Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, ligne par ligne

Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, ligne par ligne

Quand le Delta plane

Avatar de l'auteur

Marc Rees

Publié dansDroit

20/07/2021
90
Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, ligne par ligne

Le projet de loi sur la gestion de la crise sanitaire a été déposé hier soir à l’Assemblée nationale, accompagné de l’étude d’impact et de l’avis du Conseil d’État. Next INpact vous propose son explication ligne par ligne.

Le dernier projet de loi enregistré à l’Assemblée nationale portait sur la « gestion de la sortie de crise sanitaire ».

Deux mois plus tard, le gouvernement dépose un nouveau projet portant sur la « gestion de la crise sanitaire ».

Sous son nom raccourci, il se place dans la droite ligne de l’allocution du chef de l’État, le 12 juillet dernier. « L'apparition du variant se traduit […] par une augmentation des contaminations partout dans le monde. Pour lutter, une seule solution : le vaccin », expliquait en ce sens Emmanuel Macron. 

Son analyse d’impact ne dit pas autre chose : « En France, le nombre de cas quotidiens augmente depuis le début du mois de juillet, en suivant une courbe désormais exponentielle (plus de 4 800). Le taux d’incidence a lui triplé en deux semaines, passant de 18,7 cas pour 100 000 habitants le 26 juin à 58,5 cas pour 100 000 au 14 juillet. Le nombre de reproduction effectif national (nombre moyen de personnes infectées par un cas positif) est passé de 0,65 à 1,5 en 2 semaines, signe d’une progression très rapide de l’épidémie sur tout le territoire ».

Après sa présentation en Conseil des ministres hier à 18h30, le projet de loi a été enregistré dans la soirée à l‘Assemblée, en prévision de son passage en séance mercredi, après 15 heures, selon l’agenda parlementaire

Que prévoit le texte sur la rampe ? Son objectif « consiste à prolonger le régime de gestion de la sortie de crise sanitaire et à adapter les mesures de prévention susceptibles d’être mises en œuvre », et ce afin d’« éviter une dégradation générale de la situation sanitaire pendant la période estivale puis lors de la reprise de l’activité liée à la rentrée ».

Next INpact vous propose en conséquence une nouvelle présentation ligne par ligne de ses onze articles, croisées essentiellement avec l’étude d’impact (75 pages) et l’avis du Conseil d’État (19 pages).

Une sortie de crise sanitaire repoussée au 31 décembre (article 1)

Sous le règne de l'actuelle loi sur la gestion de la sortie de crise sanitaire, ce n’est que jusqu'au 30 septembre 2021 inclus que le Premier ministre peut prendre par décret une série de mesures pour règlementer les déplacements de personnes et des véhicules, l’ouverture des établissements recevant du public outre les rassemblements.

Le projet de loi repousse ce terme à la fin de l’année, « 30 septembre » devenant « 31 décembre 2021 » par un jeu de plume.

Une extension adoubée par le Conseil d’État, sur fond de variant Delta. Il a néanmoins lourdement regretté de n’avoir disposé que de très peu de temps pour ausculter ce dispositif. « Cette situation est d’autant plus regrettable que le projet de loi soulève des questions sensibles et pour certaines inédites qui imposent la recherche d’une conciliation délicate entre les exigences qui s’attachent à la garantie des libertés publiques et les considérations sanitaires mises en avant par le Gouvernement ».

Extension considérable du passe sanitaire

Le projet de loi ne se limite pas à repousser le terme de la crise sanitaire. Il vient dans le même temps modifier le spectre des mesures que peut prendre l’exécutif par décret durant la période.

Comme dans la précédente loi, le Premier ministre pourra toujours « imposer aux personnes souhaitant se déplacer à destination ou en provenance du territoire hexagonal, de la Corse ou de l’une des collectivités d’outre-mer » la présentation d’un examen de dépistage ne concluant pas à une contamination au Covid‑19, un justificatif de statut vaccinal ou un certificat de rétablissement.

Désormais, ces règles sont toutefois étendues aux personnels intervenant dans les services de transport concernés. Et le même Premier ministre peut maintenant exiger la présentation d’un de ces trois documents aux…

  • Activités de loisirs
  • Activités de restauration (sauf restauration collective et restauration professionnelle routière) ou de débit de boisson
  • Foires et salons professionnels
  • Établissements de santé et médico-sociaux pour les personnes accompagnantes ou rendant visite à un patient) et pour celles qui y viennent en soins programmées, sauf urgence.
  • Activités de transport public de longue distance sauf si le voyageur oppose une situation d’urgence qui a fait obstacle à l’obtention du justificatif.
  • Grands magasins et centres commerciaux au-delà d’un seuil défini par décret, étant précisé que ces lieux devront toujours garantir « l’accès des personnes aux biens et produits de première nécessité ».

Une « extension considérable du champ d’application du dispositif [qui] a pour objectif de permettre de limiter l’exercice des activités considérées aux personnes présentant une moindre probabilité de développer ou de transmettre la maladie », dixit le Conseil d’État, qui souligne que cette extension va porter « sur des activités de la vie quotidienne », donc « susceptible de porter une atteinte particulièrement forte aux libertés des personnes concernées ainsi qu’à leur droit au respect de la vie privée et familiale ».

« Contrôle du passe » et « vérification d’identité »

L’étude d’impact tente de crever un abcès : votre cafetier, votre restaurateur préféré pourra-t-il exiger vos papiers d’identité en appui du certificat que vous tendrez sous ses yeux ? « Oui » affirme en substance l’étude d’impact : « comme c’est déjà le cas pour la mise en œuvre du dispositif prévu par la loi du 31 mai 2021, le contrôle du passe impliquera la vérification de l’identité de la personne à laquelle se rapporte la preuve présentée, de manière inhérente à l’effectivité du dispositif, sans qu’il s’agisse d’un contrôle d’identité au sens de celui effectué par les forces de sécurité intérieure ».

Le juriste Serge Slama de noter judicieusement le caractère pour le moins « bizarre » du raisonnement. « C'est bien juridiquement un contrôle d'identité et non une vérification ».

Pour mémoire, explique le ministère de l’Intérieur, « lors d'un contrôle, vous pouvez justifier votre identité par tous moyens : carte d'identité, passeport, appel à témoignage.... Si le contrôle ne permet pas d'établir votre identité, vous pouvez être retenu pour une vérification, sur place ou au commissariat de police ».

La présentation du passe (à savoir le certificat de vaccination, de rétablissement ou du dépistage négatif) pourra se faire sous format papier ou électronique.

Les personnes chargées du contrôle pourront prendre connaissance des données nécessaires s’agissant de la seule régulation des déplacements vers ou depuis la France. Pour la régulation de l’accès, la présentation des documents sera « réalisée sous une forme ne permettant pas aux personnes ou aux services autorisés à en assurer le contrôle de connaître la nature du document qu’il contient ».

De la suspension jusqu’au licenciement

La mise en œuvre de ces mesures sera immédiate, la loi publiée au Journal officiel.

Après le 30 août, le passe sanitaire sera étendu aux personnes qui « interviennent » dans ces « lieux, établissements, services ou évènements », selon la gravité du risque de contamination. Le critère de « l’intervention » est très vaste : les salariés, mais aussi par exemple les prestataires ponctuels ou les bénévoles.

Que se passera-t-il lorsqu’une personne salariée ne présente aucune justificatif, certificat ou résultat ? La mesure prévue par l’avant-projet de loi – le licenciement au bout de deux mois - a été adoucie avec une logique de paliers.

Son employeur devra d’abord lui notifier la suspension de ses fonctions ou de son contrat de travail, suspension qui entraînera celle de sa rémunération.

Si elle n’a toujours pas présenté de justificatif au bout de cinq jours, elle sera convoquée à un entretien pour tenter de régulariser sa situation. Après deux mois, l’employeur pourra décider la cessation définitive des fonctions ou la rupture du contrat de travail.

Des sanctions pénales

Les personnes voulant accéder à un lieu ou voyager sans les justificatifs nécessaires s’exposeront à une contravention de quatrième classe, l’amende forfaitaire de 135 euros.

Les personnes qui méconnaissent l’obligation de réaliser un contrôle à l’entrée d’un grand magasin par exemple ou d’un restaurant seront éligibles à une sanction de 1 500 euros. Dans une logique de riposte graduée, au bout de trois reprises dans les trente derniers jours, les peines sont portées à 1 an de prison et 9 000 euros d’amende (et donc 45 000 euros d’amende pour les personnes morales au regard des règles du droit pénal général).

Plusieurs décrets d’application attendus

Il reviendra à un décret de régler la situation des mineurs et des personnes qui justifient d’une contre-indication médicale à la vaccination. Des points qui avaient été simplement oubliés par l’exécutif dans l’avant-projet de loi.

Un autre décret détaillera précisément « les éléments permettant d’établir le résultat d’un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid‑19, le justificatif de statut vaccinal concernant la covid‑19 ou le certificat de rétablissement à la suite d’une contamination par la covid‑19 ». Il sera pris après avis du comité de scientifiques.

« Un décret du 16 juillet a par ailleurs prévu que l’exigence de passe sanitaire ne s’appliquerait aux mineurs de 12 ans et plus qu’à compter du 30 août », rappelle l’étude d’impact.

L’isolement obligatoire de 10 jours pour les personnes contaminées (articles 2 à 4)

Dans le Code de la Santé publique, le Premier ministre peut déjà ordonner des mesures de placement et de maintien en isolement ou de quarantaine. Elles ne peuvent viser que les personnes qui, ayant séjourné au cours du mois précédent dans une zone de circulation de l'infection, entrent sur le territoire hexagonal, arrivent en Corse ou dans l'une des collectivités d’Outre-mer.

Le projet de loi modifie ce régime. Déjà pour les voyageurs, susceptibles d’être affectées, la quarantaine sera la seule option possible. Le placement et le maintien en isolement à domicile ou tout autre lieu d'hébergement adapté sera dédié aux personnes affectées.

Surtout, est consacré le principe de l’isolement obligatoire de ceux qui réalisent un test concluant à la positivité au Covid-19. Un imposant élargissement des règles en vigueur qui draine plusieurs risques d’atteinte, « au droit des personnes concernées à mener une vie familiale normale », « à leur liberté d’aller et de venir », « ainsi qu’au droit au respect de la vie privée », concède le Conseil d’État.

Cet isolement durera 10 jours. Les personnes pourront sortir entre 10 heures et 12 heures, en cas d’urgence ou encore « pour effectuer les déplacements strictement indispensables et ne pouvant être réalisés dans cette plage horaire ». Ces plages pourront être aménagées par le préfet pour tenir compte des contraintes familiales.

Ces dispositions ont été introduites sur demande du Conseil d’État puisque dans sa version initiale, le projet de loi ne permettait aux intéressés de sortir que sur la plage 10 heures-12 heures. Il lui est apparu en effet « nécessaire de les autoriser également à quitter leur domicile pour des motifs d’urgence, notamment médicale, ou pour faire face à certaines nécessités de la vie quotidienne ».

Pas de contrôle nocturne de l'isolement obligatoire

Des contrôles pourront avoir lieu mais seulement sur une partie des plages. Des contrôles à 3 ou 4 heures du matin ne seront donc pas possibles. Ils seront même interdits entre 23 heures et 8 heures du matin.

Cette précision n’avait pas davantage été apportée par le gouvernement initialement. Elle a encore été hautement suggérée par le Conseil d’État.

La violation d’une mesure d’isolement sera « passible de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe dès le premier manquement, et la procédure de l'amende forfaitaire sera applicable à cette contravention » détaille encore l’exécutif.

Ce placement en isolement automatique et obligatoire va être accompagné d’une modification du traitement de données encadrant la crise sanitaire, le fichier SI-DEP.

Selon le Conseil d’État, à l’avenir, il aura aussi « pour objet d’identifier les personnes contaminées par la covid-19 [...] aux fins de permettre l’édiction des mesures individuelles de placement en quarantaine ou à l’isolement ainsi que le suivi et le contrôle de ces mesures par les services et agents qui en sont chargés ».

S’il valide l’accès à ce traitement par les services préfectoraux, il considère que le texte initial va trop loin lorsqu’il ouvre les vannes de ces données à une ribambelle d’agents (police, police municipale, etc.). « Un tel accès n’est pas nécessaire dans la mesure où les agents des services préfectoraux habilités à consulter le fichier pourront communiquer directement aux agents de contrôle les informations dont ils ont strictement besoin et dont ils sont habilités à prendre connaissance ».

La durée d’isolement de dix jours « commencera à courir à compter de la date de réalisation de l’examen de dépistage virologique ou de tout examen médical probant concluant à une contamination par la covid-19. Toutefois, la mesure de mise en isolement cessera de s’appliquer avant l’expiration de ce délai si un nouveau test réalisé fait apparaître que la personne n’est plus positive au virus de la covid-19 » avertit l’étude d’impact du gouvernement.

Le même document concède que ces mesures sont attentatoires aux libertés individuelles, mais elles visent « à limiter le recours à des mesures contraignantes de portée générale, qui limiteraient plus significativement les droits et libertés de l’ensemble de la population, en cas de dégradation globale de la situation sanitaire, et affecteraient donc davantage les particuliers ».

Une question demeure : l’isolement obligatoire ne va-t-il pas inciter les personnes à ne pas se faire dépister ?

La vaccination obligatoire (articles 5 et suivants)

Le projet de loi impose une obligation vaccinale pour toutes les personnes qui exercent leur activité dans une ribambelle d’établissements, centres et autres maisons de santé. Cela concerne également les professionnels de santé, notamment ceux en libéral, les étudiants ou élèves qui travaillent dans ces locaux, mais aussi les pompiers, sans oublier les activités de transport sanitaire.

Pour le Conseil d’État, « la liste des personnes établie par le projet de loi est suffisamment précise, repose sur un critère objectif en rapport avec l’objet du projet de loi et n’est pas manifestement inappropriée à l’objectif de protection de la santé poursuivi ». Il a réclamé simplement quelques précisions à la marge.

Ces personnes devront présenter idéalement un justificatif de statut vaccinal soit un justificatif de rétablissement. Puisque ces éléments touchent aussi à la vie privée, ils pourront fournir ces documents « sous une forme qui ne permettra pas à la personne chargée du contrôle de connaître l’origine de l’immunisation ». Un vœu exprimé par le Conseil d’État là encore dont on ne connaît pas encore la réalité concrète.

Sans présentation de l’un ou l’autre de ces documents, ces personnes ne pourront plus exercer dès le lendemain de la publication de la loi, sauf à fournir un test négatif de dépistage. À compter du 15 septembre, nulle autre alternative : l’obligation vaccinale s’imposera à elles.

Comme dans l’article 1, les personnes qui ne présentent pas de justificatif verront leur contrat suspendu avec interruption de la rémunération, puis entretien dans un délai de cinq jours pour tenter de trouver une solution. Si la situation perdure sur deux mois, ce défaut de production du justificatif pourra être reconnu comme motif de de cessation des fonctions ou rupture du contrat de travail.

Le texte prévoit également des sanctions pénales pour ces personnes qui se rendrait dans un établissement recevant du public malgré tout. Le risque, rappelle le Conseil d’État, « une contravention de quatrième classe. La sanction peut être portée en cas de trois récidives dans un délai de 30 jours par une peine allant jusqu’à six mois d'emprisonnement et de 3 750 € d'amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d'intérêt général ».

Pour les responsables qui ne procèderaient pas aux contrôles, le texte s’oriente finalement vers une contravention de cinquième classe, voire un an de prison et de 45 000 euros d'amende « s’ils sont verbalisés à plus de trois reprises dans un délai de trente jours ».

Enfin à l’article 9 est consacrée l’autorisation d’absence légale pour les salariés et agents publics pour se rendre aux rendez‑vous médicaux liés aux vaccinations anti-Covid.

« Ces absences n’entraînent aucune diminution de la rémunération et sont assimilées à une période de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés ainsi que pour les droits légaux ou conventionnels acquis par les intéressés au titre de leur ancienneté ».

Plus de 600 amendements pour l'examen en commission 

Enfin, l’un de ses derniers articles rend applicable à la réparation des préjudices imputables à la vaccination obligatoire contre la covid-19, le principe de réparation intégrale via l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales.

Le projet est examiné en séance mercredi, après son passage en commission où plus de 600 amendements ont déjà été déposé. Une fois adopté, il sera transmis au Sénat pour un examen jeudi et vendredi.

90
Avatar de l'auteur

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

lexique IA parodie

AGI, GPAI, modèles de fondation… de quoi on parle ?

B.I.A Bia

08:40IA et algorithmes 0
livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

Toxique de répétition

17:15IA et algorithmesSciences et espace 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Ou comment briller en société (de service)

16:53Sécurité 10

Sommaire de l'article

Introduction

Une sortie de crise sanitaire repoussée au 31 décembre (article 1)

Extension considérable du passe sanitaire

« Contrôle du passe » et « vérification d’identité »

De la suspension jusqu’au licenciement

Des sanctions pénales

Plusieurs décrets d’application attendus

L’isolement obligatoire de 10 jours pour les personnes contaminées (articles 2 à 4)

Pas de contrôle nocturne de l'isolement obligatoire

La vaccination obligatoire (articles 5 et suivants)

Plus de 600 amendements pour l'examen en commission 

lexique IA parodie

AGI, GPAI, modèles de fondation… de quoi on parle ?

IA et algorithmes 0

#LeBrief : logiciels libres scientifiques, fermeture de compte Google, « fabriquer » des femmes pour l’inclusion

0
livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

IA et algorithmesSciences et espace 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Sécurité 10
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Sécurité 16
Le SoC Graviton4 d’Amazon AWS posé sur une table

Amazon re:invent : SoC Graviton4 (Arm), instance R8g et Trainium2 pour l’IA

Hardware 4
Logo Comcybergend

Guéguerre des polices dans le cyber (OFAC et ComCyberMi)

Sécurité 10

#LeBrief : faille 0-day dans Chrome, smartphones à Hong Kong, 25 ans de la Dreamcast

0
Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

OVHcloud Summit 2023 : SecNumCloud, IA et Local Zones

HardwareInternet 2
algorithmes de la CAF

Transparence, discriminations : les questions soulevées par l’algorithme de la CAF

IA et algorithmesSociété numérique 58

Plainte contre l’alternative paiement ou publicité comportementale de Meta

DroitIA et algorithmes 32
Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Économie de la donnée et services de cloud : l’Arcep renforce ses troupes

DroitInternet 0
De vieux ciseaux posés sur une surface en bois

Plus de 60 % des demandes de suppression reçues par Google émanent de Russie

Société numérique 4
Une vieille boussole posée sur un plan en bois

La Commission européenne et Google proposent deux bases de données de fact-checks

DroitInternet 3

#LeBrief : des fichiers Google Drive disparaissent, FreeBSD 14, caméras camouflées, OnePlus 12

0

Le poing Dev – round 6

Next 146

Produits dangereux sur le web : nouvelles obligations en vue pour les marketplaces

Droit 9
consommation de l'ia

Usages et frugalité : quelle place pour les IA dans la société de demain ?

IA et algorithmes 12

La NASA établit une liaison laser à 16 millions de km, les essais continuent

Sciences et espace 17
Concept de CPU

Semi-conducteurs : un important accord entre l’Europe et l’Inde

Hardware 7

#LeBrief : PS5 Slim en France, Valeo porte plainte contre NVIDIA, pertes publicitaires X/Twitter

0
Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

651e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Internet 30
Bannière de Flock avec des bomes sur un fond rouge

#Flock, le grand remplacement par les intelligences artificielles

Flock 34
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #9 : LeBrief 2.0, ligne édito, dossiers de fond

Next 65
Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Encapsulation de clés et chiffrement d’enveloppes

Sécurité 31
Empreinte digital sur une capteur

Empreintes digitales : les capteurs Windows Hello loin d’être exemplaires

Sécurité 20

#LeBrief : succès du test d’Ariane 6, réparer plutôt que remplacer, Broadcom finalise le rachat de VMware

0
Puces en silicium

Apple ne paierait que peu de royalties à Arm pour ses puces

Hardware 4

Des logiciels libres scientifiques français à l’honneur

LogicielSciences et espace 1

Une femme dont le visage se reflète en morceaux dans une série de miroirs.

Pourquoi inclure des femmes si on peut les fabriquer ?

Société numérique 4

Logo de Google sur un ordinateur portable

Google commencera son ménage dans les comptes non utilisés le 1er décembre

Internet 1

Commentaires (90)


Arona Abonné
Il y a 2 ans

Delta force!


vivienfr Abonné
Il y a 2 ans

Merci pour cette analyse détaillée.


Dreamer92 Abonné
Il y a 2 ans

Merci beaucoup Marc pour cet article. Question : la loi n’étant pas encore passée au Sénat, s’applique-t-elle quand même dès demain (mercredi 21) ?



Autrement dit, un parc de loisirs doit-il dès demain interdire d’entrée les personnes ne présentant pas un passe sanitaire ?


hwti Abonné
Il y a 2 ans

Le gouvernement a publié un décret s’appuyant sur la loi existante du passe sanitaire, et en étendant les cas pour lesquels il est demandé.
Mais la loi existante l’autorise pour des “grands rassemblements de personnes”, et donc le nouveau seuil de 50 (au lieu de 1000) est bancal tant que la nouvelle loi n’est pas passée.
Ils jouent probablement sur les délais de contestation, sachant que tout ce qu’ils risquent c’est une invalidation du décret (et passer pour des incompétents, mais bon…).


SebGF Abonné
Il y a 2 ans

Dreamer92 a dit:


Autrement dit, un parc de loisirs doit-il dès demain interdire d’entrée les personnes ne présentant pas un passe sanitaire ?




Je dirais que non puisque la loi n’est pas encore votée (c’est l’Assemblée qui aura le dernier mot pour l’adopter après le passage au Sénat) et que derrière il faudra la publication des décrets d’application au JORF. Il n’y a qu’à cette dernière étape qu’une loi entre en vigueur.


blob741
Il y a 2 ans

Alors j’ai pas lu le projet, juste l’article, mais c’est quand même chiant à bien des égards ce texte.
J’en relève 2. Faire une faute grave de l’absence de vaccination (donc un fait tiré de la vie personnelle), dans la mesure où hors faute grave, l’employeur ne peut rompre un cdd.



Et comme pour le confinement, nous imposer cette “récidive” sans condamnation préalable.



Traiter la situation, c’est bien. Le faire sans fouttre nos principes aux chiottes, ce serait mieux.


jeff.110 Abonné
Il y a 2 ans

En gros, on cré encore un fichier généralisé de la population, enfant inclus, avec accès à beaucoup trop de personnes (police, ministère de l’intérieur, …).



Quand au pass sanitaire, il implique de facto un contrôle d’identité pour tout un tas d’activité de la vie quotidienne.
Quid des personnes sans carte d’identité, y compris les enfants?
Peut-on accepter des contrôles d’identités y compris pour les événements à caractère religieux ou politique ?



Je trouve ces mesures excessives et de nature à dissuader fortement de se faire dépister.


jeff.110 Abonné
Il y a 2 ans

Cependant, je reste conscient qu’il y a déjà eu beaucoup trop de victime et qu’on ne peut pas accepter d’avoir X morts/ jours sans rien faire.
D’autant que la covid est partie pour durer > 2021-2022 …



Je me demande comment vont faire les autres pays, par exemple la suisse sur ces questions, et ce que chacun aura comme résultat.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

(quote:1887822:jeff.110)
Cependant, je reste conscient qu’il y a déjà eu beaucoup trop de victime et qu’on ne peut pas accepter d’avoir X morts/ jours sans rien faire.




Ouf heureusement que tu le précises car on était déjà en train de chercher ton adresse pour te juger pour collaboration avec levirus.



C’est bizarre ce que tu dis puisque justement, on accepte de rester sans rien faire pour les malades, en leur disant d’attendre de ne plus pouvoir respirer du tout pour appeler le 15 et recevoir enfin des soins. Et ce alors même que tout médecin sait que soigner aide (soigner soigne !), même sans traitement efficace d’ailleurs, parce que être rassuré, être psychologiquement soutenu etc. ça aide beaucoup, tandis qu’angoisser et stresser non.



J’ai l’impression au contraire qu’on ne sait pas quoi faire, donc on ne fait rien quand faire quelque chose fonctionne (soigner, effet placebo, facteurs psy aggravants…) et on fait quelque chose quand il faudrait s’abstenir étant donné la gravité, notamment on en profite surtout pour faire passer plein de lois folles et accaparer les esprits, habituer aux contrôles numériques à tout crin… Depuis le temps que certains disent qu’une pandémie est une opportunité géniale !



Comment un tel rouleau compresseur s’enrayera, qui osera l’arrêter, sachant que la folie ambiante l’expose à se faire accuser, comme ma blague plus haut, d’être responsable de morts naturelles, ce qui n’est pas très agréable ? Comme ce sont des questions de vie ou de mort, on leur demande quasiment des miracles et les décideurs sont plutôt terrifiés (Edouard Philippe parlait de sa gestion de risque judiciaire) et sautent sur toutes les solutions conformistes vendues avec foi par les instituts qui ont voix au chapitre, en toute opacité à travers le “conseil de défense” et le “conseil scientifique”.



Voilà pourquoi il ne fallait surtout pas dès le début s’engager dans la voie des solutions totalitaires. Après tout cet engagement, comment on revient en arrière, ou comment on s’arrête pour réfléchir ? Ben on s’arrête pas et on attend que ça s’effondre.


Jarodd Abonné
Il y a 2 ans

(quote:1887820:jeff.110)
Quid des personnes sans carte d’identité, y compris les enfants?




Il faudrait définir ce que tu entends par enfant.
Si c’est < 12 ans, vu qu’ils n’ont pas besoin de pass sanitaire, pas besoin de contrôle d’identité.
Pour les 12-18, là oui il faudra le contrôle de l’identité, à partir du 30 août d’après le résumé de Marc.


Dreamer92 Abonné
Il y a 2 ans

SebGF a dit:


Je dirais que non puisque la loi n’est pas encore votée (c’est l’Assemblée qui aura le dernier mot pour l’adopter après le passage au Sénat) et que derrière il faudra la publication des décrets d’application au JORF. Il n’y a qu’à cette dernière étape qu’une loi entre en vigueur.



hwti a dit:


Le gouvernement a publié un décret s’appuyant sur la loi existante du passe sanitaire, et en étendant les cas pour lesquels il est demandé. Mais la loi existante l’autorise pour des “grands rassemblements de personnes”, et donc le nouveau seuil de 50 (au lieu de 1000) est bancal tant que la nouvelle loi n’est pas passée. Ils jouent probablement sur les délais de contestation, sachant que tout ce qu’ils risquent c’est une invalidation du décret (et passer pour des incompétents, mais bon…).




Merci pour vos précisions :incline: Cela me semble a priori évident (pas de décret d’application, pas d’application) mais vu les gros titres des journaux, y compris ceux du jour, j’ai eu quelques doutes.


oktane
Il y a 2 ans

Merci beaucoup pour cette analyse descriptive !


vizir67 Abonné
Il y a 2 ans

Activités de transport public de longue distance
*sauf si le voyageur oppose une situation d’urgence qui a fait obstacle à l’obtention du justificatif.*



ce n’est pas très claire cette phrase ?
(on peut ‘mal l’interpréter’*)




  • c’est ‘une backdoor’


stratic Abonné
Il y a 2 ans

Non, c’est parfaitement clair. Si, par exemple, là d’où vient le voyageur sa vie est en danger, on ne va pas le l’y renvoyer sous prétexte qu’il n’a pas pris le temps de faire un test PCR avant de partir.


vizir67 Abonné
Il y a 2 ans

stratic

Non, c’est parfaitement clair. Si, par exemple, là d’où vient le voyageur sa vie est en danger, on ne va pas le l’y renvoyer sous prétexte qu’il n’a pas pris le temps de faire un test PCR avant de partir.

ah…OK !
(c’était, donc, ça)


Inodemus Abonné
Il y a 2 ans

(quote:1887822:jeff.110)
Je me demande comment vont faire les autres pays, par exemple la suisse sur ces questions, et ce que chacun aura comme résultat.




La Suisse a déjà examiné ces questions, et en a conclu que pour le moment, le rythme d’évolution du taux de vaccination est suffisant pour laisser sa population se débrouiller seule sans incitation forte ni limitation d’accès genéralisée, et que se vacciner reste une décision individuelle (y compris chez les soignants).



La France, qui avait pourtant déjà le même taux de vaccination et la même évolution (et plutôt bons à l’échelle mondiale) avant l’annonce de ces mesures, en a décidé tout autrement, va savoir pourquoi.


Cumbalero
Il y a 2 ans

(quote:1887820:jeff.110)
En gros, on cré encore un fichier généralisé de la population, enfant inclus, avec accès à beaucoup trop de personnes (police, ministère de l’intérieur, …).




On ne crée pas de nouveau fichier, le SI-DEP existe déjà.




Quid des personnes sans carte d’identité, y compris les enfants?




Le témoignage est valide pour prouver son identité, il y a également tout un tas de documents recevables, la carte de cantine pour les 12-18 ans doit même pouvoir faire l’affaire.


Dreamer92 Abonné
Il y a 2 ans
le hollandais volant Abonné
Il y a 2 ans

J’ai toujours du mal à comprendre la logique de certaines décisions.



Par exemple : passa sanitaire pour le restaurant, mais pas les débits de boisson. C’est vrai qu’un restaurant où l’on reste assis tranquillement est plus dangereux que le bistro du coin où tout le monde se côtoie dans la convivialité et la proximité, se serre la main et partage des cacahuètes, si ce n’est la bouteille et le verre…



Quelle raison à ça ? Quelle logique « sanitaire » ?


dematbreizh Abonné
Il y a 2 ans

(quote:1887820:jeff.110)
En gros, on cré encore un fichier généralisé de la population, enfant inclus, avec accès à beaucoup trop de personnes (police, ministère de l’intérieur, …).




ça s’appelle la carte d’identité ( la carte vitale, le livret de famille, le permis de conduire, la feuille d’imposition, …)


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


Ouf heureusement que tu le précises car on était déjà en train de chercher ton adresse pour te juger pour collaboration avec levirus.




Et c’est reparti avec les victimes de la dictature qui s’expriment librement sur les réseaux sociaux et manifestent autant qu’ils veulent sans le moindre risque…




C’est bizarre ce que tu dis puisque justement, on accepte de rester sans rien faire pour les malades, en leur disant d’attendre de ne plus pouvoir respirer du tout pour appeler le 15 et recevoir enfin des soins. Et ce alors même que tout médecin sait que soigner aide (soigner soigne !), même sans traitement efficace d’ailleurs, parce que être rassuré, être psychologiquement soutenu etc. ça aide beaucoup, tandis qu’angoisser et stresser non.
J’ai l’impression au contraire qu’on ne sait pas quoi faire, donc on ne fait rien quand faire quelque chose fonctionne (soigner, effet placebo, facteurs psy aggravants…) et on fait quelque chose quand il faudrait s’abstenir étant donné la gravité, notamment on en profite surtout pour faire passer plein de lois folles et accaparer les esprits, habituer aux contrôles numériques à tout crin…




Merci de réviser les effets réels des effets de contexte. C’est très bien pour des traitements de bobologie, pour se sentir mieux, mais les réels effets physiologiques sont limités. Et sûrement pas capables de bloquer la progression d’un virus ou de réparer des poumons.
Et on a toujours pas de preuves sérieuses d’efficacité de ces fameux traitements alternatifs, l’HCQ est enterrée (solution officielle au Brésil encore vantée il y a peu par Bolsonaro, on voit le résultat concret), et l’ivermectine ses tenants crient à la victoire après une étude sur 25 hamsters comme si ça prouvait son efficacité extraordinaire… alors qu’au contraire l’étude montre que l’effet sur la charge virale est nul. Effet sur la charge virale observé uniquement en laboratoire qui était l’argument principal en faveur de ce traitement… Et pour les cas dans la vie réelle il semble qu’en Inde ça soit aussi un fiasco avec un nombre de victimes très, très largement sous-évalué.



Et pour le “plus respirer du tout” bien sûr ce n’est pas du tout exagéré. C’est à ça qu’on reconnait les gens qui sont sincères dans leur argumentation, ils n’ont pas besoin de déformer et d’exagérer pour tenter d’influencer leur auditoire autrement qu’avec des arguments étayés.




Depuis le temps que certains disent qu’une pandémie est une opportunité géniale !




Désolé mais cet argument est ridicule, on dirait du Nostradamus. Forcément une pandémie est une période pendant laquelle il faut prendre des décisions restrictives qui entrent en conflit avec les libertés individuelles, il n’y a pas besoin d’être devin pour anticiper ça…



Ce sont les mêmes qui disaient qu’il n’y aurait quasi pas de mort, puis qu’il n’y aurait pas de surmortalité. Puis que c’est les vaccins qui tuaient les gens. Et qui continuent à nous dire contre les centaines d’études sur des millions de gens vaccinés que le vaccin tue les gens. Bien sûr avec 3.5 milliards de vaccinations sur la planète c’est tellement facile de cacher l’hécatombe.
Bref ils ont enfin trouvé une évidence qu’ils peuvent présenter comme une prédiction pour tenter de faire oublier les dizaines d’erreurs grossières voir de mensonges qu’ils ont alignés depuis 18 mois.



Maintenant qu’on a un peu plus de recul et des études bien détaillées qui sont sorties, je t’invite à regarder les études en Israël, au Royaume Uni, et maintenant en France qui comparent les probabilités d’être positif, d’être symptomatique, d’avoir des symptômes graves, de mourir selon qu’on est vacciné ou non, c’est assez clair. Bien sûr c’est à ventiler par tranche d’age pour avoir un sens, ce que font semblant d’oublier les groupes genre reinfocovid, ça leur permet de comparer des petits vieux de 80 ans au bout du rouleau vacciné, avec des jeunes de 30 ans pas vaccinés et de constater qu’ils “avaint raison”
Et pour revenir avec l’exemple que tu m’avais cité en Israël de groupement qui recevait des “témoignages” de décès et recoupait avec VAERS pour faire une projection au doigt mouillé sur le nombre de décès en Israël, as tu réalisé que n’importe qui peut enregistrer des cas sur VAERS, et donc faire grimper les statistiques de décès ou d’effets secondaires graves de manière totalement artificielle ? Et idem avec la plateforme Européenne…




Comment un tel rouleau compresseur s’enrayera, qui osera l’arrêter, sachant que la folie ambiante l’expose à se faire accuser, comme ma blague plus haut, d’être responsable de morts naturelles, ce qui n’est pas très agréable ? Comme ce sont des questions de vie ou de mort, on leur demande quasiment des miracles et les décideurs sont plutôt terrifiés (Edouard Philippe parlait de sa gestion de risque judiciaire) et sautent sur toutes les solutions conformistes vendues avec foi par les instituts qui ont voix au chapitre, en toute opacité à travers le “conseil de défense” et le “conseil scientifique”.




La réalité c’est bien qu’à chaque fois qu’on retarde ou diminue les mesures “liberticides” les cas explosent et les morts s’entassent. Les USA, la France et beaucoup d’autres pays Européens ont eu des victimes par centaines de milliers parce qu’elles ont pris les mesures restrictives trop tard. Ceux qui ont pris des mesures restrictives très tôt quand ça semblait “fou” on passé le plus gros de 2020 à vivre normalement. C’est mon cas.
Et aujourd’hui je le vois ici au Vietnam, ils ont trop retardé les mesures et appliqué des restrictions trop faibles à Ho Chi Minh Ville pour tenter de ne pas pénaliser l’économie et la vie des gens. Résultat maintenant c’est hors de contrôle avec des milliers de cas par jour. Les autres provinces du Vietnam qui ont pris des mesures radicales beaucoup plus vite ont elles maintenu le virus sous contrôle. Heureusement ici on se tape pas de clowns qui prétendent qu’il y aurait moins de malades si on avait pas de masques, pas de restrictions de contacts etc etc




Voilà pourquoi il ne fallait surtout pas dès le début s’engager dans la voie des solutions totalitaires. Après tout cet engagement, comment on revient en arrière, ou comment on s’arrête pour réfléchir ? Ben on s’arrête pas et on attend que ça s’effondre.
Comme expliqué au dessus, les solutions “totalitaires” sont les seules qui fonctionnent contre cette pandémie. La Chine s’est quasi débarrassée du virus. Le Vietnam l’a fait 1 an et demi avant de tenter de s’en passer, et maintenant s’en mord les doigts. Et des pays très démocratiques s’en sont aussi très bien sortis comme l’Australie ou Taïwan même si malheureusement comme pour le Vietnam des pays en mode “on s’en fout” on finit par générer des variants plus contagieux qui ont mis à mal les mesures de quarantaine.
Quand le virus sera sous contrôle on pourra supprimer ces mesures et revenir en arrière. Mais tous ceux qui luttent bec et ongles contre les solutions qui marchent en prétendant que les solutions qui échouent partout dans le monde feraient mieux ne font que retarder cette échéance.




Et non je ne dis pas qu’on doit accepter n’importe quoi, et je suis bien content que des médias comme NxI décortiquent cette loi, que des associations et l’opposition même de partis dont je ne partage pas forcément les idées fassent des recours devant le conseil d’Etat pour que la loi reste dans les clous constitutionnels. Mais il faut arrêter avec les donneurs de leçons qui refusent de voir les chiffres et les études sérieuses, en alignant en face des litanies d’arguments fallacieux et des pseudo-études auto publiées. Et prétendent s’appuyer sur la science mais s’affichent sans honte au côté de charlatans patentés.


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

Je te souhaite bien du courage face aux complotistes-négationnistes… :D



Ce que cette pandémie met bien en évidence, c’est que ce qu’il faudrait à plein d’humains c’est un vaccin anti-connerie mais celui-là il faudrait vraiment le rendre obligatoire car les CONcernés le refuseront systématiquement puisqu’ils sont persuadés que seuls leurs gourous adorés détiennent la vérité.



Et bien sûrs ils sont aussi persuadés de pas être cons du tout et même bien plus intelligents que les “moutons” qui se font vacciner. C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît… :D



Je sens que tu ne vas pas tarder à être accusé de t’abrutir sur BFM et sur les medias mainstream en général, c’est leur argument préféré… :mdr:


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Toujours un plaisir (sincère) de te lire. Je vais pas lancer une autre bataille de pavés, je ne suis pas d’accord avec tout ce que tu dis et je trouve que tu as de sacrées œillères aussi, si je résume en gros c’est la fin justifie les moyens, et les opposants ne sont pas sérieux car ce qui est sérieux c’est ce qui devient officiel (études acceptées dans les grands journaux, produits validés, politiques faites…).



Ce qui serait donc une première (mais pourquoi pas ?). Il se trouve qu’on fait en gros ce que le rapport du Sénat sur H1N1 disait qu’il ne fallait pas faire. Il se trouve qu’on a un pouvoir politique qui reste en place alors qu’il est détesté d’une grande partie du pays, si vraiment il voulait nous sauver d’un grand péril sanitaire alors il devrait démissionner et désactiver la réactance qu’il provoque, car il a humilié et humilie encore beaucoup de Français, et ceux-ci préfèrent risquer de tomber malade voire de mourir plutôt que de maintenant se plier à des politiques hasardeuses. Imaginons seulement que ce soit, à conseillers égaux et politique égale, Le Pen ou Mélenchon au pouvoir (ou [mettez le nom du politique que vous détestez le plus]).



Le coup des fausses remontées VAERS / Eurovigilance, peut-être, imaginons que cette réflexion n’arrange pas la politique actuelle => elle devrait être taxée de complotisme directement (il y aurait donc un complot de fausses remontées ? par des complices du virus qui voudraient tuer tout le monde en dissuadant de se vacciner ?…).



Le petit mot sur les charlatans, si c’est ça qui fait que tu penses ce que tu penses au lieu de penser comme le camp pro-charlatans que je représente donc dans cette discussion, alors tu devrais plutôt regarder du côté des amendes/dédommagements des firmes pharmaceutiques, de toutes les affaires les concernant, idem pour l’institut Kinsey (opioïdes…) qui conseille actuellement le gouvernement sur la façon de manipuler la population pour en obtenir quelque chose (pour son bien cette fois bien entendu) et j’en passe. C’est toujours très dommage d’attendre que des gens s’opposent au pouvoir en usant de leur notoriété pour révéler leur malhonnêteté, développée avant donc. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais si vous voulez, là tout de suite ce qui aiderait ce serait de s’occuper de Marty, Deray, Cauchemez,… sans attendre qu’ils se retournent et que ça gagne une utilité anti-populiste voyez. Allez, quand on cherche on trouve, go.



Un petit mot sur les super politiques qui marchent mais pas longtemps parce que les autres ne font pas pareil. Ben oui, mais sinon tu peux t’enfermer dans une bulle et ça va marcher à 100% aussi, sauf que non, au bout d’un moment on prend contact à nouveau avec l’environnement et sa diversité. Exactement la raison pour laquelle s’obstiner à mettre des obligations absurdes sur des “seules solutions” est contre-productif, surtout si on est impopulaire et indigne de confiance.



Par exemple le port généralisé du masque, ah c’était merveilleux, fallait absolument viser les 100% d’obéissance… sauf qu’aujourd’hui c’est l’inefficacité de cette mesure qu’on met en avant pour justifier la mise en place de la suivante (pour autant on ne revient pas dessus, au contraire). Toujours à cause des gens qui n’obéissent pas, selon la théorie du “si ça marche pas, c’est la faute des désobéissants” bien pratique car il y en aura toujours, de même qu’il n’y a aucune pause dans la voyoucratie et les profits avec le Covid.



Bref, si vous voulez VRAIMENT résoudre la crise et pas juste vous défouler sur ceux qui ne pensent pas comme vous, alors comprenez que les plus malheureux ne sont pas du côté du pouvoir macronien, que les gens ont une dignité et un honneur à garder en ne se pliant pas, et que donc il faut arracher des choses à ce pouvoir ploutocrate au lieu de l’encourager à arracher des choses au peuple. Vous êtes fiers de votre intelligence, c’est le moment de le montrer. N’importe quelle victoire politique CONTRE le pouvoir actuel sera en faveur d’une baisse de la réactance et d’une meilleure adhésion à des tentatives de solutions communes. Montrez que vous êtes plus intelligents et animés par le bien commun plutôt que par l’anti-populisme et le mépris de classe.


Patrick_C.
Il y a 2 ans

TroudhuK

Toujours un plaisir (sincère) de te lire. Je vais pas lancer une autre bataille de pavés, je ne suis pas d’accord avec tout ce que tu dis et je trouve que tu as de sacrées œillères aussi, si je résume en gros c’est la fin justifie les moyens, et les opposants ne sont pas sérieux car ce qui est sérieux c’est ce qui devient officiel (études acceptées dans les grands journaux, produits validés, politiques faites…).

Ce qui serait donc une première (mais pourquoi pas ?). Il se trouve qu’on fait en gros ce que le rapport du Sénat sur H1N1 disait qu’il ne fallait pas faire. Il se trouve qu’on a un pouvoir politique qui reste en place alors qu’il est détesté d’une grande partie du pays, si vraiment il voulait nous sauver d’un grand péril sanitaire alors il devrait démissionner et désactiver la réactance qu’il provoque, car il a humilié et humilie encore beaucoup de Français, et ceux-ci préfèrent risquer de tomber malade voire de mourir plutôt que de maintenant se plier à des politiques hasardeuses. Imaginons seulement que ce soit, à conseillers égaux et politique égale, Le Pen ou Mélenchon au pouvoir (ou [mettez le nom du politique que vous détestez le plus]).

Le coup des fausses remontées VAERS / Eurovigilance, peut-être, imaginons que cette réflexion n’arrange pas la politique actuelle => elle devrait être taxée de complotisme directement (il y aurait donc un complot de fausses remontées ? par des complices du virus qui voudraient tuer tout le monde en dissuadant de se vacciner ?…).

Le petit mot sur les charlatans, si c’est ça qui fait que tu penses ce que tu penses au lieu de penser comme le camp pro-charlatans que je représente donc dans cette discussion, alors tu devrais plutôt regarder du côté des amendes/dédommagements des firmes pharmaceutiques, de toutes les affaires les concernant, idem pour l’institut Kinsey (opioïdes…) qui conseille actuellement le gouvernement sur la façon de manipuler la population pour en obtenir quelque chose (pour son bien cette fois bien entendu) et j’en passe. C’est toujours très dommage d’attendre que des gens s’opposent au pouvoir en usant de leur notoriété pour révéler leur malhonnêteté, développée avant donc. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais si vous voulez, là tout de suite ce qui aiderait ce serait de s’occuper de Marty, Deray, Cauchemez,… sans attendre qu’ils se retournent et que ça gagne une utilité anti-populiste voyez. Allez, quand on cherche on trouve, go.

Un petit mot sur les super politiques qui marchent mais pas longtemps parce que les autres ne font pas pareil. Ben oui, mais sinon tu peux t’enfermer dans une bulle et ça va marcher à 100% aussi, sauf que non, au bout d’un moment on prend contact à nouveau avec l’environnement et sa diversité. Exactement la raison pour laquelle s’obstiner à mettre des obligations absurdes sur des “seules solutions” est contre-productif, surtout si on est impopulaire et indigne de confiance.

Par exemple le port généralisé du masque, ah c’était merveilleux, fallait absolument viser les 100% d’obéissance… sauf qu’aujourd’hui c’est l’inefficacité de cette mesure qu’on met en avant pour justifier la mise en place de la suivante (pour autant on ne revient pas dessus, au contraire). Toujours à cause des gens qui n’obéissent pas, selon la théorie du “si ça marche pas, c’est la faute des désobéissants” bien pratique car il y en aura toujours, de même qu’il n’y a aucune pause dans la voyoucratie et les profits avec le Covid.

Bref, si vous voulez VRAIMENT résoudre la crise et pas juste vous défouler sur ceux qui ne pensent pas comme vous, alors comprenez que les plus malheureux ne sont pas du côté du pouvoir macronien, que les gens ont une dignité et un honneur à garder en ne se pliant pas, et que donc il faut arracher des choses à ce pouvoir ploutocrate au lieu de l’encourager à arracher des choses au peuple. Vous êtes fiers de votre intelligence, c’est le moment de le montrer. N’importe quelle victoire politique CONTRE le pouvoir actuel sera en faveur d’une baisse de la réactance et d’une meilleure adhésion à des tentatives de solutions communes. Montrez que vous êtes plus intelligents et animés par le bien commun plutôt que par l’anti-populisme et le mépris de classe.

Longue réponse sans grand intérêt car ne contenant aucune solution. Je te répondrais une seule chose, le virus se moque totalement de vos opinions politiques, il se multiplie et passe gentiment au dessus de vos banderoles contre ce pouvoir macronien responsable de tous les maux. La meilleure illustration actuelle de l’ineptie de votre discours qui politise un problème de santé publique : aux USA, ce sont les états républicains qui ont le plus de cas. Pendant que des gens comme vous font de l’agitation politique contre le pouvoir, le virus avance. A trop politiser, on plombe les solutions qui marchent et on oblige à faire d’autres moins bonnes.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Patrick_C.

Longue réponse sans grand intérêt car ne contenant aucune solution. Je te répondrais une seule chose, le virus se moque totalement de vos opinions politiques, il se multiplie et passe gentiment au dessus de vos banderoles contre ce pouvoir macronien responsable de tous les maux. La meilleure illustration actuelle de l’ineptie de votre discours qui politise un problème de santé publique : aux USA, ce sont les états républicains qui ont le plus de cas. Pendant que des gens comme vous font de l’agitation politique contre le pouvoir, le virus avance. A trop politiser, on plombe les solutions qui marchent et on oblige à faire d’autres moins bonnes.

Oui tu me fais la version longue de “mais le virus”. Y’a plus que ça qui existe et compte, le virus.



Dans ce cas pourquoi les tests PCR ne sont pas obligatoires pour tous ceux susceptibles de le transmettre, c’est-à-dire en fait tout le monde ?
Pourquoi les gens qu’on sait porteurs (les testés positifs) ne sont pas vraiment enfermés, et ont le droit de sortir pendant 2h et pendant la nuit ?



En gros tu crois qu’obéir sans broncher à la “politique sanitaire” c’est vraiment lutter contre un problème sanitaire ?



Et s’il n’y a pas de solution, faut-il faire semblant d’en avoir histoire de faire quelque chose ? Oui sur tout le monde, non sur les malades ?


Patrick_C.
Il y a 2 ans

TroudhuK

Oui tu me fais la version longue de “mais le virus”. Y’a plus que ça qui existe et compte, le virus.

Dans ce cas pourquoi les tests PCR ne sont pas obligatoires pour tous ceux susceptibles de le transmettre, c’est-à-dire en fait tout le monde ? Pourquoi les gens qu’on sait porteurs (les testés positifs) ne sont pas vraiment enfermés, et ont le droit de sortir pendant 2h et pendant la nuit ?

En gros tu crois qu’obéir sans broncher à la “politique sanitaire” c’est vraiment lutter contre un problème sanitaire ?

Et s’il n’y a pas de solution, faut-il faire semblant d’en avoir histoire de faire quelque chose ? Oui sur tout le monde, non sur les malades ?

Je crois surtout que s’opposer aux mesure contre le virus n’est pas une opposition à Macron. Il peut y avoir des éléments à discuter et je suis le premier à en discuter, mais clairement pas comme alpha et oméga d’une opposition à Macron. Je regarde ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Patrick_C.

Je crois surtout que s’opposer aux mesure contre le virus n’est pas une opposition à Macron. Il peut y avoir des éléments à discuter et je suis le premier à en discuter, mais clairement pas comme alpha et oméga d’une opposition à Macron. Je regarde ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas.

Mais peut-être que pour toi “le” virus est ton principal problème dans la vie, il ne devrait pourtant pas t’avoir échappé que ce n’est pas le cas (ou alors je te l’apprends) pour des millions de personnes dans ce pays. Peut-être même que si on avait la possibilité d’échanger une semaine de fièvre (et 10% de séquelles longues) contre la fin de ce régime, on serait très très nombreux à signer. Mais c’est peut-être une réalité qui échappe à la partie privilégiée de la population. Ce n’est peut-être pas rationnel mais l’humain ne l’est pas, se croire rationnel c’est croire qu’on a quitté l’humanité. Un peu comme croire que “les études” sont un reflet de la réalité et qu’on peut donc se contenter de les regarder et se laisser guider par elles.



Je te conseille à toi aussi cet entretien d’une figure importante pour comprendre aussi cette position : https://www.youtube.com/watch?v=3vLjSRkjLzQ



Sinon, puisqu’il faut faire quelque chose, on aurait pu aller bombarder l’Irak aussi tiens, comme l’autre fois, y’a un rapport très sérieux de la CIA qui dit qu’ils créent les variants et tout, non ?


Patrick_C.
Il y a 2 ans

TroudhuK

Mais peut-être que pour toi “le” virus est ton principal problème dans la vie, il ne devrait pourtant pas t’avoir échappé que ce n’est pas le cas (ou alors je te l’apprends) pour des millions de personnes dans ce pays. Peut-être même que si on avait la possibilité d’échanger une semaine de fièvre (et 10% de séquelles longues) contre la fin de ce régime, on serait très très nombreux à signer. Mais c’est peut-être une réalité qui échappe à la partie privilégiée de la population. Ce n’est peut-être pas rationnel mais l’humain ne l’est pas, se croire rationnel c’est croire qu’on a quitté l’humanité. Un peu comme croire que “les études” sont un reflet de la réalité et qu’on peut donc se contenter de les regarder et se laisser guider par elles.

Je te conseille à toi aussi cet entretien d’une figure importante pour comprendre aussi cette position : https://www.youtube.com/watch?v=3vLjSRkjLzQ

Sinon, puisqu’il faut faire quelque chose, on aurait pu aller bombarder l’Irak aussi tiens, comme l’autre fois, y’a un rapport très sérieux de la CIA qui dit qu’ils créent les variants et tout, non ?

Juste une question : es-tu un test de Turing? Parce que je n’ai pas vu d’argument dans ton texte, à part une minimisation du virus. Tu peux tenter de ré exprimer par toi même ce que tu défends? Je vais le faire par des questions simples:




  • le virus est dangereux : oui-non

  • laisser le virus circuler dans une population non vaccinées est dangereux : oui-non

  • la solution qui fonctionne le mieux est la vaccination : oui-non



Au plaisir de te lire


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Patrick_C.

Juste une question : es-tu un test de Turing? Parce que je n’ai pas vu d’argument dans ton texte, à part une minimisation du virus. Tu peux tenter de ré exprimer par toi même ce que tu défends? Je vais le faire par des questions simples:

  • le virus est dangereux : oui-non
  • laisser le virus circuler dans une population non vaccinées est dangereux : oui-non
  • la solution qui fonctionne le mieux est la vaccination : oui-non

Au plaisir de te lire

Le plus important n’est pas de donner les bonnes réponses mais d’abord de poser les bonnes questions, et plutôt qu’une réponse binaire oui/non, je préférerais une jauge. Mon avis évolue d’ailleurs, je n’ai pas forcément le même avis ce soir que ce matin etc., d’ailleurs je n’ai pas non plus la même réponse selon l’interlocuteur (et selon le sens dans lequel je trouve qu’il exagère).



La minimisation c’est pour retrouver le bon niveau, car il y a une maximisation et une vraie obsession politique.



Si t’étais covidiste fou, qui veut imposer des solutions dingues à tout le monde la va-vite je dirais :




  • non, la grande majorité n’a rien ou s’en remet très bien, très peu meurent

  • réponse sans importance, on n’a pas le contrôle (mais pourquoi tu ne poses pas la question aussi pour les vaccinés ?)

  • non c’est vie seul enfermé dans une bulle d’oxygène



Si t’étais anticovidiste fou, qui nierait complètement le Covid :




  • oui (10% de covid longs, létalité assez élevée pour un truc aussi contagieux, on parle de 7 ans de vie perdue en moyenne)

  • bah cf. question 1, si le virus est dangereux, alors le virus est dangereux, après est-ce qu’il est plus dangereux d’accepter de ne pas pouvoir le contrôler ou d’essayer de le faire quand même quand on a l’Argent au pouvoir… les historiens le diront dans quelques décennies, moi les fausses tentatives de contrôle prétextes à faire passer des trucs dangereux m’inquiètent.

  • il semblerait que oui mais je ne suis pas compétent et je ne connais qu’une seule source que j’estime non compromise et qui va dans ce sens (il manifestait d’ailleurs contre le pass) sans que je ne lui aie vu des contradicteurs au niveau.



A mon tour si tu permets, en supposant que tu sois plus proche de la première catégorie :




  • le chantage est un moyen efficace d’obtenir de la population qu’elle offre son corps aux labos : oui-non

  • le chantage est un moyen éthique d’obtenir de la population qu’elle offre son corps aux labos : oui-non

  • le SARS-CoV-2 est un danger justifiant d’instaurer des contrôles numériques pair-à-pair : oui-non

  • le SARS-CoV-2 est un danger justifiant de contraindre des millions de personnes à prendre un risque (réel ou fantasmé) : oui-non

  • il est temps qu’une minorité éclairée par “la science” guide le monde contre sa volonté : oui-non


Patrick_C.
Il y a 2 ans

TroudhuK

Le plus important n’est pas de donner les bonnes réponses mais d’abord de poser les bonnes questions, et plutôt qu’une réponse binaire oui/non, je préférerais une jauge. Mon avis évolue d’ailleurs, je n’ai pas forcément le même avis ce soir que ce matin etc., d’ailleurs je n’ai pas non plus la même réponse selon l’interlocuteur (et selon le sens dans lequel je trouve qu’il exagère).

La minimisation c’est pour retrouver le bon niveau, car il y a une maximisation et une vraie obsession politique.

Si t’étais covidiste fou, qui veut imposer des solutions dingues à tout le monde la va-vite je dirais :

  • non, la grande majorité n’a rien ou s’en remet très bien, très peu meurent
  • réponse sans importance, on n’a pas le contrôle (mais pourquoi tu ne poses pas la question aussi pour les vaccinés ?)
  • non c’est vie seul enfermé dans une bulle d’oxygène

Si t’étais anticovidiste fou, qui nierait complètement le Covid :

  • oui (10% de covid longs, létalité assez élevée pour un truc aussi contagieux, on parle de 7 ans de vie perdue en moyenne)
  • bah cf. question 1, si le virus est dangereux, alors le virus est dangereux, après est-ce qu’il est plus dangereux d’accepter de ne pas pouvoir le contrôler ou d’essayer de le faire quand même quand on a l’Argent au pouvoir… les historiens le diront dans quelques décennies, moi les fausses tentatives de contrôle prétextes à faire passer des trucs dangereux m’inquiètent.
  • il semblerait que oui mais je ne suis pas compétent et je ne connais qu’une seule source que j’estime non compromise et qui va dans ce sens (il manifestait d’ailleurs contre le pass) sans que je ne lui aie vu des contradicteurs au niveau.

A mon tour si tu permets, en supposant que tu sois plus proche de la première catégorie :

  • le chantage est un moyen efficace d’obtenir de la population qu’elle offre son corps aux labos : oui-non
  • le chantage est un moyen éthique d’obtenir de la population qu’elle offre son corps aux labos : oui-non
  • le SARS-CoV-2 est un danger justifiant d’instaurer des contrôles numériques pair-à-pair : oui-non
  • le SARS-CoV-2 est un danger justifiant de contraindre des millions de personnes à prendre un risque (réel ou fantasmé) : oui-non
  • il est temps qu’une minorité éclairée par “la science” guide le monde contre sa volonté : oui-non

La meilleure réponse que je peux te donner est celle-ci:
https://www.liberation.fr/societe/sante/covid-19-nouvelles-du-front-vaccinal-20210725_D7SV3G65HNFUVCEDTEYWEKPV4A/



La différence est que j’écoute un médecin qui va chercher des données scientifiques et pas un avocat qui s’invente des compétences médicales. Tu peux essayer de noyer le poisson mais la plus grosse expérience que l’on est train de faire est celle dû à des gens comme toi et tes gourous : aujourd’hui, la Covid est devenue une maladie politique.



https://www.nytimes.com/2020/07/30/upshot/coronavirus-republican-voting.html?referrer=masthead


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Patrick_C.

La meilleure réponse que je peux te donner est celle-ci: https://www.liberation.fr/societe/sante/covid-19-nouvelles-du-front-vaccinal-20210725_D7SV3G65HNFUVCEDTEYWEKPV4A/

La différence est que j’écoute un médecin qui va chercher des données scientifiques et pas un avocat qui s’invente des compétences médicales. Tu peux essayer de noyer le poisson mais la plus grosse expérience que l’on est train de faire est celle dû à des gens comme toi et tes gourous : aujourd’hui, la Covid est devenue une maladie politique.

https://www.nytimes.com/2020/07/30/upshot/coronavirus-republican-voting.html?referrer=masthead

C’est sur la question du droit et de la politique donc que j’écoute Di Vizio, ne mélange pas tout, on fait tous ça de regarder les données etc., y’a pas de différence à part le préjugé favorable ou défavorable qui font arriver à des conclusions bien différentes (parce que les données on peut un peu leur faire dire ce qu’on veut).



Un médecin n’est pas un pharmacien ni un statisticien ni un scientifique (chercheur), donc c’est pas son titre de médecin qui est intéressant si on parle de sujets qui ne sont pas la médecine.



Par exemple pour critiquer un modèle mathématique, on demande à un mathématicien, et il y en a des bons au CSI, extrait de “l’étude” utilisée par le Président qui redémontre ses hypothèses : https://twitter.com/TontonToulou/status/1419322646014173185
(non c’est pas Twitter ma source mais je t’ai juste trouvé un extrait)



C’est une maladie politique depuis le tout début et ça n’a jamais varié. Le remarquer ne résout pas la question de savoir où est la vérité, dans quelle direction chercher une solution… Je dirais même que l’argument que tu donnes est en ta défaveur parce que la décision du pass sanitaire (punir les non-vaccinés) est également purement politique, Macron estimant que son électorat est vacciné et qu’il doit leur faire plaisir en enfonçant les autres. Sur le plan de l’objectif de vaccination c’est désastreux, ça ne fait que renforcer les positions, une fois le petit paquet d’indécis qui va se faire injecter juste par pression (ce qui est grave).


Patrick_C.
Il y a 2 ans

TroudhuK

C’est sur la question du droit et de la politique donc que j’écoute Di Vizio, ne mélange pas tout, on fait tous ça de regarder les données etc., y’a pas de différence à part le préjugé favorable ou défavorable qui font arriver à des conclusions bien différentes (parce que les données on peut un peu leur faire dire ce qu’on veut).

Un médecin n’est pas un pharmacien ni un statisticien ni un scientifique (chercheur), donc c’est pas son titre de médecin qui est intéressant si on parle de sujets qui ne sont pas la médecine.

Par exemple pour critiquer un modèle mathématique, on demande à un mathématicien, et il y en a des bons au CSI, extrait de “l’étude” utilisée par le Président qui redémontre ses hypothèses : https://twitter.com/TontonToulou/status/1419322646014173185 (non c’est pas Twitter ma source mais je t’ai juste trouvé un extrait)

C’est une maladie politique depuis le tout début et ça n’a jamais varié. Le remarquer ne résout pas la question de savoir où est la vérité, dans quelle direction chercher une solution… Je dirais même que l’argument que tu donnes est en ta défaveur parce que la décision du pass sanitaire (punir les non-vaccinés) est également purement politique, Macron estimant que son électorat est vacciné et qu’il doit leur faire plaisir en enfonçant les autres. Sur le plan de l’objectif de vaccination c’est désastreux, ça ne fait que renforcer les positions, une fois le petit paquet d’indécis qui va se faire injecter juste par pression (ce qui est grave).

Quel est l’intérêt du droit quand vous êtes mort? Est ce que l’on peut rendre responsable les personnes qui ayant refusé de se faire vacciner auront transmis le virus à une personne sensible qui ne pouvait l’être ?
Sinon, non cette maladie n’a rien de politique : au départ, de droite comme de gauche nous sommes égaux face à cette maladie. L’idiotie de certains a fait que maintenant les démocrates risquent moins de mourir que les républicains aux US (plus de 80% de vaccinés vs moins de 60, si on regarde leurs élus c’est pire avec 100% vs moins de 50%). En France, nous sommes en train d’avoir la même chose avec moins de vacciné aux deux extrêmes : là dessus, ce n’est pas la faute à Macron, c’est bien le choix des élus de ces bords.
Quand un ennemi arrive, on commence par s’unir pour le combattre, on ne commence pas à discuter du danger réel de cet ennemi. Simplement nos politiques n’ont pas su s’élever au niveau du problème et sont restés dans leurs solutions :




  • pour Marine, le problème vient de l’étranger et il suffit de fermer les frontières. On remarquera que les seuls pays où ce type de technique a pu fonctionner sont les îles ou équivalents

  • pour Jean-Luc, le problème est un manque de moyen à l’hôpital. On pourra lui signaler qu’en Allemagne, avec plus de lits, ils ont pourtant réussi à avoir tellement de mort à la 2ème vague qu’ils ont presque rattrapé la France. On pourra aussi lui signaler qu’une personne qui arrive à l’hôpital, c’est déjà un échec et qu’elle est sur la mauvaise pente

  • pour les verts, le problème est environnemental : on pourrait l’entendre si cela apportait une solution. On omettra aussi qu’ils ont entretenu pendant longtemps des liens troubles avec les anti-vaccins

  • je vais être gentil avec les socialistes et républicains, ils ont eux aussi couru après des solutions non applicables juste pour se démarquer
    Il eu été simple que tous disent que la seule solution valable est le vaccin pour tous et le plus vite possible, pour pouvoir aussi être rapidement exportateur massif vers les pays en difficulté. Non, les scientifiques nous donnent la solution à un problème de biologie mais nous n’en voulons pas, tant pis pour nous.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Patrick_C.

Quel est l’intérêt du droit quand vous êtes mort? Est ce que l’on peut rendre responsable les personnes qui ayant refusé de se faire vacciner auront transmis le virus à une personne sensible qui ne pouvait l’être ? Sinon, non cette maladie n’a rien de politique : au départ, de droite comme de gauche nous sommes égaux face à cette maladie. L’idiotie de certains a fait que maintenant les démocrates risquent moins de mourir que les républicains aux US (plus de 80% de vaccinés vs moins de 60, si on regarde leurs élus c’est pire avec 100% vs moins de 50%). En France, nous sommes en train d’avoir la même chose avec moins de vacciné aux deux extrêmes : là dessus, ce n’est pas la faute à Macron, c’est bien le choix des élus de ces bords. Quand un ennemi arrive, on commence par s’unir pour le combattre, on ne commence pas à discuter du danger réel de cet ennemi. Simplement nos politiques n’ont pas su s’élever au niveau du problème et sont restés dans leurs solutions :

  • pour Marine, le problème vient de l’étranger et il suffit de fermer les frontières. On remarquera que les seuls pays où ce type de technique a pu fonctionner sont les îles ou équivalents
  • pour Jean-Luc, le problème est un manque de moyen à l’hôpital. On pourra lui signaler qu’en Allemagne, avec plus de lits, ils ont pourtant réussi à avoir tellement de mort à la 2ème vague qu’ils ont presque rattrapé la France. On pourra aussi lui signaler qu’une personne qui arrive à l’hôpital, c’est déjà un échec et qu’elle est sur la mauvaise pente
  • pour les verts, le problème est environnemental : on pourrait l’entendre si cela apportait une solution. On omettra aussi qu’ils ont entretenu pendant longtemps des liens troubles avec les anti-vaccins
  • je vais être gentil avec les socialistes et républicains, ils ont eux aussi couru après des solutions non applicables juste pour se démarquer Il eu été simple que tous disent que la seule solution valable est le vaccin pour tous et le plus vite possible, pour pouvoir aussi être rapidement exportateur massif vers les pays en difficulté. Non, les scientifiques nous donnent la solution à un problème de biologie mais nous n’en voulons pas, tant pis pour nous.

Et après c’est nous les outranciers ? Voilà ce qu’on a vu depuis le début, ce chantage complètement délirant à “la question de vie ou de mort” ! Faut arrêter un peu, tout le monde se chope cette maladie et s’en remet très bien, une minorité un peu plus difficilement, et la létalité est infime et ne mérite pas qu’on se prenne tous les murs d’un affolement général en se jetant sur les soi-disant solutions miracles.



Tu présentes une solution, la même que les gouvernements, très bien, eh bien moi depuis le début je pense que c’est une mauvaise idée car votre solution est totalitaire, précipitée, et implique un risque pour les bien-portants qui nécessite de les convaincre. C’est super que des scientifiques soient convaincus, c’est pas le cas de tous et on a rapidement préférer tenter de les censurer et cacher au lieu de les convaincre, tellement la religion aveugle et rend arrogant. Résultat, de façon pratique on a combattu la censure, et on s’est tous enfermés dans une bulle. Et ta solution, pour une autre bulle c’est exactement le problème.



Fais pas semblant qu’on aurait tous la même compréhension et que certains refuseraient l’évidence, ce n’est pas le cas et c’est un problème insoluble en l’état. Plus vous vous obstinerez à prêcher et à dénigrer l’opposition, moins ça ira, car ça aura encore plus l’air d’un fanatisme aveugle. Quant au chantage, pour moi le passage à l’acte dans un contexte où ça pourrait envoyer le message que j’y cède est exclus.


Patrick_C.
Il y a 2 ans

TroudhuK

Et après c’est nous les outranciers ? Voilà ce qu’on a vu depuis le début, ce chantage complètement délirant à “la question de vie ou de mort” ! Faut arrêter un peu, tout le monde se chope cette maladie et s’en remet très bien, une minorité un peu plus difficilement, et la létalité est infime et ne mérite pas qu’on se prenne tous les murs d’un affolement général en se jetant sur les soi-disant solutions miracles.

Tu présentes une solution, la même que les gouvernements, très bien, eh bien moi depuis le début je pense que c’est une mauvaise idée car votre solution est totalitaire, précipitée, et implique un risque pour les bien-portants qui nécessite de les convaincre. C’est super que des scientifiques soient convaincus, c’est pas le cas de tous et on a rapidement préférer tenter de les censurer et cacher au lieu de les convaincre, tellement la religion aveugle et rend arrogant. Résultat, de façon pratique on a combattu la censure, et on s’est tous enfermés dans une bulle. Et ta solution, pour une autre bulle c’est exactement le problème.

Fais pas semblant qu’on aurait tous la même compréhension et que certains refuseraient l’évidence, ce n’est pas le cas et c’est un problème insoluble en l’état. Plus vous vous obstinerez à prêcher et à dénigrer l’opposition, moins ça ira, car ça aura encore plus l’air d’un fanatisme aveugle. Quant au chantage, pour moi le passage à l’acte dans un contexte où ça pourrait envoyer le message que j’y cède est exclus.

La mort n’est pas obligatoirement pour la personne qui porte le virus mais aussi pour la personne à qui elle le transmet.



Les risques pour les bien-portants de ce faire vacciner ? Nettement moins élevé que celui d’avoir des effets graves du virus. Il ne s’agit pas de censurer, mais quand les arguments partent en délires complets il n’y a plus rien à faire (aimantage du bras, déclenchement du Covid par le vaccin…) : le fanatisme aveugle est bien là quand on ne peut plus répondre tellement les arguments sont vides et délirants.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Patrick_C.

La mort n’est pas obligatoirement pour la personne qui porte le virus mais aussi pour la personne à qui elle le transmet.

Les risques pour les bien-portants de ce faire vacciner ? Nettement moins élevé que celui d’avoir des effets graves du virus. Il ne s’agit pas de censurer, mais quand les arguments partent en délires complets il n’y a plus rien à faire (aimantage du bras, déclenchement du Covid par le vaccin…) : le fanatisme aveugle est bien là quand on ne peut plus répondre tellement les arguments sont vides et délirants.

C’est pas parce qu’il y a de mauvais arguments pour défendre un refus ou une prudence qu’il faut foncer vers la contrainte. Toujours ce délire de quasiment vouloir interdire la mort du Covid, y’a plus aucune proportionnalité. En tout hypocrisie en plus puisque le pass autorise des vaccinés/guéris contaminants à se retrouver avec des personnes testées négativement mais a priori non immunisées, petit point de détail mais on va s’en occuper.



Vraiment Patrick, je te le dis gentiment, arrête de penser une seule seconde que tu aurais un quelconque droit sur le corps des autres sous prétexte que tu crois avoir une solution, et que tu crois qu’il faut des coupables pour toute mort Covid. Ça va trop loin là, le délire paranoïaque obsessionnel et la dérive totalitaire qui va avec. Les gens qui croient au vaccin et refusent les risques de la maladie Covid qu’on commence à bien connaître n’ont qu’à se faire vacciner et puis voilà, du reste on a une société à sauver de la tyrannie et ça mérite des sacrifices une fois de plus, c’est bien joli de penser très court terme à cause des émotions induites par les images de la télévision mais après on prend pour 20 ans de Patriot Act, de Vigipirate, et on en passe, et on ne PEUT plus revenir dessus de peur de se sentir responsable en cas de pépin.



Non on ne confinera pas chaque hiver pour éviter les morts de la grippe ou de quoi que ce soit, non on ne respirera pas dans ces morceaux de plastique à usage unique pour toujours, ça va, c’est bon maintenant, on n’est pas dans un jeu vidéo et on ne peut pas faire un perfect là, y’a d’autres paramètres autrement plus importants qu’une pauvre épidémie qui finira par passer ou se tasser comme toutes les autres.



Je le savais de toute façon que les jauges de % de vaccinés allaient encore gamifier le truc et devenir une obsession, c’était évident, et nous voilà avec les QR Codes partout, mais quand est-ce que vous allez vous arrêter ?


Patch Abonné
Il y a 2 ans

PreviouslNpact a dit:


Ce sont les mêmes qui disaient qu’il n’y aurait quasi pas de mort, puis qu’il n’y aurait pas de surmortalité. Puis que c’est les vaccins qui tuaient les gens. Et qui continuent à nous dire contre les centaines d’études sur des millions de gens vaccinés que le vaccin tue les gens. Bien sûr avec 3.5 milliards de vaccinations sur la planète c’est tellement facile de cacher l’hécatombe. Bref ils ont enfin trouvé une évidence qu’ils peuvent présenter comme une prédiction pour tenter de faire oublier les dizaines d’erreurs grossières voir de mensonges qu’ils ont alignés depuis 18 mois.




Mais non ca c’est normal, c’est parce qu’ils ont prévu que le vaccin tue à retardement dans qques mois, c’est pas immédiat (combien de fois j’ai entendu que j’allais mourir à cause du vaccin en septembre :D) :fumer:
Mais je ne comprends même pas la logique (si logique il y a bien entendu) dans ce truc : quel intérêt y aurait-il à buter les gens qui suivent ce qui leur est demandé, et de garder les rebelles? :keskidit:


Inodemus Abonné
Il y a 2 ans

Patch a dit:


Mais je ne comprends même pas la logique (si logique il y a bien entendu) dans ce truc : quel intérêt y aurait-il à buter les gens qui suivent ce qui leur est demandé, et de garder les rebelles? :keskidit:




Je doute fort quand-même que quelqu’un ait imaginé que tuer les gens était l’effet primaire non avoué du vaccin.



Même pour ceux qui pensent que le vaccin tue plein de gens, ça reste par effet secondaire.


loser Abonné
Il y a 2 ans

(quote:1887865:le hollandais volant)
J’ai toujours du mal à comprendre la logique de certaines décisions.



Par exemple : passa sanitaire pour le restaurant, mais pas les débits de boisson.




Euh, si. Relis bien l’article.




Inodemus a dit:



La France, qui avait pourtant déjà le même taux de vaccination et la même évolution (et plutôt bons à l’échelle mondiale) avant l’annonce de ces mesures, en a décidé tout autrement, va savoir pourquoi.




Plutôt bons? Il y avait pourtant une très forte hausse du nombre de contaminations. Et c’est d’ailleurs toujours le cas. Il fallait faire vite pour amortir la 4e vague.


SebGF Abonné
Il y a 2 ans

PreviouslNpact a dit:


Et c’est reparti avec les victimes de la dictature qui s’expriment librement sur les réseaux sociaux et manifestent autant qu’ils veulent sans le moindre risque…




Perso j’en ai marre de subir ces dictateurs. Car ils sont l’exacte définition de la dictature : interdire les opinions contraires aux leurs, intimidation (voire menace de mort) à l’encontre ceux qui ne vont pas dans leur sens, désinformation, actes de sabotage, et j’en passe.



C’est ça la définition de la démocratie pour ces psychopathes ?!


Chre Abonné
Il y a 2 ans

Merci Marc une nouvelle fois pour cet article précis et détaillé. Encore un article d’utilité publique ;)



Et merci @Dreamer92 pour les précisions sur la date d’application à aujourd’hui que je n’arrivais pas à comprendre, c’est cool de partager ici :)



Pour le reste, je m’abstiendrais :)


Dreamer92 Abonné
Il y a 2 ans

C’est un plaisir :)


Inodemus Abonné
Il y a 2 ans

loser a dit:


Plutôt bons? Il y avait pourtant une très forte hausse du nombre de contaminations. Et c’est d’ailleurs toujours le cas. Il fallait faire vite pour amortir la 4e vague.




Il est tout à fait comparable avec les pays proches, et plus de 2 fois la moyenne mondiale, donc oui il est bon. La hausse de contamination, tout le monde l’a autour de nous, même les pays qui ont un meilleur taux de vaccination, et même certains l’ont bien pire (les anglais ont 10 points de plus que nous en vaccination mais 10 fois plus de cas par jour).



Donc visiblement la France se vaccinait déjà bien toute seule, je vois pas l’intérêt qu’il y avait de venir jeter de l’huile sur le feu, à moins de vouloir à tout prix faire mieux que ses voisins.


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

Inodemus a dit:


Donc visiblement la France se vaccinait déjà bien toute seule, je vois pas l’intérêt qu’il y avait de venir jeter de l’huile sur le feu, à moins de vouloir à tout prix faire mieux que ses voisins.




Les premières injections étaient en chute libre alors que le taux de vaccination est encore trop faible.
Le but est de faire le mieux possible pour éviter encore une fois de remplir les hôpitaux et les cimetières, les voisins on s’en fout.
Et c’est aussi de laisser le moins de possibilités de circuler au variant Delta parce que ce qui nous pend au nez c’est des mutations supplémentaires qui le rendront encore plus vicieux.


ToMMyBoaY Abonné
Il y a 2 ans

gavroche69 a dit:


Ce que cette pandémie met bien en évidence, c’est que ce qu’il faudrait à plein d’humains c’est un vaccin anti-connerie mais celui-là il faudrait vraiment le rendre obligatoire car les CONcernés le refuseront systématiquement puisqu’ils sont persuadés que seuls leurs gourous adorés détiennent la vérité.



Et bien sûrs ils sont aussi persuadés de pas être cons du tout et même bien plus intelligents que les “moutons” qui se font vacciner. C’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît… :D



Je sens que tu ne vas pas tarder à être accusé de t’abrutir sur BFM et sur les medias mainstream en général, c’est leur argument préféré… :mdr:




Oh toi, t’as pas encore filtré GTO :non:


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

Ben non car j’ai pour principe de ne filtrer absolument personne.
Ça permet parfois de tomber sur des trucs à mourir de rire et je trouve que ce serait dommage de rater ça. :D


Cumbalero
Il y a 2 ans

ToMMyBoaY a dit:


Oh toi, t’as pas encore filtré GTO :non:




S’il n’y avait que lui…


Lablab
Il y a 2 ans

Merci de laisser les pro-vaccins liberticides et orduriers bien s’enervaient tous seuls entre eux ici (je ne parle que de ces “pros” là, les autres ont mon respect).



” Ce qu’il faudrait à plein d’humains c’est un vaccin anti-connerie mais celui-là il faudrait vraiment le rendre obligatoire car les CONcernés le refuseront systématiquement puisqu’ils sont persuadés que seuls leurs gourous adorés détiennent la vérité.”
:bravo:


kevinz
Il y a 2 ans

*”Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. “*
1789-2021, RIP “Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen”



Segregation is evil, and I cannot, as a minister, condone evil - Martin Luther King
Nouvelle seggregation entre Vaccines vs Non vaccines, 1960s-2021 RIP MLK ideas..



*Code de Nuremberg sur les expériences médicales: Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir ; qu’elle doit être placée en situation d’exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes sournoises de contrainte ou de coercition;*
1947-2021, RIP Code de Nuremberg
https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_de_Nuremberg



*Article 1: Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. […]
Article 2: Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.*
1948-2021 RIP La Déclaration universelle des droits de l’homme
https://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/



Mais ce n’est pas grave, ces documents sont old fashion..



Desormais, scannez, montrez vos papiers, meprisez les personnes qui ne se font pas vaccinees, ne critiquez pas vos gouvernants et tout ira bien.
En echange vous pourrez: garder votre emploi, vous deplacer* (avec masque entre 6 et 19h00 uniquement, faut pas pousser nos plus), voir vos proches (limite a 6 personnes plus ou moins suivant notre humeur)*, avoir une alerte directe sur vote mobile quand le 10ieme rappel vaccinal est dispo.. et surtout access toujours dispos a Netflix et au McDo, soyez heureux !


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


Oui tu me fais la version longue de “mais le virus”. Y’a plus que ça qui existe et compte, le virus.




Pour une pandémie qu’on cherche à contrôler, oui on s’occupe beaucoup du virus. Encore une fois merci de donner des vraies solution au lieu de râler.




Dans ce cas pourquoi les tests PCR ne sont pas obligatoires pour tous ceux susceptibles de le transmettre, c’est-à-dire en fait tout le monde ?




Parce que les gens vaccinés ont au moins 90% de chance de moins de transmettre le virus. Ils ont fait l’effort pour la communauté de se faire vacciner, et en moyenne leur taux de contamination et de transmission en tant que vacciné est plus faible que ce qui est nécessaire à la propagation du virus.




Pourquoi les gens qu’on sait porteurs (les testés positifs) ne sont pas vraiment enfermés, et ont le droit de sortir pendant 2h et pendant la nuit ?




Parce que “dictature, totalitatismes etc”. Les mêmes arguments que ceux que tu utilises déjà.




En gros tu crois qu’obéir sans broncher à la “politique sanitaire” c’est vraiment lutter contre un problème sanitaire ?




Et on y revient on ramène tous à la politique sanitaire et au fantasme de rébellion et de “résistance”, juste pour le principe de s’opposer aux règles. Bien sûr que les règles ne sont pas parfaites, que parfois ça crée des situation aberrantes. Mais on est bien obligé d’en faire puisque quand on laisse ça au “bon sens” des gens il y en a trop qui font n’importe quoi parce “qu’ils ont le droit” vu que la loi ne l’interdit pas explicitement.



Encore une fois si tu as des solutions concrètes pour que le virus soit sous contrôle n’hésite pas à en parler.




Et s’il n’y a pas de solution, faut-il faire semblant d’en avoir histoire de faire quelque chose ? Oui sur tout le monde, non sur les malades ?




Il y a une solution pas trop mauvaise c’est la vaccination, quand elle est faite en masse le virus est sous contrôle. Et dans les pays fortement vaccinés où ça reprend, ça vient de l’extérieur par des gens non vaccinés qui apportent des variants plus contagieux. Mais même dans ce cas là on s’aperçoit que même chez les plus vieux et donc les plus sensibles au virus la vaccination divise entre 12 et 15 les hospitalisations et les décès, donc avec une vaccination suffisante on serait à l’abri. En prime la vaccination c’est le même coût que les tests PCRs pour l’argent public, mais ça ne se fait qu’une ou deux fois.



Donc oui il y a une solution, qui permettrait de se débarrasser du pass sanitaire, mais les anti-passe sanitaire bizarrement sont totalement opposés à cette solution et alignent depuis des mois des arguments qui sont prouvés faux par les faits et les études qui s’accumulent.
Dans la pratique, c’est logique puisque certains leaders de ce mouvements s’en mettent plein les poches et ont gagné une grosse notoriété grâce à la leur position “anti-système”. Pour remplir leurs portefeuilles, nourrir leurs égos démesurés et leurs ambitions politiques (genre Fouché), faire le plein de vente de bouquins, d’audience web et de places en formations charlatanesques une crise qui dure c’est l’idéal…


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


Mais peut-être que pour toi “le” virus est ton principal problème dans la vie, il ne devrait pourtant pas t’avoir échappé que ce n’est pas le cas (ou alors je te l’apprends) pour des millions de personnes dans ce pays.




Personne n’a dit que c’était le problème principal, mais en l’état actuel en France les gens peuvent sortir, travailler etc etc bref vivre avec ce virus, le but c’est de le garder à peu près sous contrôle pour ne pas se retrouver dans une situation où les hôpitaux ne peuvent plus gérer l’afflux de malades.
Sinon tu as été mandaté par qui pour te poser en représentant de l’avis du peuple, et décider que ceux qui ne sont pas d’accord avec toi seraient une sorte d’élite déconnectée ?




Peut-être même que si on avait la possibilité d’échanger une semaine de fièvre (et 10% de séquelles longues) contre la fin de ce régime, on serait très très nombreux à signer. Mais c’est peut-être une réalité qui échappe à la partie privilégiée de la population.




Encore une fois le discours “élite contre vrai peuple” qui n’a aucun sens. Il suffit de regarder les listes de l’autoproclamé vrai peuple de France aux régionales. A côté même Cheminade c’est du gros calibre. Il faut que tu sortes de ton microcosme antivax pour te rendre compte que ta position et celle de ton groupe est ultra minoritaire, même chez le “petit peuple” que tu voudrais représenter. Pendant que vous rassemblez 114 000 personnes une seule fois, chaque jour entre 800 et 900 000 personnes se font vacciner. Je ne dis pas qu’être plus c’est avoir raison. Je dis juste que tu n’es pas du tout légitime, ni aucun de tes leaders d’opérette, pour te poser en représentant de qui que ce soit en dehors de ton groupe.



Et ton argument de base est encore totalement fallacieux, si le covid se résumait à 2 semaines de fièvre on aurait pas tout ce cirque. Mais dans la pratique pour des centaines de milliers de personnes il se termine à l’hôpital, pour des dizaines de milliers au cimetière trop tôt. Et pour des millions c’est un covid long, des atteintes pulmonaires, et de possibles séquelles de long terme qui sont bien plus problématiques pour la santé publique future que les effets secondaires du vaccin qui sont maintenant bien cernés après un an d’utilisation et plus de 3 milliards d’injections.




Ce n’est peut-être pas rationnel mais l’humain ne l’est pas, se croire rationnel c’est croire qu’on a quitté l’humanité. Un peu comme croire que “les études” sont un reflet de la réalité et qu’on peut donc se contenter de les regarder et se laisser guider par elles.




Cette “argumentation” est quand même incroyable. Commencer avec l’irrationalité de l’être humain (on est d’accord là dessus) et en conclure que du coup on ne doit pas se baser sur les études pour prendre des décisions. C’est justement le principe des études (quand elles sont bien menées): éliminer ou limiter au maximum l’effet des biais inhérents à l’être humain pour évaluer de façon la plus efficace possible une situation. C’est la seule manière d’évaluer sincèrement un traitement ou un vaccin, tout le reste c’est du tripotage de nouille.
C’est d’ailleurs assez ironique de voir à quel point les leaders des mouvements anti-masques puis anti-confinement puis antivax crachent sur les études mais ensuite se démènent pour en sortir eux-même (souvent rétractées tellement elles sont mauvaises et/ou frauduleuses, coucou Toubiana et Perronne, Raoult étant lui sauvé de justesse par son collaborateur opportunément rédacteur en chef de sa revue préférée), ou faire croire qu’ils en sortent en les faisant publier dans des revues prédatrices ou sur le web.



En méprisant “les études” parce que l’être humain est irrationnel tu te contredis tout seul. Soit l’humain est foncièrement rationnel et alors oui les études on s’en tape. Soit il ne l’est pas et alors c’est ce qu’on a de mieux pour évaluer les choses et prendre des décisions de santé publique. Au lieu de se baser sur celui qui a la plus grande gueule, le discours le plus exalté, les plus belles punchlines sur un plateau TV, sur twitter ou en manifestation.




Je te conseille à toi aussi cet entretien d’une figure importante pour comprendre aussi cette position : https://www.youtube.com/watch?v=3vLjSRkjLzQ




Un avocat notoirement antivax c’est ça une “figure importante” de ton mouvement soit disant pas antivax (si tes affirmations de la dernière fois sont toujours au valables) ? Il a quoi comme compétences sur le sujet pour exciter les foules avec son interprétation personnelle de la balance bénéfices-risques du vaccin ?
Et en passant c’est encore une fois un pseudo “anti-système” qui hurle à la “dictature” et la “tyrannie” mais a un rond de cuir dans une des émissions les plus regardées du PAF, ne cherchons pas la logique…




Sinon, puisqu’il faut faire quelque chose, on aurait pu aller bombarder l’Irak aussi tiens, comme l’autre fois, y’a un rapport très sérieux de la CIA qui dit qu’ils créent les variants et tout, non ?




Encore une participation très constructive au débat, ricanements garantis en manif antivax !
Assez typique pour détourner l’attention de la totale absence de solutions pratiques proposées par reinfocovid et compagnie, en dehors des postures libertaires et du yakafokon.



On sait quoi faire, la vaccination marche mieux qu’on l’espérait. Tu as juste à regarder les chiffres avec un œil objectif pour le voir. Sors la tête de ta bassine antivax, regarde les vrais chiffres dans leur intégralité, pas ceux sélectionnés, tronqués et présentés malhonnêtement pour servir un discours. C’est possible, toi aussi tu peux surmonter ton biais d’engagement ;)


Patch Abonné
Il y a 2 ans

kevinz a dit:


Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. 1789-2021, RIP “Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen”



Segregation is evil, and I cannot, as a minister, condone evil - Martin Luther King” Nouvelle seggregation entre Vaccines vs Non vaccines, 1960s-2021 RIP MLK ideas..



Code de Nuremberg sur les expériences médicales: Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir ; qu’elle doit être placée en situation d’exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes sournoises de contrainte ou de coercition; 1947-2021, RIP Code de Nuremberg https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_de_Nuremberg



Article 1: Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. […] Article 2: Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. 1948-2021 RIP La Déclaration universelle des droits de l’homme https://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/



Mais ce n’est pas grave, ces documents sont old fashion..



Desormais, scannez, montrez vos papiers, meprisez les personnes qui ne se font pas vaccinees, ne critiquez pas vos gouvernants et tout ira bien. En echange vous pourrez: garder votre emploi, vous deplacer* (avec masque entre 6 et 19h00 uniquement, faut pas pousser nos plus), voir vos proches (limite a 6 personnes plus ou moins suivant notre humeur)*, avoir une alerte directe sur vote mobile quand le 10ieme rappel vaccinal est dispo.. et surtout access toujours dispos a Netflix et au McDo, soyez heureux !




T’as oublié l’étoile jaune pour atteindre le 100% sur les arguments les plus crétins et les plus débiles des antivaxx… Tu me décois :craint:


Patch Abonné
Il y a 2 ans

PreviouslNpact a dit:

. C’est d’ailleurs assez ironique de voir à quel point les leaders des mouvements anti-masques puis anti-confinement puis antivax crachent sur les études mais ensuite se démènent pour en sortir eux-même (souvent rétractées tellement elles sont mauvaises et/ou frauduleuses, coucou Toubiana et Perronne, Raoult étant lui sauvé de justesse par son collaborateur opportunément rédacteur en chef de sa revue préférée), ou faire croire qu’ils en sortent en les faisant publier dans des revues prédatrices ou sur le web.




En fait pour les leaders, ce n’est pas spécialement ironique. Leur position officielle ne reflète pas forcément ce qu’ils pensent (suffit de voir le cas de raoult, qui a jusqu’à il y a qques jours toujours refusé de dire s’il était vacciné sous couvert de secret médical). S’ils le font, c’est parce qu’ils ont tous qque chose à y gagner : du pouvoir (Di Visio, les créateurs de Hold Up, Philippot…), un gros quart d’heure de gloire (Raoult et son ego surdimensionné, Bigard…), ou tout simplement récupérer facilement l’argent de gros pigeons (encore Raoult et ses livres, encore les créateurs de Hold Up et leur anti-documentaire conspi, Perronne et ses livres, Toussaint et ses livres…)…


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

J’adore, le principe du complotisme c’est le procès d’intention, et en fait on voit qu’effectivement ceux qui se croient anti-conspi en ont en fait tout l’esprit. C’est comme l’accusation “antivax” qu’on voit partout, un énorme procès d’intention, un homme de paille, tout ce que vous voulez, qui est FAUX mais c’est tellement plus confortable d’inventer un faux argument au lieu de vraiment écouter. J’ai vu que ça circule pas mal, ces soupçons de “ils disent qu’ils sont pas vaccinés mais en fait ils le cachent etc.”, c’est dire à quel point “quand le sage montre la lune l’idiot regarde le doigt” s’applique, à quel point vous êtes tellement obsédé par un virus que vous n’arrivez pas à imaginer qu’il y a des choses beaucoup plus graves et importantes pour d’autres, et que ce n’est pas une blague, ce n’est pas du bluff. Vous aussi vous êtes dans une bulle où on vous fait croire que vous avez raison et qu’en face y’a que des cons et des manipulés, c’est pareil.



Qu’on soit clair, les antivax ça existe, j’en connais, contrairement à Di Vizio par ex. Mais c’est marginal, dans le mouvement d’opposition actuel, même si certains ont une grande bouche. La nouveauté c’est que ce sont des gens “normaux”, bien intégrés dans le système, qui s’opposent maintenant, et volent largement la vedette aux vrais complotistes (et tant mieux).



J’ai pas le courage de tout reprendre. Beaucoup de choses sur lesquelles je suis d’accord mais je suis désolé que tu CROIS sans preuve que je ne serais pas d’accord (= procès d’intention encore). Je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis sur la méthode scientifique, mais on ne parle pas de la même chose, bien sûr que la méthode scientifique et les études censées l’appliquer sont la meilleure façon de rationaliser pour chercher une vérité. Je ne parlais pas de ça, mais de la confiance qu’on peut accorder ou pas à certaines mais pas d’autres. “les études” c’est pour l’autorité de certaines études invoquées sans qu’on nous détaille les raisons pour lesquelles cette fois elles seraient dignes de confiance, malgré le passif, malgré les conflits d’intérêts, etc., et pourquoi on écarterait d’autres solutions, ou on ne pèserait pas les pour et contre, pour estimer par exemple qu’il n’y a aucun bénéfice à imposer plutôt qu’à laisser libre.



Et pendant ce temps, personne ne paye pour les malheurs des passés récents, personne ne va en taule pour avoir semé la mort par la guerre ou par les médicaments, et on va nous faire croire que tout à coup ce système vicié voudrait vraiment nous sauver d’une maladie ?



En traitant Di Vizio / Reinfocovid d’antivax tu fais de la politique, du complotisme, et tu montres exactement la raison pour laquelle il est juste insupportable d’en rester à un statu quo politique, virus ou pas. Parce que ce n’est pas vrai, c’est une opposition modérée et précieuse, mais même ça c’est déjà trop et vous voulez les pousser dans le panier des pires pour ouvrir le chemin au pouvoir dingue qu’on a actuellement. Jamais un vrai antivax “qui était dans une bulle antivax” etc. n’a eu autant d’encouragements à se faire vacciner qu’en écoutant ces personnes, ça t’a traversé l’esprit un truc pareil ?



Oublier qu’il y a plus dangereux que le Covid c’est du négationnisme aussi vous savez. Ce qui vous fait peur c’est justement qu’il n’y a pas de baguette magique et que votre argent ne vous permet pas d’acheter une tranquillité face à ce mal, alors si on vous dit “la solution c’est ça, petit problème il faut juste obliger tout le monde à le faire pour avoir un résultat” alors vous marchez, ça ne vous vient même pas à l’esprit qu’il peut être plus important d’être libre de ses choix que d’être en bonne santé en fait.



Je t’encourage donc encore plus à voir la vidéo conseillée, même pas pour me répondre, juste regarde. Tu verras que tes arguments contre Di Vizio ne sont pas les bons, de même que contre moi, tu te trompes de personnes en fait, et c’est pour ça que vous n’arriverez pas à lutter contre le Covid et à ne serait-ce que mettre en œuvre ce que vous voulez. Ecoute bien ce qu’il dit concernant la façon de gérer un cheval qui commence à s’agiter. Ose me dire que le gouvernement essaye vraiment de régler un problème sanitaire en faisant ce qu’il fait après ça. Il a juste radicalisé tout le monde et semé la discorde.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

PreviouslNpact a dit:


ricanements garantis en manif antivax !




=> Il n’y a pas de manif antivax. T’as des preuves que je suis quelqu’un qui manifeste d’ailleurs ? J’aime tellement pas le risque que je reste loin des foules, loin des gaz lacrymo dont on ne connaît pas les effets non plus à long terme, parce qu’en France manifester est dangereux (ouiii y’a pire, toujours, ouf alors ça va). Super nouvelle pour ceux qui aiment avoir l’illusion de ne plus avoir d’opposants parce qu’ils n’ont pas des millions de manifestants en face (ou le croient en tout cas… me sortir le chiffre de la police, franchement là c’est à gerber, t’as pas honte ?), grâce aux violences policières et des milices diverses, une frange de la population a peur de ce moyen d’expression.



Concernant les élections, comme on manque de fric, y’avait peu de communication sur les listes amies, personne n’était au courant quasiment et en plus beaucoup sont abstentionnistes depuis longtemps (tu sais, les 65% d’abstenus, ben en fait ce sont de vrais gens, qui existent, et dont tu ne connais pas l’avis !). Je serais d’ailleurs favorable juste une fois pour essayer, au vote obligatoire (pas de risque pour la santé), avec prise en compte du vote blanc bien sûr, pour voir vraiment.


vizir67 Abonné
Il y a 2 ans

OK pour le vote obligatoire (pas de risque pour la santé)
MAIS prise en compte du vote blanc OBLIGATOIRE AUSSI
qu’il essayent cela, pour voir où on en est vraiment !




  • p.c.q. : “70% d’abstentions…ce n’est pas ASSEZ’, il en faudrait 95% !!! :reflechis:


Cumbalero
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


Je serais d’ailleurs favorable juste une fois pour essayer, au vote obligatoire




Ouin, ouin, ouin, cette atteinte inacceptable à nos libertés fondamentales !!!


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Cumbalero a dit:


Ouin, ouin, ouin, cette atteinte inacceptable à nos libertés fondamentales !!!




Rassure-toi, même si je prends le pouvoir, je ne le ferais pas, après tout il y a des gens qui tiennent vraiment à s’abstenir. Je dis simplement que je rêverais d’avoir l’avis de ceux qui ne s’expriment pas. J’ai appris tout récemment que ma pauvre grand-mère creusoise n’avait jamais voté, et si elle votait… Bref je vous assure que pour ce qui domine actuellement, mieux vaut qu’elle et les gens qui pensent comme elle s’abstiennent. Du coup moi j’aimerais le contraire, normal, je pense que ce serait la clé de changements importants.



Beaucoup de gens qui ne pensent plus comme la télé (du coup s’abstiennent) mais ne savent pas accéder aux alternatives. Les listes dont on ne peut entendre parler que sur Internet et dont il faut imprimer les bulletins, forcément… Surtout qu’il faudrait d’abord les écouter un peu etc pour créer de la confiance… Quasi impossible.


kevinz
Il y a 2 ans

Patch a dit:


T’as oublié l’étoile jaune pour atteindre le 100% sur les arguments les plus crétins et les plus débiles des antivaxx… Tu me décois :craint:




MLK, La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen = “Les arguments les plus cretins”
:mdr2: :mad2:


kevinz
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


J’ai appris tout récemment que ma pauvre grand-mère creusoise n’avait jamais voté




Ta grand mere me parait etre une brave dame. Demande lui pourquoi elle ne vote pas, sa reponse serait certainement interessante.




TroudhuK a dit:


Du coup moi j’aimerais le contraire, normal, je pense que ce serait la clé de changements importants.




Non, la cle des changements importants, passe par le changement des idees au sein de la societe.
Si dans une societe, il est accepte que l’Etat puisse controler tes allees et venues, sache en tout temps ou tu vas, qui tu frequentes, tes secrets medicaux et de vie, quel est l’interet d’aller voter ?
Tu sais que le clown qui va etre choisis continuera avec le status quo.


CowKiller
Il y a 2 ans

Je tiens quand même à rajouter ce petit complément à l’article :



Tentative d’appliquer le pass sanitaire à l’hémicycle :ouioui: :ouioui:



Je pense que c’est suffisamment hallucinant pour être précisé ici et c’est en lien avec l’article.



Mais le plus drôle, enfin le pire, ou le meilleur je sais plus à ce niveau là, c’est la manière dont ça a été amené. Il faut quand même noter que le truc est proposé par 50 fous furieux de chez LREM… mais contré par Ferrand et Veran (ils ont fait leurs mijorés oralement seulement hein ce qu’ils pensent vraiment? :roll: A mon avis ils commençaient à se réjouir en coulisse que ça puisse passer) qui y voient quelque-chose d’anticonstitutionnel. Sauf que DES anti-pass sanitaires (devinez lesquels… tadam! ceux du RN) tentent de manœuvrer sur le fait que les députés ne cherchent pas à appliquer les mesures qu’ils appliquent au peuple à eux-mêmes :mdr: Si ça c’est pas de la belle manipulation!



Bref un bon gros bordel ou il y a eu sur ce coup là un bon gros rapprochement LREM - RN sur fond d’opposition.



Quelle serait la suite logique de ça si ça passait? Dans le mille : les bureaux de vote accessibles par pass sanitaire.



Bon c’est vrai que ça n’aurait jamais passé le conseil constitutionnel mais c’est quand dingue de voir que ça a eu autant de soutiens et la manière dont ça a été amené :mad2:


Cumbalero
Il y a 2 ans

CowKiller a dit:


Je tiens quand même à rajouter ce petit complément à l’article :



[Tentative d’appliquer le pass sanitaire à l’hémicycle]




La constitution prévoit qu’il n’est pas possible de mettre d’entrave à l’exercice du mandat d’un élu, le passe au parlement aurait de toute façon été dégagé par le Conseil Constitutionnel.
Cet amendement et le bla-bla autour n’ont été qu’une perte de temps et d’énergie. Comme ton commentaire à ce sujet.


CowKiller
Il y a 2 ans

:ooo: Arrêtes de parler aussi sérieusement tu vas encore me faire rire, comme Patch à certains moments.


Patch Abonné
Il y a 2 ans

kevinz a dit:


MLK, La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen = “Les arguments les plus cretins” :mdr2: :mad2:




Je vais citer Macqael, qui a mis sur l’autre news un commentaire absolument parfait :




Vite mettez les vaccinateur a la guillotine pour avoir commis l’horrible crime contre l’humanité d’avoir sauvé des vies !! :mdr:



CowKiller a dit:


:ooo: Arrêtes de parler aussi sérieusement tu vas encore me faire rire, comme Patch à certains moments.




Si lire des gens qui ne considèrent pas Lalanne, Bigard et Philippot comme de grands professeurs émérites et grands spécialistes en épidémiologie, virologie et vaccinologie te fait rire, à ta place je me remettrais fortement en question…


SebGF Abonné
Il y a 2 ans

Ah merde, Francis Lalanne n’est pas qu’un artiste raté ? :eeek2:


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

kevinz a dit:


Ta grand mere me parait etre une brave dame. Demande lui pourquoi elle ne vote pas, sa reponse serait certainement interessante.




En gros ça la dépasse, ça ne l’intéresse pas plus que ça, elle n’a jamais sauté le pas, elle ne comprend pas le système et ne voit pas l’intérêt de choisir entre des cravatés dont aucun ne lui servira à grand chose, bref je sais pas si j’ai vraiment saisi le truc mais en gros c’est ça, très loin de tout ça. De la dévalorisation aussi, genre je suis trop bête/ignorante et je ferais des bêtises, on risque de m’en vouloir et de plus m’aimer si je me trompe, je laisse ça à ceux qui connaissent plus (quand on parle de gens “modestes”)…



Mais je trouve plus digne et correct pour les gens comme elles qui ne s’intéressent pas à la politique et à quelque chose d’au-dessus de son cercle proche (famille, associations locales etc.) de ne pas aller du tout voter plutôt que de choisir vite fait quelqu’un histoire de “faire son devoir”, un peu au pif sans avoir creusé (meilleur moyen pour favoriser la personne la plus positivement médiatisée, donc le candidat des grands médias et de leur monde).


Patch Abonné
Il y a 2 ans

SebGF a dit:


Ah merde, Francis Lalanne n’est pas qu’un artiste raté ? :eeek2:




Oui il cache bien son jeu :fumer:


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


\=> Il n’y a pas de manif antivax. T’as des preuves que je suis quelqu’un qui manifeste d’ailleurs ? J’aime tellement pas le risque que je reste loin des foules, loin des gaz lacrymo dont on ne connaît pas les effets non plus à long terme, parce qu’en France manifester est dangereux (ouiii y’a pire, toujours, ouf alors ça va). Super nouvelle pour ceux qui aiment avoir l’illusion de ne plus avoir d’opposants parce qu’ils n’ont pas des millions de manifestants en face (ou le croient en tout cas… me sortir le chiffre de la police, franchement là c’est à gerber, t’as pas honte ?), grâce aux violences policières et des milices diverses, une frange de la population a peur de ce moyen d’expression.




Alors non je t’ai pas “accusé” de manifester. Je dis juste que c’est le genre de “blagues” qu’on y entend.
Et quand dans une manif des gens montent sur l’estrade pour se faire applaudir à tout rompre en disant que la vaccination contre le sars-cov2 est un génocide, que les vaccins sont une thérapie génique, qu’ils sont la cause des variants, qu’ils sont inefficaces, … des arguments que tu as toi-même en partie repris ici la dernière fois et qui ont pourtant été méthodiquement démontés par l’immense majorité du monde médical et par des centaines d’études faites dans les règles, alors oui c’est une manif antivax, puisqu’on y applaudit des gens qui utilisent les mensonges et des arguments fallacieux pour décourager la vaccination.




Concernant les élections, comme on manque de fric, y’avait peu de communication sur les listes amies, personne n’était au courant quasiment et en plus beaucoup sont abstentionnistes depuis longtemps (tu sais, les 65% d’abstenus, ben en fait ce sont de vrais gens, qui existent, et dont tu ne connais pas l’avis !). Je serais d’ailleurs favorable juste une fois pour essayer, au vote obligatoire (pas de risque pour la santé), avec prise en compte du vote blanc bien sûr, pour voir vraiment.




L’argument du “ceux qui ont pas voté auraient sûrement voté pour nous” n’a aucun sens, c’est utilisé systématiquement par tous les perdants à toutes les élections. Si vos partisans n’ont pas entendu parler de vos listes, c’est qu’ils ne sont pas sur vos groupes sur Internet, qu’ils ne passent pas leur temps collés sur les blogs de France Soir à s’auto-intoxiquer avec de la fake news. Vu l’ampleur de la com’ que vous faites sur le net et tous les réseaux sociaux (j’ai fini par supprimer mon compte Facebook tellement l’ambiance y était devenue pourrie), les centaines d’articles de débunk qui doivent être fait pour démonter vos arguments mensongers, c’est juste impossible que quelqu’un en France avec le moindre soupçon d’anti-système en lui ai pu rater vos listes. Ouvre un peu les yeux…



Et oui tu peux gonfler ton chiffres comme un militant CGT, ça fera toujours pas des masses à l’échelle de la France, que ça soit 200 ou 300 000 si tu veux, ça ne change pas la donne.
Le 22 juillet 889 143 personnes sont allées se faire vacciner. Si votre fan-club n’arrive pas à motiver plus de quelques milliers de personnes pour aller mettre un bulletin dans une urne, comment tu peux imaginer être dans une majorité quand chaque jour depuis des mois une foule immense va se faire vacciner ??? C’est quoi objectivement qui te parait un acte plus engagé, prendre 30 mn à aller mettre un papier dans une urne pour une liste, ou risquer des effets secondaires avec un acte médical désagréable ? Quand ceux qui font le deuxième choix sont des milliers de fois plus nombreux (on est presque à 70 000 000 de doses injectées), c’est quoi qui te donne l’impression que tu es dans une majorité silencieuse ou même que vous êtes vraiment nombreux et un groupe significatif à l’échelle du pays ?


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Je déplore les discours délirants (quant aux gens qui applaudissent, déclencher des applaudissements c’est facile quand on sait parler aux foules, peu importe ce qu’on raconte) et je ne me pense pas du tout dans une majorité silencieuse (qui ne dit mot consent), donc bon… Bizarre que tu ne prennes jamais des exemples pro-pouvoir, tu parles de CGT alors que tu aurais pu parler des adhésions à En Marche, bref c’est insipide, rien ne va dans ce commentaire.



Il ne devrait pas t’échapper qu’on a une population âgée importante et qu’aller sur Internet et tout… c’est pas un acquis pour tout le monde, très très loin de là. Tant mieux si tu t’es désinscrit de Facebook.


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


…Beaucoup de gens qui ne pensent plus comme la télé (du coup s’abstiennent) mais ne savent pas accéder aux alternatives….




Dixit un gars qui nous conseille d’aller voir un gus (un certain di vizio) qui quand il n’est pas sur une chaîne Youtube d’extrême extrême droite (livre noir) va faire son show sur TPMP… :mdr2:



Pour info, la chaîne “livre noir” a été créée par deux proches de marion maréchal (nous voilà) le pen…



Ben ouais, tout le monde sait bien que TMTP c’est pas du tout une émission mainstream mais une émission hautement scientifique destinée à l’élite intellectuelle… :mad2:



Non mais sérieusement, ce di vizio, grand pote de florian philippot et de dupont-aignan. Ces très grand spécialistes en virologie comme chacun sait… :mdr:



Un mec dont personne n’avait jamais entendu parler avant l’arrivée de ce virus et qui nous sort cette “magnifique” phrase :
« Je mourrai du Covid s’il le faut mais je ne serai pas vacciné. Entre vivre comme un lâche ou mourir avec honneur, mon choix est fait ! »



Conseil aux soignants des urgences :
Si un jour ce gus arrive dans vos services avec une forme grave de la Covid, surtout laissez le mourir avec honneur, ça ne sera pas une grosse perte et il en serait sûrement très fier !!! :mdr2:



En tous cas, ça permet de comprendre les délires de certains ici.
En effet, comment pourraient-ils percevoir la dangerosité d’un virus quand ils sont incapables de se rendre compte du ridicule sans limite de leurs écrits délirants. :reflechis:


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

Euh, je m’en fous de la chaîne Livre Noir, j’aime bien les entretiens au calme et c’est Di Vizio qui m’intéresse.



Juste, tu te rends compte que tu fais comme les complotistes qui refusent, par exemple, de lire Le Monde “financé par Bill Gates”, ou autre ? “extrême extrême”, t’es à fond là, tu peux rien imaginer de pire ?



Concernant TPMP, idem tu penses comme les complotistes, t’imagines bien que parmi nous il y a une fierté à ne plus regarder la télé, un espèce de snobisme envers les émission d’Hanouna qui constitueraient la télé poubelle (je pensais ça sans n’avoir jamais vu d’émission), et que donc Di Vizio s’est fait reprocher par tout le monde d’y aller.



Et il a plusieurs fois expliqué la raison pour laquelle c’était selon lui une mauvaise idée de laisser des émissions populaires vides de toute pensée un peu exigeante et pas militante pour un camp, alors qu’il est invité à s’y exprimer. Alors ça a été extrêmement houleux au départ mais à force de persévérer, il a réussi à amener qu’on s’intéresse aux études et controverses au lieu de juste inventer son opinion en répétant une doxa (souvent la dominante d’ailleurs). Parce que t’as toujours “l’expert” qui prêche sans contradicteur (style Jimmy Mohamed, Martin Blachier, …) et que devant les centaines de milliers de spectateurs, il était temps que ça change et qu’on entende un peu de scepticisme : “vous vous basez sur quoi pour dire ça ?”.



Tu t’en fous sûrement mais je précise pour les autres, au cas où ton attaque sous la ceinture les aient convaincus…



Je rappelle juste que Di Vizio défend la prudence et n’est pas du tout un covidiste ni un anticovidiste, c’est à cause de lui que les masques ont été imposés en intérieur, c’est à cause de lui que les règles liées au pass sanitaire vont être durcies pour arrêter la politique et tenir compte de l’épidémie, et pourtant il le fait d’une telle manière qu’il a un public d’anticovidistes, autrement dit c’est la connexion à la voie de la raison de ceux qui ont envie éventuellement de trop s’en éloigner (d’un côté ou de l’autre, mais l’autre étant dominant, bonjour pour accepter la remise en question).


serpolet Abonné
Il y a 2 ans

TroudhuK

Euh, je m’en fous de la chaîne Livre Noir, j’aime bien les entretiens au calme et c’est Di Vizio qui m’intéresse.

Juste, tu te rends compte que tu fais comme les complotistes qui refusent, par exemple, de lire Le Monde “financé par Bill Gates”, ou autre ? “extrême extrême”, t’es à fond là, tu peux rien imaginer de pire ?

Concernant TPMP, idem tu penses comme les complotistes, t’imagines bien que parmi nous il y a une fierté à ne plus regarder la télé, un espèce de snobisme envers les émission d’Hanouna qui constitueraient la télé poubelle (je pensais ça sans n’avoir jamais vu d’émission), et que donc Di Vizio s’est fait reprocher par tout le monde d’y aller.

Et il a plusieurs fois expliqué la raison pour laquelle c’était selon lui une mauvaise idée de laisser des émissions populaires vides de toute pensée un peu exigeante et pas militante pour un camp, alors qu’il est invité à s’y exprimer. Alors ça a été extrêmement houleux au départ mais à force de persévérer, il a réussi à amener qu’on s’intéresse aux études et controverses au lieu de juste inventer son opinion en répétant une doxa (souvent la dominante d’ailleurs). Parce que t’as toujours “l’expert” qui prêche sans contradicteur (style Jimmy Mohamed, Martin Blachier, …) et que devant les centaines de milliers de spectateurs, il était temps que ça change et qu’on entende un peu de scepticisme : “vous vous basez sur quoi pour dire ça ?”.

Tu t’en fous sûrement mais je précise pour les autres, au cas où ton attaque sous la ceinture les aient convaincus…

Je rappelle juste que Di Vizio défend la prudence et n’est pas du tout un covidiste ni un anticovidiste, c’est à cause de lui que les masques ont été imposés en intérieur, c’est à cause de lui que les règles liées au pass sanitaire vont être durcies pour arrêter la politique et tenir compte de l’épidémie, et pourtant il le fait d’une telle manière qu’il a un public d’anticovidistes, autrement dit c’est la connexion à la voie de la raison de ceux qui ont envie éventuellement de trop s’en éloigner (d’un côté ou de l’autre, mais l’autre étant dominant, bonjour pour accepter la remise en question).

Euh, c’est quoi un covidiste ou un anticovidiste ?


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

serpolet

Euh, c’est quoi un covidiste ou un anticovidiste ?

C’est moi qui utilise ces termes pour faire vite, en gros un covidiste c’est quelqu’un qui justifie ou veut que le Covid régisse notre vie en ce moment, comme étant le truc le plus important qui doit changer la face du monde et imposer des rituels, et l’anticovidiste c’est quelqu’un qui n’est pas d’accord avec ça (notamment parce que finalement c’est pas si grave donc tout ce qu’on fait est disproportionné et prend des directions dangereuses), les médias préfèrent “covidosceptique” et je pense que c’est la même idée, on a la notion de croyance/scepticisme.


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

TroudhuK

Euh, je m’en fous de la chaîne Livre Noir, j’aime bien les entretiens au calme et c’est Di Vizio qui m’intéresse.

Juste, tu te rends compte que tu fais comme les complotistes qui refusent, par exemple, de lire Le Monde “financé par Bill Gates”, ou autre ? “extrême extrême”, t’es à fond là, tu peux rien imaginer de pire ?

Concernant TPMP, idem tu penses comme les complotistes, t’imagines bien que parmi nous il y a une fierté à ne plus regarder la télé, un espèce de snobisme envers les émission d’Hanouna qui constitueraient la télé poubelle (je pensais ça sans n’avoir jamais vu d’émission), et que donc Di Vizio s’est fait reprocher par tout le monde d’y aller.

Et il a plusieurs fois expliqué la raison pour laquelle c’était selon lui une mauvaise idée de laisser des émissions populaires vides de toute pensée un peu exigeante et pas militante pour un camp, alors qu’il est invité à s’y exprimer. Alors ça a été extrêmement houleux au départ mais à force de persévérer, il a réussi à amener qu’on s’intéresse aux études et controverses au lieu de juste inventer son opinion en répétant une doxa (souvent la dominante d’ailleurs). Parce que t’as toujours “l’expert” qui prêche sans contradicteur (style Jimmy Mohamed, Martin Blachier, …) et que devant les centaines de milliers de spectateurs, il était temps que ça change et qu’on entende un peu de scepticisme : “vous vous basez sur quoi pour dire ça ?”.

Tu t’en fous sûrement mais je précise pour les autres, au cas où ton attaque sous la ceinture les aient convaincus…

Je rappelle juste que Di Vizio défend la prudence et n’est pas du tout un covidiste ni un anticovidiste, c’est à cause de lui que les masques ont été imposés en intérieur, c’est à cause de lui que les règles liées au pass sanitaire vont être durcies pour arrêter la politique et tenir compte de l’épidémie, et pourtant il le fait d’une telle manière qu’il a un public d’anticovidistes, autrement dit c’est la connexion à la voie de la raison de ceux qui ont envie éventuellement de trop s’en éloigner (d’un côté ou de l’autre, mais l’autre étant dominant, bonjour pour accepter la remise en question).

Bon je ne vais pas épiloguer pendant des heures…
Juste un truc :
Non “livre noir” n’est pas une chaîne de “dialogues”, c’est une chaîne extrémiste où des gus tout aussi extrémistes viennent déverser leur propagande nauséabonde, comme zemmour par exemple mais c’est loin d’être le seul.



J’ignore quelle est l’orientation politique de ton idole di vizio et je m’en fous. Mais si il n’est pas d’extrême droite et qu’il va malgré tout sur cette chaîne, c’est qu’il n’a aucune éthique et qu’il est prêt à tout pour faire parler de lui et se mettre en avant. Idem pour sa présence sur TPMP.



Malheureusement, l’arrivée de ce virus a permis la prolifération de ces gus (la plupart n’ayant aucune compétence dans ce domaine) en quête de notoriété à tout prix et d’autres gus dont la notoriété est à bout de souffle et qui ont trop peur de la perdre…



Pour terminer, une comparaison (un peu lourdingue je l’admets) avec une époque que nous n’avons pas vécu mais qui a laissé de lourdes traces dans l’histoire de notre pays :



Pendant la seconde guerre et l’occupation, aurait-on pu imaginer un Jean Moulin s’exprimant sur “radio-Paris” ?



Bref, j’en resterais là car tes propos sont toujours aussi vides d’arguments et tu nous avais fait le même coup avec la défaite de trump aux présidentielles des US, une défaite que tu semblais avoir bien du mal à encaisser.
J’espère que tu t’en es remis depuis… :D


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

gavroche69 a dit:


…Ben ouais, tout le monde sait bien que TMTP TPMP c’est pas du tout une émission mainstream mais une émission hautement scientifique destinée à l’élite intellectuelle… :mad2:




:cap:



J’en profite pour dire que j’ai regardé un peu ce triste guignol de di vizio car j’aime bien me faire une idée avant de critiquer.



C’est consternant… Ce mec gesticule dans tous les sens avec des mimiques dignes du “grand guignol”.
Ses propos sont nuls et sans aucun argument autre que “si c’est moi qui le dit c’est donc forcément vrai”
Je me demande s’il ne devrait pas consulter un psy, un vrai… :mad2:


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

kevinz a dit:


Non, la cle des changements importants, passe par le changement des idees au sein de la societe. Si dans une societe, il est accepte que l’Etat puisse controler tes allees et venues, sache en tout temps ou tu vas, qui tu frequentes, tes secrets medicaux et de vie, quel est l’interet d’aller voter ? Tu sais que le clown qui va etre choisis continuera avec le status quo.




Oui c’est pour ça qu’une grande partie des “rebelles” qui ne votent pas choisissent en toute connaissance de cause de filer toutes leurs infos personnelles, le contenu de leurs conversations, tous les endroits qu’ils visitent etc à des grosses boites américaines. On a les “résistants” qu’on mérite…



L’Etat en France connait beaucoup moins de choses que ce que tu dis, et beaucoup moins que les réseaux sociaux, Google et Cie. Et j’ai du mal à voir en quoi c’est pas compatible avec un vote, ils ne sont pas dans ta tête quand tu vas dans l’urne, et le reste du temps t’es pas obligé de hurler tes convictions politiques à tout le monde pour qu’ils soient au courant ;)


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

Je rajoute quand même un truc :
Oui ce pass-sanitaire tel qu’il est conçu est totalement excessif et ridicule mais le comparer à la notion de vaccination est tout aussi ridicule.
C’est justement des anti-vax forcenés qui confortent l’état dans l’imposition de ce pass débile.



Mais les négationnistes-complotistes (il faut appeler les choses par leur nom) sont incapables de s’en rendre compte, ça montre bien leur niveau… :mad2:


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

T’es quoi, psy, politologue, … ?



C’est absurde ce que tu dis, c’est le racisme politique gauchiste qui provoque ça. Je veux bien que les premiers contacts de la chaîne Livre Noir, que je ne connaissais pas, soient de droite. Mais si personne de gauche n’accepte une invitation par exemple (je parle en général, je ne dis pas que c’est le but de cette chaîne), alors forcément ça aura l’air d’une chaîne non pluraliste, et si à gauche ils pensent tous comme toi (ah non on n’y va pas, parce que y’a que des gens de droite !) forcément CQFD quoi.



Di Vizio débute complètement sur Internet de manière générale et il est à l’ouest complet sur ces considérations apparemment puisqu’il répond à tout le monde sauf que les plus pressés de l’entendre n’étaient pas de gauche (alors que lui s’en tape et ira partout), et le voilà étiqueté et stigmatisé par des gens comme toi. Heureusement que ça c’est pareil, ce genre de pensée est en train de lasser tout le monde. Tu ne juges même pas du message, tu disqualifies d’entrée de jeu le cadre, ‘fin chais pas, c’est fini ça, on n’en est plus là ! Tu dis que t’as pas le temps et que ça t’intéresse pas, c’est plus honnête.



A un moment faut se mouiller aussi et faire des passerelles, sinon faut pas s’étonner si chacun se radicalise dans sa bulle idéologique d’autiste.


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

TroudhuK

T’es quoi, psy, politologue, … ?

C’est absurde ce que tu dis, c’est le racisme politique gauchiste qui provoque ça. Je veux bien que les premiers contacts de la chaîne Livre Noir, que je ne connaissais pas, soient de droite. Mais si personne de gauche n’accepte une invitation par exemple (je parle en général, je ne dis pas que c’est le but de cette chaîne), alors forcément ça aura l’air d’une chaîne non pluraliste, et si à gauche ils pensent tous comme toi (ah non on n’y va pas, parce que y’a que des gens de droite !) forcément CQFD quoi.

Di Vizio débute complètement sur Internet de manière générale et il est à l’ouest complet sur ces considérations apparemment puisqu’il répond à tout le monde sauf que les plus pressés de l’entendre n’étaient pas de gauche (alors que lui s’en tape et ira partout), et le voilà étiqueté et stigmatisé par des gens comme toi. Heureusement que ça c’est pareil, ce genre de pensée est en train de lasser tout le monde. Tu ne juges même pas du message, tu disqualifies d’entrée de jeu le cadre, ‘fin chais pas, c’est fini ça, on n’en est plus là ! Tu dis que t’as pas le temps et que ça t’intéresse pas, c’est plus honnête.

A un moment faut se mouiller aussi et faire des passerelles, sinon faut pas s’étonner si chacun se radicalise dans sa bulle idéologique d’autiste.

Tu tournes en rond là…
Heu c’est quoi “le racisme politique gauchiste” ?
Oui je vomis l’extrême droite, ça fait de moi un raciste ?
Tu sais qu’il n’y a qu’une seule race dans l’espèce humaine ?
Tu sais qu’il y a bien plus de “racistes” chez les nazillons-fachos qu’ailleurs ?



Pour revenir à ton gourou, j’ai déjà dit que je me fous de son orientation politique, je dis juste que ce type n’a aucune légitimité à ouvrir sa gueule sur un sujet où il n’a strictement aucune compétence et qu’il ne fait que se faire voir (et valoir) le plus possible de partout. En cela il est comme tous les guignols de son genre qui polluent tous les médias depuis l’arrivée du virus.
Le pire c’est que certains (très peu) avaient effectivement des compétences dans ce domaine mais il semble que la course à la notoriété leur a fait carrément péter les plombs et les a fait plonger dans le complotisme aigu (perronne et cie).



Je répète que le comportement physique de ce gus (gesticulations et grimaces) semblent relever de la psychiatrie. Oui j’ai pris la peine de l’écouter mais pas pendant une heure car c’est du grand n’importe quoi. Même si parfois il dit des trucs censés du style “l’eau ça mouille” mais c’est sûrement à l’insu de son plein gré.



Discours à la mode chez les négationnistes :
Ah brave peuple, méfiez-vous des médecins et des chercheurs, ils sont tous vendus !! :eeek2:
Ils veulent vous injecter un vaccin pour mieux vous surveiller !!
Si vous avez des problèmes digestifs ou gastriques, consultez un plombier, il sont experts en tuyauterie !!
Si vous avez des problèmes respiratoires, consultez un spécialiste en climatisation, ils sont experts en ventilation !!
Si vous avez des problèmes cérébraux, consultez “di machin de mes deux”, il vous expliquera comment vous passer de votre cerveau, c’est un truc qu’il a très bien expérimenté sur lui-même !! Mais faites gaffe car ce n’est visiblement pas sans conséquences fâcheuses… :mad2:



Bref, j’en passe et des pires…



Ce putain de virus aura au moins permis de voir à quel point notre société est malade (rien à voir avec la covid) et à quel point la nuisance des réseaux sociaux (internet en général) mal utilisés est sans limite alors que ça pourrait être vraiment génial. :craint:


kevinz
Il y a 2 ans

Patch a dit:


Je vais citer Macqael, qui a mis sur l’autre news un commentaire absolument parfait :




Reponse sans rapport a ton commentaire ou tu qualifies la citation de Martin Luther King et de La Declaration des Drois de l’Homme et du citoyen: d’“arguments les plus cretins”.


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


Je déplore les discours délirants (quant aux gens qui applaudissent, déclencher des applaudissements c’est facile quand on sait parler aux foules, peu importe ce qu’on raconte) et je ne me pense pas du tout dans une majorité silencieuse (qui ne dit mot consent), donc bon… Bizarre que tu ne prennes jamais des exemples pro-pouvoir, tu parles de CGT alors que tu aurais pu parler des adhésions à En Marche, bref c’est insipide, rien ne va dans ce commentaire.



Il ne devrait pas t’échapper qu’on a une population âgée importante et qu’aller sur Internet et tout… c’est pas un acquis pour tout le monde, très très loin de là. Tant mieux si tu t’es désinscrit de Facebook.




Mais pourquoi il faudrait des “exemples pro-pouvoir”. Encore une fois ce n’est pas un lutte contre Macron c’est une lutte contre un virus et la maladie qu’il déclenche. C’est bien ça le problème de tous ces gens dans la rue, ils ont des tas de raisons de s’opposer à Macron que je ne conteste pas, mais la lutte contre l’épidémie est utilisée comme bouc émissaire pas une grosse partie et du coup ils ont besoin de se chercher des complots partout pour expliquer qu’en fait c’est Macron qui l’a déclenchée pour mettre en place une dictature.
Si les gens veulent râler contre Macron qu’ils râlent contre Macron, pas contre le vaccin et les mesures de précaution qui permettent de limiter la propagation de l’épidémie, en inventant ou en se rattachant à n’importe quoi d’inventé par les autres pour se justifier. Ce n’est pas une coïncidence qu’on retrouve un tel chevauchement entre les manifestations actuelles et le mouvement des gilets jaunes. Et comme pour les gilets jaunes on retrouve des gens qui ont des intérêts et des envies complètement contradictoires, et dont le seul point commun est l’opposition à Macron.



Au final le pass sanitaire a été quasi vidé de sa substance au parlement, sans contrôle d’identité par les établissement n’importe qui pourra rentrer n’importe où avec le pass de quelqu’un d’autre, et les établissements n’auront aucune responsabilité là dessus. Vu que la police ne risque pas de pouvoir faire beaucoup de contrôles dans l’absolu, le risque sera quasi nul de présenter un faux pass sanitaire. On est quand même un peu loin de la dictature nazie dénoncée par les manifestants. Sachant que si on a un événement “important” (concert, spectacle etc) il est toujours possible d’avoir un pass sanitaire même sans vaccin, pour être sûr qu’on ne va pas contaminer les autres.


PreviouslNpact
Il y a 2 ans

kevinz a dit:


Non, la cle des changements importants, passe par le changement des idees au sein de la societe. Si dans une societe, il est accepte que l’Etat puisse controler tes allees et venues, sache en tout temps ou tu vas, qui tu frequentes, tes secrets medicaux et de vie, quel est l’interet d’aller voter ? Tu sais que le clown qui va etre choisis continuera avec le status quo.




Quel est le rapport ? Ils ne sont pas dans l’isoloir à voir pour qui on vote, ni dans notre cerveau si on fait un minimum attention (avec les chaines d’info, mais aussi avec les réseaux sociaux et tous les charlatans et commerciaux qui s’y déguisent en lanceurs d’alertes). Et avec les smartphones à une infime minorité près on est à peu près tous suivis dans nos déplacements aussi, le pass sanitaire ne va pas augmenter de façon significative la connaissance de nos déplacements par l’Etat.
Et même si c’était le cas, en quoi ça empêcherait le changement des idées au sein de la société ?



Le traçage des déplacements et de notre vie privée est un problème, mais ça n’a rien à voir avec le changement des idées dans la société, ni avec le vote. Non sequitur !


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

gavroche69 a dit:


Heu c’est quoi “le racisme politique gauchiste” ?
Oui je vomis l’extrême droite, ça fait de moi un raciste ?
Tu sais qu’il n’y a qu’une seule race dans l’espèce humaine ?
Tu sais qu’il y a bien plus de “racistes” chez les nazillons-fachos qu’ailleurs ?




Bizarre, quand je te cite il n’y a pas le début, je dois copier/coller.



“racisme” politique, ça veut dire que tu rejettes des gens pour leur étiquetage politique ou autre préjugé, qui est d’ailleurs souvent une origine non choisie au passage (comme plein de choses en fait, tout le monde n’a pas grandi la tête vide pour choisir à 18 ans ses idées). Mentalement c’est pareil, t’as jugé quelqu’un en 2s sans jamais lui avoir laissé une chance de prouver que c’est un humain de valeur au-delà des divergences éventuelles (supposées à ce stade) d’opinion ou d’idéologie, qui n’ont rien de graves s’il y a de l’ouverture d’esprit et de la tolérance.



Ça fait longtemps que la société est malade, c’est grave de ne le découvrir que maintenant, et de ne s’en préoccuper que parce que cette fois la santé de tous est à peu près également menacée par un virus plus démocratique que d’habitude (et un vaccin diraient d’autres).


gavroche69 Abonné
Il y a 2 ans

Alors oui, je rejette l’extrême droite, je le revendique et je l’assume parfaitement.
Je parle bien des extrêmes, ceux qui adorent traiter de “gauchiasse” et de “bolchoviques” tout ce qui n’est pas à la droite de la marine mais qui sont incapables d’assumer ce qu’ils sont, à savoir des fascistes voire même des nazis pour certains…



Je n’ai pas jugé di vizio en 2 secondes, j’ai regardé sa misérable intervention sur Youtube dans TPMP et aussi quelques minutes sur le lien que tu as donné. Et oui, je confirme, ce mec est consternant à tous points de vue. Oui j’ai la conviction que le principal objectif de ce type, c’est de faire parler de lui le plus possible, en cela il est loin d’être le seul.
C’est mon avis et il se trouve que je le partage. :ouioui:



Pour info, je passe pas mal de temps à regarder ou écouter des trucs que je n’aime pas car j’estime qu’il faut juger en connaissance de cause et pas seulement sur un a priori ou une réputation.
Par contre je n’irais pas écouter un discours d’extrême droite car il y a bien longtemps que mon opinion est faite sur ces parasites.


TroudhuK Abonné
Il y a 2 ans

gavroche69

Alors oui, je rejette l’extrême droite, je le revendique et je l’assume parfaitement. Je parle bien des extrêmes, ceux qui adorent traiter de “gauchiasse” et de “bolchoviques” tout ce qui n’est pas à la droite de la marine mais qui sont incapables d’assumer ce qu’ils sont, à savoir des fascistes voire même des nazis pour certains…

Je n’ai pas jugé di vizio en 2 secondes, j’ai regardé sa misérable intervention sur Youtube dans TPMP et aussi quelques minutes sur le lien que tu as donné. Et oui, je confirme, ce mec est consternant à tous points de vue. Oui j’ai la conviction que le principal objectif de ce type, c’est de faire parler de lui le plus possible, en cela il est loin d’être le seul. C’est mon avis et il se trouve que je le partage. :ouioui:

Pour info, je passe pas mal de temps à regarder ou écouter des trucs que je n’aime pas car j’estime qu’il faut juger en connaissance de cause et pas seulement sur un a priori ou une réputation. Par contre je n’irais pas écouter un discours d’extrême droite car il y a bien longtemps que mon opinion est faite sur ces parasites.

Mais “l’extrême droite” c’est pas une idéologie, c’est vide, ça ne connecte à rien (ou plutôt ça connecte à trop de choses, relativement aux époques, courants, …). Après je suis d’accord avec toi sur ceux qui traitent de etc., mais pour moi “gauchiasse” ou “facho” c’est aussi inacceptable, lorsque c’est un préjugé ou une insulte gratuite mettant fin à toute possibilité de discussion. Il y a des gens intéressants dans tous les courants de pensée (ceux qui n’ont pas de pensée ça compte pas), et il y a aussi des cons dans tous les courants.



Faut comprendre aussi ce qu’il y a derrière les insultes. Si dire qu’on n’aime pas les … c’est équivalent à dire qu’on n’aime pas le crime, alors on arrivera à être d’accord en le disant comme ça, ensuite on peut toujours discuter d’en quoi est-ce qu’on amalgame ou résume les … au crime, ou en quoi on refuse cet amalgame (la réalité étant toujours plus compliquée).


Patch Abonné
Il y a 2 ans

kevinz a dit:


Reponse sans rapport a ton commentaire ou tu qualifies la citation de Martin Luther King et de La Declaration des Drois de l’Homme et du citoyen: d’“arguments les plus cretins”.




Parce que ca l’est ici. Et faut avoir de la merde dans les yeux pour ne pas voir pourquoi.
Une autre question?


Durandal
Il y a 2 ans

Bon bein Ausweis sanitaire en France. A la prochaine crise sanitaire c’est obligation de se faire tatouer le QR Code dans le coup ?


fred42 Abonné
Il y a 2 ans

On voit que tu as tout compris ! Tatouer un truc qui a une durée limitée, c’est beau ! :yes: :bravo:


Twiz
Il y a 2 ans

+1 pour le sous-titre ! 😁


Durandal
Il y a 2 ans

(reply:1888591:fred42)Heureusement que j’ai dit prochaine crise sanitaire et je disais cela ironiquement.



PreviouslNpact
Il y a 2 ans

TroudhuK a dit:


C’est pas parce qu’il y a de mauvais arguments pour défendre un refus ou une prudence qu’il faut foncer vers la contrainte. Toujours ce délire de quasiment vouloir interdire la mort du Covid, y’a plus aucune proportionnalité. En tout hypocrisie en plus puisque le pass autorise des vaccinés/guéris contaminants à se retrouver avec des personnes testées négativement mais a priori non immunisées, petit point de détail mais on va s’en occuper.




Le problème c’est que les antivax se sont déchainés dès le début avec ces arguments débiles, et que ça a fait mouche auprès d’une partie non négligeable de la population, au point qu’on se retrouve avec des millions de gens fragiles qui ne sont pas vaccinés.
Si on était à l’immunité collective et si 5 millions de personnes fragiles (vieux, malades, …) n’avaient pas été découragés/effrayés de la vaccination avec des arguments fallacieux alors il n’y aurait pas “d’hypocrisie”, la baisse du taux de contamination chez les vaccinés permettrait de garder l’épidémie sous contrôle et la vaccination des personnes fragiles éviterait les risques d’engorgement des hôpitaux.




Vraiment Patrick, je te le dis gentiment, arrête de penser une seule seconde que tu aurais un quelconque droit sur le corps des autres sous prétexte que tu crois avoir une solution, et que tu crois qu’il faut des coupables pour toute mort Covid. Ça va trop loin là, le délire paranoïaque obsessionnel et la dérive totalitaire qui va avec. Les gens qui croient au vaccin et refusent les risques de la maladie Covid qu’on commence à bien connaître n’ont qu’à se faire vacciner et puis voilà, du reste on a une société à sauver de la tyrannie et ça mérite des sacrifices une fois de plus, c’est bien joli de penser très court terme à cause des émotions induites par les images de la télévision mais après on prend pour 20 ans de Patriot Act, de Vigipirate, et on en passe, et on ne PEUT plus revenir dessus de peur de se sentir responsable en cas de pépin.




Vous faites quoi comme “sacrifice” ? Un vaccin, et plus d’excuse pour des mesures “coercitives” du gouvernement. Le meilleur “sacrifice” que vous pourriez faire c’est vous faire vacciner. Si vous refusez farouchement alors vous ne faites pas de sacrifice. Vous demandez au vieux et aux malades qui ne vont pas résister au covid (et il y en aura même chez les vaccinés) d’en faire un à votre place si l’épidémie reprend. Puisqu’en majorité vous refusez aussi les mesures de distanciation sociale, le masque (voir ta diatribe sur les “morceaux de plastique” en dessous…), etc etc



Et personne ne “croit” avoir une solution. On en a une qui marche beaucoup mieux que l’immunité collective: meilleure immunité que l’immunité naturelle, un nombre de victime infime par rapport à ce que cause la maladie, un coût 100 fois inférieur à celui du soin des malades. Et tout ça c’est mesurable et mesuré avec des études et des retours de pharmacovigilance sur des millions de personnes. On est très, très loin de la croyance, même si toi tu as très envie de croire que ce sont des croyances…




Non on ne confinera pas chaque hiver pour éviter les morts de la grippe ou de quoi que ce soit, non on ne respirera pas dans ces morceaux de plastique à usage unique pour toujours, ça va, c’est bon maintenant, on n’est pas dans un jeu vidéo et on ne peut pas faire un perfect là, y’a d’autres paramètres autrement plus importants qu’une pauvre épidémie qui finira par passer ou se tasser comme toutes les autres.




Oui il suffit de se vacciner et le covid ne sera plus qu’un épiphénomène. On aura plus besoin de masques, plus besoin de pass sanitaire, de jauges dans tous les événements publics etc etc. La solution est simple, bien plus simple que pour la grippe puisque les vaccins ont une efficacité énorme comparée à ce qu’on espérait.
Malheureusement une frange de la population se prend pour des rebelles en refusant le vaccin avec des motifs plus fallacieux les uns que les autre (alors que les vaccins obligatoires c’est pas ça qui manque en France depuis des décennies et c’est pas l’hécatombe, pourtant aucun n’a fait l’objet d’études avec des cohortes si importantes), et quand on a des dizaines de milliers de cas quotidiens alors on a le risque d’apparition de variants plus vicieux qui peuvent forcer à tout recommencer, y compris tout le processus de vaccination.
Personne ne demande une solution parfaite (à part peut-être chez les antivax qui voudraient que les vaccins aient 100% d’efficacité et 0 effets secondaires sinon “c’est pas des vaccins” et “c’est un génocide”…), juste une participation d’une partie suffisante de la population pour faire de ce virus un phénomène négligeable.




Je le savais de toute façon que les jauges de % de vaccinés allaient encore gamifier le truc et devenir une obsession, c’était évident, et nous voilà avec les QR Codes partout, mais quand est-ce que vous allez vous arrêter ?




L’obsession elle est plutôt chez toi et la “gamification” que tu nous sors à chaque fois. Arrêtes de prétendre que la vaccination est un “viol”, qu’elle augmente l’épidémie, qu’elle est plus dangereuse que la maladie, etc etc Tous ces arguments ont été démontés par la science, la vraie, pas celle des powerpoints devant une audience captive et des collectionneurs d’études rétractées ou autopubliées. C’est vous qui en décourageant le plus possible la vaccination forcez à prendre des mesures “autoritaires” pour tenter de se rapprocher tout de même de l’immunité collective.



Merci de faire le ménage dans ton argumentation anti vaccin, supprime tout ce qui a été démonté par les faits, accepte de voir les arguments et les résultats d’études qui te dérangent, et tu verras qu’en fin de compte il ne te reste plus beaucoup de raisons objectives et fondées scientifiquement pour refuser le vaccin.
L’opposition au gouvernement est rationnelle, utiliser la vaccination comme outil pour montrer cette opposition est irrationnel.