Loi contre la Cyberhaine : télécharger la lettre incendiaire adressée par la Commission européenne

Loi contre la Cyberhaine : télécharger la lettre incendiaire adressée par la Commission européenne

En Marche arrière

Avatar de l'auteur

Marc Rees

Publié dansDroit

27/11/2019
26
Loi contre la Cyberhaine : télécharger la lettre incendiaire adressée par la Commission européenne

Next INpact a révélé lundi le contenu de ce document. Nous publions cette fois l’intégralité des reproches adressés par la Commission européenne, fichier à l’appui.

Pour mémoire, l’institution dénonce plusieurs risques d’incompatibilité avec le droit européen, alertant ainsi la France du risque pris par un vote en l’état.

Autant dire que Paris devra faire évoluer le champ de la proposition de loi portée par Laetitia Avia et le gouvernement, pour respecter les principes de droit supérieur.

La proposition entame son examen au Sénat. L’occasion est ainsi donnée de corriger le tir d’un texte ambitieux. Laetitia Avia souhaite en effet que les plateformes suppriment en 24 heures une série de contenus manifestement illicites. Mieux, elles devraient empêcher la réapparition de ces mêmes contenus. 

Filtrage généralisé, automatique 

Au motif toutefois de lutter contre la haine en ligne, « il ne peut être exclu que pour respecter cette obligation, les plateformes en ligne seraient en pratique contraintes d’appliquer un filtrage automatique et général de tout leur contenu, ce qui serait incompatible avec […] la directive sur le commerce électronique », estime notamment la commission dans ses observations très pédagogiques.

« Ceci risquerait ainsi d’entraîner la suppression de contenu licite et par conséquent porterait atteinte à la liberté d’expression » expose-t-elle.

La proposition de loi abaisse également le formalisme des signalements adressés par les internautes aux plateformes comme YouTube, Dailymotion ou Twitter.  Or, « les conditions minimales de notification prévues par le projet notifié [doivent  être] suffisamment précises et étayées afin de permettre la prise de connaissance des plateformes en ligne » insiste Bruxelles. 

26
Avatar de l'auteur

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Ha… la bonne époque d’un CF de 4870 X2 !

18:10 Hard 10

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

Preprint not PR-print

17:31 IA 5
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

LoL Micro$oft

16:33 Soft 23

Sommaire de l'article

Introduction

Filtrage généralisé, automatique 

Carte graphique AMD GeForce

Cartes graphiques : 30 ans d’évolution des GPU

Hard 10

Google lance son opération de communications Gemini pour rivaliser avec OpenAI

IA 5
Ecran bleu de Windows

Linux : le composant systemd se dote d’un écran bleu de la mort

Soft 23
Une petite fille en train d'apprendre à programmer et hacker logiciels et appareils électroniques

Un roman graphique explique les logiciels libres aux enfants

SoftSociété 17
Nouveautés pour Messenger

Meta lance (enfin) le chiffrement de bout en bout de Messenger, entre autres

Socials 5

#LeBrief : cloud européen, OSIRIS-REx a frôlée la catastrophe, CPU AMD Ryzen 8040

Windows en 2024 : beaucoup d’IA, mais pas forcément un « 12 »

Soft 18
Einstein avec des qubits en arrière plan

Informatique quantique, qubits : avez-vous les bases ?

HardScience 8
Notifications iPhone

Surveillance des notifications : un sénateur américain demande la fin du secret

DroitSécu 15

En ligne, les promos foireuses restent d’actualité

DroitWeb 19

#LeBrief : modalité des amendes RGPD, cyberattaque agricole, hallucinations d’Amazon Q, 25 ans d’ISS

Logo Twitch

Citant des « coûts prohibitifs », Twitch quitte la Corée du Sud

ÉcoWeb 29
Formation aux cryptomonnaies par Binance à Pôle Emploi

Binance fait son marketing pendant des formations sur la blockchain destinées aux chômeurs

Éco 10
Consommation électrique du CERN

L’empreinte écologique CERN en 2022 : 1 215 GWh, 184 173 teqCO₂, 3 234 Ml…

Science 6
station électrique pour voitures

Voitures électriques : dans la jungle, terrible jungle, des bornes de recharge publiques

Société 75

#LeBrief : intelligence artificielle à tous les étages, fichier biométrique EURODAC

KDE Plasma 6

KDE Plasma 6 a sa première bêta, le tour des nouveautés

Soft 13
Un homme noir regarde la caméra. Sur son visage, des traits blancs suggèrent un traitement algorithmique.

AI Act et reconnaissance faciale : la France interpelée par 45 eurodéputés

DroitSociété 4
Api

La CNIL préconise l’utilisation des API pour le partage de données personnelles entre organismes

SécuSociété 3
Fouet de l’Arcep avec de la fibre

Orange sanctionnée sur la fibre : l’argumentaire de l’opérateur démonté par l’Arcep

DroitWeb 23
Bombes

Israël – Hamas : comment l’IA intensifie les attaques contre Gaza

IA 22

#LeBrief : bande-annonce GTA VI, guerre électronique, Spotify licencie massivement

Poing Dev

Le poing Dev – Round 7

Next 102
Logo de Gaia-X sour la forme d’un arbre, avec la légende : infrastructure de données en forme de réseau

Gaia-X « vit toujours » et « arrive à des étapes très concrètes »

WebSécu 6

Trois consoles portables en quelques semaines

Hard 37
Une tasse estampillée "Keep calm and carry on teaching"

Cyberrésilience : les compromis (provisoires) du trilogue européen

DroitSécu 3

#LeBrief : fuite de tests ADN 23andMe, le milliard pour Android Messages, il y a 30 ans Hubble voyait clair

#Flock a sa propre vision de l’inclusion

Flock 25
Un Sébastien transformé en lapin par Flock pour imiter le Quoi de neuf Docteur des Looney Tunes

Quoi de neuf à la rédac’ #10 : nous contacter et résumé de la semaine

44
Fairphone 5 démonté par iFixit

Sans surprise, le Fairphone 5 obtient 10/10 chez iFixit

Hard 7

WhatsApp vocaux à vue/écoute unique

WhatsApp permet d’envoyer des vocaux à écoute unique

Soft 11

Logo de Google sur un ordinateur portable

Google propose un correctif aux disparitions mystérieuses sur Drive

Soft 22

Puce AMD Instinct

IA : AMD annonce la disponibilité des accélérateurs Instinct MI300A et MI300X

Hard 0

Un œil symbolisant l'Union européenne, et les dissensions et problèmes afférents

Cloud : 1,2 milliard d’euros pour un Projet important d’intérêt européen commun

Web 13

Sonde OSIRIS-REx de la NASA lors du retour de la capsule des échantillons sur Terre

Échantillons d’OSIRIS-REx : la NASA a frôlé la catastrophe

Science 11

CPU AMD Ryzen avec NPU pour l’IA

Ryzen 8040 : AMD lance de nouveaux CPU mobiles (Zen 4, RDNA 3, NPU)

Hard 2

Commentaires (26)


Obidoub
Le 27/11/2019 à 09h28


« Ceci risquerait ainsi d’entraîner la suppression de contenu licite et par conséquent porterait atteinte à la liberté d’expression » expose-t-elle.


Je suis très surpris de lire cela car c’est exactement ce qui se passe quand les ayants droits font censurer ou démonétiser des contenus sur Youtube. Et ça n’a pas empêché l’Europe de voter la directive sur le droit d’auteur. Il n’y a peut-être pas assez de lobbies pour pousser cette loi anti cyberhaine…


iFrancois Abonné
Le 27/11/2019 à 09h28

Et dans quelques années  : “Super promotion ! Pour toute critique adressée à une personnalité politique, un réveil à 6h gratuit !”

M’étonne pas venant de L. Avia ceci étant, vu le discours totalement ahurissant qu’elle a prononcé devant l’assemblée pour appuyer son projet, un powertrip sous adrénaline totalement pathétique, c’était cringe au possible.


ArchangeBlandin Abonné
Le 27/11/2019 à 09h35

C’est clair que le système a deux fonctionnements, d’un côté la “protection de l’industrie culturelle” où l’on autorise tout, et le reste…

Les faux positifs et les demandes de retrait malhonnêtes sont légion sur youtube, et le retrait est toujours effectif au final. Pas de présomption d’innocence sur ce sujet.


Kevsler
Le 27/11/2019 à 09h59

Ouais, nan, mais… La liberté d’expression, c’est un concept très relatif pour certain.


crocodudule
Le 27/11/2019 à 11h33

La team-progressiste qui tente de bricoler un truc pour pas faire de vague au moment de la notification à la Commission européenne pour au final se mettre à dos toutes les ONG de défense des droits sur le net et cette même Commission pour risque d’entrave disproportionnée à la liberté d’expression (entre autres) à l’initiative d’une procédure de la ….république tchèque!

Belle performance ! Vraiment chapeau l’artiste ! <img data-src=" />


CounterFragger Abonné
Le 27/11/2019 à 12h23

Encore une grave atteinte à la souveraineté de la France par la technocratie européenne. L’Europe, encore une fois, castre l’avant-gardisme de notre grand pays en matière de régulation d’Internet inspirée des plus grandes démocraties de ce monde, telles la Chine et l’Arabie Saoudite ! #frexit #asselineau


dematbreizh Abonné
Le 27/11/2019 à 12h37

<img data-src=" />


Haken Trigger Abonné
Le 27/11/2019 à 12h56

Trop gros, pas vendredi, passera pas.


anonyme_ba28aa7c1d1079f7674a55cce48df173
Le 27/11/2019 à 13h33

savez-vous que les institutions européennes comprennent une part importante de représentants français ?


anonyme_ba28aa7c1d1079f7674a55cce48df173
Le 27/11/2019 à 13h40
Idiogène
Le 27/11/2019 à 14h21

En marche arrière ou en marche avant… tant que c’est sur la tête d’œuf l’honneur est sauf. <img data-src=" />


lanoux Abonné
Le 27/11/2019 à 14h52

Oui, cependant il y a également tout plein d’etrangers, ne parlant que l’etranger et de ce fait infoutu d’interpreter les subtilités toutes en nuances de notre belle langue qui promettait grâce à ce texte avant-gardiste un net enfin nettoyé de cette haine intolérable.
J’en ai mal a mes chatons


Tandhruil
Le 27/11/2019 à 15h50

Je viens de lire le document en question (12 petites pages), je n’ai rien trouvé d’incendiaire mais plutôt une invitation à attendre que l’UE ait fini de légiférer :


(…)La Commission partage l’objectif politique des autorités françaises concernant la lutte contre les contenus illégaux en ligne. Cependant, au vu de l’intention de la Commission et des travaux en cours concernant la proposition et l’adoption d’une législation européenne dans un avenir proche, il est suggéré aux États membres de reporter l’adoption d’initiatives nationales sur le sujet, comme c’est le cas du projet notifié.(…)


fred42 Abonné
Le 27/11/2019 à 16h09

Ne pas oublier que c’est un document diplomatique (adressé à “Son Excellence Monsieur Jean-Yves Le Drian Ministre de l’Europe et des affaires étrangères”), donc, incendiaire est peut-être un peu exagéré, mais c’est bien un démontage total du texte notifié qui montre surtout qu’il y a une forte présomption d’incompatibilité avec les textes européens. Le fait d’utiliser le conditionnel n’enlève rien à force des reproches faits.


boko99
Le 27/11/2019 à 17h59

Je ne suis pas d’accord, dans le cas d’une démonétisation ou d’une suppression due a un pillage sans vergogne de la culture, le contenu reste disponible ailleurs. Certes pas partout, accessoirement payant et parsemé de pub, mais disponible. C’est bien naturel de contribuer au développement culturel, non ?

Dans le cas d’une suppression de commentaire, l’œuvre (le commentaire) n’est plus du tout disponible. C’est donc une atteinte a la liberté d’expression. Le premier cas n’en est pas un.


Ricard
Le 27/11/2019 à 20h09






boko99 a écrit :

Je ne suis pas d’accord, dans le cas d’une démonétisation ou d’une suppression due a un pillage sans vergogne de la culture (…..) C’est bien naturel de contribuer au développement culturel, non ?



Juste sur cette théorie de pillage de la “culture” (mot valise où on y met tout et rien). L’autre jour je regardais une vidéo de Jéremy Ferrari sur Sud Radio, où il expliquait comment ça se passait la répartition des droits. Pour un DVD vendu 20€, l’artiste, celui qui produit le contenu, ne touchait que 2€. Du coup, il produit seul ses DVD, ce qui donne maintenant un double DVD pour…. 10€.

“Quand Jérémy Ferrari décide de devenir producteur, éditeur et distributeur indépendant, cela donne le double dvd d’un des plus gros succès 2017 à 9,99€ seulement.”

Alors personnellement, les ayant droits, je les emmerde.<img data-src=" />



CounterFragger Abonné
Le 27/11/2019 à 21h51

Démonétisations ou suppressions dues à la reprise de courts extraits musicaux ou vidéos (ou même sessions de jeux vidéos !), tu appelles ça du “pillage” ? C’est complètement éculé ce discours, plus personne n’y croit. Quant à confondre “culture” et divertissement… <img data-src=" />


choukky Abonné
Le 28/11/2019 à 00h12






Ricard a écrit :

Alors personnellement, les ayant droits, je les emmerde.<img data-src=" />


<img data-src=" /> Pareil.


CounterFragger a écrit :

Quant à confondre “culture” et divertissement… <img data-src=" />


C’est un abus de langage d’ayant droit pour nous faire croire qu’ils œuvrent pour le bien de l’humanité alors que dans les fait ce ne sont que des commerçants du divertissement.
Le pire est qu’à force de nous le rabâcher sans arrêt, certains d’entre nous finissent par tomber dans le panneau.



boko99
Le 28/11/2019 à 07h20






CounterFragger a écrit :

Démonétisations ou suppressions dues à la reprise de courts extraits musicaux ou vidéos (ou même sessions de jeux vidéos !), tu appelles ça du “pillage” ? C’est complètement éculé ce discours, plus personne n’y croit. Quant à confondre “culture” et divertissement… <img data-src=" />



En vrai je voulais me faire l’avocat du diable pour changer. Le fond n’en reste pas moins valable aux yeux de la loi.
Je suis d’accord que la redistribution des richesses aux artistes pourrait largement être améliorée..



Tandhruil
Le 28/11/2019 à 08h14

Juste une remarque, même si j’adore Jeremy Ferrari, c’est beaucoup plus facile de distribuer son DVD quand on est célèbre et qu’on passe à la TV que si on est un artiste méconnu.

A l’origine, je ne dis pas que c’est toujours le cas, mais le rôle des producteurs/distributeurs était de mettre en avant des artistes méconnus puis de s’appuyer sur les artistes célèbres qu’ils ont fait connaitre pour financer de nouveaux artistes.


Idiogène
Le 28/11/2019 à 08h27

La bonne méthode c’est d’avoir deux contrats. Le problème des AD prod/distri est que leurs contrats sont largement avantageux pour eux et le rôle d’entre-metteur laisse la place à trop d’abus.

Le mieux c’est de laisser les artistes se recommander eux-mêmes car la culture est bien mieux protégée et transmise qu’avec la pression des chasseurs de têtes.


Tandhruil
Le 28/11/2019 à 08h34






Idiogène a écrit :

(…)Le mieux c’est de laisser les artistes se recommander eux-mêmes car la culture est bien mieux protégée et transmise qu’avec la pression des chasseurs de têtes.


Sauf que se recommander, ça prend du temps.

Je connais assez bien le monde de l’illustration et de la BD et la plupart des freelances passe leur semaine à dessiner (associé parfois à un mi-temps type hotline) et leur weekend en festival. Ca ne laisse pas beaucoup de temps pour se reposer.



Idiogène
Le 28/11/2019 à 08h37

Dans un festival tu fais de la promo. Après il manque certainement des structures d’accueil neutres oui.


Zulgrib Abonné
Le 29/11/2019 à 06h30

Bravo, j’ai presque mordu.


Zulgrib Abonné
Le 29/11/2019 à 06h30

Sur sa face d’oeuf à elle du coup ?


Idiogène
Le 29/11/2019 à 10h38

J’ai l’impression de lire ou entendre des politiques bébés, recevant des conseils “pédagogiques” de “têtes d’œufs”. (l’expression était de L.Avia lors de l’examen du projet de loi…)
Et comme techniquement rien de reste bien longtemps, il ne leur reste que l’honneur pour défendre leur texte. Je vais faire une overdose. <img data-src=" />