Loi « Anti-Amazon » : la fin de la gratuité des frais de port, c’est pour demain

Emballé, c'est pesé

Loi « Anti-Amazon » : la fin de la gratuité des frais de port, c’est pour demain

Loi « Anti-Amazon » : la fin de la gratuité des frais de port, c’est pour demain

Ça y est : la loi dite « Anti-Amazon », qui va conduire à la fin de la gratuité des frais de port pour les livres commandés sur Internet, vient d’être promulguée par le chef de l’État. Elle devrait donc entrer en vigueur demain. 

loi anti amazon jorf

 

Définitivement adoptée par le Parlement le 26 juin dernier, la proposition de loi « encadrant les conditions de la vente à distance des livres » vient de terminer son processus législatif, à peine plus d’un an après avoir été déposée dans des termes très différents par une poignée de députés UMP. Le président de la République a en effet apposé hier sa signature au texte, lequel vient d’être publié ce matin au Journal Officiel. Cela signifie qu’il entrera en vigueur dès demain.

 

La loi sur le prix unique du livre de 1981 va ainsi être modifiée, afin de prévoir que :

 

« Lorsque le livre est expédié à l'acheteur et n'est pas retiré dans un commerce de vente au détail de livres, le prix de vente est celui fixé par l'éditeur ou l'importateur. Le détaillant peut pratiquer une décote à hauteur de 5 % de ce prix sur le tarif du service de livraison qu'il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit. »

 

En clair, cette loi « Anti-Amazon » va d’une part interdire le cumul entre les deux ristournes que pouvaient jusqu’ici pratiquer les cybermarchands (une remise de 5 % maximum + offrir les frais de port). D’autre part, la livraison ne pourra plus être gratuite. Seule exception : si le client se fait livrer chez un libraire. Pour plus de détails sur ce texte, voire notre analyse : « Ce que pourrait changer la loi Anti-Amazon ».

Un texte promulgué malgré l'avis défavorable de Bruxelles

Les deux principaux cybermarchands concernés par ce texte, Amazon et la Fnac, nous ont déjà indiqué qu’ils entendaient se plier à la nouvelle réglementation. Aucune des deux entreprises n’a cependant voulu nous confier de quelle manière elle comptait interpréter la fin de la gratuité des frais de port. Mais il est clair que les techniques de contournement pourraient être nombreuses : livraison dans des boutiques (par exemple s'agissant de la Fnac), facturation des frais de port à un centime, programmes de fidélité comprenant les frais de port offerts, à l'image du service Amazon Prime, etc. Le législateur a d'ailleurs souvent insisté sur le côté avant tout « psychologique » de cette mesure.

 

Enfin, il faut souligner que le texte n'a pas été examiné par le Conseil constitutionnel avant sa promulgation. Mais c'est peut-être sur le terrain du droit européen que la désormais « loi du 8 juillet » pourrait connaître le plus de turbulences. La Commission européenne a en effet émis un avis défavorable à son égard, estimant notamment que la fin de la gratuité des frais de port était une mesure disproportionnée. Des poursuites devant la Cour de justice de l'Union européenne ne seraient en ce sens guère surprenantes. 

Commentaires (133)


Donc rien n’empêche Amazone de mettre des frais de port à 0,01€ ?








croustx a écrit :



Donc rien n’empêche Amazone de mettre des frais de port à 0,01€ ?







oui comme pour les sacs plastiques dans les supermarché qui sont facturé 0,05€



Il y a bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds chez un libraire , j’ai tourné la page , désormais c’est au format tablette que je lis mes livres…

Il n’y a pas à s’inquiéter Amazon aura une parade et c’est pas cette loi pathétique qui ira me faire acheter en librairie loin de là au contraire,j’ai plus de 1500 livres de poche collection SF , je ne les garde que par sentimentalisme , ça prend de la place beaucoup de place , au vu du refus de mettre leur bouquin au format numérique je n’ai aucune pitié pour ces éditeurs qui n’ont rien à envier aux majors de la musique



Juste au passage , Amazon cette année fait partie des boites qui ont le plus recruté et investi en france…quid des libraires et éditeurs ?



Cette loi est le dernier sursaut d’un monde qui se refuse à évoluer…








croustx a écrit :



Donc rien n’empêche Amazone de mettre des frais de port à 0,01€ ?





L’idée derrière est normalement de te faire peur quand tu vois “frais de port”. Mais bon, je crois que certain n’ont pas compris que livraison en 3 jours chez soit, même à 0.01€ c’est toujours moins cher et moins chiant que d’aller à une librairie, commander, attendre 1 à 2 semaines, revenir à la librairie et enfin prendre son bouquin. Dans le pire des cas, ça peut monter à 4 tickets de transport en commun, ou 2 ticket de parking + mazout.



attendez pas si vite il fait que ce soit signée par le président , que les décrets d’application sortes ……(dans certains cas ,ça sera pas le cas ici je pense , ça peut prendre des années)








croustx a écrit :



Donc rien n’empêche Amazone de mettre des frais de port à 0,01€ ?







Cela sera considéré comme des frais de ports gratuits par le juge.

C’est marrant de jouer au con 5 min mais, en agissant ainsi, Amazon est sur de se faire taper dessus (et surtout, les juges n’apprécieront pas du tout un tel comportement d’une entreprise qui a de quoi se payer tous les conseils juridiques de la France).



et si je prends un produit hors livre dans ma commande de bouquins, ils doivent me faire payer des FDP obligatoirement ?



Sinon, valalble pour Amazone france, mais quid des versions .co.uk, .be, .de, .ch, .es, … ?








Winston67 a écrit :



Il y a bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds chez un libraire , j’ai tourné la page , désormais c’est au format tablette que je lis mes livres…

Il n’y a pas à s’inquiéter Amazon aura une parade et c’est pas cette loi pathétique qui ira me faire acheter en librairie loin de là au contraire,j’ai plus de 1500 livres de poche collection SF , je ne les garde que par sentimentalisme , ça prend de la place beaucoup de place , au vu du refus de mettre leur bouquin au format numérique je n’ai aucune pitié pour ces éditeurs qui n’ont rien à envier aux majors de la musique



Juste au passage , Amazon cette année fait partie des boites qui ont le plus recruté et investi en france…quid des libraires et éditeurs ?



Cette loi est le dernier sursaut d’un monde qui se refuse à évoluer…





Cette loi n’est pas spécialement pour les éditeurs (eux s’en foute un peu que ce soit un libraire ou amazon qui vendent leur livre) c’est une loi du même niveau que la loi Lang dont le but est de protéger les petits magasin d’informatique (ha, non, eux sont morts sans avoir le droit à leur petite loi) libraires des gros méchant d’internet.



Je pense que cette loi va avoir l’effet contraire, les gens vont prendre le premium, et du coup pour rentabiliser le premium ils vont se fidéliser là où ils ont le premium.

Et là ça ne touchera pas que les libraires…

Je suis toujours étonné à quel point on peut manquer de bon sens à un si haut niveau de responsabilité.








js2082 a écrit :



Cela sera considéré comme des frais de ports gratuits par le juge.

C’est marrant de jouer au con 5 min mais, en agissant ainsi, Amazon est sur de se faire taper dessus (et surtout, les juges n’apprécieront pas du tout un tel comportement d’une entreprise qui a de quoi se payer tous les conseils juridiques de la France).





Regarde ce jolie tableau fait par PCI :

http://static.pcinpact.com/images/bd/news/143511.png



http://www.nextinpact.com/news/85396-ce-que-pourrait-changer-loi-anti-amazon.htm…



Rien n’interdit dans la loi de faire les FdP à 0.01€



Il faut toujours que nos gouvernants se réveillent trop tard. Et en faisant un truc compliqué franco-français, en plus.








croustx a écrit :



Donc rien n’empêche Amazone de mettre des frais de port à 0,01€ ?







Un peu plus complexe que ça ils ne vont devoir remettre tous les livres à leur prix éditeurs et offrir “au maximum” -5% sur les frais de livraison.



Du moins c’est comme ça que je le comprend.







tazvld a écrit :



L’idée derrière est normalement de te faire peur quand tu vois “frais de port”. Mais bon, je crois que certain n’ont pas compris que livraison en 3 jours chez soit, même à 0.01€ c’est toujours moins cher et moins chiant que d’aller à une librairie, commander, attendre 1 à 2 semaines, revenir à la librairie et enfin prendre son bouquin. Dans le pire des cas, ça peut monter à 4 tickets de transport en commun, ou 2 ticket de parking + mazout.







J’ai la chance d’avoir un Furet du nord dans ma région, je choisis le retrait en magasin et on m’indique quand il est disponible, je passe et je retire mon bouquin. Le problème reste que les petites librairies ne peuvent pas le faire.



bah au delà de 20€ la livraison est gratuite, suffit de grouper les achats <img data-src=" />








js2082 a écrit :



Cela sera considéré comme des frais de ports gratuits par le juge.

C’est marrant de jouer au con 5 min mais, en agissant ainsi, Amazon est sur de se faire taper dessus (et surtout, les juges n’apprécieront pas du tout un tel comportement d’une entreprise qui a de quoi se payer tous les conseils juridiques de la France).







C’est marrant de jouer au con 5min mais quand la communauté européenne va encore condamner la France pour des pratiques en désaccord avec la réglementation européenne (et surement saisie par Amazon / Fnac), ça rira moins.



Dans tous les cas, c’est les français qui vont trinquer, que ce soit en payant sur Amazon ou de par l’amende de la France.









Winston67 a écrit :



Il y a bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds chez un libraire , j’ai tourné la page , désormais c’est au format tablette que je lis mes livres…

Il n’y a pas à s’inquiéter Amazon aura une parade et c’est pas cette loi pathétique qui ira me faire acheter en librairie loin de là au contraire,j’ai plus de 1500 livres de poche collection SF , je ne les garde que par sentimentalisme , ça prend de la place beaucoup de place , au vu du refus de mettre leur bouquin au format numérique je n’ai aucune pitié pour ces éditeurs qui n’ont rien à envier aux majors de la musique



Juste au passage , Amazon cette année fait partie des boites qui ont le plus recruté et investi en france…quid des libraires et éditeurs ?



Cette loi est le dernier sursaut d’un monde qui se refuse à évoluer…







Certains libraires jouent la carte du conseil et de la trouvaille ce sont eux qui s’en sortent le mieux, en effet si tu sais déja ce que tu veux le libraire n’a aucun interet, par contre si il t’écoute et te conseille de bons bouquins la tu vas surement revenir









Locke a écrit :



Je pense que cette loi va avoir l’effet contraire, les gens vont prendre le premium, et du coup pour rentabiliser le premium ils vont se fidéliser là où ils ont le premium.

Et là ça ne touchera pas que les libraires…

Je suis toujours étonné à quel point on peut manquer de bon sens à un si haut niveau de responsabilité.







Pas faux.









monpci a écrit :



attendez pas si vite il fait que ce soit signée par le président , que les décrets d’application sortes ……(dans certains cas ,ça sera pas le cas ici je pense , ça peut prendre des années)





T’as lu la news ?



Le président de la République a en effet apposé hier sa signature au texte, lequel vient d’être publié ce matin au Journal Officiel.



Serieux quoi, 3eme ligne <img data-src=" />







jb18v a écrit :



bah au delà de 20€ la livraison est gratuite, suffit de grouper les achats <img data-src=" />



25€, pas 20.

J’achete plein de bricole chez eux, ca j’en suis sur <img data-src=" />







the_Grim_Reaper a écrit :



et si je prends un produit hors livre dans ma commande de bouquins, ils doivent me faire payer des FDP obligatoirement ?





Separement, oui.







the_Grim_Reaper a écrit :



Sinon, valalble pour Amazone france, mais quid des versions .co.uk, .be, .de, .ch, .es, … ?





Osef du amazon origine, ils doivent se plier a la législation locale.

En theorie ils doivent te l’appliquer ou te renvoyer sur le fr, apres dans la pratique, c’est a voir… Mais d’ici a ce que la douane viennent de poser une taxe dessus…









XMalek a écrit :



Un peu plus complexe que ça ils ne vont devoir remettre tous les livres à leur prix éditeurs et offrir “au maximum” -5% sur les frais de livraison.



Du moins c’est comme ça que je le comprend.







J’ai la chance d’avoir un Furet du nord dans ma région, je choisis le retrait en magasin et on m’indique quand il est disponible, je passe et je retire mon bouquin. Le problème reste que les petites librairies ne peuvent pas le faire.





Faut-il encore pouvoir y aller au Furet du Nord : pour peu que tu habites un peu en dehors de la ville, c’est une autre pair de manche.

Il y a souvent dans chaque ville une librairie principale voir une seconde plus spécialisé dans les BD, mais bon, elle se trouve en centre ville. Et je parles ici de ville de province. Soit pour aller en centre ville ça te prend pas loin de 3/4h en transport en commun (juste l’aller), soit tu dois prendre ta bagnole et trouver une place de parking pas trop loin non plus.



Le centre ville, c’est bien pour ceux qui habitent pas loin, pour ceux qui habitent en campagne (et dans les petits village environnant), c’est une autre histoire.









Niktareum a écrit :



25€, pas 20.

J’achete plein de bricole chez eux, ca j’en suis sur <img data-src=" />





<img data-src=" /> exact. me semblait que c’était 20 avant <img data-src=" />



T’façon j’ai acheté mon dernier bouquin mardi. <img data-src=" />

(vu le pavé, j’suis content de ne pas le payer au poids)








tazvld a écrit :



Cette loi n’est pas spécialement pour les éditeurs (eux s’en foute un peu que ce soit un libraire ou amazon qui vendent leur livre) c’est une loi du même niveau que la loi Lang dont le but est de protéger les petits magasin d’informatique (ha, non, eux sont morts sans avoir le droit à leur petite loi) libraires des gros méchant d’internet.







Cette loi c’est plutôt fait pour protéger les rayons librairie des super/hypermarchés et de la fnac…

C’est tout.









XMalek a écrit :



Un peu plus complexe que ça ils ne vont devoir remettre tous les livres à leur prix éditeurs et offrir “au maximum” -5% sur les frais de livraison.



Du moins c’est comme ça que je le comprend.





Il y a confusion : les livres sont déjà au prix éditeur. Cette loi à pour but d’empêcher à Amazon et ses copains de cumuler une réduction de 5% sur le prix du livre et les frais de port gratuits.

En mettant les frais de port à 1 centime, tout le monde reste dans les clous, et Amazon/Fnac se fait 1 centime de plus sur chaque livre.

C’est ça ou le retrait des 5% de réduc (sur le prix du livre), ou le programme de fidélité, ou les livraisons en boutique…

Avec ça, allez dire aux librairies de quartier que ça va les aider…









Niktareum a écrit :



… Mais d’ici a ce que la douane viennent de poser une taxe dessus…







… à part le .ch (Suisse), les autres pays cités (.de, .es etc …) font partie de l’Europe, donc libre circulation des marchandises … donc pas de taxe spécifique française … <img data-src=" />









FrenchPig a écrit :



Il y a confusion : les livres sont déjà au prix éditeur. Cette loi à pour but d’empêcher à Amazon et ses copains de cumuler une réduction de 5% sur le prix du livre et les frais de port gratuits.

En mettant les frais de port à 1 centime, tout le monde reste dans les clous, et Amazon/Fnac se fait 1 centime de plus sur chaque livre.

C’est ça ou le retrait des 5% de réduc (sur le prix du livre), ou le programme de fidélité, ou les livraisons en boutique…

Avec ça, allez dire aux librairies de quartier que ça va les aider…







… tout à fait d’accord avec toi …!



Encore un gros coup d’esbroufe de nos politiciens …! <img data-src=" />









FrenchPig a écrit :



Il y a confusion : les livres sont déjà au prix éditeur. Cette loi à pour but d’empêcher à Amazon et ses copains de cumuler une réduction de 5% sur le prix du livre et les frais de port gratuits.







Non justement il y a le -5% appliqué ils ne sont donc pas à prix éditeur.







FrenchPig a écrit :



En mettant les frais de port à 1 centime, tout le monde reste dans les clous, et Amazon/Fnac se fait 1 centime de plus sur chaque livre.

C’est ça ou le retrait des 5% de réduc (sur le prix du livre), ou le programme de fidélité, ou les livraisons en boutique…

Avec ça, allez dire aux librairies de quartier que ça va les aider…







ben alors explique moi :





« Lorsque le livre est expédié à l’acheteur et n’est pas retiré dans un commerce de vente au détail de livres, le prix de vente est celui fixé par l’éditeur ou l’importateur. Le détaillant peut pratiquer une décote à hauteur de 5 % de ce prix sur le tarif du service de livraison qu’il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit. »





Ce que je comprend c’est plus de -5% et frais de ports payants (donc 0.01 si tu veux) vu que la décote tu ne peux plus le faire QUE sur les frais de livraison et plus sur le livre.



Par contre on est d’accord les librairies de quartier vont toujours croulé le seul veritable moyen de les aider aurait été de leur payer une boutique en ligne…



On veut sauver les vieux modèles face aux nouveaux et après ça se dit progressiste.








Locke a écrit :



Je pense que cette loi va avoir l’effet contraire, les gens vont prendre le premium, et du coup pour rentabiliser le premium ils vont se fidéliser là où ils ont le premium.

Et là ça ne touchera pas que les libraires…

Je suis toujours étonné à quel point on peut manquer de bon sens à un si haut niveau de responsabilité.







Très certainement pour ma part.









Winston67 a écrit :



Juste au passage , Amazon cette année fait partie des boites qui ont le plus recruté et investi en france…quid des libraires et éditeurs ?



Cette loi est le dernier sursaut d’un monde qui se refuse à évoluer…







Amazon a détruit des milliers d’emplois, ne paie quasiment aucun impot, et investit de manière conservatrice dans le but de garder sa position dominante.









tazvld a écrit :



Faut-il encore pouvoir y aller au Furet du Nord : pour peu que tu habites un peu en dehors de la ville, c’est une autre pair de manche.

Il y a souvent dans chaque ville une librairie principale voir une seconde plus spécialisé dans les BD, mais bon, elle se trouve en centre ville. Et je parles ici de ville de province. Soit pour aller en centre ville ça te prend pas loin de 3/4h en transport en commun (juste l’aller), soit tu dois prendre ta bagnole et trouver une place de parking pas trop loin non plus.



Le centre ville, c’est bien pour ceux qui habitent pas loin, pour ceux qui habitent en campagne (et dans les petits village environnant), c’est une autre histoire.





J’habite pas loin du Havre (30km), et il y a une telle volonté de virer l’automobiliste qu’ils ont gagné, il y a de moins en moins de gens qui viennent sur la ville, que ce soit pour le ciné, pour aller acheter des bouquins, etc.

D’ailleurs, j’ai ouïe dire que les commerçants commençaient déjà à faire la gueule, fréquentation en baisse…

Depuis l’installation du Tram (qui a été enlevé il y a 40 ans…) et les voies qui ont été construites au milieu des routes avec de larges espaces autour, réduisant d’autant les possibilités de circulation automobile, c’était déjà une galère, je n’y vais, tant que je peux, d’une “pas”, de deux en moto (zap circu, zap parking payants).

Et histoire d’améliorer encore la situation, ils suppriment les souterrains qui permettaient d’arriver directement sur la gare / les docks (ciné, concerts, commerces, …) / l’accès au centre-ville.









Winston67 a écrit :



Il y a bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds chez un libraire , j’ai tourné la page , désormais c’est au format tablette que je lis mes livres…

Il n’y a pas à s’inquiéter Amazon aura une parade et c’est pas cette loi pathétique qui ira me faire acheter en librairie loin de là au contraire,j’ai plus de 1500 livres de poche collection SF , je ne les garde que par sentimentalisme , ça prend de la place beaucoup de place , au vu du refus de mettre leur bouquin au format numérique je n’ai aucune pitié pour ces éditeurs qui n’ont rien à envier aux majors de la musique



Juste au passage , Amazon cette année fait partie des boites qui ont le plus recruté et investi en france…quid des libraires et éditeurs ?



Cette loi est le dernier sursaut d’un monde qui se refuse à évoluer…







tazvld a écrit :



Cette loi n’est pas spécialement pour les éditeurs (eux s’en foute un peu que ce soit un libraire ou amazon qui vendent leur livre) c’est une loi du même niveau que la loi Lang dont le but est de protéger les petits magasin d’informatique (ha, non, eux sont morts sans avoir le droit à leur petite loi) libraires des gros méchant d’internet.





C’est sûr que les éditeurs se moquent de vendre à Amazon, à Auchan ou à une librairie de quartier.



La loi Lang a établit le prix unique du livre (prix fixé par l’éditeur) dans le but principal d’éviter que quelques livres “bestseller” ne vampirisent les livres qui se vendent en peu d’exemplaires (comme c’est le cas en Amérique du Nord par exemple). Et c’est un fait que la grande distribution (Carrefour, E.Leclerc, Auchan, etc) cherche à vendre peu de références en grande quantité (donc les meilleurs ventes du moment, les bestsellers) et ne cherche pas à vendre une grande diversité de livres. Au contraire, il existe des petites librairies spécialisées qui peuvent vendre des livres plus confidentiels.



Ceci dit, aujourd’hui, la vente en ligne comme Amazon permet cette diversité de livres. Est-ce que Amazon continuera à promouvoir la diversité ? ou du fait de sa position dominante dans la vente de détaille, vendra les livres qu’il vend le mieux ? Cette nouvelle loi essaie seulement de rétablir la réglementation d’origine de la loi sur le prix unique du livre.



Pour conclure, les éditeurs français sont souvent des petits éditeurs mais les plus gros éditeurs mondiaux sont parfois français (Hachette par exemple). Pour ma part, je pense qu’il faudrait réformer le prix unique du livre et qu’il ne soit pas uniquement fixé par l’éditeur.



Et pourtant on a déjà essayé de faire comprendre à ces pignoufs que le truc vrai problème vient du fait qu’amazon et consorts ne payent pas d’impôts…



S’ils passaient leurs bacs cette années, seraient recalés !




“Seule exception : si le client se fait livrer chez un libraire”





<img data-src=" />



Donc demain, si on fait la même chose avec le sites de vente de matos informatique, les frais de ports ne pourront être gratuits que si on se fait livrer chez Darty ou Boulanger ?



Mais qu’es ce que c’est que ce gouvernement qui baisse son pantalon devant chaque lobby dès qu’une techno menace un petit peu leur business ? <img data-src=" />








mrotta a écrit :



Et pourtant on a déjà essayé de faire comprendre à ces pignoufs que le truc vrai problème vient du fait qu’amazon et consorts ne payent pas d’impôts…



S’ils passaient leurs bacs cette années, seraient recalés !







+1, s’ils pouvaient comprendre que la fiscalité doit être mise à plat et être la même dans toute l’UE, on n’en serait pas là.



Mais les états avec fiscalité avantageuses ne voudront jamais se tirer une balle dans le pied.



L’UE a été fondée sur le principe des US (et surtout pour les contrer au plan international) mais chaque pays fait ce qu’il veut en terme de fiscalité, donc peut pas marcher !









Locke a écrit :



Je pense que cette loi va avoir l’effet contraire, les gens vont prendre le premium, et du coup pour rentabiliser le premium ils vont se fidéliser là où ils ont le premium.

Et là ça ne touchera pas que les libraires…

Je suis toujours étonné à quel point on peut manquer de bon sens à un si haut niveau de responsabilité.







Ou tout bêtement on adopte une loi qui en dépit de son nom, va mécaniquement gonfler les marges d’Amazon, malgré lui. Surtout s’il réussit à fidéliser les clients



Les frais de port à 0.01€, solution évidente au problème.



Et si j’achète 4 livres sur Amazon, les frais de ports étant appliqués au panier généralement, je paye quoi au final? 0.0025€ par livre?








mrotta a écrit :



Et pourtant on a déjà essayé de faire comprendre à ces pignoufs que le truc vrai problème vient du fait qu’amazon et consorts ne payent pas d’impôts…



S’ils passaient leurs bacs cette années, seraient recalés !





Certe, les impôts jouent un peu, mais ça c’est après leur succès. Amazon et consort doivent leur succès pour leur réel qualité de commerciaux. Il savent vendre. Il savent que par exemple qu’un client content, c’est de la pub et un client qui sera prêt à revenir. Donc a lieu de faire à la manière des sites français “vous avez un problème avec votre objet que vous avez acheter chez nous… c’est plus notre problème, aller voir le SAV du constructeur. arrêt de la communication” ils font “vous avez un problème avec… pas de soucis, on vous en renvoie un nouveau tout de suite, merci beaucoup, au revoir.”. C’est là la différences.









cygnusx a écrit :



Certains libraires jouent la carte du conseil et de la trouvaille ce sont eux qui s’en sortent le mieux, en effet si tu sais déja ce que tu veux le libraire n’a aucun interet, par contre si il t’écoute et te conseille de bons bouquins la tu vas surement revenir





Mais tellement quoi, de toute façon ça a toujours été la seule réelle valeur ajoutée du libraire (pour payer moins cher, avant il y avait l’occasion ou la bibliothèque).





Jed08 a écrit :



Cette loi c’est plutôt fait pour protéger les rayons librairie des super/hypermarchés et de la fnac…

C’est tout.





+10 Ils fournissent la même qualité de conseil qu’Amazon, avec la gestion des stocks en plus : soit 0 valeur ajoutée (sauf quand t’as besoin d’un bouquin immédiatement, mais ça marche aussi chez les libraires). C’est con pour eux mais ils auraient aussi pu se bouger AVANT.





philoxera a écrit :



Amazon a détruit des milliers d’emplois, ne paie quasiment aucun impot, et investit de manière conservatrice dans le but de garder sa position dominante.





Ce que tu dis est tout à fait vrai. Dans le même temps, n’importe quelle personne un minimum réfléchie pouvait prédire l’arrivée d’un tel service, depuis le début des années 2000. Si ni l’État ni les marchands français ne se sont bougés le cul, ils ne peuvent s’en prendre qu’à leur propre incompétence.

Ceci dit j’aimerais bien qu’on trouve un vrai moyen de contraindre Amazon à payer les impôts.









Jed08 a écrit :



Cette loi c’est plutôt fait pour protéger les rayons librairie des super/hypermarchés et de la fnac…

C’est tout.







Dans ce cas pourquoi ne pas attaquer le vrai problème , c’est à dire l’évasion fiscale qui permet justement à Amazon de garder sa position de force à l’égard de ses concurrents, en dépit même de cette loi. Et inciter également les vieux acteurs à se réformer et s’adapter aux contextes actuels. <img data-src=" />



Mais non, Il faut toujours jeter la responsabilité aux consommateurs qui, pour moi ,ont totalement raison de saisir la meilleure opportunité qui se présentent devant eux, et donc pour l’Etat toute solution passe par frustrer le consommateur et faire mal à son portefeuille <img data-src=" />










Jed08 a écrit :



Cette loi c’est plutôt fait pour protéger les rayons librairie des super/hypermarchés et de la fnac…

C’est tout.





C’est vrai, la grande distribution permet déjà de faire ses courses en ligne ooshop.com auchandirect.fr mais elle ne vend pas de livres en ligne…



Et la Fnac a un réseau de “commerce de vente au détail de livres”. Ce qui permet éventuellement à la Fnac de proposer sans frais de livraison le retrait en boutique Fnac. Finalement, peut-être que cette loi permettra à Amazon de créer une nouvelle catégorie de points-relais spécifiques aux livres (des librairies volontaires), ce qui permettrait éventuellement à Amazon de proposer le retrait de livres en point-relais sans frais de livraison.



Comme si ça allait rendre les librairies inadaptées compétitives par rapport à Amazon.

C’est fou comme en France les polytiques ont l’art de parier sur les chevaux boiteux. Pas étonnant que le pays soit en décrépitude.








philoxera a écrit :



Amazon a détruit des milliers d’emplois,





Et en crée combien ?

Le tracteur en a détruit bien plus, faut-il interdire le tracteur ?





ne paie quasiment aucun impot,





Tant mieux pour eux.

En plus, ça fait moins d’argent pour les gaspilleurs publics.





et investit de manière conservatrice dans le but de garder sa position dominante.



Tu aurais préféré qu’ils gaspillent dans le but de la perdre ?









Ph11 a écrit :



Comme si ça allait rendre les librairies inadaptées compétitives par rapport à Amazon.

C’est fou comme en France les polytiques ont l’art de parier sur les chevaux boiteux. Pas étonnant que le pays soit en décrépitude.







Ben après tout dépend…

Il y a une librairie juste en face de mon boulot. Et bien mes mangas et mes bouquins papier, je vais les acheter la bas plutôt que sur amazon…



Et tant pis si je dois attendre 3 ou 4 semaines pour recevoir ma commande.



La loi sur le prix unique du livre n’a pas vocation à rendre compétitives les librairies. Elle a vocation à permettre une diversité de livres.



Le prix unique du livre existe depuis le début des années 1980 en France et c’est dans les années 2010 que des personnes s’insurgent pour défendre la concurrence des prix dans le commerce du livre… D’autre part, la France n’est pas le seul pays à réglementer le prix du livre.








Ph11 a écrit :



Et en crée combien ?

Le tracteur en a détruit bien plus, faut-il interdire le tracteur ?





Je répondais simplement à la personne au dessus de moi qui disais qu’amazon crée des emplois, ce qui est faux quand on regarde le bilan dans le secteur. Evidemment que le nombre d’emplois (dans tous les domaines) va aller en s’amenuisant. Dommage qu’on ne soit pas capable de comprendre qu’il faut partager le travail en conséquence…





Tant mieux pour eux.

En plus, ça fait moins d’argent pour les gaspilleurs publics.



Les écoles, la sécu, les routes, les transports en commun, etc. etc., … c’est vrai que ca sert à rien…





Tu aurais préféré qu’ils gaspillent dans le but de la perdre ?



Je ne fais que constater.









fz49000 a écrit :



… à part le .ch (Suisse), les autres pays cités (.de, .es etc …) font partie de l’Europe, donc libre circulation des marchandises … donc pas de taxe spécifique française … <img data-src=" />





Bah, deja y a la tva intra, donc ils auront peut etre a appliquer cela.



Ceci dit, amazon.co.uk envoie en fdp gratos depuis l’etranger ? (enfin uk vers france)









philoxera a écrit :



Les écoles, la sécu, les routes, les transports en commun, etc. etc., … c’est vrai que ca sert à rien…







je pense que ça remarque n’avait qu’un seul but : nous faire réagir.

Sinon, c’est vraiment une remarque stupide. Asphyxier les petites entreprises locales par les impôts pendant que les grosses multi s’en foutent plein les poches en ne payant rien, faut vraiment en vouloir pour ne pas voir le problème …

Même si j’utilise amazon de temps à autres, ça me fout la gerbe leur optimisation fiscale … enfin, c’est comme ça …









philoxera a écrit :



Amazon a détruit des milliers d’emplois, ne paie quasiment aucun impot, et investit de manière conservatrice dans le but de garder sa position dominante.







http://www.generation-nt.com/amazon-centre-distribution-france-creation-emplois-…



http://amazon-presse.fr/a-propos-damazon/amazon-et-lemploi-en-france.html

et là j’ai pioché que dans les 5 premiers résultat de bing…



donne moi tes chiffres de milliers d’emploi détruits …tu n’aurais pas un lien de parenté avec montebourg ?



Pour ceux qui ne payent pas d’impots y a bien plus grave de soi disantes société française (au hasard quasiment tout le cac40) qui vont se nicher en hollande ou luxembourg



Dans la destrruction d’emploi , pense à tous les rémouleurs et autres petits métier qui ont quasi disparu , les quincailleries (je n’ai pas dit épicerie) qui vendaient tout ce dont tu avais besoin laminés par le progrès mais plus sérieusement les disquaires ? il en reste combien des disquaires ? (je parle pas de la fnac qui n’est pas un disquaire selon mes critères…)

Les librairies vont suivre le même sort que les disquaires…

Tu t’adaptes ou tu disparais…









Winston67 a écrit :



http://www.generation-nt.com/amazon-centre-distribution-france-creation-emplois-…



http://amazon-presse.fr/a-propos-damazon/amazon-et-lemploi-en-france.html

et là j’ai pioché que dans les 5 premiers résultat de bing…



donne moi tes chiffres de milliers d’emploi détruits …tu n’aurais pas un lien de parenté avec montebourg ?



Pour ceux qui ne payent pas d’impots y a bien plus grave de soi disantes société française (au hasard quasiment tout le cac40) qui vont se nicher en hollande ou luxembourg



Dans la destrruction d’emploi , pense à tous les rémouleurs et autres petits métier qui ont quasi disparu , les quincailleries (je n’ai pas dit épicerie) qui vendaient tout ce dont tu avais besoin laminés par le progrès mais plus sérieusement les disquaires ? il en reste combien des disquaires ? (je parle pas de la fnac qui n’est pas un disquaire selon mes critères…)

Les librairies vont suivre le même sort que les disquaires…

Tu t’adaptes ou tu disparais…







LOL des liens vers les communiqués du groupe Amazon

Toi tu appelles ca des emplois, moi j’appelle ca de l’esclavage:

http://www.contrepoints.org/2013/05/06/123670-drame-un-journaliste-decouvre-le-m…



“Tu t’adaptes ou tu disparais… ”

Tu t’adaptes obéis ou tu disparais…









philoxera a écrit :



LOL des liens vers les communiqués du groupe Amazon

Toi tu appelles ca des emplois, moi j’appelle ca de l’esclavage:

http://www.contrepoints.org/2013/05/06/123670-drame-un-journaliste-decouvre-le-m…



“Tu t’adaptes ou tu disparais… ”

Tu t’adaptes obéis ou tu disparais…





Ou sinon tu crée un état comme l’ex urss ou la Corée du nord pour échapper à la mondialisation, sinon tu n’a pas le choix de t’adapter.









philoxera a écrit :



LOL des liens vers les communiqués du groupe Amazon

Toi tu appelles ca des emplois, moi j’appelle ca de l’esclavage:

http://www.contrepoints.org/2013/05/06/123670-drame-un-journaliste-decouvre-le-m…



“Tu t’adaptes ou tu disparais… ”

Tu t’adaptes obéis ou tu disparais…







hum tu as l’air d’avoir beaucoup d’experience dans le fret et le tri toi <img data-src=" />



Face a des sociétés bien françaises en messagerie Amazon est un enfant de coeur (condition de travail) , j’ai bossé 10 ans dans le milieu ça fait plus de 30 ans que la plupart des grand magasins sous traites leur stock par de petites entreprise où un quota officieux est en place , genre tu traites 1200colis/jour sans fen , juste un tirepal (à main non motorisé) avec un très gentil chef qui te gueule dessus durant tes 7h parce que quoi que tu fasses tu n’iras jamais assez vite pour lui sinon c’est dehors…parler d’esclavage chez amazon prouve que tu n’as jamais bossé dans ce milieu



Je t’aurais bien donné un autre article sur amazon et l’emploi mais faut être abonné au Monde



J’ajoute que depuis X années on ne parle que de mondialisation , d’europe ouverte , que c’est bien pour tout le monde , oué bien pour une poignée sans doute, seulement la mondialisation ou l’europe ouverte faut jouer le jeu jusqu’au bout , y a pas que les bons cotés , si les multi en profite allègrement , même si je suis parfois indigné je me dis que au fond c’est aussi de ma faute , après tout ceux qui nous ont amenés à cette mondialisation c’est bien ceux qui font des lois non ? …. oh wait …. mais c’est aussi toi , moi , les autres qui ont votés pour ou contre eux…












metaphore54 a écrit :



Ou sinon tu crée un état comme l’ex urss ou la Corée du nord pour échapper à la mondialisation, sinon tu n’a pas le choix de t’adapter.







T.I.N.A, en somme ?









Winston67 a écrit :



hum tu as l’air d’avoir beaucoup d’experience dans le fret et le tri toi <img data-src=" />



Face a des sociétés bien françaises en messagerie Amazon est un enfant de coeur (condition de travail) , j’ai bossé 10 ans dans le milieu ça fait plus de 30 ans que la plupart des grand magasins sous traites leur stock par de petites entreprise où un quota officieux est en place , genre tu traites 1200colis/jour sans fen , juste un tirepal (à main non motorisé) avec un très gentil chef qui te gueule dessus durant tes 7h parce que quoi que tu fasses tu n’iras jamais assez vite pour lui sinon c’est dehors…parler d’esclavage chez amazon prouve que tu n’as jamais bossé dans ce milieu



Je t’aurais bien donné un autre article sur amazon et l’emploi mais faut être abonné au Monde



J’ajoute que depuis X années on ne parle que de mondialisation , d’europe ouverte , que c’est bien pour tout le monde , oué bien pour une poignée sans doute, seulement la mondialisation ou l’europe ouverte faut jouer le jeu jusqu’au bout , y a pas que les bons cotés , si les multi en profite allègrement , même si je suis parfois indigné je me dis que au fond c’est aussi de ma faute , après tout ceux qui nous ont amenés à cette mondialisation c’est bien ceux qui font des lois non ? …. oh wait …. mais c’est aussi toi , moi , les autres qui ont votés pour ou contre eux…







Ceux qui font les lois, ce sont ceux qui ont le capital. Croire que toi ou moi avons le moindre impact grâce au vote est une mystification totale.



2eme point: tout le monde a l’air de croire que créer des emplois c’est bien et les détruire c’est mal. Mais avec l’automatisation et les gains de productivité, il y a (et il y aura) de moins en moins d’emplois. Ce qui est souhaitable, c’est de mieux partager ces gains.



Aujourd’hui, faut savoir être multi-services. Si quelqu’un achète un livre, c’est qu’il s’ennuie ou que son conjoint est déjà en train de lire un livre. C’est donc l’occasion rêvée pour Amazon de faire payer une livraison par une Cover Girl ou un gigolo à 20 ou 30 euros la passe le passage. Merci qui ?








Winston67 a écrit :



hum tu as l’air d’avoir beaucoup d’experience dans le fret et le tri toi <img data-src=" />



Face a des sociétés bien françaises en messagerie Amazon est un enfant de coeur (condition de travail) , j’ai bossé 10 ans dans le milieu ça fait plus de 30 ans que la plupart des grand magasins sous traites leur stock par de petites entreprise où un quota officieux est en place , genre tu traites 1200colis/jour sans fen , juste un tirepal (à main non motorisé) avec un très gentil chef qui te gueule dessus durant tes 7h parce que quoi que tu fasses tu n’iras jamais assez vite pour lui sinon c’est dehors…parler d’esclavage chez amazon prouve que tu n’as jamais bossé dans ce milieu







Je veux bien croire qu’il existe d’autre boites qui pratiquent l’esclavage dans le milieu du fret.

Mais si on compare les emplois en librairie détruits par amazon avec les emplois créés par amazon… lequels préférerais tu?









philoxera a écrit :



Les écoles, la sécu, les routes, les transports en commun, etc. etc., … c’est vrai que ca sert à rien…











GeX-R a écrit :



je pense que ça remarque n’avait qu’un seul but : nous faire réagir.







Heu… Vous parlez à un mec qui s’est pris sur la tête son édition de luxe reliée cuir pleine peau in quarto de Atlas Unshrugged, et qui considère que tout ce qui est vie en collectivité n’est qu’une immonde décrépitude bolchévique…



Ce type est au libéralisme ce qu’Al Qaïda est à l’Islam…







Winston67 a écrit :



hum tu as l’air d’avoir beaucoup d’experience dans le fret et le tri toi <img data-src=" />



Face a des sociétés bien françaises en messagerie Amazon est un enfant de coeur (condition de travail) , j’ai bossé 10 ans dans le milieu ça fait plus de 30 ans que la plupart des grand magasins sous traites leur stock par de petites entreprise où un quota officieux est en place , genre tu traites 1200colis/jour sans fen , juste un tirepal (à main non motorisé) avec un très gentil chef qui te gueule dessus durant tes 7h parce que quoi que tu fasses tu n’iras jamais assez vite pour lui sinon c’est dehors…parler d’esclavage chez amazon prouve que tu n’as jamais bossé dans ce milieu



Je t’aurais bien donné un autre article sur amazon et l’emploi mais faut être abonné au Monde







<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Merci pour ton témoignage.



J’ai aussi fait ce genre de boulot quand j’étais étudiant, je sais ce que c’est.



Mais bon, c’est à la mode de faire de l’Amazon bashing en ce moment. Et de ne rien dire sur les autres sociétés, certaines d’entre elles étant bine françaises, qui font pareil qu’eux, si ce n’est en pire…



Si le libraire en bas de chez moi ne me voit plus, il y a une raison. Et ce n’est pas Amazon, mais lui seul responsable.



La réduction des 5% de la loi Lang, chacun l’utilise comme il le veut. Mais de la faire depuis toujours, puis de passer radicalement à la donner sur un ticket de caisse valable 6 mois, autant rien faire.

Et quelques temps plus tard, les mettre sur une carte de fidélité, bonne idée ! Sauf quand cette carte est payante et sans cette dernière, pas de réduction.



Même si cette remise n’est pas obligatoire, la façon dont ça a été fait est prendre les clients pour des cons.



Donc oui maintenant je commande chez Amazon, les livres sont en très bon état et pas lu par tous le monde (cf les mangas), je me souviens d’un jour ayant demandé un livre à la Fnac et m’ayant sorti un livre dans un état invendable. J’ai osé demandé une ristourne, qu’est ce que j’avais pas demandé…



Et j’ai commandé une fois chez la Fnac, j’attends toujours mon livre. Quand j’en parle autour de moi, je ne suis pas un cas unique.



Donc avant de sanctionner les autres, regarder pour proposer un meilleur service.








metaphore54 a écrit :



Ou sinon tu crée un état comme l’ex urss ou la Corée du nord pour échapper à la mondialisation, sinon tu n’a pas le choix de t’adapter.





C’est exactement ce que l’on disait à l’époque où l’on nous enlevé notre bon roi. <img data-src=" />









Commentaire_supprime a écrit :



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Merci pour ton témoignage.



J’ai aussi fait ce genre de boulot quand j’étais étudiant, je sais ce que c’est.



Mais bon, c’est à la mode de faire de l’Amazon bashing en ce moment. Et de ne rien dire sur les autres sociétés, certaines d’entre elles étant bine françaises, qui font pareil qu’eux, si ce n’est en pire…







bah moi aussi j’avais fait un peu d’interim dans ce domaine quand j’etais etudiant (intermarché et sous traitant)

les centrales d’achat sont a mettre dans la même “fournée” que amazon (et toc!)









Ph11 a écrit :



Comme si ça allait rendre les librairies inadaptées compétitives par rapport à Amazon.

C’est fou comme en France les polytiques ont l’art de parier sur les chevaux boiteux. Pas étonnant que le pays soit en décrépitude.





C’est vrai quoi… Toutes les PME n’ont qu’à faire de l’évasion fiscale afin de redevenir compétitives <img data-src=" />

Y sont bêtes quand même nos politiques à ne pas favoriser toutes ces entreprises innovantes qui ne veulent pas payer d’impots <img data-src=" />







Winston67 a écrit :



J’ajoute que depuis X années on ne parle que de mondialisation , d’europe ouverte , que c’est bien pour tout le monde , oué bien pour une poignée sans doute, seulement la mondialisation ou l’europe ouverte faut jouer le jeu jusqu’au bout , y a pas que les bons cotés , si les multi en profite allègrement , même si je suis parfois indigné je me dis que au fond c’est aussi de ma faute , après tout ceux qui nous ont amenés à cette mondialisation c’est bien ceux qui font des lois non ? …. oh wait …. mais c’est aussi toi , moi , les autres qui ont votés pour ou contre eux…





Ce ne sont pas les politiques les principaux responsables mais les consommateurs… le jour où les citoyens arrêteront de tout attendre des politiques et commenceront à se rendre compte que leur façon de consommer peut réellement influer sur certaines choses…









carbier a écrit :



Ce ne sont pas les politiques les principaux responsables mais les consommateurs… le jour où les citoyens arrêteront de tout attendre des politiques et commenceront à se rendre compte que leur façon de consommer peut réellement influer sur certaines choses…







+1.



Merci de le rappeler.



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />









Ph11 a écrit :



Et en crée combien ?







Rien que dans le nord 800, et compte en recréer 500 dans l’année.







philoxera a écrit :



les centrales d’achat sont a mettre dans la même “fournée” que amazon (et toc!)







Voir elles sont pires… Je vais parler de ce que je connais (le jeu vidéo), les négociations avec amazon se passent en général bien les négociations avec la centrale d’achat de micromania (qui ne s’appelle pas micromania) sont toujours galères et donnent des envies de meurtre.









carbier a écrit :



C’est vrai quoi… Toutes les PME n’ont qu’à faire de l’évasion fiscale afin de redevenir compétitives <img data-src=" />

Y sont bêtes quand même nos politiques à ne pas favoriser toutes ces entreprises innovantes qui ne veulent pas payer d’impots <img data-src=" />







Tu as déjà entendu parlé de service premium, la compétitivité c’est pas forcément du low cost mais aussi du service.









metaphore54 a écrit :



Tu as déjà entendu parlé de service premium, la compétitivité c’est pas forcément du low cost mais aussi du service.





Si l’on écoute le MEDEF, c’est surtout une affaire de “coût” du travail <img data-src=" />



Et c’est pas faux. Quand tu payes deux ou trois fois plus d’impôts dans un pays que dans un paradis fiscal, ça laisse de la marge pour baisser les prix et proposer des services premium.









philoxera a écrit :



LOL des liens vers les communiqués du groupe Amazon

Toi tu appelles ca des emplois, moi j’appelle ca de l’esclavage:

http://www.contrepoints.org/2013/05/06/123670-drame-un-journaliste-decouvre-le-m…



“Tu t’adaptes ou tu disparais… ”

Tu t’adaptes obéis ou tu disparais…







Euhhhhhh



C’est normal que je trouve ça pas horrible ?

Non mais va travailler à la chaine sur une usine de traitement alimentaire de nuit.

Pas de pause quand tu veux, tu es fliqué pour savoir si tu piques rien, tu as une pause toutes les deux heures de 5 minutes puis 15 minutes à quatre heures…

Tu bosses à 3°C

Tu dois avoir une tenue complète sur toi, avec protection masque gants etc.



Et pourtant les gens qui y travaillent gagnent leur pain et ne s’en plaignent pas trop.



Là on a un vieux bourge né avec une cuillière en argent dans la bouche qui va travailler à la chaine. Normal qu’il soit choqué…









XMalek a écrit :



Euhhhhhh



C’est normal que je trouve ça pas horrible ?

Non mais va travailler à la chaine sur une usine de traitement alimentaire de nuit.

Pas de pause quand tu veux, tu es fliqué pour savoir si tu piques rien, tu as une pause toutes les deux heures de 5 minutes puis 15 minutes à quatre heures…

Tu bosses à 3°C

Tu dois avoir une tenue complète sur toi, avec protection masque gants etc.



Et pourtant les gens qui y travaillent gagnent leur pain et ne s’en plaignent pas trop.



Là on a un vieux bourge né avec une cuillière en argent dans la bouche qui va travailler à la chaine. Normal qu’il soit choqué…







J’ai lu son article en question, il y a un ton assez sarcastique envers ce journaliste… Ton que celui qui le rapporte ne semble pas avoir perçu.



J’ai bossé à la chaîne, entre autres dans une fonderie d’aluminium en plein été, et le boulot chez Amazon n’est pas ce qu’il y a de pire, en me basant seulement sur ce que j’ai connu.



Et puis, bosse-donc sur un chantier comme manoeuvre de base, tu verras ce que c’est des conditions de travail dures.









ActionFighter a écrit :



Si l’on écoute le MEDEF, c’est surtout une affaire de “coût” du travail <img data-src=" />



Et c’est pas faux. Quand tu payes deux ou trois fois plus d’impôts dans un pays que dans un paradis fiscal, ça laisse de la marge pour baisser les prix et proposer des services premium.







Ça dépend si tu fais dans le bas ou haut de gamme, quand au milieu de gamme tu peux le comparer au bas de gamme état aussi peu rentable.



Pour illustrer tu peux prendre un smartphone archos comparé à un Iphone.









Commentaire_supprime a écrit :



J’ai lu son article en question, il y a un ton assez sarcastique envers ce journaliste… Ton que celui qui le rapporte ne semble pas avoir perçu.



J’ai bossé à la chaîne, entre autres dans une fonderie d’aluminium en plein été, et le boulot chez Amazon n’est pas ce qu’il y a de pire, en me basant seulement sur ce que j’ai connu.



Et puis, bosse-donc sur un chantier comme manoeuvre de base, tu verras ce que c’est des conditions de travail dures.







Y a l’article du monde derrière. Ce n’est pas l’article original son lien.









metaphore54 a écrit :



Ça dépend si tu fais dans le bas ou haut de gamme, quand au milieu de gamme tu peux le comparer au bas de gamme état aussi peu rentable.





Il est vrai que le luxe marche toujours très bien. Ce n’est pas la crise pour tout le monde.

Mais dans le cas d’un service comme Amazon, dont la valeur ajoutée est la disponibilité, la rapidité de livraison et le prix, je pense que le coût du travail est la principale source d’avantages comparées à d’autres offres.



Au lieu de fixer les frais de port à 0,01c, je pense plutôt que Amazon va retirer ses activités de ventes de la France.

Cette loi ne s’applique que aux sites étant répertoriés en France. Déjà, lorsque l’on commande aujourd’hui sur Amazon.fr, on est débité du Luxembourg. Rien n’interdit Amazon de supprimer son .fr et de le mettre au luxembourg. Seuls resteront en France des activités logistiques, auxquels la loi ne s’applique pas.

Exemple : quand j’ai acheté mon Galaxy S3, je l’ai pris sur amazon.de. Ils m’ont facturé 7€ de frais de port internationnal. Quand j’ai reçu mon colis, surprise : mon colis avait été expédié d’Orléans!








ActionFighter a écrit :



Il est vrai que le luxe marche toujours très bien. Ce n’est pas la crise pour tout le monde.

Mais dans le cas d’un service comme Amazon, dont la valeur ajoutée est la disponibilité, la rapidité de livraison et le prix, je pense que le coût du travail est la principale source d’avantages comparées à d’autres offres.







C’est à eux à trouver comment avoir de la valeur ajouté pour attirer les gens chez eux. La librairie du coin près de chez moi, elle a dû se réinventer pour survivre, elle est pas mal rentable aujourd’hui.










carbier a écrit :



Ce ne sont pas les politiques les principaux responsables mais les consommateurs… le jour où les citoyens arrêteront de tout attendre des politiques et commenceront à se rendre compte que leur façon de consommer peut réellement influer sur certaines choses…











Commentaire_supprime a écrit :



+1.



Merci de le rappeler.



<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />







Le jour ou l’Etat arrêtera de prendre les consommateurs comme bouc émissaire pour les taxer à tout va, au lieu de résoudre les vrais problèmes à l’origine du déficit, comme l’évasion fiscale..









carbier a écrit :



C’est vrai quoi… Toutes les PME n’ont qu’à faire de l’évasion fiscale afin de redevenir compétitives <img data-src=" />

Y sont bêtes quand même nos politiques à ne pas favoriser toutes ces entreprises innovantes qui ne veulent pas payer d’impots <img data-src=" />





Mais elles font de l’évasion fiscale d’une certaine manière. En faisant du black, en arrêtant ou en se cassant à l’étranger.

Une évasion fiscale invisible…









XMalek a écrit :



Euhhhhhh



C’est normal que je trouve ça pas horrible ?

Non mais va travailler à la chaine sur une usine de traitement alimentaire de nuit.

Pas de pause quand tu veux, tu es fliqué pour savoir si tu piques rien, tu as une pause toutes les deux heures de 5 minutes puis 15 minutes à quatre heures…

Tu bosses à 3°C

Tu dois avoir une tenue complète sur toi, avec protection masque gants etc.



Et pourtant les gens qui y travaillent gagnent leur pain et ne s’en plaignent pas trop.



Là on a un vieux bourge né avec une cuillière en argent dans la bouche qui va travailler à la chaine. Normal qu’il soit choqué…







Faut renommer l’article :



Drame : un journaliste découvre le monde du travail chez Amazon









philoxera a écrit :



Je répondais simplement à la personne au dessus de moi qui disais qu’amazon crée des emplois, ce qui est faux quand on regarde le bilan dans le secteur. Evidemment que le nombre d’emplois (dans tous les domaines) va aller en s’amenuisant. Dommage qu’on ne soit pas capable de comprendre qu’il faut partager le travail en conséquence…





Tout comme avec la mécanisation des campagnes, les tracteurs, l’informatisation, l’utilisation d’outils plus performants…



‘tain, si on interdisait les tracteurs, les fermiers devraient prendre une 20aines de faucheurs pour faire le même travail. Si on interdisait la pelleteuse, il faudrait beaucoup d’ouvriers pour creuser les trous.



La société change, toute destruction d’emploi aboutit à la réallocation de la ressource humaine. A condition de laisser-faire.



Sinon, comme il a été dit, Amazon a bien crée pas mal d’emplois. Alors, WTF ?



Les écoles, la sécu, les routes, les transports en commun, etc. etc., … c’est vrai que ca sert à rien…



Justifier le gaspillage d’argent public par les quelques dépenses utiles, c’est pas vraiment la meilleure façon de le justifier.

J’imagine que tu es du genre à justifier ton emprunt pour acheter ta rolex en disant que sans lui, tu vas crever de faim et te retrouver dans la rue…





Je ne fais que constater.



Vraiment ? Ou tu ne fais que répéter comme un perroquet des absurdités ?









metaphore54 a écrit :



C’est à eux à trouver comment avoir de la valeur ajouté pour attirer les gens chez eux. La librairie du coin près de chez moi, elle a dû se réinventer pour survivre, elle est pas mal rentable aujourd’hui.





Pour le coup, je suis plutôt de Carbier et de ceux qui l’ont plussoyé.



C’est surtout aux consommateurs de prendre garde à ce que ce qu’ils achètent profitent réellement à l’économie locale.









Jed08 a écrit :



Ben après tout dépend…

Il y a une librairie juste en face de mon boulot. Et bien mes mangas et mes bouquins papier, je vais les acheter la bas plutôt que sur amazon…



Et tant pis si je dois attendre 3 ou 4 semaines pour recevoir ma commande.





Ça c’est sur. Si tout le monde avait une librairie juste à côté c’est ce que tout le monde ferait.

Cependant, ce n’est pas le cas.



Mais si tu veux, rien ne t’interdit de faire le mécène avec cette librairie pour compenser ses pertes.



Quant aux délais, je n’ai jamais du attendre autant.

De plus, Amazon a un sacré choix que n’a pas cette librairie.









Ph11 a écrit :



Tout comme avec la mécanisation des campagnes, les tracteurs, l’informatisation, l’utilisation d’outils plus performants…



‘tain, si on interdisait les tracteurs, les fermiers devraient prendre une 20aines de faucheurs pour faire le même travail. Si on interdisait la pelleteuse, il faudrait beaucoup d’ouvriers pour creuser les trous.



La société change, toute destruction d’emploi aboutit à la réallocation de la ressource humaine. A condition de laisser-faire.



Sinon, comme il a été dit, Amazon a bien crée pas mal d’emplois. Alors, WTF ?



Justifier le gaspillage d’argent public par les quelques dépenses utiles, c’est pas vraiment la meilleure façon de le justifier.

J’imagine que tu es du genre à justifier ton emprunt pour acheter ta rolex en disant que sans lui, tu vas crever de faim et te retrouver dans la rue…



Vraiment ? Ou tu ne fais que répéter comme un perroquet des absurdités ?





Destruction créatrice et laisser-faire. Tu pètes le score là <img data-src=" />



Et triple combo avec le mécénat du post précédent <img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



Pour le coup, je suis plutôt de Carbier et de ceux qui l’ont plussoyé.



C’est surtout aux consommateurs de prendre garde à ce que ce qu’ils achètent profitent réellement à l’économie locale.







Tu me fais penser que c’est la saison des aubergines françaises, je vais en profiter pour me faire une ratatouille ce week-end.



J’achète quasiment que du français en fruits et légumes, cela me permet de manger en saison.







ActionFighter a écrit :



Destruction créatrice et laisser-faire. Tu pètes le score là <img data-src=" />



Et triple combo avec le mécénat du post précédent <img data-src=" />







Il a pris son édition in quarto reliée cuir pleine peau de Atlas Unshrugged sur la tête, ça explique bien des choses…









Commentaire_supprime a écrit :



Tu me fais penser que c’est la saison des aubergines françaises, je vais en profiter pour me faire une ratatouille ce week-end.



J’achète quasiment que du français en fruits et légumes, cela me permet de manger en saison.





<img data-src=" />



C’est également la saison des choux pour les amateurs de flatulences <img data-src=" />







Commentaire_supprime a écrit :



Il a pris son édition in quarto reliée cuir pleine peau de Atlas Unshrugged sur la tête, ça explique bien des choses…





Je connaissais pas ce roman. Je vais peut-être me le faire quand j’aurais fini mon bouquin de Rancière et Les Chroniques des territoires informels <img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



Pour le coup, je suis plutôt de Carbier et de ceux qui l’ont plussoyé.



C’est surtout aux consommateurs de prendre garde à ce que ce qu’ils achètent profitent réellement à l’économie locale.







Sauf que le consommateur refusera de payer plus cher pour la même chose et un service moindre. Donc croire que le consommateur va changer sa façon de faire pour soutenir une économie locale c’est du flanc, autant croire à une intervention divine.









ActionFighter a écrit :



<img data-src=" />



C’est également la saison des choux pour les amateurs de flatulences <img data-src=" />







Ou de choucroute faite maison !





Je connaissais pas ce roman. Je vais peut-être me le faire quand j’aurais fini mon bouquin de Rancière et Les Chroniques des territoires informels <img data-src=" />





Auteur : Ayn Rand, la version littéraire de Ph11/tmtmarchtfrei.



Et tu as une nouvelle de plus accessible depuis peu dans ma série de SF !









metaphore54 a écrit :



Sauf que le consommateur refusera de payer plus cher pour la même chose et un service moindre. Donc croire que le consommateur va changer sa façon de faire pour soutenir une économie locale c’est du flanc, autant croire à une intervention divine.





C’est un cercle vicieux, c’est vrai. Les pauvres qui veulent subvenir aux besoins commandés par la publicité se contenteront du prix moindre sans chercher à comprendre.

Les initiés pourront prendre leur pied à faire entendre à qui le veut qu’il faut consommer mieux, sans forcément se rendre compte que le prix est ce qui influe le plus.



C’est une vraie dichotomie.



Alors que fait-on ? Laisse-t-on les consommer encore et toujours en amaigrissant notre balance commerciale et notre assiette d’imposition, ou provoquons-nous un retour vers l’économie locale en légiférant pour que cette dernière soit au même niveau ?



Je préfère l’option numéro deux personnellement <img data-src=" />







Commentaire_supprime a écrit :



Ou de choucroute faite maison !



Faudrait que je tente une choucroute végétarienne un de ces jours tiens <img data-src=" />







Commentaire_supprime a écrit :



Auteur : Ayn Rand, la version littéraire de Ph11/tmtmarchtfrei.





J’ai vu le résumé, ça m’a l’air intéressant, et j’aime toujours confronter les idées.







Commentaire_supprime a écrit :



Et tu as une nouvelle de plus accessible depuis peu dans ma série de SF !





Que je m’empresserai de lire après avoir fini ce que j’ai en cours, et avant de répondre à ton MP qui m’attend depuis quelques mois maintenant <img data-src=" />









ActionFighter a écrit :



Faudrait que je tente une choucroute végétarienne un de ces jours tiens <img data-src=" />







Tu me files des idées, tiens !



Et j’ai une recette de lasagnes végétariennes à reprendre aussi.





J’ai vu le résumé, ça m’a l’air intéressant, et j’aime toujours confronter les idées.





Je vais essayer de me le trouver en epub, pour ma culture générale.





Que je m’empresserai de lire après avoir fini ce que j’ai en cours, et avant de répondre à ton MP qui m’attend depuis quelques mois maintenant <img data-src=" />





Prends ton temps, j’ai aussi quelques liens FTP à te préparer, et pas trop le temps en ce moment. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> <img data-src=" />











serik a écrit :



Exemple : quand j’ai acheté mon Galaxy S3, je l’ai pris sur amazon.de. Ils m’ont facturé 7€ de frais de port internationnal. Quand j’ai reçu mon colis, surprise : mon colis avait été expédié d’Orléans!







Ce n’est pas très étonnant: Amazon a eu a faire face à beaucoup de conflits sociaux en Allemagne depuis Pâques 2013, temps au niveau de ses propres employés qu’au niveau de la livraison. Ces mouvements continuent d’ailleurs de plus belle, certains syndicats allemands ayant annoncé il y a cinq jours vouloir non seulement continuer mais aussi internationaliser la lutte.

Du coup ils sont passés (et passent encore parfois d’ailleurs) par la France pour pouvoir respecter leurs délais. Les stocks encore présents en Allemagne étaient censés être déplacés vers l’Est.









Commentaire_supprime a écrit :



Tu me files des idées, tiens !



Et j’ai une recette de lasagnes végétariennes à reprendre aussi.





Les lasagnes végé <img data-src=" />







Commentaire_supprime a écrit :



Je vais essayer de me le trouver en epub, pour ma culture générale.





D’ailleurs, quelqu’un évoquait une bonne marque de liseuse, j’arrive plus à retrouver la news, mais ça m’intéresse. Si ce quelqu’un repasse par là.







Commentaire_supprime a écrit :



Prends ton temps, j’ai aussi quelques liens FTP à te préparer, et pas trop le temps en ce moment. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /> <img data-src=" />



<img data-src=" />









metaphore54 a écrit :



Sauf que le consommateur refusera de payer plus cher pour la même chose et un service moindre. Donc croire que le consommateur va changer sa façon de faire pour soutenir une économie locale c’est du flanc, autant croire à une intervention divine.





D’où l’intervention de l’état pour inciter le public a faire les choix qui ne mènent pas dans le mur.









philoxera a écrit :



2eme point: tout le monde a l’air de croire que créer des emplois c’est bien et les détruire c’est mal. Mais avec l’automatisation et les gains de productivité, il y a (et il y aura) de moins en moins d’emplois. Ce qui est souhaitable, c’est de mieux partager ces gains.





Ca reste à prouver. La mécanisation et l’automatisation au début du siècle passé n’a fait que rediriger la main d’oeuvre et orienter l’économie de l’agriculture vers l’industrie puis vers les services. Avec une augmentation nette de la production et du niveau de vie.







carbier a écrit :



C’est vrai quoi… Toutes les PME n’ont qu’à faire de l’évasion fiscale afin de redevenir compétitives <img data-src=" />

Y sont bêtes quand même nos politiques à ne pas favoriser toutes ces entreprises innovantes qui ne veulent pas payer d’impots <img data-src=" />





Bah peut-être que le problème c’est pas que certains ne paient “pas assez’ de taxes, mais que certains en paient trop?









LAlbert11 a écrit :



Bah peut-être que le problème c’est pas que certains ne paient “pas assez’ de taxes, mais que certains en paient trop?





Quand on aura réduit de 23 la démographie française, peut-être que l’on pourra proposer des services publics avec des taux d’impositions aussi réduits que les paradis fiscaux <img data-src=" />



Faut pas oublier que c’est la petitesse du Luxembourg et autres paradis fiscaux qui leur permet de proposer un impôts sur les sociétés réduits.



Tu penses qu’il faut combien de sièges sociaux d’entreprise en France afin de faire fonctionner l’ensemble des services publics français ?









Ph11 a écrit :



Tout comme avec la mécanisation des campagnes, les tracteurs, l’informatisation, l’utilisation d’outils plus performants…



‘tain, si on interdisait les tracteurs, les fermiers devraient prendre une 20aines de faucheurs pour faire le même travail. Si on interdisait la pelleteuse, il faudrait beaucoup d’ouvriers pour creuser les trous.



La société change, toute destruction d’emploi aboutit à la réallocation de la ressource humaineinéquitable des profits. A condition de laisser-faire.





Je ne réagirai pas sur le troll sans intérêt sur l’inutilité de la dépense publique…<img data-src=" />



Sur le point modifié c’est une petite pique amicale. <img data-src=" /> Cela étant si l’on évite les querelles idéologiques de bas étage, la question de pose réellement.

Pour reprendre l’exemple de l’agriculture, quelle est la balance réelle des emplois ? Après tout, les tracteurs, ce sont des ingénieurs pour les concevoir, des ouvriers pour les assembler (donc des ingénieurs et ouvriers pour assembler les machines-outils nécessaires), des commerciaux pour les vendre…



Je ne suis effectivement pas sûr que d’un pur point de vue arithmétique il y ait moins d’emplois au final. Le vrai sujet il me semble que c’est plus l’accompagnement du changement (qui brille généralement par son absence) que le changement lui-même qui pose problème, vu que les nouveaux emplois n’ont généralement pas la même nature… Et là, ne t’en déplaise, c’est bien d’avoir un filet de sécurité étatique quand tu fais partie des gens qui subissent ces changements sociétaux sans avoir pu s’y préparer…









ActionFighter a écrit :



Quand on aura réduit de 23 la démographie française, peut-être que l’on pourra proposer des services publics avec des taux d’impositions aussi réduits que les paradis fiscaux <img data-src=" />



Faut pas oublier que c’est la petitesse du Luxembourg et autres paradis fiscaux qui leur permet de proposer un impôts sur les sociétés réduits.



Tu penses qu’il faut combien de sièges sociaux d’entreprise en France afin de faire fonctionner l’ensemble des services publics français ?





+1000 La plupart des comparaisons qu’on nous sort, même dans les journaux ou dossiers pseudo-réfléchis ne valent rien car se contentent de prendre une caractéristique donnée sans la remettre dans son contexte.

Il est évident qu’on ne peut pas avoir la même organisation ou les mêmes valeurs entre des pays qui ont un facteur 10, 50 ou 100 en termes de superficie, de population ou de ressources naturelles… <img data-src=" /> (Allez, qui veut comparer le Luxembourg et la Chine ? <img data-src=" />).









ActionFighter a écrit :



Quand on aura réduit de 23 la démographie française, peut-être que l’on pourra proposer des services publics avec des taux d’impositions aussi réduits que les paradis fiscaux <img data-src=" />





Bah peut-être que ces “services” publics sont trop chers ou qu’il y en a trop?



Le 09/07/2014 à 14h00