Le vote électronique bientôt étendu aux élections présidentielles ?

Pour voter Hollande ou ailleurs dans le monde

Le vote électronique bientôt étendu aux élections présidentielles ?

Le vote électronique bientôt étendu aux élections présidentielles ?

Les prochaines élections présidentielles, qui devraient a priori se tenir en 2017, pourraient bien se dérouler grâce au vote électronique pour les Français établis à l’étranger. C’est en tout cas l’objet d’une proposition de loi que vient de présenter un député de l'opposition.

vote électronique internet

Capture vidéo France TV Diplo sur Dailymotion.

 

Au travers d’une proposition de loi organique déposée la semaine dernière auprès de l’Assemblée nationale, le député UMP Thierry Mariani souhaite que les Français résidant à l’étranger puissent dorénavant élire le président de la République grâce aux technologies de vote par voie électronique. « Les électeurs établis hors de France sont parfois contraints de parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour aller voter ce qui empêche pratiquement certains d’entre eux de prendre part au scrutin » fait-il valoir dans son exposé des motifs. Du coup, le vote électronique par Internet présente selon lui tous les avantages requis face à cette situation : « simplicité du vote, facilité d’accès au scrutin, augmentation de la participation et instantanéité de la prise en compte du suffrage ».

Un vote qui présente « toutes les garanties de sécurité souhaitées » 

Cette solution était utilisée depuis l’année dernière pour l’élection de certains députés, représentant eux aussi des Français de l’étranger. « Cette modalité de vote a connu un grand succès » fait valoir à cet égard le député Mariani. Il poursuit, droit dans ses bottes : « Le vote par voie électronique a, par ailleurs, assuré toutes les garanties de sécurité souhaitées ». On se souvient pourtant que différents problèmes furent remontés lors des élections législatives de juin 2012. Ce fut par exemple le cas dans la quatrième circonscription du Bénélux, où un bug dans le dépouillement du vote électronique fut constaté lors du second tour (voir notre article). Alors que le Parti Pirate clamait auprès du Conseil constitutionnel que ce scrutin était ainsi entaché d’irrégularité, le juge électoral ne l’a pas entendu de cette oreille et a validé l’élection en question en début d'année.

 

D'ailleurs, hasard du calendrier : ce texte a été déposé alors qu’au même moment, chez nos voisins suisses, le vote électronique se trouve sous les feux des projecteurs après qu’un hacker ait découvert une faille permettant de manipuler des votes, comme l’expliquait ce week-end Le Matin.

Des éléments de langage communs entre majorité et opposition 

Quoi qu'il en soit, Thierry Mariani entend modifier sur un plan juridique la loi organique du 31 janvier 1976 relative au vote des Français établis hors de France pour l’élection du président de la République, afin que les citoyens inscrits sur une liste électorale consulaire puissent « voter par voie électronique au moyen de matériels et de logiciels permettant de respecter le secret du vote et la sincérité du scrutin ». Cette possibilité de vote sera complémentaire aux procédures traditionnelles : vote à l’urne, vote par procuration et vote par correspondance.

 

Restera maintenant à voir ce qu’il advient de cette proposition de loi. Il pourrait dans ce cadre être intéressant de connaître la position du gouvernement à son sujet. L’on remarquera en effet que le député reprend plusieurs éléments de langage de la ministre des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, qui estimait elle aussi en mai dernier que le vote électronique était un « succès » et que celui-ci avait « rempli toutes les garanties de sécurité ». L’exécutif a néanmoins lancé différents audits visant à évaluer le vote électronique. Ces derniers auraient dû se tenir dans le cadre des élections législatives partielles qui se sont tenues il y a quelques semaines.

Commentaires (111)


Je suis pour, et même pour qu’on l’étende à la France… Il n’y aura pas plus de gruge que en physique de toutes façons…








jinge a écrit :



Je suis pour, et même pour qu’on l’étende à la France… Il n’y aura pas plus de gruge que en physique de toutes façons…











+10000 !!! <img data-src=" />



La fiabilité des ordinateurs n’a d’égale que l’honnêteté des hommes politiques <img data-src=" />








jinge a écrit :



Je suis pour, et même pour qu’on l’étende à la France… Il n’y aura pas plus de gruge que en physique de toutes façons…





Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.



edit : d’ailleurs, l’article du Matin est assez révélateur









ActionFighter a écrit :



Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.







on a vu ce que ça avait donné aux élections aux US <img data-src=" />

http://www.slate.fr/monde/64363/elections-usa-2012-machines-voter-design









gab69110 a écrit :



La fiabilité des ordinateurs n’a d’égale que l’honnêteté numérique des hommes politiques <img data-src=" />







<img data-src=" />



<img data-src=" /> Pas question, je reste au papier !








ActionFighter a écrit :



Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.



edit : d’ailleurs, l’article du Matin est assez révélateur







C’est complétement vrai.



Je trouve cela aberrant de soumettre des élections à des votes électroniques.



Edith : concernant la sécurité bien évidemment.









ActionFighter a écrit :



Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.





moi je suis d’accord avec ce second.



Le citoyen n’a pas un droit de regard sur les dépouillement dans loi ?

<img data-src=" /> appel aux différents juristes qui passent.









spidy a écrit :



on a





Carriage return fail <img data-src=" />



Autant faire un random parmi les deux candidats les plus hauts dans les sondages, ça sera aussi honnête !








feuille_de_lune a écrit :



moi je suis d’accord avec ce second.



Le citoyen n’a pas un droit de regard sur les dépouillement dans loi ?

<img data-src=" /> appel aux différents juristes qui passent.





Le dépouillement est public et tout le monde peut y assister.









ActionFighter a écrit :



Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.





Perso: j’ai tendance a te rejoindre sur le sujet

(ça va partir en querelle des anciens contre les modernes )



Le 25/07/2013 à 12h44

Le seul intérêt des machines à voter, et la votation à la suisse avec démocratie directe et non “représentative” (qui est une grosse blague en France d’ailleurs).



Le pb, c’est la “majorité”… je pense qu’en démocratie directe, il faut plus que la majorité 5050, mais genre plutôt 60%-70%/40%-30%, pour éviter les lois “hardcores” coupent la France complètement en 2.



Et pas internet, y a intérêt que lynx marche.


“qui devraient a priori se tenir en 2017”



Vous prévoyez quelque chose pour avancer les élections?








Groumfy a écrit :



Autant faire un random parmi les deux candidats les plus hauts dans les sondages, ça sera aussi honnête !





J’imagine bien une espèce de skimmer comme ils mettent sur les cartes bleue

qui votent à ta place avec un random pour pas que ça fassent flag

1 vote pour x 3 votes pour Y



Pour avoir dépouillé plusieurs fois, je préfère le vote électronique. <img data-src=" />








Hive a écrit :



“qui devraient a priori se tenir en 2017”



Vous prévoyez quelque chose pour avancer les élections?





Louer toutes les salles de fetes de france pour tout le mois de mai 2017









ActionFighter a écrit :



Le dépouillement est public et tout le monde peut y assister.





merci de la confirmation, je n’étais pas sûr du tout du schmilblick <img data-src=" />



Je pense que le tout premier commentaire était ironique.



Même les militants UMP n’en veulent plus.


La base d’un vote, c’est qu’on puisse surveiller l’urne. C’est comme ça qu’on repère les erreurs et les fraudes. Avec un vote électronique, on fait comment ? Personnellement, je ne vois pas les électrons !


Et bientot le vote 3.0 : Un vote ou meme le citoyen n’est plus necessaire, le politicien au pouvoir choisi son prochain score et celui de son opposant directement.



Un grand pas pour le citoyen qui n’auras meme plus besoin de se deplacer au urnes ni meme de faire un choix entre les deux candidats.








ActionFighter a écrit :



Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.



edit : d’ailleurs, l’article du Matin est assez révélateur





+10.

d’une part.

d’autre part le secret et la sincérité du vote sont aussi impossibles à assurer, contrairement à ce que prétend Mariani (et contrairement à ce que permet l’isoloir: tout le monde voit bien que le votant est seul à voter).

le vote électronique est une énorme connerie poussée par des boites françaises. c’est la même chose que pour la biométrie: y’a un marché à créer, des besoins à suggérer. Mariani copie-colle d’ailleurs les arguments des vendeurs:



simplicité du vote, facilité d’accès au scrutin, augmentation de la participation et instantanéité de la prise en compte du suffrage



franchement il s’est fait chier, il aurait pu scanner la plaquette.<img data-src=" />



Le 25/07/2013 à 12h52







jinge a écrit :



Je suis pour, et même pour qu’on l’étende à la France… Il n’y aura pas plus de gruge que en physique de toutes façons…







Ils ne le feront jamais.

Pour une raison simple mais inavouable : ils préfèrent que les abstentionnistes et autres mécontents aient la flemme de se déplacer, plutôt que de voter pour un parti qui ne sera ni UMP ni PS.

Car nombreux sont les partisants du “tous pourris, tous les mêmes” qui ne veulent même pas faire l’effort d’aller voter en se disant que ça ne changera rien aux résultats, par contre s’il suffit d’un clic sur leur PC, ils se donneront la peine.



On pourra voter à partir d’un compte google ? <img data-src=" />


Au fait on sais combien coûte une élection “papier” je parle pas des frais de campagne

(Jean Pierre si tu me lis faudra y répondre dans Combien ça coûte ?)<img data-src=" />


Électronique ou papier si au moins le vote avait une utilité…



La France à dit non démocratiquement au traité de Lisbonne.

Et nos parlementaire ont manipulé la constitution pour dire oui sans notre accord… <img data-src=" />



Vive la démocratie !








ActionFighter a écrit :



Carriage return fail <img data-src=" />







C’est pas moi, c’est le PC. <img data-src=" />



Alors que je suis clairement pour la dematérialisation je farouchement contre le vote electronique . pour le coup il sera impossible de vérifier et de compter à nouveau <img data-src=" /> 


Ils n’ont qu’à utiliser un vote par SMS façon secret story <img data-src=" />








ActionFighter a écrit :



Et moi je suis totalement contre, justement parce que l’on ne pourra pas vérifier la gruge contrairement au vote physique où l’on peut assister au dépouillement.



edit : d’ailleurs, l’article du Matin est assez révélateur





Et moi je m’en fou parce que je ne vote pas, car peu importe pour quel homme politique tu votes, aucuns n’a le pouvoir de faire changer les choses.



Et en fait, seul les consommateurs peuvent arrêter de donner tous les pouvoir à la finance (qui eux même -la finance- contrôle les politiques) en choisissant une manière saine de consommer.



Alors, ce n’est pas parce qu’il inventerons n’importe quelle sorte de manière de voter, que le fond du problème changera. Visiblement de changer la manière de voter n’est qu’une parade pour détourner le vrai problème de fond, ou noyer le poisson !



doublon








Hive a écrit :



“qui devraient a priori se tenir en 2017”



Vous prévoyez quelque chose pour avancer les élections?







Démission, décès, etc. Des choses déjà survenues dans l’histoire de la 5ème République (De Gaulle en 69, Pompidou en 74).









Just1_ a écrit :



Alors que je suis clairement pour la dematérialisation je farouchement contre le vote electronique . pour le coup il sera impossible de vérifier et de compter à nouveau <img data-src=" />





Je pens(e/ait) selon les commentaire que c’est la position de quasiment tout les informaticiens (secrétaire, designer, infographiste, utilisateur apple ,opérateur sur un pc, … )



Qu’ils prennent déjà en compte les votes blanc avec pour valider une élection il doit y avoir au minimum 60% des inscrits votants



Pour le vote électronique les élus sont contre et après comment ils font pour bourrer les urnes, passer certains bulletins en vote blanc (oui un coup de crayon malencontreux sur un papier ça arrive), oublier de compter certains bulletins, …








Lolipop a écrit :



Je pense que le tout premier commentaire était ironique.



Même les militants UMP n’en veulent plus.







Wouaw avouer que des gauchistes sont plus adroites (lapsus) <img data-src=" /> à droite qu’eux (il y a sûrement un plan différent : gauche + droite et, le Bas et Haut qui est un nouveau facteur à définir : l’exception culturelle)<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />)









Hive a écrit :



“qui devraient a priori se tenir en 2017”



Vous prévoyez quelque chose pour avancer les élections?





<img data-src=" />









hellmut a écrit :



+10.

d’une part.

d’autre part le secret et la sincérité du vote sont aussi impossibles à assurer, contrairement à ce que prétend Mariani (et contrairement à ce que permet l’isoloir: tout le monde voit bien que le votant est seul à voter).

le vote électronique est une énorme connerie poussée par des boites françaises. c’est la même chose que pour la biométrie: y’a un marché à créer, des besoins à suggérer. Mariani copie-colle d’ailleurs les arguments des vendeurs:





<img data-src=" />



Déjà que l’UE n’arrive pas à sécuriser la confidentialité de leurs conseils face aux écoutes américaine, alors sécuriser et assurer la confidentialité des poste de travail de tous les votants….







spidy a écrit :



C’est pas moi, c’est le PC. <img data-src=" />





Encore un coup de l’interface chaise-clavier <img data-src=" />









coucou_lo_coucou_paloma a écrit :



Pour avoir dépouillé plusieurs fois, je préfère le vote électronique. <img data-src=" />





J’ai déjà été dépouillé aussi.<img data-src=" />



D’avoir vu la saison 1 de Heroes avec le mec qui trafique une élection juste en touchant une machine, ça m’a vacciné de l’envie de voter électroniquement.



Faisons tourner cet extrait !








caoua a écrit :



Et moi je m’en fou parce que je ne vote pas, car peu importe pour quel homme politique tu votes, aucuns n’a le pouvoir de faire changer les choses.



Et en fait, seul les consommateurs peuvent arrêter de donner tous les pouvoir à la finance (qui eux même -la finance- contrôle les politiques) en choisissant une manière saine de consommer.



Alors, ce n’est pas parce qu’il inventerons n’importe quelle sorte de manière de voter, que le fond du problème changera. Visiblement de changer la manière de voter n’est qu’une parade pour détourner le vrai problème de fond, ou noyer le poisson !





L’utilité du vote est un autre débat.



Mais attendre une prise de conscience collective sur la responsabilité des achats est à mon avis, très très utopique.









Ricard a écrit :



J’ai déjà été dépouillé aussi.<img data-src=" />





et papouillé ? <img data-src=" />



sinon plutôt contre aussi, m’enfin à voir.

C’est fun d’aller voter, de faire la démarche etc. C’est pas si souvent en plus.









ActionFighter a écrit :



<img data-src=" />



Déjà que l’UE n’arrive pas à sécuriser la confidentialité de leurs conseils face aux écoutes américaine, alors sécuriser et assurer la confidentialité des poste de travail de tous les votants….





En même temps, il faut bien détourner les vrais problèmes en mettant en place des solutions moderne, qui sont dans l’air du temps, et qui en plus brillent et rapportent des sous aux copains.









Yzokras a écrit :



Ils ne le feront jamais.

Pour une raison simple mais inavouable : ils préfèrent que les abstentionnistes et autres mécontents aient la flemme de se déplacer, plutôt que de voter pour un parti qui ne sera ni UMP ni PS.

Car nombreux sont les partisants du “tous pourris, tous les mêmes” qui ne veulent même pas faire l’effort d’aller voter en se disant que ça ne changera rien aux résultats, par contre s’il suffit d’un clic sur leur PC, ils se donneront la peine.





A moitié faux. Je ne vote pas, et pourtant je me déplace pour accompagner ma femme par exemple. Pour certains (comme moi), l’abstention est un acte politique et non de la fainéantise.<img data-src=" />









jb18v a écrit :



et papouillé ? <img data-src=" />





Aussi, et demain soir, je vais encore être dépouillé.<img data-src=" />









Homo_Informaticus a écrit :



D’avoir vu la saison 1 de Heroes avec le mec qui trafique une élection juste en touchant une machine, ça m’a vacciné de l’envie de voter électroniquement.



Faisons tourner cet extrait !







http://www.topito.com/top-principes-informatique-cinema

sans oublier 24 heures chrono <img data-src=" />





Un vote qui présente « toutes les garanties de sécurité souhaitées »



C’est surtout le souhaitées qui m’ennuie, parce que ça veut tout et rien dire.



Et puis la fiabilité du vote électronique a déjà été démontrée plus que nécessaire.








Winderly a écrit :



C’est surtout le souhaitées qui m’ennuie, parce que ça veut tout et rien dire.



Et puis la fiabilité du vote électronique a déjà été démontrée plus que nécessaire.







Tu voulais dire la faillibilité j’imagine ?! <img data-src=" />









caoua a écrit :



En même temps, il faut bien détourner les vrais problèmes en mettant en place des solutions moderne, qui sont dans l’air du temps, et qui en plus brillent et rapportent des sous aux copains.





Les politiques appliquées ne sont pas souvent celles pour lesquelles on a voté, mais je ne vois personnellement pas d’autre moyen d’influer sur les décisions politiques, à partir du moment où tous les citoyens n’ont pas la même perception de ce qu’est la “bonne politique” à mettre en œuvre.









Homo_Informaticus a écrit :



D’avoir vu la saison 1 de Heroes avec le mec qui trafique une élection juste en touchant une machine, ça m’a vacciné de l’envie de voter électroniquement.



Faisons tourner cet extrait !







<img data-src=" /> je pensais jamais voir un lien réelle / film ici <img data-src=" />



Le vote électronique doit être évité par solidarité envers les pays intellectuellement manipulateurs. Les Dictateurs n’aiment pas les lynchages populaires








ActionFighter a écrit :



L’utilité du vote est un autre débat.



Mais attendre une prise de conscience collective sur la responsabilité des achats est à mon avis, très très utopique.





Bien entendu qu’il s’agit d’un autre débat, et je suis navré de mon HS.



Cependant, ce qui est utopique me semble t’il, c’est que la prise de conscience de tout le monde se fasse de manière relativement radicale.

A contrario, la prise de conscience qui se fait petit à petit, qui se fait doucement, n’est pas utopique. D’ailleurs la «bataille» semble être à ce niveau et non au niveau de changer radicalement les choses.



Alors, voter à l’utilité dans ce point de vue, de donner l’opportunité aux votant de se rendre compte de l’inutilité du vote dans ce contexte actuel.



C’est un des rares trucs qui pourraient me faire descendre dans la rue ça.



En plus d’assister au dépouillement, on peut recompter aussi après avec les papiers. Aucune borne ne remplacera jamais une urne transparente cadenassée où tu vois ton bulletin tomber. Sinon de s’entendre dire “dormez tranquille brave gens, faites-nous confiance, ça marche très bien. Appuyez sur le bouton (de toute façon ça vote le même <img data-src=" /> )”.








trash54 a écrit :



<img data-src=" /> je pensais jamais voir un lien réelle / film ici <img data-src=" />







Je bosse pas le trolldredi, faut bien que je me rattrape <img data-src=" />









Vader_MIB a écrit :



C’est un des rares trucs qui pourraient me faire descendre dans la rue ça.



En plus d’assister au dépouillement, on peut recompter aussi après avec les papiers. Aucune borne ne remplacera jamais une urne transparente cadenassée où tu vois ton bulletin tomber. Sinon de s’entendre dire “dormez tranquille brave gens, faites-nous confiance, ça marche très bien. Appuyer sur le bouton (de toute façon ça vote le même <img data-src=" /> )”.





Aie confiance









ActionFighter a écrit :



Les politiques appliquées ne sont pas souvent celles pour lesquelles on a voté, mais je ne vois personnellement pas d’autre moyen d’influer sur les décisions politiques, à partir du moment où tous les citoyens n’ont pas la même perception de ce qu’est la “bonne politique” à mettre en œuvre.





Oui, c’est comme si c’était un jeu sans fin, une histoire sans fin, qui se répétait et qui masquait la réalité (la vraie réalité et non la réalité illusoire bien sur).









trash54 a écrit :



Qu’ils prennent déjà en compte les votes blanc avec pour valider une élection il doit y avoir au minimum 60% des inscrits votants



Pour le vote électronique les élus sont contre et après comment ils font pour bourrer les urnes, passer certains bulletins en vote blanc (oui un coup de crayon malencontreux sur un papier ça arrive), oublier de compter certains bulletins, …







  • 1 à l’ensemble, que du bon sens









Glyphe a écrit :



Tu voulais dire la faillibilité j’imagine ?! <img data-src=" />





Oui, bien vu <img data-src=" />









maestro321 a écrit :



Électronique ou papier si au moins le vote avait une utilité…



La France à dit non démocratiquement au traité de Lisbonne.

Et nos parlementaire ont manipulé la constitution pour dire oui sans notre accord… <img data-src=" />



Vive la démocratie !







Logique , ils pouvait pas nous pondre une constitution d’une douzaine de ligne, le nombre de personne qui on lu le pavé en entier doit être ridicule.









Vader_MIB a écrit :



C’est un des rares trucs qui pourraient me faire descendre dans la rue ça.



En plus d’assister au dépouillement, on peut recompter aussi après avec les papiers. Aucune borne ne remplacera jamais une urne transparente cadenassée où tu vois ton bulletin tomber. Sinon de s’entendre dire “dormez tranquille brave gens, faites-nous confiance, ça marche très bien. Appuyez sur le bouton (de toute façon ça vote le même <img data-src=" /> )”.





Si y’a que ça on peut t’integrer un écran sur les machine a voter avec un visuel d’une enveloppe tombant dans une urne transparente cadenasser …



on peut peut-etre meme pousser le bouchons pour obtenir quelque chose du typehttp://static.canalblog.com/storagev1/laelew.canalblog.com/images/mon_bureau2.jp…









coucou_lo_coucou_paloma a écrit :



On pourra voter à partir d’un compte googleINpactien ? <img data-src=" />





<img data-src=" />



<img data-src=" />Je n’ai pas trop confiance en Google…<img data-src=" />









Xavier.B a écrit :



Démission, décès, etc. Des choses déjà survenues dans l’histoire de la 5ème République (De Gaulle en 69, Pompidou en 74).







C’était plus dans l’otique de “quelque chose de pas naturel” ou “PcI à la tête de la révolte populaire française”.

Tout ce que tu cites est trop naturel <img data-src=" />



(Je te concède aussi que je connais assez mal l’historique des présidents français, j’habite dans un Royaume un peu au nord. Du coup ce n’est pas une partie de ma culture générale que j’ai envie de développer…)





voter sur internet… <img data-src=" />


Si demain on impose le vote électronique je n’irai plus voter : ce sera devenu inutile puisque de toute façon le résultat n’aura rien à voir avec les votes et que personne ne saura qui choisit le résultat. Le vote électronique c’est le moyen de mettre fin à la démocratie avec l’acclamation de millions d’ânes ignorants.



On reconnaît là le grand républicanisme du clan Sarkozy !








amikuns a écrit :



Logique , ils pouvait pas nous pondre une constitution d’une douzaine de ligne, le nombre de personne qui on lu le pavé en entier doit être ridicule.





Oui c’est vrai ces ignorants du peuple ne peuvent pas prendre de décision, autant le faire à leur place.

Ho wait!









Ricard a écrit :



A moitié faux. Je ne vote pas, et pourtant je me déplace pour accompagner ma femme par exemple. Pour certains (comme moi), l’abstention est un acte politique et non de la fainéantise.<img data-src=" />



Pourquoi ne pas voter blanc, dans ce cas ?









HarmattanBlow a écrit :



Si demain on impose le vote électronique je n’irai plus voter : ce sera devenu inutile puisque de toute façon le résultat n’aura rien à voir avec les votes et que personne ne saura qui choisit le résultat. Le vote électronique c’est le moyen de mettre fin à la démocratie avec l’acclamation de millions d’ânes ignorants.



On reconnaît là le grand républicanisme du clan Sarkozy !





Je me joint à toi.



Le vote électronique a ses failles, le vote papier a ses contraintes, surtout en France ! Comme souvent, la bonne solution ne serait-elle pas au milieu ? Le papier pour le visuel / contrôle, mais (bcp) plus de souplesse pour voter ?



Si on ne peut pas être présent à son bureau de vote le jour J, il faut le prévoir avant (pas de déplacement de dernière minute), avoir le plaisir d’aller au commissariat, et surtout connaître quelqu’un de confiance qui vote dans la même commune… <img data-src=" />



Un vote papier mais une liste électorale nationale, avec la possibilté de voter dans n’importe quel bureau, avec un registre numérique des inscrits, avec une appli indiquant la fréquentation de chacun d’eux aux alentours ? Bref, le système classique amélioré par l’électronique.








gab69110 a écrit :



La fiabilité des ordinateurs n’a d’égale que l’honnêteté des hommes politiques <img data-src=" />





L’ordinateur fait ce qu’on lui dit de faire , si le programme de vote a été fait avec les pieds ce n’est pas de sa faute.



Sinon pour en revenir au sujet :

-Vote “physique” =&gt; tout citoyen de bonne volonté peut participé au dépouillement de son bureau de vote

-Vote “électronique” =&gt; 99.99% de la pop est dans l’impossibilité totale d’un quelconque contrôle des résultats.



Rien que pour cela je ne cautionne pas cette méthode de vote <img data-src=" />









amikuns a écrit :



… le nombre de personne qui on lu le pavé en entier doit être ridicule.





Et le nombre de ceux qui ont tout compris doit être risible <img data-src=" />



Je ne comprend pas pourquoi sur PCI on mixe toujours le vote électronique qui si il a des défauts est techniquement réalisable et démocratique avec le vote en ligne qui est une aberration tellement il est évident qu’on ne peut mettre en oeuvre les prérequis au vote que sont l’anonymat, la vérification par le citoyen et la certitude d’un environnement permettant le libre choix du votant.



Merci de réfléchir avant de “casser” idiotement ce que j’affirme ce n’est pas une conclusion que je tire d’une discution de bistrot.


Le chef de l’état français n’a plus aucun pouvoir sinon celui de valider et mettre en pratiques des ordonnances budgétaires européennes (traité de Lisbonne + traité de stabilité, coordination, gouvernance au sein de l’UE ET de l’UNION MONETAIRE) <img data-src=" />



Compte tenu du fait que lorsque l’avis du peuple <img data-src=" /> a été demandé lors du dernier référedum , il n’a pas été tenu compte du résultat (la décision contraire a été validée par nos “représentants” élus) <img data-src=" />



Si on veut donc gagner du temps et faire des économies, il serait plus rapide de faire nommer le gouverneur de la province France par la Commission Européenne, comme ce fut déjà le cas en Grèce et en Italie <img data-src=" />








NEVdD a écrit :



Je ne comprend pas pourquoi sur PCI on mixe toujours le vote électronique qui si il a des défauts est techniquement réalisable et démocratique avec le vote en ligne qui est une aberration tellement il est évident qu’on ne peut mettre en oeuvre les prérequis au vote que sont l’anonymat, la vérification par le citoyen et la certitude d’un environnement permettant le libre choix du votant.



Merci de réfléchir avant de “casser” idiotement ce que j’affirme ce n’est pas une conclusion que je tire d’une discution de bistrot.





effectivement, c’est un point important.

mais même si le vote électronique a beaucoup moins de défauts que le vote en ligne, ça reste quand même difficilement contrôlable au niveau du comptage, et à partir du moment où le système est fermé. on peut prendre l’exemple de l’Estonie (je crois) qui a publié le code de son système de vote électronique.









_Beryl_ a écrit :



Le chef de l’état français n’a plus aucun pouvoir sinon celui de valider et mettre en pratiques des ordonnances budgétaires européennes (traité de Lisbonne + traité de stabilité, coordination, gouvernance au sein de l’UE ET de l’UNION MONETAIRE) <img data-src=" />



Compte tenu du fait que lorsque l’avis du peuple <img data-src=" /> a été demandé lors du dernier référedum , il n’a pas été tenu compte du résultat (la décision contraire a été validée par nos “représentants” élus) <img data-src=" />



Si on veut donc gagner du temps et faire des économies, il serait plus rapide de faire nommer le gouverneur de la province France par la Commission Européenne, comme ce fut déjà le cas en Grèce et en Italie <img data-src=" />





ou d’aller voter aux élections européennes.









hellmut a écrit :



effectivement, c’est un point important.

mais même si le vote électronique a beaucoup moins de défauts que le vote en ligne, ça reste quand même difficilement contrôlable au niveau du comptage, et à partir du moment où le système est fermé. on peut prendre l’exemple de l’Estonie (je crois) qui a publié le code de son système de vote électronique.







Justement sur l’article PCI à ce sujet ce n’est pas clair pour moi si l’Estonie a diffusé un code pour le vote électronique ou le vote en ligne…



la sécurité n’existerai jamais dans un vote électronique. la seule sécurité c’est le grand nombre de vérifications manuelles impossible a corrompre.



ca ne devrai pas changer pour des votes aussi importants, surtout en france ou le lobbying est monstrueux et ou il n’y a aucun grand professionnel de la sécurité informatique.


Le plus extraordinaire dans cette histoire c’est qu’on peut modifier le système de vote, avec une simple loi, qui sera votée par 10 gus dans un garage.



À croire que les citoyens se fichent d’être en démocratie ou dans un état totalitaire.








NEVdD a écrit :



Je ne comprend pas pourquoi sur PCI on mixe toujours le vote électronique qui si il a des défauts est techniquement réalisable et démocratique avec le vote en ligne qui est une aberration tellement il est évident qu’on ne peut mettre en oeuvre les prérequis au vote que sont l’anonymat, la vérification par le citoyen et la certitude d’un environnement permettant le libre choix du votant.





Euh… quelles sécurités supplémentaires apporte le vote électronique par rapport au vote en ligne ?



Encore un pas de plus vers plus de démocratie , de transparence !



Quelle belle démocrature devient notre pauvre france.








Homo_Informaticus a écrit :



D’avoir vu la saison 1 de Heroes avec le mec qui trafique une élection juste en touchant une machine, ça m’a vacciné de l’envie de voter électroniquement.



Faisons tourner cet extrait !







surtout pas.



Ca convaincrait certain qu’à moins d’avoir des pouvoirs magiques ou surhumain on ne peut pas traffiquer une machine à voter.



Je comprends pas bien le titre de la news : pourquoi “étendu aux présidentielles” ? Que je sache en 2007 aux présidentielles beaucoup ont déjà voté électroniquement (à Issy les Moulineaux par exemple)



En plus il y a un amalgame entre vote à distance et vote électronique dans un bureau de vote : les deux ont plein de défauts mais on ne peut pas vraiment comparer : ce ne sont pas les mêmes risques (mais il y a des risques dans les deux, certains communs)









fitfat a écrit :



Euh… quelles sécurités supplémentaires apporte le vote électronique par rapport au vote en ligne ?







c’est a priori beaucoup plus facile de truander le PC d’un particulier qu’une machine à voter (mais ça reste possible dans les deux cas)



c’est de manière évidente plus facile de contraindre quelqu’un chez lui que dans un l’isoloir d’un bureau de vote.



(doublon)


De toute facon, vote truqué ou pas, on n’a déjà pas de choix de président alors bon. Tant qu’on continuera a croire que voté UMPS ca sert a quelque chose. On a un président de “gauche” qui est encore plus a “droite” que l’ex président. Donc a part voté pour une personne qui ne viens pas du milieu politique ca changera rien ^^








baldodo a écrit :



c’est a priori beaucoup plus facile de truander le PC d’un particulier qu’une machine à voter (mais ça reste possible dans les deux cas)





Avant même d’en arriver au truandage, ça implique un lien de confiance sur la fiabilité de la machine. C’est tout sauf sécure. A partir de là, que la machine se fasse effectivement truander ou pas, c’est juste un débat judiciaire de responsabilité.





c’est de manière évidente plus facile de contraindre quelqu’un chez lui que dans un l’isoloir d’un bureau de vote.



En effet <img data-src=" />



Le vote informatique/électronique est à bannir de toutes élections “ ouvertes” , cad où le vote n’est pas secret.



j’ajouterai que les soucis de manque de scrutateurs (dépouillement) ou d’assesseurs peuvent être résolus sans passer par un vote électronique. ( rendre obligatoire, récompense diverses, incitations … )



Ces captations vidéos des interventions de Benoît Sibaudhttp://ubuntu-paris.org/video/ubuntu-party-paris-2011-11-13_vote-electronique-en… ( Ubuntu party novembre 2011 ) ethttp://lacantine.ubicast.eu/videos/22-06-2013-194540/ (PSES 2013 ) donnent de nombres réponses à la question « Pourquoi être contre ? »








fitfat a écrit :



Pourquoi ne pas voter blanc, dans ce cas ?





Le vote blanc n’est pas comptabilisé/discuté/pris au sérieux.<img data-src=" />









_Beryl_ a écrit :



Si on veut donc gagner du temps et faire des économies, il serait plus rapide de faire nommer le gouverneur de la province France par la Commission Européenne, comme ce fut déjà le cas en Grèce et en Italie <img data-src=" />





What do you mean? It’s not like our culture and autonomy have disappeared, we’re still a fully independent country. So let’s all sing… err…. hum our European anthem.









Kinian a écrit :



De toute facon, vote truqué ou pas, on n’a déjà pas de choix de président alors bon. Tant qu’on continuera a croire que voté UMPS ca sert a quelque chose. On a un président de “gauche” qui est encore plus a “droite” que l’ex président. Donc a part voté pour une personne qui ne viens pas du milieu politique ca changera rien ^^







Il n’y a pas que l’UMP et le PS hein. Si les candidats ne te conviennent pas, tu es libre de te présenter. Reste à savoir si la proportion de gens comme toi, « dégouté du système » vont te suivre ou iront à la pêche parce qu’il fait beau.



Il ne faut pas confondre le système démocratique (chacun peut voter librement, se présenter librement, ec.) et les magouilleurs qui sont élus dans ce système.









jinge a écrit :



Je suis pour, et même pour qu’on l’étende à la France… Il n’y aura pas plus de gruge que en physique de toutes façons…







Tu votes en ligne, je me présente à la même heure avec ta carte d’identité ou une procuration. Au bureau, pas de vérification d’un vote déjà existant, avec les listings papiers. Donc 1 personne peut voter plusieurs fois.



Quant à la “gruge” sur les votes électroniques, on a déjà des exemples à foison… Quand il y a doute sur un bulletin papier, au moins on peut le constater et le contester ! Et recompter aussi…





le député UMP Thierry Mariani





Vu la culture du vote de son parti, qui “apprend la démocratie”, il est effectivement bien placé pour lancer le sujet <img data-src=" />



Je suis pas contre…

Pourvu que je puisse continuer à voter blanc ! <img data-src=" />



Le système politique actuel doit disparaître, et pas qu’en France ! <img data-src=" />



L’apport du numérique ne doit pas se limiter au vote pour un individu qui va POTENTIELLEMENT avoir les mêmes avis que vous sur une majorité de sujet de société.

L’apport du numérique dans la politique devrait permettre à chacun d’influer sur TOUTES les décisions du gouvernement ET A TOUT MOMENT DU MANDAT sans être obligé de placer le pays sur une trajectoire rectiligne définie par une poignée de personne élue par une vague majorité et pendant 5 ans !… <img data-src=" />








AxelDG a écrit :



L’apport du numérique dans la politique devrait permettre à chacun d’influer sur TOUTES les décisions du gouvernement ET A TOUT MOMENT DU MANDAT sans être obligé de placer le pays sur une trajectoire rectiligne définie par une poignée de personne élue par une vague majorité et pendant 5 ans !… <img data-src=" />







Tu as le droit d’écrire/rencontrer/engueuler les députés tu sais…









Vader_MIB a écrit :



C’est un des rares trucs qui pourraient me faire descendre dans la rue ça.



En plus d’assister au dépouillement, on peut recompter aussi après avec les papiers. Aucune borne ne remplacera jamais une urne transparente cadenassée où tu vois ton bulletin tomber. Sinon de s’entendre dire “dormez tranquille brave gens, faites-nous confiance, ça marche très bien. Appuyez sur le bouton (de toute façon ça vote le même <img data-src=" /> )”.





Il existe des systèmes de vote électronique où chaque bulletin de vote électronique est crypté, où il est possible d’afficher une liste publique et 100% fiable des votants (du coup impossible d’avoir des bulletins fakes mais tu sais aussi voir si tes connaissances n’ont pas voté, cette transparence peut être un désavantage) et où le résultat est connu après un dépouillement électronique. Exemples: Helios et OAdeo. Ca permet d’avoir des résultats 100% fiables et confidentiels d’un point de vue cryptographique. Ne pas oublier que mêmes dans les démocraties européennes, les dépouillements papiers ne sont jamais parfaits, souvent truffés d’erreurs (mineures), ou parfois manipulés.



Cela dit je suis d’accord, aucun vote électronique n’atteindra jamais le niveau d’un vote papier en terme de démocratie. Mais dans certaines situations où le vote papier est clairement inefficace parce que personne n’y participe, pourquoi pas. Je pense par exemple à la démocratie locale qui pourrait être renforcée grâce à ce genre d’outils.









Kinian a écrit :



De toute facon, vote truqué ou pas, on n’a déjà pas de choix de président alors bon. Tant qu’on continuera a croire que voté UMPS ca sert a quelque chose. On a un président de “gauche” qui est encore plus a “droite” que l’ex président. Donc a part voté pour une personne qui ne viens pas du milieu politique ca changera rien ^^



plus à droite qu’un qui lorgnait sur le FN, tu es sûr? <img data-src=" />









HiTz a écrit :



Il existe des systèmes de vote électronique où chaque bulletin de vote électronique est crypté, où il est possible d’afficher une liste publique et 100% fiable des votants (du coup impossible d’avoir des bulletins fakes mais tu sais aussi voir si tes connaissances n’ont pas voté, cette transparence peut être un désavantage) et où le résultat est connu après un dépouillement électronique. Exemples: Helios et OAdeo. Ca permet d’avoir des résultats 100% fiables et confidentiels d’un point de vue cryptographique. Ne pas oublier que mêmes dans les démocraties européennes, les dépouillements papiers ne sont jamais parfaits, souvent truffés d’erreurs (mineures), ou parfois manipulés.



qu’est-ce qui empêche d’altérer la machine pour lui faire voter réellement ce que toi tu veux et non pas ce qui est affiché à l’écran du votant dans ton système (en gros ca affiche que l’électeur a sélectionné A, mais le bulletin réellement choisi concerne B, sans que l’électeur n’en sache rien)? absolument rien…









Patch a écrit :



qu’est-ce qui empêche d’altérer la machine pour lui faire voter réellement ce que toi tu veux et non pas ce qui est affiché à l’écran du votant dans ton système (en gros ca affiche que l’électeur a sélectionné A, mais le bulletin réellement choisi concerne B, sans que l’électeur n’en sache rien)? absolument rien…





C’est un désavantage, je parle de fiabilité à 100% d’un point du vue cryptographique. C’est à dire qu’il est impossible d’altérer le scrutin durant son déroulement. Par contre avant (bidouillages dans l’interface) ou après (magouilles dans la communication des résultats), il peut y avoir intervention humaine et donc fraude. Même si à ces stades c’est beaucoup plus simple à détecter. Tout dépend des procédures de vérification et surtout de l’enjeu du scrutin. D’où la suite de mon message, pour moi ce système ne doit pas être utilisé dans une élection nationale. A une plus petite échelle, pourquoi pas, quand je vois parfois que pour des enjeux tels des élections étudiantes ou au sein d’un entreprise on utilise des systèmes tous pourris, je trouve que ceci doit être le niveau de sécurité minimum.



Le 26/07/2013 à 07h35