votre avatar Abonné

Aqua

est avec nous depuis le 2 juillet 2022 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

58 commentaires

la guerre et la jungle de la fibre en France parodiée en référence à Platoon

Le 01/03/2024 à 00h 58

Le budget a déjà été voté avec les conséquences sur les impôts de cette année. Le gouvernement n'a pas le droit d'augmenter les impôts pour l'année en cours une fois ceux-ci votés. Par contre, il a le droit de supprimer des dépenses dans une certaine mesure, voir l'article qui en parle ici (cité dans cet article) et le commentaire de FranckW qui disait qu'en fait, ils étaient dans les clous.

Légalement, le gouvernement n'avait comme autre choix que d'augmenter le déficit et ce n'était pas une bonne idée. On pourrait aussi faire comme aux USA : quand on n'a plus d'argent par rapport à ce qui est prévu comme dépenses ou quand le nouveau budget n'est pas voté, on renvoie les fonctionnaires chez eux sans les payer, mais je ne suis pas sûr que tu serais d'accord.

Comme je l'ai dit dans un autre commentaire, le budget était trop optimiste/irréaliste et on a donc prévu trop de dépenses, le vrai problème est là au départ.

Ta comparaison avec Germinal est hors sol !

Y a des lois de finances rectificatives tout les 4 matins qui permettent de faire ce que tu prétends impossible, ça demande une volonté politique. La volonté politique opposée est bien imagée par Germinal., je trouve. "Y a un ilprevu, bah on a qu'a fzire payer le pauvre". Tu as tout à fait le droit de ne pas être d'accord.

Et même sur le volet des dépenses , ils suffit de __choisir__ de supprimer des crédits pour les startups usless (le plan France 2030 par exemple qui est un vaste cadeau à ceux qui n'en ont pas besoin ) au lieu des milliers de profs non recrutés, ou , ce qui est le sujet de l'article , des mlliers de raccordements fibre.

Quand Macron sort "ce quinquennat sera écologique ou ne sera point" et qu'il réduit les credits à l'isolation, que Attal a promis un prof devant chaque classe mais qu'au lieu de compenser les 3500 profs manquants de septembre dernier ils en suppriment 11000 de plus , y a plus à parler de hors sol. On est dans le dur de la destruction des biens communs.

Le 29/02/2024 à 15h 52

Et en attendant, on fait quoi pour le budget de cette année ? C'est de cela qu'il s'agit ici.

L'état ne se gène pas pour supprimer des crédits votés, il peut tout à fait choisir (décision politique) d'aller prendre des sous là où ils sont où d'annuler des réductions d'impôts, niches, subventions, promesses, etc... La réductions des dépenses n'est absolument pas la seule façon d'équilibrer ton budget (si c'était le but, les 10milliards à trouver seraient plus faciles à trouver ailleurs).

Par contre, écraser en supprimant des fonds qui servent à désenclaver, faire la promotion de l'accès égale à la technique (genre la fibre dans les territoires où les groupes télécoms veulent pas aller)... tout ça sert plutôt à dire au peuple "t'façon c'est vous et votre survie qui sert de variable d'ajustement, tout imprévu sera répercutée sur le bas peuple".

Ca rappelle Germinal (le film, je me rappelle plus trop du bouquin) où les accidents au fond de la mine étaient facturés aux ouvriers qui avaient ni le temps ni les moyens d'étayer leurs tunnels. Double peine. t'as perdu ton gamin et en plus t'as 2 semaines de salaire qui se barrent.

representation onirique du pouvoir et de l'argent qui circule en ligne grâce aux outils numériques.

Le 28/02/2024 à 17h 16

Bon juste histoire de pas laisser l'autre commentaire ignorant et haineux seul ici.
Donc oui une pratique ayant une contribution sociale négative, polluante, avec un fort potentiel de tromperie avéré, une démonstration de sa capacité à exercer une domination, etc.... doit être sévèrement encadrée (pour ne pas dire interdite tellement elle ne sert qu'à assouvir, dans la façon dont elle est mise en avant aujourd'hui). Il y a bien des modèles sociaux où l'IA générative pourrait avoir une utilité, mais visiblement, c'est pas celle qui attire le venture capital.

Je suis pas certain que taxer les technosolutionistes servent à qqch, par contre. Ils ont beaucoup trop de sous pour que ça leur fasse quelque-chose et leur discours montre aussi une incapacité à remettre en question leur modèle de pensée.

(la remarque raciste et sexiste qui conclue le poste de Myifee ne fait qu'appuyer où ça fait mal : le manque d'éducation des populations privilégiées aux enjeux sociétaux).

Des chercheurs en noir et blanc regardent une fiole sur laquelle est écrit "Perlimpimpin" en jaune.

Le 28/02/2024 à 15h 37

Je résume.

Tu commences par redéfinir le vocabulaire comme il te plaît pour le mot protection et tu me sors probablement contre moi, mais je n'ai pas compris pourquoi, la loi de Brandolini.

Tu as mis tes enfants dans une école privée qui te coûte et tu déguises ça comme un impôt volontaire parce que ça profiterait aussi à d'autres. À la limite, si ça ne profitait pas à tes enfants, on pourrait considérer ça comme un don, mais pas plus. C'est un choix personnel.

Tu ne veux pas payer plus d'impôts et tu le justifies comme vu ci-dessus. C'est dommage pour quelqu'un qui a un bon salaire et qui peut dépenser autant pour une école privée alors qu'il y a l'école publique gratuite financée par les impôts.
Mais augmenter les impôts des autres, ça tu es d'accord, comme beaucoup de gens. Je me doutais un peu de ça.

Tu dis que tu réponds à ma question alors que tu ne le fais pas. Je te demandais quel pourcentage d'impôt supplémentaires tu voulais bien payer et tu as fais un long développement pour ne pas répondre 0 % de plus.

En plus, tu préfères choisir où va ton argent plutôt que laisser ce choix à l'État alors que ça fait partie de ses prérogatives régaliennes de définir où il vaut mieux utiliser l'impôt. Tu me fais penser aux libéraux (au sens économique) des USA qui ne veulent pas payer d'impôt mais qui en contrepartie font des donations aux causes qu'ils veulent soutenir.

Pour finir, tu utilises "évasion fiscale légale" pour parler des niches fiscales, c'est très bien pour dénigrer, mais en fait, c'est malhonnête. L'État utilise les niches fiscales pour inciter à investir là où il pense que c'est utile mais il laisse faire le privé parce qu'il n'a pas les moyens de le faire lui-même. En plus, c'est le privé qui prend le risque. C'est rarement très lucratif les niches fiscales. Ça rapporte souvent peu (tu parlais d'immobilier et c'est complètement ça).

En tout cas, c'est très intéressant de te lire, ça relativise ce que tu peux dire ici.

non tu résumes pas, tu trolles.
Combien je suis près à payer ? J'ai répondu : j'ai choisi, et je continue depuis 6 ans de payer 5x plus que mon impôt sur le revenu actuel. Appeler ça un déguisement est à la fois pas la réalité et une vision sinistre de l'engagement associatif et militant. je te plains dans ton monde manichéen dénué de convictions.

Les niches fiscales ne remplissent pas leur objectif et son des cadeaux déguisés aux clients des élus, c'est prouvé de partout. (le CIR, les réductions de TVA, etc... la dernière en date est la supression de la Taxe d'Habitation qui n'a mené qu'à une augmentation correspondante des loyers et donc des bénéfices des bailleurs).
Dans les boites où je bosses depuis 18 ans, le CIR vaut entre 50-100% du dividende versé, selon les années.

Et sinon, oui cet état qui est en train de détruire la Nation à coup de destruction des services public me fait choisir où va mon argent, en effet. Et c'est pas faute d'apprécier les services publics. Je choisi de ne pas saisir les niches fiscales accessibles à ma position sociale, c'est déjà ça de pas "economisé" sur le dos des impôts.

(Brandolini c'est parce que ça mériterait 10x plus long puisque où bien tu n'as pas la cultures politique nécessaire pour comprendre et donc c'est de l'éducation, c'est long et compliqué, c'est normal, ou bien tu as la culture politique et tu choisis sciemment le camps qui détruit le pays. Si tu ne trollais pas, je te proposerais bien de passer ça avec des bières.).

Le 23/02/2024 à 17h 09

Dans le même ordre d'idée, y a eu tout un mouvement aux USA dans les années 80 autour de la réfléxion sur l'éducation, côté Républicains. ca a donné ça:
- Bordel, les gens éduqués, diplômés, qui ont des bons jobs bien payés, votent en majorité Démocrate ! Qu'est-ce qu'on va faire ?
- ...
- Et si on détruisait l'éducation ? Les teubés votent pour nous !
- Reagan t'es un géni !

Ca a culminé avec la loi "No child left behind" sous GW Bush dont le but explicit était de faire des écoles d'élites pour ultra riches et de laisser les autres dans la merde.
Plus généralement, appauvrir les plus pauvres et leur enlever l'éducation est le seul moyen de contenir la révolte populaire : quand t'as pas le temps de lever la tête de ton travail de forçat, tu peux pas imaginer un autre monde meilleur... jusqu'à que ça pète.

Le 23/02/2024 à 16h 11

Dans ce que tu cites, la seule responsabilité régalienne est "Protéger" (Armée et police). Mais ce que tu critiques ici (voter le budget, lever les impôts et gérer le budget) est aussi une prérogative régalienne.

Sinon, on dit que trop d'impôt tue l'impôt. Je sais que tu ne seras pas d'accord.

Tu es prêt à payer combien d'impôt en plus (en %) à titre personnel ?

La justice, la santé et l'éducation, le protection de l'environnement, la recherche, peuvent toutes être considérées comme des notions relevant de la Protection. mais c'est vrai que c'est plus facile de jouer sur les mots. (Brandolini quand tu nous tiens...)

Sinon, tu poses de bonnes questions.
A titre personnel j'ai mis mes enfants dans une école associative laïque qui fait la promotion d'une accessibilité à tous et toute des méthodes d'éducation nouvelles (en gros en ayant un bon salaire, je paye cher pour que des personnes au RSA puissent aussi y mettre leurs mômes). Donc je paye à peu près 8k€ (environ 15% de notre revenu) à l'année de "contribution sociale" si on peut l'appeler ainsi. Je pense que je devrais pas avoir à faire ça mais que l'état devrait me les prendre d'office, ces sous, pour financer ce qu'il a à financer.

Donc la question, dans mon cas, c'est pas trop combien je serais prêt à payer, mais combien je paye déjà. (depuis 6 ans, sans compter l'investissement personnel dans la gestion associative du machin). Donc voilà mon action personnelle. Et je dis ça uniquement pour répondre à ta question est pas par envie de comparer.

Mon foyer est environ au niveau du 80ème percentile de la population. A peu près à l'endroit où Macron a pas massacré mon pouvoir d'achat (contrairement aux plus pauvres) mais pas assez haut pour bénéficier à tous les cadeaux fais aux plus riches, les défisc, tout ce que les gens qui peuvent s'acheter de l'évasion fiscale légale (dispositifs immobiliers, boursiers, crédits d'impots en tout genre, etc...). Et j'ai pas assez de revenus du capital pour que ça compte quoi que ce soit là dedans.

"Trop d'impot tue l'impot" est une invention des riches. Les économistes sont assez vent debout contre ces raccourcis stupides, généralement. Si on veut regarder ça un peu plus intelligemment, regardons les ratios de revenus et de richesse entre des déciles fixes de la population, (faut aller lire Piketty,(https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Capital_au_XXIe_si%C3%A8cle) je me rappelle plus exactement des chiffres. Par exemple, regarde l'écart entre le 20ème centile et les 80ème. S'il a augmenté ces 40 dernières années (indice :oui il a énormément augmenté), c'est qu'on a trop pris aux premiers et pas assez aux seconds. Maintenant fait la même étude entre le 80ème percentile et le 97ème, et là normalement, la mâchoire tombe par terre d'étonnement.

Le 23/02/2024 à 15h 40

Il parait que c'est une idée osée par les temps qui courent (merci le fenêtre d'Overton toute rétrécie qu'on a), mais si on mettait l'impôt qui va bien aux personnes et entreprises qui ont maintes et maintes fois de quoi le payer ? Est-ce que par hasard on aurait de quoi financer les services de l'état ? freiner le désengagement de l'état de ses responsabilités régaliennes ? Soigner ? Eduquer ? Protéger ?donner un sentiment de justice sociale ?

des journaux

Le 28/02/2024 à 15h 26

Mais c'est génial... l'emmerdification d'internet made in Google
- Payer pour que les médias se rendent dépendants du machin ("volume pré-établi"...)
- Comme les articles sont naze, leur audience baisse et deviennent donc dépendant du revenu de Google
- couper/réduire la dépense, voir rendre le machin payant ; se refaire sur les revenus publicitaires
- le média licencie ses autreu.ices humain.es et devient une ferme à bouillie hallucinée.

Ca devient pire que l'analogie du vendeur de drogue avec "la première dose est gratuite". là on te paye même pour prendre la première dose!

wikipedia

Le 23/02/2024 à 17h 43

Le sondage ne porte pas sur l'avis des trans, mais sur comment gérer des cas particuliers dans une encyclopédie. Donc il faut un avis général, et non pas l'avis biaisé d'une communauté en particulier. Donc les personnes trans sont minoritairement concernées. Les personnes trans sont pas plus concernées que les autres, elles le sont même moins.
Ton exemple de pont n'est pas bon, les biographies de trans n'appartiennent pas au trans.

Et je maintiens qu'il appartient aux trans de décider comment la transidentité des personnes célèbres doit être présentées dans les bios de personnes trans. Supprimer leur parole en les accusant de biais sur le sujet où ielles sont les seules concernées, plutôt que de les mettre en avant est un acte de transphobie. (né de l'ignorance, hein, j'accuse personne de malveillance).
On n'est pas d'accord, c'est pas grave, mais au moins on sait sur quoi maintenant.
Bon faut que j'arrête, ça va faire white knight bientôt.

Le 23/02/2024 à 16h 57

Les premières personnes impactées par la suppression des deadnames dans Wikipédia, ce sont ses lecteurs, qui sont à 99% cisgenre, et qui perdent de l'information.
Ce qui cause ce patacaisse, c'est que cette communauté abuse, à la fois en voulant biaiser le sondage, et en considérant son avis comme le bon (non) et qu'il est pertinent d'effacer la mention d'un état civil (PUBLIC !) différent (non plus).

et elles ont le droit de penser ça aussi.
J'ai l'impression que faire un sondage est la bonne excuse/façon de faire disparaître leurs voix.
Si tu habites Lyon, tu biaiserais effectivement un sondage "pour ou contre un périphérique à Rennes". Tu ne fais pas partie de la communauté Rennoise. Là les personnes trans sont, au contraire, les seules qui devraient participer au sondage en question. Ce sont les premières concernées et à même de juger de l'impact sur leur vie.
Les cis (dont je fais partie) peuvent apporter des arguments (de l'ordre de ce que j'ai lu sur le sondage, sur la responsabilité encyclopédique, etc...) et éclairer le débat, expliquer à une communauté Trans leur point de vue de wikipédien.nes (encore que, seules les wikipédien.nes peuvent participer, de fait, au sondage) mais ne sont pas concerné.es par le sujet.

Le 23/02/2024 à 16h 16

Désigner quelqu'un par son deadname, oui c'est nuire. Est-ce que mentionner qu'une personne a eu un autre état civil quand c'est public c'est nuire ? Non, je crois pas.

Et tu as le droit de le croire, c'est pas la question. Par contre que les personnes concernées soient les premières impactées par la question, mais dénigrées pour leur avis quand elles souhaitent participer à la discussion est un vrai problème et le sujet de l'article. Qu'elles ne soient pas les premières écoutées sur le sujet est ce qui cause ce patacaisse.

Le 23/02/2024 à 15h 21

Bah évidemment qu'ils ont des biais, et que si ils s'organisent entre communauté militante ils peuvent biaiser le sondage aussi. Tu trouves ça normal ? Il y a eu clairement de l'abus et un non respect.
C'est pas le fait d'être agressé qui te rend représentant des autres agressés. Et c'est pas aux agressés de légiférer sur les agresseurs.
Quel rapport avec le racisme ? Quelqu'un qui a porté un nom connu de tous et qui en change, ça fait parti de son histoire, pourquoi vouloir le masquer ?

Voilà donc arrive à la raison du patacaisse... crier, s'indigner, caricaturer (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pouvantail_(rh%C3%A9torique) ). au lieux de les ECOUTER.

J'en viens à me rendre compte que je me suis trompé : le sondage wikipédien est finalement bien plus respectueux que ce qu'on lit ici. C'est bien dommage.

(et pourquoi le masquer ? le sondage le dit très bien : l'impératif de Ne Pas Nuire). Mais pour arriver à accepter que deadname c'est nuire, il faut faire un pas de côté et redescendre d'un certain type de piedestal.

Le 23/02/2024 à 14h 39

On parle d'UNE communauté trans, qui ne représente PAS les personnes concernées dans les bio. Ça ne les concerne pas directement, c'est pas leur bio à eux/elles.

Le principale problème a l'air d'être que les admin de wikipedia ont fait étalage de leur ignorance lors des discussions sur le sujet, au lieux d'écouter. C'est la caractérisation de la communication qui est en jeu ici et pas réellement le fond du sujet. Le sondage a été lancé, les personnes trans wikpédien.nes qui respectaient les critères pour y participer l'ont fait, et on été considérées suspectes par les admins, et accusées de biais. Cet évènement lui-même est transphobe, en tout cas considéré comme tel par les personnes concernées (et je sais pas vous, mais moi je vais pas dire aux personnes agressées qu'elles ne devraient pas se sentir agressées).

Pour prendre une analogie qui vaut ce qu'elle vaut, ... et si dans les bios des personnes noires on glissait qu'elles sont nées dans une famille nègre ? C'est après tout le terme utilisé (encore aujourd'hui mais surtout par le passé) par une partie non négligeable de la population (raciste) pour décrire les personnes noires. Faut-il laisser cette appellation ? On va rapidement être d'accord que c'est hyper irrespectueux. Je vais pas demander à Nelson Mandela (ou ses ayants droit) ou Omar Sy de monter au créneau pour faire changer ça, c'est normal qu'une communauté et ses représentant.es se saisissent du sujet. au nom des personnes concernées.

POur prendre un truc plus léger, si je trouve une personne célèbre qui a été Assistante Maternelle dans une partie de sa carrière mais que la page wikipedia parle de nounou, je vais comprendre mais il sera tout à fait entendable que les associations professionnelles concernées montent au créneau. Remplace "Assistante maternelle et Nounou par Eboueur et Technicien de propreté).

Ca c'est juste pour expliquer que c'est pas étonnant ni une mauvaise chose pour moi que des représentant.es d'une communauté s'expriment. L'étonnant est qu'ielles soient si peu écoutées.

Le 23/02/2024 à 09h 45

Comme fdorin, j'ai hésité avant de commenter ici, parce que ça attise rapidement les colères.

Le sujet vient peut-être aux oreilles de Next par le biais des discussions assez animées sur Wikipedia et le sondage cité dans l'article.
Apparemment, (et je prends des pincettes), les éditeur.ices wikipédiens ont été étonné.es de voir que les personnes trans pensaient avoir leur mot à dire dans cette discussion, et bien que respectant les critères arbitraires édictés pour avoir le droit de participer à la discussion, ielles ont été accusées de "biais".

Et ça c'est en plus/à côté de tous les arguments calmement posés par les commentaires sur cette niouze. Donc la communication s'est figée et les accusation de transphobie n'ont pas tardées à fuser (source: mon thread Mastodon, je sais c'est pas ouf comme source mais j'ai que ça). Là où il serait peut-être plus intéressant de parler d'ignorance.

Ici sur ces commentaires, l'intelligence collective arrive à un consensus. Il peut être bon ou mauvais, c'est pas la question mais s'il n'y a pas de personne trans qui commente, je doute qu'on arrive à une position commune qui les respecte en tant que groupe. Dans le cas présent, dans une discussion aux allures de bataille rangée, c'est pas possible d'avoir cette conversation. La polémique, l'engagement, etc... est ce qui fait qu'un média va s'y intéresser. Si la discussion avait été complexe, longue, mais emprunte d'écoute et de bienveillance, y a de grandes chances que ça serait passé inaperçu.

La question de la mémoire est beaucoup plus large et c'est là que la casquette "on est une encyclopédie" rentre apparemment en opposition avec le besoin de respect des personnes. Les wikipédien.nes peuvent tout à fait dire "nous on est sur la vérité, sur l'histoire, l'information. donc on se fout si les personnes se sentent heurtées, c'est pas notre sujet". Si on enlève toute trace des deadname dans wikipédia, je sais pas si on pourra garder tout ce que les personnes célèbres veulent voir effacées (condamnations passées, polémiques, déclarations publiques, etc...). Ya de grandes chances que mon statut d'homme blanc cis hétéro m'empêche (et c'est normal, j'ai pas de reproche à me faire) de percevoir les problèmes liés à cette polémique. Par contre, ce que je peux faire c'est ECOUTER les personnes concernées en parler.

Bref, j'ai pas de solution, mais j'ai un problème.

un bol de riz

Le 22/02/2024 à 11h 07

Merci !
et je rajoute ...l'algo (encore plus dopé à l'IA pipeautesque) sert de plausible deniability aux décideurs politiques. "c'est pas ma faute, c'est l'algo qui a dit que...vous comprenez c'est obscure ce machin on sait pas vraiment comment ça marche dedans".
Non seulement le péquin moyen galère à mort pour se faire justice, et en plus la système mis en place empêche (as per design) une vue d'ensemble qui permettrait de le critiquer dans son ensemble. C'est toujours UNE personne seule qui doit se battre pour ses droits.
(la vidéosurveillance algorithmique commence à faire pareil dans les villes où elle a été illégalement implémentée en pointant du doigt les personnes racisées de façon disproportionnée).

Le 22/02/2024 à 11h 02

Pour les algos de la CAF, qui a démontré qu'il y a des erreurs ? En plus, son but est de détecter des fraudes potentielles. Un humain étudie ensuite le cas et décide.

Pour les postiers, oui, il y a bien un problème.

Mais des exemples d'ailleurs ne change rien à ce que je dis par expérience.

Mon propos, c'est que c'est la conception (i.e. le donneur d'ordre/client/politique/whatever) qui est peut-être foireuse dans chacun de ces cas et pas forcément l'implémentation.
Ton expérience indienne garde toute sa valeur bien entendu. La mienne est côté ingénierie systèmes et est très variée (d'excellente à très moyenne).

EDIT: https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2023/12/06/algorithme-des-caf-le-departement-de-seine-saint-denis-saisit-la-defenseure-des-droits_6204180_4355770.html
L'erreur (politique) c'est de cibler les pauvres. Les stats (insee etc...) montre que les riches fraudent plus, et pour plus gros que les pauvres (oui on a encore une fois déjà eu cette conversation, mais j'ai l'impression que c'est pas passé).

Le 22/02/2024 à 09h 48

Quelle différence entre le logiciel indien ici en question et les algos de la CAF (oui on a déjà eu cette conversation, m'en rappelle) qui racontent nawak ou les centaines de postiers britanniques accusés à tord de détourner des fonds pendant des années ? (https://fr.wikipedia.org/wiki/Scandale_de_la_Poste_britannique). Le codeur indien a bon dos.

Le 22/02/2024 à 09h 43

C'est énorme! pour un truc qui ruine la vie des gens déjà en bas de l'échelle

Logo d'Android 14

Le 19/02/2024 à 19h 01

Je vois l'idée, mais Analytics est censé avoir les mêmes problèmes que Matomo/piwik non ?

Présenté comme ça ( probablement bisounours, puisque google ne se tirrerait pas une balle dans le pied à ce point) : Si tout les browsers intègrent une privacy sandbox, plus de monopole sur la data des utilisateurs et des régis de pubs plus petite pourraient être tout aussi efficace niveau ciblage puisque le clients de met lui même dans des cohortes approprié

J'avais pas vu ça comme ça mais Matomo s'est fendu d'un billet de blog là-dessus:
https://fr.matomo.org/blog/2022/09/google-analytics-privacy-issues/
La vérité est peut-être entre les deux.
J'ai l'impression qu'il faut distinguer l'audience qui sert au site web à s'améliorer (qu'est-ce qu'ielles regardent, quelle partie du site est intéressante) et l'audience qui se revend pour la pub ciblée. Matomo n'est (je crois) que ce sur le premier volet ce qui leur permet de critiquer sans se retenir le second.

Le 19/02/2024 à 18h 05

Tu peux étendre ta pensé ?
Que les apps ne puissent pas te tracker sans ton consentements n'est pas une mauvaise chose, et leur permettre de quand même t'afficher des pubs ciblé etant donnée que c'est le buisness model dominant, ce n'est pas choquant.
Le seul problème c'est si ces contraintes ne s'appliquent qu'aux autre et pas à google, mais rien n'as été dis là dessus ..

Google est le middle-man entre les sites web et les annonceurs. Possédant à la fois la donnée sur les utilisateur.ices (via Analytics) et le marché de la pub. Chrome, via Privacy Sandbox va en effet obscurcir un peu la vue des sites sur ce que font leurs utilisateurs, mais Google a encore plus la main-mise sur cette relation avec les sites.
(avis largement fondé là-dessus (https://arstechnica.com/gadgets/2023/09/googles-widely-opposed-ad-platform-the-privacy-sandbox-launches-in-chrome/) , ça appuie largement mon biais de confirmation)
De loin ça a l'air d'être une attaque coordonnées sur les agrégateurs d'audience tiers comme Matomo. (n'étant pas spécialiste du sujet je me garderais d'y mettre ma main à couper)

Le 19/02/2024 à 15h 25

Merci pour cette brève. Le Privacy Sandbox étant un gros cheval de Troie pour les utilisateur.ices de Chromes, y a peu de chance qu'il en soit différemment sur android. Je conçois que la briéveté de l'article ne permette pas d'entrer dans les détails, mais un lien vers certains des articles de Next aurait été sympa.

LineageOS

Le 19/02/2024 à 15h 24

Au niveau des usages, la question est (je trouve) très pertinente: y a plus grand chose de très compliqué à faire sans root. il reste (à ma connaissance) les trucs de niche comme Tasker. Plein de personnes différentes ont peut-être plein de trucs de niche comme ça. (comme le Waze modifié ci-dessous).

Par contre, niveau écologie, protection de la vie privée, réappropriation de ses données personnelles, etc... là y a pléthore de raisons.
- Ecologie : traitement d'obsolescence. Prolonger la vie du machin tout en étant à jour niveau sécurité.
- Navigation (DNS entre autres)
- Dégoogleisation (entière, partielle, ....)
- Ethique (mon appareil, mes règles)

des petits lapins face à de multiples pièges et dangers sournois

Le 10/02/2024 à 01h 17

Je me faisais la même réfléxion en y ajoutant les plus vieux. (pas mieux éduqués que les plus jeunes sur le sujet).

Elon Musk regarde l'objectif

Le 08/02/2024 à 16h 58

En même temps ça se tient, comme le dessinait Flock il y a qques jours.
xAI va apprendre aux calculateurs embarqués sur Tesla à halluciner la destination voulue par leurs clients, afin de les envoyer dans la première pile de pont venue pour fournir des cobaye à Neuralink. Manque plus que les héritiers envoient les cendres (générés par des "Not a flamethrowers") dans l'espace à bord de SpaceX et le tour est joué.

Y a que Boring Company que j'arrive pas à placer là-dedans (et j'ai bossé personnellement avec l'une des boite voulant faire du Hyperloop, je préfère pas y penser).

Les icones des applications telegram signal whatsapp line et wechat affichées sur un écran de smartphone.

Le 08/02/2024 à 16h 52

Comme Apple, Meta a l'air de concevoir ses solutions pour se soumettre au DMA de sorte que ses propoales soient refusées par tout le monde. En exploit d'ingénierie en soit.

Quid des serveurs indépendants ? Matrix a été mentionné, mais pour des utilisateur.ices d'XMPP, Mattermost et certainement d'autres comment ça va se passer ?). Nul doute qu'entre gafam, ils arriveront à s'entendre.

Nuage (pour le cloud) avec de la foudre

Le 02/02/2024 à 11h 01

Il est marrant Latombe quand même.

C'est le même qui se fait le héraut de la souveraineté des données, parle au nom du respect de la vie privée, dit des trucs plutôt censés dans le cadre de la CNIL.... mais pour mieux se faire l'apôtre de la vidéosurveillance algorithmique incontrôlée de l'autre.

Home sweet home (1874) by Currier & Ives

Le 01/02/2024 à 12h 36

https://en.wikipedia.org/wiki/.local
C'est différent mais ça mérite de le préciser !

Merci pour la distinction et merci Fred42 pour les explications.

Concrètement, je suis censé avoir un serveur DNS local (LAN-facing) pour répondre à des requêtes de machines cherchant des noms en .internal ? (oui on est d'accord que pour le péquin moyen ça sera implémenté dans la box à terme)

Le 31/01/2024 à 13h 44

Est-ce qu'on sait si finalement les abonnés existants Mini4k ou Revolution vont voir leur facture automagiquement baisser ?

Le 31/01/2024 à 09h 36

Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que c'est du 8Gbps en symétrique.. Hors usage pro je ne vois pas l'intérêt. Mais en effet, je ne pense pas que ce soit sur les lignes résidentielles et heureusement vu le nombre de problèmes sur ces lignes. Généralement FTTO va aussi avec GTR faible.
Imaginez comme toutes les fibres satureraient si tout le monde utiliserait des aussi gros débit en zone résidentielle :D

Ah mais oui, complètement d'accord, Je vois pas non plus qui peut avoir besoin en résidentiel de 8Gbps symétrique. Ca dépasse l'entendement. on se croirait revenu à la guerre des MHz entre Intel et AMD. A part les auto-hébergeurs comme moi qui peuvent éventuellement se dire qu'il y a moyen de servir des sites à cette vitesse là et encore. Je sais pas qui a la base de donnée, le CPU et les SSDs qui vont bien pour cracher du php à cette vitesse. (pas moi en tout cas)

Le 30/01/2024 à 17h 54

oui c'est l'idée ou alors un switch balèze derrière avec des ports SFP+ aussi pour arroser ton réseau local avec.
Next avait fait un article dessus y a pas longtemps :
https://next.ink/1254/se-monter-reseau-local-multi-gig-et-jusqua-10-gbs-a-moins-200-euros/

Le 30/01/2024 à 17h 52

Elle date de 2011, le player TV était déjà vieux à la sortie de la Mini 4K. Par contre si c'est pour utiliser uniquement la box Internet je trouve qu'elle est encore bien compétente.

Du coup question honnête: est-ce que j'ai un intérêt à passer de l'offre Mini4K à cette RevolutionLight ?
En théorique je devrais passer à 30€/mois ???
Je suis paumé làdedans

Le 30/01/2024 à 17h 49

Si tu as besoin de 8Gbps symétrique, il faut passer sur du FTTO, car comme dit plus haut, il y a un mot qui a son importance : jusqu'à 8Gbps, si en journée tu dépasses pas 800Mo avec une offre 1G, tu peux passer a une offre 8G ca ne changera surement pas grand chose...

FTTO sur une zone résidentielle, sur une copropriété déjà fibrée, est-ce que c'est faisable ? (question honnête, j'y connais rien en infra)
Et de plus, dans le cadre de bon nombre de pros à la maison comme les professions libérales, indépendants (dans la tech notamment), ou d'autres, ça a peut-être plus de sens de prendre ça que Free PRO.
J'avoue que ma FTTH me suffit à faire tout les meetings en ligne dont j'ai besoin mais je veux pas préjuger des besoins des autres.

Le 30/01/2024 à 17h 42

Déjà merci pour l'info.
c'est la loterie pour savoir si on est en ip V6 fixe avec sosh ou red ou il y a un moyen sur d'en disposer ( comme free)?
et malheureusement certains serveur de jeu sont toujours uniquement en ip v4 et je dois bien reconnaitre que je veux pas me faire c avec un DynDNS. :zzz:

Free vient (il y a qques semaines) de "réparer" le reverse DNS paramêtrable. Je crois (mais je mets pas ma main à couper) que ça n'a de sens et n'est possible que pour les IP "full stack" mentionnées ci-dessus.

Et du coup oui ça a fait du mieux pour la délivrabilité de mes mails depuis mon serveur maison. Y a un looong thread sur dev.freebox.fr là-dessus. Il manque des trucs pour rendre l'IPv6 mieux, et la plage d'addresse est toujours taguée comme dynamique (en tout cas certains fournisseur de blacklist la considèrent comme telle), mais le retour du PTR a bien arrangé mes affaires.

Le 10/01/2024 à 20h 23

Beaucoup de choses à dire.

La base déjà, c'est qu'il faut agir de tous les côtés en même temps. Fraude sociale, fraude aux impots, fraudes en tout genre, bref sur toutes les fraudes.

Alors, en fait l'état agit déjà sur tous les fronts, exemple ceux qui ne déclarent pas leur piscine, récemment vu ici. Et sur d'autres sujets aussi : si tu te fais gauler à faire bosser quelqu'un au black, tu prends cher. Idem quand tu te fais choper à ne pas declarer des salariés, les exemples sont nombreux. Et les sanctions vont jusqu'à la prison ferme, souvent la faillite et aussi l'interdiction de monter des boites pendant X années. Tu gagnes plus gros certes, mais quand tu te fais choper tui perds aussi plus gros, c'est le corolaire.
Tu parles d'avocat fiscaliste, de conseiller en patrimoine, etc. Ici, ce n'est pas de la fraude mais de l'optimisation : l'état ne peut pas condamner ce qui est légal. Et crois bien que je déplore que ce soit légal d'optimiser, mais c'est un fait.

Bref, moi ca ne me choque pas qu'on aille toucher tous les fraudeurs en même temps. Je te dis juste que chaque organisme a son périmètre d'action : la CAF ne peut agir que sur la fraude aux allocs, et là ce sont les pauvres qui fraudent le plus selon toute probabilité.
Ce qui n'empêche pas que l'URSSAF doive aussi aller gérer de son côté ce qu'elle peut gérer (la fraude aux cotisation de entreprises) et le fisc aussi ce qu'il peut gérer (fraude aux declarations de revenus, etc.)

Dire que la CAF fait du racisme et de la misogynie en ciblant les femmes seules et les immigrés (qui sont parmi les plus pauvres en France, donc les bénéficiaires d'allocations principaux) c'est à mon avis aussi logique que de dire que l'URSSAF fait du racisme antiblanc et de la "richophobie" en ciblant les patrons (qui sont souvent riches et blancs).
C'était le sens de mon propos.

Ok me semble que j'avais bien compris le propos, je suis juste pas d'accord. L'état ne met pas les mêmes moyens dans les diverses périmètre. C'est un choix. S'pas grave. Bonne soirée :)

Le 10/01/2024 à 20h 20

Et ?
S'attaquer aux fraudeurs quels qu'ils soient est un problème ?

Je ne comprends pas l'argument: les pauvres ne paient pas d'impots sur le revenu et les riches n'ont pas accès aux aides de la CAF.
Ou alors tu veux dire qu'il faut traquer un type de fraudeur pour permettre à un autre de continuer sans problème.

Non et je le dis clairement en dessous, fallait lire jusqu'au bout : il est plus rentable et plus facile pour l'état de s'attaquer aux peu de gens qui fraudent bcp. C'est donc bien un choix politique de pas le faire et de harceler les pauvre avec un algo à la con.

Le 10/01/2024 à 17h 39

Tu compares avec ton infographie la fraude SOCIALE des particuliers et la fraude des entreprises.
Or tu parlais de la CAF. Tu sais que la CAF n'a pas grand chose à voir avec les entreprises ? (d'où le "familiales" ?)
Dans le domaine d'action de la CAF (une partie des allocations sociales versées aux particuliers donc), je ne suis pas certain que ce soient les plus riches qui fraudent, pour la bonne et simple raison que leur revenus leur ouvrent droit à moins d'allocations.
J'ai plutôt l'impression que c'est toi (sans animosité aucune) qui entretient un amalgame courant ici, entre particuliers riches et entreprises, fraude à l'impôt et aux allocs, etc.
La CAF, elle et je le répète, dans son domaine d'action elle ne peut agir que sur... la fraude aux allocations, comme son nom l'indique.

Et si j’étais taquin, j'irais regarder su côté du financement des associations et de l'adéquation entre les sommes versées et le service rendu,,pour rigoler un minimum. Ca, très peu de gens en parlent.

Je me disais aussi que ça susciterait réaction :)

Le graph compare ce que volent quelques riches à ce que volent tout un paquet de pauvres quel que soit le sujet. il est donc très pertinent. Mon point c'est que l'existence même d'un algo tel que celui-ci de la caf est un choix politique alors qu'on laisse les riches frauder le fisc en leur donnant même des médailles pour ça.
Je le prends pas mal, mais amalgame n'est pas le bon mot. Il faut en effet comparer les moyens de fraude du pauvre (quelques centaines d'euros sur mon APL), de celui de la classe moyenne (pas cocher la case de la redevance tv quand elle existait, prendre un peu de taf au black) de celui du riche dans lequel il faut en effet inscrire l'entreprise car c'est par ce chemin là que le riche a la majorité de ses revenus (revenus du capital) (défisc massive, paradis fiscaux, non déclaration de salariés... bref les trucs connus).
C'est une vision trop étroite de comparer que sur le social car justement le riche d'en tire presque rien à son échelle (c'est un truc de pauvres comme tu le dis toi-même d'une autre façon).

EDIT: vol de l'état (taxes, impots) et vol des partenaires sociaux sont ici en effet assimilés car il s'agit toujours de tromper la redistribution.

Pour faire simple, le riche a accès a des outils de fraudes faciles, accessibles et surtout de haut rendement (oui il faut payer l'avocat fiscaliste qui va bien, ou le conseiller en gestion de patrimoine). il est peu surveillé et peu menacé et les sanctions sont de vulgaires redressements. Le pauvre a accès à des outils peu rentables, est surveillé façon gestapo, et la sanction (suppression des alloc) arrive sans prévenir, de façon alléatoire (merci l'algorithme) avec peu de moyen de remédiation, et pousse les gens vites à la rue, et aucune responsabilité/condamnation du législateur qui se cache derrière l'algo et sa prétendu neutralité.

Le 10/01/2024 à 16h 49

Vraie questions :
- "pas du tout soutenu par des statistiques" : en es-tu sûr ? Ou plutôt, as-tu une source pour dire ca ?
- biais "misogynes" et "racistes" : tu ne vas pas un peu vite ? Des femmes seules et l'adresse des guettos, moi la première chose que ca m'évoque c'est "pauvreté" (a priori soit les plus enclins à frauder -par nécessité je dirais-, soit -plus certainement- la population qui constitue les allocataires les plus fréquents, par définition ; soit les deux), mais pas du tout "discrimination basée sur le sexe ou l'ethnie"
C'est étonnant que l'argument social soit si souvent employé d'un côté pour éluder des choses, et si souvent oublié d'un autre côté pour mettre d'autres choses en avant.

Sinon d'accord avec toi que la transparence dans l'action publique est un intérêt en soi.

De ce que j'ai compris, (je prends des pincettes, je suis pas un pro), il n'y a pas de corrélation entre pauvreté et fraude. Il y a même une corrélation inverse (i.e. pour caricaturer, les riches, bien qu'étant moins nombreux, sont plus nombreux à frauder par rapport à la taille de leur "groupe" que les pauvre, et pour des montants plus élevés).

L'ordre de grandeur (le milliard d'euros) est aussi inférieur au "non recours" i.e. les personnes qui ont droit à l'aide et qui ne la réclament pas.

Un joli graph ici : https://www.aide-sociale.fr/infographie-fraude-sociale-particulier-entreprise/
Ces données sont publiques, elles sont juste peu médiatisées par les "gros" médias,d'où l'importance d'un NEXT. Le biais cognitif associé (les "plus pauvres que moi" sont forcément plus fraudeur que moi, je trime alors qu'ils foutent rien) est bien entretenu par les groupe (Bolloré et Bouygues en tête, mais ils sont pas les seuls) mais est heureusement largement (statistiquement) sans fondement.

Ma conclusion évidente, (mais c'est la mienne et n'engage que moi) est qu'il serait bien plus rentable pour les finances publiques de courir après les fraudes faites par peu de gens pour des gros montants que d'aller chercher des centaines de milliers de foyers pauvres pour de petits montants.

Mais c'est un choix politique, et l'algorithme en question (c'est même pas le sujet initial de l'article, désolé) a donc une visée politique. Je crains donc qu'un outil numérique opaque destiné à l'Education Nationale suive le même chemin. Ma question initale c'était de savoir si la requête de NEXT était du même ordre que celle de la Quadrature du Net.

Je sais pas tirer le trait de où est la limite dans ce que NEXT veut couvrir comme sujet, peut-être que là on passe de l'autre côté d'une ligne qu'ielles ne souhaitent pas franchir. C'est leur choix et je le respecte

Le 10/01/2024 à 15h 57

Tu parles de ça https://next.ink/118023/les-questions-soulevees-par-lalgorithme-de-notation-de-la-caf/
ou de ça https://next.ink/brief_article/le-code-source-de-la-caf-revele-une-categorisation-discriminatoire-des-allocataires/
?

Les deux mon capitaine. Les 2 articles liés parlent, si j'ai bien tout lu Freud, du même algo, du même "score de suspicion"

Le 10/01/2024 à 15h 54

Tu peux expliquer pourquoi ça serait d'utilité publique ? Ça va permettre de se rendre compte de quoi ?

Dans le cas de MIA ? on peut tout à fait immaginer les mêmes genres de biais dans les interractions. Je comprends pas bien où est le mystère en fait. La transparence dans l'action publique est un intérêt en soit.

Le 10/01/2024 à 14h 57

Je l'ai pas vu dans les commentaires mais ça me semble intéressant : une requête, qui me semble similaire sur le principe (mais peut-être pas dans les détails juridique) a aboutit à la diffusion du code source de l'algo de détéction / suspiscion de fraude utilisé par les Caisses d'allocation familiales. Sans surprise, il a révélé des biais énormes pas du tout soutenus par des statistiques (biais misogynes sur femmes seules, biais racistes masqués par des biais géographique sur l'adresse des bénéficiaires, ....). Il serait effectivement d'utilité publique que cet algo utilisé par l'Education nationale soit rendu publique. Merci à Next pour cette action !

La page d'accueil de Substack, qui indique "the home for great writers and readers".

Le 10/01/2024 à 16h 24

Quelle loi ?
Celle du pays où est l'hébergement ou celle du pays où on lit les écrits quand les 2 lois sont différentes ?

Édit :
Mais de toute façon, ce n'était pas un problème légal qu'il voulait régler avec l'auto-hébergement et le sujet de l'article n'est pas non plus un problème légal (site des USA avec des utilisateurs nazis US ce qui est légal là-bas tant qu'ils ne franchissent pas certaines limites bien plus permissives que chez nous).

En effet (merci j'ai pas du tout été clair sur mon message).
Ce que tu règles en auto-hébergeant c'est la dépendance à une structure commerciale qui :
- ou bien ne respecte pas tes valeurs en laissant libre cours aux nazis sur leur plateforme
- ou bien, si c'est toi le nazi, risque de te couper de ton "audience" en appliquant une politique de modération à géométrie variable dépendant de l'humeur du moment, de la météo, de l'age du capitaine, voir même de la loi (et ça n'est pas qu'ironique, on a vu à quel point c'était galère et celles et ceux qui gèrent des instances Mastodon, même petites, savent que c'est pas facile).

Et de toute façon l'auto-hébergement te permet aussi et surtout de ne pas subir l'emmerdification de la plateforme (enshittification au sens de Cory Doctorow).

J'ai pas abordé le coût (financier, technique, charge mentale,etc...) de faire ça soit même. Il est conséquent.

Le 10/01/2024 à 10h 01

Le promoteurs de libertés individuelles ont (il me semble depuis longtemps) conclus que puisqu'on ne pouvait raisonnablement pas faire confiance aux hébergeurs de contenus, il fallait l'être sois-même. Auto-héberger (pas forcément dans son placard à la maison, hein, sur une plateforme faite pour,mais où on a les droits) a l'air d'être la seule solution pour s'affranchir de ces soucis-là.

Logo de Nextcloud

Le 04/12/2023 à 11h 43

Tout à fait d'accord. Je ne suis pas fan de l'app Mail de Nextcloud (que je n'utilise qu'en client secondaire). J'espère qu'il reviendont sur cette annonce pour intégrer un client Mail comme RoundCube, plus joli, dans NC.

L'intégration de Snappymail (un fork de Rainloop) marche très bien. J'ai les mêmes accès aux filtres Sieve. Le vrai plus de l'appli Mail de NC c'est l'inclusion des pièces jointes. (liées à un partage de fichier NC).

Désinformation : ce que recouvrent les difficultés de X (anciennement Twitter) à se conformer au DSA

Le 16/11/2023 à 20h 46

Musk n’a aucun intérêt à chercher à respecter la loi européenne. Ça ferait fondre l’engagement des audiences quil y a encore là bas.


Le 16/11/2023 à 20h 40


Vesna a dit:


Il serait intéressant de relayer quelques tweets d’Elon Musk qui montre son point de vue quant à la Liberté d’expression et la volonté de l’UE de restreindre cette Liberté d’expression. J’ai l’impression que tous les articles de Next à propos de X sont à charge.



Il serait intéressant d’approfondir cet article ou d’autres sur X en parlant des fact-checkeurs de confiance dont il est question dans le DMA/DSA, ce n’est rien d’autre qu’un Ministère de la Vérité. Quel est l’état de notre Démocratie pour demander un tel outil ?



Next a-t-il un avis (à une époque quand j’étais abonné je sentais une certaine ligne éditoriale qui me plaisait, cela a changé depuis plusieurs années) sur ce sujet ou il s’agit ici d’une dépêche AFP ?




Relayer les tweets antisémites et racistes, homophobes, agressant journalistes et consorts, etc… de Musk serait en effet une bonne façon d’éclairer l’article. Le fait qu’il censure twitter quand ça agace un peu trop tel ou tel gouvernement (Arabie saoudite par exemple qui a aidé à financer son rachat)… Bref X est devenu sous son impulsion un vrai bar nazi. Si vous y êtes encore parce que “des copains” ou “mon business” y est, va falloir se poser les bonnes questions. Genre “pourquoi je reste dans un bar nazi?”.



Si seulement il avait appliqué sa vision de la liberté d’expression (ce qu’il racontait avant le rachat) on aurait pu lui trouver des excuses mais il ne fait même pas ça.


Lutte contre les abus pédosexuels : la Commission Libe rejette la « surveillance de masse »

Le 16/11/2023 à 13h 17

Ce qui ouvre la voie à la surveillance est la même chose que d’habitude : l’obsession du pouvoir, le besoin de domination, l’appât du gain. Seule une démocratie dont les principes sont respectées en fait et pas seulement en paroles peut contrer ça (et nous, à force de pas voter ou voter comme des débiles avons abandonné ça il y a quelques décennies.


LoRaWAN : Netmore Group achète les actifs d’Objenious à Bouygues Telecom

Le 16/11/2023 à 13h 14

Est-ce que ça a un effet sur les réseaux français comme les LoRa dont se servent (par exemple) mes tracker GPS Invoxia ?


Sur X, harcèlement répété de la famille d’une jeune personne trans décédée

Le 16/11/2023 à 09h 50


Trooppper a dit:


De moins de 50 ans et valide, t’as oublié !!!!




Et tu as oublié le tag “sarcasme”. On peut aller loin comme ça :)
J’ai préféré faire simple et laisser de côté l’intersectionnalité.


Le 16/11/2023 à 09h 30

Donc un miliardaire paye un abruti pour harceler les parents d’un gamin membre d’une minorité oppressée… tout va bien. /s



… et pour rentrer dans le débat “c’est la faute du type, non c’est la faute de l’outil”, je vous enjoints toutes et tous à lire l’excellent “Technoféminisme” de Mathilde Saliou (qui j’espère continuera longtemps à écrire, et écrire ici en particulier). Les liens entre “groupes et individus extrémistes”, “masse des conservateurs lambdas” , partis faschisants, et les plateformes et leurs effets démultiplicateurs (chambres d’écho, pseudo anonymat, manipulation…) sont très bien expliqués.



Bien entendu, pour être capable de lire ça sans avoir le cerveau qui explose il faut, pour un homme blanc cis, une certaine dose d’introspection et de capacité à entendre les positions autres sans s’enflammer. Pour la dénigrer, les conservateurs appellent cette posture “être woke”.


#Flock se surpasse encore une fois, les IA peuvent aller se coucher !

Le 08/10/2023 à 15h 21

Le désorbitage est un bijou, merci Flock!