Publié dans Société numérique

70

Flex : Free retravaille son offre de location avec option d’achat pour les smartphones

Flex : Free retravaille son offre de location avec option d’achat pour les smartphones

Comme prévu, l’opérateur vient de dévoiler sa « nouvelle façon transparente de s’offrir son mobile ». Il s’agit en fait d’étaler le prix sur 24 mois, avec un premier versement plus important. L’offre doit être disponible dès aujourd’hui en ligne et en boutique.

Si l'on pouvait s'attendre à de grandes annonces un an après le lancement de la Freebox Pop, il n'est finalement question que d'une évolution de l’offre de location et du paiement en plusieurs fois qui existaient déjà. Attention, tous les smartphones ne sont pas éligibles à cette LOA. Les tarifs des forfaits restent les mêmes (sans engagement) avec remise pour des abonnés Freebox. 

Peu importe le forfait choisi, un iPhone 12 reviendra ainsi à 259 euros pour le premier versement (via une remise immédiate de 70 euros), puis à 19,99 euros par mois pendant deux ans. L’option d’achat est à 100 euros à la fin de la période, soit un coût total de 838,76 euros. Ce smartphone est vendu 909 euros par Apple, mais on le trouve régulièrement dans les 850 euros chez les revendeurs. 

Vous pouvez évidemment décider de payer les mensualités restantes et l’option d’achat avant la fin des deux ans. Au bout des 24 mois, vous pouvez restituer le smartphone, mais par défaut la location sera prolongée automatiquement, sans engagement. Il ne faudra pas oublier d’agir car, au bout de six mois supplémentaires il revient plus cher de continuer à louer que d’exercer son option d’achat dans le cas de l’iPhone 12.

Attention, le montant du premier loyer peut cacher une « astuce » : dans le cas du Galaxy S21 par exemple, il est indiqué 179 euros alors qu’il faut payer 279 euros et récupérer ensuite 100 euros « sur demande par le constructeur », via une ODR. Bien entendu, « tous les mobiles restitués dans le cadre de l’offre Free Flex sont, en fonction de leur état, reconditionnés ou recyclés ». Espérons néanmoins que ceux qui le feront n’auront pas les mêmes déboires que certains avec la précédente offre de location.

70

Tiens, en parlant de ça :

La Section 702 de la loi sur la surveillance du renseignement étranger (Foreign Intelligence Surveillance Act – FISA)

Aux USA, la surveillance des communications d’étrangers sans mandat (FISA) fait débat

Aller FISSA au Sénat

15:40 DroitSécu 2
logo apple en devanture de boutique

Apple autorise puis supprime un émulateur Game Boy sur iOS

Quel est ce phoque ?

14:09 Soft 15
Logo d'Android 14

Android 15 bêta : Wallet par défaut, sécurité des réseaux mobiles et Wi-Fi, bugs sur le NFC

Ce n’est PAS une révolution

11:15 Soft 6
Le brief de ce matin n'est pas encore là

Partez acheter vos croissants
Et faites chauffer votre bouilloire,
Le brief arrive dans un instant,
Tout frais du matin, gardez espoir.

70

Fermer

Commentaires (70)


Hé ben… Ceux qui attendaient une Révolution sont servis :D


La révolution c’est que les pauvres peuvent maintenant échelonner leur paiement.
Merci qui ? Merci Free.


J’ai du mal à voir le changement hormis la location qui devient une LOA. Sinon c’est juste un étalement de paiement comme le font les autres opérateurs depuis quelques années maintenant.


Prendre un crédit pour un téléphone ultra cher quand on ne peut même pas sortir 700 euros cash… comment être pauvre et rester pauvre



En attendant, on trouve des iPhone 6S avec la dernière version d’iOS et un état quasi neuf pour 100 euros


:mdr2:


C’est quoi cette arnaque ?
Depuis quand on prolonge une LOA par tacite reconduction ?


Merci Paul Verhoeven pour Basic Instinct, RoboCop, Show Girls (et d’autres films que je n’ai pas forcément vus).


Plus le temps passe et plus Free me semble aller dans une direction douteuse quel que soit le produit. Ils ont perdu quelque chose je trouve.


 



Juste pour rappel, Free a toujours été contre la location masquée des smartphones dans les abonnements réalisée par les autres opérateurs.
Ils ont malheureusement perdu plusieurs procès, ils s’adaptent donc et proposent une offre de location qui affiche ses prix, elle…
Ça me semble logique et sain (même si c’est pas forcément parfait…).


Mihashi

 



Juste pour rappel, Free a toujours été contre la location masquée des smartphones dans les abonnements réalisée par les autres opérateurs.
Ils ont malheureusement perdu plusieurs procès, ils s’adaptent donc et proposent une offre de location qui affiche ses prix, elle…
Ça me semble logique et sain (même si c’est pas forcément parfait…).


C’est ça, la justice n’est pas transparente, mais Free lutte pour faire de la location transparente. 🆓🙄



Soyons sérieux 2 minutes : une LOA c’est une LOA, il n’y a rien de masqué là dedans, donc si freemobile veut vendre des iPhone à prix initial réduit sans faire augmenter le prix de l’abonnement (mobile subventionné), il suffit de faire une LOA. Au contraire, Free Flex est conçu pour que les gens “oublient” d’acheter l’iPhone et continuent à payer la location (ça ressemble méchamment à la procédure du mobile subventionné des 3 autres opérateurs, à part que la facture détaille l’abonnement et la location du matériel).


anonyme_0df40bbaa266f3b35a5bc8608849e6bb

C’est ça, la justice n’est pas transparente, mais Free lutte pour faire de la location transparente. 🆓🙄



Soyons sérieux 2 minutes : une LOA c’est une LOA, il n’y a rien de masqué là dedans, donc si freemobile veut vendre des iPhone à prix initial réduit sans faire augmenter le prix de l’abonnement (mobile subventionné), il suffit de faire une LOA. Au contraire, Free Flex est conçu pour que les gens “oublient” d’acheter l’iPhone et continuent à payer la location (ça ressemble méchamment à la procédure du mobile subventionné des 3 autres opérateurs, à part que la facture détaille l’abonnement et la location du matériel).


Pas la justice, les autres opérateurs…



Ce qu’ils proposent, c’est déjà beaucoup mieux que les « locations » faites par les autres opérateurs, pour lesquels tu n’a ni les montants ni la possibilité de résilier/rendre/acheter le téléphone en fin d’engagement…


Mihashi

Pas la justice, les autres opérateurs…



Ce qu’ils proposent, c’est déjà beaucoup mieux que les « locations » faites par les autres opérateurs, pour lesquels tu n’a ni les montants ni la possibilité de résilier/rendre/acheter le téléphone en fin d’engagement…


Nan mais, c’est pas parce que Free te montrera de combien il t’enfile à la dernière facture que ce sera moins cher.




Mihashi a dit:


[…] les « locations » faites par les autres opérateurs, pour lesquels tu n’a ni les montants ni la possibilité de résilier/rendre/acheter le téléphone en fin d’engagement…




Je n’ai pas compris ta dernière phrase : par principe, fin d’engagement = résiliation possible
Surtout avec la loi Chatel et la loi Hamon qui offrent un délai de résiliation, notamment pour les contrats de 24 mois. Il n’y a pas que Free Flex pour avoir de la “flexibilité” dans la résiliation. Mais sûrement que la loi est aussi mal faite que la justice.


Mihashi

 



Juste pour rappel, Free a toujours été contre la location masquée des smartphones dans les abonnements réalisée par les autres opérateurs.
Ils ont malheureusement perdu plusieurs procès, ils s’adaptent donc et proposent une offre de location qui affiche ses prix, elle…
Ça me semble logique et sain (même si c’est pas forcément parfait…).


Mais ce sera sans engagement donc tu as raison : tu pourras résilier quand tu voudras, c’est transparent. Aussi transparent que la facture de résiliation que tu recevras avec l’ensemble des frais tous détaillés (tu as surtout intérêt à surveiller tes factures et à résilier au bon moment, car la loi Châtel et la loi Hamon concernent les contrats avec engagement).


Mihashi

 



Juste pour rappel, Free a toujours été contre la location masquée des smartphones dans les abonnements réalisée par les autres opérateurs.
Ils ont malheureusement perdu plusieurs procès, ils s’adaptent donc et proposent une offre de location qui affiche ses prix, elle…
Ça me semble logique et sain (même si c’est pas forcément parfait…).


C’est pas une location mais un pseudo crédit le subventionnement des smartphones dans l’abonnement que Free a combattu.



La différence étant que le client en est propriétaire dès le début alors qu’en cas de crédit, c’est l’organisme créancier qui l’est. Et dans le cas d’une location, le client n’est pas propriétaire, sinon ça ne serait pas une location.


Réunion marketing au siège de Free mobile : “Eh! les gars, j’ai une idée : vous vous souvenez des frais de mise en service dégressifs de la freebox ? Ben, on va faire pareil avec des iPhone en faisant comme si c’était de la vente à crédit comme font les 3 autres opérateurs mais on fera comme si c’était un service novateur qu’on appellera “Free Flex” et on dira que c’est de la location avec option d’achat. Les éléments de langage : flexibilité, liberté, transparence (et en + ce sera écolo, parce que la loi nous oblige à reconditionner/recycler les appareils en location qui nous seront rendus mais il ne faut pas le dire).”



revker a dit:


Plus le temps passe et plus Free me semble aller dans une direction douteuse quel que soit le produit. Ils ont perdu quelque chose je trouve.




En gros, depuis la sortie de la Revolution en ce qui me concerne.


C’est ça, depuis c’est laborieux.



(quote:1884406:127.0.0.1)
La révolution c’est que les pauvres peuvent maintenant échelonner leur paiement. Merci qui ? Merci Free.




Si t’es pauvre t’achètes pas un smartphone HDG. Ou alors tu mérites de rester pauvre…



loser a dit:


Si t’es pauvre t’achètes pas un smartphone HDG.




Non, tu le loues chez Free.


Non, tu prend un forfait chez Orange/SFR/Bouygues comme ça tu a un smartphone HDG gratuit :reflechis:


Paraplegix

Non, tu prend un forfait chez Orange/SFR/Bouygues comme ça tu a un smartphone HDG gratuit :reflechis:


Oui mais ce n’est pas “flexible”, pas “transparent”, pas “sans engagement”, et c’est + cher à l’abonnement (dixit Freemobile).
Free Flex : l’offre disruptive au prix juste (éléments de langage)


anonyme_0df40bbaa266f3b35a5bc8608849e6bb

Oui mais ce n’est pas “flexible”, pas “transparent”, pas “sans engagement”, et c’est + cher à l’abonnement (dixit Freemobile).
Free Flex : l’offre disruptive au prix juste (éléments de langage)


Je pensait pas qu’avec mon appât :troll: j’arriverais à pécher aussi vite :transpi:


Paraplegix

Je pensait pas qu’avec mon appât :troll: j’arriverais à pécher aussi vite :transpi:


Ce n’est pas toi qui a fait un appat au troll… c’est Niel… clairement c’est le truc auquel j’ai pensé immédiatement à la lecture de la news.
C’est quand même lui qui a traité quelques millions de personnes de pigeons via ce système de financement (qui certes ne disait pas son nom)


Paraplegix

Non, tu prend un forfait chez Orange/SFR/Bouygues comme ça tu a un smartphone HDG gratuit :reflechis:


Il disait quoi Niel de ces pratiques ?



carbier a dit:


C’est quoi cette arnaque ? Depuis quand on prolonge une LOA par tacite reconduction ?




Depuis que c’est une possibilité prévu dans le contrat que signe le client.


C’est pas illégal un crédit à tacite reconduction ? La LOA est un crédit qui possède une date de début et une date de fin, date à laquelle le client peut choisir de restituer le bien ou l’acheter.



loser a dit:


Si t’es pauvre t’achètes pas un smartphone HDG. Ou alors tu mérites de rester pauvre…




Les deux.



Si t’es pauvres t’achètes un smartphone HDG pour faire croire que t’es riche tout en restant pauvre.
C’est la base !


N’empêche free parle de crédit caché pour les forfaits subventionnés mais j’ai déjà fait le calculs plein de fois. Sur du haut de gamme on économise parfois de l’argent (jusqu’à 300€) par rapport à une offre low cost + téléphone nu sur 2 ans.


Ca serait étonnant.



Attention, le montant du premier loyer peut cacher une « astuce » : dans le cas du Galaxy S21 par exemple, il est indiqué 179 euros alors qu’il faut payer 279 euros et récupérer ensuite 100 euros « sur demande par le constructeur », via une ODR.



Par défaut la location sera prolongée automatiquement, sans engagement. Il ne faudra pas oublier d’agir car, au bout de six mois supplémentaires il revient plus cher de continuer à louer que d’exercer son option d’achat




C’est beau la transparence !



(quote:1884406:127.0.0.1)
La révolution c’est que les pauvres peuvent maintenant échelonner leur paiement. Merci qui ? Merci Free.



gaten a dit:


Prendre un crédit pour un téléphone ultra cher quand on ne peut même pas sortir 700 euros cash… comment être pauvre et rester pauvre




Vu que le téléphone donné en exemple dans l’article ne semble pas plus cher en LOA qu’en prix constaté en boutique, je ne vois pas l’intérêt de le payer comptant.


Heu, éviter le tracas de la tacite reconduction dans 2ans à annuler.
Si t’as les sous sur le compte, c’est pas ce que ça va rapporter en intérêts qui va faire pencher la balance..


Je dirais qu’il vaut mieux économiser 700 € et s’acheter le téléphone de ses rêves que de prendre un crédit sur 24 mois. Tu ne sais pas dans quelle situation tu seras dans +x mois, et tu auras peut-être des problèmes pour payer le crédit, alors qu’en économisant et en l’achetant cash ben tu te retrouves tous les mois avec ton salaire sans crédit.



Charly32 a dit:


Vu que le téléphone donné en exemple dans l’article ne semble pas plus cher en LOA qu’en prix constaté en boutique, je ne vois pas l’intérêt de le payer comptant.




Il y a 2 téléphones donnés en exemple, avec au moins pour l’un des 2 une arnaque sur l’affichage du prix de la première mensualité.



L’intérêt de payer comptant? Si tu exploses ton téléphone durant les 24 premiers mois, tu n’est pas tenu de continuer à payer pendant la durée du contrat (à condition de penser à stopper le contrat !).



Ensuite, le gros du problème est que c’est de la LOA. Quand au bout de 24 mois tu n’as pas envie de garder l’appareil et de payer la dernière traite et que tu veux le restituer, on va te facturer chaque griffe pour t’autoriser à le restituer, comme pour les bagnoles. Au final, tu vas payer pour l’acheter parce que ça te coutera moins cher que la facturation du reconditionnement. C’est de la vente forcée.



Niel a traité de pigeons ceux qui s’engageaient ainsi chez les concurrents, pour finalement faire la même chose: proposer une offre de colombophile.


Bah… comme disait Coluche : moins tu peux payer … PLUS tu paies !!


C’est surtout vrai pour les commissions bancaires, surtout si tu es un client douteux…



Charly32 a dit:


Vu que le téléphone donné en exemple dans l’article ne semble pas plus cher en LOA qu’en prix constaté en boutique, je ne vois pas l’intérêt de le payer comptant.




A qui peux-tu revendre un téléphone en LOA ?



joma74fr a dit:


Nan mais, c’est pas parce que Free te montrera de combien il t’enfile à la dernière facture que ce sera moins cher.



Je n’ai pas compris ta dernière phrase : en cas d’engagement (durée minimum de contrat), fin d’engagement = résiliation possible (surtout avec la loi Chatel et la loi Hamon qui offrent un délai de résiliation notamment pour les contrats de 24 mois). Il n’y a pas que Free Flex pour avoir de la “flexibilité” dans la résiliation. Mais sûrement que la loi est aussi mal faite que la justice.




% de Français qui connaissent la loi Chatel ? Cela nécessite de résilier l’abonnement (tout en continuant à en payer une fraction) et tu ne peux pas rendre le téléphone.



joma74fr a dit:


Nan mais, c’est pas parce que Free te montrera de combien il t’enfile à la dernière facture que ce sera moins cher.




Oui et non, voir réponse en dessous…




Je n’ai pas compris ta dernière phrase : par principe, fin d’engagement \= résiliation possible Surtout avec la loi Chatel et la loi Hamon qui offrent un délai de résiliation, notamment pour les contrats de 24 mois. Il n’y a pas que Free Flex pour avoir de la “flexibilité” dans la résiliation. Mais sûrement que la loi est aussi mal faite que la justice.




Tu ne peux pas arrêter la location de ton mobile sans résilier ton forfait, et donc tu peux payer trois fois ton mobile (sans même le savoir, vu que le prix de la location n’est pas détaillés de celui du forfait).


Oui, c’est de la location, pas un achat subventionné, je pense qu’on est d’accord sur les avantages d’une location. Là où ça me chagrine (et pas qu’un peu), c’est que la location Freemobile est à tacite reconduction alors que l’option d’achat est dépassée (le mobile coûte plus cher qu’à l’achat comptant). Il n’y a aucune différence avec un mobile subventionné (à part que tu peux rendre ton mobile loué avec des frais afférents à l’usure prématurée). Franchement, elle est où la transparence du tarif ?



v1nce a dit:


et tu ne peux pas rendre le téléphone.




Oui, puisque tu l’as acheté. C’est ce qu’on appelle un mobile “subventionné”. Tu ne vas pas le rendre quand même !!




% de Français qui connaissent la loi Chatel ? Cela nécessite de résilier l’abonnement (tout en continuant à en payer une fraction)




% des Français qui connaissent les CGV de leur opérateur ?
D’ailleurs, concernant la location, cela nécessite de rendre un iPhone nickel sauf à payer des frais. C’est quoi la différence avec un mobile “subventionné” ?




barlav a dit:


Heu, éviter le tracas de la tacite reconduction dans 2ans à annuler. Si t’as les sous sur le compte, c’est pas ce que ça va rapporter en intérêts qui va faire pencher la balance..




Je préfère avoir 700€ qui rapportent 3% pendant deux ans que zéro. :ouioui:




Cumbalero a dit:


L’intérêt de payer comptant? Si tu exploses ton téléphone durant les 24 premiers mois, tu n’est pas tenu de continuer à payer pendant la durée du contrat (à condition de penser à stopper le contrat !).




Je ne vois pas le rapport, au bout du compte t’aura perdu la même somme.
Sauf qu’entre temps tu n’a rien pu faire du capital si tu as payé cash.




Ensuite, le gros du problème est que c’est de la LOA. Quand au bout de 24 mois tu n’as pas envie de garder l’appareil et de payer la dernière traite et que tu veux le restituer, on va te facturer chaque griffe pour t’autoriser à le restituer, comme pour les bagnoles. Au final, tu vas payer pour l’acheter parce que ça te coutera moins cher que la facturation du reconditionnement. C’est de la vente forcée.




Je parlais bien en effet d’une optique d’achat (et donc de voir la LOA comme un crédit)




(quote:1884548:127.0.0.1)
A qui peux-tu revendre un téléphone en LOA ?




En France je pense que ça ne se fait pas trop, au Québec la revente de LOA est courante (pour les voitures).




eglyn a dit:


Je dirais qu’il vaut mieux économiser 700 € et s’acheter le téléphone de ses rêves que de prendre un crédit sur 24 mois. Tu ne sais pas dans quelle situation tu seras dans +x mois, et tu auras peut-être des problèmes pour payer le crédit, alors qu’en économisant et en l’achetant cash ben tu te retrouves tous les mois avec ton salaire sans crédit.




C’est ta préférence, mais rationnellement, un crédit à taux zéro est à ton avantage.
Si le vendeur te demande “vous préférez le payer 800€ ou 700€ ?” pour exactement la même chose, le choix rationnel est de prendre 700€.



Charly32 a dit:


Je préfère avoir 700€ qui rapportent 3% pendant deux ans que zéro. :ouioui:
:non:




Déjà tu es mauvais dans ta projection:
C’est soit 700€ pendant 1an la moyenne, soit 350€ pendant 2ans qui sont immobilisés.



Ensuite je ne sais pas ou tu as ces 3%,
J’ai vérifié de mon côté sur un LDDS je suis plus autour des 2.24% en retirant les prélèvements sociaux.



Donc on parle de ~7€/an pour ne pas bloquer 350€ qui vont subir l’inflation, toujours supérieure au taux de ta banque.




Charly32 a dit:


C’est ta préférence, mais rationnellement, un crédit à taux zéro est à ton avantage.




Le crédit à “taux zéro” pour free c’est + l’assurance que tu lui auras donné 700€ en 2023, elle va prendre + de temps mais c’est 700€ que tu ne dépenseras pas ailleurs.
Perso, j’ai les sous sur le compte mais je ne suis pas sûr de les avoir en 2023, et tu ne prends pas en compte le risque pris ni les * en bas du contrat.



Bref, la liberté ça n’a pas de prix.



joma74fr a dit:


Oui, puisque tu l’as acheté. C’est ce qu’on appelle un mobile “subventionné”. Tu ne vas pas le rendre quand même !!



% des Français qui connaissent les CGV de leur opérateur ?




Rapport avec la choucroute ?




D’ailleurs, concernant la location, cela nécessite de rendre un iPhone nickel sauf à payer des frais.




Au moins, tu as l’opportunité de le rendre (ce que tu ne peux pas faire avec le subventionné)




C’est quoi la différence avec un mobile “subventionné” ?




Plus de visibilité de felexibilité et de protection juridique que dans le package des opérateurs.



Je dis pas que c’est Byzance. C’est mieux que la concurrence.



Mais niveau effet d’annonce ça ressemble plus à un pétard mouillé qu’au lancement d’une fusée.



barlav a dit:


Déjà tu es mauvais dans ta projection: C’est soit 700€ pendant 1an la moyenne, soit 350€ pendant 2ans qui sont immobilisés.



Ensuite je ne sais pas ou tu as ces 3%, J’ai vérifié de mon côté sur un LDDS je suis plus autour des 2.24% en retirant les prélèvements sociaux.




J’allais pas sortir excel pour commenter l’article non plus, je t’accorde parler de 700€de capital est une erreur de ma part.
Sinon chacun ses placement, sa prise de risque etc.




Donc on parle de ~7€/an pour ne pas bloquer 350€ qui vont subir l’inflation, toujours supérieure au taux de ta banque.




Si tu attends de les économiser tu aura la même problématique. Sauf que tu n’aura pas profité de ton téléphone en attendant.
A la limite je veux bien entendre l’argument de la flemme de faire les démarche de la LOA, faire gaffe à la date de renouvellement etc.




Le crédit à “taux zéro” pour free c’est + l’assurance que tu lui auras donné 700€ en 2023, elle va prendre + de temps mais c’est 700€ que tu ne dépenseras pas ailleurs. Perso, j’ai les sous sur le compte mais je ne suis pas sûr de les avoir en 2023, et tu ne prends pas en compte le risque pris ni les * en bas du contrat.




Que tu les paye en 1 fois ou en 24 mensualités, c’est toujours 700€ que tu n’aura pas dépensé ailleurs.


:smack:



Oui, la flemme m’anime dans cette situation, c’est vrai.



En fait là ou je bloque aussi sinon c’est de profiter aujourd’hui de quelque chose que tu paieras plus tard:
Mon grand-père m’avait appris un autre mode de vie.



Prenons l’exemple extrème d’un jeune conducteur qui prend une voiture neuve en LOA sur 10ans;
il l’assure tous risques, il s’en sert tous les jours pour aller bosser, et il la vautre 1an après, lors d’une soirée alcoolisée.
Son assurance ne prend pas en compte ce scénario et il a la double peine pour 9ans :
Payer la voiture d’avant et payer la voiture d’après, ou marcher/pédaler.




Pour le téléphone c’est à une autre échelle d’invest et temporel, mais c’est le concept de reporter à + tard qui me choque. Tu peux le péter 1semaine après, et tu vas passer 2ans à payer un truc dont tu ne jouis plus.



:chinois:
Je suis d’une approche très carpe diem historiquement, mais j’arrive un peu à me projeter dans l’après-diem aussi, disons.



Bref, indépendament de l’approche comptable, de toutes façons dès qu’on parle de crédit: pour une barrette de sh*t, pour un tél à 100€, un phone à 1000 boules, une voiture à 20K€ ou une maison à 300K€ je bloque sur l’engagement pris qui doit être remboursé, cf le message obligatoire dès qu’on contracte un crédit.
Désolé :oops:



Mais merci pour ta réponse
:inpactitude2:



barlav a dit:


Prenons l’exemple extrème d’un jeune conducteur qui prend une voiture neuve en LOA sur 10ans; il l’assure tous risques, il s’en sert tous les jours pour aller bosser, et il la vautre 1an après, lors d’une soirée alcoolisée. Son assurance ne prend pas en compte ce scénario et il a la double peine pour 9ans : Payer la voiture d’avant et payer la voiture d’après, ou marcher/pédaler.



Pour le téléphone c’est à une autre échelle d’invest et temporel, mais c’est le concept de reporter à + tard qui me choque. Tu peux le péter 1semaine après, et tu vas passer 2ans à payer un truc dont tu ne jouis plus.




Et si tu l’achètes comptant, c’est strictement la même chose, tu auras payé plein pot un truc dont tu ne jouis plus.



Quand l’argent est gratuit, autant en profiter : tu peux en profiter pour l’investir ailleurs et faire des petits avec.


Oui, tu as perdu 700€ en 2021 au lieu de 2023 dans l’exemple cité, mais tu n’hypothèques pas ton avenir.



En fait je ne comprends pas votre capacité à investir sans chiffrer la prise de risques.
Pour une épargne entreprise, tu as pleins de choix; certains sont attractifs et à risques, d’autres sont sécuritaires mais ne compensent pas l’inflation.



Voilà 1.5 an que la projection d’expansion de l’univers et de la finance sont assombris par la covid, mais des crises financières sont régulières sur une échelle de temps d’une vie.
Faire un pari sur l’avenir est risqué.



Après tu peux te permettre de perdre des invests sans en pâtir perso si ça ne tourne pas comme voulu, mais j’ai du mal sur le concept d’investir 100€ à 700€ dans un phone avec la projection d’un potentiel bénéfice dans 2 ans.



Je ne suis pas dans la finance, mais je vois des déconvenues pour des jeunes naifs qui ont parié et signé pour 20ans de croissance continue… des fois ça se réajuste à sa valeur du jour, et ça peut faire mal autant du côté malchance perso que du marché qui se réajuste.



Le scénario est écrit depuis 40ans, et se réajuste tous les 10ans.
L’argent est gratuit, si tu hypothèques ton avenir…
:chinois:



barlav a dit:


Oui, tu as perdu 700€ en 2021 au lieu de 2023 dans l’exemple cité, mais tu n’hypothèques pas ton avenir.




700€ dépensés dans les 2 cas. En quoi un est une hypothèque et pas l’autre?


Dans un cas tu assumes la perte d’une somme au jour J, dans l’autre tu paries que tu pourras l’assumer plus tard.



Tu retrouves la même problématique dans les assurances, selon si tu es capable d’assumer ou pas, le prix va exploser.



700€ sûrs vs 700€ promis plus tard, c’est pas pareil pour les frais annexes.



Prenons l’exemple de nxi:
Si je paie mon abo -> 2024, ils ont 3ans de budget alloué en 2021 assuré.
Si je promet de payer mes 3 ans d’abo seulement en 2024, ils vont devoir payer plusieurs % du prêt en risque d’assurance pour si je change d’avis, de parcours, ou si je calanche.



C’est comme free, dans un cas ils sont relativement sûrs des revenus, dans l’autre c’est de la précarité et des précautions qui coutent cher finalement pour garantir une rente future.



Vendre l’avenir ça coute cher.
Et 700€ en 2021 ne vaudront pas forcément le même pouvoir d’achat en 2023, dans 1 sens ou dans l’autre.
Bref, c’est un pari sur l’avenir, on a beaucoup de joueurs, et peu de gagnants.
Mais tous ont tenté leur pronostic chance, c’est la pub PMU
:kimouss:



[edith : ortho qui pique :oops: ]


barlav

Dans un cas tu assumes la perte d’une somme au jour J, dans l’autre tu paries que tu pourras l’assumer plus tard.



Tu retrouves la même problématique dans les assurances, selon si tu es capable d’assumer ou pas, le prix va exploser.



700€ sûrs vs 700€ promis plus tard, c’est pas pareil pour les frais annexes.



Prenons l’exemple de nxi:
Si je paie mon abo -> 2024, ils ont 3ans de budget alloué en 2021 assuré.
Si je promet de payer mes 3 ans d’abo seulement en 2024, ils vont devoir payer plusieurs % du prêt en risque d’assurance pour si je change d’avis, de parcours, ou si je calanche.



C’est comme free, dans un cas ils sont relativement sûrs des revenus, dans l’autre c’est de la précarité et des précautions qui coutent cher finalement pour garantir une rente future.



Vendre l’avenir ça coute cher.
Et 700€ en 2021 ne vaudront pas forcément le même pouvoir d’achat en 2023, dans 1 sens ou dans l’autre.
Bref, c’est un pari sur l’avenir, on a beaucoup de joueurs, et peu de gagnants.
Mais tous ont tenté leur pronostic chance, c’est la pub PMU
:kimouss:



[edith : ortho qui pique :oops: ]


L’achat comptant, c’est l’échange instantané. La location/crédit, c’est une prestation de service qui se monétise. Raison pour laquelle Free mobile convoite le marché des mobiles subventionnés.



Mais Free mobile oublie que le public visé n’est pas forcément intéressé par le prix mais plutôt par le service premium (achat différé mensuellement, remplacement du mobile en 24h en cas de perte/vol, etc). Et ça, c’est le talon d’Achille de Free qui a du mal à transformer sa culture “low price” (services complets à tarif simple et attractif) en culture des services à options.


Sans rentrer dans des calculs d’apothicaires sur le rendement de 700 euro à 2 ou 3 ans, je suis aussi d’accord, si on ne peut pas acheter un tél sur un coup de tête en cash autant s’abstenir.


Sérieusement hypothéquer l’avenir pour 700€…. Si budgétairement vous en êtes là il faut se contenter d’un portable à 50€….



Charly32 a dit:



Je ne vois pas le rapport, au bout du compte t’aura perdu la même somme. Sauf qu’entre temps tu n’a rien pu faire du capital si tu as payé cash.




Dans l’optique où tu exploses le téléphone en location, tu vas continuer à payer pour un truc qui ne t’a jamais appartenu.




Je parlais bien en effet d’une optique d’achat (et donc de voir la LOA comme un crédit)




Une location, même avec option d’achat, n’est pas un crédit à la consommation.



Cette forme d’acquisition permet juste aux interdits bancaires d’étaler un paiement, d’où mon premier commentaire, sous forme d’un lien avec la fausse pub des Guignols sur les magasins “Crazy George”. C’est pas parce que tu n’as pas beaucoup d’argent qu’on va pas quand même te le prendre…



Une location, même avec option d’achat, n’est pas un crédit à la consommation.




Attention aux risques de raccourcis à la lecture au cas où le propos serait mal interprété : la LOA n’est pas un crédit à la consommation mais ça reste un crédit quand même. C’est ce qu’on appelle un “crédit-bail”. Il est souscrit auprès d’un organisme financier, qui est propriétaire du bien financé, et le locataire rembourse le crédit via ses mensualités.



La différence étant qu’à la fin l’option d’achat signifie le reste à payer pour finir d’acheter le bien, ou alors si le client ne veut pas, c’est le montant de reprise du bien d’occasion par le revendeur.



(j’en suis à ma troisième voiture en LOA, donc pour le coup j’ai pu pratiquer un peu…)



C’est la raison pour laquelle je m’interroge sur la légalité de l’offre de Free car le bien étant financé par un crédit (c’est mentionné blanc sur noir dans la documentation en lien), la tacite reconduction est totalement impossible à ma connaissance puisqu’un crédit a une date de début et de fin. Pour le coup, NXI aurait eu une valeur ajoutée à analyser ce point…


SebGF


Une location, même avec option d’achat, n’est pas un crédit à la consommation.




Attention aux risques de raccourcis à la lecture au cas où le propos serait mal interprété : la LOA n’est pas un crédit à la consommation mais ça reste un crédit quand même. C’est ce qu’on appelle un “crédit-bail”. Il est souscrit auprès d’un organisme financier, qui est propriétaire du bien financé, et le locataire rembourse le crédit via ses mensualités.



La différence étant qu’à la fin l’option d’achat signifie le reste à payer pour finir d’acheter le bien, ou alors si le client ne veut pas, c’est le montant de reprise du bien d’occasion par le revendeur.



(j’en suis à ma troisième voiture en LOA, donc pour le coup j’ai pu pratiquer un peu…)



C’est la raison pour laquelle je m’interroge sur la légalité de l’offre de Free car le bien étant financé par un crédit (c’est mentionné blanc sur noir dans la documentation en lien), la tacite reconduction est totalement impossible à ma connaissance puisqu’un crédit a une date de début et de fin. Pour le coup, NXI aurait eu une valeur ajoutée à analyser ce point…


Personnellement, je n’ai aucune idée sur la légalité de Free flex (la tacite reconduction du contrat de location/crédit du matériel). En revanche, Free flex est une offre de mobile subventionné qui fait semblant d’être une LOA rattachée à un abonnement téléphonique sans engagement. Je suis d’accord sur le fait qu’il s’agit d’une pseudo-LOA, en tout cas une LOA en aucun cas “transparente” (pour reprendre l’élément de langage de Free).


anonyme_0df40bbaa266f3b35a5bc8608849e6bb

Personnellement, je n’ai aucune idée sur la légalité de Free flex (la tacite reconduction du contrat de location/crédit du matériel). En revanche, Free flex est une offre de mobile subventionné qui fait semblant d’être une LOA rattachée à un abonnement téléphonique sans engagement. Je suis d’accord sur le fait qu’il s’agit d’une pseudo-LOA, en tout cas une LOA en aucun cas “transparente” (pour reprendre l’élément de langage de Free).


Bah la brochure indique clairement que c’est un crédit (dont les intérêts sont payés par Free). Y’a pas de pseudo quelque chose, la loi est claire sur ce qu’est un crédit avec les obligations d’information qui vont derrière. Free utilisant clairement le terme de location avec option d’achat, ce mode de financement étant légalement défini et contraint, à aucun moment qu’ils ne peuvent faire semblant.




Avec Free Flex, il devient possible d’acquérir un téléphone en étalant son prix sans aucun frais, grâce à la location avec option d’achat.



Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Exemple : sur une durée de 24 mois pour un mobile iPhone 12 64Go, avec un 1er paiement de 259€, puis 24 loyers suivants de 19,99€/mois. À l’issue des 24 mois, vous avez le choix entre restituer votre mobile ou l’acquérir en versant le montant de l’option d’achat de 100€. Le montant total dû en cas de levée de l’option d’achat à l’issue des 24 mois ou avant contrat sera de 839€ + 9,99€ si livraison à domicile. A défaut de choix, prorogation tacite du contrat pour des périodes successives d’un mois.




A mes yeux, ça pue l’arnaque à cent kilomètres.


SebGF

Bah la brochure indique clairement que c’est un crédit (dont les intérêts sont payés par Free). Y’a pas de pseudo quelque chose, la loi est claire sur ce qu’est un crédit avec les obligations d’information qui vont derrière. Free utilisant clairement le terme de location avec option d’achat, ce mode de financement étant légalement défini et contraint, à aucun moment qu’ils ne peuvent faire semblant.




Avec Free Flex, il devient possible d’acquérir un téléphone en étalant son prix sans aucun frais, grâce à la location avec option d’achat.



Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Exemple : sur une durée de 24 mois pour un mobile iPhone 12 64Go, avec un 1er paiement de 259€, puis 24 loyers suivants de 19,99€/mois. À l’issue des 24 mois, vous avez le choix entre restituer votre mobile ou l’acquérir en versant le montant de l’option d’achat de 100€. Le montant total dû en cas de levée de l’option d’achat à l’issue des 24 mois ou avant contrat sera de 839€ + 9,99€ si livraison à domicile. A défaut de choix, prorogation tacite du contrat pour des périodes successives d’un mois.




A mes yeux, ça pue l’arnaque à cent kilomètres.


C’est clair que la prorogation tacite du contrat, c’est pas top.
Mais en me posant la question, je ne vois pas comment ils peuvent faire autrement.



Qu’est-ce qui se passerait si tu n’utilises pas l’option d’achat, et que tu ne renvoies pas le téléphone ? Ils doivent envoyer le GIGN pour le récupérer ?



Je vois donc la reconduction tacite plus comme une protection contre les gens qui voudraient filouter et garder le tel sans payer les frais de rachat.



Après, évidemment, s’ils ne te préviennent pas un peu à l’avance à la fin de la période de location en précisant les possibilités que tu as, ça se rapprocherait d’une arnaque en effet.


Mihashi

C’est clair que la prorogation tacite du contrat, c’est pas top.
Mais en me posant la question, je ne vois pas comment ils peuvent faire autrement.



Qu’est-ce qui se passerait si tu n’utilises pas l’option d’achat, et que tu ne renvoies pas le téléphone ? Ils doivent envoyer le GIGN pour le récupérer ?



Je vois donc la reconduction tacite plus comme une protection contre les gens qui voudraient filouter et garder le tel sans payer les frais de rachat.



Après, évidemment, s’ils ne te préviennent pas un peu à l’avance à la fin de la période de location en précisant les possibilités que tu as, ça se rapprocherait d’une arnaque en effet.


Bah c’est un contrat, et si l’usager ne donne pas signe de vie le créancier sera en droit de passer par un recouvrement. Pas besoin d’inventer des stratagèmes quand le droit des contrats est là pour ça !



J’ai pourtant souvenir que Free était plutôt bon en termes d’envoi de lettres de menaces en ca d’impayés.



Pour te faire un parallèle sur la LOA que je pratique en automobile, tu as l’organisme de crédit qui t’appelle / envoie un courrier quelques temps avant la fin du contrat pour connaître ta position (fin de LOA ou levée d’option).


SebGF

Bah c’est un contrat, et si l’usager ne donne pas signe de vie le créancier sera en droit de passer par un recouvrement. Pas besoin d’inventer des stratagèmes quand le droit des contrats est là pour ça !



J’ai pourtant souvenir que Free était plutôt bon en termes d’envoi de lettres de menaces en ca d’impayés.



Pour te faire un parallèle sur la LOA que je pratique en automobile, tu as l’organisme de crédit qui t’appelle / envoie un courrier quelques temps avant la fin du contrat pour connaître ta position (fin de LOA ou levée d’option).


Et il se passe quoi si tu ne réponds pas ?



barlav a dit:


700€ sûrs vs 700€ promis plus tard, c’est pas pareil pour les frais annexes.




0€ contre 0€, en effet ca fait pas du tout pareil :chinois:



Mihashi a dit:


Et il se passe quoi si tu ne réponds pas ?




Comme tout contrat : lettre de relance > une autre lettre de relance > une lettre de mise en demeure de payer > assignation au tribunal > la police vient te chercher si vraiment tu rechigne à obtempérer pour payer (évidemment, la police ne viendra pas te chercher pour 50€).



Pour les petits montants, Free mandate une soit-disant société d’huissiers qui te harcèle au téléphone et t’envoie des courriers menaçants pour t’impressionner. J’ai vécu ça en 2011, je peux te dire que ça ne rassure pas.


Donc des procédures lourdes et très longues pendant lesquels le resquilleur continue de profiter du bien…



Ce genre de conditions permet simplement de se protéger de ces cas toujours très casse-pieds et très coûteux à gérer (mais qui pullulent si rien n’est fait), sans pénaliser les clients honnêtes.
Je ne vois pas pourquoi Free s’en priverait.



Tu as blacklisté SFR aussi ?
Il ne doit pas te rester beaucoup de choix du coup :transpi:.



Parce qu’ils m’ont fait le coup quand je les ai quitté.
Et en plus ils sont bipolaires…
J’ai reçu des courriels et SMS de leur part pour dire qu’ils avaient bien tout reçu, puis qu’ils n’avaient rien reçu, puis qu’il manquait un truc…
Heureusement les connaissant j’avais pris des photos comme preuves, donc j’ai laissé coulé tranquillement jusqu’à ce qu’ils se lassent.


Mihashi

Donc des procédures lourdes et très longues pendant lesquels le resquilleur continue de profiter du bien…



Ce genre de conditions permet simplement de se protéger de ces cas toujours très casse-pieds et très coûteux à gérer (mais qui pullulent si rien n’est fait), sans pénaliser les clients honnêtes.
Je ne vois pas pourquoi Free s’en priverait.



Tu as blacklisté SFR aussi ?
Il ne doit pas te rester beaucoup de choix du coup :transpi:.



Parce qu’ils m’ont fait le coup quand je les ai quitté.
Et en plus ils sont bipolaires…
J’ai reçu des courriels et SMS de leur part pour dire qu’ils avaient bien tout reçu, puis qu’ils n’avaient rien reçu, puis qu’il manquait un truc…
Heureusement les connaissant j’avais pris des photos comme preuves, donc j’ai laissé coulé tranquillement jusqu’à ce qu’ils se lassent.


SFR-NC j’évite clairement aussi après avoir été 3 ans chez eux (à l’époque Numéricable, peu avant le rachat, je faisais partie des derniers clients NC) mais plus pour la qualité de service. Pour le coup, j’ai encore la télécommande du décodeur TV qui traîne dans un coin après avoir oublié de la remettre dans le carton, ils ne l’ont jamais réclamée.



Par contre ils ont eu droit à un rappel à l’ordre de la CNIL par mon intermédiaire après avoir signalé un démarchage commercial malgré la demande de révocation du consentement au traitement des données personnelles et la demande de suppression des données de leur SI et de celui de leurs partenaires écrit dans la lettre de résiliation.



Au cumul, je dois avoir fait 12 ans chez Orange et n’ai jamais eu à m’en plaindre.



Sinon au sujet des clauses de Free, si l’histoire du crédit à reconduction tacite est jugée illégale, la clause ne vaudra rien. Raison pour laquelle j’aimerais bien avoir une analyse sur le sujet, car je trouve ça vraiment abusif pour le coup.


Surtout qu’on m’accusait de ne pas avoir renvoyé la Freebox à la résiliation (avec le prix à rembourser de qques centaines d’euros précisé dans la lettre de relance). Ce qui était faux, j’ai dû envoyer une copie de l’avis de réception de l’envoi du colis pour qu’on me laisse tranquille.



Ma seule “faute” avait été de stopper mon autorisation de prélèvement et de ne pas avoir payé rapidement ma dernière mensualité Freebox (de qques dizaines d’euros correspondant à env. 50€ de frais de résiliation + 30€ du dernier mois d’abonnement).


Ah tiens, mes parents avaient eu le même coup. Pour ça que j’ai blacklisté cet opérateur.



(reply:1884928:joma74fr)




Connaissant la pratique, j’ai aussi bloqué l’autorisation de prélèvement de free quand j’ai renvoyé la freebox. Je préfère leur devoir 400€ plutôt que ce soit eux qui me les doivent.
Quand à la société de recouvrement : qu’ils viennent me chercher :transpi: