Antitrust : les concessions de Google plaisent à l'UE, moins aux concurrents

Antitrust : les concessions de Google plaisent à l’UE, moins aux concurrents

Qui perd gagne ?

Avatar de l'auteur
Nil Sanyas

Publié dans

Droit

06/02/2014
133

Antitrust : les concessions de Google plaisent à l'UE, moins aux concurrents

Conformément à l'annonce de Reuters, la Commission européenne a obtenu de bien meilleures propositions de la part de Google selon son point de vue. Ce dernier a notamment garanti que pour chaque promotion de ses propres services sur son moteur de recherche, trois services rivaux seront aussi mis en avant. Une avancée non négligeable, mais qui soulève de nombreux questionnements.

 Google propositions Europe 

 

En guerre depuis plus de trois ans avec la Commission européenne suite à des plaintes de certains concurrents, Google est accusé d'abus de position dominante. L'un des griefs majeurs est la mise en avant de ses autres services sur son moteur de recherche. Fort d'une part de marché supérieur à 90 % en Europe dans le secteur de la recherche en ligne, le géant américain exploiterait cette situation enviable en avantageant ses autres services (shopping, etc.) selon la Commission, ce qui peut être considéré comme une forme d'abus.

 

Depuis plusieurs années maintenant, Google et Bruxelles négocient donc, avec divers pas en avant et en arrière. Néanmoins, Joaquin Almunia, le commissaire européen à la Concurrence, n'a pas caché en décembre dernier son agacement et qu'il comptait sévir si l'Américain ne faisait pas plus de concession : « la dernière proposition telle qu'elle a été présentée par Google en octobre (...) n'est pas acceptable dans le sens où elle n'apaise pas nos inquiétudes par rapport à la concurrence ».

Des propositions où Google ne perd pas toujours au change

Un terrain d'entente a toutefois été trouvé, ce qui devrait permettre à Google d'éviter une lourde amende de plusieurs milliards d'euros. Quelles sont ces concessions concrètement ? Quatre propositions majeures sont à noter :

  • Google supprimera ses exigences d'exclusivité dans ses accords avec les éditeurs lors de la fourniture de publicités dans son moteur de recherche, point qui était vivement critiqué par la Commission.

  • Google supprimera la clause qui empêchait les campagnes de publicité présentes sur son moteur de recherche d'être utilisées par les plateformes de publicité des moteurs de recherche concurrents.

  • Google fournira aux fournisseurs de contenu une option de retrait de leurs contenus dans ses services de recherche.

  • Trois services concurrents seront mis en avant à égalité avec ses propres services.

Ce dernier point est très intéressant et des exemples concrets ont même été fournis par Google afin de monter l'évolution.

 

Google concessions Google concessions

Tous les produits issus de Google Shopping avant, avec les produits de la concurrence après 

 

Ce changement important mérite toutefois explications. Tout d'abord, il est dit que les services concurrents seront « sélectionnés par une méthode objective », ce qui n'est guère précis. Ensuite, il est noté que les concurrents « auront le contrôle de la façon dont ils veulent présenter leurs offres ainsi que leur modèle d'affaires ». Et surtout, Google promet une égalité de traitement d'un point de vue tarifaire. Cela signifie donc que s'il ne facture pas l'intégration des liens dans son service de recherche spécialisé, les concurrents ne seront pas non plus facturés. Les trois sociétés rivales de Google qui seront affichées le seront parmi une sélection de concurrents, ceci à l'aide de l'algorithme de recherche web « normal » de Google.

Cela signifie donc aussi que dans les cas où Google facture l'intégration dans son service de recherche spécialisé (type Shopping), les trois concurrents mis en avant ne seront pas choisis au hasard via un simple algorithme, mais « sur la base d'un mécanisme d'enchères dédié ». Des enchères qui profiteront bien évidemment à Google, cela va sans dire. Une telle proposition ne manquera pas de faire couler beaucoup d'encre.

« Pires que de ne rien faire »

Justement, les concurrents de Google, dont certains sont à l'origine de l'enquête de la Commission européenne, n'ont pas caché leur irritation face à toutes ces propositions. L'ICOMP, qui représente de nombreuses sociétés présentes sur Internet (dont Microsoft et Mappy), a ainsi expliqué hier que cet accord n'avait pas encore été examiné par un tiers et que cette situation était hautement dommageable. Le groupe de lobbying demande ainsi du temps afin d'évaluer techniquement l'efficacité de ces propositions. L'ICOMP dit craindre que sans avis extérieur, Joaquin Almunia se fera manipuler par Google. Il « implore » ainsi le commissaire de lui permettre d'analyser les concessions de Google.

 

L'organisation FairSearch va pour sa part encore plus loin en déclarant que les propositions de l'Américain étaient  « pires que de ne rien faire ». Le groupe est sur la même longueur d'onde que l'ICOMP et critique le fait qu'aucun avis extérieur n'ait encore été donné. « FairSearch Europe a besoin d'examiner ces propositions en détail, mais notre préoccupation est que les engagements proposés entérinent les discriminations et augmentent les coûts des concurrents au lieu de résoudre le problème des pratiques anticoncurrentielles de Google. »

 

Quant à la BEUC, qui regroupe les associations de défense des consommateurs en Europe, elle a déclaré au micro de l'AFP que la Commission avait « raté, de loin, l’objectif d’assurer un choix juste pour les consommateurs ». Enfin, l'ENPA, autre association européenne qui représente cette fois les éditeurs de presse, a estimé que les propositions de Google « ne mettaient pas fin à la promotion de ses propres services, mais auraient pour résultat de les rendre légaux ».

 

La Commission européenne n'a pas encore pris une décision finale face à ces propositions, et les plaignants pourront donc faire connaître leurs positions lors des prochaines semaines. Néanmoins, tout porte à croire que les concessions ci-dessus seront appliquées. L'avis définitif de la commission ne sera connu que d'ici plusieurs mois selon Bruxelles. Un représentant de la commission a toutefois reconnu qu'un changement de position est peu probable. Une entité indépendante, nommée par la Commission, aura alors pour rôle de vérifier le respect des engagements de Google. Ces engagements devront d'ailleurs être appliqués durant cinq ans minimum.

133

Écrit par Nil Sanyas

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Des propositions où Google ne perd pas toujours au change

« Pires que de ne rien faire »

Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

Commentaires (133)


EMegamanu Abonné
Le 06/02/2014 à 17h 29

Petit à petit on avance, mais j’aurai préféré une commission européenne un poil plus dure.



Càd, qu’au lieu d’avoir :

un bloc de résultats des services de Google, suivi d’un résultat par service,



que l’on ait :

la possibilité de remplacer tout le bloc par les résultats d’un tout autre service, avec un sélecteur pour utiliser un autre service



En gros, comme pour le champ de recherche au sein du navigateur, ou la sélection du navigateur au premier démarrage de Windows.


Le 06/02/2014 à 17h 49

Je ne comprend pas pourquoi Google doit laisser de la place au concurrent sur SON moteur de recherche, c’est comme si iTunes devait donner la possibilité d’acheter de la musique chez un autre marchand.

Je comprend très bien que c’est le plus utilisé et peut donc faire n’importe quoi, mais mettre en avant SES services, me semble plus que normal.

Surement un rapport au loin AntiTrust comme au temps d’internet explorer sur Windows.


Le 06/02/2014 à 17h 52

Ben tu as donné la réponse : abus de position dominante. Si demain Google décide de blacklister un site juste parce qu’il est concurrent avec, le site est foutu.


Le 06/02/2014 à 17h 55







Tumeconnais a écrit :









Plus de 90% de part de marché sur un quasi “service public” de fait, sur la porte d’entrée de l’internet, dont 99% des recherches ne doivent pas dépasser la première page, etc… ça fait quand même beaucoup de pouvoir dans une seule main.



Le 06/02/2014 à 17h 55

La devise est normalement : “Qui ose, gagne.”



Effectivement, l’inverse fonctionne aussi !



<img data-src=" />



<img data-src=" />


Le 06/02/2014 à 17h 55







Tumeconnais a écrit :



Je ne comprend pas pourquoi Google doit laisser de la place au concurrent sur SON moteur de recherche, c’est comme si iTunes devait donner la possibilité d’acheter de la musique chez un autre marchand.

Je comprend très bien que c’est le plus utilisé et peut donc faire n’importe quoi, mais mettre en avant SES services, me semble plus que normal.

Surement un rapport au loin AntiTrust comme au temps d’internet explorer sur Windows.





100% d’accord, faut pas exagérer non plus.

Et puis si on veut remplacer la promotion des autres services Google dans l’interface du moteur de recherche de Google, on se développe son petit script GreaseMonkey (ou TamperMonkey, ou… whatever) et on arrête de venir pleurnicher.







yeagermach1 a écrit :



Ben tu as donné la réponse : abus de position dominante. Si demain Google décide de blacklister un site juste parce qu’il est concurrent avec lui a été ordonné de faire ainsi (cf. affaire Allostreaming), le site est foutu.





Mais par contre là, c’est légal ?



Le 06/02/2014 à 17h 58

C’est enervant la mise en avant de resultat google. Surtout que la plupart de leurs service mis en avant sont vraiment pourris/ inutilisables. Je pense par exemple au service cinema et au comparateur d’avions quisont systematiquement mis en avant et ne valent pas un clou. <img data-src=" />


Le 06/02/2014 à 18h 02







Tumeconnais a écrit :



Surement un rapport au loin AntiTrust comme au temps d’internet explorer sur Windows.







Tout a fait. C’est le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) qui condamne l’abus d’éviction = le fait pour une entreprise d’utiliser sa position dominante sur un marché pour éliminer les concurrents et in fine renforcer sa position dominante.



Le 06/02/2014 à 18h 12







maxxyme a écrit :



100% d’accord, faut pas exagérer non plus.

Et puis si on veut remplacer la promotion des autres services Google dans l’interface du moteur de recherche de Google, on se développe son petit script GreaseMonkey (ou TamperMonkey, ou… whatever) et on arrête de venir pleurnicher.





Mais par contre là, c’est légal ?





Si c’est ordonné par un juge, oui.

Si non, c’est de l’abus de pouvoir.



Le 06/02/2014 à 18h 14

L’UE s’attaque à des choses futiles alors que nous n’avons toujours pas de réponse sur la sécurité de nos données (Gmail, Drive,….) et plus précisément sur les éventuelles relations entre Google et NSA/DGSE/…. !


Le 06/02/2014 à 18h 16

Affaire très bien gérée par Google. Plutôt que de subir une décision qui pouvait leur être défavorable, il retourne la situation a leur avantage en monetisant un espace que d’autres espéraient avoir gratuitement.



Bien joué car désormais on ne plus critiquer que Google ferme son espace aux autres.


Mihashi Abonné
Le 06/02/2014 à 18h 43

De notre coté, il y a une solution plus simple et très efficace : ne plus utiliser gogleu…


Le 06/02/2014 à 18h 57







Mihashi a écrit :



De notre coté, il y a une solution plus simple et très efficace : ne plus utiliser gogleu…





Mais ça ne règle pas le problème des Michus de base qui laissent sagement leur trajectoire internet contrôlée par Google, pour rester autant que possible à portée de Google (si possible un site/service du groupe, à défaut un site bourré d’Adsense et autre Analytics), en générant du cash et des données pour Google.



Le 06/02/2014 à 18h 58

“Antitrust tu perds ton sang-froid !”



<img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 19h 07







yeagermach1 a écrit :



Ben tu as donné la réponse : abus de position dominante. Si demain Google décide de blacklister un site juste parce qu’il est concurrent avec, le site est foutu.









maxxyme a écrit :



100% d’accord, faut pas exagérer non plus.

Et puis si on veut remplacer la promotion des autres services Google dans l’interface du moteur de recherche de Google, on se développe son petit script GreaseMonkey (ou TamperMonkey, ou… whatever) et on arrête de venir pleurnicher.





Mais par contre là, c’est légal ?









Bah , c’est pas comme si google n’avait pas déjà profité de son moteur de recherche pour abus de position dominante… L’exemple qui me vient en tête c’est Yelp , le service ayant refusé le rachat par Google, a vu subitement ses pages dégradées dans les résultats de recherche Google comme par hasard du jour au lendemain <img data-src=" />



Idem Prix du Net avait également subi les foudres du ranking Google; mais là on ne peut pas vraiment conclure si c’était volontaire.



Le 06/02/2014 à 20h 18







kikoo25 a écrit :



Mais ça ne règle pas le problème des Michus de base qui laissent sagement leur trajectoire internet contrôlée par Google, pour rester autant que possible à portée de Google (si possible un site/service du groupe, à défaut un site bourré d’Adsense et autre Analytics), en générant du cash et des données pour Google.







Et ?

Les gens font pleins de trucs sans se poser de questions, comme par exemple voter pour les mêmes partis politiques quoiqu’il se passe. Pour autant on vient pas leur interdire de faire ce choix.







Mme_Michu a écrit :



Idem Prix du Net avait également subi les foudres du ranking Google; mais là on ne peut pas vraiment conclure si c’était volontaire.







Certainement un complot des Illuminatis. PCinpact représentait un danger mondial pour Google, donc ils ont voulu l’éliminer. <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 20h 32







Tumeconnais a écrit :



Je ne comprend pas pourquoi Google doit laisser de la place au concurrent sur SON moteur de recherche, c’est comme si iTunes devait donner la possibilité d’acheter de la musique chez un autre marchand.

Je comprend très bien que c’est le plus utilisé et peut donc faire n’importe quoi, mais mettre en avant SES services, me semble plus que normal.

Surement un rapport au loin AntiTrust comme au temps d’internet explorer sur Windows.





Je pense que ça pose problème parce que Google est en position dominante (très largement) sur le secteur des moteurs de recherches. Utiliser ce moteur de recherche pour faire la promotion d’autres services Google, c’est de l’abus de position dominante.



C’est comme Microsoft qui s’est fait condamner parce qu’il était dominant sur le marché des OS, et qu’il utilisait cela pour forcer la main à utiliser un autre programme, Internet Explorer (navigateur) : abus de position dominante.



Le problème n’est pas la position dominante en elle-même, c’est le fait qu’une entreprise use et abuse de cette position pour pousser l’utilisation de ses autres produits / services.



Le 06/02/2014 à 20h 36







Gilles.T a écrit :



Et ?

Les gens font pleins de trucs sans se poser de questions, comme par exemple voter pour les mêmes partis politiques quoiqu’il se passe. Pour autant on vient pas leur interdire de faire ce choix.





Et donc tu trouves souhaitable que le paysage commercial se mette à ressembler au paysage politique ? Et que l’aiguilleur d’internet soit aussi un des principaux businesses d’aval et donc en conflit d’intérêts complètement évident ? Il me semble que communément ça s’appelle être juge et partie…



Le 06/02/2014 à 20h 50







Tumeconnais a écrit :



Je ne comprend pas pourquoi Google doit laisser de la place au concurrent sur SON moteur de recherche, c’est comme si iTunes devait donner la possibilité d’acheter de la musique chez un autre marchand.

Je comprend très bien que c’est le plus utilisé et peut donc faire n’importe quoi, mais mettre en avant SES services, me semble plus que normal.

Surement un rapport au loin AntiTrust comme au temps d’internet explorer sur Windows.







Les dirigeant de l’UE estiment que le modèle de la concurrence est le plus avantageux pour les consommateurs. Or la concurrence n’est pas le laisser-faire. Le laisser-faire a des conséquences comme des ententes (entre opérateurs par exemple) ou des abus de position dominante. Tu ne peux pas dire « je ne vois pas de problèmes à ce qu’ils s’entendent sur les prix, ils font ce qu’ils veulent » (marché non-contestable toussa…).



Le commission doit donc fixer des règles pour avoir une « vraie » concurrence bénéfique au consommateur (car on est censé être en démocratie, des lois faites par les citoyens pour les citoyens).



Après, on est pas obligé d’être d’accord avec cette vision des choses.



Le 06/02/2014 à 21h 01

ils leur faut pas grand chose a la commission pour etre content


Le 06/02/2014 à 21h 21







Gilles.T a écrit :



Et ?

Les gens font pleins de trucs sans se poser de questions, comme par exemple voter pour les mêmes partis politiques quoiqu’il se passe. Pour autant on vient pas leur interdire de faire ce choix.







Certainement un complot des Illuminatis. PCinpact représentait un danger mondial pour Google, donc ils ont voulu l’éliminer. <img data-src=" />







J’étais certain qu’un comique allait essayer de tourner mon commentaire en dérision c’est pourquoi j’ai conclu que que peut être pas volontaire..



Et évidemment c’était prévisible, t’allais faire l’impasse sur la première partie de mon commentaire.



John Shaft Abonné
Le 06/02/2014 à 21h 29







matroska a écrit :



“Antitrust tu perds ton sang-froid !”



<img data-src=" />







Le fameux tube de Social (après l’Internationale) <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 22h 09







Flo_1 a écrit :



Les dirigeant de l’UE estiment que le modèle de la concurrence est le plus avantageux pour les consommateurs. Or la concurrence n’est pas le laisser-faire. Le laisser-faire a des conséquences comme des ententes (entre opérateurs par exemple) ou des abus de position dominante. Tu ne peux pas dire « je ne vois pas de problèmes à ce qu’ils s’entendent sur les prix, ils font ce qu’ils veulent » (marché non-contestable toussa…).



Le commission doit donc fixer des règles pour avoir une « vraie » concurrence bénéfique au consommateur (car on est censé être en démocratie, des lois faites par les citoyens pour les citoyens).



Après, on est pas obligé d’être d’accord avec cette vision des choses.







Oui, mais on oublie de dire aux consommateurs que ce sont d’abord eux, en tant que salariés qui seront mis en concurrence. <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 22h 11







sr17 a écrit :



Oui, mais on oublie de dire aux consommateurs que ce sont d’abord eux, en tant que salariés qui seront mis en concurrence. <img data-src=" />





Quand ya pas de concurrence, ce sont eux, en tant que salariés, qui n’ont qu’une boîte unique comme employeur potentiel… <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 22h 57







A973C a écrit :



L’UE s’attaque à des choses futiles alors que nous n’avons toujours pas de réponse sur la sécurité de nos données (Gmail, Drive,….) et plus précisément sur les éventuelles relations entre Google et NSA/DGSE/…. !





Non justement, ce sont de très bonnes choses qui ont été faites, les 2 premiers points sont très intéressants.

Ensuite le 3eme bien que je ne vois pas pourquoi il ne s’appliquerait qu’à Google, est aussi une très bonne chose.



Le dernier c’est de la branlette un peu comme le ballot screen, c’est absurde envers Google autant qu’envers ses concurrents.



Je ne comprends pas qu’on ne trouve pas mieux que d’obliger des sociétés à aller à l’encontre de leurs propres intérêts…



Pour les données privées, c’est un autre débat et il a lieu ailleurs <img data-src=" />



Le 06/02/2014 à 23h 01







kikoo25 a écrit :



Quand ya pas de concurrence, ce sont eux, en tant que salariés, qui n’ont qu’une boîte unique comme employeur potentiel… <img data-src=" />





Oui, mais si c’est la leur tout va bien <img data-src=" />



Mr.Nox Abonné
Le 06/02/2014 à 23h 05

Trois service plus Google shopping, ils sont gagnant quoi qu’il arrive en plis de monetiser l’apparition des rivaux.r


Le 06/02/2014 à 23h 15







kikoo25 a écrit :



Mais ça ne règle pas le problème des Michus de base qui laissent sagement leur trajectoire internet contrôlée par Google, pour rester autant que possible à portée de Google (si possible un site/service du groupe, à défaut un site bourré d’Adsense et autre Analytics), en générant du cash et des données pour Google.







Pour le coup, il est évident que ça ne régle pas ce problème, vu que ce n’est pas ce problème que traitait l’attaque pour position dominante <img data-src=" />



Pour le coup c’est plus les attaques des différentes CNILL Européennes, attaques qui sont loin d’être terminés elles <img data-src=" />



Maintenant la solution pour Google de faire de la pub des autres services au même niveau que les autres, c’est un peu tiré par les cheveux … à voir ce que ça donnera …

Maintenant que les concurrents qui n’ont qu’un objectif : “la mort des services annexes de Google”, je peux comprendre qu’ils ne soient pas content … après tout, ça les force à publier à Google leurs info =&gt; renforce encore plus Google comme “passage obligé” vu qu’il regroupe tout <img data-src=" /><img data-src=" /><img data-src=" />



Et pour le coup, je serai pas contre que Google soit interdit de créer ses “services achat” en Europe <img data-src=" />

La position de “moteur de recherche en position dominante” est vraiment trop avantageuse … mais à partir de là, c’est aussi la porte ouverte à faire interdire … bah tout <img data-src=" />

g+, Youtube, GDrive … <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 00h 08







kikoo25 a écrit :



Mais ça ne règle pas le problème des Michus de base qui laissent sagement leur trajectoire internet contrôlée par Google, pour rester autant que possible à portée de Google (si possible un site/service du groupe, à défaut un site bourré d’Adsense et autre Analytics), en générant du cash et des données pour Google.





Ils l’ont choisi, Gogleu.

Aux dernières nouvelles, l’OS majoritaire (Windows) propose par défaut Bing,

avec la possibilité de changer.

Donc à part Chrome qui s’installe quand l’utilisateur ne fait pas attention,

Gogleu n’est pas le moteur de recherche par défaut.



Le 07/02/2014 à 01h 51







yeagermach1 a écrit :



Ben tu as donné la réponse : abus de position dominante. Si demain Google décide de blacklister un site juste parce qu’il est concurrent avec, le site est foutu.



je pense au contraireque google favorise la libre concurrence du fait de son modele economique

Et puis de toute facon ce n’est qu’un régissseur qui fournit des services gratuits aux internautes. Donc monopole ou pas, dominant ou pas, je vois pas ou est l’abus.



Le 07/02/2014 à 01h 55







Reznor26 a écrit :



Plus de 90% de part de marché sur un quasi “service public” de fait, sur la porte d’entrée de l’internet, dont 99% des recherches ne doivent pas dépasser la première page, etc… ça fait quand même beaucoup de pouvoir dans une seule main.



et bien c’est pas google qui est en cause et il faut trouver un moyen de reguler le net en sanctionnant les mauvais eleves qui proposent des services sans respecter la concurrence.



Le 07/02/2014 à 06h 09







Mme_Michu a écrit :



Idem Prix du Net avait également subi les foudres du ranking Google; mais là on ne peut pas vraiment conclure si c’était volontaire.





Ca ne l’était pas.

Si je me souviens bien, c’était un problème technique qui faisait que des requêtes menaient à des erreurs 404.



Le 07/02/2014 à 07h 20







atomusk a écrit :



Pour le coup, il est évident que ça ne régle pas ce problème, vu que ce n’est pas ce problème que traitait l’attaque pour position dominante <img data-src=" />



Pour le coup c’est plus les attaques des différentes CNILL Européennes, attaques qui sont loin d’être terminés elles <img data-src=" />





Les attaques des différentes CNIL portent plutôt que la partie filage. La partie trajectoire contrôlée qui favorise les propres services de Google, ça relève bien de l’abus de position dominante.







atomusk a écrit :



Et pour le coup, je serai pas contre que Google soit interdit de créer ses “services achat” en Europe <img data-src=" />

La position de “moteur de recherche en position dominante” est vraiment trop avantageuse … mais à partir de là, c’est aussi la porte ouverte à faire interdire … bah tout <img data-src=" />

g+, Youtube, GDrive … <img data-src=" />





Pas les interdire, les séparer de Google. Un moteur de recherche qui a 90% des parts de marché (voire plus selon les pays, parfois aussi moins) ne peut pas retourner des résultats objectifs si à chaque recherche il propose lui-même un service qui y répond: tu cherches une vidéo? Youtube. Un réseau social? G+. Du stockage cloud? GDrive. Un fournisseur d’e-mail? Gmail. Une régie pub? Un service de statistiques de visites? etc, etc. Partant de là, pourquoi mettre en avant les concurrents plutôt que les services maison? Au passage, si G+ n’avait pas été poussé avec insistance par Google, ça serait sans doute resté un réseau social de seconde zone…







elpetio a écrit :



je pense au contraireque google favorise la libre concurrence du fait de son modele economique

Et puis de toute facon ce n’est qu’un régissseur qui fournit des services gratuits aux internautes. Donc monopole ou pas, dominant ou pas, je vois pas ou est l’abus.





Cf plus haut. Tu as des internautes qui cherchent une vidéo de Justin Bieber et tu t’appelles Google. Il y a la même vidéo pertinente sur Youtube, Dailymotion et Vimeo. Tu vas spontannément mettre la vidéo de Dailymotion en premier, peut-être ? <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 07h 27

Je trouve que les resultats de duckduckgo se sont bien ameliores ces derniers temps. La commission peut jouer les protecteurs mais mieux vaut prendre les devant. Finalement c’est comme la question Windows/Linux. Si on est pas content il y a des solutions assez simple qui feront veritablement reflechir Microsoft ou Google.


Le 07/02/2014 à 07h 45



Cf plus haut. Tu as des internautes qui cherchent une vidéo de Justin Bieber et tu t’appelles Google. Il y a la même vidéo pertinente sur Youtube, Dailymotion et Vimeo. Tu vas spontannément mettre la vidéo de Dailymotion en premier, peut-être ?





je pense que ce genre d’exemple est de la fausse concurrence, c’est comme présenter les memes shampoing avec des marques différentes. JE sais que les grandes marques font ca dans le commerce mais je n’appelle pas ca du liberalisme ou du choix. Ce qui nous intéresse c’est la disposition, les services,les échanges de biens et la libre concurrence des contenus. On va pas non plus demander a des grands groupes qui ont le monopole de faire de la pub pour les marques concurrentes

pas plus qu’on va demander a windows de proposer du linux dans la boite parce que cela fausse la concurrence. La concurrence a ses limites.



ce qu’il faut c’est reguler internet et condamner les moteurs de recherche qui n’ont pas une ligne et un algorithme qui respecte cette libre concurrence de contenu sur la toile.


Le 07/02/2014 à 07h 59







jeanfig a écrit :



Je trouve que les resultats de duckduckgo se sont bien ameliores ces derniers temps. La commission peut jouer les protecteurs mais mieux vaut prendre les devant. Finalement c’est comme la question Windows/Linux. Si on est pas content il y a des solutions assez simple qui feront veritablement reflechir Microsoft ou Google.





j’ai testé pas mal de moteur de recherche et google est le meilleur

je connais pas leur algorithme ou la facon dont il traite les données. Mais les résultats sont les plus pertinents.



Le 07/02/2014 à 07h 59







EMegamanu a écrit :



Petit à petit on avance, mais j’aurai préféré une commission européenne un poil plus dure.



Càd, qu’au lieu d’avoir :

un bloc de résultats des services de Google, suivi d’un résultat par service,



que l’on ait :

la possibilité de remplacer tout le bloc par les résultats d’un tout autre service, avec un sélecteur pour utiliser un autre service



En gros, comme pour le champ de recherche au sein du navigateur, ou la sélection du navigateur au premier démarrage de Windows.









Mais c’est pas une démarche philosophique dont-il s’agit , c’est choquant de voir un acteur privé se voir imposer de mettre ses concurrents en avant , parce que l’UE n’a pas parié sur les technologies numériques au moment ou elle devait le faire.



C’est comme si on imposait à Renault de proposer des moteur Peugeot ou VW ou Toyota en lieu et place des siens dans ses véhicules.



Les chinois ont choisi de ne pas se laisser imposer Google et consorts, ils ont et continuent a développer leurs outils permettant de s’affranchir du dictât américain, je pense qu’il y a assez de talents en Europe et qu’il n’est pas trop tard pour prendre la même voie c.a.d celle de l’autonomie, comme l’UE a su le faire avec Airbus par exemple.



Car si le secteur est a ce point stratégique on se donne les moyens d’en être acteur, et il y a des chances que celà ai un impact positif sur l’emploi en empêchant les jeunes que nous formons a s’expatrier pour pouvoir exercer leurs métiers.



On pourrait raisonnablement trouvé un moyen de protéger les banques de données numérique Européenne et obliger les acteurs comme Google de devoir payer un droit pour pouvoir les référencer, pour le moment c’est la solution contraire Google peut proposer de déréférencer simplement ceux qui ne veulent pas de leurs solutions et comme personne ne prendrait le risque de ne plus avoir un peu de la lumière des projecteurs, on se bouscule pas pour en faire la demande.



On a laissé par commodité (ou par effet de méthodes liées à la corruption) les sociétés américaines en arriver a cette situation et maintenant on leur réclame la plus grande mansuétude car nous n’avons aucune solution propre.



Que l’on coupe les accès aux services US, ca au moins c’est une solution plus en phase avec nos souhaits, de toute façon on restera pas dans les cavernes a l’age de pierre bien longtemps.



Delà a applaudir à des solutions négociées du genre de celles qui ont conduit au ballot screen alors que l’UE avait réussi a imposer a Microsoft le retrait pur et simple d’IE et WMP en est malheureusement une belle preuve (ca prouve la puissance du lobbyisme US à Bruxelles).



Le 07/02/2014 à 08h 05

on pourrait aussi revenir au communisme


Le 07/02/2014 à 08h 08

Bon, je craque…



La part de marché de Google dans le domaine de la recherche web est ce qu’elle est du fait de la pertinence de ses résultats.



Cette pertinence est le résultat de l’utilisation d’un algorithme (le fameux PageRanking) qui est interne à Google, privé donc, et mis à jour régulièrement (Panda, etc…).



Oui des entreprises dépendent de leur classement sur Google pour leur santé financière, non ce n’est pas la faute de Google. Remettre le sort de l’entreprise entre les mains d’un algorithme développé par une société tierce, potentiellement un concurrent, c’est juste de la stupidité.



Un algorithme est un algorithme, il n’a pas à respecter quoi que ce soit. Si demain Google décide d’inverser l’ordre des résultats, je ne vois pas pour quelle raison quelqu’un pourrait dire quoi que ce soit. Ils ne le font pas parce qu’ils perdraient leurs clients, pas parce que la loi leur interdit.



Concernant la mise en avant de leurs produits plutôt que ceux de leurs concurrents, autant je comprend l’argument de la position dominante, autant ça ne doit pas devenir du cas par cas. Comme l’a dit Tumeconnais, on ne demande pas à iTunes de mettre en avant les résultats d’une autre plateforme, ou à AirFrance de proposer les tarifs d’une autre compagnie aérienne. Dans tout les cas, si Google dit que ses produits sont mieux classés que ceux de leur concurrents, que peut-on dire ? L’algorithme a buggé ???



Sérieusement, il faut arrêter ce délire. Google n’est pas un service public. Si quelqu’un (commission européenne / état) souhaite imposer ses vues sur les résultats de recherche, qu’il développe son propre moteur.



/coup de gueule


Le 07/02/2014 à 08h 41







DividedByZero a écrit :



Concernant la mise en avant de leurs produits plutôt que ceux de leurs concurrents, autant je comprend l’argument de la position dominante, autant ça ne doit pas devenir du cas par cas. Comme l’a dit Tumeconnais, on ne demande pas à iTunes de mettre en avant les résultats d’une autre plateforme, ou à AirFrance de proposer les tarifs d’une autre compagnie aérienne.





La comparaison est miteuse. Air France ne fait pas la promotion d’autres produits Air France qui n’ont rien à voir. C’est pour cela qu’ils ne sont pas inquiétés.



S’il s’agissait de publicités Play Store sur le Play Store, Google n’aurait aucun problème. Idem si c’était des publicités Google Search sur la page d’accueil de Google.



Le problème c’est d’utiliser la position dominante d’un service (Google Search) pour promouvoir d’autres services qui n’ont rien à voir (Google Shopping etc.). Ça s’appelle de l’abus de position dominante.



Et ces publicités pour leurs autres services/produits ne sont pas dûs à leur algorithme de recherche. C’est Google qui décide quels liens sponsorisés apparaissent en haut de la page. Ils ont décidé que ça serait les leurs : c’est de l’abus de position dominante.



Winderly Abonné
Le 07/02/2014 à 08h 48







Idiot Proof a écrit :



C’est comme si on imposait à Renault de proposer des moteur Peugeot ou VW ou Toyota en lieu et place des siens dans ses véhicules car Renault aurait abusé de sa position dominante.





Ah oui si on oublie pas la moitié du texte c’est moins drôle. <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 08h 58







kikoo25 a écrit :



Pas les interdire, les séparer de Google. Un moteur de recherche qui a 90% des parts de marché (voire plus selon les pays, parfois aussi moins) ne peut pas retourner des résultats objectifs si à chaque recherche il propose lui-même un service qui y répond: tu cherches une vidéo? Youtube. Un réseau social? G+. Du stockage cloud? GDrive. Un fournisseur d’e-mail? Gmail. Une régie pub? Un service de statistiques de visites? etc, etc. Partant de là, pourquoi mettre en avant les concurrents plutôt que les services maison? Au passage, si G+ n’avait pas été poussé avec insistance par Google, ça serait sans doute resté un réseau social de seconde zone…







Demain l’union Européenne impose l’explosion de google, après demain, les 15 mini sociétés de service diverse mettent la clé sous la porte. Et Bing qui a toujours le droit d’avoir de multiples services reprend enfin des part de marché …



Après demain, L’UE impose l’explosion de Microsoft en OS / Navigateur / Moteur de recherche / media player / Office …



95% des mini sociétés mettent la clé sous la porte



Hum … bon plan pour casser les positions dominantes <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 09h 00







Konrad a écrit :



La comparaison est miteuse. Air France ne fait pas la promotion d’autres produits Air France qui n’ont rien à voir. C’est pour cela qu’ils ne sont pas inquiétés.



S’il s’agissait de publicités Play Store sur le Play Store, Google n’aurait aucun problème. Idem si c’était des publicités Google Search sur la page d’accueil de Google.



Le problème c’est d’utiliser la position dominante d’un service (Google Search) pour promouvoir d’autres services qui n’ont rien à voir (Google Shopping etc.). Ça s’appelle de l’abus de position dominante.



Et ces publicités pour leurs autres services/produits ne sont pas dûs à leur algorithme de recherche. C’est Google qui décide quels liens sponsorisés apparaissent en haut de la page. Ils ont décidé que ça serait les leurs : c’est de l’abus de position dominante.





honnetmeent je vois pas ou est l’abus ou bien la position dominante.

On force pas les gens a utiliser google et il exist edes tas d’alternatives a google qui ‘na aucun monopole.

Qui plus est google nécrase certainement pas la concurrence ni les concurrents. C’est plutot le contraire. c’ets son modele economique qui repose sur la concurrence justement et ses services sont gratuits car financer par ses propres concurrents. qui n’en sont pas puisque google est juste un annonceur qui se contente de proposer et vendre du contenu sur internet.

Alors bien sur on peut remettre en cause la qualité des services et on peut se demander surtout si cela repond a nos besoins en tant que consommateurs. Mais j’ai pas l’impression que ca préoccupe vraiment l’ue et ceux qui crient a l’abus de position dominante. En fait si cest pour proposer plusieurs services en concurrence pour trafiquer le moteur de recherche. et bien c’est de plus en plus réussi parce que si on appliquait a la lettre cette décision de justice qu iveut que la concurrence ne soit pas libre ni juste mais complètement faussé, on se dirige plutot vers des monopoles detat ou tout simplement c’est létat qui propose la demande en faisant l’offre.

moi j’appelle plutot ca une pression politique européenne contre les inéterets européens et comme c’est l’ue qui dicte ce qui est le droit en europe et bien c’est l’ue qu ifait sa loi et dit ce qui est bien pour elle.

et bien a ce niveau on demande clairement a ce que google privilégie nos sites et nos services européens. point barre



Le 07/02/2014 à 09h 09







Konrad a écrit :



Le problème c’est d’utiliser la position dominante d’un service (Google Search) pour promouvoir d’autres services qui n’ont rien à voir (Google Shopping etc.). Ça s’appelle de l’abus de position dominante.







Comment tu décides qu’ils n’ont rien à voir ?



Je veux dire, ils pourraient faire un service “Google Search Shopping” et décider que le fait de faire une recherche “Shop” dans Google Search redirigerait sur ce site là…



C’est complètement artificiel cette distinction, et encore une fois, un moteur de recherche n’est pas un OS. On en change quand on veut, comme on veut, sans aucune contrainte.



Le 07/02/2014 à 09h 09







elpetio a écrit :



honnetmeent je vois pas ou est l’abus ou bien la position dominante.

On force pas les gens a utiliser google et il exist edes tas d’alternatives a google qui ‘na aucun monopole.





Google est en position dominante sur le marché des moteurs de recherche, parce que l’immense majorité des gens utilise Google Search. Google est en situation de quasi-monopole, c’est un fait.



Personne n’est obligé d’utiliser Windows non plus, ça ne change rien au fait que Microsoft est en position dominante sur le marché des OS.









elpetio a écrit :



Qui plus est google nécrase certainement pas la concurrence ni les concurrents. C’est plutot le contraire. c’ets son modele economique qui repose sur la concurrence justement et ses services sont gratuits car financer par ses propres concurrents. qui n’en sont pas puisque google est juste un annonceur qui se contente de proposer et vendre du contenu sur internet.





Tu mélanges tout.



En effet Google met des entreprises en concurrence pour son service de publicités (Google Ads). Ça n’a juste rien à voir avec la choucroute : ce n’est pas sur ce terrain que Google est attaqué.



Encore une fois Google est attaqué parce qu’il utilise un service en position dominante (son moteur de recherche) pour mettre en avant ses autres services (shopping ou autre). Ni plus ni moins.



Et ça n’a rien à voir non plus avec la qualité des services ni le fait qu’ils soient gratuits… Il faut arrêter de tout mélanger.



Le 07/02/2014 à 09h 12







DividedByZero a écrit :



Comment tu décides qu’ils n’ont rien à voir ?



Je veux dire, ils pourraient faire un service “Google Search Shopping” et décider que le fait de faire une recherche “Shop” dans Google Search redirigerait sur ce site là…



C’est complètement artificiel cette distinction, et encore une fois, un moteur de recherche n’est pas un OS. On en change quand on veut, comme on veut, sans aucune contrainte.





Ce n’est pas moi qui décide, c’est la commission européenne. Et effectivement un moteur de recherche permettant de trouver des informations par mots-clé sur le Web, et un service qui te vend des produits en ligne, ça n’a pas grand chose à voir.



Et le fait de pouvoir changer de moteur de recherche quand on veut, ne change rien au fait que Google est en position dominante sur ce marché. On ne s’occupe pas des potentialités, juste des faits, à savoir : combien de gens utilisent Google Search par rapport aux autres moteurs de recherche ?



Le 07/02/2014 à 09h 15







Idiot Proof a écrit :



C’est comme si on imposait à Renault de proposer des moteur Peugeot ou VW ou Toyota en lieu et place des siens dans ses véhicules.





Si Renault représentait 90% des ventes de voitures en France et était tellement devant ses concurrents qu’il ferait à chaque fois une contre offre pour les achats d’emplacement de concession on parlerait aussi d’abus de position dominante et on l’obligerait à laisser de la place à ses concurrents (pas à vendre des peugeots chez lui, mais au moins laisser de la visibilité aux concurrents en leur laissant installer des concessions).







elpetio a écrit :



j’ai testé pas mal de moteur de recherche et google est le meilleur

je connais pas leur algorithme ou la facon dont il traite les données. Mais les résultats sont les plus pertinents.





C’est un peu un cercle”vicieux” : Google utilise les recherches et les clics des internautes pour affiner ses résultats. Donc plus il a d’utilisateurs, plus ses résultats sont bons. Du coup il est impossible pour un concurrent de développer des résultats aussi bons avec 10 fois moins d’utilisateurs. Il faudrait trouver une solution type IA pour pouvoir affiner les résultats des pages sans avoir besoin d’un nombre trop important d’utilisateur, mais aucune IA n’est encore vraiment prête pour une utilisation en production (Même si on s’en approche).



Du coup je commence toujours par chercher via d’autres moteurs de recherches (et j’essaie de décrire un maximum mes recherches pour aider le moteur) et si vraiment je ne trouve pas je me rabas sur Google.

Mais des fois on tombe sur des bonnes surprises dans les résultats sur DDG par exemple. Des sites persos où autre qui répondent à notre question mais que Google mets en bas de page ou de 2° page parce que sa première page est remplie de stackoverflow ou CCM (mais qui répondent aussi à la question).



Le 07/02/2014 à 09h 15

“La comparaison est miteuse. Air France ne fait pas la promotion d’autres produits Air France qui n’ont rien à voir. C’est pour cela qu’ils ne sont pas inquiétés.





selon ce raisonnemetn alors justement on devrait aussi condamner air france qui ne fait pas le jeu de la concurrence en proposant les billets pour les autres agences mais aussi en refusnt de faire la promotion de d’autres services annexes qui ne sont pas les leurs.

alors que pour google c’est le contaire, on les condamne parce qu’ils font de la promotion de leurs produits (ce qui est un comble ) mais aussi des autres produits en proposant d’autres services(dt les leurs) et ils n’ont pas le droit parce que soit disant la concurrence n’est pas respectée. (parce que la prochaine fois google s’il continue de donner des résultats de recherche qui sont les leurs et pas ceux de leurs concurrents en proposant un service qui est le sien c’ets pas normal.


Le 07/02/2014 à 09h 24







elpetio a écrit :



selon ce raisonnemetn alors justement on devrait aussi condamner air france qui ne fait pas le jeu de la concurrence en proposant les billets pour les autres agences mais aussi en refusnt de faire la promotion de d’autres services annexes qui ne sont pas les leurs.





Je ne crois pas qu’Air France soit en position dominante.



Le 07/02/2014 à 09h 30



“Si Renault représentait 90% des ventes de voitures en France et était tellement devant ses concurrents qu’il ferait à chaque fois une contre offre pour les achats d’emplacement de concession on parlerait aussi d’abus de position dominante et on l’obligerait à laisser de la place à ses concurrents (pas à vendre des peugeots chez lui, mais au moins laisser de la visibilité aux concurrents en leur laissant installer des concessions).



Reste a savoir ou est le probleme, c’est le fait d’etre en position dominante ou le fait qu’il y ait abus

a entendre certains on condamne google car il serait en position dominante. Et donc si on prend l’exemple de renault on impose une regle en réaction ou plutot en sanctionnant cet abus de position dominante.

moi je trouve cela sacrément hypocrite carles mesures prises ne remettent pas en question la domination de google (bien au contraire) et en fait il y a toujours abus car les résultats sont toujours orientées par google qui ne fait qu’appuyer encore davantage sa domination sur la recherche sur internet simplement parce que tout le modne y trouve son compte au final et donc ca arrange bien surtout google sans que ca remette en cause le monopole puisque son monopole sappuie sur les résultats les plus larges qui soient si bien que les annonceurs sont dépendants encore davantage de google

l’ue na pas l’air de s’en inquiéter.


Le 07/02/2014 à 09h 37

Encore une fois, je vois pas ce qu’on peut dire si Google affiche des résultats pointant vers ses services plutôt que ceux des concurrents en disant que “C’est l’algorithme qui a décidé que les miens étaient plus pertinents”…


Le 07/02/2014 à 09h 40

Perso, ayant été déplacé sur un nouveau poste de travail chez un nouveau client avec un IE configuré avec Bing, j’ai laissé sa chance à bing … au bout d’une demi journée j’ai remis Google par défaut …



Et je parle d’un nouveau poste, sans compte google renseigné, sans rien … 4 recherches, aucun résultat sur Bing, résultat correct sur Google … <img data-src=" />



http://i57.tinypic.com/2ajqde8.png

Le pire c’est qu’il voit que les recherches associés c’est ce que je cherche … c’est comme si pendant qu’il affichait il prenait conscience que ce qu’il fait est pas bon <img data-src=" />


Le 07/02/2014 à 09h 40







Khalev a écrit :



Je ne crois pas qu’Air France soit en position dominante.





Le probleme n’est pas la de toute facon. Je pense que la concurrence existe a condition qu’elle puisse etre possible déja car il ya des monopoles qui se créent naturellement sans que ca remette en question la libre concurrence. c’est juste que s’il existe les biens et les services, il ya aussi des conditions qui font que la concurrence est presque impossible voire inutile.

c’est le cas de google windows facebook etc…Mais ca existe dans bien d’autres domaines. a partir de la la question n’est pas deremettre en cause forcément le monopole qu’il soit publique, privée, mais se demander si le service proposée est bon ou pas, rentable ou non.



Le 07/02/2014 à 09h 54







elpetio a écrit :



Reste a savoir ou est le probleme, c’est le fait d’etre en position dominante ou le fait qu’il y ait abus





Le fait qu’il y ait abus. La position dominante est un fait. C’est pas la faute d’un acteur économique si il écrase tous ses concurrents sur un marché. Par contre il n’est pas “normal” (ce point se discute je suis d’accord, mais là je me place du point de vue de nos société actuelles) qu’elle utilise cette position pour empêcher l’arrivée de concurrents sur son secteur de prédilection ou pour mettre ses produits exagérément en avant sur d’autres secteurs.





elpetio a écrit :



a entendre certains on condamne google car il serait en position dominante. Et donc si on prend l’exemple de renault on impose une regle en réaction ou plutot en sanctionnant cet abus de position dominante.

moi je trouve cela sacrément hypocrite carles mesures prises ne remettent pas en question la domination de google (bien au contraire) et en fait il y a toujours abus car les résultats sont toujours orientées par google qui ne fait qu’appuyer encore davantage sa domination sur la recherche sur internet simplement parce que tout le modne y trouve son compte au final et donc ca arrange bien surtout google sans que ca remette en cause le monopole puisque son monopole sappuie sur les résultats les plus larges qui soient si bien que les annonceurs sont dépendants encore davantage de google

l’ue na pas l’air de s’en inquiéter.







Le problème c’est que le fait que Google soit en position dominante sur le marché de la recherche n’est nullement dû au fait qu’ils “trichent”. Ils sont juste excellent à ce niveau, les meilleurs pour certains, mais n’ont utilisé d’aucun moyen non concurrentiel pour en arriver là. (Ils ont proposé la bonne solution au bon moment et on continué de l’améliorer depuis lors, difficile de les critiquer du point de vue du moteur de recherche seul)



Par contre le fait que, sur la page représentant peut-être 90% des visites (le chiffre est dit au hasard, c’est pour l’idée, mais si quelqu’un a le chiffre exact des parts de visites de la page de résultat de recherche de Google, je suis preneur), Google ne mette en avant que Adsense (qui est un autre service de Google) c’est un abus de la position dominante qu’il a au niveau des moteurs de recherche. Il utilise sa position dominante (qui est un fait) pour s’accorder arbitrairement un avantage concurrentiel sur le domaine de la pub sur Internet.



Pour reprendre le cas de Renault, imagine que 90% des voitures en France soit Renault et qu’ils se mettent à afficher des pub sur toutes les voitures Renault, mais uniquement les pub qui viennent de sa régie (qui n’était connu de personne avant ça). Tu te rends compte l’avantage énorme que ça donne à la régie de pub de Renault d’avoir une exclusivité sur 90% du parc automobile en France sans aucune mise en concurrence? C’est là qu’on commence à parler d’abus de position dominante.



Le fait que les gens puissent acheter autre chose que Renault n’entre pas en compte pour la prise en compte de l’abus de position dominante. On considère la position dominante à l’instant X comme un fait et à partir de là on regarde si l’acteur en position dominante utilise cette position pour obtenir un avantage concurrentiel “déloyal” sur d’autres de ses produits/services.



Le 07/02/2014 à 09h 58







Khalev a écrit :



Le fait qu’il y ait abus. La position dominante est un fait. C’est pas la faute d’un acteur économique si il écrase tous ses concurrents sur un marché. Par contre il n’est pas “normal” (ce point se discute je suis d’accord, mais là je me place du point de vue de nos société actuelles) qu’elle utilise cette position pour empêcher l’arrivée de concurrents sur son secteur de prédilection ou pour mettre ses produits exagérément en avant sur d’autres secteurs.





Le problème c’est que le fait que Google soit en position dominante sur le marché de la recherche n’est nullement dû au fait qu’ils “trichent”. Ils sont juste excellent à ce niveau, les meilleurs pour certains, mais n’ont utilisé d’aucun moyen non concurrentiel pour en arriver là. (Ils ont proposé la bonne solution au bon moment et on continué de l’améliorer depuis lors, difficile de les critiquer du point de vue du moteur de recherche seul)



Par contre le fait que, sur la page représentant peut-être 90% des visites (le chiffre est dit au hasard, c’est pour l’idée, mais si quelqu’un a le chiffre exact des parts de visites de la page de résultat de recherche de Google, je suis preneur), Google ne mette en avant que Adsense (qui est un autre service de Google) c’est un abus de la position dominante qu’il a au niveau des moteurs de recherche. Il utilise sa position dominante (qui est un fait) pour s’accorder arbitrairement un avantage concurrentiel sur le domaine de la pub sur Internet.



Pour reprendre le cas de Renault, imagine que 90% des voitures en France soit Renault et qu’ils se mettent à afficher des pub sur toutes les voitures Renault, mais uniquement les pub qui viennent de sa régie (qui n’était connu de personne avant ça). Tu te rends compte l’avantage énorme que ça donne à la régie de pub de Renault d’avoir une exclusivité sur 90% du parc automobile en France sans aucune mise en concurrence? C’est là qu’on commence à parler d’abus de position dominante.



Le fait que les gens puissent acheter autre chose que Renault n’entre pas en compte pour la prise en compte de l’abus de position dominante. On considère la position dominante à l’instant X comme un fait et à partir de là on regarde si l’acteur en position dominante utilise cette position pour obtenir un avantage concurrentiel “déloyal” sur d’autres de ses produits/services.



Est ce qu(‘il y a un marché sur les moteurs de recherche? j’en doute . Selon moi le probleme ce sont les résultats des moteurs de recherche et ce que cela implique comme conséquence au niveau économique



Le 07/02/2014 à 09h 59







atomusk a écrit :



Demain l’union Européenne impose l’explosion de google, après demain, les 15 mini sociétés de service diverse mettent la clé sous la porte.





Là t’es en train de nous expliquer que les sous-parties de Google ne valent rien et ne survivent que grâce à leur mainmise sur l’aiguilleur d’internet…

Sinon, en fait, pas besoin d’exploser Google en mille morceux, il suffit de séparer le moteur de recherche (la fonction aiguilleur) du reste, qui lui peut rester un tout.



Le 07/02/2014 à 10h 09







DividedByZero a écrit :



Encore une fois, je vois pas ce qu’on peut dire si Google affiche des résultats pointant vers ses services plutôt que ceux des concurrents en disant que “C’est l’algorithme qui a décidé que les miens étaient plus pertinents”…





La news parle de la pub à côté des recherches :





  • Google supprimera ses exigences d’exclusivité dans ses accords avec les éditeurs lors de la fourniture de publicités dans son moteur de recherche, point qui était vivement critiqué par la Commission.

  • Google supprimera la clause qui empêchait les campagnes de publicité présentes sur son moteur de recherche d’être utilisées par les plateformes de publicité des moteurs de recherche concurrents.



    C’est les petits encarts publicitaire sur les côtés et au dessus sur lesquels Google avait l’exclusivité. Aucun lien avec le fait que l’algo ait trouvé que c’était les meilleurs résultats. C’est juste que pour apparaître là on ne pouvait passer que par Google.

    Ce qui n’est pas un problème en soit. Ça le devient quand c’est une page qui reçoit 70+% des visites.



    En fait l’abus de position dominante c’est la mise en commun de deux faits qui pris séparément ne posent pas de problème, mais mis ensemble pose un problème de distorsion de concurrence (ce qui n’est jamais bon pour nous).



Le 07/02/2014 à 10h 12







kikoo25 a écrit :



Là t’es en train de nous expliquer que les sous-parties de Google ne valent rien et ne survivent que grâce à leur mainmise sur l’aiguilleur d’internet…

Sinon, en fait, pas besoin d’exploser Google en mille morceux, il suffit de séparer le moteur de recherche (la fonction aiguilleur) du reste, qui lui peut rester un tout.







Tout comme la division online de Microsoft ne survie que par l’injection d’argent de la maison mère… Tout comme la division Xbox n’a pu exister que par l’investissement massif en ingénieurs, technologie, et argent de Microsoft.





Tu prend par exemple Android : il ne rapporte pas “énormément” à Google, mais c’est avant tout une solution pour promouvoir leur “services” . En ce sens, Android rapporte à Google … mais pas “par elle même” (et je passe sur le fait que damer le pion à Apple a permis d’éviter que Apple prenne une position dominante sur mobile/tablette qui les aurait mis en danger si Apple voulait passer sur Bing).



Retirer le moteur de recherche du reste, pour moi c’est comme retirer “les OS” de Microsoft <img data-src=" />



Combien de temps la division Office réussira à faire survivre le reste des divisions <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 10h 12







elpetio a écrit :



Est ce qu(‘il y a un marché sur les moteurs de recherche? j’en doute . Selon moi le probleme ce sont les résultats des moteurs de recherche et ce que cela implique comme conséquence au niveau économique





Clairement il y a un marché sur le moteurs de recherche. C’est pas parce que tout le monde le fait gratos qu’il n’y a pas de marché.

À partir du moment où il y a une demande ou un besoin il y a un marché.

Si personne ne le faisait gratos il y aurait surement eu des boites qui auraient proposé un service équivalent moyennant un abonnement par exemple.



Le 07/02/2014 à 10h 15

pour moi il y a abus a partir du moment ou un acteur économique a les moyens de d’écraser toute concurrence . ca veut pas dire forcément pour moi que l’intention est la parce quapres tout il peut y avoir des monopoles naturelles. et forcément bizarrement ces positions dominantes deviennent des monopoles puis ce sont des besoins qui deviennent des acquis

Et personne alors n’est la pour se revolter contre cette situation de fait : exemple la sécu.



.

Et donc s’il y a un monopole et domination de fait. il y a un abus, caractérisé ou pas. soit on veut rétablir un certain équilibre en remettant en cause la position dominante en créant des regles. l’abus est la consequence de la position dominante

soit on limite ce monopole on condamne les formes d’abus qui le fait de tirer profit d’une situation de monopole et on applique la loi en sanctionnant et condamnant financierement par exemple.

c’est la position dominante qui est la consequence d’abus venant d’un monopole


Le 07/02/2014 à 10h 16







Khalev a écrit :



Si Renault représentait 90% des ventes de voitures en France et était tellement devant ses concurrents qu’il ferait à chaque fois une contre offre pour les achats d’emplacement de concession on parlerait aussi d’abus de position dominante et on l’obligerait à laisser de la place à ses concurrents (pas à vendre des peugeots chez lui, mais au moins laisser de la visibilité aux concurrents en leur laissant installer des concessions).







<img data-src=" /> ca c’est la loi de l’offre et la demande, je cherchais une analogie mais visiblement ce n’est pas la bonne.



Si l’UE le souhaite elle peut tout a fait faire disparaître Google Search si les chinois arrivent a configurer leur routeurs y’a des chances qu’on puisse faire de même puisque nos routeurs sont chinois aussi <img data-src=" />

On peut bloquer le référencement et privilégier un moteur Européen c’est juste une histoire de volonté.

Baidu a su s’imposer chez lui, par idéologie au départ et maintenant par pragmatisme (sans doute en voyant l’exemple Européen qui conforte les choix dictés au départ)



Le 07/02/2014 à 10h 18







atomusk a écrit :



Tout comme la division online de Microsoft ne survie que par l’injection d’argent de la maison mère… Tout comme la division Xbox n’a pu exister que par l’investissement massif en ingénieurs, technologie, et argent de Microsoft.





Sauf que là il n’y a pas qu’un flux de cash il y a aussi et surtout un détournement des utilisateurs de la concurrence. Du jour au lendemain Google peut lancer (ou plutôt, acheter…) un truc dans un nouveau domaine et se retrouver comme par magie en tête des résultats de recherche dans ce domaine, devant des concurrents pourtant bien installés. C’est hautement plus malsain qu’un simple investissement à pertes (aussi lourdes soient-elles) dans une nouvelle division.



Le 07/02/2014 à 10h 41







elpetio a écrit :



pour moi il y a abus a partir du moment ou un acteur économique a les moyens de d’écraser toute concurrence . ca veut pas dire forcément pour moi que l’intention est la parce quapres tout il peut y avoir des monopoles naturelles. et forcément bizarrement ces positions dominantes deviennent des monopoles puis ce sont des besoins qui deviennent des acquis

Et personne alors n’est la pour se revolter contre cette situation de fait : exemple la sécu.



.

Et donc s’il y a un monopole et domination de fait. il y a un abus, caractérisé ou pas. soit on veut rétablir un certain équilibre en remettant en cause la position dominante en créant des regles. l’abus est la consequence de la position dominante

soit on limite ce monopole on condamne les formes d’abus qui le fait de tirer profit d’une situation de monopole et on applique la loi en sanctionnant et condamnant financierement par exemple.

c’est la position dominante qui est la consequence d’abus venant d’un monopole





Non, pour avoir un abus il faut qu’il y ait une position dominante.



Tu ne peux pas abuser de la position dominante si tu n’es pas en position dominante. La position dominante est un fait et n’es pas punie en tant que telle. Windows sur 90% des PCs c’est une position dominante. Faire du chantage sur les prix (ou la fourniture ou non de licences Windows) pour que les constructeurs ne propose que Windows c’est un abus de position dominante. Windows utilise le fait que pour survivre sur la marché des PCs il faille vendre du Windows pour limiter la concurrence.





Idiot Proof a écrit :



<img data-src=" /> ca c’est la loi de l’offre et la demande, je cherchais une analogie mais visiblement ce n’est pas la bonne.





Je sais pas trop. D’un côté Renault abuse du fait qu’ils sont en position dominante et se font un max de blé pour tuer toute concurrence dans l’oeuf. De l’autre ça me semble un léger aussi niveau abus de position dominante en y repensant…







Idiot Proof a écrit :



Si l’UE le souhaite elle peut tout a fait faire disparaître Google Search si les chinois arrivent a configurer leur routeurs y’a des chances qu’on puisse faire de même puisque nos routeurs sont chinois aussi <img data-src=" />

On peut bloquer le référencement et privilégier un moteur Européen c’est juste une histoire de volonté.

Baidu a su s’imposer chez lui, par idéologie au départ et maintenant par pragmatisme (sans doute en voyant l’exemple Européen qui conforte les choix dictés au départ)





C’est une solution, mais je ne suis pas sûr que la Chine soit un exemple au niveau d’internet…



Le 07/02/2014 à 10h 52







Khalev a écrit :



Clairement il y a un marché sur le moteurs de recherche. C’est pas parce que tout le monde le fait gratos qu’il n’y a pas de marché.

À partir du moment où il y a une demande ou un besoin il y a un marché.

Si personne ne le faisait gratos il y aurait surement eu des boites qui auraient proposé un service équivalent moyennant un abonnement par exemple.





pour moi il y a des marchés qui dépendent des moteurs de recherche mais les moteurs de recherche nesont pas un marché en soi. ce sont juste ds services clients tout a fait virtuel mais ils ne sont pas en concurrence directe.. ils repondent a des besoins specifiques ou a des besoins qui sont les memes pour tous.

je ne crois pas que bing le moteur de recherche est en concurrence avec google search

je crois plutot que microsoft est en guerre contre google pour d’autres raisons economiques

Ce qui me fait dire que ce n’est pas un marché mais plutot un outil mais un outil dématérialisé donc sans valeur marchande véritable.

cet outil est plutot une technique

pour qu’il y ait un marché, il faudrait une concurrence a differents niveaux entre les differents acteurs de ce marché sur la recherche

Ce qu je ne crois pas/

¨Pour moi google est plus un outil informatique qu’autres choses et s’ils concurrencent certains marchés. c’est parce que cet outil a bouleverser les supports et les marchés justement

mais je pense quand meme qu’il y a pas une concurrence par exemple entre le marché du disque et le marché du mp3 ou entre le marché des k7 et le marché du cd. Ca s’appelle progres technologique et google au dela de la marque cest d’abord un moteur de recherche universelle. et on pourrait meme dir eque google cest seulement devenu u nmoyen d’acceder a internet comme windows est un moyen de faire de l’informatique grand public. en soi s’opposer a google c’est d’apres moi surtout s’opposer au progres technologique.



Le 07/02/2014 à 11h 48







elpetio a écrit :



je ne crois pas que bing le moteur de recherche est en concurrence avec google search

[…]

¨Pour moi google est plus un outil informatique qu’autres choses et s’ils concurrencent certains marchés. c’est parce que cet outil a bouleverser les supports et les marchés justement

mais je pense quand meme qu’il y a pas une concurrence par exemple entre le marché du disque et le marché du mp3 ou entre le marché des k7 et le marché du cd. Ca s’appelle progres technologique et google au dela de la marque cest d’abord un moteur de recherche universelle. et on pourrait meme dir eque google cest seulement devenu u nmoyen d’acceder a internet comme windows est un moyen de faire de l’informatique grand public. en soi s’opposer a google c’est d’apres moi surtout s’opposer au progres technologique.





Ben voyons… le progrès technologique c’est le Minitel 3.0 où internet est concentré dans les mains de Google parce que celui-ci a eu les moyens de pousser les utilisateurs vers ses services aux dépends des concurrents? Tout cela parce que des gens comme toi ne savent pas faire la différence entre un moteur de recherche, effectivement brillant, stand-alone et qui oriente les utilisateurs de façon neutre vs ce même moteur de recherche en mode partisant qui favorise les autres services de la firme ?

Sans même parler du fait qu’avoir un point d’entrée quasi unique ouvre la porte à la censure facile (demandes gouvernementales de déréférencement, etc): en cela, le progrès technologique ça serait plutôt des trucs tels que yacy



Le 07/02/2014 à 12h 06







Khalev a écrit :



Non, pour avoir un abus il faut qu’il y ait une position dominante.





Cette définition est tout à fait juste, et pourtant on a encore des intervenants qui nous sortent soit des exemples où il n’y a pas de position dominante, soit des exemples où il n’y a pas d’abus (Renault, Air France…).



Apparemment la notion d’abus de position dominante est un peu trop subtile pour certains.



EMegamanu Abonné
Le 07/02/2014 à 13h 07







Idiot Proof a écrit :



C’est comme si on imposait à Renault de proposer des moteur Peugeot ou VW ou Toyota en lieu et place des siens dans ses véhicules.







Comparer le monde de l’Informatique à celui de l’automobile est tjs risqué jeune padawan. (cf General Motors vs Microsoft)



Du coup, non désolé, je n’arrive pas à être d’accord avec toi sur la comparaison moteur de recherche = automobile.

Il faut plutôt voir le moteur de recherche comme une plateforme autour de laquelle s’activent ici d’autres services. Comme ton OS par exemple.



Et si tu tiens tant que ça à te ramener au monde physique, compare ça plutôt à un gros chantier immobilier auquel tu aurais le droit de faire appel à différents prestataires selon les éléments de la construction, et non un unique gros qui t’es imposé.



Le 07/02/2014 à 13h 48







EMegamanu a écrit :



Comparer le monde de l’Informatique à celui de l’automobile est tjs risqué jeune padawan. (cf General Motors vs Microsoft)



Du coup, non désolé, je n’arrive pas à être d’accord avec toi sur la comparaison moteur de recherche = automobile.

Il faut plutôt voir le moteur de recherche comme une plateforme autour de laquelle s’activent ici d’autres services. Comme ton OS par exemple.



Et si tu tiens tant que ça à te ramener au monde physique, compare ça plutôt à un gros chantier immobilier auquel tu aurais le droit de faire appel à différents prestataires selon les éléments de la construction, et non un unique gros qui t’es imposé.





Je m’immisce …

Je trouve l’analogie des bagnoles pertinente. Plus qu’un chantier car celui-ci n’est pas ouvert au public.

Il faudrait comparer la galaxie des produits Google à celle des produits optionnels d’une voiture.

Si tu achètes ta voiture chez renault, renault est obligé de te proposer les pneus des autres, les rétros des autres, le système de clim des autres, etc.



Et on voit bien que c’est con.



Le 07/02/2014 à 13h 57







Koxinga22 a écrit :



Je m’immisce …

Je trouve l’analogie des bagnoles pertinente. Plus qu’un chantier car celui-ci n’est pas ouvert au public.

Il faudrait comparer la galaxie des produits Google à celle des produits optionnels d’une voiture.

Si tu achètes ta voiture chez renault, renault est obligé de te proposer les pneus des autres, les rétros des autres, le système de clim des autres, etc.



Et on voit bien que c’est con.





Non cette analogie n’est pas pertinente.



Si vous tenez absolument à faire une analogie automobile : c’est comme si Renault était en position dominante (genre 90% du marché des voitures) et utilisait cette position dominante pour faire de la pub et favoriser ses assurances “Renault”. C’est ça l’abus de position dominante : utiliser sa position dominante sur un secteur, pour pousser ses produits sur d’autres secteurs.



(ça c’est dans l’hypothèse où Renault vendrait aussi des assurances, ce qui n’est pas le cas… mais c’était pour les besoins de l’analogie).



Donc arrêtez de parler de pièces détachées ou d’options d’une voiture, ça ne correspond pas à un autre marché que la voiture elle-même, ce sont des parties d’une voiture.



Dans le cas de Google c’est pareil. Utiliser son moteur de recherche, où Google est dominant, pour mettre en avant d’autres produits sur d’autres secteurs, c’est de l’abus de position dominante.



Mais j’ai l’impression de ré-expliquer 15 fois la même chose…



Le 07/02/2014 à 14h 27







Konrad a écrit :



Cette définition est tout à fait juste, et pourtant on a encore des intervenants qui nous sortent soit des exemples où il n’y a pas de position dominante, soit des exemples où il n’y a pas d’abus (Renault, Air France…).



Apparemment la notion d’abus de position dominante est un peu trop subtile pour certains.



et bien j’appelle ca juste une lapalissade. parce que pour quonjuge un acteur dominant, ca suppose déja un abus et une atteinte a la concurrence. et c’est poru cette raison qu’on peut condamner pour abus ou pour position dominante en premier lieu



Le 07/02/2014 à 14h 37







kikoo25 a écrit :



Ben voyons… le progrès technologique c’est le Minitel 3.0 où internet est concentré dans les mains de Google parce que celui-ci a eu les moyens de pousser les utilisateurs vers ses services aux dépends des concurrents? Tout cela parce que des gens comme toi ne savent pas faire la différence entre un moteur de recherche, effectivement brillant, stand-alone et qui oriente les utilisateurs de façon neutre vs ce même moteur de recherche en mode partisant qui favorise les autres services de la firme ?

Sans même parler du fait qu’avoir un point d’entrée quasi unique ouvre la porte à la censure facile (demandes gouvernementales de déréférencement, etc): en cela, le progrès technologique ça serait plutôt des trucs tels que yacy





Je connaissais pas Yacy, tiens je vais l’installer juste pour aider, c’est vachement bien, avec beaucoup d’utilisateur le web du monde entier pourrait être indexer. (Google ne connait pas TOUT le web malheureusement)



Merci pour les explications de chacun, je comprend mieux en quoi Google est condamnés. En gros si Google ouvre une compagnie aérienne, il pourrait voler tout le marché de ses concurrent en moins de 2, rien qu’avec le moteur de recherche, en se mettant en premier dans les résultat par exemple.

Bien sur ce serait con de la part de Google <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 14h 39







Konrad a écrit :



Non cette analogie n’est pas pertinente.



Si vous tenez absolument à faire une analogie automobile : c’est comme si Renault était en position dominante (genre 90% du marché des voitures) et utilisait cette position dominante pour faire de la pub et favoriser ses assurances “Renault”. C’est ça l’abus de position dominante : utiliser sa position dominante sur un secteur, pour pousser ses produits sur d’autres secteurs.



(ça c’est dans l’hypothèse où Renault vendrait aussi des assurances, ce qui n’est pas le cas… mais c’était pour les besoins de l’analogie).



Donc arrêtez de parler de pièces détachées ou d’options d’une voiture, ça ne correspond pas à un autre marché que la voiture elle-même, ce sont des parties d’une voiture.



Dans le cas de Google c’est pareil. Utiliser son moteur de recherche, où Google est dominant, pour mettre en avant d’autres produits sur d’autres secteurs, c’est de l’abus de position dominante.



Mais j’ai l’impression de ré-expliquer 15 fois la même chose…



non puisque google propose les autres produits et fait absolument le jeu de la concurrence.

et puis il faut déja prouver que google est en position dominante. Moi je fais la difference entre acteur majoritaire monopole et position dominante. Quand un acteur est en position dominante, c’est qu’on estime qu’il a les moyens de tuer la concurrence et que forcément cet concurrence est faussée ce qui fait et la tu n’as pas compris ou je voulais en venir que de fait il y a abus

exemple: pour toi renault qui propose de sassurance cest un abus de position dominante. et tu m’excuseras mais labus c’est surtout le fait que le marché ne propose que 90% de renault et pas simplement parce que renault file des assurances qui font pas le jeu d ela concurrence sur les assurances!!!



Le 07/02/2014 à 14h 44







elpetio a écrit :



et bien j’appelle ca juste une lapalissade. parce que pour quonjuge un acteur dominant, ca suppose déja un abus et une atteinte a la concurrence. et c’est poru cette raison qu’on peut condamner pour abus ou pour position dominante en premier lieu





Déjà fais un effort de rédaction, tes posts sont bourrés de fautes de frappe ou d’orthographe, c’est très pénible à lire.



Ensuite un acteur peut très bien arriver en position dominante sur un marché, par la qualité de ses produits, et parce que les concurrents n’ont pas réussi à faire face. Ça a été le cas de Google avec son moteur de recherche, de Nokia qui dominait le marché des téléphones mobiles, puis de Apple qui a raflé tout le marché des smartphones à ses débuts avec l’iPhone. S’il y a eu des atteintes à la concurrence, c’est aux concurrents de porter plainte devant une cour de justice. Si toi tu crois que ces entreprises ont forcément fait des choses illégales pour en arriver là, libre à toi de penser ce que tu veux, mais ça ne prouve rien.



Comme quelqu’un d’autre l’a dit, pour qu’il y ait abus de position dominante il faut deux choses : être en position dominante, et en abuser.



Dire qu’il y a abus avant une position dominante, ça n’a pas de sens.



Tautologie quand tu nous tiens… <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 14h 48







Tumeconnais a écrit :



Je connaissais pas Yacy, tiens je vais l’installer juste pour aider, c’est vachement bien, avec beaucoup d’utilisateur le web du monde entier pourrait être indexer. (Google ne connait pas TOUT le web malheureusement)



Merci pour les explications de chacun, je comprend mieux en quoi Google est condamnés. En gros si Google ouvre une compagnie aérienne, il pourrait voler tout le marché de ses concurrent en moins de 2, rien qu’avec le moteur de recherche, en se mettant en premier dans les résultat par exemple.

Bien sur ce serait con de la part de Google <img data-src=" />





ben oui mais on t’a pas dit tous les services tous les sites sont made in googledéja , et les premieres réponses sont que des services google et cest pour cette raison d’ailleurs que la chine a préféré proposer son propre moteur made in china car on sait bien que tout est fabriqué en chine la bas et la concurrence n’est pas faussé du tout



Le 07/02/2014 à 14h 50







elpetio a écrit :



et puis il faut déja prouver que google est en position dominante. Moi je fais la difference entre acteur majoritaire monopole et position dominante. Quand un acteur est en position dominante, c’est qu’on estime qu’il a les moyens de tuer la concurrence





On n’a rien à estimer du tout. Google rafle 70% du marché de la recherche en ligne, il est en position dominante.



C’est effectivement différent d’un monopole = un seul acteur sur le marché.







elpetio a écrit :



exemple: pour toi renault qui propose de sassurance cest un abus de position dominante. et tu m’excuseras mais labus c’est surtout le fait que le marché ne propose que 90% de renault et pas simplement parce que renault file des assurances qui font pas le jeu d ela concurrence sur les assurances!!!





Non, relis mon message. L’abus ne serait pas que Renault propose des assurances. L’abus, ce serait que Renault soit en position dominante et abuse de cette position pour que toutes leurs voitures soient vendues avec des assurances Renault.



Le 07/02/2014 à 14h 54







Konrad a écrit :



Déjà fais un effort de rédaction, tes posts sont bourrés de fautes de frappe ou d’orthographe, c’est très pénible à lire.



Ensuite un acteur peut très bien arriver en position dominante sur un marché, par la qualité de ses produits, et parce que les concurrents n’ont pas réussi à faire face. Ça a été le cas de Google avec son moteur de recherche, de Nokia qui dominait le marché des téléphones mobiles, puis de Apple qui a raflé tout le marché des smartphones à ses débuts avec l’iPhone. S’il y a eu des atteintes à la concurrence, c’est aux concurrents de porter plainte devant une cour de justice. Si toi tu crois que ces entreprises ont forcément fait des choses illégales pour en arriver là, libre à toi de penser ce que tu veux, mais ça ne prouve rien.



Comme quelqu’un d’autre l’a dit, pour qu’il y ait abus de position dominante il faut deux choses : être en position dominante, et en abuser.



Dire qu’il y a abus avant une position dominante, ça n’a pas de sens.



Tautologie quand tu nous tiens… <img data-src=" />





ben il me semble bien avoir dit qu’il ne peut pas avoir abus sans position dominante justement. Et je dénonce ton raisonnement qu iest circulaire parce qu’a partir du moment ou on juge que quelqu’un est en position dominante, c’est déja qu’il y a abus. Et un abus qui empeche par exemple toute concurrence de se developper.

j’ai aussi précisé également qu’il peut ya avoir des monopoles naturelles parceque meme si on est un acteur principal ou majoritaire, ca veut pas dire pour autant qu’on est en position dominante , parce que faut déja avoir les moyens de tuer la concurrence mais aussi parce qu’on juge qu’il y a monopole quand il y a un marché ou il peut y avoir une libre concurrence juste et équitable. or c’est pas toujours le cas. notamment quand il s’agit d’outil technologique ou de progres scientifique.



Le 07/02/2014 à 15h 03

il y a des tas de monopole et doutil technologique qui sont ‘en position dominante’ mais avant de crier a l’injustice , il faut déja se demander pourquoi. officepar exemple ou windows, photoshop etc… et un tas de logiciel pro qui”tue “ toutes concurrences et proposent leurs services qui ne fait pas le ‘jeu” de la concurrence.

Je ne parle meme pas des grosses sociétés et les multinationales qui pour le coup ne fausse meme plus la concurrence puisqu’elle n’existe plus ou alors c’est eux qui l’inventent mais la on entend personne crier parce que ca ne se voit pas.Dans le monde de la presse c’est encore pire cest l’afp qui informe tous les médias etc etc il existe des tas d’exemples mais a coté de cela on préfère s’attaquer a google alors qu’on oblige personne a utiliser leurs services et leur moteur de recherche contrairement a de nombreux domaines ou de toute facon on se demande bien si véritablement la concurrence existe ou si c’est pas eux qui décide pour nous.

mais on peut aussi dire que android est en position dominante sur les tablettes et les portables mais bizarrement quand c’est du libre ce n’est grave et personne ne crie au scandale. quand c’est wikimedia qui nous informe c’est bien, quand c’est google qui propose ses services (utiles’ qui plus est ) avec des regles qui ne sont pas anticoncurrentielles, c’est mal


Le 07/02/2014 à 15h 04







elpetio a écrit :



ben il me semble bien avoir dit qu’il ne peut pas avoir abus sans position dominante justement. Et je dénonce ton raisonnement qu iest circulaire parce qu’a partir du moment ou on juge que quelqu’un est en position dominante, c’est déja qu’il y a abus. Et un abus qui empeche par exemple toute concurrence de se developper.

j’ai aussi précisé également qu’il peut ya avoir des monopoles naturelles parceque meme si on est un acteur principal ou majoritaire, ca veut pas dire pour autant qu’on est en position dominante , parce que faut déja avoir les moyens de tuer la concurrence mais aussi parce qu’on juge qu’il y a monopole quand il y a un marché ou il peut y avoir une libre concurrence juste et équitable. or c’est pas toujours le cas. notamment quand il s’agit d’outil technologique ou de progres scientifique.





La seule chose circulaire ici c’est notre conversation…



La position dominante est définie de façon objective : c’est quand une entreprise a une très large part de marché, et peut orienter sa stratégie sans tenir compte (ou presque) de ses concurrents.



Mais tu sembles avoir une définition bien à toi : pour toi une position dominante, c’est quand une entreprise a les moyens de tuer ses concurrents. Cette définition est fausse, et un exemple le prouve : Microsoft est indéniablement en situation de position dominante sur le marché des OS personnels (90% des ordinateurs de bureau sont équipés de Windows), et pourtant Microsoft n’est pas en état de tuer ses concurrents (Apple, les différentes distributions Linux). Faudrait-il en conclure que Microsoft n’est pas en position dominante ?… Non. Ta définition est fausse.



Google est en situation de position dominante.



Le 07/02/2014 à 15h 08







Konrad a écrit :



Microsoft est indéniablement en situation de position dominante sur le marché des OS personnels (90% des ordinateurs de bureau sont équipés de Windows), et pourtant Microsoft n’est pas en état de tuer ses concurrents (Apple, les différentes distributions Linux). Faudrait-il en conclure que Microsoft n’est pas en position dominante ?… Non. Ta définition est fausse.





Par contre MS a “un poil” abusé de sa position dominante dans ses rapports avec les constructeurs. Mais ils n’ont pu faire ça qu’après avoir été en position dominante. Sinon ça aurait moins bien marché <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 15h 12







Konrad a écrit :



On n’a rien à estimer du tout. Google rafle 70% du marché de la recherche en ligne, il est en position dominante.



C’est effectivement différent d’un monopole = un seul acteur sur le marché.





Non, relis mon message. L’abus ne serait pas que Renault propose des assurances. L’abus, ce serait que Renault soit en position dominante et abuse de cette position pour que toutes leurs voitures soient vendues avec des assurances Renault.





oui donc tu condamnes renault parce qu’il proposes ses propres assurances alors que cela ne fait pas le jeu de la concurrence puisqu’il est en position dominante mais par contre ca te dérange pas qu’il y a 90% de voiture renault sur le marché. tu trouves cela normal. et il ne peut pas y avoir d’abus forcément dans ce cas puisque les regles de la concurrence sont certainemetn respectées.



Le 07/02/2014 à 15h 18







elpetio a écrit :



il y a des tas de monopole et doutil technologique qui sont ‘en position dominante’ mais avant de crier a l’injustice , il faut déja se demander pourquoi. officepar exemple ou windows, photoshop etc… et un tas de logiciel pro qui”tue “ toutes concurrences et proposent leurs services qui ne fait pas le ‘jeu” de la concurrence.





La position dominante en soit n’est pas interdite.

Mais quand le fait d’avoir une position dominante permet de “prendre des positions dominantes” dans des marchés tiers, alors c’est réglementé.

Quand tu prend l’exemple de facebook, il est indéboulonnable. Google de par sa position dans la recherche, dans youtube, et dans Android, se place comme un concurent “crédible” … mais ce n’est pas parce que leur service est “particulièrement meilleur” … mais juste parce que leur positions dans ces 3 marchés fait qu’il devient incontournable.



C’est une sorte de concurence déloyale … et c’est condamnable.







elpetio a écrit :



mais on peut aussi dire que android est en position dominante sur les tablettes et les portables mais bizarrement quand c’est du libre ce n’est grave et personne ne crie au scandale. quand c’est wikimedia qui nous informe c’est bien, quand c’est google qui propose ses services (utiles’ qui plus est ) avec des regles qui ne sont pas anticoncurrentielles, c’est mal





Encore une fois, une position dominante n’est pas condamnable, et elle est mauvaise dans tous les cas.

Maintenant la question reste est-ce que Google abuse de sa position sur Android …

Et sachant que selon une étude (que j’aimerai bien voir étayée et confirmée), sur toutes les ventes d’Android, 13 represente du non “Google Services” :

http://wmpoweruser.com/abi-research-awards-windows-phone-10-9-million-q4-2013-sh…



Est ce qu’on peux condamner Google pour abus de position dominante sur Android <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 15h 24







Konrad a écrit :



La seule chose circulaire ici c’est notre conversation…



La position dominante est définie de façon objective : c’est quand une entreprise a une très large part de marché, et peut orienter sa stratégie sans tenir compte (ou presque) de ses concurrents.



Mais tu sembles avoir une définition bien à toi : pour toi une position dominante, c’est quand une entreprise a les moyens de tuer ses concurrents. Cette définition est fausse, et un exemple le prouve : Microsoft est indéniablement en situation de position dominante sur le marché des OS personnels (90% des ordinateurs de bureau sont équipés de Windows), et pourtant Microsoft n’est pas en état de tuer ses concurrents (Apple, les différentes distributions Linux). Faudrait-il en conclure que Microsoft n’est pas en position dominante ?… Non. Ta définition est fausse.



Google est en situation de position dominante.



et moi j’estime qu’on peut pas parler de position dominante quand un marché n’existe pas, en loccurence celui des os par exemple. déja quand on propose du libre.

mais microsoft a été condamné pour abus de position dominante parce que pour le coup il tuait la concurencce non simplement du fait qu’il soit l’os majoritaire mais parce qu’ils avaient les moyens d’écraser et d’empecher la concurrence dans le monde du logiciel en imposant leur choix En suite on a jugé qu’il y a eu abus et on a sanctionné ensuite apres avoir fixé des regles.

mais meme si on sait tres bien que microsoft est toujours en situation de force , en tout cas pas moins qu’avant, On sait bie nqu’ils sont en situation dominante car il n’existe pas d’alternative crédible et meme sil y en a une elle serait pas viable.

En fait ca veut pas dire pour autan qu’ils sont en position dominante qui fausse la libre concurrence parce que microsoft est un acteur indispensable dans le marché des logiciels et parce que sinon on devrait revoir toutes les regles dans ce cas; et windows continuerait a se prendre des tas de proces

on devine bien que si on interdit par exemple windows , c’est tout le monde de l’informatique qui s’écroule et on aurait l’impression d’assister a la scene des rats sur la bateau avant le nauffrage



Le 07/02/2014 à 15h 25







elpetio a écrit :



ben il me semble bien avoir dit qu’il ne peut pas avoir abus sans position dominante justement. Et je dénonce ton raisonnement qu iest circulaire parce qu’a partir du moment ou on juge que quelqu’un est en position dominante, c’est déja qu’il y a abus. Et un abus qui empeche par exemple toute concurrence de se developper.

j’ai aussi précisé également qu’il peut ya avoir des monopoles naturelles parceque meme si on est un acteur principal ou majoritaire, ca veut pas dire pour autant qu’on est en position dominante , parce que faut déja avoir les moyens de tuer la concurrence mais aussi parce qu’on juge qu’il y a monopole quand il y a un marché ou il peut y avoir une libre concurrence juste et équitable. or c’est pas toujours le cas. notamment quand il s’agit d’outil technologique ou de progres scientifique.





Je suis quasi certain que le marché des correcteurs orthographiques existe et se porte très bien. Merci d’en devenir le client.



Le 07/02/2014 à 15h 41







atomusk a écrit :



La position dominante en soit n’est pas interdite.

Mais quand le fait d’avoir une position dominante permet de “prendre des positions dominantes” dans des marchés tiers, alors c’est réglementé.

Quand tu prend l’exemple de facebook, il est indéboulonnable. Google de par sa position dans la recherche, dans youtube, et dans Android, se place comme un concurent “crédible” … mais ce n’est pas parce que leur service est “particulièrement meilleur” … mais juste parce que leur positions dans ces 3 marchés fait qu’il devient incontournable.



C’est une sorte de concurence déloyale … et c’est condamnable.





Encore une fois, une position dominante n’est pas condamnable, et elle est mauvaise dans tous les cas.

Maintenant la question reste est-ce que Google abuse de sa position sur Android …

Et sachant que selon une étude (que j’aimerai bien voir étayée et confirmée), sur toutes les ventes d’Android, 13 represente du non “Google Services” :

http://wmpoweruser.com/abi-research-awards-windows-phone-10-9-million-q4-2013-sh…



Est ce qu’on peux condamner Google pour abus de position dominante sur Android <img data-src=" />





si la position dominante est condamnable parce que dans ce cas on estime qu’un acteur économique écrase et empeche les autres d’avancer. Et a partir de la , il y a abus.

or ce qui nous intéresse d’abord cest la libre concurrence. Ou alors on se contenterait d’un seul acteur sur le marché apres tout.



Pour cette raison on fixe des regles qui visent a faire respecter la concurrence. Et une des regles consiste déja a condamner les acteurs pour abus en position dominante sachant qu’ils ne respectent pas les principes de la libre concurrence

Mais o nsait bien que ces abus sont la normes mais on sanctionne dabord la position dominante en tenant compte du principe logique que si tu es gros tu manges les petits et si tu es petit on doit déja te donner les moyens d’avancer

Alors la concurrence n’est pas loyale finalement et empechent la libre entreprise.

BIen sur il y a la théorie apres en pratique on se doute bien que ce sont souvent les gros qui tirent profit au final et less petits récoltent les miettes pas seulement du fait qu’il soit en position dominante ou qu’ils abusent, mais tout simplement parce que dans le contexte de la mondialisation et des échanges mondiaux, il y a des impératifs économiques qui dépassent les simples regles marchandes.



Le 07/02/2014 à 15h 47







elpetio a écrit :



si la position dominante est condamnable parce que dans ce cas on estime qu’un acteur économique écrase et empeche les autres d’avancer. Et a partir de la , il y a abus.





Non.



L’abus de position dominante est inscrite dans la loi et condamnable.



La simple situation de position dominante, elle, n’est pas condamnable, ou sinon montre-nous l’article de loi où c’est écrit.



Arrête de sortir tes propres définitions, ce que TOI tu crois ça n’a aucune valeur juridique.



Le 07/02/2014 à 15h 49







elpetio a écrit :



si la position dominante est condamnable parce que dans ce cas on estime qu’un acteur économique écrase et empeche les autres d’avancer. Et a partir de la , il y a abus.





Nope … ce qu’on condamne c’est le monopoles, pas les positions dominantes, ou alors il va falloir que tu me trouves des cas documentés d’entreprises condamnées pour “position dominante” et non pas pour “abus de position dominante”…



On a condamné Microsoft pour le placement de IE dans windows, pas pour la position de Windows (le fait que l’iNPact ait été uniquement le carrousel des navigateurs et pas pour Windows lui même le prouve).



De même le procès de Standard Oil était pour position monopolistique …



Et non Google n’est pas en position monopolistique, et oui, Google abuse de sa position dominante dans la recherche pour pousser ses services.




Le 07/02/2014 à 15h 50







yeagermach1 a écrit :



Je suis quasi certain que le marché des correcteurs orthographiques existe et se porte très bien. Merci d’en devenir le client.





Bel exemple, tu crois peut etre que l’orthographe répond aux regles de l’offre et la demande? ou alors tu estimes peut etre qu’il faut établir des regles et les faire respecter en considérant quand meme que ce n’est pas une position dominante mais simplement une maniere de vivre et de communiquer

ainsi google et d’autres outils sont seulement un moyen d’accéder a la connaissance sur internet. Or les gens n’ont pas trouvé le meilleur chemin, je t’invite a faire l’effort de reflexion au lieu de simplement raisonner en terme de part de marché qui n’a pas lieu d’etre

comme si google vendait du poisson a ses clients ou comme si l’orthographe c’était de la soupe qu’on sert au diner



Le 07/02/2014 à 15h 52







atomusk a écrit :



Nope … ce qu’on condamne c’est le monopoles, pas les positions dominantes, ou alors il va falloir que tu me trouves des cas documentés d’entreprises condamnées pour “position dominante” et non pas pour “abus de position dominante”…



On a condamné Microsoft pour le placement de IE dans windows, pas pour la position de Windows (le fait que l’iNPact ait été uniquement le carrousel des navigateurs et pas pour Windows lui même le prouve).



De même le procès de Standard Oil était pour position monopolistique …



Et non Google n’est pas en position monopolistique, et oui, Google abuse de sa position dominante dans la recherche pour pousser ses services.



non non on condamne la position dominante et non les monopoles. Les monopoles sont simplement des états de fait mais n’ont rien d’anticoncurrentielles.



Le 07/02/2014 à 15h 55







elpetio a écrit :



des tonnes d’inepties…





STP:





  • Vas lire la définition de position dominante, et la notion d’ABUS de cette position dominante.

  • Renseigne-toi au moins un peu sur le business model de Google (non ce n’est pas une association caritative !)

  • Réfléchis un peu sur qui sont les concurrents de Google. (certainement pas des annonceurs)

  • Google est le moteur le MOINS pertinent du monde, même un moteur fait par un gus de 10 ans est meilleur tout simplement car il est NEUTRE !

    Google est le seul à ne pas l’être car il n’a pas besoin de par sa position dominante de convertir ou de garder des utilisateurs, il est LE moteur de recherche par qui quasi tout le monde passe.

    Le semblant de pertinence ne vient que du fait qu’on est ‘formatté’ Google, çad que notre façon de taper nos recherches s’est adaptée au fonctionnement de Google (inconsciement avec les années).



    Alors oui, leur indexation est extraordinaire et leurs algorithmes sont TOP, mais ce n’est pas tout pour faire un moteur de recherche, la neutralité est LE point crucial.







Le 07/02/2014 à 15h 56

“ope … ce qu’on condamne c’est le monopoles, pas les positions dominantes, ou alors il va falloir que tu me trouves des cas documentés d’entreprises condamnées pour “position dominante” et non pas pour “abus de position dominante”… “





mais parce que non seulement on condamne l’abus de position dominante. et finalement il ne peut pas y avoir sans position dominante. mais la position dominante est une condition a l’abus parce qu’on juge que cest ce qui est condamnable en soi et toutes les regles du commerce font en sorte que la concurrence soit respectée pour éviter justement les cas ou un acteur domine un marché aux détriments des autres et aux détriments de toute concurrence. APres les monopole existe et ils sont condamnables s’ils sont en position dominante mais le fait qu’il y a un monopole n’est pas condamnable en soi parce qu’on se doute bien que cela des conditions du marché et que la concurrence n’est pas seulement la fin. On ne cherche pas la concurrence pour la concurrence ou alors on condamnerait tous les acteurs qui seraient déja en position de dominerles autres mais on essaie de faire jouer la concurrence en donnant la liberté a des concurrents.


Le 07/02/2014 à 15h 58

Tu trolles Martoni. <img data-src=" />



Je vais aller parler à ma théière tiens, j’aurai moins l’impression de passer pour un fou.


Le 07/02/2014 à 15h 58







elpetio a écrit :



non non on condamne la position dominante et non les monopoles. Les monopoles sont simplement des états de fait mais n’ont rien d’anticoncurrentielles.





Décidément tu les enchaines !

On ne condamne NI les positions dominantes, NI les monopoles ! <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 16h 02







elpetio a écrit :



non non on condamne la position dominante et non les monopoles. Les monopoles sont simplement des états de fait mais n’ont rien d’anticoncurrentielles.







SISI on ne condamne pas la position dominante, et les monopoles sont l’exemple même d’état de fait anticoncurentiel, qui déclanche une réaction étatique qui se débrouille pour casser les monopoles : Bell, Standard Oil



Donc soit tu me trouves le texte de loi qui dit que les positions dominantes sont illégales (et amuse toi à définir à partir de quel % de PDM tu es en position dominante), et explique moi pourquoi pour lutter contre la position dominante de windows l’UE a imposé d’avoir le choix des navigateurs et la corée du sud de créer un Windows sans média player <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 16h 04







Sebdraluorg a écrit :



Alors oui, leur indexation est extraordinaire et leurs algorithmes sont TOP, mais ce n’est pas tout pour faire un moteur de recherche, la neutralité est LE point crucial.





Donc Bing qui n’est pas capable de me retrouver la “Venue 8” est meilleur que Google qui y arrive ? <img data-src=" />



J’aime bien les mauvais moteurs de recherche alors <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 16h 17







atomusk a écrit :



Donc Bing qui n’est pas capable de me retrouver la “Venue 8” est meilleur que Google qui y arrive ? <img data-src=" />



J’aime bien les mauvais moteurs de recherche alors <img data-src=" />





Bizarre qu’il y arrive trés bien chez moi… <img data-src=" />

Mais je ne conseille pas plus Bing que Google si ce n’est pour faire chuter un peu les parts de Google afin de le faire réagir…



J’en ai juste ras-le-bol d’entendre des inepties sur la magie de la pertinence de Google qui n’en est rien…




Le 07/02/2014 à 16h 22







Sebdraluorg a écrit :



J’en ai juste ras-le-bol d’entendre des inepties sur la magie de la pertinence de Google qui n’en est rien…





+1, Duckduckgo est tout aussi capable d’être pertinent, quand on sait se servir de ses neurones pour faire une recherche plutôt que d’attendre que le moteur de recherche lise dans nos pensées (ce que seul Big Brother Google est en bonne position pour faire, avec nos historiques détaillés de navigation et de recherches, et pour certains/beaucoup nos e-mails, nos goûts sur Youtube, etc, etc)



Le 07/02/2014 à 16h 28







kikoo25 a écrit :



+1, Duckduckgo est tout aussi capable d’être pertinent, quand on sait se servir de ses neurones pour faire une recherche plutôt que d’attendre que le moteur de recherche lise dans nos pensées (ce que seul Big Brother Google est en bonne position pour faire, avec nos historiques détaillés de navigation et de recherches, et pour certains/beaucoup nos e-mails, nos goûts sur Youtube, etc, etc)





Effectivement et c’est surtout qu’à cause de ça tu passes à coté de résultats pertinents que Google a jugé impertinents.

D’ailleurs nous n’aurons pas les mêmes résultats pour une même requête.

C’est hallucinant de voir que beaucoup d’initiés ici se refusent à admettre ce problème qui n’est pas anodin.



Le 07/02/2014 à 16h 31







Sebdraluorg a écrit :



Bizarre qu’il y arrive trés bien chez moi… <img data-src=" />

Mais je ne conseille pas plus Bing que Google si ce n’est pour faire chuter un peu les parts de Google afin de le faire réagir…



J’en ai juste ras-le-bol d’entendre des inepties sur la magie de la pertinence de Google qui n’en est rien…







http://i57.tinypic.com/2ajqde8.png sur un Pc tout frais sans lancé ce matin, sans cookie, ni compte G+ configuré … PC d’entreprise comme un autre.

Edit : même Duckduckgo arrive là où Bing se plante ^^



Le 07/02/2014 à 16h 52







atomusk a écrit :



http://i57.tinypic.com/2ajqde8.png sur un Pc tout frais sans lancé ce matin, sans cookie, ni compte G+ configuré … PC d’entreprise comme un autre.

Edit : même Duckduckgo arrive là où Bing se plante ^^





Et que reproches-tu au juste aux résultats de Bing ?



Bing est le seul des deux à afficher en premier le site avenue8

Peut-être ne tapes tu pas bien assez ta recherche, moi j’ai tendance à trouver Bing au moins aussi pertinent que Google sur ce coup.

Mais c’est une notion subjective…





EDIT:

Autant pour moi j’ai confonfu venue et avenue <img data-src=" />

Mais chez moi, j’ai bien venue 8 pro dell en premier…



Le 07/02/2014 à 17h 00







Konrad a écrit :



La seule chose circulaire ici c’est notre conversation…



La position dominante est définie de façon objective : c’est quand une entreprise a une très large part de marché, et peut orienter sa stratégie sans tenir compte (ou presque) de ses concurrents.



Mais tu sembles avoir une définition bien à toi : pour toi une position dominante, c’est quand une entreprise a les moyens de tuer ses concurrents. Cette définition est fausse, et un exemple le prouve : Microsoft est indéniablement en situation de position dominante sur le marché des OS personnels (90% des ordinateurs de bureau sont équipés de Windows), et pourtant Microsoft n’est pas en état de tuer ses concurrents (Apple, les différentes distributions Linux). Faudrait-il en conclure que Microsoft n’est pas en position dominante ?… Non. Ta définition est fausse.



Google est en situation de position dominante.



en général quand je parle d’un sujet, j’ai une vision globalet donc la définition ne sera pas seulemetn juridique elle sera général et je positionnerais la défintion dans un contexte précis. C’est comme le viol par exemple, qu’on peut définir d’un point de vue légal et juridique (en tant qu’abus ou agression ) mais en tant que concept on peut facilement

avoir un avis different voire opposé si bien ce qui nous intéresse ce n’est pas la lettre, mais l’esprit. Exemple, un viol a deux sens: l’agression sexuelle mais aussi un sens plus général: et qui n’abouti pas forcément a un acte sexuel. ainsi un simple atouchement peut devenir un viol. ou meme, le fait d’abuser de sa position dominante sur une femme devient un viol meme avec consentement car il y a abus Ou bien si les faits ne sont pas établis, on sépare viol et tentative de viol. bref la discussio nc’est un débat d’idées et pas un combat de boxe entre celui qui considere que google c’est le méchant ou le gentil



Le 07/02/2014 à 17h 01







Sebdraluorg a écrit :



Et que reproches-tu au juste aux résultats de Bing ?



Bing est le seul des deux à afficher en premier le site avenue8

Peut-être ne tapes tu pas bien assez ta recherche, moi j’ai tendance à trouver Bing au moins aussi pertinent que Google sur ce coup.

Mais c’est une notion subjective…





EDIT:

Autant pour moi j’ai confonfu venue et avenue <img data-src=" />

Mais chez moi, j’ai bien venue 8 pro dell en premier…







L’ironie de l’histoire c’est que dans les recherches associés tu as que le Dell Venue … C’est un peu comme si il se rendait compte qu’à chaque fois il répond pas exactement … mais il continue <img data-src=" />



Mais oui j’avais testé de chez moi, et ça marchait mieux … donc j’ai réessayé ce matin du boulo (vu qu’on m’a encore forcé à changer de compte user <img data-src=" /> même motif même punition <img data-src=" /> )



Le 07/02/2014 à 17h 11







Sebdraluorg a écrit :



STP:





  • Vas lire la définition de position dominante, et la notion d’ABUS de cette position dominante.

  • Renseigne-toi au moins un peu sur le business model de Google (non ce n’est pas une association caritative !)

  • Réfléchis un peu sur qui sont les concurrents de Google. (certainement pas des annonceurs)

  • Google est le moteur le MOINS pertinent du monde, même un moteur fait par un gus de 10 ans est meilleur tout simplement car il est NEUTRE !

    Google est le seul à ne pas l’être car il n’a pas besoin de par sa position dominante de convertir ou de garder des utilisateurs, il est LE moteur de recherche par qui quasi tout le monde passe.

    Le semblant de pertinence ne vient que du fait qu’on est ‘formatté’ Google, çad que notre façon de taper nos recherches s’est adaptée au fonctionnement de Google (inconsciement avec les années).



    Alors oui, leur indexation est extraordinaire et leurs algorithmes sont TOP, mais ce n’est pas tout pour faire un moteur de recherche, la neutralité est LE point crucial.



    oui tu fais le proces de google sauf que tu ne semble pas tres impartiale je trouve.



Le 07/02/2014 à 17h 15







Sebdraluorg a écrit :



Et que reproches-tu au juste aux résultats de Bing ?



Bing est le seul des deux à afficher en premier le site avenue8

Peut-être ne tapes tu pas bien assez ta recherche, moi j’ai tendance à trouver Bing au moins aussi pertinent que Google sur ce coup.

Mais c’est une notion subjective…





EDIT:

Autant pour moi j’ai confonfu venue et avenue <img data-src=" />

Mais chez moi, j’ai bien venue 8 pro dell en premier…





pour moi la différence que j’ai eu avec bing et google. (je ne parle meme pas des autres concurrents car les résultats sont rarement pertinents) apres je ne dis pas que mon avis est la vérité parce qu’a vrai dire je n’ai pas fait de test et de comparaison.

Mais en tout cas je dirais que bing propose des liens et des raccourcis avec des liens en rapport avec notre recherche, alors que google propose du contenu a chaque fois et qui est mis a jour et qui correspond souvent a mes attentes

ce qui fait que finalement bing me gonfle et donne des résultats complètemetn a coté.



Le 07/02/2014 à 17h 26

un exemple: si je veux une recherche précise:



http://www.bing.com/search?q=4.4++rom+galaxy+S4+samsung+firmware&go=&qs=…



https://www.google.fr/webhp?source=search_app&gfe_rd=cr&ei=Lhb1UvGmJMjN8…



bing me renvoie un peu n’importe ou alors des que tu cliques sur un lien , ca te renvoie parfois je ne sais finalement alors que google trouve directement ce que je veux et piochent directement le contenu sur les forums.



Le 07/02/2014 à 17h 52







atomusk a écrit :



http://i57.tinypic.com/2ajqde8.png sur un Pc tout frais sans lancé ce matin, sans cookie, ni compte G+ configuré … PC d’entreprise comme un autre.

Edit : même Duckduckgo arrive là où Bing se plante ^^





T’as peut-être quelqu’un sur l’IP partagée de l’entreprise pour qui ces résultats seraient pertinents et qui utilise Bing…



Le 07/02/2014 à 18h 49







elpetio a écrit :



en général quand je parle d’un sujet, j’ai une vision globalet donc la définition ne sera pas seulemetn juridique elle sera général et je positionnerais la défintion dans un contexte précis. C’est comme le viol par exemple, qu’on peut définir d’un point de vue légal et juridique (en tant qu’abus ou agression ) mais en tant que concept on peut facilement

avoir un avis different voire opposé si bien ce qui nous intéresse ce n’est pas la lettre, mais l’esprit. Exemple, un viol a deux sens: l’agression sexuelle mais aussi un sens plus général: et qui n’abouti pas forcément a un acte sexuel. ainsi un simple atouchement peut devenir un viol. ou meme, le fait d’abuser de sa position dominante sur une femme devient un viol meme avec consentement car il y a abus Ou bien si les faits ne sont pas établis, on sépare viol et tentative de viol. bref la discussio nc’est un débat d’idées et pas un combat de boxe entre celui qui considere que google c’est le méchant ou le gentil





Oui jimagine que tu differencie le viol dur du viol dou ces un autre debat mais Google meme avec ton consentement il viol ta vie privé ou pa mais meme si est en position dominante ces pas moi le dominer parce je veut pas etre domine par un dominant meme si cest Google ou une autre entreprise ca sera pas la meme chose donc meme si Google est en position dominante je veux pas me faire violer par lui parce que se serais de labus de position dominante dans ce cas la.



Le 07/02/2014 à 18h 54

conrad <img data-src=" /> Bon on imagine google est en position dominante d’accord? admettons tu ne veux pas te faire violer. Et bien tu vas voir la concurrence tout simplement. c’est pourtant pas compliqué. Personne ne t’oblige a utiliser google et google ne te viole pas.


Le 07/02/2014 à 19h 04

Prenons maintenant windows, Admettons, windows est en position dominante. Je décide donc de passer a llinux. sauf qu’a ce moment la ca pose quelques problemes parce que la plupart des logiciels et des machines tournent sur windows si bien que microsoft a quasiment le monopole des desktop , un monopole de fait et les alternatives ne sont pas vraiment sérieuses. Or microsoft s’il voulait a parfaitement les moyens d’empecher les autres concurrents démerger alors que si google faisait cela c’est a dire imposer ces services voire proposer que ces services (en les privilégiant) ( ce qu’il ne fait pas, au contraire puisque son métier c’est faire des annonces pour tous les produits) On aurait toujours les moyens de dire merde parce que google c’est seulement un site de recherche et de referencement

C’est le cas avec google plus, il m’impose leur service, et bien je vais voir ailleurs: chez facebook, il veulent minciter a utiliser google musique? je vais chez deezer

Ils veulent que j’utilise youtube? et bien ya dailymotion

ils vuelent que j’utilise le navigateur ou chrome os? Je vais sur IE.

Ils veulent que je créée une boite mail? je vais chez yahoo etc… etc…

Ils veulent que je vais sur playstore? J’installe amazon

Ils veulent que j’installe gmap? Je le vire et je prends bing


Le 07/02/2014 à 19h 09







elpetio a écrit :



conrad <img data-src=" /> Bon on imagine google est en position dominante d’accord? admettons tu ne veux pas te faire violer. Et bien tu vas voir la concurrence tout simplement. c’est pourtant pas compliqué. Personne ne t’oblige a utiliser google et google ne te viole pas.





Mai je ne veut pas que les entrepsise ce mette en concurrence pour me violer !



Le 07/02/2014 à 19h 37

Pour ce qui touche a la vie privée? Je pense qu’il y a un confusion avec “la vie personnelle” d’ou la réaction paranoiaque de certaines personnes qui se sentent espionner par les geants du net

Google sait ou tu es , connait tes pratiques et tes besoins il es vrai. Mais cela touche d’abord avec ta vie personnelle

Et dans la vie personnelle , il y a les relations publiques (famille amis contact etc)

puis ta vie privée (dont celle qui touche particulièrement a ton intimité)

Or c’est la seconde que tu aimerais préserver parce que google a décidé d’enregistrer tes messages et tes recherches.

Dans ce cas, rien de plus simple

si tu ne veux pas que google ait acces a tes mails, tes discussions ou tes historiques de recherche. Et bien tu changes de service parce que google n’est pas le seul concurrent et d’ailleurs il ne domine pas tout le marche des services

exemple pour les mails yahoo

pour les achats: amazon

pour le dial en ligne : skype

pour la recherche : y en a pleins.

pour les réseaux sociaux: facebook

Il est vrai par contre que youtube est devenu presque indispensable mais je crois qu’a ce niveau, google a parfaitement joué le jeu car ils ont créé un support multimédia en ligne qui renumére les artistes. Et jusqu’a aujourdhui on a pas trouvé mieux comme plateforme d’herbegement


Le 07/02/2014 à 20h 30

//quotes qui se reconnaîtront//

Non mais la ponctuation et l’orthographe quoi… <img data-src=" />


Le 07/02/2014 à 20h 36







elpetio a écrit :



Pour ce qui touche a la vie privée? Je pense qu’il y a un confusion avec “la vie personnelle” d’ou la réaction paranoiaque de certaines personnes qui se sentent espionner par les geants du net

Google sait ou tu es , connait tes pratiques et tes besoins il es vrai. Mais cela touche d’abord avec ta vie personnelle

Et dans la vie personnelle , il y a les relations publiques (famille amis contact etc)

puis ta vie privée (dont celle qui touche particulièrement a ton intimité)

Or c’est la seconde que tu aimerais préserver parce que google a décidé d’enregistrer tes messages et tes recherches.

Dans ce cas, rien de plus simple

si tu ne veux pas que google ait acces a tes mails, tes discussions ou tes historiques de recherche. Et bien tu changes de service parce que google n’est pas le seul concurrent et d’ailleurs il ne domine pas tout le marche des services

exemple pour les mails yahoo

pour les achats: amazon

pour le dial en ligne : skype

pour la recherche : y en a pleins.

pour les réseaux sociaux: facebook

Il est vrai par contre que youtube est devenu presque indispensable mais je crois qu’a ce niveau, google a parfaitement joué le jeu car ils ont créé un support multimédia en ligne qui renumére les artistes. Et jusqu’a aujourdhui on a pas trouvé mieux comme plateforme d’herbegement





Moi je veux protéger les deux !



Le vrai problème dans cette histoire c’est que Google profite de la position dominante de son moteur de recherche et de YouTube pour obliger les utilisateurs à lui donner ses données.

Le fait que Youtube exige d’avoir un compte Google pose un vrai problème, si tu ne veux pas donner des informations privées à Google tu ne peux pas visionner les vidéos de beaucoup de sites/amis etc.

Si tu ne veux pas tu es littéralement coupé d’une partie du monde, de tes amis etc…



Le fait que ça ne te dérange pas toi personnellement n’enlève rien au fait que ça dérange énormément de monde et pas que des teubbé-paranos ou konRienKonpri comme tu sembles le penser.




Le 07/02/2014 à 20h 48

oui je pense que la plupart sont des teubé parano (et corriger l’orthographe n’y changera pas grand chose a cet état de fait) parce qu’on oblige certainement pas les personnes a utiliser les services mobile ou en ligne. Et puis il existe une solution assez simple si on se sent persécuté et espionné dans la vie; vous faites comme pas mal de monde que je connais dont les proches: pas de portable, pas de facebook pas de services en ligne, comme ca plus de soucis. et vous verrez que finalement le soucis c’est pas la préservation de sa vie privée mais tout simplement la dépendance aux nouvelles technologies.

Maintenant si on veut continuer a utiliser les services en ligne, et bien il ya le choix: comme j’ai signalé et je pense qu’il est ridicule de faire des reproches a google car il est incontestable que si on craint big brother c’est d’aborda l’état qu’il faut en faire le reproche, et vous ne risquez pas grand chose du nsa en vérité.

Ce qui veut dire que si google n’était pas chargé de developper ces services en ligne, on aurait un internet francais de type chine ou corée du nord. C’est ce que vous voulez?


www.m6.fr/serie-kaamelott/videos/5378-enuques_et_chauds_lapins.html



Je la met, car la fin de la discussion me rappelle certaines répliques <img data-src=" />


Le 07/02/2014 à 21h 13







kikoo25 a écrit :



Ben voyons… le progrès technologique c’est le Minitel 3.0 où internet est concentré dans les mains de Google parce que celui-ci a eu les moyens de pousser les utilisateurs vers ses services aux dépends des concurrents? Tout cela parce que des gens comme toi ne savent pas faire la différence entre un moteur de recherche, effectivement brillant, stand-alone et qui oriente les utilisateurs de façon neutre vs ce même moteur de recherche en mode partisant qui favorise les autres services de la firme ?

Sans même parler du fait qu’avoir un point d’entrée quasi unique ouvre la porte à la censure facile (demandes gouvernementales de déréférencement, etc): en cela, le progrès technologique ça serait plutôt des trucs tels que yacy





je pense que tu confonds internet libre et le web 2.0

dis moi tu ne fais jamais de recherche sur google? et tu nutilises jamais les services google?



Le 07/02/2014 à 21h 31







elpetio a écrit :



dis moi tu ne fais jamais de recherche sur google? et tu nutilises jamais les services google?





J’ai eu fait (à l’époque où la position dominante était moins problématique) mais je fais plus. Maintenant j’utilise les services Google uniquement sous la contrainte (typiquement certaines personnes au bureau qui trouvent que c’est malin de partager des données confidentielles via Google Drive, ou des * de webmasters qui utilisent ReCaptcha), ou quand ça semble être le seule solution évidente (genre une vidéo sur Youtube que je n’ai pas trouvée ailleurs). En pratique c’est au final assez rare. Comme je le disais sur une autre news relativement récente à propos d’un petit blackout de quelques heures de Google: j’avais rien remarqué…

Concernant le point spécifique de la recherche Google: je t’assure qu’avec Duckduckgo on trouve également plein de résultats pertinents.



Le 07/02/2014 à 21h 41

non mais duckduckgo cest un serveur centralisé non? c’est comem si tu utilisais google au final. ca change rien a la problématique. enfin si t’es pas protégé par une multinationale donc on sait pas qui il ya derrière


Le 07/02/2014 à 21h 49







kikoo25 a écrit :



//quotes qui se reconnaîtront//

Non mais la ponctuation et l’orthographe quoi… <img data-src=" />





Et les quotes qui n’en sont pas, tout en faisant des fautes dans les pseudo des personnes à qui il parle…



Je crois qu’il vit dans son propre monde <img data-src=" />



Le 07/02/2014 à 22h 01







elpetio a écrit :



un exemple: si je veux une recherche précise:



http://www.bing.com/search?q=4.4++rom+galaxy+S4+samsung+firmware&go=&qs=…



https://www.google.fr/webhp?source=search_app&gfe_rd=cr&ei=Lhb1UvGmJMjN8…



bing me renvoie un peu n’importe ou alors des que tu cliques sur un lien , ca te renvoie parfois je ne sais finalement alors que google trouve directement ce que je veux et piochent directement le contenu sur les forums.





J’ai pas un forum en premiere page de Google quand je fais ta recherche. J’en ai par contre avec Bing.



Google comme Bing prennent en compte ton historique pour ses résultats. Cela peut expliquer la différence de résultat.



Le 07/02/2014 à 22h 19







elpetio a écrit :



non mais duckduckgo cest un serveur centralisé non? c’est comem si tu utilisais google au final. ca change rien a la problématique. enfin si t’es pas protégé par une multinationale donc on sait pas qui il ya derrière





Sérieux ? Tu crois que le problème de Google c’est que “c’est un serveur centralisé” ? Non mais je sais pas, relis la news, relis les commentaires, essaye de comprendre, quoi…

Aller, 2 indices parce que sinon je crois qu’on va pas y arriver :




  1. est-ce que Duckduckgo propose d’autres services que la recherche (genre un équivalent de Youtube, de Gmail, de ReCaptcha, d’Adsense, etc) qu’il peut mettre en avant par rapport à ses concurrents dans ses résultats ?

  2. et d’abord, est-ce que Duckduckgo est en position dominante sur le marché de la recherche ?



Patch Abonné
Le 07/02/2014 à 22h 20







Sebdraluorg a écrit :



Le fait que Youtube exige d’avoir un compte Google pose un vrai problème, si tu ne veux pas donner des informations privées à Google tu ne peux pas visionner les vidéos de beaucoup de sites/amis etc.

Si tu ne veux pas tu es littéralement coupé d’une partie du monde, de tes amis etc…



j’ai un compte youtube (donc google/g+), je n’ai donné aucune info en dehors de mon prénom, et je ne suis coupé d’absolument personne (en dehors de ceux dont je me suis volontairement coupé)…

et ca se saurait s’il fallait un compte google pour avoir une vie sociale virtuelle. c’est pas comme si fb avait remporté le gros du marché (du moins en occident), hein.



Le 07/02/2014 à 22h 21







Khalev a écrit :



Et les quotes qui n’en sont pas, tout en faisant des fautes dans les pseudo des personnes à qui il parle…



Je crois qu’il vit dans son propre monde <img data-src=" />





vi vi bien sur, désolé si j’écorche le pseudo de quelques uns, si j’ai pas trop le temps de corriger les fautes d’orthographe ou si j’en a rien foutre de la ponctuation quand je commence à essayer de répondre à quelques ignorants qui de toute facon en ont rien a foutre des arguments que tu donnes puisqu’ils sont déja convaincu à la base et se fichent de savoir si ce que tu dis est vrai.

mais a dire vrai, ca me fait un peu chier de refaire le monde avec des types qui a force de trainer sur le net et sur pcinpact ont perdu le sens des réalités. Maintenant si tu n’es pas d’accord avec ce que je dis et que tu fais partie de ces types qui pensent que google c’est le vilain monstre qui veut tt surveiller, en dévorant les petits enfants. Ben tu m’excuseras mais je ne fais effectivement pas partie de ce monde la et je te le laisse a ta paranoia et tes fantasmes préado.



Le 07/02/2014 à 22h 33







kikoo25 a écrit :



Sérieux ? Tu crois que le problème de Google c’est que “c’est un serveur centralisé” ? Non mais je sais pas, relis la news, relis les commentaires, essaye de comprendre, quoi…

Aller, 2 indices parce que sinon je crois qu’on va pas y arriver :




  1. est-ce que Duckduckgo propose d’autres services que la recherche (genre un équivalent de Youtube, de Gmail, de ReCaptcha, d’Adsense, etc) qu’il peut mettre en avant par rapport à ses concurrents dans ses résultats ?

  2. et d’abord, est-ce que Duckduckgo est en position dominante sur le marché de la recherche ?





    Je vais pas reexpliquer 10 fois, google te force pas a utiliser tes services.

    Maintenant c’est juste que je constate que tu fais des recherches sur duckduckmachintruc parce qu’on t’as dit que c’était sécurité et que les données étaient pas enregistrés (soit disant mais on en sait rien)

    En tout cas j’ai testé pas mal de moteurs de recherche et ton truc n’est pas franchement une grande réussite sauf si on a du temps a perdre a faire des recherches hasardeuses et imprécises qui n’aboutissent pas. Apres si ca te convient tant mieux. Moi pas mais en fait je m’en fous complètement que google enregistre mon historique . Si toi ca t’empeche de dormir ben je te conseille plutot de te déconnecter . Et tu sais pourquoi? parce que si jetais la nsa j’enregistrerais tes conversations sur pci et comme il nous surveille en ce moment et si ya bien un endroit que la police aimerait cibler . Ce sont les moteurs de recherche dit alternatifs (situé en amérique d’ailleurs)

    Maintenant tu m’as dit que le mieux c’était les serveurs dcentralisés et au final tu me proposes une solution centralisés. C’est tout ce que je te fais remarquer et je trouve cela plutot amusant. Tu peux faire comme si j”était un cinglé un taré, un idiot naif lobotomisé qu ise fait esoumettre par google qui décide de ma vie. Et bien a vrai dit je m’en contrefiche complètement et je te renvoie aussi le compliment dans ce cas. Voila content?



Le 07/02/2014 à 22h 44







kikoo25 a écrit :



T’as peut-être quelqu’un sur l’IP partagée de l’entreprise pour qui ces résultats seraient pertinents et qui utilise Bing…







Tu serais pas entrain d’insinuer que je bosse pour une boite de dyslexiques incapable de taper “Avenue” ? <img data-src=" />



Non, le plus louche, c’est que j’ai le même résultat chez moihttp://i59.tinypic.com/o9324o.png … et en plus je suis loggé avec mon compte Microsoft là <img data-src=" />



Bon je peux pas dire que j’utilise beaucoup Bing, donc il a pas pu trop apprendre … mais ça fait flipper un peu là ^^;



Le 07/02/2014 à 23h 24







yeagermach1 a écrit :



J’ai pas un forum en premiere page de Google quand je fais ta recherche. J’en ai par contre avec Bing.



Google comme Bing prennent en compte ton historique pour ses résultats. Cela peut expliquer la différence de résultat.





j’ai rchangé de navigateur, j’ai reinitialisé , j’ai viré les coockies, j’ai changé d’ip pourtant j’ai toujours la meme page de résultat. l’historique je lavais effacé dernièrement et j’ai désactivé cette fonction car j’ai pas envie que quelqu’un pioche sur mes données personnelles en utilisant mon smartphone ou ma tablette

Mais je tombe toujours sur la meme page de résultat



Le 07/02/2014 à 23h 29







elpetio a écrit :



Tu peux faire comme si j”était un cinglé un taré, un idiot naif lobotomisé qu ise fait esoumettre par google qui décide de ma vie. Et bien a vrai dit je m’en contrefiche complètement et je te renvoie aussi le compliment dans ce cas. Voila content?





Le problème c’est pas que tu as choisi d’utiliser Google. Le problème c’est que tu ne vois même pas où est l’abus de position dominante, alors que c’est pourtant pas compliqué:




  • étape 1 j’ai un moteur de recherche qui a disons 70% des PDM (plutôt 90% en France, parce que malgré l’anti-américanisme franchouillard traditionnel les Michus aiment bien ça les monopoles américains, mais passons)

  • étape 2 je monte un comparateur de prix (ou tout autre service au hasard)

  • étape 3 je le fais passer, dans mes résultats, devant tous ses concurrents pourtant bien établis et pertinents (pour aller plus loin: penser à combien un concurrent indépendant nouveau venu aurait du mal à se hisser pareillement en tête des résultats)

    Répéter la recette de l’abus de position dominante avec n’importe quel service.



    Partant de là:





    elpetio a écrit :



    Je vais pas reexpliquer 10 fois, google te force pas a utiliser tes services.





    Ce n’est pas la question ni le problème







    elpetio a écrit :



    Maintenant c’est juste que je constate que tu fais des recherches sur duckduckmachintruc parce qu’on t’as dit que c’était sécurité et que les données étaient pas enregistrés (soit disant mais on en sait rien)








  1. DDG prendrait un grand risque en mentant sur l’utilisation des données. S’il était si trivial que ça de masquer un vaste data-mining, Google ne s’en priverait pas (Google a peu de mérites éthiques, mais il a au moins celui d’être clair sur l’utilisation des données : “on vous profile ad vitam eternam”, plus ou moins noir sur blanc dans les CGU)

  2. De toute façon, au pire ils n’ont que l’historique des recherches, et non une vaste soupe intégrant: les recherches, les sites visités (merci analytics et adsense et recaptcha), les vidéos vues (youtube), les e-mails contenus inclus (merci gmail - et pas besoin d’être soi-même utilisateur, il suffit d’échanger des e-mails avec un utilisateur), etc. Si tu ne sais pas faire la différence entre ces 2 paquets de données, soit c’est la mauvaise foi, soit c’est grave…







    elpetio a écrit :



    En tout cas j’ai testé pas mal de moteurs de recherche et ton truc n’est pas franchement une grande réussite sauf si on a du temps a perdre a faire des recherches hasardeuses et imprécises qui n’aboutissent pas. Apres si ca te convient tant mieux. Moi pas mais en fait je m’en fous complètement que google enregistre mon historique.





    Dommage que tu ne saches pas te servir d’un moteur de recherche qui ne lit pas dans les pensées… Mais une fois de plus ce n’est pas ça le problème, si ça te plaît d’être filé et enfermé dans ta bulle, tant mieux pour toi. Par contre là où le problème commence, c’est quand ta bulle met en avant les services Google face aux services concurrents, cf plus haut.







    elpetio a écrit :



    Si toi ca t’empeche de dormir ben je te conseille plutot de te déconnecter . Et tu sais pourquoi? parce que si jetais la nsa j’enregistrerais tes conversations sur pci et comme il nous surveille en ce moment et si ya bien un endroit que la police aimerait cibler . Ce sont les moteurs de recherche dit alternatifs (situé en amérique d’ailleurs).





    On s’en fout de la NSA, une fois de plus c’est pas ça le problème. Surtout qu’on est en France, alors à moins de te comporter vraiment comme un vrai terroriste le pire que la NSA puisse faire c’est t’empêcher d’entrer aux USA, la belle affaire…

    C’est marrant d’ailleurs cette lubie de la NSA, pour des français. La police politique la plus susceptible de nous emmerder à domicile, c’est quand même bien la notre, pas celle de l’oncle Sam… Il y a toute une mode idiote sur “héberger ses données en France c’est plus sûr”, pour un américain c’est peut-être vrai, pour un français certainement pas. Pour l’exemple je te laisse imaginer ce que Valls ferait de Twitter si celui-ci était une entreprise française… Moi personnellement, si j’y trouvais des fournisseurs corrects, le pays où je sentirais mes données le plus en sécurité ça serait l’Iran : peu de risque que les entreprises du coin copinent avec nos polices occidentales.







    elpetio a écrit :



    Maintenant tu m’as dit que le mieux c’était les serveurs dcentralisés et au final tu me proposes une solution centralisés. C’est tout ce que je te fais remarquer et je trouve cela plutot amusant.





    J’ai juste cité Yacy en exemple de “progrès technologique” en réaction à ton post prétendant que Google est un “progrès technologique” plutôt qu’une entreprise. (Cfhttp://www.pcinpact.com/news/85767-antitrust-concessions-google-plaisent-a-ue-mo… pour ceux qui se demandent d’où ça sort)

    Après oui, Duckduckgo aussi n’est pas un “progrès technologique” mais est juste une entreprise, en concurrence justement avec Google (et Bing, et d’autres) sur le marché de la recherche. Et on s’en fout que ce soit centralisé (enfin, pas complètement mais un peu quand même), ce qui est important c’est que ça ne soit pas intégré/aggrégé avec plein d’autres données (là je pense plutôt aux histoires en cours avec les CNILs), et que ça ne soit pas utilisé pour faire de l’abus de position dominante (là l’affaire de cette actu)



Le 07/02/2014 à 23h 34







atomusk a écrit :



Tu serais pas entrain d’insinuer que je bosse pour une boite de dyslexiques incapable de taper “Avenue” ? <img data-src=" />





<img data-src=" /> Non, juste que peut-être qu’ils cherchent souvent “avenue 8” et que donc quand toi tu arrives avec ton “venue 8” Bing se dit que peut-être le “a” traditionnel a sauté ^^







atomusk a écrit :



Non, le plus louche, c’est que j’ai le même résultat chez moihttp://i59.tinypic.com/o9324o.png … et en plus je suis loggé avec mon compte Microsoft là <img data-src=" />



Bon je peux pas dire que j’utilise beaucoup Bing, donc il a pas pu trop apprendre … mais ça fait flipper un peu là ^^;





Là oui c’est plus bizarre. Une raison de plus pour lui préférer DDG ;) (qui est il me semble basé sur Bing mais retravaillé et avec aussi quelques résultats maison)



Le 07/02/2014 à 23h 46







kikoo25 a écrit :



Le problème c’est pas que tu as choisi d’utiliser Google. Le problème c’est que tu ne vois même pas où est l’abus de position dominante, alors que c’est pourtant pas compliqué:




  • étape 1 j’ai un moteur de recherche qui a disons 70% des PDM (plutôt 90% en France, parce que malgré l’anti-américanisme franchouillard traditionnel les Michus aiment bien ça les monopoles américains, mais passons)

  • étape 2 je monte un comparateur de prix (ou tout autre service au hasard)

  • étape 3 je le fais passer, dans mes résultats, devant tous ses concurrents pourtant bien établis et pertinents (pour aller plus loin: penser à combien un concurrent indépendant nouveau venu aurait du mal à se hisser pareillement en tête des résultats)

    Répéter la recette de l’abus de position dominante avec n’importe quel service.



    Partant de là:



    Ce n’est pas la question ni le problème








  1. DDG prendrait un grand risque en mentant sur l’utilisation des données. S’il était si trivial que ça de masquer un vaste data-mining, Google ne s’en priverait pas (Google a peu de mérites éthiques, mais il a au moins celui d’être clair sur l’utilisation des données : “on vous profile ad vitam eternam”, plus ou moins noir sur blanc dans les CGU)

  2. De toute façon, au pire ils n’ont que l’historique des recherches, et non une vaste soupe intégrant: les recherches, les sites visités (merci analytics et adsense et recaptcha), les vidéos vues (youtube), les e-mails contenus inclus (merci gmail - et pas besoin d’être soi-même utilisateur, il suffit d’échanger des e-mails avec un utilisateur), etc. Si tu ne sais pas faire la différence entre ces 2 paquets de données, soit c’est la mauvaise foi, soit c’est grave…





    Dommage que tu ne saches pas te servir d’un moteur de recherche qui ne lit pas dans les pensées… Mais une fois de plus ce n’est pas ça le problème, si ça te plaît d’être filé et enfermé dans ta bulle, tant mieux pour toi. Par contre là où le problème commence, c’est quand ta bulle met en avant les services Google face aux services concurrents, cf plus haut.





    On s’en fout de la NSA, une fois de plus c’est pas ça le problème. Surtout qu’on est en France, alors à moins de te comporter vraiment comme un vrai terroriste le pire que la NSA puisse faire c’est t’empêcher d’entrer aux USA, la belle affaire…

    C’est marrant d’ailleurs cette lubie de la NSA, pour des français. La police politique la plus susceptible de nous emmerder à domicile, c’est quand même bien la notre, pas celle de l’oncle Sam… Il y a toute une mode idiote sur “héberger ses données en France c’est plus sûr”, pour un américain c’est peut-être vrai, pour un français certainement pas. Pour l’exemple je te laisse imaginer ce que Valls ferait de Twitter si celui-ci était une entreprise française… Moi personnellement, si j’y trouvais des fournisseurs corrects, le pays où je sentirais mes données le plus en sécurité ça serait l’Iran : peu de risque que les entreprises du coin copinent avec nos polices occidentales.





    J’ai juste cité Yacy en exemple de “progrès technologique” en réaction à ton post prétendant que Google est un “progrès technologique” plutôt qu’une entreprise. (Cfhttp://www.pcinpact.com/news/85767-antitrust-concessions-google-plaisent-a-ue-mo… pour ceux qui se demandent d’où ça sort)

    Après oui, Duckduckgo aussi n’est pas un “progrès technologique” mais est juste une entreprise, en concurrence justement avec Google (et Bing, et d’autres) sur le marché de la recherche. Et on s’en fout que ce soit centralisé (enfin, pas complètement mais un peu quand même), ce qui est important c’est que ça ne soit pas intégré/aggrégé avec plein d’autres données (là je pense plutôt aux histoires en cours avec les CNILs), et que ça ne soit pas utilisé pour faire de l’abus de position dominante (là l’affaire de cette actu)





    oui et il existe des solutions alternatives a google. Et je pense qu’il faut pas tomber dans la paranoia avec google parce qu’ils recoltent nos infos etc. que ce soit google ou nsa le fantasme de big brother est devenu un nouveau sujet de discussion qui tourne en boucle sur le site.

    et je repete tu peux toujours te passer de google mais de toute facon toutes tes informations seront recupérés par une autre boite a partir de la je sais pas ce qu’il te reste a faire si ce n’est te déconnecter directement. Cest plu sradicale et tu seras plus tranquille car forcément en étant branché partout on prend autant de risque quen se faisant surveiller directement par google.

    Mais bon je le repete : tu fais ce que tu veuxet si je me suis emporté contre toi, c’est surtout a ceux qui peuvent pas sempecher de nous ressortir l’eternel refrain sur google qui nous observe, la nsa qui nous enregistre etc…

    Et comme tu le dis si bien je pense qu’il y a plus a craindre des fai et de l’état qui controle nos vies que finalement la nsa et … google.

    Maintenant on peut aussi imaginer un scenario de film avec une police qui recupére le sdonnées perso que ce soit google et cie, pour ensuite poursuivre des criminels. C’est probable. Mais alors un faut prendre ses précautions

    et de deux faut pas jouer au con

    Maintenant niveau pratique je pense que google est un bon moteur de recherche et tu ne risques pas grand chose finalement en faisant des recherches dessus. En tout cas pour l’instant meme s’il est vrai que le risque zero n’existe pas. Mais il est encore plus vrai que tu risques bien davantage d’avoir des pbs avec la police, l’état, le shackers les internautes ou tes proches, la justice, que la nsa et google sauf si tu t’appelles snowden

    apres cette histoire de position dominante, ben google est plutot victime de son succes en bien ou en mal, j’ai bien l’impression et chacun aimerait récupérer une partie du pognon en pub gratuite. Et si google ne te plait pas tu peux filer tes infos a qui t uveux. mais je suis pas certains quelles seront plus en sécurité.



Le 07/02/2014 à 23h 54



J’ai juste cité Yacy en exemple de “progrès technologique” en réaction à ton post prétendant que Google est un “progrès technologique” plutôt qu’une entreprise. (Chttp://www.pcinpact.com/news/85767-antitrust-concessions-google-plaisent-a-ue-mo… pour ceux qui se demandent d’où ça sort)

Après oui, Duckduckgo aussi n’est pas un “progrès technologique” mais est juste une entreprise, en concurrence justement avec Google (et Bing, et d’autres) sur le marché de la recherche. Et on s’en fout que ce soit centralisé (enfin, pas complètement mais un peu quand même), ce qui est important c’est que ça ne soit pas intégré/aggrégé avec plein d’autres données (là je pense plutôt aux histoires en cours avec les CNILs), et que ça ne soit pas utilisé pour faire de l’abus de position dominante (là l’affaire de cette actu)”





progres technologique ou évolution technique notamment sur la mobilité si tu préfères. Google enterre les autres médias et donc ca fait peur d’une certaine facon comme le surf sur internet ya une époque (ou le p2p et le mp3). A partir de la faut aussi se demander si cest utile ou si cest nécessaire de changer nos habitudes avant de crier au fascisme.


Le 08/02/2014 à 08h 58







elpetio a écrit :



pour moi il y a des marchés qui dépendent des moteurs de recherche mais les moteurs de recherche nesont pas un marché en soi.

(…)

pour qu’il y ait un marché, il faudrait une concurrence a differents niveaux entre les differents acteurs de ce marché sur la recherche

Ce qu je ne crois pas/

¨Pour moi google est plus un outil informatique qu’autres choses











elpetio a écrit :





J’ai juste cité Yacy en exemple de “progrès technologique” en réaction à ton post prétendant que Google est un “progrès technologique” plutôt qu’une entreprise. (Chttp://www.pcinpact.com/news/85767-antitrust-concessions-google-plaisent-a-ue-mo… pour ceux qui se demandent d’où ça sort)

Après oui, Duckduckgo aussi n’est pas un “progrès technologique” mais est juste une entreprise, en concurrence justement avec Google (et Bing, et d’autres) sur le marché de la recherche. Et on s’en fout que ce soit centralisé (enfin, pas complètement mais un peu quand même), ce qui est important c’est que ça ne soit pas intégré/aggrégé avec plein d’autres données (là je pense plutôt aux histoires en cours avec les CNILs), et que ça ne soit pas utilisé pour faire de l’abus de position dominante (là l’affaire de cette actu)”





elpetio ou l’art de dire tout et son contraire :





  • il n’existe pas de marché de la recherche et Google n’a pas de concurrent, d’ailleurs Google n’est pas une entreprise mais un outil informatique ;



  • la recherche est un marché et Google a des concurrents, d’ailleurs Google est une entreprise.



    Bon courage à ceux qui continuent de discuter avec ce gars-là <img data-src=" />



Le 08/02/2014 à 09h 24







Konrad a écrit :



elpetio ou l’art de dire tout et son contraire :





  • il n’existe pas de marché de la recherche et Google n’a pas de concurrent, d’ailleurs Google n’est pas une entreprise mais un outil informatique ;



  • la recherche est un marché et Google a des concurrents, d’ailleurs Google est une entreprise.



    Bon courage à ceux qui continuent de discuter avec ce gars-là <img data-src=" />







    tu peux me dire ou est la contradiction? j’en vois pas. je citais des propos qui sont juste dessus.

    C’est encore tes fantasmes j’imagine. J’ai expliqué qu’il n’y a pas de concurrence entre les moteur de recherche tout simplement pour répondre a une certaine personne qui faisait la comparaison saugrenue ave les automobiles comme si dans le domaine du moteur de recherche il existait des besoins avec ses specificités alors qu’un moteur de recherche est plutot un outil ou une évolution technique qu’un produit de marketing dans lequel peut regner la concurrence entre chaque besoin selon la loi de l’offre et la demande

    si bien que tout le monde peut se contenter d’un seul moteur de recherche qu iest google. Et ce sera difficile de me contredire sur ce terrain la car les antigoogle ne reproche pas a google d’etre un mauvais moteur de recherche pas plus que google ait du succes réellement

    mais son succes et sa dangerosité réside dans son efficacicté et sa fiabilité qui font que google devient suffisant pour 95% des internautes.

    Ce qui ne srait pas le cas dans un marché par exemple de l’automobilise ou il existe des spécifictés des gouts pour chaque consommateur. qui ne peuvent pas se contenter d’un seul modele (sauf si on s’appelle konrad bien sur et que ca ne nous dérange pas d’utiliser un moteur de recherche de merde tant que ca nous donne le sentiment d’etre en sécurité : entendez moi : moi madame michu le nsa tout ca, j’ai vu a la télé ca m’empeche de dormir et google veut enregistrer ma vie privée et je suis devenu un pion dans l’échiquier: la preuve a cause du complot: ils veulent la peau de snowden :ca c’est pour expliquer ou se situe le niveau intellectuelle dans la discussion)



    Maintenant ou je suis d’accord je perd mon temps a dialoguer et échanger avec des ignorants et des parano. qui critiquent google parce que cest une boite étrangere qui propose des services gratuits qui plus est et qui font peur aux neuneus qui trainent sur la toile, un peu comme ya une époque on pensait qu’au dessus de 70 km h en train on serait désintégrer ou bien qu’avec la roche lunaire, l’humanité va disparaitre. Enfin ce genre de truc digne de la sf finalement



Le 08/02/2014 à 11h 34







Patch a écrit :



j’ai un compte youtube (donc google/g+), je n’ai donné aucune info en dehors de mon prénom, et je ne suis coupé d’absolument personne (en dehors de ceux dont je me suis volontairement coupé)…

et ca se saurait s’il fallait un compte google pour avoir une vie sociale virtuelle. c’est pas comme si fb avait remporté le gros du marché (du moins en occident), hein.





Il faut mettre tout ça en relation avec le tracking, et du coup, c’est bien plus que ton prénom et tes contacts…

Si tu ajoutes à ça le fait de volontairement dégrader l’expérience utilisateur sur ses sites pour les utilisateurs d’IE afin de les pousser vers un navigateur moins regardant sur la vie privée, et surtout avec Google par défaut, je pense qu’il y a clairement un problème.




Le 08/02/2014 à 11h 44







elpetio a écrit :



tu peux me dire ou est la contradiction? j’en vois pas. je citais des propos qui sont juste dessus.

alors qu’un moteur de recherche est plutot un outil ou une évolution technique qu’un produit de marketing dans lequel peut regner la concurrence entre chaque besoin selon la loi de l’offre et la demande

si bien que tout le monde peut se contenter d’un seul moteur de recherche qu iest google. Et ce sera difficile de me contredire sur ce terrain la car les antigoogle ne reproche pas a google d’etre un mauvais moteur de recherche pas plus que google ait du succes réellement

mais son succes et sa dangerosité réside dans son efficacicté et sa fiabilité qui font que google devient suffisant pour 95% des internautes.

Ce qui ne srait pas le cas dans un marché par exemple de l’automobilise ou il existe des spécifictés des gouts pour chaque consommateur. qui ne peuvent pas se contenter d’un seul modele (sauf si on s’appelle konrad bien sur et que ca ne nous dérange pas d’utiliser un moteur de recherche de merde tant que ca nous donne le sentiment d’etre en sécurité : entendez moi : moi madame michu le nsa tout ca, j’ai vu a la télé ca m’empeche de dormir et google veut enregistrer ma vie privée et je suis devenu un pion dans l’échiquier: la preuve a cause du complot: ils veulent la peau de snowden :ca c’est pour expliquer ou se situe le niveau intellectuelle dans la discussion)





<img data-src=" />



Nan mais relis-toi man !



Moi perso je pourrais très bien vivre avec un seul constructeur automobile…

C’est marrant la façon dont tu tranche ce qui peut-être concurrentiel ou pas…

Donc personne n’a le droit de faire un moteur de recherche basé sur un autre concept ?



Google ne suffit pas car si il décide de ne pas afficher ce qui ne l’arrange pas libre à lui, donc chez Google tu ne vois que ce que Google te montre, tu comprends l’intérêt d’une concurrence maintenant ?



Si non, j’ai encore un petit exemple:

Si pas de concurrence, Google demande le prix qu’il veut aux annonceurs pour la publicité, ce qui tire le cout de la pub vers le haut et donc inévitablement le prix final des produits pour le consommateur.



Ca commence à rentrer ?