Google et la presse française trouvent un accord : 60 millions d'euros en jeu

Sans foi ni loi ni déréférencement

Google et la presse française trouvent un accord : 60 millions d’euros en jeu

Google et la presse française trouvent un accord : 60 millions d'euros en jeu

C'est fait. À l'instar de la presse belge en décembre dernier, la presse française a trouvé un accord avec Google, alors que selon certaines sources, les discussions continuaient encore ce matin. L'information vient d'être officialisée à l'instant par François Hollande et Eric Schmidt, le président exécutif et ex-PDG de Google, ceci en présence de Fleur Pellerin, d'Aurélie Filippetti, de Marc Schwartz et Nathalie Collin.

François Hollande Eric Schmidt

De gauche à droite : Eric Schmidt, François Hollande, Nathalie Collin (IPG) et Marc Schwartz (Médiateur).

60 millions intégralement financés par Google

Le Président François Hollande avait été très clair en octobre dernier. Si aucun accord n'était trouvé entre la presse et Google d'ici fin décembre (échéance repoussée à fin janvier), « une loi pourrait intervenir sur cette question, à l'instar du projet en cours en Allemagne ». Une menace législative qui en a appelé une autre de la part de Google : le déréférencement de la presse française.

 

Que nous dit cet accord ? Tous les détails ne sont pas encore connus, mais nous savons pour le moment qu'un fonds de 60 millions d'euros sera financé intégralement par Google, ceci sur plusieurs années. Ce fonds disposera d'un conseil d'administration, une gouvernance ouverte, aux membres indépendants a-t-on précisé. « Ce fonds sélectionnera des projets selon les mérites, notamment en terme de capacité d'innovation et de transition vers le numérique. » Google accompagnera ce fonds par ses compétences et sa technique, sans plus de précision.

Les pure players aussi

Qui sera concerné ? Cette question majeure a trouvé une réponse. Seront concernés les sites de presse d'information politique et générale, que cette information soit nationale ou régionale. Les sites dits « people » sont donc exclus du fonds. C'est le même critère que les aides accordées à la presse a d'ailleurs précisé François Hollande. Et les sites dits « pure players », tels Mediapart, Huffington Post, Atlantico et Bakchich ? Ils seront eux aussi visés par ce fonds a-t-on assuré. Néanmoins, nous ne savons pas si un média plus spécialisé (tel PC INpact) remplit les critères adéquats.

Concernant Google Actualités (Google News) et l'indexation des articles de presse française, « rien ne changera ».

 

Enfin, « lorsque le fonds sera épuisé, nous nous retrouverons avec le président Eric Schmidt » a ironisé François Hollande pour conclure la conférence de presse.

 

(MàJ) Selon le moteur de recherche, « Google va renforcer notre partenariat avec les éditeurs français pour les aider à augmenter leurs revenus en ligne en utilisant notre technologie de publicité ». Ce passage est toutefois sans précision, alors qu'il semble sous-entendre une plus forte exploitation d'AdSense sur les sites de presse. Néanmoins, en l'absence d'informations complémentaires, il ne s'agit que d'une supposition.

 

Commentaires (84)


Le 01/02/2013 à 18h11

Un bon dé référencement ça aurait été bien mieux…


Bah, là, ils ont gagné quoi concrètement les sites de presse, à part une éventuelle assistance à la transition numérique ?


J’aurais souhaité une autre fin : Celle de Google qui aurait dé-référencé la presse (journaux connus) en ne laissant que le contenu de qualité gratuit et indépendant.



Le journalisme aujourd’hui est lamentable : Bourré de désinformation, prise de parti pour tel ou tel bord politique, souvent rempli de bêtises et de marronniers récurrents débiles ( Il y’a un topic très complet la dessus sur HFR <img data-src=" /> ) et ce à l’exception de quelques sites (dont PCI fait partie bien entendu pour l’informatique et autres blogs intéressants…).


Quelle solution à la con.

Un misérable chèque aux conditions farfelue comme on n’en fait qu’avec la bureaucratie Française (et surtout à géométrie variable à la tête du client à n’en pas douter), et ça repart.

Surtout que ça ne fait que repousser le problème, Google signe une pseudo aide à la numérisation, mais il ne compte pas perfuser à vie le système. Et la presse étant ce qu’elle est, une fois la cagnotte finie rien n’aura bouger.

Bon, rendez vous à la prochaine ?


<img data-src=" />





<img data-src=" />




Don’t be evil



Mon cul


Grosso modo 1 euro par Français, pas beaucoup, s’en tire bien.


60M c’est toujours mieux qu’une législation anti-optimisation fiscale, bien joué Google.


GG Google



<img data-src=" />


Dicton du jour : “Ne pouvoir vivre que sous perfusion … c’est l’apanage des mourants !” <img data-src=" />


Bien joué Google, en attendant la prochaine partie (car il faut pas rêver, on veut toujours plus d’argent).








erimas a écrit :



J’aurais souhaité une autre fin : Celle de Google qui aurait dé-référencé la presse (journaux connus) en ne laissant que le contenu de qualité gratuit et indépendant.



Le journalisme aujourd’hui est lamentable : Bourré de désinformation, prise de parti pour tel ou tel bord politique, souvent rempli de bêtises et de marronniers récurrents débiles ( Il y’a un topic très complet la dessus sur HFR <img data-src=" /> ) et ce à l’exception de quelques sites (dont PCI fait partie bien entendu pour l’informatique et autres blogs intéressants…).







Exact, tu oublies d’ajouter que toute la presse est financée par l’État à hauteur de centaines de millions d’euros, donc malheureusement pour avoir une presse indépendante il faut aller voir à l’étranger…





Néanmoins, nous ne savons pas si un média plus spécialisé (tel PC INpact) remplit les critères adéquats.



PCI est bien trop people pour être concerné <img data-src=" />



Plus sérieusement, le fait d’apparaître de temps en temps dans Google Nzws ne suffit pas ?


L’article du Monde (dont le service juridique et commercial était assis à la table des négociations) sur le sujet, qui est un peu plus précis que celui-ci, précise : “L’accord prévoit également un important volet de partenariat commercial, passant notamment par l’utilisation des solutions et outils publicitaires de Google ou le magasin en ligne Play.”



Cet accord va permettre le portage de la presse française, du papier au numérique, vers le prochain Google Play Magazines (qu’on sait imminent). C’est à mon avis ce qui intéressait le plus Google, dans cet accord. (en plus d’échapper à une taxe qui le visait directement).


Mais non, dans le milieu de cette année, les groupes de pression de la presse vont dire «c’est pas ça qu’on avait compris, c’est 60 millions par an qui étaient prévus» !


Et Bing Actualités, il verse rien ? il référence pourtant…








Freud a écrit :



Exact, tu oublies d’ajouter que toute la presse est financée par l’État à hauteur de centaines de millions d’euros, donc malheureusement pour avoir une presse indépendante il faut aller voir à l’étranger…







Genre à l’étranger ? En Italie ? en Angleterre ?



Je sais pas si en matière de presse, l’herbe est vraiment plus verte ailleurs.









tAran a écrit :



Plus sérieusement, le fait d’apparaître de temps en temps dans Google Nzws ne suffit pas ?





<img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />

Indice : Vas donc faire un petit tour dans leur rubrique “Divertissement” <img data-src=" />



Je suis curieux d’avoir les détails, mais ça sent la pirouette.



GG François ! <img data-src=" />








erimas a écrit :



Le journalisme aujourd’hui est lamentable : Bourré de désinformation, prise de parti pour tel ou tel bord politique, souvent rempli de bêtises et de marronniers récurrents débiles ( Il y’a un topic très complet la dessus sur HFR <img data-src=" /> ) et ce à l’exception de quelques sites (dont PCI fait partie bien entendu pour l’informatique et autres blogs intéressants…).







Au contraire, qu’un journal prenne parti politiquement c’est bien. Ce qui est détestable, ce sont les journaux qui prennent parti mais qui se dise “neutre, objectif,…”



Pour le reste, je suis bien d’accord



ça ne suffira pas à sauver le Point, l’express and co… pour sauver la presse, il faudrait des journalistes indépendants, des articles de qualités, mais surtout des … lecteurs!!



À mon avis Google devra retourner à la caisse tous les ans si ce n’est pas tous les 6 mois, je pense aussi que la presse devrait aussi demander de l’argent aux FAI, à APPLE, aux assembleurs de matériels, à EDF qui transporte l’énergie et aussi l’Etat son premier actionnaire dont elle dépend déjà de larges subventions.


ne me dite pas que la france va s’assoir sur 1,5 millard d’euros de redressement fiscale pour ce pauvre fond d’aide a la presse ?



ah si.



J’ai l’impression que nous sommes mauvais en tout et surtout en affaires !


Ca n’est rien d’autre que du racket légal…. En attendant Google paie pas plus les impôts, qui eux, au moins serviraient à la collectivité…








gounzor a écrit :



Ca n’est rien d’autre que du racket légal…. En attendant Google paie pas plus les impôts, qui eux, au moins serviraient à la collectivité…







Ici c’est Google qui racket la France avec cet accord de 60M <img data-src=" />



Mais bon, ils auraient bien tort de s’en priver… et comme tu dis il y aurait moyen que la France (et l’Europe) touche beaucoup plus, et pas que de Google…




Comme dit notre cher président, c’est un accord d’un montant inédit et qui n’a rien à voir avec celui de la presse Belge.



Allez, on peut se le dire entre nous : Google a gagné. Un petit chèque pour que la presse française (hors divertissement et de récréation) utilisent les outils Google et pour payer 7 gus à se dire : à quel restaurant 4 étoiles on va laisser un pourboire.



Vive la France <img data-src=" />








zogG a écrit :



… et comme tu dis il y aurait moyen que la France (et l’Europe) touche beaucoup plus, et pas que de Google…







Les multiples contrôles fiscaux simultanés menés en 2012 par plusieurs pays européens me laissent penser que ça va venir, et qu’ils ont servi à calculer précisément le manque à gagner (qui est toujours bon à prendre dans les pays en crise). Mais franchement c’est lent…. très lent…. très très lent quand même…..



60 millions ? Avec ça on va pouvoir faire la guerre encore une semaine au Mali.


Ca serait assez caustique que Google participe au financement de PCI.<img data-src=" />


On est quand même sacrément con dans ce pays








jackjack2 a écrit :



On est quand même sacrément con dans ce pays





Les belges aussi ?



C’est pas que nous <img data-src=" /> , c’est simplement une économie au bord de l’asphyxie, qui s’accroche comme elle peut à tout ce qui peut lui rapporter de l’argent. Sauf qu’elle se dé-crédibilise encore plus…



Moi je reste sur Canard enchaîné, mediapart et ufc…









rsegismont a écrit :



Les belges aussi ?



C’est pas que nous <img data-src=" /> , c’est simplement une économie au bord de l’asphyxie, qui s’accroche comme elle peut à tout ce qui peut lui rapporter de l’argent. Sauf qu’elle se dé-crédibilise encore plus…



Moi je reste sur Canard enchaîné, mediapart et ufc…





Non mais je parlais du gouvernement

C’est sûr que les débiles de la presse agissent normalement à demander toujours plus à tout le monde, mais le gouvernement, il y gagne quoi??









jackjack2 a écrit :



Non mais je parlais du gouvernement

C’est sûr que les débiles de la presse agissent normalement à demander toujours plus à tout le monde, mais le gouvernement, il y gagne quoi??







Bah il fait du clientélisme, une fois de plus, du coup tu vois ces journaux critiquer le gouvernement ? ca serait pas bien de critiquer la main qui te donne à manger…..



C’est une issue un peu minable.

La presse fait semblent d’avoir gagne, mais a surtout gagne un an (durant lequel il “vendent” de l’espace publicitaire a Google… ca manque de detail, mais ca ressemble a ca vu les communiques). Apres, ca repart comme en 40.

De son cote, Google va s’afficher, ou afficher ses annonceurs, plus largement, devenant encore un peu plus “omnipresent”. Et il a evite une loi tordue et malsaine. Pour l’instant.



Bref, personne n’a rien resolu, personne n’est content, mais tout le monde sourit pour la photo. (Au sens figure parce la, sur la photo de l’article, ca ne rigole pas trop.)








rsegismont a écrit :



Bah il fait du clientélisme, une fois de plus, du coup tu vois ces journaux critiquer le gouvernement ? ca serait pas bien de critiquer la main qui te donne à manger…..





Ouais mais par exemple il aurait pu prendre plusieurs centaines de millions à Google et en redistribuer 60 à la presse…









wormidable a écrit :



C’est une issue un peu minable.

La presse fait semblent d’avoir gagne, mais a surtout gagne un an (durant lequel il “vendent” de l’espace publicitaire a Google… ca manque de detail, mais ca ressemble a ca vu les communiques). Apres, ca repart comme en 40.

De son cote, Google va s’afficher, ou afficher ses annonceurs, plus largement, devenant encore un peu plus “omnipresent”. Et il a evite une loi tordue et malsaine. Pour l’instant.



Bref, personne n’a rien resolu, personne n’est content, mais tout le monde sourit pour la photo. (Au sens figure parce la, sur la photo de l’article, ca ne rigole pas trop.)







Oui mais notre présipautaire à fait de l’ironie à la fin, c’est bien la preuve qu’il l’a mis profonde a gagné … ou pas <img data-src=" />



J ‘ entends P. Negre frapper à la porte, ça fait une heure qu ‘il piaffe <img data-src=" />








pti_pingu a écrit :



Oui mais notre présipautaire à fait de l’ironie à la fin, c’est bien la preuve qu’il l’a mis profonde a gagné … ou pas <img data-src=" />





Ah oui, j’avais oublie de mentionner notre cher president. Il a pu montre son cote mediateur qui trouve des solutions: menacer de faire une loi moisie pour pousser Google a lacher des sous. Sachant qu’il y a un precedent, ce n’est pas trop difficile. (Google a bien “cede” devant la presse belge. Pas sans contrepartie, comme ici, mais il faut pas le dire trop fort.)









danyel76 a écrit :



J ‘ entends P. Negre frapper à la porte, ça fait une heure qu ‘il piaffe <img data-src=" />





Il a commence il y a quelques jours deja.

Et je pense qu’il y a une longue file derriere lui. XD



Réformer la presse en ligne ? noooooonnn malheureux !





un fonds de 60 millions d’euros



Des sous, on voulait juste des sous !





Ce fonds disposera d’un conseil d’administration



Pognon qui servira à payer des gratte-papiers, des chauffeurs et des ipads





une gouvernance ouverte, aux membres indépendants



<img data-src=" />





Ce fonds sélectionnera des projets selon les mérites



On fera des chèques aux copains du showbiz





en terme de capacité d’innovation et de transition vers le numérique



les stagiaires qui font du copier/coller de l’AFP, c’est un métier d’avenir





Google accompagnera ce fonds par ses compétences et sa technique



Google vérifiera qu’ils cassent pas son référencement avec des robots.txt tout moisi








unCaillou a écrit :



Google vérifiera qu’ils cassent pas son référencement avec des robots.txt tout moisi







Tiens d’ailleurs, ils étaient pas content que Google leur lâche pas un susucre mais pourtant, aucun n’a eut les c<img data-src=" />lles de rajouter les quelques lignes magiques dans leur robots.txt pour stopper le crawl de leur contenu par Google. S’ils n’aiment pas les services Google, qu’ils s’en passent <img data-src=" />



Bon maintenant, j’attends l’édito vidéo de Christophe Barbier dans lequel il va fanfaronner que c’est une grande victoire pour la presse ect… Ça risque d’être comique <img data-src=" />









sscrit a écrit :



ne me dite pas que la france va s’assoir sur 1,5 millard d’euros de redressement fiscale pour ce pauvre fond d’aide a la presse ?



ah si.



J’ai l’impression que nous sommes mauvais en tout et surtout en affaires !





Ce sont 2 affaires différentes. Celle de l’évasion fiscale n’est pas encore terminée.



C’est bien un accord, mais ce fond va encore être un nid de lobbyistes.


parfois, c’est déprimant d’avoir raison <img data-src=" />



http://www.pcinpact.com/news/74959-google-dement-avoir-recu-redressement-fiscal-1-milliard-deuros.htm?_page=16&vc=1#c4328884



A voir comment ce gouvernement “fonctionne”, il semble peut probable qu’aucun lien ne soit fait entre ces deux affaires…



qui lira verra



chouette une usine a gaz



et vive la france <img data-src=" />





hs: ils seront payer combien les membres du conseil d’administration du fond?








Tolor a écrit :



Ce sont 2 affaires différentes. Celle de l’évasion fiscale n’est pas encore terminée.







Dans la mesure ou Hollande promettait que le fisc s’intéresserait de près à Google si aucun n’accord n’était trouvé avec la presse, on peut raisonnablement dire qu’il ne va plus y avoir de réelle action.



Perso, je ne comprend pas pourquoi la presse qui est déjà sur le net devrait avoir droit à ce financement. Bon les prochains a demander de l’aide à Google ce sera les chaines de ventes de biens culturels traditionnelles ?








Durandal a écrit :



Perso, je ne comprend pas pourquoi la presse qui est déjà sur le net devrait avoir droit à ce financement. Bon les prochains a demander de l’aide à Google ce sera les chaines de ventes de biens culturels traditionnelles ?







<img data-src=" /> Crozatier et Roche Bobois, depuis qu’Amazon a émis le désire de vendre du meuble <img data-src=" />









zogG a écrit :



Genre à l’étranger ? En Italie ? en Angleterre ?



Je sais pas si en matière de presse, l’herbe est vraiment plus verte ailleurs.





Et avec des groupe à la Bilderberg, l’herbe doit être autant toxique…



Et pourquoi le gouvernement privilégie ainsi la régie publicitaire américaine Google envers celles Francaise ?


“L’accord prévoit également un important volet de partenariat commercial, passant notamment par l’utilisation des solutions et outils publicitaires de Google ou le magasin en ligne Play.”



Ils sont pas fou chez Google. Business is business <img data-src=" />

source




Ce fonds disposera d’un conseil d’administration, une gouvernance ouverte, aux membres indépendants a-t-on précisé.





En gros, on va planquer des potes là-bas quelque temps, et google s’en sort avec un tape sur la main pour la fraude fiscale.



GG








pti_pingu a écrit :



Dans la mesure ou Hollande promettait que le fisc s’intéresserait de près à Google si aucun n’accord n’était trouvé avec la presse, on peut raisonnablement dire qu’il ne va plus y avoir de réelle action.







Le temps nous permettra de juger de ce point précis !



Mais j’ai bien peur que tu ais raison



1,5 milliards d’euros contre 60 millions <img data-src=" />



Juste du baissage de slip de très haut niveau !






Google et la presse française trouvent un accord



Google a promis d’investir pour gagner plus et ne peut traiter qu’avec un chef d’Etat, pas avec une simple ministre


Le 02/02/2013 à 06h37

De loin ça ressemble à une grosse corruption, dans d’autres états on aurait vu ça comme ça, mais c’est vrai qu’en France donner de l’argent au pouvoir ce n’est pas de la corruption, c’est heu… autre chose…


t quand on les entends tous à la radio ou à la télé, c’est que Google va les aider pour leur visibilité sur le net. Mais wait, c’est pas ce que proposer Google news et qu’en plus la plupart de ces torchons ont déjà un site internet ?

Bref les pleureuses ce félicitent de cet accord “ historique “.


Le 02/02/2013 à 08h31

Pour la presse française qui n’arrive pas à se mettre au numérique et lorgne sur les revenus publicitaires de Google News (entendu à la radio, mais ils n’ont pas dit où était la pub dans Google News) je ne suis pas certain que 60 M€ suffisent… Moi je pense qu’il faudrait abréger leurs souffrances… Achevons les.


Jackpot <img data-src=" />



Plus besoin de faire dans le factuel <img data-src=" /> ils vont pouvoir utiliser des tonnes d’encre a gloire du régime qu’ils ont porté a bout de bras lors des dernières élections



triste france


j’entends ça au réveil ce matin, et depuis je m’interroge : qu’y gagne réellement Google ? car ce n’est pas la menace d’une loi ridicule et inapplicable qui a pu faire “flancher” le géant… surtout étant en position de force et ayant menacé de déréférencement la presse qui bénéficie chaque jour de leur présence sur le moteur de recherche le plus utilisé (et ça, ça les a bien fait flipper…).



du coup je cherche à comprendre ce qui a bien pu pousser Google à “s’écraser”, du moins aux yeux du public. des avantages fiscaux monstrueux sur une implantation de Google en France ? le fisc, comme cela a été dit plus haut… ? vous pensez qu’ils ont toutes leurs billes ici ? un petit redressement pour les quelques actifs sur le territoire français, et on en parle plus.



bref, cet accord me parait complètement aberrant et j’aimerais vraiment comprendre.


C’est surtout que Google a réussi son coup : au lieu de payer sur les droits d’auteurs ou les droits voisins, la société a juste filé un chèque qui -si j’ai bien compris- est une compensation des gains qu’auraient pu générer de corrects ADsense.



Donc voilà ce qui se passe : Google file des combines pour optimiser la pub Adsense, ce qui fait gagner des sous aux journaux en ligne, du coup les patrons de presse sont content et ont tout intérêt à survaloriser la présence dans Google News qui assure du passage en masse.



Effet de bord amusant : Google gagne de toute façon des sous sur les Adsense puisque c’est sa régie.



Donc le grand gagnant dans l’histoire c’est Google. Bien joué, les patrons de presse et le gouvernement s’est fait bananer de première, et le pire c’est qu’ils ne s’en sont pas rendu compte…


Il sont ou les kékés qui disaient que Google allait écraser la presse et faire plier le gouvernement ? <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Ca la ramène moins là !



Et encore Google s’en sort trop bien.


Le 02/02/2013 à 12h09







servalx a écrit :



Il sont ou les kékés qui disaient que Google allait écraser la presse et faire plier le gouvernement ? <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Ca la ramène moins là !



Et encore Google s’en sort trop bien.





C’est clair que le droit voisin est une révolution…. <img data-src=" />









servalx a écrit :



Il sont ou les kékés qui disaient que Google allait écraser la presse et faire plier le gouvernement ? <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Ca la ramène moins là !



Et encore Google s’en sort trop bien.





Auto-contradiction

GG <img data-src=" />



ça y est, à la TV ils parlent de 60 millions par an <img data-src=" />



(sur D8, le journal de 13H35)









“Journaliste français”, ça doit en imposer à l’étranger ^^


je me demande comment google peut faire 60M€ avec google news…


Comme s’ils avaient quelque chose à battre du marché Français <img data-src=" />


La presse n’est pas la seule à se goinfrer sur le dos des contribuables français. Mais de là à réussir à taxer une entreprise étrangère, ils sont forts. Bon en contrepartie, les français vont s’assoir sur dés-optimisation fiscale de Google.

Si j’apprenais que les MNPP et le syndicat du livre CGT étaient derrière tout cela, j’en serais qu’à moitié surpris.



JM








John Shaft a écrit :



Au contraire, qu’un journal prenne parti politiquement c’est bien. Ce qui est détestable, ce sont les journaux qui prennent parti mais qui se dise “neutre, objectif,…”





Laisse-moi deviner, le JT de TF1?









kail a écrit :



Laisse-moi deviner, le JT de TF1?







Je pensais plus au truc papiers genre “Le Monde” ;)









John Shaft a écrit :



Je pensais plus au truc papiers genre “Le Monde” ;)





Le monde, j’arrive pas trop à cibler le bord politique…C’est sûr qu’ils ne sont pas neutres.









kail a écrit :



Le monde, j’arrive pas trop à cibler le bord politique…C’est sûr qu’ils ne sont pas neutres.







Plutôt centre gauche avec un penchant européen et libéral (dans le sens vulgaire économique du terme pour pas choquer les 2-3 vrais libéraux qui traînent ici ;) )



Le Figaro: droite

Marianne:centre

Mediapart:gauche



Et les journaux comme le parisien ou 20 minutes, plutôt de quel bord politique?








kail a écrit :



Et les journaux comme le parisien ou 20 minutes, plutôt de quel bord politique?







Dans le sens du vent <img data-src=" />



(moi je les vois comme populiste, mais c’est un avis perso)









Tolor a écrit :



Ce sont 2 affaires différentes. Celle de l’évasion fiscale n’est pas encore terminée.





Je sais qu’Hollande fait pas mal de choses depuis qu’il est là,

mais j’hésite à y croire.



Comme disent certains, Google ne flanche pas : 60M c’est de la petite monnaie pour que la France se la boucle et regarde ailleurs.









Kivlov a écrit :



j’entends ça au réveil ce matin, et depuis je m’interroge : qu’y gagne réellement Google ?



bref, cet accord me parait complètement aberrant et j’aimerais vraiment comprendre.





Si tu lis l’article en profondeur, tu vois que Google va être encore plus présent sur les sites qui lui demandent des sous.

Et la presse va encore plus perdre de sa forme papier.



google fait chier.. Fallait les envoyer péter !



mais bon ca reste du pipi de chat pour eux, et pendant ce temps … google va pouvoir gentilleent les écrabouiller.. mdr



oui je sais c’est vache.. mais j’en ai marre des sacem, journalistes, machin et truc qui viennent chialer parce qu’ils ne savent pas se démerder seuls !



je pense qu’il y a des FRANCAIS bien plus dans la misere qui mériteraient d’etre aidé et pour lesquels on appelle ni google au secours, ni on ne brandit la menace d’une loi . Que les dinausores crevent !


Le 04/02/2013 à 08h24

Le fond sera alimenté, mais cela ne veut pas dire qu’il sera utilisé <img data-src=" />








servalx a écrit :



Il sont ou les kékés qui disaient que Google allait écraser la presse et faire plier le gouvernement ? <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Ca la ramène moins là !







Pourquoi écraser quelqu’un quand on peut en faire sa poule de luxe ? <img data-src=" />




Et les journalistes, ils payent quand ils vont chercher les infos sur Google ? Le plus grave c’est cette mentalité de rentier qu’ont les patrons français.


Fermer