case justice.

Vu comme le gouvernement avait l’air d’attendre un évènement comme l’attentat de CH pour pouvoir sortir toutes ces lois du chapeau, tu m’étonnes qu’il y ait des gens qui croient aux théories du complot…


Le 21/01/2015 à 11h 23







CUlater a écrit :



Source: il n’y a plus de fées…&nbsp;<img data-src=" />





C’est pas les politiciens qui ont tué les fées, mais Nintendo&nbsp;<img data-src=" />



linkin623 Abonné
Le 21/01/2015 à 11h 29

“Monopole de la violence” est surement l’expression que tu cherches.



J’ai vu hier l’interview de Pierre Conesa, un ancien de la défense, et je constate que toutes les personnes de plus de 50 ans n’ont AUCUNE idée de ce qu’est Internet et de l’importance de cet outil pour la liberté d’expression.



Le vrai problème en France, c’est la fractures entre ces vieux qui ont l’argent, le pouvoir et le savoir, et la jeunesse, dans toute sa diversité, qui utilisent des outils que les anciens ne veulent pas comprendre.



Et cette fracture, c’est celle qui est toujours à l’origine des guerres









Herbert Hoover a écrit :



Older men declare war. But it is the youth that must fight and die




Le 21/01/2015 à 11h 31







Takoon a écrit :



Avant, on aurait dit que tu es devenu un vieux con. Maintenant quand on regarde bien, à l’échelle des 2000 dernières années, il ne s’est pas passé un siècle sans un gros carnage.

Je suis d’accord, on va dans le mur, enfin on y retourne.







Merci de me rassurer ^^



Tout comme Einstein nous a “légué”&nbsp; l’atome.



Il faut protéger Internet, à tout prix.


lanoux Abonné
Le 21/01/2015 à 11h 43

si il en reste une elle s’appelle lation de son p’tit nom





—-&gt;[] suis très très très très loin


lanoux Abonné
Le 21/01/2015 à 11h 45

au pire une petite tache cron est c’est bon





(en faite j’étais pas si loin)


Le 21/01/2015 à 11h 46







lanoux a écrit :



au pire une petite tache cron est c’est bon





(en faite j’étais pas si loin)







Tout a fait. Mais je vais laisser les bénévoles expert s’en occuper. :)



En Taule les charlatans.


Le 21/01/2015 à 12h 34







Reznor26 a écrit :



C’est pas les politiciens qui ont tué les fées, mais Nintendo&nbsp;<img data-src=" />





c’est vrai ! (confirmé par d’autres sources )



Le 21/01/2015 à 12h 49

Je vais faire un commentaire non de cette actualité, mais de toutes celles de 2015 ayant trait à ce dossier. Car il y a énormément d’actus publiées depuis 3 semaines sur ce sujet.



Je n’irai pas juger de la pertinence des propos tenus: dans l’ensemble (si ce n’est la totalité) je vous rejoint, journalistes de Nxi.

Mais je constate de mon point de vue une orientation de votre discours.

Cette orientation n’est pas nouvelle, et à l’époque d’Hadopi, de wikileaks ou de snowden, elle est plutot passée sans aucune gène.

Sur le dossier actuel, qui est tout de même la lutte contre le terrorisme, j’ai quelques réserves sur la manière de traiter les actus.

En gros, j’ai l’impression que tout choix effectué (même avant l’attaque de Charlie hebdo) par le gouvernement, est tourné en critique d’une fermeture du net au nom de la sécurité.



Lors d’une actualité précédente, vous avez mêlé ayants droits et lutte contre le terrorisme, c’est à mon goût exagérer.

http://www.nextinpact.com/news/91714-apres-drame-charlie-hebdo-encore-menaces-su…



Sur cette actualité-ci, je constate plusieurs tournures qui indique l’avis du rédacteur



Car il y aurait, paraît-il, une « forte dimension de cybersécurité » dans ce drame… Un oubli malheureux : le processus de radicalisation en prison des auteurs des tueries.





Les terroristes agissent, donc l’État réagit ! En grandes pompes, le ministre a dans la foulée esquissé son « plan » cyber pour répondre à ces menaces. Un joli fourre-tout





Un tel décor n’allait évidemment que déboucher sur la mise en cause des intermédiaires techniques (hébergeurs et FAI)… Morceaux choisis





Je ne remet pas en cause ni le sérieux journalistique, ni le talent, ni le contenu. Je trouve simplement que Nxi s’engage “personnellement” dans un débat qui à mon sens devrait rester ouvert à l’appréciation de chacun.



Oui, il y a un risque sérieux d’atteinte à nos liberté, notamment l’expression. Mais pour ne pas mélanger le sujet ayant-droits qui est un autre débat et celui du terrorisme, il faut tout de même nous poser les questions des actions à mener.

L’oubli malheureux du processus de radicalisation en prison n’annule pas la responsabilité du net.





Ce pavé n’était pas une prise de position, donc pas de conclusion, mais j’aime Nxi pour son objectivité absolue dans tous les dossiers, j’espère ne pas perdre chez vous cet aspect que j’apprécie profondément.

Cordialement, un lecteur fidèle.


“En gros, j’ai l’impression que tout choix effectué (même avant l’attaque

de Charlie hebdo) par le gouvernement, est tourné en critique d’une

fermeture du net au nom de la sécurité.”



… as tu vu le sujet du concours d’entrée à l’ENA 2015 ?

Tout y est !



Après NXI complice ou pas ?

Depuis cette sordide affaire, je ne sais plus trop à vrai dire …


Le 21/01/2015 à 13h 08







dematbreizh a écrit :



Je vais faire un commentaire non de cette actualité, mais de toutes celles de 2015 ayant trait à ce dossier. Car il y a énormément d’actus publiées depuis 3 semaines sur ce sujet.



Je n’irai pas juger de la pertinence des propos tenus: dans l’ensemble (si ce n’est la totalité) je vous rejoint, journalistes de Nxi.

Mais je constate de mon point de vue une orientation de votre discours.

Cette orientation n’est pas nouvelle, et à l’époque d’Hadopi, de wikileaks ou de snowden, elle est plutot passée sans aucune gène.

Sur le dossier actuel, qui est tout de même la lutte contre le terrorisme, j’ai quelques réserves sur la manière de traiter les actus.

En gros, j’ai l’impression que tout choix effectué (même avant l’attaque de Charlie hebdo) par le gouvernement, est tourné en critique d’une fermeture du net au nom de la sécurité.



Lors d’une actualité précédente, vous avez mêlé ayants droits et lutte contre le terrorisme, c’est à mon goût exagérer.

http://www.nextinpact.com/news/91714-apres-drame-charlie-hebdo-encore-menaces-su…



Sur cette actualité-ci, je constate plusieurs tournures qui indique l’avis du rédacteur









Je ne remet pas en cause ni le sérieux journalistique, ni le talent, ni le contenu. Je trouve simplement que Nxi s’engage “personnellement” dans un débat qui à mon sens devrait rester ouvert à l’appréciation de chacun.



Oui, il y a un risque sérieux d’atteinte à nos liberté, notamment l’expression. Mais pour ne pas mélanger le sujet ayant-droits qui est un autre débat et celui du terrorisme, il faut tout de même nous poser les questions des actions à mener.

L’oubli malheureux du processus de radicalisation en prison n’annule pas la responsabilité du net.





Ce pavé n’était pas une prise de position, donc pas de conclusion, mais j’aime Nxi pour son objectivité absolue dans tous les dossiers, j’espère ne pas perdre chez vous cet aspect que j’apprécie profondément.

Cordialement, un lecteur fidèle.





Juste sur le mélange ayant droit / terroriste : tu n’as pas remarqué que toute mesure adopté pour lutter contre le terrorisme sur internet est utilisé par les ayants droits pour protéger leur intérêt ?

&nbsp;

En poussant la parano à fond, on pourrait dire que les ayants droits fabriquent des terroristes pour pouvoir plus facilement&nbsp; justifier de la protection leur intérêt auprès des gouvernants.



fred42 Abonné
Le 21/01/2015 à 13h 10







linkin623 a écrit :



“Monopole de la violence” est surement l’expression que tu cherches.



J’ai vu hier l’interview de Pierre Conesa, un ancien de la défense, et je constate que toutes les personnes de plus de 50 ans n’ont AUCUNE idée de ce qu’est Internet et de l’importance de cet outil pour la liberté d’expression.





Tu as oublié ton cerveau ou quoi ?

Une bonne partie des gens de plus de 50 ans ont fait Internet ou l’ont vu grandir.

Demande toi si cette personne tenait les propos que tu as entendus (mais que tu ne rapportes pas, donc que l’on ne peut pas juger) parce qu’il avait plus de 50 ans ou parce qu’il était spécialisé dans la défense et le renseignement ?

Vas y , c’est quoi Internet pour toi ? Fais moi un cours.



Le vrai problème en France, c’est la fractures entre ces vieux qui ont l’argent, le pouvoir et le savoir, et la jeunesse, dans toute sa diversité, qui utilisent des outils que les anciens ne veulent pas comprendre.



Et cette fracture, c’est celle qui est toujours à l’origine des guerres



Les vieux qui ont de l’argent (si tu places la vieillesse à plus de 50 ans) t’emmerdent, enfin, moi, du moins, comme j’ai 54 ans.

Je n’ai pas le pouvoir par contre.

Utilise d’abord l’outil dont tu as été doté à la naissance, ton cerveau. Et évite les généralisations, ça te décrédibilise : j’ai vu une personne et donc toutes sont ceci ou cela, c’est tout sauf un raisonnement, on n’apprenait plus la logique à l’école ou tu n’as pas suivi trop occupé avec ton smartphone ?



Le 21/01/2015 à 13h 31

Comme je le disais, je ne nie pas ces choses, je préfère juste qu’on me laisse faire moi-même la part des choses… on pourrait appeler cela ma liberté de pensée&nbsp; ;)



Et puis, à chaque article un résumé des précédents, avec 4 par jours pendant une semaine ça finit par être répétitif, un peu comme la pub “si ju va bien, …”


Le 21/01/2015 à 13h 37







dematbreizh a écrit :



Comme je le disais, je ne nie pas ces choses, je préfère juste qu’on me laisse faire moi-même la part des choses… on pourrait appeler cela ma liberté de pensée&nbsp; ;)



Et puis, à chaque article un résumé des précédents, avec 4 par jours pendant une semaine ça finit par être répétitif, un peu comme la pub “si ju va bien, …”





Alors la je ne peux que t’encourager à réfléchir par toi même et à l’exprimer! Tu as tout moins soutiens!



(jcrois que c’est le premier post sans ironie aujourd’hui ^^)



Le 21/01/2015 à 13h 55







linkin623 a écrit :



J’ai vu hier l’interview de Pierre Conesa, un ancien de la défense, et je constate que toutes les personnes de plus de 50 ans n’ont AUCUNE idée de ce qu’est Internet et de l’importance de cet outil pour la liberté d’expression.



Le vrai problème en France, c’est la fractures entre ces vieux qui ont l’argent, le pouvoir et le savoir, et la jeunesse, dans toute sa diversité, qui utilisent des outils que les anciens ne veulent pas comprendre.





Je ne suis pas d’accord, les jeunes en France sont comme leurs aînés en faveur de la défense d’un ordre moral, de l’extension de l’état policier, de la lutte contre tous les risques, (sociaux, sanitaires, environnementaux, sécuritaires), et de la protection des individus contre eux-mêmes. Ce qui n’est guère surprenant quand on voit que c’est ainsi que nous sommes endoctrinés dès le plus jeune âge.



Alors bien sûr les vieux sont plus peureux, c’est le pendant naturel du vieillissement. Mais les jeunes sont tous frais émoulus de la machine à penser et mettront longtemps avant d’acquérir une certaine autonomie intellectuelle - s’ils le font un jour. Quant à savoir si cette autonomie les mènera aux mêmes conclusions que moi, c’est encore une autre question.



lanoux Abonné
Le 21/01/2015 à 14h 14

Ce qui est vachement étrange, c’est que ça fait des années qu’ils essayent de nous refourguer ce texte…ils avait deja réussit une première breche avec la pedophilie…qui a servit uniquement aux ayants droit, et quand je dis uniquement c’est uniquement, car avec leur foutu arsenal contre la pédopornographie, ils ont été infoutu d’appréhender les 3 guignols qui je le rappel avait des images de tits nenfants se faisant violer, et la on nous&nbsp; rejout le même mauvais film en nous disant c’est pour votre sécurité contre le terrorisme alors qu’ici chacun sait qu’avec un budget de 5€ ils vont contourner toutes les mesures qui vont être prise et que c’est le clampin moyen et notre liberté d’expression qui vont morfler….



allé vais faire mon extrémiste vous pourrez me sabrer rien à battre, mais si ils veulent etre efficace, qu’ils donnent la montagne de fric qu’ils s’appraitre à investir pour nous protéger avec leur arsenal à la c qui ne servira qu’aux zayantdroits et qu’ils envoient les forces spéciales abattre ces guignols qui en syrie et en irak qui animent ces sites….on peut pas les trouver, pas grave, on sait ou se trouve la zone, dahesh nous a fait une belle épuration ethnique sur place vu qu’ils ont zigouillé tous les opposants, donc en gros ils restent plus qu’eux sur place……..on attend quoi pour presser le p’tit bouton rouge, en plus ça fera un bel exemple pour les abrutis aux yemen et au niger





4-3-2-1 swordez


Le 21/01/2015 à 14h 22

C’est pas comme si il n’y avait que sur le net que des lois contre notre liberté d’expression existaient, ne l’oublions pas.

Il est important que Nxi nous rapporte toutes ces infos, les avis personnels ont leur place dans les commentaires, ou bien un édito/tribune, c’est tout.



Ces lois risquent de nous faire très mal niveau liberté, oui. Mais je me pose vraiment la question, que faire d’autre pour empêcher l’organisation d’attentats entre terroristes cachés sur place.


Le 21/01/2015 à 15h 00

Entièrement d’accord avec toi on ne combat pas des idées en les muselant mais en les contredisant avec des bons arguments ! +1


Le 21/01/2015 à 22h 05

Il nous prend pour des buses ou c’est juste mon impression?





L’essentiel du discours ministériel a été d’imprégner les esprits avec un principe simple : sécurité ne s’oppose pas à liberté, la première étant garante de la seconde.



En gros, FUD. Ayez peur des terroristes, puis faites-nous confiance pour regler le probleme, meme si on vous demande juste de la fermer et de nous suivre comme des moutons vers l’abattoir.



Mais surtout…



En face, Cazeneuve répond au contraire que les attentats ont « largement démontré la centralité de ces enjeux de cybersécurité, et par là même l’absolue nécessité qu’il y a aujourd’hui à renforcer notre dispositif de lutte contre les cybermenaces ».



Des gens se radicalisent (surtout en prison), achetent des armes de guerre, et vont tuer des gens en vrai… mais tout ca, c’est la faute d’Internet. Ces attentats n’ont rien demontre sinon que les derives securitaires ne protegent pas. Que des gens qui veulent tuer pour quelque raison que ce soit (en particulier les plus absurdes) trouveront un moyen.



Nous sommes en mode Vigipirate en continu depuis des annees, au point que “Vigipirate” ne signifie plus rien. Nous sommes meme en alerte Vigipirate maximum (rouge) depuis longtemps… alors il a fallu un nouveau degre, le “Vigipirate: alerte terroriste”.



Nous sommes espionnes presque en permanence sur Internet, les lois d’exception s’enchainent (sans etre toutes appliquees, ou sans que nous ayons le temps de mesurer l’impact des precedentes), les discours menacants se succedent et un certain parti extreme se developpe… Mais c’est la faute d’Internet. Pas des politiques clivantes, des discours alarmistes, des reformes irreflechies et partisanes, d’une culture qui deresponsabilise les individus…



C’est facile, ca ne culpabilise personne, c’est Internet!



Parfois, j’ai envie de mettre des baffes.



nb: oui, il y a une dimension numerique a la propagation d’idees radicales. Mais 1- l’arsenal legislatif en place est suffisant et 2- il est loin d’etre aussi “central” qu’il le pretend.


Le 21/01/2015 à 22h 15







dematbreizh a écrit :



Lors d’une actualité précédente, vous avez mêlé ayants droits et lutte contre le terrorisme, c’est à mon goût exagérer.

http://www.nextinpact.com/news/91714-apres-drame-charlie-hebdo-encore-menaces-su…





Juste un commentaire sur ce point precis: ce n’est pas si exagere. Le lobby du copyright n’a rien a voir avec cette affaire, mais il a deja prouve qu’il cherche toujours a recuperer ce genre d’initiative pour alimenter ses propres arguments envers la censure sous plusieurs formes. L’idee de base est “si vous le faites pour la pedophilie / le terrorisme / l’antisemtisme / l’homophobie / etc., vous pouvez le faire pour le piratage des oeuvres.” (Et l’un de ces lobbyistes a ete particulierement odieux a un moment. Ils peuvent aller tres loin dans le cynisme.)



Et vu l’orientation des propositions post-Charlie, ils vont avoir pas mal de munitions.



Le 22/01/2015 à 07h 25

“Les terroristes agissent, donc l’État réagit&nbsp;!”



Ce ne serait pas plutôt : “Les terroristes agissent (à cause de QUI ?), donc l’État laisse faire ; ça permet, au nom de la démocratie, d’instaurer une forme de dictature” ?


Le 22/01/2015 à 09h 04

http://www.un.org/fr/documents/udhr/history.shtml



http://www.un.org/fr/documents/udhr/members.shtml



Article 19Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.


Le 22/01/2015 à 09h 16







popolski a écrit :



http://www.un.org/fr/documents/udhr/history.shtml



http://www.un.org/fr/documents/udhr/members.shtml



Article 19Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.





Je n’avais jamais fait gaffe que la France violait aussi ouvertement la déclaration universelle des droits de l’homme ^^





L’Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l’homme comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.





On en est vraiment loin <img data-src=" />



Le 22/01/2015 à 09h 39

ah il n’y a pas marqué selon la loi ou encadré par la loi <img data-src=" />


Le 22/01/2015 à 09h 52

eh oui, pourtant la France est parmi les signataires -&nbsphttp://www.un.org/fr/members/index.shtml


Le 22/01/2015 à 10h 18

on peut faire valoir ca pour contrer certaines lois ? <img data-src=" />


Le 22/01/2015 à 10h 53

je ne suis pas juriste, mais ça n’empêche pas de lire ce qui existe


Le 22/01/2015 à 11h 23

<img data-src=" /> si un juriste pouvait passer dans le coin <img data-src=" />



Parce que contrairement à notre Constitution, cette déclaration ne fait pas tout suivre par selon la loi, ce qui rend un peu la Constitution inutile


Le 22/01/2015 à 12h 15







popolski a écrit :



http://www.un.org/fr/documents/udhr/history.shtml



http://www.un.org/fr/documents/udhr/members.shtml



Article 19Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.







T’es sur que c’est pour moi le quote ? J’ai du mal à saisir le rapport.



Après je suis parfaitement d’accord pour la liberté d’expression. Et ça fait pas de mal de le rappeler pour certains.





J’ai mis “je suis Charlie” mais j’ai aussi mis “je suis Dieudoné”, liberté d’expression oblige. C’est pas à moi qu’on va m’expliquer ce que c’est. :)

J’aurais même du mettre : “je suis tout le monde” pour être sur de n’oublier personne. <img data-src=" />

(D’ailleurs le “je suis charlie” à eu plus de j’aime que “je suis dieudo”. Pourtant c’est la même revendication, comme quoi, une bonne part de la population à une liberté d’expression à géométrie variable.)



Le 22/01/2015 à 14h 25

C’est une déclaration universelle, mais est-elle vraiment applicable pour tout ? - &nbsp;il est vrai qu’un juriste pourrait peut-être nous en dire un peu plus


Le 22/01/2015 à 14h 30

la Constitution permet normalement de définir des choses de base que la loi doit suivre, sauf que beaucoup de ses articles mentionnent que c’est selon la loi, ce qui tendrai a rendre la Constitution inutile puisque c’est selon la loi fixée.



La déclaration présentée ici (merci au passage) n’ayant pas ca comme mention, elle énonce des principes de base, ce qui deja me parait plus “logique”, comme les Amendements aux US en quelque sorte. Je pense que comme c’est simplement une déclaration signé à l’ONU, ca n’a que peu d’importance qu’elle soit suivie, si il n’y a pas de réelles sanctions derrière.



Il faudrait que je regarde du coté du chanvre, si ce recourt a été tenté et si oui, ce qui en a été. Si non, peut etre une nouvelle piste intéressante


Le 22/01/2015 à 14h 45

il y a à boire et à manger dans tout ça, et cet article 19 ne peut pas être appliqué comme il est marqué dans le texte, ce serait la porte ouverte à tous les excès sous couvert d’une déclaration. Pourquoi a t-il été rédigé ainsi ?&nbsp;


Le 22/01/2015 à 15h 05

parce qu’il condamne les actes et non les paroles ou pensées elles même, de ce que je comprends. Tu peux dire tout ce que tu veux, quelque soit le moyen, on ne peut pas te l’interdire, même si le propos est gênant.


Le 22/01/2015 à 15h 24

Je ne penses pas que l’on peut dire tout ce que l’on veut. - La Déclaration Universelle est, pour certains articles, en contradiction avec La Déclaration de 1789 &nbsp;-http://www.legifrance.gouv.fr/Droit-francais/Constitution/Declaration-des-Droits… &nbsp;- (article 11) &nbsp;- &nbsp;Il existe encore une autre Déclaration, celle de 1793 qui n’a jamais été appliquée &nbsp;- tout ça c’est bien compliqué à comprendre


Le 22/01/2015 à 15h 39

Celle de 1789 est pas mal suivi de “les casdéterminé par la loi”, ca bride deja de base, vu qu’on s’en remet a la loi qui a alors plus d’improtance, alors que ca devrait etre l’inverse. La Declaration est censé mettre des principes généraux, si tu fais tout suivre de “selon la loi”, tu peux l’enlever, ca ne changera rien vu que c’est la loi qui prédomine au final. C’est assez astucieux<img data-src=" />



Ce n’est que ma compréhension (erronée surement ?) de la chose <img data-src=" />


Le 23/01/2015 à 08h 46

c’était a mon intention ? Je vois pas de conspirations complots ou autre, juste une astuce pour que tout repose sur la loi et que la Constitution servent pas a grand chose, rien de plus


Le 23/01/2015 à 10h 06

L’avenir fait vraiment peur. Il semble que la génération (20-40ans) ou au pire la génération suivante soit la dernière à pouvoir profiter encore paisiblement de la vie.



Le monde part vraiment trop “en live” : /


Le 24/01/2015 à 16h 19

Pour précision : la déclaration de l’ONU est un texte de base qui est légalement contraignant pour ses signataires, car il s’agit d’un texte supra-national qui a force de loi.



Il peut être évoqué devant les tribunaux ad hoc par n’importe quel citoyen d’un état signataire dont les droits garantis par ce texte auraient été bafoués par l’état dont il a la nationalité. Dans la Communauté Européenne, c’est la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui peut être saisi sur la base de cette déclaration, par exemple.



Après, le problème, ce sont les pays non-signataires, et ceux qui ne dépendent pas d’une cour supra-nationale pour l’application de ce texte…


Le 26/01/2015 à 08h 27

<img data-src=" /> merci