StopCovid : Cédric O saisit le Conseil national du Numérique

StopCovid : Cédric O saisit le Conseil national du Numérique

Réponses à rendre le 24 avril

Avatar de l'auteur

Marc Rees

Publié dansDroit

17/04/2020
124
StopCovid : Cédric O saisit le Conseil national du Numérique

Cédric O a saisi ce 14 avril le Conseil national du numérique sur le projet StopCovid, l’application de suivi de contact. Next INpact diffuse la lettre de saisine.

L’application fera l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale puis au Sénat, les 28 et 29 avril prochains. « Je souhaite qu'avant le 11 mai, nos assemblées puissent en débattre et que les autorités compétentes puissent nous éclairer », avait ainsi posé Emmanuel Macron dans sa dernière adresse aux Français, le 13 avril.

Le lendemain, le secrétaire d’État au numérique a officiellement saisi le CNNum du sujet. Dans ce document, il rappelle ses points cardinaux : respect du cadre légal européen et français, utilisation volontaire et anonymisation des données « de telle manière que personne ne puisse être capable ni de retracer la liste des personnes testées positives ni, le cas échéant, de reconstituer qui a contaminé qui ». La CNIL sera associée et le projet sera open source.

Dans sa lettre de saisine, Cédric O entend désormais s’appuyer aussi sur l’expertise du Conseil national du numérique, « dans la mesure où celle-ci serait retenue dans une stratégie sanitaire d’allègement du confinement, en conformité avec les obligations sanitaires associées ».

Il demande au CNNum de lui faire part des « points d’attention » et autres « améliorations possibles » et de lui adresser ses recommandations pour « permettre son adoption par le plus grand nombre et notamment sur la question essentielle de l’inclusion ». Tous les Français ne disposant pas d’un smartphone, la question de l’inclusion est évidemment centrale.
Le CNNum, qui a déjà commencé ses auditions, devra rendre sa copie au plus tard le 24 avril prochain.

Aujourd'hui, devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, Cédric O a relevé ne pas être certain de pouvoir sortir l’application au 11 mai. Elle ne serait pas même finalisée pour des débats des 28 et 29 avril au Parlement.

 

cédric O saisine CNNUM stopcovi

 

 

 

124
Avatar de l'auteur

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

652e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Et bonne nuit les petits

00:04 Next 8
dessin de Flock

#Flock distribue des mandales tous azimuts

13:40 Flock 14
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #11 et résumé de la semaine

11:47 Next 40

Sommaire de l'article

Introduction

Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

652e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Next 8
dessin de Flock

#Flock distribue des mandales tous azimuts

Flock 14
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #11 et résumé de la semaine

Next 40
Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Hard 24

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

IA 6
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

Soft 41
Une petite fille en train d'apprendre à programmer et hacker logiciels et appareils électroniques

Un roman graphique explique les logiciels libres aux enfants

SoftSociété 21
Nouveautés pour Messenger

Meta lance (enfin) le chiffrement de bout en bout de Messenger, entre autres

Socials 5

#LeBrief : cloud européen, OSIRIS-REx a frôlée la catastrophe, CPU AMD Ryzen 8040

Windows en 2024 : beaucoup d’IA, mais pas forcément un « 12 »

Soft 21
Einstein avec des qubits en arrière plan

Informatique quantique, qubits : avez-vous les bases ?

HardScience 9
Notifications iPhone

Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

DroitSécu 17

En ligne, les promos foireuses restent d’actualité

DroitWeb 19

#LeBrief : modalité des amendes RGPD, cyberattaque agricole, hallucinations d’Amazon Q, 25 ans d’ISS

Logo Twitch

Citant des « coûts prohibitifs », Twitch quitte la Corée du Sud

ÉcoWeb 29
Formation aux cryptomonnaies par Binance à Pôle Emploi

Binance fait son marketing pendant des formations sur la blockchain destinées aux chômeurs

Éco 10
Consommation électrique du CERN

L’empreinte écologique CERN en 2022 : 1 215 GWh, 184 173 teqCO₂, 3 234 Ml…

Science 8
station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Société 78

#LeBrief : intelligence artificielle à tous les étages, fichier biométrique EURODAC

KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Soft 13
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

DroitSociété 4
Api

La CNIL préconise l’utilisation des API pour le partage de données personnelles entre organismes

SécuSociété 3
Fouet de l’Arcep avec de la fibre

Orange sanctionnée sur la fibre : l’argumentaire de l’opérateur démonté par l’Arcep

DroitWeb 25
Bombes

Israël – Hamas : comment l’IA intensifie les attaques contre Gaza

IA 22

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (124)


Spike Abonné
Le 17/04/2020 à 15h34

“Tous les Français ne disposant pas d’un smartphone”&nbsp;J’en ai un mais il ne sera pas pris en charge fatalement puisque c’est un Windows Phone&nbsp;<img data-src=" />


anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa
Le 17/04/2020 à 16h01

Les individus ont plus sûrement un médecin traitant et une mémoire naturelle, qu’un smartphone capable de retrouver des contacts sans capacité à les géolocaliser et les identifier.



 M'est avis qu'on va réinventer le fil à couper le beurre, mais ce sera numérique et sans contact, donc ce sera plus moderne.       
&nbsp;
&nbsp;[https://www.youtube.com/watch?v=G3L-hqyd-eQ](https://www.youtube.com/watch?v=G3L-hqyd-eQ) (j'ai pensé à ça - film de 1994)


&nbsp;



Mais bravo aux équipes qui découvriront une telle application mobile,  en espérant qu'elle arrive avant le vaccin... un peu de challenge pour  motiver les troupes. ;-)

Eviv_Bulgroz
Le 17/04/2020 à 16h27






Nicky5 a écrit :

“Tous les Français ne disposant pas d’un smartphone”&nbsp;J’en ai un mais il ne sera pas pris en charge fatalement puisque c’est un Windows Phone&nbsp;<img data-src=" />


Wé… pareil ^^

Du coup d’ailleurs, mon idnum sur laposte ne fonctionne plus complètement <img data-src=" />


Et la procédure de revalidation me demande d’utiliser un téléphone “Adndroid ou iPhone”… Comment être obligé de “tuer” mon bon vieux Nokia 735 qui marche si bien…



Ami-Kuns Abonné
Le 17/04/2020 à 16h41

Il n’y à pas que des Français en France, les résidents, diplomates et voyageurs seront-il exempter?


Meptalon
Le 17/04/2020 à 17h30

Pas un problème les voyageurs. Les virus auront trop peur des affiches dans les aéroports ! :)


127.0.0.1
Le 17/04/2020 à 17h45

Ah, le CNNum et son vice-président si soucieux des libertés. J’ai toute confiance.


Spike Abonné
Le 17/04/2020 à 18h37

J’ai un xiaomi pour ce genre de problème et pour waze uniquement. Sinon je ne l’allume pas&nbsp;<img data-src=" />


fred42 Abonné
Le 17/04/2020 à 18h56






joma74fr a écrit :

Les individus ont plus sûrement un médecin traitant et une mémoire naturelle, qu’un smartphone capable de retrouver des contacts sans capacité à les géolocaliser et les identifier.


Aujourd’hui, quand je sors, je ne croise que des gens que je ne connais pas. Ma mémoire et la leur ne serviraient à rien pour prévenir que l’un d’entre nous était contaminé. Et quand on sera sorti du confinement, il faudra quand même minimiser les rencontres, ça ne sera pas très différent.

Et quand je dis aujourd’hui, c’est au sens propre : je suis allé faire les courses de la semaine et j’ai croisé dans l’hypermarché d’autres clients, certains plusieurs fois, la caissière et sur le chemin du retour un policier (police nationale) qui n’était même pas équipé pour lire le QRcode de mon attestation de sortie ! Il s’est donc approché pour faire semblant de lire le texte sur mon smartphone ! Il avait un masque mais pas moi.



Futureman
Le 17/04/2020 à 19h10

Et pourquoi pas réinstaurer la crécelle ?

Perso je préfèrerais qu’ils dépensent autant d’énergie dans le contrôle sanitaire des entreprises, la sécurisation de la situation, l’organisation de la reprise d’un semblant de vie normale, au moins la préparation à court terme de la société à vivre avec ce virus. Parce que sinon un déconfinement aussi rapide j’y crois pas…

Au lieu de s’évertuer encore et toujours à vouloir fliquer les gens et contrôler leurs déplacements.
C’est devenu un réflexe en fait.

Pour l’instant les gens ont peur alors ils ne sortent pas ! Ya rien à fliquer !


fred42 Abonné
Le 17/04/2020 à 19h23

Le problème avec la crécelle, c’est que si tu ne sais pas que tu es contagieux, tu ne vas pas l’agiter. Là, ça permet de remonter en arrière dans les croisements une fois que l’on est contagieux.

Sinon, je te rassure, ils sont plusieurs à travailler en parallèle sur plusieurs sujets.

Il ne s’agit pas de fliquer mais de tracer anonymement des rencontres y compris avec des inconnus et ensuite les prévenir du risque avant même qu’ils ne soient contagieux.


Futureman
Le 17/04/2020 à 19h38

Bah non ça me rassure pas des masses en fait. Quand je vois par exemple aux infos que le personnel médical en est réduit à utiliser des sacs poubelles en guise de blouses, depuis tout ce temps qu’on est en crise…

Et je vais te dire, pas besoin d’appli, si on sort dans ces conditions, la vérole on va presque tous la choper.


anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa
Le 17/04/2020 à 19h58

Je serais d’accord avec toi si, d’une part la contagion se produisait en quelques dizaines de secondes, et d’autre part, si la future application est capable de mesurer avec précision la distance véritablement capable de générer une contamination.



  Dans la réalité, pour que la contamination se produise, il faut plusieurs minutes de présence à moins d'1 mètre (on parle fréquemment de 15 minutes d'exposition, c'est peut-être moins ou plus, peu importe), ou alors il faut parler avec la personne, ou encore toucher un objet (une poignée de porte par ex.) préalablement touchée par une personne infectée et porter ensuite sa main sur sa muqueuse (bouche, yeux, etc).        





  Voilà la situation. Je ne voulais pas laisser entendre que collecter de la "data" sur les contacts du quotidien serait inutile (ça peut servir de bloc-note ou post-it numérique, et peut-être que collecter ces données peut éventuellement enrichir une base de données qui permettrait d'identifier plus facilement les personnes infectées plus rapidement).         





  Je veux seulement dire qu'il y a des alternatives plus simples pour se prémunir qu'une application mobile qui reste encore à développer : masque pour tout le monde, distance sanitaire de plus d'un mètre et ne pas parler aux gens en proximité. C'est tout de même plus simple et tout aussi efficace qu'une application qui m'apprendra après coup que je suis contaminé (enfin... peut-être contaminé).

anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa
Le 17/04/2020 à 20h06

Je suis désolé, mais cette annonce d’application #StopCovid a surtout une utilité politique actuellement (ça changera peut-être quand elle sera disponible, et je l’espère vivement, pourvu que ça sauve des vies et simplifie la vie de tout le monde).

Bref, il s’agit pour le moment d’un projet qui sert à communiquer sur une action positive du Gouverment après le fiasco (oui, le fiasco) de la pénurie de masques et l’injonction de sa soit-disant inutilité.


anonyme_eef969e99a274610807fd9faa41faeaa
Le 17/04/2020 à 20h16

Je retiens ce commentaire que je trouve très optimiste (j’ai touché du bois). Franchement, je suis capable de te le ressortir dans quelques mois (si j’ai toujours gardé le réflexe de lire Next inpact jusque là).


fred42 Abonné
Le 17/04/2020 à 20h25

Tu devrais essayer l’optimisme de temps en temps, ça rend la vie plus agréable. Penser sans arrêt au pire ça doit miner le moral.


Quiproquo Abonné
Le 17/04/2020 à 20h47

Le pessimisme, particulièrement en période de pandémie, c’est une mauvaise idée (<img data-src=" />), ça diminue les chances de survie.


carbier Abonné
Le 17/04/2020 à 20h51






Futureman a écrit :

Au lieu de s’évertuer encore et toujours à vouloir fliquer les gens et contrôler leurs déplacements.
C’est devenu un réflexe en fait.


Ben justement le but n’est pas de fliquer ni de controler les gens, mais de permettre de se déplacer plus librement tout en maitrisant mieux la propagation.



Ami-Kuns a écrit :

Il n’y à pas que des Français en France, les résidents, diplomates et voyageurs seront-il exempter?


Ils sont en train de plancher sur une appli européenne. Pour les autres les frontières sont fermées.
Sinon il n’y a pas à être exempté vu qu’elle ne sera pas obligatoire mais conseillée.
Et si tu précises aux voyageurs qu’une appli est dispo pour savoir si tu as été ou pas en présence du virus, je crois qu’un certain nombre d’entre eux devraient l’installer.



carbier Abonné
Le 17/04/2020 à 20h54






joma74fr a écrit :

Bref, il s’agit pour le moment d’un projet qui sert à communiquer sur une action positive du Gouverment après le fiasco (oui, le fiasco) de la pénurie de masques et l’injonction de sa soit-disant inutilité.


Cadeau

S’agissant des masques, il y a aussi des problèmes de pénurie, assez comparables à ceux qu’on a observés en France, à la différence près qu’il n’y a pas eu, en Allemagne, de polémique sur le devenir des stocks au cours des dernières années. Aujourd’hui, les Allemands continuent de manquer de masques et de combinaisons de protection, même si la situation semble s’être un peu améliorée.



Futureman
Le 18/04/2020 à 06h56

Soyez optimistes les gars, c’est bien.
Continuons comme ça, des étoiles plein les yeux.
Terrorisme, pollution, maladie, chômage, précarité, j’arrête la liste ici car je
sens que je commence déjà à aller mieux.
Les devs android, sauveurs du monde ! <img data-src=" />


Futureman
Le 18/04/2020 à 07h04






carbier a écrit :

Cadeau


Et depuis janvier, février, mars, on n’est pas capable en Europe de prendre des décisions communes pour palier à ces manques. À croire qu’il n’y a plus aucune industrie textile ?
C’est du chacun pour soi, on compare juste le nombre de morts… Tiens ça me rappelle l’épisode de la coronapizza…
Non c’est clair, il reste un max de boulot à faire… et à refaire.



mtaapc
Le 18/04/2020 à 08h40

Vu sur un autre fil posté par un contributeur, ça explique très bien le principe de fonctionnement et l’utilité de la solution :
https://framablog.org/2020/04/12/une-appli-de-tracage-du-covid-9-qui-echappe-a-big-brother/

A lire avant de se pignoler sur le dangereux flicage ou la méchante dictature qui veut tout surveiller (mais laisse très courtoisement écrire des âneries à longueur de commentaires / posts / twitt / …)


Alxnd
Le 18/04/2020 à 08h48

Pour c’est application à deux intérêts :




  1. elle occupe nos chers députés qui pendant ce temps ne s’intéressent pas à autre chose.

  2. bien qu’inutile à partir du déconfinement, car la mise en place des gestes barrières, diffusions des masques, l’immunité de groupe … permettront de ralentir, voire de stopper la propagation du virus. Bien qu’inefficace, les retour des différent pays qui l’on mis en place me semble plutôt mitigés, surtout si elle n’est pas massivement adoptés par les français. Je pense que sont principale intérêt c’est de rassurer ceux qui l’adopterons pour leur facilité la sortie de confinement et la reprise du travail.




    > Futureman a écrit :
    >
    > Pour l’instant les gens ont peur alors ils ne sortent pas ! Ya rien à fliquer !



    Sa dépend où t’habite, par chez moi , une petite ville touristique au pied du mont blanc ;), c’est plutôt le contraire, il y a plus de monde, aujourd’hui, que pour un moi d’avril habituel.


Dahas
Le 18/04/2020 à 09h23

Un avis du CNNum… Ce truc composé de personnages foireux qui n’œuvrent que pour leur bizness. Un lobby officieux.


carbier Abonné
Le 18/04/2020 à 09h36






Dahas a écrit :

Un avis du CNNum… Ce truc composé de personnages foireux qui n’œuvrent que pour leur bizness. Un lobby officieux.


C’est sur que l’avis de la quadrature du Net qui dézingue une appli sans même connaitre ses specs et par pure idéologie c’est mieux.



carbier Abonné
Le 18/04/2020 à 09h40






Futureman a écrit :

Et depuis janvier, février, mars, on n’est pas capable en Europe de prendre des décisions communes pour palier à ces manques. À croire qu’il n’y a plus aucune industrie textile ?
C’est du chacun pour soi, on compare juste le nombre de morts… Tiens ça me rappelle l’épisode de la coronapizza…
Non c’est clair, il reste un max de boulot à faire… et à refaire.


Ce n’est pas parceque tu ne le vois pas que cela ne se fait pas.
Depuis le début des pénuries de masques, une énorme majorité de d’industrie textile a réorienté ses productions sans pour autant en faire de la pub’ (le but n’est pas de se faire connaitre mais d’aider)
Tout comme les usines de cosmétiques se sont réorientées pour produire du gel hydro alcoolique.

Quant à la coopération: je te rappelle qu’il y eu transferts de patients depuis la France ou la Belgique vers les Pays Bas, l’Allemagne, la Suisse ou même l’Autriche pour aider simplement.



fred42 Abonné
Le 18/04/2020 à 09h48

Je tiens à féliciter Framasoft pour cette publication/traduction. Ils sont plutôt contre une appli stopcovid mais ils considèrent que leur rôle est de rendre accessible au plus grand nombre la technologie et ont donc décidé d’apporter cette bonne vulgarisation à tous afin que chacun puisse comprendre et se faire son avis.

Je n’apprécie pas toujours leur façon de faire ou communiquer, mais là, vraiment bravo ! <img data-src=" />


webflo Abonné
Le 18/04/2020 à 10h26

Faut pas oublier que derrière cette application, il y a Google et Apple qui sont tapis, dans l’attente de mettre la main sur un nouveau marché juteux. Tellement juteux, que leur aide va se faire en 2 temps: une API d’abord, que des applications tierces pourront utiliser. Et dans un second temps, intégrer cette API au sein des OS (iOS et Android). Pour quelque chose basé sur le volontariat, on sent tout de même que cela risque de devenir permanent, et donc devenir dans le quotidien. La prochaine fois, cela ne choquera plus personne et la question des libértés sera mise gravement de côté.


sanscrit
Le 18/04/2020 à 10h37

je suis toujours surpris par le pouvoir de detourner l’attention des francais sur les vrai solutions, soit tester la population massivement. Ce qui l’ont fait on pu un peu mieux gerer la propagation.

pendant ce temps en france :
-les test arrivent demain, si vous n’etes pas medecins ce n’est pas utile
-regardez c’est à cause de la chine qui a crée le virus, et transmis a la population pour :
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; -ne pas respecter les accord sur le climat
&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; - se venger de l’occident
&nbsp;&nbsp;&nbsp; -propager le communisne
-la startup nation va créer une appli digital disruptive pour gérer la propagation (prét dans 2 ans €€€) nos taent vont gagner
-les masques arrivent demain, si vous n’êtes pas medecin ce n’est pas utile, cf les 2500 marins du porte avion qui portent desormais un masque.<img data-src=" />

petite annecdote d’hier, une boite de 200 personnes va rouvrir la semaine prochaine dont ma belle soeur fait partie, les 5000 masques chirurgicaux commandé recu en france ce lundi (par DHL €€€) sont …. saisie par la douane ! <img data-src=" />

pour essayer les delai, j’ai commandé le 28 mars des masques en livraison standard, je les ai reçu le 16 avril. mon doigt mouillé me dit que aucun masque n’a été commandé la premiere semaine de mars
la france comme on l’aime <img data-src=" />


ndjpoye
Le 18/04/2020 à 11h30






sscrit a écrit :

je suis toujours surpris par le pouvoir de detourner l’attention des francais sur les vrai solutions, soit tester la population massivement. Ce qui l’ont fait on pu un peu mieux gerer la propagation.&nbsp;

Si tu regardes bien, les solutions dans les pays où ça va mieux, c’est tester ET tracer les chaines de contaminations.
L’un ne va pas sans l’autre sinon tu testes toute ta population très régulièrement (infaisable).
Nb : Je dis pas qu’il faut forcément une appli pour tracer les chaines de contaminations..



ndjpoye
Le 18/04/2020 à 11h36

Sympa cette BD. Merci&nbsp;


127.0.0.1
Le 18/04/2020 à 11h54






mtaapc a écrit :

A lire avant de se pignoler sur le dangereux flicage ou la méchante dictature qui veut tout surveiller (mais laisse très courtoisement écrire des âneries à longueur de commentaires / posts / twitt / …)



Montrer dans un BD que le “principe” est sûr ce n’est pas la même chose que garantir l’absence de faille dans l’utilisation. Sinon on utiliserait toujours MD5+Salt pour stocker les mots-de-passe.

Truc tout simple: un smartphone avec cette appli + un bout de code qui prend une photo a chaque fois qu’un nouveau numéro est reçu… Tu caches cela à l’entrée du supermarché et hop, ça te construit une base photo+numéro sur 14 jours. Et quand le smartphone reçoit les numéros des infectés covid, ça envoie la photo correspondante sur twitter avec le hashtag #infectéCovid.

Et là je parle seulement de ce que peut faire un petit script-kiddy qui s’ennuie chez lui en période de confinement. Imagine ce que peut faire un gouvernement ou un service de renseignement.



Futureman
Le 18/04/2020 à 12h04






mtaapc a écrit :

A lire avant de se pignoler sur le dangereux flicage ou la méchante dictature qui veut tout surveiller (mais laisse très courtoisement écrire des âneries à longueur de commentaires / posts / twitt / …)


Quand je disais qu’il reste encore beaucoup de boulot à faire.
T’en es toujours au stade de confondre dictature et totalitarisme.
Et heureusement qu’on peut encore écrire des conneries sur les fofos, même si nxi est surveillé d’une manière ou d’une autre.



ricozed Abonné
Le 18/04/2020 à 12h30

Voilà, et une fois que ce système sera en place, dans 5 ans, un député va demander à ce qu’il soit utilisé dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, puis ensuite dans le cadre du trouble public ou des intérêts financiers du pays….
Le risque est tellement élevé que cet outil, même pensé pour le bien commun, soit utilisé à des fins de contrôles ou de répression un jour par un gouvernement moins regardant sur les droits et libertés que ça me fait froid dans le dos….


oXis Abonné
Le 18/04/2020 à 13h14

Un rapport de Paula Forteza et Baptiste Robert sur le sujet.

https://medium.com/paula_forteza/stopcovid-une-efficacit%C3%A9-incertaine-pour-d…


Dahas
Le 18/04/2020 à 15h07






carbier a écrit :

C’est sur que l’avis de la quadrature du Net qui dézingue une appli sans même connaitre ses specs et par pure idéologie c’est mieux.



En aucun cas la Quadrature n’est omnisciente et quand bien même elle aurait tord ça n’enlève en rien le fait que ce Conseil est truffé de personnes intéressées peur leur entreprise et non le citoyen.



vizir67 Abonné
Le 18/04/2020 à 15h26

masque pour tout le monde, distance sanitaire de plus d’un mètre et ne pas parler
aux gens en proximité. C’est tout de même plus simple et tout aussi efficace
qu’une application qui m’apprendra après coup que je suis contaminé (enfin… peut-être contaminé).

c’est quand-même pas si compliqué que ça….‘des masques chir. + des test’ POUR TOUS !
mais voilà, comme on NE peut pas*, alors….“blablabla”………!

* pourtant ils eu 2 mois




  • confinement—&gt;dormi pendant ce temps ?


carbier Abonné
Le 18/04/2020 à 15h36






127.0.0.1 a écrit :

Montrer dans un BD que le “principe” est sûr ce n’est pas la même chose que garantir l’absence de faille dans l’utilisation. Sinon on utiliserait toujours MD5+Salt pour stocker les mots-de-passe.

Truc tout simple: un smartphone avec cette appli + un bout de code qui prend une photo a chaque fois qu’un nouveau numéro est reçu… Tu caches cela à l’entrée du supermarché et hop, ça te construit une base photo+numéro sur 14 jours. Et quand le smartphone reçoit les numéros des infectés covid, ça envoie la photo correspondante sur twitter avec le hashtag #infectéCovid.

Et là je parle seulement de ce que peut faire un petit script-kiddy qui s’ennuie chez lui en période de confinement. Imagine ce que peut faire un gouvernement ou un service de renseignement.


Quel est l’intérêt pour un gouvernement ?
Sachant qu’à un moment ou à un autre on sera vacciné.

Vous avez quand même de sacrés problèmes au cerveau



oXis a écrit :

Un rapport de Paula Forteza et Baptiste Robert sur le sujet.

https://medium.com/paula_forteza/stopcovid-une-efficacit%C3%A9-incertaine-pour-d…


Tiens encore un énième article à charge sur un outil dont on ne connait pas les specs techniques.

On attend ardemment les prochaines publications des anti vaccins pour nous aider à sortir de l’épidémie.



fred42 Abonné
Le 18/04/2020 à 16h30






webflo a écrit :

une API d’abord, que des applications tierces pourront utiliser. Et dans un second temps, intégrer cette API au sein des OS (iOS et Android)


Cela ne veut rien dire techniquement.
L’API d’abord signifie bien que l’API est disponible dans l’OS. Donc, l’API est intégrée à l’OS dès le premier temps, pas dans un second temps.



Alxnd
Le 18/04/2020 à 19h56

Je te rassure, on sait deja le faire à petite échelle, quelque individus, avec les données de bornage des téléphone…

Là, le problème c’est qu’on veut le faire à plus grande échelle, tout un pays.


democrite
Le 18/04/2020 à 20h52

Un mouchard de plus ? Non,merci


carbier Abonné
Le 18/04/2020 à 21h02






ricozed a écrit :

Voilà, et une fois que ce système sera en place, dans 5 ans, un député va demander à ce qu’il soit utilisé dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, puis ensuite dans le cadre du trouble public ou des intérêts financiers du pays….
Le risque est tellement élevé que cet outil, même pensé pour le bien commun, soit utilisé à des fins de contrôles ou de répression un jour par un gouvernement moins regardant sur les droits et libertés que ça me fait froid dans le dos….


Tu te rends compte que tu parles d’une appli que tu installeras toi même sur ton téléphone ? <img data-src=" />



carbier Abonné
Le 18/04/2020 à 21h03






democrite a écrit :

Un mouchard de plus ? Non,merci


Tu parles de quels autres mouchards ?



j34n-r0x0r
Le 18/04/2020 à 23h44






carbier a écrit :

Tiens encore un énième article à charge sur un outil dont on ne connait pas les specs techniques.


Ça tombe bien puisqu’une partie de l’argumentaire n’a rien a voir avec l’aspect technique&nbsp; (base du volontariat/efficacité que si un nombre suffisant l’installe/dépendant des dépistages…) .

&nbsp;



carbier a écrit :

On attend ardemment les prochaines publications des anti vaccins pour nous aider à sortir de l’épidémie.


&nbsp;
Parlant d’attente et de vaccin, est ce que “attendre le vaccin” peut-être un motif légitime d’absentéisme au travail&nbsp;?

Parce que continuer à aller au boulot jusqu’au 11 ça ne me dérange pas mais après je le sens pas trop…<img data-src=" />



anonyme_f3cfc6423586ba6bed42154d795b2b3f
Le 19/04/2020 à 06h40






Ami-Kuns a écrit :

Il n’y à pas que des Français en France, les résidents, diplomates et voyageurs seront-il exempter?


Et les millions d’immigrés, qui sont d’ailleurs les principaux clusters de l’épidémie.



127.0.0.1
Le 19/04/2020 à 10h45






carbier a écrit :

Tu te rends compte que tu parles d’une appli que tu installeras toi même sur ton téléphone ? <img data-src=" />



On parle d’une modification du protocole BT et d’une coopération des opérateurs pour le déploiement

Apple et Google se sont déjà proposés pour faire la modification et, curieusement, la France préférerait que ce soit Orange+Dassault qui s’en charge pour l’appli française.

Bizarre cette absence de confiance US/FR pour un truc que tu prétends être “ouvert” et “sans danger”. non ?



carbier Abonné
Le 19/04/2020 à 12h12






127.0.0.1 a écrit :

On parle d’une modification du protocole BT et d’une coopération des opérateurs pour le déploiement

Apple et Google se sont déjà proposés pour faire la modification et, curieusement, la France préférerait que ce soit Orange+Dassault qui s’en charge pour l’appli française.

Bizarre cette absence de confiance US/FR pour un truc que tu prétends être “ouvert” et “sans danger”. non ?


Relis bien ce que tu viens d’écrire et peut être y verras tu une contradiction…
Logique /= conspiration



carbier Abonné
Le 19/04/2020 à 12h28






j34n-r0x0r a écrit :

Ça tombe bien puisqu’une partie de l’argumentaire n’a rien a voir avec l’aspect technique  (base du volontariat/efficacité que si un nombre suffisant l’installe/dépendant des dépistages…) .


Un argumentaire sur la base du volontariat qui fait tout pour expliquer aux potentiels volontaires que cela ne sert à rien ? <img data-src=" /><img data-src=" />

Un argumentaire sur les faux positifs/négatifs alors que c’est déjà le cas pour les tests PCR actuels (autour de 30%) et pourtant personne ne dit que ces tests sont inefficaces

Un argumentaire qui explique les risques de se faire pister à partir d’une appli… que personne ne t’oblige à installer <img data-src=" />



127.0.0.1
Le 19/04/2020 à 13h00

Heureusement que Carbier est là pour nous expliquer qu’il est rigoureusement impossible que cette appli crée un dangereux précédent sur la légalisation du traçage préventif. Je me sens rassuré.


vizir67 Abonné
Le 19/04/2020 à 13h20

Un argumentaire qui explique les risques de se faire pister à partir d’une appli.
que personne ne t’oblige à installer …

dans ce cas, ce sera “niet’, alors ils peuvent, tjrs, la développer : ‘leur appli. ! <img data-src=" />


Faith
Le 19/04/2020 à 14h08






vizir67 a écrit :

que personne ne t’oblige à installer …

dans ce cas, ce sera “niet’, alors ils peuvent, tjrs, la développer : ‘leur appli. ! <img data-src=" />


Merci les gars de votre “aide” dans la lutte contre la maladie.
Vous savez que cette application gagne exponentiellement en efficacité en fonction du nombre d’utilisateurs, mais vous, vous n’allez surtout pas l’installer temporairement.

Et puis je suis sur que la plupart d’entre vous tirez à boulet rouge contre l’action du gouvernement, n’est-ce pas ? C’est facile, ça… surtout ne vous préoccupez pas des autres, concentrez vous sur votre petit nombril.



Kazer2.0 Abonné
Le 19/04/2020 à 14h23

Et encore, Windows phone ça va, c’est “envisageable” de dev ce type d’appli dessus.

Essaye voir avec un téléphone sous FirefoxOS <img data-src=" />


haelty
Le 19/04/2020 à 14h37

Je pense que c’est ce qu’il faut comprendre. Il ne dit pas que la seule chose qui empêcherait une personne d’utiliser cette appli est de ne pas avoir de smartphone.

C’est un exemple qui montre que c’est difficile de faire adopter cette application à toute personne volontaire pour l’utiliser. Bien sûr que le conseil du numérique va mettre en avant le fait que tous les smartphones ne seront pas compatibles également (même sur Android et iOS).

Ca permettrait peut-être de voir ce qui pourrait être mis en oeuvre pour combler ces trous. Pour l’absence de smartphone, je ne sais pas comment ils vont faire.

Mais par exemple pour Firefox OS, si la part de marché est suffisante, pourquoi ne pas pousser Mozilla à intégrer l’API Web Bluetooth déjà supportée par Chrome, Edge et Opera ?
Et partir aussi sur une app web qui pourraient alors tourner sur plus d’appareils (Sailfish OS, Windows Phone, …) ayant un contrôleur bluetooth assez récent.

J’irais même plus loin. Pourquoi ne pas développer un petit device à accrocher à son porte-clé qui ne servirait qu’à ça ?
Google et Apple sont derrière des projets similaires, ils n’ont pas de problèmes à fabriquer ce genre de device.


vizir67 Abonné
Le 19/04/2020 à 15h12

Mais à l’heure même où se profile l’appli gouvernementale, véritable agneau innocent
qui sera inévitablement converti un jour prochain en outil d’espionnage pur et simple…

ce n’est pas moi qui le dis !
il est là….le (vrai) danger ! <img data-src=" />

https://framablog.org/2020/04/12/une-appli-de-tracage-du-covid-9-qui-echappe-a-b…


fred42 Abonné
Le 19/04/2020 à 15h55






127.0.0.1 a écrit :

On parle d’une modification du protocole BT et d’une coopération des opérateurs pour le déploiement


Non, on parle d’utiliser le protocole Bluetooth, pas de le modifier ; je j’ai rien lu de tel. Par contre, je veux bien une source si tu en as une. À quoi servirait les opérateurs pour le déploiement ? Peut-être pour envoyer un SMS avec une URL pour charger l’appli ? Mais je ne vois pas ce qu’ils pourraient faire de plus, vu qu’ils n’on aucun contrôle sur l’OS des smartphones.

Google et Apple vont modifier leurs API d’accès à Bluetooth pour permettre le tracing lié au covid seulement pour des applications éditées par les services de santé des pays., mais pas le protocole, ta confusion vient peut-être de là.



fred42 Abonné
Le 19/04/2020 à 15h58

Ce n’est pas parce que c’est dit que c’est vrai, même si c’est Framasoft qui le dit.


haelty
Le 19/04/2020 à 16h13

Haha et tu as remarqué la solution proposée par Framasoft est exactement ce que propose les solutions envisagées par stopcovid ?

Mais oui, il y a le mal partout, c’est connu.


j34n-r0x0r
Le 19/04/2020 à 16h17






carbier a écrit :

Un argumentaire sur la base du volontariat qui fait tout pour expliquer aux potentiels volontaires que cela ne sert à rien ? <img data-src=" /><img data-src=" />

Un argumentaire sur les faux positifs/négatifs alors que c’est déjà le cas pour les tests PCR actuels (autour de 30%) et pourtant personne ne dit que ces tests sont inefficaces

Un argumentaire qui explique les risques de se faire pister à partir d’une appli… que personne ne t’oblige à installer <img data-src=" />



Si t’avais pris le soin de lire le texte alors tu comprendrais qu’avec les sondages les plus favorables on arriverait a peine a rendre l’application efficace et qu’en plus la majorité des plus de 70 ans serait mise de coté.
Tu leur paye un smartphone et tu les formes avec tes propres sous&nbsp;?
Objectif&nbsp;: tout le monde équipé et formé dans moins d’un mois. Chiche?

&nbsp;

&nbsp;

Faith a écrit :

Merci les gars de votre “aide” dans la lutte contre la maladie.
Vous savez que cette application gagne exponentiellement en efficacité en fonction du nombre d’utilisateurs, mais vous, vous n’allez surtout pas l’installer temporairement.

Et puis je suis sur que la plupart d’entre vous tirez à boulet rouge contre l’action du gouvernement, n’est-ce pas ? C’est facile, ça… surtout ne vous préoccupez pas des autres, concentrez vous sur votre petit nombril.


C’est tout le “problème” avec le volontariat, et si en proportion t’en a plus d’un pour cinq comme ça autant ranger le projet de l’application au placard.
Dernier sondage&nbsp;: ~1 sur 2.

Mais on peu aussi se l’installer entre “gens bien” et laisser les autres crever dans leur “connerie”… a bein non ça ne marchera pas non-plus vu que le virus ne fera aucunes distinctions (ceci dit on peu l’installer en “espérant” que ça aide. Compter à 100&nbsp;% dessus ? Sûrement pas).


Puis l’anonymat garantie en ville?&nbsp; Mouai (<img data-src=" />).
A la campagne ? J’en doute.



eureux
Le 19/04/2020 à 16h49






haelty a écrit :

Haha et tu as remarqué la solution proposée par Framasoft est exactement ce que propose les solutions envisagées par stopcovid ?

Mais oui, il y a le mal partout, c’est connu.


Sait on quel protocole est envisagé par “stopcovid”? Car j’ai vu passer aussi le protocole ROBERT sur Nextinpact, et on est loin de la qualité du protocole de la BD.&nbsp;



haelty
Le 19/04/2020 à 17h13

Oui on peut se poser cette question.

Mais clairement la remarque ici ne fait que mettre en avant une ligne de l’article de framasoft qui dit que toute application gouvernementale serait mauvaise et servirait à espionner la population. La question ne se poserait même pas, c’est catégorique de manière définitive, c’est peut-être pas forcément la vérité, si ?

On peut peut-être espérer voir le code source de leur app publié sur github, que ce soit auditable.
Et si ça tient la route, qu’on puisse générer l’apk nous-même et la proposer à son entourage pour éviter toute modification qui ne serait pas publiée (pour iOS ce sera plus complexe, mais on verra vite si leur serveurs restent compatibles avec les apps “opensource”).


Futureman
Le 19/04/2020 à 17h29






Faith a écrit :


Et puis je suis sur que la plupart d’entre vous tirez à boulet rouge contre l’action du gouvernement, n’est-ce pas ? C’est facile, ça… surtout ne vous préoccupez pas des autres, concentrez vous sur votre petit nombril.


https://m.youtube.com/watch?v=aTfnY1TixXA



Faith
Le 19/04/2020 à 17h44






vizir67 a écrit :

Mais à l’heure même où se profile l’appli gouvernementale, véritable agneau innocent
qui sera inévitablement converti un jour prochain en outil d’espionnage pur et simple…


Et bien tu le désinstalles…
Et si tu t’inquiètes d’être obligé de l’installer, rappelle toi que la Chine n’a pas eu besoin d’attendre le coronavirus pour mettre en place un outil de contrôle social.

Refuser d’utiliser cette application quand elle sera disponible, pour le temps de l’épidémie, c’est juste être un enf***ré d’égoïste, peu importe les traqueurs qui pourraient y figurer.
&nbsp;


Futureman a écrit :

https://m.youtube.com/watch?v=aTfnY1TixXA


Brut croisé avec Edwy Plenel ! Ouh là, ça va défriser mémé ça…
Allez, je leur laisse une chance et j’écoute, mais je ne m’attends à pas grand chose :/



127.0.0.1
Le 19/04/2020 à 18h16






fred42 a écrit :

Non, on parle d’utiliser le protocole Bluetooth, pas de le modifier ; je j’ai rien lu de tel. Par contre, je veux bien une source si tu en as une.



Apple and Google say that starting next month they’ll add new features to their mobile operating systems that make it possible for certain approved apps, run by government health agencies, to use Bluetooth radios to track physical proximity between phones.
(source: wired)

Et pour ceux qui pensent que wired est un site complotiste dit des conneries, les documents de spécification sont déjà dispos aussi bien chez google que chez apple.



Quiproquo Abonné
Le 19/04/2020 à 18h22






j34n-r0x0r a écrit :

Si t’avais pris le soin de lire le texte alors tu comprendrais qu’avec les sondages les plus favorables on arriverait a peine a rendre l’application efficace et qu’en plus la majorité des plus de 70 ans serait mise de coté.
Tu leur paye un smartphone et tu les formes avec tes propres sous ?
Objectif : tout le monde équipé et formé dans moins d’un mois. Chiche?


La majorité des plus de 70 ans n’a pas de smartphone ? Je suis sur le cul (je ne connais personne de moins de 90 ans qui n’ait pas de smartphone, même si je me doute bien qu’il y en a).



fred42 Abonné
Le 19/04/2020 à 18h49

Merci des liens, cela confirme ce que je disais.
Ils utilisent le protocole Bluetooth BLE (Low Energy) et plus particulièrement, ils ont défini un service avec un UUID propriétaire (0xFD6F) comme le permet la norme. Cette page confirme bien que ce service n’est pas défini par les normes Bluetooth.






Quiproquo a écrit :

La majorité des plus de 70 ans n’a pas de smartphone ? Je suis sur le cul (je ne connais personne de moins de 90 ans qui n’ait pas de smartphone, même si je me doute bien qu’il y en a).


Oui, seuls 30 % des plus de 70 ans avaient un smartphone en 2018.

Ma maman (86 ans) n’en a pas mais elle a un iPad et un Mac.



Quiproquo Abonné
Le 19/04/2020 à 19h08






fred42 a écrit :

Oui, seuls 30 % des plus de 70 ans avaient un smartphone en 2018.


En fait selon l’article, l’étude date de 2017, mais quand même, c’est énorme. Les 70-80 c’est grosso modo la moité des plus de 70, et pour moi cette tranche d’âge était très majoritairement équipée. Manifestement ce n’est pas le cas, on en apprend tous les jours.



j34n-r0x0r
Le 19/04/2020 à 19h13

https://fr.statista.com/statistiques/505110/taux-de-penetration-du-smartphone-par-age-france/

(un poil plus récent que le lien de fred42, mais n’hésite pas a chercher plus au besoin <img data-src=" /> )

Pour ce qui est de la formation en temps normal on pourrait se faire une idée en analysant la colorimétrie des cheveux de ceux qui reviennent aux boutiques pour des conseils, ou ceux qui vont dans les clubs informatiques mais ce n’est ni RGPD ni tout a fait objectif ( s’inquiéter de ne pas faire des bêtises et chercher a s’informer physiquement c’est pas un truc de jeune amha, puis il y a les teintures… <img data-src=" />).


Quiproquo Abonné
Le 19/04/2020 à 19h40

Merci, c’est très intéressant. Même dans les autres classes d’age c’est bien plus faible que ce que j’imaginai. Comme quoi, les idées reçues, il faut s’en méfier.


Patch Abonné
Le 19/04/2020 à 21h11






Faith a écrit :

Refuser d’utiliser cette application quand elle sera disponible, pour le temps de l’épidémie, c’est juste être un enf***ré d’égoïste, peu importe les traqueurs qui pourraient y figurer.

On peut aussi craindre pour sa liberté plus tard (sans compter les risques de piratage, vu que c’est le serveur qui attribue les éléments d’authentification et non pas le tél dans la version européenne. Ce qui implique aussi potentiellement des pbs de liberté future via l’extension de son utilisation, comme à chaque fois qu’un truc démarre pour une utilisation très limitée avant d’être étendue au max). Mais comme tu sembles te contrefoutre de la tienne…



Faith
Le 19/04/2020 à 21h52






Patch a écrit :

On peut aussi craindre pour sa liberté plus tard


Ben tu reset ton smartphone… trop dur…



Cumbalero
Le 20/04/2020 à 05h43

C’est très sympa de ta part de nous expliquer l’inutilité de cette application au delà du fantasme de la technologie va nous aider (tout comme la “vidéoprotection” sans doute).

Si je vais au bureau, je vais prendre les transports en commun. C’est sur un seul trajet plusieurs dizaines de personnes croisées. Plus toutes celles que l’appli ne prendra pas en compte, c’est à dire les centaines d’autres personnes qui auront tenu la même barre, ou la même rampe d’escalier.

Arrivé au bureau, je vais côtoyer mes collègues qui pour une bonne part d’entre-eux prennent aussi les transports en commun, qui touchent les mêmes poignées de portes que moi.. Je glisse une question pratique: où et comment va-t-on déjeuner? On est en temps normal une centaine sur le site, pour une salle de pause d’une 20aine de m².

La réalité est que je n’ai en aucun cas besoin d’une telle appli pour savoir que je vais côtoyer le virus, ne serait-ce que parce qu’une part importante des sources de contamination ne seront pas prises en compte par cette appli. L’appli ne ferait que m’envoyer des dizaines de notifications au bout de quelques jours.

Mais faisons l’hypothèse que réellement une telle appli pourrait fonctionner. Pour faire quoi? Si j’ai une alerte qui me dit que j’ai été proche d’une personne infectée (en négligeant tout le temps où elle a été contagieuse sans le savoir), il se passe quoi? Je suis systématiquement testé? Ben non. Bref, cette appli me dira tout simplement ce que je sais déjà: il faut que je me lave les mains souvent et que je respecte “les gestes barrière” pour éviter de me contaminer ou de contaminer les autres.

Au delà de toutes les considérations technologiques, l’idée même d’une utilité autre que de la pure communication politique ne tient pas. C’est en ce sens que j’ai communiqué envers le député de ma circonscription et de 2 ou 3 autres qui ne sont pas affiliées LREM.


carbier Abonné
Le 20/04/2020 à 06h42






Cumbalero a écrit :

Mais faisons l’hypothèse que réellement une telle appli pourrait fonctionner. Pour faire quoi? Si j’ai une alerte qui me dit que j’ai été proche d’une personne infectée (en négligeant tout le temps où elle a été contagieuse sans le savoir), il se passe quoi? Je suis systématiquement testé? Ben non. Bref, cette appli me dira tout simplement ce que je sais déjà: il faut que je me lave les mains souvent et que je respecte “les gestes barrière” pour éviter de me contaminer ou de contaminer les autres.


C’est hallucinant. Soit tu es d’une consternante mauvaise foi, soit tu ne comprends rien.

1- L’appli n’est pas la pour fonctionner toute seule et résoudre le problème en elle même, mais dans un protocole. Si ton appli sonne, tu vas être invité à rester confiner et à te faire tester justement.

2- L’appli n’est pas fait pour fonctionner pendant des périodes où le virus circule activement, mais pendant les périodes où l’épidémie est retombée. Si ton appli flashe dans tous les sens en permanence, c’est qu’on va rerentrer en période de confinement.



carbier Abonné
Le 20/04/2020 à 06h47






Faith a écrit :

Ben tu reset ton smartphone… trop dur…


Mais non tu ne comprends rien: ton téléphone va être rooté par le gouvernement pour modifier le protocole bluetooth qui sera couplé avec le GPS et la puce qu’on t’aura fait greffé dans le corps <img data-src=" />
C’est une conspiration des français du FBI pour aller plus loin que ce qu’ils font actuellement…

Parceque moi j’en étais resté aux boites noires chez les FAI + le traçage en permanence de nos téléphones via la triangulation des antennes relais. Mais je suppose que ce n’était pas suffisamment précis, alors le gouvernement a inventé fourbement cette appli pour tous nous tracer à la culotte <img data-src=" />



carbier Abonné
Le 20/04/2020 à 06h56






Quiproquo a écrit :

En fait selon l’article, l’étude date de 2017, mais quand même, c’est énorme. Les 70-80 c’est grosso modo la moité des plus de 70, et pour moi cette tranche d’âge était très majoritairement équipée. Manifestement ce n’est pas le cas, on en apprend tous les jours.


Disons que l’étude date de 3 ans et que les choses évoluent rapidement.
D’après ce que je peux voir cet équipement est directement proportionnel à ton activité sociale et ton autonomie. Mais bon ce n’est que ma vision.

De plus si une appli comme cela sort, je suis sur qu’une grande partie des enfants ou petits enfants équiperont leurs parents/grands parents qui ne le sont pas.



Patch Abonné
Le 20/04/2020 à 07h59






Faith a écrit :

Ben tu reset ton smartphone… trop dur…

Lol.
C’est vrai que le reset du tél va empêcher le piratage du serveur, c’est bien connu.



j34n-r0x0r
Le 20/04/2020 à 08h43

Rigole pas c’est un piège&nbsp;: si tu reset ton smartphone avant la fin de l’épidémie monsieur te considérera comme un “enf***ré d’égoïste” et ça c’est vraiment insurmontable.<img data-src=" />


vizir67 Abonné
Le 20/04/2020 à 08h54

je te prie de modérer tes propos !
que je sache, je NE t’ai pas : traiter “d’enf…”, uniquement, car tu as un avis DIFFÉRENT du mien !

ps. : tu verras, dans la vie, souvent DES gens ne seront pas d’accords avec toi, donc ça fera



   un paquet "d'enf...", non ?   ![:smack:](https://cdn2.nextinpact.com/smileys/smack.gif)

Faith
Le 20/04/2020 à 09h16






vizir67 a écrit :

je te prie de modérer tes propos !
que je sache, je NE t’ai pas : traiter “d’enf…”, uniquement, car tu as un avis DIFFÉRENT du mien !

ps. : tu verras, dans la vie, souvent DES gens ne seront pas d’accords avec toi, donc ça fera



    un paquet "d'enf...", non ?   ![:smack:](https://cdn2.nextinpact.com/smileys/smack.gif)




Désolé, mais quand une personne a un “avis” qui tue des gens. Et qu’ils gardent volontairement cet avis après qu’on leur a expliqué que ça tue des gens, alors oui, il n’y a plus qu’une solution: ce sont des enf***és d’égoïstes.

Note bien que ceci est mon “avis”, mais que celui là au moins ne tue personne…



haelty
Le 20/04/2020 à 09h28






Faith a écrit :

Désolé, mais quand une personne a un “avis” qui tue des gens. Et qu’ils gardent volontairement cet avis après qu’on leur a expliqué que ça tue des gens, alors oui, il n’y a plus qu’une solution: ce sont des enf***és d’égoïstes.

Note bien que ceci est mon “avis”, mais que celui là au moins ne tue personne…


Pas sûr que ça ne puisse tuer personne… Je connais pas mal d’histoire de personnes harcelée voire tuée par le simple fait d’être mal vues par d’autres personnes. Mais soit.

Tu sembles tout autant te fermer face aux arguments de personnes ayant plus d’inquiétudes que toi. Je ne pense pas qu’ils aient dit à un moment qu’ils s’en foutaient royalement de la santé d’autres personnes et de prévenir une possible future pandémie.

Ils expriment juste leurs inquiétudes face à l’usage que puisse être fait par ces applications par le gouvernement ou d’autres personnes, et qui pourraient entraver à leur vie privée. L’argument de “ça sauve des vies” ne répond pas du tout à leurs inquiétudes et ne participe pas à savoir si cette application est respectueuse de la vie privée.

Il y a pourtant de quoi montrer que ces apps pourraient l’être. On attend de voir l’implémentation effective en fait.

Mais pour le coup, tu tapes à côté. Et le fait des les traiter d’enflures montre plutôt bien que c’est toi qui fout vite les gens dans des cases avec une belle étiquette “incompétent dont je me fous de comprendre le propos”



vizir67 Abonné
Le 20/04/2020 à 09h30

le raccourci est vite fait pour toi : “refuser l’app.—&gt;tue volontairement gens”, ‘piou’ !!!
certes ton ‘avis ne tue pas des gens’, mais il n’en demeure pas moins ‘insultant’ ! <img data-src=" />


Patch Abonné
Le 20/04/2020 à 09h52






j34n-r0x0r a écrit :

Rigole pas c’est un piège : si tu reset ton smartphone avant la fin de l’épidémie monsieur te considérera comme un “enf***ré d’égoïste” et ça c’est vraiment insurmontable.<img data-src=" />

Faith et ses avis toujours aussi modérés, quoi.



Faith a écrit :

Désolé, mais quand une personne a un “avis” qui tue des gens. Et qu’ils gardent volontairement cet avis après qu’on leur a expliqué que ça tue des gens, alors oui, il n’y a plus qu’une solution: ce sont des enf***és d’égoïstes.

Note bien que ceci est mon “avis”, mais que celui là au moins ne tue personne…

Je ne savais pas que ne pas installer une appli qui peut potentiellement te surveiller tuait des gens… D’hab ca tue des chatons, pas des gens. D’ailleurs, ca tue qui, exactement?



haelty a écrit :

Pas sûr que ça ne puisse tuer personne… Je connais pas mal d’histoire de personnes harcelée voire tuée par le simple fait d’être mal vues par d’autres personnes. Mais soit.

Tu sembles tout autant te fermer face aux arguments de personnes ayant plus d’inquiétudes que toi. Je ne pense pas qu’ils aient dit à un moment qu’ils s’en foutaient royalement de la santé d’autres personnes et de prévenir une possible future pandémie.

Ils expriment juste leurs inquiétudes face à l’usage que puisse être fait par ces applications par le gouvernement ou d’autres personnes, et qui pourraient entraver à leur vie privée. L’argument de “ça sauve des vies” ne répond pas du tout à leurs inquiétudes et ne participe pas à savoir si cette application est respectueuse de la vie privée.

Il y a pourtant de quoi montrer que ces apps pourraient l’être. On attend de voir l’implémentation effective en fait.

Mais pour le coup, tu tapes à côté. Et le fait des les traiter d’enflures montre plutôt bien que c’est toi qui fout vite les gens dans des cases avec une belle étiquette “incompétent dont je me fous de comprendre le propos”

<img data-src=" />
Je préfère largement utiliser les gestes barrière au maximum (rester un max chez moi, me laver les mains dès que je dois sortir ou dès que je rentre, mantenir une distance de sécurité, limiter les contacts physiques avec les objets à l’extérieur dans la mesure du possible… Je ne parlerai pas des masques, vu que tout ce que j’ai ce sont des bandanas), que je trouve étrangement plus efficaces qu’une appli qui peut faire des trucs inconnus sur mon tél.



Faith
Le 20/04/2020 à 10h30






haelty a écrit :

Ils expriment juste leurs inquiétudes face à l’usage que puisse être fait par ces applications par le gouvernement ou d’autres personnes, et qui pourraient entraver à leur vie privée. L’argument de “ça sauve des vies” ne répond pas du tout à leurs inquiétudes et ne participe pas à savoir si cette application est respectueuse de la vie privée.


Mets en balance ces deux risques:




  • risque éventuel sur la vie privée, sous réserve de ne pas désinstaller une application

  • risque certain sur la santé de centaines de milliers de français, dont de nombreux morts.
    Tu trouves qu’ils sont du même ordre ?

    Par ailleurs, c’est pas comme s’il n’y avait pas beaucoup plus simple pour savoir où n’importe quel possesseur de smartphone se trouve… A chaque fois que ton portable (sans ton intervention) vérifie tes mails, tes mises à jours, tes notifications, la météo, etc il permet de te géolocaliser nommément (et je ne parle pas de l’historique de trajet disponible sur Google Maps, que l’état pourrait exiger de saisir…)



haelty
Le 20/04/2020 à 11h02






Faith a écrit :

Mets en balance ces deux risques:




  • risque éventuel sur la vie privée, sous réserve de ne pas désinstaller une application

  • risque certain sur la santé de centaines de milliers de français, dont de nombreux morts.
    Tu trouves qu’ils sont du même ordre ?


    Ils ne sont pas du même ordre mais aucun n’est d’ordre nul.

    Je ne vois pas pourquoi il faudrait taire des inquiétudes sur le souci de vie privée au nom d’une supposée (personnellement je crois que cela pourrait être efficace, mais cela reste en grosse partie une supposition) efficacité pour endiguer une épidémie, sachant que dans ce cas-ci les deux ne sont pas totalement mutuellement exclusif.

    Tout ici est discussion sur l’implémentation d’une future application pour établir un historique de contacts entre personne. C’est bien à ce moment-ci qu’il faut se poser ces questions de respect de la vie privée, pas après où le coût serait prohibitif pour changer le système mis en place.

    A partir du moment où on a une application respectueuse de ces utilisateurs, tu ne penses pas que cela pourrait pousser les gens à l’installer plus facilement, et du coup pour cette app à en améliorer les performances ?



Faith
Le 20/04/2020 à 11h20






haelty a écrit :

A partir du moment où on a une application respectueuse de ces
utilisateurs, tu ne penses pas que cela pourrait pousser les gens à
l’installer plus facilement, et du coup pour cette app à en améliorer
les performances ?

&nbsp;
Impossible de satisfaire ceux qui ont décidé de ne pas l’installer même avant d’avoir entrevu la solution technique.
Ici, on a une communauté d’absolutistes qui exigent un produit parfait ou rien. Ils ne seront jamais satisfaits, comme ils ne sont jamais satisfaits de quelque effort que ce soit en direction d’un respect pour la vie privée.
Chercher à contenter ce genre d’exigences, c’est perdre du temps pour rien.
&nbsp;
Prenez vos&nbsp; responsabilités: ceux qui n’installent pas l’application n’ont qu’à reconnaitre qu’ils préfèrent protéger leur vie privée que protéger la vie de leurs concitoyens. Comme ceux qui sortent sans protection devant la bouche, ceux qui se réunissent, etc.
&nbsp;



Cumbalero
Le 20/04/2020 à 11h24






carbier a écrit :

1- L’appli n’est pas la pour fonctionner toute seule et résoudre le problème en elle même, mais dans un protocole. Si ton appli sonne, tu vas être invité à rester confiner et à te faire tester justement.



Ah non, on ne va tester que les personnes présentant des symptômes, c’est pas moi qui ai dit cette ânerie.




carbier a écrit :

2- L’appli n’est pas fait pour fonctionner pendant des périodes où le virus circule activement, mais pendant les périodes où l’épidémie est retombée. Si ton appli flashe dans tous les sens en permanence, c’est qu’on va rerentrer en période de confinement.



C’est tout simplement grotesque. S’il faut attendre que l’épidémie ait cessé d’elle-même, l’appli ne sert à rien. Si elle était prête le 11 mai (de cette année!) pour servir d’outil d’aide au dé-confinement, elle biperait pour tout le monde plusieurs fois par jour et ne servirait à rien.

Ce n’est que de la gesticulation politique.



Faith a écrit :

Désolé, mais quand une personne a un “avis” qui tue des gens. Et qu’ils gardent volontairement cet avis après qu’on leur a expliqué que ça tue des gens, alors oui, il n’y a plus qu’une solution: ce sont des enf***és d’égoïstes.



C’est ta crédulité dans le fait qu’une application stupide peut sauver qui que ce soit qui est dangereux.
Pour certains, c’est la prière, pour d’autres 2 verres de vodka par jour.



Futureman
Le 20/04/2020 à 11h37

C’est sûr… tout a été tellement bien géré jusqu’à présent…il n’y a aucune raison pour que cela ne continue pas…

Keep the Faith…Dieu Macron va tous nous sauver.

Je vous invite à cliquer sur le lien YT que j’ai collé plus haut.
Écoutez tout, ça vaut le coup.
Pour moi en tout cas, je pense pareil du début à la fin !


127.0.0.1
Le 20/04/2020 à 11h39

Oui et Non.




  1. Il y a détournement de l’advertising BLE (ADV_NONCONN_IND) afin d’émettre un identifiant de personne (=le propriétaire du smartphone) et pas un identifiant de service.


  2. Cet identifiant de personne fera donc plus ou moins doublon avec l’adresse de l’appareil (Device Address) qui est elle aussi diffusée. L’adresse étant souvent randomisé, on se retrouve avec deux identifiants random qui changent avec des intervalles différents, ce qui peut compromettre l’anonymat:
    send: adr_device=@11111 id_personne=“AAAAA”
    send: adr_device=@11111 id_personne=“BBBBB”
    send: adr_device=@22222 id_personne=“BBBBB”

    =&gt; on sait que “AAAAA” et “BBBBB” sont la même personne car l’adresse n’a pas changé
    =&gt; on sait que @11111 et @22222 sont le même device car l’id de personne n’a pas changé

    D’où la remarque dans la nouvelle spec: “The advertiser address and Rolling Proximity Identifier shall be changed synchronously so address and Rolling Proximity Identifier can not be linked.”

    Ce changement synchrone n’est pas possible (ou du moins n’est pas requis) dans la spec BLE. Ca implique l’implémentation d’une fonctionnalité non requise. Ce que j’appelle un changement de spec.


haelty
Le 20/04/2020 à 11h51






Cumbalero a écrit :

C’est tout simplement grotesque. S’il faut attendre que l’épidémie ait cessé d’elle-même, l’appli ne sert à rien. Si elle était prête le 11 mai (de cette année!) pour servir d’outil d’aide au dé-confinement, elle biperait pour tout le monde plusieurs fois par jour et ne servirait à rien.


&nbsp;Ce n’est pas grotesque. Clairement pour éviter la pandémie actuelle, ben c’est un peu tard.

Cette app pourrait servir à prévenir d’une future épidémie de ce genre en isolant plus rapidement les personnes à risque.
&nbsp;
En quoi son utilité serait nulle tout d’un coup ? Tu penses sérieusement qu’on est à l’abri d’une future épidémie ?

Pour le déconfinement, elle pourrait déjà servir si elle est prête. Elle ne bipera pas constamment cependant, il y a de fortes chances que tu n’ais pas croisé quelqu’un d’infecté si tu appliques les gestes barrières. Le déconfinement ne veut pas dire qu’on va tous aller se rouler des pelles dans la rue hein.

La réelle utilité de cette app sera pour plus tard, lorsqu’on aura repris un train de vie normale et où l’obsession de rester à distance s’estompera un peu, voire totalement (penser aux événements sportifs, à tous les rassemblements culturels qui vont bien finir par reprendre). Il faudrat bien pouvoir réagir et isoler des personnes (tout en respectant leur volonté) beaucoup plus rapidement que ce qui a été fait dans ce cas-ci.



j34n-r0x0r
Le 20/04/2020 à 11h55






haelty a écrit :




<img data-src=" />

&nbsp;


Faith a écrit :

&nbsp;
Impossible de satisfaire ceux qui ont décidé de ne pas l’installer même avant d’avoir entrevu la solution technique.
Ici, on a une communauté d’absolutistes qui exigent un produit parfait ou rien. Ils ne seront jamais satisfaits, comme ils ne sont jamais satisfaits de quelque effort que ce soit en direction d’un respect pour la vie privée.
Chercher à contenter ce genre d’exigences, c’est perdre du temps pour rien.
&nbsp;
&nbsp;


Jusque la j’ai plus l’impression d’absolutistes bien binaires qui exigent des autres qu’on fasse exactement comme eux sans se poser de question.<img data-src=" />
&nbsp;


Faith a écrit :

&nbsp;
Prenez vos&nbsp; responsabilités: ceux qui n’installent pas l’application n’ont qu’à reconnaitre qu’ils préfèrent protéger leur vie privée que protéger la vie de leurs concitoyens. Comme ceux qui sortent sans protection devant la bouche, ceux qui se réunissent, etc.
&nbsp;


D’ailleurs parlant de “ceux qui sortent sans protection devant la bouche”, t’en pense quoi de ceux qui ont du reprendre le boulot sans et qui pour certains sont obligés de continuer a le faire&nbsp;?
Égoïstes ou non&nbsp;? Pareil pour les aides soignantes?

Et les masques en tissus fait maison qui sont en parti des placebo , ça peu faire des morts aussi ou c’est pas possible&nbsp;?



Cumbalero
Le 20/04/2020 à 12h15






haelty a écrit :

Ce n’est pas grotesque. Clairement pour éviter la pandémie actuelle, ben c’est un peu tard.

Cette app pourrait servir à prévenir d’une future épidémie de ce genre en isolant plus rapidement les personnes à risque.



C’est une blague ?

Ce n’est pas la première épidémie qui nous touche. Quelles leçons va-t-on en tirer? On a divisé par 2 le nombre de lits dans les hôpitaux en 50 ans (en augmentant la population), et on balance de la lacrymo sur les soignants qui réclament plus de moyens.

Cette appli est dangereuse en donnant une fausse impression d’une prétendue sécurité. Si on avait eu ce genre d’appli début mars, tout ce qu’on aurait pu constater, c’est à quel point on était démunis à cause d’un manque de moyens qu’il s’agisse de matériel comme de personnels.

En début d’épidémie(*), une appli qui te dit qu’il faudrait que tu te fasses tester quand les tests n’existent tout simplement pas parce qu’on n’a pas eu le temps de les développer, ça va servir à quoi? Face à un virus réellement virulent, ce que n’est pas le Covid-19 qui est très contagieux mais avec une faible létalité, ça servirait à quoi? Pourquoi on ne suggère pas que ça pourrait servir contre Ebola par exemple?

(*) faut-il te rappeler ce que tout le monde, moi le premier, et ce que les autorités disaient de ce virus en janvier ? Elle servirait à quoi cette appli que personne n’utiliserait puisqu’un haussement d’épaules suffit?




haelty a écrit :

Pour le déconfinement, elle pourrait déjà servir si elle est prête. Elle ne bipera pas constamment cependant, il y a de fortes chances que tu n’ais pas croisé quelqu’un d’infecté si tu appliques les gestes barrières.



Dans la vraie vie, pour tous les usagers des transports en commun, elle biperait plusieurs fois par jour. Pour les employés des supermarchés aussi. Les gestes barrière, ça sert surtout à ne pas contaminer les autres si tu es malade, pas à te mettre à l’abri des autres. Ils ne protègent en rien de ne pas croiser d’autres personnes, ça c’est le but du confinement.



Faith
Le 20/04/2020 à 13h39






j34n-r0x0r a écrit :

Jusque la j’ai plus l’impression d’absolutistes bien binaires qui exigent des autres qu’on fasse exactement comme eux sans se poser de question.<img data-src=" />&nbsp;


&nbsp;Perso, je n’exige rien, je dis simplement que ceux qui ne le feront pas seront des pour***ure d’égoïstes (j’ai changé de mot, tu as vu…)
Débrouillez-vous avec votre conscience, mais visiblement, vous n’aimez pas qu’on vous mette le nez dans vos contradictions.



Faith
Le 20/04/2020 à 14h21






Cumbalero a écrit :

Ce n’est pas la première épidémie qui nous touche. Quelles leçons va-t-on en tirer? On a divisé par 2 le nombre de lits dans les hôpitaux en 50 ans (en augmentant la population), et on balance de la lacrymo sur les soignants qui réclament plus de moyens.

&nbsp;
En 50 ans, le budget de la santé a été multiplié par 4 en %age du PIB (donc plus en valeur)
Passé de 2% en 1960 à 8% en 2010

Si ton idéal était la situation d’il y a 50 ans, il va falloir largement baisser les budgets !

&nbsp;
Dans la vraie vie, pour tous les usagers des transports en commun, elle
biperait plusieurs fois par jour. Pour les employés des supermarchés
aussi.

Il y a actuellement 100.000 malades identifiés en France.
En moyenne, on peut donc dire que 1 personne sur 670 est identifiée malade, dont la plupart sont en confinement strict ou à l’hôpital.
A moins que tu croises plusieurs milliers de personnes chaque jour, tu ne risques pas d’être bombardé de messages.
&nbsp;



Futureman
Le 20/04/2020 à 15h36






Faith a écrit :

&nbsp;
En 50 ans, le budget de la santé a été multiplié par 4 en %age du PIB (donc plus en valeur)
Passé de 2% en 1960 à 8% en 2010

Si ton idéal était la situation d’il y a 50 ans, il va falloir largement baisser les budgets !

&nbsp;
Il y a actuellement 100.000 malades identifiés en France.
En moyenne, on peut donc dire que 1 personne sur 670 est identifiée malade, dont la plupart sont en confinement strict ou à l’hôpital.
A moins que tu croises plusieurs milliers de personnes chaque jour, tu ne risques pas d’être bombardé de messages.
&nbsp;


Vu que la population augmente et vieillit tu ferais comment pour baisser les coûts ?

Sinon augmenter la dépense ne veut pas forcément dire améliorer la qualité, la preuve (je n’irai pas jusqu’à dire qu’une bonne partie du pognon part chez certains grands groupes, non non)

Et depuis 50 ans tout le reste augmente aussi, la consommation des ménages par exemple, tout.

Au fil des commentaires je réalise qu’il te sied bien ton pseudo.



Patch Abonné
Le 20/04/2020 à 17h01






Faith a écrit :

Mets en balance ces deux risques:




  • risque éventuel sur la vie privée, sous réserve de ne pas désinstaller une application

  • risque certain sur la santé de centaines de milliers de français, dont de nombreux morts.
    Tu trouves qu’ils sont du même ordre ?

    Par ailleurs, c’est pas comme s’il n’y avait pas beaucoup plus simple pour savoir où n’importe quel possesseur de smartphone se trouve… A chaque fois que ton portable (sans ton intervention) vérifie tes mails, tes mises à jours, tes notifications, la météo, etc il permet de te géolocaliser nommément (et je ne parle pas de l’historique de trajet disponible sur Google Maps, que l’état pourrait exiger de saisir…)

    En n’installant pas une appli? Tu n’as toujours pas indiqué comment, surtout en l’absence de tests de masse (ca aussi ca serait plus efficace que ton appli-de-la-mort-qui-tue-même-la-mort)…



    Cumbalero a écrit :

    C’est ta crédulité dans le fait qu’une application stupide peut sauver qui que ce soit qui est dangereux.
    Pour certains, c’est la prière, pour d’autres 2 verres de vodka par jour.

    <img data-src=" />



Patch Abonné
Le 20/04/2020 à 17h06






Faith a écrit :

Perso, je n’exige rien, je dis simplement que ceux qui ne le feront pas seront des pour***ure d’égoïstes (j’ai changé de mot, tu as vu…)
Débrouillez-vous avec votre conscience, mais visiblement, vous n’aimez pas qu’on vous mette le nez dans vos contradictions.

C’est vrai que c’est tellement mieux de se cracher tous à la gueule, tant qu’on a l’appli installée c’est bon on est protégé! C’est comme le pare-feu OpenOffice, une fois installé l’immunité est totale <img data-src=" />



Futureman
Le 20/04/2020 à 19h42

Un peu comme les frontières imperméables de l’Est qui arrêtent même les nuages radioactifs ^^

Mais dormez puisqu’on vous dit que tout est sous contrôle. Faites nous confiance bordel de merde.


Cumbalero
Le 21/04/2020 à 05h46






Faith a écrit :

En 50 ans, le budget de la santé a été multiplié par 4 en %age du PIB (donc plus en valeur)
Passé de 2% en 1960 à 8% en 2010



Une belle vision comptable, celle qui nous mène dans le mur, celle des technocrates.

La population a vieilli (+15 ans d’espérance de vie sur la même période), les pathologies traitées ont évolué. Combien coûte le traitement d’un cancer? On en soignait combien il y a 50 ans? On faisait combien de scanners ou d’IRMs il y a 50 ans? A budget égal, l’Allemagne a 5 fois plus de lits en réanimation, ce qui explique qu’ils n’ont pas eu besoin de mesures de confinement aussi strictes que les nôtres pour létalité moindre. Ils ont environ moitié moins d’administratifs dans leurs structures de santé. Ce n’est pas que le montant qui compte mais ce que l’on en fait. (sur un autre budget, on nous explique que le budget de la Justice aussi augmente, mais ce n’est que de la construction de prisons, au détriment du nombre de points de Justice).

 

Faith a écrit :

Il y a actuellement 100.000 malades identifiés en France.
En moyenne, on peut donc dire que 1 personne sur 670 est identifiée malade, dont la plupart sont en confinement strict ou à l’hôpital.
A moins que tu croises plusieurs milliers de personnes chaque jour, tu ne risques pas d’être bombardé de messages.



Identifiés, comme tu dis. Toutes les formes asymptomatiques, et il semble que cela soit une proportion assez importante, ne sont pas dans tes chiffres. Et avec une période d’incubation qui irait jusque 14 jours, ça fait bien plus de personnes potentiellement contaminantes “dans la nature”.

De plus, la répartition géographique de ces personnes n’est pas égale, pas plus que la densité de population. J’habite dans une région plutôt touchée par l’épidémie et une des plus denses de France, et je ne me déplace qu’en transports en commun. On est quelques centaines de milliers par ici dans ce cas. Alors oui, sur mon trajet avec 2 lignes de bus et une ligne de métro, j’ai toutes les chances de croiser des personnes contagieuses, et je n’ai pas besoin de les croiser physiquement, les barres de maintien, les rampes d’escaliers, les poignées de portes sont aussi contaminantes qu’une personne qui tousse.

Cette appli ne ferait que rappeler une évidence: plus tu te déplaces dans des zones densément peuplées, plus tu prends des risques. Le coût en terme de libertés individuelles ne vaut vraiment pas cela, et le sentiment de sécurité qu’elle donnerait à certains peut lui être particulièrement délétère.

En ce qui me concerne, après le 11 mai, je vais rester en télétravail, c’est ce qu’il y a de plus raisonnable, et je n’ai pas besoin d’un quelconque traceur pour cela. Si tous ceux qui peuvent le faire continuent à bosser de chez eux, c’est autant de place libérée, et donc de risques en moins, pour ceux qui ne peuvent pas. Je n’ai pas besoin d’une appli pour de telles évidences, une nouvelle fois.



Cumbalero
Le 21/04/2020 à 05h50






Faith a écrit :

Perso, je n’exige rien, je dis simplement que ceux qui ne le feront pas seront des pour***ure d’égoïstes (j’ai changé de mot, tu as vu…)



C’est fou comme je t’imagine bien dénoncer tes voisins…



Faith
Le 21/04/2020 à 07h50






Cumbalero a écrit :

La population a vieilli (+15 ans d’espérance de vie sur la même période), les pathologies traitées ont évolué. Combien coûte le traitement d’un cancer? On en soignait combien il y a 50 ans? On faisait combien de scanners ou d’IRMs il y a 50 ans?&nbsp;

&nbsp;
Donc, tu as compris que les soins sont bien meilleurs aujourd’hui, et disposent de bien plus de moyens qu’il y a 50 ans, contrairement à ton affirmation.
C’était le but de mon message, mission accomplie.
&nbsp;

Identifiés, comme tu dis. Toutes les formes asymptomatiques, et il
semble que cela soit une proportion assez importante, ne sont pas dans
tes chiffres. Et avec une période d’incubation qui irait jusque 14
jours, ça fait bien plus de personnes potentiellement contaminantes
“dans la nature”.

Je te donne un scoop: l’application ne vas pas découvrir toute seule que quelqu’un est malade… elle va juste signaler si tu as eu des contacts avec une personne identifiée comme malade.
Donc pas tant de bips que ça.




Cumbalero a écrit :

C’est fou comme je t’imagine bien dénoncer tes voisins…


La dénonciation est en effet un devoir civique et moral. Tu as le devoir de dénoncer le mari qui bat sa femme, le gamin qui en rackette un autre…
Ca, je n’ai jamais eu à le faire encore, mais tu peux m’imaginer en train de ceinturer des connards qui agressent une femme dans le métro ou dans la rue, ou un gars qui donne des coups de pieds à un vieux qui lui a demandé de baisser la musique… ça ce sera véridique.



Patch Abonné
Le 21/04/2020 à 08h09






Cumbalero a écrit :

C’est fou comme je t’imagine bien dénoncer tes voisins…

Le bon terme serait plutôt délater, non?



vizir67 Abonné
Le 21/04/2020 à 08h36

ça…c’est comme pour les masques : on nous a dit “ça NE sert à rien…si on n’est pas malade” !
(très bien)
puis, on nous dit : “on en a commandés 2 Milliards”* !

* ah oui…pourquoi AUTANT ? <img data-src=" />


vizir67 Abonné
Le 21/04/2020 à 08h51

PARFOIS….
…La dénonciation est en effet un devoir civique et moral. Tu as le devoir de dénoncer
le mari qui bat sa femme, le gamin qui en rackette un autre……Ça, j’ai eu à le faire !

(à coups de batte de base-ball dans la rue)


vizir67 Abonné
Le 21/04/2020 à 09h11


La réelle utilité de cette ‘App.’ sera pour plus tard, lorsqu’on aura repris un train de vie normale
et où l’obsession de rester à distance s’estompera (penser aux événements sportifs, à tous les
rassemblements culturels qui vont bien finir par reprendre). Il faudra bien devoir réagir
et isoler des personnes (tout en respectant leur volontés) beaucoup plus rapidement que ce qui a été fait
dans ce dernier cas.

<img data-src=" />


Patch Abonné
Le 21/04/2020 à 09h13






vizir67 a écrit :

ça…c’est comme pour les masques : on nous a dit “ça NE sert à rien…si on n’est pas malade” !
(très bien)
puis, on nous dit : “on en a commandés 2 Milliards”* !

* ah oui…pourquoi AUTANT ? <img data-src=" />

Parce que ca ne sert à rien si on est à court de stock, mais ca sera strictement obligatoire quand on pourra en avoir en masse <img data-src=" />



Cumbalero
Le 21/04/2020 à 09h55






Faith a écrit :

Donc, tu as compris que les soins sont bien meilleurs aujourd’hui, et disposent de bien plus de moyens qu’il y a 50 ans, contrairement à ton affirmation.



Plus d’argent, ce n’est pas plus de moyens. Moins de lits, moins de soignants, moins de proximité, c’est moins d’efficacité.
L’Allemagne ne dépense pas plus, encore une fois, et s’en sort bien mieux.



Faith a écrit :

Je te donne un scoop: l’application ne vas pas découvrir toute seule que quelqu’un est malade… elle va juste signaler si tu as eu des contacts avec une personne identifiée comme malade.



Peut-on imaginer quelque chose de plus inutile quand tant de cas sont asymptomatiques? Jusque 80% selon certaines études.
Il n’y a que des campagnes de tests à très grande échelle et répétés qui peuvent être utiles. Là encore, en mars l’Allemagne faisait jusqu’à 500000 tests par semaine (dont environ 10% se révèlent positifs!), et avait mobilisé son industrie dès janvier pour en produire. Pendant ce temps, en France “ça n’aurait pas de sens”. C’est comme les masques qui de “totalement inutiles” vont devenir obligatoires.




Faith a écrit :

La dénonciation est en effet un devoir civique et moral.



“Maréchal, nous voilà !”.

La non-assistance à personne en danger est un délit. Quand tu enrobes de morale tes bassesses fascisantes, c’est juste à vomir.
Les délateurs dans ton genre, on ne les voit jamais intervenir en “ceinturant” qui que ce soit justement, ce sont tout simplement des lâches.



haelty
Le 21/04/2020 à 10h46






vizir67 a écrit :

La réelle utilité de cette ‘App.’ sera pour plus tard, lorsqu’on aura repris un train de vie normale
et où l’obsession de rester à distance s’estompera (penser aux événements sportifs, à tous les
rassemblements culturels qui vont bien finir par reprendre). Il faudra bien devoir réagir
et isoler des personnes (tout en respectant leur volontés) beaucoup plus rapidement que ce qui a été fait
dans ce dernier cas.

<img data-src=" />

Oui, mais encore ?
&nbsp;
J’ai du mal à décoder la signification de ce smileys pour être honnête ^^



j34n-r0x0r
Le 21/04/2020 à 13h01

Je pense qu’il faut calmer le jeu et lui dire qu’on l’installera sur l’un* de nos smartphones, sinon il va avoir des problèmes de sommeil.

*&nbsp;: oui un, pas tous. On sait pas comment ça va fonctionner ni les effets de bords, faut pas déconner nonplus.<img data-src=" />


Cashiderme
Le 21/04/2020 à 14h00

Je ne sais pas s’il a déjà été donné, voilà un site pas mal sur la question.
Voir les auteurs en bas de page, pour être rassuré sur le bullshitage potentiel.

https://risques-tracage.fr/


haelty
Le 21/04/2020 à 14h52

La conclusion de l’exemple présenté sur le site n’est pas tout à fait correcte. Dans leur document, c’est l’exemple présenté pour montrer comment déterminer qui est malade. Or ce n’est pas le cas ici, cela détermine qui a un risque d’être malade.

Etant donné les circonstances, tous les participants ayant installé l’application vont flasher “à risque”. L’exemple est erroné. Ca permet juste de dire “qui n’a pas installé l’application ?”

Il y a des raisons de se soucier des abus que cela induira. C’est triste d’exagérer ses propos pour mieux faire passer la pilule… surtout par des scientifiques. <img data-src=" />


Cashiderme
Le 21/04/2020 à 15h00

Il faut tout lire, pas seulement l’extrait présenté sur la page.


haelty
Le 21/04/2020 à 15h03

C’est ce que j’ai fait ne t’inquiète pas.

Le document soulève de vrais problèmes d’abus possibles.

Mais en l’occurence, l’abus numéro 5 du pdf (Comment&nbsp; savoir&nbsp; si&nbsp; une&nbsp; personne&nbsp; pr ecise&nbsp; est&nbsp; malade ?L’espionnage `a la port ee de tous) n’est pas correct, c’est tout (cf ce que j’ai dit, il faut tout lire l’ami ;) )


Futureman
Le 21/04/2020 à 15h18

Bonne trouvaille, merci pour ce lien !

Je ne vois pas ce qu’il y a avec le scénario 5 ? À la limite si t’attends sur un job tu vas pas te déclarer malade, si ?


Futureman
Le 22/04/2020 à 08h22

Juste comme ça au passage.
Avez-vous vu le Thema d’Arte hier soir ?
Sinon c’est dispo sur Youtube.

1984 c’était des rigolos
https://m.youtube.com/watch?v=-0e2iKrd5og


j34n-r0x0r
Le 22/04/2020 à 12h43

C’est flippant mais le discours “je veux le maximum de sécurité pour mes enfants peu importe le prix” on l’entends régulièrement en France avec une popularité qui augmentera sûrement amha.

Ça doit être mon coté radin sûrement mais je pense que quand on te demande de payer n’importe quel prix pour quelque chose c’est qu’il vaut mieux s’abstenir de l’avoir.

Lui demander de faire un chèque en blanc l’aurait peut-être fait réfléchir.<img data-src=" />


SebGF Abonné
Le 22/04/2020 à 17h05

Le discours sécuritaire arrive très vite au moindre incident.

Exemple simple : dans ma copropriété nous avons été plusieurs fois victimes d’intrusions sur le parking avec des vols de pièces détachées de voitures, voire même une voiture une fois qui a été volée.

Très vite tout le monde a demandé à ce qu’on mette en place une vidéosurveillance… Néanmoins, après avoir fait le devis, le coût de l’opération a vite refroidi l’AG. De mémoire c’était dans les 15k€, ce qui représentait une hausse de 12% du budget de la copropriété.
Les gens deviennent très vite raisonnables sur le “n’importe quel prix” dès lors que le prix est payé directement par eux. Surtout qu’en l’occurrence, la solution n’aurait servi qu’après coup… Ca faire cher la preuve.


Patch Abonné
Le 22/04/2020 à 17h50






j34n-r0x0r a écrit :

C’est flippant mais le discours “je veux le maximum de sécurité pour mes enfants peu importe le prix” on l’entends régulièrement en France avec une popularité qui augmentera sûrement amha.

Il me semble qu’on ne fait pas mieux que la Corée du nord pour la sécurité. Tout le monde étant fliqué en permanence…




SebGF a écrit :

Le discours sécuritaire arrive très vite au moindre incident.

Exemple simple : dans ma copropriété nous avons été plusieurs fois victimes d’intrusions sur le parking avec des vols de pièces détachées de voitures, voire même une voiture une fois qui a été volée.

Très vite tout le monde a demandé à ce qu’on mette en place une vidéosurveillance… Néanmoins, après avoir fait le devis, le coût de l’opération a vite refroidi l’AG. De mémoire c’était dans les 15k€, ce qui représentait une hausse de 12% du budget de la copropriété.
Les gens deviennent très vite raisonnables sur le “n’importe quel prix” dès lors que le prix est payé directement par eux. Surtout qu’en l’occurrence, la solution n’aurait servi qu’après coup… Ca faire cher la preuve.

Si le but est juste de dissuader, il est possible de mettre des caméras factices. Elles sont super réalistes si on ne sait pas que ca en est.



Futureman
Le 22/04/2020 à 19h13






Patch a écrit :

Il me semble qu’on ne fait pas mieux que la Corée du nord pour la sécurité. Tout le monde étant fliqué en permanence…


Toi t’as pas matté Théma ! 🙂



Futureman
Le 22/04/2020 à 19h21

La vache j’avais oublié le délai ultra strict de l’edition.

Mais sinon le sort de ces pauvres gens, ça vous interpelle pas ?
Moi ça m’a retourné.


Faith
Le 22/04/2020 à 19h34






Futureman a écrit :

Mais sinon le sort de ces pauvres gens, ça vous interpelle pas ?
Moi ça m’a retourné.


&nbsp; Et du coup tu vas faire quoi ?



Futureman
Le 22/04/2020 à 21h33

Ben m’en remettre et faire comme si j’avais rien vu…
Nan j’déconne je vais suivre ton conseil et je vais les dénoncer !
J’ai commencé par envoyer le lien à tous mes contacts.
J’ai bien fait tu crois ?

Désolé pour les smileys, version mobile toussa.


Faith
Le 23/04/2020 à 07h13






Futureman a écrit :

Ben m’en remettre et faire comme si j’avais rien vu…


Tu fais comme si tu blaguais, mais c’est bien ce qui va se passer…



j34n-r0x0r
Le 23/04/2020 à 07h19

Avec les bagnoles j’ai tendance a vite m’énerver et a penser “long terme” donc allonger l’argent si les actions sont répétés ne m’aurait peut-être paru pas ridicule, mais privilégier surveillance ET moyen humain (sans intervenants autant investir dans un nouveau garage).
&nbsp;
Pour cela il n’y a ni besoin algorithme sophistiqués/intrusifs ni de centralisation avec un service externe et peut-être même pas de cameras , avec des détecteurs de mouvement et des horaires d’accès et/ou des badges par exemple.

Les aspects qui m’insupporte dans ce reportage sont très bien identifiés et décrit&nbsp;:




  • Centralisation&nbsp;: le pouvoir donné a celui qui accède a la base est sans limites

  • Le risque social&nbsp;: le comportement n’est plus naturel, les gens deviennent faux et insipides

  • Les faux positifs&nbsp;: l’expérience parle d’elle même

  • Le pardon&nbsp;: s’assurer que personne ne fait de bêtise c’est bien mais s’assurer que ceux qui en font soient incapable de remonter la pente c’est risquer d’avoir des monstres en permanence dehors.

  • Le concours au point&nbsp;: si l’objectif est d’être tout en haut, descendre les autres peut être tentant.

  • Le lobbying&nbsp;: ou il s’arrête et que devient-il avec le temps&nbsp;?

    Pour tout le reste il faut aussi se méfier de ce qu’on a a leur dire, notre modèle est aussi imparfait et dispose aussi de prisons.
    Ici aussi une femme jugé maltraitante ou dangereuse peu perdre la garde de ses enfants (la définition du “mal” ou du “danger” restant a l’appréciation de chaque pays).


SebGF Abonné
Le 23/04/2020 à 08h40






Patch a écrit :

Si le but est juste de dissuader, il est possible de mettre des caméras factices. Elles sont super réalistes si on ne sait pas que ca en est.



On en a mis, ça sert à que dalle <img data-src=" />
(comme des vraies quoi)

C’est généralement des bandes organisées qui font des raid sur les parkings pour chopper des pièces (et extrêmement ciblé niveau marques : VAG, PSA, et autres allemandes principalement) avec de la reconnaissance et de l’action rapide.
Rapide dans le genre où basé sur des témoignages des occupants, Machin est rentré à 22h chez lui et n’a rien vu, Bidule rentré à minuit a signalé une bagnole désossée.



Patch Abonné
Le 23/04/2020 à 10h34






SebGF a écrit :

On en a mis, ça sert à que dalle <img data-src=" />
(comme des vraies quoi)

C’est généralement des bandes organisées qui font des raid sur les parkings pour chopper des pièces (et extrêmement ciblé niveau marques : VAG, PSA, et autres allemandes principalement) avec de la reconnaissance et de l’action rapide.
Rapide dans le genre où basé sur des témoignages des occupants, Machin est rentré à 22h chez lui et n’a rien vu, Bidule rentré à minuit a signalé une bagnole désossée.

Sont nettement plus discrets qu’ici quoi <img data-src=" />
En qques mois on m’a défoncé 2 fois la porte du garage, 2 fois ils n’ont rien eu le temps de prendre, mes voisins les ayant entendus (faut dire que mon garage est pile sous leur chambre. Et ils faisaient un bruit inhabituel, totalement différent du mien quand je l’ouvre <img data-src=" /> )…



Futureman
Le 23/04/2020 à 16h00






Faith a écrit :

Tu fais comme si tu blaguais, mais c’est bien ce qui va se passer…


Je te trouve bien impétueux !
Qu’est-ce que tu veux que je fasse à mon niveau dis voir ?
Tu veux que je monte une asso ou quoi ?

Pour info notre gouvernement est doté d’un ministère des affaires étrangères et de diplomates.

À mon niveau, diffusion max du lien.
Boycott max des produits chinois.
Et pourquoi pas une lettre à mon député.

Mais t’as raison, si on n’est pas des millions à s’agiter autant gueuler dans le cul d’un poney…