Internet fixe : dans les eaux troubles des tests d'éligibilité

Oui... et en fait non

Internet fixe : dans les eaux troubles des tests d’éligibilité

Internet fixe : dans les eaux troubles des tests d'éligibilité

Abonnez-vous pour tout dévorer et ne rien manquer.

Déjà abonné ? Se connecter

Abonnez-vous

Nous avons récemment effectué de nombreux tests d'éligibilité chez les quatre FAI nationaux, avec quelques surprises à la clé. Les offres ADSL disparaissent systématiquement lorsque la fibre est présente, être « éligible » chez RED ne signifie pas que l'on peut y souscrire et Orange impose parfois la TV par satellite avec sa Livebox.

Changer de fournisseur d'accès à internet n'a jamais été aussi simple en France. La procédure de portabilité permet en effet de transmettre un simple code (le RIO) au nouveau FAI pour qu'il s'occupe de la procédure : résiliation de votre ancienne ligne et transfert du numéro. En une semaine, c'est réglé. Il ne vous restera qu'à renvoyer votre ancienne box.

La promesse du test d'éligibilité parfait n'existe pas 

Mais avant de sauter le pas, il faut faire votre choix. Et là, il y a un « petit » détail à régler : vous devez vérifier votre éligibilité. Cela consiste à fournir votre numéro de téléphone fixe ou votre adresse afin de vérifier si vous pouvez disposer de la fibre, du câble, de l'ADSL/VDSL, du satellite ou de la 4G fixe... chez quels opérateurs et avec quels débits.

Pour cela, vous avez différentes solutions. La première est de faire confiance à des services commerciaux spécialisés, qui font office de comparateur. Ils vous promettent de vous trouver la solution la moins chère ou répondant à vos besoins, mais n'ont pas forcément accès aux informations précises et à jour de tous les FAI.

Ils peuvent aussi parfois mettre en avant tel ou tel opérateur en fonction de leur rémunération, ou profiter de votre test pour récupérer vos données afin d'indiquer aux FAI que vous êtes une « cible » en train de se renseigner, ce qui peut intéresser leurs services publicitaires. Cela ne doit se faire que si vous avez donné votre accord.

Prenez le temps de comprendre et de comparer

Le plus sage est donc souvent de se renseigner directement chez les fournisseurs d'accès eux-mêmes, afin de vérifier les offres qui vous sont réellement proposées avant de faire votre choix selon vos besoins : le meilleur tarif, l'accès à telle ou telle box, tel ou tel service. C'est plus fastidieux, mais en général plus efficace.

N'hésitez d'ailleurs pas à vous faire aider par un proche « qui s'y connaît » pour vous y retrouver dans la jungle des offres et des promotions. Surtout que toutes ne vous seront pas forcément accessibles. En effet, ce sont les tests d'éligibilité des FAI qui vous diront à quels abonnements vous aurez droit en fonction de la situation de votre habitation.

Et contrairement à ce que l'on pourrait penser... eux aussi cachent de petits secrets et de mauvaises surprises.

Là où la fibre passe, le xDSL trépasse...

En France métropolitaine, les quatre fournisseurs d'accès nationaux que sont Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR proposent des offres xDSL (ADSL ou VDSL) avec ou sans dégroupage. Ils déploient aussi de la fibre optique, avec l'objectif d'arriver à 80 % de prises raccordables en 2022.

SFR commercialise également des abonnements « THD », c'est-à-dire en fibre optique avec une terminaison coaxiale (FTTLA) dans le jargon de la marque. D'autres disent plus simplement « du câble ». Une solution qui a l'avantage de proposer de bons débits descendants, mais pas ascendants. Elle est encore très présente dans certaines zones.

La société de Patrick Drahi est la seule à proposer des offres sur un tel réseau, car Bouygues Telecom a décidé d'arrêter la commercialisation de sa Bbox FTTLA (à l'époque en partenariat avec SFR) depuis un moment déjà.

Les sites commerciaux des FAI évoquent donc les deux (ou trois) technologies de leurs offres respectives, mais une fois le test d'éligibilité effectué à votre adresse/numéro, les choix et propositions sont limités. Et l'on constate en général un premier choix « de design » évident : si la fibre est disponible dans votre logement, les forfaits xDSL disparaissent et ne vous sont plus proposés, alors que techniquement rien n'empêcherait d'y souscrire. 

Il faut dire que passer un client sur la fibre permet de réaliser des économies pour certains, puisqu'ils ne doivent plus payer l'accès à la boucle locale (dégroupage) à Orange. Pour rappel, ce tarif fixé par l'Arcep est d'un peu moins de 10 euros par mois. Afin de favoriser le passage au très haut débit, le régulateur avait également fortement baissé le coût de résiliation pour les FAI : 5 euros dès 2018 au lieu de 15 et 20 euros auparavant.

Des promotions parfois rendues indisponibles

Si on prend le cas de Sosh dans une telle situation, il est même indiqué que l'ADSL est « indisponible à votre adresse ». Problème : ces forfaits sont parfois moins chers pour les clients qui n'ont peut-être que faire des débits de la fibre à l'heure actuelle, quitte à changer plus tard. Qu'importe : les FAI ont décidé que c'était ça... ou rien. 

Par exemple, la Freebox Crystal à 9,99 euros par mois pendant un an (puis 24,99 euros) ne prend en charge que l'ADSL et n'est donc pas proposée aux clients ayant accès à la fibre... même s'ils pourraient très bien y avoir accès. Même chose pour la Happy Summer Box de SFR à 10 euros par mois pendant un an (puis 33 euros) et la Bbox Série limitée de Bouygues Telecom à 9,99 euros par mois pendant un an (puis 24,99 euros). 

Chez ces trois opérateurs, vous n'avez pas le choix : il faudra passer sur des offres supérieures (hors promotions spéciales).

Sosh éligibilité xDSL

Des différences de tarifs sensibles entre xDSL et fibre

À cet accès limité à certaines promotions s'ajoute une différence de tarification dans certains cas. Si Free ne fait pas de distinction à ce niveau entre ses offres xDSL et fibre optique, ce n'est pas le cas de tout le monde.

Chez Bouygues Telecom par exemple, les forfaits Must et Ultym en fibre sont deux euros moins chers la première année, puis deux euros plus chers ensuite. Avec SFR Power et Premium, le xDSL est moins cher la première année (trois et six euros respectivement), contre trois euros au-delà de douze mois. Par contre, chez RED la différence est de pas moins de 7 euros par mois, y compris la première année.

Avec une Livebox d'Orange, la fibre et l'ADSL sont au même tarif la première année, tandis que le FTTH sera 5 euros plus cher par la suite. Cela donne droit à quelques avantages : les clients Livebox fibre disposent par exemple d'un second décodeur TV UHD gratuitement sur demande, alors que ce n'est pas le cas en xDSL. Chez Sosh, la première année est au même prix, mais la fibre vous coûtera 10 euros de plus par mois ensuite.

Cette différence sur les offres n'est pas forcément problématique en soi, mais on ne peut que regretter que les clients ne disposent pas systématiquement du choix de la technologie au moment de souscrire. Que les FAI favorisent une solution ou une autre, c'est une chose. Qu'ils forcent la main de leurs clients... une autre.

Il existe parfois une alternative, avec un cas particulier chez La Poste Mobile (via le réseau SFR). Ce FAI ne propose en effet que du xDSL et de la terminaison coaxiale, pas d'abonnement FTTH. Résultat, sur une ligne éligible à la fibre mais pas au THD avec terminaison coaxiale, La Poste Mobile ne propose qu'un abonnement xDSL. 

Quand RED annonce une ligne éligible... puis renvoie chez SFR

Lors de nos tests, nous sommes tombés sur des cas plus problématiques, notamment chez SFR. La marque au carré rouge propose une version « low cost » de ses abonnements sous la marque RED. Les deux entités exploitent évidemment le même réseau, mais être éligible au xDSL ou à la fibre chez SFR, ne signifie pas qu'il en est de même chez RED

Nous avons par exemple le cas d'une ligne où le test nous répond qu'elle est « éligible à l'offre RED Box Fibre », avec un débit de 1 Gb/s en téléchargement et 400 Mb/s en upload grâce à l'option Débit Plus, offerte en ce moment. Problème, un clic sur « Voir votre offre » nous emmène sur une page indiquant le contraire : « L'offre RED box n'est pas disponible dans votre zone géographique ». Nous n'avons aucune explication supplémentaire.

Le site nous invite à contacter un conseiller « pour la souscription d'offres box SFR ». Un cas qui n'est pas isolé puisque nous avons également pu le reproduire sur d'autres lignes, y compris en xDSL. Un appel au service client nous confirme qu'il n'est pas possible de souscrire à RED sur cette ligne, car seule « la fibre de SFR est disponible », contrairement à « la fibre de RED by SFR [qui] n'est pas disponible »...

De son côté, le service presse de SFR nous répond qu'il s'agirait « probablement d'un bug » car il n'y aurait « pas de raison que RED ne soit pas éligible ». Une analyse plus approfondie est en cours afin d'en avoir le cœur net. Mais une semaine après nos premières remontées, le problème est toujours présent :

RED by SFR test éligibilité RED by SFR test éligibilité

SFR laisse le choix entre la fibre et le FTTLA

Sur une autre ligne, la fibre optique (FTTH) et la fibre avec terminaison coaxiale (FTTLA) étaient disponibles. Nous avions celles en FTTH par défaut, mais un lien placé au-dessus des offres – bien visible – permet d'afficher celles en FTTLA. 

Pour rappel, elles sont proposées exactement au même prix (que ce soit durant la première année ou par la suite). La différence se fait sur la box, les débits maximums et les chaînes incluses. En effet, dans le cas de la fibre optique elles proviennent du réseau de SFR, contre celui de feu Numericable dans le cas contraire (50 de plus).

La marque au carré rouge affirme au passage que les offres avec terminaison coaxiales permettent de « profiter d’une installation sans l’intervention d’un technicien et d’une activation en 24h ». Une situation appréciable et bien différente de ce que nous avions relevé en 2014, après le rachat de SFR par Numericable.

La marque au carré rouge mettait alors systématiquement en avant ses offres FTTLA au détriment de celle en FTTH, même si ces dernières étaient plus rapides. Un choix assumé par SFR à l'époque, qui expliquait que la box de Numericable était meilleure que celle de SFR au niveau de ses fonctionnalités et de son ergonomie.

SFR éligibilité fibre FTTHSFR éligibilité fibre FTTH

Orange privilégie parfois la TV par satellite sur le xDSL, sans laisser le choix

Nous avons constaté un autre cas surprenant chez Orange : le test d'éligibilité nous propose de souscrire à l'une des deux offres Livebox, avec « décodeur UHD90 et TV d'Orange jusqu'à 80 chaînes ». Le débit estimé se trouve entre 0,25 et 5 Mb/s en téléchargement. Dans la pratique, il est de 6 Mb/s. 

Sur la page suivante, nous apprenons par contre que « la TV d’Orange sera réalisée par satellite, ce qui nécessite l’achat et l’installation d’une parabole qui restent à votre charge », pour un coût qui n'est pas forcément négligeable. Vous pouvez supprimer le décodeur TV de votre commande, mais pas demander à en profiter via la ligne xDSL.

Pourtant, cette ligne et d'autres dans le voisinage fonctionnent parfaitement avec différents services de TV ou de SVOD et peuvent recevoir la télévision en xDSL sans aucun problème chez Free. Dans ce document, le FAI explique d'ailleurs que pour « bénéficier du service de télévision, il faut disposer d’un débit minimal de 2,4 Mb/s ». De son côté, Orange met en avant exactement la même valeur pour la définition standard (5 Mb/s en HD et 10 Mb/s en 1080p).

Orange éligibilité xDSL TV satelliteOrange éligibilité xDSL TV satellite 

Mais le service client d'Orange ne veut rien savoir et explique que le satellite permet d'avoir la « meilleure expérience possible » dans le cas présent. Signalons par contre que Free ne dispose d'aucune offre de TV par satellite, Freebox TV n'est disponible que sur les Freebox en xDSL ou fibre.

Chez Sosh, c'est bien plus radical : « Votre débit n'est pas suffisant pour bénéficier l'option décodeur TV d'Orange », sans aucune solution de repli. Les clients Sosh pourront toujours se rabattre sur l'appli TV d'Orange qui permet d'accéder à « 72 chaînes sur smartphones, tablettes et ordinateurs... mais pas sur votre télévision ». Elle fonctionne d'ailleurs sans problème.

Nous regrettons là encore que le FAI ne laisse pas le choix aux clients : le satellite pour recevoir la télévision dans de bonnes conditions, ou rester avec une offre classique de télévision par ADSL, en prévenant évidemment le client des risques qu'il encoure du fait du faible débit de sa ligne. De quoi inciter à aller voir chez la concurrence. 

Au final, le problème semble toujours le même : sous couvert d'un test technique devant déterminer les solutions proposées à une adresse donnée, les FAI en profitent pour imposer des choix, parfois selon des impératifs commerciaux. Une situation sur laquelle l'ARCEP ou la DGCCRF feraient sans doute bien de se pencher...

Comme toujours, n'hésitez pas à nous signaler dans les commentaires d'autres cas particuliers que vous auriez pu rencontrer lors d'un test d'éligibilité chez différents fournisseurs d'accès à Internet et à nous en communiquer les détails en privés afin que nous puissions analyser la situation plus en détail.

Commentaires (105)


puisqu’ils [les FAI]  ne doivent plus payer l’accès à la boucle locale (dégroupage) à Orange […] moins de 10 euros par mois.

 Merci pour cette info, ca réponds à une de mes interrogations.

Donc , les fai se gavent encore plus , tarifs plus haut qu’en adsl , alors que les forfait fibre pourraient être bien moins cher.

Je prends les devant, comme quoi les fai retorqueront qu’ils investissent dans du matos plus perf, donc plus cher


Permets moi de faire ici l’avocat du diable, mais économie sur la boucle local en fibre implique que le réseau fibre est propre et totalement à la charge de l’opérateur, donc ce n’est pas parce qu’un FAI ne paie pas 10 € par mois à Orange que ses frais d’exploitation et de déploiement de son propre réseau fibre sont nuls.








totor65 a écrit :



Permets moi de faire ici l’avocat du diable, mais économie sur la boucle local en fibre implique que le réseau fibre est propre et totalement à la charge de l’opérateur, donc ce n’est pas parce qu’un FAI ne paie pas 10 € par mois à Orange que ses frais d’exploitation et de déploiement de son propre réseau fibre sont nuls.





Certes, mais on n’est même pas dans une situation où le FAI ne répercute pas le fait qu’il ne casque plus la boucle locale.



Mais à l’inverse il augmente le coût de l’abonnement si tu peux avoir la fibre et même te supprime l’option vers l’ADSL qui est moins chère…



Y a un coté beurre, argent du beurre etc…



“Cela ne doit se faire que si vous avez donné votre accord.”

Et là je rigole <img data-src=" />



Je vais aussi me faire l’avocat du diable:

je ne plains pas les opérateurs (loin de là), mais la situation n’est pas aussi simple que “on économise 10 balles par forfait”, sans parler de la maintenance du réseau qui était moins à leur charge avant, il y a également l’investissement dans la construction de ce réseau qu’ils doivent supporter.

Du coup, ce n’est pas une simple règle de 3 en ne retenant QUE le fait que la redevance de 10€ saute.


Free est revenu en arriere il y a quelques mois pour leur formulaire d’elegibilité parce que durant quelques mois/années il n’etait plus possible de verifier son eligibilité a la fibre sans devoir commencer a remplir le formulaire d’abonnement avec rib et tout



Il y a aussi la petite arnaque du service commercial qui t’appelle pour proposer de venir chez eux pour profiter de la fibre mais que tu te retrouves sur du xdsl








Lasout a écrit :



Je vais aussi me faire l’avocat du diable:

je ne plains pas les opérateurs (loin de là), mais la situation n’est pas aussi simple que “on économise 10 balles par forfait”, sans parler de la maintenance du réseau qui était moins à leur charge avant, il y a également l’investissement dans la construction de ce réseau qu’ils doivent supporter.

Du coup, ce n’est pas une simple règle de 3 en ne retenant QUE le fait que la redevance de 10€ saute.





Je te l’accorde, mais à partir du moment où ils te forcent la main en supprimant l’abonnement ADSL, ils t’imposent un surcout qui n’est pas justifié pour les 34 des clients qui n’ont aucune utilité réelle des débits de la fibre.



Sans défendre les opérateurs je pense que le faite de devoir déployer des réseaux fibre justifie le fait de facturer des abonnements un peu plus cher. Il faut déployer à nouveau une toute nouvelle infra, donc des abos entre 30 et 45 euros selon le service ne sont pas déconnant.



Ce que je constate depuis quelques mois, c’est la stratégie “free” adaptée à tout le marché. Avant 2012, on pouvait avoir en général un abonnement à prix correct, en fixe, à 29,99.



Le fait d’avoir proposé des offres mobiles très bas prix en quadruple play a fait augmenter les tarifs fixes hors promos sans forcément de justification. Si je reste sur l’exemple de free, la mini 4K proposée à 29,99 en 2014 est proposée à 35,99 hors promo aujourd’hui. La v6 qui était proposée à 35 ou 37 euros (tv) est maintenant à 45 euros hors promo.



On regarde chez orange, sfr, bouygues, hors marques lowcoast et après la première année, il y a toujours des tarifs plus chers et souvent un engagement de 1 ou 2 ans. Ce n’était plus vraiment le cas entre le moment où free est arrivé avec ces box en 2003, et où ils on commencé à changer les prix avec la révolution.



Ce que je constate, c’est qu’à service équivalent dans le fixe, les tarifs sont en général plus cher qu’avant avec un engagement.

Les forfaits mobiles restent souvent entre 10 et 25 euros (hors promo) sans engagement.



Si on peux résumer, free a décomplexifié les offres adsl, est venu sur le mobile, a fait pareil, puis a recomplexifié les offres adsl/fibre. Ce qu’on peux dire, c’est que la roue tourne…



Aujourd’hui, je dirais que l’opérateur “disruptif” c’est RED by SFR. Il marche sur les plates bandes de free dans les promos mobiles, mais aussi dans le fixe avec des offres adsl ou fibre entre 10 et 15 euros. Orange a suivi avec sosh et permet une offre adsl à 20 euros, bouygues suit aussi. On est dans une logique de gagner des clients, mais est ce que c’est rentable pour l’investissement du réseau d’avoir des prix aussi bas, j’en sais rien.



Ce que j’en pense, c’est qu’avec les guerres des promos dans le fixe, c’est compliqué de ne pas s’engager et d’avoir une offre à bon prix sans superflux. Le mobile, c’est plus facile mais RED à tendance à surfacturer des usages gratuits ou moins coûteux chez les autres opérateurs.



En passant, dans l’article, on peux souligner que free propose des offres avec promotion et engagement pendant la première année, mais propose toujours ces offres “historiques” à 29,99 et 39,99 par mois pour la mini 4K ou la révolution. Et sur le long terme et avec un bon AP wifi, la mini 4K en fibre à 30 euros pour du gigabit, c’est plus sympa qu’orange qui fait du 300300 avec sosh pour le même prix.


Je suis d’accord avec ça :)

Je voulais simplement dire que je ne suis pas sûr qu’ils se gavent spécialement plus qu’avant, mais la pratique commerciale en elle même est plus que discutable, ça c’est clair!

Attends qu’ils forcent à la migration, avec surcoût bien sûr


Comme on le dit dans l’article, le souci n’est pas tant de facturer plus ou moins cher la fibre, chacun est libre de ses pratiques tarifaires, les clients choisissent. Le souci est d’ailleurs là : les clients n’ont pas tant le choix puisque les tests d’éligibilité sont utilisés comme un préfiltre commercial avec les FAI qui décident les offres qu’ils peuvent proposer ou non malgré une compatibilité technique.








Lasout a écrit :



Je suis d’accord avec ça :)



Je voulais simplement dire que je ne suis pas sûr qu'ils se gavent spécialement plus qu'avant, mais la pratique commerciale en elle même est plus que discutable, ça c'est clair!      

Attends qu'ils forcent à la migration, avec surcoût bien sûr








Si pour l'instant ils ne forcent pas la migration, en revanche dès que t'es éligible à la fibre, si tu es déjà chez un certain FAI, il te contacte par téléphone pour t'informer de la bonne nouvelle, que tu vas avoir plein de débit, de possibilités de si de mi, mais omet de te dire qu'en revanche c'est plus cher...     





Donc, je ne serai pas surpris d’apprendre que certains, qui ont migré à la suite de cet appel, découvrent par la suite qu’ils casquent plus qu’auparavant en se contentant du discours par téléphone et sans faire attention au prix…



2 ans après, mon appart n’est toujours éligible à la fibre que chez Orange.&nbsp;

Orange qui a fibré l’immeuble (neuf)&nbsp;


Voila sans doute une des explications du choix par défaut des opérateurs de privilégier la fibre (dernier paragraphe)

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/telecoms-une-rentree-semee-dembuche…

&nbsp;“un indicateur trimestriel clef des opérateurs”


Oui mais une fois de plus choix par défaut et forcing ne sont pas la même chose ;) (et ça ne concerne pas que la fibre)


Est-ce que ça pourrait aussi avoir un rapport avec ça :

-https://www.arcep.fr/demarches-et-serviceshtml/consommateurs/consommateurs-arret…



&nbsp;où il est dit :

&nbsp;“le 15 novembre 2018, Orange arrêtera la commercialisation de nouvelles lignes analogiques sur l’ensemble du territoire métropolitain. Il ne sera plus possible d’ouvrir de nouvelles lignes sur cette technologie mais les lignes existantes continueront à fonctionner ;”



Et du coup il ne serait pas choquant qu’on cherche à tout prix à faire basculer sur la fibre ?


Sans vouloir défendre les FAI, voici une question :

¿ Est-il très intéressant pour eux d’entretenir (et de rénover) des réseaux cuivres vieillissants alors que la fibre est à disposition dans une zone donnée ?

Ceci peut expliquer, peut-être, la suppression des offres xDSL dans les zones fibrées… Par contre, je trouve aberrant c’est que de nouvelles installations de lignes fibrées arrivent sur des poteaux télégraphiques, alors qu’à mon avis elles devraient être enfouies d’autant que la zone est à proximité de l’océan (et donc sujet à tempêtes) !


Selon les informations que j’ai recueillies auprès de sous-traitants déployant actuellement la fibre, l’installation de la fibre sur poteaux et un choix économique du fait du coût qu’auraient des travaux d’enfouissement.



Et selon eux, la technologie de pose est mâture et la fibre résistera aux intempéries, même de forte importance.



Je suis comme toi. J’aurais préféré que du coup on en profite pour supprimer ces toiles d’araignées aériennes dans les rues, mais sauf si la commune finance l’enfouissement, les opérateurs ne le font pas à ce que l’on m’a dit.



Edit : Fôtes…


Cela dit seulement qu’Orange n’installe plus de cuivre là où il n’y en a pas. Rien à voir avec le fait de proposer un forfait ADSL dans une habitation déjà équipée. Ou de forcer tel ou tel forfait/marque comme on le voit ici.


Je viens de m’abonner à la fibre chez Orange. Je savais quelle offre je voulais, mais j’ai voulu en être sûr en appelant le service commercial. Et là l’opérateur me présente une offre que je ne connaissais pas, avec un abonnement mobile en plus, moins cher que l’abo que je souhaitais prendre :



Offre internet Livebox Up Fibre

https://boutique.orange.fr/internet/offres-fibre/livebox-up:

33,99 euros/mois (le tarif à 28,99 est pour ceux qui changent d’opérateur)&nbsp;

1 Gbps / 300 Mbps

Téléphone illimité

TV



Packs Open Internet + Mobile

https://boutique.orange.fr/internet-mobile/pack-open-fibre

26,99 euros/mois

1 Gbps / 300 Mbps

Téléphone illimité

TV




  • Mobile : 2h,&nbsp; 100Mo, SMS/MMS illimités



    Seulement pour le forfait mobile, c’est forcément en portabilité, impossible de créer une ligne !

    J’ai donc commandé une SIM à Free (forfait 2 euros) pour acc&der à cette promo. Cette commande est rentabilisée dès le 2e mois.



    Mais je demande pourquoi le forfait triple play est 7 euros plus cher que le quadruple !


Je ne dis pas le contraire et je suis d’accord avec le Grand Maître David ^^.



&nbsp;Simplement je demandais si il pouvait y avoir un rapport afin d’avoir une trajectoire convergente, à la fois sur le versant création de ligne, et à la fois sur le versant nouveau recrutement (par portabilité) de favoriser la fibre afin de réaliser de fait une extinction du cuivre plus rapide.



D’où ma réflexion pour avoir un avis éclairé de Next INpact ! Et si vous vous êtes renseigné sur ce sujet, l’information m’intéresse voilà tout.



Suis-je plus clair ?


Si ma mémoire est bonne, il y avait le même genre de filouterie sur les offres Sosh pendant un moment.


Bon par contre, après la première année, le tarif “pique” un peu quand même…


J’ai le même problème avec la box 4G de bouygues chez moi, bien que je reçoive parfaitement la 4G+ de bouygues sur mobile, lors du test d’élibgibilité,&nbsp; on ne me propose plus que l’ADSL alors même que le débit est catastrophique, la Fibre n’est pas déployée dans mon secteur.

Il est bien indiqué que je suis dans la zone de couverture, mais impossible de souscrire à l’offre qui me permettrait pourtant d’avoir un débit nettement amélioré.

sic!


Moins chère seulement la première année, si tu regarde bien, après il y a 3€ de plus que l’offre en triple play


Il me semble que la stratégie d’Orange depuis 2016 est de favoriser la “convergence fixe-mobile”. La promo est faite pour ça.








Eviv_Bulgroz a écrit :



Bon par contre, après la première année, le tarif “pique” un peu quand même…









Abyssion a écrit :



Moins chère seulement la première année, si tu regarde bien, après il y a 3€ de plus que l’offre en triple play





Les deux offres sont moins chères la première année, pas uniquement la fibre+mobile. Le commercial m’a assuré qu’en appelant au 12e mois, ce tarif pouvait être prolongé, car la stratégie commerciale est d’arrêter que des clients arrivent et repartent au bout d’un an. Il m’a peut-être embobiné, mais j’ai enregistré l’appel, je verrai bien dans un an :) Au pire, je repasserai chez Free pour 12 mois, avant de revenir chez Orange.



J’ai pris le quadruple mais je me moque de ce forfait mobile, j’ai déjà ce qu’il me faut. Je pense que je mettrai la SIM dans un vieux tél qui me sert uniquement en dépannage pour les vacances. Donc Orange a peut-être vendu un forfait de plus, mais il gagne surtout 7 euros de moins par mois.


Comment la Cristal de Free peut proposer la Fibre alors qu’elle ne dispose que d’un port xDSL…. Article à revoir !


Ou relire l’article. On dit simplement que dans une zone fibre où l’ADSL est aussi disponible, il est impossible pour un client de s’abonner à l’offre Crystal en ADSL (10 € première année, plus cher ensuite) s’il le souhaite.


Je vais me faire l’avocat du diable mais :“…

les forfaits xDSL disparaissent et ne vous sont plus proposés, alors que techniquement rien n’empêcherait d’y souscrire. ”



N’est pas juste.

&nbsp; Depuis quelque années les immeubles neuf n’ont plus d’infrastructure cuivre…

De plus avec l’arrêt progressif du RTC et l’arrêt de commercialisation de ligne analogique ou RNIS. Le déploiement d’une offre Adsl alors que le site est fibré en cuivre n’est pas perenne, ni pour le client ni pour l’opérateur.



Me trompe-je ?


C’est vrai que le client pourrait avoir le choix mais bon, à un moment, il faut savoir imposer une technologie plus récente et plus fiable qui sera au bénéfice du client.



En passant, c’est vrai que free impose ces offres avec promos, engagement et plus cher, mais le lien pour bénéficier des anciennes offres est valide ici :https://signup.free.fr/subscribe2014/


Bouygues et SFR limitent le nombre de 4G box sur un secteur donné pour pas que tous leurs clients saturent le secteur. Tu peux réessayer de temps en temps l’elligibilité. Après, aussi, si la ligne est considérée comme bonne (supérieure à 8 Mbps), c’est possible qu’ils ne proposent pas la 4G box.


On parle des zones où les deux sont disponibles. Forcément, que l’ADSL ne soit pas proposée en zone non couverte est tout à fait normal. Mais c’est une infime minorité de cas

&nbsp;







coco74 a écrit :



C’est vrai que le client pourrait avoir le choix



&nbsp;

Voilà ;)



Allez on continue,&nbsp;

Pourquoi ne pas préciser la différence technique qui fait qu’un FAI pourra fournir la TV et l’autre non par l’ADSL ?

&nbsp;

Orange et d’autres FAI se mettent comme limite 5 méga théorique pour fournir la TV (voir la réserve en permanence) sans empiéter sur la partie&nbsp; navigation comme sa ils sont sur (sauf surprise) que la ligne pourra fournir la TV.

Mais l’abonné ne peut jamais utilisé tous le débit disponible.

Exemple : 9 méga théorique sur la ligne. 9,5 en pratique mais sur cette valeur 5 méga toujours réservé à la TV et donc 4.5 pour la nav que la TV soit allumé ou éteinte.



&nbsp;Free a fait un choix technique différent qui lui permet de descendre en dessous mais quand la TV est allumé elle prend le débit dont la chaîne a besoin (2.4&nbsp; au mini).

&nbsp;Si la TV est éteinte tout le débit est dispo pour la Nav mais fluctu donc en fonction de l’utilisation faite par l’abonné.


“si la ligne est considérée comme bonne (supérieure à 8 Mbps), c’est possible qu’ils ne proposent pas la 4G box”



C’est l’inverse non ?








Eviv_Bulgroz a écrit :



J’aurais préféré que du coup on en profite pour supprimer ces toiles d’araignées aériennes dans les rues, mais sauf si la commune finance l’enfouissement, les opérateurs ne le font pas à ce que l’on m’a dit







Ben c’est qui qui donnera les tunes à ta commune pour l’enfouissement ? Ou alors, c’est qui qui paiera plus cher son forfait ? C’est bien confortable de vouloir toujours faire payer les autres …









Eviv_Bulgroz a écrit :



Est-ce que ça pourrait aussi avoir un rapport avec ça :



-https://www.arcep.fr/demarches-et-serviceshtml/consommateurs/consommateurs-arret...  






&nbsp;où il est dit :      

&nbsp;"le 15 novembre 2018, Orange arrêtera la commercialisation de nouvelles lignes analogiques sur l’ensemble du territoire métropolitain. Il ne sera plus possible d’ouvrir de nouvelles lignes sur cette technologie mais les lignes existantes continueront à fonctionner ;"





Et du coup il ne serait pas choquant qu’on cherche à tout prix à faire basculer sur la fibre ?&nbsp;&nbsp;





bonjour , en fait ,techniquement dans ton central télécom(répartiteur) plusieurs équipements sont présents , notamment une réglette NE qui est le sujet de l’article ,les lignes téléphoniques auto-alimenté en 50V (le téléphone ancien format RTC qui est le sujet de l’article) et une réglette xDSL …

pour le reste d’autres ont surement plus d’ explication que moi .a+



Oui, «la technologie de pose est mâture et la fibre résistera aux intempéries» mais généralement ce sont les arbres ou autres panneaux publicitaires alentour qui endommagent les «toiles d’araignées aériennes» !

Par contre l’abandon du cuivre impose de disposer d’un téléphone portable chargé en cas de coupure secteur. Avec la fibre, il faut le convertisseur fibre/Ethernet puis une “box” et un téléphone numérique (avec la multiprise pour brancher les alims de tout ce petit monde) ; avant le téléphone était auto-alimenté par le réseau cuivre (donc fonctionnait en cas de coupure secteur)… Va-t-il falloir s’équiper d’un onduleur ?


Ce bazar est largement favorisé, parmi tous les autres emmerdements, par cette politique stupide de concurrence des infras.








JeanM64 a écrit :



Par contre l’abandon du cuivre impose de disposer d’un téléphone portable chargé en cas de coupure secteur.







Non, c’est l’abandon de l’analogique qui t’impose une source d’alimentation sur ta terminaison de ligne. Le cuivre numérique du xDSL ne permet pas d’alimenter la ligne en permanence comme on peut le faire par exemple en ethernet avec le PPOE.

Si ta ligne est dégroupée totalement (si tu ne paies plus l’abonnement au réseau RTC), tu n’as déjà plus de téléphone analogique,et si tu n’as pas d’onduleur, tu n’as déjà plus de téléphone en cas de coupure de courant.



Tiens le coup de les appeler à la fin de la première année pour garder le tarif, je la connaissais pas celle-là <img data-src=" />



Je suis paché cé Sosh mais je vais essayer quand ce sera le moment… Qui sait ^^


Non, si le débit est supérieur à 8 Mbps pour la ligne adsl, et bien la 4G box n’est pas proposée.


C’est le jeu des promos la première année : Orange a gagné un client fixe-mobile pour les prochains mois ou années. C’est idiot mais c’est la loi du marché oligopolistique.


C’est ce que ma commune est en train de faire dans ma rue. Ils en profitent pour changer les conduites de gaz et d’eau potable, poser un réseau de collecte et de stockage des eaux de pluie, enterrent le réseau électrique et passent la fibre. 6 mois de travaux.

Le fait est que les conduites d’eaux devaient être changées (de vieux tuyaux de fonte cassante qui fuyaient), qu’il fallait poser la fibre, les opérateurs ont été mis à contribution (y compris Enedis qui en profite pour enfouir ses lignes aussi) et le reste des travaux bénéficie de pas mal d’aides puisque ces travaux de voirie s’inscrivent dans une politique de préservation de l’eau. C’est juste très con qu’ils n’en profitent pas pour en faire une rue piétonnière. Je n’ai pas hâte que la rue soit rouverte à la circulation.



On est bien loin de ce que j’ai connu dans une autre commune il y a 25 ans. La commune a refait la route. 3 mois plus tard on a changé les conduites de gaz. Puis on a enfoui l’électricité. Le bazar pendant un an, au final une route en plus mauvais état qu’avant les travaux de la mairie. Là, l’esprit franchouille avait fait fort.


D’accord avec vous deux.



Et le coup de l’onduler, j’y pense pour ma mère qui n’est plus toute jeune. En cas de problème, il faut qu’elle puisse appeler les secours.



Et comme elle n’a jamais avec elle son téléphone mobile quand elle se déplace dans la maison, voire qu’il est éteint (un téléphone mobile ça lui sert à appeler quand elle se déplace, dit-elle…) si au moins il y a à moins de 5m d’elle un téléphone fixe qui marche…



D’ailleurs en passant, j’ai jamais compris pourquoi on avait pas prévu dans les box, ou un accus de taille respectable, ou de pouvoir brancher un onduleur et que les téléphones sans-fils soient alimentés par les&nbsp; lignes internes et les socles comme du POE… Et je ne parle pas de l’idée qu’on puisse “standardiser” la back panel pour pouvoir racker sa box au tableau électrique… Je divague sûrement…








Eviv_Bulgroz a écrit :



D’ailleurs en passant, j’ai jamais compris pourquoi on avait pas prévu dans les box







Parce que ces machins sont des produits fabriqués au rabais pour être distribués en masse.

Et quand ils prétendent te proposer un modèle “premium” ce n’est que t’abonner à plus de services pour te rendre captif.



Petite question pour les premiers de la classe qui défendent les opérateurs sans vouloir les défendre :



Si la raison de l’impossibilité de souscrire l’offre xDSL quand la fibre est disponible vise à favoriser l’adoption de la fibre pour des raisons technique et de stratégie de gestion du réseau à terme, pourquoi ne pas tout simplement segmenter l’offre (comme au bon vieux temps de l’ADSL 128kb/s) en proposant de la fibre au prix et au débit de l’ADSL pour ceux qui se contenteraient d’une offre basique ?



Ne vous foulez pas de neurone en réfléchissant trop à cette question, réponse est assez évidente : c’est la technique marketing, vieille comme le monde, du coup de fusil. Si la DGCCRF fait bien son boulot, ça devrait rentrer dans l’ordre assez rapidement.


Ah non, my bad, j’avais mal compris. Je pensais que tu parlais de la ligne 4G et pas de la ligne ADSL. <img data-src=" />


Tu n’es pas gentil Cumbalero ^^ Mais comment pourrais-je te dire que tu as complètement tort ? ^^



(mode naïf On) La norme NF C 15-100 pourrait évoluer quand même (mode naïf Off) Rêvons pas trop…


Dans la zone où ils déploient, ils font eux-même l’investissement. Même s’ils n’ont pas directement un coût/mois à la ligne, ils ont du investir lourdement sur chaque ligne et il faudra des années avant d’amortir l’investissement.



Les opérateurs proposent la fibre sur des zones qu’ils n’ont pas fibré eux même (comme les RIP) et pourtant ils pratiquent un tarif national.Dans ce cas, ils payent un coup par ligne qui dépendent du mode de financement (cofinancement du déploiment, …).Suivant le mode de financement des lignes, ils vont payer x lignes à y€ et le surplus à z€ avec y &gt; z.Par ailleurs, quand ils arrivent sur un PM, soit ils installent leurs équipements et ils doivent payer pour les placer (de l’ordre de plus de 3 000 € pour démarrer sur une zone avant même d’avoir un client pour certains RIP).

Chaque RIP ayant des tarifs différents. Exemple pour covage, rosace et le pays de bitche :

&nbsp;2017/06/Annexe-1-Grille-tarifaire-FTTH-passif.pdf

2017/06/ANNEXE-1-Grille-Tarifaire-FTTH-juillet-2017-NEUTRE.pdf

rosace&nbsp;

https://www.cc-paysdebitche.fr/wp-content/uploads/2019/03/Tarifs.pdf&nbsp;

&nbsp;Donc, le coup/mois d’une ligne fibre n’est pas si simple a déterminer sur ce type de ligne. Il faut en avoir suffisamment pour atteindre un seuil de rentabilité a moyen terme.Pourquoi répartir les coups sur 2 types de lignes dans une même zone alors que cela va allonger les durée de retour sur investissement ?S’il faut garder les 2 types de lignes, ils devraient augmenter les tarifs de chaque type de ligne et tout le monde serait perdant.

Sachant que les investissements en cofinancement se font sur 20 ans, c’est plutôt l’évolution des prix dans le futur qu’il faut surveiller. Le coup va diminuer progressivement pour ceux qui cofinancent.





Il me semble que les RIP n’ont pas le choix et ont l’obligation de permettre aux autres opérateurs de proposer leurs offres. Ils doivent d’ailleurs mettre en place les interfaces demandées par l’ARCEP pour mettre un dialogue automatisé entre opérateurs.C’est ainsi qu’Orange a indiqué qu’ils seront disponible sur tous les RIP et que Free essaie de le faire progressivement en fonction des négociations commercial avec les RIP.Les OI n’ayant pas toujours les interfaces de prêtes, c’est long.interop-fibre


Des coups, des coups, mais ils ne pensent qu’à boire ces gens là ?


Donc quand Orange annonce que les prix n’augmentent pas quand on est fibré, elle se moque du monde : Le prix de l’ADSL n’augmente pas mais on ne peut plus y souscrire !?



Je regardais les lignes low cost pour que ma belle-mère paie moins cher le tel fixe (elle n’utilise pas internet).

Elle vient d’être fibrable c’est trop tard ! Au choix :




  • 30€-40€ mini / mois pour internet incluant le tel illimité

  • 25€ pour le téléphone seul (or communication) (pour rappel c’était 18€ chez Orange à l’époque ou il y’avait une concurrence sur le fixe)



    C’est un véritable racket pour les petits vieux : Orange augmente unilatéralement les tarifs du fixe, il n’y’a aucune concurrence, une fois fibrable il n’est plus possible de souscrire à du XDSL la chère fibre est imposée.


C’était le souci que j’avais eu dans un de mes appart’, arrivée de la fibre Orange donc plus trop le choix. “L’avantage” par contre de ne pas avoir les autres proposés en fibre, c’est que je pouvais passer par un opérateur tiers pour rester en xDSL, ce que j’avais fait quelques mois avant de passer sur une offre fibre à prix réduit chez Orange (Sosh ne faisait pas encore à l’époque de mémoire ou avec une vieille box).&nbsp;


Si ta belle-mère n’a pas besoin de liaison de données, un abonnement à moins de 5€ et un bon vieux feature phone est probablement une meilleure idée que vouloir lui mettre une box dont elle n’a aucune utilité et qui va consommer inutilement de l’énergie.



Quant aux tarifs régulés, leur augmentation ne sont pas le fait d’Orange.


C’est formidable cet acharnement à vouloir garder à toutes fins une techno plus que dépassée.



Un peu partout on pleure de ne pas avoir la fibre, les gars qui sont éligibles font la fine bouche. On doit être en France.


Pour avoir vécu la même situation, le soucis est qu’à l’arrivée de la fibre, on n’a plus le choix : c’est Livebox fibre à 40€ par mois (à prix barré la 1ère année). Alors qu’Orange avait longtemps dit que la fibre ne serait qu’un choix du client (avec l’offre DSL moins chère évidemment). C’est très bizarre de se retrouver face à une réduction du choix simplement parce que l’opérateur d’infrastructure a décidé du jour au lendemain que parce que son réseau fibre est activé, c’est la fibre. Point-barre.




    Après on s'étonne que les vieux grincheux et les "complotistes" viennent dire que tout se décide d'en haut et viennent fabuler sur les réseaux sociaux. C'est quand même dingue qu'une entreprise du CAC40 soit pas capable de respecter le client. Et si j'ajoute que dans mon cas j'étais client VDSL Livebox au moment du passage à la fibre et que Orange ne m'a proposé aucune promo pour changer d'offre, c'est dingue de devoir aller chez Bouygues (quand un peu de concurrence se décide enfin à venir après plusieurs mois) pour avoir la fibre avec un geste commercial de bienvenue. Tout ça est ubuesque.

On ne peut pas en même temps se plaindre de manque de moyens ou d’ambition du plan THD et pleurer qu’on ne puisse pas garder son ADSL.



C’est le genre d’argument qui fait encore bloquer certaines copropriétés ou qui donne des prétextes aux opérateurs pour ne pas se bouger. Pourquoi iraient-ils fibrer un quartier, ceux d’à côté insistent pour garder leur vieille techno!


Si tu quote fofo92 et que tu voulais rester en XDSL … ben t’es un ptit vieux



<img data-src=" />

( c’est weekend hein ?)


Justement, pour éviter ça, il ne faudrait pas obliger les gens à changer en leur retirant le choix et en leur disant d’aller se faire voir. C’est le même problème avec le Linky qu’on impose aux gens sans leur demander ou leur expliquer un minimum les choses. Le plan THD, ça intéresse qui ? Des gens qui travaillent dans la fibre, des industriels, des services techniques de collectivités locales, des téléphonistes. Les autres s’en fichent, leur vie ne dépend pas de ça. Si l’ADSL leur permet d’aller sur facebook ou sur le site des impôts, c’est tout ce qu’ils demandent (la TV 4K, les 300 chaînes, pouvoir streamer à 10 personnes sur la même fibre, ça n’intéresse personne à la base… à part les opérateurs télécom).



On ne peut pas en même temps dire aux gens que la fibre c’est génial et décider à leur place que c’est effectivement génial.&nbsp;


Après sur les constructions récentes, tu n’as pas le choix.



Je me suis fais avoir en voulant souscrire chez OVH, réponse: Votre immeuble est trop récent et n’est donc pas cuivré, nous n’avons pas d’offre fibre pour l’instant donc nous ne pouvons pas procéder à votre abonnement.



Puis remboursement du coup.



Donc fibre only.


C’est pas parce que ton appartement est pré-fibré qu’il est connecté au réseau fibre.








Cumbalero a écrit :



… Pourquoi iraient-ils fibrer un quartier, ceux d’à côté insistent pour garder leur vieille techno!






L'Arcep a fait comment avec l'ADSL ? avec la 4G ?


Je peux t’assure que non, chez Orange, il t’a pas embobiner.



Je suis parties de Orange pour Free à cause de l’upload (600meg, j’auto-héberge et ça sert pour les trucs lourds genre torrent ou PeerTube) et car j’ai du bricoler pour me débarrasser de leur bouse de livebox avec mon propre routeur.



Quand j’ai appelé Orange pour résilier, j’ai réussi à avoir jusqu’à 3 réductions de prix à la suite qui faisait que le prix proposer était moins chère que mon abonnement déjà en promo pour une année. La conseillère est monter jusqu’à son responsable pour descendre le prix. Bon après j’ai voulu partir chez Free car leur offre est apparu pile quand mon engagement était fini.



Donc oui, j’ai l’impression qu’ils veulent tenir leurs clients maintenant.



Après, tant que je me pas me passer de la livebox proprement (pas de mode pont, wtf Orange), je vais les éviter. J’avais vu une news ici comme quoi Orange était en discussion avec Netgear pour proposer un vrai routeur à la place en achat, je sais pas où ça en est, mais j’espère que ça aboutira. Ça pourrait me faire revenir.


C’est pire que ça, j’ai l’impression que les opérateurs ne sont consultent pas et ça donne des cas ubuesque.



Pour mon cas perso, j’avais chez moi au même moment:




  • Fausse fibre (Numéricable), 100meg

  • Vrai fibre (Orange), 1Gig

  • 4G (Free), entre 40 et 60meg



    Donc un cumul de 1 150meg environs. Et de l’autre côté tu as non seulement des gens qui veulent la fibre et ne se font pas déployer, mais tu as en plus des abrutis de copropriété qui pourrait être déployer et le refuse…..



    C’est non seulement un foutoir en France, mais t’as l’impression que c’est surtout fait à l’arrache sans aucune réflexion…

    Et de l’autre côté j’ai un collègue qui galère sans 4G avec du 1meg qui désyncro toutes les heures.








Radithor a écrit :



Le plan THD, ça intéresse qui ? Des gens qui travaillent dans la fibre, des industriels, des services techniques de collectivités locales, des téléphonistes. Les autres s’en fichent, leur vie ne dépend pas de ça.







Comment veux-tu que l’activité économique cesse de se concentrer autour des métropoles s’il n’y a pas un accès internet qui respecte les besoins d’aujourd’hui?









Radithor a écrit :



L’Arcep a fait comment avec l’ADSL ? avec la 4G ?







Il est toujours possible de souscrire un abonnement analogique au RTC. Pourtant je peux demander à n’importe quel opérateur l’ouverture d’une ligne cuivre, on me proposera une ligne numérique sans même me parler de la possibilité de l’autre option.



De la même façon, entre dans n’importe quelle boutique d’opérateur mobile ou sur leur site, pour ton vieux 3310 qui marche encore bien, il y aura toujours un volume de données dans le forfait qu’on te proposera.









Cumbalero a écrit :



Si ta belle-mère n’a pas besoin de liaison de données, un abonnement à moins de 5€ et un bon vieux feature phone est probablement une meilleure idée que vouloir lui mettre une box dont elle n’a aucune utilité et qui va consommer inutilement de l’énergie.



Ce n’est pas forcément adapté.

Ma grand-mère a un appareil de détection de chutes, qui avertit automatiquement une plate-forme téléphonique en cas de chute potentielle. Et ca ne fonctionne qu’avec une ligne fixe. Donc mobile pas possible.



Tu parles de racket à juste titre, ma mère à hésiter à porter plainte pour abus de faiblesse contre Orange.



Ces enfoirés livre une box TV qui démarre SUR UN MENU dont tu peux t’abonner en un clique à des offres. AUCUN MODE VIEUX qui te met directement sur une chaîne TV et en cherchant sur les forums Orange, ils ont envoyés chier le gars qui demander comment désactiver ce menu à la con.



Bon maintenant j’ai mis des codes PIN dans tout les sens pour l’ensemble des paiements, mais quand ma vieille tante a été fibrée et qu’on se retrouve à plus de 100 € sur la première facture…..


Pour qu’une copro te refuse la fibre il faut de sacrées circonstances



Le refus d’installer la fibre dans un immeuble est possible dans deux cas, et si t’es proprio t’as quà faire partie du conseil syndical et si tu ne l’es pas demande à ton proprio de le représenter ( j’ai fait ça à un locataire une fois)

La loi du 10 juillet 1965 précise que le conseil syndical peut s’opposer à cette demande uniquement dans deux cas :

S’il justifie d’un motif légitime et sérieux, sous réserve de l’appréciation souveraine des juges.

Si l’immeuble ne dispose pas des infrastructures adaptées comme par exemple l’absence de locaux où installer le point de raccordement.

La décision d’assemblée générale est prise à la majorité des voix exprimées des copropriétaires présents ou représentés.


Merci des précisions, même si je ne parle pas de mon cas (appartement pré-fibré, sans cuivre, donc pas le choix <img data-src=" /> ). Mais j’ai déjà eu des échos d’autres amis.


On ne parle pas que des cas concernant la fibre ici, mais de la mécanique de préselection qui se cache parfois dans les tests dit d’éligibilité.



Pour le cas de la fibre/xDSL, comme dit, il y a différentes techno disponibles pour un client, il n’y a pas de raison d’en sélectionner une plus que l’autre sans lui laisser le choix. La fibre est préférable, meilleure, mais pas forcément nécessaire à tous.



S’il doit y avoir une incitation, elle doit être commerciale, pas passer par un forcing pseudo technique.


Je trouve que ce n’est pas si simple <img data-src=" />

Les boites qui fibrent sont des boites privées dont le but principal est de faire du pognon et de rentabiliser

leurs investissements.

Perso je comprend tout à fait qu’un FAI ne veut pas recevoir d’appels parce qu’il y a des interférence sur le cuivre ou que le débit est trop faible pour la télé etc… alors qu’ave la fibre ils ont très peu de probèmes.

Je comprend que des gens n’aient aucun besoin de fibre.

( c’est facile pour moi de parler comme ça alors que j’ai 2 fibrages d’immeubles , touts les opérateurs de fibre et de cuivre possibles et FTTLA cable mais je vois bien la multiplication des interventions sur les différents abo possibles doit être assez handicapante pour ces opérateurs)


Elle a un mobile pour vieux (avec une carte SIM à 2€) qui ne fonctionne jamais car pas chargé ou perdu quelque part par ce qu’il n’y a pas de fil.



“Yaka fautquon” : le fait est que les petits vieux se font baiser par Orange, dont le directeur régional était venu en personne jurer quelques mois plus tôt en réunion de quartier qu’accepter le passage de la fibre sur les façades était gratuit, et ne changerait pas le coût des abonnements.

Pure escroquerie !



Orange se tire une balle dans le pied avec ce genre de comportement ! Faire payer les gens qui n’ont pas besoin de la fibre, c’est la meilleure façon d’avoir des refus en masse pour ses travaux.


Dans mon cas (abonné FTTH sur le RIP de l’Oise depuis 3 ans, seul SFR est disponible en fibre), l’éligibilité est buggée chez Bouygues et Orange :





  • SFR/Red : éligible FTTH uniquement

  • Free (éligibilité par adresse ou avec l’ancien numéro) : éligible VDSL2

  • Bouygues (éligibilité par adresse ou avec l’ancien numéro) : mon nom et mon ancien numéro sont proposés dans la liste, mais ensuite “Actuellement aucune offre Bbox n’est disponible pour votre logement”.

  • Orange, éligibilité par adresse :

    Le site classique me demande mon nom, puis : Vous n’êtes pas éligible à l’ADSL / Vous n’êtes pas encore éligible à la Fibre.

    Le site mobile me dit que le logement est éligible au VDSL2 (et pas encore à la fibre), me demande le nom de l’occupant actuel, qu’il ne trouve pas, puis celui de l’occupant précédent (c’est moi en pratique puisque je n’ai plus d’offre fixe), ensuite le bouton “Découvrir les offres ADSL” donne sur une page “this has moved here”, qui redirige vers la page précédente.

  • Orange, via l’ancien numéro : choix entre ligne active (probablement là où le numéro a été réattribué), et emménagement dans le futur (à la même adresse ?)




Je crois les doigts, rdv dans un an pour vérifier <img data-src=" />



J’ai passé 3 mois à préparer mon abonnement, à comparer les différentes promos. Mais j’attendais la fin des travaux chez moi pour m’abonner. Et 2h après l’avoir fait, je vois une promo chez Free, la Revolution à 9,99 euros/mois pendant un an, j’espère que j’ai fait le bon choix (c’est l’absence de service “internet garanti en 24h” qui m’a décidé pour Orange, comme je bosse en télétravail, je ne peux pas me permettre de rester sans connexion, ma 4G ne suffirait pas, et Free ne propose rien sur ce service).


“La promesse du test d’éligibilité parfait n’existe pas”

Ou comment dire le contraire de ce que le paragraphe détaille, la promesse existe bel et bien, il y en a même beaucoup.

“Ils vous promettent de vous trouver la solution la moins chère ou répondant à vos besoins,”


Ce qui est bien chez moi, c’est que la fibre est disponible mais il faut faire des travaux car impossible de la faire passer dans la gaine, et j’ai pas envie de faire les demandes (propriétaire, copropriété) pour faire les travaux. Donc là actuellement j’ai l’Adsl chez Free, mais Orange/Sosh me propose que la fibre.








Winderly a écrit :



“La promesse du test d’éligibilité parfait n’existe pas”

Ou comment dire le contraire de ce que le paragraphe détaille, la promesse existe bel et bien, il y en a même beaucoup.

“Ils vous promettent de vous trouver la solution la moins chère ou répondant à vos besoins,”





“… mais n’ont pas forcément accès aux informations précises et à jour de tous les FAI.”



Il faut lire l’ensemble d’un texte pour interpréter une phrase. Ou alors il faut arrêter de regarder les émissions TV qui “coupent au montage” ou qui citent les “petites phrases” des gens pour leur faire dire ce qu’ils n’ont pas dit.









Radithor a écrit :



“… mais n’ont pas forcément accès aux informations précises et à jour de tous les FAI.”



Il faut lire l’ensemble d’un texte pour interpréter une phrase. Ou alors il faut arrêter de regarder les émissions TV qui “coupent au montage” ou qui citent les “petites phrases” des gens pour leur faire dire ce qu’ils n’ont pas dit.





Tu n’as rien compris à mon message, tout occupé que tu es à me dénigrer.

La partie que tu ajoutes indique que le test d’éligibilité parfait n’existe pas. Jusque là ok, je te suis. Sauf qu’on s’en balance, c’est pas de ça que j’ai parlé.



Mais la partie juste avant est claire, ils vous promettent.

La promesse existe donc, il y en a même plusieurs puisque ils promettent.

À moins que tu considères que promettre “la solution la moins chère ou répondant à vos besoins” n’est pas promettre quelque chose de parfait.



L’énoncé de la promesse existe, mais celle-ci n’est pas tenue. Il faut lire tout le texte.&nbsp;C’est sûr que si on lit les mots un par un, on peut dire n’importe quoi.



“Ils vous promettent de vous trouver la solution la moins chère ou répondant à vos besoins, mais n’ont pas forcément accès aux informations précises et à jour de tous les FAI.” &gt;&gt; conjonction de coordination “mais” qui signifie une opposition et c’est là que “la promesse” (exprimée, certes, je suis d’accord) “n’existe pas” (dans la réalité). Ce n’est pas du dénigrement, je dis seulement qu’il faut lire toute la phrase de la majuscule jusqu’au point pour comprendre quelque chose, sinon on fait dire n’importe quoi à n’importe qui (comme à la TV).



    &nbsp;

Après si ça vous amuse de prendre 3 mots d’une phrase et de prétendre que le titre dit l’inverse du paragraphe, je n’ai rien contre, il faut juste que je m’habitue aux règles du jeu (mais je crois que ça ne m’amuse pas, d’où ma réponse à votre commentaire).


D’accord c’est sur la signification de promesse que nous sommes en désaccord complet.

Visiblement pour toi, afin qu’une promesse existe, il faut que le résultat promis existe.



Soit, ça me parait tiré par les cheveux néanmoins il me semble plausible que ça soit l’intention de l’auteur.


Ceci n’est pas disponible pour répondre au besoin d’une ligne fixe ?


« La promesse des comparateurs de trouver la solution qui nous conviendrait le mieux n’est pas tenable, les opérateurs téléphoniques tronquant les résultats des tests d’éligibilité » -&gt; « La promesse du test d’éligibilité parfait n’existe pas »



« La promesse d’un gâteau est mensongère » -&gt; « Le gâteau est un mensonge »





L’ambiguïté est levée parce qu’on comprend bien que la phrase finale n’a aucun sens prise au pied de la lettre, c’est forcément une figure de style (plus ou moins adroite, semble-il.)


Ok, ben, cette figure de style me déplaît. <img data-src=" />


Pauvre chou’… <img data-src=" />


Je trouve que se focaliser sur les 4 FAI “nationaux” n’est pas suffisant.

Sur un comparateur externe comme ariase, peut importe la techno, on à une bonne vue d’ensemble des techno est offres dispo. On peut avoir de la fibre,xDsl,Satellite, et même 4G si on prends un abo à coté.

Mais la deuxième force c’est de proposer des opérateurs moins connus, surtout à l’heure des RIP.



Aujourd’hui j’ai une offre fibre K-net parfait pour l’auto-hébergement, mais en plus parfait pour les michu. Il y a tout ce qu’il faut, mais sans bloquage/surcouche by FAI, typiquement la TV qui une box Android.




Jungledede a écrit :



Aujourd’hui j’ai une offre fibre K-net parfait pour l’auto-hébergement, mais en plus parfait pour les michu. Il y a tout ce qu’il faut, mais sans bloquage/surcouche by FAI, typiquement la TV qui une box Android.



Je suis assez d’accord.

Mais autant je suis fan de k-net , autant l’un des reproche qu’on leur fait souvent c’est le prix, et surtout le prix initial à sortir avec les cautions & tout, même si ce n’est qu’une avance.



Ils sont +/- obligé de faire ça (== ils répercutent “directement” les prix que EUX doivent payer pour le matériel & la location des lignes FTTH) , mais typiquement les opérateurs nationaux utilisent leur immense base installée pour financer ces coûts d’entrés.



Ils sont parfois également “impuissant” à résoudre certains problèmes lié aux opérateurs d’infrastructure: Saturation & pannes de collecte , défaut de provisionning, délais et problèmes de raccordements.



Quand ton client s’appelle Orange et que son service juridique a plus d’employé et plus de chiffre d’affaire que la totalité de ta boite en tant qu’OI, ben si il y a un problème tu lâches tout ce que tu fait et tu répares , sinon 6 mois après ta boite ferme & est rachetée.



Quand tes client sont des FAI locaux et que ton financement est essentiellement basé sur des subventions publique, ben tu répares quand le seul gars chez toi qui s’en occupe revienne de vacance.

&nbsp;

A mon avis c’est l’un des problèmes du modèle Français , c’est l’équivalent de l’ADSL non-dégroupé des années 2000 , cette disproportion entre les acteurs.



Ca s’est résolu par le dégroupage + une régulation forte de la part de l’ARCEP sur Orange, mais aussi par la disparition des petits FAI (car le dégroupage impliquait des coûts de structure faramineux), et c’était une volonté assumée de l’état à l’époque de reprendre en main ce nouveau marché qui s’annonçait juteux (en terme de recettes fiscales) plutôt que de laisser fleurir des dizaines de FAI très peu rentable individuellement.



Avant l’ADSL il existait plus de 60 FAI RTC en France, dont on trouvait même parfois les “kit de connexion” dans les magazines ou carrément donné chez les buralistes ou dans les supermarchés. C’était la grande époque des modems Olitec !



&nbsp;

&nbsp;








OB a écrit :



Avant l’ADSL il existait plus de 60 FAI RTC en France, dont on trouvait même parfois les “kit de connexion” dans les magazines ou carrément donné chez les buralistes ou dans les supermarchés. C’était la grande époque des modems Olitec !







Ca m’a fait une belle collection de dessous de verre entre les AOL, Tiscali, Libertysurf, Free, etc.



Et mon grand père, ça lui a fait de quoi éloigner les piafs de ses arbres <img data-src=" />









David_L a écrit :



Cela dit seulement qu’Orange n’installe plus de cuivre là où il n’y en a pas. Rien à voir avec le fait de proposer un forfait ADSL dans une habitation déjà équipée. Ou de forcer tel ou tel forfait/marque comme on le voit ici.



Non, ça ne dit même pas cela. Ça dit qu’ils n’acceptent plus d’abonnement téléphonique RTC, réseau téléphonique commuté et qu’ils vont finir par supprimer les abonnements RTC existants et idem pour le RNIS qui est supporté par les mêmes autocoms.



Mais ils pourraient quand même installer du cuivre s’il n’y a pas de fibre à un endroit. Par contre le service téléphonique sera assuré par de la VOIP sur l’ADSL.







RuMaRoCO a écrit :



Je vais me faire l’avocat du diable mais :“…

les forfaits xDSL disparaissent et ne vous sont plus proposés, alors que techniquement rien n’empêcherait d’y souscrire. ”



N’est pas juste.

  Depuis quelque années les immeubles neuf n’ont plus d’infrastructure cuivre…

De plus avec l’arrêt progressif du RTC et l’arrêt de commercialisation de ligne analogique ou RNIS. Le déploiement d’une offre Adsl alors que le site est fibré en cuivre n’est pas perenne, ni pour le client ni pour l’opérateur.



Me trompe-je ?





Le RTC ou RNIS, c’est certes, sur le cuivre, mais leur arrêt programmé sera indépendant et précédera celui de la boucle locale en cuivre.



L’arrêt du RTC et RNIS est programmé parce qu’Orange a et aura de plus en plus de mal à entretenir les autocoms qui commencent à être vieux et avec des technologies des années 7080.









OB a écrit :





Ca s’est résolu par le dégroupage + une régulation forte de la part de l’ARCEP sur Orange, mais aussi par la disparition des petits FAI (car le dégroupage impliquait des coûts de structure faramineux), et c’était une volonté assumée de l’état à l’époque de reprendre en main ce nouveau marché qui s’annonçait juteux (en terme de recettes fiscales) plutôt que de laisser fleurir des dizaines de FAI très peu rentable individuellement.



Avant l’ADSL il existait plus de 60 FAI RTC en France, dont on trouvait même parfois les “kit de connexion” dans les magazines ou carrément donné chez les buralistes ou dans les supermarchés. C’était la grande époque des modems Olitec !





Merci pour le rappel. L’erreur (AMHA) de la stratégie “dégroupage ADSL” a été d’autoriser les opérateurs/FAI/diffuseursTV intégrés (en plus de la double activité commerciale concurrentielle/régulée d’Orange lui procurant un avantage prévisible).



C’est pourtant du bon sens (sauf erreur de ma part) :

* infrastructure = coûts fixes énormes = 1 réseau régulé/mutualisé

* fourniture de services (accès à internet, bouquets TV, communications, etc) = concurrence commerciale



Mais paraît-il que l’innovation est aussi technologique et qu’un FAI a besoin de contrôler toute la chaîne pour innover… je veux bien, mais si c’est pour se retrouver avec 3 ou 4 FAI qui font la loi sur les services, le système se mort un peu la queue.



Ouf j’ai enfin lu les commentaires, fait pas bon s’absenter un vendredi.



Merci pour l’article, c’est toujours intéressant de voir les dessous des plans marketing des FAI.



Concernant le remplacement du cuivre par la fibre c’est tout à fait normal, rien que le prix au kilo du cuivre est un frein. D’ailleurs tous les pays en voie de développement qui déploient des infrastructures Télécom le font en fibre.



Concernant le prix de la boucle locale il faut se rappeler qu’à la fin des années 80 un abonnement cuivre (hors consommation) c’était 7,5€ (50 FRF) pour 2 mois. Alors 10€ par mois aujourd’hui ça fait une sacrée inflation.



Pour ceux qui souhaitent que les box soient équipées de batterie, ça sous entends qu’il faut changer les batteries tous les 5 ans . Ca semble plus simple que les particuliers qui le souhaitent s’équipent de leur propre solution.

Et c’est bien là le problème selon moi. Avec la mise en oeuvres de toutes ces solutions numériques on devient complètement tributaire de l’électricité.

Une zone qui n’est plus alimentée en électricité pendant plus de 24h, une fois le RTC supprimé, ne disposera plus d’aucun moyen de communication (en dehors des radios pour la police, les pompiers).



Quand on voit ce qui s’est passé en Ukraine en 2015 on peut se dire que c’est une option militaire qui fait son chemin chez certains…


Et à quand des forfaits internet à option TV / tél fixe / sans box à louer 3EUR/mois ?

Je veux juste internet en fibre avec le débit max. Je n’utilise pas la TV ni le tél fixe. C’est de la vente forcée ni plus ni moins.


Compter 100 à 150 euros du mètre linéaire pour enfouir du câble dans la voirie.

C’est très cher.



Je rejoins Eviv_Bulgroz sur le fait que ça résiste aux intempéries en aérien et de plus l’enfouissement est plutôt la garantie qu’un jour une pelleteuse viendra couper la fibre donc c’est potentiellement moins fiable et plus long à dépanner que de l’aérien. Il n’y a vraiment que le critère esthétique qui joue, et ça fait cher de l’esthétique donc <img data-src=" />


Le 02/09/2019 à 08h05