L'ARCEP veut augmenter localement les prix du cuivre pour pousser vers la fibre

L’ARCEP veut augmenter localement les prix du cuivre pour pousser vers la fibre

Le moment Soupline

Avatar de l'auteur
Guénaël Pépin

Publié dans

Internet

27/06/2016
87

L'ARCEP veut augmenter localement les prix du cuivre pour pousser vers la fibre

Le régulateur des télécoms propose d'augmenter par plaques le prix de gros du réseau cuivre pour encourager le passage à la fibre. Si de nombreux points restent encore à définir, la volonté de jouer sur le porte-monnaie des opérateurs pour accélérer l'adoption de la fibre est claire.

Pour que les opérateurs migrent leurs clients de l'ADSL vers la fibre, quoi de mieux que d'augmenter le prix du réseau cuivre historique ? L'ARCEP a mis en consultation publique une proposition d'augmentation des prix du dégroupage sur le réseau téléphonique, zone par zone. Le régulateur souhaite donc augmenter les prix du cuivre pour les opérateurs, dans les zones où suffisamment de fibre optique a été déployée pour y migrer les clients.

Comme d'habitude, l'objectif affiché est de donner de la visibilité aux opérateurs, pour qu'ils puissent planifier leurs migrations, donc les accélérer. Cette démarche rappelle bien entendu celle des « zones fibrées », recommandées dans le rapport Champsaur et introduites dans la loi Macron, dont les décrets d'application sont toujours attendus pour la fin de l'année. Si la mention vient tardivement dans le document de l'ARCEP, l'autorité affirme bien s'intégrer à ce nouveau cadre.

Des tarifs dérégulés pour monter rapidement les prix

L'idée est de permettre à l'opérateur historique de revoir localement les prix du dégroupage du réseau cuivre. Jusqu'ici, ils étaient fixés selon les coûts d'exploitation. Le réseau cuivre étant considéré comme une « infrastructure essentielle », il fallait ainsi garantir l'accès équitable à tous, sans marge excessive de la part d'Orange. Les tarifs de gros doivent ainsi correspondre à ses coûts.

Le cadre actuel doit encourager la concurrence sur le cuivre, tout en incitant Orange à maintenir le réseau (quitte à rappeler l'opérateur à l'ordre). Avec l'arrivée de la fibre jusqu'à l'abonné, le monopole du cuivre tombe. La régulation des prix du dégroupage peut donc se relâcher, estime l'ARCEP, une plaque géographique à la fois. Il faut donc définir dans quelle mesure les prix de gros du dégroupage peuvent évoluer.

L'un des enjeux affichés pour l'ARCEP est de tenir compte des différences de traitement qui se dessinent entre zones. Quand certains endroits ont rapidement accès à la fibre, d'autres devront attendre bien plus longtemps pour la voir poindre. En attendant, ils ne disposeront à moyen terme que d'un accès haut débit via le réseau cuivre, soit du VDSL. Il faut donc ménager ces territoires, sous peine de leur imposer des prix du cuivre trop hauts, sans alternative vers laquelle migrer.

D'une logique nationale à une logique locale

Pour le moment, les tarifs sont donc définis nationalement, y compris dans les dernières décisions de l'autorité. Par exemple, l'ARCEP a décidé d'encadrer les prix du réseau cuivre, en augmentant les coûts mensuels du réseau cuivre, tout en réduisant ceux de changement de ligne. Avec une révision pluriannuelle. L'objectif étant d'inciter les opérateurs et clients à passer à la fibre, moins chère, en profitant de frais de départ de l'ADSL réduits. Une démarche critiquée à l'époque, certains estimant qu'il s'agissait d'encore financer l'opérateur historique sur les deniers des concurrents.

Avec l'arrivée de la fibre, la modulation des prix pourrait donc être locale. Il faudrait ainsi assouplir la régulation des tarifs du cuivre dans les zones concernées. Dans l'idée, il faudrait donner un cadre plus large à l'opérateur d'infrastructure pour fixer ses prix, sans lui imposer. Avec tout de même quelques garde-fous. Il est question d'une obligation de non-discrimination géographique, pour éviter qu'un opérateur propriétaire du cuivre et de la fibre dans une zone n'incite ses propres clients à migrer vers sa propre fibre, tout en le décourageant pour ses concurrents.

Une clause de non-excessivité est aussi évoquée. Il s'agit d'empêcher un opérateur de moduler le prix en fonction de la présence de sa propre fibre dans une zone. En clair, il n'est pas question que le propriétaire du réseau cuivre à un endroit incite les clients à rester en ADSL quand seule la fibre des concurrents est disponible. Dans l'autre sens, le coût du cuivre doit rester raisonnable dans les zones sans fibre, avec un encadrement tarifaire qui peut évoluer tous les trois ans.

Des zones à définir

Le régulateur n'a pas encore décidé si le tarif pour les zones « de migration accélérée » doit être défini localement ou nationalement, avec une limite de coût par rapport au tarif habituel. En clair : est-ce qu'on impose aux opérateurs un tarif maximal au niveau national, ou est-ce qu'ils sont globalement libres de le définir au cas par cas, en proportion du prix appliqué aux zones sans fibre ?

L'autorité refuse pour le moment de trancher, laissant le soin aux opérateurs de la guider dans ce choix. D'ailleurs, le choix des zones elles-mêmes n'est pas sûr. Selon la consultation publique, une zone doit surtout être assez large pour permettre aux opérateurs de définir une stratégie commerciale locale. Le but étant d'éviter un travail de fourmi sur des zones minuscules, qui pourrait décourager les FAI de jouer le jeu.

Pour rappel, le statut de « zone fibrée » devrait s'appliquer à des quartiers ou des communes entières. Les premiers projets pilotes, poussés par les industriels des réseaux publics, couvrent eux-mêmes des communes entières. Une voie que pourrait donc suivre l'ARCEP, avec deux paramètres explicites. Pour qu'une zone voit les prix de gros du dégroupage monter, la fibre devrait y atteindre un taux de pénétration minimum et l'opérateur d'infrastructure devrait y publier des indicateurs de qualité de service suffisants. Encore une fois, l'autorité demande aux participants de lui suggérer des seuils à appliquer.

La consultation publique dure jusqu'au 9 septembre, avant un atelier à l'automne sur le sujet, au sein de l'ARCEP. Ces travaux devraient donc contribuer à la rédaction du décret sur les zones fibrées, même si ce n'est pas le but explicite de l'institution.

87

Écrit par Guénaël Pépin

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Des tarifs dérégulés pour monter rapidement les prix

D'une logique nationale à une logique locale

Des zones à définir

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (87)


Le 27/06/2016 à 12h 34

Mme Michu sur le plateau du Larzac est ravie.<img data-src=" />


nan mais sinon de la 4G avec un gros forfait data ça serait plus intéressant que l’adsl


Le 27/06/2016 à 12h 38

Je propose que les opérateurs augmentent les prix des forfaits fibre au client final, pour contrer les décisions du méchant ARCEP , et ainsi maintenir leurs marges pour pouvoir continuer à investir, pour le bien du client final et dans le plus pur esprit de la liberté d’entreprise


Le 27/06/2016 à 12h 49

moi j’ai une question bête : pourquoi vouloir pousser au passage à la fibre si le cuivre fait le taf dans les zones non fibrées ?



Tout le monde n’a pas l’usage de la fibre !


Le 27/06/2016 à 12h 52

Le but est, au contraire de forcer les opérateurs à fibrer les clients en zone fibre pour pouvoir délaisser le réseau cuivre en zone fibrée.


Vin Diesel Abonné
Le 27/06/2016 à 12h 53







darkbeast a écrit :



nan mais sinon de la 4G avec un gros forfait data ça serait plus intéressant que l’adsl





T’as déjà dépassé plus de 3Mo/s avec la 4G ?&nbsp; <img data-src=" />



Zyami Abonné
Le 27/06/2016 à 12h 55







Vin Diesel a écrit :



T’as déjà dépassé plus de 3Mo/s avec la 4G ?&nbsp; <img data-src=" />





Sans problème, à pratiquement 30Mo/s en centre ville en DL et la moitié en upload.



Le 27/06/2016 à 13h 00

Moi oui, chez mes parents qui ont un ADSL pas top (4 Mb/s donc même pas de quoi avoir la télé) J’avais partagé ma 4G pour télécharger la mise à jour de mon GPS (qui prenait plus de 3h en adsl et qui était descendu à 20 ou 30 min en 4G je sais pu). Mais j’étais à environ ou un peu plus de 3Mo/s si mes souvenirs sont bons.

Après bien sûr ça avait bouffé toute ma data mobile donc en bridé j’avais une connexion de merde après ^^ XD

(Petite précision c’était avec Sosh donc le réseau Orange).


yvan Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 01

Parce que ce ne sera pas toujours le cas et qu’il faut des années pour câbler un territoire donc il faut anticiper?

Autre explication, pour éviter de trop creuser les inégalités entre territoires, a ce niveau la fibre est moins aléatoire que le cuivre (atténuation moindre avec la distance).

&nbsp;


Le 27/06/2016 à 13h 02

Le problème c’est que justement ça pousserait les FAI à faire une tarification spécial à ceux éligible à la Fibre. Parce que bon, pour beaucoup la fibre ça ne changera pas grand chose vu que les zones Fibré, sont généralement les zones les mieux servis en terme de débit ADSL (8 - 16mbit/s) hors VDSL.



Je trouve le concept bizarre car il est à l’envers. On devrait justement pousser les prix dans les zones ou ce n’est pas suffisamment fibré.


Soriatane Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 02

Et pourquoi ne pas imposer au zones où la fibre est assez présente que le prix de l’abonnement internet par le cuivre soit modulé par le débit que propose le fournisseur.&nbsp; Avec même un prix symbolique pour ceux qui ont débit rissible



Cela aurait pour but de forcer les gens les plus loin du NRA à recevoir la fibre au plus vite, leur FAI n’ayant plus intérêt à leur laissé le cuivre.

Et pour ceux qui sont en zone blanches ou gris très clair, ils ne payeraient pas 30 €/mois pour un service misérable.








Vin Diesel a écrit :



T’as déjà dépassé plus de 3Mo/s avec la 4G ?&nbsp; <img data-src=" />





Ouais&nbsp; là je suis à 7 Mo/s en denit descendant (56 mbits/s) et 3,5 en remontant. C’est 10 fois mon débit en adsl



Le 27/06/2016 à 13h 05

240mbit/s ça fait beaucoup pour de la 4G, on est au delà du débit max théorique là non ?


Soriatane Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 05

Parce que le cuivre ne sera plus entretenu dans 15-20ans que la gestion des infrastructures se gèrent sur un moyen terme.

&nbsp;

Si les gens n’en ont pas l’usage, il faut comme même anticiper cet usage. De plus, pour un souci d’équilibre économique, il faut qu’un nombre massif d’usagers basculent sur la fibre. Or actuellement, l’inscription est faible car les gens fibrés sont souvent ceux qui ont un bon débit ADSL/VDSL.


Le 27/06/2016 à 13h 13

La vraie question, c’est de savoir pourquoi ~70% des foyer ayant accès à la fibre restent sur du xDSL.








sylvere a écrit :



240mbit/s ça fait beaucoup pour de la 4G, on est au delà du débit max théorique là non ?





il ‘y a&nbsp; déjà de la 4G+ mise en place par certains opérateurs(1Gbits de debit théorique, 223 en réel pour l’instant)



Le 27/06/2016 à 13h 20

pour ma part ça fait quelques mois maintenant que c’est mon mobile qui me sert d’accès internet principal, en partage de connexion.



Pousser vers la fibre c’est bien gentil mais encore une fois tant qu’on rabâchera sans cesse l’argument comme quoi “les opérateurs commencent par les zones rentables et c’est bien normal”, le déploiement continuera de se faire dans les quelques zones urbaines / péri-urbaines qui intéressent les opérateurs et point-barre.



Si on veut vraiment la déployer on la déploie ou on donne les moyens à ceux qui veulent le faire de le faire (les fameux réseaux d’initiative publique par exemple), et cela partout.



La guéguerre de “chacun déploie dans son coin” en fonction de ses intérêts propres c’est la principale raison pour laquelle la fracture numérique ne sera jamais résorbée.


Le 27/06/2016 à 13h 20

Peur de la nouveauté et de l’inconnu qui va rentrer chez eux pour poser une nouvelle prise + flemme d’avoir à pousser les meubles pour la pose.

Autre question ? <img data-src=" />


Patch Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 21







Dr.Wily a écrit :



moi j’ai une question bête : pourquoi vouloir pousser au passage à la fibre si le cuivre fait le taf dans les zones non fibrées ?



Tout le monde n’a pas l’usage de la fibre !



Méconnaissance, pas d’utilité réelle (surtout si c’est juste pour lire ses mails et regarder la météo), etc



Le 27/06/2016 à 13h 21

Parce que c’est pas eux qu’on aurait du fibrer en priorité.

On propose un service à des gens qui n’en ont pas besoin, j’aimerai connaître les génies qui ont décidé de ça …


Le 27/06/2016 à 13h 23

Pas l’usage (pas besoin de débit up, pas besoin de faible latence), et surtout parce qu’actuellement les zones fibres sont celles ou il y a le meilleur ADSL/VDSL (centre des métropoles) : donc pas besoin de migrer. Selon l’adage en informatique, si çá marche on touche pas.


Le 27/06/2016 à 13h 23







Jeanprofite a écrit :



Peur de la nouveauté et de l’inconnu qui va rentrer chez eux pour poser une nouvelle prise + flemme d’avoir à pousser les meubles pour la pose.

Autre question ? <img data-src=" />





Il y a aussi le fait que l’opérateur que l’on souhaite ne propose pas la fibre. Bref, les opérateurs qui ont posé la fibre veulent déjà basculer leurs client vers la fibre pour rentabiliser l’investissement, c’est pas en augmentant le prix du cuivre pour les opérateurs que les clients finaux adopteront plus la fibre.

&nbsp;



Le 27/06/2016 à 13h 25

J’approuve l’idée, d’autant plus qu’avoir accès à Internet est plus ou moins obligatoire maintenant.


Le 27/06/2016 à 13h 26

Ils le savent? Les FAI ne se précipitent pas pour dire au clients qu’ils peuvent payer moins cher pour avoir une connexion stable avec des débits monstrueusement meilleurs. Et ça nécessite aussi un peu de travaux (pose du boitier et des câbles), donc de prendre une journée de boulot off.&nbsp;



Ils ne savent même pas à quel point avoir une connexion stable et performante, c’est agréable au quotidien, alors pourquoi s’embêter à faire le changement?



Par contre si on force le changement de technologie par une hausse du prix, ça va intéresser plus de monde, qui verront alors la différence et seront très content de payer moins cher pour bien mieux (ce qui n’est pas vraiment le cas finalement) et avec le bouche à oreille, tu déploies un réseau fibre fait pour durer bien plus longtemps dans tous les foyers.



Le record sur une fibre qui date du 4 août 2014 était de 43 Tb/s, soit 5375 Go/s. Ca donne une idée de l’importance de remplacer le cuivre par la fibre, qui est intéressente en court, moyen et long terme.


Patch Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 28







Soriatane a écrit :



Et pourquoi ne pas imposer au zones où la fibre est assez présente que le prix de l’abonnement internet par le cuivre soit modulé par le débit que propose le fournisseur.  Avec même un prix symbolique pour ceux qui ont débit rissible



Cela aurait pour but de forcer les gens les plus loin du NRA à recevoir la fibre au plus vite, leur FAI n’ayant plus intérêt à leur laissé le cuivre.

Et pour ceux qui sont en zone blanches ou gris très clair, ils ne payeraient pas 30 €/mois pour un service misérable.



Fausse bonne idée. Ce n’est pas en forcant à vendre à perte que ca va encourager les FAI à quoi que ce soit. Ils se démerderaient juste pour que les gens résilient et ne proposeraint plus d’accès du tout.

Et au passage, 30€ c’est pas cher du tout pour un accès à Internet, même avec un petit débit. Regarde les tarifs chez les voisins…



Le 27/06/2016 à 13h 28

Carrément d’accord.



&nbsp;L’ARCEP prend le soucis complètement à l’envers. Il faudrait qu’ils autorisent que les opérateurs imposent la fibre face à l’adsl au nouvelle souscription pour qu’il y ait une migration “naturelle”. Et pas en démarchant leurs clients ADSL à passer sur une offre fibre auquel 80% ne comprennent pas l’intérêt.


Le 27/06/2016 à 13h 28

Pourquoi certains sont contre la fibre ? Si on pouvait tous être en fibre, ce serait le top.

J’ai la fibre et j’en suis bien content, quand je vais déménager je vais chialer de retourner sur de l’adsl.


Le 27/06/2016 à 13h 29

Ouais ‘fin après entre annoncé et réel y a un monde, ma rue est censé être fibré selon orange, sauf qu’en réalité… ben c’est la rue perpendiculaire qui est fibrée.


Le 27/06/2016 à 13h 30

Je ne suis pas sûr de moi, mais il me semble que si on touche le porte-monnaie des gens et qu’en allant voir le voisin qui a la fibre avec un débit 10 ou 100 fois supérieur même les «Fanboys» craquerons.

Dans mon immeuble Free ne viendra pas avant longtemps, car difficulté de passage résultat&nbsp; : bye bye Free.


Patch Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 33







pitiwazou a écrit :



Pourquoi certains sont contre la fibre ? Si on pouvait tous être en fibre, ce serait le top.

J’ai la fibre et j’en suis bien content, quand je vais déménager je vais chialer de retourner sur de l’adsl.



Ils ne sont pas contre. Ils ont juste un accès DSL qui fonctionne bien pour leurs besoins, et n’ont pas spécialement d’intérêt à vouloir mieux.



Le 27/06/2016 à 13h 36







Jeanprofite a écrit :



Je ne suis pas sûr de moi, mais il me semble que si on touche le porte-monnaie des gens et qu’en allant voir le voisin qui a la fibre avec un débit 10 ou 100 fois supérieur même les «Fanboys» craquerons.

Dans mon immeuble Free ne viendra pas avant longtemps, car difficulté de passage résultat&nbsp; : bye bye Free.





C’est bien le risque de cette manœuvre, que les opérateurs reportent cette hausse tarifaire sur les abonnements cuivre. &nbsp; On a un système de punition plutôt que d’incitation.

Et ceux qui pour qui le déploiement vertical sera impossible pour une raison X ou Y l’auront dans l’os.&nbsp;



Le 27/06/2016 à 13h 38

En prenant le sacro-saint “exemple parisien”, tu as des zones entières dans Paris, non fibrées, non câblées, où l’ADSL ne dépasse pas les 3Mb (genre dans le 18ème). Donc à moins d’appliquer un tarif client par client selon l’éligibilité (et on sait que ça arrivera jamais), ça risque d’être injuste pour certains.








Charly32 a écrit :



La vraie question, c’est de savoir pourquoi ~70% des foyer ayant accès à la fibre restent sur du xDSL.





Parce qu’avec 4Mbps, le débit de l’ADSL me convient même si j’aimerais que ça aille plus vite quand j’upgrade mon macOS, mes Linux et les cartes de mon GPS , parce que la fibre ça coûte plus cher sans réelle plus value, parce que dans ma commune la TV par cable est gratuite et c’est soit la TV gratuite, soit la TV par l’opérateur, et parce que dans ma commune l’opérateur est Numéricable et que je viens de quitter SFR parce que je n’ai nullement l’intention d’enrichir indûment le milliardaire endetté et trop pressé pour respecter les lois et ses clients Patrick Drahi…



Le 27/06/2016 à 13h 40

J’avais compris que cette mesure n’aurait lieu que dans les zones fibrées, mais effectivement, n’oublions pas que l’enfer est pavée de bonnes intentions.


Le 27/06/2016 à 13h 42

Si ton syndic a le malheur d’ignorer que le Minitel ne fonctionne plus, tu restes en ADSL. Avec 3Mb. Au coeur de Paris. Donc “les grandes métropoles”, euh…non.


tazvld Abonné
Le 27/06/2016 à 13h 43







Dr.Wily a écrit :



moi j’ai une question bête : pourquoi vouloir pousser au passage à la fibre si le cuivre fait le taf dans les zones non fibrées ?



Tout le monde n’a pas l’usage de la fibre !





La fibre, c’est bon pour la santé, tu n’écoutes pas les nutritionnistes ? En tout cas, c’est bien meilleurs que le cuivre.



Le 27/06/2016 à 13h 46

j’ai la fibre a pau mais uniquement avec sfr/bouygues/orange…

&nbsp;donc je reste en adsl avec free! (question d’éthique de l’entreprise. exit les martin, drahi et richard )

mes 1.6mo (17 megs) en download me suffisent.








ZeHiro a écrit :



Pas l’usage (pas besoin de débit up, pas besoin de faible latence), et surtout parce qu’actuellement les zones fibres sont celles ou il y a le meilleur ADSL/VDSL (centre des métropoles) : donc pas besoin de migrer. Selon l’adage en informatique, si çá marche on touche pas.





Les idées reçues ont la vie dure !

J’habite au milieu d’une conurbation de plus d’un million d’habitant, ma commune est dans le TOP 50 des communes les plus denses de France, et je suis à plus de 3 km du DSLAM. Mon débit en ADSL est d’à peine 4Mbps. 2 de mes collègues habitent chacun dans un gros bourg au milieu des champs. Leur débit d’ADSL est plus de 4 fois supérieur au mien !

Ma commune est fibrée, pas les leurs.



Le 27/06/2016 à 13h 59

Ce genre d’initiative est, au contraire, parfaitement louable.&nbsp;

L’intérêt de favoriser la fibre n’est pas seulement envers le consommateur lamba.&nbsp;



Il faut penser également à toutes les institutions, collectivités territoriales, établissements publics et autres.&nbsp;



Favoriser la fibre est déjà pensé vis-à-vis d’eux ; pour le dire en deux mots : open data.&nbsp;



L’intérêt est de favoriser l’implantation de la fibre pour tous ces acteurs, et avoir par la suite un développement uniforme, aussi bien pour les consommateurs que toutes les personnes publiques (ou même privées d’ailleurs, parmi lesquelles on trouve les consommateurs, les sociétés et etc).&nbsp;



C’est également pour lutter contre des phénomènes de “fracture numérique” que cette décision est en train d’être réfléchie.&nbsp;



C’est une bonne initiative de l’ARCEP.&nbsp;


gjdass Abonné
Le 27/06/2016 à 14h 04

Heu. Faut pas confondre mgbps et mo. 30Mo par seconde ? Ça fait vraiment beaucoup …


Le 27/06/2016 à 14h 16

J’ai simplifíé. Mais pour moi éligible, ça veut dire la prise sur le palier, donc fibrage vertical. Mon immeuble est fibré, il y a 3 personnes sur 12 qui ont migré.


Soriatane Abonné
Le 27/06/2016 à 14h 17

Que proposes-tu à la place?



Car il y a une certaine inégalité: des personnes 30€/mois voir plus (sinon dégroupés) pour avoir un débit digne d’un modem 56k.


Le 27/06/2016 à 14h 17

C’est pas une idée reçue, c’est la réalité. C’est pas parce que pour toi ce n’est pas vrai, que de manière générale ce n’est pas le cas.


Le 27/06/2016 à 14h 19







gjdass a écrit :



Heu. Faut pas confondre mgbps et mo. 30Mo par seconde ? Ça fait vraiment beaucoup …





Normalement tu dois pouvoir les atteindre facilement.



&nbsp;Par contre je me demande si on fait ça, si ça ne va pas saturer l’antenne et se retrouver avec une bande passante minuscule au final.



Edit à priori c’est 150mb/s donc environ 18 mo/s max.



garn Abonné
Le 27/06/2016 à 14h 28

Ah ben si le cuivre flambe, j’en connais qui vont piquer de plus en plus de caténaires sur les voies SNCF, ca va être joyeux <img data-src=" />


gjdass Abonné
Le 27/06/2016 à 14h 29

Oui la Vo-LTE n’étant pas encore opérationnelle en France on est limité à 150mgbps.



https://fr.wikipedia.org/wiki/4G#Tableau_r.C3.A9capitulatif_des_technologies_de_t.C3.A9l.C3.A9phonie_mobile_europ.C3.A9ennes


Patch Abonné
Le 27/06/2016 à 14h 31







Soriatane a écrit :



Que proposes-tu à la place?



Car il y a une certaine inégalité: des personnes 30€/mois voir plus (sinon dégroupés) pour avoir un débit digne d’un modem 56k.



56k encore trop élevé, tu devrais parler d’un débit minitel pour être encore plus crédible…



Le 27/06/2016 à 14h 41

Il y a encore des zones non éligibles à l’ADSL en France.

j’ai un ami en Normandie qui ne peut avoir accès à une offre triple play.


Le 27/06/2016 à 14h 43

Un très énorme forfait alors car avec mes 500 Gio / mois en moyenne en download&nbsp; je ne vais pas aller loin avec les 30Mo (ou50 Mo) proposé par les fournisseurs actuels.








van25fr a écrit :



Un très énorme forfait alors car avec mes 500 Gio / mois en moyenne en download&nbsp; je ne vais pas aller loin avec les 30Mo (ou50 Mo) proposé par les fournisseurs actuels.





même njr mobile fait du 50Go pour 20 boules, les autres pourraient faire un effort



Le 27/06/2016 à 15h 05

Je me suis surement tromper dans le forfait proposer par la fournisseur (j’ai pas de smartphone).

Mais même avec 50 Gio/mois je ne vais pas loin.


Ectoplasm Abonné
Le 27/06/2016 à 15h 26







Soriatane a écrit :



Que proposes-tu à la place?



Car il y a une certaine inégalité: des personnes 30€/mois voir plus (sinon dégroupés) pour avoir un débit digne d’un modem 56k.





J’me propose de répondre à sa place : Ne rien proposer.

Le coût de l’abonnement pour l’opérateur ne dépend pas du débit éligible sur la ligne, je ne vois pas pourquoi on devrait faire payer plus cher les gens qui bénéficient d’un meilleur débit.

Mais c’est une nouvelle fois la belle mentalité Française et franchouillarde de certains : les autres ont mieux, c’est injuste, donc je devrais payer moins ou au contraire, il devrait payer plus; sans rien biter au problème, parce que tu comprends, on aime bien l’ouvrir bien grand, mais quant il s’agit de comprendre les choses, y’a tout de suite moins de monde, et puis j’ai pas à comprendre comment ça fonctionne, du moment que ça fonctionne.



On est tous d’accord sur le fait qu’un bon débit pour tout le monde, ça serait cool.

On est aussi tous d’accord que si tout le monde pouvait ne pas payer de loyer, ça serait cool aussi.

Mais c’est pas parce que les choses semblent justes et merveilleuses qu’elles se produisent.



Zyami Abonné
Le 27/06/2016 à 15h 44







sylvere a écrit :



240mbit/s ça fait beaucoup pour de la 4G, on est au delà du débit max théorique là non ?





Non pas vraiment et ça date de l’année dernière :

http://www.clubic.com/telephone-portable/operateur-telephonie-mobile/bouygues-te…



gjdass a écrit :



Heu. Faut pas confondre mgbps et mo. 30Mo par seconde ? Ça fait vraiment beaucoup …





Bouygues m’avait filé un boitier 4G en attendant que ma fibre soit réparé et c’est ce que j’avais sur les serveurs de blizzard.



Patch Abonné
Le 27/06/2016 à 16h 04







Jeanprofite a écrit :



Il y a encore des zones non éligibles à l’ADSL en France.

j’ai un ami en Normandie qui ne peut avoir accès à une offre triple play.



Tu peux avoir l’ADSL sans triple play, hein…



Akhagé Abonné
Le 27/06/2016 à 17h 22

Ah ça !



Je viens de passer une semaine du côté du lac de Serre-Ponçon, la connexion locale était épouvantable. Hop, basculement en partage de connexion depuis le mobile sur une&nbsp; antenne 4G Free qui se trouvait non loin et débit multiplié par 25 <img data-src=" />



D’ailleurs avec leur forfait à 50go tu peux largement t’en satisfaire pour du quotidien avec un minimum de raison.


Le 27/06/2016 à 18h 10

Et le ping est de combien? <img data-src=" />


Le 27/06/2016 à 18h 22







Patch a écrit :



Ils ne sont pas contre. Ils ont juste un accès DSL qui fonctionne bien pour leurs besoins, et n’ont pas spécialement d’intérêt à vouloir mieux.







Faudrait envoyer Pascal Nègre expliquer qu’avec la fibre on pourra télécharger un mp3 du Japon en 2 jours au lieu de 3 jours par exemple <img data-src=" />



Le 27/06/2016 à 20h 57

Alors, c’est quand ils veulent pour fibrer, j’attends que ça.&nbsp;

&nbsp;

Ils sont radins ces opérateurs c’est pas possible ça.

Surtout que dans ma ville c’est SFR et une convention a été signée pour engager les travaux dans une période de 4 mois (maintenant 3 mois), j’espère qu’ils le feront, sinon c’est la marie qui va me venir voir débarquer rapidement avec quelque peu énervé.


Le 27/06/2016 à 23h 52

Et vu que les forfaits fibre sont souvent plus chers que les forfaits xdsl, en fait on va forcer les gens qui n en ont pas besoin a payer plus…

heureusement que c est pour leur bien !


Le 28/06/2016 à 06h 27

Bah perso la fibre j’ai laissé tomber. Ma ville Colombes est entièrement fibré, j’ai donc pris abonnement fibre chez orange 500mb/s en dl 200 en up, le technicien est venu a posé le boîtier fibre dans mon salon et passé la fibre jusqu’à celui sur le palier. Et la surprise il ne peut pas finir la branchement car j’habite au 25 de la rue mais orange a noté 23 lorsqu’ils ont fibré l’immeuble. Et ils me disent qu’ils doivent vérifier l’adresse comme si je ne savais pas où j’habite. Après 2 semaines sans nouvelles, je constate qu’ils ont résilié mon abonnement sans rien me demander. Je le dis bon comme mon immeuble est au 23-25 (escalier C et D au 23, A et B au 25), je vais reprendre un abonnement fibre chez eux et mettre 23 B, au lieu de 25 B le technicien vient va voir le boîtier fibre sur le palier bref tout est niquel, il appel pour savoir la route optique et donc sur quelle fibre il doit se brancher. Et la heu s’est parti en vrille, rebelote bref le technicien me dit bon vous avez aucun souci avec la fibre dans votre immeuble mais chez orange nous avons beaucoup d’erreur dans les adresses. Donc il repart, et moi j’ai toujours pas internet 😁 . Un peu après je reçois un sms d’orange le disant , qu’ils passent le 1er juillet, je le dis ah quand mêmes, 3 jours plus tard heu non finalement le 20 juillet. J’ai compris a ce moment pourquoi dans une ville fibré à quasi 100% personne ou presque n’y est abonné. J’ai abandonné et pris une BBOx en Ftla au moins c’est fiable et il n’y a pas besoin de 2mois et demi pour avoir internet.


Soriatane Abonné
Le 28/06/2016 à 08h 06

Je ne dis pas que ceux qui ont débit plus élevé doivent payer plus cher (quoi que chez SFR et Orange, je crois que leur offre fibre avec le débit le plus élevé est aussi le plus cher).



Je dis que ceux qui ont débit indigne d’un pays développé du 21ème siècle devrait payer moins cher.


Soriatane Abonné
Le 28/06/2016 à 08h 08

Quand on te propose pas le triplay, cela signifie souvent que ta ligne est de mauvaise qualité et que ta connexion à Internet va en souffrir.


Soriatane Abonné
Le 28/06/2016 à 08h 10

Plus cher chez les gros opérateurs, mais chez les petits tu as de la fibre à 30 €, peux même pas obliger de prendre l’option TV.








Soriatane a écrit :



Je ne dis pas que ceux qui ont débit plus élevé doivent payer plus cher (quoi que chez SFR et Orange, je crois que leur offre fibre avec le débit le plus élevé est aussi le plus cher).



Je dis que ceux qui ont débit indigne d’un pays développé du 21ème siècle devrait payer moins cher.





En France vous ne vous rendez pas compte que les tarifs sont parmi les plus bas des pays développés…

Et vous voulez qu’il y ait toujours plus d’investissement toujour plus rapide et en payant encore moins cher… C’est antinomique…



Merci de le dire. Quand on écoute les discours des communiqués de presse et les sites web-répéteurs de communiqués de presse, on nous ferait croire que 40€ par mois ce n’est pas cher pour des communications électroniques.&nbsp;



&nbsp;

À bas le triplay ! Honte au quadruplay promotionnel !

À bas la fibre FttH et la fibre-câble FttLA à plus de 30-35€ par mois minimum !

À bas les offres DSL à moins de 10 Mb/s(en réception)-500Kb/s(en envoi) !

<img data-src=" /><img data-src=" />



Vive les réseaux de distribution locaux !

Vive les petits FAI innovants (moins de 2 millions d’abonnés - 10% des foyers) !&nbsp;

&nbsp; &nbsp;<img data-src=" />&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;<img data-src=" />


Parce que le réseau cuivre a été conçu pour faire de la téléphonie commutée et que les choix industriels pour les cents années à venir sont en câbles de fibre optique et réseaux décentrés (transmission de données avec des débits plus grands, meilleure stabilité de connexion).



Chaque norme industrielle, chaque technologie a ses avantages/inconvénients. Il faut faire un choix industriel pour avancer.


Le 28/06/2016 à 10h 43







joma74fr a écrit :



Parce que le réseau cuivre a été conçu pour faire de la téléphonie commutée et que les choix industriels pour les cents années à venir sont en câbles de fibre optique et réseaux décentrés (transmission de données avec des débits plus grands, meilleure stabilité de connexion).



Chaque norme industrielle, chaque technologie a ses avantages/inconvénients. Il faut faire un choix industriel pour avancer.



Là encore je ne dis pas le contraire. Je dis juste que le réseau RTC devrait subsisté pour des raisons de sécurité, car c’est une infra solide. Après on peut abandonnée pour tous ce qui est numérique, pas de problème. Aux US il gardent la téléphonie terrestre parce que c’est la plus fiable en cas de sinistre par exemple.



Là on veux juste la pousser dehors pour les mauvaises raisons. De bêtes raisons économique parce que l’on ne veux plus payé des gens pour maintenir cette techno.



“En France vous ne vous rendez pas compte que les tarifs sont parmi les plus bas des pays développés…”



En France, les tarifs des offres triplay sont parmi les plus bas d’Europe.

Avec une qualité de connexion qui ne correspond pas au débit annoncé dans les annonces publicitaires.&nbsp;

&nbsp;https://www.degroupnews.com/international/europe-haut_debit-tres_haut_debit-tari…


Le 28/06/2016 à 11h 07

Chez mes parents , ils ont été récemment cablé par la fibre Orange dans l’immeuble , 6 mois plus tard surprise Free les a contacté pour poser la fibre . Ils ont rdv la semaine prochaine.

Je suis heureux pour eux ils vont passer de 3Mbits à la fibre.

Zone ZMD.


On peut dire la même chose de l’abandon du code Morse dans le domaine militaire. Les temps changent, les stratégies de communication, comme beaucoup d’autres choses, aussi.


Soriatane Abonné
Le 28/06/2016 à 11h 14

Je critique surtout la logique de déploiement qui consiste surtout à déployer chez les “riches” (proche du NRA) sans améliorer “les pauvres”.


Le 28/06/2016 à 11h 48

Et c’est ou si c est pas indiscret ?

ZMD fibré par Orange ça veut dire que l’accord donnant accès à la fibre Orange à Free est effectif si je ne me trompe pas.


Le 28/06/2016 à 12h 48

7Mo/s seconde en partage de connexion sur le PC avec seulement 2 barres.

Donc oui c’est possible.

Le meilleur speedtest réalisé en centre ville à été de 112 Mo/s pour ma part.


C’est sûrement une ZMD fibrée grâce à un accord de co-financement entre Orange et Free. Personnellement, je n’ai pas encore entendu parlé d’offres de gros en matière de fibre FttH.

http://www.nextinpact.com/news/99943-amenagement-territoire-et-fibre-optique-ora…


En effet, c’est dommage de développer le VDSL (utile pour les lignes courtes) sur les mêmes zones que le FttH et de déployer dans le même temps le FttH sans organiser une concurrence qui ferait baisser les prix du FttH.



Il faudrait contraindre les opérateurs à déployer la fibre FttH en commençant par les lignes DSL à débit inférieur à 10 Mb/s (par exemple) à l’intérieur d’une même zone. Les lignes courtes avec VDSL pourraient patienter quelques années avec un débit supérieur à 30 Mb/s.



(ceci est une réflexion de ma part, pas une opinion égocentrée extrapolée de ma situation personnelle (ligne DSL à 400 m du NRA)


Ceci-dit, il ne faut pas rêver : les zones peu denses ne seront jamais couvertes en priorité par rapport aux zones très denses (rentables).&nbsp;


Le 28/06/2016 à 15h 12







TiTan91 a écrit :



Et c’est ou si c est pas indiscret ?

ZMD fibré par Orange ça veut dire que l’accord donnant accès à la fibre Orange à Free est effectif si je ne me trompe pas.





Noisy le Sec 93



Patch Abonné
Le 28/06/2016 à 17h 20







Soriatane a écrit :



Quand on te propose pas le triplay, cela signifie souvent que ta ligne est de mauvaise qualité et que ta connexion à Internet va en souffrir.



C’est vrai, 4-5Mega (la limite basse pour la TV), c’est équivalent à un 56k… <img data-src=" />



patos Abonné
Le 28/06/2016 à 18h 25







darkbeast a écrit :



nan mais sinon de la 4G avec un gros forfait data ça serait plus intéressant que l’adsl





Entre la latence et la mutualisation dès le premier niveau du réseau, tu peux ouvertement chier sur la 4G <img data-src=" />



11h10 Abonné
Le 28/06/2016 à 18h 26

Oui chez Orange : 100 gbits en down et 50 en up


Le 28/06/2016 à 22h 06

Il n’y en a pas un sur cent, mais comme les clients fibre chez Free, ça existe.

Ce n’est pas le meilleur des sites d’information, loin de là, mais ça devrait te permettre de voir ce que tu ne veux pas voir, hein…

<img data-src=" />


Soriatane Abonné
Le 29/06/2016 à 08h 25

Quand on regarde la télé et qu’un autre surf sur la toile, de dernier a une expérience très dégradé si le débit est seulement de 4Mb/s


Le 29/06/2016 à 09h 13

mmmm peut-être parce que si toi tu en es satisfait, le gars qui est 2km plus loin et qui passe après tout le monde, lui il ne l’est pas ? simple hypothèse, j’en sais rien. :)



Le 29/06/2016 à 09h 23







sushis a écrit :



mmmm peut-être parce que si toi tu en es satisfait, le gars qui est 2km plus loin et qui passe après tout le monde, lui il ne l’est pas ? simple hypothèse, j’en sais rien. :)







Encore une fois je ne parle pas du cas de l’adsl mais uniquement du réseau RTC de téléphonie analogique.



Pour information, ci-dessous la réponse de Orange que m’a transmis le service communication de ma Commune sur le forum du site web de ma ville :



« (…)




 Si l’immeuble est récent, qu’il a été livré alors que la FTTH était déjà dans le quartier (ou qu’il n’y avait plus de paires de cuivre  disponibles) et qu’il est raccordé au réseau câblé de SFR- Numéricâble,  Orange n’a pas l’obligation de le raccorder au réseau cuivre, car les  occupants ont un choix alternatif. Par ailleurs le législateur a prévu  que le service universel du téléphone puisse être délivré indépendamment de la technologie, ie sur un box fibre pour les clients qui ne  souhaiteraient que le téléphone.        





On ne peut durablement entretenir 2 réseaux l’un en cuivre + l’autre en fibre, encore moins en construire 2 pour les immeubles neufs, surtout si le réseau câblé est aussi présent (cela ferait 3 réseaux et constituerait un « non-sens » économique et technologique).




 Si l’opérateur qu’il aurait voulu choisir n’est pas présent, il peut se  renseigner auprès de celui-ci pour savoir s’il a l’intention de  commercialiser ses offres fibre sur cet immeuble sur l’un des 2 réseaux  (Orange ou SFR-Numéricâble) et éventuellement sous quel délai. »   







Le paragraphe souligné répond à ta question : Orange ne souhaite pas investir dans plusieurs réseaux de distribution en parallèle, car ça semble trop coûteux et trop difficile à maintenir en fonction.


Le 29/06/2016 à 19h 02







RONjjOE a écrit :



7Mo/s seconde en partage de connexion sur le PC avec seulement 2 barres.

Donc oui c’est possible.

Le meilleur speedtest réalisé en centre ville à été de 112 Mo/s pour ma part.







9.5 mo/s pour ma part…par contre tu me bats au niveau du speedtest mon max est a 116Mb/s soit seulement 15mo/s environ :p