Comment la loi Thévenoud va crever les roues des VTC au profit des taxis

Comment la loi Thévenoud va crever les roues des VTC au profit des taxis

Mad Max V

Avatar de l'auteur
Marc Rees

Publié dans

Droit

20/06/2014
100

Comment la loi Thévenoud va crever les roues des VTC au profit des taxis

Thomas Thévenoud et l’ensemble des députés PS ont déposé la proposition de loi visant à purger la guerre entre les taxis et les VTC, les véhicules de transport avec chauffeur. Une paix qui sera installée avec deux armes : la possibilité pour les taxis de se lancer dans l’open data, et l’interdiction pour les VTC de prendre des clients sans réservation, via des applications mobiles par exemple.

uber

Comme prévu, le texte tente dès son premier article d’apporter un souffle de modernité dans le monde des taxis. Comment ? La proposition de loi crée un « registre de disponibilité des taxis » qui sera chargé de capitaliser l’open data des taxis. Le texte veut en effet y inscrire l’ensemble des informations relatives à « l’identification, la géolocalisation, et la disponibilité des taxis. »

 

Comment sera alimenté ce registre destiné à être réutilisé ensuite par des applications smartphones ? D’un côté, par les services chargés de délivrer aux taxis les ADS, les autorisations de stationnement dont ils sont les seuls à pouvoir prétendre.

 

Mais ce jeu de données n’est pas suffisant puisqu’il n’est pas dynamique et ne sert qu’à « l’identification ». Pour la partie « géolocalisation et disponibilité », il faut se pencher du côté des propriétaires ou des exploitants de taxis. Or, ceux-ci n’auront pas l’obligation de transmettre les données. C’est simplement une option ouverte par la loi qu’ils pourront superbement ignorer.

Géolocalisation par smartphone et monopole des centrales de réservation

Pour égratigner le monopole des centrales de réservation, une autre disposition a été intégrée, afin de faire sauter une des clauses de leurs contrats. Un tel intermédiaire ne pourra plus s’opposer à ce qu’un taxi soit sollicité au moyen d’une application smartphone tierce par exemple. « Toute clause contractuelle contraire [sera] réputée non écrite » tambourine la proposition de loi.

 

Dans son rapport sur les taxis et les VTC, Thomas Thevenoud avait déjà dénoncé ces clauses qui « empêchent l’entrée sur le marché de nouveaux éditeurs d’application, qui peinent à convaincre les chauffeurs de s’inscrire ». En ligne de mire ici, des sociétés comme le groupe G7.

 

Seulement, la proposition de loi, répétons-le, n’impose pas à ces intermédiaires d’alimenter eux même le registre open data. D’ailleurs, Serge Metz avait applaudi cette faille puisqu’«  avec l'open data, nous [aurions dû] livrer à nos concurrents l'ensemble de nos fichiers clients » (voir notre actualité). Tous les taxis ne sont cependant pas opposés à une telle ouverture.

Réserver un VTC oui, en prendre à la volée, non

On regrettera que le député Thévenoud n’envisage pas d’études statistiques pour mesurer combien de taxis auront fait finalement le choix de l’open data. Il faudra donc espérer que le jeu de données disponibles sur le registre soit accessible à tous et pas seulement aux éditeurs d’application.

 

De plus, si la géolocalisation des taxis devient une option, dans le même temps, la proposition de loi oblige les VTC à n’utiliser que les services de réservation. Ce qui satisfera ceux des VTC qui se sont concentrés sur ce marché, comme Allocab.

 

Inversement, elle les interdit d’informer, avant cette réservation, « de la localisation et de la disponibilité, immédiate ou prochaine » de leur véhicule si celui-ci circule sur la voie publique. Il leur est fait ainsi interdiction de fournir des informations sur leur géolocalisation afin d’alimenter une application smartphone, conformément à ce que voulait Thévenoud dans son rapport sur les taxis et les VTC.

Coresponsabilité

Uber & co seront bien attentifs à une autre partie du texte, le futur article 3120-2 du code de tourisme. Selon cet article, celui qui « apporte son concours, aux opérations consistant en l’organisation ou la vente d’une prestation » sera responsable de plein droit de l’exécution du contrat. Le texte prévoit d’ailleurs « une coresponsabilité de plein droit, sur le modèle des agents de voyage, pour toutes les centrales de réservations (taxis, mototaxis, VTC». Cet article pourrait avoir des implications lourdes en cas d’accident de la route ou de contestation tarifaire.

 

La proposition de loi vise aussi « spécifiquement à sanctionner les centrales de réservation organisant un système frauduleux de faux covoiturage ». Ces pratiques ne seront plus seulement punissables au titre du code de la consommation, ce qui suppose un cas de tromperie et l’intervention des agents de la répression des fraudes. Ces faits deviennent une infraction pénale qui permettra leur sanction « par les agents responsables en matière de transport et indépendamment des conditions de commercialisation du service (trompeuses ou non) » prévient Thévenoud.

La mort des applications VTC ?

Ces dispositions semblent taillées pour crever les pneus d’Uber. D’ailleurs Thévenoud lui réserve un long passage dans la présentation de sa proposition :

 

« Une société américaine du nom d’UBER, qui n’est pas transporteur, mais entreprise de mise en relation entre des conducteurs et des clients, fait l’objet d’une procédure judiciaire de la part des services de l’État pour avoir mis en place une offre particulière UBER-POP qui s’apparente à une activité de taxi clandestin. Il s’agit en fait d’une activité de transport public non autorisée ne pouvant être qualifiée de covoiturage et dont les conducteurs risquent des sanctions pénales. De surcroît, cette société américaine pratique de l’optimisation fiscale et sa tarification VTC s’apparente à celle des taxis, sans transparence sur les prix pratiqués. Tous ces constats plaident pour que le législateur instaure des règles adaptées encadrant cette nouvelle activité de transport que sont les VTC. Au-delà des VTC, les opérations menées par les forces de l’ordre ont montré la nécessité de renforcer l’arsenal juridique des corps de contrôle afin de mieux lutter contre le transport clandestin. »

 

Thomas Thevenoud compte alors interdire « le fait de proposer à la vente ou de promouvoir une offre de prise en charge » de véhicules. Cette interdiction est très large et devrait également viser les applications utilisées par les VTC pour la promotion de leurs services.

 

Notons enfin une autre disposition qui va expressément interdire le cumul des activités de taxis et de VTC. À contrario, cela signifie que faute d’interdiction, ce cumul est aujourd’hui autorisé.La proposition de loi devrait être présentée au Parlement d’ici cet été, selon les fenêtres du calendrier.

100

Écrit par Marc Rees

Tiens, en parlant de ça :

Sommaire de l'article

Introduction

Géolocalisation par smartphone et monopole des centrales de réservation

Réserver un VTC oui, en prendre à la volée, non

Coresponsabilité

La mort des applications VTC ?

Commentaires (100)


Le 20/06/2014 à 09h 02

Génial. N’oublions pas également d’interdire le stop : aucune réservation + voyage bien souvent gratuit = concurrence déloyale pour les gentils Taxis.


Le 20/06/2014 à 09h 03

Si tu réserve un VTC, même à la volé c’est que tu ne veux pas prendre le taxi.



Et là le client n’aura plus le choix …



Parce que les “pas de cb” ou autre …


Le 20/06/2014 à 09h 09







Soltek a écrit :



Génial. N’oublions pas également d’interdire le stop : aucune réservation + voyage bien souvent gratuit = concurrence déloyale pour les gentils Taxis.





Non, le gros soucis d’Uber, c’est que les gens qui l’utilisent sont en réalité des taxi déguisés. C’est à dire qu’ils ne prennent pas quelqu’un sur leur trajet, mais ils ont un trajet dédié au “client”, en attendant une rémunération.



Les VTC au moins ne se cachent pas d’être une activité réellement de transport professionnel. Donc autant pour eux ça ne me dérange pas qu’ils soient autorisés, dans des conditions raisonnables (genre obligation de réservation par appli, même si c’est 5min à l’avance, interdiction d’utiliser les voies taxi/bus, etc).



Le 20/06/2014 à 09h 10

<img data-src=" /> N’importe quoi…

Qu’est ce qui empêche Uber d’utiliser la géolocalisation afin de donner l’adresse de départ de la réservation puis d’effectuer une réservation automatique à partir de cette adresse et enfin de pouvoir donner la durée d’attente?

Ou alors est ce qu’une réservation doit avoir aussi une adresse d’arrivée aussi ?:réfléchis:

Bref le jeu du chat et de la souris ne fais que commencer.


Le 20/06/2014 à 09h 11

en France, on préfère privilégier les dinosaures que l’innovation, pas étonnant qu’on est bon dernier en high-tech.



<img data-src=" />


Le 20/06/2014 à 09h 11







knos a écrit :



Si tu réserve un VTC, même à la volé c’est que tu ne veux pas prendre le taxi.



Et là le client n’aura plus le choix …



Parce que les “pas de cb” ou autre …





C’est plus simple, je ne prends pas de taxi c’est que je ne veux pas prendre de taxis. Encore hier, l’un d’entre eux conduisant comme un fou a remonté tout un bouchon sur l’A86 en passant par la bande d’arret d’urgence à toute berzingue…



Le 20/06/2014 à 09h 12

Les taxis c’est cher, au mois de février, je voulais prendre une navette pour allez à Saint-Exupéry qui est à 26€ l’aller(plus de place), j’ai du prendre un taxi 135€(je l’ai bien senti celle là). Après ils disent qu’ils gagnent rien mon <img data-src=" /> ouais


Le 20/06/2014 à 09h 14







sum0 a écrit :



Les taxis c’est cher, au mois de février, je voulais prendre une navette pour allez à Saint-Exupéry qui est à 26€ l’aller(plus de place), j’ai du prendre un taxi 135€(je l’ai bien senti celle là). Après ils disent qu’ils gagnent rien mon <img data-src=" /> ouais





ah ben vu le coup exorbitant de la license et le coup d’achat de leur voiture de luxe, non il gagne à peine plus que le SMIC au final, mais ils ont une voiture classe <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 15

C’est beau le progrès.


Le 20/06/2014 à 09h 17

Je suis pas trop trop calé dans le domaine, mais pour quelle raison le fait d’interpeller un taxi dans la rue ou dans leurs stationnement est interdit ?


Le 20/06/2014 à 09h 17







feuille_de_lune a écrit :



C’est plus simple, je ne prends pas de taxi c’est que je ne veux pas prendre de taxis. Encore hier, l’un d’entre eux conduisant comme un fou a remonté tout un bouchon sur l’A86 en passant par la bande d’arret d’urgence à toute berzingue…







Trajet domicile Orly.



Taxi : compteur avec des km. Réservation payante. Tarif de nuit. Et véhicule aléatoire.



VTC : prix fixe, choix radio, bouteille d’eau offerte. On t’ouvre la porte et charge ta valise. Et voiture de plus haut standing pour moins chère.



Orly -&gt; domicile



Taxi : File d’attendre pour paris 92 93 94. Non je ne vais pas en banlieue (chatenay malabry dans le 92…)



VTC : aucun problème.



Mon bilan. Les taxi doivent disparaître.



Le 20/06/2014 à 09h 18







sum0 a écrit :



Les taxis c’est cher, au mois de février, je voulais prendre une navette pour allez à Saint-Exupéry qui est à 26€ l’aller(plus de place), j’ai du prendre un taxi 135€(je l’ai bien senti celle là). Après ils disent qu’ils gagnent rien mon <img data-src=" /> ouais





Va te payer une license, et tout les frais <img data-src=" /><img data-src=" />



Mais bon c’est sur que ce sont tous des millionaires les taxis c’est bien connu <img data-src=" /><img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 19

L’immobilisme est en marche, rien ne pourra l’arrêter ! (E. Faure)

Lamentable comme toujours !


Le 20/06/2014 à 09h 21







illidanPowa a écrit :



ah ben vu le coup exorbitant de la license et le coup d’achat de leur voiture de luxe, non il gagne à peine plus que le SMIC au final, mais ils ont une voiture classe <img data-src=" />





tu veux sûrement parler des licences gratuites délivrées aux taxis ?



Le 20/06/2014 à 09h 22







misterB a écrit :



Va te payer une license, et tout les frais <img data-src=" /><img data-src=" />



Mais bon c’est sur que ce sont tous des millionaires les taxis c’est bien connu <img data-src=" /><img data-src=" />







M’est avis que justement c’est le prix de la licence qui attire les chauffeurs de taxi.



Tu payes ta licence, tu travailles le temps de rembourser ton crédit qui a servit a payer la licence + bagnole, et tu revends ta licence avec une culbute.



Ils ne sont pas millionnaires, mais ils ne sont pas philanthropes non plus.



Et puis si des gens sont prêts à payer plus cher un VTC qu’un taxi, c’est qu’il y a un malaise quelque part quand même.



Le 20/06/2014 à 09h 24







illidanPowa a écrit :



ah ben vu le coup exorbitant de la license et le coup d’achat de leur voiture de luxe, non il gagne à peine plus que le SMIC au final, mais ils ont une voiture classe <img data-src=" />







Vu le prix exorbitant demandé au client, puisque ce n’est pas le chauffeur qui se fait des couilles en or, il y a bien quelqu’un qui s’en fout plein les poches.



Voila, la question est : QUI ?

c’est celui là qu’il faut guillotiner !



Le 20/06/2014 à 09h 25

En effet une petite réservation automatique dans l’apps et le tour est joué <img data-src=" />

Il est temps que les taxis ce remettent en cause …









illidanPowa a écrit :



en France, on préfère privilégier les dinosaures que l’innovation, pas étonnant qu’on est bon dernier en high-tech.



<img data-src=" />







Un bon début de Troll’dredi ! <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 26







misterB a écrit :



Va te payer une license, et tout les frais <img data-src=" /><img data-src=" />



Mais bon c’est sur que ce sont tous des millionaires les taxis c’est bien connu <img data-src=" /><img data-src=" />





Il est là le fond du problème du coût de la licence …. À la base, elle est GRATUITE. Mais le nombre limité de licences + les grandes centrales qui les achetent à tout va + les lobbys qui font tout pour que le numérus closus reste bas sans parler de la revente des licences entre taxis et le tout sur 50 ans font que ça donne une situation aussi aberrante que l’on connait. Les taxis ont joués avec le feu en misant la hausse du prix des licences….



<img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 29







FrenchPig a écrit :



tu veux sûrement parler des licences gratuites délivrées aux taxis ?





Marrant, mais je ne vois pas c’est gratuit



Le 20/06/2014 à 09h 29







feuille_de_lune a écrit :



Il est là le fond du problème du coût de la licence …. À la base, elle est GRATUITE. Mais le nombre limité de licences + les grandes centrales qui les achetent à tout va + les lobbys qui font tout pour que le numérus closus reste bas sans parler de la revente des licences entre taxis et le tout sur 50 ans font que ça donne une situation aussi aberrante que l’on connait. Les taxis ont joués avec le feu en misant la hausse du prix des licences….



<img data-src=" />





Voilà. On peut dire bravo aux taxis d’avoir fait croire depuis plus de 20 ans que le prix des licences est exorbitant. Faut-il rappeler que l’autorisation de stationnement (la fameuse licence) est GRATUITE et que si les taxis la payent une somme astronomique c’est qu’ils le veulent bien.



Le 20/06/2014 à 09h 30







illidanPowa a écrit :



Marrant, mais je ne vois pas c’est gratuit





cf mon comm précédent <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 32







illidanPowa a écrit :



Marrant, mais je ne vois pas c’est gratuit







Déjà dit, les licences sont distribuées GRATUITEMENT par l’Etat, et c’est les Taxis entre eux qui en font commerce. <img data-src=" />



Edit : grilled



Le 20/06/2014 à 09h 33

Les taxi chez le taxidermiste !


Le 20/06/2014 à 09h 35







illidanPowa a écrit :



Marrant, mais je ne vois pas c’est gratuit







S’ils revendent un truc gratuit le problème est là à la base de toute façon, la solution passera forcement par supprimer ce marché.

Maintenant faut y aller en douceur et progressivement, les prix flambent il faut déjà inverser la tendance mais c’est sur que les taxis vont y laisser des plumes forcement.

Il y a eu de grosses erreurs à la base et il est maintenant très dur de revenir en arrière, quelque chose aurait du être fait dès le début par l’état.



Le 20/06/2014 à 09h 35







Cara62 a écrit :



Déjà dit, les licences sont distribuées GRATUITEMENT par l’Etat, et c’est les Taxis entre eux qui en font commerce. <img data-src=" />



Edit : grilled





oui donc ce n’est pas gratuit, ce fut gratuit, mais le nombre de licence n’augmente pas.



Le 20/06/2014 à 09h 37







illidanPowa a écrit :



en France, on préfère privilégier les dinosaures que l’innovation, pas étonnant qu’on est bon dernier en high-tech.



<img data-src=" />







De toute façon ils ne pourront pas l’empêcher, ils peuvent juste le ralentir. L’histoire économique le démontre. Donc je suppose que le président retarde pour le refilé au prochain et le prochain essaiera de faire pareil jusqu’à l’un des suivants sera au pied du mur.



Le 20/06/2014 à 09h 37







Cara62 a écrit :



Déjà dit, les licences sont distribuées GRATUITEMENT par l’Etat, et c’est les Taxis entre eux qui en font commerce. <img data-src=" />



Edit : grilled







Sauf que l’état bride le nombre de licence de taxis, donc du coup le marché parallèle s’organise tout seul.



Si l’Etat libérait le nombre de licences, leurs prix chuterait donc moins de charges pour les taxis, donc courses moins chères.



Le 20/06/2014 à 09h 39







Gericoz a écrit :



Il y a eu de grosses erreurs à la base et il est maintenant très dur de revenir en arrière, quelque chose aurait du être fait dès le début par l’état.





C’est justement l’état qui a autorisé cette revente (sous pression ?).



Stoane Abonné
Le 20/06/2014 à 09h 39







Avygeil a écrit :



Sauf que l’état bride le nombre de licence de taxis, donc du coup le marché parallèle s’organise tout seul.



Si l’Etat libérait le nombre de licences, leurs prix chuterait donc moins de charges pour les taxis, donc courses moins chères.









Oui mais quand l’etat propose de faire ça, les taxis sont contres.



Le 20/06/2014 à 09h 40







illidanPowa a écrit :



oui donc ce n’est pas gratuit, ce fut gratuit, mais le nombre de licence n’augmente pas.







La faute a qui?



Le nombre n’augmente pas alors qu’il devrait. Des VTC satisfont des clients que les taxi auraient du satisfaire.



Bref les taxi sont en train de payer leurs propre connerie. J’ai envie de dire bien fait.



Le 20/06/2014 à 09h 41







Avygeil a écrit :



Sauf que l’état les taxis brident le nombre de licence de taxis, donc du coup le marché parallèle s’organise tout seul.



Si l’Etat libérait le nombre de licences, leurs prix chuterait donc moins de charges pour les taxis, donc courses moins chères.









C’est mieux comme ça <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 43







Stoane a écrit :



Oui mais quand l’etat propose de faire ça, les taxis sont contres.







S’ils sont contres, c’est donc que leur gagne pain vient bien du commerce des licences.



Bref, encore une fois, l’Etat sauve un dinosaure de l’extinction pour garder une situation qui les arrange, au détriment du consommateur…



Le 20/06/2014 à 09h 43







illidanPowa a écrit :



oui donc ce n’est pas gratuit, ce fut gratuit, mais le nombre de licence n’augmente pas.







Si si c’est gratuit, sauf que quand l’état veut délivrer des licences (déjà dit), hop une petite grève avec blocage des aéroports et le tour est joué. Parce que si le nombre de licence augmente, ils pourront pas revendre leurs licences aussi cher que lors de l’achat, et ils sont pas contents…



C’est bien d’avoir créé un monopole, maintenant pour l’ouvrir à la concurrence c’est un autre soucis <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 09h 45







Spirit_twin a écrit :



Si si c’est gratuit, sauf que quand l’état veut délivrer des licences (déjà dit), hop une petite grève avec blocage des aéroports et le tour est joué. Parce que si le nombre de licence augmente, ils pourront pas revendre leurs licences aussi cher que lors de l’achat, et ils sont pas contents…



C’est bien d’avoir créé un monopole, maintenant pour l’ouvrir à la concurrence c’est un autre soucis <img data-src=" />





Tout est dit.



Le 20/06/2014 à 09h 48

J’ai eu l’occasion de prendre pas mal de G7 club affaire.

On arrive presque à la qualité VTC (chauffeur assez clean, très bonne voiture).

Presque.

Parceque l’abonnement à G7 affaires c’est une blinde, les courses et surtout une résa, c’est une autre blinde.



Je ne parle pas de tous les exemples déjà cités que j’ai vécu (gros cons, refus de course, bagnole craignos, mec paumé, interdiction de téléphoner !!, et j’ai même eu un chauffeur bourré qui m’a menacé quand une fois arrivé devant chez moi, j’ai refusé de monter).


Le 20/06/2014 à 09h 59







kade a écrit :



J’ai eu l’occasion de prendre pas mal de G7 club affaire.

On arrive presque à la qualité VTC (chauffeur assez clean, très bonne voiture).

Presque.

Parceque l’abonnement à G7 affaires c’est une blinde, les courses et surtout une résa, c’est une autre blinde.



Je ne parle pas de tous les exemples déjà cités que j’ai vécu (gros cons, refus de course, bagnole craignos, mec paumé, interdiction de téléphoner !!, et j’ai même eu un chauffeur bourré qui m’a menacé quand une fois arrivé devant chez moi, j’ai refusé de monter).





En club affaire, la course n’est pas spécialement chère me semble-t-il, mais il se sucre gravement sur les frais liés à la réservation.

De toutes façons, G7 Affaires n’est pas impacté par ce genre de choses.



Le 20/06/2014 à 10h 02







Spirit_twin a écrit :



Si si c’est gratuit, sauf que quand l’état veut délivrer des licences (déjà dit), hop une petite grève avec blocage des aéroports et le tour est joué. Parce que si le nombre de licence augmente, ils pourront pas revendre leurs licences aussi cher que lors de l’achat, et ils sont pas contents…



C’est bien d’avoir créé un monopole, maintenant pour l’ouvrir à la concurrence c’est un autre soucis <img data-src=" />







J’ai envie de dire un bon coup de CRS dans la gueule et un poid lourd pour embarquer les taxis qui gène et le tour est joué



C’est des taxis pas non plus des routiers une voiture sa se dégage vite fait



Le 20/06/2014 à 10h 06







Lion-Soul a écrit :



J’ai envie de dire un bon coup de CRS dans la gueule et un poid lourd pour embarquer les taxis qui gène et le tour est joué



C’est des taxis pas non plus des routiers une voiture sa se dégage vite fait







Tu roule dessus avec un char. Grève illégale avec prise d’otage.



Le 20/06/2014 à 10h 07







Ohmydog a écrit :



En club affaire, la course n’est pas spécialement chère me semble-t-il, mais il se sucre gravement sur les frais liés à la réservation.

De toutes façons, G7 Affaires n’est pas impacté par ce genre de choses.





Oui, la course est au bon tarif, mais les résas laisse tomber.

Et oui, la G7 Affaires a son réseau d’entreprises.

Mais c’était pour faire un parallèle qualité Taxi VS VTC.

Et UBER ou pas, la France est un véritable frein toutes catégories.



Un jour les cafetiers vont foutre le bordel pour qu’une loi passe afin d’interdire les pizzérias et autres crêperies à vendre de l’alcool.

Et les pizzérias traditionnelles font accuser Pizza Hut de livrer les clients en 30 minutes, ce qui constitue une véritable concurrence déloyale.

<img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 10h 08

Encore une loi rétrograde pour maintenir un monopole anachronique. <img data-src=" />

La seule chose sur laquelle ça va déboucher c’est




  • soit l’apparition d’astuces pour contourner la loi

  • soit le retour massif en mode “au black” du secteur du VTC avec les pertes de recettes fiscales qui vont avec pour l’état.



    Et l’Europe elle en dit quoi de ce genre de petits arrangements entre amis ?

    J’imagine qu’on risque encore de se faire mettre à l’amende et que ça va encore nous coûter cher tout ça pour faire plaisir à une poignée de privilégiés <img data-src=" />









    > Avygeil a écrit :

    >

    > Sauf que l’état bride le nombre de licence de taxis, donc du coup le marché parallèle s’organise tout seul.

    >

    > Si l’Etat libérait le nombre de licences, leurs prix chuterait donc moins de charges pour les taxis, donc courses moins chères.





    Les gars déja en place refusent catégoriquement que le nombre de licences en circulation augmente, ça ferait chuter le prix de revente de celle qu’ils ont acheté au prix qu’elle valait à l’origine : rien.



    Le coeur du problème c’est eux qui l’ont créé et ils passent leur temps à gueuler pour que l’état s’occupe d’eux mais surtout sans que quoi que ce soit ne change <img data-src=" /><img data-src=" />


Le 20/06/2014 à 10h 10







illidanPowa a écrit :



ah ben vu le coup exorbitant de la license et le coup d’achat de leur voiture de luxe, non il gagne à peine plus que le SMIC au final, mais ils ont une voiture classe <img data-src=" />





merci pour le pourrissage de news façon Dallas

j’aime trolldi mais c’est usé <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 10h 18

Je doute que les taxis se plaindraient si ils ne gagnaient pas tres bien leur vie d’ailleurs quand on entend le prix de certaines licences qu’ils arrivent a rembourser apres quelques années d’activite c’est le jackpot quand elle est remboursée…un simple chauffeur salarié dans n’importe quel domaine (transport marchandise vsl etc) n’aura certainement pas la capacite de mettre de cote le prix d’une licence meme apres 20 ans d’activite …



tous ceux qui ont payes des commerces tres cher il y a 20 ou 25 ans auraient du mettre la meme pression aupres du gouvernement pour interdire toutes les ouvertures de grands centres commerciaux parce qu’aujourd’hui leurs commerces ne valent plus grand chose non plus….


Le 20/06/2014 à 10h 31







illidanPowa a écrit :



ah ben vu le coup exorbitant de la license et le coup d’achat de leur voiture de luxe, non il gagne à peine plus que le SMIC au final, mais ils ont une voiture classe <img data-src=" />





D’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi l’Etat n’interdisait pas la spéculation sur cette licence, qu’il délivre gratuitement par le biais des préfectures… Un simple décret suffirait, non ? Interdiction de vente de la licence.



Le 20/06/2014 à 10h 32

Jésus, Hanz, Uber Vorm.

Aucun lien.


Le 20/06/2014 à 10h 34







illidanPowa a écrit :



Marrant, mais je ne vois pas c’est gratuit







c’est gratuit ici !



toi tu nous prends le silk-road des licences, évidemment que sur ton lien underground de trafiquants c’est hors de prix.<img data-src=" />



Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 10h 36







feuille_de_lune a écrit :



C’est plus simple, je ne prends pas de taxi c’est que je ne veux pas prendre de taxis. Encore hier, l’un d’entre eux conduisant comme un fou a remonté tout un bouchon sur l’A86 en passant par la bande d’arret d’urgence à toute berzingue…





La police est jamais là quand on en a besoin. <img data-src=" />



Tab41 Abonné
Le 20/06/2014 à 10h 45







Winderly a écrit :



La police est jamais là quand on en a besoin. <img data-src=" />







Le truc c’est que la seule loi qu’ils respectent à peu près c’est de pas conduire bourré du coup on les voit peu <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 10h 46







SNUT a écrit :



D’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi l’Etat n’interdisait pas la spéculation sur cette licence, qu’il délivre gratuitement par le biais des préfectures…





Parce que c’est l’état qui l’a autorisé ?





SNUT a écrit :



Un simple décret suffirait, non ? Interdiction de vente de la licence.





Dit plus haut : grève, blocages, désinformation pour rallier les français à leur “cause”, rétropédalage du gouvernement.



Le 20/06/2014 à 10h 47







illidanPowa a écrit :



Marrant, mais je ne vois pas c’est gratuit







http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F1347.xhtml



tiens.



Le 20/06/2014 à 10h 48







SNUT a écrit :



D’ailleurs j’ai jamais compris pourquoi l’Etat n’interdisait pas la spéculation sur cette licence, qu’il délivre gratuitement par le biais des préfectures… Un simple décret suffirait, non ? Interdiction de vente de la licence.







En ce sens tu as parfaitement raison ça devrait être interdit.

La licence est une autorisation délivrée par l’état pour faire certaines choses : conduire un taxi.

Il existe une autre autorisation délivrée par l’état qui autorise de conduire une voiture : le permis de conduire.



Et à ma connaissance il est interdit de vendre son permis.

il est même interdit de vendre ses points.



donc il faut interdire la revente épicétout.

c’est certain que les taxis ne vont pas aimer ça <img data-src=" />



mais pour éviter les “mouvement sociaux” il y a plus simple : comme la licence coûte le même prix qu’une maison, et que quand on revend une maison on est sévèrement taxé (et c’est normal) sur ses plus-values immobilières, il suffit de taxer de la même façon les plus-values de revente de licence.

Du coup, ça ne servirait plus à rien de revendre trop cher sa licence puisque une bonne partie de la plus-value va partir dans les caisses de l’état. Donc les prix resteraient raisonnables… avant d’interdire plus tard les cessions de licence.










feuille_de_lune a écrit :



C’est plus simple, je ne prends pas de taxi c’est que je ne veux pas prendre de taxis. Encore hier, l’un d’entre eux conduisant comme un fou a remonté tout un bouchon sur l’A86 en passant par la bande d’arret d’urgence à toute berzingue…







rha l’enculé en effet, tout le monde sait que la bau est réservée au motards <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 10h 51

Ah l’article de Dredi ! <img data-src=" />



Bon j’ai une question car ce n’est pas précisé dans l’article.

C’est toute l’activité d’uber qui est visée ou seulement la partie uber-pop (qui permet à des particuliers d’être chauffeur) ?



Car si c’est juste ça, ça ne me gêne pas que cette partie soit interdite.

Soit tu prend des chauffeur soit tu fait rien.


Le 20/06/2014 à 11h 04







picatrix a écrit :



En ce sens tu as parfaitement raison ça devrait être interdit.

La licence est une autorisation délivrée par l’état pour faire certaines choses : conduire un taxi.

Il existe une autre autorisation délivrée par l’état qui autorise de conduire une voiture : le permis de conduire.



Et à ma connaissance il est interdit de vendre son permis.

il est même interdit de vendre ses points.



L’un est un prérequis à l’autre : va demander une licence sans permis de conduire <img data-src=" />





picatrix a écrit :



donc il faut interdire la revente épicétout.

c’est certain que les taxis ne vont pas aimer ça <img data-src=" />



mais pour éviter les “mouvement sociaux” il y a plus simple : comme la licence coûte le même prix qu’une maison, et que quand on revend une maison on est sévèrement taxé (et c’est normal) sur ses plus-values immobilières, il suffit de taxer de la même façon les plus-values de revente de licence.

Du coup, ça ne servirait plus à rien de revendre trop cher sa licence puisque une bonne partie de la plus-value va partir dans les caisses de l’état. Donc les prix resteraient raisonnables… avant d’interdire plus tard les cessions de licence.





De toute manière, quel que soit la solution tentée, ils feront grève. Un peu comme le personnel ferroviaire qui faite grève pour la réunification sncf/rff : non pas qu’ils soient contre, bien au contraire, mais parce que ça va pas assez loin pour eux.



Pour le taxi c’est pareil : faire en sorte qu’ils n’aient plus a payer une blinde une licence et se concentrer de faire effectivement du transport de personne ne les intéresse pas. La plus value immobilière, par contre…



Le 20/06/2014 à 11h 06







darkbeast a écrit :



rha l’enculé en effet, tout le monde sait que la bau est réservée au motards <img data-src=" />





Mais nan, il s’est cru sur l’A4 <img data-src=" /> (où la BAU est parfois autorisée à la circulation, sur certaines portions)



Le 20/06/2014 à 11h 18







illidanPowa a écrit :



ah ben vu le coup exorbitant de la license et le coup d’achat de leur voiture de luxe, non il gagne à peinhttp://m.leparisien.fr/economie/assurance-chomage-les-intermittents-beneficient-… plus que le SMIC au final, mais ils ont une voiture classe <img data-src=" />







Le coup de la licence n’est pas mon problème. Elle est donnée gratuitement par l’état. Donc s’ils veulent se faire du beurre entre eux c’est leur problème.

Taxi trop cher.



Le 20/06/2014 à 11h 19







SNUT a écrit :



Jésus, Hanz, Uber Vorm.

Aucun lien.







jean baptiste emanuel zorg ? <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 11h 26







Esarend a écrit :



jean baptiste emanuel zorg ? <img data-src=" />







liloo dallas multipass ?



Le 20/06/2014 à 11h 26

il n’y a que moi que ça choque : “dont ils sont les seuls à pouvoir prétendre”

=&gt; “AUXQUELLES ils sont les seuls à pouvoir prétendre” ?



/grammar nazi, toussa toussa








Spidard a écrit :



Mais nan, il s’est cru sur l’A4 <img data-src=" /> (où la BAU est parfois autorisée à la circulation, sur certaines portions)







le truc sur la A4 qui est censé favoriser la circulation, à chaque fois qu’il y a des bouchon c’est fermé et quand il n’y a personne sur la route c’est ouvert. Le mec qui a mis ça au point avait un soucis dans sa tête.



Le 20/06/2014 à 11h 31

en même temps chez moi quand on demande à un taxi de nous amener à l’aéroport, à 10 minutes de route, dans une heure, on nous dit que c’est pas possible, qu’il fallait commander en avance…



j’ai l’impression que c’est un problème très parisien et quasiment culturel, même si tous ces services entre particuliers me gavent un peu à la longue ; des sites web se font des c… en or sur le dos de ces particuliers sans avoir à fournir trop de garanties.


Le 20/06/2014 à 11h 45







Spidard a écrit :



Mais nan, il s’est cru sur l’A4 <img data-src=" /> (où la BAU est parfois autorisée à la circulation, sur certaines portions)





Plus simple et plus plausible en ce moment : il ne voulait tout simplement pas rater le début du match <img data-src=" />



Kazer2.0 Abonné
Le 20/06/2014 à 11h 48







Avygeil a écrit :



Sauf que l’état bride le nombre de licence de taxis, donc du coup le marché parallèle s’organise tout seul.



Si l’Etat libérait le nombre de licences, leurs prix chuterait donc moins de charges pour les taxis, donc courses moins chères.







Mais les taxis ne veulent justement pas que ça se libère, sinon les derniers entrant n’auront pas possibilité de vendre leurs licences hyper chère.



Il est la le problème, les taxis ne veulent pas que ça s’arrange, donc laissons les crever tranquillement pendant que d’autre innoverons :)



Le 20/06/2014 à 12h 00







misato a écrit :



il n’y a que moi que ça choque : “dont ils sont les seuls à pouvoir prétendre”

=&gt; “AUXQUELLES ils sont les seuls à pouvoir prétendre” ?



/grammar nazi, toussa toussa





Ca m’a choqué aussi, mais j’ai utilisé le formulaire “Signaler” pour pas cramer Marc devant tout le monde <img data-src=" />



PS : c’est moi ou les smileys ne s’affichent plus lorsqu’on édite un commentaire ?



Le 20/06/2014 à 12h 01



elle les interdit d’informer, avant cette réservation, « de la localisation et de la disponibilité, immédiate ou prochaine » de leur véhicule si celui-ci circule sur la voie publique.





Et pour préserver le secteur de la vente en boutiques physiques, les e-marchands n’auront pas le droit d’indiquer la disponibilité, immédiate ou prochaine des articles proposés à la vente.



<img data-src=" />


Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 12h 02







misato a écrit :



il n’y a que moi que ça choque : “dont ils sont les seuls à pouvoir prétendre”

=&gt; “AUXQUELLES ils sont les seuls à pouvoir prétendre” ?



/grammar nazi, toussa toussa





Ça change pas grand chose, l’ensemble est bizarre.



Comment sera alimenté ce registre destiné à être réutilisé ensuite par des applications smartphones ? D’un côté, par les services chargés de délivrer aux taxis les ADS, les autorisations de stationnement dont ils sont les seuls à pouvoir prétendre.



Un prof que j’ai eu se tuait à répéter “il faut faire des phrases courtes”.

CQFD



Le 20/06/2014 à 12h 04







FrenchPig a écrit :



Parce que c’est l’état qui l’a autorisé ?





Evidemment non, mais rien de l’empêcherait de l’interdire. l’Etat n’a pas à avoir autorisé une chose pour l’interdire.



Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 12h 04







SNUT a écrit :



PS : c’est moi ou les smileys ne s’affichent plus lorsqu’on édite un commentaire ?





Tu veux dire que tu arrives à les faire fonctionner ? <img data-src=" />

Je suis obligé de faire un F5.



Le 20/06/2014 à 12h 05







Winderly a écrit :



Ça change pas grand chose, l’ensemble est bizarre.



Un prof que j’ai eu se tuait à répéter “il faut faire des phrases courtes”.

CQFD





Il devait dire en subtance “mais puisque je vous dis de faire des phrases courtes pour etre compris de ceux qui vous ecoutent tandis qu’ils ne comprennent qu’un mot sur deux, vu que vous ne savez pas faire des phrases avec un simple sujet un verbe et un complément qui éventuellement peut préciser le plus profond de votre pensée tout en simplifiant le tout venant de votre propos qui pour l’heure n’est pas totalement clair et limpide vu qu’il est trop long.” ?



Le 20/06/2014 à 12h 07

J’ai l’impression que le législateur se sert surtout des entreprises comme Uber and co pour traquer les faiblesses de la législation et la renforcer après coup.



Ça me rappelle John Galt, qui décida un jour de ne plus aider les hommes. Et qui arrêta le moteur du monde.



Quand plus personne ne voudra innover car démotivés par la législation, quand l’économie plongera car personne ne voudra plus se battre, et se faire battre, alors nous reviendrons à l’age des cavernes, et le législateur n’aura plus rien à légiférer.



J’en ai marre de cette pu…. de mentalité de me…..

<img data-src=" />



Il n’y plus que la grève qui compte, la VRAIE Grève, à la Rand.


Le 20/06/2014 à 12h 08







Winderly a écrit :



Tu veux dire que tu arrives à les faire fonctionner ? <img data-src=" />

Je suis obligé de faire un F5.





Avec un F5 en effet, ils réapparaissent.

David Copperfield !!!!



Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 12h 20







SNUT a écrit :



Il devait dire en subtance “mais puisque je vous dis de faire des phrases courtes pour etre compris de ceux qui vous ecoutent tandis qu’ils ne comprennent qu’un mot sur deux, vu que vous ne savez pas faire des phrases avec un simple sujet un verbe et un complément qui éventuellement peut préciser le plus profond de votre pensée tout en simplifiant le tout venant de votre propos qui pour l’heure n’est pas totalement clair et limpide vu qu’il est trop long.” ?





C’est presque ça. <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 12h 20







fred2vienne a écrit :



Il n’y plus que la grève qui compte, la VRAIE Grève, à la Rand.







ils ont besoin d’aide je crois à la SNCF.



Le 20/06/2014 à 12h 24







illidanPowa a écrit :



en France, on préfère privilégier les dinosaures que l’innovation, pas étonnant qu’on est bon dernier en high-tech.



<img data-src=" />





Le pire c’est que ce n’est même pas un troll.

Il y a des économistes qui parlent de ça, notamment Nicolas Bouzou



Le 20/06/2014 à 12h 24

“De surcroît, cette société américaine pratique de l’optimisation fiscale”



J’espère que ce député Thomas Thévenoud va s’attaquer à l’ensemble des sociétés américaines et autres qui pratiquent l’optimisation fiscale.



J’espère qu’en tant que Socialiste Pro-Européen, il va commencer à se poser des questions du pourquoi des Etats Européens sont autorisés par l’Europe à être des paradis fiscaux depuis des dizaines d’années !


Le 20/06/2014 à 12h 36







Winderly a écrit :



Un prof que j’ai eu se tuait à répéter “il faut faire des phrases courtes”.

CQFD





Et il est mort? <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 12h 42







fred2vienne a écrit :



J’ai l’impression que le législateur se sert surtout des entreprises comme Uber and co pour traquer les faiblesses de la législation et la renforcer après coup.



Ça me rappelle John Galt, qui décida un jour de ne plus aider les hommes. Et qui arrêta le moteur du monde.



Quand plus personne ne voudra innover car démotivés par la législation, quand l’économie plongera car personne ne voudra plus se battre, et se faire battre, alors nous reviendrons à l’age des cavernes, et le législateur n’aura plus rien à légiférer.



J’en ai marre de cette pu…. de mentalité de me…..

<img data-src=" />



Il n’y plus que la grève qui compte, la VRAIE Grève, à la Rand.





Le législateur passe son temps à ne pas réformer. On fait de mauvais textes les uns à la suite des autres, pour ne pas changer. Aucun gouvernant n’a de couilles.



Le 20/06/2014 à 12h 47







Guinnness a écrit :



Plus simple et plus plausible en ce moment : il ne voulait tout simplement pas rater le début du match <img data-src=" />





il a la radio ! (Et il s’en fout si le client n’apprécie pas <img data-src=" /> -ou pas-)



Le 20/06/2014 à 12h 49

Un petit rappel qui ne fera de mal à personne :



Le nombre de licence a été limité en 1935 sous la pression des taxis, car plus il y a de taxis, plus le prix de la course baisse (effet de concurrence), donc revenu en baisse. L’Etat a consentit à instaurer cette limitation pour que les taxis puissent obtenir un revenu minimum.



La revente des licences a été autorisé en 1995 sous Charles Pasqua sous la pression des taxis car ils considéraient leur licence (délivrée gratuitement) comme une “clientèle”, au même titre qu’une boutique par exemple.



Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 12h 50







Zig76 a écrit :



Et il est mort? <img data-src=" />





Pas que je sache, mais d’autres êtres humains seraient évidemment pas aussi patients.



Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 12h 52







Kaher a écrit :



Un petit rappel qui ne fera de mal à personne :





Si, ça peut faire du mal aux taxis.



Liam Abonné
Le 20/06/2014 à 13h 22







A-snowboard a écrit :



Bon j’ai une question car ce n’est pas précisé dans l’article.

C’est toute l’activité d’uber qui est visée ou seulement la partie uber-pop (qui permet à des particuliers d’être chauffeur) ?



Car si c’est juste ça, ça ne me gêne pas que cette partie soit interdite.

Soit tu prend des chauffeur soit tu fait rien.







A priori, les deux activités sont visées, mais pas par les mêmes articles du projet de loi. Celui qui a trait à la géolocalisation et à la disponibilité concerne les vraies activités de VTC d’Uber (et les autres). Celui sur le faux-covoiturage vise clairement le cas spécifique d’Uber Pop.



Je suis d’accord avec toi : beaucoup semblent faire la confusion entre les deux activités, même dans l’article le distingo est pas clair et on voit dans les commentaires que beaucoup ne font pas la différence. Or, c’est deux choses radicalement différentes. Et autant je défends l’activité d’Uber et des VTC, autant Uber Pop c’est clairement une complicité de travail au noir et une grande tricherie qui consiste à dire d’un côté aux clients “venez, c’est comme du vrai VTC mais en moins cher” et de l’autre aux autorités “ha mais non rien à voir avec du VTC c’est juste du co-voiturage voyons”



Je comprends qu’on interdise le second, non pas tant pour les taxis mais parce que globalement ça pose énormément de problèmes juridiques (travail au noir, personnes non-professionnelles, non-formées et non-assurées qui exercent une activité rémunérée de transport de personnes). Par contre, je trouve inacceptable qu’on interdise l’ensemble des techniques modernes de réservation (géolocalisation, information sur la disponibilité) aux véritables VTC pour faire plaisir aux taxis.



Le monopole des taxis doit se limiter à la maraude et à l’accès aux éléments de la voie publique qui leurs sont réservés (bornes, couloirs, stationnements réservés…)



Le 20/06/2014 à 13h 31







Winderly a écrit :



Ça change pas grand chose, l’ensemble est bizarre.



Un prof que j’ai eu se tuait à répéter “il faut faire des phrases courtes”.

CQFD





J’ai eu un prof comme cela aussi. Pour nous vacciner de faire de longues phrases, il nous a fait etudier un extrait de discours de Rocard. <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 13h 36







FunnyD a écrit :



J’ai eu un prof comme cela aussi. Pour nous vacciner de faire de longues phrases, il nous a fait etudier un extrait de discours de Rocard. <img data-src=" />







il était sadique ou quoi ton prof ?

parce que avant de l’etudier, faut le traduire, le discours de rocard!



Le 20/06/2014 à 13h 45

Edit &gt; J’efface, cela pourrai être considéré comme de la diffamation (même si je suis eprsuadé de la possibilité du loien).


Le 20/06/2014 à 13h 45







saf04 a écrit :



il était sadique ou quoi ton prof ?

parce que avant de l’etudier, faut le traduire, le discours de rocard!





Sincèrement? C’est un des meilleurs profs que j’ai eu, il nous a montré à quel point les (2) phrases étaient bien construites, comme tout était juste et logique; propre, etc… Et en même temps à quel point on ne pouvait pas comprendre tellement c’était compliqué et long.



Le 20/06/2014 à 16h 12







illidanPowa a écrit :



en France, on préfère privilégier les dinosaures que l’innovation, pas étonnant qu’on est bon dernier en high-tech.



<img data-src=" />





http://colin-verdier.com/les-fossoyeurs-de-l-innovation/



Winderly Abonné
Le 20/06/2014 à 16h 40







kikoo25 a écrit :



http://colin-verdier.com/les-fossoyeurs-de-l-innovation/





merci <img data-src=" />

Le résultat est qu’on est pas seulement derniers en high-tech, mais le reste aussi. <img data-src=" />



Le 20/06/2014 à 16h 49







Liam a écrit :



A priori, les deux activités sont visées, mais pas par les mêmes articles du projet de loi. Celui qui a trait à la géolocalisation et à la disponibilité concerne les vraies activités de VTC d’Uber (et les autres). Celui sur le faux-covoiturage vise clairement le cas spécifique d’Uber Pop.



Je suis d’accord avec toi : beaucoup semblent faire la confusion entre les deux activités, même dans l’article le distingo est pas clair et on voit dans les commentaires que beaucoup ne font pas la différence. Or, c’est deux choses radicalement différentes. Et autant je défends l’activité d’Uber et des VTC, autant Uber Pop c’est clairement une complicité de travail au noir et une grande tricherie qui consiste à dire d’un côté aux clients “venez, c’est comme du vrai VTC mais en moins cher” et de l’autre aux autorités “ha mais non rien à voir avec du VTC c’est juste du co-voiturage voyons”



Je comprends qu’on interdise le second, non pas tant pour les taxis mais parce que globalement ça pose énormément de problèmes juridiques (travail au noir, personnes non-professionnelles, non-formées et non-assurées qui exercent une activité rémunérée de transport de personnes). Par contre, je trouve inacceptable qu’on interdise l’ensemble des techniques modernes de réservation (géolocalisation, information sur la disponibilité) aux véritables VTC pour faire plaisir aux taxis.



Le monopole des taxis doit se limiter à la maraude et à l’accès aux éléments de la voie publique qui leurs sont réservés (bornes, couloirs, stationnements réservés…)







Tu as tout détaillé, je suis parfaitement d’accord avec toi.



Par contre si tu parle de limiter les taxis à la maraude, quel est ta position sur la maraude électronique ? ou ta conception sur ce point. (vrai question)



En effet je n’arrive pas trop à trancher sur cette question.

Mais pour moi la maraude électronique n’existe pas vraiment.



En effet la maraude “réelle” se fait car tu chope le taxis qui passe devant toi.



Sur smartphone, tu chope rien du tout. Du demande à un taxi de venir là ou tu te trouve.



Du coup je me demande si taxi et VTC ne sont carrément pas à égalité de ce coté là. Car je ne vois pas la différence entre un VTC commandé sur Uber et un taxi commandé sur G7.

La démarche est strictement la même.



Et même pire, en continuant ce raisonnement, les taxis sont même avantagés par rapport aux VTC car ils disposent EN PLUS des places réservés et la maraude.

Donc en clair un taxi peut choper des client en étant s



Le 20/06/2014 à 16h 57

(pas d’édit, dsl)







Liam a écrit :



A priori, les deux activités sont visées, mais pas par les mêmes articles du projet de loi. Celui qui a trait à la géolocalisation et à la disponibilité concerne les vraies activités de VTC d’Uber (et les autres). Celui sur le faux-covoiturage vise clairement le cas spécifique d’Uber Pop.



Je suis d’accord avec toi : beaucoup semblent faire la confusion entre les deux activités, même dans l’article le distingo est pas clair et on voit dans les commentaires que beaucoup ne font pas la différence. Or, c’est deux choses radicalement différentes. Et autant je défends l’activité d’Uber et des VTC, autant Uber Pop c’est clairement une complicité de travail au noir et une grande tricherie qui consiste à dire d’un côté aux clients “venez, c’est comme du vrai VTC mais en moins cher” et de l’autre aux autorités “ha mais non rien à voir avec du VTC c’est juste du co-voiturage voyons”



Je comprends qu’on interdise le second, non pas tant pour les taxis mais parce que globalement ça pose énormément de problèmes juridiques (travail au noir, personnes non-professionnelles, non-formées et non-assurées qui exercent une activité rémunérée de transport de personnes). Par contre, je trouve inacceptable qu’on interdise l’ensemble des techniques modernes de réservation (géolocalisation, information sur la disponibilité) aux véritables VTC pour faire plaisir aux taxis.



Le monopole des taxis doit se limiter à la maraude et à l’accès aux éléments de la voie publique qui leurs sont réservés (bornes, couloirs, stationnements réservés…)







Tu as tout détaillé, je suis parfaitement d’accord avec toi. et je n’avais pas compris que les deux activités étaient détaillés. Dommage que Nxi n’y fasse pas plus attention. ça aiderais a éviter certaines confusions dans les commentaires.





Par contre si tu parle de limiter les taxis à la maraude, quel est ta position sur la maraude électronique ? ou ta conception sur ce point. (vrai question)



En effet je n’arrive pas trop à trancher sur cette question.

Mais pour moi la maraude électronique n’existe pas vraiment.



En effet la maraude “réelle” se fait car tu chope le taxis qui passe devant toi.



Sur smartphone, tu chope rien du tout. Du demande à un taxi de venir là ou tu te trouve.



Du coup je me demande si taxi et VTC ne sont carrément pas à égalité de ce coté là. Car je ne vois pas la différence entre un VTC commandé sur Uber et un taxi commandé sur G7.

La démarche est strictement la même.



Et même pire, en continuant ce raisonnement, les taxis sont même avantagés par rapport aux VTC car ils disposent EN PLUS des places réservés et la maraude.

Donc en clair un taxi peut choper des client en étant dans la rue tout en ayant la possibilité d’avoir une commande via internet.



Possibilité que n’a pas le VTC.





J’ai bon ?





Donc après raisonnement, les taxis ont clairement un avantage non négligeable par rapport aux VTC.

Faut juste qu’ils se modernisent, conduisent mieux et soient moins énervés sur les routes et ils peuvent à eux seul couler uber et co.



Liam Abonné
Le 20/06/2014 à 17h 57







A-snowboard a écrit :



Par contre si tu parle de limiter les taxis à la maraude, quel est ta position sur la maraude électronique ? ou ta conception sur ce point. (vrai question)







Je ne veux pas limiter les taxis à la maraude : je pense juste qu’il est normal qu’ils gardent un monopole dessus. Ils peuvent, par ailleurs, parfaitement prendre des réservations, c’est parfaitement normal, mais sur ce point, ils sont en concurrence avec les VTC et c’est bien normal.



Je n’aime pas le terme de “maraude électronique”. Pour moi ça n’en est pas. C’est une réservation. Quand tu n’as pas de VTC sous la main, que tu en commandes un, que ce soit avec ton smartphone ou sur ton téléphone fixe ou encore par fax, ça revient au même : c’est une réservation. C’est donc une activité sur laquelle VTC et taxis doivent rester en concurrence.



Le privilège des taxis, c’est de pouvoir se garder sur une place à taxi près d’un aéroport ou d’une gare, ou au bord de la route, ou autre, et que tu puisses dire “hep, taxi !”



Toute forme de commande qui ne consiste pas à interpeller physiquement un taxi réellement présent sous tes yeux, pour moi, ce n’est pas de la maraude, et donc, VTC et taxi y ont droit tous les deux, ou du moins ils devraient y avoir droit tous les deux.



Le 21/06/2014 à 01h 13







FrenchPig a écrit :



tu veux sûrement parler des licences gratuites délivrées aux taxis ?







Oui, celle pour laquelle il y’a 15 ans d’attente (sur Paris) mais qui se revend à pris d’or ;)



Le 21/06/2014 à 07h 04







Soltek a écrit :



Génial. N’oublions pas également d’interdire le stop : aucune réservation + voyage bien souvent gratuit = concurrence déloyale pour les gentils Taxis.





n’existe t-il pas un texte qui interdit de prendre à bord une personne qui attend à un arrêt de bus ou de taxis ?



Le 21/06/2014 à 07h 10







Liam a écrit :



Je ne veux pas limiter les taxis à la maraude : je pense juste qu’il est normal qu’ils gardent un monopole dessus. Ils peuvent, par ailleurs, parfaitement prendre des réservations, c’est parfaitement normal, mais sur ce point, ils sont en concurrence avec les VTC et c’est bien normal.



Je n’aime pas le terme de “maraude électronique”. Pour moi ça n’en est pas. C’est une réservation. Quand tu n’as pas de VTC sous la main, que tu en commandes un, que ce soit avec ton smartphone ou sur ton téléphone fixe ou encore par fax, ça revient au même : c’est une réservation. C’est donc une activité sur laquelle VTC et taxis doivent rester en concurrence.



Le privilège des taxis, c’est de pouvoir se garder sur une place à taxi près d’un aéroport ou d’une gare, ou au bord de la route, ou autre, et que tu puisses dire “hep, taxi !”



Toute forme de commande qui ne consiste pas à interpeller physiquement un taxi réellement présent sous tes yeux, pour moi, ce n’est pas de la maraude, et donc, VTC et taxi y ont droit tous les deux, ou du moins ils devraient y avoir droit tous les deux.







ça rejoint ma réflexion. impec :)



Le 21/06/2014 à 20h 44

A trop vouloir régir , ils vont se brûler , leur chute n’en sera que plus dure , comme pour Rome en sont temps ! <img data-src=" />








kikoo25 a écrit :



http://colin-verdier.com/les-fossoyeurs-de-l-innovation/





Et dire que ça fait l’objet d’une plainte en diffamation… Les fossoyeurs n’ont peur de rien <img data-src=" />

http://colin-verdier.com/l-industrie-du-taxi-a-la-frontiere-de-l-innovation/



Le 22/06/2014 à 20h 48







FrenchPig a écrit :



tu veux sûrement parler des licences gratuites délivrées aux taxis ?





Toi t y connais rien aux taxis ou tu ne tes vraiment pas penche sur le domaine pour dire une telle c<img data-src=" />ie.

ll n y a pas de licence gratuite contrairement a ce qui se dit.

Si tu en veux une bah faut vraiment que tu acceptes d en louer une pendant 8 ans en moyenne rouler 6 jours sur 7 et 12 h par jour pour payer son cout de location et t inscrire et te réinscrire 8 ans de suite pour espérer un jour recevoir un courrier de la préfecture et te dire que la peut être tu vas enfin gagner ta vie.

Ou va te payer une bagnole a 30 000 € a changer tous les trois ans avec une assurance dont le prix te fera frémir + l équipement et la location de la radio + le contrôle technique bisannuel + les boers sur le dos + un cran d arrêt sur ta gorge pour te voler ta caisse de temps a autre.

Juger les gens sans voir toute la réalité ou seulement celle qui t arrange c est juste du trolll.

Retire le mot taxi de ta bouche et change le pour esclave.

La tu seras dans la vérité au moins p.



Le 23/06/2014 à 13h 09







trevisev a écrit :



Le pire c’est que ce n’est même pas un troll.

Il y a des économistes qui parlent de ça, notamment Nicolas Bouzou





ouais mais les dinosaures c’est bien, après ils se transforment en pétrole. <img data-src=" />



Le 23/06/2014 à 13h 09







kalimerobleu a écrit :



A trop vouloir régir , ils vont se brûler , leur chute n’en sera que plus dure , comme pour Rome en sont temps ! <img data-src=" />





Pour Rome il a fallu plus de 400 ans, quand même…



Le 23/06/2014 à 13h 14

Allez , histoire de rigoler , et vous comprendrez mieux pourquoi les “taxis” n’ont aucun mal a s’organiser pour bloquer des rues a Paris…

http://blog.lefigaro.fr/legales/2013/08/-cher-monsieur-rousselet.html

Pour ceux qui on la flemme ou qui ne sont pas de Paris, la TRéS grande majorité des taxis de Paris sont G7 ou taxi bleu et ces 2 groupes sont liés, bonjour la concurrence.

Pour ce qui est de l’expérience personnelle , comme tous le monde , CB constamment en panne si pas de resa, chauffeur annoncé a - de 5 mn qui arrivent avec un compteur bien rempli, mec désagréables, jamais payé le même prix pour le même trajet dans les même conditions +- 6€ c’est selon (même aprés plusieurs dizaines d’essais sur le même chemin.) …



Mais aussi embrouilles aux aéroports, essayez de voyager avec un ami asiatique qui ne parle pas français et placez vous 3mn avec lui devant la porte de l’aéroport (orly, roissy … au choix) pour fumer une clope, vous verrez , les mecs prennent carrément la valise pour forcer les touristes a monter avec eux…insultes , intimidations .. et j’en passe, le pote à failli monter avec eux tellement il a flippé que ca tourne mal …



Le Must : Réservation pour aller a la gare avec un bébé , alors là grosse blague :

-Réservation obligatoire pour avoir un siége auto (gratuit la 1ere fois , 5€ ensuite)

-Réservation d’un family cab ou comme cela obligatoire (en tout cas modelé différent de ceux dans la rue) vu qu’il y a un siège auto , donc plus cher aussi

-Suppléments bagages divers

-Tentative de supplément pigeon (genre pas loin de 15€ au compteur) alors qu’on était 5mn en avance sur la commande

RESULTAT : pas loin de 30€ pour traverser du 14éme au … 14éme arrondissement de Paris

RESULTAT 2 : Je gueule comme un putois ; “Bon je vous compte pas les bagages”

RESULTAT 3: Maintenant commande direct de VTC via SNCF quand on prends nos billets <img data-src=" />, - de 15€ tout compris, mecs sympas, ponctuels, qui attendent sur le quai et aident pour les valises, grosses voitures , propres, pas de radio, pas de râles …



Ps: l’expérience a été tentée plusieurs fois aussi, résultats très semblables …

Pi : trajet normal seul en taxis , et en expliquant l’itinéraire : ~10-12€



Et non les taxis ne gagnent pas le smic <img data-src=" /> , en tout cas pas officieusement , et surement pas au bout de qq années de métier.



Et Oui c’est extrêmement difficile pour les nouveaux d’avoir des licences , donc la solution la plus sûre pour eux est encore soit de se rattacher au grands groupes précités , soit de l’acheter plusieurs centaines de K€ (et je trouve ca incroyable …)

Y a un lien qui a déjà été donné sur les forums de suivi de délivrance des licences , les gars galèrent comme des fous pendant des années et cela semble assez opaque…


Le 23/06/2014 à 13h 33

#100 Soyons fous <img data-src=" />