Le programme « Dites-le nous une seule fois » pour les particuliers dès 2017

Le programme « Dites-le nous une seule fois » pour les particuliers dès 2017

Mais on va vous le dire

Avatar de l'auteur
Xavier Berne

Publié dans

Droit

11/07/2014
85

Le programme « Dites-le nous une seule fois » pour les particuliers dès 2017

À partir du 1er janvier 2017, les particuliers (comme les entreprises) ne devraient plus avoir besoin de donner plusieurs fois les mêmes informations à l’administration, puisque celles-ci seront stockées au sein d’une même base de données commune à la Sécurité sociale, à la CAF, etc. C’est en tout cas ce que vient d’indiquer Thierry Mandon, le nouveau secrétaire d’État à la Réforme de l’État.

Papier perdu paperasse
Crédits : seb_ra/iStock/Thinkstock

Assurant la promotion de la consultation publique que vient d’engager le gouvernement afin de simplifier les démarches administratives des Français, Thierry Mandon vient de donner de plus amples détails sur l'une des mesures phares de ce programme de simplification qui devrait s’étaler sur trois ans. Le programme « Dites-le nous une seule fois », qui devait initialement être opérationnel au 1er janvier 2017 mais uniquement pour les entreprises, le sera en fait également pour les particuliers. Le secrétaire d’État à la Réforme de l’État a en effet confirmé hier la piste qu’il avait ébauchée il y a une dizaine de jours à l’Assemblée nationale (voir notre article).

 

« Chaque Français déclarera une seule fois les données qui le concernent, et les administrations viendront se servir dans cette base de données (...) et donc on n’aura plus besoin de remplir des papiers à chaque fois qu’on fera une demande » a-t-il affirmé hier sur BFMTV. L’intéressé a bien précisé que cela fonctionnerait avec « toutes les administrations, la Sécurité sociale, les CAF, [pour] les démarches de l’État et peut-être même les collectivités territoriales ». En gros, l’idée est que le citoyen donne une première fois ses informations à l’administration (état civil, revenus...), et que cela puisse ensuite resservir dès lors qu’il y a besoin d’effectuer de nouvelles démarches auprès d’autres administrations.

 

Interrogé sur le coût de cette mesure, Thierry Mandon a indiqué qu’il s’agissait d’un investissement « d’un peu plus de 80 millions d’euros ». « Mais derrière, ce sont des économies considérables en termes de simplicité, de papier, de sécurité, de rapidité de traitement... » a rapidement ajouté le secrétaire d’État, outre le « progrès humain considérable » que cela représente selon lui. Quant aux gains financiers à en attendre, le secrétaire d’État a déclaré qu’ils n’étaient « pas chiffrables dans l’immédiat ». 

85

Écrit par Xavier Berne

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

next n'a pas de brief le week-end

Le Brief ne travaille pas le week-end.
C'est dur, mais c'est comme ça.
Allez donc dans une forêt lointaine,
Éloignez-vous de ce clavier pour une fois !

Commentaires (85)


Inny Abonné
Le 11/07/2014 à 13h 51

ENFIN !





Mais bon, encore faudra-t-il que ça fonctionne, et les grands systèmes informatiques de l’administration ont un lourd passif à ce niveau. <img data-src=" />


Sheepux Abonné
Le 11/07/2014 à 13h 54

Mouaih, c’est uniquement parce qu’ils lisent les commentaires de la précédente news sur NXI…



<img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 13h 55

Comme dit dans les commentaires sur l’autre news, si ils arrivent à faire un truc efficace ET sécurisé, en seulement 2 ans, chapeau.


Le 11/07/2014 à 13h 58

De l’art d’introduire les databases croisées, ni vu, ni connu, …le pire dans l’histoire c’est que certain s’en réjouissent!?…mon dieu…








pufff a écrit :



De l’art d’introduire les databases croisées, ni vu, ni connu, …le pire dans l’histoire c’est que certain s’en réjouissent!?…mon dieu…





Ben quoi ? Où est le problème ? <img data-src=" />



Ça va quand même grandement faciliter le travail de la DCRI et d’autres services.



Le 11/07/2014 à 14h 02

Pour info il me semble que ça fonctionne comme ça, et plutôt pas mal depuis des années au Danemark. Une petite recherche de la rédaction sur ce sujet (et une recherche s’il y a d’autres pays dans le même cas) pourrait être sympa :)

Voir ici



Ou https://cpr.dk/ je pense


TheMyst Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 03

On pourra plus arnaquer les impots :(


Le 11/07/2014 à 14h 03



« Chaque Français déclarera une seule fois les données qui le concernent, et les administrations viendront se servir dans cette base de données (…) et donc on n’aura plus besoin de remplir des papiers à chaque fois qu’on fera une demande »



C’est pas trop tôt. Depuis le temps que la NSA attendait…<img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 14h 03







pufff a écrit :



De l’art d’introduire les databases croisées, ni vu, ni connu, …le pire dans l’histoire c’est que certain s’en réjouissent!?…mon dieu…







Et alors ? On est fiché aux impôts, à la Sécu, à la CAF, quand on fait un dossier d’aide. Autant n’avoir qu’un seul dossier pour tout.

De toute façon, la CAF croise déjà les données avec le centre des impôts, la sécu avec les fichiers d’état civile, quand tu demandes une aide tu dois souvent envoyer ton avis d’imposition… Au final, pour toi, ça ne change rien dans le fait qu’on est fiché et que les infos soient croisées : c’est déjà le cas.



Sauf que ça coutera moins chère au contribuable. Enfin… faut espérer.



Le 11/07/2014 à 14h 04

Il y avait déjà un peu cette idée avec le compte Service-public.fr et la liaison aux autres sites. Ca marche d’ailleurs plutôt bien, pour déclarer un changement d’adresse par exemple.


Le 11/07/2014 à 14h 05







ActionFighter a écrit :



Ben quoi ? Où est le problème ? <img data-src=" />



Ça va quand même grandement faciliter le travail de la DCRI et d’autres services.





<img data-src=" /> tu m’as piqué ma blague….<img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 14h 05







Mystou a écrit :



On pourra plus arnaquer les impots :(





Mais si, t’inquiète pas pour ça.<img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 14h 09

<img data-src=" />aaaaah ! enfin une mega-database de la mort qui fiche tous les français et étrangers sur le territoire !!



On en rêvait depuis des dizaines d’années !!



Merci qui ?


Just1_ Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 11

Enfin, il était temps <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



ça pourra clairement devenir une révolution pour la relations des particuliers vis à vis des administrations! <img data-src=" />


eb303 Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 11







Nyco87 a écrit :



Et alors ? On est fiché aux impôts, à la Sécu, à la CAF, quand on fait un dossier d’aide. Autant n’avoir qu’un seul dossier pour tout.

De toute façon, la CAF croise déjà les données avec le centre des impôts, la sécu avec les fichiers d’état civile, quand tu demandes une aide tu dois souvent envoyer ton avis d’imposition… Au final, pour toi, ça ne change rien dans le fait qu’on est fiché et que les infos soient croisées : c’est déjà le cas.





+1 Pour moi, l’administration, c’est l’administration, point barre. Je me contrefous de savoir si je parle à la CAF, à la Sécu ou aux impôts, à partir du moment où j’ai dit quelque chose à l’administration, elle devrait le savoir. Et je ne vois pas trop qui ça va emmerder de toutes façons, à part à ceux qui déclarent des trucs différents à chaque fois, mais eux je ne vais pas pleurer sur leur sort s’ils ne peuvent plus le faire. <img data-src=" />



Sauf que ça coutera moins chère au contribuable. Enfin… faut espérer.



<img data-src=" /> La façon de faire à la française, c’est: on garde tout comme c’était avant et on rajoute une couche au dessus pour faire la liaison entre tout le monde. <img data-src=" />









Ricard a écrit :



<img data-src=" /> tu m’as piqué ma blague….<img data-src=" />





Pas assez rapide, vieillard <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 14h 14

On en reparlera quand un régime moins fréquentable sera au pouvoir…c’est tous les 5 ans les éléctions….de quoi avoir la probabilité en notre faveur et qui sait, tester d’ici peu….



Tu pourras joyeusement te le ravaler ton “Et alors” ainsi que tous les discours du type “si tu n’as rien à te reprocher…patati patata…”.



Bref…







Nyco87 a écrit :



Et alors ? On est fiché aux impôts, à la Sécu, à la CAF, quand on fait un dossier d’aide. Autant n’avoir qu’un seul dossier pour tout.

De toute façon, la CAF croise déjà les données avec le centre des impôts, la sécu avec les fichiers d’état civile, quand tu demandes une aide tu dois souvent envoyer ton avis d’imposition… Au final, pour toi, ça ne change rien dans le fait qu’on est fiché et que les infos soient croisées : c’est déjà le cas.



Sauf que ça coutera moins chère au contribuable. Enfin… faut espérer.






eb303 Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 14







darthbob a écrit :



<img data-src=" />aaaaah ! enfin une mega-database de la mort qui fiche tous les français et étrangers sur le territoire !!



On en rêvait depuis des dizaines d’années !!



Merci qui ?





Et allez, fichage, le mot est lâché… Encore une fois, qu’on m’explique, 1, où est le problème, et 2, en quoi c’était pas déjà comme ça avant. Ou sinon, on peut attendre tranquillement de dériver vers le point de Godwin aussi, ça ne saurait tarder. <img data-src=" />



eb303 Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 16







pufff a écrit :



On en reparlera quand un régime moins fréquentable sera au pouvoir…c’est tous les 5 ans les éléctions….de quoi avoir la probabilité en notre faveur et qui sait, tester d’ici peu….



Tu pourras joyeusement te le ravaler ton “Et alors” ainsi que tous les discours du type “si tu n’as rien à te reprocher…patati patata…”.





<img data-src=" /> Mon Dieu! Un “régime moins fréquentable” va savoir combien je gagne et combien d’enfants j’ai, vite, dans mon abri anti-atomique!



Le 11/07/2014 à 14h 17







eb303 a écrit :



Et allez, fichage, le mot est lâché… Encore une fois, qu’on m’explique, 1, où est le problème, et 2, en quoi c’était pas déjà comme ça avant. Ou sinon, on peut attendre tranquillement de dériver vers le point de Godwin aussi, ça ne saurait tarder. <img data-src=" />







+1



C’est la mode.



pako31 Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 18







pufff a écrit :



On en reparlera quand un régime moins fréquentable sera au pouvoir…c’est tous les 5 ans les éléctions….de quoi avoir la probabilité en notre faveur et qui sait, tester d’ici peu….



Tu pourras joyeusement te le ravaler ton “Et alors” ainsi que tous les discours du type “si tu n’as rien à te reprocher…patati patata…”.



Bref…





Tout à fait d’accord, sans fichier commun à toutes ces administrations, un régime moins fréquentable ne pourrait jamais accéder aux données de la CAF, des impôts, de l’URSSAF… Oh, wait!



Le 11/07/2014 à 14h 21







ActionFighter a écrit :



Pas assez rapide, vieillard <img data-src=" />





<img data-src=" /> pti saloupiot.



Le 11/07/2014 à 14h 22

Etants limités à grosso modo 1 000 000 de lignes sur Excel, ca va en faire un paquet d’onglets à gérer… et la gueule de la taille du fichier… <img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 14h 26







FunnyD a écrit :



Etants limités à grosso modo 1 000 000 de lignes sur Excel, ca va en faire un paquet d’onglets à gérer… et la gueule de la taille du fichier… <img data-src=" />







<img data-src=" />, il y a Access <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 14h 32







pufff a écrit :



On en reparlera quand un régime moins fréquentable sera au pouvoir…c’est tous les 5 ans les éléctions….de quoi avoir la probabilité en notre faveur et qui sait, tester d’ici peu….

Tu pourras joyeusement te le ravaler ton “Et alors” ainsi que tous les discours du type “si tu n’as rien à te reprocher…patati patata…”.

Bref…







Sans aller jusque dans le “je n’ai rien à me reprocher”, peut-on vraiment voir cette centralisation comme une atteinte à la vie privée?

D’autant plus que pour bon nombre de personnes, la plupart des informations stockées sont trouvables sur facebook :|

On pourra arguer que oui, ça facilitera le travail de la DCRI. Mais faciliter ne veut pas dire que c’est impossible pour eux à l’heure actuelle. (Je suis certain qu’ils ont déjà associé mon compte NXi à mon identité).



En tous cas, 80M€, je trouve ça plutôt bon marché au vu du chantier que ça représente.








Le 11/07/2014 à 14h 33







pako31 a écrit :



Tout à fait d’accord, sans fichier commun à toutes ces administrations, un régime moins fréquentable ne pourrait jamais accéder aux données de la CAF, des impôts, de l’URSSAF… Oh, wait!







Il faudra juste un peu plus de temps pour recouper les infos <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 14h 34







Charly32 a écrit :



Sans aller jusque dans le “je n’ai rien à me reprocher”, peut-on vraiment voir cette centralisation comme une atteinte à la vie privée?

D’autant plus que pour bon nombre de personnes, la plupart des informations stockées sont trouvables sur facebook :|

On pourra arguer que oui, ça facilitera le travail de la DCRI. Mais faciliter ne veut pas dire que c’est impossible pour eux à l’heure actuelle. (Je suis certain qu’ils ont déjà associé mon compte NXi à mon identité).



En tous cas, 80M€, je trouve ça plutôt bon marché au vu du chantier que ça représente.







L’argument FB….. A quand la création du point FB ? car il est aussi utile que le point Godwin….





« Dites-le nous une seule fois »





Y’a quelqu’un au bout du fil ?


Le 11/07/2014 à 14h 41







Nithril a écrit :



<img data-src=" />, il y a Access <img data-src=" />





Trop compliqué à utiliser <img data-src=" /> Déja qu’avec Excel c’est pas gagné <img data-src=" />



Charly32 a écrit :



En tous cas, 80M€, je trouve ça plutôt bon marché au vu du chantier que ça représente.





+1, mais c’est logique en même temps parce qiue :





  • Le travail a déja été fait par la DCRI, là ils vont pouvoir le sortir du placard



    • les 80M serviront à renflouer l’UMP, reste à trouver la combine…<img data-src=" />




Le 11/07/2014 à 14h 48







pako31 a écrit :



Tout à fait d’accord, sans fichier commun à toutes ces administrations, un régime moins fréquentable ne pourrait jamais accéder aux données de la CAF, des impôts, de l’URSSAF… Oh, wait!









Aujourd’hui, pouvoir le faire est une chose, mais pouvoir le faire en toute légalité en est une autre… . Visiblement vu certaines réponses, il y’a de grosses lacunes sur le sujet, vous (les quelques kikoulol) semblez ne pas peser les enjeux légaux de ce type manoeuvre…ils court-circuitent des garde-fou d’un rever de main, jouant sur la tendance de certain à la feignantise crasse (trop feignant pour envoyer plusieur fois la même info…trop d’effort…)



Pourtant un simple “google” pourrait vous éclairer sur la question…mais encore une fois, sans doute trop d’efforts à faire?!



Jos Abonné
Le 11/07/2014 à 14h 48

80M d’€ <img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 14h 50

J’espère que la Hadopi aura accès à cette base, ne les oublions pas <img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 14h 58

Sérieux, on va se retrouver avec système de fichage comme à l’époque d’un certain régime en Allemagne pendant les années 30-40…. <img data-src=" />





(J’ai le point ou pas ? <img data-src=" /> )


eb303 Abonné
Le 11/07/2014 à 15h 02







pufff a écrit :



Aujourd’hui, pouvoir le faire est une chose, mais pouvoir le faire en toute légalité en est une autre… . Visiblement vu certaines réponses, il y’a de grosses lacunes sur le sujet, vous (les quelques kikoulol) semblez ne pas peser les enjeux légaux de ce type manoeuvre…ils court-circuitent des garde-fou d’un rever de main, jouant sur la tendance de certain à la feignantise crasse (trop feignant pour envoyer plusieur fois la même info…trop d’effort…)



Pourtant un simple “google” pourrait vous éclairer sur la question…mais encore une fois, sans doute trop d’efforts à faire?!





Trop d’efforts à faire pour quoi? Pour se rendre compte qu’il n’y a aucun problème à ce que l’administration connaisse les informations que je lui donne déjà? On ne parle pas d’informations sensibles sur la personne comme son casier judiciaire, ses occupations ou ses croyances, mais de simples informations… ben administratives, qui en plus assez souvent viennent juste d’une autre administration que celle à qui tu l’envoies. Et qui bien souvent aussi seront vérifiées auprès de l’administration de départ quand elles seront reçues de l’autre côté. Donc parler de fichage et de bases de données croisées ou je ne sais pas quoi, c’est juste de la parano mal placée.



Le 11/07/2014 à 15h 05



Le Système automatisé pour les fichiers administratifs et le répertoire des individus (dont l’acronyme est SAFARI) désignait un projet d’interconnexion des fichiers nominatifs de l’administration française, notamment par le biais du numéro INSEE.



La révélation de ce projet, le 21 mars 1974 par le quotidien Le Monde, dans l’article intitulé SAFARI ou la chasse aux Français de Philippe Boucher, a entraîné une vive opposition populaire, ce qui a incité le gouvernement à créer la Commission nationale de l’informatique et des libertés.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_automatis%C3%A9_pour_les_fichiers_administratifs_et_le_r%C3%A9pertoire_des_individus



40 ans plus tard on refait la même chose, mais bon cette fois ça passe !

Et on va créer une autre comission pour contrôler l’accès à ce truc, dans 10 ans on se rendra compte que le principal acteur qui exploitera cette base sera la DCRI.



Bref, merci Snowden, mais on a toujours rien compris <img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 15h 06







eb303 a écrit :



Trop d’efforts à faire pour quoi? Pour se rendre compte qu’il n’y a aucun problème à ce que l’administration connaisse les informations que je lui donne déjà? On ne parle pas d’informations sensibles sur la personne comme son casier judiciaire, ses occupations ou ses croyances, mais de simples informations… ben administratives, qui en plus assez souvent viennent juste d’une autre administration que celle à qui tu l’envoies. Et qui bien souvent aussi seront vérifiées auprès de l’administration de départ quand elles seront reçues de l’autre côté. Donc parler de fichage et de bases de données croisées ou je ne sais pas quoi, c’est juste de la parano mal placée.







T’as raison. Dans 2 ans, un simple amendement ne pourra asbolument pas rajouter des infos plus sensibles….. lien



Le 11/07/2014 à 15h 09







FunnyD a écrit :



+1, mais c’est logique en même temps parce qiue :




  • Le travail a déja été fait par la DCRI, là ils vont pouvoir le sortir du placard



    • les 80M serviront à renflouer l’UMP, reste à trouver la combine…<img data-src=" />





      Mais oui mais oui, c’est déjà trolldi! <img data-src=" />







      eliumnick a écrit :



      L’argument FB….. A quand la création du point FB ? car il est aussi utile que le point Godwin….





      Ce n’est pas un argument à proprement parler, c’est pour souligner que muni d’un minimum d’info et de google, on peut déjà trouver un paquet d’informations. Sans pour autant avoir à créer un gros fichier centralisé.

      Si tu sais gérer correctement tes informations de confidentialité/ton “e-reputation” comme surement 99% des iNpactiens, il n’y a pas de soucis à ce niveau.

      Puis merde, c’est trolldi.




Le 11/07/2014 à 15h 12







Charly32 a écrit :



Ce n’est pas un argument à proprement parler, c’est pour souligner que muni d’un minimum d’info et de google, on peut déjà trouver un paquet d’informations. Sans pour autant avoir à créer un gros fichier centralisé.

Si tu sais gérer correctement tes informations de confidentialité/ton “e-reputation” comme surement 99% des iNpactiens, il n’y a pas de soucis à ce niveau.

Puis merde, c’est trolldi.







LOL… reformulé ça donne “ce n”est pas un argument et voici mes arguments pour le dire”…..

Le prend pas contre toi hein, mais à chaque news de ce genre, y’en a toujours pour dire “les gens racontent leur vie sur FB alors ça prouve qu’ils ne veulent pas de vie privée, donc laissons les gouvernements/entreprises/etc nous surveiller H24”



Le 11/07/2014 à 15h 18







eliumnick a écrit :



[…]“les gens racontent leur vie sur FB alors ça prouve qu’ils ne veulent pas de vie privée, donc laissons les gouvernements/entreprises/etc nous surveiller H24”





Je veux plutôt dire “il y a d’autres brèches à colmater”.

Mais c’est trolldi j’ai dit <img data-src=" />



eb303 Abonné
Le 11/07/2014 à 15h 26







eliumnick a écrit :



T’as raison. Dans 2 ans, un simple amendement ne pourra asbolument pas rajouter des infos plus sensibles….. lien





Je ne sais même pas quoi répondre tellement c’est du grand n’importe quoi… On va devoir faire une analyse génétique pour déclarer nos impôts, donc? Ou pour demander les allocs? <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 15h 28







eliumnick a écrit :



T’as raison. Dans 2 ans, un simple amendement ne pourra asbolument pas rajouter des infos plus sensibles….. lien







En soit la fusion des fichiers administratifs va dans le bon sens de la simplification. Ce n’est pas parce qu’il peut avoir des dérives qu’il ne faut pas le faire.




Le 11/07/2014 à 15h 29







eb303 a écrit :



Je ne sais même pas quoi répondre tellement c’est du grand n’importe quoi… On va devoir faire une analyse génétique pour déclarer nos impôts, donc? Ou pour demander les allocs? <img data-src=" />









Ben oui pourquoi pas, tant que tu n’a rien à cacher….



Le 11/07/2014 à 15h 34

C’est marrant les gens que ça révolte ce genre de truc, genre c’est une atteinte à la vie privée, y aura des dérives… Dans un premier temps ça va quand même simplifier beaucoup de chose et rendre plus efficace l’administration et si un jour il y a des dérives de la part d’un méchant gouvernement, au lieu de vous plaindre sur internet, vous n’aurez qu’à le faire dans la rue…


Le 11/07/2014 à 15h 45







pufff a écrit :



Aujourd’hui, pouvoir le faire est une chose, mais pouvoir le faire en toute légalité en est une autre… . Visiblement vu certaines réponses, il y’a de grosses lacunes sur le sujet, vous (les quelques kikoulol) semblez ne pas peser les enjeux légaux de ce type manoeuvre…ils court-circuitent des garde-fou d’un rever de main, jouant sur la tendance de certain à la feignantise crasse (trop feignant pour envoyer plusieur fois la même info…trop d’effort…)



Pourtant un simple “google” pourrait vous éclairer sur la question…mais encore une fois, sans doute trop d’efforts à faire?!





Wow, que de condescendance dans ton commentaire!



J’aimerais bien que tu précises ta pensée sur les gardes-fous court-circuités, parce que j’ai beau chercher, je vois pas, là : les services de l’Etat pourront grâce à ça connaître ma date de naissance, mes revenus et même mon adresse… et ça change quoi par rapport à aujourd’hui ? On crée une base de données unique, donc pour toi ça veut dire que pour des services de renseignements ou de police il n’y a plus besoin de demander d’autorisation (à un juge, etc) pour y accéder ? Mais quel est le rapport ? <img data-src=" />



Franchement, en ce qui me concerne, les bases de données des banques et de certains acteurs du web me font un peu plus flipper que la base de données évoquée (eux, ils ont des données VRAIMENT personnelles : mes déplacements, les détails de ma vie privée, des photos, etc).



Enfin, pour en revenir au sujet, je trouve que ça va plutôt dans le bon sens : pour une fois qu’une tentative de rationalisation des administrations publiques a lieu, je ne peux qu’applaudir la démarche…



Jarodd Abonné
Le 11/07/2014 à 15h 45

Espérons que ce service devienne réellement une référence, et qu’il ne se crée pas un autre équivalent à côté, parce que le principal est difficilement utilisable, ou au’il lui manque des fonctionnalité…



L’idée est bonne, mais dès que ça touche l’administration, on peut raisonnablement douter que cela fonctione bien.



Sinon est-ce que cet organisme seul gèrera les modifications ? Ca je sens venir le cas où on voudra rectifier une donnée, on s’adresse au service concerné, et on nous répondra « non monsieur, vous n’avez pas déménagé, la base de données centrale nous donne cette adresse, c’est elle qui a raison et vous avez tort »…


Le 11/07/2014 à 15h 47







Nithril a écrit :



En soit la fusion des fichiers administratifs va dans le bon sens de la simplification. Ce n’est pas parce qu’il peut avoir des dérives qu’il ne faut pas le faire.





Merci, je n’ai pas réussi à résumer ma pensée, tu viens de le faire <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 15h 53







trshbn a écrit :



Merci, je n’ai pas réussi à résumer ma pensée, tu viens de le faire <img data-src=" />







<img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 15h 59

La Lituanie par exemple, a déjà ça en place et fonctionnel depuis 8 ans…


Le 11/07/2014 à 16h 16

Ca va juste unifier tous ces services - qui disposent déjà de nos données.. Au lieu de remplir 10 fois le même formulaire tu en remplira qu’un.



Pour ceux qui s’offusque du “croisement de données”, on ne nous demande par de relier nos infos avec d’autres données personnelles hein.. Arretez de crier au diable pour rien. Puis si ça peut éviter les fraudes je suis pour, grand mal vous en fasse; j’en connais qui ont travailléés à la sécu, des demandeurs recevaient des aides en double (voir triple, etc) car les fichiers étaient localisés et indépendants de chaque régions, le gars avait qu’a faire la même demande dans plusieurs régions différentes et jackpot.


Le 11/07/2014 à 16h 22

Connaissant l’administration, cela va se terminer en usine à gaz.



Le coût 80 millions d’euros ? Ok je prends le dossier.. Me voilà millionnaire pour avoir créé une table “Personne” et 10 champs. Ah

non pardon, la raison sociale de mon entreprise ne contient pas “Bigmalion”.


Le 11/07/2014 à 16h 28







Cara62 a écrit :



Sérieux, on va se retrouver avec système de fichage comme à l’époque d’un certain régime en Allemagne pendant les années 30-40…. <img data-src=" />





(J’ai le point ou pas ? <img data-src=" /> )







Avec les données qu’ils ont déjà, les bases de données sont élargies sans vaseline avec la bénédiction de nos élus. Il sera déjà trop tard quand les plaintes en justice fleuriront. (exemple : médicaments connus pour des soins pour le Sida et vous pensez que la vie privée est respectée, vous le cachez et ces données mêmes anodines détruisent tout ce que vous vouliez <img data-src=" />)



Comme d’autres choses que vous cachez, sauf à vos proches ou pas.



Vous n’êtes peut-être pas cruel, mais dans la société d’autres sont là pour prendre votre place ou avoir le dessus par rapport à vous




Le 11/07/2014 à 17h 01







eb303 a écrit :



Et allez, fichage, le mot est lâché… Encore une fois, qu’on m’explique, 1, où est le problème, et 2, en quoi c’était pas déjà comme ça avant. Ou sinon, on peut attendre tranquillement de dériver vers le point de Godwin aussi, ça ne saurait tarder. <img data-src=" />







La centralisation informatisée de cette masse de données est à la fois le principal intérêt du projet et la cause de soupçons ou inquiétudes légitimes.



Le principal problème est à mon sens la facilité avec laquelle une armée d’agents de différents ministères pourra accéder aux données d’à peu près tout le monde.



Sinon le « pas chiffrables dans l’immédiat » du mec chargé de nous vendre le bébé est… euh… simplement pathétique?

On fait des réformes qui vont roxer tellement fort qu’elles pourraient changer le sens de rotation de la Terre… mais on ne sait même pas estimer les bénéfices supposés… en creux on a acheté un machin 80M€ sans même savoir l’impact dudit machin sur les coûts de fonctionnement… et on s’étonne que les finances publiques soient dans le rouge, et on continue de dépouiller l’armée…



Le 11/07/2014 à 17h 54







lateo a écrit :



La centralisation informatisée de cette masse de données est à la fois le principal intérêt du projet et la cause de soupçons ou inquiétudes légitimes.



Le principal problème est à mon sens la facilité avec laquelle une armée d’agents de différents ministères pourra accéder aux données d’à peu près tout le monde.



Sinon le « pas chiffrables dans l’immédiat » du mec chargé de nous vendre le bébé est… euh… simplement pathétique?

On fait des réformes qui vont roxer tellement fort qu’elles pourraient changer le sens de rotation de la Terre… mais on ne sait même pas estimer les bénéfices supposés… en creux on a acheté un machin 80M€ sans même savoir l’impact dudit machin sur les coûts de fonctionnement… et on s’étonne que les finances publiques soient dans le rouge, et on continue de dépouiller l’armée…







En même temps, ça fait longtemps qu’ils croisent les fichiers pour faire du contrôle et autres flicages.



Donc ce qui est décrié est déjà effectif depuis belle lurette.



Mais ce qui est dommage, c’est que pour l’instant, le peuple ne profite pas des aspect positifs.



Reste que je suis d’accord avec toi sur le fait que le moindre agent administratif n’a pas à tout savoir sur les gens, particulièrement s’agissant de données qui ne concernent pas leur partie. Sinon le moindre employé de mairie pourra bavasser au bar du coin sur les situations des gens.



Mais centralisation des données ne signifie pas pour autant que tout le monde ait forcément accès à tout.



Une base de données centralisée permet tout autant des accès à des données sélectives en fonction des organismes que des fichiers séparés.



Le tout, c’est juste de savoir si les choses ont été faites correctement.



Le 11/07/2014 à 17h 55

Il y en a qui sont vraiment graves, pour ne pas froisser leur petite paranoïa il faudrait ne surtout pas moderniser l’administration et garder ça dans l’état bordélique et foireux actuel.

Ce qui n’empêcherait certainement pas ces sombres idiots de pester contre la lourdeur et la lenteur administrative.

<img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 17h 56







lateo a écrit :



Le principal problème est à mon sens la facilité avec laquelle une armée d’agents de différents ministères pourra accéder aux données d’à peu près tout le monde.







C’est toujours mieux que le fichage déjà réalisé par 3-4 entreprises étrangères omniprésentes et totalement privées. C’est comme le fichier des crédits à la conso, il n’a pas été mis en place car l’accès par des milliers de salariés privés étaient trop dangereux pour la CNIL.



Le 11/07/2014 à 18h 00

Pour donner de l’eau aux moulins de ceux qui sont contres



le plus bel exemple est celui des cameras de video surveillances installees partout en ville, destinees a la protection civiles … qui quelques annees plus tards se transforment miraculeusement en : systeme de repression .. routiere

parce que oui .. arreter un voleur de sac a main ca ne rapporte pas … par contre des amendes .. <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />


Le 11/07/2014 à 18h 02

Comme dis plus haut par certains, ça existe déjà: mon-service-public.fr

Après faut arrêter avec le projet Safari et la hantise issue des fichiers de personnes durant la guerre. La CNIL a été créée dans l unique but de protéger le NIR (pour faire court le numéro de sécu). Aujourd’hui, la recherche médicale française est freinée par ce blocage car on a des bases de valeurs mais qu’on ne peut pas utiliser.

Alors tout se qui va dans le sens de la simplification me va.


Le 11/07/2014 à 18h 06







MasterDav a écrit :



Il y en a qui sont vraiment graves, pour ne pas froisser leur petite paranoïa il faudrait ne surtout pas moderniser l’administration et garder ça dans l’état bordélique et foireux actuel.

Ce qui n’empêcherait certainement pas ces sombres idiots de pester contre la lourdeur et la lenteur administrative.

<img data-src=" />







Bah, les paranos, ils savent que ce qu’on peut imaginer de mauvais avec les fichiers, ils l’ont manifestement déjà fait.



Partant de la, ça serait dommage de ne pas aussi en profiter pour se simplifier la vie.




Le 11/07/2014 à 18h 12







gastaman a écrit :



Comme dis plus haut par certains, ça existe déjà: mon-service-public.fr

Après faut arrêter avec le projet Safari et la hantise issue des fichiers de personnes durant la guerre. La CNIL a été créée dans l unique but de protéger le NIR (pour faire court le numéro de sécu). Aujourd’hui, la recherche médicale française est freinée par ce blocage car on a des bases de valeurs mais qu’on ne peut pas utiliser.

Alors tout se qui va dans le sens de la simplification me va.







Et ils bien ont raison : les fichiers sont très dangereux. En cas de dérive autoritaire, ça peut rapidement devenir terrifiant.



Mais que l’on trouve cela bon ou mauvais, l’état dispose déjà tout les fichiers. Et ils font déjà tous les croisements qu’ils veulent. Sur le plan informatique, c’est très facile à rassembler. Pour un informaticien, le fait d’avoir plusieurs fichiers au lieu d’un n’est pour ainsi dire qu’un détail.



Donc franchement, qu’est ce qu’on attends pour profiter aussi des aspects positifs ?



Si on peut simplifier l’administratif en France et diminuer les couts du “mamouth”, il ne faut surtout pas s’en priver.




Le 11/07/2014 à 18h 23







sr17 a écrit :



En cas de dérive autoritaire, ça peut rapidement devenir terrifiant.





Le problème n’est pas l’outil mais l’ouvrier.

Faire comprendre ça aux gens comme toi, c’est là le vrai défi.



Le 11/07/2014 à 18h 31







sr17 a écrit :



En même temps, ça fait longtemps qu’ils croisent les fichiers pour faire du contrôle et autres flicages.



Donc ce qui est décrié est déjà effectif depuis belle lurette.





Si les traitements de recoupement n’étaient pas plus efficaces, le projet n’aurait pas de sens <img data-src=" />

Donc à minima on peut assurer que ce système facilitera grandement ce type d’opération. Vu les délais induits par la paperasserie, au doigt mouillé je dirais qu’on est en droit d’attendre que l’outil fasse gagner des jours ou des semaines… en transformant ça en minutes.

Je ne pense pas que meme la dcri disposait de ce genre de base, enfin en tout cas pas à la meme échelle.







sr17 a écrit :



Mais centralisation des données ne signifie pas pour autant que tout le monde ait forcément accès à tout.





Tout à fait. Cependant la boulimie d’informations déjà à portée de main d’accord politique…L’utilisation va nécessairement s’étendre au fil du temps. Enfin AMHA, je suis peut-etre pessimiste pour le coup.







sr17 a écrit :



Une base de données centralisée permet tout autant des accès à des données sélectives en fonction des organismes que des fichiers séparés.



Le tout, c’est juste de savoir si les choses ont été faites correctement.







Je pense que réglementairement les garde-fous seront là…

<img data-src=" />







Lorka.Tinou a écrit :



C’est toujours mieux que le fichage déjà réalisé par 3-4 entreprises étrangères omniprésentes et totalement privées.





Oui et non ; c’est également un pari, car on ne sait pas dans quelles mains sera le pouvoir dans 20 ans.



Le 11/07/2014 à 18h 43







lateo a écrit :



Oui et non ; c’est également un pari, car on ne sait pas dans quelles mains sera le pouvoir dans 20 ans.







Si ça ce trouve, dans les mains du peuple… <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 18h 48







Paratyphi a écrit :



Si ça ce trouve, dans les mains du peuple… <img data-src=" />





Et oui si ça se trouve, après tout les paris les plus fous sont permis! <img data-src=" />



Le 11/07/2014 à 18h 57







MasterDav a écrit :



Le problème n’est pas l’outil mais l’ouvrier.

Faire comprendre ça aux gens comme toi, c’est là le vrai défi.







Bien sûr.



Mais il ne faut jamais oublier que la nature humaine restera toujours ce qu’elle est : Les livres d’histoire en témoignent.



Ensuite, il faut réaliser que le problème n’est pas tout à fait identique suivant que “l’ouvrier” a entre ses mains une lime à ongle ou une bombe nucléaire.



Si on était cohérent avec les leçons de la dernière guerre mondiale, on concevrait des systèmes en tenant compte de la possibilité qu’un “hitler” peut un jour arriver au pouvoir.



Ne pas tenir compte des leçons du passé, c’est se condamner à les reproduire… voir pire.



Il fut un temps ou la bêtise humaine n’avait que des morceaux de bois et des cailloux pour s’exprimer. L’un des effet de bord des progrès de la technologie c’est d’avoir également amélioré les conséquences funestes de la connerie humaine.












sr17 a écrit :



Mais centralisation des données ne signifie pas pour autant que tout le monde ait forcément accès à tout.





Sauf les dizaines de prestas de SSII qui vont bosser dessus, et qui auront un accès à une gigantesque base de données pleine d’infos sur leurs concitoyens.



Le 11/07/2014 à 21h 30







sr17 a écrit :



Ne pas tenir compte des leçons du passé, c’est se condamner à les reproduire… voir pire.





Avec ce genre de réflexion, on en serait encore au stade de la chasse et de la cueillette.

D’autre part, faudra un jour apprendre à faire des comparaisons avec autre chose que la 2GM et arrêter de pratiquer le godwin acharné.



carbier Abonné
Le 11/07/2014 à 21h 41







pufff a écrit :



De l’art d’introduire les databases croisées, ni vu, ni connu, …le pire dans l’histoire c’est que certain s’en réjouissent!?…mon dieu…









pufff a écrit :



On en reparlera quand un régime moins fréquentable sera au pouvoir…c’est tous les 5 ans les éléctions….de quoi avoir la probabilité en notre faveur et qui sait, tester d’ici peu….





Sérieux il existe encore des naïfs qui croient qu’une telle base n’existe pas en France ?



Ces données sont déjà disponibles de façon éparpillées pour les services compétents (et secrets)… et vous croyez vraiment que lesdits services ne s’en servent pas ?



linkin623 Abonné
Le 11/07/2014 à 22h 29







Nithril a écrit :



<img data-src=" />, il y a Access <img data-src=" />





<img data-src=" /> Si tu savais …



Le 11/07/2014 à 23h 35







ActionFighter a écrit :



Sauf les dizaines de prestas de SSII qui vont bosser dessus, et qui auront un accès à une gigantesque base de données pleine d’infos sur leurs concitoyens.







Ca aussi, ça peut s’organiser avec des droits d’accès.



Et puis un prestataire n’a pas besoin des vraies données pour faire une application.




pako31 Abonné
Le 11/07/2014 à 23h 40







pufff a écrit :



Aujourd’hui, pouvoir le faire est une chose, mais pouvoir le faire en toute légalité en est une autre… . Visiblement vu certaines réponses, il y’a de grosses lacunes sur le sujet, vous (les quelques kikoulol) semblez ne pas peser les enjeux légaux de ce type manoeuvre…ils court-circuitent des garde-fou d’un rever de main, jouant sur la tendance de certain à la feignantise crasse (trop feignant pour envoyer plusieur fois la même info…trop d’effort…)



Pourtant un simple “google” pourrait vous éclairer sur la question…mais encore une fois, sans doute trop d’efforts à faire?!





<img data-src=" /> Je rêve ou tu nous traites de kikoulols naïfs?

Tu crois que Google possède quoi, comme genre d’infos sur toi? Certainement bien plus sensible que celles de la mairie, la CAF, les impôts et Pôle Emploi réunis, tu crois pas?



Pour ma part, j’ai tout de même un peu plus confiance en nos administrations qu’en une boite privée, surtout si ça permet d’alléger un peu les lourdeurs titanesques de nos services publics. A la clé, il n’y a pas qu’un gain de temps pour l’usager, c’est surtout des économies de traitement des données et de fonctionnement pour l’ensemble des services. Les 80 millions seront vite remboursés, amha.



Par contre, j’aimerais bien savoir s’il est prévu que chaque service n’ait accès qu’aux données qui intéressent sa mission, car c’est là qu’il peut y avoir des dérives. Par exemple, la mairie a t’elle besoin de savoir combien on paye d’impôts sur le revenu?



Le 12/07/2014 à 00h 17







MasterDav a écrit :



Avec ce genre de réflexion, on en serait encore au stade de la chasse et de la cueillette.







Entre deux extrêmes, il existe aussi des justes milieux. <img data-src=" />



Entre rester à l’age de pierre et voir l’humanité mal finir à cause de sa technologie, il y a un juste milieu à trouver.





D’autre part, faudra un jour apprendre à faire des comparaisons avec autre chose que la 2GM et arrêter de pratiquer le godwin acharné.





Au contraire, c’est primordial de ne pas oublier les erreurs de l’humanité pour ne pas les refaire.



Apprendre de nos erreurs, c’est la base du progrès.






Le 12/07/2014 à 08h 21

Arrêtez donc avec vos peurs de big brothers et de vie privée et autre c..

Si vous n’avez rien à vous reprocher, en quoi ça peut vous gêner? tout cela ne gêne que ceux qui ont des choses à cacher…


Le 12/07/2014 à 08h 37







endiendo a écrit :



Arrêtez donc avec vos peurs de big brothers et de vie privée et autre c..

Si vous n’avez rien à vous reprocher, en quoi ça peut vous gêner? tout cela ne gêne que ceux qui ont des choses à cacher…







Dit le gars qui utilise un pseudo et pas son nom propre avec sa photo personnelle pour commenter….



L’agrégation de données personnelles a toujours des risques et c’est pas de la parano il existe beaucoup de précédents.



Le 12/07/2014 à 12h 23







pako31 a écrit :



Par exemple, la mairie a t’elle besoin de savoir combien on paye d’impôts sur le revenu?







La Mairie te demande ce genre d’info pour le prix que tu vas payer pour les crèches, cantines et autres activités sociales subventionnées partiellement par la CAF via des grilles de revenus.



Par contre, la différence avec mon service-public, je la vois comme ça :

* mon service public : tu indiques un changement de situation et celui-ci est propagé dans les bases de données de tout un tas d’administration (et potentiellement de boites privées genre EDF ou La Poste).



* là, tu indiqueras des informations qui seront stockés dans une base de données et les administration en seront plus obligé de les avoir dans leurs bases de données à elles.



Le 12/07/2014 à 16h 32







pufff a écrit :



De l’art d’introduire les databases croisées, ni vu, ni connu, …le pire dans l’histoire c’est que certain s’en réjouissent!?…mon dieu…



Sauf que la base de donnée n’est pas “croisée”, elles est unique. Et oui je n’en réjouis: pour avoir testé le système en Finlande, ce sont des heures et des heures de queue et de galères qui ont été évitées:




  • Un déménagement: une seule déclaration de changement d’adresse pour tous les services et les administrations.

  • Un changement d’employeur: une seule déclaration facultative de changement de revenus pour la mensualisation des impôts.

  • Une inscription à la sécurité sociale : 0 document à fournir



    Quand je suis rentré en France : j’ai pleuré !



    Pour information les impôts en France connaissent déjà pas mal d’information sur toi : tes feuilles sont pré-remplies !



    Et sinon, oui, pour moi avoir une seule base donnée pour des informations identiques est une avancée (et ne pas l’avoir est une aberration complète). Et cela n’a aucun impact sur la sécurité ou la surveillance des personnes.



    Le système actuel en France ne vise qu’à emmerder les gens honnêtes qui doivent systématiquement prouver leur honnêteté face à chaque administration, c’est une sorte de DRM géant de l’administration !



Le 12/07/2014 à 16h 59







sr17 a écrit :



Si on était cohérent avec les leçons de la dernière guerre mondiale, on concevrait des systèmes en tenant compte de la possibilité qu’un “hitler” peut un jour arriver au pouvoir.



Si Hitler revient au pouvoir, il fera une base donnée spécifique à l’intérieur comportant les 2 champs suivant: Origine Ethnique et religion, et demandera à chaque “présumé coupable d’être suspect” de venir pointer au commissariat toutes les semaines.



Le fait qu’il y ait déjà ou non une base de donnée centralisée n’y changera rien.



Il est dans les faits bien plus dangereux pour ta sécurité (et ta liberté) de voir que dans les faits chacun fait sa popotte dans son coin sans aucun contrôle.





Maintenant si Hitler est malin (et Américain), il n’a pas besoin de toutes ces bases de données: Visa, Mastercard, Google et Facebook savent à eux 4 tout ce que tu penses, tu crois, tu dis et tu achètes. Or je ne te vois pas ici demander l’interdiction du système bancaire et de la carte de payement à des fins de vie privée.



Le 12/07/2014 à 19h 55







endiendo a écrit :



Arrêtez donc avec vos peurs de big brothers et de vie privée et autre c..

Si vous n’avez rien à vous reprocher, en quoi ça peut vous gêner? tout cela ne gêne que ceux qui ont des choses à cacher…







Toi, tu as encore beaucoup de choses à apprendre. <img data-src=" />



Et je suis triste de constater combien de gens sortent de l’école sans avoir reçu le savoir nécessaire pour répondre correctement à cette question absolument primordiale.



Pour répondre simplement : Une société de surveillance et de flicage généralisé est une menace pour tout le monde. Y compris (et surtout) ceux qui n’ont absolument rien à se reprocher.



Ton propos serait juste, si et seulement si l’état qui édicte les lois et pratique la surveillance pouvait être considéré comme inconditionnellement bon et surtout qu’il était totalement garanti qu’il le reste à jamais. Et c’est certainement ce que tu supposes pour arriver à ta conclusion. De fait, le système actuel ne peut être considéré comme mauvais ni liberticide.



La réalité est beaucoup plus compliquée. L’étude de l’histoire, depuis le moyen age jusqu’à nos jours montre que notre “bon” système et ses “bonnes” lois sont le fruit de luttes du peuple pour qu’il le devienne et surtout, qu’il le reste.



En résumé, c’est le peuple qui en exerçant son pouvoir a obligé le système à être bon et qui l’oblige à le rester. Comme le mot “démocratie” le laisse entendre, c’est le peuple qui dispose du pouvoir.



Maintenant que se passe t’il si le peuple est si surveillé et fliqué et qu’a cause de cela il ne peut plus exercer son pouvoir ? Dans ce cas, l’histoire montre que rapidement, la dérive est inévitable.



Car pour exercer son pouvoir, le peuple doit pouvoir en toute circonstance s’opposer aux lois si elles deviennent iniques ou abusives, ou injustes.



C’est dans ce cadre la que quelqu’un qui n’a rien à se reprocher peut justement devenir hors la lois.



La encore, l’histoire de notre pays est riche d’enseignement, depuis la révolution française jusqu’à la seconde guerre mondiale avec les héros de la résistance dont les actions ont été décisives, mais qui étaient complètement hors la loi par rapport au gouvernement de vichy.



Pour complèter ton étude du sujet, je te suggère d’étudier l’allemagne de l’est sous le régime soviétique.



Il y aussi une nouvelle appelée “Matin Brun” qui relate une petite histoire en 3 pages qui illustre bien mes propos.



http://www.ifecosse.org.uk/IMG/pdf/Matin_Brun_texte.pdf



Cette nouvelle explique très bien comment quelqu’un qui n’a rien à se reprocher peut avoir tout à craindre.












Le 12/07/2014 à 20h 33







kwak-kwak a écrit :



Si Hitler revient au pouvoir, il fera une base donnée spécifique à l’intérieur comportant les 2 champs suivant: Origine Ethnique et religion, et demandera à chaque “présumé coupable d’être suspect” de venir pointer au commissariat toutes les semaines.



Le fait qu’il y ait déjà ou non une base de donnée centralisée n’y changera rien.



Il est dans les faits bien plus dangereux pour ta sécurité (et ta liberté) de voir que dans les faits chacun fait sa popotte dans son coin sans aucun contrôle.





Maintenant si Hitler est malin (et Américain), il n’a pas besoin de toutes ces bases de données: Visa, Mastercard, Google et Facebook savent à eux 4 tout ce que tu penses, tu crois, tu dis et tu achètes. Or je ne te vois pas ici demander l’interdiction du système bancaire et de la carte de payement à des fins de vie privée.







Oui, cela est parfaitement possible. Mais cela demanderait au mieux plusieurs mois dans le plus optimiste des cas.



Et le temps, c’est précieux dans ce genre de circonstance pour permettre aux gens de s’échapper, d’organiser la résistance, etc.



Les fichiers existants sont très dangereux car ils permettent de gagner un temps fou pour identifier les opposants, les gens concernés par les mesures, etc…



Tout mesure abusive peut prendre effet immédiatement si la matière (les fichiers) nécessaire à leur application est disponible.



Il se peut également que l’existence de fichiers qui peuvent “fuiter” facilement soit un outil précieux à la prise de pouvoir en permettant d’identifier les opposants.



Car n’oublions pas que dans l’histoire du fascisme, bien avant la prise de pouvoir effective, il existait des milices “officieuses” qui menaient des actions violentes contre les opposants.





Maintenant si Hitler est malin (et Américain), il n’a pas besoin de toutes ces bases de données: Visa, Mastercard, Google et Facebook savent à eux 4 tout ce que tu penses, tu crois, tu dis et tu achètes. Or je ne te vois pas ici demander l’interdiction du système bancaire et de la carte de payement à des fins de vie privée.





Tout à fait, c’est pourquoi il serait bon de se pencher sur ces bases de données privées avec la même rigueur. Dans l’idéal, aucune de ces données ne devrait être conservée.



Dans le même ordre d’idée, il faudrait faire la chasse aux questions d’ordre trop personnelle qui semblent fleurir ces dernier temps dans les formulaires, que ce soit dans le public ou le privé sous des prétextes divers et variés, mais invariablement mauvais.








Le 12/07/2014 à 21h 00







carbier a écrit :



Sérieux il existe encore des naïfs qui croient qu’une telle base n’existe pas en France ?



Ces données sont déjà disponibles de façon éparpillées pour les services compétents (et secrets)… et vous croyez vraiment que lesdits services ne s’en servent pas ?







Tu aimes les bonbons?



Imagine que tu doives demander à différentes personnes (qui ne te le refuseront jamais, là n’est pas la question) pour obtenir un bonbon.



Maintenant imagine qu’on te mette directement la boîte de bonbons dans les mains.



Crois-tu que ta consommation de bonbons sera la même dans les 2 cas?



Le 12/07/2014 à 22h 44







lateo a écrit :



Tu aimes les bonbons?



Imagine que tu doives demander à différentes personnes (qui ne te le refuseront jamais, là n’est pas la question) pour obtenir un bonbon.



Maintenant imagine qu’on te mette directement la boîte de bonbons dans les mains.



Crois-tu que ta consommation de bonbons sera la même dans les 2 cas?







Tu sais, avec l’informatique, “ils” n’ont pas besoin de demander. A partir du moment ou l’accès est autorisé, ils peuvent avoir des accès directs.



Et avec l’informatique, rassembler les données de ta boite à bombons n’est ni fastidieux ni compliqué. Une fois programmé, cela peut se faire tout seul de manière complètement transparente.



C’est pour cela qu’il est important que les gens apprennent la programmation à l’école.



Comme cela ils comprendront mieux ce qu’on peut faire avec l’informatique et surtout ce qu’on doit craindre.



Il arrêteront de se rassurer en pensant que ce qui est fastidieux pour un humain l’est forcément aussi pour un ordinateur.



Comme on peut le voir avec les révélations de Snowden, le monde a sous estimé la facilité avec laquelle l’informatique permet de rassembler les données éparses. L’obstacle du rassemblement des données n’existe pas dans la réalité parce que des programmes automatisés sont capables de réaliser cette agrégation en quelques fractions de seconde.



Donc la vraie question que l’on doit se poser n’est pas de savoir ou les données sont stockées ni si elles sont séparées ou rassemblées, mais bien de savoir quelles informations il est acceptable de voir figurer dans les bases de données.






carbier Abonné
Le 12/07/2014 à 23h 01







lateo a écrit :



Tu aimes les bonbons?



Imagine que tu doives demander à différentes personnes (qui ne te le refuseront jamais, là n’est pas la question) pour obtenir un bonbon.



Maintenant imagine qu’on te mette directement la boîte de bonbons dans les mains.



Crois-tu que ta consommation de bonbons sera la même dans les 2 cas?





Sauf que tu parles d’une demande physique…

Les BDD existent déjà… certains services y ont déjà accès directement… ici on ne parle que de légaliser la chose…



Mais pour résumer ton banquier en sait bien plus sur toi et tes habitudes que toutes les institutions réunies…



Le 13/07/2014 à 03h 14







sr17 a écrit :



Oui, cela est parfaitement possible. Mais cela demanderait au mieux plusieurs mois dans le plus optimiste des cas.



Et le temps, c’est précieux dans ce genre de circonstance pour permettre aux gens de s’échapper, d’organiser la résistance, etc.



Les fichiers existants sont très dangereux car ils permettent de gagner un temps fou pour identifier les opposants, les gens concernés par les mesures, etc…



A ce niveau là, il faudrait alors démonter le chemin de fer… …juste au cas où ! Quand aux gens qui ont besoin de prendre le train, on leur dira qu’ils sont une menace pour la stabilité de l’état en facilitant le retour d’une dictature.



Patch Abonné
Le 13/07/2014 à 08h 08







endiendo a écrit :



Arrêtez donc avec vos peurs de big brothers et de vie privée et autre c..

Si vous n’avez rien à vous reprocher, en quoi ça peut vous gêner? tout cela ne gêne que ceux qui ont des choses à cacher…



mais le problème n’est pas ce que tu as toi à te reprocher… mais ce qu’on peut te reprocher. ce n’est absolument pas la même chose.







kwak-kwak a écrit :



A ce niveau là, il faudrait alors démonter le chemin de fer… …juste au cas où ! Quand aux gens qui ont besoin de prendre le train, on leur dira qu’ils sont une menace pour la stabilité de l’état en facilitant le retour d’une dictature.



il ne faut pas tomber dans la caricature débile non plus.



Le 13/07/2014 à 10h 11







sr17 a écrit :



Tu sais, avec l’informatique, “ils” n’ont pas besoin de demander. A partir du moment ou l’accès est autorisé, ils peuvent avoir des accès directs.



Et avec l’informatique, rassembler les données de ta boite à bombons n’est ni fastidieux ni compliqué. Une fois programmé, cela peut se faire tout seul de manière complètement transparente.











carbier a écrit :



Sauf que tu parles d’une demande physique…

Les BDD existent déjà… certains services y ont déjà accès directement… ici on ne parle que de légaliser la chose…



Mais pour résumer ton banquier en sait bien plus sur toi et tes habitudes que toutes les institutions réunies…







Bah je pars du principe qu’aujourd’hui c’est loin d’etre aussi facile que vous le pensez, donc forcément on ne peut pas arriver aux memes conclusions… <img data-src=" />



Patch Abonné
Le 13/07/2014 à 10h 39







lateo a écrit :



Bah je pars du principe qu’aujourd’hui c’est loin d’etre aussi facile que vous le pensez, donc forcément on ne peut pas arriver aux memes conclusions… <img data-src=" />



aujourd’hui, oui.

mais tous les éléments sont déjà là, et il ne faut pas grand chose pour que cela devienne facile <img data-src=" />