Un pingouin brise une fenêtre (Windows)Flock

Linux représenterait plus de 4 % des ordinateurs de bureau

Un pingouin brise une fenêtre (Windows)Flock

Selon StatCounter, la part de Linux dans les ordinateurs de bureau « a continué à augmenter et reste supérieure à 4 %, ce qui est le meilleur résultat jamais obtenu », rapporte GamingOnLinux.

Après avoir dépassé les 4 % en février, alors qu'il plafonnait sous les 2 % jusqu'en 2021, les données du mois de mars montrent qu'elles restent non seulement au-dessus des 4 %, mais qu'elles augmentent légèrement, « ce qui montre une fois de plus que la tendance est claire : l'utilisation de Linux est en hausse », et de façon continue depuis 2021.

Techniquement, ChromeOS étant aussi un système Linux, la part de marché représenterait même en fait 6,32 %. « En termes de pourcentage global, c'est encore relativement peu, mais quand on pense au nombre de personnes que cela représente, c'est beaucoup », souligne GamingOnLinux.

Il note par ailleurs qu'il est « peu probable » que cela puisse être dû au SteamOS de la console de jeux vidéo hybride Steam Deck, « du moins pas directement ». StatCounter collecte en effet ses informations « à partir du trafic web de plus de 1,5 million de sites dans le monde ». Et si certains de ses utilisateurs profitent de Linux grâce au Desktop Mode sur Steam Deck, il doute qu'ils soient nombreux à naviguer régulièrement sur Deck.

À l'en croire, « d'autres facteurs plus importants entrent en jeu, comme le fait que Linux soit aujourd'hui vraiment bon sur le bureau ».

Source: StatCounter Global Stats - OS Market Share

Depuis 2009, la part de marché de Windows serait quant à elle passée de 95,39 à 72,47 %, celle de OS X de 3,76 à 14,68 %, le pourcentage d'OS « inconnus » s'élevant par ailleurs à 6,52 %.

Commentaires (98)


Depuis 2009, la part de marché de Windows serait quant à elle passée de 95,39 à 72,47 %, celle de OS X de 3,76 à 14,68 %,


C'est de sacrés écarts n'empêche en moins de dix ans. Plus proche d'un certain équilibre même si encore loin de l'être.

Dans le cas de Windows, la baisse de sa PDM montre aussi pourquoi Microsoft a misé beaucoup sur les services SaaS et le Cloud (et clairement ça leur réussi mieux). Quant à celle d'OS X, ça contrebalance les réguliers propos au sujet des tarifs "prohibitifs" d'Apple qui ne le sont pas tant que ça vu que la PDM a méchamment grimpé.
Modifié le 11/04/2024 à 07h35

Historique des modifications :

Posté le 11/04/2024 à 07h33


Depuis 2009, la part de marché de Windows serait quant à elle passée de 95,39 à 72,47 %, celle de OS X de 3,76 à 14,68 %,


C'est de sacrés écarts n'empêche en moins de dix ans. Plus proche d'un certain équilibre même si encore loin de l'être.

Posté le 11/04/2024 à 07h35


Depuis 2009, la part de marché de Windows serait quant à elle passée de 95,39 à 72,47 %, celle de OS X de 3,76 à 14,68 %,


C'est de sacrés écarts n'empêche en moins de dix ans. Plus proche d'un certain équilibre même si encore loin de l'être.

Dans le cas de Windows, la baisse de sa PDM montre aussi pourquoi Microsoft a misé beaucoup sur les services SaaS et le Cloud (et clairement ça leur réussi mieux).

J'adore l'illustration de Flock :)
De par mon observation de mon entourage, le principal frein au passage à Linux ou Osx est Office. Beaucoup trop d'utilisateurs sont habitués à utiliser Word, excel ou Outlook. Mais la démocratisation de Libre Office / Thunderbird et surtout d'Office 365 permet à ces derniers de partir du lourd et chiant Windows (Surtout à cause des maj à répétitions) vers des cieux plus cléments.
Il y a plusieurs freins:
En perso, il y a la partie gaming, MAO qui est vraiment réduite sur Linux, malgré beaucoup de progrès.

En Pro: la partie Office365 qui écrase tout sur son passage, les DSI étant friantes de l'offre de Microsoft... Si on rajoute tous les produits Adobe Windows only...

Chez nous, on a de l'hybride Windows / Debian (je suis sur Debian la), mais un vdi Windows pour faire la doc sur Office 365 pour les Linux -_-

La version web étant ce qu'elle est (horrible), et devant passer par Onedrive (niet), il faut une VM Windows à côté :'(

eglyn

Il y a plusieurs freins:
En perso, il y a la partie gaming, MAO qui est vraiment réduite sur Linux, malgré beaucoup de progrès.

En Pro: la partie Office365 qui écrase tout sur son passage, les DSI étant friantes de l'offre de Microsoft... Si on rajoute tous les produits Adobe Windows only...

Chez nous, on a de l'hybride Windows / Debian (je suis sur Debian la), mais un vdi Windows pour faire la doc sur Office 365 pour les Linux -_-

La version web étant ce qu'elle est (horrible), et devant passer par Onedrive (niet), il faut une VM Windows à côté :'(
Da Vinci Resolve permet beaucoup de choses pour le montage vidéo sous Linux mais il manque vraiment la suite Adobe...
Côté Gaming les choses ont largement évolué tout de même, les jeux AAA & cie tournent, et parfois mieux que sous Windows !

bingo.crepuscule

Da Vinci Resolve permet beaucoup de choses pour le montage vidéo sous Linux mais il manque vraiment la suite Adobe...
Côté Gaming les choses ont largement évolué tout de même, les jeux AAA & cie tournent, et parfois mieux que sous Windows !
Il reste des boites réfractaires, comme Blizzard :'(

Après, je suis pas géné plus que cela côté gaming, c'est surtout côté MAO avec tous les VST présents sur Windows pas dispo sur Linux sans se prendre la tête avec du Wine et des plugins qui font passerelle (jamais réussi à faire fonctionner tout ce bazar)

eglyn

Il y a plusieurs freins:
En perso, il y a la partie gaming, MAO qui est vraiment réduite sur Linux, malgré beaucoup de progrès.

En Pro: la partie Office365 qui écrase tout sur son passage, les DSI étant friantes de l'offre de Microsoft... Si on rajoute tous les produits Adobe Windows only...

Chez nous, on a de l'hybride Windows / Debian (je suis sur Debian la), mais un vdi Windows pour faire la doc sur Office 365 pour les Linux -_-

La version web étant ce qu'elle est (horrible), et devant passer par Onedrive (niet), il faut une VM Windows à côté :'(
Pour la partie MAO, pas de miracle pour les plugins VST qui sont en très grande majorité limités à Windows/Macos, mais niveau logiciel, Bitwig (créé par des anciens d'Ableton) fait de plus en plus parler de lui, et compense ses quelques défauts par des qualités que d'autres logiciels n'ont pas. Et il fonctionne très bien avec Pipewire !

guildem

Pour la partie MAO, pas de miracle pour les plugins VST qui sont en très grande majorité limités à Windows/Macos, mais niveau logiciel, Bitwig (créé par des anciens d'Ableton) fait de plus en plus parler de lui, et compense ses quelques défauts par des qualités que d'autres logiciels n'ont pas. Et il fonctionne très bien avec Pipewire !
Merci pour la découverte, je ne connaissais pas ! :merci:
Microsoft Office peut être installé sous Linux, "Wine" est là pour ça, et l'interpréteur a grandement bénéficié des apports de Valve en matière de compatibilité pour les jeux, et par effet ricochet, tout le reste...

bingo.crepuscule

Microsoft Office peut être installé sous Linux, "Wine" est là pour ça, et l'interpréteur a grandement bénéficié des apports de Valve en matière de compatibilité pour les jeux, et par effet ricochet, tout le reste...
Alors, si tu as la méthode pour installer Office365 sur Linux, je pense que beaucoup de gens seraient preneurs :D (pas la suite Office, qui n'est généralement plus utilisée en entreprise)

eglyn

Alors, si tu as la méthode pour installer Office365 sur Linux, je pense que beaucoup de gens seraient preneurs :D (pas la suite Office, qui n'est généralement plus utilisée en entreprise)

Deux pistes sérieuses :

https://www.codeweavers.com/compatibility/crossover/microsoft-office-365

https://github.com/DonutsBl/office365-pol
Plus que Libreoffice, Onlyoffice permet une transition simple avec une interface similaire. Couplée à un cloud assez simple à mettre en place (perso je l'ai lié à mon Drive infomaniak), je ne sais pas trop quel avantage décisif peut avoir 365. Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'avantage, mais rien pour moi qui pèse suffisamment dans la balance.
4% d'un parc total voisin de 6 milliards, soit 25 millions de babasses linux...
Autant les serveurs ont raflé la mise, autant il faut encore un ptit effort sur le desktop...
Gnome et KDE ont une longue route devant eux pour devenir quelque chose de stable très grand public
Il vient d'où ton nombre de 6 milliards ?

Microsoft indiquait qu'1,4 milliards de PC tournaient sous Windows l'an dernier.

Ce qui ferait 1,9 à 2 milliards de PC dans le monde.

Et toi, tu en annonces 3 fois plus ?

Le nombre de 2 milliards et bien plus conforme avec la population mondiale : une grosse partie n'a pas de PC mais uniquement un smartphone ou rien.

fred42

Il vient d'où ton nombre de 6 milliards ?

Microsoft indiquait qu'1,4 milliards de PC tournaient sous Windows l'an dernier.

Ce qui ferait 1,9 à 2 milliards de PC dans le monde.

Et toi, tu en annonces 3 fois plus ?

Le nombre de 2 milliards et bien plus conforme avec la population mondiale : une grosse partie n'a pas de PC mais uniquement un smartphone ou rien.
je dirai surtout "rien"...

meyrand018

je dirai surtout "rien"...
En fait, il y a plus de la moitié (55 %) de la population mondiale qui avait un smartphone en 2022 et 600 000 personnes un téléphone plus basique. C'est donc surtout un smartphone. :D
Et encore, il n'y a toujours pas la chiée de logiciels développés par des tiers qui sont codés avec des pieds et qui foutent le dawa dans le système.

J'ai eu cette réflexion lorsque j'ai utilisé un logiciel pro qui avait une version linux : l'installation se faisait avec un script à exécuter en admin. Ca copiait les fichiers un peu partout dans le système de fichier, modifiait des fichiers de conf... Cerise sur le gateau, il créait un environnement conda et avait ajouté son activation dans le .bashrc, modifiant bien sûr les versions des logiciels (par exemple, l'api n'étant compatible qu'avec python2, il remplaçait ton python par son python et ses packages).

tazvld

Et encore, il n'y a toujours pas la chiée de logiciels développés par des tiers qui sont codés avec des pieds et qui foutent le dawa dans le système.

J'ai eu cette réflexion lorsque j'ai utilisé un logiciel pro qui avait une version linux : l'installation se faisait avec un script à exécuter en admin. Ca copiait les fichiers un peu partout dans le système de fichier, modifiait des fichiers de conf... Cerise sur le gateau, il créait un environnement conda et avait ajouté son activation dans le .bashrc, modifiant bien sûr les versions des logiciels (par exemple, l'api n'étant compatible qu'avec python2, il remplaçait ton python par son python et ses packages).
Un paquet, une containerisation, une appimage, ou rien.
Tant pis pour ceux qui travaillent comme des pieds, il faut fuir ce genre de boulot.

bingo.crepuscule

Un paquet, une containerisation, une appimage, ou rien.
Tant pis pour ceux qui travaillent comme des pieds, il faut fuir ce genre de boulot.
Tu peux donc d'ores et déjà retirer Steam, l'un des principaux acteurs dans l'utilisation de Linux, car lui fait aussi sa propre tambouille pour installer les jeux depuis sa boutique (n'ayant rien d'équivalent de "Programmes et Fonctionnalités" de Windows "classique" ou "Applications et fonctionnalités" dans windows 10/11, je ne peux pas comparer avec Linux, mais sous windows, les jeux installés par une telle boutique y sont quand même enregistré et peuvent être désinstallés depuis ce panneau)

tazvld

Tu peux donc d'ores et déjà retirer Steam, l'un des principaux acteurs dans l'utilisation de Linux, car lui fait aussi sa propre tambouille pour installer les jeux depuis sa boutique (n'ayant rien d'équivalent de "Programmes et Fonctionnalités" de Windows "classique" ou "Applications et fonctionnalités" dans windows 10/11, je ne peux pas comparer avec Linux, mais sous windows, les jeux installés par une telle boutique y sont quand même enregistré et peuvent être désinstallés depuis ce panneau)
Incomparable avec l'exemple donné précédemment... Steam peut s'installer via un paquet, et conserve ses jeux dans un dossier utilisateur (/home) ou media externe... Et ne nécessite pas de droits root pour foutre le bordel dans le système de fichiers de la distro...
Modifié le 12/04/2024 à 00h18

Historique des modifications :

Posté le 12/04/2024 à 00h17


Incomparable avec l'exemple donné précédemment... Steam peut s'installer via un paquet, et conserve ses jeux dans un dossier utilisateur (/home) ou media externe...

Je repasse sur une Ubuntu LTS fin avril.

J’en ai marre de Windows 11 : interface plus belle mais moins fonctionnelle. Bugs à répétition. Incitation à prendre des abonnements.

Depuis deux mois j’ai des bluescreen arrivés comme par magie. J’ai la flemme de chercher, la résolution ce sera de virer Windows.
C'est ce que j'ai fait la semaine dernière.....le pied

lanoux

C'est ce que j'ai fait la semaine dernière.....le pied
Tu es passé sur quoi ?

Gilbert_Gosseyn

Tu es passé sur quoi ?
vue que j'étais dans l'urgence j'ai collé ubuntu mais dès que j'ai récupéré la nouvelle machine, je vais refaire celle-ci sur debian avec pratiquement la même config que mes serveurs de boulot. La nouvelle restera sur windows, nécessaire pour adobe :(

lanoux

vue que j'étais dans l'urgence j'ai collé ubuntu mais dès que j'ai récupéré la nouvelle machine, je vais refaire celle-ci sur debian avec pratiquement la même config que mes serveurs de boulot. La nouvelle restera sur windows, nécessaire pour adobe :(
Selon ta situation, tu peux virtualiser Windows en profitant d'un GPU dédié non virtualisé, et d'un accès direct au CPU.
Le PCI Passthrough a quand même d'énormes avantages...

bingo.crepuscule

Selon ta situation, tu peux virtualiser Windows en profitant d'un GPU dédié non virtualisé, et d'un accès direct au CPU.
Le PCI Passthrough a quand même d'énormes avantages...
merci, je vais creuser le truc
"windows amarche pas, je sais pas pourquoi, et je vais pas regarder m'voyons, c'est windows le problème"

Le BSOD indiquant bien souvent un problème matériel, je doute que cela règle le problème 🙃Bon sinon, il y a des options de récupération / réinitialisation de Windows qui sont inclues, mais il faut les lancer manuellement.

Myifee

"windows amarche pas, je sais pas pourquoi, et je vais pas regarder m'voyons, c'est windows le problème"

Le BSOD indiquant bien souvent un problème matériel, je doute que cela règle le problème 🙃Bon sinon, il y a des options de récupération / réinitialisation de Windows qui sont inclues, mais il faut les lancer manuellement.
Non, en général c’est des maj intempestives et un décalage avec les drivers ou le constructeur qui suit pas et on passe d’une machine parfaitement fonctionnelle à un truc bancal.
Tu dois utiliser ton PC comme un pied 😂
Normal.
Windows se transforme peu a peu en IOS.
Linux se transforme peu a peu en Windows.

Et les gens veulent retrouver leur bon vieux Windows.
C’est surtout que je suis adepte du ça marche c’est stable, c’est cool. Et pour le moment Windows depuis windows 10 c’est plutôt : ça marche, on met à jour pour mettre à jour, ça marche plus.

Au delà des mises à jour de sécurité, je me souviens pas avoir vu de grandes améliorations après Windows 7.

Les services packs c’était pas mal car on les installait à la main et ils sortaient pas tous les 4 matins.

coco74

C’est surtout que je suis adepte du ça marche c’est stable, c’est cool. Et pour le moment Windows depuis windows 10 c’est plutôt : ça marche, on met à jour pour mettre à jour, ça marche plus.

Au delà des mises à jour de sécurité, je me souviens pas avoir vu de grandes améliorations après Windows 7.

Les services packs c’était pas mal car on les installait à la main et ils sortaient pas tous les 4 matins.
Quelles sont les grandes améliorations que tu attends ?

Concernant les mises à jour pour les mises à jour: les distributions linux sont à la même enseigne que Windows. Ubuntu c'est tous les 6 mois par exemple. Linux Mint idem.

carbier

Quelles sont les grandes améliorations que tu attends ?

Concernant les mises à jour pour les mises à jour: les distributions linux sont à la même enseigne que Windows. Ubuntu c'est tous les 6 mois par exemple. Linux Mint idem.
Si je devais améliorer quelque chose sur Windows, c'est d'avoir juste un putin d'OS, sans applis tierces / services tierces à côté.
Juste la possibilité à l'installation d'installer les composants que je veux, et que l'installation par défaut soit minimale...

Alors oui, c'est une entreprise privée qui fait un peu ce qu'elle veut avec son OS, c'est normal, mais c'est de mon côté quelque chose de vraiment repoussant avec Windows...

eglyn

Si je devais améliorer quelque chose sur Windows, c'est d'avoir juste un putin d'OS, sans applis tierces / services tierces à côté.
Juste la possibilité à l'installation d'installer les composants que je veux, et que l'installation par défaut soit minimale...

Alors oui, c'est une entreprise privée qui fait un peu ce qu'elle veut avec son OS, c'est normal, mais c'est de mon côté quelque chose de vraiment repoussant avec Windows...
+1. On a inventé le mot "Bloatware" spécialement pour windows :)

De mon coté, je ne connais pas une seule entreprise qui déploie une image windows 11 Pro/Ent "vanilla".
Meme ces versions dédiées aux entreprises doivent être nettoyées. J'entends meme parler d'IT qui veulent déployer du "Win11 IoT" dans leur bureaux parce que, au moins, on peut avoir qqc de propre. :mad2:

Perso ce que j'attends aussi comme amélioration c'est l'update a chaud, sans reboot.
Ca arrive dans windows server 2025... courage.

eglyn

Si je devais améliorer quelque chose sur Windows, c'est d'avoir juste un putin d'OS, sans applis tierces / services tierces à côté.
Juste la possibilité à l'installation d'installer les composants que je veux, et que l'installation par défaut soit minimale...

Alors oui, c'est une entreprise privée qui fait un peu ce qu'elle veut avec son OS, c'est normal, mais c'est de mon côté quelque chose de vraiment repoussant avec Windows...
Tu parles de quelles applis tierces ?
Celles qui sont fournies par Windows ou celles qui sont installées par le constructeur du PC ?

Microsoft n'est pas responsable de bloatwares installés par les tiers à la construction d'un PC.
D'ailleurs tu peux être sur que si ces fabricants distribuaient du Linux, ils feraient la même chose.

La principale chose qui est lourde avec Windows, c'est le forçage de main pour avoir un compte pour utiliser son PC. Même si la création n'est pas obligatoire.

Edit: et oui l'absence de mise à jour à chaud comme dit au dessus.
Modifié le 11/04/2024 à 10h16

Historique des modifications :

Posté le 11/04/2024 à 10h11


Tu parles de quelles applis tierces ?
Celles qui sont fournies par Windows ou celles qui sont installées par le constructeur du PC ?

Microsoft n'est pas responsable de bloatwares installés par les tiers à la construction d'un PC.

La principale chose qui est lourde avec Windows, c'est le forçage de main pour avoir un compte pour utiliser son PC. Même si la création n'est pas obligatoire.

carbier

Tu parles de quelles applis tierces ?
Celles qui sont fournies par Windows ou celles qui sont installées par le constructeur du PC ?

Microsoft n'est pas responsable de bloatwares installés par les tiers à la construction d'un PC.
D'ailleurs tu peux être sur que si ces fabricants distribuaient du Linux, ils feraient la même chose.

La principale chose qui est lourde avec Windows, c'est le forçage de main pour avoir un compte pour utiliser son PC. Même si la création n'est pas obligatoire.

Edit: et oui l'absence de mise à jour à chaud comme dit au dessus.
Je parle bien sur de l'install via un ISO Microsoft de Windows 11 Pro par exemple.

il y a des tonnes d'application du store, plein de raccourcis dans le menu démarré vers des appli tierces (jeux, suite Office, etc...)

Comme le dit 127.0.0.1, au SI, on se fait chier à modifier l'image de Windows pour avoir un master de base sans aucune application ni raccourci n'ayant de près ou de loin à voir avec l'OS lui-même...

Si tu prends la distrib Linux la plus mainstream, Ubuntu, lorsque tu l'installes, tu as le choix entre 2 setup de mémoire: minimal et full avec plein d'applis.

J'aimerais que ce soit le cas chez Microsoft.

eglyn

Si je devais améliorer quelque chose sur Windows, c'est d'avoir juste un putin d'OS, sans applis tierces / services tierces à côté.
Juste la possibilité à l'installation d'installer les composants que je veux, et que l'installation par défaut soit minimale...

Alors oui, c'est une entreprise privée qui fait un peu ce qu'elle veut avec son OS, c'est normal, mais c'est de mon côté quelque chose de vraiment repoussant avec Windows...
Au pire installe une LTSC. Et pour info y'a celle de windows 11 destinée aux OEM qui a leaké y'a quelques jours, très probablement la RTM en plus.

Un système nu comme un ver ou presque, saleté d'edge et copilot :craint: Y'a en tout 7 applications installées de base. Couplé à active directory pour fignoler tout ça automatiquement, c'est un :neuf: pour moi.

carbier

Quelles sont les grandes améliorations que tu attends ?

Concernant les mises à jour pour les mises à jour: les distributions linux sont à la même enseigne que Windows. Ubuntu c'est tous les 6 mois par exemple. Linux Mint idem.
Simple, pas de plantage, pas d'update du bios quand tu acceptes de faire l'upadte de l'OS et quand tu clames haut et fort que windows maintenant c'est fait pour les dev avec WSL et WSL2, bun tu fais en sorte que ça marche :)

lanoux

Simple, pas de plantage, pas d'update du bios quand tu acceptes de faire l'upadte de l'OS et quand tu clames haut et fort que windows maintenant c'est fait pour les dev avec WSL et WSL2, bun tu fais en sorte que ça marche :)
L'update du BIOS t'as fait planter ton PC ?

carbier

L'update du BIOS t'as fait planter ton PC ?
oui, dans la nuit du 1er au 2 avril (et le 2 au matin quand tu fais une recherche plantage windows, tout le monde te parle de poisson d'avril :prison:). La bécane vieille de 3 mois doit revenir du SAV demain ou après demain, j'attends leur sms pour aller le récupérer. Du coup j'ai collé une ubuntu sur ma vieille machine (qui rebootait automatiquement dès que j’utilisai wsl2 et qui tourne nickel sous linux, étonnant).

carbier

Quelles sont les grandes améliorations que tu attends ?

Concernant les mises à jour pour les mises à jour: les distributions linux sont à la même enseigne que Windows. Ubuntu c'est tous les 6 mois par exemple. Linux Mint idem.
Non pas du tout les nouvelles versions d'Ubuntu tous les 6 mois n'ont rien d'obligatoire il suffit d'utiliser les LTS qui sortent tous les deux ans et qui ont des mises à jours complètes de 5 ans (même 10 depuis peu il me semble) avant de devenir obsolète.
Vous n'êtes absolument pas obligé ni même poussé discrètement vers la dernière version, vous pouvez même demander (paramètres) à ne pas recevoir de notification à chaque nouvelle version ou seulement aux versions majeures ou pas du tout) c'est donc un tant soit peu différent du forcing régulier de Microsoft.
Si vous prenez une Debian vous aurez le choix entre des versions stables qui ne sont changées que très lentement avec des logiciels tous testé et différentes versions testing plus ou moins stables suivant que vous préférez les dernières nouveautés ou un peu de risque.
De plus même avec une version LTS d'Ubuntu rien ne vous empêche d'ajouter un dépôt particulier pour vos logiciels préférés afin d'avoir toujours les dernières versions.

max6

Non pas du tout les nouvelles versions d'Ubuntu tous les 6 mois n'ont rien d'obligatoire il suffit d'utiliser les LTS qui sortent tous les deux ans et qui ont des mises à jours complètes de 5 ans (même 10 depuis peu il me semble) avant de devenir obsolète.
Vous n'êtes absolument pas obligé ni même poussé discrètement vers la dernière version, vous pouvez même demander (paramètres) à ne pas recevoir de notification à chaque nouvelle version ou seulement aux versions majeures ou pas du tout) c'est donc un tant soit peu différent du forcing régulier de Microsoft.
Si vous prenez une Debian vous aurez le choix entre des versions stables qui ne sont changées que très lentement avec des logiciels tous testé et différentes versions testing plus ou moins stables suivant que vous préférez les dernières nouveautés ou un peu de risque.
De plus même avec une version LTS d'Ubuntu rien ne vous empêche d'ajouter un dépôt particulier pour vos logiciels préférés afin d'avoir toujours les dernières versions.
Les versions LTS de Linux Mint sont tous les 6 mois.
Il n'est pas obligatoire de mettre à jour son PC sous Windows (exemple) comme pour Linux. Il y a bien un prompt qui apparait pour dire que la mise à jour existe, tout comme pour certaines distributions Linux.

Ce qui est bien avec la galaxie des distributions linux c'est que tu en trouveras toujours une qui fera exactement ce que tu souhaites. Sauf qu'on ne peut faire une généralité d'un cas particulier

carbier

Les versions LTS de Linux Mint sont tous les 6 mois.
Il n'est pas obligatoire de mettre à jour son PC sous Windows (exemple) comme pour Linux. Il y a bien un prompt qui apparait pour dire que la mise à jour existe, tout comme pour certaines distributions Linux.

Ce qui est bien avec la galaxie des distributions linux c'est que tu en trouveras toujours une qui fera exactement ce que tu souhaites. Sauf qu'on ne peut faire une généralité d'un cas particulier
En fait oui et non...
On ne trouve pas tout ce qu'on veut sous Linux, en matière de distribution.

Personnellement, j'aimerais une distribution debian-like, comme Ubuntu, mais stable comme Debian, où l'on peut activer du rolling release pour un seul ensemble de logiciels.

Dans mon cas, je suis sous ArchLinux, après avoir passé 7 ans sous Manjaro, dont j'étais relativement satisfait, mais gêné par les retards de versions entraînant des incompatibilités avec les dépots prévus pour ArchLinux, et AUR.
Sauf qu'ArchLinux, c'est pas si stable, et les mises à jour apportent parfois des soucis plus ou moins inconfortables.

J'aimerais juste une Debian pour sa stabilité, avec l'activation de toute une partie non-free comme sur Ubuntu, et son accessibilité, et comme sous ArchLinux et Manjaro, la possibilité d'avoir un noyau Linux à jour tout le temps, et les mises à jour pour la partie GPU/Gaming nécessaire pour disposer des dernières avancées en la matière.

Et pour le coup, je n'ai rien trouvé en matière de distributions qui propose une expérience bureautique stable digne de Debian pour la partie travail, conjointement à une expérience gaming rolling release pour la partie multimedia/gaming !

bingo.crepuscule

En fait oui et non...
On ne trouve pas tout ce qu'on veut sous Linux, en matière de distribution.

Personnellement, j'aimerais une distribution debian-like, comme Ubuntu, mais stable comme Debian, où l'on peut activer du rolling release pour un seul ensemble de logiciels.

Dans mon cas, je suis sous ArchLinux, après avoir passé 7 ans sous Manjaro, dont j'étais relativement satisfait, mais gêné par les retards de versions entraînant des incompatibilités avec les dépots prévus pour ArchLinux, et AUR.
Sauf qu'ArchLinux, c'est pas si stable, et les mises à jour apportent parfois des soucis plus ou moins inconfortables.

J'aimerais juste une Debian pour sa stabilité, avec l'activation de toute une partie non-free comme sur Ubuntu, et son accessibilité, et comme sous ArchLinux et Manjaro, la possibilité d'avoir un noyau Linux à jour tout le temps, et les mises à jour pour la partie GPU/Gaming nécessaire pour disposer des dernières avancées en la matière.

Et pour le coup, je n'ai rien trouvé en matière de distributions qui propose une expérience bureautique stable digne de Debian pour la partie travail, conjointement à une expérience gaming rolling release pour la partie multimedia/gaming !
OpenSuse Tumbleweed ?

carbier

Les versions LTS de Linux Mint sont tous les 6 mois.
Il n'est pas obligatoire de mettre à jour son PC sous Windows (exemple) comme pour Linux. Il y a bien un prompt qui apparait pour dire que la mise à jour existe, tout comme pour certaines distributions Linux.

Ce qui est bien avec la galaxie des distributions linux c'est que tu en trouveras toujours une qui fera exactement ce que tu souhaites. Sauf qu'on ne peut faire une généralité d'un cas particulier
Je vous renvoie à cette page https://fr.wikipedia.org/wiki/Versions_de_Linux_Mint
Votre vision de mint est totalement erronée.
ce qui n'est pas étonnant puisque mint est une version fille d'Ubuntu quand à la version LMDE dérivée directement de Debian elle suit exactement avec décalage les sorties des versions de la distribution mère avec las même durées de support.
Maintenant vous êtes libres de croire ce que vous voulez mais n'en faites pas une vérité c'est franchement dérangeant.

max6

Je vous renvoie à cette page https://fr.wikipedia.org/wiki/Versions_de_Linux_Mint
Votre vision de mint est totalement erronée.
ce qui n'est pas étonnant puisque mint est une version fille d'Ubuntu quand à la version LMDE dérivée directement de Debian elle suit exactement avec décalage les sorties des versions de la distribution mère avec las même durées de support.
Maintenant vous êtes libres de croire ce que vous voulez mais n'en faites pas une vérité c'est franchement dérangeant.
Ce qui est dérangeant c'est de ne même pas lire sa propre source: le LTS à côté des versions et des sous versions signifient quoi ?

Donc merci de préciser en quoi mon propos est erroné.

carbier

Ce qui est dérangeant c'est de ne même pas lire sa propre source: le LTS à côté des versions et des sous versions signifient quoi ?

Donc merci de préciser en quoi mon propos est erroné.
Linux Mint 17 LTS "Qiana" mai 2014
Linux Mint 18 LTS "Sarah" juin 2016
Linux Mint 19 LTS "Tara" juin 2018
Linux Mint 20 LTS "Ulyana" juin 2020
Linux Mint 21 LTS "Vanessa" juillet 2022

→ tous les 2 ans

C'est à partir de cette version [Linux Mint 17 LTS "Qiana"] que le cycle de sortie de six mois est abandonné au profit d'une nouvelle version tous les deux ans. Toutefois, des mises à jour importantes sortiront tous les six mois, mais sans réinstallation du système.

Mihashi

Linux Mint 17 LTS "Qiana" mai 2014
Linux Mint 18 LTS "Sarah" juin 2016
Linux Mint 19 LTS "Tara" juin 2018
Linux Mint 20 LTS "Ulyana" juin 2020
Linux Mint 21 LTS "Vanessa" juillet 2022

→ tous les 2 ans

C'est à partir de cette version [Linux Mint 17 LTS "Qiana"] que le cycle de sortie de six mois est abandonné au profit d'une nouvelle version tous les deux ans. Toutefois, des mises à jour importantes sortiront tous les six mois, mais sans réinstallation du système.
Ce qui est trompeur, c'est qu'il y a des révisions des versions majeures entre temps. Il est dit pour la 17 :
C'est à partir de cette version que le cycle de sortie de six mois est abandonné au profit d'une nouvelle version tous les deux ans. Toutefois, des mises à jour importantes sortiront tous les six mois, mais sans réinstallation du système.


Donc, si je comprends bien, il n'y a plus que des LTS s'appuyant sur les LTS d'Ubuntu.

Par contre, je comprends aussi qu'il faut réinstaller le système tous les 2 ans si on veut suivre les versions, ça, c'est moche.

fred42

Ce qui est trompeur, c'est qu'il y a des révisions des versions majeures entre temps. Il est dit pour la 17 :
C'est à partir de cette version que le cycle de sortie de six mois est abandonné au profit d'une nouvelle version tous les deux ans. Toutefois, des mises à jour importantes sortiront tous les six mois, mais sans réinstallation du système.


Donc, si je comprends bien, il n'y a plus que des LTS s'appuyant sur les LTS d'Ubuntu.

Par contre, je comprends aussi qu'il faut réinstaller le système tous les 2 ans si on veut suivre les versions, ça, c'est moche.
J'imagine que c'est quand même possible de faire une upgrade d'une version à la suivante comme pour les LTS d'Ubuntu. Sinon oui, ça serait moche… (même si perso, je préfère réinstaller à chaque LTS 😅).

fred42

Ce qui est trompeur, c'est qu'il y a des révisions des versions majeures entre temps. Il est dit pour la 17 :
C'est à partir de cette version que le cycle de sortie de six mois est abandonné au profit d'une nouvelle version tous les deux ans. Toutefois, des mises à jour importantes sortiront tous les six mois, mais sans réinstallation du système.


Donc, si je comprends bien, il n'y a plus que des LTS s'appuyant sur les LTS d'Ubuntu.

Par contre, je comprends aussi qu'il faut réinstaller le système tous les 2 ans si on veut suivre les versions, ça, c'est moche.
Donc, si je comprends bien, il n'y a plus que des LTS s'appuyant sur les LTS d'Ubuntu.


Oui
Par contre, je comprends aussi qu'il faut réinstaller le système tous les 2 ans si on veut suivre les versions, ça, c'est moche.


Non
Le passage, par exemple, de 20.3 à 21 s'est fait sans problème. De toute façon, en cas de problème (ça m'est quand même arrivé une fois), il y a Timeshift (qui crée des instantanés ou snapshots) et qui permet de revenir en arrière.

fred42

Ce qui est trompeur, c'est qu'il y a des révisions des versions majeures entre temps. Il est dit pour la 17 :
C'est à partir de cette version que le cycle de sortie de six mois est abandonné au profit d'une nouvelle version tous les deux ans. Toutefois, des mises à jour importantes sortiront tous les six mois, mais sans réinstallation du système.


Donc, si je comprends bien, il n'y a plus que des LTS s'appuyant sur les LTS d'Ubuntu.

Par contre, je comprends aussi qu'il faut réinstaller le système tous les 2 ans si on veut suivre les versions, ça, c'est moche.
Pas vraiment les mises à jours sont valables 5 ans alors si vous n'avez pas de besoin particuliers vous avez du temps devant vous, voir sauter une version LTS, sans soucis de sécurité avec des logiciels à jours.

carbier

Ce qui est dérangeant c'est de ne même pas lire sa propre source: le LTS à côté des versions et des sous versions signifient quoi ?

Donc merci de préciser en quoi mon propos est erroné.
Cela signifie tout simplement que les "sous versions " ne sont pas obligatoires et que l'on peut rester sur les LTS 5 ans avec une mise à jours complète sécurité et pas sécurité

Vous dites je cite votre propre post "Les versions LTS de Linux Mint sont tous les 6 mois."

Alors qu'il est facile de lire sur la source (ce que personnellement j'ai fait avant de vous écrire mais il semble pas vous avant de critiquer) :

Linux Mint 9 LTS "Isadora" le 18 mai 2010 basée sur Ubuntu 10.04
Linux Mint 13 LTS "Maya" 23 mai 2012 basée sur Ubuntu 12.4.
Linux Mint 17 LTS "Qiana" le 30 mai 2014 basée sur Ubuntu 14.04
Linux Mint 18 LTS "Sarah" le 28 juin 2016 Basée sur Ubuntu 16.04
Linux Mint 19 LTS "Tara" le 26 juin 2018 Basée sur Ubuntu 18.04
Linux Mint 20 LTS "Ulyana" le 8 janvier 2021 Basée sur Ubuntu 20.04.
Linux Mint 21 LTS "Vanessa"Basée le 31 juillet 2022 sur Ubuntu 22.04

Les versions LTS de mint sortent tous les 2 ans et pas tous les 6 mois et sont valide 5 ans tout comme Ubuntu c'est tellement le cas que depuis la version 17 mint ne sort plus de versions numérotés entres deuxLTS mais des version avec le numéros de la LTS .X pour bien montrer la différence

Donc oui votre propos est erroné .

max6

Cela signifie tout simplement que les "sous versions " ne sont pas obligatoires et que l'on peut rester sur les LTS 5 ans avec une mise à jours complète sécurité et pas sécurité

Vous dites je cite votre propre post "Les versions LTS de Linux Mint sont tous les 6 mois."

Alors qu'il est facile de lire sur la source (ce que personnellement j'ai fait avant de vous écrire mais il semble pas vous avant de critiquer) :

Linux Mint 9 LTS "Isadora" le 18 mai 2010 basée sur Ubuntu 10.04
Linux Mint 13 LTS "Maya" 23 mai 2012 basée sur Ubuntu 12.4.
Linux Mint 17 LTS "Qiana" le 30 mai 2014 basée sur Ubuntu 14.04
Linux Mint 18 LTS "Sarah" le 28 juin 2016 Basée sur Ubuntu 16.04
Linux Mint 19 LTS "Tara" le 26 juin 2018 Basée sur Ubuntu 18.04
Linux Mint 20 LTS "Ulyana" le 8 janvier 2021 Basée sur Ubuntu 20.04.
Linux Mint 21 LTS "Vanessa"Basée le 31 juillet 2022 sur Ubuntu 22.04

Les versions LTS de mint sortent tous les 2 ans et pas tous les 6 mois et sont valide 5 ans tout comme Ubuntu c'est tellement le cas que depuis la version 17 mint ne sort plus de versions numérotés entres deuxLTS mais des version avec le numéros de la LTS .X pour bien montrer la différence

Donc oui votre propos est erroné .
Les sous versions de Linux ne sont pas obligatoires tout comme les mise à jour de Windows si on ne le souhaite pas.

Les sous versions de Linux Mint (tous les 6 mois) incluent de nouveaux supports matériels et sont fortement recommandées pour les possesseurs de PC récents.

PS1: un prompt pour dire qu'une mise à jour vers une sous version existe apparait sous Mint. Donc les utilisateurs les moins aguerris vont la faire.
PS2: j'ai les 2 systèmes chez moi

coco74

C’est surtout que je suis adepte du ça marche c’est stable, c’est cool. Et pour le moment Windows depuis windows 10 c’est plutôt : ça marche, on met à jour pour mettre à jour, ça marche plus.

Au delà des mises à jour de sécurité, je me souviens pas avoir vu de grandes améliorations après Windows 7.

Les services packs c’était pas mal car on les installait à la main et ils sortaient pas tous les 4 matins.
Comme quoi on a tous des ressentis différents. Je suis aussi un adapte du ça marche, c'est stable, c'est cool. Du coup, c'est à cause de ça que je suis repassé sous Windows, après une nième mise à jour de Linux qui avait flingué ma machine, et j'avais la flemme de passer encore des heures à résoudre le problème.

Et si au début, ça m'a fait un peu bizarre de repasser à windows, j'ai bien moins de soucis à gérer avec les mises à jour depuis.

On est d'accord que ça me fait chier aussi les mises à jour imposées. Mais dans un sens, c'est pas plus mal, car c'est bien le genre de truc que je suis capable de dire plus tard, plus tard, plus tard et de remettre cela beaucoup trop longtemps.

Windows n'est pas parfait (loin de là), mais ça m'a fait gagner du temps.

fdorin

Comme quoi on a tous des ressentis différents. Je suis aussi un adapte du ça marche, c'est stable, c'est cool. Du coup, c'est à cause de ça que je suis repassé sous Windows, après une nième mise à jour de Linux qui avait flingué ma machine, et j'avais la flemme de passer encore des heures à résoudre le problème.

Et si au début, ça m'a fait un peu bizarre de repasser à windows, j'ai bien moins de soucis à gérer avec les mises à jour depuis.

On est d'accord que ça me fait chier aussi les mises à jour imposées. Mais dans un sens, c'est pas plus mal, car c'est bien le genre de truc que je suis capable de dire plus tard, plus tard, plus tard et de remettre cela beaucoup trop longtemps.

Windows n'est pas parfait (loin de là), mais ça m'a fait gagner du temps.
Y a aussi des problèmes coté Linux, hein.
C'est loin d'être tout rose pour une utilisation quotidienne desktop/laptop par le grand public.

Mais j'ai tout de même l'impression que Linux avance dans la bonne direction.
Alors que windows va dans le sens opposé...

127.0.0.1

Y a aussi des problèmes coté Linux, hein.
C'est loin d'être tout rose pour une utilisation quotidienne desktop/laptop par le grand public.

Mais j'ai tout de même l'impression que Linux avance dans la bonne direction.
Alors que windows va dans le sens opposé...
Oui, je suis plutôt d'accord avec ta conclusion.

Maintenant, Windows, même si pas parfait, à un mécanisme de mise à jour plutôt bien rodé, dans le sens où si ça foire, il arrive à revenir tout seul dans une situation stable dans la grande majorité des cas. Ca fait même des années que je n'ai pas eu à "réparer" un Windows manuellement après une mise à jour en erreur (depuis Windows 7).

Sous Linux, je ne comptais plus les kernel panic (parce qu'il manquait un argument au boot par rapport au modèle du portable ou que le nom du périphérique de boot avait changé par exemple), au DE qui ne démarrait plus, quand ce n'était pas purement et simplement X/Wayland après une mise à jour. Bref, sous Linux, j'avais toujours un live CD dans un coin pour réparer ma bécane en cas de problème :accident:

fdorin

Oui, je suis plutôt d'accord avec ta conclusion.

Maintenant, Windows, même si pas parfait, à un mécanisme de mise à jour plutôt bien rodé, dans le sens où si ça foire, il arrive à revenir tout seul dans une situation stable dans la grande majorité des cas. Ca fait même des années que je n'ai pas eu à "réparer" un Windows manuellement après une mise à jour en erreur (depuis Windows 7).

Sous Linux, je ne comptais plus les kernel panic (parce qu'il manquait un argument au boot par rapport au modèle du portable ou que le nom du périphérique de boot avait changé par exemple), au DE qui ne démarrait plus, quand ce n'était pas purement et simplement X/Wayland après une mise à jour. Bref, sous Linux, j'avais toujours un live CD dans un coin pour réparer ma bécane en cas de problème :accident:
De la manière simpliste dont je vois les chose:

- Windows veut fiabiliser/simplifier l'utilisation desktop, mais travaille encore sur les moyens techniques pour le faire: partition en lecture-seule de l'OS, les update A/B, repositories pour les applis, ...

- Linux a déjà les moyens techniques, mais cherche encore comment les mettre en œuvre pour fiabiliser/simplifier l'utilisation desktop.

On voit clairement les deux modèles d'organisation: "commercial d'abord" vs "technique d'abord".

Modifié le 11/04/2024 à 12h06

Historique des modifications :

Posté le 11/04/2024 à 12h05


De la manière simpliste dont je vois les chose:

- Windows veut fiabiliser/simplifier l'utilisation desktop, mais travaille encore sur les moyens techniques pour le faire: partitions lecture-seule de l'OS, les update A/B, repositories, ...

- Linux a déjà les moyens techniques, mais cherche encore comment les mettre en œuvre pour fiabiliser/simplifier l'utilisation desktop.

On voit clairement les deux modèles d'organisation: "commercial d'abord" vs "technique d'abord".

fdorin

Oui, je suis plutôt d'accord avec ta conclusion.

Maintenant, Windows, même si pas parfait, à un mécanisme de mise à jour plutôt bien rodé, dans le sens où si ça foire, il arrive à revenir tout seul dans une situation stable dans la grande majorité des cas. Ca fait même des années que je n'ai pas eu à "réparer" un Windows manuellement après une mise à jour en erreur (depuis Windows 7).

Sous Linux, je ne comptais plus les kernel panic (parce qu'il manquait un argument au boot par rapport au modèle du portable ou que le nom du périphérique de boot avait changé par exemple), au DE qui ne démarrait plus, quand ce n'était pas purement et simplement X/Wayland après une mise à jour. Bref, sous Linux, j'avais toujours un live CD dans un coin pour réparer ma bécane en cas de problème :accident:
Les PC portables sont généralement une plaie lorsqu'ils ne sont pas prévus pour Linux ou qu'ils ont un hardware un peu chelou. Mon Asus a toujours du mal malgré une meilleure stabilité sous Manjaro que Fedora Parfois des difficultés au boot, mais la machine a du vécu et malgré un changement de SSD et batterie, je pense qu'il a d'autres pépins. Et il a 6 ans dont 3 pour le taff car acheté en machine pro à l'époque. Depuis c'est mon PC de voyage mais aussi celui sur lequel j'écris mes histoires car le clavier est vraiment super agréable.

En fait, ce portable est le premier sur lequel j'ai vu un Kernel Panic en 20 ans d'utilisation de distrib Linux.

Cela dit, un PC portable natif Linux (comme un Tuxedo Computers par exemple), c'est une horloge.

J'ai un Tuxedo pour le taff depuis 4 ans, au début sous Fedora et depuis Manjaro, c'est du bonheur.

(sauf le clavier que j'aime pas trop)

Perso mon seul Windows à la maison, c'est ma console Steam. Et j'ai jamais réellement eu de problème ayant conduit à des réinstall forcées. La seule fois où c'est arrivée fut l'upgrade Fedora de mon HTPC, lui aussi un Tuxedo, qui avait figé (un problème récurrent d'une version). Il a fini sous Manjaro car j'en ai eu assez de cette étape de l'upgrade majeure et préfère la rolling release.

fdorin

Comme quoi on a tous des ressentis différents. Je suis aussi un adapte du ça marche, c'est stable, c'est cool. Du coup, c'est à cause de ça que je suis repassé sous Windows, après une nième mise à jour de Linux qui avait flingué ma machine, et j'avais la flemme de passer encore des heures à résoudre le problème.

Et si au début, ça m'a fait un peu bizarre de repasser à windows, j'ai bien moins de soucis à gérer avec les mises à jour depuis.

On est d'accord que ça me fait chier aussi les mises à jour imposées. Mais dans un sens, c'est pas plus mal, car c'est bien le genre de truc que je suis capable de dire plus tard, plus tard, plus tard et de remettre cela beaucoup trop longtemps.

Windows n'est pas parfait (loin de là), mais ça m'a fait gagner du temps.
Si j’avais changé d'OS depuis 30 ans à chaque fois que l'un d'entre eux avait "flingué ma machine" je serait certainement un spécialiste des pratiquement tous les OS existant.

max6

Si j’avais changé d'OS depuis 30 ans à chaque fois que l'un d'entre eux avait "flingué ma machine" je serait certainement un spécialiste des pratiquement tous les OS existant.

En général quand Windows ne fonctionne plus, c’est la faute d’une mise à jour qui n’est pas de mon ressort.

Linux, c’est l’inverse, en général si ça ne fonctionne plus, c’est moi qui a cassé quelque chose.

Je trouve les LTS plus stables et donc je préfères.

coco74

En général quand Windows ne fonctionne plus, c’est la faute d’une mise à jour qui n’est pas de mon ressort.

Linux, c’est l’inverse, en général si ça ne fonctionne plus, c’est moi qui a cassé quelque chose.

Je trouve les LTS plus stables et donc je préfères.
En général, quand Windows ne fonctionne plus, c'est soit un problème matériel (les fameux BSOD mentionnés plus haut), ou bien souvent que quelqu'un a bidouillé son OS en suivant n'importe quel "tuto" (coucou les articles Next 🙃) pour faire quelque chose de non supporté et généré soit même son problème.

Honnêtement, oui il y a des effets de bord sur certaines KB, mais de là à ce que le système ne fonctionne plus ni qu'il n'arrive à revert back ses modifications ...

coco74

En général quand Windows ne fonctionne plus, c’est la faute d’une mise à jour qui n’est pas de mon ressort.

Linux, c’est l’inverse, en général si ça ne fonctionne plus, c’est moi qui a cassé quelque chose.

Je trouve les LTS plus stables et donc je préfères.
effectivement quasiment à chaque fois que j'ai "cassé" un linux c'est parce que je me suis mal conduit avec lui.
Et j'utilise uniquement les LTS et pour les "essais sauvage" j'ai un vieux portable que je peux "torturer" à volonté (je sais que c'est pas bien et je me sens contrits à chaque fois):bouletdujour:

coco74

C’est surtout que je suis adepte du ça marche c’est stable, c’est cool. Et pour le moment Windows depuis windows 10 c’est plutôt : ça marche, on met à jour pour mettre à jour, ça marche plus.

Au delà des mises à jour de sécurité, je me souviens pas avoir vu de grandes améliorations après Windows 7.

Les services packs c’était pas mal car on les installait à la main et ils sortaient pas tous les 4 matins.
Ça peut arriver aussi sous Linux, mais plutôt en Rolling Release.
Là sous ArchLinux, depuis 3 majs, misère. J'ai le thème noir et la taille de police qui ne s'applique plus dans plusieurs programmes/fenêtres de l'environnement Gnome, les mises à jour vers les dernières version de l'environnement de bureau cassent la compatibilité avec mes extensions de travail favorites, et mon éditeur de note ne prend plus en compte les notes de la révision précédente, que j'accumule pourtant depuis 8 ans... Du coup j'ai dû downgrader et bloquer les mises à jour pour certaines choses... Et je dois rester en rolling release pour profiter des meilleures performances de mon GPU avec des mises à jour apportant pas mal aux drivers, noyau, jeux, émulateurs...

C'est la panacée quand c'est stable (Debian, Ubuntu...), mais sinon, c'est beaucoup de bidouillage, il faut savoir ce que l'on fait !...
En d'autres termes, Linux a aujourd'hui la même part de marché qu'Apple il y a 10 ans. Pas négligeable.
Il faut aussi prendre en compte que de plus en plus de personnes n'ont plus d'ordinateurs complet mais se contentent du smartphone ou d'une tablette. La baisse de Windows reste surtout profitable a OS X. J'ai du mal a croire aune montée réelle, fin des ordinateurs Dell avec Ubuntu, ce même Ubuntu ancien fer de lance qui n'a pas vraiment eu de remplaçant avec son revirement commercial etc. On pourrait y voir un boulevard avec la fin du support W10 dans 18 mois pour reconditionner grand nombre d'ordinateur mais bon...
Ce sont des chiffres au niveau mondial. Rien qu'en Inde, Linux semble avoir atteint les 15% de PdM. J'imagine que là-bas, c'est sans doute la gratuité qui a primé…

Et au vu de la récente interdiction de Windows, Intel et AMD sur les PC gouvernementaux et entreprises d'État chinoises, j'imagine qu'en Chine également, les PdM de Linux vont augmenter dans les années à venir.
C'est la remontada de MacOs X qui me surprend le plus.
Dommage que la stat de partage de OS ne soit pas plus détaillée : la part des unknown est en miroir avec la baisse windows : chaque crête est associable.
J'ai remarqué ça aussi. Une telle incertitude sur la mesure rend toute interprétation difficile.
Avec un graphique comme ça, j'ai tendance à me dire que les crêtes sont simplement des erreurs dans la détermination des OS (surtout que c'est avec Unknown).

Il y a tellement de chose qui peuvent influencer la détermination de l'OS, a commencer par le UserAgent. Il suffit donc qu'il y ait une mise à jour d'un navigateur ou de l'OS pour générer ce genre de pic.

fdorin

Avec un graphique comme ça, j'ai tendance à me dire que les crêtes sont simplement des erreurs dans la détermination des OS (surtout que c'est avec Unknown).

Il y a tellement de chose qui peuvent influencer la détermination de l'OS, a commencer par le UserAgent. Il suffit donc qu'il y ait une mise à jour d'un navigateur ou de l'OS pour générer ce genre de pic.
Je suis d'accord.
Ce qui est surprenant c'est que StatCounter affiche des résultats bruts et non retravaillés (au moins a posteriori). Ces glitchs sont des bugs majeurs dans leur mesure qui perd quand même beaucoup de son intérêt. Ils doivent être capables de les détecter et de les neutraliser (le moins de l'un correspond au plus de l'autre à l'œil). Toutes les fortes variations sur unknown sont en fait des Windows non reconnus.

fred42

Je suis d'accord.
Ce qui est surprenant c'est que StatCounter affiche des résultats bruts et non retravaillés (au moins a posteriori). Ces glitchs sont des bugs majeurs dans leur mesure qui perd quand même beaucoup de son intérêt. Ils doivent être capables de les détecter et de les neutraliser (le moins de l'un correspond au plus de l'autre à l'œil). Toutes les fortes variations sur unknown sont en fait des Windows non reconnus.
Toutes les fortes variations sur unknown sont en fait des Windows non reconnus.


On distingue que ChromeOS est aussi impacté par ces pics. Une baisse de Chrome OS se traduit souvent par une hausse de Unknown. Il y a souvent un pic correspondant avec Windows presque au même instant, mais parfois un peu décalé (ce qui rend très difficile toutes interprétations).

Il faudrait analyser les données brutes pour aller plus loin...
Faible PDM de Linux, on est d'accord.
Mais à un moment faudrait comprendre la méthodologie des statistiques, c'est un peu comme pole emploi c'est excluant.
J'ai regardé Statcounter (bloqué ublock ca commence bien):
Statcounter is a web analytics service. Our tracking code is installed on more than 1.5 million sites globally. These sites cover various activities and geographic locations. Every month, we record billions of page views to these sites. For each page view, we analyse the browser/operating system/screen resolution used and we establish if the page view is from a mobile device. For our search engine stats, we analyze every page view referred by a search engine. For our social media stats, we analyze every page view referred by a social media site. We summarize all this data to get our Global Stats information.


Donc si user-agent réglé sur Win et/ou quelconque adblock c'est exclu, ça doit faire un peu de monde.
Donc si user-agent réglé sur Win et/ou quelconque adblock c'est exclu, ça doit faire un peu de monde.


Ca exclut des individus... pour tout le monde: Linux, Windows, MacOS.
La question est de savoir si c'est uniformément réparti (donc pas d'impact), ou si qqn qui utilise Linux est davantage enclin à utiliser adbock/useragent.

Dans tous les cas, même s'il y a un biais d'usage, c'est la tendance qui est intéressante davantage que la valeur absolue.

127.0.0.1

Donc si user-agent réglé sur Win et/ou quelconque adblock c'est exclu, ça doit faire un peu de monde.


Ca exclut des individus... pour tout le monde: Linux, Windows, MacOS.
La question est de savoir si c'est uniformément réparti (donc pas d'impact), ou si qqn qui utilise Linux est davantage enclin à utiliser adbock/useragent.

Dans tous les cas, même s'il y a un biais d'usage, c'est la tendance qui est intéressante davantage que la valeur absolue.
J'aurais quand même tendance à dire que l'utilisateur Linux moyen est plus susceptible d'avoir un adblock que l'utilisateur Windows moyen.

alex.d.

J'aurais quand même tendance à dire que l'utilisateur Linux moyen est plus susceptible d'avoir un adblock que l'utilisateur Windows moyen.
Et que le linuxien moyen est également plus enclin à modifier son user-agent pour faire croire qu'il a Windows et ainsi pouvoir utiliser nombre de services en ligne qui bloquent Linux sans la moindre raison valable.

Okki

Et que le linuxien moyen est également plus enclin à modifier son user-agent pour faire croire qu'il a Windows et ainsi pouvoir utiliser nombre de services en ligne qui bloquent Linux sans la moindre raison valable.
Utilisateur de Linux depuis 1999, je n'ai jamais été confronté à ce cas. Des blocages liés au navigateur, oui, mais pas à l'OS.

fred42

Utilisateur de Linux depuis 1999, je n'ai jamais été confronté à ce cas. Des blocages liés au navigateur, oui, mais pas à l'OS.
Ça revient au même. C'est de l'histoire ancienne, mais quand tu annonçais IE au lieu de Firefox dans ton user agent, j'imagine bien que ça annonçait aussi Windows à la place de Linux.

alex.d.

Ça revient au même. C'est de l'histoire ancienne, mais quand tu annonçais IE au lieu de Firefox dans ton user agent, j'imagine bien que ça annonçait aussi Windows à la place de Linux.
Je n'ai jamais changé mon user agent, donc je le redis : je n'ai jamais été confronté à ce cas.
Des sites qui bloquaient Firefox, c'était assez rare et c'était bien un problème de navigateur et pas d'OS s'ils ne fonctionnaient qu'avec IE, ils bloquaient aussi Firefox sous Windows.

Et maintenant, non, ça ne revient pas au même : Edge existe sur Linux, donc Edge ne veut pas dire Windows.
Modifié le 12/04/2024 à 13h03

Historique des modifications :

Posté le 12/04/2024 à 13h02


Je n'ai jamais changé mon user agent, donc je le redis : je n'ai jamais été confronté à ce cas.
Des sites qui bloquaient Firefox, c'était assez rare et c'était bien un problème de navigateur et pas d'OS s'ils ne fonctionnaient qu'avec IE.

Et maintenant, non, ça ne revient pas au même : Edge existe sur Linux, donc Edge ne veut pas dire Windows.

fred42

Je n'ai jamais changé mon user agent, donc je le redis : je n'ai jamais été confronté à ce cas.
Des sites qui bloquaient Firefox, c'était assez rare et c'était bien un problème de navigateur et pas d'OS s'ils ne fonctionnaient qu'avec IE, ils bloquaient aussi Firefox sous Windows.

Et maintenant, non, ça ne revient pas au même : Edge existe sur Linux, donc Edge ne veut pas dire Windows.
Bien sûr que Edge tourne sous Linux, mais à l'époque où tu annonçais IE6 (pour avoir le vrai site et pas le stub qui disait : désolé, votre navigateur n'est pas supporté), il me semble logique que le user agent falsifié joue la sécurité et prétende être un IE6 Windows, et non un IE6 Linux qui n'existait pas (mais j'ai déjà utilisé IE6 sous Solaris).
Mais tout ça c'est de l'histoire ancienne. Ce n'est plus d'actualité depuis 20 ans.

alex.d.

Bien sûr que Edge tourne sous Linux, mais à l'époque où tu annonçais IE6 (pour avoir le vrai site et pas le stub qui disait : désolé, votre navigateur n'est pas supporté), il me semble logique que le user agent falsifié joue la sécurité et prétende être un IE6 Windows, et non un IE6 Linux qui n'existait pas (mais j'ai déjà utilisé IE6 sous Solaris).
Mais tout ça c'est de l'histoire ancienne. Ce n'est plus d'actualité depuis 20 ans.
Arrête de me prêter des actions que je n'ai pas faites. Je n'ai jamais changé de user agent, je te le disais juste au-dessus.

fred42

Arrête de me prêter des actions que je n'ai pas faites. Je n'ai jamais changé de user agent, je te le disais juste au-dessus.
Tu n'as visiblement pas vu l'énallage. Il s'agissait bien entendu d'un tu impersonnel.
Je suis allé sur le site, et j'ai regardé par continent. L'endroit ou vraiment la part de Linux a augmenté, c'est en Asie. En cherchant un peu, j'ai l'impression que c'est même l'Inde qui porte la majorité de la croissance de Linux (15.6%). La Chine n'a pas augmenté plus que ça.

En Europe, par contre, c'est stable depuis des années, avec quelque chose qui tourne autour de 2-2.7% depuis des années. En Amérique du Nord il y a un petit sursaut ce dernier mois, mais c'est en général la même chose qu'un Europe (~2% depuis des années)

La "révolution Linux", ce n'est pas en occident que ça se passe.
J'ai commencé par chercher en Chine où Linux est en fait très en dessous de la moyenne (le gouvernement a encore du travail à faire...) puis en Russie mais ce n'est pas non plus très fort. J'ai arrêté de chercher, donc merci d'avoir creusé et pour la piste de l'Inde.

fred42

J'ai commencé par chercher en Chine où Linux est en fait très en dessous de la moyenne (le gouvernement a encore du travail à faire...) puis en Russie mais ce n'est pas non plus très fort. J'ai arrêté de chercher, donc merci d'avoir creusé et pour la piste de l'Inde.
J'ai aussi commencé par la Chine qui représente une grosse population et pour laquelle la politique US pousse vraiment l'adoption de solutions alternatives à la souveraineté des US. Car si Linux a un autre intérêt, c'est qu'il fournit aux États, un OS clé en main, avec une bonne partie des outils nécessaires et surtout personnalisable à souhait. Et je pense particulièrement à des outils de "protection de la population". Linux a tout pour servir d'OS officiel pour les États totalitaires qui veut un contrôle sur l'usage des ordinateurs par sa population (et d'un point de vue juridique, il suffit juste de considérer que les licences GNU&co ne sont pas reconnues dans ledit État : merci pour le code, le logiciel, on va en faire bon usage, il n'y a plus rien à voir).
ca pourrait augmenter encore d'un poil d'ici la fin du support de windows 10. Je ne me vois pas remplacer et jeter des machines qui fonctionne bien parce que MS a decide que non.
Ça me fait bondir lorsque j'entends que le principal frein reste l'interface et les habitudes Windowsiennes.
Perso j'en ai terminé avec Microsoft avec Windows XP et Office 2003. Entre ceux-ci et les derniers, l'interface et les habitudes ont bien été bousculées.

Quitte à être bousculé, autant tester d'autres choses ...
Même si l'interface change un peu au fil des années, il y a pleins de trucs qui restent pensés de manière similaire, et pour lesquels tu te retrouves assez décontenancé quand tu veux faire pareil sur Linux.

Genre avec le Steam Deck en mode bureau, j'avais galéré pour trouver comment faire pour bloquer la sortie de son sur HDMI (parce que l'écran à une prise jack pourrie que j'utilise pas, mais il prends quand même la priorité).

Ou des histoires de réseaux si tu veux faire un truc comme désactiver le DHCP ou changer le DNS.

Sur Windows, de Windows 95 à Windows 10, ça n'a pas fondamentalement changé pour ce genre de détails.

Sur Windows 11 par contre ça devient nettement plus chiant. Et entre ces changements à la con et la pelleté de bugs que je constate tous les jours sur mon PC de boulot (migré de force par les IT), je pense que ça vas être la goutte d'eau qui fait déborder le vase et que je vais migrer vers Linux plutôt que de passer mes PC perso de W10 vers W11.
Très contente de cette nouvelle.

J'aimais bien Windows jusqu'à Windows 7, mais depuis que Microsoft a commencé a rajouté des services web, je n'aime pas du tout, le pire étant la quasi obligation du compte Microsoft à l'installation de Windows 11.

Les distributions Linux ont bien évolué, après en avoir testé plusieurs, j'ai décidé de rester sur Fedora: aucun bloatware par rapport à Ubuntu, dernières fonctionnalités (notamment en matière de sécurité) sans avoir l'instabilité d'une distro en mode rolling (Arch Manjaro). Un des seuls point négatif est l'installation du pilote propriétaire Nvidia qui nécessite d'activer les dépôts tiers RPM Fusion, de signer une clé dans l'UEFI si le secure boot est activé. Vivement que le nouveau pilote libre Noba/NVK atteigne le même niveau de performances sur Vulkan. D'ailleurs si vous avez le choix, préférez AMD si vous jouez sur Linux.

Niveau jeu, tous mes jeux solos tournent, les jeux qui ne fonctionnent pas sont ceux qui ont un anti-cheat, heureusement que je n'aime pas le multijoueur et préfère les jeux solo.

C'est bizarre tous ces gens qui ont des soucis avec les mises à jour windows, j'en ai jamais eu depuis XP jusqu'au 11 et c'est pas faute d'avoir eu plein de PC perso différents aussi bien fixe que portables. Vous faites quoi avec vos bécanes ? ^^
Par contre Linux... J'ai testé 6 mois et 6 distributions différentes l'année dernière sur mon PC gaming fixe et j'avais le même bug de mise en veille/extinction récurrent sur TOUTES (aussi bien du debian que de l'arch). Après j'ai utilisé Linux sur du portable pendant des années sans souci, c'est vraiment sur ma bécane actuelle que ça merde (probable souci de carte mère inadaptée, mais aucun souci sous windows alors je me prend plus la tête sur cette config, enfin j'ai pas testé Fedora dans tout ça, peut être que...).
Alors le reste fonctionnait parfaitement, mais faut quand même bricoler régulièrement et surtout aimer ça (Ce qui élimine à minima 90% des utilisateurs réguliers de PC). Pour le gaming c'est bien mais pas idéal, certes proton/wine fonctionnent bien mais c'est toujours une surcouche logicielle dont on se passerait bien si les éditeurs sortaient plus souvent des versions natives linux de leurs jeux.


Au final je trouve qu'il n'y a plus vraiment de mauvais O.S, j'ai connu l'époque de Windows 3/Ms-DOS et l'abomination Windows ME. Depuis XP franchement windows c'est devenu pépère à coté. C'est plutôt la politique commerciale/logicielle qui peut être sujette à discussion maintenant et je rejoins entièrement l'avis général sur la merdification de windows à ce niveau là.
En ce moment j'installe juste de temps en temps des distributions Linux en VM pour tester.
Modifié le 11/04/2024 à 21h30

Historique des modifications :

Posté le 11/04/2024 à 21h17


C'est bizarre tous ces gens qui ont des soucis avec les mise à jour windows, j'en ai jamais eu depuis XP jusqu'au 11 et c'est pas faute d'avoir eu plein de PC perso différents aussi bien fixe que portables. Vous faites quoi avec vos bécanes ? ^^
Par contre Linux... J'ai testé 6 mois et 6 distributions différentes l'année dernière sur mon PC gaming fixe et j'avais le même bug de mise en veille/extinction récurrent sur TOUTES (aussi bien du debian que de l'arch). Après j'ai utilisé Linux sur du portable pendant des années sans souci, c'est vraiment sur ma bécane actuelle que ça merde (probable souci de carte mère inadaptée, mais aucun souci sous windows alors je me prend plus la tête sur cette config).
Alors le reste fonctionnait parfaitement, mais faut quand même bricoler régulièrement et surtout aimer ça (Ce qui élimine à minima 90% des utilisateurs réguliers de PC). Pour le gaming c'est bien mais pas idéal, certes proton/wine fonctionnent bien mais c'est toujours une surcouche logicielle dont on se passerait bien si les éditeurs sortaient plus souvent des versions natives linux de leurs jeux.


Au final je trouve qu'il n'y a plus vraiment de mauvais O.S, c'est plutôt la politique commerciale/logiciel qui peut être sujette à discussion maintenant.

Posté le 11/04/2024 à 21h22


C'est bizarre tous ces gens qui ont des soucis avec les mises à jour windows, j'en ai jamais eu depuis XP jusqu'au 11 et c'est pas faute d'avoir eu plein de PC perso différents aussi bien fixe que portables. Vous faites quoi avec vos bécanes ? ^^
Par contre Linux... J'ai testé 6 mois et 6 distributions différentes l'année dernière sur mon PC gaming fixe et j'avais le même bug de mise en veille/extinction récurrent sur TOUTES (aussi bien du debian que de l'arch). Après j'ai utilisé Linux sur du portable pendant des années sans souci, c'est vraiment sur ma bécane actuelle que ça merde (probable souci de carte mère inadaptée, mais aucun souci sous windows alors je me prend plus la tête sur cette config, enfin j'ai pas testé Fedora dans tout ça, peut être que...).
Alors le reste fonctionnait parfaitement, mais faut quand même bricoler régulièrement et surtout aimer ça (Ce qui élimine à minima 90% des utilisateurs réguliers de PC). Pour le gaming c'est bien mais pas idéal, certes proton/wine fonctionnent bien mais c'est toujours une surcouche logicielle dont on se passerait bien si les éditeurs sortaient plus souvent des versions natives linux de leurs jeux.


Au final je trouve qu'il n'y a plus vraiment de mauvais O.S, c'est plutôt la politique commerciale/logicielle qui peut être sujette à discussion maintenant et je rejoins entièrement l'avis général sur la merdification de windows à ce niveau là.
En ce moment j'installe juste de temps en temps des distributions en VM pour tester.

Posté le 11/04/2024 à 21h27


C'est bizarre tous ces gens qui ont des soucis avec les mises à jour windows, j'en ai jamais eu depuis XP jusqu'au 11 et c'est pas faute d'avoir eu plein de PC perso différents aussi bien fixe que portables. Vous faites quoi avec vos bécanes ? ^^
Par contre Linux... J'ai testé 6 mois et 6 distributions différentes l'année dernière sur mon PC gaming fixe et j'avais le même bug de mise en veille/extinction récurrent sur TOUTES (aussi bien du debian que de l'arch). Après j'ai utilisé Linux sur du portable pendant des années sans souci, c'est vraiment sur ma bécane actuelle que ça merde (probable souci de carte mère inadaptée, mais aucun souci sous windows alors je me prend plus la tête sur cette config, enfin j'ai pas testé Fedora dans tout ça, peut être que...).
Alors le reste fonctionnait parfaitement, mais faut quand même bricoler régulièrement et surtout aimer ça (Ce qui élimine à minima 90% des utilisateurs réguliers de PC). Pour le gaming c'est bien mais pas idéal, certes proton/wine fonctionnent bien mais c'est toujours une surcouche logicielle dont on se passerait bien si les éditeurs sortaient plus souvent des versions natives linux de leurs jeux.


Au final je trouve qu'il n'y a plus vraiment de mauvais O.S (j'ai connu l'époque de Windows 3/Ms-DOS et l'abomination Windows ME), c'est plutôt la politique commerciale/logicielle qui peut être sujette à discussion maintenant et je rejoins entièrement l'avis général sur la merdification de windows à ce niveau là.
En ce moment j'installe juste de temps en temps des distributions en VM pour tester.

Posté le 11/04/2024 à 21h28


C'est bizarre tous ces gens qui ont des soucis avec les mises à jour windows, j'en ai jamais eu depuis XP jusqu'au 11 et c'est pas faute d'avoir eu plein de PC perso différents aussi bien fixe que portables. Vous faites quoi avec vos bécanes ? ^^
Par contre Linux... J'ai testé 6 mois et 6 distributions différentes l'année dernière sur mon PC gaming fixe et j'avais le même bug de mise en veille/extinction récurrent sur TOUTES (aussi bien du debian que de l'arch). Après j'ai utilisé Linux sur du portable pendant des années sans souci, c'est vraiment sur ma bécane actuelle que ça merde (probable souci de carte mère inadaptée, mais aucun souci sous windows alors je me prend plus la tête sur cette config, enfin j'ai pas testé Fedora dans tout ça, peut être que...).
Alors le reste fonctionnait parfaitement, mais faut quand même bricoler régulièrement et surtout aimer ça (Ce qui élimine à minima 90% des utilisateurs réguliers de PC). Pour le gaming c'est bien mais pas idéal, certes proton/wine fonctionnent bien mais c'est toujours une surcouche logicielle dont on se passerait bien si les éditeurs sortaient plus souvent des versions natives linux de leurs jeux.


Au final je trouve qu'il n'y a plus vraiment de mauvais O.S, j'ai connu l'époque de Windows 3/Ms-DOS et l'abomination Windows ME. Depuis XP franchement windows c'est devenu pépère à coté. C'est plutôt la politique commerciale/logicielle qui peut être sujette à discussion maintenant et je rejoins entièrement l'avis général sur la merdification de windows à ce niveau là.
En ce moment j'installe juste de temps en temps des distributions Linux en VM pour tester.

Okki Abonné
Le 12/04/2024 à 01h17