Proposition de loi contre la haine en ligne : trolls, haters, têtes d’œuf « nous vous trouverons »

Proposition de loi contre la haine en ligne : trolls, haters, têtes d’œuf « nous vous trouverons »

L'AN en ligne

Avatar de l'auteur
Marc Rees

Publié dans

Droit

04/07/2019
151

Proposition de loi contre la haine en ligne : trolls, haters, têtes d’œuf « nous vous trouverons »

Hier, la proposition de loi contre la cyberhaine a entamé son premier jour d’examen en séance. Compte-rendu des débats organisés entre 15 h et une heure du matin.

« Si internet est devenu un enfer pour nombre de nos concitoyens, cela ne doit pas être une fatalité ». Hier après-midi, Laetitia Avia a défendu en séance son texte organisant une nouvelle régulation des contenus en ligne.

Assurant que « l’autorégulation ne suffit plus » et que « le statu quo n’est plus une option », elle garantit que sa proposition de loi, soutenue par le groupe LREM et le gouvernement, répond à une impérieuse nécessité. « Afin d’assurer vitalité et efficacité à l’obligation de retrait, nous donnons des poumons à la nouvelle régulation ».

Respiration. La mécanique de cette proposition est désormais bien connue. Une obligation de résultat sanctionnée par une amende pouvant atteindre 1,25 million d’euros, associée à une série d’infractions. Si les plateformes ne retirent pas les contenus manifestement illicites notifiés par des internautes, un tribunal pourra appuyer sur le bouton « prune ».

Elle est doublée par une obligation de moyens, où chaque plateforme devra tout faire pour respecter en particulier les recommandations du CSA et les nouvelles obligations imposées par la loi (transparence, reporting, etc.). Infligée par l’autorité administrative, le montant maximal de la sanction sera cette fois de 4 % du chiffre d’affaires mondial, si du moins ces acteurs coopèrent peu ou pas.

« Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer face à vos responsabilités. Car ce que nous engageons, c’est la fin de l’impunité » a conclu la rapporteure du texte, après son introduction, sous les applaudissements de la fidèle majorité. Et sa collègue Fabienne Colboc d’insister quelques instants plus tard qu’avec ce texte, on pourra enfin naviguer « sereinement ».

Internet, éternelle zone de non-droit

Le secrétaire d’État au numérique, Cédric O est allé dans le même sens : « nous devons en finir avec la quasi-impunité ». Cette loi sera l’occasion pour le CSA de monter en puissance.

Pour contrôler les moyens humains et techniques, il pourra ausculter les plateformes, jauger leurs efforts, et passer au besoin par la case sanction. « La liberté de tous ne doit pas être sacrifiée au nom des abus de certains » poursuit-il, avant de reconnaître que « le dispositif que nous vous proposons ici devra faire ses preuves »

Il faut dire que le gouvernement a fait l’économie d’une sérieuse étude d’impact. Il a préféré abriter ce texte dans une proposition plutôt qu’un projet de loi. « La régulation n’est pas la censure » a tambouriné malgré tout Cedric O, non sans éviter la porte ouverte : « Le web doit rester un espace de liberté, mais il ne saurait devenir un espace de non-droit ».

Une censure technologique dénoncée par la France Insoumise

En face, l’avis est beaucoup plus mitigé. Pour François Ruffin, « la démocratie se réfugie sur le Net ». Or, avec un tel projet de loi, le gouvernement et sa majorité vont finalement confier un pouvoir de censure à Google, Facebook, Twitter et aux autres plateformes. « Une censure technologique (…), une censure algorithmique qui me gêne ».

Celui-ci craint finalement la mise à mort de « la dialectique », enterrée sous une « tranquillité de surface ». « Je crains que cela ne conduise à dépolitiser les réseaux sociaux, qui se borneront alors aux chatons et à la marchandise. »

« Les violences policières seront-elles considérées comme des contenus haineux ? » interroge encore Alexis Corbière. La loi en gestation permettra d’exiger le retrait des contenus manifestement violents dès lors qu’accessibles aux mineurs. Quid des vidéos plus qu’électriques entre forces de l’ordre et gilets jaunes ?

Marie-George Buffet (GDR), inquiète : comment garantir qu’on ne donne pas trop de pouvoir de surcensure aux plateformes, qu’on maintienne le rôle de la police, de la justice ? Elle a compté : la plateforme Pharos, gérée par les forces de l’ordre, ne disposerait que de 27 agents.

Censure privée et police des mœurs

La députée Frédérique Dumas a évoqué tout particulièrement la difficulté de qualifier les contenus en ligne. Entre un élément manifestement illicite (qui doit être retiré en 24 heures) et des contenus gris, ceux difficilement qualifiables, l’éventail est vaste ! Et le « vertigineux projet de Mark Zuckerberg de créer une cour suprême » est loin d’éteindre ses inquiétudes. « Vous risquez sans être conscients d’être à l’origine d’un véritable monstre ». Ambiance. 

« La notion de haine est difficile à définir. Les juges eux-mêmes ont des difficultés ! » commente dans le même sens le député Yannick Favennec Becot. « Vous donnez aux plateformes un pouvoir de police des mœurs. Ce n’est pas leur rôle ».

Celles-ci devront d’ailleurs supprimer ou déréférencer les contenus pornographiques explicites dès lors qu’ils sont là aussi simplement accessibles aux mineurs. Des plateformes de partage de vidéos pour adultes, les « YouPorn like », pourraient être directement impactées et effacées des moteurs par exemple.

« On ne peut laisser les choses en l’état »

À ces critiques de justice privée, Laetitia Avia reconnaît qu’aucun État au monde n’a pour l’heure trouvé de solution acceptable. Ceci dit, « on ne peut laisser les choses en l’état. Nos solutions sont équilibrées, car elles ont été travaillées minutieusement avec le Conseil d’État pour s’assurer être dans un cadre précis et efficace ».

 « La censure n’est pas confiée aux plateformes. C’est nous qui fixons les règles » tente Cédric O. Et pourtant, en listant une série d’infractions que les plateformes devront retirer en 24 heures, sous peine de lourdes sanctions pour chaque oubli, c’est bien sur leurs épaules que reposera un tri.

Certes, la loi sur la confiance dans l’économie numérique imposait déjà aux hébergeurs (non aux moteurs) de supprimer promptement les contenus « manifestement » illicites. On pourrait soutenir qu’il n’y a finalement aucune différence entre le régime actuel et celui qui se dessine.

En réalité, le « promptement » était laissé à l’appréciation de chaque acteur, sous contrôle du juge. Surtout, la liste des infractions n’était pas fixée préalablement, laissant plus de marge à chaque strate. De même, le CSA était laissé hors du spectre, ce qui ne sera plus le cas à l’avenir. Affirmer que la loi Avia ne change rien est une profonde erreur.  

Remarquons qu’au titre de l’obligation de résultat, seul le défaut de retrait sera sanctionné, non la surcensure. Les retraits et déréférencements trop généreux ne seront épinglés que dans le cadre de l’obligation de moyens (tout faire pour éviter ces coups de ciseaux en trop), par le CSA. Ce qui n'est pas la même chose et soulèvera des questions métaphysiques lorsque la plateforme justifiera ces retraits sur l’autel de ses conditions générales d’utilisation.

Durant les premières heures de débat, les motions de rejet préalable ou de renvoi en commission portées par la France Insoumise ont évidemment été repoussées. Il faut dire que le groupe LREM non seulement est majoritaire, mais dispose au surplus du soutien de plusieurs groupes dont la plupart des députés LR.

« Ce texte est opportun, voire nécessaire » a insisté en ce sens Éric Ciotti. Celui-ci souhaite qu’un terme soit enfin mis à ces dérives qui « gangrènent notre démocratie ». « Il faut se protéger, réguler, bannir ces propos de haine et de violence, ce défouloir ».

L’obligation d’interopérabilité de LQDN portée par LFI, défoncée en séance

Mais pour Danièle Obono : « ce texte met en danger les libertés fondamentales », faute de prévoir les garanties nécessaires. La députée LFI défendra une nouvelle fois la proposition de la Quadrature du Net, à savoir contraindre les plateformes à assurer l’interopérabilité des données.

Avec quel objectif ? « Nous permettre de les quitter pour rejoindre des alternatives moins toxiques et à taille humaine, tout en pouvant continuer à communiquer avec les personnes restées sur les géants », dixit LQDN.

« Cela est techniquement possible, croit savoir Danièle Obono, si l’on met en place une interopérabilité qui permet aux personnes de choisir les réseaux sociaux selon les modalités de modération qui leur conviennent, sans perdre pour autant leurs contacts ». L’idée est certes « intéressante », gratifie Laëtitia Avia, juste avant de la fusiller : elle n’est pas une solution à proposer aux victimes.

Pourquoi ? « Cela revient à dire à une femme que, si elle est victime de sexisme en passant dans tel quartier, elle devrait passer par une autre rue, ou à dire, comme l’ont fait certaines personnes après le suicide de la jeune Evaëlle, victime de harcèlement scolaire, qu’elle aurait peut-être dû changer d’école. On ne dit pas à une victime de changer de lieu : c’est le lieu qui doit changer ».

La proposition portée par la Quadradure du Net est avant tout taillée contre le modèle économique des grands acteurs, mais pour la rapporteure, une victime de propos sexistes n’a pas à quitter Twitter, messages sous le bras, pour Mastodon, mais être protégée ici comme ailleurs.

Une régulation complexe, plusieurs seuils

La députée Isabelle Florennes (MoDem) s’est inquiétée d’une régulation de plus en plus juxtaposée. Entre la loi sur la confiance dans l’économie numérique (LCEN) de 2004 et cette future loi Avia, la crainte est celle d’une complexification du quotidien des hébergeurs.

Ce point n’est pas à minorer. Plusieurs amendements ont été discutés hier soir. Le 143 et 133  voulait supprimer le seuil de connexion au-delà duquel la loi s’applique. Laetitia Avia s’y est opposée, le gouvernement aussi. Par contre, a été adopté un amendement pour intégrer cette fois… plusieurs seuils.

La mise à jour est importante : « cette modification vise à prendre en compte la diversité des activités des acteurs visés par la proposition de loi (réseaux sociaux, moteurs de recherche), qui justifie de pouvoir distinguer les critères d’audience selon le type d’acteur visé » soutient le groupe LREM.

En clair, il est prévu l’instauration de différents seuils où des niveaux de responsabilités pourront être adaptés selon l’audience de chaque service en ligne. Comme ces seuils seront entre les mains du gouvernement, c’est lui qui décidera si tel petit forum doit ou non être astreint à de nouvelles obligations, sous l’œil du CSA. Une nouvelle régulation aux petits oignons : lourde pour les gros, adaptée pour les petits.

Peu d’amendements ont été finalement adoptés hier. Laetitia Avia a choisi une position stratégique : visser son texte à l’avis rendu par le Conseil d’État, lequel fut sollicité spécialement. Un gage de solidité certes, mais surement pas une assurance tout risque. On se souvient du feu vert de la même juridiction sur le projet de loi Renseignement, qui n’avait su éviter plusieurs censures constitutionnelles.

Assemblée nationale
Crédits : Marc Rees

Le négationnisme sera hors champ

Plusieurs « grands » moments à signaler cette nuit, en particulier les amendements qui souhaitaient faire tomber dans le spectre de la loi, la négation des crimes de génocides ou celle contre l’humanité. Nicole Belloubet, garde des Sceaux, et Laetitia Avia s’y sont opposées, préférant que seule l’apologie de ces actes soit sanctionnée pénalement.

Pourquoi ? Car, affirment-elles, le négationnisme serait toujours soumis à discussions, débats, analyses, aux antipodes du manifestement illicite, contrairement à l’apologie.

« Pour moi les choses étaient à peu près claires, jusqu'à ce que la rapporteure ne s'exprime » a commenté le député Stéphane Peu. Les explications ont eu peine à persuader les auteurs de l’amendement, mais tous qui ont dû baisser la garde face au bulldozer LREM.

« Ma responsabilité est que ce texte soit conforme. Or si nous bougeons d'un iota par rapport à ce qui a été élaboré avec le Conseil d'Etat, tout s'effondre » insiste Laetitia Avia, toujours solidement attachée à l’avis du Conseil d’État qui n’a pas prévu une telle extension.

L’agrobashing également repoussé du périmètre

De même a été repoussé l’amendement sur l’agrobashing qui aurait permis de faire supprimer des plateformes les vidéos relatant les conditions animales désastreuses. Marc Le Fur, suivi par plusieurs députés issus des territoires où la population des agriculteurs est en force, n’a su convaincre de l’utilité.

Il a eu beau dénoncer les atteintes à la vie privée préalables à ces enregistrements, ou les commentaires peu élogieux les accompagnant... 

Nicole Belloubet : « je suis sensible à vos préoccupations, qui touchent beaucoup de personnes qui exercent de manière très légitime leur profession, ils subissent des attaques, des entraves à leurs activités professionnelles », mais… « il n'existe pas dans le Code pénal d'injure aggravée à raison de la profession de la victime ».

De plus, « je m'interroge sur la manière dont vont faire les plateformes pour repérer sur une telle vidéo, quelque chose de manifestement illicite. Cela suppose une appréciation, c'est un peu complexe ».

Antisionisme, antisémitisme

Quatre amendements visant à assimiler en substance la haine contre l’État d’Israël à de l’antisémitisme ont subi le même funeste sort. Défendus notamment par Meyer Habib, Aurore Bergé ou encore Constance le Grip, ils se sont heurtés au mur gouvernemental. « Le juge doit rechercher derrière l'antisionisme, les éléments antisémites. Donc ce n'est pas manifestement illicite » a opposé la ministre de la Justice.

Alexis Corbière (LFI) remarque que ces amendements ont une définition bien trop large, trop floue. S'ils avaient été adoptés, « le conflit israélo-palestinien [n’aurait] plus été abordé sur les réseaux sociaux ! ».

Meyer Habib (LR) a également imaginé un amendement pour sanctionner non pas les incitations, mais les provocations à la haine. Il n’a pas caché que derrière, il ciblait les appels aux boycotts lancés par BDS France contre les produits venant d’Israël. La rapporteure et la ministre lui ont répondu que ces provocations sont déjà constitutives d’une incitation, prohibée. En ce sens, l’amendement serait « satisfait » par le texte.

On doit retenir de ces échanges que des appels au boycott, ceux considérés comme « manifestement illicites », pourraient donc être supprimés de Facebook, Instagram, Twitter, Google, Facebook, etc. en moins de 24 heures, sous peine de sanction pénale (jusqu’à 1,25 million d'euros).

Pas d’intervention préalable du juge sur les « contenus gris »

Remarquons l’idée de Laure de la Raudière. La députée souhaitait que le juge soit saisi par la plateforme en cas de doute sur le caractère « manifestement illicite » d’un contenu. Ce n’est seulement qu’après coup que l’intermédiaire aurait pu prendre une décision, sous l’aiguillon d’une décision de justice.

Pour Laetitia Avia, adopter un tel amendement contre les contenus dits « gris », viendrait finalement vider la substance de son texte. Nicole Belloubet tente la pirouette en invitant les plateformes dans le doute à saisir le juge judiciaire. Elle cite l'affaire de l'Origine du Monde et sa confrontation avec les CGU de Facebook. Un dossier qui a toutefois mis des mois à être tranché par les tribunaux.

Autre amendement rejeté : celui qui tentait de remplacer le délai de 24 heures par l’expression de délai « raisonnable au vu du propos incriminé », au motif que les plateformes ne sont pas toujours des professionnels du droit. Avis défavorable de la rapporteure, tout comme de la ministre de la Justice, sans plus d’explications.

Pas d’interdiction des retweets, dès le signalement

Même sort pour celui porté par plusieurs élus LREM qui souhaitait s’attaquer à la viralité des contenus. Dans l’attente d’une décision de la plateforme, un contenu faisant l’objet d’une notification se serait vu interdire de tout partage et autres retweets. « Cet amendement ne restreint en aucune manière la liberté d’expression, a assuré Blandine Brocard, puisque le contenu reste en place et continue à être visible dans la boucle naturelle de son auteur, il empêche simplement que le volume en soit centuplé ».

« Un amendement extrêmement dangereux » lui a répondu Laetitia Avia, au motif qu’on pourrait dès lors dénoncer à tour de bras pour empêcher tout partage de contenus même non illicites.

Blandine Brocard, à une heure du matin : « la viralité n’est pas un attribut de la liberté d’expression. C’est au contraire un artifice des plateformes pour créer du revenu et de l’addiction ! » 

Elle a ajouté en bout de course : « on a tous eu à faire à ces tweets. Est-ce qu’on ne préfère pas attendre quelques quarts d’heure de plus qu’un tweet soit vraiment secure avant de circuler, est-ce qu’on a besoin de l’immédiateté de toute information, comme ça, tout de suite, ou est-ce qu’on ne préfère pas attendre un petit peu qu’un tweet soit complètement safe avant le tour du monde ? »

Son amendement a terminé aux orties parlementaires. En moins d’un quart d’heure.

151

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Internet, éternelle zone de non-droit

Une censure technologique dénoncée par la France Insoumise

Censure privée et police des mœurs

« On ne peut laisser les choses en l’état »

L’obligation d’interopérabilité de LQDN portée par LFI, défoncée en séance

Une régulation complexe, plusieurs seuils

Le négationnisme sera hors champ

L’agrobashing également repoussé du périmètre

Antisionisme, antisémitisme

Pas d’intervention préalable du juge sur les « contenus gris »

Pas d’interdiction des retweets, dès le signalement

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (151)


loser Abonné
Le 04/07/2019 à 10h 33



 « Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer face à vos responsabilités. Car ce que nous engageons, c’est la fin de l’impunité »





ah bon? Mais ça, les lois existantes le permettaient déjà. Alors à quoi sert donc cette nouvelle loi?


fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 10h 47

En plus, sa loi ne le permet pas, contrairement aux lois existantes.



Je me demande donc si elle ment en conscience ou si ses capacités intellectuelles sont suffisantes pour comprendre sa propre proposition de loi.


Le 04/07/2019 à 10h 48

têtes d’œuf anonymes : gallinophobie ?



Le 04/07/2019 à 10h 52

finalement, entre des politiciens aguerri et la société civil car CMIEUX, je ne vois pas trop de différence&nbsp;<img data-src=" />.



mais dans mon esprit société civil c’etait plus des personnes qui s’occupent d’un domaine où ils sont en pointe de la connaissance sur un sujet et l’état profite de ces connaissances pour avancer. ce n’est pas le cas, on ne va jamais s’en sortir <img data-src=" />



+1 sur l’analogie foireuse de la rue, j’adore


loser Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 09

Quoi? Tu veux dire qu’un homme/femme politique pourrait&nbsp;&nbsp;mentir sur ses intentions, et utiliser de faux prétextes pour faire passer des lois liberticides? Non, ce serait affreux, je ne peux pas croire une chose pareille <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 14

Tu m’as mal lu, j’ai aussi envisagé une autre possibilité que le mensonge : l’insuffisance intellectuelle. <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 19

Comme elle est avocate, on pourrait dire qu’elle représente bien la société civile en tant que spécialiste pouvant apporter son expertise sur ce sujet. Hélas, cela n’est pas le cas : c’est quand même rare un avocat qui préfère une justice privée qu’exercée par l’état !


Le 04/07/2019 à 11h 19

Elle a prévue quoi pour celles qui ont la haine des chauffeurs de taxi et qui leur bouffent les doigts ? <img data-src=" />


Jarodd Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 26



« Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez

seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et

lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer

face à vos responsabilités. Car ce que nous engageons, c’est la fin de

l’impunité »





Que d’énergie pour aller chercher Kévin, 13 ans, qui a l’impression d’être un gros dur parce qu’il dit des gros mots sur Twitter !&nbsp;<img data-src=" />



Vivement qu’on débatte de l’évasion fiscale. J’ai hâte d’entendre :





« Mes chers fraudeurs, tricheurs, magouilleurs anonymes qui vous croyez

seuls cachés derrières le secret bancaire, vous qui êtes infiniment petits et

lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer

face à vos responsabilités. Car ce que nous engageons, c’est la fin de

l’impunité »





&nbsp;Allez courage LREM, grâce à nous l’Ordre Nouveau sera bientôt rétabli ! <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 37







Jarodd a écrit :



Vivement qu’on débatte de l’évasion fiscale. J’ai hâte d’entendre :







 Allez courage LREM, grâce à nous l’Ordre Nouveau sera bientôt rétabli ! <img data-src=" />







C’est contre la fraude fiscale et pas l’évasion (qui elle est souvent légale sinon, ça serait de la fraude), mais ça avance.



tpeg5stan Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 45

Sur Twitter, les gens qui n’ont pas rempli d’avatar se voient attribuer automatiquement une « tête d’œuf » comme photo. J’imagine que c’est l’allusion.



Par exemplehttps://twitter.com/personne


carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 54



L’obligation d’interopérabilité de LQDN portée par LFI, défoncée en séance



Ou comment un titre de paragraphe montre parfaitement que la rédaction de cette news est à charge (il suffit de lire ledit paragraphe)



Quant au titre de la news, on frise le putaclik… Bien joué <img data-src=" />


Du coup leur dire Tête d’oeuf, si elle était sur twitter, sa propre loi la punirais ou non ?


Patch Abonné
Le 04/07/2019 à 11h 59







loser a écrit :



ah bon? Mais ça, les lois existantes le permettaient déjà. Alors à quoi sert donc cette nouvelle loi?



A rien, comme la plupart des autres. Mais faire appliquer les lois ne permet pas de se faire mousser…







carbier a écrit :



Ou comment un titre de paragraphe montre parfaitement que la rédaction de cette news est à charge (il suffit de lire ledit paragraphe)



Parce que ce n’est pas la vérité?







loser a écrit :



Quant au titre de la news, on frise le putaclik… Bien joué <img data-src=" />



Seulement dans ton esprit tordu… Ce n’est pas comme si c’était celui censé être secrétaire d’Etat au numérique qui l’avait dit…



Le 04/07/2019 à 12h 04

C’est pas parce qu’on est devant la caméra qu’on est moins lâche que celui qui est derrière son écran…


Le 04/07/2019 à 12h 04

C’est la Dumb Startup Nation : elle recommence de 0 à chaque fois.


Le 04/07/2019 à 12h 15

“En clair, il est prévu l’instauration de différents seuils où des niveaux de responsabilités pourront être adaptés selon l’audience de chaque service en ligne.”



Instaurer un régime de responsabilité pénale plus lourd en fonction de l’audience, voila qui va certainement plaire au Conseil Constitutionnel…



Et sinon, elle a quoi contre les têtes d’oeuf? Un problème avec les intellos ?!?


Le 04/07/2019 à 12h 15

Pourquoi pas. Mais têtes d’œuf reste péjoratif et flou.

Ou alors c’est de l’humour de rapporteur de… <img data-src=" />



tpeg5stan Abonné
Le 04/07/2019 à 12h 18

Si t’es pas chauve, ça va <img data-src=" />



(chez moi, tête d’œuf fait est clairement synonyme de « crâne dégarni »)


Le 04/07/2019 à 12h 23

Tu sais ce qu’on dit : si t’es pas content, tu peux aller troller sur clubic & jv.com


Le 04/07/2019 à 12h 23

Je l’avais pas vu:

“Nicole Belloubet tente la pirouette en invitant les plateformes dans le doute à saisir le juge judiciaire.”



Mais quel foutage de gueule, elles s’escriment a évincer le Juge de la proposition de Loi, mais invitent les plateformes à le saisir en cas de doute (lequel avec les moyens actuels mettra en moyenne un an voir plus à lui répondre), mais elles ont vraiment peur de rien&nbsp;<img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 12h 27

mais pourquoi on continue de brasser du vent sur des sujets inutiles <img data-src=" />


Winderly Abonné
Le 04/07/2019 à 12h 27

“Le web doit rester un espace de liberté…”

Vraiment c’est avec ce genre de lois qu’on espère réussir ça ?

&nbsp;

“mais il ne saurait devenir un espace de non-droit”

On va donc répéter pour la n-ième fois, il suffirait pourtant d’appliquer les lois déjà existantes.


Le 04/07/2019 à 12h 29







sscrit a écrit :



finalement, entre des politiciens aguerri et la société civil car CMIEUX, je ne vois pas trop de différence&nbsp;<img data-src=" />.



mais dans mon esprit société civil c’etait plus des personnes qui s’occupent d’un domaine où ils sont en pointe de la connaissance sur un sujet et l’état profite de ces connaissances pour avancer. ce n’est pas le cas, on ne va jamais s’en sortir <img data-src=" />





En même temps, si tu regardes de plus près, la “société civile” qu’on nous vantait tant, ce sont en grande majorité des politiciens de longue date, que ceux-ci soient âgés ou jeunes. (ex typique: Aurore Bergé: du haut de ses 33 ans, la dame a déjà 16 ans de militantisme et de politique derrière elle)



Le truc, c’est qu’ils ont réussi à faire passer le vieux poussiéreux avec des idées rétrogrades et réac’ pour du neuf.



anagrys Abonné
Le 04/07/2019 à 12h 52

pour citer Patch, avec qui je suis complètement d’accord sur ce coup parce-que ça permet de se faire mousser. Appliquer ce qui existe, c’est d’une banalité…


Le 04/07/2019 à 12h 52







js2082 a écrit :



En même temps, si tu regardes de plus près, la “société civile” qu’on nous vantait tant, ce sont en grande majorité des politiciens de longue date, que ceux-ci soient âgés ou jeunes. (ex typique: Aurore Bergé: du haut de ses 33 ans, la dame a déjà 16 ans de militantisme et de politique derrière elle)



Le truc, c’est qu’ils ont réussi à faire passer le vieux poussiéreux avec des idées rétrogrades et réac’ pour du neuf.





C’est pas très nouveau, Giscard avait fait la même chose; parce qu’il était pro médias et surtout télé, il était taxé de modernité, pour en réalité reproduire une politique de droite très classique.



Là on a eu droit à la même chose, on nous a fait le coup de la tartuffe nation du numérique de la blockchain disruptive, pour en réalité nous servir un ultralibéralisme usé jusqu’à la corde: il faut déréguler pour libérer des points de croissance (les pauvres ils étaient emprisonnés…).



wanou2 Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 15

Entre le live de cette nuit et l’article. Merci beaucoup Marc pour ton travail <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 13h 19

“Tête d’œuf” ou, la réalité toute crue : ce sera à la tête des clients…. Selon que vous soyez riche et puissant etc.


Le 04/07/2019 à 13h 20

Non mais toi ça va, t’es un blanco. :nainrouge:


Le 04/07/2019 à 13h 20







crocodudule a écrit :



C’est pas très nouveau, Giscard avait fait la même chose; parce qu’il était pro médias et surtout télé, il était taxé de modernité, pour en réalité reproduire une politique de droite très classique.



Là on a eu droit à la même chose, on nous a fait le coup de la tartuffe nation du numérique de la blockchain disruptive, pour en réalité nous servir un ultralibéralisme usé jusqu’à la corde: il faut déréguler pour libérer des points de croissance (les pauvres ils étaient emprisonnés…).





<img data-src=" />



alex.d. Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 21

trolls, haters, têtes d’œuf « nous vous trouverons »



C’est une marrante, elle. Même avec sa loi, le troll ne sera pourtant pas illégal. Un troll, ce n’est pas un harceleur ni un colporteur de haine, juste un pollueur de forum.


hellmut Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 23

c’est un bot en fait. on s’est tous faits enfler depuis le début, naïfs que nous sommes. <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 13h 24

@ Indiogène… (Mr NextInpact ma citation n’a pas fait référence au bon commentaire <img data-src=" />)



Il ne faudrait pas trop creuser quand même… <img data-src=" />


hellmut Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 24

à priori non. la plateforme va couper la chique dès qu’une tête va dépasser, sans se demander si elle est couronnée ou pas.


hellmut Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 26







Winderly a écrit :



“mais il ne saurait devenir un espace de non-droit”

On va donc répéter pour la n-ième fois, il suffirait pourtant d’appliquer les lois déjà existantes.





oui mais non.

il faut:




  • montrer qu’on agit politiquement

  • pondre un truc qui montre rapidement des effets.



    augmenter le budget de la justice ne remplit aucun des deux objectifs. <img data-src=" />



Le 04/07/2019 à 13h 33

Tant qu’on coupe la chique et pas la tête. <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 13h 34

Désolé hellmut (comprendrais-je un jour l’absence de majuscule au pseudo !?), d’avoir provoqué de faux espoirs (cf. mon edit) d’intérêt…



Evidemment ce commentaire n’est qu’un troll “chambreur” et est donc passible d’une amende de 1 million d’euros pour lesquels il me faudra un échelonnement sur 833 ans… (peu ou prou, avec un petit effort, il me serait possible de gagner un siècle ou deux…) <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 13h 40

Nope :





Respiration. La mécanique de cette proposition est désormais bien connue. Une obligation de résultat sanctionnée par une amende pouvant atteindre 1,25 million d’euros, associée à une série d’infractions. Si les plateformes ne retirent pas les contenus manifestement illicites notifiés par des internautes, un tribunal pourra appuyer sur le bouton « prune ».





Manifestement illicite je conteste, manifestement inutile… c’est une autre histoire. (je parle de moi !) <img data-src=" />



<img data-src=" /> <img data-src=" />


hellmut Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 46

<img data-src=" />

à priori jsuis pas le seul sans majuscule, mais j’ai pas le souvenir que ça soit un choix.

à l’époque les navigateurs ne corrigeaient pas la 1ere lettre, ça vient peut-être de là.

ou c’est juste la flemme d’appuyer sur MAJ. <img data-src=" />



enfin bref, jsuis bien en peine d’expliquer cet état de fait, ça fait quand même 14 ans 12 que je me suis inscrit (je sais pas si je dois rire ou pleurer du coup). <img data-src=" />



au fait NXI on a un truc quand on fête les 15 ans d’inscription (et d’activité) ou on peut se la coller derrière l’oreille? <img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 13h 56







hellmut a écrit :



au fait NXI on a un truc quand on fête les 15 ans d’inscription (et d’activité) ou on peut se la coller derrière l’oreille? <img data-src=" />









Déjà que pour leurs propres 15 ans, ils ont du mal (voir le magazine des 15 ans), tu espères quoi pour tes 15 ans d’inscription ? <img data-src=" />



Le 04/07/2019 à 13h 57

ha le vieux ! (bon je suis arrivé 6 mois après <img data-src=" />)



Sinon le titre me fait un peu penser à Liam Neeson dans Taken <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 13h 58







hellmut a écrit :



[…] ça fait quand même 14 ans 12 que je me suis inscrit (je sais pas si je dois rire ou pleurer du coup). <img data-src=" /> […]







Oh ! Un -vieux- “bleu” <img data-src=" />



lanoux Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 25







fred42 a écrit :



En plus, sa loi ne le permet pas, contrairement aux lois existantes.



Je me demande donc si elle ment en conscience ou si ses capacités intellectuelles sont suffisantes pour comprendre sa propre proposition de loi.







bun t’as tout dit elle est con comme ses pieds



Patch Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 25







hellmut a écrit :



<img data-src=" />

à priori jsuis pas le seul sans majuscule, mais j’ai pas le souvenir que ça soit un choix.

à l’époque les navigateurs ne corrigeaient pas la 1ere lettre, ça vient peut-être de là.

ou c’est juste la flemme d’appuyer sur MAJ. <img data-src=" />



enfin bref, jsuis bien en peine d’expliquer cet état de fait, ça fait quand même 14 ans 12 que je me suis inscrit (je sais pas si je dois rire ou pleurer du coup). <img data-src=" />



au fait NXI on a un truc quand on fête les 15 ans d’inscription (et d’activité) ou on peut se la coller derrière l’oreille? <img data-src=" />



Le droit de rester 15 ans de plus (si le site tient cette durée, et que tu ne te fais pas bannir définitivement non plus) <img data-src=" />



PS : spice di ptit jeune <img data-src=" />



OlivierJ Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 40







fred42 a écrit :



En plus, sa loi ne le permet pas, contrairement aux lois existantes.



Je me demande donc si elle ment en conscience ou si ses capacités intellectuelles sont suffisantes pour comprendre sa propre proposition de loi.





Quand j’ai lu le passage :



« Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer face à vos responsabilités. Car ce que nous engageons, c’est la fin de l’impunité »



A défaut d’approuver son projet de loi, je la comprends, car elle se prend des tombereaux de saloperie rien que via Twitter (j’ai vu des exemples), et je pense que parfois à sa place j’aurais légèrement la rage d’aller claquer la gueule à tous ces connards qui se croient à l’abri derrière un écran.







Jarodd a écrit :



Que d’énergie pour aller chercher Kévin, 13 ans, qui a l’impression d’être un gros dur parce qu’il dit des gros mots sur Twitter ! <img data-src=" />





Si seulement c’était Kevin, 13 ans… Mais tu sais bien que c’est malheureusement bien plus large que ça.







Jarodd a écrit :



Vivement qu’on débatte de l’évasion fiscale. J’ai hâte d’entendre :





Ces gens qui ramènent l’évasion fiscale à chaque fois, qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ?







fred42 a écrit :



C’est contre la fraude fiscale et pas l’évasion (qui elle est souvent légale sinon, ça serait de la fraude), mais ça avance.





<img data-src=" />



Vu comment l’État a besoin d’argent, c’est dans son intérêt de lutter contre la fraude. Sauf que ce n’est pas si facile, et on chope plus facilement les gros fraudeurs (auxquels il est plus rentable d’attaquer) que toute la masse des moyens fraudeurs, qui sont nombreux. Qui n’a pas une connaissance qui ne fraude pas d’une façon ou d’une autres avec les prélèvements ?



tpeg5stan Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 43







OlivierJ a écrit :



je pense que parfois à sa place j’aurais légèrement la rage d’aller claquer la gueule à tous ces connards qui se croient à l’abri derrière un écran.







Qu’elle porte plainte contre chacun d’eux, dans l’ordre et la discipline, et que ces mandaïs soient jugés honnêtement et condamnés lourdement.



S’il y a injure publique, c’est condamnable.



Ce n’est pas en faisant une loi liberticide que ça va changer.



lanoux Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 51







OlivierJ a écrit :



Quand j’ai lu le passage :



« Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer face à vos responsabilités. Car ce que nous engageons, c’est la fin de l’impunité »



A défaut d’approuver son projet de loi, je la comprends, car elle se prend des tombereaux de saloperie rien que via Twitter (j’ai vu des exemples), et je pense que parfois à sa place j’aurais légèrement la rage d’aller claquer la gueule à tous ces connards qui se croient à l’abri derrière un écran.





Si seulement c’était Kevin, 13 ans… Mais tu sais bien que c’est malheureusement bien plus large que ça.





Ces gens qui ramènent l’évasion fiscale à chaque fois, qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ?





<img data-src=" />



Vu comment l’État a besoin d’argent, c’est dans son intérêt de lutter contre la fraude. Sauf que ce n’est pas si facile, et on chope plus facilement les gros fraudeurs (auxquels il est plus rentable d’attaquer) que toute la masse des moyens fraudeurs, qui sont nombreux. Qui n’a pas une connaissance qui ne fraude pas d’une façon ou d’une autres avec les prélèvements ?







Moi j’en ai pas, je fraude pas, et je n’ai pas de connaissance qui fraude, ça te défrise les gens honnetes?

Leurs réseau? Une certaine banque suisse par exemple

Qui? un ministre de la république en autre exemple, un certain maire dans l’ouest parisien



Et non c’est pas dans son interet, comme tu dis si bien QUI n’a pas de connaissance qui fraude…je t’ai répondu, moi, par contre eux on l’air d’en côtoyer un paquet. Il y a même des gens au gouvernement qui ont fait des réunions de travails, et des bouffes avec les 2 personnes susmentionné, marrant non?



OlivierJ Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 54







carbier a écrit :



Ou comment un titre de paragraphe montre parfaitement que la rédaction de cette news est à charge (il suffit de lire ledit paragraphe)

Quant au titre de la news, on frise le putaclik… Bien joué <img data-src=" />





Oui et c’est dommage, et quand ce genre d’article est écrit par Xavier, c’est plus factuel que par Marc, qui se laisse un peu aller.







Patch a écrit :



Seulement dans ton esprit tordu… Ce n’est pas comme si c’était celui censé être secrétaire d’Etat au numérique qui l’avait dit…





S’il y a bien quelqu’un qui n’a pas l’esprit tordu, c’est Carbier.







Shadowman_2k3 a écrit :



Tu sais ce qu’on dit : si t’es pas content, tu peux aller troller sur clubic & jv.com





N’importe quoi…







crocodudule a écrit :



C’est pas très nouveau, Giscard avait fait la même chose; parce qu’il était pro médias et surtout télé, il était taxé de modernité, pour en réalité reproduire une politique de droite très classique.





Giscard était jeune déjà, et ensuite il a mené une politique plutôt centrée, et il a même permis sous sa présidence la loi Weil, ainsi que d’autres.







crocodudule a écrit :



Là on a eu droit à la même chose, on nous a fait le coup de la tartuffe nation du numérique de la blockchain disruptive





<img data-src=" />

C’est quoi ce délire ?







crocodudule a écrit :



pour en réalité nous servir un ultralibéralisme usé jusqu’à la corde





<img data-src=" />

N’importe quoi…

Déjà parce que la loi dont il est question dans l’article limite la liberté, donc elle n’a rien de libéral.

Les mots ont un sens.

Et ensuite parce qu’il n’y a guère de libéralisme (et encore moins “ultra”, c’est débile ces qualificatifs) dans nos gouvernements, tout au plus la position affichée actuellement est un peu plus libérale économiquement, mais sans grand impact sur la réglementation, toujours très abondante et avec un poids de l’État qui ne diminue pas.

Là tu viens de perdre une grande partie du crédit dont tu bénéficiais auprès de moi (certes tu t’en moques, mais c’est pour info).







Righall a écrit :



“Tête d’œuf” ou, la réalité toute crue : ce sera à la tête des clients…. Selon que vous soyez riche et puissant etc.









Idiogène a écrit :



Non mais toi ça va, t’es un blanco. :nainrouge:





Faut lire un peu les premiers commentaires, hein <img data-src=" />

Les têtes d’oeufs sont les profils Twitter sans avatar (photo).



OlivierJ Abonné
Le 04/07/2019 à 14h 57







alex.d. a écrit :



trolls, haters, têtes d’œuf « nous vous trouverons »



C’est une marrante, elle. Même avec sa loi, le troll ne sera pourtant pas illégal. Un troll, ce n’est pas un harceleur ni un colporteur de haine, juste un pollueur de forum.





Si seulement…

Pas mal de troll sont plutôt mal intentionnés, facilement avec des noms d’oiseaux ; on est souvent pas très loin du “hater”, quand on n’y est pas carrément.







hellmut a écrit :



à priori non. la plateforme va couper la chique dès qu’une tête va dépasser, sans se demander si elle est couronnée ou pas.





Ahem, sur “tête d’oeuf”, tu as aussi raté l’explication (dans les commentaires, pas de moi)







hellmut a écrit :



il faut:




  • montrer qu’on agit politiquement

  • pondre un truc qui montre rapidement des effets.



    augmenter le budget de la justice ne remplit aucun des deux objectifs. <img data-src=" />





    Ben si, le premier, quand même.



fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 02







OlivierJ a écrit :



A défaut d’approuver son projet de loi, je la comprends, car elle se prend des tombereaux de saloperie rien que via Twitter (j’ai vu des exemples), et je pense que parfois à sa place j’aurais légèrement la rage d’aller claquer la gueule à tous ces connards qui se croient à l’abri derrière un écran.







Je sais (sans avoir lu, je n’utilise pas tweeter, pas plus que facebook) qu’elle est la cible de connards.



Ce n’est pas une raison pour faire une loi de merde. J’attends des députés qu’ils œuvrent pour le bien commun en créant la loi, pas qu’ils réagissent pour créer une loi qui leur permet de se protéger personnellement.



C’est la pire image des politiques qu’ils peuvent donner que réagir en fonction des attaques qu’ils subissent.



Je soutiens plutôt LaREM, mais pas ce genre de croisades personnelles.





Qui n’a pas une connaissance qui ne fraude pas d’une façon ou d’une autres avec les prélèvements ?





Ça devient quand même assez compliqué de frauder. Il faut arrêter de dire n’importe quoi. Ça doit rester possible pour les artisans ou autres commerçants, mais c’est quand même bien verrouillé.







tpeg5stan a écrit :



Qu’elle porte plainte contre chacun d’eux, dans l’ordre et la discipline, et que ces mandaïs soient jugés honnêtement et condamnés lourdement.



S’il y a injure publique, c’est condamnable.



Ce n’est pas en faisant une loi liberticide que ça va changer.





Pas mieux.



En plus en tant qu’avocate, elle doit savoir comment faire pour que ça ne soit pas classé sans suite.




OlivierJ Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 04







tpeg5stan a écrit :



Qu’elle porte plainte contre chacun d’eux, dans l’ordre et la discipline, et que ces mandaïs soient jugés honnêtement et condamnés lourdement.

S’il y a injure publique, c’est condamnable.

Ce n’est pas en faisant une loi liberticide que ça va changer.





Disons que, sans être un partisan d’une forme de “censure” (de suppression de contenu), parfois que je rêve que la modération soit magique et supprime tous les messages dès qu’ils dépassent un certain niveau d’agressivité (ou de haine) ; ce qui n’empêcherait pas d’avoir des opinions divergentes de s’exprimer (extrême-gauche ou extrême-droite peuvent le faire sans agressivité ou haine, sur une bonne partie de leurs idées).

Mais bon c’est juste un rêve, c’est impossible.







lanoux a écrit :



Moi j’en ai pas, je fraude pas, et je n’ai pas de connaissance qui fraude, ça te défrise les gens honnetes?





<img data-src=" />

Je pense que tu t’es emballé et que tu as lu de travers mon commentaire.

Non seulement je ne fraude pas, mais je n’apprécie pas la fraude. Je rappelais seulement qu’une partie des gens qui se plaint des méchants fraudeurs fiscaux (ou “évadeurs” fiscaux) n’est elle-même pas si vertueuse. La fraude concerne plus généralement les indépendants que les salariés, pour qui c’est plus difficile.

Et n’importe qui faisant des travaux “au noir” chez lui fait de fait de la fraude fiscale, même si on ne va pas mettre sur le même plan 300 E et 10 000 E (sur lesquels on ne paie pas la TVA).









fred42 a écrit :



Déjà que pour leurs propres 15 ans, ils ont du mal (voir le magazine des 15 ans), tu espères quoi pour tes 15 ans d’inscription ? <img data-src=" />





Tu m’etonnes… ca se dit journalistes et ca met plus de 2 ans a sortir un unique canard, et encore avec la moitié de dessins dedans…

<img data-src=" />



C’est que ca prend du temps d’ecrire des articles a charge, a coups de un article par jour sur le meme sujet…



OlivierJ Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 06







fred42 a écrit :



Ce n’est pas une raison pour faire une loi de merde. J’attends des députés qu’ils œuvrent pour le bien commun en créant la loi, pas qu’ils réagissent pour créer une loi qui leur permet de se protéger personnellement.





Sérieusement, tu crois qu’elle fait ça pour elle ?







fred42 a écrit :



Ça devient quand même assez compliqué de frauder. Il faut arrêter de dire n’importe quoi. Ça doit rester possible pour les artisans ou autres commerçants, mais c’est quand même bien verrouillé.





Je ne pensais pas spécialement aux salariés, de fait.



fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 08







OlivierJ a écrit :



Si seulement…

Pas mal de troll sont plutôt mal intentionnés, facilement avec des noms d’oiseaux ; on est souvent pas très loin du “hater”, quand on n’y est pas carrément.







Il a raison pourtant.



Relis la définition du troll dans je jargon file, ceux dont tu parles ne sont pas des trolls



carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 08







Patch a écrit :



Parce que ce n’est pas la vérité?





Il suffit de lire le paragraphe: la proposition n’a pas été “défoncée”: une réponse claire a été apportée. Ce n’est pas à ceux qui sont les victimes de devoir trouver un moyen de substitution pour s’exprimer.

Encore une fois, la plupart des commentateurs défendent la liberté d’expression de ceux qui gueulent le plus au détriment des autres. Toujours cette manie de faire passer ceux qui insultent, mentent, harassent, détruisent… pour des victimes.





Patch a écrit :



Seulement dans ton esprit tordu… Ce n’est pas comme si c’était celui censé être secrétaire d’Etat au numérique qui l’avait dit…





Un titre putaclick n’est pas un titre mensonger, c’est simplement un titre volontairement provocateur pour attirer le chaland.

Est-ce que cette phrase a été dite: oui

Est-ce que cette phrase caractérise la nature de la loi et ce qui est débattu: absolument pas.



Après c’est toujours très droles de voir certains commentateurs venir s’en servir comme d’un nonosss dans la discussion



lanoux Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 10

jamais eu de black pour faire ma casba, et j’en suis fière, et il y a un paquet de fraude qui pourrait être repéré, mais ça voudrait dire taper sur tout le monde, notamment les gros, et la pas touche!


carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 11







Shadowman_2k3 a écrit :



Tu sais ce qu’on dit : si t’es pas content, tu peux aller troller sur clubic & jv.com





J’ai toujours adoré ce genre de commentaires dans un fil de dissuasion sensé défendre la liberté d’expression <img data-src=" />









carbier a écrit :



J’ai toujours adoré ce genre de commentaires dans un fil de dissuasion sensé défendre la liberté d’expression <img data-src=" />





….discussion…censé….

Mais sinon +1



carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 18







carbier a écrit :



J’ai toujours adoré ce genre de commentaires dans un fil de dissuasion sensé défendre la liberté d’expression <img data-src=" />





Le lapsus du correcteur d’orthographe <img data-src=" />

“fil de discussion bien sur”



fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 20







OlivierJ a écrit :



Disons que, sans être un partisan d’une forme de “censure” (de suppression de contenu), parfois que je rêve que la modération soit magique et supprime tous les messages dès qu’ils dépassent un certain niveau d’agressivité (ou de haine) ; ce qui n’empêcherait pas d’avoir des opinions divergentes de s’exprimer (extrême-gauche ou extrême-droite peuvent le faire sans agressivité ou haine, sur une bonne partie de leurs idées).

Mais bon c’est juste un rêve, c’est impossible.







Que les plateformes modèrent mieux de leur propre chef, pourquoi pas, mais que ça ne soit pas imposé par la loi avec une peine disproportionnée à la faute s’ils ne le font pas bien.



De plus, n’oublions pas que ces plateformes sont états-uniennes et que là-bas, la liberté d’expression est constitutionnelle. Donc, si l’on souhaite une modération plus forte, que l’on utilise des plateformes françaises.







Drepanocytose a écrit :



C’est que ca prend du temps d’ecrire des articles a charge, a coups de un article par jour sur le meme sujet…







Perso, je préfère qu’ils travaillent à écrire des articles pour ici où je suis abonné qu’à sortir un magazine que je ne lirai pas n’ayant pas contribué à son financement.







OlivierJ a écrit :



Sérieusement, tu crois qu’elle fait ça pour elle ?







Oui. Toi, même, tu vas un peu dans ce sens dans le message auquel j’ai répondu.



Le 04/07/2019 à 15h 27







OlivierJ a écrit :



<img data-src=" />

N’importe quoi…

Déjà parce que la loi dont il est question dans l’article limite la liberté, donc elle n’a rien de libéral.

Les mots ont un sens.

Et ensuite parce qu’il n’y a guère de libéralisme (et encore moins “ultra”, c’est débile ces qualificatifs) dans nos gouvernements, tout au plus la position affichée actuellement est un peu plus libérale économiquement, mais sans grand impact sur la réglementation, toujours très abondante et avec un poids de l’État qui ne diminue pas.

Là tu viens de perdre une grande partie du crédit dont tu bénéficiais auprès de moi (certes tu t’en moques, mais c’est pour info).





Comme déjà dit, puisque tes interventions sont toujours pour rabâcher la même chose, l’ultralibéralisme économique s’accompagne souvent et comme ici par l’adoption de Loi sociale réactionnaire.



Enfin, si l’aspect libéral et même ultralibéral de la politique du gouvernement t’échappe, ben prends de la juvamine&nbsp; <img data-src=" />



vizir67 Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 28



Je NE soutiens pas ce genre de croisades personnelles…



en effet, c’est + l’impression que ça donne !

(une Loi pour SA pomme, bah…..et tant-pis s’il y-a ‘des dégâts collatéraux’) <img data-src=" />


OlivierJ Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 42







carbier a écrit :



J’ai toujours adoré ce genre de commentaires dans un fil de dissuasion sensé défendre la liberté d’expression <img data-src=" />





“fil de dissuasion”, joli :-) .



Effectivement, on aime les fils de discussion sensés, aussi. ;-)







lanoux a écrit :



jamais eu de black pour faire ma casba, et j’en suis fière, et il y a un paquet de fraude qui pourrait être repéré, mais ça voudrait dire taper sur tout le monde, notamment les gros, et la pas touche!





Justement, le fisc s’attaque aux gros d’abord, c’est ce qu’il y a de plus rentable.

Si tu as des méthodes à indiquer au Fisc pour améliorer leur boulot, vas-y ils sont preneur. Cela dit je pense qu’ils savent assez bien comment s’y prendre, c’est leur métier et ils ne sont pas plus bête que le commentateur moyen.







fred42 a écrit :



Oui. Toi, même, tu vas un peu dans ce sens dans le message auquel j’ai répondu.





Je disais surtout qu’elle pouvait comprendre ce que subissaient beaucoup de gens, à l’instar de ce qu’elle subit (et contrairement à certains ici qui ne réalisent pas du tout, j’en suis certain).

Le harcèlement subi par exemple par Nadia Daam a été terrible.







crocodudule a écrit :



Comme déjà dit, puisque tes interventions sont toujours pour rabâcher la même chose, l’ultralibéralisme économique s’accompagne souvent et comme ici par l’adoption de Loi sociale réactionnaire.





Une loi sociale “réactionnaire” ?

L’ultra-libéralisme n’existe nulle part. Tout au plus certains pays sont plus libéraux que d’autres, mais même aux US il y a une énorme législation (pas par hasard que c’est le paradis des avocats et autres juristes).







crocodudule a écrit :



Enfin, si l’aspect libéral et même ultralibéral de la politique du gouvernement t’échappe, ben prends de la juvamine <img data-src=" />





Je serais curieux de voir ce que ce gouvernement a de bien libéral, économiquement.

Dans un pays qui possède un des plus fort taux de prélèvement (et de redistribution, tout de même), avec un poids de l’État et des collectivités important dans l’emploi (fonction publique, fonction publique territoriale), faut oser. Regarde une fiche de paie d’un salarié et vient parler d’aspect libéral.



fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 15h 47







OlivierJ a écrit :



Le harcèlement subi par exemple par Nadia Daam a été terrible.







Et ces harceleurs ont été condamnés. La justice fait son travail et les lois actuelles suffisent comme cela le démontre.



Le 04/07/2019 à 15h 55

Sauf que Nadia Daam est une grande fille.

Evaëlle a fini pendue dans sa chambre à 11ans…



Loin de moi l’idée de dire que leur solution est la bonne, mais il faut clairement faire quelques chose pour le harcèlement sur internet (et dans la vrai vie) et malheureusement quand la justice est saisie pour ce genre de chose c’est bien trop tard.


vizir67 Abonné
Le 04/07/2019 à 16h 00

Je rappelais seulement qu’une partie des gens qui se plaint des méchants fraudeurs fiscaux

n’est elle-même pas si vertueuse….



ça me fait penser à “quelqu’un”, dont ‘j’ai oublié’ son nom ?

(ça commence par : Ca….“) ??? <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 16h 02

Combattre la haine en ligne, c’est honorable comme volonté. Cependant, à trop vouloir lutter contre cette haine, en responsabilisant les plates-formes, nous allons tomber dans la censure.




Parler de l'islamophobie, de l'antisémitisme, de la pédo-pornographie, de la Shoa, des Nazis, de la maltraitance des enfants et de celle des animaux, ect... deviendront peut-être impossible. Les plates-formes ne s'embêteront pas dans un travail de modération. Elles supprimeront ces discutions sans chercher à aller plus loin, estimant qu'il s'agit de sujets haineux.      






Le pseudo, sur les réseaux sociaux, les forums, les blogs, ect... ne rend pas anonyme. A moins qu'elle passe par un VPN ou un proxy, les policiers et les gendarmes peuvent retrouver une personne grâce à son IP. Qu'ils fasse le nécessaire lorsqu'une plainte est déposée. La plupart du temps, ils ne donnent aucune suite à la plainte. C'est aberrant. Ne me dîtes pas qu'ils faut des milles et des cents pour remonter au propriétaire d'un adresse IP ! Il n'est pas question ici de retrouver une personne avec son ADN, ce qui demande là du temps et de l'argent.      






Bref, des lois existent déjà pour lutter contre la haine en ligne ! Depuis la Troisième République, le Parlement a voté et à modifier une quantité astronomique de lois, qui ne sont pas appliqués ! Ils seraient peut-être temps de les mettre en oeuvre...

fred42 Abonné
Le 04/07/2019 à 16h 02

Sauf que pour cette jeune de 11 ans, il ne s’agissait pas de harcèlement en ligne de ce que j’en ai lu et qu’une prof faisait partie des harceleurs.



Donc, merci de ne pas utiliser ce drame pour justifier n’importe quoi.


Le 04/07/2019 à 16h 14







fred42 a écrit :



Sauf que pour cette jeune de 11 ans, il ne s’agissait pas de harcèlement en ligne de ce que j’en ai lu et qu’une prof faisait partie des harceleurs.



Donc, merci de ne pas utiliser ce drame pour justifier n’importe quoi.





&nbsp;+1, légiférer en réaction à un fait divers dramatique ne pourra aboutir qu’à des solutions pires que le mal.



Le 04/07/2019 à 16h 24

L’enfer c’est pas internet mais la vie réèle.


Le 04/07/2019 à 16h 34







skankhunt42 a écrit :



L’enfer c’est pas internet mais la vie réèle.





Si on philosophe, je dirai que l’enfer c’est les cons, mais d’habitude j’ai un verre à la main lorsque je dis ça



Le 04/07/2019 à 16h 47

Bien pour ca que j’ai précisé “et aussi dans la vrai vie”

Mais si tu veux du suicide suite à du cyberharcélement, je peux te parler de Amanda Todd, Brandy Vela, Juliette, Sian Waterhouse… Et ca c’est celles dont je me souviens…

Merci de ne pas essayer d’occulter la triste vérité.


Le 04/07/2019 à 16h 56

suffit que la police/gendarme ne refuse aucun plainte ou ne dissuade de le faire, que la justice traite cela rapidement et hop on fait l’économie d’une loi, mais pas de budget.



ca me rappel le numero de tel pour enfance maltraité, j’ai connaissance d’un cas, j’appel ….. tout les operateurs son occupé rappelé plus tard, au bout de 15 jours j’ai bien senti qu’en facade tous le monde pense que le gvt s’occupe du pb mais que lorsque tu fais partie des 0.15% de gens qui en ont besoin, beh ce n’est pas possible -&gt; tu te sens seul -&gt; hop suicide



finalement c’est passé par le professeur et directeur d’ecole. Mais bon c’est parce que je suis déterminé, nombre de gens ont du abandonné en cours de route.








sscrit a écrit :



-&gt; tu te sens seul -&gt; hop suicide





Ah ouais, c’est pas un gros raccourci du tout.



Le 04/07/2019 à 17h 25







carbier a écrit :



Toujours cette manie de faire passer ceux qui insultent, mentent, harassent, détruisent… pour des victimes.







Il ne s’agit pas de ça mais de la délégation d’une mission de justice à des entreprises privées, pour la plupart étrangères de surcroît.

En ce qui me concerne du moins.

Il y a déjà tout un arsenal juridique pour lutter contre ces propos, il suffit de rappeler que ce n’est pas parce qu’on est en ligne que la loi ne s’applique pas. Mais voilà: un fait divers, une loi. Faut que ça fuse dans la startup nation.

Que ces entreprises paient un impôt juste avec lequel on recrutera des magistrats (entre-autres).



Le 04/07/2019 à 17h 56



…qu’un terme soit enfin mis à ces dérives qui « gangrènent notre démocratie »





Censurer la critique et les contre pouvoir, le rêve de tout bon fasciste: heil Macron ! <img data-src=" />


Le 04/07/2019 à 18h 50







Toorist a écrit :



Sauf que Nadia Daam est une grande fille.

Evaëlle a fini pendue dans sa chambre à 11ans…



Loin de moi l’idée de dire que leur solution est la bonne, mais il faut clairement faire quelques chose pour le harcèlement sur internet (et dans la vrai vie) et malheureusement quand la justice est saisie pour ce genre de chose c’est bien trop tard.





Que les professeurs se mettent en grève pour appeler à une prise de conscience&nbsp; du harcèlement scolaire plutôt que de protester contre une réforme du bac…



Se servir de ce drame pour dire que la loi contre la haine en ligne est une nécessité, c’est se faire dominer par ses émotions. C’est comme lorsque les Internautes, sur les réseaux sociaux, appellent, au mieux, à l’enfermement à vie des pédophiles, au pire, réclament le retour de la peine de mort. Qu’est-ce que cela apporte ? Quelles réponses concrètes sont amenées ? Où sont les arguments ? En fait, il n’y a rien de constructif dans leurs commentaires.



A chaque drame ou chaque problème qui est lié de prêt ou de loin au Net, un Ministre arrive avec son projet de loi ou un député avec sa proposition de loi. Les politiques réagissent dans l’émotion. Une partie de la France réagit dans l’émotion. Je pense notamment à tous ces Français qui ne sont pas nés avec Internet. De ces émotions sortent des lois liberticides. Sous couvert de nous protéger, ces lois peuvent potentiellement nous empêcher de nous exprimer, dans le cadre de la liberté d’expression.



Il existe déjà un arsenal législatif conséquent pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, le harcèlement, ect… bref contre la haine, qu’elle soit en ligne ou verbale. Utilisons cet arsenal plutôt que de pondre ce type de loi. Créer des lois parce que d’autres lois ne sont pas appliquées, mais quelle aberration ! J’en ai ras le bol de tout ça ! Mais ras le bol ! Et je n’ai que 35 ans. Je subis toutes les conneries de mes hommes et femmes politiques qu’une certaine France plébiscite ! Je sature………………………..



&nbsp;



hansi Abonné
Le 04/07/2019 à 19h 10

“La régulation n’est pas la censure”



La preuve : tous les dictateurs le disent !



En particulier le CSA qui s’obstine à ne surtout pas donner à&nbsp; l’UPR, son président et ses lieutenants le temps de parole auxquels ils ont légitimement droit dans les media mainstream.&nbsp; La démocratie selon LREM…



“La censure n’est pas confiée aux plateformes.”



C’est pourtant bien google et facebook qui font le sale ménage dans les comptes et les commentaires youtube en toute impunité, même quand les commentaires sont soft. Ce qui ne m’a pas empêché de tomber cette semaine accidentellement sur une vidéo youtube porno qui avait passé le filtrage. Comprenne qui pourra.



On sait qui contrôle les GAFAM. Et aux dernières nouvelles, ce n’est ni le gouvernement français, ni même l’UE !


Le 04/07/2019 à 19h 15

Il y a un truc que je comprends pas sur le “cyber harcèlement”: Comme disais Coluche , il suffit que les gens n’en achète pas pour que ça se vende pas.



J’avais lu des articles sur la fameuse affaire de la “ligue of lol”, les personnes disaient souffrir en lisant les commentaires haineux à leur encontre.



Mais pour moi, est-ce qu’il ne suffirait pas de ne pas lire ? De se désabonner de twitter / facebook / …. ? Ya pas une fonction “privé” pour n’afficher que les messages perso ? C’est certes public, mais c’est aussi éphémère et non obligatoire.

&nbsp;

Si la ligue du LOL a eu tellement d’influence c’est aussi car les gens lambda s’abonnait aux tweets, et - activement - se comportaient comment des moutons, on ne peux pas le nier, et je n’ai pas dit que ça excusait les saloperies dites par des personnes anonymes.

Dans l’hypothèse où , ensuite, ces tweets (ou posts) ressortent plus tard dans d’autres contexte - par exemple à l’embauche,&nbsp; le vrai problème devient alors à mon sens la discrimination.



Ce qui ne me plaît pas, c’est la tendance qu’a le gouvernement à mettre dans le même panier la ligue du LOL , L214 , Greenpeace, les négationnistes, …. et museler ainsi toute contestation militante & activiste.

(Sachant que les moyens de démonstration “autorisés” tel que les manifs déposés sont devenu complètement inutiles c’est sans doute aussi pour ça que c’est pas encore interdit).



&nbsp;

&nbsp;

Finallement, est-ce que “Cette loi sera l’occasion pour le CSA de monter en puissance” , ce n’est pas ça la vrai justification de cette campagne ? Leur donner l’os à ronger qu’ils demandent depuis tant d’années ?

&nbsp;



&nbsp;


SebGF Abonné
Le 04/07/2019 à 19h 51

Ce matin il y avait une interview de Zineb el Rhazoui sur France Info suite à la réquisition de peine prison pour une personne l’ayant menacée de mort sur piouteur.

Je n’ai pas retrouvé la retranscription de ce matin, l’article datant d’hier, mais dedans elle disait que la loi Avia était totalement inutile avec l’arsenal législatif actuel et même, pire encore, risque de rendre contre productif l’effort de la justice du fait de l’obligation de censure immédiate.



C’était intéressant à écouter.


carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 20h 26







OB a écrit :



J’avais lu des articles sur la fameuse affaire de la “ligue of lol”, les personnes disaient souffrir en lisant les commentaires haineux à leur encontre.



Mais pour moi, est-ce qu’il ne suffirait pas de ne pas lire ? De se désabonner de twitter / facebook / …. ? Ya pas une fonction “privé” pour n’afficher que les messages perso ? C’est certes public, mais c’est aussi éphémère et non obligatoire.





Mais voila une solution qu’elle est bonne: les harceleurs restent et les harcelés n’ont qu’à se tirer… Non mais…

De toute façon ce sont des faibles, autant laisser Darwin faire son oeuvre <img data-src=" />



carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 20h 35







SebGF a écrit :



Ce matin il y avait une interview de Zineb el Rhazoui sur France Info suite à la réquisition de peine prison pour une personne l’ayant menacée de mort sur piouteur.

Je n’ai pas retrouvé la retranscription de ce matin, l’article datant d’hier, mais dedans elle disait que la loi Avia était totalement inutile avec l’arsenal législatif actuel et même, pire encore, risque de rendre contre productif l’effort de la justice du fait de l’obligation de censure immédiate.



C’était intéressant à écouter.





Ouaip sauf que tout le monde n’est pas journaliste.

Tout le monde n’a pas le courage de porter plainte.

Et même quand on porte plainte, même si la justice avait 10 fois plus de moyens, il faudrait au moins quelques semaines pour traiter l’affaire (contre quelques années actuellement)… mais dans le monde actuel quelques semaines c’est déjà trop tard. Le mal est fait: les commentaires, photomontage et autres propos dégradant auront fait le tour de sa sphère immédiate.



Effectivement il existe des lois, mais cela n’empèche pas de prendre des mesures en amont pour aider les vraies victimes. En quoi est-ce en opposition ?

On dénonce un propos auprès du site pour qu’il l’efface immédiatement et en parallèle on peut lancer une procédure judiciaire.



carbier Abonné
Le 04/07/2019 à 20h 40







ProFesseur Onizuka a écrit :



Censurer la critique et les contre pouvoir, le rêve de tout bon fasciste: heil Macron ! <img data-src=" />





Ne t’inquiète pas: personne ne te censurera… au mieux tu es très drole à lire, au pire tu es totalement contre productif à ta “cause”.



J’en serai presque à me demander si tu ne serais pas un CM de LREM qui essaie de torpiller leurs vrais opposants <img data-src=" />



Le 04/07/2019 à 21h 00

Le sentiment que cela me donne est que Laetitia Avia fait de la com’ en allumant un (petit) feu médiatique. La question serait alors de savoir si c’est un vrai feu médiatique pour qu’on parle d’elle et de son (in)action ou un contre-feu médiatique pour couvrir d’autres sujets. Maintenant que nous avons du recul sur la façon de gouverner de la LREM, nous pouvons nous attendre à tout.


Le 04/07/2019 à 21h 34

C’est marrant, enfin je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer, mais la petite phrase de notre députée m’en a fait penser à un autre.



Laeticia Avia :

&nbsp; “Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer face à vos responsabilités.”



&nbsp;Puttin :

&nbsp;«On ira les buter jusque dans les chiottes.»

&nbsp;

&nbsp;J’espère que cette chasse ne se finira pas à coup de HK416…


Le 04/07/2019 à 21h 55

Super, bientôt un ministère de l’Éducation du peuple et de la Propagande

Ouais, je sais, c’est un point Godwin. Mais c’est pas moi qui ait commencé.


Le 04/07/2019 à 23h 17

La majorité des anonymographes utilisent des enveloppes.


Le 04/07/2019 à 23h 45



Effectivement il existe des lois, mais cela n’empèche pas de prendre des mesures en amont pour aider les vraies victimes. En quoi est-ce en opposition ?

On dénonce un propos auprès du site pour qu’il l’efface immédiatement et en parallèle on peut lancer une procédure judiciaire.







  1. Une ‘victime’ peut mentir.

  2. Des mesures prises par qui ?



  3. Lancer une procédure de la procédure… pour un propos retiré… donc papy FN dit une connerie au bar et on lui fait remarquer, il s’excuse, il va quand même devant le juge qui dira mesdames messieurs la cour vous félicite de savoir vous arrangez vous-mêmes sans avoir besoin de nous…



    Si la justice n’avait que des anecdotes à traiter… <img data-src=" />


SebGF Abonné
Le 05/07/2019 à 05h 22

Je ne faisais que poster cette interview qu’il me paraissait intéressant de partager. (même si y’a toujours pas la retranscription, ce qui est dommage)

Le détail qui m’avait surtout le plus interpellé pour montrer l’ampleur de la connerie que peuvent atteindre certains, c’est que la personne en question est sous protection policière armée H24. Y compris dans le studio au moment de l’interview où elle expliquait qu’il était complètement anormal dans notre pays d’en venir à une telle situation.



Mon avis personnel sur cette loi est simple : ne changera rien car sera comme toutes les autres, inappliquée.



Ca fait 15 ans qu’on nous vend “Internet est mort” à chaque loi de ce genre alors que je n’ai jamais remarqué une seule différence par rapport à mon usage quotidien.


SebGF Abonné
Le 05/07/2019 à 05h 30

Dans le cas de l’interview que j’ai cité, elle a d’ailleurs dit que l’étudiant inculpé avait supprimé lui même son message de menace de mort.

Mais qu’en aucun cas il n’avait sorti d’excuses et que pour lui c’était des propos normaux. Mais rien que le fait de les supprimer de “peur que ça lui retombe dessus plus tard” aurait du le faire tiquer…



On est tous des cons qui peuvent avoir une montée dans les tours et à un moment claquer une grosse connerie en public. Citez moi un exemple de personne ne l’ayant jamais fait.

Il suffit juste de le reconnaître et d’agir en conséquence pour démontrer qu’on vit dans un monde civilisé, ce que n’a pas fait cet étudiant visiblement.


Le 05/07/2019 à 06h 37

Qui ne souhaite pas ça? mais:





  • Pour exister, presque tout le monde cherche l’outrage parce que ça créée du trafic et donc des revenus ou de la visibilité. L’idée selon laquelle on aurait un groupe qui pollue l’environnement de tous les autres gentils utilisateurs est au mieux simpliste.

  • Je tirerai mon chapeau à celui qui arrivera à trouver le certain niveau d’agressivité, et à juger de manière infaillible les cas limites. Un débat dans lequel chacun des participants se sent outré et agressé dès qu’un autre conteste ou propose quelque chose de différent n’est pas un débat.

  • En face, il y a aussi des droits fondamentaux, et si on peut les restreindre, ça doit se faire dans le stricte respect de la proportionnalité, ce qui semble manquer ici.



    &nbsp;

    +1 pour la fraude. il y a tellement de gens qui optimisent, voire pire mais qui ne réalisent pas que la seule différence d’avec ce qu’il dénoncent est l’échelle.


carbier Abonné
Le 05/07/2019 à 06h 45







Idiogène a écrit :





  1. Une ‘victime’ peut mentir.



    1. Des mesures prises par qui ?



    2. Lancer une procédure de la procédure… pour un propos retiré… donc papy FN dit une connerie au bar et on lui fait remarquer, il s’excuse, il va quand même devant le juge qui dira mesdames messieurs la cour vous félicite de savoir vous arrangez vous-mêmes sans avoir besoin de nous…



      Si la justice n’avait que des anecdotes à traiter… <img data-src=" />





      Y’a du boulot <img data-src=" />



      Il faudrait savoir: soit on veut que la justice fasse son boulot, soit qu’elle ne fasse rien.

      Dans le cas de papy FN, il ne va rien lui arriver. Surtout s’il n’a aucun antécédent.



      Pour le 1), c’est le même raisonnement qui fait que peu de femmes portent plainte pour violences conjugales, pour harcèlement, etc. Comme quoi, on n’est pas encore rendu.

      Donc pour le 1) je te répondrai: mais elle peut aussi dire la vérité.



      Pour le 2) cela s’appelle la modération. Mais je comprends que la perspective de se faire censurer UN post par mégarde est tellement ignoble qu’il ne faut surtout rien faire <img data-src=" />




Le 05/07/2019 à 06h 45

c’est peut-être que le gouvernement ne mérite pas d’être qualifié d’ultralibéral ou de libéral tout court (sur le plan économique et sociétal). C’est à la mode de mettre tous les maux du monde sur le libéralisme, et c’est un tour de force de novlangue de réussir à associer conservatisme (très répandu chez les étatistes aussi dès qu’on sort de certains sujets) au terme libéral.



Après, concernant ce gouvernement en particulier j’avoue que quand on me vantait le “en même temps”, j’avais pas pensé qu’il pouvait s’agir d’un conservatisme (voire pire) forcené en terme d’Etat de droit et de libertés fondamentales&nbsp; couplé à une errance sur le plan économique dont la seule propriété est de neutraliser les bienfaits que peuvent apporter le libéralisme et de l’étatisme (en même temps… c’est peut-être de ça dont ils parlaient).


Le 05/07/2019 à 07h 16



Il faudrait savoir: soit on veut que la justice fasse son boulot, soit qu’elle ne fasse rien.





Code pénal, article 223-6.



Bizarrement une PME ou un site auto-modéré par ses membres n’a pas de problème.





Pour le 2) cela s’appelle la modération. Mais je comprends que la perspective de se faire censurer UN post par mégarde est tellement ignoble qu’il ne faut surtout rien faire <img data-src=" />





Ce qui est ignoble c’est la censure de masse sans humain derrière et sans contre-partie.

Les mécanismes de droit de réponse de la loi de 1881 suffisent amplement à corriger la râlerie de censure d’UN post. Et permettent aussi de ne pas sombrer dans la consommation.


vizir67 Abonné
Le 05/07/2019 à 07h 20





  1. Une ‘victime’ peut mentir.



    ça me fait penser :




  • à ces femmes qui prétendent “avoir été violées”…..<img data-src=" />

    …puis en enquêtant, on découvre “une sombre affaire de vengeance ” !



    comme quoi !!!

    (c’est pas Paroles d’Évangile)


Le 05/07/2019 à 07h 27

D’acc’.


Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 07h 29







OlivierJ a écrit :



S’il y a bien quelqu’un qui n’a pas l’esprit tordu, c’est Carbier.



Vous avez les mêmes pensées politiques tous les 2. Tu m’étonnes que tu ne vas pas le contredire…



Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 07h 41







bloossom a écrit :



c’est peut-être que le gouvernement ne mérite pas d’être qualifié d’ultralibéral ou de libéral tout court (sur le plan économique et sociétal). C’est à la mode de mettre tous les maux du monde sur le libéralisme, et c’est un tour de force de novlangue de réussir à associer conservatisme (très répandu chez les étatistes aussi dès qu’on sort de certains sujets) au terme libéral.



<img data-src=" />

Le gouvernement suit la ligne de l’UE. Au sein même de l’UE, ils ne se cachent absolument de suivre une idéologie ultra-libéraliste (ils en sont même plutôt fiers, en fait), qu’ils estiment la seule valable. Mais le gouvernement ne le serait pas? <img data-src=" />



Le 05/07/2019 à 08h 06







Patch a écrit :



Vous avez les mêmes pensées politiques tous les 2. Tu m’étonnes que tu ne vas pas le contredire…





En même temps, c’est très probablement la même personne: vive le multicompte…



&nbsp;



fred42 Abonné
Le 05/07/2019 à 08h 17

En tout cas, toi, tu es unique !



Ce sont 2 personnes différentes, ils ont des avis différents sur pas mal de sujets y compris en politique contrairement à ce que pense Patch.

En plus, je vois mal quelqu’un payer 2 abonnements en critiquant la ligne éditoriale avec un compte.


Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 08h 17







js2082 a écrit :



En même temps, c’est très probablement la même personne: vive le multicompte…



A moins d’un problème de multiples personnalités, je ne pense pas : si on sort de la politique, OlivierJ est bien plus mesuré que carbier qui reste le gros du temps pas très loin des extrêmes <img data-src=" />



vizir67 Abonné
Le 05/07/2019 à 08h 32

j’y ai, aussi, pensé !

(la façon de s’exprimer est, assez, ‘troublante’ )<img data-src=" />


carbier Abonné
Le 05/07/2019 à 08h 44







js2082 a écrit :



En même temps, c’est très probablement la même personne: vive le multicompte…





Tiens je ne savais pas que NXi permettait d’avoir 2 comptes pour un même abonnement <img data-src=" />



Hint pour les neuneus: NXi ne permet pas aux non abonnés de lire les news payantes



Après quand un fil de discussion dérive sur des “multicomptes” surtout sur un site comme NXi c’est que certains ne sont pas loin de la paranoia.







vizir67 a écrit :



j’y ai, aussi, pensé !

(la façon de s’exprimer est, assez, ‘troublante’ )<img data-src=" />





Ouais c’est vrai c’est troublant: t’imagines, des mecs qui mettent plus de 3 mots par phrase et essaient d’utiliser du vocabulaire approprié, c’est forcément du multicompte <img data-src=" />



Ce qui est hilarant c’est le niveau de bétise pour en arriver à cette conclusion.

Les mecs sont tellement bien “entre eux” que forcément si quelques personnes ont des idées différentes c’est un multicompte <img data-src=" />



Le 05/07/2019 à 09h 02







bloossom a écrit :



c’est peut-être que le gouvernement ne mérite pas d’être qualifié d’ultralibéral ou de libéral tout court (sur le plan économique et sociétal).






Je la fais courte, ne listant que les textes me venant immédiatement à l'esprit :      




  • Libéralisme voire ultralibéralisme:

    . Dérégulation du marché du travail, avec limitation des indemnités versées au salarié et raccourcissement du délai de prescription (débuté en qualité de ministre de l’économie, achevé comme Psd),

    . Privatisations iniques d’Alstom (sans parler des conséquences sur l’emploi, allant jusqu’à ne pas exécuter l’accord prévoyant de sauver la filiale défense), de l’aéroport de Toulouse (avec un bilan catastrophique qui heureusement pourrait être définitivement invalidée), et maintenant la privatisation d’ADP,

    . Projet de Loi souhaitant mettre un terme à l’emploi à vie des fonctionnaires et permettant le recours massif aux contractuels,

    . Deuxième Loi durcissant le contrôle des chômeurs et diminuant leurs droits (sur l’an passé 1 bénéficiaire sur 5 a été concerné par la perte d’allocation du fait de la première réforme),

    . Dérégulation du “marché du droit” (formule abjecte) limitant l’accès au Juge en imposant par principe le renvoi à des acteurs privés avant de pouvoir saisir une Juridiction (et donc pour le plus grand bénéfice des plateformes privées),

    . Fin de la flat tax et quasi disparition de l’impôt sur la fortune sur les biens meubles,

    . Et je passe sur la renonciation à toute mesure écologique pour ne pas nuire au marché (MERCOSUR en étant la dernière illustration).

    &nbsp;

  • Mesures réactionnaires:

    . La Loi asile immigration: qui est un texte que n’a pas renier l’extrême droite loin de là le trouvant juste trop mou. Texte qui est le plus total reniement de nos valeurs au point où un Tribunal allemand vient de refuser l’expulsion d’immigré vers les France en raison du risque de traitement inhumain chez nous. Ce texte pour la première fois me fera hésiter en cas de nouveau 2° tour Macron/Le pen.

    . 4° Lois et projets visant à restreinte la liberté d’expression et de manifester (heureusement systématiquement sabrés par le Conseil constitutionnel sur les mesures phares), le tout en privilégiant systématiquement le Juge administratif ou une AAI au détriment du Juge judiciaire,

    . Projet de Loi à l’étude s’agissant de la Loi de 1905 (réforme récemment annoncée suspendue),

    . Totale reculade sur la PMA,

    . Et je passe sur le comment de la répression des mouvements sociaux, c’est l’évidence.



    Donc s’il y a bien une novlangue c’est celle qui prétend qualifier la politique menée par ce gouvernement autrement que de libérale voire ultralibérale sur le plan économique, et de parfaitement réac sur le plan social.



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 09h 13







fred42 a écrit :



C’est contre la fraude fiscale et pas l’évasion (qui elle est souvent légale sinon, ça serait de la fraude), mais ça avance.







Tu rigoles j’espère??? Parce que la on parle juste d’une vaste blague, même le MEDEF se marre!



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 09h 15







OlivierJ a écrit :



Disons que, sans être un partisan d’une forme de “censure” (de suppression de contenu), parfois que je rêve que la modération soit magique et supprime tous les messages dès qu’ils dépassent un certain niveau d’agressivité (ou de haine) ; ce qui n’empêcherait pas d’avoir des opinions divergentes de s’exprimer (extrême-gauche ou extrême-droite peuvent le faire sans agressivité ou haine, sur une bonne partie de leurs idées).

Mais bon c’est juste un rêve, c’est impossible.





<img data-src=" />

Je pense que tu t’es emballé et que tu as lu de travers mon commentaire.

Non seulement je ne fraude pas, mais je n’apprécie pas la fraude. Je rappelais seulement qu’une partie des gens qui se plaint des méchants fraudeurs fiscaux (ou “évadeurs” fiscaux) n’est elle-même pas si vertueuse. La fraude concerne plus généralement les indépendants que les salariés, pour qui c’est plus difficile.

Et n’importe qui faisant des travaux “au noir” chez lui fait de fait de la fraude fiscale, même si on ne va pas mettre sur le même plan 300 E et 10 000 E (sur lesquels on ne paie pas la TVA).







La fraude fiscale, c’est répétons le 100 milliards et en grande majorité de la fraude a la TVA, qui peut se régler tout simplement…il est vachement curieux de noter que seule la france ne s’est pas doté de se petit logiciel permettant d’éviter la plus grosse partie des magouilles…



tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 09h 42







lanoux a écrit :



il est vachement curieux de noter que seule la france ne s’est pas doté de se petit logiciel permettant d’éviter la plus grosse partie des magouilles…







Euh quoi ?

C’est obligatoire depuis le 1er janvier 2018, et d’ailleurs les commerçants que je connais ne trouvent pas ça génial





La fraude fiscale, c’est répétons le 100 milliards





D’une c’est une estimation, pas une donnée dans le marbre, de deux cette estimation est assez contestable



Le 05/07/2019 à 09h 44







carbier a écrit :







Ce qui est hilarant c’est le niveau de bétise pour en arriver à cette conclusion.

Les mecs sont tellement bien “entre eux” que forcément si quelques personnes ont des idées différentes c’est un multicompte <img data-src=" />





Enfin, là on parle de deux personnes qui ont exactement les mêmes idées et avec quasiment les mêmes mots, qui se sont inscrites la même année, qui ont commencé à commenter la même semaine, qui se soutiennent et confirment leurs propos l’un et l’autre (c’est assez flagrant ces derniers temps).

Ça commence à faire beaucoup, tu ne trouves pas? <img data-src=" />

&nbsp;

Et pour info, l’histoire des abonnements n’empêche rien.



tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 09h 51







crocodudule a écrit :



. Privatisations iniques d’Alstom (sans parler des conséquences sur l’emploi, allant jusqu’à ne pas exécuter l’accord prévoyant de sauver la filiale défense), de l’aéroport de Toulouse







Toulouse ça date de 2015, et si tu parles de la fusion Alstom-GE, ça date également d’avant l’arrivée de Macron au pouvoir.





. Et je passe sur la renonciation à toute mesure écologique pour ne pas nuire au marché (MERCOSUR en étant la dernière illustration).





La renonciation à la taxe carbone c’est pour les gilets jaunes, pas pour le marché.

L’accord avec le mercosur implique le respect de l’accord de Paris et de la forêt amazonienne.



Pour le reste (emploi à vie des fonctionnaires, marché du travail, impôt sur la fortune) c’est vraiment des mesures light, et à la traîne des autres pays d’Europe. La France reste un des pays les moins libéraux d’Europe.



Le 05/07/2019 à 09h 58







tpeg5stan a écrit :



Toulouse ça date de 2015, et si tu parles de la fusion Alstom-GE, ça date également d’avant l’arrivée de Macron au pouvoir.






 C'est bien lui qui dès 2014 (et donc comme ministre de l'économie) a arbitrer le vente de l’aéroport de Toulouse et mêmes les conditions de la vente (qui ne pouvaient bénéficier qu'aux Chinois), il en est de même d'Alstom et surtout de son refus de respecter l'engagement de l'Etat de sauver la filiale défense:       



https://www.mediapart.fr/journal/france/240119/toulouse-blagnac-le-scandale-macr…

http://www.leparisien.fr/economie/emmanuel-macron-et-general-electric-une-longue… &nbsp;



tpeg5stan a écrit :



La renonciation à la taxe carbone c’est pour les gilets jaunes, pas pour le marché.



 L'accord avec le mercosur implique le respect de l'accord de Paris et de la forêt amazonienne.








 Et la marmotte elle met le chocolat , tu connais la suite.      






Tu es toi-même libéral sur le plan économique (ce qui n'est en rien une insulte), par conséquent ces mesures te conviennent et c'est logique.      





Ce que je ne comprends pas c’est le double discours de certains qui devant des mesures libérales sur le plan économique, refusent que le terme soit employé.



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 10h 14







tpeg5stan a écrit :



Euh quoi ?

C’est obligatoire depuis le 1er janvier 2018, et d’ailleurs les commerçants que je connais ne trouvent pas ça génial







D’une c’est une estimation, pas une donnée dans le marbre, de deux cette estimation est assez contestable







Apparement pas pour tout le monde, c’est pas moi qui le dit, ça vient d’un blog obscure anarcho-communiste qui avait pour invité un réactionnaire de la mouvance islamo gauchiste.

tu peux poadcaster les informés de france info d’hier (04/07) entre 20h40 et 20h50 avec une ancienne du medef



tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 10h 20







crocodudule a écrit :



Tu es toi-même libéral sur le plan économique (ce qui n’est en rien une insulte), par conséquent ces mesures te conviennent et c’est logique.







Ces mesures sont loin de me convenir.

Renoncer à la taxe carbone est une sottise, les réformes des fonctionnaires on les attend toujours, sur le nucléaire et le glyphosate c’est un charlatan escrologiste, et pour créer des normes, des taxes et des régulations Macron fait autant que ses prédécesseurs.

Tu m’excuseras, mais le gouvernement de Macron c’est un peu un gouvernement Hollande-le retour de la revanche

D’ailleurs la moitié des choses que tu dénonces sont dans la continuité du gouvernement Hollande.



Le 05/07/2019 à 10h 22







tpeg5stan a écrit :



Ces mesures sont loin de me convenir.

Renoncer à la taxe carbone est une sottise, les réformes des fonctionnaires on les attend toujours, sur le nucléaire et le glyphosate c’est un charlatan escrologiste, et pour créer des normes, des taxes et des régulations Macron fait autant que ses prédécesseurs.

Tu m’excuseras, mais le gouvernement de Macron c’est un peu un gouvernement Hollande-bis.

D’ailleurs la moitié des choses que tu dénonces sont dans la continuité du gouvernement Hollande.





Ca je te l’accorde, du moins sa 2° partie de mandat où il s’est totalement trahi.



Le 05/07/2019 à 10h 41

LREM = spin-off du PS, avec les seconds rôles et les figurants de la saison 1.





Pour le reste (emploi à vie des fonctionnaires, marché du travail, impôt sur la fortune) c’est vraiment des mesures light, et à la traîne des autres pays d’Europe. La France reste un des pays les moins libéraux d’Europe.





Vu le traitement de la liberté d’expression il n’y a rien de surprenant.


carbier Abonné
Le 05/07/2019 à 10h 56







js2082 a écrit :



Enfin, là on parle de deux personnes qui ont exactement les mêmes idées et avec quasiment les mêmes mots, qui se sont inscrites la même année, qui ont commencé à commenter la même semaine, qui se soutiennent et confirment leurs propos l’un et l’autre (c’est assez flagrant ces derniers temps).

Ça commence à faire beaucoup, tu ne trouves pas? <img data-src=" />

 

Et pour info, l’histoire des abonnements n’empêche rien.





Maikilaikon <img data-src=" />

Pour info lors du passage à la dernière version du site, NXi a du coupé dans les commentaires.

Résultats: mon 1er commentaire aurait eu lieu la même semaine que celui de Fred42, Drepa et… toi <img data-src=" />



Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 18







carbier a écrit :



Maikilaikon <img data-src=" />

Pour info lors du passage à la dernière version du site, NXi a du coupé dans les commentaires.

Résultats: mon 1er commentaire aurait eu lieu la même semaine que celui de Fred42, Drepa et… toi <img data-src=" />



C’est quoi le rapport avec les 1ers commentaires? <img data-src=" />



Les dates d’inscription qui apparaissent dans les profils sont les bonnes, elles n’ont aucunement été modifiées…



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 28







the_frogkiller a écrit :



C’est marrant, enfin je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer, mais la petite phrase de notre députée m’en a fait penser à un autre.

Laeticia Avia :



 "Mes chers trolls, haters, têtes d’œuf anonymes qui vous croyez seuls cachés derrières vos écrans, vous qui êtes infiniment petits et lâches, sachez que nous nous battrons pour vous trouver et vous placer face à vos responsabilités."    



Puttin :

«On ira les buter jusque dans les chiottes.»



J'espère que cette chasse ne se finira pas à coup de HK416...







<img data-src=" />

Assimiler le fait de mettre des gens face à leurs responsabilités (devant un tribunal) avec le fait d’aller buter des gens, comment dire…



(au fait c’est Poutine, le président Russe)



Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 34







carbier a écrit :



Maikilaikon <img data-src=" />

Pour info lors du passage à la dernière version du site, NXi a du coupé dans les commentaires.

Résultats: mon 1er commentaire aurait eu lieu la même semaine que celui de Fred42, Drepa et… toi <img data-src=" />



Trop tard pour éditer <img data-src=" />

Mal lu le commentaire auquel tu réponds, en effet là ta réponse est logique <img data-src=" /> (et vu qu’il y a qques mois entre l’inscription d’OlivierJ et la tienne, difficile de faire un lien de ce côté)



tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 40







lanoux a écrit :



tu peux poadcaster les informés de france info d’hier (04/07)







Mein Gott, il y a une belle brochette dans cette émission, les lécheurs de bottes de Macron avec une langue de caméléon, les gens qui détestent tout le monde et sont contre tout, ceux qui sont là juste pour se mettre en avant…

Ça fait un gouffre de ne pas avoir la radio/tv <img data-src=" />



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 43







tpeg5stan a écrit :



Mein Gott, il y a une belle brochette dans cette émission, les lécheurs de bottes de Macron avec une langue de caméléon, les gens qui détestent tout le monde et sont contre tout, ceux qui sont là juste pour se mettre en avant…

Ça fait un gouffre de ne pas avoir la radio/tv <img data-src=" />





Ouais bun tu devrais en être ravi, hier il n’y a pas eu de leche, tout le monde se foutait de la gueule de la super police anti-fraude qui vient de voire le jour…si tu appelles ça de la leche, et j’attendais plus des remarques de fred ou olivier (d’ou ma ref à france info, ça leur aurait fait plaisir :P )



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 45







fred42 a écrit :



Et ces harceleurs ont été condamnés. La justice fait son travail et les lois actuelles suffisent comme cela le démontre.





Oui ça arrive, mais je pense que c’est trop rare, pour plusieurs raisons que d’autres ont mentionnées (je vois déjà : les moyens de la justice, les délais, et tous ceux qui ne portent pas plainte ou n’ont pas trop les moyens de faire appel à un avocat - ce qui est préférable).







SebGF a écrit :



Ce matin il y avait une interview de Zineb el Rhazoui sur France Info





Il me semble qu’une bonne partie de sa motiviation est que la loi ratisse trop large et que le terme “d’islamophobie” est trop flou et ne permettra même plus de critiquer certains aspects de la religion (et non pas les fidèles).







Patch a écrit :



Vous avez les mêmes pensées politiques tous les 2. Tu m’étonnes que tu ne vas pas le contredire…





Pas tout à fait (cf plus bas).







js2082 a écrit :



En même temps, c’est très probablement la même personne: vive le multicompte…









fred42 a écrit :



En tout cas, toi, tu es unique !

Ce sont 2 personnes différentes, ils ont des avis différents sur pas mal de sujets y compris en politique contrairement à ce que pense Patch.

En plus, je vois mal quelqu’un payer 2 abonnements en critiquant la ligne éditoriale avec un compte.





Il faudrait leur apprendre à lire (effectivement il est unique :-) ), vu que Carbier et moi n’avons pas tout à fait le même style, que lui reste toujours beaucoup plus mesuré (alors que moi je craque parfois en répondant moins poliment), qu’il est plus critique que moi sur la ligne éditoriale et ne se mêle pas des mêmes sujets, que je lui réponds mais rarement l’inverse, et surtout qu’on a quelques désaccords de temps à autres (et je crois qu’on n’a pas voté pareil).







Patch a écrit :



A moins d’un problème de multiples personnalités, je ne pense pas : si on sort de la politique, OlivierJ est bien plus mesuré que carbier qui reste le gros du temps pas très loin des extrêmes <img data-src=" />





“pas très loin des extrêmes”, elle est bien bonne, je crois qu’on est en train de se faire balader, surtout qu’on est vendredi.

Carbier, pas très loin des extrêmes, heu lesquels ? Je ne dirais pas qu’il est moins mesuré que moi, en tous cas je ne m’attendais pas à cette appréciation.



(j’ai tendance à penser que Carbier se passerait de mon soutien occasionnel, dont il n’a pas besoin de toutes façons <img data-src=" /> )







vizir67 a écrit :



j’y ai, aussi, pensé !

(la façon de s’exprimer est, assez, ‘troublante’ )<img data-src=" />





Faut apprendre à lire mon cher.

Et franchement, j’ai autre chose à faire que poster depuis 2 comptes, déjà depuis un ça occupe assez.



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 11h 51







lanoux a écrit :



La fraude fiscale, c’est répétons le 100 milliards et en grande majorité de la fraude a la TVA, qui peut se régler tout simplement…il est vachement curieux de noter que seule la france ne s’est pas doté de se petit logiciel permettant d’éviter la plus grosse partie des magouilles…





Ah ben si c’est si facile de luter contre la fraude à la TVA, sur lesquels les chiffres les plus fantaisistes circulent (genre 100 milliards), contacte Bercy ils seront ravis de récupérer plus d’argent (et il y en auront qui bénéficieront d’avancements).







crocodudule a écrit :



Je la fais courte, ne listant que les textes me venant immédiatement à l’esprit :




  • Libéralisme voire ultralibéralisme:

    . Dérégulation du marché du travail, avec limitation des indemnités versées au salarié et raccourcissement du délai de prescription (débuté en qualité de ministre de l’économie, achevé comme Psd),





    Déjà un bon “LOL” : on a une indemnisation chômage comme il n’en existe pas dans beaucoup de pays, surtout à ce niveau-là, l’assurance-chômage est obligatoire pour les salariés, et c’est du libéralisme…

    <img data-src=" />



    Un des rares points où je pourrais être d’accord, c’est sur la loi Asile et Immigration, que je déplore (et qui n’a rien de libéral non plus) et à laquelle je ne m’attendais pas du tout.







    tpeg5stan a écrit :



    Toulouse ça date de 2015, et si tu parles de la fusion Alstom-GE, ça date également d’avant l’arrivée de Macron au pouvoir.

    La renonciation à la taxe carbone c’est pour les gilets jaunes, pas pour le marché.

    L’accord avec le mercosur implique le respect de l’accord de Paris et de la forêt amazonienne.

    Pour le reste (emploi à vie des fonctionnaires, marché du travail, impôt sur la fortune) c’est vraiment des mesures light, et à la traîne des autres pays d’Europe. La France reste un des pays les moins libéraux d’Europe.





    Merci.

    C’est totalement incompréhensible pour moi de voir des gens penser qu’on est dans un pays très libéral économiquement, alors qu’une rapide analyse montre bien que non. Il y a une certaine liberté du point de vue économique, mais c’est très encadré et réglementé.







    Patch a écrit :



    <img data-src=" />

    Le gouvernement suit la ligne de l’UE. Au sein même de l’UE, ils ne se cachent absolument de suivre une idéologie ultra-libéraliste (ils en sont même plutôt fiers, en fait), qu’ils estiment la seule valable. Mais le gouvernement ne le serait pas? <img data-src=" />





    <img data-src=" />

    Ils ne se cachent pas ? T’as un exemple ?

    Les mots ont un sens, dire “ultra-libéraliste” c’est tellement ridicule déjà.

    On accuse suffisamment l’UE de tout vouloir légiférer à coup de directives et autres lois, ça doit être les mêmes qui parlent d’une excès de libéralisme.







    tpeg5stan a écrit :



    Ces mesures sont loin de me convenir.

    Renoncer à la taxe carbone est une sottise, les réformes des fonctionnaires on les attend toujours, sur le nucléaire et le glyphosate c’est un charlatan escrologiste, et pour créer des normes, des taxes et des régulations Macron fait autant que ses prédécesseurs.

    Tu m’excuseras, mais le gouvernement de Macron c’est un peu un gouvernement Hollande-le retour de la revanche

    D’ailleurs la moitié des choses que tu dénonces sont dans la continuité du gouvernement Hollande.





    Je ne dirais pas que c’est le retour de Hollande, mais sinon :

    Gros regret de ma part de la renonciation à la taxe carbone, du fait d’une petite minorité. Cette mesure est indispensable si on veut décarboner l’économie, tous les experts le disent (et les experts ne font pas de politique).

    Grosse déception sur le nucléaire aussi, quelle folie de vouloir arrêter plusieurs centrales (qui fonctionnent bien et qui sont bien surveillées et maintenues à niveau via l’ASN, et qui produisent énormément d’électricité pilotable à prix intéressant).

    Sur le glyphosate, j’ai l’impression qu’il y a un peu d’espoir (qu’on arrête cette obsession insensée et hors rationalité scientifique), via quelques députés déjà.



Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 12h 04







OlivierJ a écrit :



<img data-src=" />

Ils ne se cachent pas ? T’as un exemple ?

Les mots ont un sens, dire “ultra-libéraliste” c’est tellement ridicule déjà.

On accuse suffisamment l’UE de tout vouloir légiférer à coup de directives et autres lois, ça doit être les mêmes qui parlent d’une excès de libéralisme.



Ca en parle ici et (enfin plus exactement dans la 2eme vidéo c’est sûr, dans la 1ere il me semble fortement, mais comme ca fait un petit moment que je l’ai vue…).



tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 12h 20

J’ai commencé l’émission du début, je ne savais pas l’heure exacte de la partie de l’émission concernée.


tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 12h 25







OlivierJ a écrit :



Gros regret de ma part de la renonciation à la taxe carbone, du fait d’une petite minorité.







https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/les-francais-rejettent-…



Ou pas. La taxation carbone est assez impopulaire, et même en dehors de France j’ai du mal à voir des pays vraiment volontaires sur le sujet.





tous les experts le disent (et les experts ne font pas de politique).





Hélas oui.



Le 05/07/2019 à 12h 39







tpeg5stan a écrit :



Ou pas. La taxation carbone est assez impopulaire







Macron a quand même eu le temps d’augmenter la taxe sur le gasoil de 40% en 4 ans, et seulement pour les travailleurs pas pour les entreprises (transport, agriculteur, taxi…) ça ne peux que mal se passer d’appauvrir autant les Français aussi vite <img data-src=" />



tpeg5stan Abonné
Le 05/07/2019 à 12h 42

Ce n’est pas le carburant qui plombe le pouvoir d’achat, c’est le logement.



À bon entendeur.


carbier Abonné
Le 05/07/2019 à 12h 48







OlivierJ a écrit :



(…) que je lui réponds mais rarement l’inverse





Je préfère répondre à ceux qui ne sont pas d’accord avec moi. <img data-src=" />







OlivierJ a écrit :



, et surtout qu’on a quelques désaccords de temps à autres (et je crois qu’on n’a pas voté pareil).





C’est même sur, vu le faible score du parti pour qui j’ai voté aux européennes <img data-src=" />



Fin du HS pour ma part.



Le 05/07/2019 à 12h 49







fred42 a écrit :



En tout cas, toi, tu es unique !



Ce sont 2 personnes différentes, ils ont des avis différents sur pas mal de sujets y compris en politique contrairement à ce que pense Patch.

En plus, je vois mal quelqu’un payer 2 abonnements en critiquant la ligne éditoriale avec un compte.







On en a bien mis un en évidence de double compte, genre troll enragé (tiens donc…) qui va jusqu’à payer deux comptes pour faire croire que quelqu’un ne lui chie pas en travers de la gueule à chaque fois qu’il débite ses conneries…



Le 05/07/2019 à 12h 56







carbier a écrit :



Tiens je ne savais pas que NXi permettait d’avoir 2 comptes pour un même abonnement <img data-src=" />







Pour info : on a bien un cas avéré de double compte, mais ce n’est ni toi, ni OlivierJ qui sont les coupables.



Au passage, on a eu un troll dans les commentaire, genre amateur d’homéopathie politique qui est venu chier sa propagande monomaniaque complotiste habituelle…



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 12h 57







tpeg5stan a écrit :



https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/les-francais-rejettent-en-masse-un-retour-de-la-taxe-carbone-1002127



Ou pas. La taxation carbone est assez impopulaire, et même en dehors de France j’ai du mal à voir des pays vraiment volontaires sur le sujet.





Je suis d’accord avec ce que tu dis ; ce que je voulais dire c’est que le gouvernement a cédé du fait des agissements violents (ou non-violents mais gênants comme les blocages de rond-point de de raffineries ou de péages ou je ne sais quoi) d’une petite minorité. Et c’est encore un mauvais signal envoyé, car ça veut dire qu’il suffit de créer de la casse (ou l’encourager) pour qu’un gouvernement cède sur un point pourtant destiné à l’intérêt général (ici à très long terme, donc peu palpable).







tpeg5stan a écrit :



Ce n’est pas le carburant qui plombe le pouvoir d’achat, c’est le logement.





Ce n’est pas pour défendre son commentaire car il écrit un pourcentage ahurissant de conneries en commentaire (dont là rien que le fait d’invoquer Macron à tort et à travers, un de ses dadas), mais l’article que tu indiques dit aussi :



“Si l’on écarte ces dépenses contraintes, pour la plupart liées au logement, les principaux postes de consommation sont l’alimentation et les transports. Deux types de dépenses qui ne font pas l’objet de factures ou d’abonnement, mais qu’il est difficile de différer ou de réduire drastiquement à court terme.”



Et indique plus loin (même si c’est évident mathématiquement) que pour un ménage modeste, une hausse du prix du carburant prend une proportion non négligeable. Jancovici disait que ça demandait de repenser l’urbanisme si on voulait pouvoir établir une taxe carbone d’un niveau pertinent sans trop impacter les ménages modestes qui se sont éloignés des centres villes (je résume grossièrement).

Enfin je suppose que toi et moi sommes d’un avis similaire sur cette question.



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 13h 01







Commentaire_supprime a écrit :



Pour info : on a bien un cas avéré de double compte, mais ce n’est ni toi, ni OlivierJ qui sont les coupables.





Je sais qu’on est HS, mais petite curiosité, ça date de quand ?

On peut savoir quel(s) compte(s) c’était ?







Commentaire_supprime a écrit :



Au passage, on a eu un troll dans les commentaire, genre amateur d’homéopathie politique qui est venu chier sa propagande monomaniaque complotiste habituelle…





En effet, et ça faisait un certain temps.

“homéopathie politique”, pas mal…

“le parti qui monte et qu’on bâillonne”, j’en ai les larmes aux yeux à chaque fois ;-) (just kidding, en fait je trouve ça triste ce genre de mentalité, j’ai un pote un peu comme ça).



Le 05/07/2019 à 13h 05







carbier a écrit :



Maikilaikon <img data-src=" />

Pour info lors du passage à la dernière version du site, NXi a du coupé dans les commentaires.

Résultats: mon 1er commentaire aurait eu lieu la même semaine que celui de Fred42, Drepa et… toi <img data-src=" />





Chuuuuuuttt, voyons!



Faudrait pas que Marc commence à réaliser qu’on est en réalité tous sa maman qui poste sous plein de comptes abonnés différents, histoire de faire croire à son fils que son blog marche et qu’elle peut être fière de lui…

<img data-src=" /><img data-src=" />



Le 05/07/2019 à 13h 20







OlivierJ a écrit :









Il y a des mois de cela tu argumentais , on pouvait ne pas être d’accord mais au moins c’était constructif, mais depuis ta promesse (non tenue) de quitter les rives NX, tes interventions, concentrées pour l’essentiel sur cette proposition de Loi, consistent à affirmer que cette proposition de Loi n’est pas une atteinte à la liberté d’expression parce que FB se fout de celle-ci car elle une société privée, puis tu enchaines sur ta rengaine Marc est partisan et il ne fait que des articles putes à clic, et enfin, je ne dis même pas à court d’argument car tu n’en exposes aucun, tu cites mollement une phrase par ici une autre par là pour y répondre par “LOL” ou “c’est ridicule”.

&nbsp;

Arrêtes de te faire du mal !



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 13h 21

c’est fantaisiste que pour toi, le MEDEF le reconnait lui même ( la pour le coup si ils reconnaissent 100M on devrait logiquement plus se rapprocher des 120…)



Et oui c’est vachement facile, coup de gueule hier dans l’émission cité, ou même certains d’entre eux reconnaisse que c’est particulièrement dégueulasse chez nous, avec le début d’un contrôle fiscale, convocation du grand patron, hop, petite amende, réglée rubis sur l’ongle, et on en parle plus (évidement amende qui n’a aucune commune mesure avec ce qui aurait du etre payé, et sans casier judiciaire en prime). Donc oui, c’est facile, ce n’est qu’une question de volonté, que l’on a pas!



A oui, nouvel police anti-fraude….40 gus!

Et attention, comme on est pour une plus grande efficacité contre la fraude, ces 40 clampins seraient ils intégré à notre super brigade qui existait déjà de 37 ames? Dans les mêmes locaux?



A bun nan, des fois qu’ils deviennent efficace ces con la…non non non, on va créer un autre département, et dans des villes différentes. Les moyens? La première brigade n’a pas de bagnole pour se déplacer et n’a pas le droit de consulter les documents <img data-src=" />



A ouais, le pied ce serait qu’ils se fassent la guerre entre service comme on sait si bien faire par chez nous



Ton recouvrement fiscale est une putain de fumisterie olivier


lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 13h 32







tpeg5stan a écrit :



L’accord avec le mercosur implique le respect de l’accord de Paris et de la forêt amazonienne.







Alors la tu vas voir comment mon bon président jair (enfin celui de ma femme, jair si tu nous lis fout la paix à mes belle soeurs) va s’essuyer les fesses avec toutes les feuilles des arbres qu’ils va couper <img data-src=" />



Le 05/07/2019 à 13h 32







OlivierJ a écrit :



Je sais qu’on est HS, mais petite curiosité, ça date de quand ?

On peut savoir quel(s) compte(s) c’était ?







C’est récent (mai de cette année) et ce sont deux comptes que nous connaissons bien : tmtisfree et jeanprofite. C’est le même pervers narcissique derrière ces deux comptes.



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 13h 37







tpeg5stan a écrit :



J’ai commencé l’émission du début, je ne savais pas l’heure exacte de la partie de l’émission concernée.





20h40-20h50

j’avais précisé pour éviter que vous vous tapier la totale (moi j’étais dans les bouchons, et j’en avais mare de passer en boucle ultra vomit)



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 13h 39







Commentaire_supprime a écrit :



Pour info : on a bien un cas avéré de double compte, mais ce n’est ni toi, ni OlivierJ qui sont les coupables.



Au passage, on a eu un troll dans les commentaire, genre amateur d’homéopathie politique qui est venu chier sa propagande monomaniaque complotiste habituelle…





tssss tssss tssss toi tu vas finir embastillé ;)



Le 05/07/2019 à 13h 57







lanoux a écrit :



c’est fantaisiste que pour toi, le MEDEF le reconnait lui même ( la pour le coup si ils reconnaissent 100M on devrait logiquement plus se rapprocher des 120…)



Et oui c’est vachement facile, coup de gueule hier dans l’émission cité, ou même certains d’entre eux reconnaisse que c’est particulièrement dégueulasse chez nous, avec le début d’un contrôle fiscale, convocation du grand patron, hop, petite amende, réglée rubis sur l’ongle, et on en parle plus (évidement amende qui n’a aucune commune mesure avec ce qui aurait du etre payé, et sans casier judiciaire en prime). Donc oui, c’est facile, ce n’est qu’une question de volonté, que l’on a pas!



A oui, nouvel police anti-fraude….40 gus!

Et attention, comme on est pour une plus grande efficacité contre la fraude, ces 40 clampins seraient ils intégré à notre super brigade qui existait déjà de 37 ames? Dans les mêmes locaux?



A bun nan, des fois qu’ils deviennent efficace ces con la…non non non, on va créer un autre département, et dans des villes différentes. Les moyens? La première brigade n’a pas de bagnole pour se déplacer et n’a pas le droit de consulter les documents <img data-src=" />



A ouais, le pied ce serait qu’ils se fassent la guerre entre service comme on sait si bien faire par chez nous



Ton recouvrement fiscale est une putain de fumisterie olivier







+1. Si l’administration était efficace et gérée par des gens qui savent faire leur boulot, je pense qu’on s’en serait aperçus. Surtout moi, qui y bosse dedans depuis 25 ans.



Et je peux dire que ça s’est même aggravé depuis dix ans…



Patch Abonné
Le 05/07/2019 à 14h 45







Commentaire_supprime a écrit :



Pour info : on a bien un cas avéré de double compte, mais ce n’est ni toi, ni OlivierJ qui sont les coupables.



Au passage, on a eu un troll dans les commentaire, genre amateur d’homéopathie politique qui est venu chier sa propagande monomaniaque complotiste habituelle…



Ah en plus il donne des gélules de sucre à ses 4 partisans nationaux pour les garder? <img data-src=" />







OlivierJ a écrit :



En effet, et ça faisait un certain temps.

“homéopathie politique”, pas mal…

“le parti qui monte et qu’on bâillonne”, j’en ai les larmes aux yeux à chaque fois ;-) (just kidding, en fait je trouve ça triste ce genre de mentalité, j’ai un pote un peu comme ça).



Parti qui monte d’ailleurs tellement qu’un autre qui avait un chien sur leurs affiches était devant eux aux européennes <img data-src=" />

(Je pense qu’à force faudrait leur dire qu’ils prennent l’escalator dans le mauvais sens… Ils ont beau gravir les marches, il continue toujours de descendre!)







Commentaire_supprime a écrit :



+1. Si l’administration était efficace et gérée par des gens qui savent faire leur boulot, je pense qu’on s’en serait aperçus. Surtout moi, qui y bosse dedans depuis 25 ans.



Et je peux dire que ça s’est même aggravé depuis dix ans…



Et vu ce qui est prévu sur la feuille de route, ca n’a pas l’air prêt à repartir dans le bon sens…



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 15h 37







crocodudule a écrit :



Il y a des mois de cela tu argumentais , on pouvait ne pas être d’accord mais au moins c’était constructif, mais depuis ta promesse (non tenue) de quitter les rives NX





Tu dois confondre avec quelqu’un, quand aurais-je dit vouloir quitter NX ?



Et j’argumente toujours, mes commentaires ne font pas 2 lignes.







crocodudule a écrit :



tes interventions, concentrées pour l’essentiel sur cette proposition de Loi





Non. Depuis hier oui, évidemment.







crocodudule a écrit :



consistent à affirmer que cette proposition de Loi n’est pas une atteinte à la liberté d’expression parce que FB se fout de celle-ci car elle une société privée, puis tu enchaines sur ta rengaine Marc est partisan et il ne fait que des articles putes à clic, et enfin, je ne dis même pas à court d’argument car tu n’en exposes aucun





Je n’ai rien dit de tel.

Je le redis, tu confonds avec quelqu’un d’autre.



OlivierJ Abonné
Le 05/07/2019 à 15h 43







lanoux a écrit :



c’est fantaisiste que pour toi, le MEDEF le reconnait lui même ( la pour le coup si ils reconnaissent 100M on devrait logiquement plus se rapprocher des 120…)





Ne sachant pas ce que le MEDEF dit exactement, je préférerais une source chez eux (un lien) si ça ne te dérange pas.

Par ailleurs, c’est original de prendre le MEDEF comme référence, d’habitude on balaie d’un revers de main ce qu’il dit.

(je suis simple salarié, je dis ça au cas où).







lanoux a écrit :



A oui, nouvel police anti-fraude….40 gus!

Et attention, comme on est pour une plus grande efficacité contre la fraude, ces 40 clampins seraient ils intégré à notre super brigade qui existait déjà de 37 ames? Dans les mêmes locaux?





Je ne parlais pas de la nouvelle police anti-fraude, je n’ai pas d’avis là comme ça.







lanoux a écrit :



Ton recouvrement fiscale est une putain de fumisterie olivier





“Mon” recouvrement ?

Le Fisc a des agents qui s’occupent de recouvrement, et ils récupèrent pas mal d’argent (on a eu un montant record il y a 2-3 ans, les chiffres ont été publiés).

Je ne dis pas qu’on ne peut pas améliorer, je dis seulement que le discours comme quoi on ne traque pas les fraudeurs est faux. Et c’est un gros boulot. Et de toutes façons on ne peut jamais attraper tout le monde, ou alors faut une Stasi du Fisc, mais on n’est pas en RDA (et même, certains y arriveraient quand même).







Commentaire_supprime a écrit :



C’est récent (mai de cette année) et ce sont deux comptes que nous connaissons bien : tmtisfree et jeanprofite. C’est le même pervers narcissique derrière ces deux comptes.





Ah, les 2 sont des originaux dans leur genre, mais je ne les voyais pas proches dans leur discours (j’ai plusieurs fois répondu aux 2). tmtisfree avait l’air d’avoir plus de connaissances (certes faut voir ce qu’il en faisait) que jeanprofite qui est plutôt ignorant de plein de choses (ou la tête farcie de trucs erronés et clichés).



Le 05/07/2019 à 16h 21







OlivierJ a écrit :



Ah, les 2 sont des originaux dans leur genre, mais je ne les voyais pas proches dans leur discours (j’ai plusieurs fois répondu aux 2). tmtisfree avait l’air d’avoir plus de connaissances (certes faut voir ce qu’il en faisait) que jeanprofite qui est plutôt ignorant de plein de choses (ou la tête farcie de trucs erronés et clichés).







En tant que romancier, je suis très sensible au style des écrits, et celui de ces deux-là est le même.



Il y a partage des tâches entre les deux comptes, tmt fait exclusivement du rentre-dedans hystérolibéral no-state/éconégationniste, et jeanprofite fait dans la parano anti big data.



Curieusement, ce qui nous a mis la puce à l’oreille, Patch et moi, c’était de voir le second systématiquement voler au secours du premier.



Tiens, un petit rappel au passage



Le 05/07/2019 à 17h 19

Exact ! Lisez donc le troll “cocoricoo2” ici :

https://www.20minutes.fr/societe/2555879-20190704-urgences-plusieurs-soignants-i…

Il a aussi une haine pathologique des Gilets Jaunes, du rarement lu…

Et jamais censuré par “20 minutes”…


Le 05/07/2019 à 17h 53







OB a écrit :



Mais pour moi, est-ce qu’il ne suffirait pas de ne pas lire ? De se désabonner de twitter / facebook / …. ?



(snip)



je n’ai pas dit que ça excusait les saloperies dites par des personnes anonymes.







Voilà, tout simplement. Ce n’est pas parce que ça n’aurait pas été lu que ça n’aurait pas été écrit, dans un but précis: nuire. En outre, ce n’est pas parce que ce ne serait pas lu par les victimes que ça ne leur parviendrait pas aux oreilles. C’est le cas pour toutes les victimes, mais dans le cas précis de la ligue du LOL, je te rappelle que tout cela s’est passé au sein d’un milieu professionnel dans lequel l’image et la crédibilité sont essentielles.









OB a écrit :



Ce qui ne me plaît pas, c’est la tendance qu’a le gouvernement à mettre dans le même panier la ligue du LOL , L214 , Greenpeace, les négationnistes, …. et museler ainsi toute contestation militante & activiste.







Ah non, pas les négationnistes. La haine, la violence et autre joyeusetés ne sont pas dans le même champ que le négationnisme selon Mmes Belloubet et Avia, comme on pouvait le lire hier.



Le 05/07/2019 à 18h 06







tpeg5stan a écrit :



Toulouse ça date de 2015, et si tu parles de la fusion Alstom-GE, ça date également d’avant l’arrivée de Macron au pouvoir.





Et il faisait quoi à cette date? Il était dans l’opposition à se battre?



Les lois dites Macron-El Kohmri, le CICE, il n’y est pour rien. C’est Hollande, avec sa poigne implacable, qui l’a forcé?







tpeg5stan a écrit :



La France reste un des pays les moins libéraux d’Europe.





C’est la raison pour laquelle j’habite en France: c’est l’un des pays les plus progressistes (verre d’eau 2 fois trop grand pour le volume contenu, toussa) d’Europe.

C’est pas un concours de la société la plus inégalitaire au monde.



lanoux Abonné
Le 05/07/2019 à 19h 37

Je te le redis podcast des informés de France Info entre 20h40 et 20h45.



Et soyons sérieux 5minutes Olivier ils recouvrent pinut’s il y a 100M qui se baladent dans la nature…par contre sur la fraude sociale là il faut se concentrer lol



Tu bosses dans le privé apparemment, et bien tu aurais leur taux de pourcentage de recouvrement tu serais lourdé illico presto et t’irais pointer chez polo le chomedu.



Tiens mon ancien voisin travaillait à Bercy . J’etais étudiant à Tolbiac a l’epoque Donc avec des groooosssses journée (je deconne j’en branlais pas une) et bien il partait après moi et bien souvent rentrait avant moi (milieu d’apres midi….quand il y foutait les pieds)


Le 07/07/2019 à 10h 05







hellmut a écrit :



<img data-src=" />

à priori jsuis pas le seul sans majuscule, mais j’ai pas le souvenir que ça soit un choix.

à l’époque les navigateurs ne corrigeaient pas la 1ere lettre, ça vient peut-être de là.

ou c’est juste la flemme d’appuyer sur MAJ. <img data-src=" />



enfin bref, jsuis bien en peine d’expliquer cet état de fait, ça fait quand même 14 ans 12 que je me suis inscrit (je sais pas si je dois rire ou pleurer du coup). <img data-src=" />



au fait NXI on a un truc quand on fête les 15 ans d’inscription (et d’activité) ou on peut se la coller derrière l’oreille? <img data-src=" />





Petit jeune !



&nbsp;On a visiblement toujours eu le choix vu que j’en ai 2 et que mon compte a 17 ans&nbsp;<img data-src=" />



tpeg5stan Abonné
Le 08/07/2019 à 07h 49







Cumbalero a écrit :



c’est l’un des pays les plus progressistes (verre d’eau 2 fois trop grand pour le volume contenu, toussa) d’Europe.







Euh…

On a pas la même définition de progressisme.

Les Pays-Bas ou le Canada sont à des années-lumières de la France en termes de « progressisme », la France est un pays bien encroûté.

Tant qu’on est dans le contexte de l’actu, c’est du progressisme pour toi la censure généralisée qui est prévue ?



Le 09/07/2019 à 09h 58

ce qui illustre parfaitement la contradiction entre ce qui est dit, ce qu’on en dit et ce qui est fait. D’autant qu’en comparaison internationale, c’est pas ces quelques mesures sur le marché du travail qui permettent de dire qu’il s’agit d’une politique libérale, même en matière économique. l’Etat reste omniprésent, le déficit continue de se creuser et les prélèvements peinent à diminuer.

&nbsp;