Publié dans Économie

53

Microsoft veut augmenter le salaire de ses jeunes employés

Microsoft veut augmenter le salaire de ses jeunes employés

D'après Bloomberg, Microsoft prévoit de « quasi-doubler » son budget alloué aux augmentations de salaire de ses employés, et d'augmenter d' « au moins 25 % » le montant des actions qu'il accorde à certains d'entre eux.

L'objectif serait d'une part de faire face à l'inflation, d'autre part d'éviter que ses salariés, notamment ceux en début de carrière, ne décident de quitter la société. Et ce, alors que le marché du logement à Seattle est particulièrement tendu, et que ses employés sont également courtisés par les autres entreprises de la Tech'.

Bloomberg relève également qu'en février, Amazon avait également décidé de « doubler le salaire de base maximal qu'il verse à ses employés, passant de 160 000 à 350 000 dollars pour faire face à un marché du travail concurrentiel ».

53

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 1
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 12
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 5
53

Fermer

Commentaires (53)


Assez surpris de constater que la couverture sur MS est très aléatoire. Un énième article sur comment contourner les obligations W11, une brève sur le merit increase des populations non executives, et à côté de ça, sur les grosses annonces tech, rien.
Que Microsoft Security Experts soit un peu complexe, ok, mais ça va redistribuer les cartes du secteur pour quelques années.
Même les annonces sur le matériel accessible/à destination des handicapés n’a pas eu une couverture en brève, alors qu’honnêtement, c’est pas le sujet qu’on voit partout ailleurs.


Y a eu des nouvelles choses sur le matos pour personne handicapées?


donwar

Y a eu des nouvelles choses sur le matos pour personne handicapées?


Yes, du matos avec des composants changeables et que tu peux customiser via impression 3D :
https://www.microsoft.com/en-us/store/b/microsoft-adaptive-accessories



La date de sortie annoncée c’est Q3 2022 (automne) pour l’instant, sans plus de précision


Heu… le titre n’est pas bon. C’est le budget pour les augmentations qui va doubler, pas les salaires.


Pendant ce temps la chez les restaurateurs…



(quote:2073111:skankhunt42 )
Pendant ce temps la chez les restaurateurs…




Les salaires augmentent. Ou alors tu ne trouves personne.



(reply:2073102:Jonathan Livingston)




J’ai signalé et c’est corrigé.



(reply:2073102:Jonathan Livingston)




“Microsoft prévoit de « quasi-doubler » son budget alloué aux augmentations de salaire de ses employés,”



Remarque ça veut donc dire que quand il n’y a pas de chômage structurel, les salaires peuvent être plus élevés, donc que les entreprises se sucrent bien sur leur employés, donc que les théories économiques pronant “le choix libre et non faussé” dans le travail sont bidons.


On peut aussi dire que Microsoft qui veut garder ces jeunes employés a décidé de les augmenter plus que prévu pour compenser l’inflation forte (plus de 8 %) aux USA.



La situation actuelle est quand même exceptionnelle.


fred42

On peut aussi dire que Microsoft qui veut garder ces jeunes employés a décidé de les augmenter plus que prévu pour compenser l’inflation forte (plus de 8 %) aux USA.



La situation actuelle est quand même exceptionnelle.


L’inflation de 8% l’est au niveau national.
Au niveau de Seattle c’est déjà plus de 9%, à cela il faut ajouter une inflation de plus de 4% sur le prix du logement qui était déjà TRES haut: pour rappel, il faut près de 2000$ par mois (sans les charges) pour louer un studio à Seattle.


carbier

L’inflation de 8% l’est au niveau national.
Au niveau de Seattle c’est déjà plus de 9%, à cela il faut ajouter une inflation de plus de 4% sur le prix du logement qui était déjà TRES haut: pour rappel, il faut près de 2000$ par mois (sans les charges) pour louer un studio à Seattle.


2000$ pour un studio… En effet. J’espère que le prix de la pinte est plus accessible.



Ramaloke a dit:


Remarque ça veut donc dire que quand il n’y a pas de chômage structurel, les salaires peuvent être plus élevés, donc que les entreprises se sucrent bien sur leur employés, donc que les théories économiques pronant “le choix libre et non faussé” dans le travail sont bidons.




C’est ultra réducteur. Si les entreprises montent trop les salaires quand ça va bien, elles doivent licencier au moindre problème.



Les entreprise ne “se sucrent” pas sur les employés. L’équilibre est la plupart du temps tendu entre la masse salariale, les charges en général, le chiffre d’affaire et la capacité à évoluer.


Brice, discours justement réducteur. Si je lis bien, le monde de l’entreprise est un monde de bisounours où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil.
J’observe plutôt l’inverse avec un monde où le salarié est toujours le dindon de la farce.
Un retraité qui ne défend pas ses propres intérêts mais les plus jeunes qui ont du souci à se faire si rien ne change.



(reply:2073111:skankhunt42 )




le rapport entre les restaurateurs et Microsoft…?


La cantine de l’entreprise ?



anagrys a dit:


le rapport entre les restaurateurs et Microsoft…?




Il y a des serveurs dans les 2 cas. :D



v77 a dit:


Il y a des serveurs dans les 2 cas. :D




Et il ne faut pas forcément voir l’arrière cuisine… :fumer:


“doubler le salaire de base maximal”



Ca me fait bien rigoler, car augmenter le plafond ne veut pas dire augmenter les salaires



v77 a dit:


Il y a des serveurs dans les 2 cas. :D




:dix:



anagrys a dit:


le rapport entre les restaurateurs et Microsoft…?




Tous les deux sont trop chers pour ce que c’est
:fumer:


Ca fait rêver les jeunes de travailler chez Microsoft ?



Quand j’était jeune, c’était le cas car ca avait l’image d’une société de high-tech informatique.
Mais aujourd’hui ça me renvoie l’image de IBM ou Oracle. Pas très… jeune.



(quote:2073178:127.0.0.1)
Ca fait rêver les jeunes de travailler chez Microsoft ?




Bah a priori pas, si MS augmente les salaires ou les avantages.
En même temps ce qui fait rêver les jeunes (qu’ils sont cons !), c’est de bosser dans le JV qui les exploite 250h/semaine et les paye au lance pierre, ou devenir youtubeur.



Drepanocytose a dit:


Bah a priori pas, si MS augmente les salaires ou les avantages. En même temps ce qui fait rêver les jeunes (qu’ils sont cons !), c’est de bosser dans le JV qui les exploite 250h/semaine et les paye au lance pierre, ou devenir youtubeur.




Y a la division XBox de Microsoft s’ils aiment le JV :)



(quote:2073184:serge.76)
Si je lis bien,




Raté !




le monde de l’entreprise est un monde de bisounours où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. J’observe plutôt l’inverse avec un monde où le salarié est toujours le dindon de la farce.




Si c’était le cas, il y aurait moins de salariés et plus de créateurs d’entreprises.
Les salariés doivent bien y trouver leur compte puisqu’ils sont nombreux.




Un retraité qui ne défend pas ses propres intérêts mais les plus jeunes qui ont du souci à se faire si rien ne change.




Cela mériterait au moins d’être développé pour y apporter de la crédibilité.


C’est bien de se reposer sur des faits. Toutefois, combien de paramètres sont inaccessibles à la plèbe pour avoir la compréhension globale…



Drepanocytose a dit:


Bah a priori pas, si MS augmente les salaires ou les avantages. En même temps ce qui fait rêver les jeunes (qu’ils sont cons !), c’est de bosser dans le JV qui les exploite 250h/semaine et les paye au lance pierre, ou devenir youtubeur.




Ahah oui « les jeunes ». Ce fameux groupe homogène. Les mêmes sacripants qui mettent la musique trop fort. De la musique nulle en plus.



(quote:2073117:brice.wernet)
la capacité à évoluer




La R&D a été sacrifiée sur l’autel du profit court terme…



jpaul a dit:


Ahah oui « les jeunes ». Ce fameux groupe homogène. Les mêmes sacripants qui mettent la musique trop fort. De la musique nulle en plus.




T’appelles ca de la musique toi ?
Et puis ils sont pas si jeunes, passé 14 ans c’est trop vieux, surtout pour les filles.



fred42 a dit:


…Si c’était le cas, il y aurait moins de salariés et plus de créateurs d’entreprises. Les salariés doivent bien y trouver leur compte puisqu’ils sont nombreux…




Il faut que je me souvienne de ce raisonnement qui doit certainement pouvoir être adapté à d’autres sujets.


Si tu y réfléchis bien, il est plus juste que provocateur.



Et je suis à peu près sûr qu’un certain nombre d’auto-entrepreneurs (VTC, livreurs de toute sorte et autres “Überisés”)) préféreraient avoir les avantages du salariat : meilleure protection sociale (congés maladie payés, chômage, Salaire minimum, horaires limités, congés payés, salaires fixes (et pas un revenu dépendant de son activité), avantages divers (CE, tickets restaurants, …).



Je n’ai rien compris.



Drepanocytose a dit:


Bah a priori pas, si MS augmente les salaires ou les avantages.




Si tu lis la source Seattle Times qui reprend presque tout le mail de Satya Nadella, tu verras que le problème n’est pas d’attirer les jeunes, mais plutôt de les garder, la compétition alignant des salaires assez monstrueux pour les débaucher.



Myifee a dit:


Si tu lis la source Seattle Times qui reprend presque tout le mail de Satya Nadella, tu verras que le problème n’est pas d’attirer les jeunes, mais plutôt de les garder, la compétition alignant des salaires assez monstrueux pour les débaucher.




A mon avis, ceux qui arrivent là ne connaissent pas bien le marché du travail. Quand ils apprennent à le connaître, ils vont ailleurs, ca me semble assez sain.
Et puis bon, même si je n’aime pas du tout MS, il faut quand même avouer que ca doit être assez instructif (dans le sens : on peut facilement y développe des compétences certaines) de bosser là, ca ne me surprendrait pas que les autres entreprises apprécient les profils qui sont passé par là, donc alignent plus.



Drepanocytose a dit:


A mon avis, ceux qui arrivent là ne connaissent pas bien le marché du travail. Quand ils apprennent à le connaître, ils vont ailleurs, ca me semble assez sain.




Tu serais étonné; les juniors surtout sont assez conscients de l’offre qui existe en France, autour des graduates program/alternances/stagiaires, chez MS ou à la concurrence (AWS, SFDC, Google, SAP, IBM…).
Et ils partagent ça entre eux, vu ils viennent presque tous des mêmes écoles et beaucoup passent par plusieurs Big Tech avant d’essayer de transformer via un graduate program.




Drepanocytose a dit:


Et puis bon, même si je n’aime pas du tout MS, il faut quand même avouer que ca doit être assez instructif (dans le sens : on peut facilement y développe des compétences certaines) de bosser là, ca ne me surprendrait pas que les autres entreprises apprécient les profils qui sont passé par là, donc alignent plus.




On sort d’un cycle du marché où les entreprises ont toutes générées plein de cash, ne savent plus quoi en faire, et voient comme limite à leur croissance le manque de main d’oeuvre qualifiée.
Du coup, forcément, elles mettent le cash sur la table pour résoudre leur problème de croissance, et ne pas être déclassée.



Le problème n’est pas d’attirer les jeunes, mais de trouver une façon de ne pas perdre un jeune que tu as formé pendant 2-3 ans, qui commence à être vraiment bon, alors que la concurrence propose de doubler son fixe et de sortir des dizaines (centaines parfois) de milliers de stock option à la signature. Forcément quand tu as 27-30 ans, que tu vois ça alors que tu commences à avoir tes premiers projets perso, ça te fait tourner la tête.



fred42 a dit:


Si c’était le cas, il y aurait moins de salariés et plus de créateurs d’entreprises. Les salariés doivent bien y trouver leur compte puisqu’ils sont nombreux.




Donc les salariés ne sont pas à plaindre, c’est ça ?
Par rapport à quelle autre situation ?
On ne peut/veut pas tous être des créateurs d’entreprise. Et heureusement car sinon, qui ferait le boulot dans ces entreprises si on est tous patrons ?



Thorgalix_21 a dit:


Et heureusement car sinon, qui ferait le boulot dans ces entreprises si on est tous patrons ?




Des stagiaires
Ou des gens au RSA
Ou des immigrés (en ce moment c’est bien c’est plein d’ukrainiens pas cher)
Bref, on fait travailler toutes les faineasses pas assez courageuses et/ou méritantes pour devenir patron.


pour les hautes compétences à la rigueur, mais y a beaucoup de femmes et d’enfants Ukrainiennes.
actuellement c’est discussion pour de la main d’oeuvre tunisienne dans la restauration



Thorgalix_21 a dit:


Donc les salariés ne sont pas à plaindre, c’est ça ? Par rapport à quelle autre situation ? On ne peut/veut pas tous être des créateurs d’entreprise. Et heureusement car sinon, qui ferait le boulot dans ces entreprises si on est tous patrons ?




Il n’y a pas forcément un patron dans une entreprise



Certains adeptes de la lutte des classes ou certaines personnes qui se sentent mieux dans ce type d’environnement sautent le pas.



D’autres, comme on peut le lire ici, restent englués dans leur discours réconfortant: les autres sont nuls et m’exploitent. Réconfortant car ils trouvent un responsable à leurs problèmes ET ils ne sont responsables de rien.



Lire certains commentaires dans ce genre de news, qui est globalement positive, est fascinant.


La SCOOP est effectivement un modèle très intéressant. Mais ce n’est hélas pas le modèle le plus répandu.



Myifee a dit:



Le problème n’est pas d’attirer les jeunes, mais de trouver une façon de ne pas perdre un jeune que tu as formé pendant 2-3 ans, qui commence à être vraiment bon, alors que la concurrence propose de doubler son fixe et de sortir des dizaines (centaines parfois) de milliers de stock option à la signature. Forcément quand tu as 27-30 ans, que tu vois ça alors que tu commences à avoir tes premiers projets perso, ça te fait tourner la tête.




Je demande quand même à voir de quels jeunes on parle. L’article parle de “talents”, j’imagine que c’est le blabla corporate pour designer les profils prometteurs., d’ailleurs l’article parle de profils de grade 67 chez MS, donc pas le petit dev grouillot.
De quel pourcentage de la masse salariale “jeune” on parle là ?



Drepanocytose a dit:


Je demande quand même à voir de quels jeunes on parle. L’article parle de “talents”, j’imagine que c’est le blabla corporate pour designer les profils prometteurs., d’ailleurs l’article parle de profils de grade 67 chez MS, donc pas le petit dev grouillot. De quel pourcentage de la masse salariale “jeune” on parle là ?




Mais arrête de chercher la petite bête sérieusement, tu te bases sur un email qui a fuité dans un journal US et qui a été repris maladroitement par un journal FR, pour une entreprise que tu n’aimes pas et donc ne connait pas. ça fait plusieurs messages que j’essaye de t’expliquer et tu continues à nous sortir de nouvelles interprétations foireuses. Je sais qu’il est de bon ton ici d’être contre MS, c’est bien, ça fait très in, et c’est super consensuel comme position, mais arrête de t’acharner comme ça pour rien.



Non, ça ne parle pas de “grade 67”, ça explique que le programme va toucher les salariés ayant un level inférieur à 67; grosso-modo et en ultra simplifié, toutes les personnes n’ayant pas une responsabilité supérieur à un manager de niveau 2/leader/director dans une sub comme la France. Ce qui doit representer à vue de nez au moins 95%+ des effectifs WW, si ce n’est pas 99%+.



Le terme employé par Satya est “early to midcareer employees”, le terme “talent” est utilisé pour autre chose.



Myifee a dit:


Mais arrête de chercher la petite bête sérieusement, tu te bases sur un email qui a fuité dans un journal US et qui a été repris maladroitement par un journal FR, pour une entreprise que tu n’aimes pas et donc ne connait pas. ça fait plusieurs messages que j’essaye de t’expliquer et tu continues à nous sortir de nouvelles interprétations foireuses. Je sais qu’il est de bon ton ici d’être contre MS, c’est bien, ça fait très in, et c’est super consensuel comme position, mais arrête de t’acharner comme ça pour rien.



Non, ça ne parle pas de “grade 67”, ça explique que le programme va toucher les salariés ayant un level inférieur à 67; grosso-modo et en ultra simplifié, toutes les personnes n’ayant pas une responsabilité supérieur à un manager de niveau 2/leader/director dans une sub comme la France. Ce qui doit representer à vue de nez au moins 95%+ des effectifs WW, si ce n’est pas 99%+.



Le terme employé par Satya est “early to midcareer employees”, le terme “talent” est utilisé pour autre chose.




Oh on se calme mon vieux, je cherche juste à comprendre, d’où la question (indice : c’est représenté par le symbole “?” à la fin du passage que tu cites) . Si ca touche tout le monde et même les grouillots, je trouve ca très bien.
Et j’ai bien précisé que oui, je n’aime pas MS (du tout même), mais quand il font les choses bien il faut avoir l’honnêteté d’esprit de le reconnaître. Donc là si ca touche effectivement tout le monde, c’est très bien.
Mais pour chercher la petite bête (puisque tu aimes ca visiblement :-) ) ca ne mangeait pas de pain de le préciser clairement dans leur communiqué : “ca concernera à peu près tout le monde” ce sont 8 mots et c’est beaucoup plus clair.


dans le mail recu hier par Satya, il nous dit exactement:
“[…] we’re making long-term investments in each of you.
Beyond our normal investment in the annual rewards budget, this year we are making a significant additional investment in our compensation programs.
Specifically, we are nearly doubling the global merit budget. Merit budgets will vary by country, based on local market data, and the most meaningful increases will be focused where the market demands and on early to mid-career levels. We are also increasing Annual Stock ranges by at least 25 percent for all levels 67 and below.
Additionally, we continue to maintain the higher promotion budget and the investment in our special stock award budget that we put in place this fiscal year to recognize exceptional impact and support retention of our most competitive talent pools. “



Drepanocytose a dit:


Oh on se calme mon vieux, je cherche juste à comprendre, d’où la question (indice : c’est représenté par le symbole “?” à la fin du passage que tu cites) .




On dira dans ce cas que j’ai mal interprété le ton de tes messages, mea culpa alors.




Drepanocytose a dit:


Mais pour chercher la petite bête (puisque tu aimes ca visiblement :-) ) ca ne mangeait pas de pain de le préciser clairement dans leur communiqué : “ca concernera à peu près tout le monde” ce sont 8 mots et c’est beaucoup plus clair.




Mais ça n’est pas un communiqué, c’est un mail interne qui a fuité, la clarté est présente pour les salariés, qui savent leur level. Effectivement, pour quelqu’un extérieur, ça ne veut rien dire “level 67”



A titre personnel, je pense qu’il est dommage que seuls 2-3 bouts du mail aient été repris par la presse, le message est bien plus humain que juste “plus de thunes pour tous”


et Level 67 est très élevé, ca touche pour ainsi dire tout le monde.



A savoir qu’en France, les levels ont été mis en place il y a quelques années seulement.
D’ailleurs changer de levels, n’est pas choses faciles, même en performant bien, réaliser ses objectifs et surperformer, ne suffit pas (selon son rôle). Pas mal de personnes ont quitté le navire suite à ce ras le bol de stagnation.



Et google en a bien profité pour recruter…. il parait



Drepanocytose a dit:


Des stagiaires




J’ai manqué cette pépite, merci d’avoir partagé.


“Alors effectivement l’enveloppe globale pour les augmentations était de 0,5% de la masse salariale, elle va passer à 1%” :troll:


Les salaires sont vraiment bas chez MS. Il y a des gaps parfois de 25% sur un poste similaire chez la concurrence.



Drepanocytose a dit:


Je demande quand même à voir de quels jeunes on parle. L’article parle de “talents”, j’imagine que c’est le blabla corporate pour designer les profils prometteurs.




Non, un “talent” c’est n’importe qui que tu peux embaucher en période de pénurie de main d’oeuvre. Quand tu écoutes les pubs à la radios faites par ceux qui sont désespérés pour recruter quelqu’un, le coiffeur du coin cherche à recruter des “talents” (comprendre : une coiffeuse payé au SMIC en temps partiel). C’est de la novlangue, comme technicien de surface ou hôtesse de caisse, pour trouver un nom ronflant.



Ramaloke a dit:


Remarque ça veut donc dire que quand il n’y a pas de chômage structurel, les salaires peuvent être plus élevés, donc que les entreprises se sucrent bien sur leur employés




Pfff ce genre de discours, “se sucrent”… Ça n’a rien à voir avec le chômage (ou pas grand chose), surtout dans ce secteur où il est faible.




donc que les théories économiques pronant “le choix libre et non faussé” dans le travail sont bidons.




Eh non. On a le choix de son employeur et c’est pas une théorie.




(quote:2073117:brice.wernet)
C’est ultra réducteur. Si les entreprises montent trop les salaires quand ça va bien, elles doivent licencier au moindre problème.



Les entreprise ne “se sucrent” pas sur les employés. L’équilibre est la plupart du temps tendu entre la masse salariale, les charges en général, le chiffre d’affaire et la capacité à évoluer.




:chinois:



On a un réel problème de compréhension de mécanismes économiques basiques, en France.
(pour la culture scientifique en général, l’épidémie a montré que c’était pas terrible non plus)



(quote:2073184:serge.76)
Si je lis bien, le monde de l’entreprise est un monde de bisounours où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil.




Je ne sais pas où t’as lu ça, moi jamais.




J’observe plutôt l’inverse avec un monde où le salarié est toujours le dindon de la farce.




Ah, il ne reçoit pas de salaire pour son travail ? (et au passage des droits payés pour la sécu, la retraite, et le chômage, quand il est français en tous cas).
Je suis salarié et je cherche la farce. Je vois aussi la différence entre ce que paie mon employeur chaque mois pour mon poste et ce que je reçois en brut chaque mois.




fred42 a dit:


Si c’était le cas, il y aurait moins de salariés et plus de créateurs d’entreprises. Les salariés doivent bien y trouver leur compte puisqu’ils sont nombreux.




En effet, il y a une partie des gens qui ne veulent pas être salariés qui font autrement, indépendant ou qui montent leur boîte (pas besoin qu’elle soit grosse).



(quote:2073178:127.0.0.1)
Ca fait rêver les jeunes de travailler chez Microsoft ?



Quand j’était jeune, c’était le cas car ca avait l’image d’une société de high-tech informatique. Mais aujourd’hui ça me renvoie l’image de IBM ou Oracle. Pas très… jeune.




Autour de moi, ça ne faisait pas trop rêver les développeurs ou les ingénieurs, car MS c’était surtout un OS rudimentaire (surtout par rapport aux autres) et peu fiable, que ce soit MS-DOS ou Windows (au moins jusqu’à XP, et encore), et un lecteur de mail (Outlook) source d’énormément de problèmes de sécurité (dans les années 90-2000), et ne respectant pas la Netiquette. Microsoft d’ailleurs tentant toujours de rendre un peu propriétaires les trucs qu’elle touchait.



OlivierJ a dit:


Autour de moi, ça ne faisait pas trop rêver les développeurs ou les ingénieurs, car MS c’était surtout un OS rudimentaire (surtout par rapport aux autres) et peu fiable, que ce soit MS-DOS ou Windows (au moins jusqu’à XP, et encore), et un lecteur de mail (Outlook) source d’énormément de problèmes de sécurité (dans les années 90-2000), et ne respectant pas la Netiquette. Microsoft d’ailleurs tentant toujours de rendre un peu propriétaires les trucs qu’elle touchait.




A la fin de mes études, Ms sortait NT3.5 et on voyait les prémices de la guerre des serveurs: windows vs Netware. Ca avait donc un certain intérêt.



D’ailleurs, par la suite, j’ai eu beaucoup de contrat en SS2I pour les migrations netware/IPX vers windows/TCP. Donc merci Ms de m’avoir donné indirectement du boulot :)



OlivierJ a dit:


Autour de moi, ça ne faisait pas trop rêver les développeurs ou les ingénieurs, car MS c’était surtout un OS rudimentaire (surtout par rapport aux autres) et peu fiable, que ce soit MS-DOS ou Windows (au moins jusqu’à XP, et encore),




Et actuellement, dans les GAFAM, ce n’est “que” la dernière lettre, d’ailleurs plus ou moins facultative :)
(en gros, c’est GAFAM quand on les cites pour le côté négatif, GAFA quand on les cite pour la réussite)