On a testé : commander une pizza avec Amazon Alexa

On a testé : commander une pizza avec Amazon Alexa

Même pas livrée par un drone !

Avatar de l'auteur

David Legrand

Publié dansSciences et espace

20/06/2018
83
On a testé : commander une pizza avec Amazon Alexa

Des milliards de dollars en recherche et développement, des millions d'enceintes connectées vendues, des milliers de serveurs dans le monde... tout cela pour nous proposer de commander des pizzas « plus facilement ». Curieux, nous avons relevé le défi, la suite ne va pas vous étonner.

Depuis quelques années déjà, la folie des assistants personnels s'est emparée du monde de la « tech ».  D'Alexa à Cortana, en passant par Siri ou Google Assistant, la promesse est toujours la même : une vie facilitée, une gestion simplifiée et un contrôle de nos appareils « sans les mains ». Le tout renforcé à coup de domotique 2.0. 

Cela s'est accéléré avec la montée en puissance des enceintes connectées. De petits appareils où la liaison Bluetooth a été complétée par un accès internet. De quoi permettre des requêtes en ligne et des réponses de manière quasi-instantanée, laissant les assistants se rapprocher de nous et ne plus être limités à une présence dans un smartphone ou un PC.

Un enjeu de taille, car avec cette « propagation », c'est l'avenir des plateformes numériques qui se joue. Elles rêvent en effet de se positionner en intermédiaires de l'ensemble des services que nous utilisons au quotidien, et le contrôle vocal est une bonne manière d'y parvenir.

Le tout aidé par des API simples à prendre en main et très ouvertes, mais dont l'usage sera facturé aux partenaires les plus gourmands. Ajoutez à cela une couche de publicité, et vous obtenez le tiercé gagnant.

Des enceintes connectées bradées, la promesse d'une pizza commandée facilement

Mais pour atteindre cet objectif, il faut frapper vite, fort et être celui qui prend la tête de la course. Lorsqu'il est arrivé sur le marché, Google a donc multiplié les partenariats avec les boutiques en ligne et autres services afin de proposer ses enceintes Home (Mini) à tarif réduit, quitte à parfois les « offrir ».

Amazon a suivi cette stratégie en exploitant sa propre boutique en ligne avec un rabais de 50 % la première semaine de commercialisation. Et cela devrait sans doute se répéter dans les mois à venir. Côté partenariats, le géant de l'eCommerce n'a pas lésiné sur les moyens et s'est associé à de nombreux médias, ainsi qu'à des services plus proches de l'utilisateur. Un cas nous a particulièrement intrigué : Domino's Pizza.

Pourquoi ? Parce que la commande de pizza via un assistant personnel est l'exemple typique de ce qui semble être une mauvaise idée. Les menus sont complexes, le nombre de combinaisons important, sans parler des possibilités d'ajustement pour ceux qui n'aiment pas un ingrédient.

Une commande passée avec un humain au téléphone est déjà parfois une souffrance, une commande en ligne peut rapidement prendre du temps... comment un assistant vocal, même dopé à l'IA, pourrait nous sauver la vie ?

L'intelligence artificielle redescend sur terre

Ce mot-valise peut faire penser à un réseau d'êtres supérieurs capables d'annihiler l'humanité en seulement quelques jours, grâce à une capacité de calcul et d'anticipation sans commune mesure. Mais dans la réalité, il est le plus souvent question d'un système assez bête avec une voix synthétique de plus ou moins bonne facture.

Dans le cas d'Alexa, Amazon a veillé à ce que ce dernier point soit réaliste (et c'est plutôt réussi), et a décidé de le faire savoir. Plusieurs journalistes (ici ou ) ont ainsi eu droit aux confidences du géant détaillant combien le défi d'adapter sa solution à la langue de Molière était difficile. Mais finalement, ses ingénieurs y sont parvenus (ouf !).

Tout ça pour jouer de la musique, contrôler des objets connectés, chanter la marseillaise, donner l'heure et la météo de n'importe quelle ville, faire le bruit du requin, accéder à quelques services et... commander des pizzas, donc.

Simple intelligence humaine que nous sommes, nous avons bien entendu relevé le défi : armés d'un compte Domino's Pizza à l'historique bien trop rempli et d'une enceinte Alexa, nous avons tenté le coup. Nous ne reviendrons pas sur la procédure d'installation et de configuration de l'appareil, qui fera l'objet d'un prochain article, mais uniquement l'activation du lien avec Domino's et la commande à proprement parler.

Alexa Domino's Echo SkillAlexa Domino's Echo SkillAlexa Domino's Echo SkillAlexa Domino's Echo Skill

Domino's, no skill

Afin de permettre aux développeurs tiers de proposer leurs services via Alexa, Amazon propose le concept des Skills (voir la liste) : de petites applications que l'on peut activer puis invoquer via une phrase-clé définie et qui prendront ensuite le relai. Chez Google on parle plutôt d'Actions (voir la liste).

Les Skills sont accessibles depuis l'application Alexa sur votre appareil mobile. Un moteur de recherche est affiché, ainsi que les différentes catégories et autres éléments les plus populaires. Une fois celle de Domino's activée, vous serez invité à vous connecter à votre compte. Si vous n'en avez pas, il est possible d'en créer un. Cette liaison est le seul élément à régler pour cette Skill, un seul compte pouvant être utilisé.

Alexa Domino's EchoAlexa Domino's Echo

Pour effectuer une commande, il faut prononcer « Lance Domino's » après le mot-clé d'écoute (Alexa par défaut). On se retrouve alors face à la première déception, prévisible : il n'est pas question de se voir présenter la carte et de choisir un menu ou une pizza, mais seulement de recevoir votre « commande express préférée ».

Si vous n'en avez pas, l'application s'arrête. Basique, simple. Vous serez tout de même invité à suivre la procédure pour en ajouter une sur le site de Domino's, afin de préciser sa composition :

Le choix, quel choix ?

Et là, les choses se gâtent. Il est impossible de créer une commande préférée, seulement de définir comme telle un élément de votre historique. Bref, si vous avez un compte tout neuf... ce sera pour la prochaine fois.

Si vous avez déjà passé commande, vous pourrez définir celle que vous préférez. Cela peut être utile pour une soirée entre amis que vous organisez de manière régulière et où tout le monde demande toujours la même chose. Car aucun changement ne sera possible ou même proposé.

Alexa Domino's EchoAlexa Domino's Echo

Vous ne pourrez ainsi pas avoir plusieurs commandes préférées et choisir entre deux ou trois possibilités. D'autant plus regrettable que ce pourrait être facilement implémenté. Et la déception ne s'arrêtera pas là, car si vous avez un code de promotion, il ne pourra pas être utilisé. Côté mode de paiement, aucun choix ne vous sera laissé.

Heureusement, il est possible de vérifier la composition de la commande avant de la passer, et une confirmation vous sera demandée pour éviter toute erreur involontaire (mais un ami pourra facilement vous faire une sale blague si vous le laissez seul avec Alexa pendant quelques minutes).

Une fois la commande en préparation, vous pourrez demander à connaître son statut, qui correspondra à l'information donnée sur le service Pizza Tracker de Domino's :

Alexa Domino's Echo

Un problème qui dépasse largement le cas testé

Vous l'aurez compris : cela ne sert presque à rien et la déception sera le plus souvent au rendez-vous. Un cas d'ailleurs emblématique du traitement de certaines nouveautés dans le domaine du numérique, qui permettent aux différents acteurs d'afficher leur modernité à coups de communiqués repris dans la presse.

Puis vient le moment où l'utilisateur fait face à la réalité. Les assistants personnels sont de bons fournisseurs de services prometteurs mais en réalité peu intéressants, dès que l'on sort des usages de base que sont la radio connectée et la « domotique ». Essayez par exemple de réserver un billet de train via Oui.sncf, vous deviendrez rapidement fou.

Dans le cas d'Alexa, la Skill Domino's n'est pas la seule source de déception, loin de là. Un autre partenaire de lancement a fait fort en la matière : Boulanger. Proposant les enceintes Echo dans ses boutiques (au même prix qu'Amazon), le revendeur propose non pas un service d'achat vocal ou de gestion des commandes mais... un podcast « Tech ».

Une idée intéressante, jusqu'à l'écoute. On y entend deux présentateurs s'extasier sur les nouveautés des derniers téléviseurs QLED de Samsung, sans recul ou même sans évoquer la concurrence, tels deux influenceurs qui viendraient de toucher un gros chèque. On s'attendait à mieux. 

83
Avatar de l'auteur

Écrit par David Legrand

Tiens, en parlant de ça :

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

Toxique de répétition

17:15IA et algorithmesSciences et espace 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Ou comment briller en société (de service)

16:53Sécurité 9
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Dangereuse, mais spécifique ?

15:57Sécurité 14

Sommaire de l'article

Introduction

Des enceintes connectées bradées, la promesse d'une pizza commandée facilement

L'intelligence artificielle redescend sur terre

Domino's, no skill

Le choix, quel choix ?

Un problème qui dépasse largement le cas testé

livre dématérialisé

Des chercheurs ont élaboré une technique d’extraction des données d’entrainement de ChatGPT

IA et algorithmesSciences et espace 3
Un chien avec des lunettes apprend sur une tablette

Devenir expert en sécurité informatique en 3 clics

Sécurité 9
Logo ownCloud

ownCloud : faille béante dans les déploiements conteneurisés utilisant graphapi

Sécurité 14
Le SoC Graviton4 d’Amazon AWS posé sur une table

Amazon re:invent : SoC Graviton4 (Arm), instance R8g et Trainium2 pour l’IA

Hardware 3
Logo Comcybergend

Guéguerre des polices dans le cyber (OFAC et ComCyberMi)

Sécurité 10

#LeBrief : faille 0-day dans Chrome, smartphones à Hong Kong, 25 ans de la Dreamcast

0
Mur d’OVHcloud à Roubaix, avec le logo OVHcloud

OVHcloud Summit 2023 : SecNumCloud, IA et Local Zones

HardwareInternet 2
algorithmes de la CAF

Transparence, discriminations : les questions soulevées par l’algorithme de la CAF

IA et algorithmesSociété numérique 58

Plainte contre l’alternative paiement ou publicité comportementale de Meta

DroitIA et algorithmes 31
Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Économie de la donnée et services de cloud : l’Arcep renforce ses troupes

DroitInternet 0
De vieux ciseaux posés sur une surface en bois

Plus de 60 % des demandes de suppression reçues par Google émanent de Russie

Société numérique 4
Une vieille boussole posée sur un plan en bois

La Commission européenne et Google proposent deux bases de données de fact-checks

DroitInternet 3

#LeBrief : des fichiers Google Drive disparaissent, FreeBSD 14, caméras camouflées, OnePlus 12

0

Le poing Dev – round 6

Next 146

Produits dangereux sur le web : nouvelles obligations en vue pour les marketplaces

Droit 9
consommation de l'ia

Usages et frugalité : quelle place pour les IA dans la société de demain ?

IA et algorithmes 12

La NASA établit une liaison laser à 16 millions de km, les essais continuent

Sciences et espace 17
Concept de CPU

Semi-conducteurs : un important accord entre l’Europe et l’Inde

Hardware 7

#LeBrief : PS5 Slim en France, Valeo porte plainte contre NVIDIA, pertes publicitaires X/Twitter

0
Un mélange entre une réunion d’Anonymous et de tête d’ampoules, pour le meilleur et le pire

651e édition des LIDD : Liens Intelligents Du Dimanche

Internet 30
Bannière de Flock avec des bomes sur un fond rouge

#Flock, le grand remplacement par les intelligences artificielles

Flock 34
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #9 : LeBrief 2.0, ligne édito, dossiers de fond

Next 65
Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Encapsulation de clés et chiffrement d’enveloppes

Sécurité 31
Empreinte digital sur une capteur

Empreintes digitales : les capteurs Windows Hello loin d’être exemplaires

Sécurité 20

#LeBrief : succès du test d’Ariane 6, réparer plutôt que remplacer, Broadcom finalise le rachat de VMware

0

Hébergeurs, éditeurs, espaces de conversation ? La difficile régulation des réseaux sociaux

Réseaux sociauxSociété numérique 23
Puces en silicium

Silicium : un matériau indispensable et omniprésent, mais critique

HardwareSciences et espace 25
Panneau solaire bi-face Sunology Play

Panneaux solaires en autoconsommation : on décortique le kit Play de Sunology

Hardware 29
The eyes and ears of the army, Fort Dix, N.J.

Un think tank propose d’autoriser les opérations de « hack back »

Sécurité 13

#LeBrief : Ariane 6 sur le banc de test, arrestation algorithmique, entraînement d’IA par des mineurs

0
Logo de Google sur un ordinateur portable

Chrome : Google corrige plusieurs failles sévères, dont une déjà exploitée

Logiciel 2

vieux téléphones portables

Des cadres supérieurs invités à n’utiliser que des téléphones jetables à Hong Kong

Sécurité 21

La Dreamcast de Sega fête ses 25 ans

Hardware 27

Pilule rouge et bleue avec des messages codés

Démantèlement d’un groupe ukrainien de rançongiciels

Sécurité 5

Commentaires (83)


loser Abonné
Il y a 5 ans

 
Vous l’aurez compris : cela ne sert presque à rien


Je suis très étonné <img data-src=" />


Furanku Abonné
Il y a 5 ans

Aaaaah le discours marketeux autour de l’IA et des algorithmes… est-ce que tout cela est vraiment surprenant ? :)
Maintenant que l’engouement autour des ces enceintes intelligen… connectées redescend quelque peu, les tests sérieux se multiplient et montrent qu’elles ont surtout été un énorme coup marketing.

En attendant, de nombreuses failles et bugs continuent d’apparaître tandis que ces enceintes se révèlent terriblement efficaces pour pomper toujours plus de données à notre insu (ou pas).
Au moins on peut leur reconnaitre cette efficacité <img data-src=" />


anonyme_6d3c8325027b08b8beb8eb7f143f3660
Il y a 5 ans

Utiliser une poubelle de table pour commander un pain à l’huile pffffffffffff


alex.d. Abonné
Il y a 5 ans

Et hop, au passage on chope l’adresse perso de David et son numéro de téléphone&nbsp;<img data-src=" />
edit : arf, non, c’est l’adresse du dealer Domino’s en fait

Bon, en plus Domino’s, c’est dégueulasse. Si on n’a pas le choix du fournisseur, ça va pas le faire.
&nbsp;


KooKiz Abonné
Il y a 5 ans

Je trouve Alexa particulièrement inutile dans sa version FR. J’espère que ce n’est que temporaire, mais le nombre de skills disponible est désespérément faible, et même des fonctionnalités de base (comme les reminders ou la prise de note) sont manquantes… Grosse déception :/ J’en viens à considérer de passer mon Alexa en US.


CryoGen Abonné
Il y a 5 ans

Suffit que le fournisseur propose le “Skill” qui va bien.


numerid Abonné
Il y a 5 ans

Mais si, mais si, ça sert à quelque chose : un outil de plus d’Amazon pour vous profiler.
Maintenant si on veut vraiment&nbsp; des pizzas, autant se lever et aller les acheter, ça permettra de brûler quelques calories <img data-src=" />


darknoon29 Abonné
Il y a 5 ans

Pour avoir testé un peu Alexa la chose la plus marrante était de jouer avec les cris d’animaux. C’est débile mais on s’amuse bien ^^ Sinon pour la musique la radio les infos c’est top le contrôle Vocal. Par contre la partie application c’est la galère, la seule appli que j’ai envie d’essayer c’est marmiton pour tester une recette de gâteau 😃


anonyme_6d3c8325027b08b8beb8eb7f143f3660
Il y a 5 ans






numerid a écrit :

Mais si, mais si, ça sert à quelque chose : un outil de plus d’Amazon pour vous profiler.
Maintenant si on veut vraiment  des pizzas, autant se lever et aller les acheter, ça permettra de brûler quelques calories <img data-src=" />



Pour éliminer une pizza domino il faut courir minimum 20 Km (on dépense environ 600Kcal des 10Km)



alex.d. Abonné
Il y a 5 ans






CryoGen a écrit :

Suffit que le fournisseur propose le “Skill” qui va bien.


Pour les petites structures, le site web est fait un peu l’arrache, pas d’appli Android ni d’appli iOS, alors imaginer faire une appli Alexa, c’est de la science fiction.
Mais aider à perpétuer les monopoles et écraser les petits, ça n’est pas très étonnant de la part d’Amazon.



numerid Abonné
Il y a 5 ans

Suffit de pas aller l’acheter en bas de l’immeuble, où est le problème ?


bast73 Abonné
Il y a 5 ans

Sans même parler de la récupération des données (ils sont tous pareil), j’aurais de toute façon pas fait confiance à Amazon pour ça. Je pense que Google/Apple ont beaucoup d’avance.
Et de toute façon, c’est sur que pour l’instant, à part lire de la musique et allumer la lumière, ça sert pas à grand chose !

D’ailleurs, comme l’équipe NXi, j’ai vraiment du mal à voir quels peuvent être les services vraiment réussi qui sortiront de là … Comme les assistants sur téléphone, c’est marrant de jouer avec, mais quand tu veux faire quelque chose (envoyer un message pendant que tu conduit par exemple) c’est tout de suite très laborieux. J’attends de savoir lequel de mes amis/collègue aura acheté un de ces assistants le premier pour rire un peu


goaryser
Il y a 5 ans

Perso, je pense comme vous : utile , non (enfin, on va dire “sans doute pas”, histoire de pas etre catégorique)
Mais ca fait quelques temps que je recherchais un “reveil connecté”, histoire de pouvoir ecouter de la radio sans parasite en m’endormant (ou pour me reveiller), sans vouloir y mettre des sommes enormes (et de mémoire, en dessous de 150/180e, j’avais rien trouvé de sympa/intuitif). J’avais vu la prez de l’echo spot a sa sortie; mais là encore, le prix me faisait tiquer..Par contre, avec leur offre a 50%, j’ai fait le consommateur “moyen” (qui a dit “beta”??), et j’ai commandé sans y reflechir..on verra dans quelque temps si j’ai fait une “super affaire” ou bien si meme a 65e c’est encore trop cher <img data-src=" />


CryoGen Abonné
Il y a 5 ans

Mouais, je ne vois pas en quoi c’est de la faute d’Amazon ici O_o”
Si tu ne connectes pas ta boutique à Alexa, c’est ton choix.

Après j’ai bien en tête la démo technique de Google avec son Assistant qui utilise une voix naturelle pour passer commande/réservation/prise de rendez-vous via téléphone, mais c’est un autre délire :transpi

EDIT: il y a aussi la possibilité pour les “petits” de passer par des platformes communes : AlloResto / JustEast qui pourrait dévellopper le Skill et servir d’interface…


David_L Abonné
Il y a 5 ans

Oui l’usage musical est vraiment ce qui convainc en général. Après pour un tel usage est ce que l’on a besoin d’une IA, d’une écoute constante avec envoi des données vocales et de toutes une plateforme… ? A mon avis, celui qui sort une bonne enceinte avec un lien podcast/streaming et un contrôle vocal local aura tout compris.


espritordu
Il y a 5 ans

Je préfère attendre l’acte de décès avant de commencer à ricaner des enceintes connectées.

Pour l’instant c’est peut-être tout pété et ça sert à rien…mais c’est quand même moins innocent qu’une simple hype de 1-2 ans grand max autour d’un gadget techno façon casque VR.

Ces bidules bradés sont en train de former un immense captage de données qui iront tout droit nourrir les algos de machine learning. On peut donc d’attendre à des progrès très rapides des IA assistantes. Peut-être même assez rapides pour créer une sorte de boucle de rétroaction vers un usage massif, grand public et pérenne.


goaryser
Il y a 5 ans

assez d’accord avec toi, je pense que cette “V1” ne servira qu’a faire des future version bien plus util(isable). Par contre, je suis moins optimiste que toi sur le coté”retroactif”, ils vont bien nous trouvez une raison pour dire “ah mais non, pour utiliser Alexa2/google home2..il faut la nouvelle version materielle de l’assistant” (mais bon, on a a beau etre le produit, faut bien qu’ils se fassent un peu de blé “direct”ces pauvres geant du net ;) )
&nbsp;


Z-os Abonné
Il y a 5 ans

Chez Pure, il y a bien l’Evoke f3 qui me conviendrait (160€, dab, bluetooth, radios internet & spotify connect) mais il n’y a pas de batterie interne. Rédibitoire pour un radio réveil selon moi.


goaryser
Il y a 5 ans

Je l’avais vu celui là; mais moi c’est surtout le prix qui me rebutait..par rapport a mon utilité, c’est déraisonnable. Et j’avais quand meme un doute sur le cote “interface” : si c’est pour se retrouver avec un truc horriblement chiant a utiliser, non merci. bref, a 160e, j’ai pas pris le risque ;)


goaryser
Il y a 5 ans

C’est pas faux..mais apres, pour en revenir a peu pres a la meme chose, je me suis dit “pourquoi ne pas simplement prendre une enceinte BT pour mon smartphone?”. Mais, sans doute un peu “stupidement” (je ne peux pas m’expliquer pourquoi), mais je veux que ca soit dissocié du smarpthone..qui pourtant passe la nuit sur la table de chevet, juste a coté, a charger..


Jarodd Abonné
Il y a 5 ans


Tout ça pour jouer de la musique, contrôler des objets connectés,
chanter la marseillaise, donner l’heure et la météo de n’importe quelle
ville, faire le bruit du requin, accéder à quelques services et…
commander des pizzas, donc.


WTF ? Tout ce matraquage médiatique pour faire le bruit du requin ou donner l’heure ? <img data-src=" />


Charly32 Abonné
Il y a 5 ans






darkbeast a écrit :

Utiliser une poubelle de table pour commander un pain à l’huile pffffffffffff




alex.d. a écrit :

Bon, en plus Domino’s, c’est dégueulasse. Si on n’a pas le choix du fournisseur, ça va pas le faire.&nbsp;


Gros +1, à la rigueur ça passe pour éponger la soirée trop alcoolisée.
Encore faut-il être en état de se faire comprendre par Alexa à ce moment là <img data-src=" />



anonyme_6d3c8325027b08b8beb8eb7f143f3660
Il y a 5 ans






Charly32 a écrit :

Gros +1, à la rigueur ça passe pour éponger la soirée trop alcoolisée.
Encore faut-il être en état de se faire comprendre par Alexa à ce moment là <img data-src=" />



la dernière que j’ai acheté (il y a 4-5 ans) les 400 mètres que j’ai fait pour la rapporter, le carton était complément imprégné de gras



Sylience
Il y a 5 ans

J’imagine meme pas la mauvaise blague qui consisterait a mettre en commande express préférée la dernière commande de soirée a 50 personnes.



La surprise du mec quand il voit arriver ça doit être excellent&nbsp;&nbsp;![:mdr:](https://cdn2.nextinpact.com/smileys/laugh.gif)

megadub
Il y a 5 ans

Perso, je l’ai acheté comme une enceinte connecté pas trop cher et la qualité audio me suffit largement. Je pense que c’est comme ça qu’il faut le voir pour ne pas être déçu. Après, la reconnaissance vocale est vraiment bluffante mais quoi demander ? Quand on a eu la météo, le dernier flash France Info et qu’on s’est amusé 2 minutes avec des questions idiotes, on revient aux fondamentaux : c’est une enceinte cheap&nbsp;<img data-src=" />


megadub
Il y a 5 ans






goaryser a écrit :

assez d’accord avec toi, je pense que cette “V1” ne servira qu’a faire des future version bien plus util(isable). Par contre, je suis moins optimiste que toi sur le coté”retroactif”, ils vont bien nous trouvez une raison pour dire “ah mais non, pour utiliser Alexa2/google home2..il faut la nouvelle version materielle de l’assistant” (mais bon, on a a beau etre le produit, faut bien qu’ils se fassent un peu de blé “direct”ces pauvres geant du net ;) )
&nbsp;


Sauf erreur c’est déjà une v2 ;)&nbsp;

&nbsp;



odoc
Il y a 5 ans

y a vraiment rien au point actuellement côté libre pour mettre en place une reco vocal en local (voir sur un dédié ) ?


alex.d. Abonné
Il y a 5 ans

Je ne l’ai jamais testé par moi-même, mais j’ai déjà entendu parler de Kalliope.


tomdom Abonné
Il y a 5 ans

Il y a snips . À suivre


tomdom Abonné
Il y a 5 ans

Ce n’est pas compliqué de faire un skill. J’ai fait le mien en moins d’une demi-journée pour relier Alexa à mon système domotique.


Alxnd
Il y a 5 ans

Moi ce qui m’interpelle, c’est l’ecart de prix entre l’amazone Echo et le home pod d’apple. Alors, même si j’espère que la qualité n’est pas le même, cela me fait peur sur la vraie nature du produit…


KzR Abonné
Il y a 5 ans

Perso, j’ai commandé une Echo 2.0 pour l’enceinte connectée avec l’offre à 50€, et pour ce prix, ça fait une bonne enceinte connectée pilotable à la voix, mais il ne faut pas s’attendre à plus.


brazomyna
Il y a 5 ans






odoc a écrit :

y a vraiment rien au point actuellement côté libre pour mettre en place une reco vocal en local (voir sur un dédié ) ?


pour avoir fait le tour des solutions locales (open source ou pas, y compris la reco de windows), non. le taux de reco d’un google home mini est à des années lumière de tout ce que j’ai testé en local



naldir
Il y a 5 ans

il y a ca à venir:https://voice.mozilla.org/fr


brazomyna
Il y a 5 ans






naldir a écrit :

il y a ca à venir:https://voice.mozilla.org/fr


c’edt une excellente initiative ; néanmoins j’ai peur que le domaine de la recherche pour la reco vocale soit tellement complexe que seuls des grosses entités avec de gros moyens aient les reins suffisamment solides financièrement pour parvenir à un résultat satisfaisant.



megadub
Il y a 5 ans






brazomyna a écrit :

c’edt une excellente initiative ; néanmoins j’ai peur que le domaine de la recherche pour la reco vocale soit tellement complexe que seuls des grosses entités avec de gros moyens aient les reins suffisamment solides financièrement pour parvenir à un résultat satisfaisant.


En réalité c’est pas tellement les algorithmes de reconnaissance qui font la différence, c’est la base de données qui permet d’apprendre à reconnaître les mots quelques soit l’accent, la tonalité de la voix, etc. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle Apple est tant en retard, ils ont moins de matière que Google notamment.

Il y avait un excellent épisode d’ORLM avec un des pères de Siri qui en parlait, super intéressant.



brazomyna
Il y a 5 ans






megadub a écrit :

En réalité c’est pas tellement les algorithmes de reconnaissance qui font la différence, c’est la base de données qui permet d’apprendre à reconnaître les mots quelques soit l’accent, la tonalité de la voix, etc. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle Apple est tant en retard, ils ont moins de matière que Google notamment.


C’est possible, et dans ce cas, ce serait plutôt une bonne nouvelle pour l’initiative de Mozilla, car constituer une telle base est possible en s’appuyant sur une communauté d’utilisateurs.

Après ce serait très intéressant de savoir si cette énorme base de donnée “d’exemples” est nécessaire uniquement pour affiner le moteur au moment de sa conception, ou si elle reste indispensable aussi pendant son fonctionnement. Car dans le deuxième cas, ça veut dire qu’on peut faire une croix sur des softs de reco vocale qu’on auto-hébergerait chez soi sans avoir besoin d’une ferme de serveurs, de To de stockage et d’une puissance de calcul incompatibles avec une solution “non cloud”.



maverick78 Abonné
Il y a 5 ans

Ca fait quel bruit un requin ? <img data-src=" />


naldir
Il y a 5 ans

entièrement d’accord mais je préfère garder espoir :)


dematbreizh Abonné
Il y a 5 ans

Au final, le meilleur moyen de ne pas être déçu de ces appareils est de se contenter des options gadget et inutiles.



Ou de ne pas les accepter.


dematbreizh Abonné
Il y a 5 ans

Taaa….ta! Taaa….ta! Taaa….ta!
Tata tata tata tatatatatata!


le podoclaste
Il y a 5 ans

Moi, je ne veux pas que Google sache que j’aime les pizzas à l’anan… les pizzas 4 saisons, pardon, c’est ça que je voulais dire.


jb18v
Il y a 5 ans

faire le bruit du requin <img data-src=" /><img data-src=" />


Hoper Abonné
Il y a 5 ans

“Oui l’usage musical est vraiment ce qui convainc en général. Après pour
un tel usage est ce que l’on a besoin d’une IA, d’une écoute constante
avec envoi des données vocales et de toutes une plateforme… ? A mon
avis, celui qui sort une bonne enceinte avec un lien podcast/streaming
et un contrôle vocal local aura tout compris.”

100% d’accord sur le principe, sauf que la reconnaissance vocale en local c’est de la science fiction. Quand on voit les difficultés d’Amazon pour le faire avec tout leur cloud derrière (Google s’en tire un peu mieux d’ailleurs, mais eux aussi ont les cpus qu’il faut…), on est pas près de pouvoir faire ça sur un rasbperry pi ou équivalent.

La meilleur solution purement locale aujourd’hui est de passer par un serveur sous SARAH https://blog.encausse.net/sarah/). Mais ça veut dire au minimum un vrai serveur chez soi, sous windows allumé 2424, et confier la reconnaissance vocal à microsoft (beurk). Ca ne règle pas non plus le problème des micros (il faut en plus bricoler ces propres dispositifs pour capter le son et tout envoyer au serveur… Dispositifs qui seront sûrement moins efficace que ces enceintes prévues pour ça, avec X micros etc… Et qui, même avec leur nombre important de micro, leurs logiciels de filtrage etc ont souvent bien du mal à nous comprendre correctement. Alors les versions DIY, j’ose même pas imaginer. Enfin, la reconnaissance vocale locale sera toujours limité à la domotique. Pour choisir son titre musical, la pas le choix, il faut exporter. Bref, le jour ou il y aura des alternatives on verra… La la seule alternative qui existe est de se passer du service. Or quand on y a goutté, je vous promet que c’est assez difficile de s’en passer.

Oui il faut bricoler, ça prend du temps et ça reste encore bien limité sur certains aspects. Mais grâce à ha-bridge plus jeedom on peut déjà faire en sorte qu’Alexa soit capable de faire n’importe quoi chez soi suite à une phrase précise (avec la notion de “routine” qui n’est curieusement pas évoquée dans l’article). Et cela sans aucune connaissance en programmation, et sans la moindre “skill” supplémentaire… Et personnellement ce genre de bidouillage m’amuse beaucoup plus que les bruits d’animaux :)


crocodudule
Il y a 5 ans

Moi je préfère “Ok Goebbels!” comme dans burger quiz <img data-src=" />

&nbsp;“Vous l’aurez compris : cela ne sert presque à rien” y avait-il vraiment du suspens ? ^^


brazomyna
Il y a 5 ans






Hoper a écrit :

La meilleur solution purement locale aujourd’hui est de passer par un serveur sous SARAH https://blog.encausse.net/sarah/). Mais ça veut dire au minimum un vrai serveur chez soi, sous windows allumé 2424, et confier la reconnaissance vocal à microsoft (beurk). Ca ne règle pas non plus le problème des micros


C’est une des choses que j’ai testée (cf. l’allusion de mon comm ci-avant), avec:




  • un Kinect pour son array de micros, donnée comme le moyen de capter le son dans les meilleures conditions pour optimiser le taux de reconnaissance.

  • un mini-pc à base d’atom z8350 qui consomme peu et suffit largement (on en trouve régulièrement en promo à moins 80€ avec windows officiel installé dessus).

    MAIS le résultat reste très, très décevant quand c’est moi qui parle, et totalement catastrophique quand c’est une voix de femme ou d’enfant.

    Le pire c’est que pourtant avec Sarah, la reco n’était configurée que pour reconnaître un nombre très très limité de phrases différentes (ouvre les volets ceci, allume la lumière cela, mets-toi en mode truc, …), et malgré ça j’avais des résultats mauvais alors qu’un Google Home me donne un taux infiniment meilleur sans même que je l’ai limité à certaines phrases en particulier.

    Résultat: solution remisée dans un carton, le google home mini la remplace avantageusement (après une phase non négligeable de deuil de mon principe du 100% local pour ma domotique) (*)



    grâce à ha-bridge plus jeedom on peut déjà faire en sorte qu’Alexa soit capable de faire n’importe quoi chez soi suite à une phrase précise (avec la notion de “routine” qui n’est curieusement pas évoquée dans l’article). Et cela sans aucune connaissance en programmation, et sans la moindre “skill” supplémentaire… Et personnellement ce genre de bidouillage m’amuse beaucoup plus que les bruits d’animaux :)

    C’est assez proche de mon usage du Google Home mini: une règle “catch all” IFTTT qui me renvoie le texte vers un serveur perso vie une requête HTTP, qui lui interprète la demande en local et fait les actions en conséquence, pour ma domotique.
    Dans l’autre sens, on peut utiliser l’API de traduction de Google pour générer un fichier audio à partir d’un texte, qu’on fait ensuite lire au Google Home Mini pour les notifications “la machine à laver est finie”, “la fenêtre truc est ouverte”, …

    (*) s’il y en a qui veulent s’amuser, j’ai un Kinect avec le cable spécial pour le brancher en usb sur un ordi à vendre d’occasion apacher <img data-src=" />



Hoper Abonné
Il y a 5 ans

@Brazomyna : Merci pour ce retour d’expérience (dont le résultat ne me surprend pas du tout…). Ta conclusion est la bonne, il n’existe aucune solution locale pour le moment. Après c’est un choix… On accepte d’envoyer sa voix ou on fait une croix sur les assistants vocaux en attendant que les choses évoluent. (Et je peux comprendre les deux positions).
&nbsp;
Le contrôle à la voix, personnellement, je l’attendais. depuis tout gamin. (ça et la conduite automatique bientot, et les “vraies” IA beaucoup plus tard). Mais sérieusement, quand je vois le nombre de gens qui me font la morale sur les réseaux sociaux “oui tu te rend pas compte, tu donne des enregistrements de ta voix etc”, alors que eux, j’en suis sur, ont leur smartphone bourrés d’applications avec accès à leur base de contact et j’en passe… Lol.

&nbsp;Bref. Désolé tout le monde d’avoir pesé le pour et le contre, et ne pas être scandalisé de laisser Amazon avoir des enregistrement de ma voix en train de demander “Alexa, allume la lumière à 50%”, “Alexa, allume le vidéoprojecteur” (ce qui provoque aussi tout le reste, écran, ampli etc) ou le temps qu’il fera dans la journée et autre demande “hautement sensible” de ma sphère privée…
&nbsp;


brazomyna
Il y a 5 ans






Hoper a écrit :

Après c’est un choix… On accepte d’envoyer sa voix ou on fait une croix sur les assistants vocaux en attendant que les choses évoluent. (Et je peux comprendre les deux positions).


A noter qu’on peut utiliser une solution intermédiaire: accepter d’envoyer sa voix à un GAFA pour la reconnaissance, mais contrôler quand on l’envoie, en utilisant une solution locale pour la détection du mot d’accroche (hotword en Anglais, les fameux “ok google”, “alexa”, etc.), solution qui garanti qu’on n’enverra que l’enregistrement audio des choses à reconnaître. cf. snowboy


Snowboy is a customizable hotword detection engine for you to create your own hotword like “OK Google” or “Alexa”. It is powered by deep neural networks and has the following properties:



 highly customizable: you can freely define your own magic phrase here – let it be “open sesame”, “garage door open”, or “hello dreamhouse”, you name it.   





 always listening but protects your privacy: Snowboy does not use Internet and does not stream your voice to the cloud.   





 light-weight and embedded: it even runs on a Raspberry Pi and consumes less than 10% CPU on the weakest Pi (single-core 700MHz ARMv6).   





 Apache licensed!


Hoper Abonné
Il y a 5 ans

Très juste… Et je ne connaissais pas celui la. J’en avais essayé un autre (me souviens plus du nom) sur Pi3. Mais il reste la problématique “hardware”. Si tu vis dans un studio de 20 m2, pas de soucis, un seul ordi avec un bon micro branché dessus, ça peut le faire. Mais dans une grande maison plein de pièces, ça peut vite devenir bien galère… Alors que la, avec les “enceintes connectés” disponible sur le marché actuellement, c’est quand même infiniment plus simple à mettre en place…


ProFesseur Onizuka
Il y a 5 ans

Pas de bras, pas de pizza <img data-src=" />

Ces enceintes sont conçus pour les handicapés qui n’ont pas de bras, donc commander des pizzas qu’ils ne pourront pas manger est absurde <img data-src=" />


JFP285 Abonné
Il y a 5 ans

&nbsp;L’article m’a motivé à re-tenter de configurer mon Echo en français. L’application pour smartphone est quand même sacrément lourdaude, et pour l’instant 1) l’interfaçage Echo/téléphone n’est pas bouclée (l’application mouline, je sais pas ce qu’elle fait) 2) elle a quand même trouvé le temps de me dire que le français n’était toujours pas disponible pour mon (vieil) Echo. Sans pouvoir encore juger de la validité de ta prédiction, je ne peux que dire “wait and see” (à défaut de “attendons, nous verrons” <img data-src=" />)


David_L Abonné
Il y a 5 ans

La question sur le fond ça reste : pourquoi garder un historique des éléments vocaux passés ? Pourquoi ne pas laisser le choix, au moins d’un nettoyage hebdomadaire par exemple.&nbsp;

Pour le reste, on verra ce que donnera Snips pour l’aspect local.


odoc
Il y a 5 ans

Pourtant SARAH est en local, sous windows, mais bien en local. Le problème AMHA c’est pas tant la puissance de calcul que la quantité de donnée dispo, ce que n’a pas Amazon comparé à google.

Concernant le DIY, perso j’ai mis en place un système maison sur Rpi avec ce type de micro usb qui fonctionne plutot bien par rapport au cout.

Coté serveur c’est un hack de chromium qui détourne le controle vocal du navigateur (via une page JS qui est lancée en permanence sur le rpi). A chaque fois qu’une phrase est reconnue, le JS envoie le texte à un serveur php lui aussi sous sur RPI qui analyse le texte et exécute l’action qui va bien. N’ayant jamais trouvé mon bonheur dans les système existant (jeedom, domoticz), j’ai fait mon propre serveur domotique ;)

Concernant la musique, dans mon cas le serveur est capable de piloter la lecture de deezer qui est lancée sur mon pc.

Après pour être honnete la domotique est intéressante bien au delà du controle vocal qui doit AMHA rester plus qu’auxiliaire. Ce qu’y est intéressant c’est quand le système est assez intelligent pour prendre lui même les décisions (genre : je pars -&gt; éteints les lumières/pc/etc et met en route l’alarme, je veux regarder un film -&gt; allume le videoproj, lance kodi, passe les écrans du pc sur le vidéoproj , etc. Y a pas vraiment de limite et avec un peu de bricolage on peut faire des capteurs connectés pour pas chère)

Et comme c’est du php, ça devient simple de s’interfacer avec un peu près tout (comme les puce ESP8266) ou de controler le système avec un appli android (au départ c’était un truc à base de taskern aujourd’hui c’est une appli perso).

Mais je rejoins le fait que ça demande du temps pour tout faire (mais c’est ça le plus marrant en fait ;) ).

Reste le fait de passer par google (dans mon cas c’est pas lié à un compte donc plus difficile de lier ça à une personne mais ça reste moyen comme technique)


loser Abonné
Il y a 5 ans

Et puis surtout, Est-ce que le contrôle à la voix est si intéressant que ça? ça me rappelle un peu la mode des écrans tactiles sur les PCs portables d’il y a quelques années: les constructeurs en ont mis partout, et puis on s’est rendus compte à l’usage que ce n’était ni confortable, ni réellement utile. Et du coup on en voit beaucoup moins…
Autrement dit, quelle est la plus-value d’Alexa ou autre par rapport à un contrôle local par smartphone ou autre dispositif tactile?

Après, je conçois tout à fait que la domotique soit un hobby à part entière, et qu’il soit passionnant de bidouiller et configurer toute sa maison, indépendamment de l’intérêt concret de la chose <img data-src=" />


ben5757 Abonné
Il y a 5 ans






Hoper a écrit :

@Brazomyna : Merci pour ce retour d’expérience (dont le résultat ne me surprend pas du tout…). Ta conclusion est la bonne, il n’existe aucune solution locale pour le moment. Après c’est un choix… On accepte d’envoyer sa voix ou on fait une croix sur les assistants vocaux en attendant que les choses évoluent. (Et je peux comprendre les deux positions).
&nbsp;
Le contrôle à la voix, personnellement, je l’attendais. depuis tout gamin. (ça et la conduite automatique bientot, et les “vraies” IA beaucoup plus tard). Mais sérieusement, quand je vois le nombre de gens qui me font la morale sur les réseaux sociaux “oui tu te rend pas compte, tu donne des enregistrements de ta voix etc”, alors que eux, j’en suis sur, ont leur smartphone bourrés d’applications avec accès à leur base de contact et j’en passe… Lol.

&nbsp;Bref. Désolé tout le monde d’avoir pesé le pour et le contre, et ne pas être scandalisé de laisser Amazon avoir des enregistrement de ma voix en train de demander “Alexa, allume la lumière à 50%”, “Alexa, allume le vidéoprojecteur” (ce qui provoque aussi tout le reste, écran, ampli etc) ou le temps qu’il fera dans la journée et autre demande “hautement sensible” de ma sphère privée…
&nbsp;


Mais justement comme Alexa écoute en permanence il peut envoyer plus que “Alexa, allume la lumière à 50%” non ? Est-ce que quelqu’un a déjà vérifier ?



ProFesseur Onizuka
Il y a 5 ans






maverick78 a écrit :

Ca fait quel bruit un requin ? <img data-src=" />



C’est entre le bruit du verre de terre et celui de l’hippocampe <img data-src=" />

Sinon NextInpact a-t-il testé cette enceinte en condition extrême: Ch’ti, Marseillais ou Québecois? <img data-src=" />



brazomyna
Il y a 5 ans






loser a écrit :

Et puis surtout, Est-ce que le contrôle à la voix est si intéressant que ça?


dans le cadre de la domotique c’est un moyen de contrôle complémentaire: ça apporte un plus en terme de confort dans certaines situations, mais ça ne se pose pas en remplacement d’autres types d’interactions.

A vrai dire, le type d’interaction avec la domotique locale que je trouve le moins utile dans mon cas, c’est le smartphone: faire une action demande de prendre son téléphone en mai., l’allumer, naviguer au bon endroit et cliquer sur la bonne icône. c’est 1000 fois moins efficient qu’une interaction à la voix ou un interrupteur de base.



brazomyna
Il y a 5 ans






odoc a écrit :

N’ayant jamais trouvé mon bonheur dans les système existant (jeedom, domoticz), j’ai fait mon propre serveur domotique ;)


Tout pareil ; j’ai commencé par Jeedom, mais sa lourdeur (et son architecture même) m’ont donné envie de faire autrement.
Du coup, je me suis concocté un serveur à base de NodeJS, très modulaire ; le coeur expose une arborescence de noeuds contenant des valeurs, des attributs et émettent des événements (telle valeur a changé, …), et qui permet de coder facilement et rapidement des comportements assez évolués en quelques lignes de Javascript.
Après je rajoute au fur et à mesure des ‘plugins’ qui savent gérer et exposer les données telle ou telle techno en particulier.

C’est pour le moment au stade de ‘PoC avancé’, la partie frontend ressemble à ça



Tandhruil
Il y a 5 ans






brazomyna a écrit :

(…) faire une action demande de prendre son téléphone en mai., l’allumer, naviguer au bon endroit et cliquer sur la bonne icône. c’est 1000 fois moins efficient qu’une interaction à la voix ou un interrupteur de base.


Surtout qu’on est au mois de juin, du coup il va falloir attendre 1 an avant de s’en servir… <img data-src=" />

&nbsp;Plus sérieusement, je faisais des équipement de salles multimédias dans les années 2000 et on utilisait déjà des tablettes avec logiciels dédiés.
J’ai du mal à comprendre qu’on ne puisse pas dédier une tablette tactile à moins de 100€ pour piloter toute son infrastructure domotique.



brazomyna
Il y a 5 ans






Tandhruil a écrit :

Surtout qu’on est au mois de juin, du coup il va falloir attendre 1 an avant de s’en servir… <img data-src=" />


apacompris



Tandhruil a écrit :

J’ai du mal à comprendre qu’on ne puisse pas dédier une tablette tactile à moins de 100€ pour piloter toute son infrastructure domotique.


A nouveau: c’est com-plé-men-taire ; la tablette est aussi très bien, mais c’est comme les autres moyens d’interaction: ça a des avantages et des inconvénients




  • l’interrupteur simple est parfait 80% du temps, c’est WAF proof, invités proof, c’est immédiat et intuitif pour toutes les actions au quotidien.


  • la tablette est super pour la consultation de données: en un coup d’oeil tu peux voir tout l’état de ta maison, avoir des notifications et interagir ; mais c’est fixé à un endroit précis (ou alors, tu la retrouves jamais quand t’en as besoin)


  • le contrôle vocal est pratique pour balancer un ordre quand t’as les mains prises ou que t’es dans la mezzanine (et que la tablette est dans le salon à l’étage du dessous),


  • le smartphone est parfait pour le contrôle et les notifications quand t’es justement pas chez toi.


  • tu as également d’autres moyens qui sont tout autant pratiques ; genre un bandeau led qui s’allume quand tu te réveilles le matin, en tons de bleus/orange/jaune le matin pour t’indiquer à quelle température tu dois t’attendre dehors,


  • etc.



brazomyna
Il y a 5 ans






Tandhruil a écrit :

Surtout qu’on est au mois de juin, du coup il va falloir attendre 1 an avant de s’en servir… <img data-src=" />





brazomyna a écrit :

apacompris



Ayé a compris <img data-src=" />



carbier Abonné
Il y a 5 ans

C’est fou ce que la société de consommation peut créer comme concept avec peu d’intérêt.

En prenant un minimum de recul, on se rend même compte de la quantité d’énergie inutile dépenser pour des pseudo-aides qui ne fonctionnent qu’une fois sur 2.




  • D’un côté tu as un (ou plusieurs interrupteurs), télécommandes directes

  • De l’autre tu dois acheter un ou plusieurs appareils vendus à perte mais dont les couts sont sans aucune mesure. Sachant que pour fonctionner tu vas avoir un micro branché 2424 chez toi (chacun son trip), qui va envoyer tes requêtes sur des serveurs à l’autre bout de la planète pour au retour te renvoyer une instruction du style “allumer la lumière” <img data-src=" />

    Je vois pas comment faire pire en terme de dépenses d’énergie inutile.


brazomyna
Il y a 5 ans






carbier a écrit :

Je vois pas comment faire pire en terme de dépenses d’énergie inutile.


M’est d’avis que si on comparit tout ça à l’énergie que tu mets pour ton troll habituel, on reste dans des propotions acceptables, à la fois en terme de bilan énergétique, et d’utilité. <img data-src=" />



Tandhruil
Il y a 5 ans






brazomyna a écrit :




  • la tablette est super pour la consultation de données: en un coup d’oeil tu peux voir tout l’état de ta maison, avoir des notifications et interagir ; mais c’est fixé à un endroit précis (ou alors, tu la retrouves jamais quand t’en as besoin)

    Quand je parle de domotique je parle de programmation complexe comme appuyer sur un bouton [Regarder un film] pour qu’automatiquement ça ferme les rideaux motorisés, éteigne la lumière, allume l’ampli 5.1, descende l’écran, …

    Bref des interactions multiples conditionnées à 1 opération.

    Il est clair qu’il n’y a pas mieux qu’un interrupteur pour allumer la lumière…



brazomyna
Il y a 5 ans






Tandhruil a écrit :

Quand je parle de domotique je parle de programmation complexe comme appuyer sur un bouton [Regarder un film] pour qu’automatiquement ça ferme les rideaux motorisés, éteigne la lumière, allume l’ampli 5.1, descende l’écran, …

Bref des interactions multiples conditionnées à 1 opération.

Il est clair qu’il n’y a pas mieux qu’un interrupteur pour allumer la lumière…


je parle des mêmes choses: j’ai aussi des inter (plutôt des pushbuttons) pour enclencher des scénarios complexes. Les inter xiaomi aquara en zigbee à 5eur l’unité sont d’ailleurs très bien pour ça.
Typiquement pour enclencher le mode “je pars”, près de la porte d’entrée (activation des capteurs de présence, d’ouverture, cameras, notifs sur smartphone, …), et le mode “je vais au dodo” (chemin de lumière tamisée pour les escaliers, serveurs en veille, tv, wifi complètement coupé, alarme partielle, fermeture des volets, extinction totale 5 minutes après le dernier mouvement)



psn00ps Abonné
Il y a 5 ans

A moins que l’enceinte aie l’“oreille” d’un sourd, <img data-src=" /> Aucun justificatif.


manug
Il y a 5 ans

Petite anecdote : j’ai essayé de faire deviner “Laeticia Casta” par le skill Akinator sur mon Amazon Echo mais à la fin il s’arrête en me disant que le personnage que j’essaie de faire deviner ne convient pas aux enfants. <img data-src=" />

En essayant la même chose sur le site web Akinator il arrive bien à la deviner mais je vois que la photo d’illustration est L. Casta en sous-vêtement.&nbsp;<img data-src=" /> Peut-être que le problème vient de là. La photo d’illustration étant probablement montrée sur l’Amazon Spot, la pudibonderie américaine intervient et bloque la chose.&nbsp;<img data-src=" />

Quelqu’un d’autre peut essayer ?

Pour le reste, la reconnaissance vocale d’Alexa est très bonne, même avec mon accent belge.&nbsp;<img data-src=" />
Juste dommage qu’elle ne reconnaît pas nos “septante” et “nonante”…

Concernant sa voix, on peut dire qu’elle a la voix posée d’une femme de 40 ans alors que la Google Home a la voix d’une adolescente hystérique de 14 ans. A chacun ses préférences.


brazomyna
Il y a 5 ans






manug a écrit :

Pour le reste, la reconnaissance vocale d’Alexa est très bonne, même avec mon accent belge. <img data-src=" />


En terme de précision de reco, toi qui semble avoir essayé les deux, tu vois une différence de niveau entre alexa et google home ?



Paratyphi
Il y a 5 ans

Y a pleins de réveils qui ont des timers qui permettent leur extinction au bout d’un certain moment (après t’être endormi par exemple) et une fonction sympa, qui te permet de régler une heure à laquelle le réveil s’allume pour te réveiller. <img data-src=" />

À part pour faire sa feignasse, je vois vraiment pas l’intérêt d’avoir une enceinte connectée. L’activité physique est essentielle pour la santé et on vends des conneries qui vont allumer la lumière ou mettre de la musique à ta place…


carbier Abonné
Il y a 5 ans






brazomyna a écrit :

M’est d’avis que si on comparit tout ça à l’énergie que tu mets pour ton troll habituel, on reste dans des propotions acceptables, à la fois en terme de bilan énergétique, et d’utilité. <img data-src=" />


Parfait, mais outre les attaques directes, un commentaire constructif concernant le bilan énergétique de ces usines à gaz ?



brazomyna
Il y a 5 ans






Paratyphi a écrit :

À part pour faire sa feignasse, je vois vraiment pas l’intérêt d’avoir une enceinte connectée. L’activité physique est essentielle pour la santé et on vends des conneries qui vont allumer la lumière ou mettre de la musique à ta place…


On pourrait assez facilement te rétorquer que si les activités d’allumages de lumières et de la chaine hifi constituent une partie significative de son activité physique, là ce serait plutôt le souci n°1 à régler <img data-src=" />



psn00ps Abonné
Il y a 5 ans

les smartphones ont de la reco vocale offline depuis des années <img data-src=" />


manug
Il y a 5 ans

Le Google Home n’était pas chez moi, donc je n’ai pas eu beaucoup d’interactions avec lui et mon avis “comparatif” est à prendre avec des pincettes. Mais je ne vois pas de différence marquante du côté reconnaissance vocale. Je trouve qu’ils sont très bons tous les deux, en tout cas je suis impressionné.

&nbsp;Sauf quand on essaie de leur faire comprendre le titre d’une chanson en anglais. Pour la chanson “Thunder” de Imagine Dragons il m’a fallu pas mal d’essais. Au final j’ai trouvé, il faut dire “Sender” (avec un S pour le “th”). Il me semblait pourtant que les français avaient tendance à dire Zender (avec un Z comme dans “Ze boss”), non ?&nbsp;<img data-src=" /> <img data-src=" />

Par contre point de vue IA c’est certain que GH et Alexa sont tous les deux aussi bêtes l’un que l’autre. On commence à parler de “AI winter” et je comprends pourquoi. Entre le rêve vendu par les entreprises et les médias et la réalité de l’IA, il y a un énorme écart.&nbsp; Alexa et GH vont peut-être ramener les gens à la réalité.


brazomyna
Il y a 5 ans






manug a écrit :

mon avis “comparatif” est à prendre avec des pincettes. Mais je ne vois pas de différence marquante du côté reconnaissance vocale. Je trouve qu’ils sont très bons tous les deux, en tout cas je suis impressionné.


Ok, merci pour le retour. J’ai hésité à m’en prendre un la semaine dernière pour tester ; la moue de madame sur le mode “t’achètes encore un truc en plus, et juste ‘pour tester’ ?! t’exagères, on en a déjà un de tes trucs” m’a fait reculer (pour une fois <img data-src=" />)


point de vue IA c’est certain que GH et Alexa sont tous les deux aussi bêtes l’un que l’autre

Perso, dans mon contexte à moi, je m’en fous. Mon besoin, c’est uniquement qu’ils soient capables de:




  • retranscrire la parole en texte de façon fiable (le reste je m’en occupe moi-même)


  • proposer une API la plus ouverte possible pour que je puisse le contrôler via des scénarios (changement de volume, notification, etc…), le tout sans avoir à passer par un soft tiers (genre IFTTT) ou du cloud pour cette partie là.


  • envoyer du texte et qu’il le vocalise pour faire des notifications vocales (si possible sans “gling gling” avant chaque phrase comme avec le google home mini quand j’utilise la fonctionnalité chromecast pour faire ça de façon détournée).


  • avoir un ‘hotword’ moins moche et plus humain que “ok google” (mais pas ‘alexa’ non plus, on a un prénom qui s’en rapproche dans le foyer).



JFP285 Abonné
Il y a 5 ans






carbier a écrit :

C’est fou ce que la société de consommation peut créer comme concept avec peu d’intérêt.

En prenant un minimum de recul, on se rend même compte de la quantité d’énergie inutile dépenser pour des pseudo-aides qui ne fonctionnent qu’une fois sur 2.




  • D’un côté tu as un (ou plusieurs interrupteurs), télécommandes directes

  • De l’autre tu dois acheter un ou plusieurs appareils vendus à perte mais dont les couts sont sans aucune mesure. Sachant que pour fonctionner tu vas avoir un micro branché 2424 chez toi (chacun son trip), qui va envoyer tes requêtes sur des serveurs à l’autre bout de la planète pour au retour te renvoyer une instruction du style “allumer la lumière” <img data-src=" />

    Je vois pas comment faire pire en terme de dépenses d’énergie inutile.

    Pour avoir essayé la chose quelques mois pour le boulot, je suis assez d’accord. Idem pour un collègue pourtant équipé en trucs connectés (genre les ampoules), avec les comptes qui vont bien genre Spotify. Encore aujourd’hui, c’est assez gadget. Le seul truc dont on se sert de façon récurrente, c’est la fonction chronomètre, pratique notamment quand on cuisine. Parfois on lui demande l’heure. Et elle sert de radio le matin (wahou). Pour le reste… Même pour la météo, je préfère encore regarder sur téléphone ou ordinateur pour avoir les prévisions raffinées sur la journée en un coup d’œil. Je pense que c’est bien pour les listes, aussi, mais Alexa n’est pas pratique pour moi à cette fin. Et ce serait probablement pratique pour dicter et envoyer des messages, mais ma logique est plutôt d’éviter tant que faire se peut de filer tous mes contacts et autres données de communication à chacun des GAFAM, dans la mesure du possible, surtout quand c’est un intermédiaire tout à fait dispensable, comme avec Amazon (comparé à un Google, notamment).
    Mais bon, si tu te fous de la vie privée, que tu aimes bien les gadgets connectés, que la centralisation croissante de tes activités entre les mains de quelques acteurs économiques te botte, que télécharger 150 fois la même musique parce que tu l’écoutes en streaming ne te paraît pas saugrenu, et que tu te faisais de toute façon livrer des pizzas Domino’s avant que ce ne soit une “skill” Alexa… ça peut le faire <img data-src=" /> Au-delà du troll, je pense que c’est vraiment aussi une question de mode de vie. Pour moi, à peu près tout est à jeter, là-dedans, alors centraliser ces trucs en un assistant n’allait forcément pas faire mouche.


    brazomyna a écrit :


  • avoir un ‘hotword’ moins moche et plus humain que “ok google” (mais pas ‘alexa’ non plus, on a un prénom qui s’en rapproche dans le foyer).

    Tu as d’autres options. “Ordinateur”, “Echo” et “Amazon”.



Hoper Abonné
Il y a 5 ans

Bien sur:
&nbsp;
https://www.iot-tests.org/2017/06/careless-whisper-does-amazon-echo-send-data-in…
https://courses.csail.mit.edu/6.857/2017/project/8.pdf

Comme tout est bien chiffré et que c’est du closed source, personne ne peut effectivement affirmer que rien d’autre n’est envoyé que ce qui est affiché sur les serveurs d’Amazon. Mais pour le moment, et d’après toutes les observations faites, rien ne permet non plus d’affirmer qu’on nous cacherait des trucs (ce serait même plutôt le contraire en fait, les observations collent parfaitement à ce qui est attendu).


Hoper Abonné
Il y a 5 ans

“La question sur le fond ça reste : pourquoi garder un historique des
éléments vocaux passés ? Pourquoi ne pas laisser le choix, au moins d’un
nettoyage hebdomadaire par exemple. ”

Que ce soit dans l’application mobile ou dans l’interface web sur le site d’amazon, il est parfaitement possible d’effacer les enregistrements. Soit des enregistrements précis et un par un, soit sur des périodes de temps données, (ou semaines, mois…). Je n’ai pas vu d’option pour l’automatiser (mais ça doit se scripter sans problème).
Quand a la question du pourquoi de la conservation, on va être un peu optimiste et espérer que cela peut
réellement les aider à progresser dans la reconnaissance (il est possible pour chaque enregistrement de préciser si la demande à été comprise correctement ou pas…). Surtout qu’une meilleure reconnaissance, ce sera vraiment pas du luxe hein…

Ou alors c’est moi qui suis trop exigent, ou qui parle trop vite ou… J’en sais rien, mais quand je vois la qualité de la reconnaissance dans le cloud (utilisable mais vraiment sans plus), ça me donne vraiment pas envie de (re)tester la reconnaissance locale avant un bon moment…


Cumbalero
Il y a 5 ans






maverick78 a écrit :

Ca fait quel bruit un requin ? <img data-src=" />



T’as pas dit Alexa.

C’est comme Jacques a dit, t’es éliminé !



ben5757 Abonné
Il y a 5 ans






Hoper a écrit :

Bien sur:
&nbsp;
https://www.iot-tests.org/2017/06/careless-whisper-does-amazon-echo-send-data-in…
https://courses.csail.mit.edu/6.857/2017/project/8.pdf

Comme tout est bien chiffré et que c’est du closed source, personne ne peut effectivement affirmer que rien d’autre n’est envoyé que ce qui est affiché sur les serveurs d’Amazon. Mais pour le moment, et d’après toutes les observations faites, rien ne permet non plus d’affirmer qu’on nous cacherait des trucs (ce serait même plutôt le contraire en fait, les observations collent parfaitement à ce qui est attendu).


Merci pour les liens c’est intéressant. En revanche on peut pas dire que les observations collent avec ce qui est attendu d’un point de vue privacy puisqu’à cause du chiffrement rien n’est observable
&nbsp;



Sndk
Il y a 5 ans

en partenariat avec DOMINOS PIZZA qui nous a payé grassement pour faire ce torchon dont le vrai PCI n’en aurait que faire.


Mihashi Abonné
Il y a 5 ans






Sndk a écrit :

en partenariat avec DOMINOS PIZZA qui nous a payé grassement pour faire ce torchon dont le vrai PCI n’en aurait que faire.


En pizzas ? <img data-src=" />



David_L Abonné
Il y a 5 ans

Même pas <img data-src=" /> Et j’ai même payé la pizza à mes frais :p


Quiproquo Abonné
Il y a 5 ans

J’espère que tu l’as mangée au moins (ou essorée dans ton réservoir si tu roules au mazout). <img data-src=" />