votre avatar Abonné

ZeMeilleur

est avec nous depuis le 5 octobre 2003 ❤️

Bio

Oups.
On dirait que quelqu'un ici aime garder ses petits secrets, comme si de par hasard il y avait quelque chose à cacher...
Désolé, ô lectrice de passage, cher lecteur égaré, pas de révélation sensationnelle pour le moment sur ce profil.
Repassez plus tard ?

77 commentaires

Le 18/04/2024 à 10h 26

Sur les précédentes attaques de ce type, ça a quand même sonné comme un OSEF total.

Toute la comm' est ciblée vers le "pirate" qui a extrait les informations.
Pour le coup les enquêtes semblent soignées, il y en a qui se font rattraper

Mais pas de suites (ou tout du moins pas publiques) sur pourquoi les informations apparemment superflues sont stockées, ou comment elles ont mal été protégées.

Dommage d'ailleurs, car certaines fuites doivent être très croustillantes.

Je regrette que la CNIL n'ai pas une fonction de BEA avec audits post accidents rendus publics.

Le 12/04/2024 à 09h 15

Le problème est aussi organisationnel (et pas que pour les universités).
Avoir une rationalisation d'un SI impose d'accepter une centralisation (en gros, les écoles/universités deviendraient utilisatrices d'un SI national).
Déjà qu'en entreprise (qui n'est pas une démocratie), c'est difficile de faire accepter ce qui est perçu comme une "mainmise", alors dans un service public qui prône la décentralisation, c'est perdu d'avance...

Un magasin Hubside.Store

Le 10/04/2024 à 14h 20

Je trouve intéressant que la CNIL dise qu'une société ne peut pas faire confiance aveuglément aux courtiers de données.

La CNIL affirme que l'on ne peut pas se cacher derrière une décharge du brocker dans le contrat qui dit "c'est bon, fait confiance", mais que la société doit mettre en place des audits.

une jeune femme s'apprête à enregistrer une vidéo d'elle-même avec un smartphone placé dans un anneau lumineux.

Le 05/04/2024 à 14h 07

La méthode de sélection des chaînes/vidéos à contrôler n'est pas précisé.
Rien n'indique qu'ils aient essayé d'avoir une sélection représentative des influenceurs (et encore, il faudrait définir les critères de représentativité).

Le 03/04/2024 à 17h 55

Il me semble que l'IA sait imiter un existant, mais ne sait pas inventer de zéro de nouvelles sonorités, de nouveaux rythmes... bref le rôle de l'artiste.
Par contre, oui, faire des musiques ressemblant à de l'existant, ça elle sait faire... Mais pas de danger, aucun artiste ne fait ça voyons.

Monstre de consommation numérique s'auto-alimentant

Le 30/03/2024 à 07h 52

Carrément !
Mais on vient au sujet commercial : à quoi sert la box opérateur finalement ? Pour le direct des chaînes nationales, le hertzien fonctionne souvent (selon la zone géographique). Pour le replay et la vod, la majorité des chaînes et fournisseurs supportent le Chromecast.

On en arrive à la raison d'être de la box...

Le 20/03/2024 à 13h 53

Le G29, groupe prédécesseur d'EDPB (la CNIL des CNIL) avait rédigé ce document pendant l'élaboration du RGPD : https://www.cnil.fr/sites/cnil/files/atoms/files/ldconsentement_wp259_rev_0.1_fr.pdf

Ça ne présume absolument pas de ce que la CJUE vas décider, mais ça montre parfaitement que la volonté originale du texte était de soumettre le consentement à l'absence d'externalité négative (et ça se retrouve encore dans les considérants du RGPD). Autrement dit, refuser un consentement ne doit rien amener de négatif (excepté le non-traitement des données pour lequel le consentement est demandé).

Pour citer l'exemple 6 : « Une banque demande le consentement de ses clients afin de permettre à de tierces parties d’utiliser leurs informations de paiement à des fins de commercialisation directe. Ce traitement n’est pas nécessaire à l’exécution du contrat avec le client et à la fourniture de services de compte bancaire ordinaires. Si le refus du client de donner son consentement à cette finalité de traitement entraînerait le déni de services bancaires, la fermeture du compte bancaire, ou, selon le cas, une augmentation des frais, le consentement ne peut être donné librement. »

C'est assez parlant, de la volonté des concepteurs du RGPD découle une interdiction de facturer une augmentation de frais en cas de refus de consentement.

Ça n'a évidemment pas de valeur légale, de même que les considérants, mais ça montre très bien que le RGPD a été écrit de manière à interdire ça. Après, peut-être a-t-il été mal écrit ou a laissé une faille où les avocats de Meta ne vont pas hésiter à s'engager

L'analyse de la CJUE sert déjà de base pour tous les cookiewalls qui pullulent sur les sites d'actu.
Pour ça que je ne suis pas très serein.
Déjà que le consentement se fait largement piétiner au nom de l'intérêt légitime ou l'exécution d'un contrat, si le procès finit de légitimer le non-consentement payant, on aura tout perdu du RGPD...

Le logo Wikipédia version Yin et Yang

Le 20/03/2024 à 07h 31

Il y a un détail de l'article qui me fait tiquer, et en plus ce n'est pas le cœur de l'article, mais cette phrase :
"Dans le monde journalistique, il serait possible de demander leur avis aux personnes concernées avant de les citer – ou, à défaut, de suivre les recommandations de l’Association des journalistes LGBT."

La phrase dans le contexte de l'article positionne ces recommandations comme un guide potentiel du journaliste. Mais, de part sa raison d'être, l'association n'est pas neutre sur le sujet et ses recommandations correspondent à un parti pris, à une contribution au débat.

Le 14/03/2024 à 16h 03

J'ai cité explicitement ces données comme devant être gardée jusqu'à la retraite donc plus de 20 ans potentiellement. Ce n'est pas pour autant qu'elles doivent être accessibles à trop de monde à tout moment.

Du coup, on revient sur la durée de 20 ans, fixée ici : https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032625875/2016-06-04 pour les finalités décrite ici https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032625868 et https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032625813/2016-06-04

Ça ne rime à rien :
Pour une utilisation de type connexion à un portail, c'est trop long.
Pour une utilisation type retraite, c'est trop court.
Et pour les utilisations type stats et pilotage, l'anonymisation existe.

On dirait un truc fixé au doigt mouillé.

Même conserver des coordonnées vieilles de 20 ans ça ne rime à rien.
Je suis sur que l'on y trouve encore des adresses en caramail.fr

Microsoft Copilot

Le 07/03/2024 à 09h 43

Je vois ce que tu veux dire ... mais n moment dans la chaîne humaine, il faut bien un maillon à l'esprit responsable pour éviter ce genre de dérives.

Refiler un outil sans garde-fous à des irresponsables ne peut que générer des problèmes. C'est du niveau « idiocracy »

On a souvent le débat ici.
Mais qui est l'esprit responsable ? Comment est il contrôlé ?
Est-ce à Microsoft de s'automodérer mais qui surbloquera forcément pour éviter les ennuis (comme ici), ou doit-on s'en remettre à la loi et son inertie, ou à la justice déjà saturée ?
On rejoint les mêmes débats sur la vidéosurveillance/protection, sur la modération des contenus ou sur les DNS menteurs pour bloquer des sites jugées illégaux par l'autorité locale.

Un mineur avec des armes lourdes ? Je comprends que ça puisse choquer mais ça existe, on fait même des armes qui ressemblent à des jouets dans certains états (et je ne parle pas des situations de guerre).
Du coup, on limite ou pas, et si oui comment ?

Surtout si l'image est cohérente par rapport au prompt.

Le 07/03/2024 à 08h 13

Je suis dubitatif sur les prompts utilisés.
Quelles sont les intentions d'une personne qui veut mettre en image une "terminologie sur les droits à l'avortement" ?
Quels prompts (et quelles intentions) pour les autres exemples qui ont produit des images d'"adolescents armés de fusils d'assaut, des images sexualisées de femmes dans des tableaux violents, la consommation d'alcool et de drogues par des mineurs" ?

J'ai l'impression d'un n-ième procès à l'américaine "l'outil ne m'a pas empêché de faire la connerie que je voulais faire" :(

Ariane 6 Canopée

Le 26/02/2024 à 15h 59

New Glenn on en parle depuis un bout de temps, mais ça me fait toujours sourire.
Une Glaine en flamand, c'est une poule (d'où la boutique connue de tous les nordistes le Gallodrome)

Une fusée Nouvelle poule, y a pas, ça a de la gueule.

une jeune femme s'apprête à enregistrer une vidéo d'elle-même avec un smartphone placé dans un anneau lumineux.

Le 21/02/2024 à 11h 16

Je plussoie, j'ai été licencié économique d'une boite américaine il y a quelques temps, j'avais été "choisi" sur un fichier excel par un manager/Comptable ? à l'étranger et l'intégralité de l'équipe FR et Europe n'avait aucune idée de pourquoi moi et avaient été prévenu quelques jours avant qu'il fallait me renvoyer et d'engager les procédures.

Donc tu suis la procédure sans rien à dire : Ils n'ont rien à te reprocher et ils ne veulent même pas te renvoyer mais sont comme toi et n'ont pas le choix, tu négocie l'indemnité qui correspond au plafond max que tu aurais aux prud'hommes ("merci Macron") qu'ils ont déjà budgétisé et ça finit comme ça sans que personne n'ait finalement rien compris de pourquoi ça se passe comme ça.

De nos jours mêmes des directeurs de région (EMEA, Middle-East etc.) n'ont AUCUNE idée de l'état de santé de leur boite, ou si le mois prochain elle va pas être racheté par un fond d'investissement et devoir se séparer de 30% des effectifs dans les trois mois.
La financiarisation du travail va de mal en pis.

C'est là la limite de la diffusion de l'enregistrement.

On vient personnifier une politique globale de l'enseigne au petit manager de proximité qui se retrouve au front alors que c'est souvent un sous fifre avec juste une petite barrette de plus sur les épaulettes (et qui se fera peut-être lourder lui-même la semaine d'après).
Finalement, il n'y a pas bcp de différence avec la caissière qui se fait engueuler car c'est elle qui est au contact.

Je trouve que c'est la limite de l'article, cette dimension est mise en avant dans le titre, mais Next se contente d'un renvoi à un article externe derrière un paywall pour aborder les « manières de licencier sans se faire humilier sur TikTok »

Un smartphone avec un écran cassé

Le 20/02/2024 à 14h 51

On a encore fait un truc entre nous dans notre coin et on s'aperçoit le jour de la mise en prod (ou presque) que ça pose un problème en Europe.

Elle doit être belle l'étude d'impact si elle n'avait pas prévu le coup.

Il y a combien de personnes calées en droit qui ont vu passer le dossier (les assos/lobbys, les ministères, le Parlement...), et aucune n'a pensé que ça pouvait tiquer ?

France identité permis de conduire

Le 15/02/2024 à 11h 28

Je prends même la question dans l'autre sens : en tant que particulier, c'est rare, mais je dois vérifier l'identité de mon interlocuteur, je fais comment ?
Admettons la vente d'une voiture d'occase, pour rester dans le thème.

Le 15/02/2024 à 10h 25

La plaque (et donc la carte grise) est liée à une voiture, le permis à une personne.
Et je ne vois pas trop comment faire la jointure de façon fiable entre une voiture et une personne.
Certes il y a le propriétaire déclaré sur la carte grise, mais ce n'est pas forcément le conducteur.
Ils se sont cassé les dents et fait du bricolage sur cette problématique lors de la mise en place des radars automatiques.

Après, au dernier contrôle que j'ai eu, les gendarmes ne m'ont demandé que mon permis, et tapé la plaque sur leur téléphone. Je suppose que c'est parce que les noms correspondaient qu'ils ne sont pas allés plus loin.

À côté d'une patiente âgée, un médecin observe une radio dentaire.

Le 12/02/2024 à 16h 57

La fameuse doctrine du "Si tu es victime c'est de ta faute car tu aurais dû mieux te protéger".

:roll:

La responsabilité partagée est bien dans l'esprit du RGPD, car ici les victimes ne sont pas seulement Viamedis et Almery, mais les X millions de patients.

Le code pénal sanctionne l'accès frauduleux dans un SI.
Le RGPD sanctionne le fait de ne pas pris toutes les précautions dès la conception du produit ou du service. Surtout quand on manipule des numéros de sécu, données sensibles au sens RGPD.

Le fait qu'un professionnel de santé puisse accéder à la totalité de la base sans limite est au moins intrigant.

Je me dis qu'il faudrait vraiment un BEA informatique, qui ferait un audit systématique en cas d'incident significatif, avec rapports publics, recommandations suivies et tout le toutim.

Des personnages effondrés : WTF ?!

Le 31/01/2024 à 13h 41

Ils suivent la même procédure que celle qu'ils te recommandent : le contre appel.
Par contre, je ne pense pas qu'ils te demandent un code de validation

Le 31/01/2024 à 12h 10

Non.

Mais, c'était probablement impossible, l'origine des données n'étant probablement pas conservée chez les partenaires.

C'est probablement la réponse officielle.
Peut être un peu vraie (le partenaire n'a probablement pas prévu l'outil pour extraire toutes les données depuis leur origine)
Mais d'un point de vue RGPD, je pense que cette traçabilité doit être nécessaire pour prouver le consentement en cas d'audit.
"oui j'ai le consentement car Tagadamedia me le garantit par contrat"

Logo Prime Video

Le 27/12/2023 à 12h 25

La précédente crise du piratage date des années 2000.
Elle a fait naitre ces plateforme avec des formule d'abondance (on a suffisemment critiqué à l'époque Albanel qui faisait la promotion de Deezer à l'assemblée).

Ca fait déjà 20 ans, est-ce que l'on aurait pas fini un cycle ?

Ce qui est inquiétant je trouve, c'est la forte intégration verticale de ces diffuseurs vidéo.
Un morceau de musique dispo sur Deezer l'est aussi sur Spotify, Youtube Music et j'en passe. On n'est pas content de l'un on peut aller chez l'autre (même si ça reste un oligopole avec ses limites).

C'est peut être aujourd'hui au législateur de cadrer le truc, justement pour éviter que le piratage revienne et que toute l'économine soit perdante au final.

Le coin gauche d'un écran d'ordinateur est ouvert sur une page YouTube.

Le 18/12/2023 à 09h 25

Je reste sur ma faim.
L'article explique en détail le protocole mis en place par les chercheurs (avec ses atouts et ses limites) pour faire leur constat.
Mais ça n'explique pas cette asymétrie.

Quand j'étais étudiant, je me souviens avoir assisté à une conférence sur la politique sur Internet.
C'était tenu par un chercheur qui voulait montrer une application de la théorie des graphes.
Pour reposer le contexte, en 2006, c'était l'époque c'était Ségo contre Nico, je ne suis pas sur que Facebook était ne serait-ce un projet étudiant et l'essentiel du militantisme se passait sur les blogs.
La théorie du conférencier, crawlers à l'appui, c'était que la droite avait un développement vertical (peu de sites mais puissants : rapport liens entrants/liens sortant élevé), la gauche avait un développement horizontal (beaucoup de petits blogs avec des rapports liens entrants/liens sortants faibles).

Bilan dans Google, la 1ère page sur les sujets sensibles du moment donnait un souvent seul site de droite plutôt bien placé, et 9 sites de gauche.

L'exposé était à la limite de ce que l'on appellerait aujourd’hui le SEO. Mais on comprenait le pourquoi de ce comportement.

Ici, ça s'arrête à "c'est la faute à l'algo foireux" :(

Le 28/11/2023 à 15h 56

C'est un peu dommage de limiter le dispositif à la sécurité, et non pas à la fiabilité dans son ensemble.
A moins que ce soit un pied dans la porte pour rôder le dispositif.

Les mêmes mesures sur la garantie légale de conformité (responsabiliser les marketplaces, nommer un correspondant en Europe...) participeraient aussi à améliorer la qualité des produits, et peut être aussi à limiter les abus de certains fabricants.

CNIL : amende de 600 000 euros pour Canal+ pour avoir spammé près de 4 millions de personnes

Le 25/10/2023 à 08h 34

Je suis un peu perdu, et circonspect par rapport à l’intérêt légitime.
Clairement, un grand nombre de sociétés s’assoient sur le consentement en indiquant l’intérêt légitime (et parfois ils vont très loin dans ce qu’ils classent intérêt légitime, j’ai récemment regardé les contrats des opticiens, c’est affolant)



Et la CNIL elle même semble accepter cette pratique : https://www.cnil.fr/fr/la-prospection-commerciale-par-courrier-electronique
La seule condition est qu’il y ait eu vente préalable. Donc pour réactiver d’anciens clients, ça marche.
Après, ici on parle de prospects… mais ça dépend de l’origine des dits prospects.



Je trouve ça très détestable à l’heure du RGPD…
En attendant, on peut mettre une case à cocher pour le consentement, ne pas obtenir ce consentement, mais quand même envoyer des mails au titre de l’intérêt légitime. Par contre, un clic en bas du mail et c’est (sensé) être terminé


Plus de la moitié des techniciens qui devaient réparer un terminal en ont profité pour fouiller dedans

Le 23/10/2023 à 09h 28


spidermoon a dit:


Comment c’est possible ? Android chiffre par défaut le contenu interne. Ce sont des données sur la carte µSD, qui n’est pas chiffrée par défaut ?




Je m’apprêtais à poser la même question.
Et même encore plus loin. On parle de Facebook (j’espère que les tokens d’authentifications sont stockées dans une zone sécurisée), de scroller sur l’écran.
Ça veut dire que le réparateur demande le code de déverrouillage de l’écran ?



Ou alors c’est cantonné à des types de réparation bien précis. Car pour changer une batterie ou un écran cassé il n’y a je pense pas besoin de se logguer.


Le lobby européen des assureurs déplore de ne pas pouvoir accéder aux données de santé

Le 12/10/2023 à 06h 16

C’est marrant, ils ont le même argumentaire que les opérateurs de transport qui pratiquent le yield management (avion, train…) : “cette nouvelle gamme tarifaire permet de mettre en place des billets à prix bas”.


Voiture, avion et bateau : comment l'Europe compte réduire de 55 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030

Le 10/10/2023 à 14h 58

C’est un peu le reproche que je fais à cet article.
Peut-être qu’il n’aurait pas fallu le traiter en brief car il y a de quoi faire un article entier.
Et à voir si un article entier rentre dans la charte éditoriale NXI.



Du coup on résume le problème au transport routier.
Pas un mot sur le multimodal.
Bon, faut dire que depuis le temps que l’on en parle, le ferroutage sent un peu le flop.
L’Europe, l’État et les départements du nord de la France viennent de claquer 5 milliards dans un nouveau canal Seine-Nord-Europe, c’est un investissement considérable, espérons que ça marche.
S’il y a un levier intéressant, il me parait là.



Mais comme l’article est survolé, ben ces éléments ne sont pas abordés :(


YouTube Premium Lite va disparaitre

Le 02/10/2023 à 09h 02

J’ai reçu il y a quelques un mail de Google m’informant que Google Podcasts allait disparaitre dans quelques mois, et que nous aurions sous peu des informations pour un portage dans Youtube Music.
Au contraire, je crains que on nous mette des abonnements plus chers avec de la vente groupée multiservices.


IA, crypto-monnaie, publicité, chiffrement : l’usage du numérique face à son empreinte écologique

Le 22/08/2023 à 09h 31


BlackLightning a dit:


Je passerai sur le paragraphe (que @wagaf) a cité et juste après le “oui mais la compression peut résoudre ce problème” Et la conso en énergie ?!




Je me souviens de mon cours de cryptographie, 1ère heure, le formateur nous expliquait que la maitrise de la crypto c’est la maitrise du (pseudo)aléatoire. Que la première chose à faire pour estimer la qualité d’un chiffrement était d’essayer de compresser le résultat. S’il est compressible, alors c’est le (pseudo)aléatoire est mal fait et donc le chiffrement faible.



Donc pour être efficace, la compression doit être faite avant le chiffrement, mais ça, c’est un point à prendre en compte dès les premières phases de conception.


Carte d'identité, Vitale, permis de conduire : où est-on de l'identité numérique ?

Le 19/05/2023 à 09h 49

Et pour les contrôles d’identité, ça marche comment ?
Cf. la récente bisbille entre la SNCF et CNIe.
Si c’est juste montrer l’écran, ça parait un peu facile de forger une fausse image.
Si c’est un QRcode, alors ça parait difficile d’authentifier la photo ?



En tant que particulier, j’ai rarement à contrôler l’identité de mon interlocuteur. Ça m’est arrivé quand j’ai vendu ma voiture (donc pas tous les jours…).
Mais on me présente une CNIe, clairement je ne sais pas quoi faire.


Chronos : quand des routeurs Wi-Fi permettent de géolocaliser des utilisateurs

Le 05/04/2016 à 09h 14

On a une mesure de distance à 10 ou 20cm près, mais pas de l’azimut.
Dans la localisation aboutira à un cercle, pas à une coordonnée x,y.


Fibre ou Fibre* : notre comparateur Les Offres Internet fait désormais la différence

Le 04/02/2016 à 12h 57

Quasiment tous les opérateur fibres ont des réductions qui dépendent de l’opérateur qui a fait le dégroupage.
Dans les comparatifs, pouvez vous ajouter (à moins que je ne l’ai pas vue), une option qui permet de filtrer les offres selon l’opérateur propriétaire du câble ?


C-way présente un bracelet GPS et un réveil connectés pour les enfants

Le 20/01/2016 à 17h 01

Il n’y avait pas un texte de loi qui interdit de promouvoir les téléphones portables pour les enfants ?
Certes, je ne connais plus les termes exacts de la loi et la puce GSM n’est pas utilisée ici pour transporter de la voix…


Bientôt un registre gouvernemental de lobbyistes ?

Le 24/07/2015 à 11h 02






M_Michu a écrit :

Je
parle surtout des lobbys qui veulent influer sur les textes et projets
de loi pour que ça aille dans leur faveurs, sous prétexte qu’ils
connaissent mieux leur activités que les autorités (quel est l’intérêt
pour le gouvernement d’avoir des conseillers spéciaux alors dans ce cas
?) .
Renseignes toi, certaines entreprises ont clairement des
lobbyistes dits experts qui participent aux assemblées et qui cherchent
coute que coute à influer sur la réglementation qui les concerne.


Et d’ailleurs aux États-Unis, ça va encore beaucoup plus loin : on voit
clairement des lobbys qui financent les campagnes pour que le candidat
défende leurs intérêt une fois élu: ça c’est de la vraie corruption.

La même chose pourrait arriver en France, quoique des soupçons ont même
déjà pesé sur certains par le passé (affaire de financement libyen)


Bon, passons les financements. C’est un autre problème, en France c’est illégal et c’est tant mieux, l’affaire libyenne est là pour nous le rappeler (même pas peur…)

Le lobbyiste expert (“de l’antichambre” comme le dit TexMex), je sais que ça existe, c’est la partie la plus polémique mais aussi la plus visible de l’iceberg ; probablement la plus facile à réguler car ils ont bien leur badge d’entrée d’une façon ou d’une autre.
 
Mais je maintiens que l’essentiel du travail de persuasion a lieu de façon beaucoup moins visible, on a pu le voir avec le passé. Des repas ou conférences pas très nuancées, des manifs avec plan com’ et argumentaires bien étudiés ; c’est aussi la méthode bien efficace car à force d’entendre le même argument, le parlementaire aura l’impression que l’idée est logique et vient de lui.



Le 24/07/2015 à 09h 54






M_Michu a écrit :

Dans une démocratie normale , le lobbying ne devrait pas exister.


Ce n’est pas si évident car le mot lobby est jugé péjoratif en français.
 
Quand Areva fait de la pub pour le nucléaire, on dit que c’est du lobby
Quand Greepeace fait de la pub contre le nucléaire, on dit que c’est de la sensibilisation.
 

Quand Universal fait de la pub pour un contrôle du P2P, on dit que c’est du lobby
Quand NextInpact fait de la pub contre Hadopi, on dit que c’est de la défense citoyenne.
 

Des deux côtés il y a la volonté de peser dans la balance (certes pas forcément avec les mêmes budgets et/ou méthodes), mais le vocabulaire utilisé n’est pas le même que l’on soit pour ou contre la thèse défendue.
 



E-administration : bientôt un compte unique pour les impôts, la CAF, etc.

Le 03/10/2014 à 09h 16

Et la CNIL a déjà été consultée sur le sujet ?
Jusqu’à présent c’était elle qui bloquait plus ou moins le projet en interdisant la diffusion du numéro de sécu.


Firefox OS : le ZTE Open C arrive chez LDLC pour 82,90 euros

Le 06/08/2014 à 08h 53

J’aurais bien essayé pour voir. Problème, le téléphone est annoncé mini-sim sur la fiche de LDLC :(
Bon, ba du coup je n’essaierai pas, je ne vais pas tronçonner ma carte SIM avec les soucis potentiels de retour arrière pour un essai…


Vous utilisez Flash ? Google va en avertir les internautes dans ses résultats

Le 16/07/2014 à 19h 42






brazomyna a écrit :

Flash avait au moins un avantage concernant l’obfuscation du code, qui n’est clairement pas possible à un même niveau du côté de JS.


Il existait à une époque des “désassembleurs” Flash.
Je mets “désassembleurs” entre guillemets, car Flash étant un langage semi-compilé et non compilé, tu pouvais avoir énormément d’infos sur la structure du code, parfois même récupérer le nom des variables, méthodes…



Le 16/07/2014 à 14h 50

J’ai l’impression qu’Analytics utilise les cookies Flash (c’est visible dans mon Firefox programmé pour refuser Flash sauf liste blanche de sites).
Est-ce que Google va dégrader les sites qui font appel à Analytics <img data-src=" />
Et quid de Youtube, qui ne met toujours pas l’HTML5 par défaut sur son site <img data-src=" /> <img data-src=" />


Le projet Tor fête 10 ans de collecte d'informations pour son annuaire

Le 15/05/2014 à 17h 55

Le truc qui me fait ciller, c’est que les principales infras de Tor auraient été mises à dispo par e gouvernement américain pour “défendre la liberté d’expression”. Je ne suis pas d’un naturel “théorie du complot”, mais là, je doute qu’il ne puisse pas tracer au moins certains flux.


Les eurodéputés sacralisent la neutralité du net, sous la menace du Conseil

Le 03/04/2014 à 14h 55

La neutralité du réseau aurait-elle comme impact de faire dégager les mentions du type P2P/VoIP/mode modem interdits dans les contrats téléphoniques ?


HubiC : 10 To de stockage en ligne pour 10 € par mois, ou 100 Go pour 1 €

Le 07/02/2014 à 08h 40

La cerise sur le gâteau serait un seuil intermédiaire, genre 5€ le téra. Mais comme le dit Flotix, OVH oriente visiblement les gens vers leur offre d’abondance, 10 téras jouant plus le rôle de garde-fous que d’une limite commerciale.

Ça m’interesse, mais je crois que je vais encore attendre encore un peu qu’Hubic se stabilise. Cela fait la combientième fois que les offres changent ? Si ça, ce sont les offres 2014, comment ça se passe pour les gens qui ont pris une offre 2013 ? Comment va évoluer mon contrat en 2015 ?
Car une fois que tu as uploadé les X centaines de Go de photos, documents, etc. c’est un peu contraignant de changer d’hébergeur !


Netvibes revoit son Reader et tente de s'adapter à ses nouveaux concurrents

Le 17/01/2014 à 09h 15

Par contre, c’est quoi ces nouvelles couleurs ?
Gris clair sur blanc, les titres sont difficilement lisibles et les premiers mots de l’article carrément illisibles !

On peut changer la palette de couleurs qque part dans les préférences ? Pas encore trouvé.


USA : les ventes de singles et d'albums numériques reculent, une première

Le 06/01/2014 à 16h 08

En même temps, pour la France (je ne sais pas pour les États-Unis) - progression affichée de 8% sur le CD contre 1,9% pour le MP3 - mais dès qu’un album a plus de 6 mois, il est souvent moins cher en version physique sur le second marché type Marketplaces qu’en dématérialisé.


Partage de connexion mobile : Bouygues résout un problème de son réseau

Le 27/12/2013 à 10h 39






David_L a écrit :

Tout le souci de ce genre de choses, ce sont les critères… :)


Exactement, d’autant que nous savons tous que les commentaires sont toujours biaisés car les personnes qui prennent le clavier sont plus souvent mécontentes que contentes. Ou alors se sont des fans de la marque en question et là, a part tout de suite en troll.

Mais tu le dis toi même en fin d’article, c’est un critère à prendre en compte et en grattant on peut trouver des indicateurs (l’ARCEP, articles d’assos de consommateurs que vous citez souvent).

Après comment pondérer tout ça<img data-src=" />



Le 27/12/2013 à 10h 09


C’est d’ailleurs aussi dans cette capacité à résoudre les problèmes de manière efficace que les opérateurs seront désormais jugés par des utilisateurs qui, une fois les prix comparés, vont aussi s’attarder sur le niveau de service qui leur est apporté pour choisir celui qui sera digne de leur confiance.


A quand un baromètre de la satisfaction client dans Touslesforfaits ?<img data-src=" />


Banques, bailleurs et CAF peuvent vérifier en ligne vos justificatifs fiscaux

Le 16/10/2013 à 07h 25






Koubiacz a écrit :

Encore pour la CAF et les allocs, je peux comprendre vu le nombre de fraude qu’il y’a.
Après pour les banques et les bailleurs euh… ils ont pas besoin de savoir combien on gagne. Pour peu qu’il utilisent ça a des fins commerciales.



Ca fait très longtemps que la banque te demande plus ou moins délicatement tes fiches de paie et/ou ton avis d’imposition à l’entrée en relation. Soi-disant pour Tracfin (ce qui n’est pas tout à fait faut)… mais je doute fortement qu’elles résistent à la tentation marketing.
Et puis bon, si c’est la banque où est domicilié ton salaire, ça doit pas être très difficile pour elle d’isoler la ligne de ton relevé de compte.



Le 16/10/2013 à 07h 22

Remarque de forme sur l’article : j’aime bien le lien qui se cache derrière le texte “« justificatif d’impôt sur le revenu »”… Particulièrement l’identifiant de session qui y a été laissé <img data-src=" />


Sosh lance « son » smartphone : écran IPS de 4,3

Le 15/10/2013 à 11h 27

Je crois que le loi conditionne le simlockage à un engagement vis-à-vis de l’opérateur.
Donc vous me confirmez bien qu’il n’est pas verrouillé Orange, Sosh étant sans engagement ? <img data-src=" />


La 4G vous tente-t-elle, et si oui, chez quel opérateur ?

Le 26/09/2013 à 11h 20






Dyonisos84 a écrit :

Pour moi la 4G n’est qu’une excuse pour se faire du blé sur le dos des pigeons qui veulent à tout prix répondre au marketting en ayant la derniere nouveauté en dépit de l’utilité. :(


Comme toujours, il est réputé que les early adopters (je trouve pas le terme français adéquat) sont toujours les pigeons : ils paient le prix fort pour faire le déboguage.

La 4G permet de mettre plus de débit sur une antenne. Tout le monde part du principe que les opérateurs feront un réseau aussi étoffé que celui de la 3G (qui n’est pourtant pas encore parfait), mais je peux aussi prendre le problème à contresens : l’opérateur peut investir deux fois moins en construisant 2 fois moins d’antennes pour fournir un service identique à celui actuellement déployé.

Dans ce cas l’intérêt pour l’utilisateur mouton/pigeon est égal à 0, mais il sera fier de montrer le logo 4G en haut de son téléphone.

Dans l’état actuel de la comm’ des opérateurs, rien ne permet de dire quelle stratégie ils prennent (plus de débit ou moins d’antennes ?)/



Le 26/09/2013 à 11h 08






jb18v a écrit :

non ràf, surtout aux tarifs annoncés <img data-src=" />


Tu aurais eu ces tarifs là pour de la 3G il y a encore 2 ans (avant l’arrivée de Free), tu aurais été enchanté :)